Modélisation, Simulation et Commande des systèmes électriques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modélisation, Simulation et Commande des systèmes électriques"

Transcription

1 Modélsaon, Smulaon e Commande des sysèmes élecrques runo FRANCOIS Plan Cours: Généralé sur les sysèmes physques Cours: Le Graphe Informaonnel de Causalé Cours: Modélsaon de la machne à couran connu TD : Modélsaon d une bobne non lnéare Modélsaon d une lgne de ranspor élecrque Modélsaon d une essoreuse Modélsaon d un cono ferroare Cours: Des prncpes d nerson aux prncpes de commande Cours: Commande de la machne à couran connu TD : Exemples d applcaon TP : Éude d un sysème énergéque embarqué TP ->Modélsaon d une chaîne de racon d un éhcule élecrque

2 Modélser = Représener e explquer un phénomène ou un sysème à l ade d équaons mahémaques Inérês? : _ Melleur compréhenson _ Prédre les éènemens _ Dmensonner _ Ader à la décson Conenu Objecf Élaborer des modèles smples permean la compréhenson qualae e quanae d'un phénomène ou d un sysème Apprendre à adaper la modélsaon à l'objecf sé e aux moyens dsponbles Acquson d un espr crque s-à-s des résulas éabls à l'ade d'un modèle. Saor dmensonner les élémens d un sysème en ue de sa concepon Srucurer l archecure de sa commande 3 4 Sujes : TP No : Modélsaon d un flre passe bas pour la connexon de panneaux phooolaïques TP No : Modélsaon d un ransformaeur pour un réseau élecrque de dsrbuon TP No3 : Modélsaon d une chaîne de racon d un éhcule élecrque 5

3 Généralés sur les sysèmes physques runo FRANCOIS Inroducon Les fondemens phlosophques Défnons d un sysème Ulé de la modélsaon Les grands prncpes Les défnons propres aux sysèmes physques Vocabulare Les problèmes e les méhodes

4 Face à Problème scenfque Problème de concepon Problème echnque Inroducon Soluon Réflexon organsée + Conceps soldes Sysème physque Les fondemens phlosophques = Des relaons de cause à effe àcaracérser E, s on aa une méhode sysémaque pour : Connassance Sens physque Démonsraon Objecf : Eablr, sans conresens, un modèle de connassance en mean en œure les los de la Physque dans le src respec de la causalé Ceux qu s enêen de praque sans scence son comme des marns sur un nare sans mon n boussole e qu ne saen jamas où ls on. Objecf : Comprendre les relaons qu s éablssen enre des élémens physques nerconnecés Toujours la praque do êre édfée sur la bonne héore. 3 4 Les fondemens phlosophques La décomposon Le second (prncpe) es de dser chacune des dffculés que j'examnas en auan de parcelles qu'l se pourra e qu'l sera requs pour les meux résoudre Les fondemens phlosophques La causalé "Jamas ren n'arre sans qu'l y a une cause ou du mons une rason déermnane, c'es à dre qu pusse serr à rendre rason a pror pourquo cela es exsan pluô que non-exsan, e pourquo cela es ans pluô que de oue façon" Une approche analyque ene de en pluseurs élémens, qu pourron êre éudés séparémen Les «choses» son ordonnées, l acon précède la réacon e l acon exge un effor lorsqu l s ag de passer d un éa à un aure S l y a un effe, c es Un sysème complexe peu êre décomposé en sous ensembles plus facle à analyser e à modélser. 5 6

5 Sysème : c es une organsaon logque d un groupe d objes, de foncons Sysème physque : Défnon d un sysème Ulé de la modélsaon Exrare de la connassance, commen? Analyse dans le réel Inerpréaon absrae MODELISATION Soluons de représenaon Chox des foncons mah Sysème physque qu fonconne : Mesures Méhodes d Experse Technques de consrucon SYSTEME REEL SYSTEME MODELE Sysème physque qu réag : c es une organsaon logque d objes où se produsen des échanges énergéques : le comporemen résule de ces échanges. 7 Processeur Technologes de réalsaon Traaux dans Le réel CONCEPTION Inerpréaon concrèe Méhodes d éude Traaux dans l uners du modèle Concepon de la commande 8 Quelques grands prncpes pour la modélsaon Les défnons propres aux sysèmes physques Ensemble d élémens nerconnecés de manère logque en accord aec le prncpe de causalé Mere en édence les causes e les effes du sysème mas auss des dfférenes sous-pares ou composans de ce sysème Par naure, la causalé physque des accumulaeur d énerge es négrale. L effe résule de l accumulaon de la cause sur une durée donnée Grandeurs nfluenes Enrées Opéraeur orené Grandeurs nfluencée Sores Il n exse pas un modèle unque d un sysème réel Pour chaque problème à éuder, l y a des hypohèses qu condusen à l éablssemen d un modèle qu n es alable que dans ces condons Représenaon (GIC) 9

6 Les défnons propres aux sysèmes physques Exemple d un sysème élémenare : un réseror Réseau Les défnons propres aux sysèmes physques Exemple d un sysème élémenare : un réseror Réseau Poson d ouerure de la anne Vanne Réseror Neau de lqude Poson d ouerure de la anne Ouerure anne Déb Volume augmene (effe) Volume Neau de lqude (effe) Qualfcaon du sysème : délmaon Sysème réel s degrés La causalé mères Quanfcaon : sysème modèle Représenaon (GIC) Les défnons propres aux sysèmes physques Exemple d un sysème élémenare : un réseror Réseau Les défnons propres aux sysèmes physques Exemple d un sysème élémenare : un réseror Réseau Poson d ouerure de la anne Ouerure anne Déb Volume augmene (effe) Volume Neau de lqude Poson d ouerure de la anne θ Ouerure anne A q Déb q = k θ A = k A Volume augmene (effe) V Volume dv = q d Neau de lqude h = V S h POSITION OUVERTURE DEIT VOLUME NIVEAU CAUSE EFFET CAUSE EFFET CAUSE EFFET CAUSE EFFET A l nsan nal CAUSE EFFET CAUSE POSITION OUVERTURE EFFET CAUSE NIVEAU EFFET DEIT EFFET VOLUME Le sysème es un opéraeur orené CAUSE emps L enchaînemen causal srucurel 3 Influence du emps sur l effe! 4

7 Les défnons propres aux sysèmes physques Le sysème asser Objecf assgné Réglage de la cause (pour y arrer) Quelque so les perurbaons Les défnons propres aux sysèmes physques Le sysème asser Exemple : la chasse d eau La poursue (de référence) Exemple : le réseror Réseau Ouerure Processus Neau Réseau Processus Longueur de la ge Ouerure Neau Ouerure Commande Neau Ouerure Commande Neau Ce sysème es composé de deux consuans prncpaux : Référence de neau: consgne 5 6 Les défnons propres aux sysèmes physques Le sysème asser Exemple : la chasse d eau La régulaon (face à une perurbaon) Les défnons propres aux sysèmes physques Le sysème asser RESEAU (presson p ) θ (ouerure) (réglage de l'ouerure) PROCESSUS q f R θ h (neau) Réseau Fue: perurbaon Processus Longueur de la ge Ouerure Neau h (neau) q f (fue) (acon) θ reg R COMMANDE h ref (consgne de neau) Fue Commande Ouerure Neau Grandeur de réglage Grandeur de perurbaon Grandeur de mesure θ θ reg Référence de neau: consgne 7 8

8 Vocabulare Vocabulare Déermnsme : - deermnsmus fn XVIII e - Ordre Sysèmes non-saonnares : Sysème don les paramères Approche réduconnse : qu décompose les problèmes en Cela suppose le fa que "le ou so la somme des pares" -> Vson macroscopque Les mêmes causes produsen les mêmes effes Le modèle de connassance :. Sysème dynamque : - Sysème don les effes son foncon de Le modèle de commande : Sysème saque : - Sysème don l éoluon n es pas foncon de la grandeur emps 9 modèle smplfé du modèle de connassance sous ceranes hypohèses permean la concepon de la commande Il résule d'un comproms enre complexé e précson. Vocabulare Énerge : (du grec energa, force en acon) En physque, grandeur caracérsan un sysème e exprman sa capacé à modfer l éa d aures sysèmes aec lequel l enre en neracon (uné SI le Joule). Énerge Un sysème solé a une énerge consane. Il ne peu y aor créaon ou dsparon d énerge, mas seulemen ransformaon d une forme d énerge en une aure ou un ransfer d énerge d un sysème à un aure Vocabulare COMMANDER UN SYSTEME = CONTROLER LES ENERGIES STOCKEES ET LES PERTES Équfnalé : Prncpe selon lequel des condons nales dfférenes Homéosase : Propenson d un sysème à reser dans sa norme, c es à dre à manenr un équlbre endan ers Enrée de commande / de réglage : - Enrée nfluençable d'un sysème Dans ces condons MODELISER = REPRESENTER LES ENERGIES Enrée de perurbaon : - Enrée non nfluençable d'un sysème.

