Génie de l environnement Partie Eaux de surface et constructions hydrauliques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Génie de l environnement Partie Eaux de surface et constructions hydrauliques"

Transcription

1 Génie de l environnement Partie Eaux de surface et constructions hydrauliques Michel Pirotton, Benjamin J. Dewals 1 Introduction et notions de base - Exemples historiques - Notions fondamentales en hydrologie et hydraulique (y compris le transport sédimentaire) - Exemples de constructions hydrauliques contemporaines o Mode de fonctionnement o Interactions avec l environnement o Influence de leur mode de gestion 2 Impacts 2.1 Impacts sur l écoulement - Impacts sur l hydrologie (y compris influence du changement climatique) - Impacts sur l hydraulique des cours d eau - Influence des modes de gestion des structures hydrauliques - Risques 2.2 Impacts sur la morphologie du lit - Sédimentation, affouillements - Alluvionnement des réservoirs 2.3 Impacts sur la qualité de l eau 3 Mesures de prévention, protection et remédiation Régulation, aménagement des berges, mesures compensatoires, stabilisation des lits, échelles à poisson, gestion des crues et inondations, chasses hydrauliques 1

2 Partie Géo-ressources et géo-risques A. Dassargues 1 Introduction / Terre solide et mouvante / Terre vulnérable - Introduction générale - La Terre solide et mouvante: formation (résumé), composition, tectonique des plaques, collisions et orogènes, échanges et cycles, érosionssédimentations, hétérogénéité du sous-sol - La Terre vulnérable : un espace contraint et fragile 2 Géo-ressources énergétiques, minérales et métalliques - Introduction : ressources et réserves - Matières premières minérales - Combustibles fossiles - Energies géothermiques - Aspects environnementaux de l exploitation des géo-ressources métalliques 3 Eaux souterraines: mouvements et qualité - Introduction : avantages et désavantages - Définitions, et notions de base - Conductivité hydraulique du sous-sol - Contaminations et transport réactif de solutés - Estimation du risque de contamination - Salinisations des nappes aquifères 2

3 4 Tassement par pompage: géo-risque naturel induit - Principe de Terzaghi et des contraintes effectives - Description de l évolution des contraintes effectives dans le sous-sol lors de pompages en nappe captive et en nappe libre - Exemples 5 Stockages dans le sous-sol - Stockage des déchets radioactifs dans le sous-sol - Stockage de déchets solides non-inertes - Stockage de fluides et de gaz : exemple du stockage de CO 2 - Partie Génie chimique de l environnement A. Léonard 1 Introduction - Introduction générale - Impact de l activité humaine sur son environnement 2 Pollution atmosphérique 2.1 Introduction - Composition et structure de l atmosphère - Échelles spatiales et temporelles de pollution 2.2 Inventaire des principaux polluants de l atmosphère - Oxydes d azote NOx et N 2 O - Monoxyde de carbone CO - Oxyde de soufre SO 2 - Composés organiques volatils COV 3

4 - Gaz à effet de serre - Particules 2.3 Impacts sur l environnement et sur la santé humaine - Intensification de l effet de serre - Pluies acides - Destruction de l ozone stratosphérique - Formation d ozone troposphérique - Smog acide et smog photochimique 2.4 Lutte contre la pollution atmosphérique : de la prévention à la remédiation - Mesures primaires o Développement de technologies propres o Optimisation des procédés existants - Mesures secondaires o Épuration des fumées 3 Pollution de l eau 3.1 L eau : aspects fondamentaux - Ressources en eau douce - Consommation d eau douce - Caractéristiques d une eau usée 3.2 Lutte contre la pollution des eaux : de la prévention à la remédiation - Mesures primaires o Économiser la ressource - Mesures secondaires o Épuration des eaux usées 4

5 4 Protection de l environnement 4.1 Protection intégrée et additive - Économies de matières premières et d énergie - Réduction et valorisation des déchets - Introduction au concept de chimie durable 4.2 Management environnemental - Approche par le produit o Évaluation de l impact environnemental d un produit par la méthodologie LCA (Analyse du cycle de vie) - Approche par le système o Éco-conception des procédés 5

Cours VET «Environnement atmosphérique et qualité de l air» Introduction

Cours VET «Environnement atmosphérique et qualité de l air» Introduction Cours VET «Environnement atmosphérique et qualité de l air» Introduction Christian Seigneur Cerea Qu est ce que la pollution atmosphérique? Changement climatique Diminution de la couche d ozone Impacts

Plus en détail

Cours VET «Environnement atmosphérique et qualité de l air» Introduction

Cours VET «Environnement atmosphérique et qualité de l air» Introduction Cours VET «Environnement atmosphérique et qualité de l air» Introduction Christian Seigneur Cerea Qu est ce que la pollution atmosphérique? Changement climatique Diminution de la couche d ozone Impacts

Plus en détail

Cours VET «Environnement atmosphérique et qualité de l air» Introduction

Cours VET «Environnement atmosphérique et qualité de l air» Introduction Cours VET «Environnement atmosphérique et qualité de l air» Introduction Christian Seigneur Cerea Objectif du cours Formation de base en pollution atmosphérique (processus physiques et chimiques, représentation

Plus en détail

Cours VET «Environnement atmosphérique et qualité de l air» Introduction

Cours VET «Environnement atmosphérique et qualité de l air» Introduction Cours VET «Environnement atmosphérique et qualité de l air» Introduction Christian Seigneur Cerea Qu est ce que la pollution atmosphérique? Changement climatique Diminution de la couche d ozone Impacts

Plus en détail

Impact environnemental des procédés de valorisation des boues : revue des ACV publiées

