Décret n Organisant l inspection Générale de l Etat et fixant les règles de son fonctionnement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Décret n Organisant l inspection Générale de l Etat et fixant les règles de son fonctionnement"

Transcription

1 GOUVERNEMENT Décret n Organisant l inspection Générale de l Etat et fixant les règles de son fonctionnement Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Vu la constitution du 18 septembre 1992 ; Vu la Loi constitutionnelle n du 13 octobre 1995, portant révision des Articles 53, 61, 74, 75, 90, 91 et 94 de la constitution du 18 septembre 1992 ; Vu la loi n du 15 juillet 1963 portant dispositions générales sur les finances publiques, ensemble les textes qui l ont complétée ou modifiée ; Vu la Loi n du 23 novembre 1990, portant création du Conseil de Discipline Financière et budgétaire ; Vu l Ordonnance n du 30 avril 1993, relative au Statut Général des fonctionnaires ; Vu l Ordonnance n du 13 mai 1993, relative à la réglementation sur les hauts emplois de l Etat ; Vu la Loi n du 17 novembre 1994 relative au Statut Général des agents non encadrés de l Etat ; Vu l Ordonnance n /HAE du 07 juillet 1992, portant Statut Spécial du corps des Inspecteurs d Etat ; Vu le Décret n du 11 novembre 1969, fixant le statut particulier du corps des contrôleurs d Etat ; Vu le Décret n du 31 mars 1976, portant réglementation des Hauts Emplois de l Etat, ensemble les textes qui l ont modifié ou complété ; Vu le Décret n du 29 janvier 1991, modifié par le Décret n du 28 septembre 1994, portant réglementation des marchés publics ; Vu le Décret n du 11 novembre 1992, portant règlement général sur l exécution des dépenses publiques du Budget Général de l Etat et de la gestion des crédits de fonctionnement et d investissement ; Vu le Décret n du 11 août 1993, portant attribution d indemnités de spécialisation financière, ensemble le Décret n du 28 octobre 1992, modifiant les dispositions du Décret n

2 du 26 mai 1961, instituant une indemnité de spécialisation financière en faveur de certains fonctionnaires des services de la direction Générale des Finances ; Vu le Décret n du 21 février 1997, portant nomination du Premier Ministre, Chef du gouvernement ; Vu le Décret n du 27 février 1997, portant nomination des membres du gouvernement ; Vu le Décret n du 02 mars 1997, portant organisation de la Présidence de la République, notamment en son Article 15 ; Vu le Décret n du 16 octobre 1997, instituant une Inspection Générale de l Etat ; En conseil de Gouvernement ; DECRETE Article premier. L inspection Générale de l Etat IGE, organisme d inspection et de contrôle dont dispose le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, est organisée et fonctionne dans les conditions définies ci-après ; TITRE I ORGANISATION Chapitre 1 Le Secrétariat Général Article 2. L Inspection Générale de l Etat est placée sous l autorité d un Secrétaire Général choisi parmi les Inspecteurs Généraux d Etat et nommé par décret en Conseil des Ministres, il relève directement du premier Ministre, Chef du Gouvernement, et a rang de Secrétaire Général des services du Premier Ministre. Article 3. L inspection Générale de l Etat comprend : a. Au niveau central : Une direction Générale du Contrôle des Dépenses Engagées ; Une Direction Générale de l Inspection d Etat ; Une Direction du Contrôle des Marchés et des Investissements Publics. Les Directeurs Généraux du Contrôle des Dépenses Engagées et de l Inspection d Etat sont choisis parmi les Inspecteurs d Etat Généraux/ou Inspecteurs d Etat en chef et nommés par décret. b. Auprès des Ministères et Organismes : Des délégations du Contrôle des Dépenses Engagées ; Des délégations de l Inspection d Etat. Les Délégués du Contrôle des Dépenses Engagées et de l Inspection d Etat auprès des Ministères et Organismes sont choisis parmi les Inspecteurs d Etat ou Contrôleurs d Etat les plus gradés et nommés par décret pris en conseil des Ministres.

3 c. Au niveau des régions : Des Directions inter-régionales de l Inspection d Etat ; Des délégations inter-régionales du Contrôle des Dépenses Engagées. L organisation de ces directions et délégations fait l objet du chapitre 2 du présent titre. Les directeurs et Délégués inter-régionaux de l Inspection d Etat et du Contrôle des Dépenses Engagées sont choisis parmi les Inspecteurs d Etat ou les Contrôleurs d Etat les plus gradés et nommés par décret pris en conseil des Ministres. Ils ont chacun rang du Directeur de Ministère. A cet effet, il dispose : - D un secrétariat particulier ; - D un service des affaires générales ; - D un service de la documentation et des archives ; - D un fichier central des malversations et irrégularités. Article 5. L Inspection Générale de l Etat utilise des Inspecteur et Contrôleurs d Etat pour les vérifications et Contrôleurs d Etat pour les vérifications et contrôles ainsi que des fonctionnaires et contractuels pour le fonctionnement des services. CHAPITRE 2 Les Directions spécialisées Section 1 La Direction Générale du Contrôle des Dépenses Engagées Article 6. Le Contrôle des Dépenses Engagées effectue le contrôle a priori des engagements de dépenses, le contrôle de l application des dispositions législatives et règlementaires régissant l exécution des dépenses publiques, le contrôle de la gestion des crédits de fonctionnement et d investissement, le contrôle de l application des règles relatives à la passation des marchés publics ainsi que d une manière générale, le contrôle de toutes les opérations affectant les finances de l Etat, tant du point de vue de la légalité des engagements que de celui de la régularité des actes administratifs à incidence financière. Le Contrôle des Dépenses Engagées assiste le Ministre du Budget dans la conception, l exécution et le suivi de la gestion budgétaire. Article 7. Le Contrôle des Dépenses Engagées exerce son contrôle par l apposition d un visa. Il peut se faire communiquer toutes pièces justificatives et toute information utile pour l aider dans sa mission. Il peut demander, si les circonstances l exigent, un visa de validation avant paiement. Les litiges pour refus de visa sont portés à la connaissance et à l arbitrage du Directeur Général du Contrôle des Dépenses Engagées.

