Notice méthodologique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Notice méthodologique"

Transcription

1 Version intégrale Notice méthodologique 1. Base 1.1 Publications La Banque nationale de Belgique (BNB) publie, pour le compte de l Institut des comptes nationaux (ICN), les statistiques du commerce extérieur de la Belgique, sous la forme: d un communiqué de presse et d un Bulletin mensuel qui fournissent une synthèse rapide des évolutions récentes; d un Bulletin Trimestriel - Résultats régionaux, qui fournit une ventilation régionale des exportations et des importations. 1.2 Base communautaire Ces statistiques sont établies en vertu: Règlement de base Intrastat Règlement (CEE) nº 638/2004 du Parlement européen et du Conseil du 31 mars 2004 relatif aux statistiques communautaires des échanges de biens entre États membres et abrogeant le règlement (CEE) nº 3330/91 du Conseil (PB L 102, ) Règlement (CE) nº 222/2009 du Parlement européen et du Conseil du 11 mars 2009 modifiant le règlement (CEE) nº 638/2004 relatif aux statistiques communautaires des échanges de biens entre États membres (PB L 87, ) Règlement d exécution Intrastat Règlement (CEE) nº 1982/2004 de la Commission du 18 novembre 2004 concernant la mise en oeuvre du règlement (CE) nº 638/2004 du Parlement européen et du Conseil relatif aux statistiques communautaires des échanges de biens entre États membres et abrogeant les règlements (CE) nº 1901/2000 et (CEE) nº 3590/92 de la Commission (PB L 343, ) Règlement (CE) nº 1915/2005 de la Commision du 24 novembre 2005 modifiant le règlement (CE) nº 1982/2004 en ce qui concerne la simplification de l enregistrement de la quantité et les spécifications relatives aux mouvements particuliers de biens (JO L 307, ) Banque nationale de Belgique - Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel ( ) - pages 31 à 38 1

2 Règlement de base Extrastat Règlement (CE) nº 1172/95 du Conseil du 22 mai 1995 relatif aux statistiques des échanges de biens de la Communauté et de ses États membres avec les pays tiers (JO L 118 du ) Règlement d exécution Extrastat Règlement (CE) nº 1917/2000 de la Commision du 7 septembre 2000 fixant certaines dispositions d application du règlement (CE) nº 1172/95 du Conseil en ce qui concerne la statistique du commerce extérieur (JO L 229 du ) Règlement (CE) nº 179/2005 de la Commission du 2 février 2005 modifiant le règlement (CE) nº 1917/2000 en ce qui concerne la transmission des données à la Commission (JO L 30, ) Règlement (CE) nº 1949/2005 de la Commission du 28 novembre 2005 modifiant le règlement (CE) nº 1917/2000 en ce qui concerne les mouvements particuliers et l exclusion des échanges relatifs aux opérations de réparation (JO L 312, ) 1.3 Base légale nationale Ces statistiques sont établies en vertu: Règlement Statistique Générale Loi du 4 juillet 1962 concernant la statistique publique (M.B ) modifiée par: Loi du 1er août 1985 (M.B ) Loi du 21 décembre 1994 (M.B ) Loi du 2 janvier 2001 (M.B e édition) Loi du 8 août 2002 (M.B ) Loi du 22 mars 2006 (M.B errata) Loi du 22 décembre 2008 (M.B ) Loi du 26 juin 2000 relative à l introduction de l euro dans la législation concernant les matières visées à l article 78 de la Constitution (M.B ) Arrêté royal du 10 septembre 2009 fixant le délai et les modalités de paiement des amendes administratives en exécution de l article 21octies de la loi du 4 juillet 1962 relative à la statistique publique (M.B ) Règlementation spécifique Instrastat Arrêté royal du 9 janvier 2005 prescrivant une statistique mensuelle des échanges de biens entre la Belgique et les autres Etats membres de l Union européenne (M.B ) Arrêté royal du 11 janvier 2006 (pdf) (M.B ) Arrêté royal du 8 février 1995 portant désignation de certains agents chargés de rechercher et de constater les infractions ayant trait aux statistiques visées par l art. 108, f, de la loi du 21 décembre 1994 portant des dispositions sociales et diverses (M.B ) Arrêté royal du 26 décembre 1998 (M.B ) Banque nationale de Belgique - Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel ( ) - pages 31 à 38 2

3 2. Système de l échange de biens 2.1 Commerce selon le concept national Dans le but notamment d assurer la cohérence entre, d une part, les chiffres du commerce extérieur et, d autre part, ceux de la balance des paiements et des comptes nationaux, la plupart des statistiques du commerce extérieur sont établies selon le concept national. Ce concept diffère à plusieurs titres du concept communautaire (cf. point 2.2). L une des principales différences réside dans le fait que les données selon le concept national ne tiennent pas compte des opérations à l importation et à l exportation réalisées par des non-résidents assujettis à la TVA en Belgique et dans lesquelles aucun résident n intervient. Les opérations suivies de retours de marchandises ne sont pas non plus prises en compte. Pour de plus amples informations, cf. l article du Bulletin mensuel , disponible sur demande adressée par à 2.2 Commerce selon le concept communautaire Les résultats présentés selon le concept communautaire sont comparables aux publications de l Union européenne. Les exportations extracommunautaires et expéditions intracommunautaires comprennent toutes les marchandises qui quittent la Belgique avec une destination définitive, en ce compris celles préalablement mises en libre pratique et ensuite expédiées vers un autre État membre pour mise en consommation. Toutes les marchandises en rapport avec le perfectionnement actif et passif (exportations temporaires et réexportations) sont aussi prises en compte. Les importations extracommunautaires et arrivées intracommunautaires comprennent toutes les marchandises qui entrent en Belgique pour mise en consommation, ainsi que celles qui sont seulement mises en libre pratique. Toutes les marchandises en rapport avec le perfectionnement actif et passif (importations temporaires et réimportations), en ce compris les sorties d entrepôt pour importation (mais non les entrées en entrepôt) sont prises en compte. 3. Données quantitatives Les résultats sont collectés et détaillés en valeur et en quantité (soit en masse nette, soit en unité supplémentaire, selon le type de produit). Toutes les publications présentent des résultats en valeur, exprimés en euros (milliers ou millions). 3.1 Valeur des marchandises La valeur statistique est la valeur à la frontière belge. Elle comprend, tant à l importation qu à l exportation, le prix hors usine de la marchandise majoré des coûts de transport et d assurance jusqu à la frontière belge, mais abstraction faite des taxes et subventions. À l exportation, il s agit donc du prix FOB, c est-à-dire sans les coûts de transport et d assurance liés au trajet effectué à l étranger, alors qu à l importation il s agit d un prix CIF qui inclut les coûts de transport et d assurance à l étranger. Pour les résultats du commerce intracommunautaire à partir de 1998, la valeur facturée entre partenaires commerciaux dans les différents États membres est cependant considérée comme représentative de la valeur statistique, sans corrections supplémentaires du fait des coûts de transport et d assurance pour le trajet effectué en Belgique ou à l étranger. En ce qui concerne le trafic après perfectionnement, la valeur à déclarer inclut également les coûts du perfectionnement, qui s ajoutent à la valeur intrinsèque des marchandises proprement Banque nationale de Belgique - Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel ( ) - pages 31 à 38 3

