ELECTRICITE. SENIT TECHNOLOGIQUE Tel: Fax: / 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ELECTRICITE. SENIT TECHNOLOGIQUE Tel:71660544 Fax:71660499 Email: zenith.technologique@gnet.tn / www.senitechnologique.com 1"

Transcription

1 ELECTRICITE 1

2 ELECTRICITE REF THÈME SESSION 1 SESSION 2 PAGE E 01 Formation en sécurité électrique BT ET HTA Du 28 Au 31 Janvier Du 14 Au 17 Octobre 3 E 02 Interventions de contrôle et de réparation sur départs Du 04 Au 07 Février Du 07 Au 10 Octobre moteurs 3 E 03 Maintenance des équipements électriques et électroniques Du 18 Au 21 Février Du 14 Au 17 Octobre 4 E 04 La détection rationnelle des pannes électriques. Du 15 Au 18 Avril Du 27 Au 30 Mai 4 E 05 Contrôle et réparation des installations électriques des Du 11 Au 14 Février bâtiments Du 11 Au 14 Novembre 5 E 06 Entretien et maintenance des variateurs de vitesse des Du 15 Au 18 Avril moteurs alternatifs Du 23 Au 26 Décembre 5 E 07 Entretien des lecteurs à carte à puce Du 25 Au 28 Mars Du 25 Au 28 Novembre 6 E 08 conceptions des installations électriques basse tension Du 25 Au 28 Févier Du 18 Au 21 Novembre selon la NORME NFC (EDITION 2008) 6 E 09 Mise en œuvre des automates programmables industriels Du 15 Au 18 Avril Du 02 Au 05 Décembre (API) 7 E 10 Conception d automatismes par le Grafcet sur automates Du 28 Au 31 Octobre Du 16 Au 19 Décembre programmables industriels 7 E 11 Disponibilité et sécurité des installations BT en environnement perturbé Du 15 Au 18 Avril Du 16 Au 19 Décembre 8 E 12 Conduite, dépannage et exploitation de lignes de productions automatisées bre Du 16 Au 19 Septem- Du 09 Au 12 Décembre 8 E 13 Domaine de la protection contre la foudre Du 16 Au 19 Septembre Du 18 Au 21 Novembre 9 Initiation aux automates programmables et diagnostic des Du 13 Au 16 Mai Du 23 Au 26 Décembre E 14 9 défauts E 15 Maintenance et programmation des API SCHNEIDER Du 17 Au 20 Juin Du 02 Au 05 Décembre 10 E 16 Développement sur microcontrôleur PIC Du 03 Au 06 Juin Du 16 Au 19 Décembre 10 Exploitation et maintenance des postes de transformations HTA / BT Du 10 Au 13 Juin Du 23 Au 26 Décembre E Du 09 Au12 Septembre Du 02 Au 05 Décembre E 18 Conception des installations électriques basse tension 11 E 19 Mesure et régulation: Les bases Du 01 Au 04 Avril Du 11 Au 14 Novembre 12 E 20 Mise en œuvre de la maintenance des Du 15 Au 18 Avril Du 13 Au 16 Mai équipements électriques BT 12 E 21 Entretien et dépannage d'installations électromécaniques Du 03 Au 06 Juin Du 23 Au 26 Décembre 13 E 22 Etude des solutions en variation de vitesse électronique Du 25 Au 28 Mars Du 09 Au 12 Décembre 13 E 23 Du 09 au 12 Septembre Compensation d'énergie réactive en milieu perturbé Du 28 Au 31 Octobre 14 E 24 Variateurs de vitesse SIEMENS Du 06 Au 09 Mai Du 18 Au 21 Novembre 14 E 25 Protection des réseaux HTA ET BT ; relais de protection Du 21 Au 24 Octobre Du 16 Au 19 Décembre 15 numérique de la gamme SEPAM E 26 SIEMENS S7 PLC Du 18 Au 21 Février Du 13 Au 16 Mai 15 E 27 Les régle du cablage electrique Du 06Au 09 Mai Du 02 Au 05 Décembre 16 E 28 La régulation industrielle : température, niveau, débit, Du 27 Au 30 Mai Du 16 Au 19 Décembre pression 16 E 29 Pollution réseau électrique Du 28 Au 31 Octobre Du 02 Au 05 Décembre 17 E 30 Habilitation électrique basse tension Du 06 Au 09 Mai Du 14 Au 17 Octobre 17 E 31 La maîtrise des onduleurs industriels a grande puissance Du 01 Au 04 Avril Du 14 Au 17 Octobre 18 E 32 Méthodes et moyens de mesures électroniques Du 03 Au 06 Juin Du 14 Au 17 Octobre 18 E 33 Les moteurs d asservissement et leurs commandes électroniques Du 25 Au 28 Mars Du 02 Au 05 Septembre 19 2

3 E 1 FORMATION EN SECURITE ELECTRIQUE BT ET HTA Acquérir les compétences et les connaissances nécessaires pour dispenser des formations en vue de l habilitation électrique selon l UTE C Opérateurs, techniciens et dépanneurs électriciens Du 28 au 31 Janvier 800 DT Centre SENIT Du 14 au 17 Octobre 1100 DT Hôtel à 1-Assurer le maintien en compétence Ail acquisition des compétences et à leur évaluation. Assurer le der les futurs animateurs et techniciens à mettre en œuvre les actions nécessaires à transfert de compétences des consignes de sécurité vers les stagiaires. Maîtriser la mise en œuvre de formations aux habilitations électriques. 1- Aspect législatif : recueil d instructions générales de sécurité d ordre électrique (UTEC ), code pénal, code du travail. 2 Risques électriques : mécanismes des électrisations, contacts directs et indirects protection des personnes en fonction des différents schémas de liaison à la terre, conduite à tenir en cas d accident. 3- Etude des pratique sur Habilis : études de cas sur équipement mise en application des procédures en fonction des niveaux B0V, B1V, B2V, BR, BC mise en situation d animation. 4- Savoir identifier les habilitations du domaine HT : niveaux des opérations, nature des opérations, champs d application. 5- Connaître les différentes zones : distance limite de voisinage, distance minimum d approche. 6- Connaître la réglementation en matière d équipements de protection individuels et collectifs : gants, visières anti-uv, tabourets isolants, perches, dispositifs de vérification d absence tension (VAT) dispositifs de mise à la terre et en court-circuit. 7- S initier aux différentes architectures de réseau : Antenne, boucle ouverte, boucle fermée, double dérivation. 8- Savoir lire un schéma de combinaison de verrouillages : symboles méthodologie. 9- Procédures : rédaction d attestations de consignation. 10- Mise en pratique sur des cellules HTA. 11- Mise en situation d animation E 2 INTERVENTIONS DE CONTROLE ET DE REPARATION SUR DEPARTS MOTEURS À l issue de cette formation, le participant doit être capable : De décoder et interpréter les différents schémas électriques de câblage des modes de démarrage des moteurs monophasé et triphasé. D implanter et raccorder les différents composants des différents démarrages de moteur. De réaliser des mesures de contrôle et régler en conséquence les dispositifs de protection. Toute personne devant intervenir sur des équipements ou des installations comportant des circuits électriques de commande et/ou de puissance réel seront programmés dans nos laboratoires spécialisés -Apports techniques : Technologie, symbole, rôle, caractéristiques et principe de fonctionnement des moteurs asynchrone triphasé et moteur monophasé. Les différentes fonctions d un départ moteur (les fonctions sectionnement, protection, commande et commutation). Technologie, symbole, rôle, caractéristiques et principe de fonctionnement des principaux constituants d un départ moteur (sectionneur, disjoncteur moteur, fusible, contacteur, relais thermique). Les principaux artifices de démarrage des moteurs. Les principales caractéristiques des différents modes de démarrage (intensité, couple, vitesse, avantages et inconvénients). Dimensionnement et choix du matériel en fonction du démarrage. Etude des cas pratiques : Utilisation des appareils de mesure (multimètres analogiques et numériques, pinces de mesure, contrôleur d isolement, testeur de continuité). Du 04 au 07 Février 800 DT Centre SENIT Du 07 au 10 Octobre 1100 DT Hôtel à Réalisation de câblages Départ moteur triphasé (1 et 2 sens de rotation, 2 sens de rotation avec temporisation, Étoile-Triangle 1 et 2 sens de rotation). Réalisation de câblages Départ moteur monophasé (1 et 2 sens de rotation avec élimination automatique du circuit auxiliaire de démarrage). Réalisation de démarrage d un moteur 2 vitesses à enroulement séparé. Dépannage sur départ moteur. Sécurité électrique : Sensibilisation aux dangers du courant électrique. Moyens de protection contre les chocs électriques et les courtscircuits. Instructions générales de sécurité issues du recueil UTE C Analyse Conception Mise en œuvre Connaissance Utilisation Maintenance 3

4 E 3 MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES Savoir diagnostiquer et dépanner les cartes électroniques et les systèmes électriques. Techniciens de maintenance électrique et électronique. Pré requis : connaitre les bases de l électricité. réel seront programmés dans nos laboratoires spécialisés. Du 18 au 21 Février 800 DT Centre SENIT Du 14 au 17 Octobre 1100 DT Hôtel à 1-généralités : *techniques de la maintenance *les démarches du dépanneur *les appareils de mesure et de contrôle. 2-méthode de détection d un défaut : *mesure de tension continue *mesure de tension alternative *contrôle des signaux *détection d une coupure *détection d un court-circuit 3-choix des composants électroniques : *utilisation des catalogues d équivalences *choix des composants passifs *choix des composants actifs 4-techniques de soudage et dessoudage : 5- les appareillages électriques : *les disjoncteurs magnétothermiques * les disjoncteurs différentiels *lecture de schémas électrique *techniques de recherches des défauts 6-applications pratiques : *maintenance d une alimentation à découpage *tests des composants Matériel utilise en travaux pratiques : *multimètres *analyseur de puissance *fer à souder étrain.. *composants électroniques *alimentation à découpage Matériel utilise en travaux pratiques : *testeur d installation multimètres *analyseur de puissance et de défauts électriques *valise didactique de contrôle des installations électriques E 4 LA DETECTION RATIONNELLE DES PANNES ELECTRIQUES Connaître les principes d'entretien et de dépannage des équipements d'une installation électrique. Définir les méthodes et les documents de maintenance en fonction des installations électriques. Aborder l'aspect sûreté à travers les tableaux basse tension. - Prendre en compte les règles de sécurité dans les interventions basse tension. Techniciens de maintenance, et d exploitation des installations électriques, chefs de chantier. réel seront programmés dans nos laboratoires spécialisés..introduction générale sur la fonction maintenance Les différents types de Maintenance La maintenance corrective ; Définition Quelques outils Les ordinogrammes de dépannage ; Les tableaux à 2/3 entrées La maintenance préventive ; Définition ; Quelques outils Les procédures ; Les périodicités Découvrir les textes définissant l'installation électrique BT : - réglementation, normes - classement des installations, domaines de tension, habilitation Utilisation d'équipements BT. Connaître les transformateurs de distribution HT/BT : - plaques signalétiques - conditions de mise en parallèle - opérations de mise en service et maintenance. Connaître les règles d'exploitation liées à la protection de personnes : - protections contre les contacts directs et indirects - schémas de liaison à la terre (TT/TN/IT). Définir son tableau électrique (norme NF/EN ) : Du 15 au 18 Avril 1100 DT Hôtel à Du 27 au 30 Mai 1100 DT Hôtel à indice de service, formes, modes d installation, degré de protection Lire les schémas électriques : - représentation, symbolisation. Acquérir les notions de la maintenance : - niveaux de maintenance AFNOR - documents d exploitation et de maintenance - principales opérations d entretien préventif. Définir les fonctions et les caractéristiques de l'appareillage BT : Sectionnement, commande, protection, caractéristiques de tension et de courant. Comprendre le relèvement du facteur de puissance : Principes, intérêt Savoir lire et utiliser les courbes de déclenchement de protection contre les surintensités : - courbes de déclencheurs magnétothermique (TM) et électronique (STR). Découvrir les textes définissant l'installation électrique BT : - réglementation, normes - classement des installations, domaines de tension, Analyse Conception Mise en œuvre Connaissance Utilisation Maintenance 4

