THEME 1 LA TERRE DANS L'UNIVERS, LA VIE, L'EVOLUTION DU VIVANT. Partie B : Le domaine continental et sa dynamique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "THEME 1 LA TERRE DANS L'UNIVERS, LA VIE, L'EVOLUTION DU VIVANT. Partie B : Le domaine continental et sa dynamique"

Transcription

1 THEME 1 LA TERRE DANS L'UNIVERS, LA VIE, L'EVOLUTION DU VIVANT Partie B : Le domaine continental et sa dynamique Chap 1. La caractérisation du domaine continental : lithosphère continentale, reliefs et épaisseur crustale La croûte continentale affleure dans les régions émergées : elle forme les continents et les plateaux continentaux. Quelles sont les caractéristiques de la croûte continentale? Comment expliquer les reliefs continentaux? TP1 : Détermination des caractéristiques de la croûte continentale Activité : calcul de la profondeur du MOHO dans les Alpes I. La densité de la croûte continentale et la notion d'isostasie 1) composition et densité

2 litho.htm La croûte continentale correspond à la partie superficielle de la croûte terrestre constituant les continents. Elle est composée de divers types de roches : magmatiques, sédimentaires ou métamorphiques de compositions diverses mais globalement toutes riches en silicium et aluminium (SIAL). L'essentiel de ces roches est de type granitique. Le granite est une roche magmatique plutonique de structure grenue contenant majoritairement des feldspaths et du quartz ainsi que des micas et des amphiboles.

3 2)la notion d'isostasie lyon.fr/planetterre/xml/db/planetterre/metadata/lom-gravimetrie-isostasie- P-Thomas.xml modèle d'airy : principe et historique : II. L'épaisseur de la croûte continentale La Terre est constituée d enveloppes d épaisseurs et de compositions variables. Ses enveloppes sont déterminées à partir de l'étude de la propagation des ondes sismiques. Correction de l'activité : 1) Le Moho

4 La discontinuité de Mohorovicic, abrégée Moho, est la limite entre la croûte terrestre et le manteau supérieur de la Terre. La crôute continentale, ayant une épaisseur moyenne de 35 kilomètres (allant jusqu'à 75 km sous les chaînes montagneuses récentes) et la croûte océanique une épaisseur moyenne de 6 kilomètres, le Moho est en moyenne situé à 43 kilomètres de profondeur, avec des importantes variations. Cette discontinuité a été détectée pour la première fois en en Croatie en 1909 par Andrija Mohorovicic, qui lui donna son nom. Elle est mise en évidence par une accélération brutale des ondes sismiques, les Premières (P) passant de 7 à 8 km/s. Cette accélération s'explique par un changement du milieu de propagation (en particulier la densité et la minéralogie changent), qui implique une réfraction, la croûte étant constitué majoritairement de basaltes si elle est océanique ou de granites si elle est continentale, alors que le manteau est fait de péridotite. C'est donc une discontinuité physico-chimique.

5 2) épaisseur de la croûte continentale au niveau des reliefs montagneux Le modèle explicatif de Airy permet d'expliquer la présence de cette «racine crustale» sous les chaînes de montagne. Airy suggère que les matériaux de la croûte continentale qui ont la même densité «flottent» sur une couche de plus forte densité selon le principe d Archimède. Selon ce modèle, les reliefs terrestres seraient compensés par des variations d épaisseur de la croûte en profondeur. Cette accumulation de matériaux qui permet de porter le relief est appelé «racine crustale». Plus le relief est élevé, plus l épaisseur de la racine qui le porte est importante, et inversement.

6 Les données de la sismique réflexion (profil sismique programme ECORS) attestent également d un approfondissement du Moho et révèlent en outre des discontinuités tendant à montrer que l épaississement de la croûte doit être interprété comme un empilement de matériaux crustaux. III. L'âge de la croûte continentale La croûte océanique, constamment recyclée dans les zones de subduction, n est jamais plus âgée que 200 Ma (millions d années); en revanche la croûte continentale, «insubmersible», peut être très vieille (4,03 Ga).

7 La détermination de l âge de la croûte continentale se fait par datation des roches qui la constituent, en particulier les granites. Cette datation s appuie sur les propriétés de désintégration des isotopes radioactifs de certains atomes. En pratique on utilise le couple Rubidium - Strontium; c'est un méthode particulièrement adaptée à la datation des granites car le rubidium est un élément chimique présent dans certains minéraux comme les micas ou les feldspaths. Le principe consiste à mesurer deux rapports isotopiques dans différents minéraux de la roche à dater puis de positionner les résultats dans un repère; on obtient alors un ensemble de point plus ou moins alignés à partir des quelles on peut tracer une droite, dite droite isochrone, dont la valeur de la pente est directement liée à lâge.

8

9 IV. Les indices pétrographiques et tectoniques de l'épaississement crustal TP2 : Les témoins de l'épaississement crustal et la formation des reliefs 1) indices tectoniques La présence de plis, affectant des roches sédimentaires, indique une déformation souple dans un contexte tectonique de compression (affrontement de plaques). La présence de failles, affectant des roches sédimentaires, indique une déformation cassante dans un contexte tectonique de compression (affrontement de plaques).

10 Des contacts anormaux (terrains plus anciens recouvrant des terrains plus récents) témoignent de glissements horizontaux de grande ampleur. Les nappes de charriage révèlent elles aussi les contraintes compressives associées à la mise en place des reliefs.