9 Les problèmes e les méhodes Quelle es la problémaque globale? Les problèmes e les méhodes Soluons METHODOLOGIE Il fau des soluons naurellemen smples. Commen aborder un problème de modélsaon en ue de la commande? Commen éer les méhodes de ype essas-erreurs? Commen éer le pège des nesgaons hâes? Commen respecer une démarche scenfque assuran la cohérence? E surou.commen se poser les bonnes quesons? Face à la complexé. Graphe Informaonnel Causal, ond Graph, REM, METHODOLOGIE 3 La représenaon graphque ade à la compréhenson 4

10 Le Graphe Informaonnel de Causalé Ce cours ulse de nombreux ourages e cours sur lesquels j a reprs des phoos ou des dagrammes. Je ens à remercer oues les personnes qu drecemen e/ou ndrecemen on conrbué à l enrchssemen de ce cours. runo FRANCOIS Plan Les dffculés e les besons Qu es ce que le GIC? Les propréés Représenaon e sgnfcaon Les processeurs Synhèse Les accumulaeurs Les dsspaeurs Les coupleurs Éablssemen d un modèle

11 LES DIFFICULTES / LES ESOINS Dffculés pour éablr les équaons dynamques des sysèmes élecromécanques (Quelles son les arables ndspensables?, Commen défnr les conenons de sgne? ) Dffculés pour analyser les sysèmes élecromécanques (Commen décomposer le sysème en sous sysèmes? Commen caracérser les lens enre sous sysèmes? ) LES DIFFICULTES / LES ESOINS E donc, l faudra Une méhode globale de modélsaon des sysèmes physques - pour la mse en équaon, - l ordonnancemen e - la mse en causalé négrale des modèles - la concepon des dsposfs de commande Le Graphe Informaonnel de Causalé Qu es ce que le GIC??! GIC Dffculés pour ulser les modèles mahémaques (Mse sous une forme négrable, ) Modèle orené par la causalé naurelle Smulaon dynamque des sysèmes Éablssemen des algorhmes de commande 3 Défnon Le Graphe Informaonnel de Causalé es une représenaon graphque de l nformaon énergéque ransan au sen d un sysème 4 Qu es ce que le GIC? Qu es ce que le GIC? Exemple : Le reul accouplemen Exemple : Le reul U machne CC x reul x poson La enson applquée au moeur pore une nformaon à l égard de la poson charge Analyser = Défnr la causalé Analyser = Défnr la causalé 5 6

12 La causalé édene Qu es ce que le GIC? La charge se soulèe parce que le moeur es almené Qu es ce que le GIC? La genèse de la causalé U Tenson U x Poson (effe) Pourquo la charge s élèe--elle? x Parce qu un effor s exerce sur cee charge qu se déplace! SYMOLE GRAPHIQUE DEFINISSANT LE PROCESSEUR DE TRAITEMENT INFORMATIONNEL 7 8 Qu es ce que le GIC? La genèse de la causalé L effor ndu l accéléraon, donc la esse, donc l éoluon de la poson ère propréés Le GIC es un oul de qualfcaon * Idenfer les grandeurs nfluenes e les grandeurs nfluencées Exemple : Éude d un réseau élecrque R effor accéléraon esse poson cause effe cause effe cause effe Généraeur Lgne Flre «ouchon» Récepeur * Ordonner les phénomènes physques en respecan la causalé naurelle GRAPHE INFORMATIONNEL CAUSAL (nformaons exernes) 9

13 ème propréés Le GIC es un oul de quanfcaon * Caracérser les raemens effecués sur les grandeurs Explcer des relaons mahémaques enre grandeurs nfluenes e grandeurs nfluencées La connassance des los fondamenales de la physque enrch la srucure du GIC U ème propréés Le GIC es un oul de quanfcaon x (effe) L ensemble monre le rans de l nformaon à raers le sysème physque effor accéléraon esse poson cause effe cause effe cause effe Représenaon e sgnfcaon Le Graphe Informaonnel de causalé Que représene les? Représenaon e sgnfcaon G.I.C. = représenaon graphque de l nformaon ransan au sen d un sysème Un obje ou un groupemen d objes es représené par un processeur de raemen des grandeurs nfluenes e Grandeurs nfluenes e R s = R (e, e, e3,...) Grandeur nfluencée Le suppor des relaons de ransformaons énergéques Le GIC es une représenaon graphque de l nformaon énergéque au sen d un sysème 3 e3 Le processeur ag suan la procédure cause-effe l éoluon du eceur repéré comme sore ne dépend que des aleurs présenes ou passées. La relaon R es explcée par une équaon dfférenelle lnéare ou non, présenan un ordre de déraon plus éleé sur les sores que sur les enrées 4

14 Les processeurs Les consuans sysémques ACCUMULATION Les processeurs Foncons énergéques d un obje physque DISSIPATION PROCESSEURS - RELATIONS : LE PRINCIPE DE CAUSALITE NATURELLE e L effe dépend du emps () = e() s + Relaon emporelle d + s( ) s (effe) p = e s L effe ne dépend pas du emps s () = f (e()) Relaon nsananée e s (effe) En physque, le prncpe de causalé découle d un concep énergéque 5 Causalé nerne (caracérsque de l obje) Causalé exerne (caracérsque du mleu) 6 Les processeurs Les accumulaeurs La base de données des modèles ACCUMULATION D ENERGIE CAUSE EFFET emps ase de données Conceps énergéques de la causalé Objes accumulaeurs Dualé - Analoge Exemple déb CAUSE EFFET olume déb Relaon emporelle u haueur Non lnéarés Fonconnelles ou Inrnsèques Objes dsspaeurs Dualé - Analoge Objes de couplage Dualé - Couplage Opéraeurs Neuralé énergéque Superposon des causes capeurs parculers Los de la physque 7 Qualfcaon Objecf Obenr un modèle qu respece la causalé négrale naurelle des processus accumulaeurs Leur causalé es nerne (mposée par la naure du processeur) 8

15 Le condensaeur Les accumulaeurs Les accumulaeurs Le condensaeur Traducon mahémaque : Quanfcaon Q (quané d élecrcé) C : la capacé (Farad) Elémen poenel élecrque Hypohèse de lnéaré : C consane Energe poenelle : C 9 CAUSE enrée EFFET Relaon causale emps sore + () = enrée() d() L INTEGRATION RESPECTE LA CAUSALITE NATURELLE + sore( ) Le condensaeur CAUSE sore EFFET Les accumulaeurs emps Ce qu l ne fau pas écrre d () () = C. d Confl : enrée-sore Relaon non-causale dsore d dsore () ( ) sore enrée + LA DERIVATION N EST PAS CAUSALE = () = enrée() d() + d sore( ) La bobne φ (flux) Elémen cnéque élecrque R : la rélucance n : le nombre de spres Les accumulaeurs Rφ = n Hypohèse de lnéaré : R consane L n R = Équaon dfférenelle : l nducance Energe cnéque : Soluon L

16 Deux ypes de processeurs accumulaeurs élecrques Ce qu l fau reenr CAUSE u CAUSE L u EFFET EFFET Les accumulaeurs () =. () d() u u + u, enson, grandeur poenelle, couran, grandeur cnéque (déplacemen d élecrons) C () =. u() d() + u u( + L + ) ( ) 3 L nere M (momen cnéque) c, Ω c, Ω Elémen cnéque mécanque dm = c d J : le momen d nere M = JΩ Hypohèse de lnéaré : J consane (masse ndéformable) Les accumulaeurs La mécanque Équaon dfférenelle Energe cnéque : Soluon JΩ 4 Radeur (Angle de orson) θ Ω c Les accumulaeurs La mécanque Hypohèse de lnéaré : K consane Équaon dfférenelle : DISSIPATION D ENERGIE Les dsspaeurs CAUSE EFFET Relaon nsananée emps Ω Ω θ Ω θ c Soluon : Elémen poenel mécanque dθ = Ω d Ω θ = c K θ θ θ = Ω Ω K : la radeur c K = Energe poenelle : 5 Objecf Obenr un modèle qu respece la causalé mposée aux processus dsspaeurs Leur causalé es exerne (mposée par les élémens exéreurs) 6

17 La réssance Les dsspaeurs Dsspaeur élecrque Elémen dsspaf élecrque Froemens c, Ω Les dsspaeurs Dsspaeur mécanque Elémen dsspaf mécanque c, Ω (effe) ou Causalé exerne (effe) 7 c Ω Ω ou (effe) Causalé exerne c (effe) 8 Le ransfer de pussance Les élémens de couplage Les élémens de couplage Couplage élecrque Le ransformaeur déal Elémen modulaeur élecrque Hypohèse : n peres, n accumulaon Un dsposf ransféran de la pussance d un domane à un aure comprend nrnsèquemen une foncon de couplage parfa elle que : m : rappor de ransformaon pussance GROUPEMENT p = pussance FONCTION DE p p COUPLAGE p GROUPEMENT La défnon de la pussance condu à deux classes de foncons 9 Causalé exerne (effe) m (effe) p p = 3