5 E 5 CONTROLE ET REPARATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS À l issue de cette formation, le participant doit être capable : De décoder et d interpréter les différents schémas architecturaux, unifilaires, multifilaires et développés De réaliser le tableau général basse tension D implanter et raccorder les composants des différents montages électriques de bases De réparer un circuit électrique. Personnel devant installer ou exploiter des installations électriques de type habitat et tertiaire. réel seront programmés dans nos laboratoires spécialisés. Apports techniques : Technologie, symbole, rôle, caractéristiques et principe de fonctionnement des différents équipements et accessoires composants une installation électrique basse tension Technologie, symbole, rôle, caractéristiques et principe de fonctionnement des différents éléments composant un tableau général basse tension Étude des schémas électriques présents dans une installation domestique basse tension Les normes et Labels Sécurité dans les locaux humides Les circuits de terre, les moyens de les réaliser et de les contrôler Dénomination des conducteurs et câbles normes européenne et française Les différents types de conduits et les différents modes de poses dans le cadre d une installation domestique Dimensionnement et choix du matériel en fonction d un cahier des charges et de la norme NF C Du 11 au 14 Février 800 DT Centre SENIT Du 11 au 14 Novembre 800 DT Centre SENIT Etude des cas pratiques : Utilisation des appareils de mesure Réalisation de câblages présents dans une installation électrique basse tension. Les circuits spécifiques (équipement de cuisson, lave linge ; Contacteur domestique de puissance ; Interrupteur horaire programmable et crépusculaire ; Variateurs, télévariateurs ; Alarme technique bâtiment simple ; Blocs autonomes de sécurité ; Délesteur ; Gestion du chauffage électrique Interventions et dépannages sur une installation électrique. Sécurité électrique : Sensibilisation aux dangers du courant électrique Moyens de protection contre les chocs électriques et les courtscircuits Instructions générales de sécurité issues du recueil UTE C 18 E 6 ENTRETIEN ET MAINTENANCE DES VARIATEURS DE VITESSE DES MOTEURS ALTERNATIFS À l issue de cette formation, le participant doit être capable : D intervenir sur un équipement électrique comportant des moteurs asynchrones bi-vitesses D intervenir sur un équipement électrique comportant un ensemble moto-variateur. Personnel de service de maintenance devant intervenir sur des équipements électromécaniques à vitesse variable ou appelé à communiquer avec des services techniques. Du 15 au 18 Avril 1100 DT Hôtel à Du 23 au 26 Décembre 800 DT Centre SENIT Apports techniques : Rappel sur les moteurs asynchrones monophasés et triphasés Variation de vitesse par modification du nombre de pôles d un moteur : Moteurs à couplage de pôles : couple constant Dahlander - Moteurs à enroulements séparés : gestion des petite et grande vitesses Variation de vitesse par conversion de fréquence : Principe de fonctionnement des semi-conducteurs - Synoptique d un convertisseur de fréquence - Caractéristiques techniques d un variateur - Schémas de raccordement - Fonctionnement dans les quatre quadrants - Possibilités techniques d un variateur (démarrage, freinage, régulation, protection, adaptation à une charge, couple constant ). Etudes des cas pratiques : Réalisation d un démarrage moteur à enroulements couplés et séparés Réalisation d un démarrage par variateur (commandes externe et locale) - Raccordement aux bornes du variateur - Configuration par rapport à l équipement et au réseau - Réglage des paramètres de mise en service - Réglage des paramètres d exploitation - Maintenance : codes défauts, recherche de cause, procédures de dépannages Sécurité électrique : Sensibilisation aux dangers du courant électrique Moyens de protection contre les chocs électriques et les courts -circuits Instructions générales de sécurité issues du recueil UTE C Analyse Conception Mise en œuvre Connaissance Utilisation Maintenance 5

6 E 7 ENTRETIEN DES LECTEURS A CARTE A PUCE - Détecter les pannes dans les cartes - Procéder au changement des composants défectueux - Tester celles-ci avant la mise en marche. Agents techniques de maintenance et de régulation ayant des connaissances en électronique Du 25 au 28 Mars 800 DT Centre SENIT Du 25 au 28 Novembre 800 DT Centre SENIT Qu est-ce qu une carte à puce? Quelle est la différence entre une carte à mémoire et carte à microprocesseur? Rappel sur le microprocesseur Techniquement, comment est constituée une carte à microprocesseur? Qu est-ce qu une carte hybride? Qu est que le DES? Lecteur carte à puce Normes et spécifications applicables Architecture des cartes à puce Mesures de sécurité logiques pour cartes à puce Mesures de sécurité physiques pour cartes à puce Spécifications des lecteurs et dispositifs d interface pour cartes à puce Facteur de forme Travaux pratique: Détection des pannes sur carte à puce Réparation des défauts E 8 CONCEPTION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES BASSE TENSION SELON LA NORME NFC (EDITION 2008) Savoir concevoir une installation électrique basse tension selon la norme NF C Connaître les règles technologiques de la norme NF C pour la maintenance et l évolution des installations BT. Techniciens qualifiés, chefs d'équipe Conducteurs de travaux, bureaux d étude, chefs de chantier. réel seront Contenu de la formation Dimensionner les différents éléments qui composent une installation (Transformateur, disjoncteur, câble). Contrôler les modifications d une installation électrique. Calculer les protections associées aux différents schémas des liaisons à la terre Selon la norme NF C Savoir établir le bilan de puissance : amélioration du facteur de puissance, calcul des puissances absorbées par les récepteurs : moteurs, chauffage et éclairage calcul des puissances d utilisation, choix des sources et tarification exercice sur le bilan de puissance. 2- Savoir concevoir la distribution d énergie électrique : les influences externes, mode d arrivée de la distribution en 20 kv constitution des prises de terre du poste HTA/BT. 3- Savoir calculer la section des canalisations et des câbles : rappel des fonctions de l appareillage BT prise en compte des paramètres et coefficients selon la NF C et l UTE canalisations préfabriquées vérification des chutes de tension et calcul lors d un démarrage moteur détermination de la section du neutre selon la norme NF C Savoir protéger les installations contre les surintensités (surcharges et courts-circuits) : Du 25 au 28 Février 800 DT Centre SENIT Du 18 au 21 Novembre 800 DT Centre SENIT calcul des différents courts-circuits : - selon la méthode manuelle (tableaux de l UTE ) - selon la méthode d impédance basée sur la norme CEI détermination du pouvoir de coupure des disjoncteurs selon la NF C détermination des contraintes thermiques des câbles et des disjoncteurs selon l UTE sélectivité, filiation. 5- Savoir protéger les personnes contre les contacts indirects et directs : liaisons des masses, liaisons à la terre calcul de la section du conducteur de protection, l équipotentialité protections contre les contacts directs et contacts indirects études des schémas TT, TN, IT. 6- Savoir calculer la compensation d énergie réactive : amélioration du facteur de puissance calcul des batteries de condensateurs emplacements des batteries de condensateurs influence des harmoniques sur les batteries. 7- Savoir commander et protéger les moteurs asynchrones : protection et commande coordination type 1, type 2 les classes de démarrage et d emploi des contacteurs. Analyse Conception Mise en œuvre Connaissance Utilisation Maintenance 6

7 E 9 MISE EN OEUVRE DES AUTOMATES PROGRAMMABLES INDUSTRIELS (API) Analyser un cahier des charges. Réaliser le câblage d un automatisme à partir de circuits logiques. Programmer des applications simples sur automates programmables industriels. Régler les paramètres d exploitation. Étudier les principaux langages de programmation. Étudier les principales fonctions paramétrables. Acquérir les règles de lecture de l outil graphique Grafcet. Personnel des services d étude, de maintenance et de mise au point réel seront programmés dans nos laboratoires spécialisés. Apports techniques : Représentation de l information : Les systèmes de numération - Les codes - Les différents types d acquisition de données. Méthodes de résolution des automatismes câblés : La logique combinatoire - La logique séquentielle. Méthodes de résolution des automatismes programmés : Signification et rôle d un cahier des charges - Architecture interne des automates programmables industriels : Interfaces d entrées TOR ; Interfaces de sorties TOR ; Interfaces spécifiques (CNA et CAN) - Les différents langages de programmation : Ladder, Grafcet, Littéral, List. Les blocs fonctions d un automate programmable industriel : Mise en oeuvre dans un API des blocs fonctions courants : compteurs ; temporisateurs ; registres ; comparateurs - Paramétrages de ces fonctions en dynamique. Le diagramme fonctionnel : Le principe du Grafcet : Généralités et règles d évolution sur le Grafcet (vocabulaire, but, normes) ; Grafcets fonctionnel, opérationnel et technologique ; Principe de base et symboles ; Actions conditionnelles - Les séquences : Grafcet à séquence unique ; Grafcet à séquences multiples (séquences simultanées, sélection de séquences, saut d étapes, reprise Du 15 au 18 Avril 1100 DT Hôtel à Du 02 au 05 Décembre 800 DT Centre SENIT de séquences) - Les fonctions dans les Grafcets : temporisations ; comptages ; décomptages; mémoires - Mise en situation de maintenance : recherche d étapes actives ; contrôle de réceptivités ; mise au point ; réglages de paramètres d exploitation. Travaux pratique Présentation et exploitation 1er Niveau du logiciel de programmation PL7 PRO sous Windows : Ergonomie - Modes opératoires Configuration de la plate forme d automatisme - Programmation et sections de programme - Les différents langages (Ladder, Grafcet, Littéral, List) - Simulation et Mise au point - Sauvegarde et impression de dossier - Création d images écran - Assistance à la mise au point du programme. Réalisations pratiques : E 10 CONCEPTION D AUTOMATISMES PAR LE GRAFCET SUR AUTOMATES PROGRAMMABLES INDUSTRIELS Étudier et analyser un cahier des charges par le Grafcet et le Gemma. Utiliser le logiciel PL7 pro sous Windows pour la programmation structurée. Programmer des applications en mettant en oeuvre les modes de marches et d arrêts sur automates programmables industriels. Comprendre la hiérarchie des différents Grafcets (Grafcets de conduite, de production normale et de sécurité). Étudier et élaborer des applications en tenant compte de la sécurité des machines industrielles gérées par des API. Étudier les principales fonctions paramétrables. Acquérir les règles de conception avec l outil graphique Grafcet. Personnel des services d étude et de maintenance d installations industrielles réel seront programmés dans nos laboratoires spécialisés Apports techniques : Présentation et exploitation 2e Niveau du logiciel de programmation PL7 PRO sous Windows : Ergonomie - Modes opératoires Configuration de la plate forme d automatisme - Programmation et sections de programme - Les différents langages (Ladder, Grafcet, Littéral, List) - Simulation et Mise au point - Sauvegarde et impression de dossier - Création d images écran - Assistance à la mise au point du programme. Recherches et programmations structurées de thèmes industriels gérés par automates programmables industriels : Traduction du cahier des charges en Grafcets fonctionnel, opérationnel et technologique en utilisant les différentes formes divergentes et convergentes (en ET, en OU, sauts, reprises et actions conditionnelles) - Prise en compte des différents modes de marches et arrêts - Réalisation de la grille GEMMA - Affectation des entrées et des sorties sur API - Câblages des entrées et des sorties TOR sur API - Programmation structurée - Programmation de macro-étapes Création de blocs fonctions (DFB) - Utilisation des bits et de mots systèmes. Du 28 au 31 Octobre 1100 DT Hôtel à Du 16 au 19 Décembre 800 DT Centre SENIT La fonction analogique : Descriptif de la chaîne d acquisition - Les différents constituants d une chaîne d acquisition - Les interfaces analogiques : Interfaces d entrées analogiques CAN ; Interfaces de sorties analogiques CNA - Câblages des entrées/sorties analogiques - Approche de la régulation - Programmation sous PL7 PRO d acquisition de température, de vitesse - Commande de vanne motorisée, de variateur de vitesse Etudes des cas pratiques : Réalisations structurées de systèmes automatisés avec l outil Grafcet et l outil GEMMA. Mise en oeuvre d une chaîne d acquisition pour la réalisation d une régulation de température, de vitesse ou de commande de vanne motorisée. Analyse Conception Mise en œuvre Connaissance Utilisation Maintenance 7