11 2)indices pétrographiques Les contraintes tectoniques associées aux chaînes de montagne déterminent un raccourcissement régional et un empilement de matériaux divers. L enfouissement de ces matériaux soumet les roches à des conditions de pression et de température croissantes; ces conditions changeantes transforment les roches. Exemple du massif de l'arize.

12 L épaississement crustal conduit à l enfouissement de matériaux de la croûte. Ceux-ci se trouvent alors soumis à des conditions croissantes de température et de pression ce qui provoque une transformation de certains minéraux à l état solide en relation avec leur domaine de stabilité : c est le métamorphisme. Au regard de la composition minéralogique des roches de la série métamorphique du massif de l'arize, chacune d'elle peut être positionnée dans le diagramme P-T : Diagramme de stabilité de quelques minéraux (en particulier des minéraux métamorphiques) en fonction de la pression et de la température.

13 BILAN La lithosphère est en équilibre (isostasie) sur l'asthénosphère. Les différences d'altitude moyenne entre les continents et les océans s'expliquent par des différences crustales. La croûte continentale, principalement formée de roches voisines du granite, est d'une épaisseur plus grande et d'une densité plus faible que la croûte océanique. L'âge de la croûte océanique n'excède pas 200 Ma alors que la croûte continentale atteint par endroit plus de 4Ga. Cet âge est déterminé par radiochronologie. Au relief positif qu'est la chaîne de montagnes, répond, en profondeur, une importante racine crustale. L'épaisseur de la croûte résulte d'un épaississement lié à un raccourcissement et un empilement. On en retrouve les indices tectoniques (plis, failles, nappes) et des indices pétrographiques 'métamorphisme, traces de fusion partielle). Les résultats conjugués des études tectoniques et minéralogiques permettent de reconstituer un scénario de l'histoire de la chaîne.

INTRODUCTION - RAPPELS

INTRODUCTION - RAPPELS Thème 1B Chapitre 3 Les caractéristiques de la lithosphère continentale TermS 2012-2013 INTRODUCTION - RAPPELS L'étude de la propagation des ondes sismiques a permis d'élaborer un modèle de structure interne

Plus en détail

Thème Le domaine continental et sa dynamique

Thème Le domaine continental et sa dynamique Thème Le domaine continental et sa dynamique 1 Chapitre I Caractérisation du domaine continental - I - Les caractéristiques de la lithosphère continentale 1) La nature de la croûte continentale Rappels

Plus en détail

continents et leur dynamique

continents et leur dynamique 100 104 114 125 133 101 2 Les continents et leur dynamique Les objectifs généraux de cette partie En classe de Première S, l attention s est portée principalement sur le domaine océanique. En classe de

Plus en détail

Terminales S2 Correction du Devoir Surveillé de SVT n 1 02/10/2012 Le domaine continental et sa dynamique (durée 1h50)

Terminales S2 Correction du Devoir Surveillé de SVT n 1 02/10/2012 Le domaine continental et sa dynamique (durée 1h50) Terminales S2 Correction du Devoir Surveillé de SVT n 1 02/10/2012 Le domaine continental et sa dynamique (durée 1h50) N. Pidancier Exercice 1 : Introduction Le relief au niveau de la Terre se répartit

Plus en détail

Ressources pour la classe de terminale générale et technologique

Ressources pour la classe de terminale générale et technologique Ressources pour la classe de terminale générale et technologique Thème 1-B - Le domaine continental et sa dynamique Table des matières Quelques éléments de réflexion.. Activités envisageables.. Thème 1-B-1

Plus en détail

Chapitre II La formation des chaînes de montagnes

Chapitre II La formation des chaînes de montagnes Chapitre II La formation des chaînes de montagnes -I -Les traces d un domaine océanique dans les chaînes de montagnes 1) Des roches témoins d un océan disparu 1 2 Basaltes en coussin au fond de l océan

Plus en détail

L'évolution des reliefs

L'évolution des reliefs L'évolution des reliefs Table des matières Introduction 3 I - Retracer l'histoire des Alpes 4 II - TP : l'évolution des reliefs 5 1. Chaînes de montagnes anciennes et récentes... 5 2. Exercice : altitude

Plus en détail

STRUCTURE DU GLOBE TERRESTRE

STRUCTURE DU GLOBE TERRESTRE Université Mohammed V Agdal, Faculté des Sciences de Rabat Département des Sciences de la Terre et de l Univers Pr. Driss FADLI Filières SVI et STU Semestre S1 (module1) (2005/2006) 1 Eléments de cour

Plus en détail

La profondeur du Moho est donnée par l'équation :

La profondeur du Moho est donnée par l'équation : TP 11 Epaisseur de la croûte continentale au niveau des Alpes Au niveau d'une chaîne de montagnes la croûte continentale est très épaisse et supérieure à la valeur moyenne de 30 km. A partir de l'étude

Plus en détail

Chap 1 : Structure interne et composition chimique du globe

Chap 1 : Structure interne et composition chimique du globe Partie III : STRUCTURE, COMPOSITION ET DYNAMIQUE DE LA TERRE. Chap 1 : Structure interne et composition chimique du globe La Terre, planète tellurique, est constituée d enveloppes concentriques externes:

Plus en détail

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau.