4 Article 8. Le Contrôle des Dépenses Engagées placé sous l autorité d un Directeur Général choisi parmi les Inspecteurs Généraux d Etat est exercé. - Par des Inspecteurs d Etat ou des Contrôleurs d Etat les plus gradés nommés, par décret pris an Conseil des Ministres délégués du Contrôle des Dépenses Engagées auprès des Ministères et organismes ou groupe de Ministères et Organismes, ainsi qu auprès de chaque région ils ont rang de Directeur de Ministère ; - Par des chefs de poste auprès des circonscriptions financières. Ces derniers sont nommés par arrêté du Premier Ministre parmi les Contrôleurs d Etat. Article 9. Le Directeur Général du Contrôle des Dépenses Engagées dispose : - D Inspecteurs d Etat et de Contrôleurs d Etat ; - De trois services : o Un secrétariat particulier ; o Un service d études et de réglementation ; o Un service d administration et de gestion. Section 2 La Direction Générale de l Inspection d Etat Article 10. La Direction Générale de l Inspection d Etat a pour rôle : - De procéder à des vérifications ou enquêtes demandées par hiérarchie ; - De faire des études sur les projets de textes ou dossiers qui sont communiqués pour avis ; - De centraliser et d exploiter les travaux de vérification des Directeurs inter-régionaux de l inspection d Etat des Délégations auprès des Ministères et organismes ainsi que des autres services d inspection. Article 11. Placée sous l autorité d un Directeur Général choisi parmi les Inspecteurs généraux d Etat et nommé par décret en conseil des Ministres, la Direction Générale de l Inspection d Etat comprend : - Deux groupes de vérificateurs dirigés chacun par un Inspecteur d Etat en Chef ou Inspecteur d Etat, chef de groupe. Ce dernier a rang de Directeur de»s services du Premier Ministre et nommé par Décret ; - Des délégations de l Inspection d Etat auprès des Ministères et Organismes ; - Quatre services : o Un secrétariat particulier ; o Un service des études et de la réglementation ; o Un service d administration et de gestion ; o Un service de dactylographie et de reprographie.

5 Article 12. Des délégations de l Inspection d Etat sont placées pour emploi auprès des Ministères et Organismes ou groupe de Ministères et Organismes, sans toutefois relever d un lien de subordination vis-à-vis des organes directeurs de ces derniers. Les délégués de l Inspection d Etat auprès des Ministères et organismes, ou groupe de Ministères et organismes sont nommés par décret pris en conseil des Ministres ; ils ont rang de Directeur de Ministère. Article 13. Au niveau des régions des Directeurs inter-régionaux de l Inspection d Etat, placés sous l autorité hiérarchique du Directeur Général représentent dans leur circonscription respective, la Direction Générale de l Inspection d Etat et la Direction du Contrôle des Marchés et Investissements Publics. Le Directeur Régional de l Inspection d Etat, choisi parmi les Inspecteurs d Etat ou à défaut parmi les Contrôleurs d Etat principaux nommé par décret accomplit ses missions à l intérieur de sa circonscription. Article 14. Une Direction Régionale de l Inspection d Etat comprend : Des inspecteurs et contrôleurs d Etat ; Une cellule des marchés publics ; Un fichier régional des malversations. Section 3 La Direction du Contrôle des Marchés et Investissements Publics Article 15. La Direction du Contrôle des Marchés et des investissements Publics est chargée d assurer, conformément à la réglementation des marchés publics, l application du principe de la concurrence et de la transparence. Elle est en outre, chargée du contrôle de l exécution des programmes et opérations d investissement pour le compte de l Etat ou des structures décentralisées. Article 16. Outre les tâches prévues par le code des marchés publics, la Direction du Contrôle des Marchés et des Investissements Publics assure la centralisation et le traitement de toutes les informations statistiques et techniques relatives aux marchés publics et aux opérations d investissement public. Elle en dresse un rapport périodique. Article 17. Placée sous l autorité d un Directeur, choisi parmi les Inspecteurs d Etat et nommé par décret en conseil des Ministres, la Direction du Contrôle des Marchés et Investissements Publics comprend : - Un service des Etudes et de vérification ; - Un service de Documentation et des statistiques ; - Un service «cellule des marchés» qui effectue le suivi des opérations d investissement.

6 TITRE II FONCTIONNEMENT Chapitre I Dispositions générales Article 18. L inspection Générale de l Etat fonctionne sous l autorité du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, qui décide par ses directives des missions permanentes ou occasionnelles à confier aux inspecteurs et contrôleurs d Etat. En vertu des dispositions de l Article 56 de la Constitution, le Président de la République saisit directement en tant que de besoin, l Inspection Générale de l Etat. Article 19. Les présidents des institutions et des membres du Gouvernement peuvent demander auprès du Premier Ministre l intervention de l Inspection Générale de l Etat. Article 20. L Inspection Générale de l Etat peut être saisie pour avis sur tout dossier ou projet. Cet avis à caractère consultatif ne lie pas l autorité qui l a sollicité et doit rester à l appui du dossier ou projet. Article 21. L inspection Générale de l Etat peut se faire représenter dans toutes commissions administratives dans laquelle les droits des personnes et les intérêts de l Etat, d un organisme public ou d une structure décentralisée sont débattus. Ce représentant peut y formuler des observations qui seront consignées dans le procès-verbal, mais elles ne lient pas l autorité ayant pouvoir de décision. Article 22. Les Inspecteurs d Etat et les Contrôleurs d Etat reçoivent une commission spéciale valant carte professionnelle. Article 23. Les Inspecteurs d Etat et les Contrôleurs d Etat classés hors hiérarchie dans la fonction publique, sont tenus d exercer leur fonction avec une rigoureuse objectivité et d observer la discrétion professionnelle la plus stricte. Leur indépendance de vue et de jugement est garantie statutairement. Nul d entre eux ne peut être poursuivi, ni sanctionné à la suite d actes accomplis ou d opinions formulées dans l exercice régulier de ses fonctions. Article 24. Le droit d investigation des inspecteurs et Contrôleurs d Etat en mission n est soumis à aucune restriction. Ils peuvent pénétrer librement dans tous les locaux de l organisme vérifié pour procéder aux investigations nécessaires constater toutes irrégularités, consulter sur place tout document quelle que soit leur classification. Au cas où des irrégularités graves sont constatées, le vérificateur peut se faire remettre contre reçu les documents et objets devant servir de pièces à conviction à l exception des pièces de comptabilité et des documents secrets dont il peut se faire délivrer copies.

7 Les Inspecteurs d Etat en mission peuvent fermer provisoirement les mains d un comptable dont la situation irrégulière a été constatée et apposer les scellés sur les pièces sous réserve d en informer immédiatement l autorité hiérarchique dont dépend le comptable et d en rendre compte au Premier Ministre Chef du Gouvernement. Chapitre II Dispositions particulières Article 25. Les irrégularités graves relevées par la Direction Générale des Dépenses Engagées seront portées obligatoirement. - A la connaissance des autorités hiérarchiques afin que celles-ci puissent prendre les mesures nécessaires et suffisantes ; - A la connaissance du Secrétaire Général de l Inspection Générale de l Etat, afin qu il puisse déclencher une procédure de vérification sur place. Article 26. En principe, les missions d étude, d inspections, de vérification ou d enquête sont faites sur place. Toute mission est précédée d un ordre de mission émanant du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, ou de son délégataire. Toutefois, lorsqu il y a urgence ou flagrance, un Inspecteur d Etat peut faire un début de vérification ou de constatation et solliciter par la suite un ordre de mission de régularisation. Article 27. Toute mission d étude, d inspection de vérification ou d enquête doit donner lieu à l établissement d un rapport soumis aux observations et explications du responsable de l organisme vérifié. L auteur du rapport doit formuler ses conclusions, propose les mesures pour redresser ou améliorer la situation et les sanctions concernant les fautes et irrégularités constatées Article 28. A partir des dossiers en sa possession des rapports et des renseignements qui lui sont parvenus dans lesquels des faits répréhensibles ont été constatés, le Secrétaire Général de l Inspection Générale de l Etat dresse et fait dresser par les agents de contrôle placés sous son autorité un fichier des malversations. La consultation de ce fichier par des personnes extérieures à l inspection Générale de l Etat ne peut se faire que sur autorisation expresse du Premier Ministre Chef du Gouvernement. Chapitre III Dispositions diverses Article 29. Les Inspecteurs et Contrôleurs d Etat en mission provoquent de la part des agents du service ou organisme vérifié toute explication qu ils estiment nécessaire. Ils peuvent suivre le fonctionnement de l organisme contrôlé et aucun agent dudit organisme ne peut s absenter de son poste pendant la durée de la vérification. Ils peuvent chaque fois que les circonstances l exigent, demander et au besoin requérir l aide ou le concours de services techniques spécialisés de l Etat.

