!!! Formes d emploi et de travail atypiques!! Pour mutualiser les ressources humaines? # Avec quels effets?# # 02/10/2012!!!!!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "!!! Formes d emploi et de travail atypiques!! Pour mutualiser les ressources humaines? # Avec quels effets?# # 02/10/2012!!!!!"

Transcription

1 Formes d emploi et de travail atypiques Pour mutualiser les ressources humaines? # Avec quels effets?# # 02/10/2012 N 1

2 Atelier 1- avril exemples de formes d emploi et de travail atypiques : Un Groupement de Coopération Sanitaire dans le secteur de la santé : cohabitation de statuts d emploi et d employeurs distincts en un même lieu pour un même travail Aménagements d horaires flexibles (+/- choisis) de travail à temps partiel dans la grande distribution GEIQ Pays de Savoie : parcours d insertion, saisonnalité et développement de la bi-activité (mise à disposition à temps partiel et qualifiante) N 2

3 Atelier 2 (juin 2012) 28/06/12 Pour gagner en flexibilité et réduire les coûts (fixes), les entreprises externalisent sous des formes variées : Effets à discuter : Cohabitation en un même lieu de personnes sous statuts différents ; divergences d identité et d intérêt pouvant perturber la coopération et la compétence collective ; quelle intégration des salariés extérieurs dans les équipes de travail? Quelle maîtrise (contrôle) des activités confiées aux S-T? Quelle logique d investissement dans le capital humain de ces organisations allégées (lean)? Relation de travail / relation commerciale : passage de l obligation de moyens à l obligation de résultats pour les sous-traitants, dilution de la responsabilité des DO. Rapport de force inégaux DO/ST : conditions d emploi et de travail plus difficiles chez les S-T. N 3

4 Atelier 2 (juin 2012) En réponse à ces phénomènes d externalisation, au désir d autonomie des personnes ou à leur difficulté de trouver un emploi : Développement de certaines formes de travail individuelles soit indépendantes soit autonomes : auto-entreprenariat à «mi-chemin» entre salariat et entrepreneuriat : portage salarial et coopératives d activités et d emploi (CAE) Usages de façon transitoire, complémentaire (pour avoir un complément de revenus) ou pérenne A noter : «porosité» entre ces formes (40 % des A-E sont salariés en même temps) N 4

5 Atelier 2 / Auto-entrepreneuriat + - Pistes Facilité de mise en œuvre, souplesse. Moyen de lutte contre le travail au noir. 0,8 million d autoentrepreneurs (déclarés) Entrepreneuriat bridé : CA limité Entreprendre ne s improvise pas. Très faible taux de rebond vers entreprises «classiques». Très faibles passerelles vers l emploi classique Pas incitatif en termes d achat de matériel, de formation Risque salariat déguisé. Pas de défense organisée. Protection sociale des indépendants moindre que celle des salariés Renforcer la fonction transitoire de l AE, limitation dans le temps du régime? Rapprochement du droit de l activité et du droit salarial? Renforcement de la protection des soustraitants? Info et accompagnement accrus des AE N 5

6 Atelier 2 / portage salarial + - Pistes Accompagnement de l activité autonome. + de sécurisation et de protection que l AE (couverture sociale, retraite, Assedic, formation + dans certains cas conventions collectives, dialogue social). Possibilités de mise en réseau, moins d isolement Solution + sécurisante mais plus chère que l AE salariés portés seulement (beaucoup moins en ETP) avec majorité de profils qualifiés. Manque d infos sur le devenir des salariés portés (retour vers l emploi, création d activité indépendante? ) Poursuite sécurisation juridique du portage au delà du transitoire? Forme d emploi réservée aux cadres, aux professions intellectuelles ou extension aux non cadres? N 6

7 Atelier 2 / coopératives d activité et d emploi Idem que portage salarial avec + accompagnement spécifique pour la période de test d activité CDI si phase de test avec le CAPE (Contrat d Appui au Projet d entreprise) concluante. Population plus diversifiée que portage Possibilité de s associer - principe de la coopérative. + - Pistes Idem que portage : Solution + sécurisante mais plus chère que l AE. Idem que portage - et plus encore : solution très minoritaire : salariés entrepreneurs en CAE seulement. Poursuite sécurisation juridique (chantier commun avec le portage, outils de sécurisation communs?). Quelles pistes pour développer, valoriser ce statut? N 7

8 Enseignements provisoires (1/2) La palette des solutions de flexibilité-souplesse pour les entreprises est large et combinable : temps partiel, contrats de travail, prêt ou mutualisation de personnel inter-entreprises, sous-traitance : vers entreprises classiques / auto-entrepreneurs, portage, CAE, etc. Pour les individus, les formes atypiques peuvent être un choix, correspondre à de nouvelles attentes vis à vis du travail. Pour un grand nombre de personnes, les formes atypiques d emploi ne sont pas choisies (CDD faute de CDI, temps partiel subi (1/3), intérim par défaut (3/4), auto-entreprenariat pour créer son propre emploi, prolongation de stages faute d embauche ) On observe des passages et des cumuls d une forme d emploi à une autre. Quels risques notamment pendant les intermissions? comment construire des trajectoires professionnelles sécurisées? 28/06/12 N 8