Impact environnemental des procédés de valorisation des boues : revue des ACV publiées Impact environnemental des procédés de valorisation des boues : revue des ACV publiées LABORATOIRE DE GÉNIE CHIMIQUE Procédés et développement durable S. Belboom A. Léonard sbelboom@ulg.ac.be 1 Introduction

Plus en détail

ICV des MPR GLOSSAIRE. (Mise à jour : 19 octobre 2016) Partie 1 : Termes généraux liés à l ICV

ICV des MPR GLOSSAIRE. (Mise à jour : 19 octobre 2016) Partie 1 : Termes généraux liés à l ICV ICV des MPR GLOSSAIRE (Mise à jour : 19 octobre 2016) Partie 1 : Termes généraux liés à l ICV ACV (Analyse du Cycle de Vie) L'Analyse du Cycle de Vie (ACV) est une méthode d'évaluation environnementale

Plus en détail

MAJEURE Environnement et Gestion de l Energie (EGE)

MAJEURE Environnement et Gestion de l Energie (EGE) MAJEURE Modules Semestre EF (heures) EA (heures) Fondamentaux d énergétique 1 30 Polluants : types, transferts, impacts et traitements 1 20 Connaissance des sources d énergie 2 20 Efficacité énergétique

Plus en détail

Qualité de l Air en Montpelliérain. Comité de suivi du PPA Mai 2013

Qualité de l Air en Montpelliérain. Comité de suivi du PPA Mai 2013 Qualité de l Air en Montpelliérain Comité de suivi du PPA Mai 2013 Surveillance qualité de l air dispositifs de mesure (permanent et temporaire), 3 «outils» complémentaires : modélisation / prévision (à

Plus en détail

Les Fiches de données environnementales et sanitaires L outil ELODIE

Les Fiches de données environnementales et sanitaires L outil ELODIE Les Fiches de données environnementales et sanitaires L outil ELODIE 27 septembre 2011 Qu est ce que le Cycle de Vie? Focus méthodologique Notion de cycle de vie PAGE 2 Source http://www.toutsurlisolation.com

Plus en détail

Une Analyse de Cycle de Vie, c est quoi?

Une Analyse de Cycle de Vie, c est quoi? Une Analyse de Cycle de Vie, c est quoi? Les Journées Techniques du CTMNC 2 ème Edition La pierre naturelle : un matériau écologique? Le jeudi 4 juin 2009 Isabelle MOULIN Responsable Pôle Matériaux & Environnement

Plus en détail

Comparaison de la FDES Ouatéco avec les FDES Laine de verre et FDES Laine de roche

Comparaison de la FDES Ouatéco avec les FDES Laine de verre et FDES Laine de roche Comparaison de la FDES Ouatéco avec les FDES Laine de verre et FDES Laine de roche Ouateco dépollue l environnement en produisant ses ouates de cellulose Ouateco et Nature. Notre FDES, réalisée par le

Plus en détail

OZONE FORMATION ET TAUX DANS L AIR Juillet

OZONE FORMATION ET TAUX DANS L AIR Juillet OZONE FORMATION ET TAUX DANS L AIR 2014 Juillet Résumé l ozone a une origine naturelle ou humaine l ozone est stratosphérique ou troposphérique l ozone troposphérique se forme plutôt loin des sources de

Plus en détail

ANNEXE 1 : Syllabus des cours

ANNEXE 1 : Syllabus des cours ANNEXE 1 : Syllabus des cours SEMESTRE 1 : Parcours Intégration et Socle scientifique commun Module : Français langues étrangère 80h Contenu de ce module : - maîtrise et renforcement des outils de communication

Plus en détail

Qualité de l Air en Montpelliérain. Comité de suivi du PPA Février 2012

Qualité de l Air en Montpelliérain. Comité de suivi du PPA Février 2012 Qualité de l Air en Montpelliérain Comité de suivi du PPA Février 2012 Surveillance qualité de l air dispositifs de mesure (permanent et temporaire), 3 «outils» complémentaires : modélisation / prévision

Plus en détail

CI 1 Contraintes environnementales et énergétiques Utilisation raisonnée des ressources. Lecture d'une FDES

CI 1 Contraintes environnementales et énergétiques Utilisation raisonnée des ressources. Lecture d'une FDES Lecture d'une FDES Consignes : Répondez aux questions sur le site technolium.fr 1 Mise en situation 1.1 Eco construction et éco rénovation «Eco-construire» ou «éco-rénover» équivaut aujourd hui à atteindre

Plus en détail

Parten air. PPA aire urbaine de Montpellier Comité de suivi du PPA. 1 er juillet 2015

Parten air. PPA aire urbaine de Montpellier Comité de suivi du PPA. 1 er juillet 2015 Parten air PPA aire urbaine de Montpellier Comité de suivi du PPA 1 er juillet 2015 Surveillance qualité de l air dispositifs de mesure (permanent et temporaire), 3 «outils» complémentaires : modélisation

Plus en détail

LES BILANS ATMOSPHÉRIQUES À QUOI ÇÀ SERT?