8 E 11 DISPONIBILITE ET SECURITE DES INSTALLATIONS BT EN ENVIRONNEMENT PERTURBE Comprendre les phénomènes pouvant affecter votre installation et appréhender les solutions correspondantes. Augmenter le niveau de disponibilité de votre réseau électrique basse tension. Techniciens de maintenance, et d exploitation des installations électriques, Conducteurs de travaux, chefs de chantier. Du 15 au 18 Avril 1100 DT Hôtel à Du 16 au 19 Décembre 800 DT Centre SENIT Acquérir la vision globale d une installation électrique et de son environnement. Savoir prescrire les équipements assurant la disponibilité de l énergie électrique, dimensionner les sources de remplacement (onduleurs, groupe) et prendre en compte les différentes perturbations dans la conception d une installation électrique BT. Déterminer et étudier les éléments contribuant à la sûreté des installations : qualité de l énergie électrique introduction aux concepts de la sûreté de fonctionnement architecture des réseaux inverseurs de sources. 2- Prescrire, dimensionner et optimiser les sources de remplacement : fonctionnement des alimentations statiques sans interruption (ASI) choix d une ASI fonctionnement des alimentations dynamiques sans interruption (ADI) caractéristiques électriques des alternateurs compensation d énergie réactive étude d une installation secourue par groupe électrogène et onduleur principe de fonctionnement et choix des variateurs de vitesse pour moteur asynchrone. 3- Initiation aux perturbations électromagnétiques à la connaissance de mise en œuvre des filtrages et à la sûreté des installations : origine des harmoniques sur le réseau et leurs effets sur l appareillage dispositifs de filtrage anti-harmonique origine des perturbations hautes fréquences règles de câblage en CEM installation des parafoudres dans les tableaux BT. E 12 CONDUITE, DEPANNAGE ET EXPLOITATION DE LIGNES DE PRODUCTION AUTOMATISEES Réaliser rapidement et sûrement le diagnostic de panne simple sur une installation automatisée et intervenir avec les outils de diagnostic à base d API et des écrans d exploitation, en appliquant une méthodologie. Techniciens d entretien et de maintenance électrique, bureaux d étude et de contrôle des systèmes automatisés. Du 16 au 19 Septembre 1100 DT Hôtel à Du 09 au 12 Décembre 800 DT Centre SENIT Utiliser les outils adaptés de dépannage pour remettre rapidement une installation en marche. Intégrer la méthodologie de dépannage dans la conduite d installation automatisée. 1- Détection d une panne et méthode de recherche de son origine : détection : arrêt et dysfonctionnement attitude à avoir vis-à-vis du dysfonctionnement en appliquant une méthodologie de dépannage pré-diagnostic diagnostic préparation dépannage essais compte-rendu utilisation des outils de commande de l unité automatisée application sur un système de production. 2- Mise en oeuvre des outils de diagnostic disponibles sur l installation automatisée au travers les logiciels de programmation : tables d animation écrans mise au point fonctions de diagnostic mise au point de grafcet écrans d exploitation les langages lire et interpréter un programme. 3- Intégration des problèmes rencontrés dans une méthodologie de dépannage maintenance curative maintenance préventive. Analyse Conception Mise en œuvre Connaissance Utilisation Maintenance 8

9 E 13 DOMAINE DE LA PROTECTION CONTRE LA FOUDRE Etre autonome pour choisir et mettre en œuvre les protections contre la foudre, conformément à la nouvelle norme NF C (V 2008) et à la réglementation relative aux sites classés Personnel devant installer les protection contre la foudre. Du 16 au 19 Septembre 1100 DT Hôtel à Du 18 au 21 Novembre 800 DT Centre SENIT Savoir prévoir les protections foudre nécessaires à la bonne marche de l installation. Valider l architecture des protections foudre d une installation. Prendre en compte les évolutions de la NF C version 2008 concernant la foudre. 1- Comprendre les phénomènes liés à la foudre : processus orageux, classification des coups de foudre, traceur, arc en retour effets directs, indirects, effets pathologiques couplages, surtensions. 2- Connaître les normes et décrets : normes produits, normes d installation décret du 28 janvier 93 relatif aux sites classés. 3- Maîtriser l évolution de la NF C version 2008 concernant la foudre en BT : critères d imposition sur la protection foudre paratonnerre, parafoudre incidence de la législation sur les règles de câblage et de dimensionnement. 4- Savoir évaluer le risque : méthodologie (applications), modèle électrogéomètrique densité de foudroiement, surface de capture. 5- Choisir les protections adaptées et les mettre en oeuvre en HauteTension A : conséquences d un impact sur les différents constituants d une installation propagation, réflexion et éclateurs. 6- Choisir les protections adaptées et les mettre en oeuvre en BT : protection externe : paratonnerre Franklin, paratonnerre à dispositif d amorçage, cage maillée. protection interne : série, parallèle, caractéristiques, performances, coordination, etc. règles d installation : mise en cascade, influence des schémas des Liaisons à la Terre. 7- Confirmer les acquis par des études de cas : E 14 INITIATION AUX AUTOMATES PROGRAMMABLES ET DIAGNOSTIC DES DEFAUTS Interpréter le diagramme de fonctionnement d un automatisme Exploiter les informations disponibles face à un automate programmable * Situer le rôle de l automate programmable industriel API - dans un système automatisé Diagnostiquer et corriger l origine d un défaut * Exploiter un programme séquentiel dans le cadre d une intervention Toute personne amenée à intervenir sur un système automatisé Du 13 au 16 Mai 1100 DT Hôtel à Du 23 au 26 Décembre 800 DT Centre SENIT Rappel sur la structure des automatismes Partie commande, partie opérative Capteurs, actionneurs, pré-actionneurs Traitement de l information : logique câblée, logique programmée Analyse d un équipement et outils de représentation Logique combinatoire Opérateurs Logiques ET, OU, NAND, NOR Mémoire câblée Logique séquentielle Structure de base d un GRAFCET et application à des séquences simples L organigramme et le chronogramme Les différents modes de marche et arrêt d un automatisme Structure de fonctionnement d un API Initiation aux différents langages utilisés par un API Notions de régulation et d asservissement Méthodologie de diagnostic. Travaux pratique: Utilisation du logiciel de programmation PL7 Pro sous Windows. Analyse Conception Mise en œuvre Connaissance Utilisation Maintenance 9

10 E 15 MAINTENANCE ET PROGRAMMATION DES API SCHNEIDER Maîtriser les fonctions avancées lors de la programmation d un automate SCHNEIDER * Diagnostiquer des erreurs sur une installation et/ou une programmation. * Mettre en oeuvre des opérations de maintenance à partir d un : Contrôleur programmable TWIDO Automate de commande TSX Micro - Électriciens, mécaniciens, techniciens de maintenance réel seront programmés dans nos laboratoires spécialisés. Du 17 au 20 Juin 1100 DT Hôtel à Du 02 au 05 Décembre 800 DT Centre SENIT Rappels des principes de la programmation Maîtriser les fonctions avancées Comptage / décomptage Comptage rapide (entrées pour codeur incrémental) Temporisation Entrées / sorties Tout Ou Rien :TOR Fronts montants, fronts descendants Utiliser les spécificités Bits système, Horodateur, Clignotant Modules additionnels Entrées / sorties analogiques Entrée RUN / STOP, Sortie de sécurité Méthodologie de dépannage Le bloc de visualisation centralisée Contrôle et mesures sur les entrées / sorties Fonctionnalité, Utilisation Etude d un cas pratique Analyse d une installation Diagnostic de pannes Reprogrammation E 16 DEVELOPPEMENT SUR MICROCONTROLEUR PIC Développer des systèmes à base de microcontrôleurs PIC Techniciens en électronique Du 03 au 06 Juin 1100 DT Hôtel à Du 16 au 19 Décembre 800 DT Centre SENIT Présentation de la structure interne des PIC de la famille 16F87XX Première approche des registres internes les plus couramment utilisés Présentation partielle du jeu d instructions Les modes d adressage Les ports parallèles d entrées et sorties Nécessité du codage des données TP1 Génération d un signal carré (LED clignotante). TP2 Lecture de l état d un interrupteur ou d un bouton poussoir. TP3 Câblage complet sur circuit imprimé d un montage simple et autonome autour d un PIC (étude des différents types d horloges, câblage du circuit de remise à zéro, étude de l interfaçage d un port parallèle ). TP4 La programmation in-situ des microcontrôleurs PIC. Câblage d un connecteur normalisé pour programmation et «débuggage» insitu de la carte étudiée Présentation des afficheurs intelligents LCD à 2 lignes de 16 caractères La gestion d un clavier 16 touches Première approche des interruptions TP5 Ecriture d une routine simple d interruption. TP6 Décodage pour clavier 16 touches TP7 Affichage de données saisies au clavier sur afficheur LCD. Troisième module La liaison série RS232 L interfaçage entre la ligne RS232 du PC et le microcontrôleur PIC Les entrées de conversion analogique / numérique TP8 Emission et réception d un caractère sur liaison RS232 TP9 Gestion des différentes entrées de conversion analogique / numérique à travers plusieurs exemples concrets Remarque: 9 travaux pratiques seront programmer avec les participants Analyse Conception Mise en œuvre Connaissance Utilisation Maintenance 10

11 E 17 EXPLOITATION ET MAINTENANCE DES POSTES DE TRANSFORMATION HTA/BT Etre capable de réaliser en toute sécurité les opérations d exploitation et de maintenance de premier niveau. Techniciens d entretien et de maintenance électrique, bureaux d étude d exploitation et de contrôle Du 10 au 13 Juin 1100 DT Hôtel à Du 23 au 26 Décembre 800 DT Centre SENIT Savoir identifier les différents composants d un poste HTA/BT de livraison (avec ou sans comptage HTA/BT), de transformation ou de répartition. Connaître les principes de mise en oeuvre, d exploitation et de maintenance des postes de transformation HTA/BT (cellules HTA, transformateurs HTA/BT, tableaux BT, etc.). 1- Connaître les architectures d un poste en fonction des normes : domaines d application (limite public/privé, comptage...), textes réglementaires applicables, types de distribution (antenne, boucle, double dérivation). 2- Identifier les composants du tableau HTA : types et caractéristiques des cellules HTA sectionneur, interrupteur, disjoncteur, etc.), opération d exploitation et de maintenance. 3- Exploiter et maintenir les transformateurs HTA/BT : types (ERI, sec) et caractéristiques (tensions, couplage) protections (DGPT2), opération de maintenance préventive. 4- Identifier les composants du tableau BT : appareillages de puissance (interrupteur, disjoncteur) rappels sur les schémas de liaison à la terre opération de maintenance des tableaux. 5- Les accessoires postes : tension auxiliaire matériel d exploitation et d extinction signalisation. 6- Travaux pratiques sur les installations : rappel de notions d habilitation et exemple de procédure de consignation lecture, interprétation et manœuvre d inter verrouillage remplacement d un fusible HT changement de prise de tension sur transformateur manœuvre de cellules séquences de consignation. E 18 CONCEPTION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES BASSE TENSION A partir d'un cahier des charges, concevoir une installation électrique basse tension selon la norme NF C Personnel des services d étude et de maintenance d installations industrielles. Du 09 au 12 Septembre 1100 DT Hôtel à Du 02 au 05 Décembre 800 DT Centre SENIT Savoir établir le bilan de puissance : - calcul des puissances absorbées par les récepteurs : moteurs, chauffage, éclairage - calcul des puissances d'utilisation, choix des sources, tarification - exercice sur le bilan de puissance. Savoir concevoir la distribution d'énergie électrique : - mode d'arrivée de la distribution en 20 kv-v constitution des prises de terre du poste HTA/BTA. Savoir calculer la section des canalisations et des câbles : - rappel des fonctions de l'appareillage BT - prise en compte des paramètres et coefficients selon la NF C et l'ute les canalisations préfabriquées - vérification des chutes de tension, calcul lors d'un démarrage moteur - détermination de la section du neutre selon la norme NF C Savoir protéger les installations contre les surintensités (surcharges et courts-circuits) : - calcul des différents courts-circuits :selon la méthode manuelle (tableaux de l'ute ), selon la méthode d'impédance basée sur la norme CEI détermination du pouvoir de coupure des disjoncteurs selon la NF C détermination des contraintes thermiques des câbles et des disjoncteurs selon l'ute sélectivité - filiation. Savoir protéger les personnes contre les contacts indirects et directs : - liaisons des masses, liaisons à la terre - calcul de la section du conducteur de protection, l'équipotentialité - les influences externes - les protections contre les contacts directs et contacts indirects - études des schémas TT, TN, IT. Savoir calculer la compensation d'énergie réactive : amélioration du facteur de puissance - calcul des batteries de condensateurs - emplacement des batteries - influence des batteries sur les moteurs et transformateurs - influence des harmoniques sur les batteries. Savoir commander et protéger les moteurs asynchrones : - protection et commande - coordination type 1, type 2 - les classes de démarrage, d'emploi des contacteurs. Analyse Conception Mise en œuvre Connaissance Utilisation Maintenance 11

