Apaisement de la circulation et réseau cyclable secondaire Concertation Conseil de Quartier Documents d appui

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Apaisement de la circulation et réseau cyclable secondaire Concertation Conseil de Quartier Documents d appui"

Transcription

1 Apaisement de la circulation et réseau cyclable secondaire Concertation Conseil de Quartier Documents d appui 1. Note introductive 2. Fiches techniques présentant les différents aménagements possibles et la réglementation en vigueur 3. Note présentant les différents profils et aménagements de zones Plan du quartier présentant les aménagements cyclables et piétons existants ainsi que le réseau armature validé 5. Liste des contacts et liens utiles

2 1. Note introductive Favoriser les modes de déplacements alternatifs à la voiture Reims 2020 a été l occasion d une prise de conscience partagée sur la nécessité d une reconquête des espaces publics afin de répondre à l ensemble des «usages» notamment celui des déplacements alternatifs à la voiture. Celle-ci a longtemps dominé les principes d aménagements des voies de déplacements. Aujourd hui, il apparaît nécessaire de rééquilibrer la répartition des espaces dévolus aux différents usagers. En 2005, l évaluation du P.D.U. (Plan de Déplacements Urbains) mettait en valeur les faibles avancées en matière d aménagements cyclables depuis l approbation du premier P.D.U. en Dès 2009, La Ville se donnait comme objectif de : Faire du vélo un mode de déplacement à part Entière. Pour un réseau cyclable maillé et sécurisé, elle a engagé l élaboration d un réseau structurant ayant comme objectif la continuité des aménagements existants, le confort des usagers du vélo et la desserte des points générateurs des déplacements les plus importants. Les places et rues de Reims, aménagées principalement pour la voiture, n invitent pas à la promenade, ni à la convivialité. Elles ne favorisent pas assez les déplacements à pied. Certains secteurs ne permettent pas aux piétons et aux personnes à mobilité réduite, de se déplacer dans un confort optimal. La création de zones apaisées, l installation de bancs, la plantation d arbres et le réaménagement des places doivent permettre de redonner envie de cheminer à pied ou à vélo. A partir de leur diagnostic d usage de l espace public et de leur connaissance des problématiques de déplacements vécues au quotidien, les conseils de quartier sont associés à cette démarche d apaisement de la circulation. L objectif de la concertation Les conseils de quartier sont sollicités afin de proposer : Les itinéraires composant le réseau secondaire cyclable se raccordant au réseau structurant, Les aménagements (de type zone 30 et zone de rencontre ) à réaliser en conséquence Il est attendu que chaque conseil de quartier prenne en compte : la nécessité de faire des choix intégrant tous les usages de l espace public (la suppression de stationnements, prise en compte des piétons et des

3 personnes à mobilité réduite, prise en compte des cycles, plantation d arbres, terrasses, mobilier urbain, ) les contraintes de réalisation (coût, programmation, coordination, ) Les étapes du projet 1) A partir : des cahiers de quartier recensant les lieux et les flux générateurs de déplacements de la cartographie du schéma directeur cyclable et des zones 30 existantes des observations de terrain et des remontées des habitants du dossier technique sur les différents types d aménagement chaque conseil de quartier repère les problématiques, les priorise et réfléchit à des solutions. 2) Au travers de rencontres, d échanges, «d aller-retour» avec les services et les élus de la Ville, des propositions d aménagement seront élaborées. Des balades de quartier devront être organisées. 3) Les aménagements retenus seront proposés à l arbitrage politique.

4 2. Fiches Techniques A. Zone de circulation apaisée source : Ouest France Selon le CERTU (centre d études sur les réseaux, les transports, l urbanisme et les constructions publiques) modérer la vitesse est un des outils les plus efficaces pour : - résoudre les conflits d usage, - favoriser la mixité entre les modes de déplacement, - améliorer le niveau de sécurité routière. Réglementairement il existe depuis le décret du 30 juillet 2008 (portant diverses dispositions de sécurité routière), 3 zones de circulation apaisée : la zone 30 la zone de rencontre l aire piétonne.

5 B. Aire piétonne Contrôler et modérer la vitesse des véhicules motorisés sont les outils les plus efficaces pour résoudre les conflits d usage, favoriser la mixité entre les modes de déplacement, et garantir un bon niveau de sécurité routière. Selon la réglementation il existe trois zones à circulation apaisée : la zone 30, l aire piétonne et la zone de rencontre. (décret du 30 juillet 2008)

6 Usage des aires piétonnes : Le Code de la route indique que l aire piétonne est affectée, de manière temporaire ou permanente, à la circulation de tous les piétons. A l'intérieur de son périmètre la circulation des véhicules est soumise à des prescriptions particulières. (Article R110-2 du Code de la Route). Selon le code de la route, les voies piétonnes sont ouvertes aux cyclistes. "Les conducteurs de cycles peuvent circuler sur les voies piétonnes, sauf dispositions différentes prises par l'autorité investie du pouvoir de police, à la condition de conserver l'allure du pas et de ne pas occasionner de gêne aux piétons." Article R431-9 du Code de la route Dérogations : Seuls les véhicules nécessaires à la desserte interne de la zone peuvent obtenir une autorisation d'accès. Ce trafic motorisé peut aussi être limité à certains créneaux horaires. Les véhicules sont autorisés à circuler à l allure du pas. Ainsi pour la place Drouet d Erlon : résidents (macaron) : le résident peut accéder à une voie ou une zone piétonne avec son véhicule durant 15 minutes maximum avec un ticket horodaté déménagement ou emménagement (autorisation au bureau du Stationnement Payant) livraisons : Entre 06h00 et 11h00 uniquement et avec mouvements autour du véhicule La voiture des mariés peut «stationner» devant l église Saint Jacques le temps de la cérémonie après obtention d une autorisation auprès du service du Stationnement Payant Lors de l organisation d une animation ou d une manifestation sur une voie piétonne, l animateur doit s adresser à la Police du Stationnement afin d obtenir une autorisation pour charger ou décharger son véhicule. Certains usagers bénéficient d une autorisation spéciale et peuvent accéder aux voies piétonnes à toute heure : véhicules de sécurité (sapeurs-pompiers, police nationale, police municipale, ambulances, S.A.M.U.).

