Rapport spécial du mois Renaissance de l'industrie canadienne du vêtement et des textiles

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport spécial du mois Renaissance de l'industrie canadienne du vêtement et des textiles"

Transcription

1 Points saillants En mai, les exportations et les importations canadiennes de marchandises ont fléchi, les exportations diminuant légèrement moins que les importations. En conséquence, l excédent commercial du Canada avec le monde a augmenté légèrement. Les exportations et les importations avec les États-Unis ont diminué au même rythme en mai entraînant un léger déclin de l excédent commercial du Canada avec ce pays pour le mois. Le dollar canadien a cédé 0,1 US au cours du mois. La valeur du dollar est de 1,8 US inférieure à son niveau d il y a un an. Principaux indicateurs mensuels du commerce (Mai 2001) Millions de $ Variation en % par rapport au mois précédent à l'année précédente Exportations ,9 4,9 - Exportations aux É.-U ,1 5,5 Importations ,4-1,8 - Importations des É.-U ,1-1,2 Solde commercial* Solde avec les É.-U.* Prix des prod. de base** 118,7 3,9 6,6 Dollar canadien ( US)* 65,0 65,1 66,8 Prix des exportations*** 112,5 0,9 7,2 Prix des importations*** 107,4 0,3 3,9 * Données de niveau seulement. ** Indice : = 100 *** Indice : 1997 = 100 Source : Compilations du MAECI fondées sur des données de Statistique Canada. Rapport spécial du mois Rick Cameron, de la Division de l analyse commerciale et économique du MAECI, a fait l analyse des données courantes, sous la direction de John M. Curtis. Aaron Sydor et Sarah Fisher, de la Direction de l analyse de la politique micro-économique, d Industrie Canada, ont produit l article spécial du mois, sous la direction de Someshwar Rao. ISSN Page 1

2 Commerce de marchandises Les soldes commerciaux demeurent élevés! Le surplus commercial global a augmenté légèrement en mai, gagnant 68 millions de dollars par rapport à avril, pour atteindre près de 7,0 milliards de dollars. > L excédent avec les États-Unis a fléchi de 111 millions de dollars pour s établir à 9,5 milliards de dollars le mois dernier. Les soldes commerciaux avec les autres principaux partenaires commerciaux du Canada se sont améliorés durant le mois. Le déficit avec l UE a diminué marginalement pour s établir à 1,0 milliard de dollars en mai, tandis que le solde commercial avec le Japon s est beaucoup amélioré, enregistrant un excédent de 117 millions de dollars, par rapport à un déficit de 212 millions de dollars le mois précédent. Le dollar canadien s est plus ou moins maintenu Le dollar canadien a fléchi de 0,1 US en mai pour s établir à 65,0 US. Ce niveau est de 1,8 US inférieur à celui de mai l an dernier. Les prix ont augmenté de façon générale les prix des exportations, les prix des importations et les prix des produits de base étaient tous en hausse au cours du mois. En milliards de dollars En milliards de dollars US Indice : 1982-= ,5 5 2, ,8 0,75 0,7 0,65 Exportations Exportations aux États-Unis Solde Prix des produits de base $CAN 0, Page 2 Sources : Statistique Canada et Banque de Canada

3 L industrie canadienne des textiles et du vêtement a subi une restructuration en profondeur... Entre et 1993, l industrie des textiles et du vêtement a perdu plus de emplois, soit environ le tiers de ses effectifs. Depuis 1993, l industrie a vu ses effectifs augmenter de près de postes, tandis que sa production a dépassé le niveau de. Les salaires ont également progressé ils sont en hausse de 28,6 p. 100 par rapport à ce qui est bien supérieur à la moyenne du secteur manufacturier. et est de plus en plus ouverte sur l extérieur Millions de dollars Production et emploi dans l industrie des textiles et du vêtement Source : Statistique Canada Production (LHS) Emploi (RHS) Orientation extérieure de l industrie des textiles et du vêtement Milliers En, moins de 10 p. 100 de la production de l industrie canadienne des textiles et du vêtement était exportée. En, la proportion a atteint près de 40 p Les importations affichent une progression comparable : elles sont passées de 49 p. 100 à 86 p Définition de «textiles et vêtement» 100 Pourcentage Importations/ expéditions Exportations/ expéditions CTI 17 CTI 18 CTI 19 CTI 24 Cuir et produits connexes Textiles primaires Produits textiles Vêtement Page 3

4 Les exportations canadiennes de textiles et de vêtements ont bondi durant les années 90 Les exportations de textiles et de vêtements ont plus que quadruplé, passant de milliard de dollars en à 6,8 milliards de dollars en. Durant les années 90, les exportations de textiles et vêtements ont augmenté à un rythme annuel de 16,4 p. 100 ce qui est près de 6 points de pourcentage supérieur à l augmentation des exportations totales de marchandises du Canada. Croissance annuelle moyenne des exportations canadiennes par industrie en pourcentage, - Plastiques Vêtements et textiles Pétrole brut Électronique industries Caoutchouc Machines Produits chimiques Matériel de transport Aliments, boissons et tabac Cuir, meuble et papier Métaux et minéraux non métalliques Agriculture, forêts et mines 4,2 6,8 9,5 8,7 17,6 16,4 15,4 15,1 13,7 12,3 12,0 10,7 10,5 Ensemble des marchandises 10,7 et leur part des exportations totales de marchandises du Canada a presque doublé La part des exportations totales de marchandises du Canada représentée par les exportations de textiles et de vêtements est passée de 1,1 p. 100 en à un sommet de 2,0 p. 100 en 1998, pour fléchir légèrement en 1999 et en. Pourcentage Part des textiles et des vêtements dans les exportations totales du Canada 2,0 1,8 1,3 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 Page 4 1,4 1,7 1,8 2,0 1,9 1, '00