12 E 19 MESURE ET REGULATION: LES BASES * Comprendre le rôle d une boucle de régulation de chacun des composants * Identifier les paramètres clés intervenants dans les précision d une mesure ou la fiabilité d une régulation * Identifier les causes d un dysfonctionnement et intervenir dans les cas simples Automaticien,Instrumentiste, Chargé d'affaires, Technicocommerciaux,Acheteurs, Mécanicien, Electricien, Electronicien, Régleur, Technicien. réel seront programmés dans nos laboratoires spécialisés. LA REGULATION Présentation succinte d'une boucle de régulation : - Intérêt ; - Composants ; - Problèmes typiques ; - Exemple d'application 2- RAPPELS GENERAUX - Terminologie utilisée ; - Représentation symbolique des instruments ; - Les unités usuelles en instrumentation ; - Qualité d'une mesure, précision, cause d'erreur (notions) ; - Transmission d'une mesure : signaux normalisés 3- GENERALITES SUR LES CAPTEURS - Constitution et fonctionnement ; - Tous les capteurs courants sont évoqués. Ceux utilisés par les participants sont étudiés en détails 4- TECHNIQUES DE MESURE EN MILIEU INDUSTRIEL - Pression : Nanomètres, capteurs capacitifs, piezorésistif... - Niveau : Mesure par fond de cuve, bullage, palpeur, plongeur, flotteur, ultrasons, radar, - Débit : Diaphragme, débitmètre, électromagnétique, flotteur turbine, vortex, ultrasons, coriolis Du 01 au 04 Avril 1100 DT Hôtel à Du 11 au 14 Novembre 800 DT Centre SENIT -Température : Thermomètre, thermocouples, sonde platine. 5- LA VANNE REGULATRICE - Rôle et importance ; - Constitution, technologie, caractéristiques ; - Positionneur ; - Pannes et diagnostic 6- LA REGULATION - PRINCIPES ET REGLAGES Régulation proportionnelle intégrale et dérivée (PID) : - Principes des fonctions P.I.D. ; - Rôle et réglage des paramètres ; - Etude complète du comportement et visualisation de l'effet des différents paramètres sur simulateur 7- LA REGULATION - DYSFONCTIONNEMENT - Analyse de dysfonctionnements d'une boucle ; - Méthode de diagnostic ; - Méthodologie d'intervention ; - Etude de cas concrets proposés par les stagiaires, du cahier des charges à la mise en service 8- L OFFRE DU MARCHÉ - Les différents fournisseurs ; - Les coûts ; - Les services attendus par les industriels ; - Exemples E 20 MISE EN OEUVRE DE LA MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS ELECTRIQUES BT Identifier les différents paramètres à prendre en compte pour optimiser la maintenance d'une installation basse tension. - Technicien de maintenance - Personnel bureau de méthodes Des travaux pratiques sous forme de manipulations et mise en situation Du 15 au 18 Avril 1100 DT Hôtel à Du 13 au 16 Mai 1100 DT Hôtel à Découvrir les textes définissant l'installation électrique BT : - réglementation, normes - classement des installations, domaines de tension, habilitation. Définir les fonctions et les caractéristiques de l'appareillage BT : - sectionnement, commande, protection - caractéristiques de tension et de courant. Savoir lire et utiliser les courbes de déclenchement de protection contre les surintensités :courbes de déclencheurs magnétothermique (TM) et électronique (STR). Lire les schémas électriques : représentation, symbolisation. Acquérir les notions de la maintenance : - niveaux de maintenance AFNOR - documents d'exploitation et de maintenance - principales opérations d'entretien préventif. Définir son tableau électrique (norme NF/EN ) : Indice de service, formes, modes d'installation, degré de protection... Connaître les règles d'exploitation liées à la protection de personnes : - protections contre les contacts directs et indirects - schémas de liaison à la terre (TT/TN/IT). Connaître les transformateurs de distribution HT/BT : - plaques signalétiques - conditions de mise en parallèle - opérations de mise en service et maintenance. Comprendre le relèvement du facteur de puissance : Principes, intérêt. Utilisation d'équipements BT. Visionnage de séquence s vidéo sur la maintenance d équipement industriel. Analyse Conception Mise en œuvre Connaissance Utilisation Maintenance 12

13 E 21 ENTRETIEN ET DEPANNAGE D'INSTALLATIONS ELECTROMECANIQUES Acquérir les principes du dépannage d'installations électromécaniques Techniciens de maintenance - Techniciens de BdM BdE Du 03 au 06 Juin 1100 DT Hôtel à Du 23 au 26 Décembre 800 DT Centre SENIT Les normes : - l'habilitation - la réglementation - les domaines de tension. Protection contre les contacts : - contacts directs et indirects Les fonctions de l'appareillage : - le sectionneur - le contacteur - identification départ -moteur. Protection : - relais magnétothermiques - contacteur disjoncteur. Les nouveaux appareillages : - Départs moteurs Tesys - relais LT6 - le câblage rapide par les bus de terrain Etude des schémas : - symboles - puissance, commande - fil à fil - démarrage (V.V./API). Réalisation d'un équipement : - conception - construction - essais. Dépannage d'équipements - connaissance des appareils de contrôle - méthodologie de dépannage - identification du matériel en défaut - cerner les caractéristiques de l'incident. E 22 ETUDE DES SOLUTIONS EN VARIATION DE VITESSE ELECTRONIQUE Etre capable de définir la solution moto variateur en fonction des caractéristiques mécaniques et des performances souhaitées. - Techniciens de maintenance - Techniciens de BdE et BdM travaux pratiques sous forme de manipulations et mise en situation réel seront programmés dans nos laboratoires spécialisés. Du 25 au 28 Mars 800 DT Centre SENIT Du 09 au 12 Décembre 800 DT Centre SENIT Comprendre les interactions entre le variateur et la mécanique : - couples machine, couples du moteur (moteur et de freinage) - association variateur -moteur Solutions apportées par le démarreur électronique : - rappels moteurs à courant alternatif, principe de démarrage du moteur asynchrone - critères de choix d'un démarreur électronique (exemple avec Altistart). Solutions apportées par le variateur de vitesse électronique pour moteur asynchrone : - principes de variation de vitesse moteur asychrone par gradation de tension et variation de fréquence - critères de choix d'un variateur de vitesse électronique pour moteur asynchrone (exemple avec Altivar). Présentation des solutions apportées par le variateur de vitesse électronique pour moteur synchrone (Brushless). Présentation des critères de choix d'un variateur de vitesse électronique pour la commande d'axe (exemple avec Lexium). Présentation des solutions apportées par le régulateur de vitesse électronique pour moteur continu - rappels moteur continu, principes du régulateur - présentation des critères de choix d'un régulateur de vitesse électronique (exemple avec Rectivar). Choisir les solutions en variation de vitesse électronique : - critères de choix des solutions moto -variateur - recherche de solutions à partir d'exemples industriels - analyse critique. Intégrer le variateur en application industrielle : - séquence externe, dialogue homme -machine, précautions d'emploi, ouverture à la communication - CEM. Analyse Conception Mise en œuvre Connaissance Utilisation Maintenance 13

14 E 23 COMPENSATION D'ENERGIE REACTIVE EN MILIEU PERTURBE * Savoir déterminer et mettre en oeuvre une compensation d'énergie réactive en milieu perturbé. Ingénieurs électricien - Technicien de maintenance - Techniciens de BdE et BdM réel seront programmés dans nos laboratoires spécialisés. Du 09 au 12 Septembre 1100 DT Hôtel à Du 28 au 31 Octobre 1100 DT Hôtel à Acquérir les bases en CER : - Définitions : cos f, facteur de puissance (relation), triangle de Fresnel, énergie réactive - La tarification : tarif bleu, jaune, vert. Étude de la compensation en BT et HT :Méthodologie de détermination d'une batterie de condensateur - Type de compensation : fixe, automatique, répartie. - Etude du relais Varmétrique - Exercice d'application avec une quittance et logiciel Reglavar - Comportement sur groupe électrogène - Etude de l'impact de la CER sur l'installation - Technologie d'un condensateur. Influence des phénomènes harmoniques sur les condensateurs : - Notion d'harmoniques : identification des générateurs - Définitions : spectre, courant efficace, facteur de puissance - Étude de la résonance sur les condensateurs (surcharge). Étude des solutions : - Solution pour supprimer la résonance - Technique de filtrage des harmoniques. Influence sur l'installation des courants d'appels liés aux condensateurs : - Etude des solutions adaptées : contacteur spécifique, contacteur statique. La compensation statique en temps réel : - Nécessité de compenser en temps réel - Etude de la solution technologique adaptée. Confirmer les acquis par des études de cas. E 24 VARIATEURS DE VITESSE SIEMENS Au terme de la formation, les participants seront capables d'identifier, d'installer et d'assurer la maintenance d'un variateur de vitesse de type SIEMENS Ingénieurs électricien - Technicien de maintenance - Techniciens de BdE et BdM Du 06 au 09 Mai 1100 DT Hôtel à Du 18 au 21 Novembre 800 DT Centre SENIT Identifications des variateurs de vitesse Caractérisation des variateurs de vitesse Introduction générale sur la variation des vitesses Les différents modes de programmation des variateurs de fréquence Les variateurs SIEMENS Installation mécanique et raccordement Mise en service - Utilisation et mise en service - Configurations et programmation - Exploitation et service - Gestion des défauts Mise en évidence des exigences et des contraintes du système lors de son installation et de sa maintenance Mise en oeuvre et réglage Diagnostic d'un dysfonctionnement sur un ensemble à vitesse variable Remarque: Visionnage de séquences vidéo sur les variateurs de vitesse. Analyse Conception Mise en œuvre Connaissance Utilisation Maintenance 14

