Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2009»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2009»"

Transcription

1 Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2009» Meilleure copie "Rapport Technique" Thème : conception et développement logiciel Note : 15,75/20 Rapport technique : Gestion de projet Estimation des charges de développement et adaptation aux services d exploitation informatique A l attention des chefs de projet de développement d applications. Diffusion : Direction informatique et directions des utilisateurs. I. Gestion de projets de développement informatique Avant de traiter de l organisation, des méthodes, des acteurs d un projet de développement d application, il convient de définir la notion de "projet" ou de "mode projet". Le développement d une application (refonte ou nouveau besoin) spécifique à un métier bien identifié nécessite des actions (préparation, réalisation, ). Lorsque ces actions sont positionnées dans un cadre de délais et de budget fixes, on parle de projet. Ce dernier possède ainsi son propre bilan comptable. Le projet débute par une expression de besoin qui sera mise en œuvre puis validée ; cela par des entités, des personnes voire des sociétés différentes. Là est une des difficultés de bien gérer un projet. Quelques exemples de projets : - déploiement d un portail applicatif sur un intranet - création d une base de connaissance - développement d un outil de gestion des stocks et de planification des commandes L applicatif en lui-même représente un des "livrables" attendus (i.e. un résultat tangible). a. Acteurs et responsabilités On distingue deux grandes entités lorsque l on parle de gestion de projet. La première qui est à l initiative du projet est désignée sous le nom de maîtrise d ouvrage (ou MOA). Elle exprime le besoin des utilisateurs finaux de l application et porte la responsabilité des choix en termes de fonctionnalités. La seconde entité est la maîtrise d œuvre, qui a la charge de réaliser l application. Si les choix techniques et technologiques lui incombent, le maître d œuvre (ou MOE) ne doit pas influer (modifier, ajouter, supprimer) sur les fonctionnalités demandées par la maîtrise d ouvrage. Il est vital pour le projet que le périmètre de chaque entité soit respecté. Ce qui n empêche pas, au contraire, une communication très importante entre les deux parties, par le biais de compte-rendus et de réunions régulières (hebdomadaires, si possible). De plus, l échange entre MOA et MOE ne doit pas s arrêter au cahier des charges, le document contractuel associé au projet. 1

2 Ce cahier des charges réalisé par la maîtrise d ouvrage exprime le besoin de manière simple pour permettre à la maîtrise d œuvre de réaliser une application en adéquation avec ce qui est attendu. De même, il garantit à la MOA que le logiciel réalisé sera conforme, et à la MOE qu aucun développement complémentaire et inopportun ne sera demandé. Le cahier des charges doit contenir : - le contexte du projet - les objectifs - le vocabulaire associé - le périmètre du projet - un calendrier prévisionnel - des clauses juridiques (prestation externe). A ce dernier sujet, il est conseillé de définir de nombreux jalons de vérification (auxquels peuvent s adjoindre des paiements en cas de refacturations internes ou de prestations externes) afin d éviter l effet tunnel et de mauvaises surprises souvent trop tardivement décelées. b. Organisation et méthodologie projet Afin d assurer la rentabilité, l efficacité ou même l aboutissement d un projet, il est indispensable de mettre en place une méthodologie (et un vocabulaire) commune à tous les intervenants. Ainsi, un chef de projet est nommé pour chaque entité (MOA et MOE) pour faciliter la communication. Par la suite et pour distinguer ces deux postes, le chef de projet MOA sera appelé directeur de projet. Un directeur de projet prend en charge un projet initié par le comité directeur qui réalise un schéma directeur dans lequel va s inscrire le projet. Il est important de prendre conscience que le projet en question a sa place dans un tout homogène et ne vit pas seul. Le schéma directeur est constitué de projets terminés, en cours ou à venir. Lorsqu un projet s initie, le comité directeur crée un comité de pilotage qui répondra de l avancement du projet, nomme un directeur de projet et planifie une date d initialisation projet, amorçant ainsi le cycle de vie du logiciel. c. Cycle de vie du logiciel Le cycle de vie du logiciel ou cycle de vie du projet passe par trois phases successives. - La première phase dite "préparatoire" valide l opportunité et la faisabilité du projet. C est également dans cette phase que sont exprimés les besoins en fonctionnalités, déclinés en études fonctionnelles (qui donneront naissance au cahier des charges fonctionnel) et une étude technique proposant une architecture logicielle d implémentation. - La seconde phase est la "réalisation" proprement dite de l application. Une planification détaillée est réalisée à l aide de diagrammes de Gantt. Un suivi opérationnel tout particulier doit être effectué par la maîtrise d œuvre. Néanmoins, la MOA doit rester proactive pour vérifier que le développement se fasse dans le sens qui est attendu et qu aucune incompréhension n ait provoqué une réalisation inattendue. Les premiers tests dits "unitaires" sont réalisés dans cette phase. - La troisième et dernière phase est celle de mise en œuvre de l application, en aval des développements. Cette phase est découpée en trois étapes : deux étapes de tests et validation que sont la qualification et la recette, et une troisième étape cruciale qu est la mise en production. Cette dernière correspond au lancement final de l application (d abord sur sites pilotes, puis sur tous les sites) et doit impérativement être précédée d une conduite du changement afin de préparer les utilisateurs à leur futur nouvel outil. Une conduite du changement bâclée ou inexistante peut conduire à l échec d un projet 2