7 médecins taxis véhicules des personnes à mobilité réduite véhicules funéraires. véhicules de services publics assurant des interventions d'urgence à l'intérieur, comme les véhicules pour la mise en fourrière autobus des Transports Urbains de Reims, notamment rue de Vesle Stationnement: Le stationnement des véhicules y est interdit sauf pour certaines catégories de véhicules et dans des conditions règlementées (lieux et horaires notamment) Le décret n du 16 décembre 2010 portant modification de certaines dispositions relatives au stationnement permet d'assouplir l'interdiction de stationnement dans les aires piétonnes en y autorisant le stationnement des cycles sur les emplacements qui seront aménagés à cet effet. Ainsi des parcs de stationnement pour les vélos peuvent être installés dans ces aires. Remarque : Les terrasses de bars ou de restaurants doivent respecter les règles de sécurité et la circulation des piétons et des personnes handicapées dans le cadre de la charte des terrasses (2010).

8 C. Zone de rencontre Le décret du 30 juillet 2008 introduit le concept de «zone de rencontre» dans le Code de la route (article R110-2). Au sein de ces zones de rencontres : la priorité sera donnée aux piétons qui n auront pas obligation de circuler sur les trottoirs. ils peuvent circuler sur la chaussée sans y stationner et bénéficient de la priorité sur les véhicules. la vitesse des véhicules motorisés sera limitée à 20 km/h. La «zone de rencontre» peut être une rue, englober une place ou un ensemble de voiries. Elle est d une dimension relativement peu étendue afin de rendre possible une contrainte forte de vitesse sur les véhicules et une attention soutenue des conducteurs du fait de la priorité piétonne.

9 D. Zone 30 Rue Boulard entrée de «zone 30» Pour que piétons et cyclistes soient plus en sécurité, pour que les habitants puissent jouir d une meilleure qualité de vie, l espace-rue doit être mieux partagé. La zone 30 vise à modifier progressivement et durablement les comportements de conduite pour une circulation : Plus conviviale, car l abaissement de la vitesse permet une meilleure cohabitation et une meilleure communication piétons-automobilistes. Plus sûre, car à 30 km/h, un automobiliste a besoin de 13 mètres seulement pour s arrêter, contre 26 mètres à 50 km/h. De plus, à 30 km/h, le risque d accident diminue, ainsi que la gravité des lésions en cas de choc.

10 Selon les situations, des zones 30 peuvent être aménagées en secteur résidentiel, autour des établissements scolaires, dans les rues commerçantes, autour d un itinéraire de liaison cycliste. Une zone 30 peut concerner une section de rue, mais elle trouve sa meilleure expression lorsqu elle englobe un ensemble de rues ou un quartier entier avec un traitement adapté. Toutes les «entrées/sorties» d une zone 30 doivent être signalées par des panneaux réglementaires. Ainsi en entrée de zone, le panneau B30 doit être implanté : Ces «entrées/sorties» doivent également être aménagées afin d être clairement identifiées et ainsi faire ralentir l automobiliste. L ensemble de la zone est aménagée de façon cohérente avec la limitation de vitesse applicable. Les aménagements doivent être suffisamment contraignants pour faire ralentir l automobiliste. Remarque pour les piétons : Dans une zone 30, du fait de la réduction de la vitesse des véhicules, les piétons peuvent traverser facilement et en tout point de la chaussée. Les passages piétons ne sont donc pas nécessaires, sauf cas exceptionnels. La priorité est ainsi accordée aux piétons. Remarque pour les Cyclistes : Du fait de la faiblesse des vitesses pratiquées, les cyclistes peuvent circuler en compagnie des automobilistes.

11 E. Utilisation voies cyclables L article R du code de la route répond à cette question. Les conducteurs de cycles à deux ou trois roues doivent (signalisation ronde) ou peuvent (signalisation carrée) emprunter les bandes ou pistes cyclables en fonction de la signalisation. A Reims, les voies piétonnes sont accessibles aux vélos, à condition de conserver l allure du pas et de ne pas occasionner de gêne aux piétons. Les voies cyclables sont par définition interdites à toute circulation motorisée (quads, mini-motos, cyclomoteurs ), aux piétons, joggers, rollers et personnes en fauteuil roulant. Remarque : certaines voies sont interdites aux vélos (autoroutes, voies express, etc.)

12 F. Double sens cyclable Allée cyclable à contre sens boulevard Président Wilson Le double sens cyclable devient la règle en zone 30 et dans les zones de rencontre avec le décret du 30 juillet Il constitue un levier pour une redistribution de l espace public vers une meilleure prise en compte des déplacements à vélo dans ces zones de circulation apaisée. Ce décret indique que dans les zones 30 et les zones de rencontre : "Toutes les chaussées sont à double sens pour les cyclistes, sauf dispositions différentes prises par l autorité investie du pouvoir de police". "Les dispositions ( ) relatives à la circulation des cyclistes sur les chaussées à double sens des zones 30 sont rendues applicables, en ce qui concerne les zones 30 existantes»

13 Quelles conséquences pour les collectivités territoriales? Pour les collectivités, il est indispensable de faire l analyse de toutes les voiries à sens unique des zones 30 existantes ou en projet pour préparer soit : leur mise, de fait, en doubles sens cyclables le maintient, si la sécurité de la circulation l exige, du sens unique pour tous les véhicules. L attention doit d abord porter sur le traitement des carrefours pour éviter la surprise des usagers des voies transversales. Avantages : La circulation est facilitée pour les cyclistes par rapport aux automobilistes (double sens possible uniquement quand la voie est en sens unique) Des aménagements sont réalisables dans les rues assez étroites Le cycliste et l automobiliste roulent face à face, se voient et s évitent L automobiliste se rend compte qu il n est pas tout seul, et il roule moins vite. Inconvénients : Ces aménagements sont relativement nouveaux, manque d habitudes des utilisateurs Ne pas négliger la problématique des riverains qui n ont pas l habitude de regarder des 2 côtés lorsqu ils sortent de leur garage.