18 Couplage mécanque c,ω c,ω Les élémens de couplage c,ω Elémen modulaeur mécanque Hypohèse : n peres, n accumulaon m : rappor de réducon ou de mulplcaon Le hacheur déal Les élémens de couplage Elémen modulaeur élecronque Hypohèse : n peres, n accumulaon m : foncon de conerson c,ω Causalé exerne c Ω (effe) m c (effe) Ω p p = 3 Causalé exerne (effe) m (effe) p p = 3 Remarque : Pour les élémens de couplage, on dsngue LES MODULATEURS : Transformaeur, réduceurs mécanques... Energe poenelle Energe cnéque Energe cnéque m Energe poenelle Energe cnéque LES GYRATEURS : Machne à couran connu... c k Energe poenelle y y capeur ) y = y + y y ) Les capeurs y : bru e erreurs (lnéaré, décalage,.) capeur négraeur dy d y ) y = y y ) + ( dy / d) d Energe poenelle e ω Energe cnéque Couplage déal : La pussance es conserée 33 34

19 Les opéraeurs (neuralé énergéque) Les opéraeurs son une représenaon des los de la physque propre à l assocaon d objes élémenares qu consuen un sysème (crcu élecrque, sysème mécanque, ) Ce ne son pas des objes! Les los de la physque son générales. Par rappor à un sysème éudé, l fau l applquer e fare le r des grandeurs Les grandeurs mposées par les aures processeurs (correspondan aux objes solés) son des causes pour les los de la physque! Il fau donc denfer les grandeurs mposées par les aures processeurs Objecf Obenr un modèle qu respece la causalé mposée par les aures processus 35 Lo des nœuds : Les opéraeurs élecrques? K = k k=? Relaon nsananée? Il fau fare le r des grandeurs Les courans mposés par les aures processeurs son des causes pour ce processeur car l ne peu les mposer Lo des malles : u? u K u u 3 uk = u 4 = k u? Relaon nsananée u? Les ensons mposées par les aures processeurs son des causes pour ce processeur car l ne peu les mposer 36 Les opéraeurs mécanques E les aures SOURCES D ENERGIE : lan des couples : K C oal = C k k = C? Relaon nsananée C oal C? Consel : Dsnguer les couples enranans e les couples réssans. Exemple : Source de enson enson couran Relaon emporelle Relaon emporelle Il ne fau ren de plus

20 Deux naures de relaon Que fau l reenr? CAUSE Relaon causale L effe es lé à la cause par le emps (accumulaon) EFFET emps Relaon nsananée L effe es lé à la cause ndépendammen du emps (dsspaon) CAUSE EFFET emps La déraon n es pas causale, car non naurelle enrée sore dsore () () = d + + () = enrée() d () sore( ) Équaons mahémaques équalenes, mas Une seule à ulser pour une modélsaon physque Pas de chox possble! 39

21 OJETS ELECTRIQUES OJETS MECANIQUES ANALOGIE ENERGIE CINETIQUE r c, ω OINE φ φ d φ = φ = φ + d d φ = L le flux aec L l'nducance en Henry c c r c, ω dm = ( c c) d M = M + ( c c ) d M = Jω le momen cnéque aec J le momen d'nere ACCUMULATEURS DUALITE blohèque ENERGIE POTENTIELLE CONDENSATEUR Q Q dq = Q= Q + d d Q= C la quané d'élecrcé aec C la capacé en Farad ω, r c ω, r c d θ == ( ω ω) d θ = θ+ ( ω ω ) d θ = c/ K l'angle de orson aec K la radeur r c, r ω ( ω, c ) DISSIPATEURS RESISTANCE ( ) () = R ou = R ( aec R la réssance en Ohm) MASSE TOURNANTE ELASTICITE (TORSION) FROTTEMENTS VISQUEUX COUPLEUR VISQUEUX ω ω = ( c c) f ou c c = f ω r c, rω ( ω, c ) M θ c c ω ω ( ω ) ( c c ) AUTODUALITE r c, ωr ( ω, c ) ω ω r c, ωr ( ω, c ) ( c ) ( ω ω ) c c= f ( ω ω ) ou ω ω = f c 4

22 Les élémens de couplage blohèque COUPLEURS ELECTRIQUES ANALOGIE COUPLEURS MECANIQUES MODULATEURS DUALITE m TRANSFORMATEUR PARFAIT m = aec : = m e = m rappor de ransfo rmaon m R f f f CELLULE DE COMMUTATION f = aec : = f e = f foncon de coner son f {, } r c,ω / REDUCTEUR MECANIQUE r c, Ω c Ω Ω m CONVERSION ELECTROMECANIQUE c c m Ω Ω = c Ω aec : = m Ω e c = mc rappor de réduc on m R GYRATEURS k c Ω = e aec : c = k e e = k Ω consan e de cone rson élecroméc anque k R e e k c Ω r c, Ω 4

23 Eablssemen d un modèle ETAPE : Localser les sources e les accumulaeurs Déermner leurs grandeurs nfluenes e leurs grandeurs nfluencées Eablssemen d un modèle Prncpe d assocaon e de décomposon Tou obje physque peu êre solé e représené par un processeur qu lu es propre Exemple : Modélsaon du flre d enrée d une éolenne ETAPE : Localser les dsspaeurs ETAPE 3 : Localser les aures objes Déermner leurs grandeurs nfluenes à parr des grandeurs de sore des sources e des accumulaeurs Déermner leurs grandeurs nfluenes à parr des grandeurs de sore des sources e des accumulaeurs β Τ a Ω Τ g Inducon Generaor AC 5 Hz G R I D ETAPE 4 : Ordonnancer les los de la physque ETAPE 5 : Eablr le graphe Déermner les grandeurs mposées par les aures processeurs, en dédure la grandeur calculée par la lo Réalser l nerconnexon des enrées aux sores en nrodusan des opéraeurs neures s nécessare 4 Ω Gearbox AC Varable Frequency Saor sde nerer AC DC machne grd u C Grd sde nerer DC AC R L 43 ETAPE : Localser les sources e les accumulaeurs R L m_ L_ m_ L_ m_3 s s s 3 obne (choke) d () =. L_ d + (o) L + =. L_ ou d L R d () =. L_ d + (o) L + =. ou d L_ L R ETAPE : Localser les dsspaeurs m_ R m_ R m_3 R L L_ L_ s R 4 s R 5 s 3 Réssance (ressor). R R ou R=R. R4. R R ou R=R. R

24 ETAPE 3 : Localser les aures objes R L m_ R L_ b_ s ETAPE 4 : Ordonner les los de la physque L b + R= Mse en sére = L b R R6 ETAPE 4 : Ordonnancer les los de la physque R L m_ R L_ b_ s b m _ s= Lo des malles + = b m_ s R8 m_ R b_ L_ s L= b R R7 m_ R b_ L_ s = b m_ s R9 m_3 s 3 m_3 s 3 s R R4 R R4 b R6 L R s m_ R8 b R6 L R R3 3 R3 3 b R7 L R m_ R9 b R7 L R R R5 46 s R R5 s 47 Modélsaon du flre Représenaon dans le domane de Laplace Vm = m_ m_ m_ 3 I = 3 V s = s s s s3 Inérê : On remplace les négraons en foncon du emps () par des dsons par la arable de Laplace (s) ( ) =. L _ d + ( o) L + Transformée de Laplace ( s) =.. L_ ( s) + ( o) L s Transformée de Laplace ( ) R. ( ) R = R ( s) = R.( s) s m_ R8 b R6 R L R4 R Représenaon sous forme de schéma bloc R3 3 m_ R9 b R7 L R s R R5 s 48 49

25 Concluson Le GIC force l nuon, mpose la réflexon Le GIC mpose le respec de la causalé naurelle Le GIC srucure la ranscrpon de la pensée 5 5

26 Modèlsaon causale de la machne à couran connu Plan Prncpe de la machne élecrque (rappel) Modélsaon causale de la machne à couran connu Ulsaon du modèle Macro modèle de la machne à couran connu

27 Forces de Laplace : Prncpe de la machne élecrque (rappel) Crcu d ndu r r r F =. l ( ) Crcu d nduceur Composée de deux crcus bobnés (un crcu nduceur e un crcu ndu) e d un dsposf de commuaon (colleceur e balas) J STATOR Su d F I. d l F I. d l F Forces de Laplace : Prncpe de la machne élecrque (rappel) r r r F =. l ( ) Crcu d ndu Crcu d nduceur F I. d l I. d l F F I. d l I. d l obnage de l nduceur I ROTOR No rd J I obnage de l ndu 3 I. d l I. d l F F I. d l I. d l F I. d l I. d l F F I. d l I. d l I. d l F F Aenon à l orenaon des forces applquées au roor 4 I. d l F Prncpe de la machne élecrque (rappel) Il y a donc ros fonconnalés dfférenes : _ la créaon d un couran (nécessé d une bobne = source de couran ) _ la créaon d une force ou d un couple (Force de Laplace) _ la créaon d une esse (nécessé d une nere = source de esse Ω) Tenson Couran PARTIE ELECTRIQUE o d u u r b n n d u l a u g e e Enroulemen = bobne φ Couran F.EM. Induceur c em Conerson Elecro mécanque PARTIE MECANIQUE Ω j Couple Vesse c squeux f c exerne Inere Vesse Hypohèse : Le champ magnéque es consan, donc le couran nduceur (J) es consan. On peu fare apparaîre une consan k. En résumé Grandeurs poenelles e Conerson élecromécanque k C em = k. e = k. Ω C es un gyraeur (4) (5) Grandeurs cnéques Cem Ω Champ magnéque 5 6

