Vivre le diabète. au quotidien. La solidarité, c est bon pour la santé. MUTUALITE CHRETIENNE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vivre le diabète. au quotidien. La solidarité, c est bon pour la santé. MUTUALITE CHRETIENNE"

Transcription

1 Vivre le diabète au quotidien MUTUALITE CHRETIENNE La solidarité, c est bon pour la santé.

2 Sommaire 1. Ensemble face à la maladie 3 2. Le Passeport du diabète : pour un meilleur suivi 4 3. Qui prend en charge votre diabète? 6 4. Mais qu est-ce que le diabète? 9 5. Comment soigner le diabète? 14 Se sentir bien grâce à un traitement adapté 14 Reconnaître une hypoglycémie et y réagir Adapter votre alimentation 18 Apprendre à manger sain et avec plaisir, c est possible avec une diététicienne, c est plus facile! 18 Bien manger au quotidien 20 Petits trucs pour vous faciliter la vie Une bonne hygiène de vie 24 Bouger 24 Eviter le tabac 24 Prendre soin de vos pieds 25 En cas de situation inhabituelle (fièvre, infection, stress ) Prendre des médicaments 27 Prendre de l insuline 27 Prendre des comprimés Vivre avec le diabète 29 Dans la vie professionnelle 29 Les assurances et le permis de conduire 30 Les loisirs et les vacances 30 Avoir un enfant lorsqu on est diabétique Avoir un enfant diabétique 32 Quelques repères : distinction entre diabète de type 1 et de type 2 32 Comment détecter le diabète chez votre enfant? 32 Où trouver de l aide? Les Centres de diabétologie pédiatrique 34 Vivre le diabète au quotidien 35 Le diabète à l école 37 Le diabète expliqué aux enfants et aux parents! 38 Des associations pour vous aider 39 Merci aux patients diabétiques qui nous ont confié leurs réalités de vie ; aux professionnels qui ont témoigné de leur pratique ; aux experts qui ont accepté de relire patiemment ce document ; à l Association Belge du Diabète qui, par la voix de ses membres patients et professionnels, nous a apporté son expérience ; à la Fédération de l Aide et des Soins à domicile qui représente les services d aide et de soins à domicile (ASD) pour son soutien à la démarche. 2

3 1. Ensemble face à la maladie Vous êtes diabétique. Ces quelques mots ont dû bousculer votre vie et celle de vos proches. Fini les plaisirs, fini de bien manger et les plaisirs de la table, fini les voy ages Et bien non, contrairement à ces idées reçues, le diabète n empêche pas du tout de se sentir bien dans sa vie de tous les jours. Le diabète bien traité permet de réaliser la majorité de ses projets de vie. Malgré l aspect de contrainte de la prise d insuline 4 à 5 fois par jour, j ai accepté le diabète et je vis heureux. Cela m a obligé à devenir conscient de quelques aspects que je négligeais. Je suis régulièrement surveillé et conseillé. Si on accepte de voir les choses sous cet angle, on se sent guéri (ou pres que). Stephan, 72 ans, diabétique sous insuline depuis 20 ans Le fait d accepter la maladie fait qu on peut la dominer pour continuer sa vie sociale. Il ne faut pas être centré uniquement sur sa maladie, il faut vivre aussi. Marie, 63 ans, diabétique de type 2 depuis 7 ans Le diabète est une maladie fréquente. En Bel gique, on estime à environ le nom bre de personnes atteintes et la moitié l ignore! Ces dernières années, la qualité de vie des personnes diabétiques s est grandement améliorée grâce aux progrès médicaux mais aussi grâce à une participation plus active des personnes elles-mêmes et de leur famille aux soins. Votre diabète vous demande donc de devenir votre propre soignant. Pour cela, des professionnels sont là pour vous proposer les meilleurs traitements, vous apprendre à vous soigner, vous accompagner. Votre famille est très importante : elle peut vous soutenir chaque jour concrètement. Le contact avec d autres patients diabétiques peut également vous être profitable par le soutien qu ils peuvent vous apporter et le partage de leur expérience. Dans cette brochure, vous trouverez des infor mations sur le diabète, son traitement, la vie quotidienne, ainsi que les ressources à votre disposition et les professionnels de la santé qui peuvent vous aider. Elle est aussi un complément au Passeport du diabète auquel elle fait souvent référence. Le diabète et moi Pourquoi moi? Comment est-ce que je me sens face à la maladie? Chez qui ai-je trouvé du soutien? Chez qui puis-je en trouver? A qui parler de mon diabète? Quels sont mes projets de vie? Quels sont mes plaisirs à moi?!/? 3

4 2. Le Passeport du diabète : pour un meilleur suivi Le Passeport du diabète est un carnet qui vous appartient et qui vous aide à la gestion de votre diabète. - Il vous rappelle les grands principes de la prise en charge du diabète. - Il constitue un aide-mémoire, pour vous et les professionnels qui vous entourent (mé decin, diabétologue, diététicienne, infirmière, podologue, pharmacien, ophtamologue ). Vous pouvez y noter : > les coordonnées des professionnels qui vous soignent, > les renseignements médicaux importants, > les médicaments qui vous sont nécessaires, > les objectifs thérapeutiques que vous poursuivez (poids, tabac, exercice physique ), > les résultats des différents examens et contrôles. - Il indique à votre entourage les gestes à faire en cas d hypoglycémie: montrez-le à vos proches! Stockxpert.com 4

5 - Il est pour vous l occasion de poser des questions sur la maladie, les traitements, les contrôles nécessaires, les objectifs thérapeutiques visés (ex: pourquoi est-ce important pour moi de perdre du poids?). - Selon vos besoins, votre médecin vous prescrit une consultation chez une diététicienne et/ou chez un podologue. Le Passeport du diabète vous donne droit au remboursement de 2 consultations de 30 minutes par an chez une diététicienne agréée par l INAMI (sauf si vous bénéficiez d un tel remboursement dans un autre cadre réglementaire ou conventionnel). Deux fois par an, il vous donne également droit aux soins des pieds par un podologue agréé par l INAMI, en cas de risque élevé de plaies aux pieds. N hésitez pas à demander à votre médecin si vous présentez ce risque. Pour obtenir les remboursements, vous devez avoir une prescription de votre médecin: vous remettez ensuite la prescription du médecin et l attestation de soins (de la diététicienne et/ou du podologue) à votre mutualité. Renseignez-vous auprès de votre mutualité, sur le site internet ou en appelant le n vert 0800/ pour connaître le montant des remboursements et les coordonnées des professionnels agréés. Si vous ne possédez pas encore le Passeport, parlez-en à votre médecin ou contactez votre mutualité : un dépliant vous y attend qui vous explique la manière de se le procurer et les remboursements auxquels vous aurez droit. Stockxpert.com Le Passeport du diabète et moi!/? Est-ce que je me sers du Passeport? L ai-je lu? Ai-je rempli les pages concernant les professionnels (p.3), les renseignements (p.6 et 7), les médicaments (p. 8 à 11), les objectifs du traitement avec l aide de mon médecin traitant (p. 12 à 17)? L ai-je montré à mon entourage (p.27 premiers soins en cas de diabète )? Est-ce que je le présente aux différents professionnels qui me soignent? Est-ce que les professionnels chez qui je vais le complètent, le lisent? Comment en faire un outil utile? 5