4 dites. Avant perfectionnement, la valeur à déclarer se limite à la valeur intrinsèque des marchandises. En ce qui concerne les réparations, depuis 2005, seul le trafic après réparation est déclaré, et uniquement à la valeur de la réparation. 3.2 Masse La masse nette est la masse de la marchandise, exprimée en kilogrammes, qui correspond au poids propre de la marchandise sans celui des emballages. Cette masse intervient dans le calcul des indices (cf. point 6.3). 3.3 Unités supplémentaires Pour certaines marchandises, une unité supplémentaire est prescrite, qui mesure mieux la quantité échangée: nombre de pièces, nombre de paires, mètre carré, mètre cube, etc. Ces unités supplémentaires remplacent la masse pour le calcul des indices des valeurs unitaires de certains produits (cf. point 6.3). Dans l Annuaire du commerce extérieur, publié sur internet (www.belgostat.be), non seulement les valeurs mais aussi le volume, exprimé en unités supplémentaires ou en kilogrammes (si aucune unité supplémentaire n est disponible), sont présentés pour toutes les combinaisons de produits et de pays (environ produits pour quelque 200 pays). Ces chiffres ne sont disponibles que selon le concept communautaire. Les données établies selon le concept national sont moins détaillées. 4. Données qualitatives 4.1 Classification des marchandises Les marchandises sont classées selon plusieurs systèmes. Le Bulletin mensuel a recours au Système harmonisé, tandis que le Bulletin trimestriel et internet présentent également les résultats selon d autres systèmes de classification Système harmonisé (SH) / Nomenclature combinée (NC) Le Système harmonisé de désignation et de codification des marchandises à 6 chiffres a été développé par l Organisation mondiale des douanes. L Office statistique de l Union européenne (Eurostat) l a étendu pour former la Nomenclature combinée à huit chiffres. Le Bulletin mensuel mentionne le premier niveau, soit les 21 sections, et le Bulletin trimestriel le premier et le deuxième niveau, c est-à-dire les 21 sections et les 98 chapitres SH/NC. L Annuaire disponible sur internet donne toutes les subdivisions pertinentes de la Nomenclature combinée (NC8). La publication annuelle sur internet de la Nomenclature Intrastat destinée aux déclarants, qui reprend la description complète des subdivisions NC, est également disponible pour les utilisateurs des statistiques Classification par grandes catégories économiques (CGCE) La CGCE est une synthèse macroéconomique de la CTCI qui met l accent sur l usage économique des produits. Le Bulletin trimestriel présente les grands groupes de produits de la CGCE. Les données établies selon d autres nomenclatures sont disponibles sur demande ou sur le site Internet Banque nationale de Belgique - Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel ( ) - pages 31 à 38 4

5 4.2 Pays partenaire Pour le commerce extracommunautaire (avec les pays hors UE), le pays partenaire est toujours, à l importation, le pays d origine, sauf lorsque ce dernier est un État membre de l UE, auquel cas le pays de provenance est retenu. Pour le commerce intracommunautaire (avec les États membres de l UE), le pays partenaire est toujours le pays de provenance. Lors des exportations intracommunautaires et extracommunautaires, seul le pays de destination au moment de l expédition est connu. Certaines origines ou destinations correspondent à des concepts douaniers, tels la «mer», les «avitaillements» et les «provisions de bord». Le Bulletin mensuel et le Bulletin trimestriel présentent la ventilation par continent ainsi que les principaux partenaires commerciaux. L Annuaire disponible sur internet comprend la liste complète de tous les pays. 5. Sources 5.1 Commerce extracommunautaire Le commerce avec les pays tiers, appelé commerce extracommunautaire, est observé sur la base des documents douaniers (système Extrastat). 5.2 Commerce intracommunautaire Le commerce avec les États membres de l UE, appelé commerce intracommunautaire, est observé au moyen du système Intrastat, auquel plus de entreprises belges font directement rapport. Il s agit des entreprises qui, sur une base annuelle, dépassent le seuil des euros en expéditions et/ou euros en arrivées avec les États membres de l UE. Depuis janvier 2008, les totaux pour l UE couvrent les 27 Etats membres moins la Belgique. À cette date, les totaux historiques ont également été recalculés. 6. Élaboration des résultats 6.1 Résultats estimés, provisoires et définitifs Une estimation rapide du total des flux intracommunautaires et extracommunautaires est publiée dans le Bulletin mensuel six semaines après la fin du mois. Cette première estimation est remplacée le mois suivant par une première version provisoire des résultats mensuels détaillés. Ces résultats provisoires sont maintenus pendant au moins six mois avant d être revus. Lors de cette révision, les corrections et les réponses tardives sont reprises dans les résultats du mois concerné, de même que les résultats cumulés. Les résultats sont alors devenus définitifs, sauf si des erreurs importantes sont découvertes par après ou si des modifications méthodologiques sont apportées. 6.2 Ajustement du commerce intracommunautaire Tous les résultats concernant le commerce avec les États membres sont ajustés selon la méthode dite de l «échantillon constant». Les résultats des entreprises qui ont répondu pour le mois statistique concerné sont comparés à ceux du mois correspondant de l année précédente. Le taux de variation ainsi obtenu est ensuite appliqué aux résultats exhaustifs du mois correspondant de l année précédente. Ces résultats sont ensuite rehaussés à l aide d un coefficient afin d éviter la sous-estimation systématique observée dans le passé. Pour de plus amples informations, cf. l article du Bulletin mensuel , disponible sur demande adressée par à Banque nationale de Belgique - Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel ( ) - pages 31 à 38 5