28 Modélsaon de la pare élecrque Le crcu d ndu possède une nducance, une réssance e es relé à une source de enson (u). La machne à couran connu es alors un récepeur de enson. ETAPE : Localser les sources e les accumulaeurs ETAPE : Localser les dsspaeurs 7 8 ETAPE : Localser les sources e les accumulaeurs j : momen d'nere oalsé de oues les masses ramenées sur l'arbre ournan à la esse Ω + Ω () =. oal C () d() + Ω( ) (6) j ETAPE : Localser les dsspaeurs f : coeffcen froemen squeux angulare Csqueux = f.ω (8) ETAPE 3 : Localser les aures objes Modélsaon de la pare mécanque Déermnaon du schéma bloc Ulsaon du modèle ETAPE 4 : Ordonnancer les los de la physque c oal : couple oal des forces applquées sur l nere C oal = Cem + C squeux + C exerne (7) u r C squeux 8 u 3 u l k e 4 5 C em Ω C exerne C Ω 7 oal 6 9

29 Ulsaon du modèle Déermnaon des équaons dfférenelles Déermnaon des équaons d éa e exprmer les marces e eceurs R=. Ohm, L=. H, k=., J= S.I., f=, S.I., Es ce que ce sysème es sable? Macro modèle de la machne à couran connu Concluson sur les enrées de commande La esse es nfluencée par deux couples. Pour l asserr, l fau donc compenser l'effe du couple exerne e squeux dans l'acon du couple élecromoeur. Cec consue une premère dffculé car la mesure du couple réssan es dffclemen réalsable en praque 3

30 Modélsaon Smulaon e Commande des Processus élecrques Exercce No : Déermnez le schéma élecrque, le Graphe Informaonnel Causal e la représenaon sous forme de schéma bloc des modèles de ces crcus élecrques a) Une source de couran en parallèle aec un condensaeur e une réssance. b) Une source + un accumulaeur de même naure + un dsspaeur c) Un modulaeur nercalé enre deux accumulaeurs de naure dfférene d) Deux accumulaeurs de même naure en cascade Exercce No : Modélsaon déallée d une bobne a) Déermnez le Graphe Informaonnel Causal du modèle de ce crcu L R L R φ Flux nomnal ug b) Donnez une représenaon par schéma blocs.

31 Exercce No 3 : Modélsaon d une lgne de ranspor élecrque R Lgne : km,?/km Cenrale élecrque de producon Flre «ouchon» Consommaeur a) Calculez l expresson de la enson fourne au consommaeur en foncon des caracérsques de la lgne e du flre en ulsan un GIC. b) Donnez une représenaon par schéma blocs. c) Déermnez le sysème d équaons dfférenelles modélsan ce sysème. d) Monrez que les équaons dfférenelles peuen s écrre sous la forme d une équaon marcelle, d d [ X ] = [ A][. X ] + [ ][. U ], ou [ ] U représene le eceur des enrées (sources de enson e de couran)

BILAN EN ELECTRICITE : RC, RL ET RLC

BILAN EN ELECTRICITE : RC, RL ET RLC IN N TIIT :, T I. INTNSIT : = dq d en couran varable I = Q en couran connu Méhode générale d éablssemen des équaons dfférenelles : lo d addvé des ensons pus relaons dq caracérsques :, lo d Ohm u = aux

Plus en détail

Gestion de production court terme en contexte incertain. Gestion de production à court terme. EDF R&D École Centrale Paris

Gestion de production court terme en contexte incertain. Gestion de production à court terme. EDF R&D École Centrale Paris Geson de producon cour erme en conee nceran EDF R&D École enrale Pars Geson de producon à cour erme Encadrans ndusrels : Gérald Vgnal - Jérôme Quenu Encadran académque : Yves Dallery-Mchel Mnou Snda Ben

Plus en détail

Cours Thème VIII.3 CONVERSION STATIQUE D'ÉNERGIE

Cours Thème VIII.3 CONVERSION STATIQUE D'ÉNERGIE ours hème VIII.3 ONVSION SAIQU D'ÉNGI 3- Famlles de conversseurs saques Suvan le ype de machne à commander e suvan la naure de la source de pussance, on dsngue pluseurs famlles de conversseurs saques (schéma

Plus en détail

Condensateur. Relation entre la charge et la tension aux bornes d un condensateur :

Condensateur. Relation entre la charge et la tension aux bornes d un condensateur : Formulare d élecrcé Pons de cours Condensaeur Explcaons ou ulsaons Un condensaeur es composé de deux armaures méallques séparé par un solan appelé délecrque. S une armaure se charge posvemen, l aure es

Plus en détail

Régimes transitoires

Régimes transitoires ÉLECTOCINÉTIQUE chapre 3 égmes ransores En régme connu, les composanes capacves e nducves d un crcu son analogues respecvemen à un crcu ouver e à un cour-crcu. Elles n on donc aucun nérê. Cependan, s un

Plus en détail

Modélisation semi-analytique et choix optimal des procédés CRTM

Modélisation semi-analytique et choix optimal des procédés CRTM 9 ème Congrès Franças de Mécanque Marselle, 4-8 aoû 9 Modélsaon sem-analyque e chox opmal des procédés CRTM A. MAMONE a, A. SAOAB a, C. H. PARK a,t. OAHBI a a. Laboraore d Ondes e Mleux Complexes, FRE

Plus en détail

Avant-propos. Henri VINCENOT in «Le pape des escargots»

Avant-propos. Henri VINCENOT in «Le pape des escargots» Aan-propos Les prncpes de conerssers d énerge à décopage son ben conns e ler réalsaon es soen enane. Par exemple réssr à obenr ne enson éleée à parr de dex ples de.5 V o almener n apparel élecroménager

Plus en détail

AUTO INDUCTION ET BOBINES

AUTO INDUCTION ET BOBINES AUT INDUCTIN T BBINS I ) Inducon ) Mse en évdence du phénomène d'nducon e phénomène d nducon es l apparon d un couran élecrque à l néreur d un crcu ne comporan pas de généraeur. N S orsqu'on déplace un

Plus en détail

Cahier technique n 154

Cahier technique n 154 Collecon Technque... Caher echnque n 154 Technques de coupure des dsjonceurs BT R. Morel Les Cahers Technques consuen une collecon d une cenane de res édés à l nenon des ngéneurs e echncens qu recherchen

Plus en détail

Energie et puissance électrique

Energie et puissance électrique - 1 - Energe e pussance élecrque 1 Tes de saor : Valeur effcace a) So un sgnal () pérodque de pérode T. Défnr sa aleur effcace en radusan «R.M.S». Pus défnr sa aleur effcace sous forme d une négrale. b)

Plus en détail

Combiner des apprenants: le boosting

Combiner des apprenants: le boosting Types d expers Combner des apprenans: le boosng A. Cornuéjols IAA (basé sur Rob Schapre s IJCAI 99 alk)! Un seul exper sur l ensemble de X! Un exper par sous-régons de X (e.g. arbres de décsons)! Pluseurs

Plus en détail

q A q B B augmente dans le temps, ce qui signifie que A dt Quand le courant circule en sens inverse du sens choisi, l intensité est négative, les

q A q B B augmente dans le temps, ce qui signifie que A dt Quand le courant circule en sens inverse du sens choisi, l intensité est négative, les L essenel du cours proposé par Mahmoud Gazzah Le condensaeur, le dpôle Descrpon sommare d un condensaeur Défnon e symbole : Un condensaeur es consué de deux armaures méallques séparées par un solan appelé

Plus en détail

La régression logistique PLS : Application à la détection de défaillance d entreprises

La régression logistique PLS : Application à la détection de défaillance d entreprises Busness Scool W O R K I N G P A P E R S E R I E S Workng Paper 04-38 La régresson logsque PLS : Applcaon à la déecon de défallance d enreprses BEN JABEUR Sam p://.pag.fr/fr/accuel/la-recerce/publcaons-wp.ml

Plus en détail

THÈSE DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER

THÈSE DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER GRENOBLE 1 N THÈSE pour obenr le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER en MÉCANIQUE ÉNERGÉTIQUE présenée e souenue publquemen par Maha AHMAD Le 23 Novembre 2004 NOUVEAUX

Plus en détail

Modélisation et simulation de l hydroformage de liners métalliques pour le stockage d hydrogène sous haute pression