3 mené de manière exemplaire jusque là ; uniquement par le refus des utilisateurs d utiliser le logiciel. Enfin un bilan global du projet doit permettre de dégager des axes d amélioration sur la méthodologie et l organisation mises en place. II. Outils d estimation de charge de développement L estimation des charges associées à un projet de développement est une tâche sensible car d elle va dépendre le coût du projet, et difficile car assujettie à de nombreux aléas. Nous allons étudier dans ce chapitre deux méthodes très rependues d estimation, puis nous étudierons l adaptation de ces méthodes à notre administration. Enfin, nous mettrons en exemple un scénario de déplacement. a. Concepts et possibilités 1. Le modèle COCOMO Ce modèle qui date des années 1970, a pour objectif de déterminer de manière non subjective l effort et le temps de développement nécessaires à la réalisation d une application. Il divise les projets en trois grandes catégories de logiciels suivant leur complexité : - Les applications de type "S" qui sont de faible complexité, dites déterministes, dont l ensemble des cas de tests est facilement identifiable. - Les applications de type "P", plus complexes mais qui restent déterministes. - Les applications de type E, encore plus complexes qui ne sont pas déterministes. Une analyse préalable en début de projet doit permettre de déterminer le type d application. Ensuite, COCOMO applique trois modèles d estimation : - Le modèle de base ne prend en compte que le nombre de lignes de codes estimé, qui est ensuite ventilé selon les activités. - Le modèle intermédiaire ajoute des facteurs de coûts plus complexes pour affiner les résultats (fiabilité, charge, expérience de l équipe, ). - Le modèle détaillé intègre souvent plusieurs modèles intermédiaires et de base afin d obtenir une meilleure estimation sur les grands projets. Ce modèle COCOMO permet d obtenir de façon très théorique une première estimation de l effort nécessaire au développement d une application. Néanmoins elle est très dépendante du niveau d expertise des personnes l appliquant. 2. Les points de fonction Cette méthode permet d estimer en "points de fonction" la taille d une application en se basant uniquement sur des données métier (fonctionnalité) et non sur la technique. Cette démarche se base sur les points d informations accédés, les entrées et sorties possibles dans l application. Elle est standardisée et permet ainsi d estimer l existant et de le mettre en perspective de ce qui doit être fait. Ainsi en développant des ratios jourxhomme/points de fonction livrés, on obtient rapidement une idée du coût d un projet. Trois autres ratios de Productivité, Réactivité et Qualité sont ainsi calculés. Cette méthode permet de prendre des décisions (choix entre 2 projets) sur des données rationnelles et permet ainsi un meilleur pilotage de l ensemble des projets du système d information. b. Adaptation aux contextes de l administration De telles méthodes d estimation peuvent permettre de mieux cadrer les dépenses en matière de sous-traitance externe. Ainsi lors d une réponse à appel d offres, les coûts envisagés par la structure externe peuvent être comparés à ceux estimés en interne via la méthode COCOMO. 3

4 De même lors de développement d une nouvelle application en interne, l estimation du coût peut être effectuée en comparant ce nouveau projet à un projet présentant le même nombre de points de fonction. Chacune des deux méthodes présentées peut être appliquée à un projet mais la nature du projet fera plutôt pencher la balance vers l un ou l autre. c. Scénario de déploiement Un scénario de déploiement de ces outils se déroulerait en quatre phases : 1. Projets pilotes : Deux projets pilotes (utilisant chacun une méthode) sont lancés de manière simultané. Ces projets ne doivent pas être sensibles. 2. Retour d expérience : Chaque projet présente son retour d expérience de la méthode testée. En fonction des résultats (financiers, comptables) et du ressenti, l une, l autre ou les deux méthodes sont généralisées. 3. Conduite du changement : Avant la généralisation, les acteurs des projets pilotés préparent le changement en sensibilisant les futures chefs de projet impliqués et présentent les avantages indéniables qu ils ont pu constater. 4. Généralisation : Tous les projets adoptent l une ou l autre (ou les deux) méthodes. III. Adaptation de ces méthodes aux travaux d exploitation : Lorsque l on parle des travaux d exploitation, on ne peut quantifier le travail en parlant lignes de codes ou nombres de fonctionnalités. Néanmoins il est envisageable, au même titre que la méthodologie COCOMO est basée sur des statistiques, d estimer la charge des travaux d exploitation pour un projet. En effet, de nombreuses données chiffrées peuvent permettre de déterminer la complexité des tâches à effectuer : nombres d utilisateurs, nombres d applications dépendantes, solutions de sauvegarde, disponibilité exigée par la maîtrise d ouvrage, Ces données peuvent permettre de déterminer la criticité d une application pour le système d information. Plus une application sera critique, plus elle aura des besoins en termes de pilotage (suivi de la plateforme de production), d assistance utilisateurs, de mise en place de solutions de sauvegardes et de modes dégradés. Si on devait faire un parallèle entre COCOMO et une méthode applicable à l exploitation, il faudrait mesurer le temps nécessaire aux tâches d exploitation pour trois types d application : - normal (peu d utilisateurs, faible dépendance des autres applications) - sensible (beaucoup d utilisateurs par exemple) - critique (ex : annuaire d authentification unique pour le SI) Ensuite en ajoutant un coefficient de complexité (technique et/ou fonctionnelle) à l application, des estimations pourront être effectuées. Par ailleurs, des points de criticité peuvent être mis en place de la même manière que les points de fonction. Cette méthode se baserait sur les critères similaires à la méthode précédente et permettrait de dresser un état des lieux de la consommation en ressources actuelles pour l exploitation. 4