9 Enseignements provisoires (2/2) Caractère subi des FPE : stress, inquiétude, amertume, isolement, n incite pas à dépenser (enjeu macro-économique). Les conditions de travail se dégradent quand l emploi se précarise (enjeu de santé publique) ; protection sociale moindre pour les travailleurs indépendants La ligne de démarcation entre formes de travail atypiques choisies / subies est le niveau de qualification des personnes. Quelles solutions pour les moins qualifiés? Certaines formes d emploi atypiques observées semblent plus sécurisées (portage salarial, CAE, GEiQ), mais sont ultraminoritaires. Comment les promouvoir? N 9

Atelier débat du 14 Février 2013! Inovallée - Aravis

Atelier débat du 14 Février 2013! Inovallée - Aravis Atelier débat du 14 Février 2013! Inovallée - Aravis Les différentes formes atypiques d emploi et de travail : innovation sociale? Chantal Prina Anne Guibert www.aravis.aract.fr ! Formes d emploi et de

Plus en détail

L auto-entrepreneuriat! Christophe Everaere Lyon 3!

L auto-entrepreneuriat! Christophe Everaere Lyon 3! L auto-entrepreneuriat! Christophe Everaere Lyon 3! 28/06/2012" www.aravis.aract.fr! 28/06/12! N 1! Entrepreneuriat : 2 visions contrastées"! Projet offensif de création : envie de réussir sans les contraintes

Plus en détail

Direction Générale du Travail. COE Intervention du 19 novembre 2013 Jean-Denis COMBREXELLE

Direction Générale du Travail. COE Intervention du 19 novembre 2013 Jean-Denis COMBREXELLE Direction Générale du Travail COE Intervention du 19 novembre 2013 Jean-Denis COMBREXELLE Direction Générale du Travail Les nouvelles formes d emploi Introduction Une évolution forte du travail de ces

Plus en détail

L évolution des formes

L évolution des formes L évolution des formes d emploi 5 décembre 2014 Conseil d orientation pour l emploi Plan de la présenta-on I. Les formes d emploi: un paysage en évolution et de plus en plus complexe II. Les causes de

Plus en détail

Evolution des formes d emploi et politiques publiques. Emmanuelle Wargon. Conseil d Orientation pour l Emploi. Jeudi 23 janvier 2014

Evolution des formes d emploi et politiques publiques. Emmanuelle Wargon. Conseil d Orientation pour l Emploi. Jeudi 23 janvier 2014 Evolution des formes d emploi et politiques publiques Emmanuelle Wargon Déléguée Générale à l Emploi et à la Formation Professionnelle Conseil d Orientation pour l Emploi Jeudi 23 janvier 2014 Plan de

Plus en détail

L évolution des formes

L évolution des formes L évolution des formes d emploi Présentation du rapport du COE du 8 avril 2014 Commission «emploi, qualification et revenus du travail» CNIS 14 novembre 2014 Conseil d orientation pour l emploi Plan de

Plus en détail

Emploi saisonnier, temps partiel, contrats à durée déterminée, sont très présentes dans le tourisme. On peut penser que,

Emploi saisonnier, temps partiel, contrats à durée déterminée, sont très présentes dans le tourisme. On peut penser que, L EMPLOI ATYPIQUE UNE FORME D EMPLOI À VALORISER? INTERVIEW DE CHANTAL PRINA Chargée de mission, Aravis (Agence Rhône-Alpes pour la valorisation de l innovation sociale et l amélioration des conditions

Plus en détail

Le travail au projet, nouveau modèle d emploi? Que nous enseigne le cas des artistes?

Le travail au projet, nouveau modèle d emploi? Que nous enseigne le cas des artistes? Parole d experts Le travail au projet, nouveau modèle d emploi? Que nous enseigne le cas des artistes? Marc Moura, SMartbe, et Virgine Xhauflair, ULg - Centre d Economie Sociale En collaboration avec la

Plus en détail

Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte :

Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte : 1/9 Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte : - Pour vous tous : Devenez indépendant avec un statut salarié : Saisissez toutes les opportunités de mission

Plus en détail

WAGRAM CONSULTING sarl. 5 rue Villaret de Joyeuse 75017 Paris. Tel : 01 80 87 44 24. www.wagram-portage.fr. contact@wagramconsulting.

