L aide personnalisée

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L aide personnalisée"

Transcription

1 L aide personnalisée

2 Objectifs Proposer des éléments de cadrage à partir des textes officiels Aider les équipes d écoles à mettre en œuvre des démarches pédagogiques Formuler des problématiques qui engageront à la réflexion et à la production d outils

3 Déroulement Présentation des repères institutionnels Le dispositif d aide personnalisée Travaux de groupes

4 Le cadre institutionnel Au niveau de l école Le conseil des maîtres propose à l IEN l ensemble du dispositif d aide personnalisée au sein de l école comprenant : Le repérage des difficultés des élèves ; L organisation hebdomadaire des aides personnalisées ; Les modalités d évaluation. L effet des aides personnalisées se traduit par des progrès de l élève qui lui permettent d atteindre sur le long terme les compétences du palier 1 (fin CE1) et du palier 2 (fin de CM2) du socle commun. Le dispositif validé par l IEN est inscrit dans le projet d école.

5 Le cadre institutionnel Au niveau de la classe et du cycle (première partie) Le maître de la classe effectue le repérage des élèves. Il se réfère aux différents outils d évaluation, à l évaluation du travail scolaire des élèves Outils d évaluation : évaluations GS/CP : cf. CDRom «Evaluation et aide aux apprentissages» ; évaluations CE1 de l année dernière ; évaluations départementales CE2 ; différents outils consultables sur le site du ministère «banqoutils» ; évaluations CM2 de l année dernière.

6 Le cadre institutionnel Au niveau de la classe et du cycle (deuxième partie) De manière générale pour les évaluations diagnostiques de début d année comme pour les évaluations en cours d année, on veillera à utiliser sur une école les mêmes outils pour chaque niveau. L aide d autres enseignants peut être sollicitée. Les enseignants spécialisés peuvent notamment apporter leur expertise, mais aussi les enseignants du cycle qui connaissent l élève. La liste des élèves proposés est présentée en conseil des maîtres ou conseil de cycle.

7 Le cadre institutionnel Au niveau de la classe et du cycle (troisième partie) La liste peut évoluer au cours de l année en fonction d évolutions constatées ou de besoins nouveaux ; Le maître de la classe met en œuvre l aide personnalisée ; Il en assure la coordination quand il ne la conduit pas entièrement lui-même.

8 Le cadre institutionnel Au niveau de la classe et du cycle (quatrième partie) L adhésion des parents et de l enfant est indispensable afin que l aide personnalisée trouve sa pleine efficacité. L adhésion des parents ne se réduit pas à un accord de principe ; il est important de leur présenter le projet d aide afin qu ils en comprennent le but (cf. le document sur la contractualisation avec la famille). Un échange aura lieu aussi avec l élève, c est essentiel pour qu il ne ressente pas l aide personnalisée comme une stigmatisation, voire une punition ; qu il se sente partie prenante de cette démarche est un gage de réussite, que l élève engage réellement sa participation en tant que sujet d apprentissage est une condition très importante.

9 Le dispositif d aide Enjeux Mieux faire réussir les élèves rencontrant des difficultés Sans externaliser la réponse à la difficulté scolaire Faire correspondre l offre d aide aux besoins des élèves Savoir organiser pour donner du contenu

10 1 Différenciation pédagogique dans la classe 2 Aide personnalisée (travail en petits groupes) Élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages 4 Aide spécialisée à dominante pédagogique 3 PPRE Programmes personnalisés de réussite éducative

11 Élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages Les difficultés sont inhérentes à tout apprentissage ; elles se manifestent par comparaison aux compétences attendues. L école apporte des réponses variées ( voir tableau page suivante ) Lorsque pour un élève il existe un PPRE, l aide personnalisée peut s inscrire dans ce cadre comme une modalité de réponse complémentaire aux autres.

12 Le premier lieu de traitement de la difficulté scolaire est bien la classe Les élèves rencontrant des difficultés lourdes et persistantes continuent à être suivis par le RASED : l intervention au sein de la classe est privilégiée (co-intervention)

13 Evaluation(s) Dispositif Modalité Encadrement Objectif difficultés d apprentissage au quotidien difficultés importantes ou moyennes dans les apprentissages fondamentaux du socle commun: lecture, écriture, production d écrit, calcul difficultés avérées à comprendre et à apprendre Différenciation pédagogique PPRE Aise spécialisée à dominante pédagogique RASED au sein du groupe classe dans et hors de la classe dans et hors de la classe mais dans l école le maître de la classe une prise en charge collective: le maître de la classe, l équipe pédagogique et la famille sous la responsabilité du directeur les maîtres spécialisés Gérer l hétérogénéité de la classe Maîtriser les connaissances et les compétences indispensables à la fin d un cycle Prévenir l installation d une difficulté et remédier difficultés passagères d apprentissage Aide personnalisée, travail en groupes restreints hors de la classe (60 heures) le maître de la classe ou d autres enseignants de l école (ou du secteur) Mettre l élève en situation de réussite dans le groupe classe lacunes importantes en français et en mathématiques grande difficulté sociale et scolaire Stage de remise à niveau Programme de Réussite Educative Temps de vacances Hors du temps scolaire des enseignants volontaires Enseignant volontaire ou intervenant extérieur Etendre l enseignement dans le cadre du service public Permettre la réussite du parcours de l élève «après l école» Accompagnement éducatif Temps périscolaire, après les cours, 2 heures des enseignants volontaires, assistants d éducation, intervenants extérieurs Aider aux devoirs et aux leçons,activités culturelles et artistiques, activités sportives, pratique des langues