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau. Rappels de géologie de 1S. Rappel bref de la structure du globe. http://geologie-alpe-huez.1001photos.com/roches/terre.php La lithosphère est constituée de la croûte (continentale ou océanique) et de la

Plus en détail

Les Roches Métamorphiques

Les Roches Métamorphiques Les Roches Métamorphiques Qu est-ce que le métamorphisme? Il s agit de la transformation d une roche à l état solide. Qu est ce qui provoque cette transformation? Une roche est caractérisée par un assemblage

Plus en détail

TP 8. Comment distinguer la croûte océanique de la croûte continentale?

TP 8. Comment distinguer la croûte océanique de la croûte continentale? TP 8 Comment distinguer la croûte océanique de la croûte continentale? Lycée E. Delacroix 1 ère S Programme 2011 La démarche du géologue Quelle est cette pierre? Les enveloppes abordées directement par

Plus en détail

Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés

Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés Le chapitre précédent a montré la réalité de la tectonique des plaques et notamment la création permanente de lithosphère nouvelle dans l axe des dorsales océaniques.

Plus en détail

7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches

7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches 7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches A. L EAU DANS L ALTÉRATION ET L ÉROSION Quelle que soit la nature des roches à la surface du globe, elles subissent les actions conjuguées des fluides

Plus en détail

CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE

CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE En proposant sa théorie de la mobilité horizontale des continents, Wegener s'était heurté au problème de la détermination des forces capables de déplacer

Plus en détail

Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque

Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque Il existe un certain nombre de volcans qui ne se trouvent pas en limite de plaque : on dit qu ils sont en contexte

Plus en détail

Séquence 1. Le domaine continental et sa dynamique : caractéristiques et évolution de la lithosphère continentale. Sommaire. Chapitre 1.

Séquence 1. Le domaine continental et sa dynamique : caractéristiques et évolution de la lithosphère continentale. Sommaire. Chapitre 1. Séquence 1 Le domaine continental et sa dynamique : caractéristiques et évolution de la lithosphère continentale Objectifs Cette séquence permettra de caractériser la croûte continentale du point de vue

Plus en détail

LES ROCHES. 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G.

LES ROCHES. 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G. LES ROCHES 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G. Cuvelier page 1 b) Les roches, matériaux de construction : Cours de géographie

Plus en détail

Les Méthodes Géophysiques. Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique. Appliquées à la Géothermie

Les Méthodes Géophysiques. Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique. Appliquées à la Géothermie Les Méthodes Géophysiques Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique Appliquées à la Géothermie Introduction Structure du globe Etude des ondes sismiques : caractériser les grandes discontinuités

Plus en détail

La tectonique des plaques: histoire d un modèle. Progression pédagogique en 1 e S David Bard - APBG

La tectonique des plaques: histoire d un modèle. Progression pédagogique en 1 e S David Bard - APBG La tectonique des plaques: histoire d un modèle Progression pédagogique en 1 e S David Bard - APBG Temps approximatif: 10 semaines Rappel des acquis de 4 e et motivation Tableau d Hokusai montrant le tsunami

Plus en détail

Les minéraux et les roches pour tous. Par Simon Auclair, géologue

Les minéraux et les roches pour tous. Par Simon Auclair, géologue Les minéraux et les roches pour tous Par Simon Auclair, géologue Journée de formation des enseignants Le vendredi 20 septembre 2013 La géologie Définition Plan de la présentation Métier de géologue Les

Plus en détail

THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée

THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée Dès 1858, on dispose de cartes géographiques relativement précises qui ont permis à Antonio Snider- Pellegrini d

Plus en détail

Partie 6 : La géothermie et son utilisation.

Partie 6 : La géothermie et son utilisation. Partie 6 : La géothermie et son utilisation. La production d énergie est un défi pour l avenir. En effet la démographie explose et les humains ont besoin de plus en plus d énergie. L exploitation des énergies

Plus en détail

TP SVT: H1 : Le scénario suivant présente la formation d un océan qui a ensuite disparu par subduction

TP SVT: H1 : Le scénario suivant présente la formation d un océan qui a ensuite disparu par subduction Chiadmi Hamid Sami Cherradi TP SVT: Intro : Les chaines de montagne sont des lieux de convergence lithosphériques. Ces zones d affrontement entre deux lithosphères renferment des informations qui permettent

Plus en détail

Correction de la géothermie

Correction de la géothermie Correction de la géothermie Les ondes issues d un séisme survenu en Alsace sont enregistrées dans différentes stations (Doc. 1). On dispose ainsi du temps de parcours des ondes P réfléchies sur le Moho

Plus en détail

Sciences de la vie et de la terre

Sciences de la vie et de la terre Sciences de la vie et de la terre Terminale S Corrigés des exercices Rédaction : Sylvie Bouton Michel Aguelon Marie-Laure Gueuné Yannick Gaudin Coordination : Yannick Gaudin Ce cours est la propriété du

Plus en détail

LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE

LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE 1ère PARTIE : Mobilisation des connaissances (8 points). SYNTHÈSE : (5 points) La disparition des reliefs Dans les massifs anciens on observe à l'affleurement, en plus de l'effacement du relief, une plus

Plus en détail

Pétrographie. La pétrographie est la science qui étudie les roches. Origine des roches

Pétrographie. La pétrographie est la science qui étudie les roches. Origine des roches Pétrographie La pétrographie est la science qui étudie les roches Origine des roches L'origine des roches nous permet de les classer classiquement en trois groupes: - roches sédimentaires issues d'un sédiment

