IFSIC - Université de Rennes 1. Développement de nouvelles fonctionnalités sur le projet esup-helpdesk Rapport de stage

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IFSIC - Université de Rennes 1. Développement de nouvelles fonctionnalités sur le projet esup-helpdesk Rapport de stage"

Transcription

1 IFSIC - Université de Rennes 1 Développement de nouvelles fonctionnalités sur le projet esup-helpdesk Rapport de stage 29 août 2005 Julien LE THUAUT IUP MIAGE 3eme année

2

3 Je tiens à commencer ce rapport par quelques mots afin de remercier M. Pascal Aubry, pour m avoir aidé à intégrer le projet esup-helpdesk, pour son accueil et le soutien qu il m a apporté tout au long du stage. J aimerais également remercier M.Philippe Leclerc, mon maître de stage, qui m a placé sur ce projet, mais aussi Alexandre Boisseau, Baptiste Coquelle et Sébastien Gaudin ainsi que toute l équipe des Admins de l IFSIC pour avoir été présents quand j avais besoin d aide ou de renseignements.

4 Sommaire Introduction 6 1 Présentation du stage Présentation de l IRISA Description L Atelier et le service AMI Contexte du stage Présentation de l IFSIC Description de l environnement de travail Technologies utilisées Présentation uportal Les espaces numériques de travail (ENT) Le consortium ESUP-Portail uportal Présentation esup-helpdesk Description Fonctionnement Concepts Les langages utilisés (Java, XML, XSL,...) Java, Hibernate XML, XSLT Travail effectué Réduction de la verbosité des pages Assignement d un ticket à un gestionnaire Création d un ticket Ajout de sujets prédéfinis dans les catégories Création d une visibilité intermédiaire pour les tickets Développement d un outil de recherche dans un annuaire LDAP Le protocole LDAP Mise en place de la recherche Utilisation de la recherche LDAP

5 SOMMAIRE SOMMAIRE 4 Ce que m a apporté ce stage Connaissances techniques Méthodes de travail en équipe Développement d une application d envergure Réflexion sur l ergonomie d un logiciel Conclusion 27 Résumé / Abstract 28 A Annexes 29 A.1 Journal - Travail effectué A.2 Captures d écrans A.3 Historique - Changelog A.4 Documentation utilisateur Helpdesk - Les modèles de tickets A.5 Exemple de configuration pour la recherche LDAP Table des figures 46 Bibliographie 47 5

6 Introduction Dans le cadre de ma formation IUP MIAGE à l IFSIC de Rennes, je dois effectuer un stage d une durée de treize semaines minimum en entreprise. Ce stage se déroule du 17 mai au 27 août. Il a pour but la validation des méthodes et des connaissances acquises durant les deux années passées à l IUP. Ce stage s est déroulé à Rennes au sein de l Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires (IRISA), pôle de recherche public regroupant environ 530 personnes et dont L INRIA, le CNRS, l Université de Rennes 1 et l INSA de Rennes sont des partenaires. Depuis quelques années, l université de Rennes 1 propose un environnement numérique de travail (ENT) accessible de l extérieur par les étudiants, les enseignants et permettant l accès à de multiples fonctionnalités appelés "canaux". Un de ces canaux, l outil de suivi des demandes nommé "helpdesk", est développé par l IFSIC. Cet outil utilisé maintenant dans plusieurs autres universités, intéresse fortement l IRISA. Il est apparu qu avant la mise en production un certain nombre de points devaient être réglés. Le but de ce stage est d ajouter de nouvelles fonctionnalités au helpdesk afin de satisfaire les besoins propres à l IRISA, mais aussi d améliorer l ergonomie de l outil existant. Ce rapport rédigé à la fin du stage est divisé en quatre parties principales. Premièrement il décrit succinctement le stage (IRISA, IFSIC). La seconde partie quant à elle, présente d une part l environnement numérique de travail et d autre part le helpdesk. Le travail accompli durant ce stage est développé point par point dans une troisième partie. Enfin, la quatrième et dernière partie est une description de ce que m a apporté ce stage. 6

7 Partie 1 Présentation du stage 1.1 Présentation de l IRISA Description L Institut de recherche en informatique et systèmes aléatoires (Irisa), est un pôle de recherche public regroupant environ 530 personnes dont 205 chercheurs ou enseignants chercheurs, 175 chercheurs en thèse, 90 ingénieurs, techniciens, administratifs et de nombreux collaborateurs contractuels ou invités internationaux pour des séjours de plus courte durée. L INRIA, le CNRS, l université de Rennes 1 et l INSA de Rennes sont partenaires au sein de cette unité mixte de recherche. Les recherches se déroulent au sein d une trentaine d équipes de recherche autour de quatre grands thèmes scientifiques : les réseaux et systèmes informatiques les langages de programmation et la conception logicielle le traitement de données Signal-Texte-Son-Images et des connaissances la réalité virtuelle la robotique la modélisation du Vivant (en imagerie médicale, en bio-informatique) la modélisation, la simulation et l optimisation de systèmes complexes Ces thèmes génériques se déclinent dans de nombreux domaines applicatifs, source de collaborations interdisciplinaires avec d autres acteurs tant du monde académique qu industriel. Les missions essentielles sont d une part d entreprendre des recherches fondamentales et appliquées visant à l excellence scientifique et leur visibilité au travers de publications et d échanges internationaux, d autre part d effectuer des transferts et valorisation auprès de partenaires - PME-PMI régionales ou structure de Recherche et Développement de grands groupes industriels mondiaux - assurant ainsi, à tous les niveaux, une diffusion des connaissances et du savoir-faire. En complément, le laboratoire s investit actuellement fortement dans la démarche d incubation d entreprises lancée tant par l INRIA que par la technopole Rennes-Atalante. 7

8 1.1 Présentation de l IRISA Présentation du stage Aujourd hui, l IRISA est une unité mixte de recherche (UMR 6074) regroupant des équipes de deux établissements de recherche - le CNRS et l INRIA - et deux établissements d enseignement supérieur - l université de Rennes 1 et l INSA de Rennes L Atelier et le service AMI La mise en œuvre de la politique informatique de l IRISA est menée par une fédération de trois services, l Atelier, et permet d assurer la cohérence : avec la politique nationale des moyens informatiques de l INRIA, des politiques d acquisition et de maintenance de l ensemble des moyens informatiques garantissant à la fois les meilleures conditions financières et les mêmes stratégies de maintenance, de l architecture informatique et du système d information de l IRISA, des recommandations de la CUMI (Commission des Utilisateurs des Moyens Informatiques. L Atelier remplit plusieurs missions telles que, le support des moyens informatiques et généraux, la gestion des services généraux, la gestion et l administration des moyens informatiques, des actions prospectives, et le soutien aux différents projets et services. L organigramme 1.1 p.8 décrit la structure de l Atelier. On peut voir qu il se compose de trois services principaux : GTI 1, ASCII 2 et AMI. Fig. 1.1 Organigramme de l Atelier 1 Service Général et Technique de l IRISA 2 Service Applications SCIentifiques et transfert Industriel 8