8 Article 30. Les Ministères, organismes et régions qui accueillent en affectation des délégués de l Inspection d Etat ou des Délégués des Dépenses Engagées ou les Directeurs Régionaux de l Inspection d Etat mettront à la disposition de ces derniers les locaux nécessaires et suffisants pour l accomplissement de leurs fonctions. Article 31. Les entités autonomes telles que les entreprises d Etat ou semi-étatiques, les établissements publics participent aux frais d hébergement, d indemnité, d approche et de retour des missionnaires de l Inspection Générale de l Etat désignés pour y faire des contrôles ou des vérifications. Article 32. Les dispositions du Décret n du 11 août 1993 et Décret n du 28 octobre 1992 sont étendues à tout et du Décret n du 28 octobre 1992 sont étendues à tout le personnel servant au sein de l Inspection Générale de l Etat. Article 33. Les Inspecteurs et Contrôleurs d Etat peuvent requérir de droit la protection des autorités civiles, policières et militaires en cas de menaces et / ou voies de fait perpétrées contre leur personne ou leur famille notamment à l occasion de l accomplissement des missions qui leur sont confiées. TITRE III DISPOSITIONS FINALES Article 34. Des arrêtés circulaires et instructions fixeront au besoin les modalités d application du présent décret. Article 35. Les Inspecteurs et contrôleurs d Etat bénéficient des avantages prévus par leur statut particulier respectif quel que soit leur poste d affectation. Article 36. Toutes les dispositions contraires à celle du présent décret sont et demeurent abrogées, notamment celles du Décret n du 23 mars Article 37. Les Vice-Premiers Ministres, les Ministres et Secrétaires d Etat sont chargés chacun en ce qui le concerne de l exécution du présent décret qui sera publié au Journal Officiel de la République. Par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Pascal RAKOTOMAVO Le Vice-Premier ministre chargé des affaires étrangères, Herizo RAZFIMAHALEO Le Vice-Premier ministre chargé des finances et de l économie, Tantely ANDRIANARIVO Le Vice-Premier Ministre chargé de la Décentralisation et du Budget Pierrot RAJAONARIVELO Fait à Antananarivo, le 16 octobre 1997

Loi n RELATIVE AU CONTROLE FINANCIER EXPOSE DES MOTIFS

Loi n RELATIVE AU CONTROLE FINANCIER EXPOSE DES MOTIFS Loi n 2016-009 RELATIVE AU CONTROLE FINANCIER EXPOSE DES MOTIFS La multiplicité des textes et la dispersion des dispositions qui traitent du contrôle financier affectent sa bonne application par les différentes

Plus en détail

LE CONTROLE BUDGETAIRE

LE CONTROLE BUDGETAIRE LE CONTROLE BUDGETAIRE Le contrôle budgétaire peut être perçu sous quatre angles différents. Il est, en effet possible de l étudier suivant une double approche complémentariste : Contrôle préventif et

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice Décret N 2006-034 du 20/05/06 portant organisation et fonctionnement de l inspection générale de l administration judiciaire et Pénitentiaire

Plus en détail

MINISTERE DU BUDGET ET DU DEVELOPPEMENT DES PROVINCES AUTONOMES. DECRET N Définissant le statut-type des établissements publics nationaux

MINISTERE DU BUDGET ET DU DEVELOPPEMENT DES PROVINCES AUTONOMES. DECRET N Définissant le statut-type des établissements publics nationaux MINISTERE DU BUDGET ET DU DEVELOPPEMENT DES PROVINCES AUTONOMES DECRET N 99-335 Définissant le statut-type des établissements publics nationaux Le Premier Ministre Chef du Gouvernement Vu la constitution,

Plus en détail

Décret n du 19 novembre 2012, relatif au contrôle des dépenses publiques.

Décret n du 19 novembre 2012, relatif au contrôle des dépenses publiques. Décret n 2012-2878 du 19 novembre 2012, relatif au contrôle des dépenses publiques. Le chef du gouvernement, Vu la loi constituante n 2011-6 du 16 décembre 2011, portant organisation provisoire des pouvoirs

Plus en détail

28 Dhou El Kaada janvier 2005 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 04 7

28 Dhou El Kaada janvier 2005 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 04 7 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 04 7 Art. 3. La société nationale SONATRACH est tenue de réaliser, pendant la durée de validité du permis de recherche, le programme minimum de travaux annexé

Plus en détail

LOI ORGANIQUE N /AN

LOI ORGANIQUE N /AN BURKINA FASO IV E REPUBLIQUE ----------- ----------- UNITE-PROGRES-JUSTICE CINQUIEME LEGISLATURE ----------- ASSEMBLEE NATIONALE LOI ORGANIQUE N 017-2013/AN PORTANT ATTRIBUTIONS, ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE DE DJIBOUTI

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE DE DJIBOUTI JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE DE DJIBOUTI Décret n 2002-0198/PR/MID portant composition et fonctionnement de la Commission Electorale Nationale Indépendante. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHEF DU

Plus en détail

MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTERE DE L'ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET

MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTERE DE L'ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTERE DE L'ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET DECRET N 2003-412 Portant création d un corps des CADRES DE PLANIFICATION et fixant le Statut particulier de ce corps

Plus en détail

6 février ORDONNANCE-LOI fixant la composition, l organisation et le fonctionnement de la Cour des comptes.

6 février ORDONNANCE-LOI fixant la composition, l organisation et le fonctionnement de la Cour des comptes. 6 février 1987. ORDONNANCE-LOI 87-005 fixant la composition, l organisation et le fonctionnement de la Cour des comptes. TITRE 1 er DE LA COMPOSITION DE LA COUR DES COMPTES Art. 1er. La Cour des comptes

Plus en détail

MINISTERE DE LA JEUNESSE

MINISTERE DE LA JEUNESSE 1 sur 5 04.05.2012 12:51 JOURNAL OFFICIEL DU SENEGAL MINISTERE DE LA JEUNESSE DECRET n 2011-189 du 8 février 2011 DECRET n 2011-189 du 8 février 2011 portant création et fixant les règles d organisation

Plus en détail

3/1/2015 DECRET N /PRES/PM/MFPTSS/MS du 16 février 2012 portant organisation et fonctionnement de l Inspection médicale du travail.

