Eco-Emballages présente «L enjeu des déchets dans les élections municipales»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Eco-Emballages présente «L enjeu des déchets dans les élections municipales»"

Transcription

1 Eco-Emballages présente «L enjeu des déchets dans les élections municipales» 21 février février 2008 Eco-Emballages 15 ans de collecte sélective en France 1 p. 2 1

2 En 2006 : Eco-Emballages a été créée par décret en 1992 pour mettre en place la collecte sélective en France 60 % des tonnes d emballages recyclés, autant : - d impacts en moins liés à leur traitement - d économies de matières premières p. 3 Eco-Emballages : un rôle d interface Entreprises p. 4 2

3 Eco-Emballages : chiffres clefs Collectivités Locales 1400 partenaires 400 M M des performances importantes : 42 kg/hab de soutiens aux Collectivités 59 M. d habitants desservis mais variables selon les milieux en milieu urbain : 26 kg/hab p. 5 Nos axes d évolution Promouvoir la prévention par l éco-conception des emballages ménagers notamment. Pérenniser le geste de tri à domicile par une communication de proximité vers les habitants. Optimiser la collecte sélective. Etendre le geste de tri en dehors du domicile par le lancement d une nouvelle initiative «Ici aussi, je trie» p. 6 3

4 En préambule Quelques notions clefs 2 p. 7 Les déchets d emballages 900 Total déchets OM OM 5 Emballages ménagers (en millions de tonnes) 4

5 Prévention & Recyclage En 12 ans : Le gisement a baissé Les tonnages recyclés tendent vers un triplement Les tonnages non valorisés ont été divisés par ,6 4,9 4,7 1 0,3 3,3 1,5 0,4 2,9 1,7 0,7 2,5 4,6 Recyclage 2,2 Valorisation 0,7 Gisement emballages (en millions de tonnes) 4,4 2,5 0,8 Solde à traiter 1,4 1, Tonnages valorisés «L enjeu des déchets dans les élections municipales» 3 p. 10 5

6 Méthodologie Étude quantitative réalisée pour Eco-Emballages par OpinionWay auprès d un échantillon de : 1130 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d âge, de catégorie socioprofessionnelle, et de région de résidence. 400 élus ou candidats aux élections municipales de mars 2008, composé de la manière suivante : 129 présidents ou vice présidents d intercommunalité 219 têtes de listes aux élections municipales, dont 108 maires 52 maires non candidats à leur renouvellement Afin d assurer la représentativité de l échantillon, les données ont été pondérées selon le nombre d habitants de la collectivité représentée par l élu interrogé. Dates de terrain: les interviews ont été réalisées du 23 janvier au 4 février er enseignement : La place de l environnement est prioritaire et le traitement des déchets est une vraie préoccupation p. 12 6

7 La place de l environnement lors des municipales Q : Diriez-vous que l environnement sera un enjeu prioritaire, important mais pas prioritaire ou secondaire lors des prochaines élections municipales? Élus et candidats Prioritaire 4 5 Important mais pas prioritaire 55% 47% Secondaire 5% 3% NSP Les principales préoccupations environnementales Q : Pour chaque grande question écologique suivante, diriez-vous qu elle vous préoccupe beaucoup, un peu, pas tellement ou pas du tout? Élus et candidats Le traitement des déchets L'utilisation de nouvelles formes d'énergies renouvelables Le réchauffement climatique 74% 71% 7 64% 92% 82% L'utilisation des pesticides dans l'agriculture Le trou dans la couche d'ozone Les O.G.M. 65% 58% 47% 46% 34% 61% L'énergie nucléaire 37% 3 Beaucoup 7

8 L importance de trier ses emballages ménagers Q : Diriez-vous aujourd hui que trier ses déchets et emballages ménagers est un geste? Elus et candidats Rappel Grand Public Baromètre nov.2006 Très important Plutôt important 13% 87% Sous Total Important 10 74% 24% Plutôt pas important 1% Pas du tout important 1% NSP Les types de déchets dont la gestion préoccupe le plus Q : Personnellement, diriez-vous que sont une question qui vous préoccupe beaucoup, un peu, pas tellement ou pas du tout? Beaucoup Les déchets chimiques 75% Les déchets industriels 71% Les déchets nucléaires 7 Les déchets ménagers 56% 8

9 Implication et attentes sur la question du traitement des déchets Q : Pour chacune des affirmations suivantes, indiquez si vous êtes tout à fait d accord, plutôt d accord, plutôt pas d accord, pas du tout d accord? Tout à fait d accord Je me sens concerné par le problème du traitement des déchets ménagers 68% Je veux être plus informé sur la manière dont sont traités les déchets ménagers 55% Perception de l utilité du tri Q : Toujours pour chacune des affirmations suivantes, indiquez si vous êtes tout à fait d accord, plutôt d accord, plutôt pas d accord, pas du tout d accord? Trier ses déchets et emballages ménagers a un impact positif sur l environnement Tout à fait d accord 76% Élus et candidats Tout à fait d accord 82% financier positif -- ND -- 5 positif sur l emploi 39% 52% 9

10 2 ème enseignement Les Français souhaitent trier et passent à l acte p. 19 Propension à modifier son comportement, à adopter certaines pratiques Q : Vous personnellement, pour participer activement à la protection de l environnement, faites-vous déjà ou seriez-vous prêt à? Trier et recycler vos déchets 87% Économiser l électricité Ne pas utiliser de sacs plastiques pour faire vos courses Réduire votre utilisation de produits ménagers toxiques Consommer moins d eau du robinet Traiter spécifiquement vos déchets dangereux Boycotter les entreprises qui polluent et ne respectent pas les réglementations en matière de protection de l environnement Moins utiliser la voiture Consommer plus de produits bio, même s ils sont plus chers NSP 84% 77% 71% 67% 64% 51% 5 28% 10

11 La pratique du tri sélectif des déchets Q : Chez vous, avez-vous plusieurs poubelles pour trier vos déchets recyclables? Q : Dans quelles proportions les déchets d emballages ménagers sont-ils triés dans votre foyer? Oui 87% Tout ou presque Les trois quarts 56% 24% La moitié 11% Un tiers 4% Moins 2% 13% Non Rien NSP 3% Estimation de la quantité de déchets produite par an et par habitant Q : D après vous, par an, quelle quantité de déchets est produite par chaque habitant? Élus et candidats Moins de 150 kgs De 150 à 300 kgs 3% 35% La quantité réelle de déchets produite par an et par habitant est de 3% 27% De 300 à 450 kgs 39% 353 kg 55% Plus de 450 kgs 23% (source : Ademe) 9% NSP 6% 11