14 G.Couloir de bus ouvert aux cycles Exple : Avenue Paul Marchandeau Couloir de bus ouvert à la circulation des cyclistes et cyclomoteurs de moins de 50 cm 3 Dans un couloir de bus suffisamment large, il est possible d admettre les cyclistes. Avantages : Les cyclistes sont avec des chauffeurs professionnels et avertis de leur présence. L extraction de la circulation générale donne un sentiment de sécurité appréciable pour les cyclistes. Permet d assurer la continuité d itinéraire. Inconvénients : en fonction de la vitesse commerciale, de l espacement entre les arrêts, du phasage des feux, cette solution peut être délicate si les dépassements vélos/bus et bus/vélos sont trop nombreux. Accidentologie liée aux angles morts des bus. L autorisation pour les cyclistes de circuler à l intérieur des couloirs de bus fait obligatoirement l objet d une signalisation spécifique.

15 H. SAS vélo Exple : Rue du Docteur Lemoine angle rue Gosset Un sas vélo est un espace réservé aux cyclistes entre la ligne d'arrêt des véhicules et le feu tricolore. Il permet aux cyclistes de se placer devant les véhicules motorisés pour démarrer en toute sécurité, notamment pour tourner à gauche. Ce sas est matérialisé par un pictogramme «vélo» peint dans l'espace de quelques mètres (de 2 à 5). Les sas deux-roues présentent les avantages suivants: être vu pouvoir se placer à gauche pour tourner à gauche pouvoir démarrer avant les voitures et mieux s'insérer dans la circulation éviter de respirer les gaz d'échappement permettre d'agrandir l'angle de vue de la voiture à l'arrêt et de rendre le piéton mieux visible créer un temps de latence au démarrage automobile, profitable aux piétons et aux vélos Les SAS vélos sont implantés quasi systématiquement à chaque intervention aux carrefours équipés de feux tricolores.

16 I. Arceaux vélo La possibilité de stationner en ville est l un des éléments déterminant du choix de son mode de transport. Ce constat est valable pour l automobile, pour le vélo ou pour tout autre mode de déplacement. Pour encourager la pratique du vélo et rééquilibrer les modes de déplacements au profit des modes non motorisés, il convient de développer l offre de stationnement pour les vélos. Le stationnement des vélos fait partie de la politique cyclable : pour que le vélo s impose comme un mode de transport à part entière, le cycliste doit disposer de possibilités de stationner à destination, sur son lieu d habitation et sur son lieu de travail, près des stations de transport public. En effet, après l insécurité routière, le risque de vol constitue un frein au développement de l usage quotidien du vélo. La sécurisation du stationnement est donc aussi une nécessité. Des aires de stationnement équipées d arceaux ont déjà été implantées sur l ensemble du territoire de la ville de Reims.

17 3. Note Zones 30 Les différents profils et aménagements de zones 30 possibles dans les quartiers Rémois A- Qu est ce qu une zone 30 La zone 30 est un espace de circulation apaisée correspondant particulièrement aux secteurs résidentiels et aux voies de desserte locale. La vitesse des véhicules y est limitée à 30km/h. Les cyclistes peuvent y circuler à double sens quand la signalisation le permet. Les piétons peuvent traverser sans obligation du marquage réglementaire de traversée piétonne. Les principaux avantages sont l apaisement de la circulation et par conséquent une meilleure sécurité pour les usagers ainsi qu une diminution des nuisances liées à la circulation automobile. Toutefois, la zone 30 ne doit pas être confondue avec la limitation de vitesse de circulation à 30km/h qui ne permet pas aux usagers vulnérables d être dans un réel espace apaisé.

18 B- Les différents profils possibles Attention, ce sont des profils théoriques qui sont susceptibles d être modifiés compte tenu des contraintes techniques. -Voie en sens unique voiture avec double sens cyclable Pas de stationnement 1 côté de stationnement 2 côtés de stationnement

19 -Voie à double sens Pas de stationnement 1 côté de stationnement 2 côtés de stationnement

20 C- Les aménagements complémentaires envisageables (exemples de zones 30 existantes) -Entrée de zones 30 identifiées par un revêtement et/ou un aménagement d avancée de trottoir réduisant la chaussée disponible pour les véhicules. Rue de Strasbourg Rue Boulard -Plateau surélevé et/ou trottoir traversant Rue L. Sampaix

21 -Coussin berlinois Place René Clair -Chicanes Rue du Danube

22 4. Plan de quartier (fourni en pièce jointe)

23 5. Contacts et Liens Utiles Ville de Reims Service Démocratie Locale : Sites web Institutionnels : Associatifs :

Forum Sécurité Routière. Zones à circulation apaisée : recommandations d aménagement. Patrice Champon Cete de Lyon

Forum Sécurité Routière. Zones à circulation apaisée : recommandations d aménagement. Patrice Champon Cete de Lyon Forum Sécurité Routière Saint Étienne de Saint Geoirs Jeudi 7 novembre 2013 Zones à circulation apaisée : recommandations d aménagement Cete de Lyon Patrice.Champon@developpement-durable.gouv.fr 04 74

Plus en détail

Mise à double sens des Grands Boulevards 2ème, 3ème, 9ème et 10ème arrondissements

Mise à double sens des Grands Boulevards 2ème, 3ème, 9ème et 10ème arrondissements Mise à double sens des Grands Boulevards 2ème, 3ème, 9ème et 10ème arrondissements POINT D INFORMATION 29 novembre 2012 1 Mise à double sens des Grands Boulevards 2ème, 3ème, 9ème et 10ème arrondissements

Plus en détail

Dossier de presse Contact presse :

Dossier de presse Contact presse : Dossier de presse Contact presse : Corine Busson-Benhammou, responsable des relations presse Ville d Angers - Angers Loire Métropole Tél. : 02 41 05 40 33 - corine.busson-benhammou@ville.angers.fr 1 Sommaire

Plus en détail

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Concours Gastounet Morbihan 2007 1 La vitesse : 1 er facteur d accident et de gravité? la preuve : Evolution en France de 1970

Plus en détail

Zones de rencontre et zones 30 en Suisse: quelle sécurité pour les PMR? Yasmine Bani-Hachemi Ville de Genève

Zones de rencontre et zones 30 en Suisse: quelle sécurité pour les PMR? Yasmine Bani-Hachemi Ville de Genève Zones de rencontre et zones 30 en Suisse: quelle sécurité pour les PMR? Yasmine Bani-Hachemi Ville de Genève VILLE DE GENEVE Département des constructions et de l aménagement Service de l aménagement urbain

