Osec Business Network Switzerland

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Osec Business Network Switzerland"

Transcription

1 Osec Business Network Switzerland A la conquête du monde avec le Business Network Switzerland - Outils et Exemples Bildbereich

2 Osec Business Network Switzerland La Confédération coordonne ses activités de soutien sous ce label GRE Osec Sippo Sofi CTI CCIS Bildbereich

3 Les questions que se posent nos PME Comment développer ses affaires à l international? Mon organisation est-elle prête à affronter les marchés internationaux? Quelles sont les contraintes techniques dans les marchés visés? - Règlementation législation - droits de douanes origine. Quelles en sont les spécificités commerciales? - Concurrence positionnement / prix - Canaux de distribution partenaires potentiels Quels sont les risques à couvrir? Comment vais-je financer mon expansion? Dois-je investir sur place et comment?

4 Les réponses aux questions de nos PME Une multitude de prestataires de services Le succès d une PME à l international repose essentiellement sur des interlocuteurs fiables qui connaissent les marchés visés. La majorité des spécialistes de tous ordres sont privés - Banques, consultants, associations de branches... D autres sont des services publics - Douanes, administrations... Certaines prestations ne sont pas intéressantes pour les prestataires privés D autres sont simplement trop chères pour les PME

5 Dans Business Network Switzerland, il y a... Network c est à dire réseau Réseau intérieur Réseau extérieur Osec Business Network Switzerland 2006

6 La philosophie Réseau Les partenaires du Business Network Switzerland En Suisse (réseau intérieur) Chambres de commerce cantonales (partenaires contractuels) Associations de branches (partenaires de projets) Promotions économiques cantonales Spécialistes privés (coopération ponctuelle) Agences fédérales (SOFI, SIPPO, GRE). A l étranger (réseau extérieur) Swiss Business Hubs dans 15 pays/régions prioritaires (partenaires contractuels) Chambres de commerce bilatérales à l étranger (partenaires de projets) Ambassades, consulats généraux, consulats (services de base standardisés) Spécialistes privés (coopération ponctuelle)

7 Le réseau extérieur : 15 Swiss Business Hubs (SBH) USA Germany United Kingdom France Spain Italy Russia Poland Austria Dubai China Japan India Brazil ASEAN Hubs dans une Chambre de commerce bilatérale Hubs dans une Ambassade / Consulat

8 La philosophie Réseau Les compétences des réseauteurs Les Chambres de commerce cantonales Connaissance intime de leurs PME secteurs d activités Diffusion des informations du Business Network Organisation des manifestations du Business Network Ou autrement dit le hub local Les Swiss Business Hubs Connaissance intime de leur marché et des secteurs d activités Connaissance des spécialistes locaux Identifications des trends

9 Osec Export Step-by-Step

10 Osec Export Step-by-Step

11 Osec Export Step-by-Step

12 Poolofexperts.ch Un Pool d experts organisé autour de l international Une banque de données en ligne réunissant des experts de toutes branches Un service gratuit, rapide et simple pour la recherche de spécialistes 300 experts enregistrés à ce jour Un projet commun de Flare International USA, Fargate AG, Swiss-American Chamber of Commerce et Osec Business Network Switzerland

13 La clé de voûte du système Le Service Center du Business Network Switzerland La première initiative commune aux quatre instruments de la Confédération Osec SOFI GRE SIPPO et CTI

14 2 journées de fitness à l international Forum suisse du commerce extérieur mars 2007: Opportunités, News, Tendances sur les marchés internationaux Découvrir de nouvelles pistes, établir des contacts, échanger des expériences Les marché changent, de nouvelles stratégies sont importantes pour rester dans la course 28 mars 2007 : l Inde sous la loupe Croissance du PIB : 8-10% par an Forte libéralisation de l entrée sur ce marché N 2 dans les investissements étrangers 6 workshops à thèmes Inscrivez-vous dès à présent pour profiter de conditions avantageuses

Notre vision commune. Le monde est à vous! Copyright Osec 2008. Alle Rechte vorbehalten.

Notre vision commune. Le monde est à vous! Copyright Osec 2008. Alle Rechte vorbehalten. Business Network Switzerland La multinationale des PME Christian Minacci : responsable Osec Suisse romande Lausanne : petit déjeuner du 21 novembre 2008 Hier Bild platzieren (weisser Balken bleibt nur

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises

Politique de soutien aux entreprises Politique de soutien aux entreprises Préambule Suite à l adoption de la Loi 28 par le gouvernement du Québec, des modifications ont été apportées à la mise en œuvre de la nouvelle gouvernance municipale

Plus en détail

une rationalisation d ampleur inédite

une rationalisation d ampleur inédite Conférence de presse 20 octobre 2015 Dossier de presse Aides aux entreprises et au développement économique à Bruxelles : une rationalisation d ampleur inédite Didier Gosuin Ministre bruxellois de l Economie

Plus en détail

Colombie et Pérou: les nouveaux tigres d Amérique latine?