Plus en détail

1 Activité magmatique des zones

1 Activité magmatique des zones ACTIVITÉ 1 Activité magmatique des zones de subduction Le magmatisme des zones de convergence de plaques s observe sur la plaque chevauchante. Il est situé à l aplomb des surfaces de Bénioff, là où celles-ci

Plus en détail

SUJET : EXCURSIONS TERRESTRES ET EXTRATERRESTRE

SUJET : EXCURSIONS TERRESTRES ET EXTRATERRESTRE GEOL0901 SESSION 2009 Filière BCPST-Véto GEOLOGIE Durée : 3h30 L usage de calculatrices électroniques n est pas autorisé. SUJET : EXCURSIONS TERRESTRES ET EXTRATERRESTRE Les exercices proposés sont indépendants,

Plus en détail

I/ Le principe de la datation absolue est basé sur la décroissance radioactive de certains éléments chimiques : (doc2 page 172)

I/ Le principe de la datation absolue est basé sur la décroissance radioactive de certains éléments chimiques : (doc2 page 172) B. La datation absolue, en donnant accès à l âge des roches et des fossiles permet de mesurer les durées des phénomènes géologiques. Elle permet aussi de situer dans le temps l échelle relative des temps

Plus en détail

I. L évolution des caractéristiques des chaînes de montagnes

I. L évolution des caractéristiques des chaînes de montagnes T H E M E 1 : L A T E R R E D A N S L U N I V E R S, L A V I E, L E V O L U T I O N D U V I V A N T P A R T I E 2 : G E O D Y N A M I Q U E D U D O M A I N E C O N T I N E N T A L C H A P I T R E 11 :

Plus en détail

Chapitre n 3: L hypothèse de l expansion océanique et l apport de nouvelles données scientifiques

Chapitre n 3: L hypothèse de l expansion océanique et l apport de nouvelles données scientifiques Chapitre n 3: L hypothèse de l expansion océanique et l apport de nouvelles données scientifiques. Introduction Faute de connaissances suffisantes sur la structure et le fonctionnement de la planète, la

Plus en détail

Accompagnement à la visite du Jardin de Roches. Terminale S. Livret ELEVES

Accompagnement à la visite du Jardin de Roches. Terminale S. Livret ELEVES #jaimelageol Accompagnement à la visite du Jardin de Roches Terminale S Livret ELEVES Bienvenue dans le Jardin de Roches du Centre Beautour. Cet espace dédié à la géologie présente les roches du soussol

Plus en détail

1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE

1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE 1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE Niveau : 1 ère S - TS Extrait du programme : Divergence et phénomènes liés (durée indicative : 3 semaines)

Plus en détail

Découpage de la surface terrestre en plaques lithosphériques

Découpage de la surface terrestre en plaques lithosphériques Découpage de la surface terrestre en plaques lithosphériques 4 e / Comment délimiter une plaque? Qu appelle-t-on une plaque? 1 e / Comment caractériser les couches superficielles du globe? Lexique : Plaque

Plus en détail

Chapitre IV LA LUNE I LES CARACTERES PHYSIQUES ET ASTRONOMIQUES DE LA LUNE

Chapitre IV LA LUNE I LES CARACTERES PHYSIQUES ET ASTRONOMIQUES DE LA LUNE Chapitre IV LA LUNE I LES CARACTERES PHYSIQUES ET ASTRONOMIQUES DE LA LUNE Forme : - sphère presque parfaite - zones sombres = mare (" mer ") = vastes plaines, lisses constituées de basaltes Elles caractérisent

Plus en détail

Séquence 4. De la dérive des continents à la tectonique des plaques, la naissance d une théorie

Séquence 4. De la dérive des continents à la tectonique des plaques, la naissance d une théorie Séquence 4 De la dérive des continents à la tectonique des plaques, la naissance d une théorie Sommaire 1. Dérive des continents : la naissance de l idée 2. L interprétation actuelle des différences d

Plus en détail

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 1,5 semaine Cours Approche

Plus en détail

LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE

LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE Thèmes 4 et 5 1ère PARTIE : Mobilisation des connaissances (8 points). LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE Les zones de subduction sont le siège d'une importante activité magmatique qui aboutit à la

Plus en détail

Gravimétrie et isostasie, deux vieilles clés pour comprendre le fonctionnement de la Terre, vieilles mais indispensables.

Gravimétrie et isostasie, deux vieilles clés pour comprendre le fonctionnement de la Terre, vieilles mais indispensables. Gravimétrie et isostasie, deux vieilles clés pour comprendre le fonctionnement de la Terre, vieilles mais indispensables. Pierre Thomas, ENS Lyon Formaterre, novembre 2012 Premier personnage de cette histoire

Plus en détail

TP sur le domaine continental et sa dynamique

TP sur le domaine continental et sa dynamique Pédagogie lycée TP sur le domaine continental et sa dynamique Blandine Fino Depuis trois ans, la réforme du lycée bouleverse les pratiques pédagogiques en SVT et insiste sur le travail par compétences

Plus en détail

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique Fiche professeur - 4 e Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe Connaissances