3/1/2015 DECRET N /PRES/PM/MFPTSS/MS du 16 février 2012 portant organisation et fonctionnement de l Inspection médicale du travail. DECRET N 2012-099/PRES/PM/MFPTSS/MS du 16 février 2012 portant organisation et fonctionnement de l Inspection médicale du travail. JO N 10 DU 08 MARS 2012 LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES

Plus en détail

LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES, VU la Constitution ;

LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES, VU la Constitution ; DECRET Nº 2013-689/PRES du 24 juin 2013 promulguant la loi n 017-2013/AN du 16 mai 2013 portant attributions, organisation et fonctionnement du Médiateur du Faso. JO N 45 DU 07 NOVEMBRE 2013 LE PRESIDENT

Plus en détail

Vu le décret n du 10 novembre 1990, fixant le régime de rémunération des chefs d entreprises à majorité publique;

Vu le décret n du 10 novembre 1990, fixant le régime de rémunération des chefs d entreprises à majorité publique; Décret n 92-2110 du 30 novembre 1992, fixant l organisation administrative et financière ainsi que les modalités de fonctionnement de l agence des ports et des installations de pêches. Le Président de

Plus en détail

1 di 6 31/08/10 16:26

1 di 6 31/08/10 16:26 LE MEDIATEUR LA MEDIATION L'INSTITUTION ACTUALITE LA LOI FONDAMENTALE INSTITUANT LE MEDIATEUR DE LA REPUBLIQUE Loi N 200-513 du 1er Août 2000 portant constitution de la 2eme République de la Côte d'ivoire

Plus en détail

CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL

CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL 201 5 TEXTES COORDONNÉS À JOUR AU 1 er OCTOBRE 2015 Recueil réalisé par le MINISTÈRE D ÉTAT - SERVICE CENTRAL DE LÉGISLATION www.legilux.lu 2 Conseil Économique et Social Sommaire

Plus en détail

LA DIRECTION GENERALE DU BUDGET ET DES FINANCES ATTRIBUTIONS

LA DIRECTION GENERALE DU BUDGET ET DES FINANCES ATTRIBUTIONS LA DIRECTION GENERALE DU BUDGET ET DES FINANCES ATTRIBUTIONS ARTICLE 71 : La Direction Générale du Budget et des Finances est chargée des deux fonctions principales suivantes : La fonction budget de l

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DE L ADMINISTRATION DES MOYENS ET DES FINANCES TRESOR PUBLIC

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DE L ADMINISTRATION DES MOYENS ET DES FINANCES TRESOR PUBLIC REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DE LA COMPTABILITE DIRECTION DE L ADMINISTRATION DES MOYENS ET DES FINANCES SOUS DIRECTION DE LA FORMATION TRESOR

Plus en détail

DECRET. Sur le rapport du ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat ;

DECRET. Sur le rapport du ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat ; RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat NOR : [ ] DECRET Décret n 2009-xxx du xx 2009 relatif aux modalités d accueil des ressortissants

Plus en détail

CHAPITRE I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES

CHAPITRE I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Décret 93-789 du 25 juin 1993 portant création des Inspections d académie (IA) et des Inspections départementales de l éducation nationale (IDEN) (Des extraits) CHAPITRE I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article

Plus en détail

SECRETARIAT D ETAT A LA FONCTION PUBLIQUE

SECRETARIAT D ETAT A LA FONCTION PUBLIQUE SECRETARIAT D ETAT A LA FONCTION PUBLIQUE DECRET N 63-476 Créant un cadre des inspecteurs de l enseignement primaire et fixant le statut particulier de ce cadre Le Président de la République, Chef du Gouvernement,

Plus en détail

Loi instituant l Office Québec-Monde pour la jeunesse et modifiant diverses dispositions législatives

Loi instituant l Office Québec-Monde pour la jeunesse et modifiant diverses dispositions législatives PREMIÈRE SESSION TRENTE-HUITIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 100 Loi instituant l Office Québec-Monde pour la jeunesse et modifiant diverses dispositions législatives Présentation Présenté par Madame

Plus en détail

Vu la loi constituante n du 16 décembre 2011, portant organisation provisoire des pouvoirs publics,

Vu la loi constituante n du 16 décembre 2011, portant organisation provisoire des pouvoirs publics, Base de données LA LEGISLATION DU SECTEUR DE LA SECURITE EN TUNISIE Décret n 2013-3232 du 12 août 2013, portant organisation du corps de contrôle général des services publics et fixant ses attributions

Plus en détail

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. Vu la Constitution du 9 Août 1999 ;

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. Vu la Constitution du 9 Août 1999 ; REPUBLIQUE DU NIGER ---------------------------------------- MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Décret n 2004-264/PRM/ME/F du 14 septembre 2004 Portant statut, attributions et fonctionnement de l

Plus en détail

Décret n du 29 juillet 2011 relatif à l'organisation et au fonctionnement des services du Défenseur des droits

Décret n du 29 juillet 2011 relatif à l'organisation et au fonctionnement des services du Défenseur des droits Décret n 2011-905 du 29 juillet 2011 relatif à l'organisation et au fonctionnement des services du Défenseur des droits NOR : JUSC1113868D (Texte intégral) Publics concernés : Agents placés sous l'autorité

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DU SENEGAL

JOURNAL OFFICIEL DU SENEGAL 1 sur 7 12.11.2010 15:48 JOURNAL OFFICIEL DU SENEGAL Décret n 2009-1448 du 30 décembre 2009 Décret n 2009-1448 du 30 décembre 2009 portant organisation du Ministère de la Fonction publique, du Travail,

Plus en détail

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE 1 sur 5 20.09.2011 11:09 JOURNAL OFFICIEL DU SENEGAL PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE DECRET n 2010-893 du 30 juin 2010 DECRET n 2010-893 du 30 juin 2010 portant organisation et fonctionnement de l Autorité

Plus en détail

MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DES LOIS SOCIALES

MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DES LOIS SOCIALES MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DES LOIS SOCIALES DECRET N 83-055 Créant un corps de techniciens supérieurs de service fixant le statut particulier de ce corps Le Président de la République

Plus en détail

Règlement des marchés publics de l ANRU Direction de l administration, des finances et des systèmes d information

Règlement des marchés publics de l ANRU Direction de l administration, des finances et des systèmes d information Règlement des marchés publics de l ANRU Direction de l administration, des finances et des systèmes d information Règlement des marchés publics a été approuvé par le conseil d administration de l ANRU

Plus en détail

DECRET N /PRES/PM/SGG-CM du 23 mai 2013 portant organisation-type des départements ministériels. JO N 38 DU 19 SEPTEMBRE 2013