Colombie et Pérou: les nouveaux tigres d Amérique latine? Colombie et Pérou: les nouveaux tigres d Amérique latine? Opportunités export pour PME suisses dans la pharma, les medtech, les machines et les biens d investissement. 24 août 2010, Osec, Lausanne; 25

Plus en détail

Master MIAGE M2 SIIN

Master MIAGE M2 SIIN Master MIAGE M2 SIIN D313 E-commerce Intitulé : Activité 1 - juin 2012 Réalisé par : BOUCHBAAT Noura Année universitaire : 2011/2012 Partie I : 1) Décrivez la nature de ces risques et donnez des solutions

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Droit Economie Gestion (DEG) Mention «Marketing» Spécialité «Marketing stratégique et opérationnel» à finalité recherche

Plus en détail

ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAIBE DEMANDE DE PROPOSITIONS

ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAIBE DEMANDE DE PROPOSITIONS ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAIBE DEMANDE DE PROPOSITIONS L Association des Etats de la Caraïbe (AEC) invite les consultants éligibles intéressés à soumettre des propositions pour la fourniture d un

Plus en détail

P&P Plus. Caractéristiques principales. Moteurs Plug & Play pour l automatisation de volets roulants. Aucun réglage nécessaire. P&P PLUS P&P PLUS SAFE

P&P Plus. Caractéristiques principales. Moteurs Plug & Play pour l automatisation de volets roulants. Aucun réglage nécessaire. P&P PLUS P&P PLUS SAFE Gamme TM45 P&P Plus TM45 Moteurs Plug P&P & Play PLUS/SAFE/RADIO pour l automatisation de volets roulants Gamme TM45 P&P Plus Moteurs Plug & Play pour l automatisation de volets roulants. Aucun réglage

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT LOCAL

POLITIQUE D ACHAT LOCAL POLITIQUE D ACHAT LOCAL 1. VISION... 2. PORTÉE... 3. PÉRIODE D'APPLICATION 4. RESPONSABILITÉS 5. PRINCIPES DIRECTEURS 5.1 VITRINE DE CHOIX POUR LES PRODUITS RÉGIONAUX 5.2 PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ DE ALIMENTS

Plus en détail

LES PRIORITÉS DU SECTEUR AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE CANADIEN EN MATIÈRE D ACCÈS AUX MARCHÉS INTERNATIONAUX

LES PRIORITÉS DU SECTEUR AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE CANADIEN EN MATIÈRE D ACCÈS AUX MARCHÉS INTERNATIONAUX LES PRIORITÉS DU SECTEUR AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE CANADIEN EN MATIÈRE D ACCÈS AUX MARCHÉS INTERNATIONAUX PRÉSENTATION AU COMITÉ SÉNATORIAL PERMANENT DE L AGRICULTURE ET DES FORÊTS M. Yves Leduc M. Bruno

Plus en détail

PARTIE I : LA GESTION DES VENTES AU DETAIL...

PARTIE I : LA GESTION DES VENTES AU DETAIL... TABLE DES MATIERES Introduction générale... 5 PARTIE I : LA GESTION DES VENTES AU DETAIL... 11 Chapitre 1. Les formes de vente au détail... 13 Section I. Les typologies des formes de vente au détail...

Plus en détail

Colloque transport maritime et sécurité Comité ZIP Jacques-Cartier. 13 avril 2016

Colloque transport maritime et sécurité Comité ZIP Jacques-Cartier. 13 avril 2016 Colloque transport maritime et sécurité Comité ZIP Jacques-Cartier 13 avril 2016 Plan de la présentation 1. Qui sommes-nous? 2. Portrait de l industrie maritime québécoise 3. Création du Bureau d information

Plus en détail

Le régime fiscal des associations loi 1901

Le régime fiscal des associations loi 1901 Le régime fiscal des associations loi 1901 1 Sommaire I) Le principe de la fiscalité associative II) Comment déterminer son statut fiscal III) Les impôts IV) Les exonérations possibles V) Les factures

Plus en détail

MISSION TEXTILE-HABILLEMENT CAMBODGE 24 au 28 MAI 2015 Avec des visites et rencontres ciblées spécifiquement pour vous

MISSION TEXTILE-HABILLEMENT CAMBODGE 24 au 28 MAI 2015 Avec des visites et rencontres ciblées spécifiquement pour vous MISSION TEXTILE-HABILLEMENT CAMBODGE Avec des visites et rencontres ciblées spécifiquement pour vous Organisée par EVALLIANCE la Chambre de Commerce Européenne au Cambodge (EuroCham) avec le concours de

Plus en détail

Digitalisation de la relation client. Résultats de l étude menée par IDC pour Axys Consultants

Digitalisation de la relation client. Résultats de l étude menée par IDC pour Axys Consultants Digitalisation de la relation client Résultats de l étude menée par IDC pour Axys Consultants Méthodologie de l étude L enquête a été menée auprès de 200 dirigeants (ou de leur N-1) au sein d organisations

Plus en détail

La libéralisation des investissements et l Afrique: le cas du secteur extractif

La libéralisation des investissements et l Afrique: le cas du secteur extractif La libéralisation des investissements et l Afrique: le cas du secteur extractif Kabinet CISSE, Economiste Directeur Exécutif du CECIDE (Guinée-Conakry) E-Mail: cecideomc@yahoo.fr En filigrane Rappel contextuel

Plus en détail

Le Responsable Q.S.E.