9 1.2 Contexte du stage Présentation du stage Le déroulement de mon stage s est effectué plus précisément au sein du service AMI (Administration des Moyens Informatiques) dans la mesure où mon maître de stage y travaille. Les missions générales de ce service sont la gestion et l administration du réseau local et des connexions vers l extérieur, des systèmes d exploitation, des espaces de fichiers, de la sécurité et de la sûreté de fonctionnement du système d information. Dans le cadre de l ouverture vers le monde des micro-ordinateurs, un accent particulier est mis sur l interopérabilité et la coopération entre les différents environnements (Unix, Windows,...). De plus, le service des moyens informatiques a en charge l installation et la mise à disposition des outils logiciels de production de documents, de communications électroniques, des outils pour l informatique de gestion et d infocentre, la gestion du contenu et des serveurs d information W3 interne et externe. L accent est particulièrement mis sur le support aux utilisateurs. 1.2 Contexte du stage Le service AMI souhaitant améliorer le service de support qu il rend aux utilisateurs, participe au développement d un système de "helpdesk" (suivi de demandes). Ce développement fait partie du projet ESUP-Portail (Environnement de numérique travail) d accès intégré aux services pour les étudiants et le personnel de l enseignement supérieur, voir section p.11). Une version a été présentée à l IRISA et il est apparu qu avant la mise en production un certain nombre de points devaient être réglés : Amélioration de l ergonomie de l outil Ajout de nouvelles fonctionnalités L objectif du stage est donc l implémentation des spécifications concernant les deux points ci-dessus. 1.3 Présentation de l IFSIC Bien qu étant stagiaire à l IRISA, mon stage s est déroulé à l IFSIC (Institut de Formation Supérieure en Informatique et Communication), au sein de l Atelier des administrateurs. En effet, le helpdesk existant a été développé par Pascal Aubry, ingénieur de recherches au sein de l équipe des administrateurs de l IFSIC. 1.4 Description de l environnement de travail J ai été accueilli à l Atelier dès le début de mon stage. Un poste de travail confié par l IRISA a été mis à ma disposition dans un bureau personnel. Cette machine (PC équipé de Windows XP, Pentium IV, 1024Mo de RAM, écran 21 pouces, connexion au réseau local et à Internet,...), m a permis de réalisé le travail demandé dans des conditions plus 9

10 1.4 Description de l environnement de travail Présentation du stage que satisfaisantes. Pour le développement JAVA, j ai utilisé le logiciel Eclipse[5] auquel différents plugins ont été rajoutés : XmlBuddy : pour l édition des fichiers XML et XSLT RessourceBundleEditor : pour l édition des fichiers de propriétés LogWatcher : pour visionner les fichiers *.log générés par le helpdesk lors du débogage Ce stage s est donc déroulé dans des conditions optimales, de plus, le personnel de l Atelier s est toujours montré disponible en cas de besoin. Dans la partie suivante, les sections 2.1 p.11 et 2.2 p.13, précisent et décrivent les technologies utilisées par ce projet et que j ai découvert au cours de ce stage. 10

11 Partie 2 Technologies utilisées 2.1 Présentation uportal Il est intéressant de décrire le projet uportal pour mieux comprendre ce qu il est véritablement. Il s agit de développer un environnement de travail numérique permettant l accès à différents services, sources d informations et ressources numériques Les espaces numériques de travail (ENT) Un ENT désigne un dispositif global fournissant à un usager un point d accès à travers les réseaux à l ensemble des ressources et des services numériques en rapport avec son activité. L ENT est un point d entrée pour accéder au système d information de l établissement. Dans le supérieur, l établissement d enseignement constitue l espace numérique de travail du point de vue de l utilisateur. L espace numérique de travail s adresse ainsi à l ensemble des usagers, élèves, étudiants, enseignants, personnels administratifs et techniques. Cela ne signifie pas que les services et ressources sont exclusivement fournis par l établissement : l espace numérique de travail doit au contraire favoriser leur mutualisation, au niveau inter-établissement, avec les partenaires publics et privés, en France, en Europe et au niveau international. L espace numérique de travail n offre en lui-même qu un nombre restreint de services de base. Son rôle principal est d intégrer les services et de les présenter aux utilisateurs de manière cohérente, unifiée, personnalisée, et personnalisable. L application esup-helpdek est un service entrant dans ce cadre Le consortium ESUP-Portail Présentation La raison d être du consortium ESUP-Portail[2] est de former un regroupement universitaire afin de mutualiser leurs efforts autour de l informatique. ESUP-Portail propose des moyens et des compétences informatiques à l ensemble de la communauté universitaire 11

12 2.1 Présentation uportal Technologies utilisées française. Par ailleurs, elle possède et met en place des relations avec d autres communautés universitaires (américaines, québécoise,...). description L objectif du consortium ESUP-Portail est de développer un environnement de travail numérique permettant l accès à différents services, sources d informations et ressources numériques.cet environnement doit être accessible à tous les acteurs universitaires, c est à dire les étudiants, les enseignants-chercheurs et les personnels administratifs et techniques, ceci quelque soit leur emplacement géographique et le matériel mis à leur disposition. Ce dispositif facilitera en particulier l activité de tous les usagers de l université en mettant en oeuvre les technologies du Web pour regrouper l ensemble des services et des informations. Il devra permettre pour chaque utilisateur, la personnalisation de son environnement de travail, assurer un accès sécurisé aux services et offrir une authentification unique s appuyant entre autres sur les annuaires LDAP et les certificats (SSO, Single Sign On). Cet environnement de travail sera organisé à partir d un socle technologique permettant une parfaite intégration de composants logiciels, et proposera un générateur de «bureau virtuel» qui fournira un point d accès unique à l ensemble des informations et applications de l établissement et aux applications externes. Le socle technologique utilisé par ESUP- Portail est uportal.il contiendra les briques assurant l accès aux applications métier mises en place dans les universités (comptabilité, scolarité, GRH, enseignement à distance, gestion documentaire, etc.).il s agira d une offre qui utilise des technologies standard (J2EE, XML, Webservices) avec une maîtrise de la plate forme utilisée (développement universitaire) et de l intégration avec le système d information de l établissement et des organismes associés (administratif, pédagogique, documentaire). Le projet permet en complément des contenus d informations locaux et régionaux, la mutualisation de contenus sur un plan national et européen uportal Présentation uportal[1] est un projet du consortium JA-SIG, groupement d intérêts Java. C est un portail auquel on vient ajouter des canaux ; ces canaux représentant des applications. uportal peut alors être vu comme un gestionnaire de fenêtres. Il intègre l authentification de l usager connecté et une gestion de la personnalisation. Le produit est open source et très paramétrable. Les canaux Un canal uportal représente une application développée pour être intégrée au portail. Le cycle de vie du canal est géré par uportal, c est à dire qu il va créer une instance du 12

13 2.2 Présentation esup-helpdesk Technologies utilisées canal au besoin, lui communiquer les informations requises sous formes de paramètres et détruire l instance lorsqu il ne sera plus utilisé. L authentification au niveau du canal est elle aussi gérée par le contexte de sécurité intégré à uportal. Une fois la première connexion validée, on reste authentifié tant que dure la session, le portail suivant ici le principe du SSO (Sigle Sign On). Fig. 2.1 Architecture logicielle de uportal Pour développer un canal, il suffit de respecter quelques règles simples à mettre en œuvre. En effet, il faut créer une nouvelle classe implémentant une interface Java spécifique et propriétaire à uportal. Cette classe contient donc la logique applicative de l application. Ensuite, ce canal devra, suivant l état de l automate applicatif, produire du XML. Ces données XML seront ensuite transformées par uportal pour générer l affichage. L architecture logicielle de uportal est représentée sur la figure 2.1 p Présentation esup-helpdesk Description Esup-Helpdesk[3] est un canal uportal qui fournit aux administrateurs réseau, une solution complète et intégrée pour l aide aux utilisateurs et le suivi des demandes. Le canal 13