DECRET N /PRES/PM/SGG-CM du 23 mai 2013 portant organisation-type des départements ministériels. JO N 38 DU 19 SEPTEMBRE 2013 DECRET N 2013-404/PRES/PM/SGG-CM du 23 mai 2013 portant organisation-type des départements ministériels. JO N 38 DU 19 SEPTEMBRE 2013 LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES, VU la Constitution

Plus en détail

DARRÊTÉ. Vu le décret n du 11 mai 2007 fixant les dispositions particulières applicables aux agents non titulaires des agences de l'eau ;

DARRÊTÉ. Vu le décret n du 11 mai 2007 fixant les dispositions particulières applicables aux agents non titulaires des agences de l'eau ; RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat NOR : [ ] DARRÊTÉ portant définition

Plus en détail

VU la loi n /AN du 24 mars 2005 portant définition et réglementation des fonds nationaux de financement;

VU la loi n /AN du 24 mars 2005 portant définition et réglementation des fonds nationaux de financement; 1 de 15 06/02/2009 23:05 DECRET N 2008-768/PRES/PM/MASSN/MEF du 1 er décembre 2008 portant approbation des statuts particuliers du Fonds national de solidarité. JO N 52 DU 25 DECEMBRE 2008 LE PRESIDENT

Plus en détail

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE,

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, REPUBLIQUE DU SENEGAL Peuple Un But Une Foi Décret 2004-802 du 28 juin 2004 portant création, organisation et fonctionnement de l Institut national de pédologie (I.N.P) LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, VU

Plus en détail

MINISTERE AUPRES DE LA PRESIDENCE CHARGE DES MINES ET DU PETROLE

MINISTERE AUPRES DE LA PRESIDENCE CHARGE DES MINES ET DU PETROLE MINISTERE AUPRES DE LA PRESIDENCE CHARGE DES MINES ET DU PETROLE ---------------- DECRET N 2015-439 Définissant les statuts de l Institut de Gemmologie de Madagascar LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE DE DJIBOUTI

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE DE DJIBOUTI JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE DE DJIBOUTI Décret n 2000-0149/PRE portant organisation des services du Médiateur de la République de Djibouti. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHEF DU GOUVERNEMENT VU

Plus en détail

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE,

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE CÔTE D'IVOIRE ------------ Union - Discipline - Travail ---------------- Décret N 2013-28 du 23 janvier 2013 portant attributions, organisation et fonctionnement

Plus en détail

Décret n _ du 21 aout 2006 fixant les attributions du Ministre de la Justice et l organisation de l administration centrale de son Département

Décret n _ du 21 aout 2006 fixant les attributions du Ministre de la Justice et l organisation de l administration centrale de son Département REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice PREMIER MINISTERE Décret n _091-2006 du 21 aout 2006 fixant les attributions du Ministre de la Justice et l organisation de l administration

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Décret n o 2012-1058 du 17 septembre 2012 fixant l échelonnement indiciaire applicable à

Plus en détail

************************************************

************************************************ REPUBLIQUE DU SENEGAL lutte contre le à la CELLULE NATIONALE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS FINANCIERES CENTIF ************************************************ DECRET N 2004-1150 DU 18 AOUT 2004 PORTANT

Plus en détail

SECRETARIAT D ETAT A LA FONCTION PUBLIQUE

SECRETARIAT D ETAT A LA FONCTION PUBLIQUE SECRETARIAT D ETAT A LA FONCTION PUBLIQUE DECRET N 66-274 Créant un corps des commissaires aux prix et aux enquêtes économiques et fixant le statut particulier de ce corps Le Président de la République,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Décret n o 2011-660 du 14 juin 2011 portant statuts particuliers des personnels administratifs de la catégorie

Plus en détail

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE,

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline - Travail ---------------------- ---------------------- DECRET n du portant institution d un Ordre du Mérite de la Fonction Publique

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2015-1048 du 21 août 2015 portant dispositions statutaires relatives aux ergothérapeutes

Plus en détail

DE LA REPUBLIQUE

DE LA REPUBLIQUE 1 MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES REPUBLIQUE TOGOLAISE RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS Travail - Liberté - Patrie DE LA REPUBLIQUE ----------- ------------- DECRET N /PR fixant les attributions du ministre

Plus en détail

MINISTERE DE LA DECENTRALISATION ET DES COLLECTIVITES LOCALES

MINISTERE DE LA DECENTRALISATION ET DES COLLECTIVITES LOCALES 1 sur 7 18.11.2010 11:30 JOURNAL OFFICIEL DU SENEGAL MINISTERE DE LA DECENTRALISATION ET DES COLLECTIVITES LOCALES Décret n 2008-517 du 20 mai 2008 Décret n 2008-517 du 20 mai 2008 fixant les modalités

Plus en détail

VU le Code de la Santé Publique, notamment ses articles L-601 et L-605 nouveaux ;

VU le Code de la Santé Publique, notamment ses articles L-601 et L-605 nouveaux ; ARRETE N 297 MSP/ CAB/ DGS/ DPM du 13 DEC 2006 FIXANT LES ATTRIBUTIONS, L ORGANISATION ET LE FONCTIONNEMENT DE LA DIRECTION DE LA PHARMACIE ET DU MEDICAMENT LE MINISTERE DE LA SANTE ET DE L HYGIENE PUBLIQUE

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Mission et compétences

REGLEMENT INTERIEUR. Mission et compétences République du Sénégal ------------- MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ------------- CELLULE NATIONALE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS FINANCIERES REGLEMENT INTERIEUR Chapitre I Mission et compétences

Plus en détail

PROFIL PAYS PPP BURKINA FASO

PROFIL PAYS PPP BURKINA FASO INFORMATIONS GENERALES Capitale : Ouagadougou Population : 17,5 millions d habitants PIB : 12,54 milliards de dollars EU CADRE JURIDIQUE ET INSTITUTIONNEL Loi PPP et autres textes applicables - Loi n 020-2013/AN

Plus en détail

ARRETE INTERMINISTERIEL N /2015

ARRETE INTERMINISTERIEL N /2015 MINISTERE DU TOURISME, DES MINISTERE DE L INDUSTRIE TRANSPORTS ET DE LA METEOROLOGIE ET DU DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PRIVE ------------- ------------- ARRETE INTERMINISTERIEL N 14 520/2015 fixant les conditions

Plus en détail

INSTRUCTIONS POUR LE GREFFE. (Telles qu adoptées par le Tribunal le 17 mars 2000)

INSTRUCTIONS POUR LE GREFFE. (Telles qu adoptées par le Tribunal le 17 mars 2000) INSTRUCTIONS POUR LE GREFFE (Telles qu adoptées par le Tribunal le 17 mars 2000) Le Tribunal, Agissant en vertu des dispositions du Règlement du Tribunal (dénommé ci-après «le Règlement»), notamment de

Plus en détail

Loi n relative aux sociétés commerciales à participation publique EXPOSE DES MOTIFS

