Impact de la motorisation diesel sur la Qualité de l Air en Ile de France : constats, incertitudes et interrogations Conférence GEP- AFTP

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Impact de la motorisation diesel sur la Qualité de l Air en Ile de France : constats, incertitudes et interrogations Conférence GEP- AFTP"

Transcription

1 Impact de la motorisation diesel sur la Qualité de l Air en Ile de France : constats, incertitudes et interrogations Conférence GEP- AFTP Airparif 27 novembre 2013

2 2 PLAN PRESENTATION Pollution atmosphérique : la situation en Ile de France Les évolutions attendues à l horizon 2020 La responsabilité des véhicules Diesel : Etat des connaissances Incertitudes et questions

3 La qualité de l air en 2012 Titre de la présentation

4 4 Le dioxyde d azote (NO 2 ) : la situation en 2012 En 2012: près de 3 millions de Franciliens (dont 9 parisiens sur 10) potentiellement exposés à un air qui ne respecte pas la réglementation* µg/m 3 Hauts de Seine Seine Saint Denis Valeur limite : 40 µg/m 3 Val de Marne *Zones de dépassement de la valeur limite de 40 µg/m 3 (zones oranges et rouges) pour le dioxyde d azote

5 Particules (PM10) : des niveaux soutenus le long du trafic En 2012 : près de 2,4 millions de Franciliens (soit 1 Francilien sur 4) potentiellement exposés à un air qui ne respecte pas la réglementation* Risque de dépassement des 35 jours supérieurs ou égaux à 50 µg/m 3 en PM10 Dépassement certain Dépassement vraisemblable Dépassement peu probable Aucun risque * Valeur limite journalière : moyenne journalière en particules PM10 de 50 µgm 3 à ne pas dépasser plus de 35j par an 1,4 à 4,2 millions de Franciliens concernés selon les années, essentiellement le long du trafic et dans les zones densément peuplées 5

6 Les évolutions Titre de la présentation Exemple de Paris

7 8 Une nette amélioration entre 2002 et 2012 Evolution de la qualité de l air entre 2002 et 2012 : Population exposée % de la pop. exposée selon les teneurs annuelles de PM10 % de la pop. exposée selon les teneurs annuelles de NO 2

8 La qualité de l air à l horizon 2020 Titre de la présentation

9 Concentrations moyennes annuelles de NO 2 en 2020 (scénario fil de l eau et scénario PPA) 10 µg/m 3 Population potentiellement concernée par un dépassement de la valeur limite annuelle en NO2: PPA valeur limite 2009 : 3,8 millions depuis : 2,5 millions Pas de dépassement en fond PPA : 1,5 millions Pas de dépassement en fond La valeur limite de NO 2 est encore dépassée principalement aux abords des axes principaux de Paris et de la Petite Couronne (Boulevard Périphérique, A4, A3, A1, A6)

10 Concentrations moyennes annuelles de PM 10 en 2020 (scénario fil de l eau et scénario PPA) 11 Population potentiellement concernée par un dépassement de la valeur limite annuelle en PM10: 2009 : 2,0 millions PPA 2020 : 0,6 millions PPA : 0,2 millions

11 La responsabilité des véhicules Diesel Etat des connaissances Titre de la présentation

12 14 Emissions de NOx du trafic routier entre 2000 et % des émissions d oxydes d azote en Ile-de-France Evolution des émissions de NOx du trafic routier en Ile-de-France entre 2000 et 2010 (t/an) Deux roues motorisés - Essence Bus et Cars - Diesel Poids Lourds - Diesel Véhicules utilitaires Essence Véhicules utilitaires Diesel Véhicules particuliers Essence Véhicules particuliers Diesel Une forte contribution des VP Diesel et des Poids Lourds Une augmentation de la contribution des VP Diesel

13 g/km g/km 15 Emissions de NOx : facteurs d émissions FE NOx des VP essence Euro 1 FE NOx des VP diesel Euro 1 Euro 2 Euro Euro 3 Euro Euro 3 Euro 4 Euro 5 Euro 6 Euro 5 Euro km/h km/h Norme des véhicules Ratio FE NOx diesel / essence à 30 km /h Euro Euro Euro Euro Euro Euro A norme équivalente pour les NOx Facteurs d émissions des VP diesel > FE des VP essence

14 Emissions de PM10 primaires du trafic routier entre 2000 et % des émissions régionales de PM10 Evolution des émissions de PM10 du trafic routier en Ile-de-France entre 2000 et 2010 (t/an) Abrasion des routes, pneus, freins Deux roues motorisés - Essence Bus et Cars - Diesel Poids Lourds - Diesel Véhicules utilitaires Essence Véhicules utilitaires Diesel Véhicules particuliers Essence Véhicules particuliers Diesel Une baisse des émissions des VP Diesel Le poids de l abrasion de plus en plus fort

15 Impact sur l évolution des 10 dernières années Exemple de Titre de la présentation Paris 17

16 Part du carburant utilisé par les VP en milieu urbain (en %) 18 Part Essence / Diesel Evolution du Parc Essence/Diesel à Paris : Les changements notables concernent les Véhicules Particuliers (VP) - Diésélisation du parc de VP : 63 % en 2012 des km effectués contre 41 % en Renouvellement du Parc technologique Diesel plus rapide Parc plus récent que le Parc Essence 70% 60% 50% 59% 63% 40% 30% 41% 37% ESSENCE DIESEL 20% 10% 0% Paris intramuros Paris intramuros

17 19 Impact de l évolution de la part Essence/Diesel des VP entre 2002 et 2012 NO2 Augmentation des émissions de NOx et PM Baisse des émissions de CO2 de 2% Scénario Référence 2012 L évolution de la part Essence/Diesel des VP entre 2002 et 2012, toutes choses égales par ailleurs à la situation 2012, a permis un gain d émissions de 2% (CO 2 ) MAIS a conduit à une augmentation de 11% (NOx) et entre 13 et 17% (PM) des émissions Scénario NO2 référence personnes exposées en plus à des teneurs annuelles de 50 µg/m 3 en NO 2 à cause de la diésélisation du parc des VP Augmentation des émissions de NOx et des émissions primaires de NO 2 (19% pour ce scénario contre 22 % en 2012)