15 E 25 PROTECTION DES RESEAUX HTA ET BT; RELAIS DE PROTECTION NUMERIQUE DE LA GAMME SEPAM Réagir correctement en cas de problème sur votre réseau. Utiliser et interpréter les informations de l'afficheur. Comprendre et interpréter les informations de mesure et de diagnostic des relais de protection SEPAM. Techniciens d entretien et de maintenance électrique, bureaux d étude et de contrôle. Du 21 au 24 Octobre 1100 DT Hôtel à Du 16 au 19 Décembre 800 DT Centre SENIT Connaître le principe de coupure des disjoncteurs - technologie des disjoncteurs BT. Connaître les gammes de disjoncteurs BT, leurs caractéristiques et performances : Savoir régler et paramétrer les déclencheurs : - réglage des déclencheurs magnéto-thermiques TM - réglage et paramétrage des unités de contrôle ST et STR - réglage et paramétrage des unités de contrôle Micrologic Rappeler les caractéristiques et les fonctions des disjoncteurs BT : Découvrir les fonctions et les caractéristiques de la gamme SEPAM : - mesure - protection automatisme Diagnostics. Exploiter les SEPAM : - lecture et interprétation des informations de l afficheur - exploitation de la documentation exercices sur l exploitation de la documentation. Rappel du rôle des fonctions des protections dans une installation HTA : - technologies de protections - défauts électriques - différents capteurs (transformateur de courant, transformateur de potentiel, tore) - types de sélectivité. Remarque: Projection de film sur les techniques de protection E 26 SIEMENS S7 PLC Le cours est destiné aux participants devant résoudre des tâches simples à l'aide d'automates S7 Après la formation, les participants disposent de suffisamment de connaissances et de compréhension des commandes PLC, des méthodes de programmation et des appareils de programmation, afin de pouvoir écrire et modifier des programmes de PLC, et effectuer de manière correcte des réparations et de l'entretien. Personnel de conception, de production, de maintenance et du montage. Du 18 au 21 Février 800 DT Centre SENIT Du 13 au 16 Mai 1100 DT Hôtel à Présentation de la gamme S7 Présentation du logiciel Simatic Manager Configuration et paramétrage de l'automate S7 Principes de la programmation STEP 7 Présentation de l'éditeur de programme Les opérations binaires Les temporisations, compteurs et comparateurs Les opérations de conversion, combinatoires sur mots, de calcul et de décalage Adressage symbolique Documentation et enregistrement des programmes Hardware et caractéristiques des systèmes S7-300/400 Configuration et paramétrage Structuration de programme, adressage et traitement de programme des systèmes Simatic S7 Création de programmes, tests et documentation Adressage absolu et symbolique Bloc de données de différents types La théorie sera approfondie par des exercices pratiques Après avoir suivi ce cours, le participant est apte à réaliser de nouveaux projets dans l'environnement S7, de configurer du matériel, d'écrire et de tester les programmes Les fonctions de test et de diagnostic Recherche d'erreurs et diagnostic de l'automate Travaux pratique: Séance de programmation sur Siemens S7 PLC Analyse Conception Mise en œuvre Connaissance Utilisation Maintenance 15

16 E 27 LES REGLES DU CABLAGE ELECTRIQUE Réaliser des câblages électriques d'installations simples de type locaux d'habitation et armoire machine Personnes devant procéder à des opérations d'entretien ou de dépannage sur les circuits de prises de courant et d'éclairage des établissements tertiaires. Personnel d'entretien chargé de réaliser ou de modifier le câblage d'équipements électromécaniques. Du 06 au 09 Mai 1100 DT Hôtel à Du 02 au 05 Décembre 800 DT Centre SENIT 1/ Rappels sur la composition et la structure d'une installation basse tension Canalisations. Mode de pose. Protection surintensités. Circuit de terre. 2/ Rappels sur les symboles et les schémas électriques 4/ Application aux armoires machines La commande des moteurs asynchrones triphasés. Schémas de puissance. Schémas de commande. Boîtes à boutons. Borniers de raccordements. Câblage démarrage direct d'un moteur asynchrone,... Inverseur de sens de marche. 3/ Application aux installations d'habitation L'éclairage de sécurité des locaux. Analyse d'une installation électrique de locaux d'habitation (règles PROMOTELEC). Câblage simple allumage, double allumage, va et vient,... 5/ Travaux pratiques et exercices Pour chaque exercice : - études des schémas de principe, - sélection des matériels utilisables, - câblages (commande et puissance), - essais fonctionnels. E 28 LA REGULATION INDUSTRIELLE : TEMPERATURE, NIVEAU, DEBIT, PRESSION Se familier avec les régulateurs industriels, leurs domaines d utilisations leurs fonctions dans un procédé industriel * Personnel ces d études, d exploitation et de maintenance électrique, régulation et automatique Du 27 au 30 Mai 1100 DT Hôtel à Du 16 au 19 Décembre 800 DT Centre SENIT Introduction * Différents types de régulateurs : - Régulateurs électronique - Régulateurs pneumatique - Régulateurs numérique * Action proportionnelle * Action proportionnelle et intégrale * Action proportionnelle et dérivée * Structure des technique des servi régulateurs PID * Performances d une régulation * Boucles de régulation * Régulation en boucle fermée : - Principe - Rôle des actions PID dans la boucle fermée - Méthodes de réglage d une boucle fermée * Régulation en Cascade * Étude du fonctionnement * Mise au point de régulation en cascade * Exemple de régulation en cascade * Régulation Split-Range : - Principe - Applications * Systèmes numérique de contrôle commande de procéder * Caractéristique des procédés industriels * Procédés mono variable et multi variable Analyse Conception Mise en œuvre Connaissance Utilisation Maintenance 16

17 E 29 POLLUTION RESEAU ELECTRIQUE * Etre capable de détecter les sources de perturbation * Connaitre à utiliser les appareils de contrôles et de mesure de la pollution * Savoir installer les appareils de contrôle réseau électrique Agents d exploitation ou de maintenance d installation électrique. réel seront programmés dans nos laboratoires spécialisés. Du 28 au 31 Octobre 1100 DT Hôtel à Du 02 au 05 Décembre 800 DT Centre SENIT 1-Sources de perturbation * Les charges linaires * Les charges non linaires * Les effets des harmoniques * Notion des harmoniques du courant * Les spectres du courant * Le taux de distorsions globales * Mesure et contrôle de perturbation * Les pinces harmoniques * L analyseur du réseau 2-Etude des cas * Redresseur triphasé double sans filtre * Variateur de vitesse * Transformateur HT connecté à un redresseur 3-Solution aux harmoniques * Les filtres anti harmoniques analogiques * Les filtres anti harmoniques numériques * Les nouveaux transformateurs * Les nouveaux redresseurs * Aspect normatif 4-Application pratique * Les systèmes de contrôles à distance de l état des installations électriques 5-Application pratique * Présentation de l analyseur réseau (calystar) * Modes opératoires * Mesure sur armoire de commande machine * Mesure sur transformateur HT * Mesure sur variateur de vitesse * Contrôle des harmoniques par réseau informatique Matériel utilise en travaux pratiques Analyseur de réseau et de défauts électriques Variateur de vitesse Tube néant E 30 HABILITATION ELECTRIQUE BASSE TENSION Cette formation a pour but de donner au personnel concerné, en complément de ses acquis professionnels, la connaissances des risques inhérents à l exécution des opérations au voisinage ou sur les ouvrages électriques et les moyens de les prévenir Personnel devant être habilité afin d effectuer des opérations de maintenance, d entretien ou de dépannage d installations de génies climatique réel seront programmés dans nos laboratoires spécialisés. Du 06 au 09 Mai 1100 DT Hôtel à Du 14 au 17 Octobre 1100 DT Hôtel à Grandeurs électriques et unités : - Tension - Intensité - Résistance - Puissance * Circuits électriques : - Générateur - Récepteur - Conducteur - Protecteur - Commande * Domaines de tension * Classes de matériels, indices de protection * Présentation des textes normatifs : arrêtés d application, carnet de prescription de sécurité, publication UTE C * Effets physiologiques du courant électrique * Habilitations : - Domaines de compétences et de responsabilités - Titre d habilitation * Travaux hors sous tension : - Consignation - Rôle des intervenants - Voisinage des pièces nues sous tension * Matériels de protection et outillages * Dangers de l électricité * Travaux pratiques fournis par SENIT- Technologique Analyse Conception Mise en œuvre Connaissance Utilisation Maintenance 17

18 E 31 LA MAITRISE DES ONDULEURS INDUSTRIELS A GRANDE PUISSANCE * Maîtriser un onduleur et son environnement. * Élaborer la solution la mieux adaptée aux exigences des récepteurs nécessitant une alimentation électrique de haute qualité * Optimiser l'exploitation de votre onduleur pour une meilleure maîtrise de la sécurité de celui-ci. Techniciens d entretien et de maintenance électrique, bureaux d étude et de contrôle. réel seront programmés dans nos laboratoires spécialisés. Du 01 au 04 Avril 1100 DT Hôtel à Du 14 au 17 Octobre 1100 DT Hôtel à Comprendre l'onduleur et son environnement : - connaître les différents types de perturbation - savoir choisir un onduleur en fonction de ses caractéristiques de fonctionnement et des contraintes extérieures (CEM, harmoniques, schémas de liaison à la terre, protection, sélectivité?) - règles générales d installation - dimensionnement des câbles et de la protection amont/aval - sélectivité amont/aval des onduleurs - normes relatives aux onduleurs - application particulières Exploiter les onduleurs - séquences de fonctionnement : microcoupures réseau et retour réseau, surcharges lentes et instantanées sur l utilisation, passage sur batteries, conditions de transfert onduleurs réseau secours, procédure de couplage sur onduleurs - opérations de mise en service et d'arrêt - démarrage des modules chargeur et onduleur. Analyser et interpréter la signalisation. Localiser et identifier les sous-ensembles types : - Redresseur-chargeur, mutateur, contacteur statique, normal/secours, filtres - compensateur actif d harmoniques. Comprendre la stratégie de protection des installations (STS). Connaître l'environnement des onduleurs : - principes généraux distribution BT - protection des personnes et les régimes de neutre - les perturbations du réseau - variation de tension et de fréquence - les harmoniques et le facteur de puissance et compatibilité électromagnétique (EMC) - solutions spécifiques. Guide de sélection des onduleurs et des solutions de filtrage en fonction des applications à protéger. E 32 METHODES ET MOYENS DE MESURES ELECTRONIQUES Connaître les méthodes et moyens de mesures utilisés en électroniques et apprendre à s en servir. Ingénieurs et techniciens devant spécifier ou utiliser du matériel de labo. réel seront programmés dans nos laboratoires spécialisés. Du 03 au 06 Juin 1100 DT Hôtel à Du 14 au 17 Octobre 1100 DT Hôtel à Les grandeurs électriques et les capteurs associé - Tension - Courant - Champ magnétique - Impédance - Spectre Les grandeurs mécaniques et les capteurs associés - Accélération - Vitesse (translation/rotation) - Déplacement (translation/rotation) - Force / Couple La température Mesures électriques - Oscilloscope - Sondes de tension et de courant - Analyseur d impédance - Gaussmètre & Fluxmètre Mesures accéléromètre - Accéléromètre Mesures vitesse - Vibromètre laser Mesures déplacement - Potentiomètre - Vibromètre laser - Capteur inductif & capacitifs - Analyseur de spectre - Oscilloscope Mesures de températures - Station d acquisition - Mesures force & couple. Remarque : Visionnage de séquence vidéo sur les techniques de mesure électrique. Analyse Conception Mise en œuvre Connaissance Utilisation Maintenance 18