14 La différenciation pédagogique dans la classe Diversification des stratégies pédagogiques permettant d adapter l enseignement aux besoins et aux compétences des élèves Accompagner les élèves dans les activités d apprentissage

15 L aide personnalisée Ce qu elle n est pas Une étude surveillée Un atelier périscolaire La reprise à l identique des activités en classe entière

16 L aide personnalisée Ce qu elle est (1 ) Permet une relation pédagogique différente Favorise la motivation et l envie d apprendre, de progresser Favorise le dialogue pédagogique avec l élève. Le dialogue pédagogique favorise le retour réflexif sur les activités d apprentissage ; le passage par la verbalisation permet peu à peu à l élève : de prendre conscience du sens de l activité, de la relier à un ensemble de connaissances et de compétences ; de prendre conscience des procédures qu il a utilisées ; de mieux identifier ses points de blocage grâce à l aide de l enseignant. Le dialogue pédagogique permet à l issue d une séance d aide personnalisée : de verbaliser ce que l on a appris, les points que l on a clarifiés de préciser la façon dont on peut réutiliser connaissances ou méthodes, ce qui prépare au transfert des connaissances. Le passage par la verbalisation est une des conditions de l appropriation des connaissances et des savoir faire.

17 L aide personnalisée pour faire quoi? Permettre aux élèves rencontrant des difficultés de bénéficier du petit groupe pour acquérir ou consolider des compétences, pour se doter d outils

18 L aide personnalisée pour faire quoi? Développer chez l élève : les connaissances et les savoir-faire scolaires ; les méthodes de travail ; les capacités cognitives ; l autonomie. Objectif essentiel de l aide personnalisée.au terme du dispositif l élève peut se passer du guidage objectif de l enseignant, parce qu il a progressivement construit et intériorisé des stratégies d aide pour lui-même qu il pourra utiliser dans la classe.

19 L aide personnalisée pour faire quoi? Développer chez l élève : l activité réflexive : réfléchir sur le sens et la nature de la tâche, sur ses erreurs et ses succès, sur la manière d apprendre ; la mobilisation et l utilisation des connaissances et des savoir-faire.

20 Quels élèves? des élèves dont les besoins ont été identifiés avec précision dans le domaine de la maîtrise de la langue et des mathématiques ; dont le nombre et la liste évoluent au cours de l année ; sur des périodes de six semaines environ.

21 Quelle démarche? Elève Formulation précise des objectifs Projet d aide : clarté + concision Famille Apprentissages dans la classe Cohérence Autres formes d aide

22 Et les maîtres des réseaux? Intervention des maîtres E prioritairement auprès des élèves de cycle 2 présentant des difficultés lourdes, éventuellement auprès des élèves de CE2 en très grande difficulté. Cela n exclut pas l intervention des enseignants de cycle 2 auprès de leurs élèves.

23 Organiser pour être efficace (1 ) Analyse des résultats aux évaluations Connaissance que l enseignant a de l élève (à partir des observables dans la classe) Définition précise des compétences à travailler DIAGNOSTIC

24 Organiser pour être efficace ( 2 ) Modalités d évaluation Elaboration des séquences Constitution des groupes Bilan final Mise en œuvre de l aide personnalisée Outils de suivi Temps de régulation Bilan intermédiaire

25 Outils de suivi Outils de suivi pour le maître : sorte de tableau de bord permettant de matérialiser les progrès de l élève. Outils de suivi pour l élève : ils peuvent consister en un document sur lequel l élève formule ce qu il a compris et appris ; on peut aussi les concevoir comme un document plus formalisé où l on fait figurer les compétences et les sous compétences travaillées, l élève, dans une démarche de co-évaluation avec le maître y reporte régulièrement ses acquis ; cette pratique vise à développer sa participation active et sa responsabilité à l égard du dispositif d aide personnalisée.

26 Modalités d évaluation (1 ) L évaluation intervient au cours du dispositif pour apprécier les progrès de l élève (elle permet de réguler éventuellement l action de l enseignant) ou à l issue du nombre de séances prévues ; elle est en relation avec les objectifs de départ ; elle ne doit pas seulement viser la restitution de connaissances mais aussi le réinvestissement de savoirs et de savoir faire dans des situations décontextualisées. Les résultats de l évaluation permettent d établir le bilan : Bilan intermédiaire : il s agit d une évaluation au cours de l aide personnalisée ; il peut aboutir à l arrêt de la prise en charge si les objectifs sont atteints ;

27 Modalités d évaluation (2 ) Bilan final à l issue de la période de prise en charge envisagée : ce bilan va conduire soit à l arrêt de la prise en charge (et donc à la constitution d un autre groupe) soit à la poursuite si c est nécessaire. Dans les deux cas, ce qui importe c est la compréhension par l élève des décisions prises, il convient donc de lui rendre explicites les raisons soit de la poursuite soit de l arrêt de la prise en charge. Cela sera facilité si l on a mis en place des outils de suivi gérés par l élève avec l aide de l enseignant.