5 Néanmoins, les deux méthodes présentées ici ont leurs limites et ne seront probablement pas aussi précises que celles d estimation des coûts de développement. En effet, certains aléas pouvant parfois se produire en série, peuvent mettre à mal une estimation pourtant bien ficelée dans des cas d exploitation normaux (i.e. sans incident majeur, type panne réseau ou onduleurs). Toutefois, ces méthodes peuvent servir de base pour une première estimation grossière qui donnera une idée du coût d exploitation de l application. 5

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

L'étape de planification de votre projet technologique

L'étape de planification de votre projet technologique L'étape de planification de votre projet technologique Résumé : Pour gérer l ensemble des contraintes de votre projet - humaines, matérielles, temporelles et surtout financières et accroître ses chances

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.»

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet de fin d études 2 Sommaire OBJET DU DOCUMENT... 3 LES ETAPES DU PROJET... 4 ETUDE PREALABLE...5 1 L étude d opportunité...

Plus en détail

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET PROJET : «ensemble des actions à entreprendre afin de répondre à un besoin défini dans des délais fixés». Délimité dans le temps avec un début et une fin, mobilisant

Plus en détail

Méthodologie de conduite de projet web

Méthodologie de conduite de projet web Méthodologie de conduite de projet web SOMMAIRE On commet souvent l erreur de ne pas considérer la mise en place d un site web comme un projet à part entière. Or, comme toute application informatique,

Plus en détail

les outils de la gestion de projet

les outils de la gestion de projet les outils de la gestion de projet Sommaire Objectifs de la gestion de projet Les étapes du projet Les outils de gestion de projets Paramétrage de l outil PROJET : «ensemble des actions à entreprendre

Plus en détail

Formations Méthode et conduite de projet

Formations Méthode et conduite de projet Formations Méthode et conduite de projet Présentation des formations Qualité et Conduite de projets Mettre en place et gérer un projet SI nécessite diverses compétences comme connaître les acteurs, gérer

Plus en détail

LA CONDUITE DE PROJET BTS SIO SI7

LA CONDUITE DE PROJET BTS SIO SI7 1 LA CONDUITE DE PROJET BTS SIO SI7 Les objectifs 2 Aborder les enjeux et l organisation d une conduite de projet Présenter les premiers éléments d une évaluation financière d un projet : Charges fixes,

Plus en détail

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE 1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE Cette méthode, fruit de retours d expériences, permet de maîtriser un projet QSE et d atteindre l objectif de certification. C est une véritable «feuille

Plus en détail

Cours de Génie Logiciel. David Janiszek. Le projet. En résumé. Troisième partie III. Eléments de gestion de projet

Cours de Génie Logiciel. David Janiszek. Le projet. En résumé. Troisième partie III. Eléments de gestion de projet Troisième partie III Eléments de gestion de projet Un projet informatique est l ensemble des activités et des actions à entreprendre pour répondre au besoin d informatisation d un ensemble de tâches dans

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

Planifier la production avec un système GPAO Mythes et réalités. progiciels 2 0

Planifier la production avec un système GPAO Mythes et réalités. progiciels 2 0 Planifier la production avec un système GPAO Mythes et réalités La planification Pour être un succès, un acte de production doit être préparé A long terme A moyen terme A court terme octobre, Les systèmes

Plus en détail

Cours de Gestion de projet

Cours de Gestion de projet Cours de Gestion de projet Plan des cours Cours 1 : Vision Générale Cours 2 : Les différents types de projets Informatiques/Urbanisation d un SI Cours 2 : Les cycles de vie Cours 3 : Focus sur «Le suivi