19 E 33 LES MOTEURS D ASSERVISSEMENT ET LEURS COMMANDES ELECTRONIQUES Acquérir les connaissances nécessaires à la compréhension du fonctionnement des actionneurs électriques et de leur commande électronique - Ingénieurs ou techniciens Du 25 au 28 Mars 800 DT Centre SENIT Du 02 au 05 Septembre 1100 DT Hôtel à * Présentation des différents types de moteurs électriques et leurs performances * Propriétés particulières de servomécanismes * les servomoteurs à courant continu et leur commande par des variateurs de vitesse électroniques * Les asservissements de courant, vitesse, position * Les moteurs pas à pas et leur commande, les moteurs pas à pas autopilotés, la commande en micro-pas * Les moteurs synchrones et asynchrones autopilotés (brushless) * Variateurs pour moteur à courant alternatif * Commande vectorielle Critères de choix d un entraînement électrique. Remarque : Visionnage de séquence vidéo sur les techniques de commande électronique. La formation une stratégie à tout moment Analyse Conception ² Mise en œuvre Connaissance Utilisation Maintenance 19

20 MECANIQUE INDUSTRIELLE 20

Gestion et entretien des Installations Electriques BT

Gestion et entretien des Installations Electriques BT Durée : 5 jours Gestion et entretien des Installations Electriques BT Réf : (TECH.01) ² Connaître les paramètres d une installation basse tension, apprendre les bonnes méthodes de gestion et entretien

Plus en détail

LA MESURE INDUSTRIELLE

LA MESURE INDUSTRIELLE E02 LA MESURE INDUSTRIELLE 20 Heures Technicien responsable de la maintenance Approfondir les techniques de mesure; Prendre en compte l aspect métrologie. Connaître les limites et les facteurs d influences

Plus en détail

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Durée : 5 jours Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Réf : (Elec 01) capables de : - Comprendre et mettre en œuvre les différentes méthodes de tests des composantes

Plus en détail

ECLAIRAGE DE SECURITE ALARME INCENDIE

ECLAIRAGE DE SECURITE ALARME INCENDIE ECLAIRAGE DE SECURITE ALARME INCENDIE Agents du service maintenance, électriciens, installateurs. CAP Electrotechnique - Identifier les différents constituants - Choisir ces constituants en fonction du

Plus en détail

Institut Schneider Formation Algérie. Formation professionnelle Sécurité / Distribution Electrique / Automatisme Industriel. Catalogue Formations

Institut Schneider Formation Algérie. Formation professionnelle Sécurité / Distribution Electrique / Automatisme Industriel. Catalogue Formations Formation professionnelle Sécurité / Distribution Electrique / Automatisme Industriel Catalogue Formations 2009 L expertise du constructeur au service de vos metiers La Mission de l institut Schneider

Plus en détail

Formations spécifiques

Formations spécifiques Formations spécifiques Sensibilisation aux risques électriques et sécurité lors des interventions de maintenance Durée : 2 journées Tout technicien travaillant sur des installations industrielles automatisées

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE. Norme UTE C 18-510 et C 18-530

HABILITATION ELECTRIQUE. Norme UTE C 18-510 et C 18-530 HABILITATION ELECTRIQUE Norme UTE C 18-510 et C 18-530 REGLEMENTATION En application au décret N 88-1056 du 14 Novembre 1988 concernant la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent

Plus en détail

Automate Programmable Niveau 1 Application SIMATIC SIEMENS S7-300/400

Automate Programmable Niveau 1 Application SIMATIC SIEMENS S7-300/400 Automate Programmable Niveau 1 Application SIMATIC SIEMENS S7-300/400 Réf :(Aut 01) OBJECTIF : Maîtriser la programmation d automatismes combinatoires et séquentiels sur les nouveaux automates SIMATIC

Plus en détail

PLAN DE FORMATION BAC PRO ELEEC

PLAN DE FORMATION BAC PRO ELEEC PLAN DE FORMATION BAC PRO ELEEC PLAN DE FORMATION 1ELEEC 2007-2008 8 heures / semaine sur 27 semaines Effectif du groupe : 11 Période septembre à novembre Période décembre à février Période mars à juin

Plus en détail

ELECTRIQUE FORMATION HABILITATION

ELECTRIQUE FORMATION HABILITATION FORMATION HABILITATION ELECTRIQUE 03 20 26 99 21 FORMATIONS HABILITATION ÉLECTRIQUE REF TITRE DUREE PRIX/STAGIAIRE HT Habilitations pour opérations non électriques HAB001 Habilitation électrique H0H0VB0

Plus en détail

Etudier et mettre en œuvre un variateur de vitesse. Banc variation de vitesse Altivar 71 avec frein à poudre

Etudier et mettre en œuvre un variateur de vitesse. Banc variation de vitesse Altivar 71 avec frein à poudre Etudier et mettre en œuvre un variateur de vitesse Banc variation de vitesse Altivar 71 avec frein à poudre 1. Présentation de l Equipement Cet équipement est destiné à l apprentissage des différents

Plus en détail

Institut Schneider Formation Algérie 2012 Agrément n 625

Institut Schneider Formation Algérie 2012 Agrément n 625 Institut Schneider Formation Algérie Formation professionnelle Sécurité / Distribution Electrique / Automatisme Industriel Catalogue Formations 2012 Agrément n 625 du 25/01/2011 Agrément n 625 du 25/01/2011

Plus en détail

CQPI0137 Technicien de maintenance

CQPI0137 Technicien de maintenance CQPI0137 Technicien de maintenance Public concerné Personnel du service maintenance avec expérience. Objectifs du stage Diagnostiquer un dysfonctionnement sur des équipements pluri technologiques Organiser

Plus en détail

Automatismes. Les automates programmables

Automatismes. Les automates programmables Automatismes industriels Les automates programmables Applications des automates programmables. Commande de machines Machines outil Convoyage, stockage Emballage Machines de chantier, engin de levage Applications

Plus en détail

Catalogue Formation Schneider Electric Maroc

Catalogue Formation Schneider Electric Maroc Catalogue Formation Schneider Electric Maroc 2009 Editorial Chers clients, Le Centre de Formation Schneider Electric Maroc est votre allié pour le développement des compétences de vos collaborateurs dans

Plus en détail

ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC

ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC Rapport réalisé avec le soutien du fonds social européen (FSE) DAFCO Formation continue Académie de Reims 2010 ORGANISATION MATÉRIELLE Mesureurs : - voltmètre, - pince

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2013 Etude, Ingénierie, Expertises Industrielles et Bâtiment CATALOGUE DES FORMATIONS 2013 Sis à Cocody, II plateaux, résidence Sicogi Lattrille Une expérience et une expertise à votre service SARL au capital

Plus en détail

1 Schneider Electric Services

1 Schneider Electric Services S ce Prestations de Services Schneider Electric S ce Schneider Electric Services guide de choix page S ce 2 accompagnement produits et équipements page S ce 4 accompagnement parcs et réseaux page S ce

Plus en détail

ISFA Catalogue Formation 2013

ISFA Catalogue Formation 2013 ISFA Catalogue Formation 2013 Oil & Gas Energy Industry Buildings Data center infrastructure ISFA - Institut Schneider Formation Algérie Sécurité / Distribution Electrique / Automatisme Industriel Catalogue

Plus en détail

Catalogue 2012. Système automatisé Electricité industrielle Pneumatique. www.technic-achat.com. www.technic-achat.com

Catalogue 2012. Système automatisé Electricité industrielle Pneumatique. www.technic-achat.com. www.technic-achat.com Catalogue 2012 Système automatisé Electricité industrielle Pneumatique www.technic-achat.com www.technic-achat.com 2 www.technic-achat.com 2 3 Sommaire AFFICHEUR ET INDICATEUR Page 7 Afficheur pour montage

Plus en détail

AFRICASOLAR 2015. Ouagadougou, Burkina Faso, 25-27 Juin 2015 QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES : QUELLES NORMES APPLICABLES?

AFRICASOLAR 2015. Ouagadougou, Burkina Faso, 25-27 Juin 2015 QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES : QUELLES NORMES APPLICABLES? Ouagadougou, Burkina Faso, 25-27 Juin 2015 QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES : QUELLES NORMES APPLICABLES? GM consultant Expertise systèmes photovoltaïques-formation SOMMAIRE Introduction

Plus en détail

BEP ELEEC Electrotechnique Energie Equipements Communicants

BEP ELEEC Electrotechnique Energie Equipements Communicants DIRECTION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT SCOLAIRE SERVICE DES FORMATIONS SOUS DIRECTION DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES BEP ELEEC Electrotechnique Energie Equipements Communicants Page 1/45 SOMMAIRE ANNEXE

Plus en détail

Les régimes du neutre

Les régimes du neutre Chapitre 1 Les régimes du neutre Dans tout système triphasé Haute ou Basse Tension existent trois tensions simples, mesurées entre chacune des phases et un point commun appelé "point neutre". Physiquement,

Plus en détail

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement.

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. 1.1. Vérifications à effectuer avant toute mise en service La mise en service est une opération obligatoire imposée

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Page 1

INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Page 1 INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Une installation électrique est constituée par l ensemble des circuits qui sont associés en vue de l utilisation de l énergie électrique. L installation électrique d

Plus en détail

Electricien(ne) Automaticien(ne)

Electricien(ne) Automaticien(ne) Enseignement technique Section de qualification 3 ème degré Electricien(ne) Automaticien(ne) Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Troisième degré Technique de qualification Electricien(ne) - Automaticien(ne)

Plus en détail

TP Numéro 1. AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures

TP Numéro 1. AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures TP Numéro 1 AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures On considère dans ce sujet un dispositif de remplissage de bacs. Le dispositif concerné est représenté sur la figure ci-dessous,

Plus en détail

PROTECTION DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION RACCORDEES AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT

PROTECTION DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION RACCORDEES AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT PROTECTION DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION RACCORDEES AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT 1. Généralités... 3 1.1. Objet de la protection de découplage... 3 1.2. Approbation et vérification par le Distributeur

Plus en détail

1 Décomposition fonctionnelle.

1 Décomposition fonctionnelle. 1 Décomposition fonctionnelle. 1.1 Rappel. Une chaîne cinématique modélise de manière claire les dispositifs concourant aux mouvements d une partie opérative. Elle définit les relations qui en lient les

Plus en détail

Rappels de mathématiques Les circuits Le courant L intensité. La tension. Le voltmètre Le VAT. L énergie La puissance. Le compteur Le wattmètre

Rappels de mathématiques Les circuits Le courant L intensité. La tension. Le voltmètre Le VAT. L énergie La puissance. Le compteur Le wattmètre La propriété Emile N'TAMACK > 6 séquences de 2 semaines L'entreprise Eric CHAMP > 6 séquences de 2 semaines BAC PRO ELEEC - 1 ère année - 2010/2011 > 26 semaines au lycée + 6 semaines en entreprise Séquence

Plus en détail

Solutions didactiques. Laboratoire de conception et d exploitation des réseaux électriques MT/BT

Solutions didactiques. Laboratoire de conception et d exploitation des réseaux électriques MT/BT Solutions didactiques Laboratoire de conception et d exploitation des réseaux électriques MT/BT Présentation Objectifs Le développement grandissant des réseaux de distribution électrique nécessite la formation

Plus en détail

Chapitre 23 ELECTROTHERMIE

Chapitre 23 ELECTROTHERMIE Chapitre 23 ELECTROTHERMIE 1 Automate TSX Micro : Entrées analogiques... 2 1.1 Rappels... 2 1.2 Les capteurs analogiques... 2 1.3 Chaine d acquisition de données... 3 1.4 Fonction du module d entrée analogique...

Plus en détail

LES PREACTIONNEURS ELECTRIQUES

LES PREACTIONNEURS ELECTRIQUES CHAPITRE 1 LES PREACTIONNEURS ELECTRIQUES INTRODUCTION Les préactionneurs sont des constituants qui, sur ordre de la partie de commande, assurent la distribution de l énergie de puissance aux actionneurs.