LES BILANS ATMOSPHÉRIQUES À QUOI ÇÀ SERT? 28 novembre 2006 LES BILANS ATMOSPHÉRIQUES À QUOI ÇÀ SERT? Comité de liaison de l industrie et de la Communauté Yves Bourassa, ing., Chef de section, Contrôle des rejets industriels PLAN DE PRÉSENTATION

Plus en détail

Qualité de l Air et Ports 19 mai 2017 Air PACA. éventuelle éventuelle éventuelle

Qualité de l Air et Ports 19 mai 2017 Air PACA. éventuelle éventuelle éventuelle Qualité de l Air et Ports 19 mai 2017 Air PACA Photo Photo Photo éventuelle éventuelle éventuelle La qualité de l air à Marseille Les émissions à Marseille Les polluants: Oxydes d azote (NO x ), dioxyde

Plus en détail

Mesures de la qualité de l air à Monaco. Année 2016

Mesures de la qualité de l air à Monaco. Année 2016 Mesures de la qualité de l air à Monaco Année 2016 Réseau de mesure Le réseau de mesure de la qualité de l air de Monaco est constitué par 6 stations de mesures des polluants : Quatre stations représentatives

Plus en détail

6 mai Comparaison de la FDES Ouatéco avec les FDES Laine de verre et FDES Laine de roche

6 mai Comparaison de la FDES Ouatéco avec les FDES Laine de verre et FDES Laine de roche Comparaison de la FDES Ouatéco avec les FDES Laine de verre et FDES Laine de roche Détails sur les différents indicateurs Contribution à l effet de serre : l effet de serre correspond à l augmentation

Plus en détail

219 DA39. Projet d amélioration des infrastructures de transport terrestre près de l Aéroport Montréal Trudeau. Montréal

219 DA39. Projet d amélioration des infrastructures de transport terrestre près de l Aéroport Montréal Trudeau. Montréal 219 DA39 Projet d amélioration des infrastructures de transport terrestre près de l Aéroport Montréal Trudeau Montréal 6211-06-100 PLAN DE LA PRÉSENTATION Problématique Sources de polluants Nature des

Plus en détail

Composition de l'atmosphère

Composition de l'atmosphère Composition de l'atmosphère Mécanismes Fiche détaillée Niveau (A partir de la 4ème) I. Introduction Les constituants majeurs de l atmosphère sont l azote (~ 78 %) et l oxygène (~ 21 % par rapport à l air

Plus en détail

CYCLE DE VIE D UN PRODUIT ECO CONCEPTION

CYCLE DE VIE D UN PRODUIT ECO CONCEPTION I Le cycle de vie et ses impacts Le cycle de vie commencent à l extraction des matières premières jusqu à son élimination (fin de vie ou recyclage). Il est nécessaire de prendre en considération toutes

Plus en détail

SOMMAIRE REMERCIEMENTS...1 RESUME..2 LISTE DES ABREVIATIONS...4 INTRODUCTION GENERALE. 5 ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE..8

SOMMAIRE REMERCIEMENTS...1 RESUME..2 LISTE DES ABREVIATIONS...4 INTRODUCTION GENERALE. 5 ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE..8 SOMMAIRE REMERCIEMENTS...1 RESUME..2 LISTE DES ABREVIATIONS...4 INTRODUCTION GENERALE. 5 ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE..8 I. LES PESTICIDES : RÉGLEMENTATION, UTILISATION ET DEVENIR DANS L ENVIRONNEMENT...9 I.1

Plus en détail

PPA de la zone urbaine de Nîmes Comité de suivi du PPA 27 février 2017

PPA de la zone urbaine de Nîmes Comité de suivi du PPA 27 février 2017 Parten air PPA de la zone urbaine de Nîmes Comité de suivi du PPA 27 février 2017 Surveillance qualité de l air 3 «outils» complémentaires : dispositifs de mesure (permanent et temporaire) inventaire régional

Plus en détail

EXAMEN. Epreuve de : Pollutions et nuisances SECTIONS : LFSNA3-LFSV3(SVE)

EXAMEN. Epreuve de : Pollutions et nuisances SECTIONS : LFSNA3-LFSV3(SVE) A.U. : 2015-2016 SECTIONS : LFSNA3-LFSV3(SVE) Date de l épreuve : 13/06/2015 Calculatrice : autorisée non autorisée Question 1 : (8 points) 1/ Quels sont les principaux effets des pluies acides sur : (a)

Plus en détail

Qualité de l air et changements climatiques

Qualité de l air et changements climatiques Qualité de l air et changements climatiques Synergies et antagonismes entre les stratégies de gestion des deux problématiques Auteur : Agnès Hulin, Responsable du service études et modélisation, Atmo Nouvelle

Plus en détail

Les tendances de la pollution atmosphérique. + Complément. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 2 nd )

Les tendances de la pollution atmosphérique. + Complément. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 2 nd ) Les tendances de la pollution atmosphérique + Complément Fiche détaillée Niveau (A partir de la 2 nd ) I. Composés du soufres et de l azote D une manière générale, dans les pays les plus industrialisés,

Plus en détail

OUTIL 6 Indicateurs environnementaux globaux

OUTIL 6 Indicateurs environnementaux globaux OUTIL 6 Indicateurs environnementaux globaux INDICATEURS EAU Indicateurs d'activité Volume total d'eau prélevée Volume total des rejets Consommation d'eau totale DBO 5 (Demande Biochimique en Oxygène)

Plus en détail

Comité technique de la base INIES Document CTIB N10 Version 1 Juillet 2005

Comité technique de la base INIES Document CTIB N10 Version 1 Juillet 2005 Comité technique de la base INIES Document CTIB N10 Version 1 Juillet 2005 MIEUX COMPRENDRE LA PARTIE ENVIRONNEMENTALE DES DECLARATIONS ENVIRONNEMENTALES ET SANITAIRES DES PRODUITS DE CONSTRUCTION SELON

Plus en détail

A. Classification des activités environnementales (CEA) 1.1 Prévention de la pollution grâce à des modifications au stade de la production

A. Classification des activités environnementales (CEA) 1.1 Prévention de la pollution grâce à des modifications au stade de la production A. Classification des activités environnementales (CEA) I. Protection de l environnement 1 Protection de l air ambiant et du climat 1.1 Prévention de la pollution grâce à des modifications au stade de