Plus en détail

Gestion de Projet. Initiateur > Commanditaire Participants > Equipe projet

Gestion de Projet. Initiateur > Commanditaire Participants > Equipe projet Gestion de Projet Initiateur > Commanditaire Participants > Equipe projet Projet : C est un ensemble d action pour atteindre un objectif. C est ce qu on à l intention de faire. Les compétences à regrouper

Plus en détail

GESTION DE PROJETS Coûts délais. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1

GESTION DE PROJETS Coûts délais. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Coûts délais 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Plan du cours: - Définitions, - Maîtrise des coûts et délais, - Gestion de l équipe projet, - Comité

Plus en détail

Développement itératif, évolutif et agile

Développement itératif, évolutif et agile Document Développement itératif, évolutif et agile Auteur Nicoleta SERGI Version 1.0 Date de sortie 23/11/2007 1. Processus Unifié Développement itératif, évolutif et agile Contrairement au cycle de vie

Plus en détail

L'approche "portefeuille de projets" appliquée aux EPP Principes et démarche, l expérience de l ANAP

L'approche portefeuille de projets appliquée aux EPP Principes et démarche, l expérience de l ANAP JIQHS 2012 La Villette, Paris 26 & 27 novembre 2011 Atelier n 16 : Le management efficient des EPP et des projets QGR L'approche "portefeuille de projets" appliquée aux EPP Principes et démarche, l expérience

Plus en détail

Pratique de logiciels de planification

Pratique de logiciels de planification Pratique de logiciels de planification MASTER TECHNOLOGIE & HANDICAP Université Paris 8 Sommaire Introduction Organisation d un projet Les principaux axes de la planification Gestion des tâches Gestion

Plus en détail

Assistance à maîtrise d ouvrage pour le choix d un nouveau système de synchronisation

Assistance à maîtrise d ouvrage pour le choix d un nouveau système de synchronisation Assistance à maîtrise d ouvrage pour le choix d un nouveau système de synchronisation Cahier des charges Page 1 sur 6 Sommaire 1. Objectif et contexte de la consultation 3 1.1. Objectif de la consultation

Plus en détail

Projet : Plan Assurance Qualité

Projet : Plan Assurance Qualité Projet : Document : Plan Assurance Qualité 2UP_SPEC_DEV1 VERSION 1.00 Objet Ce document a pour objectif de définir la démarche d analyse et de conception objet ainsi les activités liées. Auteur Eric PAPET

Plus en détail

Migration d un logiciel de gestion

Migration d un logiciel de gestion Auteur : David PERRET Publication : 01/11/2015 Toute société utilisatrice de logiciel de gestion est inéluctablement confrontée à des migrations de données. Ces migrations représentent des risques et un

Plus en détail

Le kit du chef de projet

Le kit du chef de projet Hugues Marchat Le kit du chef de projet Quatrième édition, 2001, 2003, 2008, 2010. ISBN : 978-2-212-54731-3 CINQUIÈME PARTIE Labellisation du chef de projet Comme indiqué en introduction, il est désormais

Plus en détail

La gestion de projet. La gestion de projet

La gestion de projet. La gestion de projet La gestion de projet Université Louis Pasteur STRASBOURG UE Ouverture professionnelle Intervenant Aurélie DUCHAMP Voirin Consultants La gestion de projet N 5 Le 04 / 01 / 2006 Présentation de l intervenant

Plus en détail

Quelques chiffres 07/11/2013

Quelques chiffres 07/11/2013 F DANEL Introduction Pourquoi les projets? Apporter du nouveau / une solution la ou on en a besoin! Le projet n est pas toujours une idée nouvelle C est la façon de réaliser (mettre en place) cette idée.

Plus en détail

Les rôles respectifs des acteurs et des Instances dans la conduite d un projet informatique

Les rôles respectifs des acteurs et des Instances dans la conduite d un projet informatique Les rôles respectifs des acteurs et des Instances dans la conduite d un projet informatique Conduite de projet dossier Le souci de maîtriser des projets informatiques a donné lieu à de multiples tentatives

Plus en détail

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme UE 5 Management des systèmes d informations Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1.

Plus en détail

Introduction. Nicolas Phalippon IR3. Source: rapport commandé par le Congrès américain. Présentation du 24/10/02

Introduction. Nicolas Phalippon IR3. Source: rapport commandé par le Congrès américain. Présentation du 24/10/02 Présentation du 24/10/02 Nicolas Phalippon IR3 Introduction 2% des logiciels fonctionnent à la livraison 3% de plus fonctionneront après quelques modifications mineures 20% seront utilisés après des modifications

Plus en détail

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Projet Informatique Philippe Collet Licence 3 Informatique S5 2014-2015 http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Réalisation d'un développement de taille conséquente? r Firefox? Ph.