6 3. Qui prend en charge votre diabète? D abord vous Votre rôle est important : vous êtes votre premier docteur. Certains disent des patients diabétiques qu ils sont de véritables jongleurs et détectives : des jongleurs car ils ont à jongler avec l ali mentation, l exercice physique et parfois des médicaments ; des détectives car il faut observer et analyser le fonctionnement de son corps pour garder l équilibre du diabète, afin de rester en bonne santé et se sentir bien. Bien équilibrer le diabète est un travail. Cela demande du temps, de la réflexion, une attention sans relâche. Il faut le vouloir. On ne peut avoir de congé diabète. Monique, 63 ans, diabétique sous insuline depuis 41 ans 6

7 Avec l aide de votre entourage ou d autres personnes dans la même situation que vous Le soutien de votre entourage et/ou d autres personnes diabétiques est précieux. Votre famille et vos amis devraient comprendre les contraintes de la maladie, con naître les symptômes de l hypoglycémie et savoir que faire dans ce cas-là (voir p.16). Avec l aide de professionnels Le diabète demande une surveillance importante de votre part mais également une surveillance parfois spécialisée. Cela vous permet d être et de rester une personne diabétique en bonne santé. Pour cela, différents professionnels peuvent vous aider. Chacun vous donne les informations, les conseils et le soutien dont vous avez besoin. Tous peuvent suivre votre évolution avec le Passeport du diabète. - Votre MÉDECIN GÉNÉRALISTE est la personne la mieux placée pour vous accompagner au quotidien. Il est disponible et peut facilement vous recevoir ou vous rendre visite en cas de besoin. Il réalise et prescrit les examens nécessaires (prise de sang, contrôles des risques de complications). Il adapte le traitement en fonction des résultats. - Régulièrement ou lorsque le médecin généraliste le juge nécessaire, vous consultez le DIABÉTOLOGUE. Celui-ci oriente le traitement et répond aux problèmes qui peuvent survenir. - Le PHARMACIEN vous fournit les médicaments nécessaires. Mais il peut aussi répondre à vos questions et vous informer sur les indications, contre-indications et modalités de prise des médicaments. - LA DIÉTÉTICIENNE vous aide à vous alimenter d une manière équilibrée tout en tenant compte de vos goûts, de vos habitudes ainsi que de votre mode de vie. Cela ne signifie pas devoir tout changer : vous pouvez continuer à profiter de repas en famille et des plaisirs de la table. Avant, il y avait le diabète d un côté et de l autre, moi. Et maintenant, grâce aux entretiens avec mon médecin, l infirmière et la diététicienne et grâce aux discussions avec d autres diabétiques, je sais que j ai le diabète et j en tiens compte dans ma vie. Antoinette, 75 ans, diabétique de type 2 7

8 - Il se peut que vous ayez besoin de l aide d une INFIRMIÈRE À DOMICILE pour certains soins : injections d insuline si nécessaire, pansements Elle vous donne des explications sur la maladie et les différents aspects du traitement. Lors de ses passages réguliers, elle est attentive à l apparition de plaies au niveau des pieds et à vos habitudes alimentaires. - Dans les hôpitaux, les maisons du diabète, des services de soins à domicile, DES INFIR - MIÈRES SPÉCIALISÉES EN DIABÉ TOLOGIE ou des INFIRMIÈRES RELAIS EN DIABÉTOLOGIE peuvent vous informer et vous apprendre à prendre en charge votre maladie. -Le PODOLOGUE est le spécialiste de la santé de vos pieds : il vous aidera à préserver leur état et à leur apporter les meilleures attentions et soins Il ne faut pas le confondre avec le pédicure. Un principe essentiel : dès que vous remarquez un problème non résolu malgré vos efforts, parlez-en le plus rapidement possible à votre médecin et aux professionnels qui vous soignent. Par exemple : une plaie aux pieds qui ne guérit pas, un déséquilibre du diabète (hyperglycémies, hypoglycémies ) Plus vite le problème sera résolu, plus vous resterez en bonne santé et mieux vous vous sentirez. En page 3 du Passeport du diabète, vous inscrivez les coordonnées des professionnels qui vous soignent. Je vois régulièrement mes médecins. Le généraliste m examine et m interroge sur le quotidien. Il fait la prise de sang et reçoit ensuite une copie de l analyse. Le diabétologue qui a demandé l analyse reçoit aussi les résultats. Lors de la visite qui suit, il examine les données et me dit s il est satisfait ou si je dois changer certaines données. Et moi, je note les résultats de mes glycémies sur mon carnet et sur ordinateur. Stephan, 72 ans, diabétique sous insuline depuis 20 ans Fotolia!/? Qui prend en charge mon diabète? Est-ce que j arrive à bien me soigner? Si non, que me manque-t-il pour me sentir à l aise? Quels professionnels m aident à me soigner? Vais-je les consulter régulièrement? Lorsque mon diabète est déséquilibré, est-ce que je leur en parle? 8

9 4. Mais qu est-ce que le diabète? Pour comprendre le diabète, il est nécessaire de connaître comment fonctionne notre corps. Nous avons tous besoin de sources d énergie pour pouvoir bouger, travailler, réfléchir Cette énergie est apportée principalement par les sucres (que l on appelle les glucides) et les graisses (que l on appelle les lipides) de l alimentation. Intéressons-nous aux glucides. Lorsque nous mangeons des glucides, ceux-ci sont transformés dans l intestin en glucose. Le glucose passe des intestins dans le sang où il peut circuler dans tout le corps. Il va alors approvisionner nos tissus et organes (par ex. les muscles). Il est d ailleurs indispensable au fonctionnement du cerveau. S il n est pas utile tout de suite, le glucose est stocké dans ces tissus et organes (pas dans le cerveau) jusqu au moment où ils en ont be soin. A ce moment, le glucose est libéré et consommé. Lorsque nous ne mangeons pas pendant plusieurs heures, et que nous avons besoin d un apport en glucose, c est le foie qui le fabrique à partir de ses réserves ou d autres constituants du corps. Pour que les différents tissus et organes du corps puissent utiliser le glucose présent dans le sang, ils ont besoin d une hormone : l insuline. Celle-ci est secrétée par un or gane ap pelé le pancréas qui est situé derrière l estomac. L insuline fonctionne un peu comme une clé qui permet d ouvrir la porte pour que le glucose pénètre dans les tissus et organes. 9

10 Chez une personne qui n est pas diabétique, la quantité d insuline produite par le pancréas s adapte au taux de glucose dans le sang (qu on appelle glycémie). La glycémie reste donc toujours plus ou moins stable : elle varie entre 60 et 110 milligrammes/décilitre de sang à jeun et elle se situe en dessous de 140 mg /dl deux heures après un repas. Que se passe-t-il chez la personne diabétique? Chez la personne diabétique (voir encadré p12), - soit le pancréas ne produit plus assez ou plus du tout d insuline (plus de clé pour ouvrir la porte), Non diabétique Diabétique de type 1 : on n a plus la clé pour ouvrir la porte 10

11 - soit les tissus et organes n acceptent plus l insuline (la clé est disponible mais la serrure ne fonctionne plus). On parle alors de résistance à l insuline. Diabétique de type 2 : la serrure ne fonctionne plus Le glucose n arrive donc pas à entrer dans les tissus et organes du corps. Il reste dans le sang et son taux dépasse alors les valeurs normales, c est l hyperglycémie. A partir d un certain seuil, l excès de glucose sera éliminé par les reins dans les urines. Pourquoi? Les reins filtrent le sang, éliminent les déchets qui s y trouvent tandis que ce qui est nécessaire est remis en circulation dans le sang. Si le taux de glucose est trop élevé, les reins éliminent l excédent dans les urines avec une grande quantité d eau. Les urines deviennent plus abondantes. La perte d eau qui s ensuit va provoquer l envie de boire. Par ailleurs, le corps ne pouvant pas fournir l énergie dont il a besoin sous forme de glucose, il va la puiser dans d autres substances du corps que sont les graisses et les proté i nes. La personne diabétique va donc maigrir. Nous voici face aux trois signes habituels du diabète : des urines abondantes, une soif importante et un amaigrissement. A moyen terme, en l absence de traitement, cela peut conduire au coma lorsque le déséquilibre est trop important. 11