6 Pour l établissement des données révisées et définitives, un ajustement est effectué sur la base des données de la TVA, aussi bien pour les réponses tardives que pour le commerce à mettre à l actif des entreprises qui se trouvent au-dessous du seuil Intrastat. 6.3 Indices du commerce extérieur selon le concept national (base 2000 = 100) L indice des valeurs unitaires, calculé par la formule de Fisher, est fondé sur les prix observés (sans tenir compte des retours), par unité de masse ou par unité supplémentaire, de chaque code-produit de la NC8. Un filtre élimine les valeurs de départ trop faibles et les variations extrêmes. Le prix du diamant non industriel repris dans les statistiques est celui fixé par le Conseil supérieur du diamant. L indice des valeurs est basé sur les résultats ajustés par code-produit de la NC8. L indice des quantités est le résultat de la division de l indice des valeurs par l indice des valeurs unitaires. 6.4 Répartition régionale des exportations et importations La Belgique est un État fédéral subdivisé en trois régions: la région flamande, la région wallonne et la région de Bruxelles-Capitale. La publication trimestrielle répond au besoin d informations statistiques des entités fédérées auxquelles ont été attribuées certaines compétences économiques, comme la promotion des exportations. Pour l application de la Nomenclature des unités territoriales statistiques (NUTS) développée par Eurostat, cette subdivision en régions correspond au premier niveau (NUTS 1). La répartition régionale du commerce extérieur s effectue sur la base des déclarations des entreprises. Celles-ci doivent déclarer, pour chaque transaction commerciale, la région d où les marchandises exportées sont initialement parties et celle à laquelle les marchandises importées sont destinées. Pour de plus amples informations à ce propos, cf. l article du Bulletin trimestriel numéro spécial pour la période Confidentialité Certains résultats au niveau des détails sont camouflés. Si la plus grande partie ou la totalité des importations et/ou exportations d un produit déterminé en provenance ou à destination d un pays est réalisée par une ou deux entreprises, ces dernières peuvent nous adresser une demande de confidentialité. Si la valeur du commerce pour une combinaison produit-pays est réalisée pour plus de 80 p.c. par ces entreprises, cette valeur ne sera pas reprise sous le code-produit ou sous le code-pays réel mais bien sous un code général. 7. Références bibliographiques «Nouvelles estimations des statistiques du commerce extérieur de la Belgique», Bulletin mensuel des statistiques du commerce extérieur de l UEBL, résultats définitifs, ICN, Bruxelles, octobre 1997, pp «Tableau de passage des résultats UEBL selon la définition nationale aux résultats de la Belgique selon la définition communautaire», Bulletin mensuel des statistiques du commerce extérieur de la Belgique, , ICN, Bruxelles, avril 1998, pp «Modifications au chapitre 8: Statistiques du commerce extérieur», Bulletin statistique de la Banque nationale de Belgique, 1998-II, pp Banque nationale de Belgique - Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel ( ) - pages 31 à 38 6

7 «Nouveaux indices du commerce extérieur», Bulletin mensuel des statistiques du commerce extérieur de la Belgique, , ICN, Bruxelles, juillet 1998, pp «La statistique du commerce extérieur en concept national», Bulletin mensuel des statistiques du commerce extérieur de la Belgique, , ICN, Bruxelles, février «Correction des chiffres relatifs aux importations et exportations de diamants», Bulletin mensuel des statistiques du commerce extérieur de la Belgique, , ICN, Bruxelles, avril «Nouvelles statistiques régionales du commerce extérieur», Bulletin trimestriel des statistiques du commerce extérieur, numéro spécial pour la période , ICN, Bruxelles, mai «Ruptures dans les séries statistiques relatives au commerce extérieur à partir de janvier 2005», Bulletin mensuel des statistiques du commerce extérieur de la Belgique, , ICN, Bruxelles, avril Diffusion 8.1 Information méthodologique De plus amples informations méthodologiques sur le contenu et le mode de calcul des résultats statistiques ont été publiées dans certains numéros des périodiques. Les références bibliographiques se trouvent en note au-dessous des tableaux publiés et sont mentionnées à la page précédente. Ces articles sont disponibles. Une brochure complète consacrée à la méthodologie est en préparation. Les personnes désireuses de recevoir ces informations peuvent s adresser à la Banque nationale de Belgique, service Statistiques extérieures, boulevard de Berlaimont 14, 1000 Bruxelles, tél , fax Abonnements aux périodiques Le service Statistiques extérieures publie deux publications avec les références suivantes: Bulletin mensuel Statistique du commerce extérieur (Belgique); 12 numéros par an; ISSN (français), ISSN (néerlandais); Bulletin trimestriel Statistique du commerce extérieur (Belgique), 4 numéros par an; ISSN (français), ISSN (néerlandais); Vous pouvez consulter ces publications en ligne et les télécharger gratuitement via le site internet (http://www.nbb.be/pub/stats/stats.htm?l=fr&tab=publications). Vous pouvez souscrire gratuitement un abonnement par à ces publications statistiques via la rubrique e-service. Elles vous seront envoyées automatiquement par à leur date de publication. La version papier du Bulletin trimestriel peut être commandée contre paiement via la rubrique Print-on-demand. Les séries détaillées relatives au commerce extérieur sont également disponibles sur le site internet (http://www.nbb.be/belgostat/dataacceslinker?lang=f&code=buithand). Banque nationale de Belgique - Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel ( ) - pages 31 à 38 7

8 8.3 Abonnements à des résultats détaillés La fourniture de résultats plus détaillés du commerce extérieur «sur mesure» est possible, sous la forme d un abonnement. La distribution est assurée par l Agence pour le commerce extérieur (ACE), service Statistiques, rue Montoyer 3, 1000 Bruxelles, tél /65, fax Pour de plus amples informations, vous pouvez également vous adresser à la Banque nationale de Belgique, service Statistiques extérieures, boulevard de Berlaimont 14, 1000 Bruxelles, tél , fax , La diffusion des résultats des statistiques du transport relève de l Institut national de statistique, rue de Louvain 44, 1000 Bruxelles, tél , fax Banque nationale de Belgique - Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel ( ) - pages 31 à 38 8

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2013-04

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2013-04 Institut des comptes nationaux Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel 2013-04 Contenu de la publication Les règlements européens cités dans la notice méthodologique en fin de publication prescrivent

Plus en détail

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2012-12

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2012-12 Institut des comptes nationaux Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel 2012-12 Contenu de la publication Les règlements européens cités dans la notice méthodologique en fin de publication prescrivent

Plus en détail

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2015-01

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2015-01 Institut des comptes nationaux Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel 2015-01 Contenu de la publication Les règlements européens cités dans la notice méthodologique en fin de publication prescrivent

Plus en détail

GHANA. Les relations commerciales de la Belgique avec le

GHANA. Les relations commerciales de la Belgique avec le Les relations commerciales de la Belgique avec le GHANA Cette note est également disponible sur le site internet de l Agence pour le Commerce extérieur : www.abh-ace.be P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES 1 La

Plus en détail

Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur

Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur 632.14 du 12 octobre 2011 (Etat le 1 er janvier 2012) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 15, al. 1, de la loi du 9 octobre 1986 sur le tarif des douanes

Plus en détail

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2009-11

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2009-11 Institut des comptes nationaux Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel 2009-11 Contenu de la publication Les règlements européens cités dans la notice méthodologique en fin de publication prescrivent

Plus en détail

Note méthodologique. Les principales différences avec les TES sont mentionnées dans l encadré 1.