Le Responsable Q.S.E. Le Responsable Q.S.E. Ses secteurs d activités : Tous les secteurs d activité, de la PME au grand groupe international - Mettre en place et assurer le suivi des systèmes de management internationaux ou

Plus en détail

Atelier 5 outils pour bien cibler vos marchés Intervenants CCI International Franche-Comté Estelle MILLET Sylvie BURCZAK Sylvie FRENAISIN

Atelier 5 outils pour bien cibler vos marchés Intervenants CCI International Franche-Comté Estelle MILLET Sylvie BURCZAK Sylvie FRENAISIN Atelier 5 outils pour bien cibler vos marchés Intervenants CCI International Franche-Comté Estelle MILLET Sylvie BURCZAK Sylvie FRENAISIN 10èmes Clés de l International Un événement organisé par CCI International

Plus en détail

LE BUSINESS PLAN. Business Plan : Outil de développement

LE BUSINESS PLAN. Business Plan : Outil de développement LE BUSINESS PLAN Business Plan : Outil de développement Les étapes clés de la construction d un business plan Comment mettre en avant les différentes phases de votre projet Intervenants Thierry POLACK

Plus en détail

WWW.SENEGALPAPERLESSTRADE.COM DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU PILOTE DE LA DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DU COMMERCE EXTERIEUR AU SENEGAL

WWW.SENEGALPAPERLESSTRADE.COM DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU PILOTE DE LA DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DU COMMERCE EXTERIEUR AU SENEGAL WWW.SENEGALPAPERLESSTRADE.COM DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU PILOTE DE LA DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DU COMMERCE EXTERIEUR AU SENEGAL Avec le soutien de : SEPTEMBRE 2010 SOMMAIRE A- LE PROJET «PAPERLESS

Plus en détail

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES Délai de réponse : 1 ère tranche : 19 novembre 2009 2 ème tranche : 4 décembre 2009

Plus en détail

Partie I : La démarche prévisionnelle et la mise en œuvre du contrôle budgétaire

Partie I : La démarche prévisionnelle et la mise en œuvre du contrôle budgétaire Partie I : La démarche prévisionnelle et la mise en œuvre du contrôle budgétaire La démarche prévisionnelle a pour objet de préparer l entreprise à optimiser ses atouts et à affronter les difficultés qu

Plus en détail

La Rencontre des Superviseurs d Assurance, des Assureurs et des Intermédiaires

La Rencontre des Superviseurs d Assurance, des Assureurs et des Intermédiaires TROUSSES DE COMMANDITE La Rencontre des Superviseurs d Assurance, des Assureurs et des Intermédiaires La Conférence du Forum Arabe des Superviseurs D Assurance 4-5 Novembre 2013 Palmeraie Golf Palace-Marrakech-Maroc

Plus en détail

Diagnostic stratégique de l entreprise IKEA

Diagnostic stratégique de l entreprise IKEA Diagnostic stratégique de l entreprise IKEA 1 Objectifs / Méthodologie Objectif : Identifier les raisons de succès de l entreprise, ses particularités vis-à-vis des offres semblables et similaires Présenter

Plus en détail

allégements fiscaux Service de l économie, du logement et du tourisme (SELT) Promotion économique

allégements fiscaux Service de l économie, du logement et du tourisme (SELT) Promotion économique Service de l économie, du logement et du tourisme (SELT) Promotion économique Nestlé, Vevey Alain Herzog / EPFL allégements fiscaux création, implantation et développement d entreprises EE TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE. Les assises du décolletage première édition 4 février 2011

EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE. Les assises du décolletage première édition 4 février 2011 EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE Les assises du décolletage première édition 4 février 2011 Une ambition à 10 ans Le décolletage est l industrie d usinage de pièces de haute précision. Celles-ci sont des

Plus en détail

FILIÈRE CONCERNÉE : Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales.

FILIÈRE CONCERNÉE : Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales. DÉCISION DU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE FRANCEAGRIMER MEP/SMEF/ Délégation nationale de VOLX. BP 8 25 Rue Maréchal Foch 04130 VOLX Dossier suivi par : Denis Cartier-Millon Tel. : 04.92.79. 34.55 E-mail : denis.cartier-millon@franceagrimer.fr

Plus en détail

e-comptabilité? La comptabilité dématérialisée, une évolution majeure en marche

e-comptabilité? La comptabilité dématérialisée, une évolution majeure en marche e-comptabilité? La comptabilité dématérialisée, une évolution majeure en marche Comment optimiser ses relations avec son expert-comptable grâce à l e- Comptabilité? Vous allez découvrir comment la mise

Plus en détail

Business France vous accompagne tout au long de l année pour accélérer votre développement international

Business France vous accompagne tout au long de l année pour accélérer votre développement international Entreprises de la Filière AUTOMOBILE, Business France vous accompagne tout au long de l année pour accélérer votre développement international www.export.businessfrance.fr L expérience de l EXPORT Notre