Plus en détail

Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow

Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow Iut de Tours Département Information-Communication Option Gestion de l Information et du Document dans les Organisations Page 1 sur

Plus en détail

Gestion de projet Étapes/Jalonnement Outils

Gestion de projet Étapes/Jalonnement Outils Jean-Marc ROBERT 1 / 25 Gestion de projet Étapes/Jalonnement Outils Jean-Marc ROBERT Team DALI/LIRMM, University of Perpignan, France Perpignan, le 26 Septembre 2012 Jean-Marc ROBERT 2 / 25 Sommaire 1

Plus en détail

Notions de Gestion de Projet (Partie 2)

Notions de Gestion de Projet (Partie 2) Notions de Gestion de Projet (Partie 2) QCM Sommaire 1ère 1 Partie Sommaire 2ème 2 Partie - Problématique de départ Structure et Pilotage d un projet - Qu est ce qu un projet? - Vocabulaire spécifique

Plus en détail

Modèle de plan opérationnel de projet

Modèle de plan opérationnel de projet Suivi des versions et des validations du document. Ce document annule et remplace tout document diffusé de version-révision antérieure. Dès réception de ce document, les destinataires ont pour obligation

Plus en détail

Gestion des Incidents (Incident Management)

Gestion des Incidents (Incident Management) 31/07/2004 Les concepts ITIL-Incidents 1 «Be prepared to overcome : - no visible management ou staff commitment, resulting in non-availability of resources - [ ]» «Soyez prêts a surmonter : - l absence

Plus en détail

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP)

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP) Fiche de poste Identification du poste : Intitulé : Chef de projets Applicatifs Affectation : Service Etudes et Projets Cadre d emploi : Ingénieur territorial Rattachement hiérarchique : Chef du service

Plus en détail

Conduite de projets et architecture logicielle

Conduite de projets et architecture logicielle s et architecture logicielle ABCHIR Mohammed-Amine Université Paris 8 15 février 2011 1/36 ABCHIR Mohammed-Amine (Université Paris 8) Conduite de projets et architecture logicielle 15 février 2011 1 /

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans le cadre de la gestion d un projet informatique

Plus en détail

PARC ET RESSOURCES INFORMATIQUES POLITIQUE DE GESTION

PARC ET RESSOURCES INFORMATIQUES POLITIQUE DE GESTION Le 27/08/2014 Gestion du parc informatique de l école Jean Moulin Page 1 sur 5 PARC ET RESSOURCES INFORMATIQUES DE L ÉCOLE PRIMAIRE JEAN-MOULIN : POLITIQUE DE GESTION Synthèse : Pour garder des outils

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Lorraine Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans

Plus en détail

Système d information VERSION : 4.00

Système d information VERSION : 4.00 METHODE ET ORGANISATION VERSION : 4.00 Jean-Michel Grandclément Confidentiel Reproduction Interdite Page 1 sur 21 Auteur Jean-Michel Grandclément Version / Date Version : 4.0 Date : 04/04/04 E-mail jean-michel.grandclement@grandclement.fr

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Ministère de l intérieur --------

Ministère de l intérieur -------- Ministère de l intérieur -------- Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication du ministère de l intérieur Session 2013 Meilleure copie Sujet n 1 - Réseaux

Plus en détail

Dossier suivi par : Dany Hoch, Olivier Philipe, Jean Pierre Poinsard, Olivier Schneider, Anne Ther-Guillet

Dossier suivi par : Dany Hoch, Olivier Philipe, Jean Pierre Poinsard, Olivier Schneider, Anne Ther-Guillet Formation permanente nationale Paris, le 3 février 2011 Cahier des charges pour l élaboration et l animation de sessions de formation sur l outil HR Access destinées aux gestionnaires «Ressources humaines»

Plus en détail

DOMAINE FONCTIONNEL RIME. Poste vacant Poste susceptible d être vacant Création. Direction de programme SIRHEN

DOMAINE FONCTIONNEL RIME. Poste vacant Poste susceptible d être vacant Création. Direction de programme SIRHEN MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE FICHE DU POSTE N PMO FINANCES IDENTIFICATION DU POSTE P SCHILLINGER INTITULE DU POSTE : RESPONSABLE DU PILOTAGE FINANCIER

Plus en détail

Réussir un projet Intranet 2.0

Réussir un projet Intranet 2.0 Frédéric Créplet Thomas Jacob Réussir un projet Intranet 2.0 Écosystème Intranet, innovation managériale, Web 2.0, systèmes d information, 2009 ISBN : 978-2-212-54345-2 Sommaire Démarche générale de l

Plus en détail

Recommandations pour la collecte et le traitement de données

Recommandations pour la collecte et le traitement de données Recommandations pour la collecte et le traitement de données Sommaire Contexte, objectif et démarche 1 1 Identification du besoin 2 2 Conception et définition du processus de la collecte de données 3 3