18 Impact de l évolution de la part Essence/Diesel des VP entre 2002 et PM10 Augmentation des émissions de NOx et PM Baisse des émissions de CO2 de 2% Scénario Référence 2012 L évolution de la part Essence/Diesel des VP entre 2002 et 2012, toutes choses égales par ailleurs à la situation 2012, a permis un gain d émissions de 2% (CO 2 ) MAIS a conduit à une augmentation de 11% (NOx) et entre 13 et 17% (PM) des émissions Scénario PM10 référence personnes exposées en plus par rapport à l OQ pour PM10 à cause de la diésélisation du parc des VP

19 Impact sur l évolution prospective à 2020 Cas de l Ile de France Titre de la présentation 21

20 22 Impact du parc de véhicules particuliers Diesel Dé-diésélisation du parc VP ( scénario : aucun véhicule diesel léger vendu à partir de 2013 (remplacés par véhicules à essence de même cylindrée) véhicules 100 % électriques) : - Gain de 60 % sur la population exposée pour les PM 10 - Gain de 95 % sur la population exposée pour le NO 2 - Augmentation de 12 % des émissions de CO 2 - Impact sur les émissions de COV à évaluer

21 La responsabilité des véhicules Diesel Incertitudes et questions Titre de la présentation

22 24 Incertitudes et questions Incertitudes sur les facteurs d émissions de COPERT4 pour EURO 6 : - baisses des émissions attendues pour EURO 4 dans COPERT 3 étaient largement surestimées - évolution récente de COPERT4 : évolution à la hausse des facteurs d émission pour les véhicules EURO 5

23 25 Incertitudes et questions Emissions de NO2 à l échappement moteurs Diesel : influence de la technologie : impact à moyen terme? Evolution du ratio NO 2 /NOx le long du trafic Evolution : plus que doublé Influence des niveaux d ozone Généralisation des filtres à particules à catalyse d oxydation pour limiter les rejets de particules des diesels mais cette technologie augmente les rejets de NO 2 stabilisation voire baisse du ratio NO 2 /NOx depuis 2 ans

24 27 Incertitudes et questions Emissions de particules à l échappement moteurs Diesel : taille, composition chimique - influence de la technologie Emissions de particules à l échappement moteurs essence : influence de l injection Part des différentes technologies dans le parc de véhicules, influence sur les facteurs d émissions (FAP additivés, catalysés, )

25 Merci de votre attention! Plus d informations sur le site Titre de la présentation 28

Valeur limite. Le long du trafic. Loin du trafic

Valeur limite. Le long du trafic. Loin du trafic Mise à jour : juillet 2013 La qualité de l air Les polluants problématiques La qualité de l air quotidienne reste insatisfaisante en Île-de-France pour certains polluants. En 2011, on estime qu environ

Plus en détail

La qualité de l air à proximité des plates formes aéroportuaires d Île de France, bilan annuel de

La qualité de l air à proximité des plates formes aéroportuaires d Île de France, bilan annuel de La qualité de l air à proximité des plates formes aéroportuaires d Île de France, bilan annuel de l observatoire SURVOL L Agence Régionale de Santé d Île de France (ARS IdF) a confié à Airparif l élaboration

Plus en détail

Emissions de GES par le trafic routier

Emissions de GES par le trafic routier Emissions de GES par le trafic routier Point sur les outils de calculs des émissions Vincent DEMEULES, CETE Normandie-Centre Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement

Plus en détail

Evaluation prospective des émissions et des concentrations de polluants atmosphériques à l horizon 2020 en Ile-de-France

Evaluation prospective des émissions et des concentrations de polluants atmosphériques à l horizon 2020 en Ile-de-France AIRPARIF Surveillance de la Qualité de l Air en Ile-de-France Evaluation prospective des émissions et des concentrations de polluants atmosphériques à l horizon 2020 en Ile-de-France Gain sur les émissions

Plus en détail

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante En résumé Évaluation de l impact sur la qualité de l air des évolutions de circulation mises en oeuvre par la Mairie de Paris entre 2002 et 2007 Ce document présente les résultats de l évolution entre

Plus en détail

G 2 AME GRAND GENÈVE AIR MODÈLE EMISSIONS. la qualité de l air en jeu

G 2 AME GRAND GENÈVE AIR MODÈLE EMISSIONS. la qualité de l air en jeu G 2 AME GRAND GENÈVE AIR MODÈLE EMISSIONS la qualité de l air en jeu Les voitures circulant au centre de l agglomération impactentelles l air des communes périphériques? Quels polluants trouve-t-on dans

Plus en détail

Avis relatif au volet Air de l étude d impact du réseau de transport public du Grand Paris. Document final. Octobre 2012

Avis relatif au volet Air de l étude d impact du réseau de transport public du Grand Paris. Document final. Octobre 2012 Surveillance de la qualité de l air en Île-de-France Avis relatif au volet Air de l étude d impact du réseau de transport public du Grand Paris Document final Octobre 2012 AIRPARIF - Surveillance de la

Plus en détail

Caractéristiques Techniques au 15 juillet 2015. Le Nouveau Caddy Van

Caractéristiques Techniques au 15 juillet 2015. Le Nouveau Caddy Van Caractéristiques Techniques au 15 juillet 2015 Le Nouveau Van 1.6 TDI 75 FAP 1.6 TDI 102 FAP Van Van BlueMotion [ZBT] Van Van BlueMotion [ZBT] Maxi Van Maxi Van BlueMotion [ZBT] Turbo Diesel à Injection

Plus en détail

Communiqué de presse. Nanterre (France), le 14 octobre 2015

Communiqué de presse. Nanterre (France), le 14 octobre 2015 Nanterre (France), le 14 octobre 2015 Faurecia annonce une forte croissance de son chiffre d affaires consolidé, en hausse de 8,3 % (4,6 % de croissance organique 1 ) au troisième trimestre 2015 Le chiffre

Plus en détail

Tarifs au 24 avril 2014 - Mise à jour du 18 juillet 2014 Année-modèle 2015. Nouvelle Polo. *La Voiture

Tarifs au 24 avril 2014 - Mise à jour du 18 juillet 2014 Année-modèle 2015. Nouvelle Polo. *La Voiture Tarifs au 24 avril 2014 - Mise à jour du 18 juillet 2014 Année-modèle 2015 Nouvelle Polo * *La Voiture Caractéristiques techniques Moteurs Poids Performances (3) Consommations (4) 1.0 60 3 cylindres Injection