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

Règles de circulation à Vélo

Règles de circulation à Vélo Règles de circulation à Vélo circulation sur les trottoirs : les véhicules doivent, sauf en cas de nécessité absolue, circuler sur la chaussée ; toutefois, ils peuvent franchir un trottoir, à partir de

Plus en détail

EN TOUTE SÉCURITÉ. fanion sonnette. arrière. éclairage arrière et réflecteurs rouges cadenas en U pneus bien gonflés. Éléments indispensables

EN TOUTE SÉCURITÉ. fanion sonnette. arrière. éclairage arrière et réflecteurs rouges cadenas en U pneus bien gonflés. Éléments indispensables Avant de partir, vérifie ton équipement et celui de ton vélo : fanion sonnette (petit drapeau) obligatoire conseillé frein arrière écarteur de danger éclairage avant et réflecteur blancs ou jaunes frein

Plus en détail

Nantes MétropoleM Un centre d agglomération attractif aux circulations apaisées

Nantes MétropoleM Un centre d agglomération attractif aux circulations apaisées Nantes MétropoleM Un centre d agglomération attractif aux circulations apaisées Rencontres nationales 2012 du Club des villes cyclables Direction générale des déplacements 1 Nantes Métropole Communauté

Plus en détail

Correction détaillée ASSR2. Session 2011

Correction détaillée ASSR2. Session 2011 détaillée ASSR2 Epreuve principale Session 2011 Question 1 Piétons Rollers Dépasser un piéton C est bien sur le trottoir que le roller, qui est considéré comme un piéton, doit circuler. Mais, plus rapide

Plus en détail

Généralisation du double sens cyclable en zones de circulation apaisée. Ville de BESANCON

Généralisation du double sens cyclable en zones de circulation apaisée. Ville de BESANCON Généralisation du double sens cyclable en zones de circulation apaisée Frédéric ric Colin Ville de BESANCON Besançon : -Ville de 122 000 habitants dans une agglomération de 176 000 habitants - 23 000 étudiants

Plus en détail

Il est important d'assurer la continuité des accotements revêtus aux intersections (photos 1 et 2 ).

Il est important d'assurer la continuité des accotements revêtus aux intersections (photos 1 et 2 ). 1. Les aménagements type bandes : a) L'accotement revêtu L'accotement revêtu est une bande dite de refuge ou de récupération. Partie intégrante de la chaussée, de part et d'autre des voies de circulation

Plus en détail

CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES

CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES L UEL, en partenariat avec l Association d assurance accident et forte de la participation d acteurs nationaux, a lancé une nouvelle version de

Plus en détail

COACH CODE Apprenez tout le code de la route!

COACH CODE Apprenez tout le code de la route! COACH CODE Apprenez tout le code de la route! Les différentes règles de priorités : Priorités aux intersections. Remarques générales Lors du franchissement d une intersection, l automobiliste doit : -

Plus en détail

PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSÉ DES MOTIFS

PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSÉ DES MOTIFS DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DÉPLACEMENTS DVD 2009-101 OBJET : Aménagements cyclables éligibles aux subventions de la Région Ile de France : - Autorisation de signer avec la région Ile de France un contrat

Plus en détail

Une Voirie pour Tous

Une Voirie pour Tous Diapo 1 Une Voirie pour Tous :1 Bandes de guidage à Montpellier 2 Tricycle électrique pour personnes âgées Continuité des cheminements Partie 1 : Les cheminements La notion de "bande passante" Continuité

Plus en détail

Les règles de priorités:

Les règles de priorités: Les règles de priorités: Remarques générales Lors du franchissement d une intersection, l automobiliste doit : Ralentir en côntrôlant son rétroviseur intérieur. S assurer que la route est libre. Observer

Plus en détail

Secteur Fabreville Commission scolaire de Laval Laval

Secteur Fabreville Commission scolaire de Laval Laval Secteur Fabreville Commission scolaire de Laval Laval 2 Remerciements Vélo Québec et Sports Laval tiennent à remercier ses nombreux partenaires pour leur appui dans le développement de À pied, à vélo,

Plus en détail

Vu le Code général des collectivités territoriales, notamment ses articles L. 2213-2, L. 2213-3, L. 2512-13 et L. 2512-14 ;

Vu le Code général des collectivités territoriales, notamment ses articles L. 2213-2, L. 2213-3, L. 2512-13 et L. 2512-14 ; Arrêté n 2006-21575 réglementant la circulation, l arrêt et le stationnement des véhicules de distribution ou d enlèvement de marchandises à Paris sur les voies de compétence préfectorale, annexé à l ordonnance

Plus en détail

POLITIQUES PUBLIQUES EN FAVEUR DU VELO : QUELQUES RETOURS D EXPÉRIENCES FRANCAISES

POLITIQUES PUBLIQUES EN FAVEUR DU VELO : QUELQUES RETOURS D EXPÉRIENCES FRANCAISES POLITIQUES PUBLIQUES EN FAVEUR DU VELO : QUELQUES RETOURS D EXPÉRIENCES FRANCAISES ESTELLE BEAUCHEMIN Urbaniste, ingénieure en chef territoriale Accès Transports Viables 26 mai 2015 QUEBEC Extrait de l

Plus en détail

Le profil en travers des voiries urbaines, outil du partage entre usagers Exemples d aménagements

Le profil en travers des voiries urbaines, outil du partage entre usagers Exemples d aménagements Le profil en travers des voiries urbaines, outil du partage entre usagers Exemples d aménagements Atelier de travail Cours Emile Zola 30 juin 2010 Lille, rue Solférino Un axe majeur du centre, initialement

Plus en détail

Contribution de l'association Vélo-Cité à Bordeaux Métropole 3.0. La place des déplacements urbains à bicyclette dans la CUB

Contribution de l'association Vélo-Cité à Bordeaux Métropole 3.0. La place des déplacements urbains à bicyclette dans la CUB Contribution de l'association Vélo-Cité à Bordeaux Métropole 3.0 La place des déplacements urbains à bicyclette dans la CUB Les atouts des déplacements urbains à bicyclette à l échelle de la CUB Le vélo

Plus en détail

Commission de quartier. Côte Pavée Château de l Hers Limayrac. Réunion publique Lundi 27 avril 2015 18h30 Salle Limayrac