5 La croissance des exportations de vêtements et de textiles est venue principalement des exportations de «vêtements de spécialité»... Les «vêtements de spécialité» englobent les bas, les pantalons pour hommes et garçons, les tricots, les chemises et sousvêtements pour hommes et garçons et les vêtements de sport pour femmes. Ces cinq industries ne représentaient que 8,6 p. 100 des exportations de textiles et de vêtements en, mais leur part avait atteint 29,1 p. 100 en. Simultanément, l industrie des fibres 59,2 % synthétiques, qui détenait la part la plus élevée en avec près du tiers des exportations de textiles et de vêtements, a fléchi à 14,7 p. 100 seulement en. et ces cinq industries ont vu leur part des exportations de textiles et de vêtements augmenter sensiblement L industrie des tricots est celle qui a connu l expansion la plus forte dans le secteur des textiles et du vêtement, avec un taux de croissance annuel moyen de 42 p. 100 durant les années 90; en conséquence, sa part s est multipliée par plus de sept pour atteindre 5,7 p. 100 Même l industrie des vêtements de sport pour femmes, dont l expansion a été la plus lente parmi ces cinq industries, a enregistré un taux de croissance annuel moyen de plus de 25 p Composition industrielle des exportations de textiles et de vêtements du Canada Fibres synthétiques 32,3 % Vêtements de spécialité 8,6 % 56,2 % Fibres synthétiques 14,7 % Vêtements de spécialité 29,1 % Part des industries de vêtements de spécialité, 0,6 Bas 2,5 3,7-0,8 5,7 Pantalons Tricots hommes/garçons 7,5 Tricots, chem. et sous-vêt. hommes/garçons 4,2 9,7 Vêt. de sport pour femmes Page 5

6 Les États-Unis accaparent près de 90 p. 100 des exportations de textiles et de vêtements du Canada Répartition des exportations canadiennes de textiles et de vêtements É.-U. 88,8 % La part des exportations canadiennes de textiles et de vêtements allant aux États- Unis est passée de 67,8 p. 100 en à 88,8 p. 100 en. Par ailleurs, la part allant au Royaume- Uni a reculé de 3,2 p. 100 en à tout juste 0,8 p. 100 en. Ce qui est plus important, le Canada a vu sa part du marché américain plus que doubler La part des importations américaines de textiles et de vêtements détenue par le Canada est passée de 1,8 p. 100 en à 3,8 p. 100 en. À l heure actuelle, le Canada est la cinquième plus importante source d importations de textiles et de vêtements des États-Unis, derrière la Chine, le Mexique, Hong Kong et l Italie. Parmi les principaux pays exportateurs, seul le Mexique a vu sa part augmenter plus que celle du Canada. É.-U. 67,8 % Page 6 26,4 % Corée du Sud 2,6 % R.-U. 3,2 % Mexique 3,9 % Hong Kong 11,1 % Italie 6,5 % 1,8 % Corée 16,6 % Répartition des importations américaines Chine 11,3 % de textiles et de vêtements 48,8 % Mexique 11,9 % Hong Kong 5,2 % Italie 4,3 % 3,8 % Corée 3,6 % Chine 19,8 % Source : Compilations d Industrie Canada fondées sur des données de la USITC. R.-U. 9,0 % 0,8 % Chine 1,4 % 51,3 %

7 Les réductions tarifaires de l ALE ont donné au Canada un avantage sur le marché américain... Les importations américaines de textiles et de vêtements provenant de la Chine sont frappées d un droit tarifaire moyen de 11 p. 100, ce qui donne au Canada un avantage particulier sur le marché américain. 13,7 Tarifs appliqués par les États-Unis sur les textiles et les vêtements, principaux pays, en pourcentage 17,5 16,9 16,3 12,1 11,6 17,4 11,0 10,9 7,7 Avec l avènement de l ALENA, le Mexique a obtenu un avantage semblable et sa part du marché américain des textiles et des vêtements a augmenté rapidement. Ces données révèlent que les accords commerciaux régionaux comme l ALE et l ALENA pourraient avoir eu des effets de détournement de commerce, notamment dans les industries frappées de droits tarifaires élevés comme les textiles et les vêtements. tandis que l amélioration de la productivité et la faiblesse du dollar ont renforcé l avantage du Canada Entre et, la productivité dans l industrie des textiles et du vêtement a augmenté de 13,6 p Durant cette période, le dollar canadien a perdu environ 20 p. 100 de sa valeur par rapport au dollar américain. Page 7 0,5 0,4 Corée Hong Kong Italie Chine Mexique Canada Note : Tarifs calculés selon les droits tarifaires perçus / total des importations. Source : Compilations d Industrie Canada fondées sur des données de la USITC. Milliers de dollars par personne 42 Productivité 40 (LHS) Taux de change Canada/É.-U. (RHS) Productivité et dollar $CAN/$US 30 1, '00 Source : Compilations d Industrie Canada fondées sur des données de l OCDE et de Statistique Canada. 1,4 1,3 1,2

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels Destination Canada (DC) et ses partenaires sont actifs.

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels Destination Canada (DC) et ses partenaires sont actifs. Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels Destination Canada (DC) et ses partenaires sont actifs. www.destinationcanada.com Novembre Volume 11, numéro 11 Points saillants En novembre, les

Plus en détail

16,6 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS)

16,6 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS) 16,6 % Poids des effectifs de l industrie par rapport à la totalité des effectifs Industrie La production industrielle a légèrement fléchi en avril. Les commandes ont été nourries par le secteur des matériels

Plus en détail

ÀLA FIN DES ANNÉES 90, l économie canadienne

ÀLA FIN DES ANNÉES 90, l économie canadienne Productivité et prospérité à l âge de l information Kaïs Dachraoui, Tarek M. Harchaoui et Faouzi Tarkhani ÀLA FIN DES ANNÉES 90, l économie canadienne a connu une performance remarquable. Après 1995, la

Plus en détail

Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée

Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée Premières estimations : 16 janvier 2013 Les chaînes de valeur mondiales (CVM) jouent aujourd hui un rôle de premier plan dans l économie de l

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon Juillet 2015 Ce bulletin sur le marché du travail présente une analyse des résultats de l Enquête sur la population active

Plus en détail

Chapitre 2 : La consommation d énergie

Chapitre 2 : La consommation d énergie Chapitre 2 : La consommation d énergie Évolution de l efficacité énergétique au Canada - de 1990 à 2005 5 Chapitre 2 : La consommation d énergie Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions

Plus en détail

Productivité Portrait de la situation au Canada et implications pour le cadre stratégique.