WAGRAM CONSULTING sarl. 5 rue Villaret de Joyeuse 75017 Paris. Tel : 01 80 87 44 24. www.wagram-portage.fr. contact@wagramconsulting. Depuis 2008, Wagram Consulting offre aux consultants la possibilité d exercer leur activité en toute indépendance en les libérant des contraintes administratives. Le portage salarial est reconnu par les

Plus en détail

Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009

Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009 Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009 Le portage salarial Isabelle DEJEAN, AGC Groupe PROMAN - Besançon Qui est

Plus en détail

Evolution des formes de travail et d emploi: Vers une nouvelle réalité du travail Denis Pennel Conseil d Orientation pour l Emploi 10 décembre 2013

Evolution des formes de travail et d emploi: Vers une nouvelle réalité du travail Denis Pennel Conseil d Orientation pour l Emploi 10 décembre 2013 Evolution des formes de travail et d emploi: Vers une nouvelle réalité du travail Denis Pennel Conseil d Orientation pour l Emploi 10 décembre 2013 La nouvelle réalité du travail - Denis Pennel - 1 Pourquoi

Plus en détail

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT 1 RAPPORT DU CONSEIL D ORIENTATION POUR L EMPLOI 8 AVRIL 2014 L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT LES «FORMES D EMPLOI : DES REALITES TRES DIVERSES ET EN PLEINE EVOLUTION, QUI DESSINENT

Plus en détail

www.rh-solutions.com

www.rh-solutions.com www.rh-solutions.com Les Entreprises et Vous Les Entreprises externalisent leurs compétences ; se spécialisent, s adaptent, mutualisent, se transforment, exportent, innovent. Vous souhaitez retrouver une

Plus en détail

Evolution des besoins sociaux et du système de protection sociale en France. Bruno Palier

Evolution des besoins sociaux et du système de protection sociale en France. Bruno Palier Evolution des besoins sociaux et du système de protection sociale en France Bruno Palier Le système de protection sociale actuel, Un schéma (Gazier, Palier, Périvier) Au cœur de ce système, un homme employé

Plus en détail

Que pensez-vous des formes atypiques d emploi, notamment du portage salarial et de l auto-entreprenariat

Que pensez-vous des formes atypiques d emploi, notamment du portage salarial et de l auto-entreprenariat Entretien avec Ivan Béraud et Christian Janin Des formes d emploi à encadrer Pour une sécurisation des parcours professionnels La CFDT et la fédération Culture, Conseil, Communication (F3C) ne sont pas

Plus en détail

Compte-rendu Atelier 4 du 21 mars 2013

Compte-rendu Atelier 4 du 21 mars 2013 Des formes d emploi atypiques, mutualisation et relations sociales Compte-rendu Atelier 4 du 21 mars 2013 Bilan quantitatif 61 participants (dont 15 entreprises 18 institutionnels 21 consultants et universitaires

Plus en détail

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux Les associations et la question de la qualité de l emploi: une enquête en Alsace et en Lorraine Etude réalisée pour la DIIESES

Plus en détail

La mutualisation de l emploi. dans les champs du sport, de l animation socio-éducative et culturelle, du tourisme et des loisirs

La mutualisation de l emploi. dans les champs du sport, de l animation socio-éducative et culturelle, du tourisme et des loisirs La mutualisation de l emploi dans les champs du sport, de l animation socio-éducative et culturelle, du tourisme et des loisirs Définitions La mutualisation : néologisme, construit sur le terme de mutualité.

Plus en détail

L impact du projet de loi relatif à la sécurisation de l emploi dans les SIAE

L impact du projet de loi relatif à la sécurisation de l emploi dans les SIAE L impact du projet de loi relatif à la sécurisation de l emploi dans les SIAE Le projet de loi sur la sécurisation de l emploi, transposant l accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 1, comporte

Plus en détail

Couveuse d Activités et d Entreprises. Sécuriser le parcours des créateurs

Couveuse d Activités et d Entreprises. Sécuriser le parcours des créateurs Couveuse d Activités et d Entreprises Sécuriser le parcours des créateurs Besoin d un appui au démarrage? Un créateur d entreprise, même s il a très bien préparé son projet, a en tête beaucoup de questions

Plus en détail

Découvrez les valeurs de notre entreprise

Découvrez les valeurs de notre entreprise Découvrez les valeurs de notre entreprise Qu est qu une Entreprise? Structure régie par la Loi de Février 2005 : évolution de l Atelier Protégé vers le monde de l entreprise ordinaire. 80% de personnes

Plus en détail

Formation professionnelle

Formation professionnelle L Accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 Pour un nouveau modèle économique et social au service de la compétitivité des entreprises et de la sécurisation de l emploi et des parcours professionnels

Plus en détail

Proposition pour le site de UD CGT 35 La CGT propose la conquête d un nouveau statut du travail salarié (NSTS)

Proposition pour le site de UD CGT 35 La CGT propose la conquête d un nouveau statut du travail salarié (NSTS) Proposition pour le site de UD CGT 35 la conquête d un nouveau statut du travail salarié (NSTS) L insécurité dans et au travail est une réalité qui affecte un nombre sans cesse grandissant de salariés.