Commission de quartier. Côte Pavée Château de l Hers Limayrac. Réunion publique Lundi 27 avril 2015 18h30 Salle Limayrac Commission de quartier Côte Pavée Château de l Hers Limayrac Réunion publique Lundi 27 avril 2015 18h30 Salle Limayrac 1 Ordre du jour État avancement du projet de réaménagement du secteur «La Rotonde»

Plus en détail

PLAN PLURIANNUEL DES TRAVAUX PUBLICS (RÉGIONAUX) PLAN DIRECTEUR 2005-2009 TRAVAUX PUBLICS PROJETÉS SUR LA COMMUNE D IXELLES NOM RUE DE LA BRASSERIE

PLAN PLURIANNUEL DES TRAVAUX PUBLICS (RÉGIONAUX) PLAN DIRECTEUR 2005-2009 TRAVAUX PUBLICS PROJETÉS SUR LA COMMUNE D IXELLES NOM RUE DE LA BRASSERIE PLAN PLURIANNUEL DES TRAVAUX PUBLICS (RÉGIONAUX) PLAN DIRECTEUR 2005-2009 TRAVAUX PUBLICS PROJETÉS SUR LA D IXELLES NOM RUE DE LA BRASSERIE Cette rue est une voirie inter quartier et un axe de circulation

Plus en détail

Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération

Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération Edmonton, 11 juin 2012 Catherine Berthod, ing., urb. Direction de la sécurité en transport

Plus en détail

La prise en compte de l accessibilité par les services de la voirie et du stationnement ---

La prise en compte de l accessibilité par les services de la voirie et du stationnement --- La prise en compte de l accessibilité par les services de la voirie et du stationnement --- Le stationnement PMR Etat des lieux et prise en compte des évolutions réglementaires à Lille Métropole M. Courbot

Plus en détail

Charte expérimentale encadrant les activités commerciales de transport de personnes au moyen de cycles

Charte expérimentale encadrant les activités commerciales de transport de personnes au moyen de cycles Charte expérimentale encadrant les activités commerciales de transport de personnes au moyen de cycles La ville de Strasbourg souhaite favoriser le développement du transport de personnes au moyen de cycles

Plus en détail

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements Journée COTITA du 21 juin 2011 Club déplacements intermodalité Planification des déplacements : où en sommes nous? 1 Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études

Plus en détail

Les zones de rencontre

Les zones de rencontre Une Voirie Pour Tous «La vie des zones de rencontre : De la conception à l entretien durable» Les zones de rencontre Réglementation et recommandations Auteur : François MENAUT Service : Cerema DTerSO DTISPV/GSPV

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

Apaisement de la circulation sur le Plateau Mont- Royal

Apaisement de la circulation sur le Plateau Mont- Royal Apaisement de la circulation sur le Plateau Mont- Royal Par : Daniel Bouchard Dans le cadre des soirées d information du Plan de déplacement urbain du Plateau Mont-Royal Apaisement de la circulation L

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

L AIRE PIETONNE. Le caractère permanent ou temporaire

L AIRE PIETONNE. Le caractère permanent ou temporaire L AIRE PIETONNE DEFINITION 1 «aire piétonne : section ou ensemble de sections de voies en agglomération, hors routes à grande circulation, constituant une zone affectée à la circulation des piétons de

Plus en détail

Pourquoi les zones 30?

Pourquoi les zones 30? Introduction de la Sommaire Pourquoi les zones 30? 3 Distance de freinage réduite 4 Réduction du bruit 5 Perte de temps minimale 5 Prescriptions du Ministère du Développement durable et des Infrastructures

Plus en détail

Bienvenue 23/10/2014. Réseau wifi public: t Godshuis

Bienvenue 23/10/2014. Réseau wifi public: t Godshuis Bienvenue 23/10/2014 Réseau wifi public: t Godshuis Filip Van Alboom Testez votre connaissance du Code de la route Responsable commercial auto-école VAB A. J ai priorité B. Je dois céder le passage Le

Plus en détail

Rues sans voie piétonne

Rues sans voie piétonne Rues sans voie piétonne Les réseaux piétonniers ne sont pas toujours continus. En l absence de trottoir ou autre voie qui leur est réservée, les piétons sont contraints à longer le bord de la chaussée

Plus en détail

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Plan Communal de DéplacementsD de Betton Mise en œuvre d'une politique déplacements SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Le constat généralg Des pratiques de déplacements conditionnées par

Plus en détail

UN BON COMPORTEMENT. Anticiper sur les éventuels dangers : ouverture de portière, traversée des piétons, véhicule changeant de file.

UN BON COMPORTEMENT. Anticiper sur les éventuels dangers : ouverture de portière, traversée des piétons, véhicule changeant de file. UN BON COMPORTEMENT Respecter le Code de la route. - Je m arrête au Stop, aux feux jaune et rouge fixe et rouge clignotant. - J utilise le sas cycliste lorsqu il existe. - Je respecte le sens interdit.

Plus en détail

1. Mobilité durable : Strasbourg exemplaire p.4. 2. Strasbourg veut passer en «zone 30»! p.5. 3. La grande consultation p.11

1. Mobilité durable : Strasbourg exemplaire p.4. 2. Strasbourg veut passer en «zone 30»! p.5. 3. La grande consultation p.11 Strasbourg veut passer à 30km/h Dossier de presse Février 2011 Contact presse Suzy Boulmedais / +33 (0)3 88 60 93 89 suzy.boulmedais@strasbourg.eu 2 SOMMAIRE 1. Mobilité durable : Strasbourg exemplaire

Plus en détail

Note /9 INTERDICTION DANGER OBLIGATION INDICATION

Note /9 INTERDICTION DANGER OBLIGATION INDICATION La signalisation /20 /9 les feux tricolores > Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes A / Accès interdit aux cyclistes... B / Débouché de cyclistes venant de gauche

Plus en détail

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Le cas de Montréal Marc Blanchet - Ville de Montréal Directeur direction des transports Préparé par : Service des infrastructures,

Plus en détail

ASSR1. Repère épreuve : 841a875423. Ce document contient 25 pages. page 1 sur 5

ASSR1. Repère épreuve : 841a875423. Ce document contient 25 pages. page 1 sur 5 ASSR1 Repère épreuve : 841a875423 Ce document contient 25 pages. page 1 sur 5 ASSR1 - FICHE RÉPONSES Nom : Prénom : Classe : Numéro Titre Sous-titre A B C D Question 1 Question 2 Question 3 Question 4