Plus en détail

Relations PME - grands donneurs d ordres

Relations PME - grands donneurs d ordres Relations PME - grands donneurs d ordres Restitution de l étude Systematic Paris-Region Avec le soutien de : 1 Une enquête terrain 135 entreprises membres de Systematic Paris-Region + 200 entreprises membres

Plus en détail

Ardenne Logistics sur l échiquier européen

Ardenne Logistics sur l échiquier européen Ardenne Logistics sur l échiquier européen Monsieur Jean-Marie Becker Administrateur Délégué du Cluster Transport & Wallonie - Belgium Développement des échanges mondiaux 1958 : 1992/93 : 1997 : Marché

Plus en détail

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Promotion de projets et développement Berne, le 22 septembre 2011 Analyse de la situation

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION DIGITAL SUMMIT PARIS

DOSSIER DE PRÉSENTATION DIGITAL SUMMIT PARIS DOSSIER DE PRÉSENTATION DIGITAL SUMMIT PARIS 2015 Référence doc Dossier de présentation DS Version V 1.1 Date 01.10.2015 Auteur Marine WILBERT Copyright 2015 WSI. All rights reserved. Each WSI Franchise

Plus en détail

Productivité Portrait de la situation au Canada et implications pour le cadre stratégique.

Productivité Portrait de la situation au Canada et implications pour le cadre stratégique. Productivité Portrait de la situation au et implications pour le cadre stratégique. Direction des politiques économique et fiscale Novembre 2010 Aperçu de la présentation Tendances récentes et contexte

Plus en détail

Charte RSE. Axys Consultants. Les axes clés

Charte RSE. Axys Consultants. Les axes clés Charte RSE Axys Consultants Axys consultants a pris des engagements en matière de responsabilité sociale et environnementale. Le respect de ces engagements s inscrit dans une démarche, basée sur le volontariat,

Plus en détail

6 ème Edition 19, 20 et 21 mai 2015 Pointe-Noire, République du Congo

6 ème Edition 19, 20 et 21 mai 2015 Pointe-Noire, République du Congo 6 ème Edition 19, 20 et 21 mai 2015 Pointe-Noire, République du Congo INVESTIR DANS L ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE CENTRALE POUR INVENTER DEMAIN : CAS DE L ECONOMIE DU REBOISEMENT AU CONGO Economie Verte

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique Sommaire 0 Préambule 1 Approche et Démarche Diagnostic stratégique 3 Scenarii d évolution 4 Positionnement cible 0 Préambule 3 Préambule L analyse stratégique repose sur

Plus en détail

EXPERT MACROECONOMISTE

EXPERT MACROECONOMISTE EXPERT MACROECONOMISTE Nom : BELLO Prénoms : Toyidi Sexe : Masculin Date de naissance : 1 er Janvier 1949 Nationalité : Béninoise Situation de Famille : Marié, père de 04 enfants DIPLOMES UNIVERSITAIRES

Plus en détail

DEPOT D UN DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT REGIONAL AU TITRE DES CDRA-CDDRA-CFAC

DEPOT D UN DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT REGIONAL AU TITRE DES CDRA-CDDRA-CFAC Actualisé au 24/01/2011 DEPOT D UN DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT REGIONAL AU TITRE DES CDRA-CDDRA-CFAC Mode opératoire à l attention des maîtres d ouvrage Préambule L Assemblée régionale a validé lors

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/ESCAP/CTI(2)/L.1 Conseil économique et social Distr. : Limitée 11 avril 2011 Français Original : Anglais Commission économique et sociale pour l Asie et le Pacifique Comité du commerce

Plus en détail

Les accords de libre-échange : un dynamisme certain pour l expansion des échanges commerciaux et la promotion des investissements

Les accords de libre-échange : un dynamisme certain pour l expansion des échanges commerciaux et la promotion des investissements Les accords de libre-échange : un dynamisme certain pour l expansion des échanges commerciaux et la promotion des investissements La coopération douane-douane : des chantiers en évolution permanente pour

Plus en détail

HISTORIQUE. 13 ans d expérience au service des PME. Une reconnaissance institutionnelle forte. Rencontres Internationales

HISTORIQUE. 13 ans d expérience au service des PME. Une reconnaissance institutionnelle forte. Rencontres Internationales HISTORIQUE 13 ans d expérience au service des PME Les Rencontres Internationales de l UE35 démarrent de façon expérimentale, avec pour objectif originel de proposer une ouverture à l international aux

Plus en détail

CONTRAT DE DISTRIBUTEUR AGREE

CONTRAT DE DISTRIBUTEUR AGREE CONTRAT DE DISTRIBUTEUR AGREE ENTRE LES SOUSSIGNEES : AFRICARDS SA, Société Anonyme avec Conseil d Administration au capital de dix millions (10 000 000) F CFA, immatriculée au Registre du Commerce et

Plus en détail

YUL-YMX, DEUX PLATEFORMES DE CLASSE

YUL-YMX, DEUX PLATEFORMES DE CLASSE FORUM STRATÉGIQUE TRANSPORT ET LOGISTIQUE VENDREDI 17 AVRIL 2015 YUL-YMX, DEUX PLATEFORMES DE CLASSE MONDIALE POUR LE FRET AÉRIEN PIERRE-PAUL PHARAND 2 INTRODUCTION Aéroports de Montréal Corporation privée