Plus en détail

PROBLEMATIQUE, RESTITUTION DES CONNAISSANCES, EXPLOITATION DE DOCUMENTS

PROBLEMATIQUE, RESTITUTION DES CONNAISSANCES, EXPLOITATION DE DOCUMENTS 1s_cntgeol_2011_03_29.doc 1/6 DST classe de 1ère S - durée 3H00 - calculatrices interdites SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE PROBLEMATIQUE, RESTITUTION DES CONNAISSANCES, EXPLOITATION DE DOCUMENTS BUT

Plus en détail

Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme

Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme T3 : Enjeux planétaires contemporains U1 : Géothermie et propriétés thermique de la Terre Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme I. La géothermie Les hommes recherchent des

Plus en détail

TÂCHE COMPLEXE Un paysage ancien : Salins-les-Bains au Mésozoïque (période du Trias)

TÂCHE COMPLEXE Un paysage ancien : Salins-les-Bains au Mésozoïque (période du Trias) TÂCHE COMPLEXE Un paysage ancien : Salins-les-Bains au Mésozoïque (période du Trias) La présence de certaines roches dans le sous-sol peut permettre de reconstituer le milieu dans lequel celles-ci se sont

Plus en détail

UE Planète Terre. Grands Processus Géodynamiques. Julie Perrot - U.B.O.

UE Planète Terre. Grands Processus Géodynamiques. Julie Perrot - U.B.O. UE Planète Terre Julie Perrot - U.B.O. Grands Processus Géodynamiques I - Frontières Divergentes Modèles de rifting Rift Continental Dorsale Océanique II - Frontières Convergentes Subduction Collision

Plus en détail

II. Les savoirs scientifiques à maîtriser A/ Volcanisme Savoir définir volcan / volcanisme

II. Les savoirs scientifiques à maîtriser A/ Volcanisme Savoir définir volcan / volcanisme UE 116 TD 1 Sciences de la Terre Les concepts mobilisés dans les explications des phénomènes volcaniques et sismiques. I. Nos représentations initiales Support Affiches/ Comparaison Travail par groupe

Plus en détail

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre Partie 1 : L activité interne du globe terrestre I] Des éruptions volcaniques différentes CHAPITRE 2 LES VOLCANS : EFFETS ET CAUSES Quelles sont les manifestations d une éruption volcanique? Quelles sont

Plus en détail

Filière BCPST SCIENCES DE LA TERRE 11.05B SESSION 2011. Epreuve commune aux ENS de Paris, Lyon et Cachan. Durée : 4 heures

Filière BCPST SCIENCES DE LA TERRE 11.05B SESSION 2011. Epreuve commune aux ENS de Paris, Lyon et Cachan. Durée : 4 heures 11.05B SESSION 2011 Filière BCPST SCIENCES DE LA TERRE Epreuve commune aux ENS de Paris, Lyon et Cachan Durée : 4 heures L'usage de calculatrices électroniques de poche à alimentation autonome, non imprimantes

Plus en détail

Le magmatisme à la Réunion

Le magmatisme à la Réunion GEOLOGIE 15 avril 2009 Durée : 2 heures L usage de la calculatrice est autorisé pour cette épreuve (1pt) Le magmatisme à la Réunion L île de la Réunion est située dans l océan Indien. Elle constitue la

Plus en détail

S.C.T. 4003 INTRODUCTION A LA GEODYNAMIQUE

S.C.T. 4003 INTRODUCTION A LA GEODYNAMIQUE S.C.T. 4003 INTRODUCTION A LA GEODYNAMIQUE Hiver 2013 Jean-Claude Mareschal PK7612 tel: 6864 mareschal.jean-claude@uqam.ca L utilisation d ordinateurs portatifs ou de téléphones cellulaires n est pas autorisée

Plus en détail

ANNEXE I QUELQUES IDEES ANCIENNES SUR LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE TERRESTRE. (Pr. Driss FADLI)

ANNEXE I QUELQUES IDEES ANCIENNES SUR LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE TERRESTRE. (Pr. Driss FADLI) ANNEXE I QUELQUES IDEES ANCIENNES SUR LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE TERRESTRE (Pr. Driss FADLI) Dès le 7ème siècle av. J.- C. La Terre est supposée plate, ayant la forme d'un disque, entièrement entouré

Plus en détail

TP Formation de la croûte océanique à partir de la fusion manteau

TP Formation de la croûte océanique à partir de la fusion manteau TP Formation de la croûte océanique à partir de la fusion manteau Etape 1 Les compositions minéralogiques et chimiques du manteau et de la croûte océanique : Rappels Observer au microscope polarisant les

Plus en détail

LE VOLCANISME LES ROCHES MAGMATIQUES LES ROCHES METAMORPHIQUES ET PAYSAGES SEDIMENTAIRES

LE VOLCANISME LES ROCHES MAGMATIQUES LES ROCHES METAMORPHIQUES ET PAYSAGES SEDIMENTAIRES RÉSUMÉ DU STAGE GÉOLOGIE DES 6, 7 & 8 Mai 2006 à BOULOURIS 83 EFFECTUÉ PAR JEAN- LOUIS ROQUEIROL DU CLUB CAMINA LE VOLCANISME LES ROCHES MAGMATIQUES LES ROCHES METAMORPHIQUES LES ROCHES ET PAYSAGES SEDIMENTAIRES

Plus en détail

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne.