Plus en détail

Etude de faisabilité de la ZAPA de Lyon

Etude de faisabilité de la ZAPA de Lyon Etude de faisabilité de la ZAPA de Lyon ANALYSE DES IMPACTS DES SCENARIOS «ZAPA 2*» ET «ZAPA 3*» SUR LA QUALITE DE L AIR 2011 2013 www.air rhonealpes.fr Diffusion : novembre 2014 Siège social : 3 allée

Plus en détail

Bilan 2014 de la qualité de l air à Annecy

Bilan 2014 de la qualité de l air à Annecy 26 janvier 2015 Bilan 2014 de la qualité de l air à Annecy RÉUNION PUBLIQUE Didier CHAPUIS Directeur territorial www.air-rhonealpes.fr Les stations de mesures L observatoire de la qualité de l air : stations

Plus en détail

Qualité de l'air. Enjeux du développement durable. Limiter les émissions de polluants et de gaz à effet de serre dans l atmosphère

Qualité de l'air. Enjeux du développement durable. Limiter les émissions de polluants et de gaz à effet de serre dans l atmosphère 1 Fiche Qualité de l'air Axe 1 Lutter contre le changement climatique, Protéger l atmosphère et faciliter les déplacements Enjeux du développement durable Limiter les émissions de polluants et de gaz à

Plus en détail

CAP MAINTENANCE AUTOMOBILE

CAP MAINTENANCE AUTOMOBILE CAP MAINTENANCE AUTOMOBILE Technologie zone 5 THÈME : ALLUMAGE ALIMENTATION - INJECTION DÉPOLLUTION CORRIGÉ Savoir : S 2.2.2. L alimentation en carburant et air 1/ COMPOSITION DES GAZ D ÉCHAPPEMENT Le

Plus en détail

LES ÉMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES ET DE GAZ À EFFET DE SERRE PAR LES TRANSPORTS FRANCILIENS

LES ÉMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES ET DE GAZ À EFFET DE SERRE PAR LES TRANSPORTS FRANCILIENS LES ÉMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES ET DE GAZ À EFFET DE SERRE PAR LES TRANSPORTS FRANCILIENS La pollution atmosphérique liée aux transports et ses effets Les polluants atmosphériques provenant des

Plus en détail

ÉVOLUTION DE LA QUALITÉ DE L AIR À PARIS ENTRE 2002 ET 2012. Juillet 2013

ÉVOLUTION DE LA QUALITÉ DE L AIR À PARIS ENTRE 2002 ET 2012. Juillet 2013 ÉVOLUTION DE LA QUALITÉ DE L AIR À PARIS ENTRE 2002 ET 2012 Juillet 2013 Surveillance de la Qualité de l Air en Île-de-France EVOLUTION DE LA QUALITE DE L AIR A PARIS ENTRE 2002 ET 2012 JUILLET 2013 Evolution

Plus en détail

Mettez de l air dans votre PCAET

Mettez de l air dans votre PCAET 10/06/2016 Mettez de l air dans votre PCAET Ex. de la Métropole grenobloise WEBINAIRE PCAET 10/06/2016 Accompagnement qualité de l air Le réseau fixe de mesures 7 stations de mesures Grenoble les frênes

Plus en détail

Bilan des émissions atmosphériques du transport routier en Lorraine

Bilan des émissions atmosphériques du transport routier en Lorraine Bilan des émissions atmosphériques du transport routier en Lorraine Julien GALINEAU Air Lorraine 30/04/2012 1 Contexte et objectif du présent rapport... 2 2 Méthode de détermination des consommations de

Plus en détail

Impact d un bus à haut niveau de service sur la qualité de l air de Cannes - Le Cannet - Mandelieu La Napoule

Impact d un bus à haut niveau de service sur la qualité de l air de Cannes - Le Cannet - Mandelieu La Napoule Impact d un bus à haut niveau de service sur la qualité de l air de Cannes - Le Cannet - Mandelieu La Napoule Résumé : Impact d un bus à haut niveau de service sur la qualité de l air de Cannes - Le Cannet

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2004-2005 5 JUILLET 2005 PROPOSITION DE DÉCRET

PARLEMENT WALLON SESSION 2004-2005 5 JUILLET 2005 PROPOSITION DE DÉCRET 188 (2004-2005) N 1 188 (2004-2005) N 1 PARLEMENT WALLON SESSION 2004-2005 5 JUILLET 2005 PROPOSITION DE DÉCRET modifiant le Code des taxes assimilées aux impôts sur les revenus en vue de favoriser l utilisation

Plus en détail

Parcs automobiles, Diesel et émissions de polluants

Parcs automobiles, Diesel et émissions de polluants Parcs automobiles, Diesel et émissions de polluants Conférence GEP-AFTP Diesel et Environnement 27 novembre 2013, Paris Michel ANDRÉ Laboratoire Transports et Environnement 1 Introduction, contexte Dans

Plus en détail

Note d appui scientifique et technique de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

Note d appui scientifique et technique de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail Le directeur général Maisons-Alfort, le 11 août 2014 Note d appui scientifique et technique de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail Relative au projet

Plus en détail

TURBO CONTREFAIT Inférieur aux normes de qualité Honeywell. TURBO GARRETT D ORIGINE Normes de qualité exigées par les constructeurs automobiles

TURBO CONTREFAIT Inférieur aux normes de qualité Honeywell. TURBO GARRETT D ORIGINE Normes de qualité exigées par les constructeurs automobiles Rapport comparatif sur la base d une application véhicule équipée d un moteur diesel de 1.9L et 4 cylindres* Avec des turbos contrefaits, vous payez plus cher pour des performances moindres Choisissez

Plus en détail

L accidentalité routière en 2014

L accidentalité routière en 2014 Evolution de la mortalité annuelle en métropole 4500 4000 3500 3000 2500 2000 1500 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 Objectif 2010/2020 Personnes tuées L accidentalité routière en

Plus en détail

Les gaz à effet de serre en Ile-de-France : par qui sont-ils émis?

