S INSTALLER AU PORTUGAL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "S INSTALLER AU PORTUGAL"

Transcription

1 GUIDE S INSTALLER AU PORTUGAL 3º EDITION Forum de l Investissement et de l Immobilier au Portugal 6 avril - Lisbonne

2 LES POINTS CLÉS DE LA FISCALITÉ AU PORTUGAL Les bases du système fiscal portugais actuel ont été fixées au milieu des années 1980 dans le cadre de l harmonisation de la législation nationale avec les diverses directives européennes adoptées en la matière. Ces dispositions ont cependant fait l objet de plusieurs réformes significatives ces dernières années. L entité que l on désigne par le sigle ATA (Autoridade Tributária e Aduaneira) est l administration fiscale qui a pour mission d assurer la liquidation et le recouvrement des impôts sur le revenu, sur le patrimoine et sur la consommation, ainsi que des droits de douane. Elle exerce le rôle d inspection fiscale et veille au respect des accords internationaux, européens particulièrement, en collaborant avec les administrations des pays concernés. Enfin, l ATA a un devoir d information et d orientation des contribuables, ce qui en fait l interlocuteur de référence pour toute question relative au fonctionnement du système fiscal portugais. En ce qui concerne la fiscalité au Portugal, il est important de comprendre les impôts suivants: A. L Impôt sur les Personnes Physiques - Imposto sobre o Rendimento das Pessoas Singulares (IRS) Les revenus perçus par les personnes physiques au Portugal sont soumis à l Impôt sur le Revenu des Personnes Physiques (IRS), qui est appliqué sur leur valeur annuelle, selon les catégories suivantes: Catégorie A: Revenus de travail dépendant Catégorie B: Revenus de travail indépendant Catégorie E: Revenus de capitaux Catégorie F: Revenus fonciers Catégorie G: Augmentation d actifs (notamment les plus-values) Catégorie H: Pensions (retraites, pensions d invalidité, de réversion et autres pensions alimentaires) Le revenu imposable dans le cadre de l IRS résulte de la totalité des revenus annuels pour les catégories exposées ci-dessus, en prenant en considération les déductions et rabais spécifiques à chacune. Veuillez noter que l IRS portera sur la totalité des revenus des assujettis résidents au Portugal, y compris les revenus perçus hors de ce territoire. En ce qui concerne les non-résidents, l IRS portera uniquement sur les revenus perçus au Portugal. Il existe aussi un régime spécial pour les résidents non-habituel. 27

3 TAUX APPLICABLES Le tableau ci-dessous expose les taux applicables aux revenus des résidents fiscaux au Portugal, divisé en 5 échelons: Revenu imposable Taux (%) Normal (A) Moyen (B) Jusqu à ,5 14, jusqu à ,5 23, jusqu à , jusqu à ,613 Supérieur à Les revenus imposables supérieurs à seront divisés en deux parties et soumis à 2 taux différents (colonnes A et B): (i) une première partie, correspondant au montant maximum de la limite de l échelon que la somme en question intègre, qui sera soumise au taux moyen (colonne B); (ii) une deuxième partie, correspondant à l excédent, qui sera alors soumise au taux normal de l échelon suivant (colonne A). En outre, il faudra considérer la surtaxe de solidarité (créée en 2013, en raison de la crise). Ainsi, les revenus imposables supérieurs à et inférieurs à seront soumis à une surtaxe de 2,5%. Les revenus supérieurs à seront divisés en deux tranches: jusqu à il s appliquera une surtaxe de 2,5% et sur l excédent il s appliquera un taux de 5%. Par ailleurs, la loi fiscale portugaise prévoit l application de prélèvements libératoires sur certains revenus notamment: a. Sont soumis à une retenue à la source définitive, à un prélèvement libératoire de 28%, notamment les revenus perçus sur le territoire portugais suivants: Les revenus de capitaux de source portugaise, payés aux résidents ou non-résidents, par ou via des entités avec un siège sociale, une direction réelle ou un établissement stable au Portugal responsables pour le paiement avec une compatibilité organisée. Les revenus de valeurs mobilières payés ou mis à la disposition de ses titulaires résidents sur le territoire portugais, dus par des entités sans domicile au Portugal à qui il n est pas possible d imputer ce paiement, via des entités mandatées par des débiteurs ou titulaires ou agissant pour compte d autrui, à l exclusion des revenus payés ou mis à la disposition de fonds d investissement constitués selon la législation nationale, auquel cas il n y aura pas de retenue à la source; b. Sont soumis à une retenue à la source définitive, à un prélèvement libératoire de 35%, notamment les revenus suivants: Tout revenu payé ou mis à disposition sur des comptes ouverts au nom d un ou plusieurs titulaires mais pour le compte de tiers non identifiés, sauf lorsque le bénéficiaire effectif est identifié, auquel cas sont appliquées les règles générales; Les revenus mentionnés payés ou mis à disposition de ses titulaires résidents sur le territoire portugais, dus par des entités ayant leur siège social dans un pays, un territoire ou une région soumis à un régime fiscal manifestement plus favorable et énoncé sur arrêté ministériel, via des entités mandatées par des débiteurs ou titulaires ou agissant pour compte d autrui. B. IRC (Impôt sur les personnes morales) Les sociétés résidentes et les personnes morales et autres entités non-résidentes qui possèdent un établissement stable sur le territoire portugais sont assujetties à l IRC sur 28