Plus en détail

Yphise FAIT AVANCER L INFORMATIQUE D ENTREPRISE

Yphise FAIT AVANCER L INFORMATIQUE D ENTREPRISE Pilotage des Projets Production Jeudi 19 Juin 2003 Rencontre WITO Laurent Ruyssen (Yphise) 6 rue Beaubourg 75004 PARIS www.yphise.fr - yphise@yphise.fr T 01 44 59 93 00 F 01 44 59 93 09 030619 WITO - 1

Plus en détail

la phase exploratoire

la phase exploratoire V 1.00 la phase exploratoire élément facilitateur dans la réussite d un projet Agile A. MORVANT IT&L@BS Coach Agile aurelien.morvant@orange-ftgroup.com Page 1 Page 2 objet de la session > introduire la

Plus en détail

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Altaïr Conseil 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.fr Constats Des projets de plus en plus nombreux

Plus en détail

Ingénieurs en Réseaux et Télécom 8 à 10 ans

Ingénieurs en Réseaux et Télécom 8 à 10 ans Participer à l élaboration du schéma directeur des réseaux et télécom et assurer le suivi de sa mise en œuvre ; Définir une politique de maîtrise des risques liées aux systèmes, réseaux et télécoms, ainsi

Plus en détail

Les contraintes d appel d offre

Les contraintes d appel d offre RESUME Ce document propose une liste, des contraintes d appel d offre s plus standards. ont un objectif doub : définir s attentes du client sur la démarche d acquisition et préparer la contractualisation

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE

PRÉSENTATION DE L OFFRE PRÉSENTATION DE L OFFRE INCRECIO Conseil en Système d Information pour les PME et les collectivités Créée en 2014, INCRECIO propose une offre de Conseil en Système d Information à destination des entreprises

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires)

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires) PROBLEMATIQUE - L APPROCHE JADE Telecom L exploitation de réseaux de télécommunications implique pour les entreprises la prise en compte de différents points importants : La mise en place de personnel

Plus en détail

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS Objet de la présente fiche La fiche vise à présenter le contexte organisationnel et informatique de la conduite d un projet de dématérialisation

Plus en détail

Processus Gestion de Projet

Processus Gestion de Projet Processus Gestion de Projet 1 / 11 Contenu 1 Introduction... 3 2 Le cycle de vie du projet... 4 2.1 Présentation... 4 2.2 Cycle de vie d un projet... 5 2.3 Les livrables... 5 3 Les étapes du management

Plus en détail

Assistance à maîtrise d ouvrage pour le choix d un nouveau système de synchronisation

Assistance à maîtrise d ouvrage pour le choix d un nouveau système de synchronisation Titre : Assistance à maîtrise d ouvrage pour le choix d un nouveau système de synchronisation Cahier des charges Page 1 sur 7 Sommaire 1. Objectif et contexte de la consultation 3 1.1. Objectif de la consultation

Plus en détail

Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH

Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH I.Vous accompagner au pilotage métier de projet Le pilotage métier est le levier de sécurisation du projet de refonte SIRH. Avec Magn Ulteam, conjuguez

Plus en détail

COMPLIANCE Consulting. Gardez la Maîtrise de vos Exigences. 18 mai 2011

COMPLIANCE Consulting. Gardez la Maîtrise de vos Exigences. 18 mai 2011 COMPLIANCE Consulting Gardez la Maîtrise de vos Exigences 18 mai 2011 Présentation Société Société Société de conseil spécialisée dans le transfert de technologies en matière de processus, de méthodes

Plus en détail

Elaboration d un cahier des charges Ch. 6

Elaboration d un cahier des charges Ch. 6 Elaboration d un cahier des charges Ch. 6 «Le cahier des charges opérationnel est un document qui permet de dégager les orientations structurantes et de fixer le cadre des travaux à venir d un projet.

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Le tableau de bord, outil de pilotage de l association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône-Alpes) Difficile d imaginer la conduite d un bateau sans boussole

Plus en détail

Messagerie collaborative et unifiée de l Inra

Messagerie collaborative et unifiée de l Inra Messagerie collaborative et unifiée de l Inra Prestation d expertise et d assistance à maitrise d ouvrage pour la conception d un nouveau service. Page 1 sur 7 SUIVI DES MODIFICATIONS Version Eléments

Plus en détail

LA CONDUITE DE PROJET BTS SIO SI7

LA CONDUITE DE PROJET BTS SIO SI7 1 LA CONDUITE DE PROJET BTS SIO SI7 Les objectifs 2 Aborder les enjeux et l organisation d une conduite de projet Présenter les premiers éléments d une évaluation financière d un projet : Charges fixes,

Plus en détail

Formation projet Informatique. Qu'est-ce qu'un projet?