Les gaz à effet de serre en Ile-de-France : par qui sont-ils émis? Les gaz à effet de serre en Ile-de-France : par qui sont-ils émis? L inventaire et le cadastre des émissions franciliennes, réalisés par AIRPARIF (et actualisés dans le cadre du Plan de protection de l

Plus en détail

Novembre 2015. *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction

Novembre 2015. *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction Novembre 2015 de *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION Développement Durable Eiffage Construction Préliminaire R é f é r e n c e s Date du Bilan Carbone Logiciel utilisé Période de Référence Adresse de publication

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 PRÉSENTATION DU TERRITOIRE Territoire: La Communauté d Agglomération de Montauban Trois Rivières

Plus en détail

Pollution atmosphérique à Beyrouth : Sources et impacts

Pollution atmosphérique à Beyrouth : Sources et impacts Laboratoire Interuniversitaire des Systèmes Atmosphériques Université Paris 12 Val de Marne Pollution atmosphérique à Beyrouth : Sources et impacts Charbel AFIF JSE 2008 5 mai 2008 Le système atmosphérique

Plus en détail

Lig Air Impact des mesures d urgence sur la qualité de l air en cas de pic de pollution Agglomération de Tours 0

Lig Air Impact des mesures d urgence sur la qualité de l air en cas de pic de pollution Agglomération de Tours 0 Lig Air Impact des mesures d urgence sur la qualité de l air en cas de pic de pollution Agglomération de Tours 0 Lig Air Impact des mesures d urgence sur la qualité de l air en cas de pic de pollution

Plus en détail

GNVERT LE LEADER DE LA MOBILITÉ VERTE

GNVERT LE LEADER DE LA MOBILITÉ VERTE LA MOBILITÉ GNL UNE RÉALITÉ SUR LES ROUTES DE FRANCE GNVERT LE LEADER DE LA MOBILITÉ VERTE QUI? 1. Situation: France 2. Clients: plus de 200 (entreprises et collectivités locales) 3. Stations: exploitation

Plus en détail

ETUDE DE LA QUALITE DE L AIR AU VOISINAGE DES GRANDS AXES ROUTIERS DU VAL-DE-MARNE

ETUDE DE LA QUALITE DE L AIR AU VOISINAGE DES GRANDS AXES ROUTIERS DU VAL-DE-MARNE AIRPARIF Surveillance de la Qualité de l Air en Ile-de-France ETUDE DE LA QUALITE DE L AIR AU VOISINAGE DES GRANDS AXES ROUTIERS DU VAL-DE-MARNE Septembre 2007 Etude réalisée par : AIRPARIF Surveillance

Plus en détail

Le chauffage au bois Un générateur de polluants de l atmosphère?

Le chauffage au bois Un générateur de polluants de l atmosphère? Le chauffage au bois Un générateur de polluants de l atmosphère? Christian Schwab, ing. en génie chimique, SEVEN Un saut de génération dans les années 90 Polluants Lorsqu'on brûle du bois, une centaine

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L AIR EN 2011 À PARIS. Mai 2012

LA QUALITÉ DE L AIR EN 2011 À PARIS. Mai 2012 LA QUALITÉ DE L AIR EN 2011 À PARIS Mai 2012 La qualité de l'air à Paris Année 2011 2 SOMMAIRE 1 Généralités...5 1.1 Bilan météorologique de 2011 en Ile de France...5 1.2 Normes de qualité de l'air...5

Plus en détail

Les polluants atmosphériques

Les polluants atmosphériques Les polluants atmosphériques * Les principaux polluants qui retentissent sur la santé (Particules Ozone - Oxydes d'azote -Benzène) p 2-5 * Durée de vie des polluants p 6 * Origine des émissions, devenir

Plus en détail

SELECTION D UN SITE DE PROXIMITE TRAFIC AU SEIN DE LA ZONE RURALE (ZR)

SELECTION D UN SITE DE PROXIMITE TRAFIC AU SEIN DE LA ZONE RURALE (ZR) SELECTION D UN SITE DE PROXIMITE TRAFIC AU SEIN DE LA ZONE RURALE (ZR) BILAN DES CAMPAGNES DE MESURES EFFECTUEES EN 2011 RAPPORT N 81 AVRIL 2012 ATMOSF air BOURGOGNE : Association Territoriale pour la

Plus en détail

Campagne de mesure autour de l'aéroport de Paris Charles de Gaulle

Campagne de mesure autour de l'aéroport de Paris Charles de Gaulle Campagne de mesure autour de l'aéroport de Paris Charles de Gaulle Campagne 2007/2008 Mars 2009 Surveillance de la Qualité de l'air en Ile-de-France ETUDE DE LA QUALITE DE L'AIR SUR L ENSEMBLE DU SECTEUR

Plus en détail

La mesure de la qualité de l'air est effectuée par le réseau de mesure régional d'airparif, association agréée.

La mesure de la qualité de l'air est effectuée par le réseau de mesure régional d'airparif, association agréée. Dispositif réglementaire de gestion de la qualité de l'air dans l'agglomération de Paris par R. ALARY*, R. RENAUD**, V. EUDES*, H. VIELLARD* *Laboratoire Central de la Préfecture de Police ** Service Technique

Plus en détail

Fiche de développement durable

Fiche de développement durable Fiche de développement durable Continuons à mesurer notre performance. Chez Sappi Europe, nous avons choisi d être «ecoeffective» et d intégrer les principes du développement durable qui repose sur une

Plus en détail

L'AUTOPARTAGE DANS LA SHERE PRIVEE RESUME

L'AUTOPARTAGE DANS LA SHERE PRIVEE RESUME L'AUTOPARTAGE DANS LA SHERE PRIVEE RESUME INTRODUCTION L autopartage dans la sphère privée est la mise en commun d un ou plusieurs véhicules, utilisés par des amis, des voisins ou des proches pour des

Plus en détail

ÉMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES ET DE GAZ À EFFET DE SERRE

ÉMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES ET DE GAZ À EFFET DE SERRE ÉMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES ET DE GAZ À EFFET DE SERRE Paris - données 2012 Décembre 2015 Le bilan des e missions polluantes, mode d emploi La gestion de la qualité de l air à l échelle des territoires

Plus en détail

Bilan des émissions pour la Ville de Paris Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour la Ville de Paris Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour la Ville de Paris Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil d Administration.