Plus en détail

Stationnement automobile

Stationnement automobile H.02 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux parcs de stationnement automobile, des articles R.111-19 à R.111-19-3 ; R.111-19-6, R.111-19-8 et R.111-19-11du code

Plus en détail

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels Présentation des projets de plans directeurs sectoriels 20.05.2014 Le plan sectoriel transports (PST) Sommaire Considérations générales Le PST, ses éléments réglementaires et mise en conformité des PAG

Plus en détail

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes La signalisation /20 > Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes A / Accès interdit aux cyclistes... B / Débouché de cyclistes venant de gauche ou de droite... C / Piste

Plus en détail

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 480 tests Code de la route Jean-Luc Millard Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 Codoroute - Tendance & Repères S é r i e N 1 À la sortie de ce carrefour, je vais emprunter la rue la plus à gauche,

Plus en détail

Développement du concept d aménagement du centre-ville

Développement du concept d aménagement du centre-ville Développement du concept d aménagement du centre-ville L objectif de la rencontre Présenter le concept d aménagement du centre-ville développé par les comités de travail Le déroulement proposé 1. Rappel

Plus en détail

La généralisation des doubles sens cyclables dans les zones 30

La généralisation des doubles sens cyclables dans les zones 30 La généralisation des doubles sens cyclables dans les zones 30 Rue de l Avenir «Ville à 30, Ville à Vivre», Montreuil, 19 mai 2010 1 INTRODUCTION 18 ème arrondissement 2 Historique Paris ne part pas de

Plus en détail

DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE. Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO

DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE. Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE INTRODUCTION Les accidents de la circulation sont

Plus en détail

Zone 30 Plateau traversant

Zone 30 Plateau traversant Zone 30 Plateau traversant COTITA rencontre du 8 octobre 2009 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement du territoire www.certu.gouv.fr 2 Sommaire Les zones de

Plus en détail

QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE

QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE COMMUNES / D'AGGLOMERATION NOM DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES / D'AGGLOMERATION : ADRESSE : TELEPHONE : FAX : COURRIEL : QUESTIONNAIRE REMPLI PAR : FONCTION :. POURQUOI

Plus en détail

LA COMPLEMENTARITE ENTRE VELO ET TRANSPORT PUBLIC

LA COMPLEMENTARITE ENTRE VELO ET TRANSPORT PUBLIC LA COMPLEMENTARITE ENTRE VELO ET TRANSPORT PUBLIC Communauté Urbaine du Mans, semaine du développement durable, séminaire «Vélos et Cités», le 4 juin 2004. Présentation : Annie-Claude SEBBAN, chercheur.

Plus en détail

FICHE ESTIMATION FINANCIERE N 4:

FICHE ESTIMATION FINANCIERE N 4: FICHE ESTIMATION FINANCIERE N 4: Stationnement PMR (l. 3,30ml x L. 7,00ml conseillée) - Prix H.T. Signalisation verticale Rabotage couche de roulement (si nécessaire Estimation du prix unitaire (H.T.)

Plus en détail

LA ZONE 30. La «zone 30» est un ensemble de voiries à vitesse inférieure à 30 km/h. Elle peut être plus ou moins étendue.

LA ZONE 30. La «zone 30» est un ensemble de voiries à vitesse inférieure à 30 km/h. Elle peut être plus ou moins étendue. LA ZONE 30 DEFINITION 1 «zone 30» section ou ensemble de sections de voies constituant une zone affectée à la circulation de tous les usagers. Dans cette zone, la vitesse des véhicules est limitée à 30km/h.

Plus en détail

LÀ OÙ LE STATIONNEMENT EST INTERDIT

LÀ OÙ LE STATIONNEMENT EST INTERDIT 26. - ARRÊT ET STATIONNEMENT (2) LÀ OÙ LE STATIONNEMENT EST INTERDIT LÀ OÙ VOUS NE POUVEZ PAS STATIONNER SUR LA CHAUSSÉE MAIS VOUS POUVEZ VOUS ARRÊTER 1. Un mètre d espace.. s il n y a pas assez de place

Plus en détail

Direction de la voirie. plan modes doux. Vélos Marche à pied. Trotinette

Direction de la voirie. plan modes doux. Vélos Marche à pied. Trotinette Direction de la voirie plan modes doux Vélos Marche à pied Rollers Trotinette 2009 2020 plan modes doux D i re c t i o n d e l a v o i r i e 2009 2020 sommaire Le bilan du plan modes doux 2003 Le plan

Plus en détail

Partez! c i r c u l e r... 5 Les risques courants Les différents aménagements cyclables Où louer un vélo à Bourges?

Partez! c i r c u l e r... 5 Les risques courants Les différents aménagements cyclables Où louer un vélo à Bourges? sommaire Édito Pa g e s 10 bonnes raisons d e p é da l e r a u quotidien... 2 À vos marques! b i e n s é q u i p e r... 3 Les équipements obligatoires Les équipements facultatifs Où faire réparer mon vélo

Plus en détail

Cormeilles redessine. son centre-ville 2014-2016 en aménageant un pôle gare 1 RE ÉTAPE

Cormeilles redessine. son centre-ville 2014-2016 en aménageant un pôle gare 1 RE ÉTAPE N Cormeilles redessine son centre-ville 04-06 en aménageant un pôle gare RE ÉTAPE Après les phases d études et le bouclage du financement, les travaux du pôle gare démarrent au mois de novembre 04, et

Plus en détail

École Sainte-Jeanne-d Arc

École Sainte-Jeanne-d Arc École Sainte-Jeanne-d Arc Commission Scolaire de Montréal Montréal A. École Sainte-Jeanne-d Arc 2 1. L état de la situation spécifique pour l école Sainte-Jeanne-d Arc 1.1. Caractéristiques de l école

Plus en détail

Observatoire des effets du tramway

Observatoire des effets du tramway Observatoire des effets du tramway Modes doux Méthodologie Les modes doux désignent les déplacements effectués à pied, à vélo, en roller Dans cette étude sur les effets du tramway, il est proposé d évaluer

Plus en détail

Manuel de sécurité pour les chantiers routiers.