Plus en détail

AKKA Technologies lance son introduction en bourse sur l Eurolist d Euronext Paris

AKKA Technologies lance son introduction en bourse sur l Eurolist d Euronext Paris AKKA Technologies lance son introduction en bourse sur l Eurolist d Euronext Paris Fourchette indicative de prix : entre 22,50 euros et 25,50 euros par action Paris, jeudi 31 mars 2005, AKKA Technologies

Plus en détail

Le Marketing social dans la lutte contre l obésité et les modes de vie

Le Marketing social dans la lutte contre l obésité et les modes de vie Le Marketing social dans la lutte contre l obésité et les modes de vie L exemple d EPODE Ensemble Prévenons l Obésité des Enfants* Sandrine Raffin, Présidente de LinkUp Ref. N Henley,S Raffin, EPODE (

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de gestion des ressources humaines COTE : DP 2005-01 APPROUVÉE PAR : Le Conseil d administration EN VIGUEUR LE : 22 juin 2005 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 24778 Intitulé MASTER : MASTER Droit Economie Gestion Mention Management Logistique et

Plus en détail

L entreprise PME: quelques repères. Zohra GALLARD

L entreprise PME: quelques repères. Zohra GALLARD L entreprise PME: quelques repères Zohra GALLARD Nombre d entreprises en France : 2,6 Millions ( hors agriculture, services financiers et administration ) source INSEE 2006 Dont : 5 000 entreprises de

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION Axe Objectif thématique (art. 9 Règ. général et Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d'investissement (art. 5 Règ. FEDER) Page 1 Axe 3 : Améliorer la compétitivité des entreprises OT 3 : Renforcer

Plus en détail

Crowdfunding (financement participatif)

Crowdfunding (financement participatif) Crowdfunding (financement participatif) Risques et chances? Biba Homsy, avocate De quoi parle-t-on? 2 Mais plus exactement? 49% 22% Lending Equity Crowdfunding 15.8 Mio ench Donation or Reward 29% 3 Chiffres:

Plus en détail

Commission d arbitrage. Avis sur les contrats de brasserie

Commission d arbitrage. Avis sur les contrats de brasserie Avis n 2014/15 du 12 septembre 2014 Commission d arbitrage Titre 2 du livre X du Code de droit économique relatif à l information précontractuelle dans le cadre d accords de partenariat commercial. Avis

Plus en détail

11.023 é Frais de formation et de perfectionnement. Imposition des frais. Loi

11.023 é Frais de formation et de perfectionnement. Imposition des frais. Loi Session d'été 0 e-parl 6.06.0 4:47 - -.03 é Frais de formation et de perfectionnement. Imposition des frais. Loi Projet du du 4 mars 0 Décision du du 6 juin 0 Adhésion au projet, sauf observation Loi fédérale

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI L ADMINISTRATION COMMUNALE DE HERVE ENGAGE : UN RESPONSABLE POUR LE SERVICE DU PERSONNEL (H/F) - APE

OFFRE D EMPLOI L ADMINISTRATION COMMUNALE DE HERVE ENGAGE : UN RESPONSABLE POUR LE SERVICE DU PERSONNEL (H/F) - APE OFFRE D EMPLOI L ADMINISTRATION COMMUNALE DE HERVE ENGAGE : UN RESPONSABLE POUR LE SERVICE DU PERSONNEL (H/F) - APE Informations générales Nombre de postes demandés 1 Catégorie de métier Secteur d activité

Plus en détail

MODELE D AVIS D ATTRIBUTION

MODELE D AVIS D ATTRIBUTION Page 1 MODELE D AVIS D ATTRIBUTION Date de réception de l avis : Numéro d identification :. PARTIE RESERVEE A L ORGANE DE PUBLICATION.A L avis d appel public à la concurrence a-t-il fait l objet d une

Plus en détail

Développement professionnel. Conférence de mai 2010 OFFT Formation professionnelle

Développement professionnel. Conférence de mai 2010 OFFT Formation professionnelle Développement professionnel Conférence de mai 2010 OFFT Formation professionnelle Situation initiale (1) «Ancienne organisation» de la formation professionnelle supérieure en marketing, vente, communication

Plus en détail

LES TIC AU MAROC : UNE OPPORTUNITE HISTORIQUE

LES TIC AU MAROC : UNE OPPORTUNITE HISTORIQUE ROYAUME DU MAROC Ministère de l'industrie, du Commerce et des Télécommunications LES TIC AU MAROC : UNE OPPORTUNITE HISTORIQUE Aziz RABBAH Chargé d études & Responsable des TIC Tel: + 212 37 763733 Fax:

Plus en détail

Gérer ses documents au quotidien. <Unité administrative> <Date>

Gérer ses documents au quotidien. <Unité administrative> <Date> Gérer ses documents au quotidien Sommaire 1. Qu est-ce que la gestion des documents? 2. Pourquoi la gestion des documents? 3. Quels sont les outils de la gestion des documents?