28 Pour affiner le repérage et bien identifier la nature des difficultés : exploiter les évaluations Observer les élèves en cours de production Analyser les erreurs et les difficultés Se référer aux compétences intermédiaires

29 Cycle 3 : compétences attendues à la fin du CM2 Lire avec aisance (à haute voix, silencieusement) un texte Lire silencieusement un texte littéraire ou documentaire et le comprendre Connaissances et compétences à construire Reconnaître, identifier les mots (automaticité) Déchiffrer des mots inconnus Posséder un répertoire de références littéraires Connaître les caractéristiques des différents types de textes Maîtriser un bagage lexical diversifié Lire les phrases en effectuant les bons regroupements et en reconnaissant les marques nécessaires à la compréhension Comprendre le rôle de la ponctuation Identifier et traiter correctement les substituts des noms (pronoms, substituts nominaux) Comprendre le rôle des connecteurs qui assurent les relations entre les énoncés successifs du texte Adopter des stratégies variées pour mieux comprendre

30 Si nécessaire renforcement de la reconnaissance des mots Exploration et mise en relation des œuvres littéraires Travail sur le lexique ATELIERS DE LECTURE Travail sur la compréhension des structures syntaxiques Travail sur la cohésion du texte

31 Rôle de l IEN et de l équipe de circonscription Dans la mise en place Dans le suivi

DOCUMENTS et OUTILS PPRE

DOCUMENTS et OUTILS PPRE Académie de Besançon Commission académique PPRE Octobre 2008 DOCUMENTS et OUTILS PPRE TITRE : EXEMPLES DE PPRE PROPOSES EN COLLEGE OBJET- DESTINATION : EQUIPE PEDAGOGIQUE - ENSEIGNANTS GUIDE D UTILISATION:

Plus en détail

Titre du projet : Ecole(s) concernée(s) :.. Circonscription(s) :..

Titre du projet : Ecole(s) concernée(s) :.. Circonscription(s) :.. Projet pédagogique EPS détaillé impliquant des intervenants extérieurs Document de référence à joindre à la fiche projet de toute demande d agrément (formulaires 2 et 3) Nom de la structure CENTRE EQUESTRE

Plus en détail

NOTE DE SERVICE N 7-2. Inspections

NOTE DE SERVICE N 7-2. Inspections INSPECTION ACADÉMIQUE Année scolaire 2015-2016 DES PYRÉNÉES ATLANTIQUES Circonscription ANGLET Ecole des Arènes 64100 Bayonne ce.ienanglet@ac-bordeaux.fr tel : 05 59 59 37 37 L Inspectrice de l Education

Plus en détail

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE AFPA AUVERGNE V.04/06 Sommaire OBJECTIF du LIVRET D APPUI TECHNIQUE...2 LE TUTORAT DANS LA LOI...3 CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION DES TUTEURS EN ENTREPRISE...4

Plus en détail

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation 5648 14/03/2016 Mise à jour de certaines dispositions reprises dans la circulaire 5038 du 22/10/2014 concernant l organisation des visites et stages dans l enseignement secondaire ordinaire et spécialisé

Plus en détail

Préparation au Bachelor- Toulouse

Préparation au Bachelor- Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation au Bachelor- Toulouse SOMMAIRE : I. Concours BACHELOR, pourquoi une

Plus en détail

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Cette nouvelle édition de CAP MATHS CP reste fidèle aux choix de la première édition. Ses fondements reposent toujours : Sur les recommandations des

Plus en détail

1. Analyse du diagnostic

1. Analyse du diagnostic Projet d'école 2011-2015 Nom des écoles du groupe scolaire public de Romillé : Ecole maternelle Anne Sylvestre Ecole élémentaire Jean de la Fontaine Type : Code UAI : MATERNELLE / ELEMENTAIRE 0352017C/0351025Z

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION 1525, chemin du Lavarin 84083 Avignon cedex 2 Mai 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

APPRENDRE A L ECOLE. Sylvie Coustier CPAIEN Oullins 2014/2015

APPRENDRE A L ECOLE. Sylvie Coustier CPAIEN Oullins 2014/2015 APPRENDRE A L ECOLE Sylvie Coustier CPAIEN Oullins 2014/2015 149 Présents Fil rouge conférence 24,40% n ont pas rendu la feuille 54,04% 29, 64% ne sont pas convaincus par la suppression des devoirs 45,96%

Plus en détail

DES OUTILS PÉDAGOGIQUES

DES OUTILS PÉDAGOGIQUES DES OUTILS AU SERVICE DE LA FORMATION DE LA PERSONNE & DU Depuis plus de 70 ans, La Jeunesse au Plein Air milite pour le départ de tous les enfants en vacances. Elle soutient ainsi financièrement le départ

Plus en détail

DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE

DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE Zine-Eddine SEFFADJ Maître de conférence Chargé des

Plus en détail

COHESION SOCIALE LE PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE -=-=-=-

COHESION SOCIALE LE PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE -=-=-=- COHESION SOCIALE LE PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE -=-=-=- I BASES REGLEMENTAIRES Le plan de cohésion sociale (programmes 15 et 16) et la loi n 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation pour la cohésion

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Année universitaire 2014/2015. Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Année universitaire 2014/2015. Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines IUT Nantes Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines GUIDE DU TUTEUR I.U.T. 3 rue du Maréchal Joffre B.P. 34103 44041 Nantes Cedex 1 Responsable pédagogique de la licence : Yvan BAREL Tél.

Plus en détail

Coordonnées du stagiaire : Nom Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Nom Lycée. Tél.