12 Différents types de diabète - SI VOUS ÊTES DIABÉTIQUE DE TYPE 1, vous ne produisez plus du tout d insuline suite à la destruction de certaines cellules de votre pancréas (plus de clé pour ouvrir la porte). Ce diabète débute plus fréquemment chez les enfants et les adultes de moins de 30 ans. Il concerne 10 à 15% des personnes diabétiques. - SI VOUS ÊTES DIABÉTIQUE DE TYPE 2, votre pancréas ne sécrète plus assez d insuline et les tissus et organes sont devenus insensibles à l insuline (la serrure ne fonctionne plus bien). Il est souvent lié à un problème de surpoids. Ce diabète débute en général chez les plus de 40 ans. Il concerne 85 à 90% des personnes diabétiques. Les signes ne sont pas toujours très facilement décelables car la quantité d insuline qui persiste dans le corps réussit à les masquer. Souvent, ce diabète est découvert par hasard lors d une analyse d urine ou de sang ou lors du diagnostic d une complication (problème cardiaque, oculaire, rénal ). DIABÈTE DE TYPE 1 DIABÈTE DE TYPE 2 Personnes concernées Facteurs de risque Surtout les jeunes. Surtout les personnes de plus de 40 ans. Prédisposition familiale, mais moins prononcée que dans le Type 2. Prédisposition familiale, surcharge pondérale, diabète de la grossesse, taux de sucre élevé après opération. Symptômes Traitement Complications Les symptômes sont généralement flagrants et apparaissent brutalement : envie fréquente d uriner, soif anormale, amaigrissement, fatigue. Injections d insuline, adaptation des habitudes alimentaires, acti - vité physique suffisante. Se manifestent surtout lorsque le diabète a été moins bien surveillé pendant de longues périodes : problèmes aux reins, aux yeux, plaies aux pieds, maladies cardiovasculaires. Les symptômes apparaissent d abord vaguement et progressivement (ce qui fait que le diabète n est pas toujours diagnostiqué tout de suite) : fatigue, envie fréquente d uriner, soif, trouble de la vue, guérison lente des plaies, démangeaisons aux organes génitaux. Adaptation des habitudes alimentaires, activité physique suffisante, si nécessaire Les mêmes complications que pour le Type 1 mais risque plus élevé de maladies cardiovasculaires. 12

13 SI VOUS ÊTES ENCEINTE, il se peut que vous présentiez un diabète temporaire durant la grossesse. S il n est pas contrôlé et traité, ce diabète augmente le risque de fausse couche et de mise au monde d un bébé de gros poids. Après l accouchement, le risque de développer par la suite (parfois plusieurs années plus tard) un diabète de type 2 est plus élevé. Prudence donc. Les complications du diabète à long terme Une hyperglycémie pendant plusieurs années détériore précocement les vaisseaux sanguins et les nerfs. Cela peut entraîner des problèmes au niveau de différentes parties ou organes du corps : le coeur, le cerveau, les jambes et les pieds, les yeux et les reins peuvent être touchés. Votre vie sexuelle peut également en être affectée. Le diabète augmente le risque cardiovasculaire, comme l hypertension artérielle et l hyperlipidémie (trop de cholestérol et de triglycérides dans le sang). D où l intérêt de surveiller les autres facteurs de risque : le tabagisme, le manque d exercice physique Les risques d infections au niveau de la peau, du système urinaire, des organes génitaux et de la bouche sont plus importants. Fotolia C est quoi mon diabète?!/? Qu est-ce qui se passe dans mon corps depuis que j ai le diabète? Qu est-ce que je ressens? Suis-je concerné par les complications du diabète? Lesquelles? Quelles sont les questions que je me pose à propos du diabète? A qui les poser? Ce qui m a motivée à prendre en charge ma maladie et à me soigner, c est la peur des complications. Lucienne, 66 ans, diabétique depuis 20 ans Cela demande du courage d être diabétique. Tout d abord, il faut arriver à l accepter. Ensuite, il faut se dire : bon, je suis diabétique, je dois vivre avec, je n ai pas le choix. Il faut que je me soigne et que je fasse ce que j ai à faire Lucienne, 66 ans, diabétique depuis 20 ans 13

14 5. Comment soigner le diabète? Il n existe pas actuellement de potion magique pour guérir du diabète. L important est de maintenir les valeurs de glycémie dans la normale pour éviter les complications. Votre médecin et les autres professionnels de santé vous expliqueront le traitement le plus approprié à votre situation. Se sentir bien grâce à un traitement adapté Pour tous les diabétiques, le traitement comprend : - une alimentation adéquate, - une bonne hygiène de vie : pratiquer des activités physiques régulières, éviter le ta bac, prendre soin de ses pieds - une surveillance de la glycémie (voir encadré ci-dessous), - des contrôles et des examens complé men taires : tension artérielle, prise de sang, examens des yeux, des reins, du cœur, des pieds (voir encadré p.15). Si vous êtes diabétique de type 1, vous devez, en plus, réaliser des injections d insuline tous les jours, suivant les recommandations du diabétologue. Si vous êtes diabétique de type 2, soit ce traitement vous suffit, soit vous avez besoin d un traitement complémentaire (comprimés et/ou injections d insuline) si la glycémie ne diminue pas suffisamment. Surveiller sa glycémie et son hémoglobine glyquée (HbA1c) Pour savoir si votre diabète est bien équilibré, des tests de glycémie à différents moments de la journée sont nécessaires. Votre médecin vous indique à quel rythme il est bon pour vous de réaliser ces tests : tous les jours, une ou plusieurs fois par semaine ou par mois En général, les personnes qui sont sous insuline doivent surveiller leur glycémie plus souvent. Par ailleurs, tous les trimestres, votre médecin vous fait une prise de sang pour analyser le taux d hémoglobine glyquée ou glycosylée (ou HbA1c). Cette mesure est importante : elle permet de connaître la moyenne des glycémies des 2 à 3 derniers mois et d adapter le traitement en fonction des résultats. 14