14 2.3 Les langages utilisés (Java, XML, XSL,...) Technologies utilisées helpdesk a été premièrement développé par Pascal Aubry pour l IFSIC en Il fait maintenant partie du logiciel ESUP-Portail depuis qu il a été transformé en canal uportal en 2004 et est maintenant utilisable par des institutions possédant plusieurs services. Cet outil est actuellement utilisé par de nombreuses institutions, dont les suivantes : l Université de Rennes 1 l Université de Nancy 1 l Université de Nancy 2 l Université de Bretagne Occidentale IRISA ENSAI 1 Mais il est également testé ou suivi par : les Universités de Valenciennes, Limoges, Pau, Genève, Perpignan, Paris 1, Bordeaux 1, Bretagne Sud, Artois l IUFM de Bretagne l AUF Fonctionnement Esup-Helpdesk permet : Aux utilisateurs de saisir leurs demandes à travers une interface Web, et ainsi de les entrer dans une base de données sous forme de tickets ; Aux utilisateurs d intervenir sur leurs tickets (ajout d informations pouvant aider à la résolution, clôture) ; Aux administrateurs d intervenir sur les tickets des utilisateurs (informations, demandes supplémentaires, clôture) Concepts 2.3 Les langages utilisés (Java, XML, XSL,...) Le développement des applications sous uportal implique l utilisation de nombreux outils. Notamment, il convient d utiliser le langage Java que nous allons présenter rapidement dans le paragraphe suivant Java, Hibernate Java est un langage objet permettant le développement d applications complètes s appuyant sur les structures de données classiques (tableaux, fichiers) et utilisant abondamment l allocation dynamique de mémoire pour créer des objets en mémoire. La notion de structure (ensemble de données de types éventuellement différents ou enregistrements) est 1 Ecole Nationale de la Statistique et de l analyse de l information 2 Agence Universitaire de la Francophonie 14

15 2.3 Les langages utilisés (Java, XML, XSL,...) Technologies utilisées remplacée par la notion de classe au sens de la programmation objet. Le langage Java définit également une interface graphique (GUI : Graphical User Interface) facilitant le développement d applications interactives et permettant à l utilisateur de «piloter» son programme dans un ordre non imposé par le logiciel. Le langage est également connu pour son interactivité sur le Web facilitant l insertions dans les pages Web, au milieu d images et de textes, de programmes interactifs appelés «applets». Pour des raisons de sécurité, ces applets sont contrôlés et souvent limités dans leur interaction avec le système d exploitation de l ordinateur sur lequel elles se déroulent : limitation des accès aux fichiers locaux ou aux appels systèmes de la machine. Un programme Java est portable dans la mesure où il peut s exécuter sur des ordinateurs fonctionnant sous différents systèmes d exploitation. Les programmes écrits en Pascal ou en langage C sont aussi portables, à condition de compiler le code source sur le même type de machine que celle où le programme doit être installé et exécuté. Java est portable d une plate-forme (matériel et système d exploitation) à une autre sans compilation. Le compilateur produit un langage intermédiaire appelé «bytecode» qui est interprété sur les différentes machines. Il suffit alors de communiquer ce bytecode et de disposer d un interpréteur de bytecode pour lancer l exécution d un programme Java. Les navigateurs du Web intègrent un interpréteur de bytecode qui leur permet d exécuter des programmes «applets» Java. Cette portabilité est possible grâce à une normalisation indépendante de la plate-forme : les entiers par exemple ont toujours la même longueur (en nombre d octets) en Java quel que soit l ordinateur, ce qui n est pas le cas pour les langages C ou C++. Les programmes en Java ont l extension.java, et le bytecode généré a l extension.class. Il est possible d écrire soit même les classes qui seront ensuite exposées au code métier mais c est souvent fastidieux ou même maladroit à réaliser. Il vaut donc mieux utiliser un framework 3 spécialisé dans cette tâche. Le framework Hibernate (voir fig.2.2 p.16) est utilisé dans ce projet pour gérer la couche d accès aux données. Celle-ci permet d interfacer le code métier avec une source de données. L intérêt est de pouvoir changer de base de données en n ayant besoin de ne modifier que la couche d accès. Ce type de technologie peut être appelé framework de mapping objet-relationnel ou de persistance objet des données. En effet, la couche applicative voit les données comme des classes dont le contenu reste en mémoire même après la fin d exécution du programme. D où persistance objet des données. De plus, le lien entre les classes exposées et la source physique des données (souvent une base de données relationnelle) est définie par un fichier XML. D où mapping objet-relationnel XML, XSLT XML (Extensible Markup Language ou langage de balisage extensible) est un standard du W3C (World Wide Web Consortium) qui sert de base pour créer des langages balisés 3 Bibliothèque de classes fournissant une ossature générale pour le développement d une application dans un domaine particulier 15

16 2.3 Les langages utilisés (Java, XML, XSL,...) Technologies utilisées Fig. 2.2 Le Framework Hibernate 16

17 2.3 Les langages utilisés (Java, XML, XSL,...) Technologies utilisées spécialisés ; c est un «méta langage». Il est suffisamment général pour que les langages basés sur XML, appelés aussi dialectes XML, puissent être utilisés pour décrire toutes sortes de données et de textes. Il s agit donc partiellement d un format de données. Comme on peut le voir sur la figure 2.1 p.13, la communication entre uportal et ses canaux se fait par des flux XML. Pour chacun des états de l automate, le helpdesk génère un flux XML contenant les données à afficher, les valeurs des formulaires, les variables de session,... Ce flux XML va être transformé grâce à un langage de transformation, XSLT (extended Stylesheet Language Transformations). Ainsi, le XML est transformé en HTML, affichable par les navigateurs Internet. 17

18 Partie 3 Travail effectué Comme je l ai précédemment expliqué, j ai été positionné sur le helpdesk par l IRISA, avec pour mission d implémenter certaines fonctionnalités manquantes et d effectuer certaines améliorations nécessaires au passage en production à l IRISA. Les actions que j ai du effectuer durant ce stage m avaient été présentées sous la forme de propositions, lancées sur la liste de diffusion des développeurs du helpdesk. Ces propositions, au nombre de cinq, ont été les principales activités durant ce stage, cependant, de nouvelles tâches sont venues s y ajouter. Voici le planning qui a été établi durant les premières semaines de stage : Semaines Tâche à effectuer 1 Immersion dans l entreprise, mise en place de l environnement de travail, prise en main de l outil 2 Etude du système d aide par fenêtres po-pups 3 et 4 Modification de l étape d assignation des gestionnaires, Réduction du nombre d étapes pour la saisie d un ticket 5 à 7 Ajout d une étape dans le processus d ajout d un ticket permettant de choisir des sujets types prédéfinis 8 Etude et intégration du canal Annuaire 9 à 10 Ajout d une catégorie de ticket : "Privé mais sujet visible" 11 à 12 Correction bugs, tests, rédaction rapport, programmation de la recherche LDAP 13 Installation du helpdesk à l IRISA Les sections suivantes présentent en détail le travail effectué, les difficultés rencontrées et l état d avancement de travail pour chacune des tâches présentes dans le planning ci-dessus. 18