Plus en détail

Le défi énergétique. Cours de 1 ère ES Enseignement scientifique. mardi 27 mars 12

Le défi énergétique. Cours de 1 ère ES Enseignement scientifique. mardi 27 mars 12 Le défi énergétique Cours de 1 ère ES Enseignement scientifique Rappels de Physique - Chimie Réaction de combustion Combustible / Comburant Produits fonction de la nature de la combustion Température /

Plus en détail

Le cycle de l azote. N atomique : 7 M atomique : Principaux isotopes stables : 14 N, 98,89%; 15 N : 0,37% 78% de la masse de l atmosphère

Le cycle de l azote. N atomique : 7 M atomique : Principaux isotopes stables : 14 N, 98,89%; 15 N : 0,37% 78% de la masse de l atmosphère Le cycle de l azote N atomique : 7 M atomique : 14.007 Principaux isotopes stables : 14 N, 98,89%; 15 N : 0,37% 78% de la masse de l atmosphère Elément indispensable à la vie (acides aminés, protéines..)

Plus en détail

» du SRCAE Languedoc-Roussillon

» du SRCAE Languedoc-Roussillon Groupe de travail «qualité de l air l» du SRCAE Languedoc-Roussillon Annexe: inventaire des émissions de polluants atmosphériques en Languedoc-Roussillon en partenariat avec Air Languedoc-Roussillon Travaux

Plus en détail

Distribution des polluants, échelles de la pollution atmosphérique

Distribution des polluants, échelles de la pollution atmosphérique Distribution des polluants, échelles de la pollution atmosphérique Mécanismes Fiche détaillée Niveau (A partir de la 2nd) I. Le mélange des polluants dans l atmosphère La concentration d un constituant

Plus en détail

Qu est ce que l air?

Qu est ce que l air? Qu est ce que l air? L atmosphère est d abord un immense réservoir pour un besoin absolu : la respiration des plantes, des animaux et des hommes. Un humain inhale en moyenne par jour 15 Kg d air (environ

Plus en détail

1. Données Générales. Les aspects suivants doivent apparaître dans les documents de cette section :

1. Données Générales. Les aspects suivants doivent apparaître dans les documents de cette section : 1. Données Générales La section "Données Générales" se rapporte à l aspect général de votre entreprise. Cette section rassemble les données relatives à l historique du site, aux activités menées et aux

Plus en détail

Les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire des produits de construction. Journée d information STBA/LCPC du 11 mars 2008

Les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire des produits de construction. Journée d information STBA/LCPC du 11 mars 2008 Les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire des produits de construction Journée d information STBA/LCPC du 11 mars 2008 Vous connaissez la démarche HQE Démarche de management de projet visant

Plus en détail

Entrepôt DECATHLON Lompret (59)

Entrepôt DECATHLON Lompret (59) Date de MAJ : 17 septembre 2014 Entrepôt DECATHLON Lompret (59) Etude des impacts environnementaux Objectif La construction d'un entrepôt pour DECATHLON à LOMPRET (59) a donné lieu à une étude de ses impacts

Plus en détail

Journée Technique "Qualité De L'air Intérieur Et Matériaux Biosourcés" Hôtel De La Mer, Plounéour-Brignogan-Plages, Le 13 Février 2018

Journée Technique Qualité De L'air Intérieur Et Matériaux Biosourcés Hôtel De La Mer, Plounéour-Brignogan-Plages, Le 13 Février 2018 Matériaux bio-sourcés & Construction Journée Technique "Qualité De L'air Intérieur Et Matériaux Biosourcés" Hôtel De La Mer, Plounéour-Brignogan-Plages, Le 13 Février 2018 I. Contexte, Enjeux & Définitions

Plus en détail

PLAN CLIMAT - AIR - ENERGIE TERRITORIAL

PLAN CLIMAT - AIR - ENERGIE TERRITORIAL PLAN CLIMAT - AIR - ENERGIE TERRITORIAL Synthèse du diagnostic climat-air-énergie Le PCAET : Document cadre de la politique énergétique & climatique d un territoire PLAN CLIMAT AIR Le PCAET est une démarche

Plus en détail

Les émissions d origine industrielle

Les émissions d origine industrielle Les émissions d origine industrielle Pour chacun des principaux polluants : caractéristiques physico-chimiques effets sur l homme et l environnement principales activités industrielles émettrices part

Plus en détail

Agricultures et qualité de l air

Agricultures et qualité de l air Agricultures et qualité de l air Origines et enjeux L effervescence autour de la qualité de l air et du changement climatique, désormais préoccupation politique, résulte de l importance de ces enjeux.

Plus en détail

la qualité de l air dans les Pays de la Loire quels enjeux aujourd hui?

la qualité de l air dans les Pays de la Loire quels enjeux aujourd hui? 27 associations fédérées au sein d ATMO France la qualité de l air dans les Pays de la Loire quels enjeux aujourd hui? Arnaud Rebours Air Pays de la Loire 28 janvier 2014 plus de 500 experts du domaine

Plus en détail

Élaboration du volet Climat Air Énergie du SRADDET Nouvelle-Aquitaine

Élaboration du volet Climat Air Énergie du SRADDET Nouvelle-Aquitaine Élaboration du volet Climat Air Énergie du SRADDET Nouvelle-Aquitaine Fiches thématiques synthétiques - Documents de travail non contractuels Région Nouvelle-Aquitaine* N Nom de la fiche Thématique (liste

Plus en détail

HQE performance. Proposition pour évaluer les bâtiments en démarche HQE. JC Visier CSTB assises HQE Avignon décembre 2010