Productivité Portrait de la situation au Canada et implications pour le cadre stratégique. Productivité Portrait de la situation au et implications pour le cadre stratégique. Direction des politiques économique et fiscale Novembre 2010 Aperçu de la présentation Tendances récentes et contexte

Plus en détail

Développements récents de l économie canadienne : automne 2013

Développements récents de l économie canadienne : automne 2013 N o 11 626 X au catalogue N o 030 ISSN 1927-5048 ISBN 978-0-660-21249-4 Document analytique Aperçus économiques Développements récents de l économie canadienne : automne 2013 par Cyndi Bloskie et Guy Gellatly

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Juillet 2013 898 SYNTHESE En 2012, le nombre des investisseurs étrangers en actions cotées à la bourse de Casablanca est resté quasi-stable, passant de

Plus en détail

Regards sur l éducation : Les indicateurs de l OCDE 2012. Sous embargo jusqu au 11 septembre, 11:00 (heure de Paris)

Regards sur l éducation : Les indicateurs de l OCDE 2012. Sous embargo jusqu au 11 septembre, 11:00 (heure de Paris) NOTE-PAYS Regards sur l éducation : Les indicateurs de l OCDE 2012 Sous embargo jusqu au 11 septembre, 11:00 (heure de Paris) CANADA Pour toute question, contacter : Andreas Schleicher, Conseiller spécial

Plus en détail

L espace économique de la francophonie canadienne

L espace économique de la francophonie canadienne L espace économique de la francophonie canadienne Mario Lefebvre Directeur, Centre des études municipales, Le Conference Board du Canada Le 15 novembre 2013 conferenceboard.ca En 2006, le Québec comptait

Plus en détail

Canada-Arabie saoudite

Canada-Arabie saoudite Canada-Arabie saoudite Publication n o 2011-147-F Le 15 novembre 2011 Alexandre Gauthier* Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche parlementaires

Plus en détail

2011-2012 Perspectives économiques

2011-2012 Perspectives économiques 2011-2012 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

PROFIL DE SECTEUR : L INDUSTRIE

PROFIL DE SECTEUR : L INDUSTRIE PROFIL DE SECTEUR : L INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET MÉDICALE Description Au Canada, l industrie pharmaceutique et médicale se compose : Bibliothèque du Parlement de l industrie de la fabrication : les fabricants

Plus en détail

Confédération Construction Wallonne. Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux

Confédération Construction Wallonne. Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux Confédération Construction Wallonne Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux Chiffres arrêtés au 8/6/211 Francis Carnoy Salim Chamcham Juin

Plus en détail

Vins Commerce extérieur Bilan 2014

Vins Commerce extérieur Bilan 2014 > Les synthèses de FranceAgriMer juillet 2015 numéro30 vins Vins Commerce extérieur Bilan 12 rue Henri Rol-Tanguy / TSA 2 / 93555 Montreuil cedex Tél. : +33 1 73 30 30 00 / Fax : +33 1 73 30 30 30 www.franceagrimer.fr

Plus en détail

PRINCIPAUX RESULTATS

PRINCIPAUX RESULTATS REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie --------------- INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ---------- REPUBLIC OF CAMEROON Peace Work Fatherland ------------- NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS ----------

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION FINANCIÈRE

RÉUNION D INFORMATION FINANCIÈRE L ORÉAL RÉUNION D INFORMATION FINANCIÈRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2001 Clichy - Mardi 4 septembre 2001 INTRODUCTION M. Michel SOMNOLET - Mesdames, Messieurs, bonjour, bienvenue à L ORÉAL pour cette présentation

Plus en détail

Emploi intérimaire en janvier 2012

Emploi intérimaire en janvier 2012 DIRECTION ETUDES, STATISTIQUES ET PRÉVISIONS Emploi intérimaire en janvier 2012 7 mars 2012 Principaux résultats Fin janvier 2012, le nombre d intérimaires s établit à 620 100, soit une évolution de -0,2%

Plus en détail

Usages actuels et économies d'énergie. I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011) (en guise d introduction au débat)

Usages actuels et économies d'énergie. I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011) (en guise d introduction au débat) CONTRIBUTION AU DEBAT SUR LA SECURITE ENERGETIQUE NATIONALE A MOYEN ET LONG TERME ALGER 22 FEVRIER 2014 Abdelatif Rebah Usages actuels et économies d'énergie I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011)

Plus en détail

GE Capital. Survol des tendances de l industrie Secteur de la construction au Canada. Principaux événements

GE Capital. Survol des tendances de l industrie Secteur de la construction au Canada. Principaux événements mai-11 sept.-11 mai-12 sept.-12 mai-13 sept.-13 mai-14 sept.-14 PIB en G$ CAD Survol des tendances de l industrie Secteur de la construction au Canada Principaux événements Les ventes d habitations au

Plus en détail

Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire

Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire 21 Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire Fin 2014, 11,5 millions de personnes détiennent un contrat de retraite supplémentaire en cours de constitution auprès

Plus en détail

Commerce extérieur. 12.1 - Exportations et importations 12.2 - Clients et fournisseurs. Dynamisme des échanges. L'Alsace très tournée vers l'europe

Commerce extérieur. 12.1 - Exportations et importations 12.2 - Clients et fournisseurs. Dynamisme des échanges. L'Alsace très tournée vers l'europe 12 Commerce extérieur 12.1 - Exportations et importations 12.2 - Clients et fournisseurs Dynamisme des échanges Les échanges extérieurs occupent une place de premier plan dans l'économie de la région.