Loi n relative aux sociétés commerciales à participation publique EXPOSE DES MOTIFS Loi n 2014-014 relative aux sociétés commerciales à participation publique EXPOSE DES MOTIFS Depuis l indépendance, soucieux de prendre en main la relance économique du pays, l Etat malagasy a créé des

Plus en détail

Loi organique n du 14 juillet 2016 relative à l organisation et au fonctionnement du Haut conseil des collectivités territoriales

Loi organique n du 14 juillet 2016 relative à l organisation et au fonctionnement du Haut conseil des collectivités territoriales Imprimer JOURNAL OFFICIEL DU SENEGAL LOI Loi organique n 2016-24 du 14 juillet 2016 Loi organique n 2016-24 du 14 juillet 2016 relative à l organisation et au fonctionnement du Haut conseil des collectivités

Plus en détail

LE PREMIER MINISTRE. Sur rapport du Ministre d'etat à l'education Nationale, à l'enseignement Supérieur et à la Recherche Scientifique,

LE PREMIER MINISTRE. Sur rapport du Ministre d'etat à l'education Nationale, à l'enseignement Supérieur et à la Recherche Scientifique, REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité- Justice PREMIER MINISTERE VISAS : - B.O.M - DGLTEJO -DGB - CF Décret n 154-2011/PM, modifiant certaines dispositions du décret n 001-2011 du 2 janvier

Plus en détail

DISPOSITIF DE PREVENTION ET DE GESTION DE LA CORRUPTION ET DE LA FRAUDE AU SP/CONEDD

DISPOSITIF DE PREVENTION ET DE GESTION DE LA CORRUPTION ET DE LA FRAUDE AU SP/CONEDD MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE INSPECTION TECHNIQUE DES SERVICES BURKINA FASO --------------- Unité Progrès - Justice DISPOSITIF DE PREVENTION ET DE GESTION DE LA CORRUPTION ET

Plus en détail

Décret N 2008/028 du 17 janvier Portant Organisation et fonctionnement du conseil de discipline budgétaire et financière

Décret N 2008/028 du 17 janvier Portant Organisation et fonctionnement du conseil de discipline budgétaire et financière Décret N 2008/028 du 17 janvier 2008 Portant Organisation et fonctionnement du conseil de discipline budgétaire et financière Le président de la République décrète : Chapitre 1 er Dispositions générales

Plus en détail

DECRET N 85/1176 DU 28 AOUT 1985 CREANT ET ORGANISANT LA CAISSE AUTONOME D AMORTISSEMENT

DECRET N 85/1176 DU 28 AOUT 1985 CREANT ET ORGANISANT LA CAISSE AUTONOME D AMORTISSEMENT REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX TRAVAIL PATRIE -------------- ---------------- DECRET N 85/1176 DU 28 AOUT 1985 CREANT ET ORGANISANT LA CAISSE AUTONOME D AMORTISSEMENT LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, Vu la

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX PREMIER MINISTRE Arrêté du 13 février 2014 fixant le programme des épreuves du concours organisé pour le recrutement de conseillers de chambre régionale des

Plus en détail

Vu la loi n du 17 août 2015, portant fixation des emplois supérieurs conformément aux dispositions de l'article 78 de la constitution,

Vu la loi n du 17 août 2015, portant fixation des emplois supérieurs conformément aux dispositions de l'article 78 de la constitution, Base de données LA LEGISLATION DU SECTEUR DE LA SECURITE EN TUNISIE www.legislation-securite.tn Décret gouvernemental n 2016-624 du 25 mai 2016, portant création d'un centre de recherches militaires et

Plus en détail

SUR rapport conjoint du Ministre de l Emploi, de la Fonction Publique et de la Prévoyance Sociale et du Ministre de l Economie et des Finances ;

SUR rapport conjoint du Ministre de l Emploi, de la Fonction Publique et de la Prévoyance Sociale et du Ministre de l Economie et des Finances ; Ministre de l Emploi et de la Fonction Publique et de la Prévoyance Sociale République de Côte d Ivoire Union-Discipline-Travail Décret n 98-507 du 16 septembre 1998 modifiant les articles 9 à 20 du décret

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Articles

TABLE DES MATIERES. Articles Décret exécutif n 98-68 du 24 Chaoual 1418 correspondant au 21 février 1998 portant création et statut de l Institut national algérien de propriété industrielle (INAPI) Chapitre I er : TABLE DES MATIERES

Plus en détail

SECRETARIAT D ETAT A LA FONCTION PUBLIQUE. DECRET N Fixant le statut particulier du cadre de catégorie C des instituteurs et institutrices

SECRETARIAT D ETAT A LA FONCTION PUBLIQUE. DECRET N Fixant le statut particulier du cadre de catégorie C des instituteurs et institutrices SECRETARIAT D ETAT A LA FONCTION PUBLIQUE DECRET N 61-544 Fixant le statut particulier du cadre de catégorie C des instituteurs et institutrices Le Président de la République, Chef du Gouvernement, Sur

Plus en détail

GOUVERNEMENT

GOUVERNEMENT GOUVERNEMENT -------- DECRET N 2014-1128 du 30 juillet 2014 portant présentation au Parlement du Projet de Loi n 012/2014 du 10 juillet 2014 relative aux sociétés commerciales à participation publique

Plus en détail

Décret n du 30 juillet 2012 portant statut particulier du cadre d emplois des rédacteurs territoriaux

Décret n du 30 juillet 2012 portant statut particulier du cadre d emplois des rédacteurs territoriaux Décret n 2012-924 du 30 juillet 2012 portant statut particulier du cadre d emplois des rédacteurs territoriaux Publics concernés : fonctionnaires territoriaux de la filière administrative. Objet : intégration

Plus en détail

DECRET N /PRES/PM/MEF/DEF/MATD/SECU/MT PORTANT REGLEMENTATION DE L UTILISATION DES VEHICULES DE L ETAT ET DE SES DEMEMBREMENTS

DECRET N /PRES/PM/MEF/DEF/MATD/SECU/MT PORTANT REGLEMENTATION DE L UTILISATION DES VEHICULES DE L ETAT ET DE SES DEMEMBREMENTS DECRET N 2009-753/PRES/PM/MEF/DEF/MATD/SECU/MT PORTANT REGLEMENTATION DE L UTILISATION DES VEHICULES DE L ETAT ET DE SES DEMEMBREMENTS Le Président du Faso, Président du conseil des ministres, Vu! la constitution

Plus en détail

MINISTERE DE LA DECENTRALISATION ET DES COLLECTIVITES LOCALES

MINISTERE DE LA DECENTRALISATION ET DES COLLECTIVITES LOCALES 1 sur 7 03.05.2012 13:18 JOURNAL OFFICIEL DU SENEGAL MINISTERE DE LA DECENTRALISATION ET DES COLLECTIVITES LOCALES DECRET n 2010-995 du 2 août 2010 DECRET n 2010-995 du 2 août 2010 portant création, organisation

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2017-984 du 10 mai 2017 portant statut particulier du corps des infirmiers anesthésistes de la fonction

Plus en détail

DECRET N 100 l/fi:) DU A { JUILLET 2008 PORTANT CREATION, ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE LA CELLULE DE GESTION DES MARCHES PUBLICS.