HQE performance. Proposition pour évaluer les bâtiments en démarche HQE. JC Visier CSTB assises HQE Avignon décembre 2010 HQE performance Proposition pour évaluer les bâtiments en démarche HQE HQE Performance : la proposition pour évaluer les bâtiments en démarche d HQE Jean-Christophe VISIER, directeur énergie santé environnement

Plus en détail

CHIFFRES CLES ALSACE 2010

CHIFFRES CLES ALSACE 2010 CHIFFRES CLES ALSACE 2010 Emissions de polluants et de GES Consommations et productions d énergie Résultats de l inventaire territorial établi pour alimenter : le Plan de Surveillance de la Qualité de

Plus en détail

Analyse de l'incertitude des estimations d émissions des principaux contaminants atmosphériques provenant de sources mobiles au Canada

Analyse de l'incertitude des estimations d émissions des principaux contaminants atmosphériques provenant de sources mobiles au Canada Analyse de l'incertitude des estimations d émissions des principaux contaminants atmosphériques provenant de sources mobiles au Canada ISBN : 978-0-660-20571-7 N o de cat.: En14-85/1-2013F-PDF Le contenu

Plus en détail

Gaz à Effet de Serre (GES) et Polluants à Effet Sanitaire (PES) Vers des politiques de gestion favorisant les synergies et maîtrisant les antagonismes

Gaz à Effet de Serre (GES) et Polluants à Effet Sanitaire (PES) Vers des politiques de gestion favorisant les synergies et maîtrisant les antagonismes Sanitaire gestion favorisant les Orléans 5 décembre 2017 Audrey Sampedro Lopez Animatrice Oreges Carole FLAMBARD Chargée de communication flambard@ligair.fr Serre AASQA = Association Agréée de Surveillance

Plus en détail

L Analyse du Cycle de Vie (ACV) en agriculture et son application aux bioproduits

L Analyse du Cycle de Vie (ACV) en agriculture et son application aux bioproduits L Analyse du Cycle de Vie (ACV) en agriculture et son application aux bioproduits Caroline Godard, Joachim Boissy Agro-Transfert Ressources et Territoires c.godard@agro-transfert-rt.org j.boissy@agro-transfert-rt.org

Plus en détail

Introduction aux cycles biogéochimiques : un point de vue atmosphérique

Introduction aux cycles biogéochimiques : un point de vue atmosphérique : un point de vue atmosphérique Laboratoire des Sciences du Climat et de l! environnement Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines 1 Le système climatique Source : IPCC, 2007 2 Eléments chimiques

Plus en détail

Traitement des oxydes d azotes : Étude de la recombustion des NOx sur pilote de laboratoire

Traitement des oxydes d azotes : Étude de la recombustion des NOx sur pilote de laboratoire Traitement des oxydes d azotes : Étude de la recombustion des NOx sur pilote de laboratoire K. Marschallek, L. Gasnot, J.F. Pauwels Laboratoire de PhysicoChimie des Processus de combustion et de l Atmosphère

Plus en détail

LA DEPOLLUTION CO 2. HC NO x

LA DEPOLLUTION CO 2. HC NO x LA DEPOLLUTION HC CO 2 CO NO x CO CO 2 HC NO x COMPOSITION DES GAZ D ECHAPPEMENT Le démarrage à froid, la recherche de la puissance font que la combustion n est jamais parfaite. Les gaz d échappement contiennent

Plus en détail

Enseignement transversal. TP2 1 ère STI2D. Notions sue le développement durable. Données Techniques

Enseignement transversal. TP2 1 ère STI2D. Notions sue le développement durable. Données Techniques Présentation du TP Problématique visée Evaluer la qualité environnementale d un produit de construction. Objectifs de formation Société et développement durable O1 - Caractériser des systèmes privilégiant

Plus en détail

DECLARATION ENVIRONNEMENTALE DE PRODUIT GALVANISATION A CHAUD

DECLARATION ENVIRONNEMENTALE DE PRODUIT GALVANISATION A CHAUD DECLARATION ENVIRONNEMENTALE DE PRODUIT GALVANISATION A CHAUD INTRODUCTION L industrie européenne de la galvanisation a reconnu la nécessité de publier des informations environnementales fiables sur le

Plus en détail

PLAN CLIMAT AIR ENERGIE TERRITORIAL DIAGNOSTIC CLIMAT AIR ENERGIE DE PORNIC AGGLO PAYS DE RETZ

PLAN CLIMAT AIR ENERGIE TERRITORIAL DIAGNOSTIC CLIMAT AIR ENERGIE DE PORNIC AGGLO PAYS DE RETZ LES ENJEUX ECONOMIQUES LIES A L ENERGIE SUR LE TERRITOIRE La Facture Energétique Territoriale est un outil créé par Auxilia et son partenaire Transitions pour évaluer à l échelle d un territoire les flux

Plus en détail

GAZ DE SHALE ET LES RISQUES À LA SANTÉ

GAZ DE SHALE ET LES RISQUES À LA SANTÉ GAZ DE SHALE ET LES RISQUES À LA SANTÉ Ministère de la Santé et des Services sociaux en collaboration avec Institut national de santé publique du Québec PLAN DE LA PRÉSENTATION Objectifs de la présentation

Plus en détail

PERFORMANCES ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE

PERFORMANCES ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE PERFORMANCES ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE Concepts/Conception/Evaluation A. De Herde 1 1. Historique 2. Contexte - Problématique 3. Définitions 4. Systèmes d évaluation 5. Questions de demain 2 3 4

Plus en détail

Extraire et exploiter des informations en lien avec la chimie durable et la valorisation du dioxyde de carbone.