Plus en détail

Secteur de la construction Québec Perspectives 2005 1

Secteur de la construction Québec Perspectives 2005 1 L OBSERVATEUR SECTORIEL Secteur de la construction Décembre 2004 Secteur de la construction Québec Perspectives 2005 1 1 Résumé des conférences annuelles de la S.C.H.L. et de la Commission de la construction

Plus en détail

Reconnaissance du mérite. partenariat globalité stratégie

Reconnaissance du mérite. partenariat globalité stratégie Reconnaissance du mérite partenariat globalité stratégie Programme de reconnaissance du mérite des conseillers des Garanties collectives 2015 Un programme de reconnaissance unique pour la rémunération

Plus en détail

Le régime général d assurance médicaments

Le régime général d assurance médicaments Le régime général d assurance médicaments Régie de l assurance maladie du Québec Rapport d activité 2000-2001 du régime général d assurance médicaments Rappel de la Loi sur l assurance-médicaments et de

Plus en détail

Industrie des services de gestion d immeubles et d installations

Industrie des services de gestion d immeubles et d installations Industrie des services de Microprofil industriel Remerciements La production de ce document a été rendue possible grâce aux collaborations suivantes : Coordination, recherche et rédaction Stéphane Pigeon,

Plus en détail

Population totale de 15 à 64 ans. Population active de 15 à 64 ans

Population totale de 15 à 64 ans. Population active de 15 à 64 ans Dares Analyses mars 2014 N 023 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi et chômage des descendants d immigrés en 2012 En 2012, 3,9 millions de personnes

Plus en détail

LA SUISSE I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Suisse. Capitale : Berne. Président : Doris Leuthard. Vice président : Moritz Leuenberger

LA SUISSE I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Suisse. Capitale : Berne. Président : Doris Leuthard. Vice président : Moritz Leuenberger LA SUISSE I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Suisse Capitale : Berne Président : Doris Leuthard Vice président : Moritz Leuenberger Superficie : 41 284 57 km² Population : 7 800 000 habitants Croissance

Plus en détail

L ÉCONOMIE. La période de forte croissance. Le Japon est entré dans l ère de la globalisation

L ÉCONOMIE. La période de forte croissance. Le Japon est entré dans l ère de la globalisation Web Japan http://web-japan.org/ L ÉCONOMIE Le Japon est entré dans l ère de la globalisation La Bourse de Tokyo La plus ancienne Bourse du Japon, qui a été établie en 1878. (Crédit photo : Getty Images)

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1997

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1997 ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1997 Le mouvement de baisse des taux d intérêt des crédits au logement s est poursuivi au cours de l année écoulée, ce mouvement étant plus accentué au

Plus en détail

De nouveaux débouchés dans un vaste marché

De nouveaux débouchés dans un vaste marché u Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international Department of Foreign Affairs and International Trade De nouveaux débouchés dans un vaste marché L E LA C ANADA, C HINE ET L OMC UN ACCÈS

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Voit-on des signes de réindustrialisation de la France? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Voit-on des signes de réindustrialisation de la France? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 4 mai 16 N 486 Voit-on des signes de réindustrialisation de la France? Avec la dégradation de la compétitivité-coût de la Chine et des autres pays émergents, avec l amélioration

Plus en détail

REPRISE DU MARCHE DES PRODUITS FORESTIERS EUROPEENS, MAIS CONDITIONS ENCORE TRES COMPETITIVES

REPRISE DU MARCHE DES PRODUITS FORESTIERS EUROPEENS, MAIS CONDITIONS ENCORE TRES COMPETITIVES DECLARATION DU MARCHE DU COMITE DU BOIS REPRISE DU MARCHE DES PRODUITS FORESTIERS EUROPEENS, MAIS CONDITIONS ENCORE TRES COMPETITIVES Le texte officiel ci après a été adopté par le Comité du bois CEE/ONU

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES ILE-DE-FRANCE SEPTEMBRE 2006

TENDANCES RÉGIONALES ILE-DE-FRANCE SEPTEMBRE 2006 TENDANCES RÉGIONALES ILE-DE-FRANCE SEPTEMBRE 2006 Vue d ensemble de l activité économique INDUSTRIE 13% de la totalité des effectifs Période sous revue : JUILLET 2006 Production passée et prévisions 90

Plus en détail

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE 24 Juin 2015 FRÉQUENTATION TOURISTIQUE En juin 2015 par rapport au mois de juin 2014, le nombre de touristes ayant débarqué à l aéroport de Tahiti Faa a augmente de 10,7 %. Cette croissance profite essentiellement

Plus en détail

Finlande. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Régime lié à la rémunération. Indicateurs essentiels : Finlande

Finlande. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Régime lié à la rémunération. Indicateurs essentiels : Finlande 11. PANORAMA DES PENSIONS 215 : DESCRIPTIFS PAYS FINLANDE Finlande Finlande : le système de retraite en 214 Il existe une pension publique de base ciblée (pension nationale et garantie) qui est soumise

Plus en détail

Le travail autonome est en pleine

Le travail autonome est en pleine L entrepreneuriat au féminin Gary L. Cohen Le travail autonome est en pleine expansion au Canada. On lui attribue d ailleurs plus du quart de la progression générale des emplois observée entre 1976 et