Plus en détail

MESURES DE LA QUALITÉ DE L AIR DANS L ENVIRONNEMENT IMMÉDIAT DE L ANCIEN DÉPÔT DE BUS RATP DE LAGNY, RUE DES PYRÉNÉES (Paris XX e ) Septembre 2012

MESURES DE LA QUALITÉ DE L AIR DANS L ENVIRONNEMENT IMMÉDIAT DE L ANCIEN DÉPÔT DE BUS RATP DE LAGNY, RUE DES PYRÉNÉES (Paris XX e ) Septembre 2012 MESURES DE LA QUALITÉ DE L AIR DANS L ENVIRONNEMENT IMMÉDIAT DE L ANCIEN DÉPÔT DE BUS RATP DE LAGNY, RUE DES PYRÉNÉES (Paris XX e ) Septembre 2012 Surveillance de la Qualité de l'air en Ile-de-France

Plus en détail

Etude de la qualité de l air en proximité automobile sur la Communauté Urbaine de Strasbourg

Etude de la qualité de l air en proximité automobile sur la Communauté Urbaine de Strasbourg Etude de la qualité de l air en proximité automobile sur la Communauté Urbaine de Strasbourg Simulation état 2006 Avec le soutien de la Communauté Urbaine de Strasbourg Strasbourg Communauté Urbaine ASPA

Plus en détail

Qualité de l air aux abords des voiries : l agglomération valentinoise à l horizon 2015

Qualité de l air aux abords des voiries : l agglomération valentinoise à l horizon 2015 Qualité de l air aux abords des voiries : l agglomération valentinoise à l horizon 2015 Rapport complémentaire à l évaluation de l exposition potentielle de la population de l agglomération de Valence

Plus en détail

Atelier GTEC 4: «Quelles activités et compétences en territoire de Figeac en 2030?» Composante 4 : Aménagement du territoire et mobilité

Atelier GTEC 4: «Quelles activités et compétences en territoire de Figeac en 2030?» Composante 4 : Aménagement du territoire et mobilité Atelier GTEC 4: «Quelles activités et compétences en territoire de en 2030?» Composante 4 : Aménagement du territoire et mobilité Cette fiche associe l ensemble des facteurs suivants et qui ont été retenus

Plus en détail

Véhicules Propres pour l amélioration de la qualité de l air Les Stratégies de progrès

Véhicules Propres pour l amélioration de la qualité de l air Les Stratégies de progrès Véhicules Propres pour l amélioration de la qualité de l air Les Stratégies de progrès Andre Douaud Ancien Directeur Technique Constructeurs Français Automobiles CCFA À Rabat, Avril 21 Moteurs et Carburants

Plus en détail

ÉVALUATION PROSPECTIVE DES ÉMISSIONS ET DES CONCENTRATIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES À L HORIZON 2020 EN ÎLE-DE-FRANCE - GAIN SUR LES ÉMISSIONS EN

ÉVALUATION PROSPECTIVE DES ÉMISSIONS ET DES CONCENTRATIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES À L HORIZON 2020 EN ÎLE-DE-FRANCE - GAIN SUR LES ÉMISSIONS EN ÉVALUATION PROSPECTIVE DES ÉMISSIONS ET DES CONCENTRATIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES À L HORIZON 2020 EN ÎLE-DE-FRANCE - GAIN SUR LES ÉMISSIONS EN 2015 Révision du Plan de Protection de l Atmosphère

Plus en détail

Les émissions du trafic routier en Belgique 1990-2030

Les émissions du trafic routier en Belgique 1990-2030 TRANSPORT & MOBILITY LEUVEN VITAL DECOSTERSTRAAT 67A BUS 1 3 LEUVEN BELGIË http://www.tmleuven.be TEL +32 (16) 31.77.3 FAX +32 (16) 31.77.39 Transport & Mobility Leuven is een gezamenlijke onderneming

Plus en détail

Opel Vivaro Fourgon. Schémas techniques (en mm) L1 H1. Dimensions (en mm) L1 H1

Opel Vivaro Fourgon. Schémas techniques (en mm) L1 H1. Dimensions (en mm) L1 H1 Schémas techniques (m) L1 H1 Dimensions extérieures Empattement Longueur totale Largeur totale Largeur totale mirroirs incl. Hauteur totale Voie avant Voie arrière Porte à faux avant Porte à faux arrière

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ DE L AIR BOUCLAGE DE L A86 À L OUEST

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ DE L AIR BOUCLAGE DE L A86 À L OUEST OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ DE L AIR BOUCLAGE DE L A86 À L OUEST Consolidation du système de cartographie de la qualité de l air Décembre 2011 AIRPARIF Surveillance de la Qualité de l Air En Ile-de-France

Plus en détail

Les bénéfices et les risques de la pratique du vélo Evaluation en Île-de-France Session 3 : Pollutions urbaines, transports et santé

Les bénéfices et les risques de la pratique du vélo Evaluation en Île-de-France Session 3 : Pollutions urbaines, transports et santé Les bénéfices et les risques de la pratique du vélo Evaluation en Île-de-France Session 3 : Pollutions urbaines, transports et santé Corinne Praznoczy Journée de l ORS Île-de-France - 19/06/2012 1 Objet

Plus en détail

Plan de Protection de l Atmosphère de

Plan de Protection de l Atmosphère de Plan de Protection de l Atmosphère de l agglomération lyonnaise Contexte Révision en cours Zoom sur actions transports ZAPA Présentation DREAL - UT69 Jean-François BOSSUAT Direction régionale de l Environnement,

Plus en détail

41. INDICES DE LA QUALITÉ DE L'AIR À BRUXELLES

41. INDICES DE LA QUALITÉ DE L'AIR À BRUXELLES 41. INDICES DE LA QUALITÉ DE L'AIR À BRUXELLES 1.Indice général de la qualité de l'air Pour représenter le degré de pollution atmosphérique de manière simple et compréhensible pour le grand public, un

Plus en détail

LE DIESEL : DES ERREURS DE CASTING Bernard TRAMIER

LE DIESEL : DES ERREURS DE CASTING Bernard TRAMIER LE DIESEL : DES ERREURS DE CASTING Bernard TRAMIER 21 mars 2013 Rappelons tout d abord que le diesel est un moteur, alimenté par un carburant le gazole. Dans le langage courant on confond trop souvent

Plus en détail

Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL

Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL - Les émissions - Le bruit - Les énergies alternatives - Mobilité Urbaine Marchandises Laurent JACQUES Renault Trucks Global Brand Des progrès considérables