Extraire et exploiter des informations en lien avec la chimie durable et la valorisation du dioxyde de carbone. Ch.17.Apport de la chimie au respect de l environnement Objectifs : Extraire et exploiter des informations en lien avec la chimie durable et la valorisation du dioxyde de carbone. Comparer les avantages

Plus en détail

Changement climatique: Impacts sur la qualité de l air

Changement climatique: Impacts sur la qualité de l air Changement climatique: Impacts sur la qualité de l air Lacressonnière Gwendoline ARIA-Technologies and Watson, L., Engardt, M., Gauss, M., Andersson, C., Beekmann, M., Colette, A., Foret, G., Josse, B.,

Plus en détail

Eléments des activités, produits ou services d un organisme susceptible d interactions avec l environnement (ISO 14050).

Eléments des activités, produits ou services d un organisme susceptible d interactions avec l environnement (ISO 14050). Annexe A. Glossaire Acidification atmosphérique Cette catégorie d impact concerne les émissions dans l air contribuant à la libération de protons dans l atmosphère puis l eau et les sols par transfert

Plus en détail

IV - Qualité de l air

IV - Qualité de l air Sommaire 1. Les engagements nationaux de la France 2. La stratégie régionale d amélioration de la qualité de l air 3. Les émissions par polluants : une amélioration mais des problèmes persistants [ ] Les

Plus en détail

Réunion d écoute et d échanges :

Réunion d écoute et d échanges : Réunion d écoute et d échanges : Les ressources en eaux souterraines en Bretagne et leur utilisation durable Pontivy BRGM Bretagne Plan de la présentation > Le BRGM en quelques mots > Fonctionnement des

Plus en détail

PLAN CLIMAT AIR ENERGIE TERRITORIAL DIAGNOSTIC CLIMAT AIR ENERGIE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES SUD ESTUAIRE

PLAN CLIMAT AIR ENERGIE TERRITORIAL DIAGNOSTIC CLIMAT AIR ENERGIE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES SUD ESTUAIRE LES ENJEUX ECONOMIQUES LIES A L ENERGIE SUR LE TERRITOIRE La Facture Energétique Territoriale est un outil créé par Auxilia et son partenaire Transitions pour évaluer à l échelle d un territoire les flux

Plus en détail

I L ozone. Mesurer - Surveiller - Informer

I L ozone. Mesurer - Surveiller - Informer 03 I L ozone Polluant atmosphérique surveillé en nouvelle-calédonie : origines, impacts et surveillance Mesurer - Surveiller - Informer Origines Il n existe pas de bon ou de mauvais ozone. Il y a l ozone

Plus en détail

Nouvelles centrales thermiques conventionnelles

Nouvelles centrales thermiques conventionnelles LIGNES DIRECTRICES ENVIRONNEMENTALES Novembre 2002 Nouvelles centrales thermiques conventionnelles Usage des lignes directrices environnementales Les lignes directrices environnementales de la Coface visent

Plus en détail

Le développement durable Point de vue d une entreprise

Le développement durable Point de vue d une entreprise Le développement durable Point de vue d une entreprise Ing Marc Delaby Fédération Wallonne des Entrepreneurs de travaux de Voirie FWEV Faire du développement durable est très complexe!! Il faut donc faire

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT SESSION 2013 CORRIGE Epreuve E2 U21 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L ENVIRONNEMENT Durée : 4 heures Coefficient : 3 La calculatrice est interdite pour cette

Plus en détail

POLLUTION. Historique

POLLUTION. Historique Historique La réglementation sur la pollution des véhicules industriels n est arrivée que tardivement. La première directive applicable (88/77 CEE) n a été mise en application qu en 1990. Avant cette date,

Plus en détail

Association agréée pour la surveillance de la qualité de l air en Nord Pas de Calais

Association agréée pour la surveillance de la qualité de l air en Nord Pas de Calais Association agréée pour la surveillance de la qualité de l air en Nord Pas de Calais A t mo Nord Pas de Calais association loi 1901, créée le 5 février 2004. association régionale agréée par le Ministère

Plus en détail

Conférence SIFEE, Angers, 22 Juin 2005

Conférence SIFEE, Angers, 22 Juin 2005 Conférence SIFEE, Angers, 22 Juin 2005 Quantification des impacts environnementaux associés au traitement biologique et à l'utilisation agricole des produits organiques bilan des connaissances P. Mallard,

Plus en détail

L environnement en Île-de-France Mémento 2006 Synthèse

L environnement en Île-de-France Mémento 2006 Synthèse L environnement en Île-de-France Mémento 2006 Synthèse Informations disponibles au 31/12/2006 Les données sur l environnement de la région Île-de-France sont nombreuses, et pour la plupart produites par

Plus en détail

QUALITÉ DE L AIR POINTS CLÉS CHIFFRES CLÉS. En PACA, personnes, soit 20 % de la population, décès précoces annuels. En PACA

QUALITÉ DE L AIR POINTS CLÉS CHIFFRES CLÉS. En PACA, personnes, soit 20 % de la population, décès précoces annuels. En PACA QUALITÉ DE L AIR POINTS CLÉS La qualité de l air dégradée en Provence-Alpes-Côte d Azur s explique par : - une pollution urbaine essentiellement due aux transports sur les 4 principales agglomérations

Plus en détail

Dérèglements climatiques : prenons les choses en main!