4 l ensemble de leurs revenus, y compris ceux obtenus hors du pays. Le taux d imposition varie en fonction des activités et bénéfices de l entreprise: Taux général pour les sociétés résidentes: 21%, (les régions autonomes des Açores et Madère ont un régime spécial). A noter que les Petites et Moyennes Entreprises (PME) bénéficient d un taux d imposition réduit de 17% pour une base imposable jusqu à Taux général pour les sociétés non-résidentes: 25% La structure d investissement la plus «en vogue», du point de vue de l investisseur, est la société d achat et revente puisque celle-ci peut bénéficier d une suspension du droit de mutation pendant trois, si certains prérequis sont remplis. Une société de ce type opérant dans le marché de la rénovation peut bénéficier d un taux réduit de TVA, d exonérations du droit de Mutation et d Impôt foncier, si les biens immobiliers se situent dans certaines zones prédéfinies. C. IMT (Impôt Municipal sur les Transmissions Immobilières à titre onéreux) L IMT est appliqué sur les transferts à titre onéreux de droits de propriété ou de parts de ces droits, pour les biens situés sur le territoire portugais. L IMT est dû par toute personne, individuelle ou entité, bénéficiaire du transfert des droits d un bien immeuble situé au Portugal, qu elle soit ou non résidente fiscale sur le territoire. En règle générale, l IMT est calculé sur la valeur d acquisition (prix déclaré dans l acte de vente) ou sur la valeur imposable (patrimoniale) si celle-ci est plus élevée. Les taux applicables sont les suivants: a) Acquisition d un bien immobilier en vue de résidence permanente: Revenu imposable (en euros) Taux d imposition Marginal Moyen (*) Jusqu à jusqu à , jusqu à , jusqu à , jusqu à Supérieur à (taux unique) (*) Jusqu à la limite supérieure de la tranche d imposition b) Acquisition d un bien immobilier destiné au logement, non couvert par le paragraphe précédent: Revenu imposable (en euros) Taux d imposition Marginal Moyen (*) Jusqu à jusqu à , jusqu à , jusqu à , jusqu à Supérieur à (taux unique) (*) Jusqu à la limite supérieure de la tranche d imposition 29

5 c) Acquisition d une propriété rurale: 5%; d) Toute acquisition de propriétés urbaines: 6,5 %; D. Imposto de selo - Droit de timbre C est un impôt portant sur un certain nombre d actes dont la liste est fournie par un tableau général annexé au Code du droit de timbre (Código do Imposto do Selo), tels que : actes, contrats, documents, titres, livres, papiers, et les mutations à titre gratuit réalisées sur le territoire portugais et non assujetties à la TVA, ou assujetties mais exonérées de TVA. Dans le cas d une acquisition immobilière, le droit de timbre doit être prélevé sur l acquisition onéreuse du propriétaire ou du droit équivalent acquis. Ici, un taux de 0,8% sera prélevé. Les contrats de location sont aussi soumis à un droit de timbre de 10%, imposé sur le montant du premier loyer. E. IMI (taxe foncière municipale) L IMI est un impôt annuel perçu sur la valeur patrimoniale imposable des biens immobiliers, déterminée par les services des impôts sur la base de certains critères prévus par la loi (notamment la zone, la localisation et les éléments de confort), dû par les propriétaires respectifs au 31 décembre de chaque année. L IMI peut être payé en trois échéances lorsque l impôt dû est supérieur à 500, en avril, juillet et novembre de l année suivant celle à laquelle il se rapporte. Dans le cas d un bénéficiaire d un droit de surface, l impôt est dû par le bénéficiaire ou par le propriétaire de la surface. Actuellement, les taux de l IMI oscillent entre 0,3 % et 0,45 % de la valeur imposable du bien immobilier, pour les propriétés urbaines, y compris les terrains à bâtir. Ce sont les municipalités qui, sur délibération de l assemblée municipale, fixent le taux à appliquer chaque année, dans la fourchette prévue. Quant aux propriétés rustiques, le taux à appliquer est fixé à 0,8 % de la valeur patrimoniale. Le Budget de l Etat 2017 a créé une taxe foncière municipale additionnelle sur les patrimoines immobiliers supérieurs à ,00. F. IVA (TVA) La TVA est un impôt commun à tous les pays membres de la Communauté européenne, toutefois chaque Etat-Membre est libre de gérer cette taxe comme il le souhaite. Ainsi, au Portugal, il existe trois taux de TVA: Continent Madère / Açores Taux NORMAL 23% 22% / 18% Taux INTERMEDIAIRE 13% 12% / 9% Taux REDUIT 6% 5% / 4% Tatiana Cardoso (Avocat Senior) et Anthony Meira (avocat junior) 30

IMPÔTS ET TAXES FONCIÈRES

IMPÔTS ET TAXES FONCIÈRES IMPÔTS ET TAXES FONCIÈRES 1) LES IMPÔTS ET TAXES LORS DE L ACQUISITION D'UNE PROPRIÉTÉ En général, et si les exemptions tapées dans la loi ne sont pas appliquées, l'acquisition de biens immobiliers est

Plus en détail

LE PORTUGAL: PLATEFORME D'INVESTISSEMENT

LE PORTUGAL: PLATEFORME D'INVESTISSEMENT LE PORTUGAL: PLATEFORME D'INVESTISSEMENT LE PORTUGAL: PLATEFORME D'INVESTISSEMENT 8 Réseau de conventions pour éviter la double imposition Régime des résidents nonhabituels 1 Golden Visa 2 7 3 Participation

Plus en détail

ORTUGAL: PLATEFORME D'INVESTISSEMENT ROGÉRIO

ORTUGAL: PLATEFORME D'INVESTISSEMENT ROGÉRIO LE PORTUGAL ORTUGAL: PLATEFORME D'INVESTISSEMENT ROGÉRIO M. FERNANDESF FERREIRA M. F ASSOCIÉ & FONDATEUR Maison au Portugal 25 Mars 2017 LE PORTUGAL : PLATEFORME D'INVESTISSEMENT Régime des résidents non-habituels

Plus en détail

VIVRE AU PORTUGAL UNE ALLIANCE : CONFORT DE VIE ET STATUT FISCAL ATTRACTIF

VIVRE AU PORTUGAL UNE ALLIANCE : CONFORT DE VIE ET STATUT FISCAL ATTRACTIF VIVRE AU PORTUGAL UNE ALLIANCE : CONFORT DE VIE ET STATUT FISCAL ATTRACTIF Les informations disponibles sur la présente documentation ont pour seule fin de donner une information générale à son lecteur.

Plus en détail

INSTALLATION PORTUGAISES ORTUGAL: IMPLICATIONS ET FRANÇAISES ROGÉRIO M. FERNANDESF M. F MARTA FERREIRA MACHADO LAURENT HUGELIN SALON MAI

INSTALLATION PORTUGAISES ORTUGAL: IMPLICATIONS ET FRANÇAISES ROGÉRIO M. FERNANDESF M. F MARTA FERREIRA MACHADO LAURENT HUGELIN SALON MAI INSTALLATION AU PORTUGAL ORTUGAL: IMPLICATIONS PORTUGAISES ET FRANÇAISES ROGÉRIO M. FERNANDESF FERREIRA M. F MARTA MACHADO DE ALMEIDA LAURENT HUGELIN SALON IMMOBILIER AI 2017 MAI PRÉSENTATION Personnes

Plus en détail

QUELLE EST LA FISCALITÉ DES SCPI?