Plus en détail

Porteur d innovation sociale

Porteur d innovation sociale Lancez votre activité en portage salarial Régine EYRAUD Tél 04 76 24 86 67 infos@altros.fr www.altros.fr Muriel PASSARO Tél 04 76 00 97 44 contact@actrmc.com www.actrmc.com Christine REY Tél 04 76 61 44

Plus en détail

ateliers Aravis - les ateliers Aravis - les ateliers Aravis les ateliers Aravis - les ateliers Aravis Formes d emploi et de travail atypiques

ateliers Aravis - les ateliers Aravis - les ateliers Aravis les ateliers Aravis - les ateliers Aravis Formes d emploi et de travail atypiques Formes d emploi et de travail atypiques GLOSSAIRE document de travail A------------------------------------------------------------------------------------------------------ Auto-entrepreneur DEFINITION

Plus en détail

Coopérative pour le Développement de l Emploi dans les Services A la Personne CDE SAP

Coopérative pour le Développement de l Emploi dans les Services A la Personne CDE SAP Coopérative pour le Développement de l Emploi dans les Services A la Personne CDE SAP Gérant : Laurent BONNET Directeur : Thierry SARKISSIAN Coordonnées : cde-sap@orange.fr - 04.91.93.54.75 Siège social

Plus en détail

Le Portage Salarial pour être acteur de son avenir professionnel

Le Portage Salarial pour être acteur de son avenir professionnel Le Portage Salarial pour être acteur de son avenir professionnel Autonomie d action et statut de salarié, des conditions idéales pour démarrer son activité! Le portage salarial : ce qu en dit la loi Reconnu

Plus en détail

La mobilité interne, enjeu d efficacité des organisations. Hélène Beaugrand juillet 2014

La mobilité interne, enjeu d efficacité des organisations. Hélène Beaugrand juillet 2014 La mobilité interne, enjeu d efficacité des organisations Hélène Beaugrand juillet 2014 1 Sommaire 1 Qu entend-on par mobilité? 2 Les grands enjeux de la mobilité 3 La mobilité professionnelle en pratiques

Plus en détail

Les évolutions du travail et de l'emploi

Les évolutions du travail et de l'emploi Séminaire du 21 Avril 2011 «Anticipations des mutations socio-économiques et appropriation syndicale» Les évolutions du travail et de l'emploi Hervé CHARMETTANT, Maître de Conférences UPMF - Grenoble 2

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3010 Convention collective nationale IDCC : 1978. FLEURISTES, VENTE ET SERVICES DES ANIMAUX FAMILIERS ACCORD DU

Plus en détail

INGENIERIE DE COMPETENCES ET PORTAGE SALARIAL

INGENIERIE DE COMPETENCES ET PORTAGE SALARIAL INGENIERIE DE COMPETENCES ET PORTAGE SALARIAL 28, rue de la Croix Rouge - 87000 - LIMOGES Tél. : 05-55-05-95-06 Fax : 05-55-77-60-24 contact@portage-ascom.fr www.portage-ascom.fr Le portage salarial est

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

AUTONOMIE DES ORGANISMES DE FORMATION PROFESSIONNELLE Des solutions variées et nombreuses pour plus de performance dans la FP

AUTONOMIE DES ORGANISMES DE FORMATION PROFESSIONNELLE Des solutions variées et nombreuses pour plus de performance dans la FP Mai 2015 AUTONOMIE DES ORGANISMES DE FORMATION PROFESSIONNELLE Des solutions variées et nombreuses pour plus de performance dans la FP Presentation Marc Ziegler UN ENJEU : LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE

Plus en détail

KoopL. Le portage salarial à portée de main. Une autre approche de votre travail, Rester indépendant en toute tranquillité

KoopL. Le portage salarial à portée de main. Une autre approche de votre travail, Rester indépendant en toute tranquillité KoopL Le portage salarial à portée de main Une autre approche de votre travail, Rester indépendant en toute tranquillité Simplifiez-vous le portage Les activités de services recrutent. Nombreuses sont

Plus en détail

Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France

Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France Paris, le 25 octobre 2012 Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France Volet 1 : Mythes et réalités en comparaison internationale Volet 2 : Comment mieux accompagner la prise de risque

Plus en détail

LE GROUPEMENT D'EMPLOYEURS

LE GROUPEMENT D'EMPLOYEURS LE GROUPEMENT D'EMPLOYEURS EN ARBORICULTURE FRUITIÈRE Présentation générale Mise à jour : Décembre 2004 Rédacteurs : Benoît PIQUET, ADEFA Tarn-et-Garonne et Christian BADOC, Chambre d'agriculture du Tarn-et-Garonne

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI -

HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI - HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI - Créée en 1995, l association HandiPro 31 a pour mission de favoriser l emploi en milieu ordinaire de travail des bénéficiaires de l obligation d emploi et de conseiller

Plus en détail

Accord de la branche des du 30/06/05

Accord de la branche des du 30/06/05 Accord de la branche des du 30/06/05 Date de l extension Codes naf : OPCA : HABITAT FORMATION Convention collective : Droit individuel à la formation Démarrage 07/05/05 Ancienneté Au 31 décembre de chaque

Plus en détail

s engage pour l emploi Les marchés publics : un pari gagnant pour l emploi La clause d accès à l emploi en 10 questions

s engage pour l emploi Les marchés publics : un pari gagnant pour l emploi La clause d accès à l emploi en 10 questions s engage pour l emploi Les marchés publics : un pari gagnant pour l emploi La clause d accès à l emploi en 10 questions édito Le Conseil général du Gard s est engagé à travers sa politique d achat dans

Plus en détail

Avec vous, nous finançons. Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques

Avec vous, nous finançons. Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques Avec vous, nous finançons la solidarité nationale Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques Assurer la collecte des cotisations avec efficacité