Plus en détail

Marchés à la production vrac 2015-16

Marchés à la production vrac 2015-16 Juin Marchés à la production vrac - Volumes cumulés depuis le / début de la campagne* en hl Rouges Rosés Blancs Total Vins de Vins de de cépages Total IGP IGP de cépages 9 7 (- %) 877 (+ %) 998 (+9 %)

Plus en détail

Infos financières. Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE UNE ACTIVITÉ ORIENTÉE FAVORABLEMENT

Infos financières. Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE UNE ACTIVITÉ ORIENTÉE FAVORABLEMENT Infos financières Juin 2014 Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE Selon les perspectives de l économie mondiale publiées par le Fonds Monétaire

Plus en détail

Evolution du niveau de vie des retraités et des actifs de 1996 à 2009

Evolution du niveau de vie des retraités et des actifs de 1996 à 2009 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 23 novembre 2011-9 h 30 «Niveaux des pensions et taux de remplacement» Document N 6 Document de travail, n engage pas le Conseil Evolution du niveau

Plus en détail

Pôle n 6 : Centre-ville Saint-Amand-les-Eaux

Pôle n 6 : Centre-ville Saint-Amand-les-Eaux Pôle n 6 : Centre-ville Saint-Amand-les-Eaux Situé au centre de la commune de Saint-Amand-les-Eaux, ce pôle regroupe 4 200 emplois salariés au 31/12/2004, ce qui représente 65 % de l'ensemble de l'emploi

Plus en détail

CETMO N º 50 DOSSIER / JUILLET

CETMO N º 50 DOSSIER / JUILLET CETMO Centre d Etudes des Transports pour la Méditerranée Occidentale DOSSIER LE COMMERCE EXTÉRIEUR ENTRE L'UNION EUROPÉENNE ET LES PAYS TIERS MEDITERRANÉENS L objectif de ce dossier est de présenter la

Plus en détail

Foire aux questions T1 2007

Foire aux questions T1 2007 Foire aux questions T1 2007 1. Pourquoi n avez-vous pas fractionné vos actions? Nous nous penchons régulièrement sur toutes les questions liées au capital, y compris les fractionnements d actions. Tel

Plus en détail

La nouvelle définition de l entreprise et les nouvelles catégories de taille. Conséquences sur la description statistique des services

La nouvelle définition de l entreprise et les nouvelles catégories de taille. Conséquences sur la description statistique des services La nouvelle définition de l entreprise et les nouvelles catégories de taille Conséquences sur la description statistique des services L'approche traditionnelle et sa limite Une entreprise = une unité légale

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT DE 2004 CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES REGION DE GHARB-CHRARDA-BENI HSSEN SERIE REGIONALE

Plus en détail

Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013

Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013 Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013 Exportations de marchandises par région et par produit, 2013 (milliards de $EU) Augmentation

Plus en détail

Eco Mois. La récession se renforce en mars dans les pays de l Eurozone. avril-13

Eco Mois. La récession se renforce en mars dans les pays de l Eurozone. avril-13 Une publication de TRADING Central page 1 / 5 Evolution des marchés sur un mois glissant Indices Dernier Var % Cac 40 3769.36 ì +1.25 Euro STOXX 50 2650.85 ì +0.66 Dax 7881.55 ì +1.81 FTSE 100 6487.65

Plus en détail

Colas : Résultats annuels 2015

Colas : Résultats annuels 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Boulogne, le 24 février 2016 Colas : Résultats annuels 2015 Chiffre d affaires : 12,0 Mds (-3,5 %) Résultat opérationnel courant : 344 M (+3,6%) Résultat net part du Groupe : 234 M

Plus en détail

Le Fonds des générations

Le Fonds des générations Le Fonds des générations Quelques explications Conseil confédéral 16, 17 et 18 mars 2016 La naissance du Fonds des générations La Commission sur la fiscalité et le financement des services publics (1996)

Plus en détail

Je vais vous présenter un résumé du rapport de 300 pages que nous avons publié voilà un an, intitulé Growing unequal - traduit par Croissance et

Je vais vous présenter un résumé du rapport de 300 pages que nous avons publié voilà un an, intitulé Growing unequal - traduit par Croissance et Je vais vous présenter un résumé du rapport de 300 pages que nous avons publié voilà un an, intitulé Growing unequal - traduit par Croissance et inégalités en français. Il a fait l objet d une grande attention,

Plus en détail

Faits saillants. Particuliers. Entreprises. Autres mesures

Faits saillants. Particuliers. Entreprises. Autres mesures Faits saillants Particuliers 1. Dons de bienfaisance 2. Accélération du plan de réduction de la contribution santé en vue de son abolition en 2018 3. Réduction de 50% de la contribution additionnelle à

Plus en détail

Fiches thématiques. Mondialisation, compétitivité et innovation

Fiches thématiques. Mondialisation, compétitivité et innovation Fiches thématiques Mondialisation, compétitivité et innovation Avertissement Les résultats et analyses présentés dans la vue d ensemble, dans les fiches sectorielles et dans la plupart des fiches thématiques

Plus en détail

ANALYSE ENVIRONNEMENTALE YUKON, TERRITOIRES DU NORD-OUEST, NUNAVUT

ANALYSE ENVIRONNEMENTALE YUKON, TERRITOIRES DU NORD-OUEST, NUNAVUT ANALYSE ENVIRONNEMENTALE YUKON, TERRITOIRES DU NORD-OUEST, NUNAVUT Mars 2013 P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES ACRONYMES... 2 LISTE DES DIAGRAMMES ET ILLUSTRATIONS... 2 LISTE DES TABLEAUX... 2 À PROPOS DE L

Plus en détail

Le Ministre Conseiller pour les affaires économiques et financières Washington, le 27 octobre 2015 NOTE

Le Ministre Conseiller pour les affaires économiques et financières Washington, le 27 octobre 2015 NOTE AMBASSADE DE FRANCE AUX ÉTATS-UNIS SERVICE ÉCONOMIQUE WASHINGTON - HOUSTON - NEW-YORK - SAN FRANCISCO Le Ministre Conseiller pour les affaires économiques et financières Washington, le 27 octobre 2015