15 Contrôles et examens complémentaires Tous les trimestres ou à un autre rythme selon vos besoins - Votre tension artérielle : votre médecin la prend au moins une fois par trimestre. Vous pouvez également la vérifier vous-même si vous possédez un appareil et connaissez la manière de l utiliser. Tous les ans ou à un autre rythme selon vos besoins - Votre taux de lipides (graisses) dans le sang : votre médecin réalise une prise de sang pour vérifier vos taux de cholestérol et de triglycérides. - L état de vos reins : la mesure de la concentration en créatinine dans le sang et de la microalbuminurie dans les urines permet de vérifier la bonne santé de vos reins. En cas de problème réversible, une régularisation de la glycémie devrait améliorer la situation. - L état de vos yeux : votre médecin vous conseille de faire un examen du fond d oeil une fois par an. C est un examen rapide et sans douleur : souvent, le médecin dilate la pupille avec un produit ; ensuite, il regarde la rétine avec une loupe et observe l état des vaisseaux. Attention, la dilatation de la pupille peut entraîner un flou visuel pendant plusieurs heures : il vaut donc mieux se faire conduire pour cet examen. Si le fond d oeil est réalisé par un ophtalmologue, celui-ci peut réaliser d autres examens si nécessaire. - L état de votre cœur : votre médecin peut vous proposer de réaliser une fois par an un électrocardiogramme (souvent avec un test à l effort). - L état de vos pieds : votre médecin examine vos pieds et apprécie leur sensibilité grâce à un appareil spécial (test non douloureux). Il peut vous prescrire une consultation chez le podologue. Vos pieds nécessitent également une surveillance et une hygiène journalières de votre part (voir p. 25). Un examen de la rétine de mes deux yeux a montré des lésions importantes et j ai été de suite traité par laser. J ai eu la chance de tomber en ophtalmologie dans des mains très expertes et après quelques mois de traitement, la rétinopathie était stoppée. Stephan, 72 ans, diabétique sous insuline depuis 20 ans En page 18 du Passeport du diabète, sont renseignées différentes valeurs possibles et les valeurs idéales de la tension artérielle et de substances analysées dans le sang. En pages du Passeport du diabète, votre médecin et vous-même inscrivez vos objectifs (par exemple, viser un cholestérol total de 200 mg/dl) et les résultats de vos différents examens. 15

16 Reconnaître une hypoglycémie et y réagir Petit à petit, j ai commencé à plus me préoccuper des signes avant-coureurs des hypoglycémies et maintenant, il est rare que je ne sois pas tout à fait conscient de ce qui se prépare. Donc, j ai vite fait d avaler les quelques dextro que j ai toujours sur moi. Si possible, je fais l analyse de ma glycémie juste après, et cela me permet de confirmer que mes sensations étaient correctes. C est un point important car, si la lecture est basse, cela confirme ce que l on a ressenti et on l ajoute dans sa bibliothèque des prémices ressentis. Si, par contre, on a fait une erreur, et que le sucre que l on a ingéré fait monter le taux, il est toujours possible de faire une toute petite correction. Stephan, 72 ans, diabétique sous insuline depuis 20 ans On parle d hypoglycémie lorsque le taux de glucose dans le sang est trop bas (moins de 60 mg/dl). Elle se manifeste par des sensations désagréables qui peuvent être variables d une personne à l autre : fatigue, transpiration, tremblements, vertiges, maux de tête, sensation de faim, pâleur, irritabilité, anxiété Ses causes sont diverses : - une erreur dans le dosage de l insuline ou du médicament hypoglycémiant ; - une activité physique plus importante que d ordinaire ; - un repas manqué ou moins copieux que d habitude ; - la prise de certains médicaments ; - une absorption trop importante d alcool ; - une perte de poids sans adaptation du traitement médicamenteux. Si vous pensez ressentir des signes d hypoglycémie, il est intéressant de le vérifier par un test de glycémie. Si ce test le confirme, vous pouvez prendre : - deux ou trois morceaux de sucre dilués dans un verre d eau ; - ou un demi-verre ou 1/3 de canette de boisson sucrée (pas light) ; - ou un petit verre de jus de fruit 100% pur jus ; - ou encore une cuillère à soupe de confiture ou de miel. 16

17 Attendez quelques minutes que le sucre fasse effet. Ensuite, si l heure du repas est proche, prenez votre repas. Si l heure du repas est plus éloignée, prenez une ou deux tartines avec du fromage ou du jambon. En cas de perte de connaissance, votre entourage doit savoir que faire : vous injecter du Glucagen, vous donner une boisson sucrée dès que vous avez repris conscience et appeler le médecin. Vous devez disposer constamment de Glucagen dans votre frigo. Si vous avez régulièrement des hypoglycémies, c est un signe que votre traitement n est pas adapté et qu il doit être revu avec votre médecin. Actuellement, je fais régime pour maigrir. Et donc, régulièrement, le médecin réadapte mes médicaments pour éviter les hypoglycémies. Louis, 55 ans, diabétique de type 2 Fotolia!/? Comment est-ce que je soigne mon diabète? En quoi consiste mon traitement? Qu est-ce qui est facile? Qu est-ce qui est difficile? Comment augmenter ma motivation? Quand ma glycémie monte, est-ce que j arrive à repérer pourquoi? Est-ce que j en parle à mon médecin? Où et comment trouver le soutien dont j ai besoin pour me soigner correctement? En page 27 du Passeport du diabète, est indiquée l attitude à adopter en cas d hypoglycémie. 17

18 6. Adapter votre alimentation Vous êtes amené à jongler avec l activité physique et l alimentation et éventuellement l insuline. Tout est une question d équilibre à préserver entre ces trois parties du traitement. Apprendre à manger sain et avec plaisir, c est possible avec une diététicienne, c est plus facile! Oui, c est possible de concilier plaisir et santé! Cela vous demande peut-être de changer certaines de vos habitudes alimentaires familiales, mais le bénéfice est appréciable : vous vous sentez moins fatigué et votre santé est meilleure. Ces changements profitent aussi à votre famille qui se sent, elle aussi, en plus grande forme. Une diététicienne peut vous conseiller concrètement. Si vous êtes diabétique de type 2 et que vous présentez un problème de poids, un de vos objectifs prioritaire sera de perdre du poids, en concertation avec votre médecin et votre diététicienne. Un amaigrissement de 5 à 10% de votre poids corporel est déjà bénéfique. En perdant du poids, votre corps fonctionne mieux et vous vous sentez bien. Un suivi par une diététicienne vous sera très profitable. La dernière fois que je suis allé chez la diététicienne, ce qu elle a trouvé bien, c est que je maigrisse pas à pas : à peu près 1 kilo par mois. Et ça, c est bien parce que j ai moins de risque de reprendre du poids. En maigrissant, cela me permet d éviter l insuline et de diminuer les médicaments. Le médecin m a dit que si je faisais mon régime comme je dois le faire, je pourrais me passer de prendre des médicaments pour le diabète. Louis, 55 ans, diabétique de type 2 18

19 La diététicienne peut vous conseiller concrètement et répondre à vos questions. Isabelle, diététicienne, nous explique cela : Pourquoi aller chez une diététicienne? Les diététiciennes sont des professionnelles spécialisées dans l équilibre alimentaire. Nous connaissons la teneur en graisses, sucres et autres substances de chaque aliment et de chaque repas. Nous pouvons conseiller des recettes, des aliments et des modes de cuisson adaptés aux goûts et aux besoins de chaque personne et de chaque famille. Nous pouvons apprendre aux personnes à se construire un menu équilibré. Nous tenons compte des connaissances, des habitudes et des besoins de chacun. Nous recevons aussi bien des personnes, que des couples ou des familles. Que chacun ait du plaisir à manger sainement et se sente en forme, voilà ce que nous visons. Nous sommes souvent soufflées par la capacité des personnes diabétiques à gérer leur maladie et à se prendre en charge. Nous croyons beaucoup en leurs compétences. Comment se déroule une consultation chez une diététicienne? Je suis là pour conseiller, pour encourager, pas pour rouspéter. Toutes les questions sont les bienvenues : n hésitez pas à m en poser. Par exemple, quels sont les desserts conseillés? Puis-je de temps en temps manger une pâtisserie? Comment adapter ma recette pour qu elle soit bonne et pas trop grasse? Combien de pommes de terre me conseillez-vous de manger? Pendant la première consultation, j apprends à mieux connaître la personne afin de lui proposer des conseils adaptés. Quelle est sa profession? Se dépense-t-elle peu ou beaucoup physiquement? Quels sont ses problèmes de santé (surtout ceux où l alimentation a une influence)? Type de diabète? Hypertension? Maladies cardiaques? Digestives? Allergies alimentaires? Si la personne présente un problème de poids, a-t-elle déjà essayé de maigrir? Comment cela s est-il passé? Quelles sont ses habitudes de prise de repas? Les prend-elle chez elle? Va-t-elle souvent au restaurant? Que mange-t-elle chaque jour? A quels moments? Quels sont ses plats et aliments préférés? Y a-t-il des goûts qu elle n aime pas? Ensuite, j explique les grands principes d une alimentation saine et une série de trucs intéressants à connaître : par exemple, si la personne a prévu de manger une pâtisserie, il vaut mieux qu elle la mange juste après un repas qu en dehors d un repas (en effet, elle sera alors moins hyperglycémiante). 19