Modélisation et simulation de l hydroformage de liners métalliques pour le stockage d hydrogène sous haute pression Modélsaon e smulaon de l hydroformage de lners méallques pour le sockage d hydrogène sous haue presson J.C. Geln, C. Labergère,. Boudeau, S. Thbaud Insu FEMTO-ST, Déparemen Laboraore de Mécanque Applquée

Plus en détail

Chapitre 1.1a Les oscillations

Chapitre 1.1a Les oscillations Chapre 1.1a Les oscllaons La cnémaque La cnémaque es l éue u mouvemen un obje en foncon u emps. Pour ce fare, nous avons recours au conceps e poson, vesse e accéléraon : Poson : ( uné : m Vesse : v ( uné

Plus en détail

Amplification Linéaire à Transistor Bipolaire

Amplification Linéaire à Transistor Bipolaire UFM Préparaon APT Géne lerque Amplfaon néare à Transsor polare Sruure énérale d un ru d amplfaon : Snal à amplfer (as neau) X X Amplfaeur are (Hau neau) Soure de pussane (Fourne par ) X amplfaon ne onerne

Plus en détail

Courant continu et courants alternatifs

Courant continu et courants alternatifs Classe : 2ME BEP Méers de l élecroechnque Couran connu e couran alernaf Leu : Salle de cours & salle de mesures Objecf Dfférencer les caracérsques d un couran connu e d un couran alernaf,. Savors : S.2

Plus en détail

Philippe BIENAIME Actuaire I.S.F.A., GPA Laboratoire de Sciences Actuarielle et Financière, I.S.F.A., Université Claude Bernard Lyon 1

Philippe BIENAIME Actuaire I.S.F.A., GPA Laboratoire de Sciences Actuarielle et Financière, I.S.F.A., Université Claude Bernard Lyon 1 SYSTEMES BOUS-MALUS Phlppe BIEAIME Acuare I.S.F.A., GPA Laboraore de Scences Acuarelle e Fnancère, I.S.F.A., Unversé Claude Bernard Lyon ahale RICHARD GPA Laboraore de Scences Acuarelle e Fnancère, I.S.F.A.,

Plus en détail

Circuits linéaires en régime transitoire

Circuits linéaires en régime transitoire MPSI - Élecrocnée I - rcs lnéares en régme ransore page 1/8 rcs lnéares en régme ransore 1 ondons nales e conné On va éder ce se passe enre enre dex régmes conns = régme ransore. es granders élecres ne

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2003-2004 Devoir n 5 CONVERSION DE PUISSANCE Parie I EUDE D UN CAPEUR DE POSIION ANGULAIRE A / ÉUDE D'UN CIRCUI MAGNÉIQUE Considérons le disposiif schémaisé sur la figure, composé de deux bobines

Plus en détail

Titre : Développement d outils statistiques pour la mise en place de boucles de régulation en microélectronique

Titre : Développement d outils statistiques pour la mise en place de boucles de régulation en microélectronique THESE En vue de l obenon du DOCTORAT DE L'UNIVERSITE DE TOULOUSE III Délvré par l unversé Toulouse III - Paul Sabaer Dscplne : Mahémaques Applquées Opon : Sasque Présenée e souenue par : Carolne PACCARD

Plus en détail

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme Ensegnement secondare Dvson supéreure PHYSI Physque Programme 3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF Langue véhculare : franças Nombre mnmal de devors par trmestre : 1 PHYSI_3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF_PROG_10-11 Page 1

Plus en détail

THÈSE. Présentée par. Bassem JIDA. Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE

THÈSE. Présentée par. Bassem JIDA. Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE N d ordre : ULCO 008.35 Annee 008 THÈSE Présenée par Bassem JIDA Pour obenr le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE Spécalé : Géne Informaque, Auomaque e Traemen du Sgnal e des Images

Plus en détail

Commande sans modèle (?)

Commande sans modèle (?) Commande sans modèle? Jacques Lon Unversé de Savoe jacques.lon@unv-savoe.fr Cours Ecole de Bucares 2012 1 Plan Présenaon du conexe Inroducon à la commande avec/sans modèle Approches classques Commande

Plus en détail

Régimes transitoires

Régimes transitoires égmes ransores 1. nroducon 'éude des régmes permanens qu'ls soen connus ou pérodques ne suff pas à défnr complèemen un sysème élecronque. eranes ransons de sgnaux, par exemple le basculemen de l'éa bas

Plus en détail

Chapitre 1 Convertisseurs alternatif/continu

Chapitre 1 Convertisseurs alternatif/continu Lycée La Fayee Page CPGE AS cours de scences ndusrelles géne élecrque Chapre Conversseurs alernaf/connu. GENERALIES n conversseur alernaf/connu perme d almener une arge sous une enson connue évenuellemen

Plus en détail

Intégrateur. v e. 20log T 0

Intégrateur. v e. 20log T 0 G. Pnson - Physque Applquée Foncons négraon e dérvaon - A22 / A22 - Foncons négraon e dérvaon τ = = τ ( )d éponse à un échelon (réponse ndcelle) Inégraeur : = E < : = = E τ E -a. éponse en fréquence =

Plus en détail

Bureaux d études en traitement des images

Bureaux d études en traitement des images Bureau d éudes en raemen des mages ESERB Fère Téécommuncaons 3 ème année Opon SC ESERB Fère Eecronque 3 ème année Opon TS AEE 4-5 M. DOAS Bureau d éudes en raemen des mages PARTE REDRESSEMET Dans cee pare

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement supérieur et de La Recherche Scientifique. Polycopie:

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement supérieur et de La Recherche Scientifique. Polycopie: Réublque Algérenne Déocraque e Poulare Mnsère de l Ensegneen suéreur e de a Recherche Scenfque Unversé : Hassba BENBOUAI de CHEF Faculé : Scences Déareen : Physque Doane : ST-SM Polycoe: Vbraons e Ondes

Plus en détail

3 - Modélisation du Moteur à Courant Continu

3 - Modélisation du Moteur à Courant Continu Lycée Gusave Effel de Djon Classe préparaore P..S.. Année 213-214 Élecroechnque 3 - Modélsaon du Moeur à Couran Connu able des maères Fonconnemen d'un moeur à couran connu 1 1 Force de Laplace......................................

Plus en détail

Pour obtenir le grade de. Spécialité : Micro & Nano Electronique. Arrêté ministériel : 7 août 2006. «Guy / WALTISPERGER»

Pour obtenir le grade de. Spécialité : Micro & Nano Electronique. Arrêté ministériel : 7 août 2006. «Guy / WALTISPERGER» THÈSE Pour obenr le grade de DOCTEU DE UNIVESITÉ DE GENOBE Spécalé : Mcro & Nano Elecronque Arrêé mnsérel : 7 aoû 2006 Présenée par «Guy / WATISPEGE» Thèse drgée par «Skandar / BASOU» préparée au sen du

Plus en détail

Systèmes électromécaniques

Systèmes électromécaniques Hae Ecole d ngénere e de Geson D Canon d Vad Sysèes élecroécanqes Chapre 6 OEURS SYNCRHONES A AANS PERANENS Coplage e odélsaon por les oers rphasés CD\SE\Cors\Chap6. Correvon A B E D E S A E R E S PAGE

Plus en détail

Chapitre III- 2- RÉGIME SINUSOÏDAL GÉNÉRALITÉS. 2π T II- GRANDEURS RELATIVES AU RÉGIME SINUSOÏDAL OBJECTIFS I- POURQUOI ÉTUDIER LE RÉGIME SINUSOÏDAL?

Chapitre III- 2- RÉGIME SINUSOÏDAL GÉNÉRALITÉS. 2π T II- GRANDEURS RELATIVES AU RÉGIME SINUSOÏDAL OBJECTIFS I- POURQUOI ÉTUDIER LE RÉGIME SINUSOÏDAL? OBJECTFS Chapre - - RÉGME SNSOÏDAL GÉNÉRALTÉS - Monrer l'mporance d régme snsoïdal en élecronqe e dans d'ares domanes. - Défnr les granders relaves à n sgnal snsoïdal. - Savor représener ne grander snsoïdale

Plus en détail

PLAN D EVALUATION MAURDOR SECONDE CAMPAGNE

PLAN D EVALUATION MAURDOR SECONDE CAMPAGNE PLAN D EVALUATION MAURDOR ECONDE CAMPAGNE 1 INTRODUCTION Coordonnée par le Laboraore Naonal de mérologe e d Essas (LNE) e CAIDIAN, fnancée par la DGA, la présene campagne d évaluaon propose un cadre commun

Plus en détail

Modèles d analyse des biographies en temps discret Exemple d utilisation

Modèles d analyse des biographies en temps discret Exemple d utilisation Modèles d analyse des bographes en emps dscre Exemple d ulsaon Jean-Mare Le Goff Cenre Lnes Pôle Naonal de recherche Lves Unversé de Lausanne Plan Deux ypes de données dscrèes Modèles à emps dscre Modèle

Plus en détail

INF135 Travail Pratique #1 Remise le 16 octobre 2012

INF135 Travail Pratique #1 Remise le 16 octobre 2012 École de Technologe Supéeue Pa : Fancs Boudeau, ÉcThé Révson : Aïda Ouangaoua INF35 Taval Paque # Remse le 6 ocobe 0 Inaon à la pogammaon en géne mécanque Taval ndvduel. Objecfs - Mee en applcaon des noons

Plus en détail

Bouna FALL. To cite this version: HAL Id: tel-00973788 https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00973788

Bouna FALL. To cite this version: HAL Id: tel-00973788 https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00973788 Evaluaon des performances d un sysème de localsaon de véhcules de ranspors gudés fondé sur l assocaon d une echnque rado ULB e d une echnque de reournemen emporel. Bouna FALL To ce hs verson: Bouna FALL.