Plus en détail

Suggestion d ordre du jour de Janvier

Suggestion d ordre du jour de Janvier Suggestion d ordre du jour de Janvier Entreprise de moins de 300 salariés * Commandes, situation financière et exécution des programmes de production Information trimestrielle portant sur : - l évolution

Plus en détail

Contrat de génération: Comment l articuler avec les dispositifs emploi/formation

Contrat de génération: Comment l articuler avec les dispositifs emploi/formation Contrat de génération: Comment l articuler avec les dispositifs emploi/formation Valérie Blanchard Coordinatrice Régionale de la Formation Professionnelle 21/2013 1 Le contrat de génération Un engagement

Plus en détail

entreprises générales de Les engagements l entreprise générale en matière sociale et sociétale

entreprises générales de Les engagements l entreprise générale en matière sociale et sociétale entreprises générales de france BTP Les engagements de l entreprise générale en matière sociale et sociétale 1 Sommaire Introduction............. page 3 Les engagements sociaux...................... pages

Plus en détail

CHOMAGE, INSTABILITE ET PRECARITE DE L EMPLOI : DES DEFIS MAJEURS A RELEVER SUR NOS TERRITOIRES

CHOMAGE, INSTABILITE ET PRECARITE DE L EMPLOI : DES DEFIS MAJEURS A RELEVER SUR NOS TERRITOIRES Créer, consolider et sécuriser l emploi sur nos territoires avec les Pôles territoriaux de coopération économique Appel à manifestation d intérêt pour le lancement d une communauté apprenante «PTCE Emploi

Plus en détail

OSEZ GROUPE. 4 associations Osez Association intermédiaire AI Déclic Intérim ETTI Remue Ménage/Proxim Services Nord Isère Osez Emploi Formation

OSEZ GROUPE. 4 associations Osez Association intermédiaire AI Déclic Intérim ETTI Remue Ménage/Proxim Services Nord Isère Osez Emploi Formation OSEZ GROUPE 4 associations Osez Association intermédiaire AI Déclic Intérim ETTI Remue Ménage/Proxim Services Nord Isère Osez Emploi Formation Economie 183 000 heures de missions = 114 ETP 25 permanents

Plus en détail

Odile MENNETEAU, Présidente de l Agefiph

Odile MENNETEAU, Présidente de l Agefiph plus d infos sur www.agefiph.fr Il y a 25 ans, à l issue d une large concertation avec les partenaires sociaux et les associations, le parlement adoptait la loi sur l obligation d emploi des personnes

Plus en détail

Alternatives seniors : portage salarial, création d entreprise, franchise, auto-entreprenariat?

Alternatives seniors : portage salarial, création d entreprise, franchise, auto-entreprenariat? DE : A : LE : Alternatives seniors : portage salarial, création d entreprise, franchise, auto-entreprenariat? Serge Bonnet, président de Cadres en Mission Laurent Aillet, conseiller Pôle emploi Cadres.

Plus en détail

Votre Profil.. p.3. Présentation.. p.4. Les avantages... p.5. La rémunération. p.6. Un métier d avenir... p.7. Comment ca marche?... p.

Votre Profil.. p.3. Présentation.. p.4. Les avantages... p.5. La rémunération. p.6. Un métier d avenir... p.7. Comment ca marche?... p. 1 Sommaire : Votre Profil.. p.3 Présentation.. p.4 Les avantages... p.5 La rémunération. p.6 Un métier d avenir... p.7 Comment ca marche?... p.8 Charges et dépenses p.11 2 Passionné par l immobilier Vous

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

La face cachée des «Tanguy»

La face cachée des «Tanguy» La face cachée des «Tanguy» Les jeunes en hébergement contraint chez leurs parents 05 DÉCEMBRE 2015 La face cachée des «Tanguy» Dans le film d Etienne Chatiliez, le jeune «Tanguy» se complaît jusqu à un

Plus en détail

La formation professionnelle des demandeurs d'emploi. État des lieux, faiblesses et pistes de progrès

La formation professionnelle des demandeurs d'emploi. État des lieux, faiblesses et pistes de progrès La formation professionnelle des demandeurs d'emploi État des lieux, faiblesses et pistes de progrès Conseil d orientation pour l emploi 9 janvier 2008 Intervention Françoise Bouygard, 1 État des lieux

Plus en détail

Société de services en ressources humaines spécialisée dans le domaine de l énergie

Société de services en ressources humaines spécialisée dans le domaine de l énergie Société de services en ressources humaines spécialisée dans le domaine de l énergie Concept Autonomie, indépendance, flexibilité Le portage salarial est basé sur une relation tripartite entre une personne

Plus en détail

Synthèse globale. Anciens étudiants contactés 299 Réponses 182 Taux de réponse 61% Situation au moment de l'enquête : 2008 à 2014

Synthèse globale. Anciens étudiants contactés 299 Réponses 182 Taux de réponse 61% Situation au moment de l'enquête : 2008 à 2014 CELSA insertion Enquête insertion professionnelle 2014 Master 2 Formation initiale 2012 : enquête à 15 mois Synthèse globale Pour la sixième année consécutive, les étudiants de Master 2 Formation initiale

Plus en détail

3 ème édition du Baromètre Ciel de l Auto-Entrepreneur Après l engouement du nouveau régime, comment transformer l essai?