20 Bien manger au quotidien Comme tout un chacun, vous avez besoin d une nourriture saine, équilibrée et variée. Pour fonctionner correctement, votre corps a besoin d eau, de glucides (que l on trouve surtout dans le pain, les pommes de terre, le riz, les pâtes, les produits sucrés ), de lipides (graisses), de protéines (que l on trouve surtout dans la viande, le poisson, les légumineuses ), de vitamines et minéraux (distribués dans différents aliments, notamment dans les fruits et légumes). Voici quelques recommandations à discuter avec votre diététicienne pour manger sainement avec plaisir : - vous fractionnez votre alimentation en 4 repas par jour. Si vous prenez de l insuline, vous rajoutez à cela une ou plusieurs collations suivant les conseils de votre diététicienne. Si vous présentez des problèmes de poids, vous limitez le grignotage ; - vous respectez la régularité des repas et vous évitez de sauter un repas ou une collation. Les boissons : - vous buvez suffisamment d eau : au moins 1,5 litres par jour ; - vous modérez votre consommation de boissons alcoolisées et vous n en buvez jamais à jeun afin d éviter le risque d hypoglycémie. Vous préférez un verre de vin (blanc sec ou rouge) aux cocktails, liqueurs, apéritifs et bières ; - si vous souhaitez boire sucré, vous choisissez les limonades light et les édulcorants non caloriques (voir encadré p.22). Le dimanche, on se relâche un peu : de toute façon, la diététicienne m avait dit que je pouvais boire un verre de vin le dimanche. Et d ailleurs, à l hôpital, il y avait toujours quelque chose de particulier le dimanche : croissants ou petits pains selon le régime en cours. Marie, 63 ans, diabétique de type 2 depuis 7 ans Les graisses et protéines : - vous limitez les matières grasses en choisissant des aliments naturellement maigres ou allégés en matière grasse : poisson, volaille sans la peau, viande et charcuterie maigres, produits laitiers écrémés ; - vous préférez les graisses d origine végétale (huile d olive, de colza, d arachide, de soja, de tournesol) et les minarines ; - vous cuisez les aliments en utilisant peu ou pas de matière grasse : à l eau, à la vapeur, au four, au grill, au micro-ondes, à la poêle anti-adhésive ; - vous évitez les fritures. 20

Vivre le diabète. au quotidien. La solidarité, c est bon pour la santé.

Vivre le diabète. au quotidien. La solidarité, c est bon pour la santé. MUTU_BROCH_DIABETE_2012_02b_BL_Décès_arlon06_00 3/06/12 22:23 Page 1 Vivre le diabète au quotidien MUTU A L IT E CHRE TIENN E La solidarité, c est bon pour la santé. Sommaire 1. Ensemble face à la maladie

Plus en détail

ALIMENTATION ET DIABETE

ALIMENTATION ET DIABETE Mise à jour 11/2009 4A, rue du Bignon - 35000 RENNES ALIMENTATION ET DIABETE Avec l activité physique, l alimentation constitue l un des axes majeurs de votre traitement. Respecter un minimum de principes

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

En savoir plus sur le diabète

En savoir plus sur le diabète En savoir plus sur le diabète 2 Qu est-ce que le diabète? Le diabète se caractérise par un excès de sucre dans le sang, on appelle cela l hyperglycémie. Le diabète est une maladie chronique qui survient

Plus en détail

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne L alimentation : partie intégrante de la prise en charge de l enfant et de l adolescent diabétique base du traitement avec l insulinothérapie et l activité

Plus en détail

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Qu est-ce que le SOPK? Quel objectif? Cette brochure vous informe sur les signes, les causes et le traitement du syndrome

Plus en détail

Certaines situations de trafic peuvent-elles provoquer un risque accru d hypoglycémie?

Certaines situations de trafic peuvent-elles provoquer un risque accru d hypoglycémie? P a g e 1 Comment savoir que vous présentez une hypoglycémie? La plupart des personnes diabétiques sentent rapidement lorsque leur taux de glycémie est trop bas (inférieur à 60 mg/dl). Les premiers symptômes

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 Vivre avec un diabète de type 2 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce guide, La

Plus en détail

Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants

Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Le diabète chez les jeunes Le diabète de type 1 est une maladie très difficile à affronter, surtout quand on est jeune. Malheureusement, si quelque

Plus en détail

Sport et alpha ANNEXES

Sport et alpha ANNEXES Sport et alpha ANNEXES Edition 2013 TABLE DES MATIERES Table des matières 1 Alimentation 2 Boire, Boire, Boire... 2 Et à l approche des «20 km de Bruxelles»? 3 Et pendant l épreuve? 3 Stretching 4 Avant

Plus en détail

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques Résultats de l étude ntred 2007 EÉCHANTILLON NATIONAL TÉMOIN REPRÉSENTATIF DES PERSONNES DIABÉTIQUES Le diabète est une maladie chronique de plus en plus fréquente, qui touche en France plus de 2 millions

Plus en détail

Nutrition et santé : suivez le guide

Nutrition et santé : suivez le guide Prévention ALIMENTATION PLAISIR ET ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Nutrition et santé : suivez le guide Nous savons tous que l alimentation joue un rôle essentiel pour conserver une bonne santé. En voici quelques

Plus en détail

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel LE GRAND LIVRE Du diabète Vivre avec le diabète à tout âge Traiter et surveiller la maladie Prévenir les complications, 2012 ISBN : 978-2-212-55509-7

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung p. 1 / 5 Société Suisse de Nutrition SSN, Office fédéral de la santé publique OFSP / 2o11 Sucreries, snacks salés & alcool En petites quantités. Huiles, matières

Plus en détail

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Diabète Type 2 Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Épidémiologie 90% de tous les cas de diabètes Environ 1 personne sur 20 est atteinte Diabète gras Facteur de risque majeur pour les

Plus en détail

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)?

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? La veille au soir Les buts de l alimentation sont de maintenir les réserves en glycogène (réserve de sucre pour l effort) tant au niveau du

Plus en détail

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs.

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs. L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch SOMMAIRE LES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES 4 1. Le diabète

Plus en détail

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ Le présent formulaire sert à obtenir votre consentement éclairé en ce qui a trait à la

Plus en détail

Un suivi médical régulier se

Un suivi médical régulier se Le suivi médical périodique Pierre Filteau, M.D. Un suivi médical régulier se révèle essentiel pour tout diabétique. Il est assuré minimalement quatre fois par année par le médecin traitant ou l infirmière.

Plus en détail

DIABÈTe De TYPe 1 Petit guide pour les parents et les enfants.