QUELLE EST LA FISCALITÉ DES SCPI? INVESTMENT MANAGEMENT QUELLE EST LA FISCALITÉ DES SCPI? Les dispositions suivantes résument les conséquences fiscales applicables aux associés de sociétés civiles de placement immobilier SCPI et ne sont

Plus en détail

cerfa ANNÉE 2012 N 2048-M-SD

cerfa ANNÉE 2012 N 2048-M-SD cerfa N 12358*07 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES ANNÉE 2012 N 2048-M-SD @internet-dgfip REDACTEUR DE L ACTE NOM : ADRESSE : NUMERO CRPCEN : DÉCLARATION DE PLUS-VALUE SUR LES CESSIONS DE BIENS

Plus en détail

Cas pratique de synthèse LONG

Cas pratique de synthèse LONG Cas pratique de synthèse LONG I. L impôt sur le revenu M. LONG Jean est chef d entreprise. Il détenait en début d année 60% d une SARL assujettie à l impôt sur les sociétés dont le siège social est situé

Plus en détail

Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS)

Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) 1 / 5 Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) 19/05/2016 La CSG est un prélèvement de nature fiscale mais dont l objet est social, il s est substitué,

Plus en détail

REGIME FISCAL ET SOCIAL DES OPTIONS SUR TITRES - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS PLANS QUALIFIES

REGIME FISCAL ET SOCIAL DES OPTIONS SUR TITRES - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS PLANS QUALIFIES REGIME FISCAL ET SOCIAL DES OPTIONS SUR TITRES - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS PLANS QUALIFIES Le régime exposé ci-après est applicable aux seules options sur titres attribuées, par des sociétés françaises,

Plus en détail

AVENANT A LA CONVENTION ENTRE LA FRANCE ET LE PORTUGAL DU 14 JANVIER 1971 TENDANT A EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS

AVENANT A LA CONVENTION ENTRE LA FRANCE ET LE PORTUGAL DU 14 JANVIER 1971 TENDANT A EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS A NOTER La France et le Portugal ont signé le 25 août 2016 à Lisbonne un avenant à la convention tendant à éviter les doubles impositions et à établir des règles d assistance administrative réciproque

Plus en détail

A- MONTANT ET LIMITES DES RÉDUCTIONS POUR CHARGES DE FAMILLE

A- MONTANT ET LIMITES DES RÉDUCTIONS POUR CHARGES DE FAMILLE RÉDUCTIONS D IMPÔT I REDUCTIONS POUR CHARGE DE FAMILLE A- MONTANT ET LIMITES DES RÉDUCTIONS POUR CHARGES DE FAMILLE Les dispositions de l article 74 du C.G.I prévoient des réductions pour charges de famille

Plus en détail

Texte n DGI 2008/49 Note commune n 25/2008

Texte n DGI 2008/49 Note commune n 25/2008 Texte n DGI 2008/49 Note commune n 25/2008 O B J E T : Commentaire des dispositions de l article 59 de la loi n 2007-70 du 27 décembre 2007, portant loi de finances pour l année 2008 prévoyant l obligation

Plus en détail

cerfa ANNÉE 2014 N 2048-M-SD

cerfa ANNÉE 2014 N 2048-M-SD cerfa N 12358*09 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES ANNÉE 2014 N 2048-M-SD @internet-dgfip DÉCLARATION DE PLUS-VALUE SUR LES CESSIONS DE BIENS MEUBLES OU DE PARTS DE SOCIETES A PREPONDERANCE IMMOBILIERE

Plus en détail

cerfa ANNÉE 2011 N 2048-M-SD

cerfa ANNÉE 2011 N 2048-M-SD cerfa N 12358*06 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES ANNÉE 2011 N 2048-M-SD @internet-dgfip DÉCLARATION DE PLUS-VALUE SUR LES CESSIONS DE BIENS MEUBLES OU DE PARTS DE SOCIETES A PREPONDERANCE IMMOBILIERE

Plus en détail

SOMMAIRE Les impôts locaux Les revenus financiers Les revenus fonciers Les plus-values des particuliers L impôt sur le revenu des particuliers

SOMMAIRE Les impôts locaux Les revenus financiers Les revenus fonciers Les plus-values des particuliers L impôt sur le revenu des particuliers SOMMAIRE Les impôts locaux Fiche 1 Les taxes foncières... 4 Fiche 2 La taxe d habitation... 6 Fiche 3 La cotisation foncière des entreprises... 8 Fiche 4 La cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises...

Plus en détail

cerfa ANNÉE 2011 N 2048-M-SD

cerfa ANNÉE 2011 N 2048-M-SD cerfa N 12358*06 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES ANNÉE 2011 N 2048-M-SD @internet-dgfip DÉCLARATION DE PLUS-VALUE SUR LES CESSIONS DE BIENS MEUBLES OU DE PARTS DE SOCIETES A PREPONDERANCE IMMOBILIERE

Plus en détail

2.2. DU BON USAGE D UNE SOCIÉTÉ CIVILE IMMOBILIÈRE (SCI)

2.2. DU BON USAGE D UNE SOCIÉTÉ CIVILE IMMOBILIÈRE (SCI) plus-value est possible sous conditions (application de l article 151 septies du Code général des impôts voir chapitre 3). Les entreprises et sociétés relevant de l impôt sur le revenu qui réalisent depuis

Plus en détail

I n t e r n a t i o n a l ANALYSE PATRIMONIALE. Une analyse patrimoniale doit être actualisée en

I n t e r n a t i o n a l ANALYSE PATRIMONIALE. Une analyse patrimoniale doit être actualisée en Cyber EX I n t e r n a t i o n a l ANALYSE PATRIMONIALE Une analyse patrimoniale doit être actualisée en relation avec les dispositions des lois de financement annuelles (Budgets de l Etat et de la sécurité

Plus en détail

Synthèse de la Loi de Finances initiale pour 2012

Synthèse de la Loi de Finances initiale pour 2012 Synthèse de la Loi de Finances initiale pour 2012 Après une année 2011 marquée par des réformes importantes de la fiscalité du patrimoine, l adoption de la loi de finances2012 constitue un évènement essentiel

Plus en détail

RÉFORME DU BARÊME DE L IMPÔT SUR LE REVENU (IR 2007 REVENUS 2006)