Coordonnées du stagiaire : Nom Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Nom Lycée. Tél. Coordonnées du stagiaire : Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Lycée Dates de stage Coordonnées du tuteur entreprise : Entreprise CHARTE REGIONALE D ACCUEIL Une procédure d organisation

Plus en détail

Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand

Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand Objectif spécifique 3.9.1.2 Mobiliser des employeurs et des entreprises dans les parcours d insertion La

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE POUR 2011-2012 BTS COMPTABILITE GESTION DES ORGANISATIONS DE COLOMBES

PROJET PEDAGOGIQUE POUR 2011-2012 BTS COMPTABILITE GESTION DES ORGANISATIONS DE COLOMBES PROJET PEDAGOGIQUE POUR 2011-2012 BTS COMPTABILITE GESTION DES ORGANISATIONS DE COLOMBES PROJET PEDAGOGIQUE POUR 2011-2012 BTS COMPTABILITE GESTION DES ORGANISATIONS LYCEE GUY DE MAUPASSANT DE COLOMBES

Plus en détail

la possibilité aux élèves de finaliser le choix de leur parcours de formation, sans pour autant effectuer un choix définitif de champ professionnel.

la possibilité aux élèves de finaliser le choix de leur parcours de formation, sans pour autant effectuer un choix définitif de champ professionnel. La classe de 3 ème préparatoire aux formations professionnelles Document d accompagnement pédagogique I- Le cadre réglementaire Il est défini par la circulaire n 2011-128 du 26 aout 2011, publiée au BO

Plus en détail

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de procédé de fabrication», en intégrant :

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de procédé de fabrication», en intégrant : Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP «Conduite de procédé de fabrication» Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat

Plus en détail

2 rue des renards 44 300 Nantes Tél : 02.40.94.06.05 E-mail : lespep44@lespep.org LE SAPAD. Service d Aide Pédagogique à Domicile

2 rue des renards 44 300 Nantes Tél : 02.40.94.06.05 E-mail : lespep44@lespep.org LE SAPAD. Service d Aide Pédagogique à Domicile LE SAPAD Service d Aide Pédagogique à Domicile SOMMAIRE I) Présentation du SAPAD A) Qu est-ce que le SAPAD?...P.3 B) Le cadre légal...p.3 C) Les partenaires...p.4 II) Les activités A) Qui peut bénéficier

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES Diplôme d Etat d éducateur spécialisé Guide à l'intention des membres de jurys de validation des acquis de l'expérience 1 / 26 Notice explicative Vous allez prochainement

Plus en détail

THEME : L activité de l enseignant et les apprentissages des élèves. 1. L activité de l enseignant : attentes institutionnelles

THEME : L activité de l enseignant et les apprentissages des élèves. 1. L activité de l enseignant : attentes institutionnelles THEME : L activité de l enseignant et les apprentissages des élèves 1. L activité de l enseignant : attentes institutionnelles Références : - Référentiel des compétences professionnelles des métiers du

Plus en détail

Groupe «Math, TICE et surdité»

Groupe «Math, TICE et surdité» Sommaire Groupe «Math, TICE et surdité» Compte-rendu d activités Deux années de 2008 à 2010 - Présentation de travaux du groupe - Adresse des sites pour l accès aux travaux du groupe - Points essentiels

Plus en détail

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION ET DE LA FORMATON DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE -------------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

Mes Périodes de Formation en Milieu Professionnel

Mes Périodes de Formation en Milieu Professionnel BP 90112 83183 Six-Fours les Plages cedex : 04.94.34.80.08 : 04.94.25.47.92 ce0831354w@ac-nice.fr www.ac-nice.fr/coudouliere/ 1 ère Baccalauréat Professionnel Accueil et Relation aux Clients et aux Usagers

Plus en détail

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes DECISION 2006-01 Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes Contrôles périodiques auxquels sont soumis les commissaires aux comptes Définition du cadre, des orientations, et des modalités des

Plus en détail

AIDE POUR L ENSEIGNANT NOUVELLEMENT AFFECTÉ en SEGPA

AIDE POUR L ENSEIGNANT NOUVELLEMENT AFFECTÉ en SEGPA AIDE POUR L ENSEIGNANT NOUVELLEMENT AFFECTÉ en SEGPA S E G P A Section d' Général et Professionnel Adapté I. LA DIMENSION INSTITUTIONNELLE 1.1 La SEGPA fait partie du collège La SEGPA fait partie intégrante

Plus en détail

Circulaire du 2 novembre 2010

Circulaire du 2 novembre 2010 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique NOR : MTSF1024195C Circulaire du 2 novembre 2010 Relative aux modalités d accueil des élèves de l enseignement secondaire

Plus en détail

PROJET RANDONNEE SPORTIVE 2010-2011

PROJET RANDONNEE SPORTIVE 2010-2011 PROJET RANDONNEE SPORTIVE 2010-2011 Projet Randonnée Sportive 2010-2010 Classes de 4 ème Descriptif du projet : L équipe d Education Physique et Sportive du collège Michel DEBRE propose de mettre en place

Plus en détail

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Les missions de la CAPEB (régionale et départementale) Le positionnement de la fonction emploi-rh Le référentiel

Plus en détail

Sommaire. Une littérature de jeunesse à partager avec les très jeunes enfants (0/3 ans)

Sommaire. Une littérature de jeunesse à partager avec les très jeunes enfants (0/3 ans) FORMATIONS Dans une optique d ouverture culturelle et de plaisir, L.I.R.E. à Paris propose aux tout-petits accompagnés de leurs parents ou de professionnels référents, un éveil aux livres. L association

Plus en détail

ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE

ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE Entre La Fédération nationale du personnel d encadrement des industries chimiques et connexes Branche VAD CFE/CGC, la Fédération

Plus en détail

S. EL MENDILI. Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com

S. EL MENDILI. Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com ADAPTATION DE LA FORMATION EN COMMUNICATION AUX NOUVEAUX METIERS S. EL MENDILI Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com INTRODUCTION Un des

Plus en détail

Animateur/Coordinateur de réseaux

Animateur/Coordinateur de réseaux CAHIER DES CHARGES Animateur/Coordinateur de réseaux Dossier suivi par : Annabelle Antal Adresses de retour de la proposition avant le vendredi 8 mars 2013 à 16 heures - Envoi par courrier : Centre INRA

Plus en détail

PREAMBULE. Eurinfac est positionné sur le champs des Savoirs de Base depuis 2004.