Plus en détail

TRANSPORT POUR LES JEUX OLYMPIQUES

TRANSPORT POUR LES JEUX OLYMPIQUES ATHENES LA RESTRUCTURATION DU RESEAU DE TRANSPORT POUR LES JEUX OLYMPIQUES Mots clés : Intégration des systèmes de transport ; Planification ; Politique environnementale ; Projets de transports publics

Plus en détail

les résidences principales en côtes d armor

les résidences principales en côtes d armor 266.353 résidences principales en : + 92.450 par rapport à (+ 53 ) 579.277 personnes habitant dans les résidences principales : + 69.774 par rapport à (+ 14 ) Progressions les plus fortes dans l espace

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L AIR EN 2011 À ÉVRY. Juillet 2012

LA QUALITÉ DE L AIR EN 2011 À ÉVRY. Juillet 2012 LA QUALITÉ DE L AIR EN 2011 À ÉVRY Juillet 20 LA QUALITE DE L'AIR A EVRY EN 2011 COMPLEMENT A LA QUALITE DE L'AIR EN ESSONNE 1. INTRODUCTION La station de surveillance de la qualité de l air d Evry a été

Plus en détail

La modélisation à fine échelle en complément de la métrologie aux abords de l aéroport Lyon Saint Exupéry

La modélisation à fine échelle en complément de la métrologie aux abords de l aéroport Lyon Saint Exupéry 19/06/13 La modélisation à fine échelle en complément de la métrologie aux abords de l aéroport Lyon Saint Exupéry PRÉSENTATION RÉSULTATS D'ETUDE À LA COMMISSION CONSULTATIVE DE L ENVIRONNEMENT DE L AÉROPORT

Plus en détail

L électricité en Bretagne : Consommation, production et approvisionnement. Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre en Bretagne

L électricité en Bretagne : Consommation, production et approvisionnement. Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre en Bretagne L électricité en Bretagne : Consommation, production et approvisionnement GIP Bretagne environnement GIP Bretagne environnement Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre en Bretagne L électricité

Plus en détail

DOMINANTE : PREMIER DEGRE D.I. - ACTIVITES PAGE 1/5 ACHAT D UN VEHICULE. Choisir un véhicule!

DOMINANTE : PREMIER DEGRE D.I. - ACTIVITES PAGE 1/5 ACHAT D UN VEHICULE. Choisir un véhicule! D.I. - CTIVITES PGE 1/5 Choisir un véhicule! 208 Essence 5 portes ccess 1,0 L VTi 68 CV BVM5 Prix total : 12 900,00 208 Diesel HDI 5 portes ccess 1,4 HDI 68 CV BVM 5 Prix total : 14 400,00 Emissions de

Plus en détail

COCKTAIL TRANSPORT TRANSPORT EN COMMUN ET AUTOPARTAGE

COCKTAIL TRANSPORT TRANSPORT EN COMMUN ET AUTOPARTAGE PRÉNOM ET NOM : GROUPE : COCKTAIL TRANSPORT TRANSPORT EN COMMUN ET AUTOPARTAGE Pour te permettre de faire un choix éclairé, le garagiste accepte de te parler également du cocktail transport, qui combine

Plus en détail

LES EMISSIONS DUES AUX TRANSPORTS ROUTIERS NOTE DE SYNTHESE REALISEE DANS LE CADRE D UN PROJET SOUTENU PAR LA REGION PACA ET LA CPA

LES EMISSIONS DUES AUX TRANSPORTS ROUTIERS NOTE DE SYNTHESE REALISEE DANS LE CADRE D UN PROJET SOUTENU PAR LA REGION PACA ET LA CPA LES EMISSIONS DUES AUX TRANSPORTS ROUTIERS NOTE DE SYNTHESE REALISEE DANS LE CADRE D UN PROJET SOUTENU PAR LA REGION PACA ET LA CPA Le Noilly Paradis 146 rue Paradis 13286 Marseille cedex 6 Tél. : 4 91

Plus en détail

LES OXYDES D AZOTE (NO x )

LES OXYDES D AZOTE (NO x ) LES OXYDES D AZOTE (NO x ) Qu appelle-t-on NO x? Où, quand et comment se forme-t-il? Quels sont ses dangers? Les émissions de NO 2 sont-elles réglementées? Comment peut-on s en débarrasser? Quel est le

Plus en détail

SOMMAIRE. Contexte. Bus Citaro NGT : écologie, confort, sécurité et modernité. Le GNV : qu est-ce que c est? Le réseau en chiffres

SOMMAIRE. Contexte. Bus Citaro NGT : écologie, confort, sécurité et modernité. Le GNV : qu est-ce que c est? Le réseau en chiffres SOMMAIRE Contexte 1. Bus Citaro NGT : écologie, confort, sécurité et modernité 2. Le GNV : qu est-ce que c est? 3. Le réseau en chiffres 2 Contexte En 2000, le réseau de Bourges fut l un des premiers à

Plus en détail

C8-BUS, VÉHICULES D ENTRETIEN ET DE VOIRIE

C8-BUS, VÉHICULES D ENTRETIEN ET DE VOIRIE C8-BUS, VÉHICULES D ENTRETIEN ET DE VOIRIE CETTE FICHE CONCERNE: LES VÉHICULES DESTINÉS AU TRANSPORT DE PERSONNES COMPTANT PLUS DE NEUF PLACES ASSISES, CONDUCTEUR COMPRIS (MINIBUS, AUTOCARS, AUTOBUS ET

Plus en détail

Pollution - consommation : l amalgame à éviter

Pollution - consommation : l amalgame à éviter Pollution - consommation : l amalgame à éviter François Roby - UPPA - septembre 2007 Pour la grande majorité des automobilistes, un véhicule qui consomme peu est un véhicule qui pollue peu, car cette association

Plus en détail

Projet de fin d études

Projet de fin d études Projet de fin d études La voiture, un nouvel équipement du bâtiment? Etude de la synergie possible entre bâtiment à énergie positive et véhicule électrique ou hybride rechargeable Yves MARCOUX ENSIEG -

Plus en détail

Synthèse sur le bilan de la qualité de l air en Seine-et-Marne en 2007 Point à proximité du trafic