12 Perception de l évolution de la quantité de déchets produite par habitant Q : Diriez-vous qu au cours des dernières années, la quantité de déchets produite par chaque habitant? Élus et candidats 6% 9% 1 17% 85% 73% Diminue Reste stable Augmente Evolution de la production d ordures ménagères 12

13 Les produits ménagers considérés comme recyclables Q : Dans cette liste de produits ménagers, lesquels sont recyclables selon vous? Les emballages en carton Le papier (journaux, magazines, courriers ) Le verre Les bouteilles et les flacons en plastique Les emballages métalliques (boîtes, canettes ) Les vêtements et textiles Les appareils de petit électroménager Les piles Les médicaments Les peintures, solvants et autres produits dangereux Les produits de soin (seringues, médicaments ) 98% 98% 96% 96% 9 77% 47% 47% 31% 13% 12% NSP 3 ème enseignement Pour la gestion des déchets, la solution repose sur le tri p

14 Solutions préconisées en matière de traitement des déchets Q : En matière de traitement des déchets ménagers, laquelle des solutions suivantes vous semble être préférable? Le recyclage Un mix de solutions en fonction des installations locales 46% 34% Élus et candidats Un mix de solutions en fonction des installations locales Le recyclage 14% 73% Le compostage 9% Le compostage 4% L incinération 9% L incinération 4% La mise en décharge 1% La méthanisation 3% Une autre solution Aucune de celles-ci NSP 1% Le stockage ou la mise en décharges contrôlées 1% 1% Aucune de celles-ci NSP Les principaux acteurs en matière de tri des déchets Q : En dehors du rôle que chaque citoyen peut exercer en matière de tri des déchets ménagers, diriez vous que les responsabilités sont prioritairement du ressort...? Élus et candidats de votre intercommunalité (Communauté de communes, Communauté urbaine, Communauté d agglomération) 4 Évolution depuis Baromètre nov % de votre commune 28% -19 6% de l État 19% -7 15% de votre département ou de votre région 11% +4 1 Autres 2% -3 6% NSP -2 14

15 Perception de la situation de la collectivité en matière de tri sélectif Q : En matière de collecte et de tri sélectif des déchets et emballages ménagers, pensez-vous que votre collectivité est? Élus et candidats -5 28% 52% +4 49% % 46% En avance et active sur le sujet Dans une situation comparable à celle des autres communes françaises En retard et plutôt passive sur le sujet Évolution depuis le Baromètre nov ème enseignement Simplifier et faciliter Informer et éduquer p

16 Perception de l importance de certaines propositions Elus et candidats Q : Je vais vous citer un certain nombre de moyens qui pourraient améliorer le tri des déchets. Pour chacun d eux, je vais vous demander d attribuer une note de 1 à signifiant que cela est peu important et peu prioritaire, 10 signifiant que cela est très important et très prioritaire La distribution de poubelles individuelles «compartimentées» ou de plusieurs poubelles à domicile % 41% Note moyenne 6,4 La distribution de sac de tri à domicile ou en Mairie 41% 19% 4 6,4 Davantage de déchetteries 45% 21% 34% 6,1 Davantage de conteneurs collectifs et de poubelles collectives dans les quartiers, en bout de rue 49% 25% 26% 5,9 Augmenter les fréquences de passage de la collecte sélective, hors passage des bennes à ordures ménagères 7 17% 13% 4,8 5 ème enseignement Les mesures du Grenelle que les Français et les élus veulent mettre en œuvre p

17 Perception de l efficacité de certaines propositions du Livre Vert Q : Pour chacune des propositions suivantes, diriez-vous qu elle vous semble très efficace, assez efficace, peu efficace ou pas efficace du tout pour améliorer la gestion des déchets ménagers? Uniformiser les consignes de tri des déchets ménagers Encourager les achats et consommations responsables (produits avec moins d emballages par exemple) Promouvoir l usage des produits recyclés ou contenant des matériaux recyclés 5 41% 53% 36% 48% 41% Sous Total Efficace 91% 89% 89% Élus et candidats 67% 27% 65% 3 42% 53% Sous Total Efficace 94% 95% 95% Aider les entreprises à trouver des solutions pour réduire le volume de leurs produits et emballages 48% 38% 86% 49% 41% 9 Inclure une option «écologie» dans les programmes scolaires 4 45% 85% 57% 33% 9 Encourager par des aides financières la production de produits recyclables issus de ressources renouvelables agricoles Créer un site Internet "bien trier.fr" destiné aux citoyens pour mieux les informer sur les consignes de tri, les gestes éco responsables, etc. Mettre en place une tarification incitative, consistant à calculer le montant payé par chaque usager au titre de la collecte et du traitement des déchets selon la quantité d ordures ménagères non triée qu il jette. Publier dans la presse les condamnations prononcées pour les infractions au code de l environnement 37% 45% 29% 4 34% 33% 31% 32% 82% 69% 67% 63% Optimiser la gestion des déchets ménagers pour maîtriser les coûts, en faisant en sorte par exemple 21% que les déchets soient collectés moins souvent à votre domicile 35% 56% Très efficace Assez efficace NSP 34% 51% 25% 44% 26% 41% % 49% 85% 69% 67% 6 83% La mise en œuvre de certaines propositions dans la commune Base : Élus et candidats Q : Et parmi ces propositions, lesquelles comptez-vous mettre en œuvre dans votre commune? Oui Non Encourager par des aides financières la production de produits recyclables issus de ressources renouvelables agricoles Publier dans la presse les condamnations prononcées pour les infractions au code de l environnement Mettre en place une redevance incitative, consistant à calculer le montant payé par chaque usager au titre de la collecte et du traitement des déchets selon la quantité d ordures ménagères non triée qu il jette Aider les entreprises à trouver des solutions pour réduire le volume de leurs produits et emballages Uniformiser les consignes de tri des déchets ménagers 89% 11% 88% 12% 82% 18% 76% 24% 75% 25% Optimiser la gestion des déchets ménagers pour maîtriser les coûts Encourager les achats et consommations responsables (produits avec moins d emballages par exemple) % 49% 17

18 Conclusions 4 p. 35 Conclusions Ces résultats confortent les principales conclusions du Grenelle de l environnement. Les résultats sont cohérents avec les engagements d Eco-Emballages et de l Ania, l Ilec et la FCD: Contribuer à réduire les déchets d à hauteur de 1kg/an/habitant, Augmenter, par paliers, le taux de recyclage des emballages ménagers m jusqu à 75 % en 2012, Introduire progressivement, à hauteur de 25 % minimum, des produits recyclés s dans les bouteilles et flacons en plastique. 18