Manuel de sécurité pour les chantiers routiers. Manuel de sécurité pour les chantiers routiers. René Steveny Conseiller en prévention. 1 Table des matières. 1. Prescriptions légales ou réglementaires en matière de signalisation des chantiers et des

Plus en détail

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199 Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE Page 1 / 199 SOMMAIRE 1. La démarche d élaboration d un... page 5 1.1. Le cadre réglementaire... 6 Les grandes lois... 6 Les objectifs assignés par la loi au PDU...

Plus en détail

ARRÊTÉ DU MAIRE D AGEN N 2010-726

ARRÊTÉ DU MAIRE D AGEN N 2010-726 - DIRECTION DE L ADMINISTRATION GÉNÉRALE Service Police Municipale Domaine Public ARRÊTÉ DU MAIRE D AGEN Réf. : CS-2 // JLB/SR CIRCULATION ET STATIONNEMENT Réglementation de la circulation et du stationnement

Plus en détail

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 Plan Rappels règlementaires Cheminements et trottoirs Escaliers Équipements et mobilier urbains Traversée de chaussée Feux de circulation permanents Emplacements

Plus en détail

Atelier de concertation. 3 avril 2012. Version v0

Atelier de concertation. 3 avril 2012. Version v0 1 Atelier de concertation 3 avril 2012 Comité de pilotage du 29 février 2012 Version v0 2 Tendances générales en matière de déplacements 3 Agglomération : tendances générales TRAFIC : UNE EVOLUTION DES

Plus en détail

PDU de Nîmes Métropole CHARTE MODERATION DE LA VITESSE ET INTEGRATION DES MODES DOUX (PIETONS, VELOS)

PDU de Nîmes Métropole CHARTE MODERATION DE LA VITESSE ET INTEGRATION DES MODES DOUX (PIETONS, VELOS) PDU de Nîmes Métropole CHARTE MODERATION DE LA VITESSE ET INTEGRATION DES MODES DOUX (PIETONS, VELOS) SOMMAIRE I. PRESENTATION... 4 II. VOLET «MODERATION DE LA VITESSE»... 6 A. Contexte réglementaire :

Plus en détail

Conférence de presse. du 22 avril 2014

Conférence de presse. du 22 avril 2014 Conférence de presse du 22 avril 2014 Programme 1. Bilan des accidents de la route 2013 2. Lancement de la campagne de sensibilisation «Levez le pied!» 3. Présentation du guide «Passages pour piétons en

Plus en détail

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret UNE VOIRIE POUR TOUS Se déplacer autrement dans les petites et moyennes agglomérations 15 novembre 2011 CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville

Plus en détail

Version définitive approuvée après enquête publique

Version définitive approuvée après enquête publique Secteurs 3 et 4 de Marne-la-Vallée et communes environnantes Phase 3 Version définitive approuvée après enquête publique ROLAND RIBI & ASSOCIES Ingénieurs-conseils et urbanistes s.à.r.l. 15, avenue de

Plus en détail

Modifications récentes en matière de règlementation routière

Modifications récentes en matière de règlementation routière Modifications récentes en matière de règlementation routière Erik Caelen - En collaboration avec le service Règlementation routière du SPF Mobilité 1. Diverses modifications en matière de circulation routière

Plus en détail

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 On ne peut parler parking sans parler de Déplacement. Le besoin de places n est que la résultante du mode de transports

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS N 93-2014

EXPOSE DES MOTIFS N 93-2014 Commune de Plan -les-ouates EXPOSE DES MOTIFS N 93-2014 Message aux membres du Conseil municipal OBJET: Crédit d engagement pour l aménagement d abris pour le stationnement des deux roues Fr. 784'000.-

Plus en détail

partageons la rue!! équilibre sécurité civisme harmonie

partageons la rue!! équilibre sécurité civisme harmonie partageons la rue!! harmonie sécurité équilibre civisme Pourquoi un Code de la rue? SOMMAIRE Les aménagements existants Aire piétonne Trottoir mixte Voie verte Zone de rencontre Zone 30 Double sens cyclable

Plus en détail

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Les zones de rencontre en Ile-de-France Journée d échanges techniques Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Jean-Baptiste CARIOU Ville de Suresnes Au CNFPT Commune des Hauts-de-Seine

Plus en détail

Version définitive approuvée après enquête publique

Version définitive approuvée après enquête publique Secteurs 3 et 4 de Marne-la-Vallée et communes environnantes Phase 3 Version définitive approuvée après enquête publique ROLAND RIBI & ASSOCIES Ingénieurs-conseils et urbanistes s.à.r.l. 15, avenue de

Plus en détail

LA SIGNALISATION. Dossier à l intention des enseignants Les déménageurs... Dans la voiture, le bus ou à pieds

LA SIGNALISATION. Dossier à l intention des enseignants Les déménageurs... Dans la voiture, le bus ou à pieds LA SIGNALISATION Dossier à l intention des enseignants Les déménageurs... Dans la voiture, le bus ou à pieds QUELQUES CONSEILS... Atelier : LA SIGNALISATION En utilisant un espace d environ 40x20 (par

Plus en détail

Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée

Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée Réseau Scientifique et Technique du MEEDDM Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée

Plus en détail

COTITA IDF : Club Mobilités Douces, le 21 octobre 2013. Alain Boulanger direction de la voirie et des déplacements Ville de Paris

COTITA IDF : Club Mobilités Douces, le 21 octobre 2013. Alain Boulanger direction de la voirie et des déplacements Ville de Paris Cohabitation vélos et personnes en situation de Handicap Alain Boulanger direction de la voirie et des déplacements Ville de Paris Cohabitation vélos et personnes en situation de Handicap 1-les personnes

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR Piétons Les causes possibles d'accidents impliquant des piétons et des véhicules sont bien connues. La négligence, l'inattention

Plus en détail

LA Z O N E D E R E N C O N T R E DÉFINITION. voisins Suisses et Belges

LA Z O N E D E R E N C O N T R E DÉFINITION. voisins Suisses et Belges LA Z O N E D E R E N C O N T R E DÉFINITION 1 «zone de rencontre : section ou ensemble de sections de voies en agglomération constituant une zone affectée à la circulation de tous les usagers. Dans cette