DIABÈTe De TYPe 1 Petit guide pour les parents et les enfants. DIABÈTe De TYPe 1 Petit guide pour les parents et les enfants. Guide pour comprendre et aborder sereinement l apparition du diabète de type 1. Sommaire Le contrôle glycémique 04 Qu est-ce que le taux d

Plus en détail

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T À l attention du bénéficiaire : BILAN SANTÉ RETRAITE AUTO-QUESTIONNAIRE Ce questionnaire servira de fil conducteur à la consultation avec votre médecin traitant. À l issue de l entretien, vous pouvez soit

Plus en détail

Boughanmi Hajer. JAOUA Noureddine. Membre du bureau exécutif de l OTEF

Boughanmi Hajer. JAOUA Noureddine. Membre du bureau exécutif de l OTEF Organisation Tunisienne pour L Éducation et de la Famille Elaboré par Diabète infantile Boughanmi Hajer Encadré par : Licence appliquée en Biotechnologie JAOUA Noureddine Membre du bureau exécutif de l

Plus en détail

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle Information sur le sodium alimentaire www.reductionsodium.ca Contact Jocelyne Bellerive, MA Coordonnatrice/Éducatrice Programme réduction

Plus en détail

Comment bien s hydrater pendant l été?

Comment bien s hydrater pendant l été? Comment bien s hydrater pendant l été? C est bien connu, il faut boire davantage en été pour ne pas se déshydrater, notamment en cas de forte chaleur. Il faut en effet être vigilant dès que la température

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

CENTRE DU DIABETE CLINIQUE SAINT-JEAN. Centre de traitement multidisciplinaire pour personnes diabétiques

CENTRE DU DIABETE CLINIQUE SAINT-JEAN. Centre de traitement multidisciplinaire pour personnes diabétiques CLINIQUE SAINT-JEAN Centre de traitement multidisciplinaire pour personnes diabétiques 1 Madame, Mademoiselle, Monsieur, Bienvenue au Centre du Diabète de la. Nous sommes un centre de traitement multidisciplinaire

Plus en détail

Le diabète. Les clefs pour le soigner. www.mutsoc.be. L accès à la santé pour tous

Le diabète. Les clefs pour le soigner. www.mutsoc.be. L accès à la santé pour tous Le diabète Les clefs pour le soigner www.mutsoc.be L accès à la santé pour tous Avertissement Cette brochure n est pas un traité médical. Certaines notions, certains fonctionnements du corps, certains

Plus en détail

Plats préparés. Plats préparés

Plats préparés. Plats préparés Plats préparés Plats préparés Les plats préparés ou prêts à consommer trouvent de plus en plus leur place dans notre alimentation quotidienne. Nous n avons pas toujours la possibilité de préparer chaque

Plus en détail

Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle

Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle Etat résultant d un apport alimentaire insuffisant par rapport aux besoins de l organisme Réduction des apports nutritionnels et/ou Augmentation

Plus en détail

«Je suis diabétique» Informations sur la prise en charge d enfants diabétiques à l école. Pour les parents et les enseignants

«Je suis diabétique» Informations sur la prise en charge d enfants diabétiques à l école. Pour les parents et les enseignants «Je suis diabétique» Informations sur la prise en charge d enfants diabétiques à l école Pour les parents et les enseignants C est parti! Compréhensible et compacte: par le biais de cette brochure, parents

Plus en détail

Diabète et exercice physique

Diabète et exercice physique excer.phys_062004 13-07-2004 10:52 Pagina 1 Diabète et exercice physique un service de excer.phys_062004 13-07-2004 10:52 Pagina 2 2 Diabète et exercice physique La présente brochure a pu être réalisée

Plus en détail

Allégations relatives à la teneur nutritive

Allégations relatives à la teneur nutritive Allégations relatives à la teneur nutritive Mots utilisés dans les allégations relatives à la teneur nutritive Ce que le mot signifie Exemples Sans Faible Réduit Source de Léger Une quantité insignifiante

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés Objectif : Sensibiliser les élèves à ce qui se trouve dans leur nourriture et les aider à se méfi er des sucres cachés. Matériel Feuille à imprimer : Chaîne

Plus en détail

www.programmeaccord.org

www.programmeaccord.org LA DOULEUR, JE M EN OCCUPE! NUTRITION ET DOULEUR CHRONIQUE CHRONIQUE De nos jours, l importance d adopter de saines habitudes alimentaires ne fait plus aucun doute. De plus, il est très facile d obtenir

Plus en détail

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre insuffisance cardiaque Vivre avec une insuffisance cardiaque Décembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

diabète Le diabète est l assimilation, de glucose (sucre) apporté par On peut être diabétique sans

diabète Le diabète est l assimilation, de glucose (sucre) apporté par On peut être diabétique sans Tout savoir sur le Le est une maladie chronique incurable qui se traduit par une élévation anormale du taux de sucre dans le sang. Sans traitement approprié, cette maladie peut être à l origine de graves

Plus en détail

J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire?

J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire? Simon Equilibré grâce à sa pompe depuis 2004 J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire? L hypoglycémie peut être l une des préoccupations majeures des diabétiques de type 1,

Plus en détail

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT!

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! SANTÉ stop cholesterol diabete hypertension E-BOOK équilibre Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! un peu d histoire... Il y a 200 ans, un Français faisait en moyenne entre

Plus en détail

L HYPERTENSION ET LES MALADIES DU COEUR COMMENT CONTRÔLER VOTRE PRESSION ARTÉRIELLE ET RÉDUIRE VOTRE RISQUE DE

L HYPERTENSION ET LES MALADIES DU COEUR COMMENT CONTRÔLER VOTRE PRESSION ARTÉRIELLE ET RÉDUIRE VOTRE RISQUE DE LA TROUSSE COEUR EN SANTÉ L HYPERTENSION ET LES MALADIES DU COEUR COMMENT CONTRÔLER VOTRE PRESSION ARTÉRIELLE ET RÉDUIRE VOTRE RISQUE DE MALADIES DU COEUR Nom : Cochez s il y a lieu Contrôlez votre poids.

Plus en détail

Diététique de la dyslipidémie

Diététique de la dyslipidémie Diététique de la dyslipidémie 1) Définition Anomalie du métabolisme des lipides à l origine de perturbations biologiques. On peut observer : - Une hypercholestérolémie : augmentation isolée du cholestérol

Plus en détail

Diabète. Entretenez votre capital santé! www.ml.be

Diabète. Entretenez votre capital santé! www.ml.be Diabète Entretenez votre capital santé! www.ml.be Contenu Le diabète en bref 4 Qu est-ce que le diabète? 4 Différents types de diabètes 4 Diagnostic 6 Diabète de type 2 7 Origine 7 Complications 7 Test

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

C est votre santé Impliquez-vous

C est votre santé Impliquez-vous C est votre santé Impliquez-vous Le financement de ce projet a été fourni par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l Ontario www.oha.com 1. Impliquez-vous dans vos soins de santé. Dites-nous

Plus en détail

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 %

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 % 24 L eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %, ce qui correspond à environ 45 litres d eau pour une personne de 70 kilogrammes.

Plus en détail

Le diabète de grossesse

Le diabète de grossesse Le diabète de grossesse Bonjour future maman, Vous venez d apprendre que vous avez un problème de diabète de grossesse, dit gestationnel. Nous avons préparé cette brochure afin de répondre à vos questions

Plus en détail

SECTION 3 Les outils pour la personne

SECTION 3 Les outils pour la personne SECTION 3 Les outils pour la personne DISCUTER AVEC MON OU MA MÉDECIN/PSYCHIATRE : DÉVELOPPER DES STRATÉGIES POUR REGAGNER DU POUVOIR 1 Le moment de la consultation avec le ou la psychiatre/médecin dans

Plus en détail

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils?