19 Conclusions suite On constate : Implication des Français ais Compréhension des acteurs Bonne attribution des responsabilités s et des attentes Conclusions suite Les voies de progrès : Harmonisation Incitation financière Pédagogie Optimisation 19

20 Eco-Emballages présente «L enjeu des déchets dans les élections municipales» 21 février février

L extension des consignes de tri dans les bacs jaunes sur le territoire du SBA

L extension des consignes de tri dans les bacs jaunes sur le territoire du SBA Riom, le 14 janvier 2016 L extension des consignes de tri dans les bacs jaunes sur le territoire du SBA Communiqué Depuis le 1er octobre 2013, le Syndicat du Bois de l Aumône étend ses consignes de tri

Plus en détail

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM La réduction et le tri des déchets Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM COMPETENCES La collecte : Conteneurs, déchets résiduels, Emballages-journaux

Plus en détail

LE POINT VERT : BILAN ET PERSPECTIVES. juin 2010

LE POINT VERT : BILAN ET PERSPECTIVES. juin 2010 LE POINT VERT : BILAN ET PERSPECTIVES juin 2010 SOMMAIRE 1.Comment Eco Emballages vous a permis d atteindre les objectifs fixés par la loi 2.Le succès en chiffres du tri et du recyclage 3.Comment aller

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE Réunion publique Présentation de la collectivité La collectivité a pour compétence : Collecte des déchets ménagers (ordures ménagères, tri sélectif, verre) Gestion

Plus en détail

L étape n 1 indispensable : la connaissance du gisement

L étape n 1 indispensable : la connaissance du gisement Mise en place de filières durables de gestion des déchets ménagers : L étape n 1 indispensable : la connaissance du gisement Université Quisqueya Port au Prince Sept. 2007 Pascale Naquin Chef de projet

Plus en détail

Ateliers société civile et associations. Produire. consommer mieux. produire moins de déchets et des déchets moins dangereux

Ateliers société civile et associations. Produire. consommer mieux. produire moins de déchets et des déchets moins dangereux Ateliers société civile et associations Produire et consommer mieux produire moins de déchets et des déchets moins dangereux Comprendre ADEME - B. Genty LA POUBELLE D HIER Le couvercle est fermé : «je

Plus en détail

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 Syctom 2014 : Gisements et destinations 2,4 millions de tonnes de déchets collectés sur le territoire dont 114 000

Plus en détail

Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI

Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI 7/22/14 1 REOM Incitative Collectif Déchets Girondin Redevance incitative : RI Le Collectif déchets Girondin, présentation Rappel : état des lieux Le grenelle

Plus en détail

Les déchets #11 LA VILLE ET L ENVIRONNEMENT

Les déchets #11 LA VILLE ET L ENVIRONNEMENT La production annuelle d ordures ménagères de chaque Français a doublé en 40 ans. La gestion des déchets est devenue une problématique majeure de nos sociétés, d autant plus que les collectivités chargées

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX. Présentation des résultats de l enquête menée auprès des habitants de la CUB, relative à la gestion des déchets.

COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX. Présentation des résultats de l enquête menée auprès des habitants de la CUB, relative à la gestion des déchets. Présentation des résultats de l enquête menée auprès des habitants de la CUB, relative à la gestion des déchets. Février 2012 1 Préambule Ce document présente les résultats de l enquête réalisée par Pluricité

Plus en détail

SYTEVOM Un territoire en actions!

SYTEVOM Un territoire en actions! SYTEVOM Un territoire en actions! L engagement d un territoire français vers la réduction des déchets résiduels et la valorisation matière par Franck Tisserand, Président du SYTEVOM Sherbrooke, le 27 Octobre

Plus en détail

La tarification incitative doit aussi permettre la réduction des déchets produits par tous et un meilleur tri des déchets.

La tarification incitative doit aussi permettre la réduction des déchets produits par tous et un meilleur tri des déchets. DOSSIER DE PRESSE Une tarification Incitative pour réduire les déchets Le Syndicat du Bois de l Aumône assure la collecte des déchets ménagers des 131 communes qui composent son territoire. Il encourage

Plus en détail

2008-2018 : réduire, c est agir! 2008-2018 : réduire, c est agir!

2008-2018 : réduire, c est agir! 2008-2018 : réduire, c est agir! Un plan d élimination des déchets pour l Isère Les élus du Conseil général ont approuvé le 13 juin 2008 le Plan d élimination des déchets ménagers et assimilés de l Isère. Elaboré après une très large

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L ÉNERGIE DES DÉCHETS MÉNAGERS EN FRANCE. 2020: pourquoi se priver de l énergie de l incinération des déchets?

ENQUÊTE SUR L ÉNERGIE DES DÉCHETS MÉNAGERS EN FRANCE. 2020: pourquoi se priver de l énergie de l incinération des déchets? ENQUÊTE SUR L ÉNERGIE DES DÉCHETS MÉNAGERS EN FRANCE 2020: pourquoi se priver de l énergie de l incinération des déchets? Étude Localconsult - SVDU 25 septembre 2009 DES QUESTIONS, DES RÉPONSES * 1. Combien

Plus en détail

NOUVEAUX HABITANTS DESSERVIS PAR LE BAC JAUNE DEPUIS LE 4 OCTOBRE 2010

NOUVEAUX HABITANTS DESSERVIS PAR LE BAC JAUNE DEPUIS LE 4 OCTOBRE 2010 45 000 NOUVEAUX HABITANTS DESSERVIS PAR LE BAC JAUNE DEPUIS LE 4 OCTOBRE 2010 Brest métropole océane assure la compétence en matière de collecte et d élimination des déchets ménagers sur l ensemble de

Plus en détail

Présentation de la Communauté d Agglomération de Colmar. La Communauté d Agglomération de Colmar :

Présentation de la Communauté d Agglomération de Colmar. La Communauté d Agglomération de Colmar : REUNION DU CLUB «DEVELOPPEMENT DURABLE» LA COLLECTE SELECTIVE Mardi 15 avril 2014 1 Présentation de la Communauté d Agglomération de Colmar La Communauté d Agglomération de Colmar : Population 101 884

Plus en détail

Limiter, trier, recycler nos déchets

Limiter, trier, recycler nos déchets Division Territoriale du 15ème arrondissement Limiter, trier, recycler nos déchets Réunion du Conseil de Quartier Cambronne Garibaldi Mardi 3 Février 2015 Aurélien LAMPE Khédidja TAIBI Sommaire 1) Quelle

Plus en détail

MODECOM Etude de caractérisation des déchets ménagers des Hautes-Pyrénées

MODECOM Etude de caractérisation des déchets ménagers des Hautes-Pyrénées MODECOM 2012-2014 Etude de caractérisation des déchets ménagers des Hautes-Pyrénées SOMMAIRE Introduction Une étude pour connaître le contenu de notre poubelle Méthode de caractérisation Quelques photos