PREAMBULE. Eurinfac est positionné sur le champs des Savoirs de Base depuis 2004. Certification OPQF Objectifs Acquérir ou consolider des notions indispensables en français, mathématiques et raisonnement logique afin de développer son autonomie dans le cadre professionnel (expression

Plus en détail

Fédérer vos équipes pour positiver le changement

Fédérer vos équipes pour positiver le changement Fédérer vos équipes pour positiver le changement Cohésion et performance opérationnelle Le paramètre essentiel pour qu un changement devienne avant tout une opportunité pour l entreprise est la création

Plus en détail

Evaluateur du projet : UMR EFTS, Université de Toulouse

Evaluateur du projet : UMR EFTS, Université de Toulouse Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ÉTAPE SUR L EVALUATION AU 31 DÉCEMBRE 2010 RÉDIGÉE PAR

Plus en détail

Page 1. Juin 2015. RADDHO, Mermoz x Pyrotechnie, Villa N 11 Email: raddho@orange.sn, Tél : 33 865 00 30

Page 1. Juin 2015. RADDHO, Mermoz x Pyrotechnie, Villa N 11 Email: raddho@orange.sn, Tél : 33 865 00 30 Organisation Non Gouvernementale ayant Statut spécial à l ECOSOC aux Nations Unies, membre observateur à la Commission Africaine des Droits de l Homme et des Peuples (CADHP) de l Union Africaine Juin 2015

Plus en détail

relatif à l unité d enseignement «Pédagogie Initiale Commune de formateur» (PICF).

relatif à l unité d enseignement «Pédagogie Initiale Commune de formateur» (PICF). REFERENTIEL INTERNE DE FORMATION ET DE CERTIFICATION RELATIF A L UNITE DE PEDAGOGIE INITIALE COMMUNE DE FORMATEUR PREAMBULE Les dispositions du présent référentiel sont prises en application de l arrêté

Plus en détail

Livret d accueil. Cap emploi 50

Livret d accueil. Cap emploi 50 Livret d accueil Cap emploi 50 Cap emploi 50 est un service de l association Handicap & Emploi Ce service vise à favoriser l embauche et la formation des personnes handicapées Mis à jour 4 mars 2016 Page

Plus en détail

Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social

Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social Les échanges de bonnes pratiques dans le secteur social et médico-social trouvent aujourd hui un vecteur privilégié au

Plus en détail

Organiser l achat groupé de produits, services ou marchandises

Organiser l achat groupé de produits, services ou marchandises Organiser l achat groupé de produits, services ou marchandises Objectif Assurer un des achats utiles, efficaces et respectueux de l environnement pour des produits, des services, des marchandises ou des

Plus en détail

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie 1- Création du certificat de spécialisation (CS) 2- Outil d appui pour la mise en place

Plus en détail

Service d Assistance Pédagogique A Domicile d EURE et LOIR

Service d Assistance Pédagogique A Domicile d EURE et LOIR Service d Assistance Pédagogique A Domicile d EURE et LOIR SERVICE D'ASSISTANCE PEDAGOGIQUE A DOMICILE DES PEP D EURE ET LOIR 83, RUE DE FRESNAY 28000 CHARTRES TEL. 02.37.88.14.12. FAX 02.37.99.74.35 E-MAIL

Plus en détail

NANTES METROPOLE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU PATRIMOINE IMMOBILIER ECONOMIQUE COMMUNAUTAIRE RAPPORT DE PRESENTATION

NANTES METROPOLE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU PATRIMOINE IMMOBILIER ECONOMIQUE COMMUNAUTAIRE RAPPORT DE PRESENTATION 1 NANTES METROPOLE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU PATRIMOINE IMMOBILIER ECONOMIQUE COMMUNAUTAIRE RAPPORT DE PRESENTATION CARACTERISTIQUES DU SERVICE DELEGUE 2 PREAMBULE Nantes Métropole a confié la gestion

Plus en détail

Séminaire National sur le Thème : «Développement des Compétences : un défi pour l entreprise algérienne à l heure de la globalisation des échanges»

Séminaire National sur le Thème : «Développement des Compétences : un défi pour l entreprise algérienne à l heure de la globalisation des échanges» Séminaire National sur le Thème : «Développement des Compétences : un défi pour l entreprise algérienne à l heure de la globalisation des échanges» Gestion des compétences La démarche de Sonelgaz MOHAND

Plus en détail

Délibération n 120 du 26 septembre 2005 relative aux modalités de scolarisation des enfants en situation de handicap ou présentant un trouble

Délibération n 120 du 26 septembre 2005 relative aux modalités de scolarisation des enfants en situation de handicap ou présentant un trouble relative aux modalités de scolarisation des enfants en situation de handicap ou présentant un trouble invalidant de la santé à l'école primaire Article 4 Le directeur de l école coordonne, dans l école,