RÉFORME DU BARÊME DE L IMPÔT SUR LE REVENU (IR 2007 REVENUS 2006) RÉFORME DU BARÊME DE L IMPÔT SUR LE REVENU (IR 2007 REVENUS 2006) Situation actuelle 1. Les revenus, à l exception des plus-values imposées à un taux proportionnel et des revenus soumis au prélèvement

Plus en détail

Le contentieux de Ruyter

Le contentieux de Ruyter RAPPORT (extrait) de Mme Eva SAS Octobre 2015 Députée Le contentieux de Ruyter a. L origine de l affaire...1 b. La solution de l arrêt du 26 février 2015...2 c. Les conséquences budgétaires...4 LES PRÉLÈVEMENTS

Plus en détail

Loi fédérale sur l amélioration des conditions fiscales en vue de renforcer la compétitivité du site entrepreneurial suisse

Loi fédérale sur l amélioration des conditions fiscales en vue de renforcer la compétitivité du site entrepreneurial suisse Loi fédérale sur l amélioration des conditions fiscales en vue de renforcer la compétitivité du site entrepreneurial suisse (Loi sur la réforme de l imposition des entreprises III) Projet du L Assemblée

Plus en détail

PARTIE 3 : IMPOT SUR LE REVENU. Chapitre 21 : Les revenus de capitaux mobiliers

PARTIE 3 : IMPOT SUR LE REVENU. Chapitre 21 : Les revenus de capitaux mobiliers PARTIE 3 : IMPOT SUR LE REVENU Au programme : 1. Champ d application 2. Les dividendes et revenus assimilés 3. Les produits des placements à revenu fixe 4. Les charges déductibles des revenus mobiliers

Plus en détail

LA FISCALITE EN ALLEMAGNE. Les personnes physiques résidentes d Allemagne sont imposables à raison de leur revenu mondial.

LA FISCALITE EN ALLEMAGNE. Les personnes physiques résidentes d Allemagne sont imposables à raison de leur revenu mondial. DIRECTION DE LA LÉGISLATION FISCALE SOUS-DIRECTION E - BUREAU E 2 TELEDOC 568 : C. Thébault : 89.223 : 89.690 N : 2006000771 FE 12/2006 PARIS, LE LA FISCALITE EN ALLEMAGNE I - L imposition des personnes

Plus en détail

GUIDE ISF 2017 COMMENT RÉDUIRE SES IMPÔTS GRÂCE AU CROWDFUNDING?

GUIDE ISF 2017 COMMENT RÉDUIRE SES IMPÔTS GRÂCE AU CROWDFUNDING? GUIDE ISF 2017 COMMENT RÉDUIRE SES IMPÔTS GRÂCE AU CROWDFUNDING? Toutes les étapes pour vous guider dans la fiscalité de vos investissements chez Anaxago. Le présent document n est qu un outil indicatif.

Plus en détail

Projet. de loi de finances pour Imposition des plus-values

Projet. de loi de finances pour Imposition des plus-values Projet de loi de finances pour 2001 Imposition des plus-values PLF 2001 Imposition des plus-values 3 Rapport sur l imposition des plus-values PLF 2001 Imposition des plus-values 5 Aux termes de l article

Plus en détail

COURS DE FISCALITE DES PERSONNES PHYSIQUES TROISIEME PARTIE : LES BNC ET REVENUS ASSIMILES. 1.Définition et caractéristiques

COURS DE FISCALITE DES PERSONNES PHYSIQUES TROISIEME PARTIE : LES BNC ET REVENUS ASSIMILES. 1.Définition et caractéristiques TROISIEME PARTIE : LES BNC ET REVENUS ASSIMILES 1.Définition et caractéristiques Il s agit des bénéfices des professions libérales 1, des charges et offices dont le titulaires 2 n ont pas la qualité de

Plus en détail

Cas pratique FER. Elle est mariée à Monsieur FER Roland qui exerce la profession d agent de maintenance à la Région.

Cas pratique FER. Elle est mariée à Monsieur FER Roland qui exerce la profession d agent de maintenance à la Région. Cas pratique FER Mme. FER Lucie est chef d entreprise. Elle détient 90% d une SARL TRIDENT assujettie à l impôt sur les sociétés et dont le siège est à MONTPELLIER. Elle en est la gérante. Elle est mariée

Plus en détail

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009 IMPÔTS LEXIQUE A Abattement : Somme forfaitaire qui est déduite des revenus. Par exemple, les personnes âgées de plus de 65 ans ou invalides sous certaines conditions bénéficient d un abattement de 2 266

Plus en détail

Désignation du cédant (si l immeuble est détenu par une société ou par un fonds de placement immobilier, remplir page 4)

Désignation du cédant (si l immeuble est détenu par une société ou par un fonds de placement immobilier, remplir page 4) cerfa 14968*04 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES ANNÉE 2017 N 2048-TAB-SD @internet-dgfip DÉCLARATION DE PLUS-VALUE SUR LES CESSIONS DE TERRAINS À BÂTIR (DÉFINIS AU 1 DU 2 DU I DE L ARTICLE 257

Plus en détail

cerfa ANNÉE 2010 N 2048-IMM-SD

cerfa ANNÉE 2010 N 2048-IMM-SD cerfa N 12359*08 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES ANNÉE 2010 N 2048-IMM-SD @internet-dgfip DÉCLARATION DE PLUS-VALUE SUR LES CESSIONS D IMMEUBLES OU DE IMMOBILIERS TAXE FORFAITAIRE SUR LA CESSION

Plus en détail

G / PV I PV Immo / Modalités imposit

G / PV I PV Immo / Modalités imposit G / PV I PV Immo / Modalités imposit Instruction du 19 février 2004 BOI 8 M-2-04 PLUS-VALUES IMMOBILIERES. CONTRIBUABLES NON DOMICILIES EN FRANCE. NOUVEAU REGIME DE DESIGNATION DE REPRESENTANT ACCREDITE.