Plus en détail

au troisième trimestre de 2000

au troisième trimestre de 2000 Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT au troisième trimestre de 2000 DANS CE NUMÉRO Faits saillants économiques: En l an 2000, la croissance devrait dépasser 4 % Page

Plus en détail

Marché monétaire et financier

Marché monétaire et financier 18 Marché monétaire et financier NOTES EXPLICATIVES 190 Revue trimestrielle Taux d intérêt Le taux d escompte canadien est le taux auquel la Banque du Canada consent des avances à très court terme aux

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2014. novembre 2013

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2014. novembre 2013 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2014 novembre 2013 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2014 Dépôt légal - Bibliothèque

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN RÉPUBLIQUE DU CONGO SERVICE ÉCONOMIQUE

AMBASSADE DE FRANCE EN RÉPUBLIQUE DU CONGO SERVICE ÉCONOMIQUE AMBASSADE DE FRANCE EN RÉPUBLIQUE DU CONGO SERVICE ÉCONOMIQUE Le Conseiller économique, Chef de service A Brazzaville, le 18 février 2016 Affaire suivie par : Arthur BERTHET NOTE OBJET : Les échanges commerciaux

Plus en détail

OBSERVATOIRE PERMANENT DES METIERS DE L ESTIA

OBSERVATOIRE PERMANENT DES METIERS DE L ESTIA 2010 OBSERVATOIRE PERMANENT DES METIERS DE L ESTIA Enquête 2010 S i t u a t i o n a u 1er mars 2010 des promotions 2008 et 2009 - Filière INGENIEUR ESTIA Options OGI/CGP/MPA ESTIA ECOLE SUPERIEURE DES

Plus en détail

Développement de logiciels et les services informatiques

Développement de logiciels et les services informatiques N o 63-255-X au catalogue. Bulletin de service Développement de logiciels et les services informatiques 2012. Faits saillants Les revenus générés par les entreprises de l industrie du développement de

Plus en détail

TABLEAUX STATISTIQUES

TABLEAUX STATISTIQUES Continentalisation Cahier de recherche 9-9 Décembre 199 ----------------------------- COMMERCE, CROISSANCE ET EMPLOI : LE CAS DU MEXIQUE TABLEAUX STATISTIQUES Afef Benessaieh et Christian Deblock Groupe

Plus en détail

Index GRI (Global Reporting Initiative)

Index GRI (Global Reporting Initiative) Index GRI (Global Reporting Initiative) RBC a adopté une stratégie à plusieurs volets pour son rapport sur le développement durable et publie son bilan social, environnemental et déontologique à différents

Plus en détail

Gouvernement du Québec BUDGET 1983-1984. Renseignements supplémentaires. Ministère des Finances

Gouvernement du Québec BUDGET 1983-1984. Renseignements supplémentaires. Ministère des Finances Gouvernement du Québec BUDGET 1983-1984 Renseignements supplémentaires Gouvernement du Québec Ministère des Finances ANNEXE I L'économie en 1982 ANNEXE II La situation financière du gouvernement et les

Plus en détail

Le Point. sur la situation économique et financière du québec

Le Point. sur la situation économique et financière du québec Le Point sur la situation économique et financière du québec Printemps 2013 Ce document est imprimé sur du papier entièrement recyclé, fabriqué au Québec, contenant 100 % de fibres postconsommation et

Plus en détail

Graphique 1 Montant du cofinancement de l État (2000-2009) 15,7 14,8 14,8

Graphique 1 Montant du cofinancement de l État (2000-2009) 15,7 14,8 14,8 FORMAbref Janvier 2012 Observatoire de la formation Cofinancement public Analyse de la contribution de l État à la formation continue en entreprise Cette publication porte sur le cofinancement public en

Plus en détail

3 théories classiques du Libre échange CHAPITRE 10 LE FONDEMENT DES ECHANGES INTERNATIONAUX

3 théories classiques du Libre échange CHAPITRE 10 LE FONDEMENT DES ECHANGES INTERNATIONAUX CHAPITRE 10 LE FONDEMENT DES ECHANGES INTERNATIONAUX Le libre échange - Définition : politique qui préconise la suppression des entraves aux échanges internationaux. - Pour les libéraux, l objectif du

Plus en détail

Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2010

Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2010 Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2010 Le présent rapport de gestion relatif aux résultats d exploitation, aux flux de trésorerie et à la situation financière de Industries Lassonde

Plus en détail

Perspective. Logement. Grand Montréal. LOGEMENTS LOCATIFS : hausse du taux d inoccupation et des mises en chantier dans le Grand Montréal

Perspective. Logement. Grand Montréal. LOGEMENTS LOCATIFS : hausse du taux d inoccupation et des mises en chantier dans le Grand Montréal Logement Perspective Grand Montréal n o JUIN Bulletin de la Communauté métropolitaine de Montréal La hausse du taux d inoccupation dans le Grand Montréal et dans l ensemble du Québec se poursuit Forte

Plus en détail

Les entreprises de transport routier en Nord Pas de Calais : une exploitation de la base de données Greco du ministère chargé des Transports

Les entreprises de transport routier en Nord Pas de Calais : une exploitation de la base de données Greco du ministère chargé des Transports Octobre 2005 Les entreprises de transport routier en Nord Pas de Calais : une exploitation de la base de données Greco du ministère chargé des Transports Le fichier GRECO, ou Gestion Régionalisée des Entreprises

Plus en détail

Compilation de Richter sur les prévisions des banques relativement aux taux de change et aux taux d intérêt. Février 2016