Formation projet Informatique. Qu'est-ce qu'un projet? Formation projet Informatique Qu'est-ce qu'un projet? Définition Typologie Les acteurs et les rôles Le déroulement Sommaire Définition Typologie Les acteurs et les rôles Le déroulement Sommaire Projet

Plus en détail

Organisation et qualité

Organisation et qualité 12 Organisation Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est d améliorer la qualité de service aux clients et l efficience de l entreprise, par la conduite de projets ou de démarches contribuant

Plus en détail

ITIL V3. Stratégie des services - Processus

ITIL V3. Stratégie des services - Processus ITIL V3 Stratégie des services - Processus Création : juillet 2011 Mise à jour : Juillet 2011 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED. ImmoBiens. 1 - Description du projet de l entreprise

Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED. ImmoBiens. 1 - Description du projet de l entreprise Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED ImmoBiens 1 - Description du projet de l entreprise ImmoBiens est une société gestionnaire de biens immobiliers (location et entretien)

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION SUJET NATIONAL POUR L'ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE ET TROISIÈME VOIE DE TECHNICIEN TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE SESSION 2014 SPÉCIALITÉ : INGENIERIE, INFORMATIQUE

Plus en détail

FICHE METIER. «Chargé de postproduction» Chargé de postproduction. Assistant de postproduction Responsable de postproduction APPELLATION(S) DU METIER

FICHE METIER. «Chargé de postproduction» Chargé de postproduction. Assistant de postproduction Responsable de postproduction APPELLATION(S) DU METIER Chargé de postproduction Version 1 «Chargé de postproduction» APPELLATION(S) DU METIER Chargé de postproduction Assistant de postproduction Responsable de postproduction DEFINITION DU METIER Le chargé

Plus en détail

Rédaction du Document de Spécifications Logiciel

Rédaction du Document de Spécifications Logiciel Rédaction du Document de Spécifications Logiciel Instruction Générale Qualité Version : 1.1 Nombre de pages : 12 Référence : referentiel_qualite/dsl.plan_type.doc UV UMLP Département ASI INSA-ROUEN BP

Plus en détail

PLANIFICATION ET SUIVI D'UN PROJET

PLANIFICATION ET SUIVI D'UN PROJET Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Guide méthodologique PLANIFICATION ET SUIVI D'UN PROJET Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/developpement/gestion-projet/guide-planfi-suivi-projet

Plus en détail

N 65 État de Genève : audit de gestion de la gouvernance globale des systèmes d information rapport publié le 27 juin 2013

N 65 État de Genève : audit de gestion de la gouvernance globale des systèmes d information rapport publié le 27 juin 2013 N 65 État de Genève : audit de gestion de la gouvernance globale des systèmes d information rapport publié le 27 juin 2013 Les 12 recommandations de la Cour des comptes ont été approuvées. Actuellement

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR PRESTATAIRE INDIVIDUEL ET CONSULTANT

TERMES DE REFERENCE POUR PRESTATAIRE INDIVIDUEL ET CONSULTANT TERMES DE REFERENCE POUR PRESTATAIRE INDIVIDUEL ET CONSULTANT Titre: Consultance pour l élaboration d un système d information informatisé : système de suivi, de mesure et d évaluation des données sur

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS PLAINE COMMUNE LE PLIE Service bénéficiaire : le PLIE, représenté par son directeur. 87, Avenue Aristide

Plus en détail

Réussir. un projet de site web. 6 e édition. Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3

Réussir. un projet de site web. 6 e édition. Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3 N i c o l a s C h u Réussir un projet de site web 6 e édition Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3 annexe A Modèle de plan projet Un

Plus en détail

Processus d Informatisation

Processus d Informatisation Processus d Informatisation Cheminement de la naissance d un projet jusqu à son terme, deux grandes étapes : Recherche ou étude de faisabilité (en amont) L utilisateur a une idée (plus ou moins) floue

Plus en détail

SFR. Mise en place de la gestion des exigences sous DOORS dans le cadre de la refonte du système d'information commercial 14/11/2007

SFR. Mise en place de la gestion des exigences sous DOORS dans le cadre de la refonte du système d'information commercial 14/11/2007 SFR Mise en place de la gestion des exigences sous DOORS dans le cadre de la refonte du système d'information commercial 14/11/2007 1 Sommaire 1- Le contexte et l historique de la Gestion des EXigences

Plus en détail

M2S. Formation Gestion de projet. formation

M2S. Formation Gestion de projet. formation Formation Gestion de projet M2S formation Conduire et gérer un projet Construire et rédiger un chahier des charges de projet Conduite de projet informatiques Découpage et planification de projet Les méthodes

Plus en détail

Nom: DOS SANTOS. Date: 23/08/2014 IDENTIFICATION DU POSTE. Localisation géographique: 26 Rue Desaix, 75015 Paris

Nom: DOS SANTOS. Date: 23/08/2014 IDENTIFICATION DU POSTE. Localisation géographique: 26 Rue Desaix, 75015 Paris FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom: Prénom: Visa: RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom: DOS SANTOS Prénom: Joseph Visa: Date: 23/08/2014

Plus en détail

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens Frédéric ELIEN SEPTEMBRE 2011 Sommaire Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens... 3 «Pourquoi?»...