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 5 Liste des abréviations les plus couramment utilisées 11 Préambule 13. Partie 1. La résidence fiscale 15

Table des matières. Sommaire 5 Liste des abréviations les plus couramment utilisées 11 Préambule 13. Partie 1. La résidence fiscale 15 Sommaire 5 Liste des abréviations les plus couramment utilisées 11 Préambule 13 Partie 1. La résidence fiscale 15 Titre 1. Définition 17 Chapitre 1. Contexte international 19 Section 1. Impact des conventions

Plus en détail

Point d actualité spécial sur le projet de réforme fiscale

Point d actualité spécial sur le projet de réforme fiscale NEWSLETTER 1 er SEPTEMBRE 2017 Point d actualité spécial sur le projet de réforme fiscale Introduction Le projet de loi de finances pour 2018 sera officiellement présenté en conseil des ministres le 27

Plus en détail

PRÉPARER SA RETRAITE ET RÉDUIRE SES IMPÔTS

PRÉPARER SA RETRAITE ET RÉDUIRE SES IMPÔTS PRÉPARER SA RETRAITE ET RÉDUIRE SES IMPÔTS Principale caractéristique des produits d épargne retraite : ils comportent un avantage fiscal qui vous permet de réduire votre effort d épargne. Mais cet avantage

Plus en détail

Prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu : qu'est-ce qui est prévu?

Prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu : qu'est-ce qui est prévu? Prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu : qu'est-ce qui est prévu? Publié le 07 avril 2017 Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre) Le prélèvement à la source de

Plus en détail

Revenus de la location et détention immobilière. Click to edit Master subtitle style

Revenus de la location et détention immobilière. Click to edit Master subtitle style Revenus de la location et détention immobilière Click to edit Master subtitle style Point de cours: Revenus fonciers Les revenus fonciers sont les revenus que le contribuable tire de la location nue d

Plus en détail

PLFR pour 2011 (n 4). Principales mesures concernant les entreprises adoptées par l Assemblée nationale

PLFR pour 2011 (n 4). Principales mesures concernant les entreprises adoptées par l Assemblée nationale Direction des Affaires Fiscales 2 décembre 2011 PLFR pour 2011 (n 4). Principales mesures concernant les entreprises adoptées par l Assemblée nationale Déductibilité des charges financières Les charges

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GENERALE DES IMPOTS 5 I-5-05 N 209 du 26 DECEMBRE 2005 AUGMENTATION DU TAUX DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GENERALISEE (CSG) SUR LES REVENUS DU PATRIMOINE ET SUR LES

Plus en détail

Cas pratique : Famille CHAUDANSON

Cas pratique : Famille CHAUDANSON Cas pratique : Famille CHAUDANSON M. CHAUDANSON Philippe est chef d entreprise individuelle implantée à Teyran (Hérault). Marié, M. CHAUDANSON est père de trois enfants : Eric, dix-sept ans ; Marie, treize

Plus en détail

Le Portugal en tant que plateforme d'investissement

Le Portugal en tant que plateforme d'investissement LISBOA PORTO FUNCHAL SÃO PAULO LUANDA MAPUTO PRAIA MACAU DILI SÃO TOMÉ PEQUIM SHANGAI Le Portugal en tant que plateforme d'investissement Rogério M. Fernandes Ferreira Associé & Fondateur (rff@rfflawyers.com)

Plus en détail

QUELLE FISCALITÉ INCITATIVE POUR LES PARTICULIERS?

QUELLE FISCALITÉ INCITATIVE POUR LES PARTICULIERS? SYNTHÈSE D EXPERTS du 28 juillet 2017 QUELLE FISCALITÉ INCITATIVE POUR LES PARTICULIERS? 1 Les différentes formes de la fiscalité incitative... 2 1.1 Quelles différences entre charges catégorielles et

Plus en détail

Sommaire. Livre 1 - Impôts directs et taxes assimilées...9. Titre 1 - Impôts sur le revenu...9

Sommaire. Livre 1 - Impôts directs et taxes assimilées...9. Titre 1 - Impôts sur le revenu...9 Sommaire CODE GENERAL DES IMPOTS...9 Livre 1 - Impôts directs et taxes assimilées...9 Titre 1 - Impôts sur le revenu...9 Chapitre 1 - Impôt sur les sociétés...9 Chapitre 2 - Impôt minimum forfaitaire sur

Plus en détail

Le législateur a prévu à ce titre certaines mesures fiscales de faveur.

Le législateur a prévu à ce titre certaines mesures fiscales de faveur. Le législateur a prévu à ce titre certaines mesures fiscales de faveur. A.Les mesures de droit commun : Le code général des impôts 1- Avantages spécifiques accordés aux entreprises nouvelles Les entreprises

Plus en détail

CONSIDÉRER L'ENVIRONNEMENT FISCAL FRANÇAIS LIVRE BLANC POUR LES ENTREPRENEURS

CONSIDÉRER L'ENVIRONNEMENT FISCAL FRANÇAIS LIVRE BLANC POUR LES ENTREPRENEURS CONSIDÉRER L'ENVIRONNEMENT FISCAL FRANÇAIS LIVRE BLANC POUR LES ENTREPRENEURS SOMMAIRE Les aspects fiscaux de l implantation...3 Les impôts considérés...4 La filiale ou la succursale étrangère...7 2 LES

Plus en détail

Partager l expérience. Innover dans les solutions. Investissement Immobilier : Principaux Aspects Fiscaux

Partager l expérience. Innover dans les solutions. Investissement Immobilier : Principaux Aspects Fiscaux Partager l expérience. Innover dans les solutions. Investissement Immobilier : Principaux Aspects Fiscaux 1 All the lawyers know what s happening on the case and work really well as a team. It sets them

Plus en détail

LES PLUS-VALUES ET LES MOINS-VALUES PROFESSIONNELLES. Détermination des plus ou moins-values. Qualification de la plus-value et de la moinsvalue.

LES PLUS-VALUES ET LES MOINS-VALUES PROFESSIONNELLES. Détermination des plus ou moins-values. Qualification de la plus-value et de la moinsvalue. LES PLUS-VALUES ET LES MOINS-VALUES PROFESSIONNELLES Introduction Lors de la cession d une immobilisation inscrite à l actif d une entreprise (vente, donation, destruction, mise au rebut, ), cette dernière

Plus en détail

politique économique. élément. compétitivité

politique économique. élément. compétitivité L impôt, instrument d exécution de la politique économique. La compétitivité fiscale, attractif de l activité économique. élément 1 Présentation du système fiscal Algérien : Un système fiscal déclaratif

Plus en détail

Résumé. L article 77 de la loi n du 30 décembre 2013, portant loi de finances pour l année 2014 a :

Résumé. L article 77 de la loi n du 30 décembre 2013, portant loi de finances pour l année 2014 a : Note commune n 3/2014 Objet : Commentaire des dispositions de l article 77 de la loi n 2013-54 du 30 décembre 2013, portant loi de finances pour l année 2014 relatives à la redevance de compensation exigible