Compilation de Richter sur les prévisions des banques relativement aux taux de change et aux taux d intérêt. Février 2016 Février Compilation de Richter sur les banques relativement aux taux de change et aux taux d intérêt Richter S.E.N.C.R.L. 2345, Yonge St., bureau 300 Toronto (On) M4P 2E5 181, Bay St., bureau 3320 Bay

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DU COMMERCE AGENCE NATIONALE DE PROMOTION LE COMMERCE EXTERIEUR

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DU COMMERCE AGENCE NATIONALE DE PROMOTION LE COMMERCE EXTERIEUR REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DU COMMERCE AGENCE NATIONALE DE PROMOTION DU COMMERCE EXTERIEUR LE COMMERCE EXTERIEUR UN MIROIR ECONOMIQUE 10 MOIS 2009 Décembre 2009 LE COMMERCE

Plus en détail

L effondrement des crédits immobiliers au premier trimestre pèsera sur la production de l année 2012

L effondrement des crédits immobiliers au premier trimestre pèsera sur la production de l année 2012 1 Numéro 177, juillet 2012 L effondrement des crédits immobiliers au premier trimestre pèsera sur la production de l année 2012 I) Immobilier : un premier trimestre en chute libre Chute de 39,4% des crédits

Plus en détail

ODACE Entreprendre en Morbihan. Les partenaires

ODACE Entreprendre en Morbihan. Les partenaires La Création et la reprise d entreprises Dans le Morbihan Résultat de l année 2013 Les partenaires ODACE en Morbihan : Chambre d Agriculture du Morbihan Chambre de Commerce et d Industrie du Morbihan Chambre

Plus en détail

Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA. 11 août 2015

Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA. 11 août 2015 Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA 11 août 2015 1 Table des matières Sommaire 3 Méthodologie et échantillonnage 8 Profil des répondants 10 Mesures de rémunération 18 Avantages sociaux

Plus en détail

(communication du Departement de la Statistique, Le Caire, RAU)

(communication du Departement de la Statistique, Le Caire, RAU) mmmmmmmmmmmmmm / i CAS/2. WP/3 CCMMISSION ECONOMISE POUR L'AFRIQUE CONFERENCE DES STATISTICIENS AFRICAINS DEUXIEME CONFERENCE JUIN TUNIS, TUNISIE Point 5 a) de lfordre du jour provisoire REPUBLIQUE ARABE

Plus en détail

Regards sur l'éducation 2012 : Les indicateurs de l'ocde. Sous embargo jusqu au 11 septembre 2012, 11h, heure de Paris

Regards sur l'éducation 2012 : Les indicateurs de l'ocde. Sous embargo jusqu au 11 septembre 2012, 11h, heure de Paris NOTE PAYS Regards sur l'éducation 2012 : Les indicateurs de l'ocde FRANCE Sous embargo jusqu au 11 septembre 2012, 11h, heure de Paris Pour toute question, veuillez contacter Eric Charbonnier (Eric.Charbonnier@oecd.org)

Plus en détail

Indice des prix à la Consommation

Indice des prix à la Consommation Publication Statistique P0101 Indice des prix à la Consommation Avril 2015 Prochaine publication Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité Mai 2015 05 Juin 2015 information Tél :

Plus en détail

Stocks d'investissements directs canadiens à l'étranger (SCIAN) Source : Statistique Canada, CANSIM 376-0052 Millions de dollars

Stocks d'investissements directs canadiens à l'étranger (SCIAN) Source : Statistique Canada, CANSIM 376-0052 Millions de dollars Tous les pays 2010 2011 2012 2013 2014 Total, toutes les industries 637 285 675 020 704 335 761 550 828 812 Agriculture, foresterie, pêche et chasse [11] 6 024 4 092 3 827 4 264 4 422 Extraction minière

Plus en détail

Bilan annuel 2014 Commerce extérieur des produits de l horticulture

Bilan annuel 2014 Commerce extérieur des produits de l horticulture > Horticulture > avril 2015 Données et bilans Bilan annuel 2014 Commerce extérieur des produits de l horticulture Bilan annuel 2014 du commerce extérieur français des produits de l horticulture. Commerce

Plus en détail

Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse

Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse Etude réalisée pour le Secrétariat d Etat à l économie (SECO) Novembre 2009 Table des matières 2 Page 1. Descriptif

Plus en détail

Frais de scolarité universitaires, 2014-2015 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le jeudi 11 septembre 2014

Frais de scolarité universitaires, 2014-2015 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le jeudi 11 septembre 2014 Frais de scolarité universitaires, 2014-2015 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le jeudi 11 septembre 2014 Les étudiants canadiens inscrits à temps plein à un programme de premier cycle

Plus en détail

Canada-République Démocratique du Congo

Canada-République Démocratique du Congo Canada-République Démocratique du Congo Publication n o 2011-102-F Le 22 juin 2011 Alexandre Gauthier* Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Pourquoi le Brexit est vraiment une mauvaise idée pour le Royaume-Uni RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Pourquoi le Brexit est vraiment une mauvaise idée pour le Royaume-Uni RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 1 er juillet 1 N 73 Pourquoi le Brexit est vraiment une mauvaise idée pour le Royaume-Uni Nous voyons six raisons pour lesquelles le Brexit est vraiment une mauvaise idée

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 1 er trimestre 2016

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 1 er trimestre 2016 Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 1 er trimestre 216 1 er trimestre 216:,49 % Début d année décevant, avec une lueur d espoir en mars La quote-part des actions suisses a atteint un nouveau

Plus en détail

Résultats 2015 - Perspectives 2016

Résultats 2015 - Perspectives 2016 Résultats 2015 - Perspectives 2016 1. 2015 : année de la reprise 2015 est l année de la reprise pour le marché du meuble après trois exercices de recul consécutifs (-3,0% en 2012, -2,9% en 2013 et -1,5%

Plus en détail

Indicateurs conjoncturels en bref 4 mars 2016

Indicateurs conjoncturels en bref 4 mars 2016 Indicateurs conjoncturels en bref 4 mars 2016 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées des