Note méthodologique. Les principales différences avec les TES sont mentionnées dans l encadré 1. Version intégrale Note méthodologique 1. Les tableaux des ressources et des emplois dans les comptes nationaux L élaboration des comptes nationaux de la Belgique s effectue conformément à la méthodologie

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES DÉCISION DE LA COMMISSION

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES DÉCISION DE LA COMMISSION FR REM 20/98 0 COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 1-7-1999 DÉCISION DE LA COMMISSION du constatant que le remboursement des droits à l'importation est justifié dans un cas particulier.

Plus en détail

I- Le système déclaratif de l Administration douanière belge

I- Le système déclaratif de l Administration douanière belge Rabat, le 16/11/2011 ans le cadre des missions d études prévues dans le jumelage entre l Office des Changes et les institutions françaises partenaires, une visite d étude a été effectuée en Belgique du

Plus en détail

MAC3 Balance des paiements. Présentation de l unité. novembre 2012

MAC3 Balance des paiements. Présentation de l unité. novembre 2012 MAC3 Balance des paiements Présentation de l unité novembre 2012 Remarques liminaires - Compétence et responsabilité conjointes avec la BCL. - Domaine BOP (balance of payments) en pleine mutation: => description

Plus en détail

Contenu. Wings Software. 1 Fonctionnement général... 2. 2 Paramètres... 2. 3 Fichier de base... 4. 3.1 Rechercher codes Intrastat... 4. 3.2 Pays...

Contenu. Wings Software. 1 Fonctionnement général... 2. 2 Paramètres... 2. 3 Fichier de base... 4. 3.1 Rechercher codes Intrastat... 4. 3.2 Pays... I N T R A S T A T Contenu 1 Fonctionnement général... 2 2 Paramètres... 2 3 Fichier de base... 4 3.1 Rechercher codes Intrastat... 4 3.2 Pays... 4 3.3 Cases TVA... 5 4 Opérations... 6 4.1 Introduction...

Plus en détail

Les pièges de la TVA intracommunautaire

Les pièges de la TVA intracommunautaire Les pièges de la TVA intracommunautaire Ordre des Experts-comptables Paris Ile de France Commission Europe 28 novembre 2006 Olivier BOURDEAU Avocat à la Cour Hervé KRUGER Expert-comptable PRESENTATION

Plus en détail

Rapport sur la qualité des statistiques du commerce extérieur dans les pays du Sud et de l Est de la Méditerranée PERTINENCE

Rapport sur la qualité des statistiques du commerce extérieur dans les pays du Sud et de l Est de la Méditerranée PERTINENCE COHÉRENCE COMPARABITÉ DÉLAI DE DIFFUSION ACCESSIBITÉ CLARTÉ PRÉCISION PERTINENCE Rapport sur la qualité des statistiques du commerce extérieur dans les pays du Sud et de l Est de la Méditerranée Ce document

Plus en détail

LE CARNET ATA Le passeport pour vos marchandises

LE CARNET ATA Le passeport pour vos marchandises LE CARNET ATA Le passeport pour vos marchandises Demandes via www.eata.be Fédération des Chambres de Commerce belges Avenue Louise 500 1050 Bruxelles Tél.: 02/209.05.50 Fax: 02/209.05.68 E mail: info@belgianchambers.be

Plus en détail

La balance des paiements et la position

La balance des paiements et la position La balance des paiements et la position extérieure globale selon le BPM6 1. Introduction La balance des paiements de la Belgique est l état statistique qui récapitule de façon systématique les transactions

Plus en détail

RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE

RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE RELEVÉ DES S ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE Nomenclature générale des codes de transactions à produire par les Déclarants Directs Généraux Pour application à compter du 1 er juillet 2012 15 décembre

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET CONSOMMATION Arrêté du 31 décembre 2013 relatif aux factures des services de communications

Plus en détail

Chapitre 4 : La douane.

Chapitre 4 : La douane. Chapitre 4 : La douane. I) Les fonctions de la douane. En France, l administration des Douanes est représentée par la DGDDI (Direction des douanes et droits indirects) qui dépend du ministère de l économie.

Plus en détail

Réglementation. Import/Export CHAPITRE 6

Réglementation. Import/Export CHAPITRE 6 CHAPITRE 6 Réglementation Import/Export Dans ce chapitre: Rubriques / pages Prescriptions du Traité/ 187 Mesures Législatives et Administratives / 191 Conformité / 194 Diffusion / 196 Programme d Assistance

Plus en détail

Service Public Fédéral FINANCES Administration générale des douanes et accises NOTICE EXPLICATIVE RELATIVE A LA DEMANDE DE CERTIFICATION AEO

Service Public Fédéral FINANCES Administration générale des douanes et accises NOTICE EXPLICATIVE RELATIVE A LA DEMANDE DE CERTIFICATION AEO ANNEXE I bis COMMUNAUTE EUROPEENNE Service Public Fédéral FINANCES Administration générale des douanes et accises NOTICE EXPLICATIVE RELATIVE A LA DEMANDE DE CERTIFICATION AEO Cette notice a été élaborée

Plus en détail

Royaume du Maroc المرجع :

Royaume du Maroc المرجع : المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : a présente note méthodologique reprend les nouvelles recommandations internationales mises en œuvre par le Maroc, pour l établissement de la balance des paiements

Plus en détail

Commerce. Marchandises. et de services : Tendances statistiques et problèmes de mesure. Croissance des services

Commerce. Marchandises. et de services : Tendances statistiques et problèmes de mesure. Croissance des services CAHIERS STATISTIQUES «Aucune nation n a jamais été ruinée par le commerce» Commerce de marchandises et de services : Tendances statistiques et problèmes de mesure Par Andreas Lindner, Bill Cave, Lydia

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Histoire, définition et rôle de la comptabilité... 17 I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 A. Les origines antiques de la comptabilité...

Plus en détail

LA DECLARATION INTRASTAT ELECTRONIQUE - 2002

LA DECLARATION INTRASTAT ELECTRONIQUE - 2002 1. LA DECLARATION INTRASTAT ELECTRONIQUE - 2002 Afin de réduire la charge déclarative, la BNB offre gratuitement différents outils aux déclarants. Ainsi pour INTRASTAT, les déclarants bénéficient : - du

Plus en détail

Commerce International Douanes Transport - Logistique. Sommaire

Commerce International Douanes Transport - Logistique. Sommaire Commerce International Douanes Transport - Logistique Sommaire La Douane : notions de base... 3 Comment déclarer en douane... 4 Déterminer la Valeur en Douane... 5 Déterminer l Espèce en Douane... 6 Déterminer

Plus en détail

fichier EDIFACT qui peut être transféré à la BNB par e-mail.

fichier EDIFACT qui peut être transféré à la BNB par e-mail. 1. LA DECLARATION INTRASTAT ELECTRONIQUE - 2013 Vous pouvez créer vos déclarations Intrastat avec votre propre software, dans un des formats prévus ou avec le logiciel Idep que la BNB met à votre disposition.