19 3.1 Réduction de la verbosité des pages Travail effectué 3.1 Réduction de la verbosité des pages Une remarque qui avait été faite lors des présentations du helpdesk à l IRISA concernait la verbosité des pages. En effet, les différentes paragraphes explicatifs présents sur les pages de l application peuvent perturber, voir même, repousser l utilisateur. Il est difficile de bien cerner les parties importantes d une page de formulaires si cette page est trop remplie. Ici, le texte présent initialement pour aider l utilisateur, peut avoir l effet contraire, c est-à-dire surcharger la page et masquer les points importants des formulaires. Afin de remédier à ce problème tout en conservant la possibilité d aider les utilisateurs ne connaissant pas l application, il a été décidé qu un système de fenêtres pop-up d aide serait mis en place. Ce système était déjà créé quand je suis arrivé. Tous les textes explicatifs qui alourdissaient les pages ont été remplacés par une icone. Un clic sur cette icône, ouvre une fenêtre indépendante, affichant une aide pour l utilisateur. Mon premier travail a été d étudier ce système afin de voir s il était possible d insérer du HTML dans ces pop-ups, afin de formater les explications et ainsi les rendre plus explicites. Fig. 3.1 Système d aide par pop-up Cette première approche m a permis d une part de prendre en main l environnement de développement (Eclipse, uportal,...), mais surtout de comprendre comment fonctionnait l application (Génération des pages, transformations XSLT,...). 3.2 Modification du processus d assignement d un ticket à un gestionnaire Lorsqu un ticket est créé, il doit être pris en charge par un gestionnaire. Cette assignation peut être faite automatiquement par l application ou alors manuellement par un autre gestionnaire. 19

20 3.3 Création d un ticket Travail effectué L application proposait d abord d effectuer un choix parmi les catégories puis, une fois la catégorie choisie, une nouvelle page affichait une liste des gestionnaires appartenant à cette catégorie. Le choix dans des listes posait problème dans le cas où il y avait un grand nombre de gestionnaire dans la catégorie. En effet la page pouvait être très longue, rendant ainsi le choix plus fastidieux pour l utilisateur. Mon deuxième travail durant ce stage a donc été de simplifier cette étape. Les listes HTML n étant pas pratiques, j ai choisi d utiliser des listes déroulantes. Leur utilisation est intuitive et cela allège les pages. J ai également regroupé les deux étapes de sélection sur la même page. La première liste sert a choisir la catégorie, et un choix dans cette liste entraîne la modification du contenu de la liste des gestionnaire automatiquement. La page de ce processus d assignation d un gestionnaire à un ticket à donc été nettement allégée, et le nombre d étape réduit. Ces modifications, qui aurait été très simples à implémenter s il ne s agissait que de simple HTML, m ont permis de bien saisir comment générer les pages dynamiquement, et surtout de voir pour la première fois comment fonctionnaient les relations entre l application et la base de données. J ai aussi pu apprendre comment étaient traités les paramètres CGI dans les formulaires. 3.3 Amélioration de l enchaînement des étapes lors de la création d un ticket Dans la version de l application au début de mon stage, le processus d entrée d un ticket se faisait en 5 étapes : 1. Choix du service 2. Choix de la catégorie 3. Entrée du label et du message du ticket 4. Renseignement des propriétés du ticket (Visibilité, priorité,...) 5. Récapitulatif et validation Le nombre d étapes était donc jugé trop grand et la présentation des formulaires devait être repensé. En effet, les services ainsi que les catégories étaient tous listés sur la page. Ceci posait problème dans les institutions possédant un grand nombre de services, car les listes augmentaient considérablement la taille des pages. Ceci avait pour conséquence de compliquer le choix des utilisateurs mais aussi de décaler les boutons de navigation hors de la partie visible de l écran. Dans une première étape, j ai repensé le fonctionnement de l automate. L application utilise maintenant 3 étapes pour l entrée d un ticket. J ai ensuite amélioré l affichage des formulaires en utilisant des listes déroulantes, en alignant les éléments de formulaires puis en créant des templates d affichage pour conserver une certaine homogénéité entre les différents états. 20

21 3.4 Ajout de sujets prédéfinis dans les catégories Travail effectué Fig. 3.2 Création d un ticket : étape 1 La figure 3.2 p.21 illustre la première étape de l entrée d un ticket telle que je l ai modifiée. La liste déroulante des catégories se met à jour automatiquement en fonction du service choisi. 3.4 Ajout de sujets prédéfinis dans les catégories Afin de permettre aux gestionnaires de mieux répondre aux demandes des utilisateurs, il faut pousser l utilisateur à préciser ses problèmes. Il a également été remarqué par les gestionnaires utilisant le helpdesk, que des sujets de tickets revenaient souvent (Panne d une imprimante, PC en panne,...). J ai donc modifié l application afin qu elle propose un niveau supplémentaire lors de l entrée d un ticket. 1. Choix du service 2. Choix de la catégorie 3. Choix d un sujet prédéfini Pour gérer ces modèles de ticket, j ai ajouté à l interface un éditeur de sujets prédéfinis. Les gestionnaires peuvent dorénavant créer des sujets types au niveau des catégories. Il est possible de prédéfinir le label, le message et la priorité du ticket. Les utilisateurs qui choisissent un sujet prédéfini lors de la création d un ticket, se voient par conséquent proposer un label, un message et une priorité (voir figure 3.3 p.22). Un exemple complet est proposé en annexe, il a été rédigé en tant que documentation pour les gestionnaires et explique comment utiliser ce nouveau concept (voir A.3 p.40). 3.5 Création d une visibilité intermédiaire entre privée et publique pour les tickets Les tickets créés ont une visibilité par défaut. Si la configuration du helpdesk le permet, cette visibilité peut être modifiée par l utilisateur lors de la création du ticket. Un choix doit être effectué entre les trois niveaux de visibilité suivants : DEFAULT : La visibilité par défaut de la configuration sera appliquée (PUBLIC ou PRIVATE) 21

ESUP Portail. ESUP Portail Un ENT universitaire! Contexte. Objectifs d ESUP Portail. Grandes orientations technologiques

ESUP Portail. ESUP Portail Un ENT universitaire! Contexte. Objectifs d ESUP Portail. Grandes orientations technologiques ESUP Portail Un ENT universitaire! ESUP Portail Présentation générale du projet Jean-Michel Antoine Jean-Guy Avelin Raymond Bourges Architecture Intégration au SI de l établissement Développement de canaux

Plus en détail

Alfstore workflow framework Spécification technique

Alfstore workflow framework Spécification technique Alfstore workflow framework Spécification technique Version 0.91 (2012-08-03) www.alfstore.com Email: info@alfstore.com Alfstore workflow framework 2012-10-28 1/28 Historique des versions Version Date

Plus en détail

Compte Rendu d intégration d application

Compte Rendu d intégration d application ISMA 3EME ANNEE Compte Rendu d intégration d application Compte Rendu Final Maxime ESCOURBIAC Jean-Christophe SEPTIER 19/12/2011 Table des matières Table des matières... 1 Introduction... 3 1. Le SGBD:...

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com. Version 2010. Manuel Utilisateur

Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com. Version 2010. Manuel Utilisateur Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com Version 2010 Manuel Utilisateur Access to M2Msoft customer support portal, mgl.m2msoft.com, 2010 release. User manual

Plus en détail

Quel ENT pour Paris 5?

Quel ENT pour Paris 5? Quel ENT pour Paris 5? Objectifs et Enjeux Contexte et ob jectifs du projet Objectifs Mettre à disposition des usagers de l établissement (étudiants, personnels, partenaires, contacts, internautes) : un

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Formation Fonctions Collaboratives

Formation Fonctions Collaboratives 1 Formation Fonctions Collaboratives 2 Introduction Ergonomie Données initiales Messagerie Gestion de ressources Agenda partagé Disque virtuel Publication Sommaire Applications tierces 3 Introduction 4

Plus en détail

Once the installation is complete, you can delete the temporary Zip files..