Plus en détail

Politique du Vélo Communauté Urbaine de Strasbourg. Trophée vélo 2007

Politique du Vélo Communauté Urbaine de Strasbourg. Trophée vélo 2007 Politique du Vélo Communauté Urbaine de Strasbourg Trophée vélo 2007 1 La Communauté urbaine de Strasbourg 28 communes 460 000 habitants 316 km2 28 km 16 km 2 Domaines de compétence La CUS intervient,

Plus en détail

La prise en compte de la sécurité routière sur le chemin et aux abords des établissements scolaires

La prise en compte de la sécurité routière sur le chemin et aux abords des établissements scolaires La prise en compte de la sécurité routière sur le chemin et aux abords des établissements scolaires Présentation de la fiche «Savoirs de bases en sécurité routière» du CERTU Centre d'études Techniques

Plus en détail

CODE DE LA ROUTE. Points particuliers à savoir / à retenir :

CODE DE LA ROUTE. Points particuliers à savoir / à retenir : CODE DE LA ROUTE Points particuliers à savoir / à retenir : - Distance écart avec un cycliste ou un piéton que l on double : 1,5 m en campagne, 1 m en ville. - Les lampes bleues dans un tunnel sont des

Plus en détail

SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd. 7 juin 2010

SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd. 7 juin 2010 SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd Commune de Coulandon CONTRATT COMMUNAL D AMENAGEMENT DE BOURG FICHE ACTION 1 Aménagement de la route

Plus en détail

Étude de gestion de la circulation locale sur l avenue Byron Étude sur l amélioration du corridor cyclable Byron-Tyndall- Gladstone

Étude de gestion de la circulation locale sur l avenue Byron Étude sur l amélioration du corridor cyclable Byron-Tyndall- Gladstone Étude de gestion de la circulation locale sur l avenue Byron Étude sur l amélioration du corridor cyclable Byron-Tyndall- Gladstone EMPLACEMENT L avenue entre la promenade Island Park et l avenue Holland,

Plus en détail

Hiérarchisation des voies urbaines et modération des vitesses

Hiérarchisation des voies urbaines et modération des vitesses Hiérarchisation des voies urbaines et modération des vitesses Enjeux et méthodologie Commune de Châtillon-sur-Chalaronne Liberté. Égalité. Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Les enjeux En tant qu acteurs

Plus en détail

Développer le vélo à Toulouse

Développer le vélo à Toulouse Développer le vélo à Toulouse INFRASTRUCTURES & SERVICES Arnaud TURLAN Service Circulation & Transports Polis Annual Conference Toulouse 15-16 March 2007 TOULOUSE Toulouse 935.000 habitants en 2004 + 15.000

Plus en détail

Education à la route. Et si, chacun respectait la loi!... COLLÈGE LE PARC DIJON. Classe de 6 ème 2

Education à la route. Et si, chacun respectait la loi!... COLLÈGE LE PARC DIJON. Classe de 6 ème 2 Education à la route Quelles solutions :... et si : de chez moi au collège... en sécurité - on augmentait le temps de traversèe des piètons... - on ajoutait des passages protègès... - la rue ètait en sens

Plus en détail

Le Plan Piétons de la Ville de Strasbourg

Le Plan Piétons de la Ville de Strasbourg Comment réaliser un plan piétons pour une ville? Le Plan Piétons de la Ville de Strasbourg Colloque «Le Piéton au cœur de la ville» Strasbourg, le 17 octobre 2013 Pourquoi un Plan Piétons? Les chiffres-clés

Plus en détail

B C. Amélioration des performances. des lignes de bus. Notions de base. Bruxelles, 5ème rendez-vous de Progrès, le 17 novembre 2005

B C. Amélioration des performances. des lignes de bus. Notions de base. Bruxelles, 5ème rendez-vous de Progrès, le 17 novembre 2005 Bruxelles, 5ème rendez-vous de Progrès, le 17 novembre 2005 Amélioration des performances A Les B C D En des lignes de bus enjeux de la progression des bus Quelques exemples de problèmes rencontrés Les

Plus en détail

Le décret n 2010-1390 du 12 novembre 2010 pour une meilleure prise en compte de tous les usagers vulnérables.

Le décret n 2010-1390 du 12 novembre 2010 pour une meilleure prise en compte de tous les usagers vulnérables. Commentaire de la Sécurité routière Le décret n 2010-1390 du 12 novembre 2010 pour une meilleure prise en compte de tous les usagers vulnérables. Parution le 16 novembre au Journal officiel du décret n

Plus en détail

Voulez-vous jouer avec la ville?

Voulez-vous jouer avec la ville? Voulez-vous jouer avec la ville? 1/ Quelle a été la première ville française à aménager une zone piétonne? a. Romans-sur-Isère b. Rouen c. Saint-Jean-Pied-de-Port 2/ Dans quel cas un cycliste peut-il se

Plus en détail

Annexe D-301 : Planologie stratégique

Annexe D-301 : Planologie stratégique C719 E.I. CU + CE Jardins de la Chasse Page - 1 - Annexe D-301 : Planologie stratégique Le Plan de Déplacement de la Région de Bruxelles-Capitale IRIS 2 (Stratec 2001 2006) La politique de transport et

Plus en détail

4 ème Orientation TRANSPORTS. THEMATIQUE 1: Promotion du mode de déplacement Vélo

4 ème Orientation TRANSPORTS. THEMATIQUE 1: Promotion du mode de déplacement Vélo 4 ème Orientation TRANSPORTS THEMATIQUE 1: Promotion du mode de déplacement Vélo Fiche action n 4.1.1 MISE EN PLACE D'UN SCHEMA DE REFERENCE POUR LES DEPLACEMENTS VELOS 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES Mise en

Plus en détail

Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR

Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Éducation à la Sécurité Routière - Enjeux et perspectives Séminaire

Plus en détail

CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS»

CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS» CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS» PDU PRESENTATION DE LA DEMARCHE La Communauté d Agglomération du Beauvaisis a lancé en février 2009,

Plus en détail

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS Service Hygiène et sécurité VOIRIE Fiche 1 CHANTIERS Janvier 2009 LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE De nombreux travaux ou interventions réalisés au sein de la collectivité (élagage des arbres, réseaux d

Plus en détail