Plus en détail

Pourcentage d'emprunteurs défaillants 5,5 % 5,7 %

Pourcentage d'emprunteurs défaillants 5,5 % 5,7 % Informations micro-économiques Dernières données enregistrées août 215 1. Chiffres-clés TABLEAU 1. NOMBRE DE PERSONNES 214-8 215-8 Variation Ayant au moins: - un contrat en cours 6.243.845 6.222.5 -,3

Plus en détail

COM(2013) 737 final QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014. Le 13 novembre 2013 Le 13 novembre 2013

COM(2013) 737 final QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014. Le 13 novembre 2013 Le 13 novembre 2013 COM(2013) 737 final ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat Le 13 novembre

Plus en détail

Avis n 94-02 sur la méthodologie relative aux comptes combinés METHODOLOGIE RELATIVE AUX COMPTES COMBINES

Avis n 94-02 sur la méthodologie relative aux comptes combinés METHODOLOGIE RELATIVE AUX COMPTES COMBINES CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Avis n 94-02 sur la méthodologie relative aux comptes combinés Le Conseil national de la comptabilité réuni en formation de Section des entreprises le 28 octobre 1994,

Plus en détail

LE DRAWBACK RELATIF AUX VÉHICULES AUTOMOBILES EXPORTÉS

LE DRAWBACK RELATIF AUX VÉHICULES AUTOMOBILES EXPORTÉS Ottawa, le 21 octobre 2009 MÉMORANDUM D7-3-2 En résumé LE DRAWBACK RELATIF AUX VÉHICULES AUTOMOBILES EXPORTÉS 1. Le présent mémorandum a été révisé conformément à l Initiative de réduction de la paperasserie

Plus en détail

REGLES D IMPUTATION DES DEPENSES Fiche de gestion financière

REGLES D IMPUTATION DES DEPENSES Fiche de gestion financière REGLES D IMPUTATION DES DEPENSES Fiche de gestion financière Ce document a pour objet de décrire l ensemble des règles d imputation des dépenses et de préciser les biens pouvant être considérés comme des

Plus en détail

Soirée. L optimisation par la TVA. La TVA comme outil d une gestion performante de vos coûts. Strasbourg, 20 septembre2011

Soirée. L optimisation par la TVA. La TVA comme outil d une gestion performante de vos coûts. Strasbourg, 20 septembre2011 Soirée L optimisation par la TVA La TVA comme outil d une gestion performante de vos coûts Strasbourg, 20 septembre2011 Introduction Constat La TVA génère des risques et des coût induits lorsqu elle n

Plus en détail

Avonca & T.V.A. Version 1.10 du 20-12-2013

Avonca & T.V.A. Version 1.10 du 20-12-2013 & T.V.A Version 1.10 du 20-12-2013 Introduction Table des matières Introduction... 1 Situation TVA des avocats... 2 Point de vue fiscal... 2 Point de vue du programme comptable... 2 Paramétrage du Cabinet...

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

LE CARNET ATA Le passeport pour vos marchandises

LE CARNET ATA Le passeport pour vos marchandises LE CARNET ATA Le passeport pour vos marchandises Fédération des Chambres de Commerce belges Avenue Louise 500 1050 Bruxelles Tél.: 02/209.05.50 Fax: 02/209.05.68 E-mail: info@belgianchambers.be La Fédération

Plus en détail

LE PETIT EXPORT. Les pratiques clés en 23 fiches. Ghislaine Legrand Hubert Martini

LE PETIT EXPORT. Les pratiques clés en 23 fiches. Ghislaine Legrand Hubert Martini LE PETIT 2014 EXPORT Les pratiques clés en 23 fiches Ghislaine Legrand Hubert Martini Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ADE : Avance en devises à l export ATAF : Association des transporteurs

Plus en détail

L entrepôt sous douane La Procédure de Domiciliation Unique (PDU)

L entrepôt sous douane La Procédure de Domiciliation Unique (PDU) L entrepôt sous douane La Procédure de Domiciliation Unique (PDU) Audit l Conseil l Contentieux l Opérateur Economique Agréé l Dédouanement l Régimes douaniers l Accises l Exportateur Agréé l Entrepôt

Plus en détail

Rapport BOP 1.2 «Paiements transfrontaliers exécutés pour compte de la clientèle résidente»

Rapport BOP 1.2 «Paiements transfrontaliers exécutés pour compte de la clientèle résidente» Rapport BOP 1.2 «Paiements transfrontaliers exécutés pour compte de la Banque centrale du Luxembourg Sommaire 1 Introduction...3 2 Population déclarante...3 3 Périodicité et délai de communication...3

Plus en détail

APPROCHE DE L ECONOMIE PAR LA PRODUCTION

APPROCHE DE L ECONOMIE PAR LA PRODUCTION APPROCHE DE L ECONOMIE PAR LA PRODUCTION Totalité des produits = Totalité des Revenus = Totalité des Dépenses DEPENSE Achats de biens et services Revenus primaires REVENU PRODUCTION redistribution des

Plus en détail

Exercice d imposition 2013 - Revenus 2012

Exercice d imposition 2013 - Revenus 2012 L UNION FAIT LA FORCE Service Public Fédéral FINANCES LA DEDUCTION D INTERET NOTIONNEL: un incitant fiscal belge novateur Exercice d imposition 2013 - Revenus 2012 www.invest.belgium.be 2 Contenu 4 De

Plus en détail

asdf Statistiques du commerce international de marchandises Manuel des statisticiens

asdf Statistiques du commerce international de marchandises Manuel des statisticiens ST/ESA/STAT/SER.F/87 Département des affaires économiques et sociales Division de statistique Studies in Methods Series M, n o 52, Rev.2 Etudes méthodologiques Série F, n o 87 Statistiques du commerce

Plus en détail

Importation FAB Estimation assurance et Fret. M baye Konan Philippe INS-CÔTE D IVOIRE

Importation FAB Estimation assurance et Fret. M baye Konan Philippe INS-CÔTE D IVOIRE Importation FAB Estimation assurance et Fret M baye Konan Philippe INS-CÔTE D IVOIRE Sommaire *Recommandations internationales *Les méthodes d estimation / une méthode UE *Le format des données fournies