Plus en détail

CENTRE D EXCELLENCE POUR L INTERNATIONALISATION. Voyage économique Vaud 8 mars 2016 Lausanne Sylvain Jaccard directeur S-GE Suisse romande

CENTRE D EXCELLENCE POUR L INTERNATIONALISATION. Voyage économique Vaud 8 mars 2016 Lausanne Sylvain Jaccard directeur S-GE Suisse romande CENTRE D EXCELLENCE POUR L INTERNATIONALISATION Voyage économique Vaud 8 mars 2016 Lausanne Sylvain Jaccard directeur S-GE Suisse romande MISSIONS Corporate Promotion des exportations Promotion des importations

Plus en détail

1- Assurer un accès réciproque aux exportateurs et aux investisseurs des deux pays

1- Assurer un accès réciproque aux exportateurs et aux investisseurs des deux pays Déclaration économique franco-japonaise entre le Premier Ministre de la République française, M. François FILLON, et le Premier Ministre du Japon, M. Yasuo FUKUDA A l occasion du 150 ème anniversaire des

Plus en détail

Jean-Guy BERNARD, Directeur Général, EM NORMANDIE.

Jean-Guy BERNARD, Directeur Général, EM NORMANDIE. Campagne de mécénat Participez au développement de l EM NORMANDIE! 2012-2015 L EM NORMANDIE a aujourd hui acquis une véritable légitimité indispensable au développement national et international d une

Plus en détail

Virtualisation du stockage IBM Une grande valeur pour votre entreprise

Virtualisation du stockage IBM Une grande valeur pour votre entreprise Virtualisation du stockage IBM Une grande valeur pour votre entreprise Virtualisation du stockage IBM Une grande valeur pour votre entreprise Pag e 2 Le contrôleur de volume SAN (SVC) Sommaire 1. Le SVC

Plus en détail

Formation en management et gestion. l'expérience de FERPHOS

Formation en management et gestion. l'expérience de FERPHOS Formation en management et gestion l'expérience de FERPHOS La formation au service de la performance La formation professionnelle en entreprise a toujours constitué une préoccupation première des responsables

Plus en détail

Codes article & Informations de commande

Codes article & Informations de commande France Gamme De Produits Honeywell Adaptec Un style. Trois tailles. Confort personnalisé et performance. La recherche prouve que la variété des morphologies faciales exige une capacité d'adaptation personnalisée

Plus en détail

De nouveaux débouchés dans un vaste marché

De nouveaux débouchés dans un vaste marché u Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international Department of Foreign Affairs and International Trade De nouveaux débouchés dans un vaste marché L E LA C ANADA, C HINE ET L OMC UN ACCÈS

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL DE FORMATIONS MARCHES PUBLICS 2016

PROGRAMME REGIONAL DE FORMATIONS MARCHES PUBLICS 2016 PROGRAMME REGIONAL DE FORMATIONS MARCHES PUBLICS 2016 Marchés s nationaux, européens et internationaux Avec une formation adaptée, c est à votre tour de gagner! Les acteurs du Réseau Commande Publique

Plus en détail

Déploiement d un environnement numérique de travail (ENT) dans les écoles du premier degré de l Académie de Nantes

Déploiement d un environnement numérique de travail (ENT) dans les écoles du premier degré de l Académie de Nantes Déploiement d un environnement numérique de travail (ENT) dans les écoles du premier degré de l Académie de Nantes Dossier de presse Contact presse Rectorat : Laurence Veteau - Tél. : 02 40 37 33 13 -

Plus en détail

Dossier de Presse. Mise en oeuvre de la gestion expérimentale du Registre du Commerce et des Sociétés par la CCI Martinique

Dossier de Presse. Mise en oeuvre de la gestion expérimentale du Registre du Commerce et des Sociétés par la CCI Martinique Dossier de Presse Mise en oeuvre de la gestion expérimentale du Registre du Commerce et des Sociétés par la CCI Martinique 16 décembre 2015 Siège de la CCI Martinique MISE EN OEUVRE DE LA GESTION EXPÉRIMENTALE

Plus en détail

L Andorre: une nouvelle opportunité en Europe. Joan Miquel Rascagneres

L Andorre: une nouvelle opportunité en Europe. Joan Miquel Rascagneres L Andorre: une nouvelle opportunité en Europe Joan Miquel Rascagneres 1 I. L essentiel de l Andorre 2 1. Économie Les chiffres de l économie: - Population: 70.000 habitants - PIB: 2,5 milliards d euros.