Plus en détail

Epreuve E6 PROJET ET PRATIQUES DE LA COMMUNICATION

Epreuve E6 PROJET ET PRATIQUES DE LA COMMUNICATION Epreuve E6 PROJET ET PRATIQUES DE LA COMMUNICATION Épreuve orale - durée 40 minutes - Coefficient 4 U6 1. Finalités et objectifs L objectif visé est d apprécier l aptitude du candidat à conduire un projet

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE OPTION «EN STRUCTURE»

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE OPTION «EN STRUCTURE» BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE OPTION «EN STRUCTURE» Guide d élaboration du plan de formation incluant les PFMP Document d aide à destination des équipes d établissement

Plus en détail

Pilotage pédagogique : groupes départementaux 2013-2014

Pilotage pédagogique : groupes départementaux 2013-2014 Pilotage pédagogique : groupes départementaux 2013-2014 SOCLE COMMUN DE CONNAISSANCES ET DE COMPÉTENCES Groupes départementaux Pilotes Axes de travail pour 2013-2014 et ENVISAGÉES LA MAÎTRISE DE LA LANGUE

Plus en détail

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Réunion du GT CSFPE réforme territoriale L accompagnement RH de la réforme 16 juin 2015 1 Ordre du jour 1. Point d actualité et retour sur les

Plus en détail

PARTENARIAT EDITORIAL*

PARTENARIAT EDITORIAL* 7 e APPEL D OFFRES 2017 2019 PARTENARIAT EDITORIAL* * Le partenariat éditorial est ouvert à des éditeurs juridiques et techniques pouvant satisfaire le besoin d information des cabinets sur la matière

Plus en détail

Courriel:hugues.drouin@globetrotter.net Site web du département: http//tad.cegepbceapp.qc.ca Discipline: Administration

Courriel:hugues.drouin@globetrotter.net Site web du département: http//tad.cegepbceapp.qc.ca Discipline: Administration SESSION AUTOMNE 2010 PROGRAMME DE TECHNIQUE DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.BA PLAN DE COURS Titre du cours: L entreprise et le monde No du cours: 401-300-BA Préalable: aucun Pondération: 2-1-3 Code

Plus en détail

Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport (DE-JEPS), spécialité perfectionnement sportif, mention Basket-Ball

Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport (DE-JEPS), spécialité perfectionnement sportif, mention Basket-Ball Formation aux : Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport (DE-JEPS), spécialité perfectionnement sportif, mention Basket-Ball Diplôme d Entraîneur Fédéral de Basket-Ball (DEFB)

Plus en détail

L entretien professionnel. les clés pour le réussir

L entretien professionnel. les clés pour le réussir L entretien professionnel les clés pour le réussir L essentiel à retenir. Redéfini par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale, l entretien

Plus en détail

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Réunion du GT CSFPE réforme territoriale L accompagnement RH de la réforme 27 mai 2015 1 Le calendrier 22 avril 2015 : communication en Conseil

Plus en détail

Mise en place du réseau 12 novembre 2009.

Mise en place du réseau 12 novembre 2009. Mise en place du réseau 12 novembre 2009. Rappel du contexte. La période actuelle est marquée par un certain nombre d interrogations, voire d inquiétudes, sur la mise en place des politiques enfance/jeunesse

Plus en détail

ÉPREUVE E 1 : PRÉPARATION D UNE INTERVENTION U 1 coefficient 4

ÉPREUVE E 1 : PRÉPARATION D UNE INTERVENTION U 1 coefficient 4 ANNEXE II c : DÉFINITION DES ÉPREUVES ÉPREUVE E 1 : PRÉPARATION D UNE INTERVENTION U 1 coefficient 4 À partir du dossier de définition d une installation de production d énergie utilisant une énergie renouvelable,

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

Cours. Outils de recherche d emploi ISP-3029-2 Second cycle du secondaire

Cours. Outils de recherche d emploi ISP-3029-2 Second cycle du secondaire Cours Outils de recherche d emploi ISP-3029-2 Second cycle du secondaire Situation du cours Outils de recherche d emploi Programme d études Intégration socioprofessionnelle Dimension Choix professionnel

Plus en détail

l Enseignement spécialisé en Communauté française

l Enseignement spécialisé en Communauté française l Enseignement spécialisé en Communauté française Sommaire Sommaire Le droit à l éducation pour chaque enfant, pour chaque adolescent. Le transport est gratuit vers l école (selon la réglementation) L

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OUTILS

METHODOLOGIE ET OUTILS METHODOLOGIE ET OUTILS OUTIL POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER CHANTIE ECOLE Contexte Les formations courtes (2 à 5 jours) sont adaptées à un public en emploi. Elles conviennent aux indépendants

Plus en détail

Annexe 2. Descriptif de l expérimentation des classes d immersion bilingues

Annexe 2. Descriptif de l expérimentation des classes d immersion bilingues cadémie de Nancy-Metz d immersion en anglais à l école élémentaire Cette action est une expérimentation qui relève de l article 34 Ecole Jean Jaurès 25 boulevard Jean Jaurès 54000 Nancy Tél. 03 83 40 32

Plus en détail

Publicis Groupe Pacte Mondial Communication on Progress 2009 Année 2008 * * *

Publicis Groupe Pacte Mondial Communication on Progress 2009 Année 2008 * * * Publicis Groupe Pacte Mondial Communication on Progress 2009 Année 2008 * * * Je renouvelle l engagement pris par Publicis Groupe en 2003, visant à appliquer et respecter les 10 principes du Pacte Mondial,

Plus en détail

Déploiement d un environnement numérique de travail (ENT) dans les écoles du premier degré de l Académie de Nantes