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne. Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Introduction : L existence d un flux de chaleur d origine interne fait l objet de nombreuses manifestations en surface (sources d eaux chaudes,

Plus en détail

CHAPITRE II : LE GLOBE TERRESTRE ET SA STRUCTURE

CHAPITRE II : LE GLOBE TERRESTRE ET SA STRUCTURE Chapitre II : LE GLOBE TERRESTRE ET SA STRUCTURE Page 25 CHAPITRE II : LE GLOBE TERRESTRE ET SA STRUCTURE La connaissance directe de la structure de la Terre ne concerne que l'atmosphère, l'hydrosphère

Plus en détail

Copie-type Ceci n est pas une correction seulement un exemple de réponse. Partie I Le magmatisme en zone de subduction

Copie-type Ceci n est pas une correction seulement un exemple de réponse. Partie I Le magmatisme en zone de subduction Copie-type Ceci n est pas une correction seulement un exemple de réponse. Partie I Le magmatisme en zone de subduction Introduction : Les zones de subduction, domaine de convergence où la lithosphère océanique

Plus en détail

La tectonique des plaques. Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques.

La tectonique des plaques. Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques. Chapitre 3 : La tectonique des plaques Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques. A- Localisation des plaques Activité : Observation

Plus en détail

PHENOTYPE - GENOTYPE Le phénotype d un individu : - peut être observé uniquement à l échelle moléculaire et à l échelle cellulaire PROTEINES ENZYMES

PHENOTYPE - GENOTYPE Le phénotype d un individu : - peut être observé uniquement à l échelle moléculaire et à l échelle cellulaire PROTEINES ENZYMES REVISIONS DE 1 S. Vous devez indiquer pour chaque proposition si celle-ci est vraie (V) ou fausse (F) en cochant la case correspondante ; une abstention ou une réponse trop peu lisible seront considérées

Plus en détail

GEOLOGIE Durée : 3 heures

GEOLOGIE Durée : 3 heures SESSION 2011 CONCOURS G2E GEOLOGIE Durée : 3 heures Les calculatrices sont interdites. L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est strictement interdit. Si, au cours de l épreuve, un candidat

Plus en détail

Figure 1.1.1 : La Terre vue de l espace

Figure 1.1.1 : La Terre vue de l espace 1 Structure de la Terre 1.1 Géodésie et gravimétrie 1.1.1 Forme de la Terre La géodésie, c est l étude de la forme de la Terre et la mesure de ses dimensions. Etre à la surface de la Terre n est pas la

Plus en détail

Pour en savoir plus. Il existe 2 sources de radioactivité naturelle sur la Terre

Pour en savoir plus. Il existe 2 sources de radioactivité naturelle sur la Terre LA DATATION ABSOLUE La datation absolue, et plus précisément la radiochronologie, vise à estimer l'âge d évènements géologiques. Elle est basée sur la radioactivité naturelle. La radiochronologie utilise

Plus en détail

Nées du feu. Nées d un magma, une masse de roche fondue. Volcans

Nées du feu. Nées d un magma, une masse de roche fondue. Volcans Nées du feu Nées d un magma, une masse de roche fondue. Volcans L origine des magmas De l eau à 90 C ne bout pas au niveau du sol parce que le poids de l air qui se trouve audessus, la pression, garde

Plus en détail

Voyage dans les Hautes-Alpes

Voyage dans les Hautes-Alpes Voyage dans les Hautes-Alpes Du 13 au 17 mai 2013 Léa Anflous Malaurie Bénard Maryne Masset S1 Pour les Premières S1 et S2, des professeurs du Lycée Blaise Pascal ont organisé un voyage dans les Hautes-Alpes

Plus en détail

1ère partie de l épreuve Dossier. LA FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION

1ère partie de l épreuve Dossier. LA FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION 1ère partie de l épreuve Dossier. LA FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION Niveau : 1 ère S - TS Extrait du programme : Divergence

Plus en détail

Les risques volcaniques

Les risques volcaniques Les risques volcaniques La Classe de 2VP1 est allée visiter Vulcania le vendredi 4 avril le matin. L entrée de Vulcania L objectif de cette sortie vise à comprendre quels sont les risques majeurs et les

Plus en détail

Rock Mechanics Mécanique des roches

Rock Mechanics Mécanique des roches Mécanique des roches Course Lectures 2007 1 ère partie Rocheset massifs rocheux Professeur ZHAO Jian EPFL ENAC LMR 1 Informations sur le cours Enseignant: Prof ZHAO Jian, LMR Objectifs: (a) Comprendre

Plus en détail

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE 1 CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE Quels sont les arguments qui permettent de renforcer le modèle? 2 3 I. UNE CONFIRMATION DE L EXPANSION DU PLANCHER OCÉANIQUE A.LES

Plus en détail

Basalte tholéitique - texture microlithique avec olivine (tache jaunâtre), plagioclases et pyroxènes.

Basalte tholéitique - texture microlithique avec olivine (tache jaunâtre), plagioclases et pyroxènes. Enigme 10 : De la roche en poudre!! Les dorsales produisent des basaltes qualifiés de MORB (Medio Ocean Ridge Basalts) Ces basaltes sont caractérisés par leur faible quantité d alcalins (Na20 et K2O),

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre 1 Lac de la station thermale du Blue Lagoon en Islande (eau chauffée par l énergie géothermique) 2 - I - Gradient géothermique et flux géothermique 1) Des

Plus en détail

Chap. 2 LES ROCHES A- INTRODUCTION

Chap. 2 LES ROCHES A- INTRODUCTION Page 1 sur 19 Chap. 2 LES ROCHES Objectifs : - Décrire les processus de formation des roches ; - Dégager les types de roches. (Voir aussi fichier «qlq notions de géologie roches»pdf A- INTRODUCTION La

Plus en détail

Le volcanisme. Introduction : On note au tableau les expressions, mots associés au volcanisme. Et on discute sur la pertinence de chacun!