Plus en détail

La gestion des déchets

La gestion des déchets La gestion des déchets Mélanie JEANNOT, responsable de la division de propreté du 18 e arrondissement Henri Bonnefont, responsable de l information et de la sensibilisation des usagers de la division de

Plus en détail

DECHETS et RECYCLAGE

DECHETS et RECYCLAGE DECHETS et RECYCLAGE SOMMAIRE INTRODUCTION 1 - LES DIFFERENTS TYPES DE DECHETS 2 - LA COLLECTE DES DECHETS 3 - DEFINITION DU RECYCLAGE 4 - LES DECHETS NON RECYCLABLES 5 - LES DECHETS RECYCLABLES 6 - COMMENT

Plus en détail

gestion des déchets Gestion des déchets sur la Communauté de Communes d Arthez de Béarn 3 décembre 2007

gestion des déchets Gestion des déchets sur la Communauté de Communes d Arthez de Béarn 3 décembre 2007 gestion des déchets Territoire de la CCAB : - Arnos - Argagnon Arthez de Béarn Boumourt Castillon d Arthez Casteide-Candau Doazon Hagétaubin Labeyrie Lacadée Mesplède Saint Médard INSEE 99 Nombre d habitants

Plus en détail

Communauté de Communes du Seignelois RÉUNION PUBLIQUE THÈME : LES DÉCHETS EN GÉNÉRAL

Communauté de Communes du Seignelois RÉUNION PUBLIQUE THÈME : LES DÉCHETS EN GÉNÉRAL Communauté de Communes du Seignelois RÉUNION PUBLIQUE THÈME : LES DÉCHETS EN GÉNÉRAL Les compétences de la CCS L une des compétences de la CCS est la collecte et le traitement des déchets ménagers. Elle

Plus en détail

d Urbanisme Révision générale du Plan Local Le Perray-en-Yvelines Traitement des déchets ménagers Notice de présentation

d Urbanisme Révision générale du Plan Local Le Perray-en-Yvelines Traitement des déchets ménagers Notice de présentation Révision générale du Plan Local d Urbanisme Le Perray-en-Yvelines 2013 Traitement des déchets ménagers Notice de présentation Traitement des déchets Page 2 La gestion des déchets La compétence de gestion

Plus en détail

Simplifiez-vous. tri GUIDE ) DE TRI. Les bons gestes au quotidien à vos côtés

Simplifiez-vous. tri GUIDE ) DE TRI. Les bons gestes au quotidien à vos côtés Simplifiez-vous le tri ( GUIDE ) DE TRI Les bons gestes au quotidien à vos côtés Vos équipements À chaque couleur ses emballages vos équipements Emballages en plastique, en métal ou en carton. Journaux,

Plus en détail

TRI ET RECYCLAGE : QUELS ENJEUX POUR VOTRE MANDAT?

TRI ET RECYCLAGE : QUELS ENJEUX POUR VOTRE MANDAT? SYVEDAC TRI ET RECYCLAGE : QUELS ENJEUX POUR VOTRE MANDAT? MERCREDI 1 ER OCTOBRE 2014 Module de sensibilisation des élus 1 Eco-Emballages : le tri des emballages ménagers Les emballages en carton, en métal

Plus en détail

Établissement public territorial LE GUIDE DU TRI. Les Déchets ménagers. je trie! Nanterre

Établissement public territorial LE GUIDE DU TRI. Les Déchets ménagers. je trie! Nanterre Établissement public territorial LE GUIDE DU TRI Les Déchets ménagers Nanterre 1 2 3 je trie! La ville de Nanterre met ce guide à la disposition de tous les habitants désireux de s informer sur les consignes

Plus en détail

Propreté et gestion des déchets à Garches. Propositions de l ASEVE

Propreté et gestion des déchets à Garches. Propositions de l ASEVE Propreté et gestion des déchets à Garches Propositions de l ASEVE 1/26 OBJECTIFS Améliorer la propreté des rues de Garches Promouvoir une gestion durable des déchets Maintenir voire réduire le budget propreté/déchets

Plus en détail

Implication des relais dans la collecte sélective

Implication des relais dans la collecte sélective Implication des relais dans la collecte sélective Sommaire Pourquoi cette info? Optimisation de la gestion des déchets Harmoniser les pratiques Favoriser le déploiement de l information Favoriser l engagement

Plus en détail

14 e forum du Cercle National du Recyclage - Epinal. Proposition de Barème F

14 e forum du Cercle National du Recyclage - Epinal. Proposition de Barème F Proposition de Barème F Proposition de barème F 1) La prospective des tonnages de DEM recyclés en 2020 2) Le coût complet de référence de la gestion des DEM 3) La construction du Barème F 1) LA PROSPECTIVE

Plus en détail

La gestion des déchets en Meuse quelques indicateurs de suivi depuis 2009

La gestion des déchets en Meuse quelques indicateurs de suivi depuis 2009 1 La gestion des déchets en Meuse quelques indicateurs de suivi depuis 29 Dans le cadre du suivi du plan de prévention et de gestion des déchets non dangereux (PPGDND), le Département recueille, auprès

Plus en détail

1 er janvier 2011 : du changement dans la collecte de nos déchets. et dans la facturation (redevance au volume)

1 er janvier 2011 : du changement dans la collecte de nos déchets. et dans la facturation (redevance au volume) 1 er janvier 2011 : du changement dans la collecte de nos déchets et dans la facturation (redevance au volume) Problématique nationale Evolution de nos modes de vie et des comportements En France, un habitant

Plus en détail

Le Programme Boréal, Programme Local. Ce groupement leur permettent d agir

Le Programme Boréal, Programme Local. Ce groupement leur permettent d agir LE PROGRAMME BORÉAL 11 intercommunalités 212 communes 574 848 habitants Le Programme Boréal, Programme Local de Prévention des Déchets du Hainaut Ostrevent Cambrésis, est né du Grenelle de l environnement

Plus en détail

EVOLUTION DE LA GESTION DES DECHETS : LE POINT DE VUE DES COLLECTIVITES VALORAISNE 31 Janvier 2011 P.1

EVOLUTION DE LA GESTION DES DECHETS : LE POINT DE VUE DES COLLECTIVITES VALORAISNE 31 Janvier 2011 P.1 EVOLUTION DE LA GESTION DES DECHETS : LE POINT DE VUE DES COLLECTIVITES VALORAISNE 31 Janvier 2011 P.1 APRES LE GRENELLE : UNE CHAINE DE RESPONSABILITE Producteurs de biens de consommations Distributeurs

Plus en détail

Gestion des déchets. Enquete de compostage

Gestion des déchets. Enquete de compostage Enquete de compostage Gestion des déchets Le gestion des déchets sur notre canton est assurée par le SIECTOM (Syndicat Intercommunal d'environnement de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères).