Plus en détail

3.3 Taxe et redevance d enlèvement des ordures ménagères

3.3 Taxe et redevance d enlèvement des ordures ménagères Ministère de l intérieur, de l outre-mer et des collectivités Publication : «Le guide statistique de la fiscalité territoriales directe locale 2006» 3.3 Taxe et redevance d enlèvement des ordures ménagères

Plus en détail

Table des matières PARTIE I ÉLÉMENTS DE LA THÉORIE GÉNÉRALE DE L IMPÔT LISTE DES ABRÉVIATIONS... 7 INTRODUCTION... 9

Table des matières PARTIE I ÉLÉMENTS DE LA THÉORIE GÉNÉRALE DE L IMPÔT LISTE DES ABRÉVIATIONS... 7 INTRODUCTION... 9 Table des matières LISTE DES ABRÉVIATIONS... 7 INTRODUCTION... 9 PARTIE I ÉLÉMENTS DE LA THÉORIE GÉNÉRALE DE L IMPÔT CHAPITRE I : LA NOTION D IMPÔT... 13 SECTION 1 : LA DÉFINITION JURIDIQUE DE L'IMPÔT...

Plus en détail

La TF sur les propriétés bâties profite aux communes, intercommunalités, et départements.

La TF sur les propriétés bâties profite aux communes, intercommunalités, et départements. La taxe foncière Publié le 30 octobre 2012 - Dernière mise à jour le 26 février 2017 FICHE PRATIQUE La taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) Bénéficiaires La TF sur les propriétés bâties profite

Plus en détail

APRÈS ART. 24 N 409 ASSEMBLÉE NATIONALE 4 décembre 2012 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR (N 403) AMENDEMENT

APRÈS ART. 24 N 409 ASSEMBLÉE NATIONALE 4 décembre 2012 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR (N 403) AMENDEMENT Amendement permettant l'application des dispositions des deux derniers alinéas de l'article 99 du Règlement APRÈS ART. 24 N 409 ASSEMBLÉE NATIONALE 4 décembre 2012 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2012

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La fiscalité sur les actes juridiques des entreprises 19 1 Généralités sur les actes 19 2 Le coût de l enregistrement 20 Chapitre 2 Les impôts

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2013/1 NOTE COMMUNE N 1/2013 R E S U M E

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2013/1 NOTE COMMUNE N 1/2013 R E S U M E BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2013/01/05 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2013/1 NOTE COMMUNE N 1/2013 Objet : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Taxe d'habitation et taxe foncière

Taxe d'habitation et taxe foncière Taxe d'habitation et taxe foncière La taxe d'habitation et la taxe foncière sont également appelées "taxes ménages", car ce sont les ménages qui en sont redevables, par opposition aux impôts économiques

Plus en détail

SI PEUPLEMENT FORESTIER, PRÉCISER / / / /

SI PEUPLEMENT FORESTIER, PRÉCISER / / / / cerfa N 12359*12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES ANNÉE 2014 N 2048-IMM-SD @internet-dgfip Formulaire à utiliser pour les cessions d immeubles ou de droits immobiliers autres que des terrains

Plus en détail

Les mesures budgétaires fiscales du gouvernement Di Rupo I: influence sur vos placements

Les mesures budgétaires fiscales du gouvernement Di Rupo I: influence sur vos placements Les mesures budgétaires fiscales du gouvernement Di Rupo I: influence sur vos placements Fin 2011, l accord budgétaire a été approuvé par le gouvernement Di Rupo. Certaines de ces mesures impliquent une

Plus en détail

Formulaire à utiliser pour les cessions de terrains à bâtir intervenues à compter du 1 er septembre 2014

Formulaire à utiliser pour les cessions de terrains à bâtir intervenues à compter du 1 er septembre 2014 cerfa N 14968*02 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES ANNÉE 2014 N 2048-TAB-SD @internet-dgfip Formulaire à utiliser pour les cessions de terrains à bâtir intervenues à compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

Votre client, client, footballer professionnel, est actuellement basé en Thaïlande. Nous comprenons qu il est résident fiscal thaïlandais.

Votre client, client, footballer professionnel, est actuellement basé en Thaïlande. Nous comprenons qu il est résident fiscal thaïlandais. CREATION D UNE SCI PAR UN RESIDENT FISCAL THAÏLANDAIS Situation de fait : Votre client, client, footballer professionnel, est actuellement basé en Thaïlande. Nous comprenons qu il est résident fiscal thaïlandais.

Plus en détail

Fiche technique particularités fiscales en Corse

Fiche technique particularités fiscales en Corse Fiche technique particularités fiscales en Corse Cette fiche de présentation et chacune des fiches techniques qui suivent ont été élaborées par la Direction des Services Fiscaux de Corse-du-sud pour être

Plus en détail

La fiscalité des particuliers

La fiscalité des particuliers KIT FISCALITÉ 2015-2016 SEFI-ARNAUD-FRANEL.COM La fiscalité des particuliers 2015-2016 QCM 25 questions-réponses Questions 1 - Le barème de l impôt sur le revenu comprend : 1 3 tranches ; 2 4 tranches

Plus en détail

La fiscalité des particuliers

La fiscalité des particuliers KIT FISCALITÉ 2016-2017 SEFI-ARNAUD-FRANEL.COM La fiscalité des particuliers 2016-2017 QCM 25 questions-réponses Questions 1 - Le barème de l impôt sur le revenu comprend : 1 3 tranches ; 2 4 tranches

Plus en détail

La Contribution Economique Territoriale. Réunion d information. 29 mars 2010

La Contribution Economique Territoriale. Réunion d information. 29 mars 2010 La Contribution Economique Territoriale Réunion d information 29 mars 2010 Bref rappel historique Applicable depuis le 1 er janvier 1976, la taxe professionnelle est venue se substituer à la patente. Son

Plus en détail

Cession d un Sommaire spectacle. Organisation d un spectacle à l étranger Retenue à la source

Cession d un Sommaire spectacle. Organisation d un spectacle à l étranger Retenue à la source Organisation d un spectacle à l étranger Retenue à la source 1 Sommaire 1 : PRESTATIONS ARTISTIQUES 1.1. Définition 1.2. En l absence de convention : application du droit interne (art. 4A du CGI) 1.3.