Dérèglements climatiques : prenons les choses en main! Dérèglements climatiques : prenons les choses en main! Changer ses habitudes de transport Les transports routiers contribuent au réchauffement climatique et à la pollution de l air. Les transports

Plus en détail

évaluez votre démarche environnementale

évaluez votre démarche environnementale évaluez votre démarche environnementale évaluation produit éco-conception accompagnement à la directive sur les emballages et déchets d emballage analyse de cycle de vie et réalisation d éco-profil calcul

Plus en détail

Plan de cours Sources d énergie dans le monde Jeopardy Ontario. Titre et numéro du cours. Objectifs et résultats d apprentissage.

Plan de cours Sources d énergie dans le monde Jeopardy Ontario. Titre et numéro du cours. Objectifs et résultats d apprentissage. Plan de cours Sources d énergie dans le monde Jeopardy Ontario Année Titre et numéro du cours 9 Principes de géographie du Canada (CGC1D) 9 Principes de géographie du Canada (CGC1D) Thème Interactions

Plus en détail

Programmes croisés de collège et EDD (nouveaux programmes )

Programmes croisés de collège et EDD (nouveaux programmes ) 6 ème Géographie et EC «La lettre» des EC : Partie 3 : l habitant, thème 2 : acteurs locaux et citoyenneté : étude de l agenda 21 local, des actions municipales en faveur du DD et de l implication des

Plus en détail

Chapitre 1 : Diagnostics

Chapitre 1 : Diagnostics Chapitre 1 : Diagnostics I/ Pollutions atmosphériques 1) La qualité de l'air : «toxicité de l'air» 2) L'ozone stratosphérique : «trou d'ozone» 3) Effets radiatifs et changement climatique : «Gaz à effet

Plus en détail

PROGRAMME D EXAMENS DE GÉNIE DE L ENVIRONNEMENT GROUPE A EXAMENS OBLIGATOIRES (SIX EXIGÉS)

PROGRAMME D EXAMENS DE GÉNIE DE L ENVIRONNEMENT GROUPE A EXAMENS OBLIGATOIRES (SIX EXIGÉS) INTRODUCTION Le Bureau canadien des conditions d admission en génie d Ingénieurs Canada publie les programmes d examens, qui renferment un nombre sans cesse accru de spécialités du génie. Le programme

Plus en détail

L air que nous respirons

L air que nous respirons L air que nous respirons L atmosphère terrestre vue depuis la station spatiale internationale (ISS) Jean Cassanet TIA, 11 décembre 2013 Atmosphère : «couche gazeuse constituant l enveloppe externe des

Plus en détail

LES GAZ A EFFET DE SERRE, ROLE ET TEMPS DE RESIDENCE DANS L ATMOSPHERE

LES GAZ A EFFET DE SERRE, ROLE ET TEMPS DE RESIDENCE DANS L ATMOSPHERE LES GAZ A EFFET DE SERRE, ROLE ET TEMPS DE RESIDENCE DANS L ATMOSPHERE SOMMAIRE 1 Qu est-ce que l effet de serre? 2 Qu est-ce que les gaz à effet de serre? Quels sont-ils? Quels sont leurs effets? 3 Quel

Plus en détail

La qualité de l air ambiant aux aéroports

La qualité de l air ambiant aux aéroports ATELIER SUR LES MESURES OPÉRATIONNELLES VISANT AUX ÉCONOMIES DE CARBURANT ET À LA RÉDUCTION DES ÉMISSIONS EN AÉRONAUTIQUE La qualité de l air ambiant aux aéroports Leonard Taylor Président Tradewind Scientific

Plus en détail

Une énergie en évolution

Une énergie en évolution Une énergie en évolution Fiche technique Edition mars 2011 sommaire Un fioul domestique p.2-3 plus respectueux de l environnement L élaboration p.4 La combustion p.5 Les caractéristiques p.6 La qualité

Plus en détail

Mesurer et comprendre les inégalités environnementales urbaines au nord-ouest de Paris

Mesurer et comprendre les inégalités environnementales urbaines au nord-ouest de Paris TD PreProfessionalisation L2S3 Licence 2 Semestre 3 UFR de Géographie Paris 1 Panthéon Sorbonne Mesurer et comprendre les inégalités environnementales urbaines au nord-ouest de Paris Diaporama 2 Mesurer

Plus en détail

Le bilan carbone de la France. Le contexte international Les émissions de GES en France

Le bilan carbone de la France. Le contexte international Les émissions de GES en France Le bilan carbone de la France Le contexte international Les émissions de GES en France Marie-Dominique Loÿe CERES avril 2016 Le bilan carbone de la France Le contexte international Les émissions de GES

Plus en détail

Contribution à la démarche HQE. Fiches de Déclarations Environnementales et Sanitaires (FDES)

Contribution à la démarche HQE. Fiches de Déclarations Environnementales et Sanitaires (FDES) Contribution à la démarche HQE Fiches de Déclarations Environnementales et Sanitaires (FDES) 1 INTRODUCTION La recherche et la mise en œuvre de solutions plus respectueuses de l environnement nécessitent

Plus en détail

PLAN CLIMAT 2030 DES DÉFIS POUR DEMAIN CLIMAT, AIR, ÉNERGIE : COMPRENDRE LES ENJEUX

PLAN CLIMAT 2030 DES DÉFIS POUR DEMAIN CLIMAT, AIR, ÉNERGIE : COMPRENDRE LES ENJEUX PLAN CLIMAT 2030 DES DÉFIS POUR DEMAIN CLIMAT, AIR, ÉNERGIE : COMPRENDRE LES ENJEUX CLIMAT AIR ET ÉNERGIE LES QUESTIONS DU CLIMAT, DE L AIR ET DE L ÉNERGIE CONSTITUENT DES DÉFIS MAJEURS POUR L AVENIR DE