Plus en détail

Être acteur de la protection sociale complémentaire en entreprise. Guide des négociateurs

Être acteur de la protection sociale complémentaire en entreprise. Guide des négociateurs Être acteur de la protection sociale complémentaire en entreprise Guide des négociateurs La protection sociale complémentaire en entreprise Complémentaire santé prévoyance - retraite 2 Préambule L offre

Plus en détail

Semestre 3. UE 1 : Consommation et marchés. UE 2 : Méthodes et outils

Semestre 3. UE 1 : Consommation et marchés. UE 2 : Méthodes et outils Semestre 3 UE 1 : Consommation et marchés Nouvelles approches du consommateur : 20 h CM Appréhender l étude du comportement du consommateur à partir des courants les plus récents : - Capacité à mobiliser

Plus en détail

Désignation d organisations non gouvernementales aux fins de l article 77 du Règlement intérieur du Conseil

Désignation d organisations non gouvernementales aux fins de l article 77 du Règlement intérieur du Conseil Nations Unies Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement Distr. restreinte 16 avril 2013 Français Original: anglais TD/B/EX(57)/R.1 Conseil du commerce et du développement Cinquante-septième

Plus en détail

Déterminer votre politique commerciale

Déterminer votre politique commerciale Déterminer votre politique commerciale Comprendre votre marché et vous positionner : Définissez votre marché Quels produits ou services vendez-vous? 1) lors de l élaboration de votre étude de marché 2)

Plus en détail

SALON DES ENTREPRENEURS 2014. Le plan d action commerciale, véritable outil de développement de la jeune entreprise

SALON DES ENTREPRENEURS 2014. Le plan d action commerciale, véritable outil de développement de la jeune entreprise SALON DES ENTREPRENEURS 2014 Le plan d action commerciale, véritable outil de développement de la jeune entreprise CREATION Podcast de la conférence (enregistrement audio) téléchargeable sur : http://www.salondesentrepreneurs.com/paris/conferences/2401/le

Plus en détail

Notions de base en matière d exportation et de développement export

Notions de base en matière d exportation et de développement export Notions de base en matière d exportation et de développement export 1 Le marché international est en constante mutation mais certains produits français arrivent à rester sur la scène internationale. Pour

Plus en détail

Me Huyen- Tran GUIBORAT- SICOT PARIS BAR- Managing Partner DS ASEAN

Me Huyen- Tran GUIBORAT- SICOT PARIS BAR- Managing Partner DS ASEAN Me Huyen- Tran GUIBORAT- SICOT PARIS BAR- Managing Partner DS ASEAN 1 29/5/14 MON BACKGROUND ET MON EXPERIENCE EN REALISATION DE PROJETS AU VIETNAM : Représentant depuis 2010 du Cabinet NGO qui a été le

Plus en détail

Trophée de l innovation

Trophée de l innovation Trophée de l innovation Dossier de candidature 2016 Dossier à retourner dûment rempli à la Chambre de commerce et d industrie de Nouvelle-Calédonie jusqu au mercredi 6 juillet 2016. Les dossiers devront

Plus en détail

Centre International de Recherche et de Développement

Centre International de Recherche et de Développement Centre International de Recherche et de Développement Publication UNGANA 505 CIDR Tous droits de reproduction réservés Conseil technico-commercial aux aviculteurs comme stratégie de promotion vente du

Plus en détail

Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social

Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social Les échanges de bonnes pratiques dans le secteur social et médico-social trouvent aujourd hui un vecteur privilégié au

Plus en détail

INSCRIPTION DANS LA BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES ENTREPRISE COMMERCIALE

INSCRIPTION DANS LA BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES ENTREPRISE COMMERCIALE INSCRIPTION DANS LA BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES ENTREPRISE COMMERCIALE 1. INFORMATIONS GENERALES TYPE DE SOCIETE: PERSONNE PHYSIQUE PERSONNE MORALE DATE DE DEBUT DE L ACTIVITE:... /... /... 2. COORDONNEES

Plus en détail

Les achats de l Etat et de ses établissements publics Objectifs et indicateurs

Les achats de l Etat et de ses établissements publics Objectifs et indicateurs Les achats de l Etat et de ses établissements publics Objectifs et indicateurs Guide de la mesure des résultats Le Service des Achats de l État s assure que les achats de l État et de ses établissements

Plus en détail

Colloque EPL AdCF. Politique foncière : de la stratégie à l opération d aménagement Maubeuge le 15 octobre 2009

Colloque EPL AdCF. Politique foncière : de la stratégie à l opération d aménagement Maubeuge le 15 octobre 2009 Colloque EPL AdCF Politique foncière : de la stratégie à l opération d aménagement Maubeuge le 15 octobre 2009 Stratégie foncière et marché local foncier le rôle de l EPF Nord Pas de Calais Intervention

Plus en détail

les risques d investissements touristiques

les risques d investissements touristiques les risques d investissements touristiques Introduction Plan Première partie: Définitions d investissement Les intervenants au niveau des investissements touristiques au Maroc. La charte d investissement.