DECRET N 100 l/fi:) DU A { JUILLET 2008 PORTANT CREATION, ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE LA CELLULE DE GESTION DES MARCHES PUBLICS. REPUBLIQUE DU BURUNDI CABINET DU PRESIDENT DECRET N 100 l/fi:) DU A { JUILLET 2008 PORTANT CREATION, ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE LA CELLULE DE GESTION DES MARCHES PUBLICS. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Plus en détail

ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L AUTORITE NATIONALE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (ANRMP)

ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L AUTORITE NATIONALE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (ANRMP) REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE Union - Discipline - Travail ----------------- PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE DECRET N 2009-260 DU 06 AOUT 2009 PORTANT ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L AUTORITE NATIONALE DE

Plus en détail

Projet de loi n o 141 (1997, chapitre 55) Loi sur l Agence de l efficacité énergétique

Projet de loi n o 141 (1997, chapitre 55) Loi sur l Agence de l efficacité énergétique Partie 2 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 9 juillet 1997, 129 e année, n o 28 4453 DEUXIÈME SESSION TRENTE-CINQUIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 141 (1997, chapitre 55) Loi sur l Agence de l efficacité

Plus en détail

SECRETARIAT D ETAT A LA FONCTION PUBLIQUE

SECRETARIAT D ETAT A LA FONCTION PUBLIQUE SECRETARIAT D ETAT A LA FONCTION PUBLIQUE DECRET N 61-543 Créant un cadre d attachés d administration académique et fixant le Statut particulier de ce cadre. Le Président de la République, Chef de Gouvernement,

Plus en détail

modifié par : Le Président de gouvernement de la Polynésie française,

modifié par : Le Président de gouvernement de la Polynésie française, 1 Arrêté n 794 CM du 13 juillet 1990 relatif à l organisation, au fonctionnement et à la gestion financière et comptable du conservatoire artistique territorial «Te Fare Upa Rau» (JOPF du 26 juillet 1990,

Plus en détail

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE,

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, Droit du travail au Sénégal : Recueil des textes législatifs, Règlementaires et conventionnels 443 Décret n 69-137 du 12 février 1969 fixant les règles d organisation et de fonctionnement du Comite technique

Plus en détail

Décret n du 21 octobre 2003

Décret n du 21 octobre 2003 Texte officiel Décret n 2003-1006 du 21 octobre 2003 portant dispositions applicables aux personnels contractuels scientifiques, techniques et administratifs de recherche de l Ecole Polytechnique (J.O.

Plus en détail

SECRETARIAT D ETAT A LA FONCTION PUBLIQUE

SECRETARIAT D ETAT A LA FONCTION PUBLIQUE SECRETARIAT D ETAT A LA FONCTION PUBLIQUE DECRET N 66-172 Créant un corps d attachés d administration pénitentiaire et fixant le statut particulier de ce corps Le Président de la République, Chef du Gouvernement,

Plus en détail

LOI RELATIVE A L ACCES A L INFORMATION D INTERET PUBLIC

LOI RELATIVE A L ACCES A L INFORMATION D INTERET PUBLIC LOI RELATIVE A L ACCES A L INFORMATION D INTERET PUBLIC CHAPITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Section I : Définitions Article 1 : Au sens de la présente loi, on entend par : - document définitif : tout document

Plus en détail

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE Sur rapport conjoint du Ministre de l Economie et des Finances et du Ministre des Infrastructures Economiques.

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE Sur rapport conjoint du Ministre de l Economie et des Finances et du Ministre des Infrastructures Economiques. DECRET N 98-625 DU 11 NOVEMBRE 1998 Portant création du fonds national des Télécommunications et fixant les modalités De fonctionnement LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE Sur rapport conjoint du Ministre de

Plus en détail

Direction des services judiciaires. Bureau du recrutement, de la formation et des affaires générales (RHM2) Pôle du recrutement hors concours

Direction des services judiciaires. Bureau du recrutement, de la formation et des affaires générales (RHM2) Pôle du recrutement hors concours Direction des services judiciaires Bureau du recrutement, de la formation et des affaires générales (RHM2) Pôle du recrutement hors concours 13 Place Vendôme 75042 PARIS Cedex 01 recrutements.dsj rhm2@justice.gouv.fr

Plus en détail

DÉCISION FIXANT LES RÈGLES D ORGANISATION, DE FONCTIONNEMENT ET DE CONTRÔLE DES RÉGIES AINSI QUE LES RÈGLES DE CAUTIONNEMENT DES RÉGISSEURS

DÉCISION FIXANT LES RÈGLES D ORGANISATION, DE FONCTIONNEMENT ET DE CONTRÔLE DES RÉGIES AINSI QUE LES RÈGLES DE CAUTIONNEMENT DES RÉGISSEURS DÉCISION FIXANT LES RÈGLES D ORGANISATION, DE FONCTIONNEMENT ET DE CONTRÔLE DES RÉGIES AINSI QUE LES RÈGLES DE CAUTIONNEMENT DES RÉGISSEURS La commission administrative centrale, Vu la loi de programme

Plus en détail

Décret n , du 29 décembre 2005, portant organisation administrative et financière du service d assistance médicale d urgence (SAMU)

Décret n , du 29 décembre 2005, portant organisation administrative et financière du service d assistance médicale d urgence (SAMU) 29-12-2005 Décret portant organisation administrative de l assistance médicale d urgence et des transports sanitaires 1 Décret n 2005-1271, du 29 décembre 2005, portant organisation administrative et financière

Plus en détail

TEXTES REGLEMENTAIRES RELATIFS A LA SECURITE ALIMENTAIRE

TEXTES REGLEMENTAIRES RELATIFS A LA SECURITE ALIMENTAIRE TEXTES REGLEMENTAIRES RELATIFS A LA SECURITE ALIMENTAIRE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE PREMIER MINSTERE Honneur Fraternité -Justice Décret n 058/2001 portant Redéfinition de la mission et des règles

Plus en détail

ASSEMBLEE NATIONALE. Loi n relative à la représentation de l Etat

ASSEMBLEE NATIONALE. Loi n relative à la représentation de l Etat ASSEMBLEE NATIONALE Loi n 2014-021 relative à la représentation de l Etat EXPOSE DES MOTIFS La présente loi est prise en application des dispositions de article l 145 de la Constitution, et constitue le

Plus en détail

SECRETARIAT D ETAT A LA FONCTION PUBLIQUE

SECRETARIAT D ETAT A LA FONCTION PUBLIQUE SECRETARIAT D ETAT A LA FONCTION PUBLIQUE DECRET N 66-157 Portant création d un corps des maîtresses d enseignement ménager étrangères et fixant le statut particulier de ce corps Le Président de la République,