Once the installation is complete, you can delete the temporary Zip files.. Sommaire Installation... 2 After the download... 2 From a CD... 2 Access codes... 2 DirectX Compatibility... 2 Using the program... 2 Structure... 4 Lier une structure à une autre... 4 Personnaliser une

Plus en détail

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max Note : you need to run all those steps as an administrator or somebody having admin rights on the system. (most of the time root, or using

Plus en détail

Le moteur de workflow JBPM

Le moteur de workflow JBPM Le moteur de workflow Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com http://litis.univ-lehavre.fr/ duvallet/

Plus en détail

Le moteur de workflow JBPM

Le moteur de workflow JBPM Le moteur de Workflow Le moteur de workflow 1 Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com http://litis.univ-lehavre.fr/

Plus en détail

Manuel d utilisation du site web de l ONRN

Manuel d utilisation du site web de l ONRN Manuel d utilisation du site web de l ONRN Introduction Le but premier de ce document est d expliquer comment contribuer sur le site ONRN. Le site ONRN est un site dont le contenu est géré par un outil

Plus en détail

Installation et compilation de gnurbs sous Windows

Installation et compilation de gnurbs sous Windows Installation et compilation de gnurbs sous Windows Installation de l environnement de développement Code::Blocks (Environnement de développement) 1. Télécharger l installateur de Code::Blocks (version

Plus en détail

Introduction. aux architectures web. de Single Sign-On

Introduction. aux architectures web. de Single Sign-On Introduction aux architectures web de Single Sign-On Single Sign-on Authentifier 1 seule fois un utilisateur pour accéder à un ensemble d applications contexte web Nombre croissant d applications ayant

Plus en détail

IMA promotion 2009. Rapport de stage de première année. Stage industriel au Crédit du Nord

IMA promotion 2009. Rapport de stage de première année. Stage industriel au Crédit du Nord DUBRULLE Alain ENSEEIHT IMA promotion 2009 Rapport de stage de première année Stage industriel au Crédit du Nord Sommaire Présentation de l entreprise Le Crédit du Nord 3 La Direction des Systèmes d'information

Plus en détail

Joomla! Création et administration d'un site web - Version numérique

Joomla! Création et administration d'un site web - Version numérique Avant-propos 1. Objectifs du livre 15 1.1 Orientation 15 1.2 À qui s adresse ce livre? 16 2. Contenu de l ouvrage 17 3. Conclusion 18 Introduction 1. Un peu d histoire pour commencer... 19 1.1 Du web statique

Plus en détail

ADMINISTRATION DE ADOBE LIVECYCLE MOSAIC 9.5

ADMINISTRATION DE ADOBE LIVECYCLE MOSAIC 9.5 ADMINISTRATION DE ADOBE LIVECYCLE MOSAIC 9.5 Informations juridiques Copyright 2010 Adobe Systems Incorporated and its licensors. All rights reserved. Administration d Adobe LiveCycle Mosaic 9.5 13 octobre

Plus en détail

BIRT (Business Intelligence and Reporting Tools)

BIRT (Business Intelligence and Reporting Tools) BIRT (Business Intelligence and Reporting Tools) Introduction Cette publication a pour objectif de présenter l outil de reporting BIRT, dans le cadre de l unité de valeur «Data Warehouse et Outils Décisionnels»

Plus en détail

Fiche Produit ClickNDial

Fiche Produit ClickNDial Fiche Produit ClickNDial Utilitaire de numérotation et client annuaire pour Cisco CallManager applications for Cisco Unified Communications Directory Solutions IPS Global Directory Web Directory IPS Popup

Plus en détail

Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces. Utiliser Dragon Naturally speaking. Auteur : François CHAUSSON

Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces. Utiliser Dragon Naturally speaking. Auteur : François CHAUSSON Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Utiliser Dragon Naturally speaking Auteur : François CHAUSSON Date : 1er juillet 2011 Référence : utiliser Dragon.doc Préambule Voici quelques informations

Plus en détail

arcopole Studio Annexe 4 Intégration LDAP et processus d authentification Site du programme arcopole : www.arcopole.fr

arcopole Studio Annexe 4 Intégration LDAP et processus d authentification Site du programme arcopole : www.arcopole.fr arcopole Studio Annexe 4 Intégration LDAP et processus d authentification Site du programme arcopole : www.arcopole.fr Auteur du document : ESRI France Version de la documentation : 1.2.0.0 Date de dernière

Plus en détail

Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces utiliser le Bureau à distance

Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces utiliser le Bureau à distance Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces utiliser le Bureau à distance Auteur : François CHAUSSON Date : 8 février 2008 Référence : utiliser le Bureau a distance.doc Préambule Voici quelques

Plus en détail

Cours Bases de données

Cours Bases de données Informations sur le cours Cours Bases de données 9 (10) séances de 3h Polycopié (Cours + TD/TP) 3 année (MISI) Antoine Cornuéjols www.lri.fr/~antoine antoine.cornuejols@agroparistech.fr Transparents Disponibles

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

WysiUpStudio. CMS professionnel. pour la création et la maintenance évolutive de sites et applications Internet V. 6.x

WysiUpStudio. CMS professionnel. pour la création et la maintenance évolutive de sites et applications Internet V. 6.x WysiUpStudio CMS professionnel pour la création et la maintenance évolutive de sites et applications Internet V. 6.x UNE SOLUTION DE GESTION DE CONTENUS D UNE SOUPLESSE INÉGALÉE POUR CRÉER, MAINTENIR ET

Plus en détail

1-Introduction 2. 2-Installation de JBPM 3. 2-JBPM en action.7

1-Introduction 2. 2-Installation de JBPM 3. 2-JBPM en action.7 Sommaire 1-Introduction 2 1-1- BPM (Business Process Management)..2 1-2 J-Boss JBPM 2 2-Installation de JBPM 3 2-1 Architecture de JOBSS JBPM 3 2-2 Installation du moteur JBoss JBPM et le serveur d application

Plus en détail

Module GPO de Préférences

Module GPO de Préférences Configuration de Windows Server 2008 Active Directory Module GPO de Préférences Introduction Windows Server 2008 apporte son lot de nouveautés et notamment les stratégies de groupe de préférence. En entreprise,

Plus en détail

Vulgarisation Java EE Java EE, c est quoi?

Vulgarisation Java EE Java EE, c est quoi? Paris, le 1 Février 2012 Vulgarisation Java EE Java EE, c est quoi? Sommaire Qu est ce que Java? Types d applications Java Environnements Java Versions de Java Java EE, c est quoi finalement? Standards

Plus en détail

Projet de Java Enterprise Edition

Projet de Java Enterprise Edition Projet de Java Enterprise Edition Cours de Master 2 Informatique Boutique en ligne L objectif du projet de JEE est de réaliser une application de boutique en ligne. Cette boutique en ligne va permettre

Plus en détail

Manuel d'utilisation. Ticket Center Manuel d'utilisation. Ticket Center 2: 1.0 1.1. 17 mai 2013. AdNovum Informatik AG. Mis en circulation

Manuel d'utilisation. Ticket Center Manuel d'utilisation. Ticket Center 2: 1.0 1.1. 17 mai 2013. AdNovum Informatik AG. Mis en circulation Manuel d'utilisation DESCRIPTION: Ticket Center Manuel d'utilisation RELEASE: Ticket Center 2: 1.0 VERSION DE DOCUMENT: 1.1 DATE: 17 mai 2013 AUTEURS: AdNovum Informatik AG STATUT: Mis en circulation AdNovum

Plus en détail

Mathrice et les outils de travail et développement collaboratif

Mathrice et les outils de travail et développement collaboratif Mathrice et les outils de travail et développement collaboratif Philippe Depouilly, Laurent Facq IMB UMR 5251 - Mathrice GDS 2754 21 janvier 2013 (IMB/MATHRICE) Mathrice/Envol 2013 21 janvier 2013 1 /