Synthèse sur le bilan de la qualité de l air en Seine-et-Marne en 2007 Point à proximité du trafic Synthèse sur le bilan de la qualité de l air en Seine-et-Marne en 2007 Point à proximité du trafic A la demande du Conseil Général de la Seine-et-Marne, AIRPARIF a établi un bilan de la qualité de l air

Plus en détail

Quelle qualité de l air au volant? Premiers éléments de réponse en Ile-de-France

Quelle qualité de l air au volant? Premiers éléments de réponse en Ile-de-France Quelle qualité de l air au volant? ---------------------------- Les automobilistes sont nettement plus exposés à la pollution atmosphérique que les piétons, même à proximité des grands axes. Tel est le

Plus en détail

Classe de seconde HYERES (Var ~ France) 27 mars 2013~ Université de Toulon et du Var

Classe de seconde HYERES (Var ~ France) 27 mars 2013~ Université de Toulon et du Var Classe de seconde HYERES (Var ~ France) 27 mars 2013~ Université de Toulon et du Var 1 Le dioxyde de carbone, gaz incolore, inerte et non toxique, est le principal gaz à effet de serre naturel avec la

Plus en détail

Comment lutter contre la pollution urbaine Le Plan d urgence pour la qualité de l air

Comment lutter contre la pollution urbaine Le Plan d urgence pour la qualité de l air Comment lutter contre la pollution urbaine Le Plan d urgence pour la qualité de l air Page 2 / 10 Comment lutter contre la pollution urbaine : Plan d'urgence pour la Qualité de l'air UCIL COMMISSION ÉCOLOGIE

Plus en détail

Déplacements. urbains. augmente. se développent LA MOBILITÉ. On va quand même pas nous empêcher d habiter à la campagne!

Déplacements. urbains. augmente. se développent LA MOBILITÉ. On va quand même pas nous empêcher d habiter à la campagne! On va quand même pas nous empêcher d habiter à la campagne! LA MOBILITÉ augmente L organisation des activités entraîne une augmentation de la mobilité : Doublements de la distance domicile-travail depuis

Plus en détail

Caractéristiques Techniques au 07 octobre 2015. Le Nouveau Caddy Van

Caractéristiques Techniques au 07 octobre 2015. Le Nouveau Caddy Van Caractéristiques Techniques au 07 octobre 2015 Le Nouveau Van 2.0 TDI 75 2.0 TDI 102 Van Van Maxi Van Turbo Diesel à Injection Directe, Common Rail, Filtre à particules Turbo Diesel à Injection Directe,

Plus en détail

PRESSE INFO Mazda (Suisse) SA

PRESSE INFO Mazda (Suisse) SA Entre autres nouveautés, Mazda présente le concept car RX-EVOLV équipé d un nouveau moteur rotatif "De nouvelles idées qui éveillent vos émotions", tel est le message de Mazda au Salon de Tokyo Mazda Motor

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Poids lourds et gaz polluants : des progrès constants et méconnus

COMMUNIQUÉ. Poids lourds et gaz polluants : des progrès constants et méconnus Paris, le 30 septembre 2009 COMMUNIQUÉ Poids lourds et gaz polluants : des progrès constants et méconnus Au 1 er octobre 2009, la norme Euro V entre en vigueur pour tous les véhicules utilitaires lourds

Plus en détail

LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE ET LES TRANSPORTS FRANCILIENS

LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE ET LES TRANSPORTS FRANCILIENS 5.04.011 LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE ET LES TRANSPORTS FRANCILIENS Institut d Aménagement et d Urbanisme de la Région Ile-de-France 15 rue Falguière 75740 Paris cedex 15 tél. : 01.53.85.77.40 Télécopie

Plus en détail

L automobile en France: De la diffusion sociale vers la saturation

L automobile en France: De la diffusion sociale vers la saturation L automobile en France: De la diffusion sociale vers la saturation (E. Boucq, R. Collet, J.-L. Madre, L. Hivert) 10ème séminaire est-ouest francophone de socio-économie des transports Montréal, le 02 juin

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Jeudi 7 mai 2015 Plan de la présentation Historique des indices Notaires INSEE Pointsclés de la méthode de calcul Une méthodologie vivante Résultats au T4 2014 (le T1 2015 sera disponible le 28 mai prochain)

Plus en détail

CARACTÉRISATION DE LA QUALITÉ DE L'AIR À PROXIMITÉ DES VOIES À GRANDE CIRCULATION

CARACTÉRISATION DE LA QUALITÉ DE L'AIR À PROXIMITÉ DES VOIES À GRANDE CIRCULATION CARACTÉRISATION DE LA QUALITÉ DE L'AIR À PROXIMITÉ DES VOIES À GRANDE CIRCULATION Modélisation de la pollution atmosphérique à proximité des axes routiers les plus importants d Île-de-France : croisement

Plus en détail

Etude de la qualité de l air en proximité automobile sur l agglomération mulhousienne

Etude de la qualité de l air en proximité automobile sur l agglomération mulhousienne Etude de la qualité de l air en proximité automobile sur l agglomération mulhousienne Simulation état 2007 Septembre 2008 Conditions de diffusion des données : Diffusion libre pour une réutilisation ultérieure

Plus en détail

Le Diagnostic Environnemental de la Mobilité 2006

Le Diagnostic Environnemental de la Mobilité 2006 Le Diagnostic Environnemental de la Mobilité 2006 Consommation énergétique, émissions de gaz à effet de serre et de polluants locaux de l air : quel est l impact des transports et des déplacements? Introduction

Plus en détail

Evaluation stratégique environnementale du réseau de métro automatique du Grand Paris

Evaluation stratégique environnementale du réseau de métro automatique du Grand Paris Evaluation Stratégique environnementale du réseau primaire de transport d intérêt nationale du Grand Paris Document provisoire strictement confidentiel SOCIETE DU GRAND PARIS Evaluation stratégique environnementale

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2008

La sécurité routière en France Bilan de l année 2008 La sécurité routière en France Bilan de l année 2008 Conférence de presse - Hôtel de Roquelaure 19 juin 2009 Jean CHAPELON Secrétaire général de l Observatoire national interministériel de sécurité routière