Plus en détail

Changeons d échelle, de focale

Changeons d échelle, de focale Changeons d échelle, de focale 130315 / EM Une interrogation? Non La contribution des taxes au financement de la valorisation des déchets: un chemin nécessaire vers une meilleure gestion des ressources?

Plus en détail

Situation de la gestion des déchets charentais et perspectives

Situation de la gestion des déchets charentais et perspectives Situation de la gestion des déchets charentais et perspectives Contexte réglementaire : Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte Titre IV Lutter contre les gaspillages et promouvoir

Plus en détail

Très engagée en faveur de l environnement, la Communauté met en place de nouveaux dispositifs pour la collecte des déchets à domicile et en

Très engagée en faveur de l environnement, la Communauté met en place de nouveaux dispositifs pour la collecte des déchets à domicile et en Très engagée en faveur de l environnement, la Communauté met en place de nouveaux dispositifs pour la collecte des déchets à domicile et en déchetteries. L objectif est de simplifier le geste du tri, d

Plus en détail

Mise en place d'une tarification incitative et d'une collecte sélective en porte à porte sur le territoire du SICTOM de GRAY

Mise en place d'une tarification incitative et d'une collecte sélective en porte à porte sur le territoire du SICTOM de GRAY Mise en place d'une tarification incitative et d'une collecte sélective en porte à porte sur le territoire du SICTOM de GRAY Présentation du SICTOM : Le SICTOM est un syndicat intercommunal de collecte

Plus en détail

Vers une dynamique territoriale à économies de ressources

Vers une dynamique territoriale à économies de ressources Vers une dynamique territoriale à économies de ressources Lionel POITEVIN Directeur régional adjoint ADEME Rencontres régionales Poitou-Charentes Ressources, Energie, Matières : les Territoires au cœur

Plus en détail

Sommaire. Une politique de gestion des déchets active p. 2. La politique de prévention des déchets initiée par Angers Loire Métropole p.

Sommaire. Une politique de gestion des déchets active p. 2. La politique de prévention des déchets initiée par Angers Loire Métropole p. w DOSSIER PRESSE 20 novembre 2008 Sommaire Une politique de gestion des déchets active p. 2 La politique de prévention des déchets initiée par Angers Loire Métropole p. 4 > Les actions menées depuis 2005

Plus en détail

L EMPREINTE ECOLOGIQUE. Castelnaudary, le 7 Novembre 2009

L EMPREINTE ECOLOGIQUE. Castelnaudary, le 7 Novembre 2009 L EMPREINTE ECOLOGIQUE Castelnaudary, le 7 Novembre 2009 L EMPREINTE ECOLOGIQUE Toute activité humaine génère une dépense de ressources terrestres et une création de déchets. Cet échange peut s évaluer

Plus en détail

Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets

Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets La redevance incitative en 2014 Ø 1 er janvier 2014 : 3 ème facturation de la redevance incitative (partie fixe

Plus en détail

VISITE DE L'USINE DE TRAITEMENT DES DECHETS DE GUICHAINVILLE (SETOM)

VISITE DE L'USINE DE TRAITEMENT DES DECHETS DE GUICHAINVILLE (SETOM) Classe d'eau Vendredi 13 avril 2012 VISITE DE L'USINE DE TRAITEMENT DES DECHETS DE GUICHAINVILLE (SETOM) Diaporama réalisé par Anaïs, Julie et Cyrielle Source : http://www.vergetot.net/images/journal/poubelles.jpg

Plus en détail

«Grenelle de l Environnement, source de valeur pour l entreprise» Passer du déchet à la matière

«Grenelle de l Environnement, source de valeur pour l entreprise» Passer du déchet à la matière «Grenelle de l Environnement, source de valeur pour l entreprise» Passer du déchet à la matière PARTIE 1 PARTIE 2 Le nouveau cadre règlementaire des Grenelle 1 et 2 Les déchets des entreprises en France

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION DES ÉLUS

RÉUNION D INFORMATION DES ÉLUS RÉUNION D INFORMATION DES ÉLUS «TRI ET RECYCLAGE : QUELS ENJEUX POUR VOTRE MANDAT?» SYDOM DU JURA VILLENEUVE SOUS PYMONT Module de sensibilisation des élus 1 Eco-Emballages : Le tri des emballages ménagers

Plus en détail

poubelle? dans ma Qu y a-t-il Ki sa ki ni adan bwet-zodi mwen an?

poubelle? dans ma Qu y a-t-il Ki sa ki ni adan bwet-zodi mwen an? Qu y a-t-il dans ma poubelle? Ki sa ki ni adan bwet-zodi mwen an? Grand public BILAN DE LA CAMPAGNE DE CARACTERISATION 2011 / 2012 DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES DE LA MARTINIQUE Sé ki sa? / C est quoi?

Plus en détail

Atelier de sensibilisation au tri pour les commerçants de Chamrousse. 1 er décembre 2016

Atelier de sensibilisation au tri pour les commerçants de Chamrousse. 1 er décembre 2016 Atelier de sensibilisation au tri pour les commerçants de Chamrousse 1 er décembre 2016 SOMMAIRE 1. Conseillers déchets: nos actions 2. Le tri à Chamrousse: Quoi? Où? Comment? 3. Où vont vos déchets? 4.

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE (77) COMMUNE DE TRILPORT PLAN LOCAL D URBANISME 5.5 Elimination des Déchets Mairie VISA PROJET DE PLU arrêté le 21/01/2016 5 Rue du général-de-gaulle 77470 Trilport Tél. :

Plus en détail

Le TRI se relance! Au Sommaire : Les chiffres clés. Déchets recyclés : tonnes. 121 t t. 49 t 870 t. 220 t. 90 t de minerai de fer

Le TRI se relance! Au Sommaire : Les chiffres clés. Déchets recyclés : tonnes. 121 t t. 49 t 870 t. 220 t. 90 t de minerai de fer Le TRI se relance! Au Sommaire 2015 : Chiffres clés Le plan d actions Le guide du tri Où et comment bien trier? Coin Juniors Le tri, et après? Tri, ça rime avec économies! Cette année, le SIBRECSA s est

Plus en détail

Guide du tri. Un nouveau dans notre tri. Côte de Penthièvre Erquy La Bouillie Planguenoual Pléneuf-Val-André Plurien Saint-Alban. À la maison.