Déploiement d un environnement numérique de travail (ENT) dans les écoles du premier degré de l Académie de Nantes Déploiement d un environnement numérique de travail (ENT) dans les écoles du premier degré de l Académie de Nantes Dossier de presse Contact presse Rectorat : Laurence Veteau - Tél. : 02 40 37 33 13 -

Plus en détail

SOMMAIRE. L amélioration de l enseignement de l anglais, langue seconde, au primaire : un équilibre à trouver. Conseil supérieur de l éducation

SOMMAIRE. L amélioration de l enseignement de l anglais, langue seconde, au primaire : un équilibre à trouver. Conseil supérieur de l éducation AVIS AU MINISTRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT L amélioration de l enseignement de l anglais, langue seconde, au primaire : un équilibre à trouver SOMMAIRE AOÛT 2014 Conseil supérieur de l éducation

Plus en détail

professionnels dans leur recherche de poursuites d études»

professionnels dans leur recherche de poursuites d études» A propos de la Journée de l Après Bac «Accompagner les bacheliers professionnels dans leur recherche de poursuites d études» Décembre 2013 Le Baccalauréat professionnel : un diplôme en constante évolution

Plus en détail

Région(s) d expérimentation : Département de la Haute Loire (Région Auvergne)

Région(s) d expérimentation : Département de la Haute Loire (Région Auvergne) Directiondelajeunesse, del éducationpopulaireetdelavieassociative Missiond animation dufondsd expérimentationspourlajeunesse NOTED ETAPESURL EVALUATIONAU31DECEMBRE2010 REDIGEEPARLELERFAS DOSSIER:AP1_n

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL. Rénovation des logements: du diagnostic à l usage Créons ensemble la «carte vitale du logement»

GROUPE DE TRAVAIL. Rénovation des logements: du diagnostic à l usage Créons ensemble la «carte vitale du logement» GROUPE DE TRAVAIL Rénovation des logements: du diagnostic à l usage Créons ensemble la «carte vitale du logement» CONTACT Nom, Prénom : Maxime CLAVAL Coordonnées : maxime@qivivo.com 06 24 07 18 02 0 805

Plus en détail

FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S Suite à la réforme du 14 mars 2007

FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S Suite à la réforme du 14 mars 2007 ACTION ET FORMATION POUR L AIDE AU MAINTIEN A DOMICILE 97, rue Pelleport - 75 020 PARIS - Tél. : 01.40.31.11.96 Fax : 01.40.31.12.00. - e-mail : secretariat@afpam.fr FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S

Plus en détail

Concevoir, piloter et évaluer un projet

Concevoir, piloter et évaluer un projet Gestion de projet Concevoir, piloter et évaluer un projet Objectifs Acquérir des outils en méthodologie de projet afin de renforcer vos capacités à concevoir, piloter et évaluer un projet de solidarité

Plus en détail

LA LITTERATURE A L ECOLE MATERNELLE. Huguette-Françoise BRASSEUR Conseillère pédagogique Circonscription de Lannion sud

LA LITTERATURE A L ECOLE MATERNELLE. Huguette-Françoise BRASSEUR Conseillère pédagogique Circonscription de Lannion sud LA LITTERATURE A L ECOLE MATERNELLE Huguette-Françoise BRASSEUR Conseillère pédagogique Circonscription de Lannion sud 1 LES COMPTETENCES A DEVELOPPER, EN RELATION AVEC LE BO 2002-2ans : verbaliser - 3

Plus en détail

Ce dispositif est à l initiative de la Région dans le cadre du Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage.

Ce dispositif est à l initiative de la Région dans le cadre du Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage. Les Espaces Territoriaux d Accès aux Premiers Savoirs (ETAPS) Objectifs Les E.T.A.P.S., Espaces Territoriaux d Accès aux Premiers Savoirs, mettent à disposition des jeunes mais aussi des adultes en contrat

Plus en détail

Programme services-conseils (PSC)

Programme services-conseils (PSC) Programme services-conseils (PSC) Dans le présent document, l emploi du masculin pour désigner des personnes n a d autres fins que celle d alléger le texte. Des mesures d aide décrites dans ce programme

Plus en détail

Activité N 7 : Communiquer par le biais du courrier électronique. Orienter son écrit en fonction de la situation de communication

Activité N 7 : Communiquer par le biais du courrier électronique. Orienter son écrit en fonction de la situation de communication Orienter son écrit en fonction de la situation de communication 1 Activité 7 : Communiquer par le biais du courrier électronique ORGANISATION TACHES D ECRITURE Envoyer un courrier à l aide d un service

Plus en détail

Résidence Maucoudinat

Résidence Maucoudinat Résidence Maucoudinat Plaquette de présentation. Modalités d accueil Décembre 2009 Association Asais 6 rue ausone 33000 Bordeaux www.asais-icare.org / asais.icare@free.fr Tél. 09 54 22 26 68 Fax 05.24.84.32.83

Plus en détail

Moniteur Educateur. Le Métier de Moniteur Educateur. Le Concours. Concours Prépa Santé

Moniteur Educateur. Le Métier de Moniteur Educateur. Le Concours. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Moniteur Educateur Le Métier de Moniteur Educateur Intégré dans une équipe médico-sociale, le moniteur-éducateur a pour mission

Plus en détail

Compte rendu de l intervention de Madame Marcilloux, directrice de l école d application 98, rue de la République PARIS XI

Compte rendu de l intervention de Madame Marcilloux, directrice de l école d application 98, rue de la République PARIS XI Compte rendu de l intervention de Madame Marcilloux, directrice de l école d application 98, rue de la République PARIS XI L école : des règlements, une administration Cf. guide de législation délivré

Plus en détail

Le pilotage institutionnel du projet est assuré par le Ministère des Finances et le PNUD.