Plus en détail

Imposition en France des personnes physiques. 12/10/ Séminaire ONU de préparation à la retraite

Imposition en France des personnes physiques. 12/10/ Séminaire ONU de préparation à la retraite Imposition en France des personnes physiques 12/10/2016 - Séminaire ONU de préparation à la retraite SOMMAIRE 1) Notion de domicile fiscal et de «résident» en France 2) Principaux impôts français pour

Plus en détail

UE 4 - DROIT FISCAL Niveau L : 150 heures - 12 ECTS. 1. Introduction générale au droit fiscal (5 heures)

UE 4 - DROIT FISCAL Niveau L : 150 heures - 12 ECTS. 1. Introduction générale au droit fiscal (5 heures) UE 4 - DROIT FISCAL Niveau L : 150 heures - 12 ECTS 1. Introduction générale au droit fiscal (5 heures) Le pouvoir de prélever l impôt est inscrit dans la Constitution. En pratique cependant, les impôts

Plus en détail

REGIME FISCAL DES SOCIETES MINIERES, DES SOUS TRAITANTS ET FOURNISSEURS MINIERS 20/07/ :01 1

REGIME FISCAL DES SOCIETES MINIERES, DES SOUS TRAITANTS ET FOURNISSEURS MINIERS 20/07/ :01 1 REGIME FISCAL DES SOCIETES MINIERES, DES SOUS TRAITANTS ET FOURNISSEURS MINIERS 20/07/2017 23:01 1 PLAN DE PRÉSENTATION I- RÉGIME FISCAL EN PHASE DE RECHERCHE II- RÉGIME FISCAL EN PHASE DE TRAVAUX PRÉPARATOIRES

Plus en détail

TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012

TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012 TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012 PROJET LOI DE FINANCES 2013 2 I. Fiscalité des entreprises Plafonnement de la déductibilité des intérêts d emprunt Modification du calcul de la quote-part de frais et charges

Plus en détail

FRANCE. Droits de mutation à titre gratuit. Patrick Delas Avocat au Barreau de Paris Solicitor (England & Wales) Russell-Cooke LLP

FRANCE. Droits de mutation à titre gratuit. Patrick Delas Avocat au Barreau de Paris Solicitor (England & Wales) Russell-Cooke LLP FRANCE Droits de mutation à titre gratuit Patrick Delas Avocat au Barreau de Paris Solicitor (England & Wales) Russell-Cooke LLP Généralités La France applique des droits de donation et de succession connus

Plus en détail

Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU)

Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) Le projet de loi de finances pour 2018 prévoit une refonte de la fiscalité des revenus du capital mobilier et des plus-values mobilières qui consiste à les assujettir

Plus en détail

REGIME FISCAL ET SOCIAL DES ATTRIBUTIONS GRATUITES D ACTIONS - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS - PLANS QUALIFIES

REGIME FISCAL ET SOCIAL DES ATTRIBUTIONS GRATUITES D ACTIONS - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS - PLANS QUALIFIES REGIME FISCAL ET SOCIAL DES ATTRIBUTIONS GRATUITES D ACTIONS - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS - PLANS QUALIFIES Le régime exposé ci-après est applicable aux seules actions gratuites attribuées, par des sociétés

Plus en détail

I. REGIME FISCAL DES DONATIONS ENTRE ASCENDANTS ET DESCENDANTS ET ENTRE EPOUX EN VIGUEUR EN DATE DU

I. REGIME FISCAL DES DONATIONS ENTRE ASCENDANTS ET DESCENDANTS ET ENTRE EPOUX EN VIGUEUR EN DATE DU Texte n DGI 2007/34 Note commune n 23/2007 O B J E T : Commentaire des dispositions de la loi n 2006-69 du 28 octobre 2006 relative à l exonération des donations entre ascendants et descendants et entre

Plus en détail

Imposition des biens ou droits composant un trust à l impôt de solidarité sur la fortune et aux droits de mutation à titre gratuit

Imposition des biens ou droits composant un trust à l impôt de solidarité sur la fortune et aux droits de mutation à titre gratuit Imposition des biens ou droits composant un trust à l impôt de solidarité sur la fortune et aux droits de mutation à titre gratuit patrickmichaud@orange.fr 15 mai 2011 /2 L'article 8 du projet de loi de

Plus en détail

PRESENTATION SUCCINCTE DU SYSTEME FISCAL ALGERIEN

PRESENTATION SUCCINCTE DU SYSTEME FISCAL ALGERIEN PRESENTATION SUCCINCTE DU SYSTEME FISCAL ALGERIEN 01 Droit d Enregistrement 02 Droit de Timbre 03 Taxe Foncière 04 Impôt sur le Revenu Global (IRG) 05 Impôt sur le Bénéfice des Sociétés (IBS) 06 Taxe sur

Plus en détail

Transmission à titre gratuit d'une entreprise

Transmission à titre gratuit d'une entreprise Transmission à titre gratuit d'une entreprise Publié le 05 septembre 2016 FICHE PRATIQUE Les droits de mutation à titre gratuit Après avoir abordé les règles d'imposition aux droits de mutation à titre

Plus en détail

LOI N DU 22 JUILLET 2009 PORTANT LOI DE FINANCES COMPLEMENTAIRE POUR L ANNEE 2009

LOI N DU 22 JUILLET 2009 PORTANT LOI DE FINANCES COMPLEMENTAIRE POUR L ANNEE 2009 LOI N 09-01 DU 22 JUILLET 2009 PORTANT LOI DE FINANCES COMPLEMENTAIRE POUR L ANNEE 2009 DISPOSITIONS FISCALES IMPOTS DIRECTS ET TAXES ASSIMILEES : Art.6 - Il est créé au sein du code des impôts directs

Plus en détail

COLLECTIVITÉ DE SAINT- MARTIN

COLLECTIVITÉ DE SAINT- MARTIN N 2048_SM- IMM (07/2012) COLLECTIVITÉ DE SAINT- MARTIN DÉCLARATION DE PLUS-UBLES OU DE DROITS IMMOBILIERS Impôt sur le revenu afférent à la plus-value immobilière (CGI SM, art. 150 U et 150 UC-I) Prélèvement

Plus en détail

NOTE DE SERVICE

NOTE DE SERVICE MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES -------- DIRECTION GENERALE DES IMPOTS -------- Le Directeur général -------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ---------- Abidjan, le 05 janvier

Plus en détail

Instruction du 15 février 2012 BOI 8 M-1-12 Introduction 1.