Plus en détail

La méthodologie d étude d évenement : Une méthode et des outils à s approprier en finance

La méthodologie d étude d évenement : Une méthode et des outils à s approprier en finance evue des Scences Humanes Unversé Mohamed Khder Bskra No :9 La méhodologe d éude d évenemen : Une méhode e des ouls à s approprer en fnance Unversé de Skkda ésumé: Les éudes d événemens son largemen applquées,

Plus en détail

PREVISION DES VENTES ET EFFICACITE DES CHAINES LOGISTIQUES - ESSAI DE MODELISATION -

PREVISION DES VENTES ET EFFICACITE DES CHAINES LOGISTIQUES - ESSAI DE MODELISATION - Les Cahers du CREAD n 9 /00 5 PREVISION DES VENTES ET EFFICACITE DES CHAINES LOGISTIQUES - ESSAI DE MODELISATION - Mosefa BELMOKADDEM * Omar BENATEK ** RESUME Le bu de ce raval es un essa d analyse du

Plus en détail

Laboratoire génie électrique 3Stech Série d exercices N 8 Moteur pas à pas Page 1 /10

Laboratoire génie électrique 3Stech Série d exercices N 8 Moteur pas à pas Page 1 /10 Laboraore géne élecrque ech ére d exercces Moeur pas à pas Page /0 Exercce Un moeur pas à pas à aman permanen ayan les caracérsques suvanes : phases au saor, deux pôles au roor, sa commuaon es bdreconnelle

Plus en détail

Plan. Définition, Historique, Régression Linéaire Multiple. Interprétation géométrique de la solution, Lien avec l analyse de Corrélation Canonique,

Plan. Définition, Historique, Régression Linéaire Multiple. Interprétation géométrique de la solution, Lien avec l analyse de Corrélation Canonique, Plan Défnon, Régresson Lnéare Mulple Massh-Réza Amn Technques d Analyse de Données e Théore de l Informaon Maser M IAD Parcours Recherche amn@polea.lp6.fr Hsorque, Inerpréaon géomérque de la soluon, Len

Plus en détail

UNE POLITIQUE DE MAINTENANCE PREVENTIVE ASSOCIEE A UNE DEGRADATION ACCUMULATIVE BIVARIEE OBSERVEE CONTINUMENT

UNE POLITIQUE DE MAINTENANCE PREVENTIVE ASSOCIEE A UNE DEGRADATION ACCUMULATIVE BIVARIEE OBSERVEE CONTINUMENT UNE POITIQUE DE AINTENANE PREVENTIVE ASSOIEE A UNE DEGRADATION AUUATIVE BIVARIEE OBSERVEE ONTINUENT A PREVENTIVE AINTENANE POIY ASSOIATED WITH A ONTINUOUSY OBSERVED UUATIVE BIVARIATE DETERIORATION Ha Ha

Plus en détail

LES ONDULEURS. 1. Introduction

LES ONDULEURS. 1. Introduction 1. Inroducon 1.1. éfnon LS ONULURS L'onduleur es un conersseur saque prélean son énerge sur une source connue e la resuan à une charge sous une forme alernae à fréquence arable. 1.. Onduleurs auonomes

Plus en détail

BEAT : UN SIMULATEUR VIRTUEL DE DEFAUTS DE ROULEMENTS

BEAT : UN SIMULATEUR VIRTUEL DE DEFAUTS DE ROULEMENTS BEAT : UN SIMULATEUR VIRTUEL DE DEAUTS DE ROULEMENTS Béchr Badr, Marc Thomas e Sadok Sass Déparemen de géne mécanque, École de echnologe supéreure, Monréal Marc.homas@esml.ca aculy of Engneerng, Sohar

Plus en détail

Aperçu des lois qui régissent le monde quantique. Werner Heisenberg Paul Dirac Erwin Schrödinger

Aperçu des lois qui régissent le monde quantique. Werner Heisenberg Paul Dirac Erwin Schrödinger Aperçu des los qu régssen le monde quanque Werner Hesenberg Paul Drac Erwn Schrödnger Au delà du déermnsme e du réalsme? Au neau aomque, les los phsques parassen rès dfférenes de ce qu elles son à nore

Plus en détail

Règlement d exploitation du Stade de glace Patinage public

Règlement d exploitation du Stade de glace Patinage public Règlemen d exploaon du Sade de glace Panage publc 1. Bu Le Sade de glace de Benne es un leu de renconre régonal. Son bu es de répondre aux besons du spor (spor de compéon e de losr), du délassemen acf

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 13 Régimes transitoires des circuits RC et RL. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 13 Régimes transitoires des circuits RC et RL. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou LCTICIT Analys ds sgnaux ds crcus élcrqus Mchl Pou Chapr 13 égms ransors ds crcus C L don 14/3/214 Tabl ds maèrs 1 POUQUOI T COMMNT?...1 2 GIMS TANSITOIS DS CICUITS C T L....2 2.1 xponnll décrossan....2

Plus en détail

UNITÉ 1: LA CINÉMATIQUE

UNITÉ 1: LA CINÉMATIQUE UNITÉ 1: L CINÉMTIQUE Cinémaique: es la branche e la physique qui raie e la escripion u mouemen objes sans référence aux forces ni aux causes régissan ce mouemen. 1.1 L VITESSE ET L VITESSE VECTORIELLE

Plus en détail

ETUDE DES DIFFERENTES COMMANDES DU SYSTEME. 1 - Commande manuelle par BP "marche-arrêt" (2 sens de marche)

ETUDE DES DIFFERENTES COMMANDES DU SYSTEME. 1 - Commande manuelle par BP marche-arrêt (2 sens de marche) BS Mainenance Indusrielle Elecroechnique Eude d un mone charge Moeur asynchrone deux sens de roaion e 2 viesses enroulemens séparés Rappels emporisaions Présenaion es manuenions dans un grand magasin son

Plus en détail

Allocation stratégique d actifs et ALM pour les régimes de retraite

Allocation stratégique d actifs et ALM pour les régimes de retraite N d ordre : 00-0 Année 0 THÈSE présenée devan l UNIVERSITÉ CLAUDE BERNARD - LYON ISFA pour l obenon du DIPLÔME DE DOCTORAT Spécalé scences acuarelle e fnancère présenée e souenue publquemen le 00/00/0

Plus en détail

Etude d un onduleur de tension autonome monophasé :

Etude d un onduleur de tension autonome monophasé : L ONDULUR AUONOM de d n ondler de enson aonome monophasé Défnon Un ondler es n conversser saqe conn alernaf. L ondler es d aonome qand l mpose sa propre fréqence à la charge (ce q es dfféren de l ondler

Plus en détail

ANNEXE I TRANSFORMEE DE LAPLACE

ANNEXE I TRANSFORMEE DE LAPLACE ANNEE I TRANSFORMEE DE LAPLACE Perre-Smon Lalace, mahémacen franças 749-87. Lalace enra à l unversé de Caen a 6 ans. Très ve l s néressa aux mahémaques e fu remarqué ar d Alember. En analyse, l nrodus

Plus en détail

COMPRENDRE LA METHODE X11

COMPRENDRE LA METHODE X11 COMPRENDRE LA METHODE X Domnque LADIRAY, Benoî QUENNEVILLE Julle 999 Domnque Ladray es Admnsraeur de l Insu Naonal de la Sasque e des Éudes Économques, 8 Boulevard Adolphe Pnard, 754 Pars, France. Ce raval

Plus en détail

TH R. 220V 50Hz. i a. chronogrammes : V GK. φ+2π

TH R. 220V 50Hz. i a. chronogrammes : V GK. φ+2π edressemen monophasé commandé C.P.G.E-SI-SAFI edressemen monophasé commandé Inroducon : Un monage redresseur commandé perme d obenr une enson connue réglable à parr d une enson alernave snusoïdale. L ulsaon

Plus en détail

Electronique TD1 Corrigé

Electronique TD1 Corrigé nersté du Mane - Faculté des Scences! etour D électronque lectronque D1 Corrgé Pour un sgnal (t) quelconque : 1 $ (t) # MOY! (t) dt 1 FF! (t) dt (t) MX MOY mpltude crête à - crête mpltude Mn Pérode t emarque

Plus en détail

Reconnaissance du Geste Humain par Vision Artificielle: Application à la Langue des Signes

Reconnaissance du Geste Humain par Vision Artificielle: Application à la Langue des Signes Reconnassance du Gese Human par Vson Arfcelle: Applcaon à la Langue des Sgnes Présené par: Arnaud Deslandes Arnaud.Deslandes@n-evry.fr Rappor de sage dans le cadre du : Inellgence Arfcelle Reconnassance

Plus en détail

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF Les quesions raiées devron êre soigneusemen numéroées e le documen-réponse fourni devra êre compléé selon les indicaions de l énoncé. Il es vivemen conseillé de

Plus en détail

Identifie les données des situations (problèmes ou besoins) rencontrés en vue de leur traitement.