Guide du tri. Un nouveau dans notre tri. Côte de Penthièvre Erquy La Bouillie Planguenoual Pléneuf-Val-André Plurien Saint-Alban. À la maison. Communauté de communes Côte de Penthièvre Erquy La Bouillie Planguenoual Pléneuf-Val-André Plurien Saint-Alban Verre Guide du tri Ordures menageres Dechets recyclables À la maison Un nouveau dans notre

Plus en détail

La déchetterie est ouverte!!!

La déchetterie est ouverte!!! La déchetterie est ouverte!!! La déchetterie située à la Chapelle Blanche Saint Martin (route de Bournan) a ouvert le 1 er Mars. L'accès est réglementé et n'est possible qu'aux heures de présence du gardien

Plus en détail

CAMPAGNE D AFFICHAGE REDUCTION DES DECHETS

CAMPAGNE D AFFICHAGE REDUCTION DES DECHETS Dossier de Presse CAMPAGNE D AFFICHAGE REDUCTION DES DECHETS DU 1 er AU 7 AVRIL 2008 LE SMICTOM DES CHATELETS Localisation : zone centrale des Côtes d Armor Population : 136 000 habitants, 4 intercommunalités,

Plus en détail

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2012 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2012 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Bilan 2012 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Synoptique («Déchets ménagers») Ordures ménagères Ordures Ménagères Résiduelles («OMR») Ordures ménagères résiduelles (y compris les Déchets

Plus en détail

Qui gère. ménagères? vos ordures. Syvrom. La collecte

Qui gère. ménagères? vos ordures. Syvrom. La collecte Edito Madame Jury, vice présidente déléguée à l environnement Madame, Monsieur, Jusqu à ce jour, la totalité du coût du service des déchets était pris en charge par le budget général de la Communauté de

Plus en détail

DANS LES VOSGES, LE SMD GÈRE VOS DÉCHET. Syndicat mixte pour la gestion des déchets ménagers et assimilés des Vosges

DANS LES VOSGES, LE SMD GÈRE VOS DÉCHET. Syndicat mixte pour la gestion des déchets ménagers et assimilés des Vosges DANS LES VOSGES, LE SMD GÈRE VOS DÉCHET Syndicat mixte pour la gestion des déchets ménagers et assimilés des Vosges 16 e Forum du CNR 16 septembre 2017 L économie circulaire concrètement et localement

Plus en détail

Bientôt la Redevance Incitative!

Bientôt la Redevance Incitative! Bientôt la Redevance Incitative! Nous contribuons, tous ensemble, à la préservation des ressources naturelles de notre planète, mais aussi à la maîtrise des coûts de collecte et de traitement. Pour y parvenir,

Plus en détail

Plus d infos

Plus d infos Guide du tri TRIER C EST BIEN, RÉDUIRE C EST MIEUX! Chacun d entre nous jette en moyenne 390 kg de déchets par an. Face aux enjeux environnementaux (gaspillage des matière premières, émissions de gaz à

Plus en détail

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2014 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2014 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Bilan 2014 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Synoptique («Déchets ménagers») Ordures ménagères Ordures Ménagères Résiduelles («OMR») Ordures ménagères résiduelles (y compris les Déchets

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE (77) COMMUNE DE TRILPORT PLAN LOCAL D URBANISME 5.5 Elimination des Déchets Mairie VISA PLU Approuvé le 14/12/2016 5 Rue du général-de-gaulle 77470 Trilport Tél. : 01 60 09

Plus en détail

EXTENSION DES CONSIGNES DE TRI (ECT) Présentation. Engager les habitants à nos côtés pour développer le recyclage dans notre collectivité!

EXTENSION DES CONSIGNES DE TRI (ECT) Présentation. Engager les habitants à nos côtés pour développer le recyclage dans notre collectivité! EXTENSION DES CONSIGNES DE TRI (ECT) Présentation Engager les habitants à nos côtés pour développer le recyclage dans notre collectivité! 1 Objectif : recycler plus! Pourquoi? 1 2 C est un enjeu de société

Plus en détail

GESTION DES DÉCHETS ET ORGANISATION DU TRI À LA SOURCE. FLORANGE e2i Écologie Industrielle et Insertion

GESTION DES DÉCHETS ET ORGANISATION DU TRI À LA SOURCE. FLORANGE e2i Écologie Industrielle et Insertion GESTION DES DÉCHETS ET ORGANISATION DU TRI À LA SOURCE FLORANGE e2i Écologie Industrielle et Insertion TRI À LA SOURCE Sensibilisation au tri à la source Organisation du tri à la source chez Sovitec SENSIBILISATION

Plus en détail

La redevance incitative. 4 février Baziege

La redevance incitative. 4 février Baziege La redevance incitative 4 février 2016 - Baziege Depuis sa prise de compétence déchets en 2001, le Sicoval développe une politique de prévention et de gestion des déchets visant à : maîtriser les dépenses

Plus en détail

Découvre le thème de la planche. 1 Décris ce que tu vois sur les dessins.

Découvre le thème de la planche. 1 Décris ce que tu vois sur les dessins. Découvre le thème de la planche. 1 Décris ce que tu vois sur les dessins. 2. Observe attentivement la planche afin de répondre aux questions. Quels sont les deux principaux gestes responsables à adopter

Plus en détail

Dossier de presse. Bilan 2013 & prévisions 2014 de la collecte des déchets sur l aire toulonnaise

Dossier de presse. Bilan 2013 & prévisions 2014 de la collecte des déchets sur l aire toulonnaise Dossier de presse Bilan 2013 & prévisions 2014 de la collecte des déchets sur l aire toulonnaise Conférence de presse du jeudi 6 février 2014 Avec la participation d Eco-Emballages Contact Presse Christelle

Plus en détail

Communauté de Communes du Pays de Mormal. Le Tri en Pays de Mormal, c est fondamental! Suivons-le GUIDE DU TRI. à conserver.