Instruction du 15 février 2012 BOI 8 M-1-12 Introduction 1. G / PV II-Taxe cess terrain Instruction du 15 février 2012 BOI 8 M-1-12 Taxe sur les cessions de terrains nus devenus constructibles. Modification de l assiette de la taxe. Commentaires de l art 38 de

Plus en détail

Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is?

Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is? Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is? Publié le 23 octobre 2012 - Dernière mise à jour le 25 février 2017 Les principes FICHE PRATIQUE Les revenus des particuliers sont soumis à l impôt sur le revenu. Les

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 14 B- -08 N du 2008 CONVENTIONS DESTINEES A EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS EN MATIERE D IMPOTS SUR LE REVENU ET SUR LA FORTUNE. CONVENTION

Plus en détail

UE 4 - DROIT FISCAL. Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Introduction générale au droit fiscal (5 heures)

UE 4 - DROIT FISCAL. Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Introduction générale au droit fiscal (5 heures) UE 4 - DROIT FISCAL Niveau L : 150 heures 12 ECTS Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Introduction générale au droit fiscal (5 heures) Le pouvoir de prélever l impôt est inscrit dans

Plus en détail

Platinium Gestion. Présentation des réformes fiscales Le 27/09/2017

Platinium Gestion. Présentation des réformes fiscales Le 27/09/2017 Platinium Gestion Présentation des réformes fiscales Le 27/09/2017 Nous avons le plaisir de vous présenter une note d analyse réalisée «à chaud» à la suite de la publication (mercredi 27 septembre) du

Plus en détail

TERRITOIRES ENTREPRENEURS

TERRITOIRES ENTREPRENEURS TERRITOIRES ENTREPRENEURS Les conditions et les modalités d application du dispositif d exonération d impôt sur les bénéfices en ZFU varient selon la date de création ou l implantation de l entreprise

Plus en détail

LES STRATEGIE DE DETENTION DE SCI. Acquisition de l'usufruit temporaire du bâtiment par la Société d exploitation

LES STRATEGIE DE DETENTION DE SCI. Acquisition de l'usufruit temporaire du bâtiment par la Société d exploitation LES STRATEGIE DE DETENTION DE SCI Acquisition de l'usufruit temporaire du bâtiment par la Société d exploitation DOSSIER PATRIMONIAL SIMULATION SCI Paramètres de l étude Détail de l évaluation de l usufruit

Plus en détail

Note commune N 23/2014

Note commune N 23/2014 Note commune N 23/2014 Objet : Commentaire des dispositions de l article 47 de la loi n 2013-54 du 30 décembre 2013, portant loi de finances pour l année 2014 relatives à l élargissement du champ d application

Plus en détail

l imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux

l imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux La contribution économique territoriale et l imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux La contribution économique territoriale et La contribution économique territoriale (CET) se compose de

Plus en détail

Le Portugal : plateforme d'investissement

Le Portugal : plateforme d'investissement rff@rfflawyers.com Le Portugal : plateforme d'investissement Paris, Janeiro, 2017 Présentation Personnes physiques Sociétés 1 - Régime des résidents nonhabituels 4 - Nouveau régime de l impôt sur les sociétés

Plus en détail

PARTIE 2 : L IMPOSITION DES RESULTATS DES ENTREPRISES INDIVIDUELLES. Chapitre 8 : L imposition des BIC

PARTIE 2 : L IMPOSITION DES RESULTATS DES ENTREPRISES INDIVIDUELLES. Chapitre 8 : L imposition des BIC PARTIE 2 : L IMPOSITION DES RESULTATS DES ENTREPRISES INDIVIDUELLES Au programme : 1. Le champ d application des BIC 2. L affectation du patrimoine de l exploitant 3. La période d imposition 1. Le champ

Plus en détail

Aller dans la rubrique «particuliers» puis rubrique «vos préoccupations» puis rubrique «vivre hors de France».

Aller dans la rubrique «particuliers» puis rubrique «vos préoccupations» puis rubrique «vivre hors de France». FISCALITE DES RETRAITES FRANCAIS RESIDANT AU MAROC LES ADRESSES À RETENIR www.impots.gouv.fr Aller dans la rubrique «particuliers» puis rubrique «vos préoccupations» puis rubrique «vivre hors de France».

Plus en détail

LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE DE L'IMPÔT SUR LE REVENU

LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE DE L'IMPÔT SUR LE REVENU SYNTHÈSE D EXPERTS du 6 janvier 2017 LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE DE L'IMPÔT SUR LE REVENU 1 Revenus concernés et forme du prélèvement À la source... 2 1.1 Une retenue à la source effectuée par le débiteur

Plus en détail

Impôt sur le revenu 2012

Impôt sur le revenu 2012 Impôt sur le revenu 2012 1. Le principe Si vous avez plus de 18 vous devez déclarer tous les ans votre revenue si vous remplissez certaines conditions : Votre foyer fiscal est situé en France, ou votre

Plus en détail

J A P O N JAPON. Etat au Aperçu des effets de la convention. I. Etendue des dégrèvements. II. Particularités

J A P O N JAPON. Etat au Aperçu des effets de la convention. I. Etendue des dégrèvements. II. Particularités J A P O N Etat au 1.1.2015 Index Aperçu des effets de la convention 1 Formule 3 (Redevances) (Traduction française) 7 Imputation forfaitaire d impôt (cf. Remarque sous ch. IV) 2 11 (Remboursement) (Traduction

Plus en détail

Pension Complémentaire Libre pour Indépendants (PCLI) Fiche d information financière

Pension Complémentaire Libre pour Indépendants (PCLI) Fiche d information financière Pension Complémentaire Libre pour Indépendants (PCLI) Fiche d information financière Type d assurance La PCLI est une formule pour la constitution d une pension complémentaire. Il s agit d une assurance

Plus en détail

Guide méthodologique Plus-values réalisées à compter du 1 er janvier 2006 en cas de transmission d entreprise quel régime d exonération?

Guide méthodologique Plus-values réalisées à compter du 1 er janvier 2006 en cas de transmission d entreprise quel régime d exonération? Guide méthodologique Plus-values réalisées à compter du 1 er janvier 2006 en cas de transmission d entreprise quel régime d exonération? Remarque préliminaire L exonération applicable aux PME soumise à

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19 Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La TVA 19 1 Le champ d application 19 Les assujettis et les redevables 19 Les opérations imposables 19 Les opérations exonérées 20 2 La territorialité

Plus en détail