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 3 du 17 janvier 2014 TEXTE SIGNALE

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 3 du 17 janvier 2014 TEXTE SIGNALE BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 3 du 17 janvier 2014 TEXTE SIGNALE ARRÊTÉ fixant pour le corps des commissaires des armées l organisation générale de la scolarité et des formations

Plus en détail

JORF n 0263 du 13 novembre Texte n 14

JORF n 0263 du 13 novembre Texte n 14 Le 19 novembre 2010 JORF n 0263 du 13 novembre 2010 Texte n 14 DECRET Décret n 2010-1357 du 9 novembre 2010 portant statut particulier du cadre d emplois des techniciens territoriaux NOR: IOCB1011822D

Plus en détail

INSTRUCTION

INSTRUCTION SERVICE HYDROGRAPHIQUE ET OCEANOGRAPHIQUE DE LA MARINE SECRETARIAT GENERAL Dossier suivi par : CRC1 Alain Laisné-Woll Tél : 02 98 22 06 55 PNIA : 72-20 655 Fax : 02 98 22 12 08 Mél : alain.laisne-woll@shom.fr

Plus en détail

CONVENTION PORTANT CREATION D UNE COMMISSION BANCAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE

CONVENTION PORTANT CREATION D UNE COMMISSION BANCAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE CONVENTION PORTANT CREATION D UNE COMMISSION BANCAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE Article 1. _ Il est institué une Commission Bancaire de l Afrique Centrale ci-après dénommée «la Commission Bancaire» et en abrégé

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA RÉFORME DE L ETAT Décret n o 2012-588 du 26 avril 2012 modifiant le décret n o 2007-400 du 22 mars 2007 fixant

Plus en détail

Décret n 2008/377 du 12 novembre 2008

Décret n 2008/377 du 12 novembre 2008 Décret n 2008/377 du 12 novembre 2008 fixant les attributions des chefs de circonscriptions administratives et portant organisation et fonctionnement de leurs services Le président de la République, décrète

Plus en détail

DECRET N 2001/048 DU 23 février 2001 portant création, organisation et fonctionnement de l Agence de Régulation des Marchés Publics.

DECRET N 2001/048 DU 23 février 2001 portant création, organisation et fonctionnement de l Agence de Régulation des Marchés Publics. DECRET N 2001/048 DU 23 février 2001 portant création, organisation et fonctionnement de l Agence de Régulation des Marchés Publics. LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, VU la Constitution ; VU la loi n 99/016

Plus en détail

Cameroun. Décret relatif à l Agence de Promotion des Investissements

Cameroun. Décret relatif à l Agence de Promotion des Investissements Décret relatif à l Agence de Promotion des Investissements Décret n 2005-310 du 1er septembre 2005 [NB - Décret n 2005-310 du 1 er septembre 2005 portant organisation et fonctionnement de l Agence de Promotion

Plus en détail

EMPLOI D'INSPECTEUR DE L ENSEIGNEMENT AGRICOLE

EMPLOI D'INSPECTEUR DE L ENSEIGNEMENT AGRICOLE EMPLOI D'INSPECTEUR DE L ENSEIGNEMENT AGRICOLE 1 Décret n 2003-273 du 25 mars 2003 relatif aux conditions de nomination et d avancement dans l emploi d'inspecteur de l enseignement agricole. NOR : AGRA0300263D

Plus en détail

ADJOINT DES CADRES HOSPITALIERS DE CLASSE EXCEPTIONNELLE

ADJOINT DES CADRES HOSPITALIERS DE CLASSE EXCEPTIONNELLE ADJOINT DES CADRES HOSPITALIERS DE CLASSE EXCEPTIONNELLE FONCTIONS Les adjoints des cadres hospitaliers de classe exceptionnelle assurent l instruction des affaires qui leur sont confiées et exercent des

Plus en détail

SECRETARIAT D ETAT A LA FONCTION PUBLIQUE

SECRETARIAT D ETAT A LA FONCTION PUBLIQUE SECRETARIAT D ETAT A LA FONCTION PUBLIQUE DECRET N 68-095 Fixant les modalités d application des dispositions de la loi n 66-019 du 5 juillet 1966 relative aux rappels et majorations d ancienneté pour

Plus en détail

Burkina Faso - Recueil des textes portant cadre juridique des finances publiques

Burkina Faso - Recueil des textes portant cadre juridique des finances publiques Page 1 of 9 Page 2 of 9 R E C U E I L D E S T E X T E S P O R T A N T C A D R E J U R I D I Q U E D E S F I N A N C E S P U B L I Q U E S D U B U R K I N A F A S O Retour Sommaire DECRET N 2005-258/PRES/PM/MFB

Plus en détail

Références : Décret n du 9 janvier 2012 relatif aux emplois de chef de service et de sous-directeur des administrations de l Etat.

Références : Décret n du 9 janvier 2012 relatif aux emplois de chef de service et de sous-directeur des administrations de l Etat. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique Circulaire du 19 juillet 2012 relative à la mise en œuvre du décret n 2012-32 du 9 janvier 2012

Plus en détail

LE PREMIER MINISTRE DECRETE

LE PREMIER MINISTRE DECRETE REPUBLIQUE ISLAMIQUE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice PREMIER MINISTERE VISAS: -DGTLE -DBC -CF Décret n / PM fixant les attributions du ministre de la Santé et l organisation de l administration centrale

Plus en détail

DECRET N 039/PRG/SGG/2005 PORTANT CREATION, ATTRIBUTIONS, ORGANISATION ET FONCTINNEMENT DE LA COMMISSION NATIONALE ELECTORALE AUTONOME (C.E.N.

DECRET N 039/PRG/SGG/2005 PORTANT CREATION, ATTRIBUTIONS, ORGANISATION ET FONCTINNEMENT DE LA COMMISSION NATIONALE ELECTORALE AUTONOME (C.E.N. PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE GUINEE Travail-Justice-Solidarite SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT DECRET N 039/PRG/SGG/2005 PORTANT CREATION, ATTRIBUTIONS, ORGANISATION ET FONCTINNEMENT DE

Plus en détail

Le directeur des ressources humaines. Copie :

Le directeur des ressources humaines. Copie : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Ministère de la ville, de la jeunesse et des

Plus en détail

Que l on sache par les présentes puisse Dieu en élever et en fortifier la teneur!

Que l on sache par les présentes puisse Dieu en élever et en fortifier la teneur! Dahir n 0 1-03-195 du 16 ramadan 1424 (11/11/2003) portant promulgation de la loi n 0 69-00 relative au contrôle financier de l Etat sur les entreprises publiques et autres organismes. BO. N 5170 du 18/12/2003.

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice PREMIER MINISTERE VISAS: - DGL - DBC - CF

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice PREMIER MINISTERE VISAS: - DGL - DBC - CF REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice PREMIER MINISTERE VISAS: - DGL - DBC - CF Décret n 178-2008/ PM fixant les attributions du Ministre de l Intérieur et de la Décentralisation

Plus en détail