Plus en détail

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR Sommaire CHAUDIÈRES DOMESTIQUES ET POÊLES VOUS SOUHAITEZ INSTALLER UNE CHAUDIÈRE OU UN POÊLE Choisir,

Plus en détail

Système Habilis. Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document professeur

Système Habilis. Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document professeur Système Habilis Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document professeur Système Habilis Institut Schneider Formation / MD1AD51H Système Habilis Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document

Plus en détail

CCPQ ÉLECTRICIEN MONTEUR ÉLECTRICIENNE MONTEUSE PROFIL DE QUALIFICATION ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE 1/9

CCPQ ÉLECTRICIEN MONTEUR ÉLECTRICIENNE MONTEUSE PROFIL DE QUALIFICATION ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE 1/9 CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be INDUSTRIE ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE ÉLECTRICIEN MONTEUR ÉLECTRICIENNE MONTEUSE

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique-Énergie et Équipements Communicants. EPREUVE E2 : Etude d un ouvrage SESSION 2010

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique-Énergie et Équipements Communicants. EPREUVE E2 : Etude d un ouvrage SESSION 2010 Baccalauréat Professionnel Électrotechnique-Énergie et Équipements Communicants EPREUVE E2 : Etude d un ouvrage SESSION 2010 Cette épreuve comporte : Le sujet «tronc commun», composé par tous les candidats

Plus en détail

S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE

S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13S32PROTECTIONELECPRO S32 LA PROTECTION ELECTRIQUE LA PROTECTION EN INSTALLATION DOMESTIQUE 1.1)Observation d une installation électrique domestique 1.2)Protection générale d une installation électrique

Plus en détail

L automate programmable industriel A.P.I

L automate programmable industriel A.P.I L automate programmable industriel A.P.I Introduction : Dans les chapitres précédents, nous avons vu des schémas de commande parfois très compliqués: c est de la logique câblée. Avantages: Coût économique

Plus en détail

Groupe froid négatif Système de conservation de produits à température négative (A assembler ou Clé-en-main)

Groupe froid négatif Système de conservation de produits à température négative (A assembler ou Clé-en-main) Groupe froid négatif Système de conservation de produits à température négative (A assembler ou Clé-en-main) Le Groupe froid négatif en un clin d œil Sections Energétique. Points Forts & Activités Clés

Plus en détail

Protéger, Commander et Sectionner les Systèmes Photovoltaïques

Protéger, Commander et Sectionner les Systèmes Photovoltaïques Protéger, Commander et Sectionner les Systèmes Photovoltaïques Information Produit Appareils AC/DC de coupure et de protection Appareillage électrique photovoltaïque : de l habitat aux centrales solaires

Plus en détail

Questionnaire pour définir le niveau d habilitation dont vous avez besoin selon la nouvelle norme NF C 18-510. Entrée

Questionnaire pour définir le niveau d habilitation dont vous avez besoin selon la nouvelle norme NF C 18-510. Entrée Questionnaire pour définir le niveau d habilitation dont vous avez besoin selon la nouvelle norme NF C 18-510 Entrée Vous effectuez des tâches d ordre non électrique (ex : Peinture, menuiserie, maçonnerie,

Plus en détail

Suivez des formations en ligne avec le CEFOCHIM

Suivez des formations en ligne avec le CEFOCHIM Suivez des formations en ligne avec le CEFOCHIM La formation à distance, apprentissage souple avec des outils interactifs et amusants Notre offre de formations à distance Schémas électriques Objectif :

Plus en détail

Tous droits réservés, www.depannezvous.com

Tous droits réservés, www.depannezvous.com Schéma vs diagramme L un comme l autre sont indispensable pour le technicien, en réalité lorsque le schéma et le diagramme ne font que se compléter les informations qu on n a pas sur un se retrouve nécessairement

Plus en détail

2. INDUSTRIE 2.3. ELECTRICITE - ELECTRONIQUE 2.3.2. ELECTRICIEN INSTALLATEUR INDUSTRIEL/ ELECTRICIENNE INSTALLATRICE INDUSTRIELLE

2. INDUSTRIE 2.3. ELECTRICITE - ELECTRONIQUE 2.3.2. ELECTRICIEN INSTALLATEUR INDUSTRIEL/ ELECTRICIENNE INSTALLATRICE INDUSTRIELLE CCPQ Rue A. Lavallée, 1 1080 Bruxelles Tél. : 02 690 85 28 Fax : 02 690 85 78 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be 2. INDUSTRIE 2.3. ELECTRICITE - ELECTRONIQUE 2.3.2. ELECTRICIEN INSTALLATEUR INDUSTRIEL/

Plus en détail

État de l installation intérieure d ÉlectricitÉ

État de l installation intérieure d ÉlectricitÉ 1.1.1. Courant continu La théorie La tension aux bornes du générateur ne varie pas avec le temps et ainsi, l intensité dans le circuit ne varie pas en fonction du temps. Association de générateurs en courant

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia Matière : Science de l Ingénieur - P.E - Pr.MAHBAB Section : Sciences et Technologies

Plus en détail

1. Les différents types de postes de livraison On peut classer les postes HTA/BT en deux catégories.

1. Les différents types de postes de livraison On peut classer les postes HTA/BT en deux catégories. 2 Les postes HTA/BT Dès que la puissance demandée atteint 50 kva, les entreprises industrielles ou tertiaires sont alimentées en haute tension 20 kv (HTA). L étendue de leur site fait qu elles sont généralement

Plus en détail

CEIN ELEC PRESTATIONS ET SERVICES

CEIN ELEC PRESTATIONS ET SERVICES 2015 CEIN ELEC PRESTATIONS ET SERVICES CEIN ELECC Conseils Etudes Installations 01/01/2015 SOMMAIRE Qui sommes-nous? Ce que nous vous proposons? Ce que nous vous apportons? Nos Réalisations 1 Nos Partenaires

Plus en détail

NOTRE OFFRE GLOBALE STAGES INTER-ENTREPRISES

NOTRE OFFRE GLOBALE STAGES INTER-ENTREPRISES NOTRE OFFRE GLOBALE STAGES INTER-ENTREPRISES HYDRAULIQUE MOBILE 5 Stages de 4 jours ----- HM1 HM2 HM3 HM4 HM5 2 Stages SAUER DANFOSS de 2 jours ----- PVG 32 ----- POMPE 90 MOTEUR 51 ELECTRONIQUE EMBARQUEE

Plus en détail

Variateurs de vitesse pour moteurs asynchrones 0

Variateurs de vitesse pour moteurs asynchrones 0 Caractéristiques Caractéristiques d environnement Conformité aux normes Les variateurs ont été développés en correspondance avec les niveaux les plus sévères des normes internationales et selon les recommandations

Plus en détail

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1 AFE Eclairage public maintenance et normalisations Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1. Liste des normes et des guides EP La norme NF C 17-200

Plus en détail

http://www.inra.fr/drh/ce2009/bdd/profil.php?numprofil=tr09-micsdar-22

http://www.inra.fr/drh/ce2009/bdd/profil.php?numprofil=tr09-micsdar-22 INRA-DRH numconcours externes 2009 http://www.inra.fr/drh/ce2009/bdd/profil.php?numprofil=tr09-micsdar-22 Page 1 of 2 19/10/2009 TR Technicien électricité profil n : TR09-MICSDAR-22 emploi-type n : G4A23

Plus en détail

Catalogue - Formation en «électropneumatique et systèmes automatisés process control system»

Catalogue - Formation en «électropneumatique et systèmes automatisés process control system» entre echnologies Avancées Catalogue - en «électropneumatique et systèmes automatisés process control system» 2012-2013 Boulevard du Château 12, 7800 ATH Tél : 068/26.88.80 Fax : 068/26.88.81 E-Mail :

Plus en détail

Chapitre C Raccordement au réseau de distribution publique BT

Chapitre C Raccordement au réseau de distribution publique BT Chapitre C Raccordement au réseau de 1 2 3 4 5 Sommaire Introduction 1.1 Le branchement selon la norme NF C 14-100 et les C2 matériels selon des spécifications techniques 1.2 Les différentes tensions C2

Plus en détail

Prévention des risques professionnels Secourisme Electricité Santé et sécurité au travail Levage Manutention Incendie Amiante

Prévention des risques professionnels Secourisme Electricité Santé et sécurité au travail Levage Manutention Incendie Amiante C A T A L O G U E 2016 Management de la sécurité F O R M A T I O N S Elaborer son document unique Formation du référent sécurité Formation à l analyse des AT : L arbre des causes Formation des membres

Plus en détail

T 1000 PLUS. Appareil monophasé de test de relais de protection DOMAINE D APPLICATION. Conçu pour les tests des relais et des convertisseurs

T 1000 PLUS. Appareil monophasé de test de relais de protection DOMAINE D APPLICATION. Conçu pour les tests des relais et des convertisseurs Appareil monophasé de test de relais de protection Conçu pour les tests des relais et des convertisseurs Contrôlé par microprocesseur Muni de déphaseur et générateur de fréquence Résultats et réglages

Plus en détail

Conduite optimale des processus : bibliothèque PCS 7 SIMOCODE pro. sirius GESTION DES MOTEURS

Conduite optimale des processus : bibliothèque PCS 7 SIMOCODE pro. sirius GESTION DES MOTEURS Conduite optimale des processus : bibliothèque PCS 7 SIMOCODE pro sirius GESTION DES MOTEURS Supervision, visualisation, anticipation : intégration de SIMOCODE pro dans SIMATIC PCS 7 Supprimer les arrêts

Plus en détail

Le guide de l électricien

Le guide de l électricien Jacques HOLVECK Le guide de l électricien Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11575-X Sommaire Introduction........................................................1 1. Conception et structure d'une installation...................

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE

HABILITATION ELECTRIQUE HABILITATION ELECTRIQUE N de déclaration d activité : 22 600 288 660 // Téléphone : 09 81 78 92 25 // directeur.groupemab@gmail.com 96 PREPARATION A L HABILITATION H0V-B0 - Etre capable d accéder sans

Plus en détail

Sauter Components 7146205002 04

Sauter Components 7146205002 04 46.205/1 RDT 711: Régulateur ventilation/climatisation avec fonctionnalités étendues Votre avantage pour plus d efficacité énergétique Libre refroidissement par l extérieur avec des paramètres réglables.

Plus en détail

Les stages proposés ne sont pas tous obligatoires

Les stages proposés ne sont pas tous obligatoires TEL : +213(0)33 73 19 22 / 033 73 38 18 FAX : +213(0)33 74 51 40 mail: contact@formadiesel.com 74 Avenue Zaatcha Biskra 07000 Site web : www.formadiesel.com Les stages proposés ne sont pas tous obligatoires

Plus en détail

Electron S.R.L. A38 APPAREILS POUR L ESSAI DE MOTEURS ET TRANSFORMATEURS

Electron S.R.L. A38 APPAREILS POUR L ESSAI DE MOTEURS ET TRANSFORMATEURS Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment A38 APPAREILS POUR L ESSAI DE MOTEURS ET TRANSFORMATEURS Specifications may change without notice Page 1 of 7 File LEAFLET A38 A38-A2410

Plus en détail

PRÉVISIONS DE DEMANDES D ÉQUIPEMENT AU 30/01/2004

PRÉVISIONS DE DEMANDES D ÉQUIPEMENT AU 30/01/2004 PÉVISIONS DE DEMANDES D ÉQUIPEMENT AU 30/01/2004 Effectifs Équipements Activités Local technique Système de distribution (TGBT Pédagogique) Environnement permettant de travailler au voisinage d intervention

Plus en détail

LES AUTOMATISMES. EXEMPLE: Passage à niveau. Commande PROCESSUS. Capteurs. Actionneurs. GSIT 207 Informatique Industrielle. Pupitre de Commande

LES AUTOMATISMES. EXEMPLE: Passage à niveau. Commande PROCESSUS. Capteurs. Actionneurs. GSIT 207 Informatique Industrielle. Pupitre de Commande LES AUTOMATISMES Un système automatisé se compose de deux parties indépendantes qui dialoguent entre elles: une partie opérative PO. une partie commande PC Commande Capteurs PROCESSUS Pupitre de Commande