Plus en détail

Formation à esup-helpdesk

Formation à esup-helpdesk Formation à esup-helpdesk Pascal Aubry IFSIC / Université de Rennes 1 Alexandre Boisseau Université de Brest Ce document est la version 1.1.2 du support de la formation intitulée «Formation à esuphelpdesk»

Plus en détail

Espaces Pédagogiques Pour les Universités Numériques. Un Espace Numérique de Travail centré sur l utilisateur

Espaces Pédagogiques Pour les Universités Numériques. Un Espace Numérique de Travail centré sur l utilisateur Espaces Pédagogiques Pour les Universités Numériques Un Espace Numérique de Travail centré sur l utilisateur Consortium Université Numérique de Strasbourg Université Paris 5 ESC Rouen Université Paris

Plus en détail

Formation Webase 5. Formation Webase 5. Ses secrets, de l architecture MVC à l application Web. Adrien Grand Centrale Réseaux

Formation Webase 5. Formation Webase 5. Ses secrets, de l architecture MVC à l application Web. Adrien Grand <jpountz@via.ecp.fr> Centrale Réseaux Formation Webase 5 Ses secrets, de l architecture MVC à l application Web Adrien Grand Centrale Réseaux Sommaire 1 Obtenir des informations sur Webase 5 2 Composants de Webase 5 Un

Plus en détail

L'intégration de Moodle à l'université Rennes 2 Haute Bretagne

L'intégration de Moodle à l'université Rennes 2 Haute Bretagne L'intégration de Moodle à l'université Rennes 2 Haute Bretagne Intervenant : Arnaud Saint-Georges Centre de Ressources Informatiques de l'université Rennes 2 Haute Bretagne Arnaud.Saint-Georges @uhb.fr.

Plus en détail

Service On Line : Gestion des Incidents

Service On Line : Gestion des Incidents Service On Line : Gestion des Incidents Guide de l utilisateur VCSTIMELESS Support Client Octobre 07 Préface Le document SoL Guide de l utilisateur explique comment utiliser l application SoL implémentée

Plus en détail

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau)

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau) CS WEB Ch 1 Introduction I. INTRODUCTION... 1 A. INTERNET INTERCONNEXION DE RESEAUX... 1 B. LE «WEB» LA TOILE, INTERCONNEXION DE SITES WEB... 2 C. L URL : LOCALISER DES RESSOURCES SUR L INTERNET... 2 D.

Plus en détail

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator opyright 2007 IRAI Manual Manuel

Plus en détail

Catalogue des formations Edition 2015

Catalogue des formations Edition 2015 Antidot - Formations Catalogue des formations Edition 2015 : catalogue_formation_2015 Révision du 06.01.2015 Sommaire!!"##$%&'( )! $*$+,(-'(."##'+.'&( /!,'.0+"1"2%'( /!!."3'( /! $(3&"3"!(-4(5(.$,$1"24'(-'!(6"&#$,%"+!(7('-%,%"+()89:(;(

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Mémoire de stage Promotion 2010 Priscillia VON HOFMANN Abstract Today, the importance

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION GESTION DU CONTENU SITE INTERNET CANATAL. 1 ère Partie. Modification du Contenu du Site WordPress de Canatal

GUIDE D UTILISATION GESTION DU CONTENU SITE INTERNET CANATAL. 1 ère Partie. Modification du Contenu du Site WordPress de Canatal INDUSTRIES CANATAL INC. GUIDE D UTILISATION GESTION DU CONTENU SITE INTERNET CANATAL 1 ère Partie Modification du Contenu du Site WordPress de Canatal Version 1.0 FR 27 février 2013 Page laissée intentionnellement

Plus en détail

Département Informatique 5ème année 2008-2009. Cahier des Charges

Département Informatique 5ème année 2008-2009. Cahier des Charges École Polytechnique de l Université de Tours 64, Avenue Jean Portalis 37200 TOURS, FRANCE Tél. +33 (0)2 47 36 14 14 Fax +33 (0)2 47 36 14 22 www.polytech.univ-tours.fr Département Informatique 5ème année

Plus en détail

New Features. Developed by. BPM Conseil - SARL au capital de 70 000 euros - RCS LYON 479 400 129 9, rue Pierre Blanc - 69001 Lyon - France 1/20

New Features. Developed by. BPM Conseil - SARL au capital de 70 000 euros - RCS LYON 479 400 129 9, rue Pierre Blanc - 69001 Lyon - France 1/20 5 New Features Developed by 1/20 Sommaire 1 Introduction... 3 2 Evolutions des studios de développement et améliorations fonctionnelles... 5 3 Portail Vanilla... 6 3.1 Open Street Maps... 6 3.2 Gestion

Plus en détail

Magento. Magento. Réussir son site e-commerce. Réussir son site e-commerce BLANCHARD. Préface de Sébastien L e p e r s

Magento. Magento. Réussir son site e-commerce. Réussir son site e-commerce BLANCHARD. Préface de Sébastien L e p e r s Mickaël Mickaël BLANCHARD BLANCHARD Préface de Sébastien L e p e r s Magento Préface de Sébastien L e p e r s Magento Réussir son site e-commerce Réussir son site e-commerce Groupe Eyrolles, 2010, ISBN

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v3 Date : 7 May 2014 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax: +49

Plus en détail

PROJET D INFORMATISATION DE LA GESTION DES ABSENCES EN STARTER

PROJET D INFORMATISATION DE LA GESTION DES ABSENCES EN STARTER Année 2008/2009 PROJET D INFORMATISATION DE LA GESTION DES ABSENCES EN STARTER Licence Professionnelle Système informatique et logiciel Responsable du projet : Françoise GREFFIER SOMMAIRE I. PRESENTATION

Plus en détail

Ref. TRDF / 071 : Conception d un séquenceur de test mettant en œuvre des principes de test statistique

Ref. TRDF / 071 : Conception d un séquenceur de test mettant en œuvre des principes de test statistique Ref. TRDF / 071 : Conception d un séquenceur de test mettant en œuvre des principes de test statistique Test industriel des produits développés sur le site, essentiellement des décodeurs de TV numérique.

Plus en détail

Introduction aux principes de la technologie Internet

Introduction aux principes de la technologie Internet 1 Introduction aux principes de la technologie Internet Je suis impliqué dans le commerce électronique depuis un bon bout de temps : j ai vendu des Casios dans les rues de New York! Il y a à peine quelques

Plus en détail

Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service) Vincent Mathieu Pascal Aubry Julien Marchal

Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service) Vincent Mathieu Pascal Aubry Julien Marchal Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service) Vincent Mathieu Pascal Aubry Julien Marchal SSO open source avec CAS Introduction Pourquoi le Single Sign-On? Principes du SSO sur le

Plus en détail

Formation ESUP Portail Cours 4

Formation ESUP Portail Cours 4 Formation ESUP Portail Cours 4 http://www.esup-portail.org 1 Plan Prérequis Outils Normes Esup portail Canal uportal Publication d'un canal Web services 2 Prérequis Java Ant XML XSL/XSLT 3 Outils http://www.esup-portail.org/consortium/espace/normes_1c/tech/build/index.

Plus en détail

Tutoriel de formation SurveyMonkey

Tutoriel de formation SurveyMonkey Tutoriel de formation SurveyMonkey SurveyMonkey est un service de sondage en ligne. SurveyMonkey vous permet de créer vos sondages rapidement et facilement. SurveyMonkey est disponible à l adresse suivante

Plus en détail

TP redondance DHCP. Gillard Frédéric Page 1/17. Vue d ensemble du basculement DHCP

TP redondance DHCP. Gillard Frédéric Page 1/17. Vue d ensemble du basculement DHCP Vue d ensemble du basculement DHCP Dans Windows Server 2008 R2, il existe deux options à haute disponibilité dans le cadre du déploiement du serveur DHCP. Chacune de ces options est liée à certains défis.