Plus en détail

Guide de l importateur sur l établissement de la valeur Comment déterminer la valeur en douane

Guide de l importateur sur l établissement de la valeur Comment déterminer la valeur en douane BSF5000(F) Guide de l importateur sur l établissement de la valeur Comment déterminer la valeur en douane Dans cette publication toutes les expressions désignant les personnes visent à la fois les hommes

Plus en détail

Activités avec l étranger. L01PKI Liste des clients résidents réalisant des paiements à caractère professionnel à l étranger

Activités avec l étranger. L01PKI Liste des clients résidents réalisant des paiements à caractère professionnel à l étranger Activités avec l étranger L01PKI Liste des clients résidents réalisant des paiements à caractère professionnel à l étranger Banque nationale de Belgique, Bruxelles. Tous droits réservés. La reproduction

Plus en détail

Reporting titre par titre des établissements de crédit

Reporting titre par titre des établissements de crédit Reporting titre par titre des établissements de crédit Banque centrale du Luxembourg Sommaire 1 Introduction...3 2 Les données à transmettre à la BCL...5 2.1 Aperçu général...5 2.2 Les titres soumis à

Plus en détail

BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE STATISTIQUES ECONOMIQUES BELGES 1980-1990 TABLEAUX

BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE STATISTIQUES ECONOMIQUES BELGES 1980-1990 TABLEAUX BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE STATISTIQUES ECONOMIQUES BELGES 1980-1990 TABLEAUX LISTE DES ABREVIATIONS ABB ABEX AELE AR BNB BNL BRTN CAF CBF CCB CE CGCE CGER CLIO CNCP CPAS CSPM CTCI DTS FARFC FASR FEBIAC

Plus en détail

3. NORMES RELATIVES A LA CERTIFICATION DES COMPTES ANNUELS CONSOLIDES

3. NORMES RELATIVES A LA CERTIFICATION DES COMPTES ANNUELS CONSOLIDES 3. NORMES RELATIVES A LA CERTIFICATION DES COMPTES ANNUELS CONSOLIDES Considérant que la révision des comptes consolidés doit s exercer conformément aux normes générales de révision; que ses caractéristiques

Plus en détail

TD n 1 : la Balance des Paiements

TD n 1 : la Balance des Paiements TD n 1 : la Balance des Paiements 1 - Principes d enregistrement L objet de la Balance des Paiements est de comptabiliser les différentes transactions entre résidents et non-résidents au cours d une année.

Plus en détail

Compte général de l État pour 2008

Compte général de l État pour 2008 Compte général de l État pour 2008 166e Cahier de la Cour des comptes Complément 3 Compte de la Trésorerie Compte des variations du patrimoine Compte synthétique des opérations de l État COMPTE GÉNÉRAL

Plus en détail

Table des matières CHAPITRE I. INTRODUCTION CIRCULAIRE AFER N 3/2010

Table des matières CHAPITRE I. INTRODUCTION CIRCULAIRE AFER N 3/2010 CIRCULAIRE AFER N 3/2010 Service public fédéral FINANCES ---------------------------------------- Administration de la fiscalité des entreprises et des revenus ----------------------------------------

Plus en détail

Rapport S 1.5 «Taux d'intérêt en EUR»

Rapport S 1.5 «Taux d'intérêt en EUR» Rapport S 1.5 «Taux d'intérêt en EUR» Banque centrale du Luxembourg Sommaire 1 Introduction...4 1.1 Population déclarante...4 1.2 Périodicité et délai de communication...4 1.3 Les sous-tableaux...5 2 Les

Plus en détail

LA TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE - T. V. A. et Traitements comptables. Découvrir les principes des traitements comptables de la TVA.

LA TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE - T. V. A. et Traitements comptables. Découvrir les principes des traitements comptables de la TVA. LA TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE - T. V. A. et Traitements comptables Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o Découvrir les principes des traitements comptables de la TVA. Connaissances de base en

Plus en détail

Autorisation de traiter les formalités douanières et autorisation d agir en tant que représentant de taxe

Autorisation de traiter les formalités douanières et autorisation d agir en tant que représentant de taxe WDS ANTWERPEN BVBA www.wds-customs.nl OFFICE ANTWERPEN Noorderlaan 117 B-2030 Antwerpen t +32 3 541 52 45 e wdsantwerpen@waalhaven-group.be Autorisation de traiter les formalités douanières et autorisation

Plus en détail

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Sommaire PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Thème 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise 15 1 Bilan de départ simplifié 15 2 Bilans successifs et détermination

Plus en détail

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Circulaire relative aux conditions d exportation en vue d être conforme aux exigences spécifiques des pays tiers au niveau des limites maximales

Plus en détail

Les comptes nationaux et le SEC 2010

Les comptes nationaux et le SEC 2010 Les comptes nationaux et le SEC 2010 7 ème séminaire de la Banque nationale de Belgique pour enseignants en économie du secondaire Bruxelles, le 22 octobre 2014 Catherine RIGO Plan de l exposé Introduction

Plus en détail

DOM : LA RÉFORME ET LA SIMPLIFICATION DE L OCTROI DE MER

DOM : LA RÉFORME ET LA SIMPLIFICATION DE L OCTROI DE MER DOM : LA RÉFORME ET LA SIMPLIFICATION DE L OCTROI DE MER Le 1 er juillet 2015, la réforme de la réglementation fiscale relative à l octroi de mer doit entrer en vigueur. Elle s inscrit dans le cadre de

Plus en détail

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière IFRS 1 Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière Objectif 1 L objectif de la présente Norme est d assurer que les premiers

Plus en détail

Situation Actuelle et Perspectives des Echanges et de la Diffusion des Données Statistiques de l Office des Changes

Situation Actuelle et Perspectives des Echanges et de la Diffusion des Données Statistiques de l Office des Changes Situation Actuelle et Perspectives des Echanges et de la Diffusion des Données Statistiques de l Office des Changes Séminaire sur les Echanges, la Documentation et la Mise à Disposition des Données Statistiques

Plus en détail

APPEL D OFFRES. Correspondant Notre référence Votre référence Date info@icci.be EV/svds le 10 septembre 2015

APPEL D OFFRES. Correspondant Notre référence Votre référence Date info@icci.be EV/svds le 10 septembre 2015 APPEL D OFFRES Correspondant Notre référence Votre référence Date info@icci.be EV/svds le 10 septembre 2015 Concerne : Développement par un cabinet de révision d un programme de travail et d un rapport