Plus en détail

Îlot Vélos de Neuilly-Plaisance

Îlot Vélos de Neuilly-Plaisance CONSTAT DE L'EXPERIMENTATION Direction Ville et Action Territoriale 17 janvier 2004 Jean Claude BERARDO 01 44 68 36 18 (Ce document est réalisé à partir de données fournies par l'exploitant Diapason par

Plus en détail

Risques et pollutions

Risques et pollutions PRESERVER LA BIODIVERSITE ET LES RESSOURCES NATURELLES Le développement durable ne concerne pas seulement les risques que les pratiques des citoyens peuvent occasionner pour l environnement ; il intègre

Plus en détail

> La part des familles nombreuses est moins importante à Paris qu en Ilede-France

> La part des familles nombreuses est moins importante à Paris qu en Ilede-France Composition des ménages et des familles, modes de garde des enfants Modes de cohabitation > Huit jeunes Parisiens sur dix de 15-19 ans vivent chez leurs parents. > Deux Parisiennes sur cinq de 20-34 ans

Plus en détail

Florence Guéguen, Peter Stille, Maurice Millet

Florence Guéguen, Peter Stille, Maurice Millet Arbres urbains et qualité de l air : caractérisation chimique et isotopique des aérosols organiques/inorganiques par biomonitoring (écorces des arbres) Florence Guéguen, Peter Stille, Maurice Millet La

Plus en détail

Actualité AIRP RIF. Quel impact sur la qualité de l air d un échangeur routier urbain? Le cas de l échangeur de Bagnolet

Actualité AIRP RIF. Quel impact sur la qualité de l air d un échangeur routier urbain? Le cas de l échangeur de Bagnolet Un impact sur l air 4m à la ronde p 2 p 3 p 5 Pollution maximale au sein même de l échangeur L impact du boulevard Périphérique w w w. a i r p a r i f. a s s o. f r IRP RIF N 25 - vril 25 ctualité S U

Plus en détail

PROJET D EXPÉRIMENTATION D UNE ZONE D ACTIONS PRIORITAIRES POUR L AIR - ZAPA. Novembre 2012

PROJET D EXPÉRIMENTATION D UNE ZONE D ACTIONS PRIORITAIRES POUR L AIR - ZAPA. Novembre 2012 PROJET D EXPÉRIMENTATION D UNE ZONE D ACTIONS PRIORITAIRES POUR L AIR - ZAPA Novembre 2012 Surveillance de la Qualité de l Air en Île-de-France PROJET D EXPERIMENTATION D UNE ZONE D ACTIONS PRIORITAIRES

Plus en détail

QUALITÉ DE L AIR SUR ET AUTOUR DE LA PLATE-FORME AÉROPORTUAIRE DE PARIS-CHARLES DE GAULLE (AÉROPORTS DE PARIS) Gwenaël Roudaut

QUALITÉ DE L AIR SUR ET AUTOUR DE LA PLATE-FORME AÉROPORTUAIRE DE PARIS-CHARLES DE GAULLE (AÉROPORTS DE PARIS) Gwenaël Roudaut QUALITÉ DE L AIR SUR ET AUTOUR DE LA PLATE-FORME AÉROPORTUAIRE DE PARIS-CHARLES DE GAULLE (AÉROPORTS DE PARIS) Gwenaël Roudaut La qualité de l air sur et autour de n importe quel aéroport est un enjeu

Plus en détail

Transports et qualité de l'air

Transports et qualité de l'air Mardi de la DGPR et de la DGEC 14 février 2012 Transports et qualité de l'air MEDDTL / Bureau de la Qualité de l Air Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Bilan d émissions de GES

Bilan d émissions de GES Bilan d émissions de GES Institut Départemental Albert Calmette de Camiers Application du décret du 11 juillet 2011 relatif au bilan des émissions de GES. Format de restitution conforme à l Annexe 3 de

Plus en détail

Dossier d enquête préalable à la Déclaration d Utilité Publique. Pièce J : Annexes de l étude d impact

Dossier d enquête préalable à la Déclaration d Utilité Publique. Pièce J : Annexes de l étude d impact Dossier d enquête préalable à la Déclaration d Utilité Publique Pièce J : Annexes de l étude d impact Annexe 1 : Analyse Faune - Flore Annexe 2 : Etude Air et Santé Annexe 3 : Campagne et mesures acoustiques

Plus en détail

DEMOMED 75 Etude sur la démographie médicale parisienne

DEMOMED 75 Etude sur la démographie médicale parisienne + Unité REMES DEMOMED 75 Etude sur la démographie médicale parisienne RESTITUTION DES RESULTATS 28 janvier 2014 Hôtel de Ville de Paris + Démomed 75 2 1. Contexte, objectifs et méthode de l enquête 2.

Plus en détail

Calcul des émissions de polluants des véhicules automobiles en tunnel

Calcul des émissions de polluants des véhicules automobiles en tunnel Les documents d'information Calcul des émissions de polluants des véhicules automobiles en tunnel Novembre 2012 Centre d'études des Tunnels www.cetu.developpement-durable.gouv.fr Ministère de l'écologie

Plus en détail

Chapitre 1 : Diagnostics

Chapitre 1 : Diagnostics Chapitre 1 : Diagnostics I/ Pollutions atmosphériques 1) La qualité de l'air : «toxicité de l'air» 2) L'ozone stratosphérique : «trou d'ozone» 3) Effets radiatifs et changement climatique : «Gaz à effet

Plus en détail

N 2. Missions : Mars 2013

N 2. Missions : Mars 2013 N 2 La problématique air-énergie énergie-climat liée au transport routier en Aquitaine Mars 2013 Les résultats présentés dans ce document sont le fruit d une collaboration entre le CETE Sud-Ouest, la DREAL

Plus en détail

Nouvelles réglementations sur l air l RAA et RDOCÉCA

Nouvelles réglementations sur l air l RAA et RDOCÉCA Nouvelles réglementations r sur l air l au Québec : RAA et RDOCÉCA CA Michel Goulet, directeur Direction des politiques de la qualité de l atmosphère Ministère du Développement durable, de l Environnement

Plus en détail

TESTS RDE* SUR DES VEHICULES GPL

TESTS RDE* SUR DES VEHICULES GPL TESTS RDE* SUR DES VEHICULES GPL Etude des émissions de gaz et particules Novembre 2015 réalisée pour le Comité Français du Butane et du Propane *RDE: Real Driving Emissions Emissions en conditions réelles

Plus en détail