Communauté de Communes du Pays de Mormal. Le Tri en Pays de Mormal, c est fondamental! Suivons-le GUIDE DU TRI. à conserver. Communauté de Communes du Pays de Mormal Le Tri en Pays de Mormal, c est fondamental! Suivons-le GUIDE DU TRI à conserver COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS LE TRI LES DÉCHETTERIES Poubelles collectées le matin

Plus en détail

Elaboration du Plan de réduction des déchets et gaspillage alimentaire. 11 juillet 2014 Préfecture de la Martinique

Elaboration du Plan de réduction des déchets et gaspillage alimentaire. 11 juillet 2014 Préfecture de la Martinique Elaboration du Plan de réduction des déchets et gaspillage alimentaire 11 juillet 2014 Préfecture de la Martinique Contexte 2 Plan de Réduction des Déchets de la Martinique - PRDM MISE EN OEUVRE Le territoire

Plus en détail

de collecte Guide de la déchets Les jours Flacons et films en plastique Boîtes métalliques, cartons Journaux Bouteilles, bocaux, pots en verre

de collecte Guide de la déchets Les jours Flacons et films en plastique Boîtes métalliques, cartons Journaux Bouteilles, bocaux, pots en verre ( Collecte du contenant jaune COCHEZ LE JOUR Flacons et films en plastique Emballages métalliques Briques Cartons Journaux/ magazines ( Ordures ménagères Collecte de la poubelle habituelle Lundi COCHEZ

Plus en détail

Sydevom 205x195 27/07/05 12:20 Page 1. Pour la Haute Provence, je trie, je composte

Sydevom 205x195 27/07/05 12:20 Page 1. Pour la Haute Provence, je trie, je composte Sydevom 205x195 27/07/05 12:20 Page 1 Pour la Haute Provence, je trie, je composte Sydevom 205x195 27/07/05 12:20 Page 2 La gestion des déchets est un enjeu majeur pour notre avenir. Aujourd hui le traitement

Plus en détail

Grenelle Environnement. Signature de la convention d engagements sur la réduction des emballages, le recyclage et l information DOSSIER DE PRESSE

Grenelle Environnement. Signature de la convention d engagements sur la réduction des emballages, le recyclage et l information DOSSIER DE PRESSE Grenelle Environnement Signature de la convention d engagements sur la réduction des emballages, le recyclage et l information DOSSIER DE PRESSE Paris, le Jeudi 23 octobre 2008 Hôtel de Roquelaure 246,

Plus en détail

Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets. Réduction des déchets ultimes par le tri à la source

Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets. Réduction des déchets ultimes par le tri à la source Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets Réduction des déchets ultimes par le tri à la source Sommaire La prévention permet de réduire sensiblement la production d ordures ménagères

Plus en détail

Exemple de projet de Réduction des déchets

Exemple de projet de Réduction des déchets Exemple de projet de Réduction des déchets Moins gaspiller et composter dans les collèges de l Essonne Partenariat CG 91 / collèges pilotes 1 Politique départementale de l Essonne de réduction des déchets

Plus en détail

Prévention. de collecte. Guide de la. déchets. Les jours. la prévention. Emballages. plastiques. Boîtes métalliques, cartons Journaux

Prévention. de collecte. Guide de la. déchets. Les jours. la prévention. Emballages. plastiques. Boîtes métalliques, cartons Journaux ( COCHEZ LE JOUR Emballages en plastique Emballages métalliques Briques Cartons Journaux/ magazines Collecte du contenant jaune COCHEZ LA SEMAINE Les jours de collecte Lundi Ordures ménagères Collecte

Plus en détail

Journée régionale ADEME. Améliorer la valorisation des déchets organiques

Journée régionale ADEME. Améliorer la valorisation des déchets organiques Journée régionale ADEME Améliorer la valorisation des déchets organiques Châteauneuf sur Loire le 5 mai 2011 ORDRE DU JOUR CONTEXTE 1 PROPOSITIONS DE L ETUDE REALISATIONS BILAN 2 3 4 CONTEXTE Dreux agglomération

Plus en détail

Environnement, Recyclage et Collecte sélective

Environnement, Recyclage et Collecte sélective Environnement, Recyclage et Collecte sélective Syndicat mixte Intercommunal de Transport et de Traitement des Ordures Ménagères de l Aire Toulonnaise - Président : Jean-Guy di Giorgio - Créé en 1979-486

Plus en détail

Une fois enfouis, les déchets ne disparaissent pas

Une fois enfouis, les déchets ne disparaissent pas FICHE PRATIQUE N 8 SENSIBILISER LES TOURISTES A REDUIRE ET TRIER LES DECHETS La réduction des déchets est un enjeu majeur pour la sauvegarde de notre cadre de vie. En 2009, lors du diagnostic, la quantité

Plus en détail

Inauguration du centre de tri et de transfert d Urvillers

Inauguration du centre de tri et de transfert d Urvillers Contact : Jérôme LITTIERE, Directeur Général des Services 03-23-23-78-20 info@valoraisne.fr Inauguration du centre de tri et de transfert d Urvillers Présentation de Valor Aisne Les grands chiffres 2014

Plus en détail

Gestion innovante des déchets à l échelle de la métropole parisienne. Sofia

Gestion innovante des déchets à l échelle de la métropole parisienne. Sofia Gestion innovante des déchets à l échelle de la métropole parisienne Sofia yctom, l agence métropolitaine des déchets ménagers - 84 communes - 5,5 millions d habitants - Un service public écologie urbaine

Plus en détail

BILAN TERRITOIRE ZÉRO DÉCHET ZÉRO GASPILLAGE

BILAN TERRITOIRE ZÉRO DÉCHET ZÉRO GASPILLAGE ANNÉE 1 2015 BILAN TERRITOIRE ZÉRO DÉCHET ZÉRO GASPILLAGE -4 KG D ORDURES MÉNAGÈRES PAR HABITANT de 194 à 190 kg/hab/an LA MISE EN ŒUVRE DE LA COLLECTE INCITATIVE (2015-2016) Changement fondamental dans

Plus en détail

Collecte des déchets des ménages en Rhône-Alpes

Collecte des déchets des ménages en Rhône-Alpes ENQUÊTE 2015 DONNÉES 2014 Collecte des déchets des ménages en Rhône-Alpes Toutes les données ci-dessous concernent l'ensemble des déchets pris en charge par les collectivités ; il s'agit donc des déchets

Plus en détail

Expérience de la commune de Djerba Houmet Souk dans l implication citoyenne dans les projets de tri sélectif

Expérience de la commune de Djerba Houmet Souk dans l implication citoyenne dans les projets de tri sélectif Expérience de la commune de Djerba Houmet Souk dans l implication citoyenne dans les projets de tri sélectif BEN ABDALLAH MONGI Commune de Djerba 11/05/2016 La collecte sélective des déchets ménagers bouleverse

Plus en détail

COUPLE ET TRI ETUDE CSA POUR ECO EMBALLAGES

COUPLE ET TRI ETUDE CSA POUR ECO EMBALLAGES COUPLE ET TRI ETUDE CSA POUR ECO EMBALLAGES Vos contacts Pôle SOCIETY : Jérémie PIQUANDET, directeur de clientèle 01 57 00 59 21 / jeremie.piquandet@csa.eu Camille BRUN, chargée d études 01 57 00 59 97

Plus en détail

Locminé Communauté -- Zone Zone de de Kerjean Kerjean. Expérimentation : Moustoir-Remungol