Plus en détail

RÈGLEMENTS. 29.5.2009 FR Journal officiel de l Union européenne L 134/1

RÈGLEMENTS. 29.5.2009 FR Journal officiel de l Union européenne L 134/1 29.5.2009 FR Journal officiel de l Union européenne L 134/1 I (Actes pris en application des traités CE/Euratom dont la publication est obligatoire) RÈGLEMENTS RÈGLEMENT (CE) N o 428/2009 du Conseil du

Plus en détail

la voie bilatérale reste la meilleure option

la voie bilatérale reste la meilleure option WWW.ELECTIONS.CH FICHE THEMATIQUE : SUISSE-UE la voie bilatérale reste la meilleure option L UE est un des principaux partenaires commerciaux de la Suisse. A l inverse, la Suisse est le deuxième partenaire

Plus en détail

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Les normes IFRS et PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur des principes; de ce point de vue, bon nombre de

Plus en détail

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations par Robert Fluri et Robert Müller, Direction de la statistique, Banque nationale suisse, Zurich BNS 42

Plus en détail

RW-SpW-DGT2-DM-Direction de la Maintenance. Localité/Ville: Namur Code postal: 5000

RW-SpW-DGT2-DM-Direction de la Maintenance. Localité/Ville: Namur Code postal: 5000 1/ 13 BE001 10/08/2012 - Numéro BDA: 2012-518063 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

Comment exporter vers l Union européenne?

Comment exporter vers l Union européenne? Comment exporter vers l Union européenne? Export Helpdesk de l UE Commission européenne, DG Trade Qu est-ce que l Export Helpdesk? Un site web qui vous explique comment exporter vers l UE www.exporthelp.europa.eu

Plus en détail

AVIS D ATTRIBUTION DE MARCHÉ

AVIS D ATTRIBUTION DE MARCHÉ 1/ 11 BE001 18/11/2013 - Numéro BDA: 2013-526257 Formulaire standard 3 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

NOUVEAUTÉS POUR L ANNÉEE 2014

NOUVEAUTÉS POUR L ANNÉEE 2014 NOUVEAUTÉS POUR L ANNÉEE 2014 Dans la dernière édition du Moniteur belge de l année 2013, pour respecter les traditions, certaines nouvelles mesures fiscales ont été insérées. Dans ce tax alert nous passons

Plus en détail

COMPTABILITÉ. Cap vers une gestion simplifiée. www.mercator.eu POUR LES UTILISATEURS COMPTABLES ET LES PROFESSIONNELS DE LA COMPTABILITÉ

COMPTABILITÉ. Cap vers une gestion simplifiée. www.mercator.eu POUR LES UTILISATEURS COMPTABLES ET LES PROFESSIONNELS DE LA COMPTABILITÉ COMPTABILITÉ Cap vers une gestion simplifiée POUR LES UTILISATEURS COMPTABLES ET LES PROFESSIONNELS DE LA COMPTABILITÉ www.mercator.eu EDITO «Et si vous voyiez la comptabilité de votre entreprise comme

Plus en détail

Décision ET 123.563 du 19 décembre 2012 Nouvelles règles en matière d exigibilité de la TVA Période transitoire

Décision ET 123.563 du 19 décembre 2012 Nouvelles règles en matière d exigibilité de la TVA Période transitoire Décision ET 123.563 du 19 décembre 2012 Nouvelles règles en matière d exigibilité de la TVA Période transitoire L émission d une facture, avant la survenance du fait générateur, n est plus une cause d

Plus en détail

Votre banquier et assureur. La déduction des intérêts notionnels, un encouragement fiscal pour le capital à risque

Votre banquier et assureur. La déduction des intérêts notionnels, un encouragement fiscal pour le capital à risque Votre banquier et assureur La déduction des intérêts notionnels, un encouragement fiscal pour le capital à risque Sommaire 1. La déduction des intérêts notionnels: 3 un stimulant pour les entreprises 2.

Plus en détail

caa@nbb.be Fax: +32 22213106 Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL):

caa@nbb.be Fax: +32 22213106 Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL): 1/ 11 BE001 5/1/2015 - Numéro BDA: 2015-500081 Formulaire standard 3 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

Fiche info-financière Assurance-vie pour la branche 23 AG Fund+ 1

Fiche info-financière Assurance-vie pour la branche 23 AG Fund+ 1 Fiche info-financière Assurance-vie pour la branche 23 AG Fund+ 1 Type d assurance-vie Assurance-vie individuelle dont le rendement est lié à des fonds d investissement (branche 23). Garanties En cas de

Plus en détail

1/ 10 BE001 26/4/2011 - Numéro BDA: 2011-508590 Formulaire standard 3 - FR Assurance RC dans le cadre de l'exécution du contrôle prudentiel

1/ 10 BE001 26/4/2011 - Numéro BDA: 2011-508590 Formulaire standard 3 - FR Assurance RC dans le cadre de l'exécution du contrôle prudentiel 1/ 10 BE001 26/4/2011 - Numéro BDA: 2011-508590 Formulaire standard 3 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

Convention de Lugano révisée Procédure de consultation

Convention de Lugano révisée Procédure de consultation Aux Associations professionnelles Aux Sociétés industrielles et commerciales Aux Equipes patronales vaudoises A divers entreprises A quelques personnalités de l économie et de la politique Paudex, le 30

Plus en détail

Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire

Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire Une administration moderne, un service de qualité Sommaire Qu est ce qu un indépendant à titre complémentaire? 3 Personnes admises

Plus en détail

Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1

Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1 Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1 Champ d application 1 La présente norme doit être appliquée à la comptabilisation

Plus en détail

DB2P pour sociétés : document explicatif

DB2P pour sociétés : document explicatif DB2P pour sociétés : document explicatif Table des matières 1. Introduction... 3 2. DB2P, le contexte... 3 3. Engagements de pensions externes pour dirigeants d entreprise indépendants... 4 4. Financement

Plus en détail

joanne.boulanger@gial.be Fax: +32 22295454 Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL):

joanne.boulanger@gial.be Fax: +32 22295454 Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL): 1/ 14 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200 e.proc@publicprocurement.be www.publicprocurement.be

Plus en détail

CHAPITRE VI PROCEDURE DE DEDOUANEMENT. Section 1. Généralités.