Identifie les données des situations (problèmes ou besoins) rencontrés en vue de leur traitement. Informatons de l'unté d'ensegnement Implantaton Cursus de ECAM Bacheler en Scences ndustrelles Pont vers le supéreur: Scences B1010 Cycle 1 Bloc 1 Quadrmestre 1 Pondératon 5 Nombre de crédts 5 Nombre d

Plus en détail

PRODUCTIVITE MULTIFACTORIELLE

PRODUCTIVITE MULTIFACTORIELLE Déparemen fédéral de l néreur DFI Offce fédéral de la Sasque OFS Économe, Éa e socéé Documen de raval Neuchâel, ocobre 2006 PRODUCTIVITE MULTIFACTORIELLE RAPPORT METHODOLOGIQUE Gregory Ras, OFS, secon

Plus en détail

Chapitre 1.14 L intégrale en cinématique

Chapitre 1.14 L intégrale en cinématique Chapre.4 L négrale en cnémaque L négrale En mahémaque, on éfn l négrale une foncon f ( el que F( f ( e '( ( F F où F ( es la foncon qu onne la valeur e l are sous la courbe e la foncon f ( ans l nervalle

Plus en détail

par Yazid Dissou** et Véronique Robichaud*** Document de travail 2003-18

par Yazid Dissou** et Véronique Robichaud*** Document de travail 2003-18 Deparmen of Fnance Mnsère des Fnances Workng Paper Documen de raval Conrôle des émssons de GES à l ade d un sysème de perms échangeables avec allocaon basée sur la producon Une analyse en équlbre général

Plus en détail

MANAGER => CHEF DE PROJET DE L ÉCHEC AU SUCCÈS. Michèle VAYN pour le PMI de Vélizy 12 février 2014

MANAGER => CHEF DE PROJET DE L ÉCHEC AU SUCCÈS. Michèle VAYN pour le PMI de Vélizy 12 février 2014 MANAGER => CHEF DE PROJET DE L ÉCHEC AU SUCCÈS Mchèle VAYN pour le PMI de Vlzy 12 fvrer 2014 I - Cas concre II - Aous e rsques III - Smludes / dfferences : fausse queson IV Posonnemen : cl du succès I

Plus en détail

Les dispositifs de commutation

Les dispositifs de commutation Les dsposfs de commuaon 1. Les dsposfs de commuaon élecronques des sgnaux Les dsposfs élecronques de commuaon des sgnaux fonconnen en mode «ou ou ren» (mode bnare). Les deux éas possbles du composan son

Plus en détail

Chapitre 15 c Circuits RL et RC

Chapitre 15 c Circuits RL et RC Chapire 15 c Circuis L e C en régime impulsionnel Sommaire Circuis en régime impulsionnel Signal impulsionnel Mesure d'un circui C en régime impulsionnel Applicaion praique Eude du circui C en régime impulsionnel

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 10 Energie et puissance électrique. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 10 Energie et puissance électrique. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECRICIE Analyse des sgnax e des crcs élecrqes Mchel Po Chapre Energe e pssance élecrqe Edon /3/4 able des maères POURQUOI E COMMEN?... ENERGIE ELECRIQUE ECHANGEE DANS UN DIPOLE..... Rappel sr le régme

Plus en détail

Considérons un dipôle AB d un circuit parcouru par un courant d intensité I :

Considérons un dipôle AB d un circuit parcouru par un courant d intensité I : Filière SM Module Physique lémen : lecricié Cours Prof..Tadili 2 ème Parie Chapire 2 ude des dipôles nergie élecrique e puissance. appel Considérons un dipôle d un circui parcouru par un couran d inensié

Plus en détail

LIMITES DU MARCHÉ : MONOPOLE NATUREL

LIMITES DU MARCHÉ : MONOPOLE NATUREL LIMITES DU MARCHÉ : MONOPOLE NATUREL Le monopole naurel CM décroî avec l échelle de producon = Cm rès fable / CF L Éa do réglemener Soluon 1 : arfcaon au coû margnal Effcace au sens de Pareo mas peres

Plus en détail

Vertige pour tous (malades et médecins)

Vertige pour tous (malades et médecins) Verge pour ous (malades e médecns) Jean-Phlppe Guyo AU PROGRAMME Pourquo vous n y comprenez ren (e mo non plus) Dfférencer pérphérque-cenral Reconnaîre un VPPB Prse en charge (même s on a pas comprs!)

Plus en détail

1 Le hacheur série. 30 mars 2005

1 Le hacheur série. 30 mars 2005 e hacheur série A. Campo 30 mars 2005 1 e hacheur série 1.1 Généraliés e hacheur es un disposiif permean d obenir une ension coninue de valeur moyenne réglable à parir d

Plus en détail

N o 12-001-XIF au catalogue. Techniques d'enquête

N o 12-001-XIF au catalogue. Techniques d'enquête N o -00-XIF au caalogue echnques d'enquêe 005 Commen obenr d aures rensegnemens oue demande de rensegnemens au suje du présen produ ou au suje de sasques ou de serces connexes do êre adressée à : Dson

Plus en détail

LES CIRCUITS A COURANT ALTERNATIF MONOPHASE

LES CIRCUITS A COURANT ALTERNATIF MONOPHASE LECON & : LES CRCS A CORAN ALERNAF MONOPHASE LES CRCS A CORAN ALERNAF MONOPHASE - Dfférens formes de courans (e de enson Dans l'ensemble des formes de courans, nous pouvons effecuer une premère paron :

Plus en détail

Régime transitoire. 4.2 Aspect énergétique Décharge d un condensateur - Régime libre Régime libre d un circuit R,C...

Régime transitoire. 4.2 Aspect énergétique Décharge d un condensateur - Régime libre Régime libre d un circuit R,C... égme ransore Table des maères 1 Crc C sére soms à n échelon de enson 2 1.1 chelon de enson............................. 2 1.2 Charge d n condensaer......................... 2 1.2.1 Condons nales.........................

Plus en détail

LA MESURE DES STOCKS DE CAPITAL, DES SERVICES DU CAPITAL ET DE LA PRODUCTIVITÉ MULTIFACTORIELLE

LA MESURE DES STOCKS DE CAPITAL, DES SERVICES DU CAPITAL ET DE LA PRODUCTIVITÉ MULTIFACTORIELLE Revue économque de l OCDE, n 37, 2003/2 LA MESURE DES STOCKS DE CAPITAL, DES SERVICES DU CAPITAL ET DE LA PRODUCTIVITÉ MULTIFACTORIELLE par Paul Schreyer TABLE DES MATIÈRES Inroducon... 186 Servces du

Plus en détail

INTRAROUGE THERMIQUE METEOSAT (SENEGAL), 1986

INTRAROUGE THERMIQUE METEOSAT (SENEGAL), 1986 EVALUATIN DE LA PLUVIMETRIE PAR CUMUL DES IMAGES INTRARUGE THERMIQUE METESAT (SENEGAL), 1986 IMBERNN J.' ASSAD E.* GUILLT B.** DAGRNE D.** Inroducon Des recherches on éé menées ces dernères années sur

Plus en détail

Modèles de Risques et Solvabilité en assurance Vie. Kaltwasser Perrine Le Moine Pierre. Autorité de Contrôle des Assurances et des Mutuelles (ACAM)

Modèles de Risques et Solvabilité en assurance Vie. Kaltwasser Perrine Le Moine Pierre. Autorité de Contrôle des Assurances et des Mutuelles (ACAM) Modèles de Rsques e Solvablé en assurance Ve Kalwasser errne Le Mone erre Auoré de Conrôle des Assurances e des Muuelles (ACAM 6, rue abou 75436 ARIS CEDEX 9 él. : + 33 55 5 43 5 fax : + 33 55 5 4 5 perrne.kalwasser@acam-france.fr

Plus en détail

Chapitre 3.10 L impulsion et la conservation de la quantité de mouvement

Chapitre 3.10 L impulsion et la conservation de la quantité de mouvement Chapre 3.10 L pulson e la conseraon de la quané de oueen L pulson d une orce consane L pulson correspond au ranser de quané de oueen causé par une orce F applquée duran un neralle de eps : J F J F où J