Plus en détail

la construction d une nouvelle installation de transbordement du TC,

la construction d une nouvelle installation de transbordement du TC, Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral des transports OFT Division Financement Numéro de référence : Votre référence : Notre référence

Plus en détail

Communiqué de presse. Lundi 14 mars 2011 LAGARDERE SERVICES UNE NOUVELLE ORGANISATION AU SERVICE DE SON DEVELOPPEMENT ET DE SA CROISSANCE

Communiqué de presse. Lundi 14 mars 2011 LAGARDERE SERVICES UNE NOUVELLE ORGANISATION AU SERVICE DE SON DEVELOPPEMENT ET DE SA CROISSANCE Communiqué de presse Lundi 14 mars 2011 LAGARDERE SERVICES UNE NOUVELLE ORGANISATION AU SERVICE DE SON DEVELOPPEMENT ET DE SA CROISSANCE Afin de préparer une nouvelle phase de son expansion mondiale, Lagardère

Plus en détail

FIP DIRECTION FRANCE N 1

FIP DIRECTION FRANCE N 1 P O FIP DIRECTION FRANCE N 1 I C ISIN A : FR0013050986 France :1 ère destination touristique, 4 ème pour les revenus tirés du tourisme*... [La] part [du tourisme] dans l économie - en France, 7% du PIB

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/POFEGTP/N2004-2016 Date : 16 FEVRIER 2004

NOTE DE SERVICE DGER/POFEGTP/N2004-2016 Date : 16 FEVRIER 2004 1 MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-Direction de la Politique des Formations de l Enseignement

Plus en détail

Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée

Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée Premières estimations : 16 janvier 2013 Les chaînes de valeur mondiales (CVM) jouent aujourd hui un rôle de premier plan dans l économie de l

Plus en détail

DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE»

DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE» DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE» WANG Haiyuing, directeur général adjoint du département de recherches de la China Law Society L énergie est la base matérielle importante pour

Plus en détail

Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse

Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse Etude réalisée pour le Secrétariat d Etat à l économie (SECO) Novembre 2009 Table des matières 2 Page 1. Descriptif

Plus en détail

FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS

FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS... 5 L'ACTIVITÉ DE LA FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS...

Plus en détail

1. L appui du Québec aux PME pour faciliter leur internationalisation

1. L appui du Québec aux PME pour faciliter leur internationalisation Rencontre du International Trade and Investment Center du Conference Board du Canada L'appui du Québec à l internationalisation des entreprises François Bouilhac Sous-ministre adjoint aux Affaires économiques

Plus en détail

ETUDE COMPAREE DE LA FISCALITE DU DON EN EUROPE

ETUDE COMPAREE DE LA FISCALITE DU DON EN EUROPE ETUDE COMPAREE DE LA FISCALITE DU DON EN EUROPE Pays Allemagne Belgique Espagne France Italie Royaume- Uni Suisse Bund (fédération) Régime général des OSBL Impôt sur le revenu Impôt sur les sociétés Impôt

Plus en détail

Commerce international et pays émergents MASTER

Commerce international et pays émergents MASTER Commerce international et pays émergents MASTER Le master Commerce international et pays émergents comprend des enseignements théoriques, méthodologiques et appliqués. Il s appuie sur une activité de recherche

Plus en détail

Hôtellerie : les professionnels se réunissent en conférence le 14 Avril 2014

Hôtellerie : les professionnels se réunissent en conférence le 14 Avril 2014 Hôtellerie : les professionnels se réunissent en conférence le 14 Avril 2014 Le site de référence des professionnels de l'hôtellerie, Tendancehotellerie.fr, organise le lundi 14 avril 2014, de 10h00 à

Plus en détail

MESURES CONCRETES DE SOUTIEN A L INNOVATION

MESURES CONCRETES DE SOUTIEN A L INNOVATION MESURES CONCRETES DE SOUTIEN A L INNOVATION Journée Romande des Systèmes de Management, Y-Parc, Mercredi 3 novembre 2010 M. Raphaël Conz, Responsable de l Unité Promotion économique, Service de l économie,

Plus en détail

Les acteurs économiques et les procédures de recouvrement de créances en Afrique

Les acteurs économiques et les procédures de recouvrement de créances en Afrique mays-mouissi.com Les acteurs économiques et les procédures de recouvrement de créances en Afrique Le 27 novembre 2015 Présenté par Mays Mouissi 1 Les acteurs économiques et les procédures de recouvrement

Plus en détail

PARTENARIAT EDITORIAL*

PARTENARIAT EDITORIAL* 7 e APPEL D OFFRES 2017 2019 PARTENARIAT EDITORIAL* * Le partenariat éditorial est ouvert à des éditeurs juridiques et techniques pouvant satisfaire le besoin d information des cabinets sur la matière

Plus en détail

PLANIFIER LA RELÈVE DU LEADERSHIP INFIRMIER

PLANIFIER LA RELÈVE DU LEADERSHIP INFIRMIER PLANIFIER LA RELÈVE DU LEADERSHIP INFIRMIER Besoins Les infirmières d aujourd hui doivent planifier longtemps à l avance la nouvelle génération de chefs de file de la profession. C est d autant plus important

Plus en détail

André Noël CHAKER Bonne gouvernance dans le sport. Une étude européenne Conseil de l Europe. Voici un bref panorama de la situation en Europe.

André Noël CHAKER Bonne gouvernance dans le sport. Une étude européenne Conseil de l Europe. Voici un bref panorama de la situation en Europe. PANORAMA DE DIFFERENTS SYSTEMES DE GOUVERNANCE DU SPORT : QUELQUES EXEMPLES EUROPEENS Synthèse réalisée d après l étude d André Noël Chaker, Bonne gouvernance dans le sport. Une étude européenne, Edition

Plus en détail