Locminé Communauté -- Zone Zone de de Kerjean Kerjean. Expérimentation : Moustoir-Remungol Expérimentation : Moustoir-Remungol * Locminé Communauté -- Zone Zone de de Kerjean Kerjean BP BP 10369 10369 -- 56503 56503 Locminé Cedex Cedex Tél Tél :: 02 0297 9744 4428 2810 13 -- Fax Fax :: 02 0297

Plus en détail

Traitement. T2 - Nombre d'unités de traitement 1 / 5. Catalogue des indicateurs de SINOE 04/11/2017

Traitement. T2 - Nombre d'unités de traitement 1 / 5. Catalogue des indicateurs de SINOE 04/11/2017 Traitement T2 - Nombre d'unités de traitement Nombre total de services de traitement des déchets ménagers et assimilés Unité : nombre d'unités de traitement Exemple On compte 1 243 unités de traitement

Plus en détail

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS D ALÉSIA ET DE LA SEINE GUILLAUME BLUZAT - DIRECTEUR DE LA RÉGIE DE COLLECTE

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS D ALÉSIA ET DE LA SEINE GUILLAUME BLUZAT - DIRECTEUR DE LA RÉGIE DE COLLECTE COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS D ALÉSIA ET DE LA SEINE GUILLAUME BLUZAT - DIRECTEUR DE LA RÉGIE DE COLLECTE Nous remercions vivement les collectivités qui ont témoignées à cette journée. Un colloque écoresponsable,

Plus en détail

Collecte des déchets. Cap sur la redevance incitative.

Collecte des déchets. Cap sur la redevance incitative. Collecte des déchets Cap sur la redevance incitative 1 www.sicoval.fr La redevance incitative Une nouvelle étape dans la gestion des déchets La gestion des déchets a toujours été une préoccupation majeure

Plus en détail

POINTS CLEFS À ABORDER DANS UN CCTP

POINTS CLEFS À ABORDER DANS UN CCTP Déchets : outils et exemples pour agir Fiche outil n 1 www.optigede.ademe.fr POINTS CLEFS À ABORDER DANS UN CCTP Origine et objectif de la fiche : Cette fiche aborde les points clefs à détailler dans un

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE

PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE ORIGINAL ARTELIA EAU ET ENVIRONNEMENT SITE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE DE

Plus en détail

22 octobre 2009 Macon. LA REDEVANCE INCITATIVE et LA PESEE EMBARQUEE

22 octobre 2009 Macon. LA REDEVANCE INCITATIVE et LA PESEE EMBARQUEE 22 octobre 2009 Macon LA REDEVANCE INCITATIVE et LA PESEE EMBARQUEE La redevance incitative : les usagers acteurs de la gestion des déchets Communauté de Communes du Pays d'alésia et de la Seine Avenue

Plus en détail

Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens. le recyclage, ou la deuxième. vie des. emballages

Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens. le recyclage, ou la deuxième. vie des. emballages 1 Je trie mes emballages 2 Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens le recyclage, vie des ou la deuxième emballages Janvier 2001 SOMMAIRE Je trie, donc je suis Vraies et fausses idées sur le

Plus en détail

Guide pratique. d u n o u v e a u Tr i. Chez moi, c'est... Bac jaune Bac gris

Guide pratique. d u n o u v e a u Tr i. Chez moi, c'est... Bac jaune Bac gris Guide pratique d u n o u v e a u Tr i Chez moi, c'est... Bac jaune Bac gris édito Ag34-GuideTRI-BacsJG-Nov10_Mise en page 1 21/08/2014 09:37 Page2 L'action concrète en faveur d'un développement durable

Plus en détail

Introduction. 10 ans pour atteindre des objectifs ambitieux

Introduction. 10 ans pour atteindre des objectifs ambitieux Introduction 10 ans pour atteindre des objectifs ambitieux La loi de transition énergétique pour la croissance verte «LTECV» publiée le 17 août 2015 A quelques mois de la COP21 Enjeux environnementaux

Plus en détail

Syndicat Mixte interdépartemental de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères du Guiers. COLLECTE DES DÉCHETS Réunions publiques

Syndicat Mixte interdépartemental de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères du Guiers. COLLECTE DES DÉCHETS Réunions publiques Syndicat Mixte interdépartemental de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères du Guiers COLLECTE DES DÉCHETS Réunions publiques Le SICTOM du GUIERS L intercommunalité: 220 communes SITOM Nord Isère

Plus en détail

Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens. le recyclage, ou la deuxième. vie des. emballages

Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens. le recyclage, ou la deuxième. vie des. emballages 1 Je trie mes emballages 2 Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens le recyclage, vie des ou la deuxième emballages Janvier 2001 SOMMAIRE Je trie, donc je suis Vraies et fausses idées sur le

Plus en détail

Développer un service de reprise des Emballages boissons

Développer un service de reprise des Emballages boissons Développer un service de reprise des Emballages boissons «Mon entreprise» Membre de la Fédération Nationale des Boissons Près de Plus de 500 entreprises, 10 000 emplois Un parc de plus de 5 000 véhicules

Plus en détail

«Du déchet à la ressource» Le tri et le recyclage fêtent leurs 20 ans

«Du déchet à la ressource» Le tri et le recyclage fêtent leurs 20 ans «Du déchet à la ressource» Le tri et le recyclage fêtent leurs 20 ans Sommaire 1 2 3 Les 20 ans du tri et du recyclage Le Point Vert : enjeux des années à venir Entreprises : quels engagements, quels bénéfices

Plus en détail

LA PERCEPTION PAR LES FRANÇAIS DES SERVICES PUBLICS LOCAUX

LA PERCEPTION PAR LES FRANÇAIS DES SERVICES PUBLICS LOCAUX BVA Actualité Décembre 2001 LA PERCEPTION PAR LES FRANÇAIS DES SERVICES PUBLICS LOCAUX A la demande de l Institut de la Gestion Déléguée, BVA a réalisé, du 29 novembre au 1 er décembre 2001, une enquête

Plus en détail

L évolution de la quantité de déchets ménagers collectés par habitant

L évolution de la quantité de déchets ménagers collectés par habitant Thème : Consommation et production durable Orientation : Limiter et valoriser les déchets L évolution de la quantité de déchets ménagers collectés par habitant par département Pour une économie plus sobre

Plus en détail

Atelier intergroupes «Déchets»

Atelier intergroupes «Déchets» Atelier intergroupes «Déchets» Résumé Qu il s agisse des déchets produits par les ménages, les artisans, les commerçants, les entreprises, les agriculteurs ou les collectivités, et qu ils soient dangereux

Plus en détail