Plus en détail

ESPACE COLLABORATIF SHAREPOINT

ESPACE COLLABORATIF SHAREPOINT Conseil de l Europe Service des Technologies de l Information ESPACE COLLABORATIF SHAREPOINT DOSSIER D UTILISATEUR 1/33 Sommaire 1. Présentation de SharePoint... 3 1.1. Connexion... 4 2. Les listes...

Plus en détail

E.N.T. Espace Numérique de Travail

E.N.T. Espace Numérique de Travail E.N.T. Espace Numérique de Travail Portail de l UM2 Outil de communication, de partage, de stockage, Présentation et Modalités d utilisation Page 1 sur 20 Sommaire I. Présentation du portail 3 A. Le concept

Plus en détail

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines)

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Module 1 : Programmer une application informatique Durée

Plus en détail

Les GPO 2012 server R2 (appliqués à Terminal Serveur Edition)

Les GPO 2012 server R2 (appliqués à Terminal Serveur Edition) Les GPO 2012 server R2 (appliqués à Terminal Serveur Edition) Par LoiselJP Le 01/08/2014 Rev. : 01/03/2015 1 Objectifs Dès qu il s agit de placer des paramètres particuliers, on annonce «il suffit d utiliser

Plus en détail

HAUTE DISPONIBILITÉ DE MACHINE VIRTUELLE AVEC HYPER-V 2012 R2 PARTIE CONFIGURATION OPENVPN SUR PFSENSE

HAUTE DISPONIBILITÉ DE MACHINE VIRTUELLE AVEC HYPER-V 2012 R2 PARTIE CONFIGURATION OPENVPN SUR PFSENSE HAUTE DISPONIBILITÉ DE MACHINE VIRTUELLE AVEC HYPER-V 2012 R2 PARTIE CONFIGURATION OPENVPN SUR PFSENSE Projet de semestre ITI soir 4ème année Résumé configuration OpenVpn sur pfsense 2.1 Etudiant :Tarek

Plus en détail

ECLIPSE ET PDT (Php development tools)

ECLIPSE ET PDT (Php development tools) ECLIPSE ET PDT (Php development tools) Eclipse Eclipse est un IDE (Integrated Development Environment)).C estun projet de la Fondation Eclipse visant à développer tout un environnement de développement

Plus en détail

Installer et configurer le serveur de fichier et contrôleur de domaine basé sur samba 3

Installer et configurer le serveur de fichier et contrôleur de domaine basé sur samba 3 Installer et configurer le serveur de fichier et contrôleur de domaine basé sur samba 3 SOMMAIRE INTRODUCTION... 2 PRE-REQUIS... 2 ENVIRONNEMENT TECHNIQUE... 2 MIGRATION DE DONNEES ET DE CONFIGURATION...

Plus en détail

Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager

Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager IBM Workplace : permettre aux personnes de communiquer, de partager l information, quel que soit le terminal

Plus en détail

Exposer ses créations : galerie photos, galerie de médias

Exposer ses créations : galerie photos, galerie de médias CHAPITRE 14 Exposer ses créations : galerie photos, galerie de médias Si l éditeur TinyMCE et le système de liens de Joomla permettent d intégrer ou de lier des médias à un article, ils restent assez limités.

Plus en détail

Architectures web/bases de données

Architectures web/bases de données Architectures web/bases de données I - Page web simple : HTML statique Le code HTML est le langage de base pour concevoir des pages destinées à être publiées sur le réseau Internet ou intranet. Ce n'est

Plus en détail

Installation d un certificat de serveur

Installation d un certificat de serveur Installation d un certificat de serveur Rédacteur : Eric Drezet Administrateur réseau CNRS-CRHEA 06/2004 But du papier : Installer un certificat de serveur en vue de sécuriser l accès au Web Mail avec

Plus en détail

Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service)

Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service) JOSY «Authentification Centralisée» Paris, 6 mai 2010 Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service) Julien Marchal Consortium ESUP-Portail SSO open source avec CAS Introduction Pourquoi

Plus en détail

REALISATION D UN FLIP BOOK

REALISATION D UN FLIP BOOK REALISATION D UN FLIP BOOK I. Préambule Vous disposez de fichiers sources de qualité pour la réalisation de votre flip book. Il est utile de connaître quelques éléments techniques pour la réalisation de

Plus en détail

Créer et partager des fichiers

Créer et partager des fichiers Créer et partager des fichiers Le rôle Services de fichiers... 246 Les autorisations de fichiers NTFS... 255 Recherche de comptes d utilisateurs et d ordinateurs dans Active Directory... 262 Délégation

Plus en détail

ContactForm et ContactFormLight - Gestionnaires de formulaire pour Prestashop Edité par ARETMIC S.A.

ContactForm et ContactFormLight - Gestionnaires de formulaire pour Prestashop Edité par ARETMIC S.A. ContactForm et ContactFormLight - Gestionnaires de formulaire pour Prestashop Edité par ARETMIC S.A. - 1 - PREAMBULE Les conditions générales d utilisation détaillant l ensemble des dispositions applicables

Plus en détail

Guide de l administrateur DOC-OEMCS8-GA-FR-29/09/05

Guide de l administrateur DOC-OEMCS8-GA-FR-29/09/05 Guide de l administrateur DOC-OEMCS8-GA-FR-29/09/05 Les informations contenues dans le présent manuel de documentation ne sont pas contractuelles et peuvent faire l objet de modifications sans préavis.

Plus en détail

Sommaire. Liste des figures

Sommaire. Liste des figures Sommaire Liste des figures Résumé Nos sociétés modernes sont devenues des "sociétés à projets", et tout projet à besoin de méthodes : voir, juger, agir, analyser, planifier, et contrôler. Ce que nous appelons

Plus en détail

SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio

SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio [03/07/09] Sommaire 1 Installation de SQL Server

Plus en détail

Introduction ASP.NET

Introduction ASP.NET 1 Sommaire Introduction... 1 1 Framework... 2 1.1 Général (.NET)... 2 1.2 ASP.NET... 2 2 Prérequis... 2 3 Présentation des bases d un projet ASP.NET... 3 3.1 Création d un projet... 3 3.2 Site Web : Les

Plus en détail

L ergonomie de vos formulaires web permet-elle une expérience utilisateur optimale? QAS Intuitive Search

L ergonomie de vos formulaires web permet-elle une expérience utilisateur optimale? QAS Intuitive Search L ergonomie de vos formulaires web permet-elle une expérience utilisateur optimale? QAS Intuitive Search A l écoute du marché et de ses mutations, Experian Marketing Services a développé un outil de saisie

Plus en détail

Installation FollowMe Q server

Installation FollowMe Q server Installation FollowMe Q server FollowMe Rev 1.00 30 nov 2007 Pré requis FollowMe v5 est un service de Windows et s'installe sur tout poste fonctionnant sous XP Pro, 2000 server, 2003 server. Il utilise

Plus en détail

Table des matières. Statut de ce document

Table des matières. Statut de ce document L architecture du gestionnaire de profils Groupe 1B version 2.5 12 décembre 2003 Table des matières Statut de ce document Cliquez ici pour revenir au début Cliquez ici pour dérouler le diaporama Table

Plus en détail

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C#

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# CHAPITRE 1 Introduction aux web services Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# NetBeans JavaScript Eclipse Objective C Xcode PHP HTML Objectifs du chapitre : Ce

Plus en détail

MATRICE DES FONCTIONNALITES

MATRICE DES FONCTIONNALITES Facilité d utilisation Nouveau! Convivialité d Outlook Nouveau! Smart Technician Client Assistant Installation Configuration instantanée et personnalisable Nouveau! Installation à distance de Technician

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

Zelio S2020 va SR2COM01

Zelio S2020 va SR2COM01 A. Introduction : A. Introduction : Zelio S2020 va SR2COM01 Communication modem via l interface de communication SR2COM01 Modem communication through the modem communication interface SR2COM01 L objectif

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0 Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0 Table des matières Avant-propos................................................ 1 Quel est l objectif de cet ouvrage?............................. 4 La structure

Plus en détail

NOVAXEL ADMINISTRER SON ESPACE CLOUD

NOVAXEL ADMINISTRER SON ESPACE CLOUD NOVAXEL ADMINISTRER SON ESPACE CLOUD Sommaire 1. Enregistrer sa base dans le module d administration... 3 2. Personnaliser l accès au sous domaine.... 5 3. Personnalisation de l accès à la bibliothèque...