Le volcanisme. Introduction : On note au tableau les expressions, mots associés au volcanisme. Et on discute sur la pertinence de chacun! Le volcanisme Introduction : On note au tableau les expressions, mots associés au volcanisme. Et on discute sur la pertinence de chacun! Problème : Qu est ce que le volcanisme? I. Les éruptions volcaniques

Plus en détail

L E BILAN DES ACTIVITÉS

L E BILAN DES ACTIVITÉS L E BILAN DES ACTIVITÉS Activité 1 Des volcans en éruption Mots-clés Il existe deux types d éruptions volcaniques : les éruptions explosives, caractérisées par des explosions plus ou moins importantes,

Plus en détail

Les roches métamorphiques

Les roches métamorphiques Les roches métamorphiques Capacité IESO «capacité à identifier des roches métamorphique s» Les roches métamorphiques proviennent de la transformation de roches préexistantes, lorsqu on modifie leurs conditions

Plus en détail

Le massif Armoricain : une coupe à travers un orogène de collision Paléozoique

Le massif Armoricain : une coupe à travers un orogène de collision Paléozoique Le massif Armoricain : une coupe à travers un orogène de collision Paléozoique La carte géologique de la France au 1/1000000 La carte géologique de la France et sa base de données, la zone de cisaillement

Plus en détail

Le magmatisme, marqueur de la dynamique interne

Le magmatisme, marqueur de la dynamique interne Correction du deuxième écrit blanc Secteur C Le magmatisme, marqueur de la dynamique interne Tristan FERROIR Parties du programme se rapportant au sujet 1.1 La planète Terre dans le système solaire - Structure

Plus en détail

Partie II : Pratique du raisonnement scientifique et argumentation. Exercice 2 : Histoire de la théorie de la tectonique des plaques (5 points)

Partie II : Pratique du raisonnement scientifique et argumentation. Exercice 2 : Histoire de la théorie de la tectonique des plaques (5 points) Partie II : Pratique du raisonnement scientifique et argumentation Exercice 2 : Histoire de la théorie de la tectonique des plaques (5 points) L Inde et l Asie sont actuellement en contact. Diverses méthodes

Plus en détail

Interprétation de l'affleurement 3: a: argilites compactes, b: niveaux oxydés, a: argilites shistées, riches en charbon (bitumineuses)

Interprétation de l'affleurement 3: a: argilites compactes, b: niveaux oxydés, a: argilites shistées, riches en charbon (bitumineuses) L' approche de la complexité; Un exemple de démarche en classe de seconde. Bulletin officiel spécial n 4 du 29 avril 2010 L approche de la complexité et le travail de terrain Le travail de terrain est

Plus en détail

PRO 2011-05. Édition : Joanne Nadeau, ing. Graphisme : André Tremblay

PRO 2011-05. Édition : Joanne Nadeau, ing. Graphisme : André Tremblay PRO 2011-05 Édition : Joanne Nadeau, ing. Graphisme : André Tremblay www.mrnf.gouv.qc.ca/produits-services/mines.jsp Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2011 Gouvernement du Québec,

Plus en détail

Cours de Géologie BCG, Première Année

Cours de Géologie BCG, Première Année Cours de Géologie BCG, Première Année PARTIE I : GEODYNAMIQUE INTERNE STRUCTURE INTRENE DE LA TERRE DERIVE DES CONTINENTS THEORIE DE LA TECTONIQUE DES PLAQUES PALEOMAGNETISME SEISMES VOLCANS CHAINES DE

Plus en détail

HYDROTHERMALISME et GEOTHERMIE

HYDROTHERMALISME et GEOTHERMIE HYDROTHERMALISME et GEOTHERMIE P. Patrier Mas Lien : http://sfa.univ-poitiers.fr/geosciences/ (ressources pédagogiques) Quelques définitions. Gê : terre - thermos : chaleur Géothermie : «C est l utilisation

Plus en détail

Formation et évolution des chaînes de montagne associées au cycle alpin Préparation à l Agrégation, Université d Orsay. Correction de l écrit

Formation et évolution des chaînes de montagne associées au cycle alpin Préparation à l Agrégation, Université d Orsay. Correction de l écrit Formation et évolution des chaînes de montagne associées au cycle alpin Préparation à l Agrégation, Université d Orsay. Correction de l écrit proposée par M. Rodriguez rodriguez@geologie.ens.fr Introduction

Plus en détail

Objectifs de la Formation (Compétences visées, Connaissances acquises à l issue de la formation)

Objectifs de la Formation (Compétences visées, Connaissances acquises à l issue de la formation) Formation Licence académique Ensembles sédimentaires Objectifs de la Formation (Compétences visées, Connaissances acquises à l issue de la formation) L objectif de la formation de la Licence Académique

Plus en détail

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe?

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe? Sommaire Séquence 4 Tu as constaté que les séismes et les éruptions volcaniques se déroulaient toujours aux mêmes endroits. Tu vas maintenant chercher à expliquer ce phénomène. Problématique : Comment

Plus en détail

I ) L identification de deux types de volcanisme. 1) Les éruptions effusives des volcans "rouges" : (exemple : Le Piton de la Fournaise).