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Les glucides sont des éléments nutritifs indispensables au bon fonctionnement de l organisme. Ils sont présents dans les aliments aux côtés des protéines (viande,

Plus en détail

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Information destinée aux patients et aux proches Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Qu est-ce que la diverticulite? Cette brochure vous informe

Plus en détail

Cholestérol. agir contre le cholestérol Pour réduire les risques cardiovasculaires

Cholestérol. agir contre le cholestérol Pour réduire les risques cardiovasculaires Cholestérol agir contre le cholestérol Pour réduire les risques cardiovasculaires La Fédération Française de Cardiologie finance : prévention, recherche, réadaptation et gestes qui sauvent grâce à la générosité

Plus en détail

LES BONS RÉFLEXES FACE AUX ALLERGIES

LES BONS RÉFLEXES FACE AUX ALLERGIES ADOS ET JEUNES ADULTES LES BONS RÉFLEXES FACE AUX ALLERGIES Sous le parrainage de : La 7 e Journée Française de l Allergie est organisée par : Avec le soutien de : En partenariat avec : Allergie, j agis!

Plus en détail

Guide d'auto administration des soins destiné aux personnes atteintes du diabète

Guide d'auto administration des soins destiné aux personnes atteintes du diabète Guide d'auto administration des soins destiné aux personnes atteintes du diabète Avec le soutien d'une subvention sans restriction de French Version 1 Lorsque le diagnostic est celui du diabète...........03

Plus en détail

comprendre mon diabète

comprendre mon diabète comprendre mon diabète MARGARITA SAMSONOVA Margarita a le diabète de type 1 Russie MICHAIL LEBEDEV Michail a le diabète de type 1 Russie SIRAZHDIN ISAYEV Sirazhdin a le diabète de type 2 Russie Toute reproduction

Plus en détail

DIABETE ET SPORT. Dominique HUET Hopital Saint Joseph PARIS

DIABETE ET SPORT. Dominique HUET Hopital Saint Joseph PARIS DIABETE ET SPORT Dominique HUET Hopital Saint Joseph PARIS DIABETE TYPE 1#TYPE 2 Jeunes sportifs Risque hypoglycémie Adaptation schémas Autosurveillance +++ Sports souvent sources de difficultés Contre

Plus en détail

Contrôler soi-même sa glycémie simple comme bonjour!

Contrôler soi-même sa glycémie simple comme bonjour! Contrôler soi-même sa glycémie simple comme bonjour! Préface Que vous ayez le diabète depuis quelques mois ou quelques années, vous savez que cette affection influence votre vie quotidienne. Pour optimiser

Plus en détail

Comprendre l OMD : un guide

Comprendre l OMD : un guide OMD Œdème maculaire diabétique Comprendre l OMD : un guide Table des matières Œdème maculaire diabétique (OMD) 3 Présentation de l OMD 7 Quels sont les facteurs de risque de l OMD? 9 Quels sont les symptômes

Plus en détail

Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent

Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent Juillet 2007 Juillet 2007 1 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication

Plus en détail

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité.

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité. Pedro Tamacha 9 Normalement, Pedro devrait consommer 3 100 kcal/jour pour être en bonne santé et avoir une activité normale, il lui manque 800 calories. 9 Son régime alimentaire est composé de riz, pommes

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Alimentation, quoi de neuf chez les seniors? Bien s alimenter pour bien vieillir» Conférence du Docteur Carol SZEKELY, Chef de Pôle AGE HUPNVS Hôpital Charles Richet à Villiers-le-Bel

Plus en détail

Table des matières Introduction Chapitre*1*:*De*la*matière*sérieuse Chapitre*2*:*Clair*comme*de*l eau*de*roche

Table des matières Introduction Chapitre*1*:*De*la*matière*sérieuse Chapitre*2*:*Clair*comme*de*l eau*de*roche Table des matières Introduction! *! Chapitre*1*:*De*la*matière*sérieuse! 1.1!Les!matériaux! 1.2!Solides,!liquides!et!gaz 1.3!Gaspiller!de!l énergie! 1.4!Le!carburant!du!corps! Chapitre*2*:*Clair*comme*de*l

Plus en détail

TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND

TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND PHYSIOPATHOLOGIE DE L HYPERGLYCEMIE DU DT2 Tube digestif Pancréas endocrine α β Tissu adipeux cellules β insuline cellules

Plus en détail

Bouger, c est bon pour la santé!

Bouger, c est bon pour la santé! Bouger, c est bon pour la santé! Tous concernés! De quoi s agit-il? Il s agit de toute activité physique, dès lors que nous bougeons. Ainsi tous les pas comptent, comme ceux que nous faisons chez nous

Plus en détail

La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics

La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics Dossier de presse Avril 2013 Contacts presse Inpes : Vanessa Lemoine tél : 01 49 33 22 42 email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr TBWA\Corporate

Plus en détail

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Santé Canada Health Canada L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Vous avez peut-être remarqué l information nutritionnelle affichée sur de nombreux produits alimentaires que vous achetez

Plus en détail

Cholestérol : ça bouchonne dans les artères!

Cholestérol : ça bouchonne dans les artères! Cholestérol : ça bouchonne dans les artères! Thierry Monasse L E C H O L E S T É R O L Substance indispensable à notre organisme, le cholestérol est pourtant doté d une connotation plutôt négative. L excès

Plus en détail

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES Par Marie-Christine Parent, stagiaire en diététique AU MENU Retour sur le sondage Vision de la saine alimentation Qu est-ce que l étiquetage nutritionnel?

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la élever CommenT UN enfant ayant une drépanocytose Q Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité vient de révéler que votre bébé est atteint de drépanocytose. Aujourd hui, votre enfant va bien,

Plus en détail

Recherche et textes Gilles Landry et Diane Labelle

Recherche et textes Gilles Landry et Diane Labelle Recherche et textes Gilles Landry et Diane Labelle Collaboration Le comité de lecture des participants et participantes de Lettres en main. Hélène Ranger et Esther Filion de Lettres en main. Chantal Martin,

Plus en détail

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive.

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive. 13 aliments pour une bonne santé Valeurs nutritives Grande compétence A Rechercher et utiliser de l information Groupe de tâches A2 : Interpréter des documents Grande compétence C Comprendre et utiliser

Plus en détail

Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue

Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue Alcool Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue Pour réduire sa consommation Alcool Vous envisagez de réduire votre consommation de boissons alcoolisées, mais vous vous posez des questions : vous

Plus en détail

Y a-t-il un bon moment pour l'hypoglycémie?

Y a-t-il un bon moment pour l'hypoglycémie? Y a-t-il un bon moment pour l'hypoglycémie? La réponse est NON. Voilà pourquoi il est essentiel d'être toujours prêt à y remédier. Avant de vous installer derrière le volant, prenez soin de vérifier votre

Plus en détail

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION Mardi 24 janvier 2012 au Centre de Formation Multimétiers de REIGNAC L objectif de cet atelier sur la santé est de guider chacun vers une alimentation plus

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la élever CommenT UN enfant phénylcétonurique Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité vient de révéler que votre bébé est atteint de phénylcétonurie. Aujourd'hui votre enfant va bien mais vous

Plus en détail

Diabète au quotidien. ABC LifeScan, collection «Mon quotidien»

Diabète au quotidien. ABC LifeScan, collection «Mon quotidien» Diabète au quotidien ABC LifeScan, collection «Mon quotidien» Définition Le diabète est une maladie complexe, souvent difficile à gérer au quotidien mais que vous pouvez contrôler. En effet, c est vous

Plus en détail

LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE

LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE Jean-Paul BLANC Diététicien-Nutritionniste Neuilly sur Seine www.cabinet-de-nutrition-et-dietetique.eu LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE Au cours de la dernière décennie

Plus en détail

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues.