Plus en détail

Agenda. Le problème -> La réponse : NADAP Les limites. NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires

Agenda. Le problème -> La réponse : NADAP Les limites. NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires Présentation NADAP Nouvelle Approche Dédiée aux Processus MAJ 17/10/2014 Rafael Gutierrez Agenda Le problème -> La réponse : NADAP Les limites NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires Guides et

Plus en détail

Création, analyse de questionnaires et d'entretiens pour Windows 2008, 7, 8 et MacOs 10

Création, analyse de questionnaires et d'entretiens pour Windows 2008, 7, 8 et MacOs 10 modalisa Création, analyse de questionnaires et d'entretiens pour Windows 2008, 7, 8 et MacOs 10 8 Fonctionnalités de mise en ligne de questionnaires Vous trouverez dans cet opuscule les informations nécessaires

Plus en détail

Architecture Logicielle

Architecture Logicielle Architecture Logicielle Chapitre 3: UML pour la description et la documentation d une architecture logicielle Année universitaire 2013/2014 Semestre 1 Rappel L architecture d un programme ou d un système

Plus en détail

Installation d'un TSE (Terminal Serveur Edition)

Installation d'un TSE (Terminal Serveur Edition) Installation d'un TSE (Terminal Serveur Edition) Par LoiselJP Le 01/05/2013 (R2) 1 Objectifs Le TSE, comprenez Terminal Server Edition est une application de type 'main-frame' de Microsoft qui réside dans

Plus en détail

Java et les bases de données

Java et les bases de données Michel Bonjour http://cuiwww.unige.ch/~bonjour CENTRE UNIVERSITAIRE D INFORMATIQUE UNIVERSITE DE GENEVE Plan Introduction JDBC: API SQL pour Java - JDBC, Java, ODBC, SQL - Architecture, interfaces, exemples

Plus en détail

Formation. Module WEB 4.1. Support de cours

Formation. Module WEB 4.1. Support de cours Formation Module WEB 4.1 Support de cours Rédacteur Date de rédaction F.CHEA 08/02/2012 Les informations contenues dans ce document pourront faire l'objet de modifications sans préavis Sauf mention contraire,

Plus en détail

COURS 5 Mettre son site en ligne! Exporter son site avec WordPress Duplicator Installer un logiciel FTP Faire le suivi des visites de son site avec

COURS 5 Mettre son site en ligne! Exporter son site avec WordPress Duplicator Installer un logiciel FTP Faire le suivi des visites de son site avec COURS 5 Mettre son site en ligne! Exporter son site avec WordPress Duplicator Installer un logiciel FTP Faire le suivi des visites de son site avec Google Analytics Donner votre appréciation du cours!

Plus en détail

Rapport de stage. Développement d un logiciel de vidéoconférence : Enjeux 3. Guillaume DOTT 2009

Rapport de stage. Développement d un logiciel de vidéoconférence : Enjeux 3. Guillaume DOTT 2009 Rapport de stage Développement d un logiciel de vidéoconférence : Enjeux 3 Guillaume DOTT 2009 Maître de stage : Louis Poulette Tutrice : Marie-Paule Muller Remerciements Je tiens à remercier toute l équipe

Plus en détail

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM)

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) LA BOITE A OUTILS DE L ACHETEUR DE BPM Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) La boîte à outils de l acheteur de solution BPM -

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA PLATE-FORME

MISE EN PLACE DE LA PLATE-FORME 1/1/01 GESTION DE CONFIGURATION MISE EN PLACE DE LA PLATE-FORME Notion d agregât L agrégat est un regroupement de plusieurs disques fonctionnels techniques et de sécurité ou espace de disques de stockage

Plus en détail

Chapitre II : Interfaces Interpréteurs de commandes et interfaces graphiques

Chapitre II : Interfaces Interpréteurs de commandes et interfaces graphiques Chapitre II : Interfaces Interpréteurs de commandes et interfaces graphiques Interfaces Un SE a deux fonctions principales : Gestion des ressources matérielles Présentation d'une machine virtuelle à chaque

Plus en détail

Competence Management System (Système de Gestion de Compétences)

Competence Management System (Système de Gestion de Compétences) Dispositif :... 3 Qu est-ce qu un CMS?... 3 Quels sont les dispositifs intégrés à un CMS... 3 Comment envoyer des emails?... 3 Puis-je envoyer des emails seulement à un groupe de personnes?... 4 Comment

Plus en détail

Mise en place d'un serveur d'application SIG au Conseil général de Seine-et-Marne

Mise en place d'un serveur d'application SIG au Conseil général de Seine-et-Marne Mise en place d'un serveur d'application SIG au Conseil général de Seine-et-Marne Conférence francophone ESRI 2006 12 octobre Issy-les-Moulineaux Conseil général de Seine-et-Marne Direction Générale des

Plus en détail

Guide d utilisation et d administration

Guide d utilisation et d administration Guide d utilisation et d administration Guide d utilisation et d administration l Sommaire Logo Vtiger...1 Chapitre 1. Premières étapes...5 Devenir un utilisateur...5 Installation sur PC et autres conditions...5

Plus en détail

Introduction 3. GIMI Gestion des demandes d intervention 5

Introduction 3. GIMI Gestion des demandes d intervention 5 SOMMAIRE Gestion Help Desk de - parc Service Desk Introduction 3 GIMI Gestion des demandes d intervention 5 1 Schéma de principe et description des rôles 6 2 Principe de fonctionnement 8 Interface Demandeur

Plus en détail

La persistance des données dans les applications : DAO, JPA, Hibernate... COMPIL 2010 francois.jannin@inp-toulouse.fr 1

La persistance des données dans les applications : DAO, JPA, Hibernate... COMPIL 2010 francois.jannin@inp-toulouse.fr 1 La persistance des données dans les applications : DAO, JPA, Hibernate... COMPIL 2010 francois.jannin@inp-toulouse.fr 1 Plan 1. Généralités sur la persistance des données dans les applications 2. La connection

Plus en détail

http://www.bysoft.fr

http://www.bysoft.fr http://www.bysoft.fr Flash Slideshow Module for MagentoCommerce Demo on http://magento.bysoft.fr/ - Module Slideshow Flash pour MagentoCommerce Démonstration sur http://magento.bysoft.fr/ V3.0 ENGLISH

Plus en détail

Formation propriétaires de collection de sites CORE. 17/01/2013 V1.0 Décembre 2012 1

Formation propriétaires de collection de sites CORE. 17/01/2013 V1.0 Décembre 2012 1 Formation propriétaires de collection de sites CORE 17/01/2013 V1.0 Décembre 2012 1 SOMMAIRE Collection de sites, sous-sites et contenu Les Listes Les bibliothèques de documents Les pages La Navigation

Plus en détail