3 ème édition du Baromètre Ciel de l Auto-Entrepreneur Après l engouement du nouveau régime, comment transformer l essai? Paris, le 22 novembre 2010 3 ème édition du Baromètre Ciel de l Auto-Entrepreneur Après l engouement du nouveau régime, comment transformer l essai? Ciel, n 1 en France des logiciels de gestion et des

Plus en détail

COOPERATIVES D ACTIVITES ET D EMPLOI : ENTREPRENEUR SALARIE DANS UNE ENTREPRISE PARTAGEE?

COOPERATIVES D ACTIVITES ET D EMPLOI : ENTREPRENEUR SALARIE DANS UNE ENTREPRISE PARTAGEE? COOPERATIVES D ACTIVITES ET D EMPLOI : ENTREPRENEUR SALARIE DANS UNE ENTREPRISE PARTAGEE? Une idée simple Parcours classique Créer sa propre entreprise Porteur de projet souhaitant vivre de son savoir-faire

Plus en détail

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE. Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE. Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009 POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009 1 Une politique régionale concertée Le 20 Mai 2008, le CRIF organise une large concertation

Plus en détail

Le travail intérimaire comparé aux autres formes d emploi

Le travail intérimaire comparé aux autres formes d emploi Le travail intérimaire comparé aux autres formes d emploi Rapport final Mars 2015 Pour le compte de: Eurociett UNI Europa Projet n VS/2013/0389 With financial support from the European Union Document

Plus en détail

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 RECRUTER un collaborateur handicapé Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous pouvez bénéficier Les clés pour

Plus en détail

L accès. formation. à la. des. demandeurs d emploi

L accès. formation. à la. des. demandeurs d emploi L accès à la formation des demandeurs d emploi Novembre 2005 Avant de se lancer : bâtir son projet professionnel Le projet d action personnalisé (PAP) Tous les demandeurs d emploi inscrits à l Anpe, qu

Plus en détail

La formation professionnelle continue en 2013

La formation professionnelle continue en 2013 La formation professionnelle continue en 2013 UNIFORMATION : OPCA de l économie sociale La contribution «Formation» Les dispositifs de la formation professionnelle continue : Financement du plan de formation

Plus en détail

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Léopold GILLES Directeur du Département «Evaluation des politiques sociales» - CREDOC SOMMAIRE RAPPEL : entreprises solidaires

Plus en détail

Le cumul d activités. 13 décembre 2012. Présentation de David Berthelot Pôle Accompagnement ressources de la NACRe

Le cumul d activités. 13 décembre 2012. Présentation de David Berthelot Pôle Accompagnement ressources de la NACRe Le cumul d activités 13 décembre 2012 Présentation de David Berthelot Pôle Accompagnement ressources de la NACRe Le cumul d activités/ de revenus 1 situation de plus en plus fréquente Des cadres incitatifs

Plus en détail

LE PARRAINAGE POUR L EMPLOI EN PICARDIE

LE PARRAINAGE POUR L EMPLOI EN PICARDIE Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle de Picardie Programme régional d animation des réseaux de parrainage en Picardie LE PARRAINAGE POUR L EMPLOI EN PICARDIE Décembre

Plus en détail

Le Groupement d Employeurs (GE),

Le Groupement d Employeurs (GE), Le Groupement d Employeurs (GE), une solution de recrutement et d emploi adaptée à des besoins spécifiques Intervenants Nadine PRADIER Responsable RESO 13 83 Pierre SANCHO Directeur Général Hôtel Dolce

Plus en détail

DEVENIR ACTEUR DE SA PRÉVOYANCE FONDATION POUR CADRES ET DIRIGEANTS D ENTREPRISES

DEVENIR ACTEUR DE SA PRÉVOYANCE FONDATION POUR CADRES ET DIRIGEANTS D ENTREPRISES DEVENIR ACTEUR DE SA PRÉVOYANCE FONDATION POUR CADRES ET DIRIGEANTS D ENTREPRISES À PROPOS La Fondation pour Cadres & Dirigeants d Entreprises (FCDE) est une fondation de prévoyance complémentaire destinée

Plus en détail

ACCÉDER À L EMPLOI. c est normal et c est possible. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015

ACCÉDER À L EMPLOI. c est normal et c est possible. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 ACCÉDER À L EMPLOI c est normal et c est possible Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous pouvez

Plus en détail

Le guide pratique. de l autoentrepreneur GILLES DAÏD PASCAL NGUYÊN

Le guide pratique. de l autoentrepreneur GILLES DAÏD PASCAL NGUYÊN Le guide pratique de l autoentrepreneur GILLES DAÏD PASCAL NGUYÊN La liberté de travailler pour soi! Entré en vigueur début 2009, le dispositif de l autoentrepreneur est né pour faciliter la vie de tous

Plus en détail

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Les entreprises du paysage de la CNATP ont 6 mois après la date d extension

Plus en détail

Profession ICONOGRAPHE. A. Lacouchie S. Mechta E. Sourdillat. Groupe Eyrolles, 2011, ISBN : 978-2-212-12837-6.