Plus en détail

ANNEXE 3 MAÏS SUCRÉ DISPOSITIONS PARTICULIÈRES

ANNEXE 3 MAÏS SUCRÉ DISPOSITIONS PARTICULIÈRES ANNEXE 3 MAÏS SUCRÉ DISPOSITIONS PARTICULIÈRES 1. PRIX MINIMA DE VENTE 2013 1.1 Les prix minima à payer au producteur sont les suivants : Catégorie de maïs crème et grain Maïs sucré «CRÈME ET GRAIN» Prix

Plus en détail

LES INDUSTRIES MANUFACTURIERES EN TUNISIE MONOGRAPHIE MINISTÈRE DE L INDUSTRIE ET DE LA TECHNOLOGIE

LES INDUSTRIES MANUFACTURIERES EN TUNISIE MONOGRAPHIE MINISTÈRE DE L INDUSTRIE ET DE LA TECHNOLOGIE MINISTÈRE DE L INDUSTRIE ET DE LA TECHNOLOGIE 2010 AGENCE DE PROMOTION DE L INDUSTRIE ET DE L INNOVATION MONOGRAPHIE LES INDUSTRIES MANUFACTURIERES EN TUNISIE TUNISIE INDUSTRIE SOMMAIRE 1. ENTREPRISES,

Plus en détail

COUP D ŒIL SUR LA SITUATION DES FEMMES AU CANADA : SOMMAIRE STATISTIQUE

COUP D ŒIL SUR LA SITUATION DES FEMMES AU CANADA : SOMMAIRE STATISTIQUE COUP D ŒIL SUR LA SITUATION DES FEMMES AU CANADA : SOMMAIRE STATISTIQUE COUP D ŒIL SUR LA SITUATION DES FEMMES AU CANADA : SOMMAIRE STATISTIQUE 1. Papier français/anglais ISBN : 978-1-100-54351-2 SW21-160/2012

Plus en détail

FAIBLESSE DES MARGES INDUSTRIELLES AVRIL 2014

FAIBLESSE DES MARGES INDUSTRIELLES AVRIL 2014 FAIBLESSE DES MARGES INDUSTRIELLES AVRIL 2014 SNF ET INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE 76 Charges salariales en % de la valeur ajoutée 8 Impôts indirects nets de subventions 74 72 Industrie manufacturière 6 4 Industrie

Plus en détail

C H A P I T R E LES FAMILLES ET LE MARCHÉ DU TRAVAIL4

C H A P I T R E LES FAMILLES ET LE MARCHÉ DU TRAVAIL4 C H A P I T R E LES FAMILLES ET LE MARCHÉ DU TRAVAIL4 L examen des données sur le marché du travail confirme des tendances déjà bien connues, soit la progression de l activité des mères, la prédominance

Plus en détail

Le cumul emploi-retraite : les retraités du régime général «actifs»

Le cumul emploi-retraite : les retraités du régime général «actifs» N 12 SEPTEMBRE Études, recherches et statistiques de la Cnav Le cumul emploi-retraite : les retraités du régime général «actifs» I I. Bridenne et C. Mette I En France, comme dans de nombreux autres pays,

Plus en détail

Dossier de documents «Doc 1» Croissance comparée Europe/Etats-Unis : La nouvelle économie

Dossier de documents «Doc 1» Croissance comparée Europe/Etats-Unis : La nouvelle économie PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE Dossier de documents «Doc 1» Croissance comparée Europe/Etats-Unis : La nouvelle économie Doc. 1 : PIB par tête de l Europe des 15 et du Japon par rapport aux Etats-Unis

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/ESCAP/CTI(2)/L.1 Conseil économique et social Distr. : Limitée 11 avril 2011 Français Original : Anglais Commission économique et sociale pour l Asie et le Pacifique Comité du commerce

Plus en détail

Un diplôme d études secondaires équivalent pour les jeunes et les adultes

Un diplôme d études secondaires équivalent pour les jeunes et les adultes Un diplôme d études secondaires équivalent pour les jeunes et les adultes Mémoire présenté au Conseil supérieur de l éducation en vue de la production d un avis sur la sanction des études secondaires en

Plus en détail

Une épargne en baisse, des programmes d investissement qui fléchissent

Une épargne en baisse, des programmes d investissement qui fléchissent Une épargne en baisse, des programmes d investissement qui fléchissent 1 - Une diminution de l épargne pour la première fois depuis 6 ans Si on neutralise les effets de la suppression des contingents communaux

Plus en détail

Consultation prébudgétaire de 2016

Consultation prébudgétaire de 2016 Consultation prébudgétaire de 2016 Priorités de l Association canadienne de l immeuble pour le budget fédéral de 2016 Monsieur le Ministre, L Association canadienne de l immeuble (ACI), qui représente

Plus en détail

OECT/Service Communication REVUE DE LA PRESSE NATIONALE 29 août 2015 Page 1

OECT/Service Communication REVUE DE LA PRESSE NATIONALE 29 août 2015 Page 1 OECT/Service Communication REVUE DE LA PRESSE NATIONALE 29 août 2015 Page 1 http://www.investir-en-tunisie.net/index.php?option=com_content&view=article&id=33471:2015-08-28-12-10-08&catid=39:eco-finance&itemid=128

Plus en détail

LOCATION AUTOMOBILE À COURT TERME

LOCATION AUTOMOBILE À COURT TERME LOCATION AUTOMOBILE À COURT TERME 32 D IETEREN - RAPPORT ANNUEL 2006 AVIS EUROPE plc PLUS DE 3.600 STATIONS EN EUROPE, EN AFRIQUE, AU MOYEN-ORIENT ET EN ASIE, AU SERVICE DE PLUS DE 5 MILLIONS DE CLIENTS

Plus en détail