CHAPITRE VI PROCEDURE DE DEDOUANEMENT. Section 1. Généralités. CHAPITRE VI PROCEDURE DE DEDOUANEMENT. Section 1. Généralités. Art. 75 : - Toutes les marchandises importées, réimportées, destinées à être exportées ou réexportées doivent faire l'objet d'une déclaration

Plus en détail

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Janone Ong, département des Marchés financiers La Banque du Canada a créé un nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien,

Plus en détail

Analyse tarifaire en ligne (TAO) de l'omc

Analyse tarifaire en ligne (TAO) de l'omc Analyse tarifaire en ligne (TAO) de l'omc L'analyse tarifaire en ligne (TAO) permet d'effectuer des recherches et d'analyser les données tarifaires conservées dans deux bases de données de l'omc, à savoir

Plus en détail

Tarif Douanier Commun. Jean-Michel GRAVE Octobre 2014 Présentation 4.1.1

Tarif Douanier Commun. Jean-Michel GRAVE Octobre 2014 Présentation 4.1.1 Tarif Douanier Commun 1 Jean-Michel GRAVE Octobre 2014 Présentation 4.1.1 Plan I. Tarif Douanier Commun II. Nomenclature combinée III. Classement tarifaire IV. Droits du tarif douanier commun 2 I. Tarif

Plus en détail

La dette trimestrielle de Maastricht des administrations publiques

La dette trimestrielle de Maastricht des administrations publiques Note Méthodologique Dernière mise à jour : le 26/03/2015 La dette trimestrielle de Maastricht des administrations publiques La dette trimestrielle couvre, comme la dette annuelle, l ensemble des administrations

Plus en détail

Comment exporter vers l Union européenne?

Comment exporter vers l Union européenne? Comment exporter vers l Union européenne? Export Helpdesk de l UE Commission européenne, DG Trade Qu est-ce que l Export Helpdesk? Un site web qui vous explique comment exporter vers l UE www.exporthelp.europa.eu

Plus en détail

Intervention économique novembre 2013 - JB

Intervention économique novembre 2013 - JB Il confirme les prévisions de croissance de 0,1 % et un déficit public de 4,1% du PIB en 2013, en baisse de 0,7 point de PIB par rapport à 2012, grâce à un effort structurel historique de 1,7 point de

Plus en détail

Fax: +32 71559452. Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL):

Fax: +32 71559452. Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL): 1/ 12 BE001 27/2/2015 - Numéro BDA: 2015-505067 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits

Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits Les répercussions pour le secteur des logiciels et des services infonuagiques Novembre 2014 L International Accounting Standards Board (IASB)

Plus en détail

CREANCES ET DETTES EN MONNAIES ETRANGERES

CREANCES ET DETTES EN MONNAIES ETRANGERES CREANCES ET DETTES EN MONNAIES ETRANGERES Objectif(s) : o o o Evaluation des créances et dettes libellées en monnaies étrangères, Traitements comptables : facturation, fin d'exercice, règlement, Conséquences

Plus en détail

29.6.2013 Journal officiel de l Union européenne L 181/15

29.6.2013 Journal officiel de l Union européenne L 181/15 29.6.2013 Journal officiel de l Union européenne L 181/15 RÈGLEMENT (UE) N o 608/2013 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 12 juin 2013 concernant le contrôle, par les autorités douanières, du respect

Plus en détail

SAGE BOB SOFTWARE VOUS SIMPLIFIE LA VIE!

SAGE BOB SOFTWARE VOUS SIMPLIFIE LA VIE! SAGE BOB SOFTWARE VOUS SIMPLIFIE LA VIE! Présentation de la nouvelle version 3.3 Nous sommes heureux de vous présenter aujourd hui la nouvelle version 3.3 de BOB Software. Notre objectif: faciliter votre

Plus en détail

LA CONNAISSANCE DES COMPTES FINANCIERS ET NON FINANCIERS DES ACTEURS FINANCIERS

LA CONNAISSANCE DES COMPTES FINANCIERS ET NON FINANCIERS DES ACTEURS FINANCIERS LA CONNAISSANCE DES COMPTES FINANCIERS ET NON FINANCIERS DES ACTEURS FINANCIERS Fabrice LENGLART INSEE Comptes nationaux Bruno LONGET - Banque de France - SESOF CNIS 22 juin 2009 Plan I Place des activités

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 28 SEPTEMBRE 2015 PROJET DE DÉCRET

PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 28 SEPTEMBRE 2015 PROJET DE DÉCRET 266 (2014-2015) N 2 266 (2014-2015) N 2 PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 28 SEPTEMBRE 2015 PROJET DE DÉCRET portant assentiment à l accord de coopération du 15 juillet 2014 entre l État fédéral, la Région

Plus en détail

Société de Logements du Plateau, scrl Adresse postale: rue de l'yser, 200/002 Localité/Ville: ANS Code postal: 4430

Société de Logements du Plateau, scrl Adresse postale: rue de l'yser, 200/002 Localité/Ville: ANS Code postal: 4430 1/ 13 BE001 18/01/2011 - Numéro BDA: 2011-501063 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET TAXES ASSIMILEES NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION N 3517-S CA12/CA12 E

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET TAXES ASSIMILEES NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION N 3517-S CA12/CA12 E N 3517-S NOT-CA12/CA12E N 51306 01 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET TAXES ASSIMILEES NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION N 3517-S CA12/CA12 E Ce document est à conserver

Plus en détail

EXTRAIT. Les pense-pas-bête d International Pratique. Madeleine Nguyen-The LES PENSE-PAS-BÊTE D INTERNATIONAL PRATIQUE

EXTRAIT. Les pense-pas-bête d International Pratique. Madeleine Nguyen-The LES PENSE-PAS-BÊTE D INTERNATIONAL PRATIQUE Les pense-pas-bête d International Pratique Prix de vente : 10 TTC Edition Janvier 2014 nouvelles publications (Contrat Modèle vente internationale, Contrat-type Transport, PBIS, BPO...) mise à jour des

Plus en détail

Nouvelle norme de révision: Contrôle du rapport de gestion sur les comptes annuels (ou consolidés)

Nouvelle norme de révision: Contrôle du rapport de gestion sur les comptes annuels (ou consolidés) Nouvelle norme de révision: Contrôle du rapport de gestion sur les comptes annuels (ou consolidés) INTRODUCTION Historique 1. Le 6 octobre 1989, le Conseil de l IRE a approuvé une recommandation de révision

Plus en détail

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013 Banque Zag Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation 31 décembre 2013 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

Etablissement et dépôt des comptes consolidés et du rapport de gestion consolidé

Etablissement et dépôt des comptes consolidés et du rapport de gestion consolidé Département Informations micro-économiques Service Centrale des bilans boulevard de Berlaimont 14 - BE-1000 Bruxelles tél. 02 221 30 01 - fax 02 221 32 66 e-mail: centraledesbilans@nbb.be - site Internet:

Plus en détail

crédit-logement prospectus n 7 le crédit-logement d application à partir du 26 février 2010

crédit-logement prospectus n 7 le crédit-logement d application à partir du 26 février 2010 crédit-logement prospectus n 7 d application à partir du 26 février 2010 le crédit-logement Prospectus Crédits-logement Ce prospectus est applicable à toutes les sociétés appartenant au Groupe AXA, soit

Plus en détail