I ) L identification de deux types de volcanisme. 1) Les éruptions effusives des volcans rouges : (exemple : Le Piton de la Fournaise). LE VOLCANISME. Introduction : La Terre possède sur les cinq continents plus de 1500 volcans (et bien davantage sous les océans) qui sont aujourd hui considérés comme actifs ; chaque année en moyenne 60

Plus en détail

La théorie de la dérive des continents

La théorie de la dérive des continents Géo / Fiche 16 La tectonique des plaques La théorie de la dérive des continents Jusqu'à la fin du XIX è siècle, les scientifiques pensaient que les continents n'avaient pas bougé les uns par rapport aux

Plus en détail

EXCURSION GEOLOGIQUE PALEONTOLOGIE ET VOLCANISME EN ARDECHE PAYSAGES GEOLOGIQUES DU MONT D 'OR LYONNAIS

EXCURSION GEOLOGIQUE PALEONTOLOGIE ET VOLCANISME EN ARDECHE PAYSAGES GEOLOGIQUES DU MONT D 'OR LYONNAIS EXCURSION GEOLOGIQUE PALEONTOLOGIE ET VOLCANISME EN ARDECHE PAYSAGES GEOLOGIQUES DU MONT D 'OR LYONNAIS LES 11 ET 12 AVRIL 2007 Sortie de terrain en Ardèche 1 ère S : objectifs Déterminer les grandes catégories

Plus en détail

BCPST. 1-851 et 852. Lundi 15/03/2010. DEVOIR n 5

BCPST. 1-851 et 852. Lundi 15/03/2010. DEVOIR n 5 BCPST. 1-851 et 852. Lundi 15/03/2010. DEVOIR n 5 GEOLOGIE. Durée : 3 heures. Le sujet comporte 12 pages et trois parties indépendantes et obligatoires. Il est conseillé de prendre connaissance de la totalité

Plus en détail

L ENVELOPPE EXTERIEURE DE LA TERRE : LA LITHOSPHERE

L ENVELOPPE EXTERIEURE DE LA TERRE : LA LITHOSPHERE L ENVELOPPE EXTERIEURE DE LA TERRE : LA LITHOSPHERE La lithosphère est l enveloppe extérieure de la Terre, à la fois froide et rigide. Elle est fragmentée en «plaques» mobiles les unes par rapport aux

Plus en détail

Géosciences; Lycée Victor Schœlcher 1

Géosciences; Lycée Victor Schœlcher 1 Géosciences; Lycée Victor Schœlcher 1 Renouvellement et disparition des fonds océaniques Fabiola Fabiola ARNAUD, ARNAUD TS3 Géosciences; Lycée Victor Schœlcher 2 Mécanismes à l origine de nouveaux matériaux

Plus en détail

Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande»

Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande» Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande» Consignes : - travail individuel ; - rédiger intégralement introduction et conclusion ; - noter les titres des grandes parties

Plus en détail

LE VOLCANISME. Mont St HELENS (U.S.A cote est) 1857 / 1980 : une par siècle Cendres, blocs, gaz, nuées ardentes. Dôme de lave obstruant le cratère

LE VOLCANISME. Mont St HELENS (U.S.A cote est) 1857 / 1980 : une par siècle Cendres, blocs, gaz, nuées ardentes. Dôme de lave obstruant le cratère LE VOLCANISME «Parmi les phénomènes que la nature offre à nos regards, il n en est de plus grandiose, de plus merveilleux, de plus mystérieux, de plus terrifiant qu un volcan en activité. Il tremble, gronde,

Plus en détail

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment l Homme gère-t-il les séismes et les volcans?

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment l Homme gère-t-il les séismes et les volcans? Sommaire Séquence 3 Tu viens de voir comment les séismes et les éruptions volcaniques se manifestaient, mais tu peux te demander quelles sont les conséquences de ces manifestations de la Terre pour l Homme.

Plus en détail

TP2 Ondes sismiques et structure interne du globe

TP2 Ondes sismiques et structure interne du globe TP2 Ondes sismiques et structure interne du globe En 1912, le sismologue allemand Beno Gutenberg est le premier à détecter une discontinuité entre le manteau inférieur et le noyau externe de la Terre à

Plus en détail

1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES PASSIVES

1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES PASSIVES 1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES PASSIVES LES MARGES PASSIVES Niveau : 1 ère S, Terminale S Extrait du programme : «Marges passives des continents : elles sont structurées par des failles normales

Plus en détail

Le piton de la fournaise

Le piton de la fournaise Le piton de la fournaise 1 Où se trouve le Piton de la fournaise? 2 La Réunion est formée de combien de volcans? 3 Quel est l âge du Piton de la fournaise? 4 Comment s est construite l île? 5 Quelle est

Plus en détail

Roches métamorphiques

Roches métamorphiques Roches métamorphiques muscovite structure en feuillets grenat Structure. On observe une structure avec des feuillets ce qui est caractéristique d un faciès MP MT. Minéraux. quartz, biotite, muscovite :

Plus en détail

Quelques notions de géologie

Quelques notions de géologie Quelques notions de géologie Qu est-ce qu une roche? Par définition, on nomme roche tout matériau constitutif de l écorce terrestre. Les matières qui composent les roches sont qualifiées de matières minérales,

Plus en détail