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Date de présentation : 2014 Lieu : Roubaix. Mis à disponibilité sur le site

Plus en détail

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin Pour mieux connaître l état de votre cœur, votre médecin vous a demandé de passer une scintigraphie myocardique au Persantin. Cette fiche explique

Plus en détail

L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments

L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments Présenté par Micheline Séguin Bernier Le 19 mars 2007 Tiré et adapté du document de Santé Canada Le tableau de la valeur nutritive : plus facile

Plus en détail

Fort de nos 30 ans d expertise dans le domaine de la diabétologie, nous vous proposons ce manuel destiné aux patients diabétiques de type 1 qui, sans

Fort de nos 30 ans d expertise dans le domaine de la diabétologie, nous vous proposons ce manuel destiné aux patients diabétiques de type 1 qui, sans Fort de nos 30 ans d expertise dans le domaine de la diabétologie, nous vous proposons ce manuel destiné aux patients diabétiques de type 1 qui, sans pour autant être exhaustif, reprend la plupart des

Plus en détail

«Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments»

«Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments» 1 «Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments» Magali Marchand, Chef de service Diététique RHMS Diététicienne agréée ABD 12.01.2012 - Maison du

Plus en détail

MEDICIS Avenue de Tervueren, 236 1150 Bruxelles Tél : 02 7620325. Dr K Farahat Gastroentérologie. Bruxelles, le

MEDICIS Avenue de Tervueren, 236 1150 Bruxelles Tél : 02 7620325. Dr K Farahat Gastroentérologie. Bruxelles, le MEDICIS Avenue de Tervueren, 236 1150 Bruxelles Tél : 02 7620325 Dr K Farahat Gastroentérologie Bruxelles, le Concerne Nom : Prénom : Date de naissance : Adresse : Chère Madame, Cher Monsieur, Votre médecin

Plus en détail

Unité d Endocrinologie - Diabétologie pédiatrique. Brochure d information sur le diabète

Unité d Endocrinologie - Diabétologie pédiatrique. Brochure d information sur le diabète Unité d Endocrinologie - Diabétologie pédiatrique Brochure d information sur le diabète SOMMAIRE Définition du diabète - p.02 Traitement - p.05 Analyses - p.08 Administration d insuline - p.11 Alimentation

Plus en détail

La surveillance utile : un guide pour vous. De nouveaux renseignements sur le diabète de type 2 et la surveillance de la glycémie

La surveillance utile : un guide pour vous. De nouveaux renseignements sur le diabète de type 2 et la surveillance de la glycémie La surveillance utile : un guide pour vous De nouveaux renseignements sur le diabète de type 2 et la surveillance de la glycémie Surveillance de la glycémie La vérification du taux de glucose (glycémie)

Plus en détail

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière Loin de mes yeux Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière expérience une dimension unique. Voici un guide tout simple, une carte routière pour vous montrer les chemins

Plus en détail

Prévenir la prise de poids sous traitement neuroleptique J. Favrod*, A. Nguyen**, & A. Rieker***/ Suisse 01-01-04

Prévenir la prise de poids sous traitement neuroleptique J. Favrod*, A. Nguyen**, & A. Rieker***/ Suisse 01-01-04 Prévenir la prise de poids sous traitement neuroleptique J. Favrod*, A. Nguyen**, & A. Rieker***/ Suisse 01-01-04 Contenu Les neuroleptiques Quelle est l efficacité du traitement neuroleptique? Qu est-ce

Plus en détail

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Vous avez appris que vous avez un cancer des glandes surrénales. Cette fiche vous aidera à mieux comprendre la maladie et les traitements possibles.

Plus en détail

éviter UNE RÉCIDIVE APRÈS UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC

éviter UNE RÉCIDIVE APRÈS UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC éviter UNE RÉCIDIVE APRÈS UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC SOMMAIRE UN QUIZ POUR FAIRE UN POINT SUR SES CONNAISSANCES Un quiz pour faire un point sur ses connaissances 3 Vrai Faux Rappel 4 Un AVC peut-il

Plus en détail

VOTRE GUIDE DE PRÉVENTION DU DIABÈTE DE TYPE 2

VOTRE GUIDE DE PRÉVENTION DU DIABÈTE DE TYPE 2 VOTRE GUIDE DE PRÉVENTION DU DIABÈTE DE TYPE 2 1 LA PRÉVENTION DU DIABÈTE, ÇA COMMENCE AVEC VOUS Si vous êtes à risque de contracter le diabète de type 2, cherchez à retarder la maladie ou à la prévenir.

Plus en détail

Qu est-ce que le diabète? Qu est-ce que le diabète? Qu est-ce que l insuline?

Qu est-ce que le diabète? Qu est-ce que le diabète? Qu est-ce que l insuline? Qu est-ce que le diabète? Que vous veniez de recevoir un diagnostic de diabète ou que ce dernier remonte à un certain temps déjà, vous savez probablement que le diabète est une maladie difficile à comprendre.

Plus en détail

[EN FINIR AVEC LE REFLUX GASTRIQUE]

[EN FINIR AVEC LE REFLUX GASTRIQUE] 2 P age Sommaire Qu Est-Ce Que Le Reflux Gastrique?... 2 Les Aliments Responsables Du Reflux Gastrique... 5 Comment Prévenir Le Reflux Gastrique... 7 Des Remèdes Simples Pour Traiter Le Reflux Gastrique...

Plus en détail

Dépistage et gestion du diabète

Dépistage et gestion du diabète Dépistage et gestion du diabète Plateforme du diabète Table des matières > Dépistage du diabète 32 millions de diabétique en Europe... 5 Le diabète, ça n arrive pas qu aux autres 6 Les Mutualités Libres

Plus en détail

APRES VOTRE CHIRURGIE THORACIQUE OU VOTRE PNEUMOTHORAX

APRES VOTRE CHIRURGIE THORACIQUE OU VOTRE PNEUMOTHORAX Hôpital Privé d Antony APRES VOTRE CHIRURGIE THORACIQUE OU VOTRE PNEUMOTHORAX Livret d information Hôpital Privé d Antony OPC/KINE/297 Page 1 sur 6 Intervenants Rédigé par : Nom Profession Le Visa C.DUPUY

Plus en détail

Comportements addictifs

Comportements addictifs Comportements addictifs Les cyberdépendances Addictions comportementales, Qu est-ce que c est? L addiction, au sens général, peut se définir par une envie incontrôlable et répétée, de consommer un produit

Plus en détail

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K)

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Ce carnet a été réalisé sous la coordination de l Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Carte à découper

Plus en détail

L autogestion de l insulinothérapie basale plus 1

L autogestion de l insulinothérapie basale plus 1 L autogestion de l insulinothérapie basale plus 1 Le traitement combiné insuline basale et hypoglycémiants oraux est un traitement éprouvé et efficace pour amorcer en douceur l insulinothérapie. Il est

Plus en détail

Le diabète. Module2. Introduction. Qu est-ce que le diabète? 1

Le diabète. Module2. Introduction. Qu est-ce que le diabète? 1 Introduction Le diabète Par D re Maryse Mercier, interniste CSSS d Arthabaska-et-de-l Érable Révisé par Sylvie Jacob, infirmière pharmacie communautaire, Patricia Trépanier, infirmière clinicienne CSSS

Plus en détail