Plus en détail

GCS e-santé Picardie. PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012

GCS e-santé Picardie. PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012 GCS e-santé Picardie PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012 Sommaire Présentation du GCS e-santé Picardie Présentation du projet La solution La démarche et les services proposés La convention

Plus en détail

Systèmes d information

Systèmes d information 11 Systèmes Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de concevoir, développer, exploiter et entretenir des solutions (logicielles et matérielles) répondant aux besoins collectifs et individuels

Plus en détail

Avant-projet, Montage de projet, pré-projet, pré-études

Avant-projet, Montage de projet, pré-projet, pré-études ( RetourListeFichesParThèmes ) Avant-projet, Montage de projet, pré-projet, pré-études Ce dossier traite du développement d'un produit logiciel et plus précisément de la phase d avant projet précédant

Plus en détail

Le management de projet

Le management de projet CHAPITRE 1 Le management de projet C3 PILOTER DES PROJETS D ACTION COMMERCIALE Objectif pédagogique : Bien qu il n y ait pas de compétence spécifique liée à ce chapitre, la connaissance du management de

Plus en détail

Estimation des charges. «Le travail se dilate jusqu à remplir le temps disponible»

Estimation des charges. «Le travail se dilate jusqu à remplir le temps disponible» «Le travail se dilate jusqu à remplir le temps disponible» Le savoir faire du chef de projet Pas d excès d optimisme Retour sur expérience Toujours garder de la marge Identifier les points à risque Ne

Plus en détail

NOM DU PROJET. Contrat de projet commenté

NOM DU PROJET. Contrat de projet commenté Commentaire général préalable: Le «contrat de projet» présenté ci-après fait suite à la lettre de mission envoyée par le Directeur Général au Maître d Ouvrage d un projet. Il a 3 objectifs majeurs : -

Plus en détail

SEMMARIS. Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS. 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00

SEMMARIS. Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS. 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00 SEMMARIS Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00 Consultation pour le cadrage du projet de Marketplace du Marché International

Plus en détail

CADRAGE DU PROJET. Sujet : Réalisation d une plate-forme Web de type «Jeu» d exploitation du portail Sud

CADRAGE DU PROJET. Sujet : Réalisation d une plate-forme Web de type «Jeu» d exploitation du portail Sud CADRAGE DU PROJET Sujet : Réalisation d une plate-forme Web de type «Jeu» d exploitation du portail Sud Cadre général 1. La définition du projet Dans le cadre du module «Conduite de projet Web» du Master

Plus en détail

ACTUALITÉS LANDPARK. Nouvelle version. Landpark Helpdesk. Landpark Helpdesk. Les avantages de la nouvelle version 3.9.2.

ACTUALITÉS LANDPARK. Nouvelle version. Landpark Helpdesk. Landpark Helpdesk. Les avantages de la nouvelle version 3.9.2. ACTUALITÉS LANDPARK Solutions complètes d'inventaire, de gestion de parc et de helpdesk ITIL Avril 2015 Nouvelle version Landpark Helpdesk Landpark vous associe aux meilleurs logiciels de Gestion de Parc

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

LE KIT DU MANAGER DE PROJETS

LE KIT DU MANAGER DE PROJETS LE KIT DU MANAGER DE PROJETS Ce kit est basé sur les travaux du Professeur Hugues Marchat (parus aux éditions Eyrolles) complétés par les expériences opérationnelles de Denis Lannel. Sommaire Travailler

Plus en détail

M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers

M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers Lorraine La nécessité de «piloter au plus juste» les équipements et les ateliers est à l origine de la naissance des logiciel de Manufacturing

Plus en détail

Réalisation d un «Schéma Directeur Informatique»

Réalisation d un «Schéma Directeur Informatique» Réalisation d un «Schéma Directeur Informatique» Qu est ce qu un Schéma Directeur Informatique (SDI)? Un Schéma Directeur Informatique est un document conçu pour préparer l évolution et l adaptation de

Plus en détail

Gestion des projets moteurs. p. 105 à 109

Gestion des projets moteurs. p. 105 à 109 ff p. 105 à 109 Découverte Gérer un développement GMP avec un partenaire chinois 2 Jours MOT / SINGMP MOT / SINGMP-E Préparer les ingénieurs et managers français à mieux travailler avec des interlocuteurs

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Introduction à la conduite de projet "systèmes d'information"

Introduction à la conduite de projet systèmes d'information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Guide méthodologique Introduction à la conduite de projet "systèmes d'information" Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/principes/guide-introduction

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Page 1 de 44 alexandre.rolland@synergieassocies.com Vincent.gorlier@synergieassocies.com Page 2 de 44 SYNERGIE Associés Société de conseil et d'ingénierie La clef de votre succès : «La Synergie entre vos

Plus en détail