Profession ICONOGRAPHE. A. Lacouchie S. Mechta E. Sourdillat. Groupe Eyrolles, 2011, ISBN : 978-2-212-12837-6. Profession ICONOGRAPHE A. Lacouchie S. Mechta E. Sourdillat Groupe Eyrolles, 2011, ISBN : 978-2-212-12837-6. Sommaire Introduction.................................................. 1 Partie 1 Toutes les

Plus en détail

Signé par Medef / UPA et Cfdt / FO / Cftc / Cfe-Cgc. Les points majeurs de la réforme de la formation professionnelle

Signé par Medef / UPA et Cfdt / FO / Cftc / Cfe-Cgc. Les points majeurs de la réforme de la formation professionnelle Présentation réforme FPC par Alain Hellard, Opcalia Martinique Explication de l ANI du 4/2/203 et ses implications Signé par Medef / UPA et Cfdt / FO / Cftc / Cfe-Cgc Les points majeurs de la réforme de

Plus en détail

La protection sociale en entreprise Alain MASSERET et Anthony JOYEUX 27 octobre 2015

La protection sociale en entreprise Alain MASSERET et Anthony JOYEUX 27 octobre 2015 La protection sociale en entreprise Alain MASSERET et Anthony JOYEUX 27 octobre 2015 1 Assurances Collectives Mes clients et leurs besoins Les particuliers & les professionnels PREVOYANCE Décès Arrêt de

Plus en détail

L ENTREPRENEURIAT FEMININ, UN ENJEU POUR L ECONOMIE

L ENTREPRENEURIAT FEMININ, UN ENJEU POUR L ECONOMIE Dossier de Presse L ENTREPRENEURIAT FEMININ, UN ENJEU POUR L ECONOMIE TABLE RONDE MARDI 4 JUIN 2013 14H30 16H30 CENTRE DU GUESCLIN PLACE CHANZY 79000 NIORT 1. Pourquoi une table ronde sur l entrepreneuriat

Plus en détail

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 PLENIERE

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 PLENIERE Essentiels de la retraite 19 juin 2014 PLENIERE Financer des engagements santé par un contrat de retraite Ou comment valoriser la politique sociale de l entreprise tout en maîtrisant son coût Louis LINŸER

Plus en détail

THEME 1 : L INDIVIDU AU TRAVAIL CHAPITRE 2 : LES CONSEQUENCES DU REGIME JURIDIQUE DE TRAVAIL CHOISI

THEME 1 : L INDIVIDU AU TRAVAIL CHAPITRE 2 : LES CONSEQUENCES DU REGIME JURIDIQUE DE TRAVAIL CHOISI THEME 1 : L INDIVIDU AU TRAVAIL CHAPITRE 2 : LES CONSEQUENCES DU REGIME JURIDIQUE DE TRAVAIL CHOISI Quels sont les droits et les obligations : - du salarié de droit privé? - du fonctionnaire? -du travailleur

Plus en détail

Plan régional de soutien à l économie

Plan régional de soutien à l économie Plan régional de soutien à l économie Le 23 mars 2009 La crise financière mondiale qui s est déclarée à l été 2008 se double d une crise économique et sociale. L onde de choc de ce phénomène a des effets

Plus en détail

Petit déjeuner GRANDS COMPTES. Février/Mars 2015

Petit déjeuner GRANDS COMPTES. Février/Mars 2015 Petit déjeuner GRANDS COMPTES Février/Mars 2015 Créée : MAJ : 13/02/2015 Créé le 13/02/2015 LS /PACAC Sommaire 1- Le Contexte/ La Réforme, 2- Les fonds mutualisés 2015, 3- En mode Projet : propositions,

Plus en détail

Le Contrat de Sécurisation Professionnelle

Le Contrat de Sécurisation Professionnelle 13/02/2015 Le Contrat de Sécurisation Professionnelle Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) est destiné aux salariés des entreprises de moins de 1 000 salariés visées par une procédure de licenciement

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

EMPLOYABILITÉ DES SENIORS: UN DÉFI ET UNE OPPORTUNITÉ!

EMPLOYABILITÉ DES SENIORS: UN DÉFI ET UNE OPPORTUNITÉ! EMPLOYABILITÉ DES SENIORS: UN DÉFI ET UNE OPPORTUNITÉ! IUIL: Qui sommes-nous? Fondation sous la tutelle du MESR Missions: odéveloppement de programmes de formation continue oprojets de recherche appliquée

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

Le travail dans tous ses états Télé-travail, numérique, auto-entreprises, coopératives, groupements d employeurs : où en est-on en Aquitaine?