Plus en détail

BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL

BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL Electro Installateur Epreuve EP2 : REALISATION page 1/8 Dossier commun 1 ère situation d évaluation avril-mai 2003 session 2004 SOMMAIRE 1 Dossier commun pages 1 à 8 Mise en

Plus en détail

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 R Présentation Tableau de type 4 secteur 1 boucle Réf. : 405 61 Tableau de type 4 secteur 2 boucles Réf. : 405 62 Contenu de

Plus en détail

CENTRE DE TECHNOLOGIES AVANCEES EN ELECTRICITE RESIDENTIELLE ET INDUSTRIELLE INSTITUT DES ARTS ET METIERS

CENTRE DE TECHNOLOGIES AVANCEES EN ELECTRICITE RESIDENTIELLE ET INDUSTRIELLE INSTITUT DES ARTS ET METIERS CENTRE DE TECHNOLOGIES AVANCEES EN ELECTRICITE RESIDENTIELLE ET INDUSTRIELLE INSTITUT DES ARTS ET METIERS Campus des Arts et Métiers Chaque module est lié à un type d équipement mis à disposition par le

Plus en détail

T/3000 T/3000. Equipement pour les Tests de Mise en Service et de Maintenance des Sous-Station

T/3000 T/3000. Equipement pour les Tests de Mise en Service et de Maintenance des Sous-Station T/3000 Equipement pour les Tests de Mise en Service et de Maintenance des Sous-Station SYSTÈME MULTIFONCTION POUR LES TESTS DES APPAREILS SUIVANTS: TRANSFORMATEURS DE COURANT (TC), POTENTIEL (TP) ET PUISSANCE

Plus en détail

SÉcurité machine COMPOSANTS. constituants électrotechniques. Mesure et Contrôle. SystèmeS

SÉcurité machine COMPOSANTS. constituants électrotechniques. Mesure et Contrôle. SystèmeS COMPOSANTS d automatisme SÉcurité machine constituants électrotechniques Mesure et Contrôle SystèmeS D AUTOMATISME Composants d Automatisme CONStituants électrotechniques MESURE ET CONTRÔLE Conseils, Assistance

Plus en détail

Electricien automaticien Electricienne automaticienne

Electricien automaticien Electricienne automaticienne Projet : Ecole Compétences -Entreprise Industrie Secteur : 2 orientation d'études : Electricien automaticien Electricienne automaticienne COMPETENCE PARTICULIERE VISEE: CP2 Monter des ensembles électriques

Plus en détail

Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage

Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage TSET Projet 00-00 Temps alloué h Lycée Louis Armand Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage Objectifs : Afin de vous préparer à l Epreuve Professionnelle de Synthèse, nous vous proposons

Plus en détail

OBJECTIFS DU TP SOMMAIRE

OBJECTIFS DU TP SOMMAIRE NOM : T BEP ELEC NOTE : /0 OBJECTIFS DU TP - Réaliser l'étude d'un équipement d'un moteur asynchrone triphasé destiné à un tour électrique - Décoder le fonctionnement du système - Réaliser le câblage électrique

Plus en détail

TRABTECH Power & Signal Quality

TRABTECH Power & Signal Quality Guide d installation TRABTECH Power & Signal Quality Choix et mise en œuvre Parafoudres Basse Tension Nouvelle Gamme 2015 Certifiée conforme EN61643-11 1 Sommaire Parafoudres Type 1, Type 2 et Type 3 Généralité

Plus en détail

REFERENTIEL DE DIAGNOSTIC DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

REFERENTIEL DE DIAGNOSTIC DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES REFERENTIEL DE DIAGNOSTIC DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES ***************************************** ****************************************** Avertissement : Tout diagnostic d installations électriques

Plus en détail

DOSSIER DE GUIDANCE POUR LE LOGICIEL XBT. L1000 V4.20

DOSSIER DE GUIDANCE POUR LE LOGICIEL XBT. L1000 V4.20 DOSSIER DE GUIDANCE POUR LE LOGICIEL XBT. L1000 V4.20 Page 1 SOMMAIRE 1 ) Exemple de mise en œuvre complète d une application sous XBT-L1000 et TSX Micro Page 3 2 ) Application sur un système mécanique

Plus en détail

METIER : Electricien de montage CFC Ordonnances 2007

METIER : Electricien de montage CFC Ordonnances 2007 GRILLE HORAIRE DES DISCIPLINES PROFESSIONNELLES Nombre de périodes d'enseignement hebdomadaires par année Degré DISCIPLINES: 1 2 3 Electrotechnique 2 1.5 2 Mathématique 1 Sciences 1 0.5 Schéma 1 1 1 NIBT

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Le moteur asynchrone triphasé 1 ) Généralités Le moteur asynchrone triphasé est largement utilisé dans l'industrie, sa simplicité de construction en fait un matériel très fiable et qui demande peu d'entretien.

Plus en détail

Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante

Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante L Ouvrier Qualifié en Réparation des Equipements Electroménagers est chargé d intervenir sur les appareils tels que : lave-linge, lave-vaisselle,

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE. Guide descriptif du matériel pour la mise en place des raccordements

GUIDE TECHNIQUE. Guide descriptif du matériel pour la mise en place des raccordements GUIDE TECHNIQUE Guide descriptif du matériel pour la mise en place des raccordements Version V0 du 01.09.2011 Référentiel Technique GUIDE DESCRIPTIF DU MATERIEL POUR LA MISE EN PLACE DES RACCORDEMENTS

Plus en détail

Réglage, paramétrage, contrôle, modification. Salle de conférence.

Réglage, paramétrage, contrôle, modification. Salle de conférence. Réglage, paramétrage, contrôle, modification. Salle de conférence. Session 2011 Enseignants : Laurent BOUSQUET Bernard TAULOU SYSTEME : Salle de conférence THEME D ETUDE : Automatisme du bâtiment CCF sous

Plus en détail

Cuve tampon (Régulation Niveau Débit) Système d étude (Cuve tampon) de régulation de niveau, débit et instrumentation

Cuve tampon (Régulation Niveau Débit) Système d étude (Cuve tampon) de régulation de niveau, débit et instrumentation Cuve tampon (Régulation Niveau Débit) Système d étude (Cuve tampon) de régulation de niveau, débit et instrumentation Regulflex 1 Cuve Tampon (Régulation Niveau Débit) en un clin d œil Sections Electrotechnique,

Plus en détail

Installations et équipements électriques Brevet professionnel

Installations et équipements électriques Brevet professionnel Installations et équipements électriques Brevet professionnel MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE Direction des lycées et collèges Arrêté du 3 septembre 1997 portant

Plus en détail

COMMANDER la puissance par MODULATION COMMUNIQUER

COMMANDER la puissance par MODULATION COMMUNIQUER SERIE 4 MODULER - COMMUNIQUER Fonctions du programme abordées : COMMANDER la puissance par MODULATION COMMUNIQUER Objectifs : Réaliser le câblage d un modulateur d après le schéma de puissance et de commande,

Plus en détail

CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

FAQ. Question DC : V 1.0. L onduleur ne reconnait plus le PV:

FAQ. Question DC : V 1.0. L onduleur ne reconnait plus le PV: * FAQ Question DC : L onduleur ne reconnait plus le PV: Ouvrir le sectionneur entre les modules photovoltaïques et l onduleur. Veuillez contacter votre installateur afin de vérifier le dimensionnement

Plus en détail

Communication technique: LE RELAIS THERMIQUE Leçon 5. Le relais thermique. ( Leçon 5 )

Communication technique: LE RELAIS THERMIQUE Leçon 5. Le relais thermique. ( Leçon 5 ) Le relais thermique ( Leçon 5 ) 1. Le relais thermique Le relais thermique est un appareil qui protège le récepteur placé en aval contre les surcharges et les coupures de phase. Pour cela, il surveille

Plus en détail

Les chronogrammes des courants absorbés par les récepteurs usuels.

Les chronogrammes des courants absorbés par les récepteurs usuels. NOM : prénom : Les chronogrammes des courants absorbés par les récepteurs usuels. Grille d évaluation Les compétences à développer en sciences appliquées. Les compétences évaluées dans ce TP. C02 : Choisir

Plus en détail

La compensation de l énergie réactive

La compensation de l énergie réactive S N 16 - Novembre 2006 p.1 Présentation p.2 L énergie réactive : définitions et rappels essentiels p.4 La compensation de l énergie réactive p.5 L approche fonctionnelle p.6 La problématique de l énergie

Plus en détail

LE RISQUE ELECTRIQUE

LE RISQUE ELECTRIQUE Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes Pôle Concours, Emploi, Santé, Sécurité, Organisation du Travail et Maintien dans l Emploi Service Prévention LE RISQUE ELECTRIQUE En 2010,

Plus en détail

1. Les architectures de réseaux

1. Les architectures de réseaux 23 1. Les architectures de réseaux 24 1. LES ARCHITECTURES DE RESEAUX L'architecture d'un réseau de distribution électrique industriel est plus ou moins complexe suivant le niveau de tension, la puissance

Plus en détail

4 Installation des parafoudres

4 Installation des parafoudres 4 nstallation des parafoudres 4.1 Raccordement Les connexions aux récepteurs d'un parafoudre doivent être les plus courtes possibles afin de réduire la valeur du niveau de protection en tension (Up installé)

Plus en détail

TP_Codeur_Incrémental

TP_Codeur_Incrémental Lycée Lislet Geoffroy BTS MAI TP2 - Codeur incrémental Cod-2 Etre capable de : Décrire l allure des signaux délivrés par un codeur incrémental. Enoncer les caractéristiques principales d un codeur incrémental.

Plus en détail

Modules d automatismes simples

Modules d automatismes simples Modules d automatismes simples Solutions pour automatiser Modules d'automatismes Enfin, vraiment simple! Un concentré de solution Pour vos petites applications d'automatismes millenium gère : Temporisations

Plus en détail

Solutions didactiques. Énergies renouvelables & gestion de l énergie

Solutions didactiques. Énergies renouvelables & gestion de l énergie Solutions didactiques Énergies renouvelables & gestion de l énergie Présentation Objectifs La filière des économies d énergies et des énergies renouvelables se met en place. Les entreprises et collectivités

Plus en détail

ELECTRICITE ELECTRONIQUE APPLIQUEES A L AUTOMOBILE

ELECTRICITE ELECTRONIQUE APPLIQUEES A L AUTOMOBILE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ELECTRICITE

Plus en détail

Conditions Particulières

Conditions Particulières Le 18 février 2015 Modèle de Convention d exploitation pour un Site de consommation raccordé au Réseau Public de Distribution HTA ou HTB Conditions Particulières Résumé La Convention de Conduite et d Exploitation

Plus en détail

Varset Tarif Jaune. Batteries automatiques de condensateurs basse tension Coffrets. Notice d utilisation. Coffret C1 : Varset Tarif Jaune TJ50 à TJ150

Varset Tarif Jaune. Batteries automatiques de condensateurs basse tension Coffrets. Notice d utilisation. Coffret C1 : Varset Tarif Jaune TJ50 à TJ150 Varset Tarif Jaune Batteries automatiques de condensateurs basse tension Coffrets Notice d utilisation Coffret C1 : Varset Tarif Jaune TJ50 à TJ150 Coffret C2 : Varset Tarif Jaune TJ175 à TJ250 Réception

Plus en détail

SEO 200. Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF APPLICATIONS PEDAGOGIQUES

SEO 200. Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF APPLICATIONS PEDAGOGIQUES Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF Le banc SEO 200 permet d étudier et de paramétrer les boucles d asservissement de vitesse et position d une nacelle d éolienne

Plus en détail

ÉTUDE D UN ASSERVISSEMENT DE NIVEAU

ÉTUDE D UN ASSERVISSEMENT DE NIVEAU Session 2013 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE E3 Sciences Physiques U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficient : 2,5 Matériel autorisé : - Toutes les

Plus en détail