Plus en détail

Intensité en énergie et en émissions des activités économiques en Belgique

Intensité en énergie et en émissions des activités économiques en Belgique Analyses économiques de l environnement en Belgique, dans les Régions et en Europe Workshop 13 septembre 2012 Intensité en énergie et en émissions des activités économiques en Belgique Lies Janssen Bureau

Plus en détail

LEEOS Logiciel d Evaluation Environnementale des Ossatures en béton préfabriquées. Nicolas DECOUSSER Resp. Pôle Evaluations Environnementales

LEEOS Logiciel d Evaluation Environnementale des Ossatures en béton préfabriquées. Nicolas DECOUSSER Resp. Pôle Evaluations Environnementales LEEOS Logiciel d Evaluation Environnementale des Ossatures en béton préfabriquées Nicolas DECOUSSER Resp. Pôle Evaluations Environnementales LEEOS : Objectif Mettre à disposition de l Industrie du Béton

Plus en détail

L avenir de nos poissons est dans nos seuils. Pour un moratoire sur l'article L du code de l environnement

L avenir de nos poissons est dans nos seuils. Pour un moratoire sur l'article L du code de l environnement L avenir de nos poissons est dans nos seuils Pour un moratoire sur l'article L 214-17 du code de l environnement QU EST-CE QU UN SEUIL? Un seuil est un ouvrage construit en travers du lit mineur d une

Plus en détail

& La démarche HQE LES PRODUITS DE PAREMENT LES CIBLES D ÉCO-CONSTRUCTION

& La démarche HQE LES PRODUITS DE PAREMENT LES CIBLES D ÉCO-CONSTRUCTION & La démarche HQE LES PRODUITS DE PAREMENT LES CIBLES D ÉCO-CONSTRUCTION & LES PRODUITS DE PAREMENT La démarche HQE LES CIBLES D ÉCO-CONSTRUCTION Cible 1 Relation harmonieuse des bâtiments avec leur environnement

Plus en détail

AwAC. UWE 90 minutes pour l environnement Plan Air-Climat-Energie. Créée en 2008 Direction à gestion séparée Compétences. 37 agents en /10/2016

AwAC. UWE 90 minutes pour l environnement Plan Air-Climat-Energie. Créée en 2008 Direction à gestion séparée Compétences. 37 agents en /10/2016 UWE 90 minutes pour l environnement Plan Air-Climat-Energie Aurélie Cuvelier 12 octobre 2016 Créée en 2008 Direction à gestion séparée Compétences Qualité de l air Changements climatiques Atténuation adaptation

Plus en détail

Résultats de la surveillance de la qualité de l air 2011

Résultats de la surveillance de la qualité de l air 2011 Résultats de la surveillance de la qualité de l air 2011 FAITS SAILLANTS Tendances continues en matière d amélioration de la qualité de l air Atteinte à l échelle provinciale des standards pancanadiens

Plus en détail

THERMAL CERAMICS. DECLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P (Affichage)

THERMAL CERAMICS. DECLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P (Affichage) THERMAL CERAMICS DECLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01 010 (Affichage) PANNEAU DE PERLITE EXPANSEE EPB (EXPANDED PERLITE BOARD) SURFACE BITUME EPAISSEURS 20, 25, 30, 35,

Plus en détail

Bilan 2015 des émissions atmosphériques Ile-de-France

Bilan 2015 des émissions atmosphériques Ile-de-France Fiche émissions polluants atmosphériques n 1 : les oxydes d'azote (NOx) Répartition sectorielle des émissions de d oxydes d'azote en 2015 Les émissions de NOx en Ile-de-France en 2015 représentent 78.8

Plus en détail

Septembre Inventaire des émissions de polluants atmosphériques sur la zone d AIRFOBEP (exploitation de l inventaire PACA 1999)

Septembre Inventaire des émissions de polluants atmosphériques sur la zone d AIRFOBEP (exploitation de l inventaire PACA 1999) Septembre 2006 Inventaire des émissions de polluants atmosphériques sur la zone d AIRFOBEP (exploitation de l inventaire PACA 1999) Résumé Ce document présente les émissions de polluants atmosphériques

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement

Informations de l'unité d'enseignement Année Académique 2016-2017 (Version définitive du : 13 Septembre 2016 ) Informations de l'unité d'enseignement Implantation Institut Paul Lambin Cursus de Bachelier en chimie Sciences et technologie de

Plus en détail

La chimie de l eau et les étapes de traitement des eaux

La chimie de l eau et les étapes de traitement des eaux Durée : 3 jours La chimie de l eau et les étapes de traitement des eaux Réf : (T.E.R.I 01) - Acquérir les bases de la chimie de l eau. - Lire un bulletin d analyse et comprendre la terminologie. d exploitation

Plus en détail

Bonna Sabla - Quartier Valmy - 31 Place Ronde PARIS LA DÉFENSE Cedex UNE SOCIÉTÉ DE

Bonna Sabla - Quartier Valmy - 31 Place Ronde PARIS LA DÉFENSE Cedex UNE SOCIÉTÉ DE Crédit Photos : Bonna Sabla -Cemex - fotolia - Lovenly 9441e - Imprimé sur papier 100 % recyclé. www.bonnasabla.com UNE SOCIÉTÉ DE Bonna Sabla - Quartier Valmy - 31 Place Ronde - 92986 PARIS LA DÉFENSE

Plus en détail

LE CHARBON. Mémento de l Hydrogène FICHE La production de charbon

LE CHARBON. Mémento de l Hydrogène FICHE La production de charbon Mémento de l Hydrogène FICHE 2.5 LE CHARBON Sommaire 1. La production 2. Le charbon domine la production d électricité dans le monde 3. Les divers usages du charbon 4. Fabrication de combustibles liquides

Plus en détail