Le travail dans tous ses états Télé-travail, numérique, auto-entreprises, coopératives, groupements d employeurs : où en est-on en Aquitaine? Le travail dans tous ses états Télé-travail, numérique, auto-entreprises, coopératives, groupements d employeurs : où en est-on en Aquitaine? AVIS Adopté en Séance Plénière le 15 mai 2013 5 6 AVIS Sous

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

LE PORTAGE SIMPLEMENT

LE PORTAGE SIMPLEMENT LE PORTAGE SIMPLEMENT L équipe de CAREER BOOSTER apporte une démarche personnalisée et éthique à l égard des clients, collaborateurs et des partenaires qui la rejoignent. SUCCESS PORTAGE Résidence Gambetta

Plus en détail

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE CARREFOUR FRANCE Représenté par Madame Isabelle CALVEZ Directrice des Ressources Humaines & Pôle emploi Représenté par Monsieur Thomas CAZENAVE Directeur Général Adjoint en

Plus en détail

LE PORTAGE SALARIAL. Jean Michel RAUX. Présentation du 18 et 19 septembre 2014

LE PORTAGE SALARIAL. Jean Michel RAUX. Présentation du 18 et 19 septembre 2014 LE PORTAGE SALARIAL Jean Michel RAUX Présentation du 18 et 19 septembre 2014 3. Le groupe JAM en bref Leader dans son secteur, le groupe JAM (créé en 1991) a réalisé un CA de 35 M et a porté 4.000 salariés

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

La formation initiale La formation professionnelle continue (FPC)

La formation initiale La formation professionnelle continue (FPC) Partir en formation Partir en formation, tout au long de la vie, est une nécessité en éducation à l environnement : le monde évolue, les enjeux environnementaux aussi, les publics se diversifient, les

Plus en détail

Devenir docteur. Pourquoi et comment bien choisir sa thèse? Association LAMBDA. Institut de mathématique de Bordeaux.

Devenir docteur. Pourquoi et comment bien choisir sa thèse? Association LAMBDA. Institut de mathématique de Bordeaux. Devenir docteur Pourquoi et comment bien choisir sa thèse? Association LAMBDA Institut de mathématique de Bordeaux 10 décembre 2008 Lambda (IMB) Devenir docteur 10 décembre 2008 1 / 18 Plan Qu est ce qu

Plus en détail

MANIFESTE POUR UN PORTAGE SALARIAL OUVERT AU PLUS GRAND NOMBRE : 600 000 EMPLOIS À LA CLÉ! DE LA FÉDÉRATION NATIONALE DU PORTAGE SALARIAL

MANIFESTE POUR UN PORTAGE SALARIAL OUVERT AU PLUS GRAND NOMBRE : 600 000 EMPLOIS À LA CLÉ! DE LA FÉDÉRATION NATIONALE DU PORTAGE SALARIAL MANIFESTE DE LA FÉDÉRATION NATIONALE DU PORTAGE SALARIAL POUR UN PORTAGE SALARIAL OUVERT AU PLUS GRAND NOMBRE : 600 000 EMPLOIS À LA CLÉ! POUR UN PORTAGE SALARIAL OUVERT AU PLUS GRAND NOMBRE : 600 000

Plus en détail

QUELQUES CLES POUR INTÉGRER LA CLAUSE INSERTION DANS NOS MARCHÉS PUBLICS

QUELQUES CLES POUR INTÉGRER LA CLAUSE INSERTION DANS NOS MARCHÉS PUBLICS ASSOCIATION DES MAIRES DE L ISERE 22 février 2010 QUELQUES CLES POUR INTÉGRER LA CLAUSE INSERTION DANS NOS MARCHÉS PUBLICS 1 Gilles ROUCHY Adjoint à La Tour du Pin Daniel VITTE Président Association des

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE POUR UNE MEILLEURE SECURISATION DE L EMPLOI

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE POUR UNE MEILLEURE SECURISATION DE L EMPLOI DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE POUR UNE MEILLEURE SECURISATION DE L EMPLOI Le 7 septembre 2012 Contact : ministère du Travail, de l emploi, de la formation professionnelle

Plus en détail

CHAPITRE «EMPLOI» SOUTIEN AUX CLUBS AMATEURS CREATEURS D EMPLOIS. PRESENTATION DU DISPOSITIF Période 2010-2012 (version décembre 2011)

CHAPITRE «EMPLOI» SOUTIEN AUX CLUBS AMATEURS CREATEURS D EMPLOIS. PRESENTATION DU DISPOSITIF Période 2010-2012 (version décembre 2011) FONDS D AIDE AU FOOTBALL AMATEUR CHAPITRE «EMPLOI» SOUTIEN AUX CLUBS AMATEURS CREATEURS D EMPLOIS PRESENTATION DU DISPOSITIF Période 2010-2012 (version décembre 2011) 1 FONDS D AIDE AU FOOTBALL AMATEUR

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été mis à jour en septembre 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3031 Convention collective nationale IDCC : 897. SERVICES DE SANTÉ AU TRAVAIL

Plus en détail

Dictionnaire sociologique de l entrepreneuriat Annexe de la notice «Créateurs et création d entreprise»

Dictionnaire sociologique de l entrepreneuriat Annexe de la notice «Créateurs et création d entreprise» Dictionnaire sociologique de l entrepreneuriat Annexe de la notice «Créateurs et création d entreprise» Source : Fabien Reix, à partir des données INSEE de l enquête SINE, 2006. Presses de Sciences Po

Plus en détail