Plus en détail

EVALUATION DE L IMPACT DU CREDIT D IMPÔT RECHERCHE

EVALUATION DE L IMPACT DU CREDIT D IMPÔT RECHERCHE EVALUATION DE L IMPACT DU CREDIT D IMPÔT RECHERCHE Benoî Mulkay e Jacques Maresse 2 Rappor pour le Mnsère l Ensegnemen supéreur e de la Recherche Novembre 20 Unversé de Monpeller Faculé d'econome beno.mulkay@unv-monp.fr

Plus en détail

Chapitre 9 : Redressement

Chapitre 9 : Redressement Cors 9 M 2 Préamble 1. défnons 2. le hyrsor Chapre 9 : Redressemen pon de graez 4 Dodes 1. sr charge résse a. monage b. obseraon c. analyse de fonconnemen d. granders caracérsqes 2. monage sr charge RL

Plus en détail

L'INFLUENCE DU COUT D USAGE DU CAPITAL SUR LA DECISION D INVESTIR ET SUR L INVESTISSEMENT CORPOREL DES ENTREPRISES DE SERVICES FRANCAISES

L'INFLUENCE DU COUT D USAGE DU CAPITAL SUR LA DECISION D INVESTIR ET SUR L INVESTISSEMENT CORPOREL DES ENTREPRISES DE SERVICES FRANCAISES Cenre de Recherche pour l Eude e l Observaon des Condons de Ve L'NFLUENCE DU COUT D USAGE DU CAPTAL SUR LA DECSON D NVESTR ET SUR L NVESTSSEMENT CORPOREL DES ENTREPRSES DE SERVCES FRANCASES LE RECOURS

Plus en détail

VALORISATION D OPTIONS DIGITALES EN SITUATION DE MARCHE INCOMPLET

VALORISATION D OPTIONS DIGITALES EN SITUATION DE MARCHE INCOMPLET VALORIAION D OPION DIGIALE EN IUAION DE MARCHE INCOMPLE Parck NAVAE Chrsophe VILLA CREREG, Insu de Geson de Rennes REUME L objecf prncpal poursuv dans ce arcle, es d éuder quelques applcaons e exensons

Plus en détail

Modèle dynamique de transport basé sur les activités

Modèle dynamique de transport basé sur les activités Moèle ynamque e ranspor basé sur les acvés Ta-Yu Ma To ce hs verson: Ta-Yu Ma. Moèle ynamque e ranspor basé sur les acvés. Humanes an Socal Scences. Ecole es Pons ParsTech, 27. French. HAL

Plus en détail

Les circuits électriques en régime transitoire

Les circuits électriques en régime transitoire Les circuis élecriques en régime ransioire 1 Inroducion 1.1 Définiions 1.1.1 égime saionnaire Un régime saionnaire es caracérisé par des grandeurs indépendanes du emps. Un circui en couran coninu es donc

Plus en détail

Ecole des JDMACS, Angers, 19-21 Mars 2009 Commande prédictive : interaction optimisation commande

Ecole des JDMACS, Angers, 19-21 Mars 2009 Commande prédictive : interaction optimisation commande Par : Inrodcon à la ommand Prédcv Ecol ds JDMAS, Angrs, 9- Mars 009 ommand prédcv : nracon opmsaon command Plan d la présnaon. Inrodcon. Qls rpèrs. Phlosoph. s concps d la ommand Prédcv. Prncps d bas.

Plus en détail

Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L.

Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L. 14/1/6 Quesion : Commen régler correcemen le déclencheur élecronique STRE23SE? Réponse : Les déclencheurs élecroniques STRE23SE se monen indifféremmen sur les compacs NS 4 e NS 63 de ype N, H ou L. Le

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

Regional Wind Speed Evolution Identification and Longterm Correlation Application

Regional Wind Speed Evolution Identification and Longterm Correlation Application Regonal Wnd Speed Evoluon Idenfcaon and Longerm Correlaon Applcaon Idenfcaon de l évoluon régonale de la vesse du ven e applcaon à la corrélaon long erme B. Buffard, Theola France, Monpeller Exernal Arcle

Plus en détail

Présentation de la plateforme

Présentation de la plateforme e o N n o a n n e o s é r a s P l u d e c Présenaon de la plaeforme Mad Doc es un espace vruel de consulaon e de mse à dsposon de suppors e nformaons produs / servces ITGA. L objecf es de connuer à s nscrre

Plus en détail

Propriétés des mesures de la dépense énergétique quotidienne habituelle

Propriétés des mesures de la dépense énergétique quotidienne habituelle Recuel u Symposum 014 e Sasque anaa Au-elà es méhoes raonnelles enquêes : l aapaon à un mone en évoluon Propréés es mesures e la épense énergéque quoenne habuelle Wayne A. Fuller 1 e Dave Oshus Résumé

Plus en détail

Etude et Conception Assistée par Ordinateur d un Système de Réfrigération par Voie Solaire

Etude et Conception Assistée par Ordinateur d un Système de Réfrigération par Voie Solaire Rev. Energ. Ren. : Journées de hermue (200) 25-30 Eude e Concepon sssée pr Ordneur d un Sysème de Réfrgéron pr Voe Solre M. Belrb, F. Benyrou e B. Benyoucef Lborore des Méru e Energes Renouvelbles, Fculé

Plus en détail

Chapitre IV : Inductance propre, inductance mutuelle. Energie électromagnétique

Chapitre IV : Inductance propre, inductance mutuelle. Energie électromagnétique Spécale PSI - Cours "Electromagnétsme" 1 Inducton électromagnétque Chaptre IV : Inductance propre, nductance mutuelle. Energe électromagnétque Objectfs: Coecents d nductance propre L et mutuelle M Blan

Plus en détail

Exercices d algorithmique

Exercices d algorithmique Exercces d algorthmque Les algorthmes proposés ne sont pas classés par ordre de dffculté Nombres Ecrre un algorthme qu renvoe la somme des nombre entre 0 et n passé en paramètre Ecrre un algorthme qu renvoe

Plus en détail

ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE

ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE DM SSI: AQUISITION DE l INFORMATION ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE Pores Laérales Coulissanes de monospace PRÉSENTATION DE L ÉTUDE Mise en siuaion Les fabricans d'auomobiles, face à une concurrence

Plus en détail

CIFA 2004 Synthèse mixte H 2 /H par retour d état statique

CIFA 2004 Synthèse mixte H 2 /H par retour d état statique 4 Snhèse mxe H /H par reor d éa saqe SLH SLH, ENS RZELER Laboraore d nalse e commandes des ssèmes, LS-EN amps nversare, P 37 Le belvédère ns - nse Laboraore d nalse e rchecre des Ssèmes, LS-NRS 7 vene

Plus en détail

VITESSE DE RÉACTION I. INTRODUCTION II. VITESSE DE RÉACTION POUR UN SYSTÈME FERMÉ

VITESSE DE RÉACTION I. INTRODUCTION II. VITESSE DE RÉACTION POUR UN SYSTÈME FERMÉ VITESSE DE ÉCTION I. INTODUCTION I. Équlbre e évoluon vers l équlbre On consdère une réacon chmque noée de façon générale : ν + ν +... + ν ν ' ' + ν ' ' +... + ν ' '. P P On peu la noer égalemen : ν +

Plus en détail

Notice d information contractuelle Entreprise article 83. Generali.fr

Notice d information contractuelle Entreprise article 83. Generali.fr parculers professonnels ENTREPRISES Noce d nformaon conracuelle Enreprse arcle 83 General.fr Noce d nformaon conracuelle Sommare Préambule... 3 Arcle 1 - Défnons... 3 Arcle 2 - bje... 4 Arcle 3 - Garanes...

Plus en détail

MESURE DE VISCOSITÉ. v(z) V = 0. Figure 1.

MESURE DE VISCOSITÉ. v(z) V = 0. Figure 1. MESURE DE VISCOSITÉ I - QUELQUES ÉLÉMENTS DE RHÉOLOGIE La mesure de la viscosié d'un fluide fai parie de la rhéologie, qui es la science des écoulemens de la maière. Dans la suie, on noera : -la viscosié

Plus en détail

SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12. Phénomènes d induction et conversion électromécanique:

SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12. Phénomènes d induction et conversion électromécanique: SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12 Phénomènes d nducton et converson électromécanque: 1/ Inductance propre et nductance mutuelle. 11/ Défntons et proprétés : 11a/ Défnr l'nductance propre L d un

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Sommaire I Définiion d un signal analogique page 1 II Caracérisiques d un signal analogique page 2 II 1 Forme

Plus en détail

Afrique SCIENCE 01(2) (2005) ISSN X. Analyse des structures planaires multicouches à ferrite par la méthode des éléments finis

Afrique SCIENCE 01(2) (2005) ISSN X. Analyse des structures planaires multicouches à ferrite par la méthode des éléments finis Afrque SCIENCE () (5) 9 - ISSN 83-548X 9 Analyse des srucures planares mulcouches à ferre par la méhode des élémens fns M. Melan *, M. Feham, B. Benbakh Unversé de Tlemcen, Déparemen d Elecronque, B.P.

Plus en détail