Le pilotage institutionnel du projet est assuré par le Ministère des Finances et le PNUD. Communication du DNP L objectif de cette journée de restitution est de partager avec tous les acteurs du marché financier les résultats finaux des travaux réalisés par les experts internationaux dans le

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DU CALCUL MENTAL

ENSEIGNEMENT DU CALCUL MENTAL ENSEIGNEMENT DU CALCUL MENTAL Quelles pratiques, quels contenus, quels supports?... Quels enjeux?... Gérard NEUVILLE - CPC Ussel MISE EN SITUATION POUR COMPRENDRE DE QUOI ON PARLE. 48 x 250 =? 28056 :

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE. Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE.

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE. Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE. COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE Octobre 2003 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE

Plus en détail

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination»

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» 79 Axe prioritaire 3 Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» Priorité

Plus en détail

OBJECTIFS et PROGRAMME. Management des risques et Lean manufacturing 550 heures

OBJECTIFS et PROGRAMME. Management des risques et Lean manufacturing 550 heures OBJECTIFS et PROGRAMME Management des risques et Lean manufacturing 550 heures (en projet d homologation RNCP en vue d une certification de niveau 1) Institut de Formations Supérieures du Grand Ouest SAS

Plus en détail

PREPARATION DE LA RENTREE 2016

PREPARATION DE LA RENTREE 2016 PREPARATION DE LA RENTREE 2016 DANS L ACADEMIE DE POITIERS Préparation de la rentrée 2016 dans l académie de Poitiers Janvier 2016 1 Sommaire De nouveaux moyens humains d enseignement pour poursuivre la

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/POFEGTP/N2004-2016 Date : 16 FEVRIER 2004

NOTE DE SERVICE DGER/POFEGTP/N2004-2016 Date : 16 FEVRIER 2004 1 MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-Direction de la Politique des Formations de l Enseignement

Plus en détail

LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL

LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL Fiche n 4 LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL La réforme du lycée est entrée en vigueur à la rentrée 2010 avec la nouvelle classe de Seconde. Des ressources pour faire la

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS SUR LA FORMATION D'INFIRMIER/IERE DANS LE DEPARTEMENT DU RHÔNE DES DIPLOMES INFIRMIERS HORS UNION EUROPEENNE

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS SUR LA FORMATION D'INFIRMIER/IERE DANS LE DEPARTEMENT DU RHÔNE DES DIPLOMES INFIRMIERS HORS UNION EUROPEENNE NOTICE DE RENSEIGNEMENTS SUR LA FORMATION D'INFIRMIER/IERE DANS LE DEPARTEMENT DU RHÔNE PROCEDURE D ADMISSION DANS LES I.F.S.I. DU RHONE (HORS CROIX-ROUGE FRANCAISE) DES DIPLOMES INFIRMIERS HORS UNION

Plus en détail

Connaissance du cadre d intervention

Connaissance du cadre d intervention MECS du Breuil Priieuré du Breuiill 55200 COMMERCY Grille d auto-évaluation pour Educateur Spécialisé en formation dans le cadre d un stage à responsabilité à la MECS du Breuil Le cadre législatif et réglementaire

Plus en détail

ENVIE D ENTREPRENDRE

ENVIE D ENTREPRENDRE ENVIE D ENTREPRENDRE GUIDE POUR LES ENSEIGNANTS Envie d Entreprendre Guide pour les Enseignants Page 2 Présentation de l Opération L'Entreprise que vous vous proposez de créer et gérer avec vos élèves

Plus en détail

Une réflexion et une action partagées sur des réponses technologiques adaptées au «!bien!vivre à domicile!»

Une réflexion et une action partagées sur des réponses technologiques adaptées au «!bien!vivre à domicile!» Projet Une réflexion et une action partagées sur des réponses technologiques adaptées au «!bien!vivre à domicile!» Retour sur les Travaux du groupe BiVACS «Quelles technologies pour maintenir / développer

Plus en détail

Un dispositif éducatif sur le compostage

Un dispositif éducatif sur le compostage Un dispositif éducatif sur le compostage et la transformation de la matière KIT PEDAGOGIQUE SUR LE COMPOSTAGE Pour mettre en situation de comprendre que «la matière se présente sous une multitude de formes

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS 2015

CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Favoriser la professionnalisation des intervenants à domicile auprès de personnes en HANDEO 38 EN QUELQUES MOTS Les missions principales du Pôle Ressources Local : o Centre

Plus en détail

ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAIBE DEMANDE DE PROPOSITIONS

ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAIBE DEMANDE DE PROPOSITIONS ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAIBE DEMANDE DE PROPOSITIONS L Association des Etats de la Caraïbe (AEC) invite les consultants éligibles intéressés à soumettre des propositions pour la fourniture d un

Plus en détail

Environnement & Technique Juillet / Août 2010 n 298 Philippe Arnaud, Associé KPMG Anne Garans, Senior Manager, KPMG

Environnement & Technique Juillet / Août 2010 n 298 Philippe Arnaud, Associé KPMG Anne Garans, Senior Manager, KPMG Environnement & Technique Juillet / Août 2010 n 298 Philippe Arnaud, Associé KPMG Anne Garans, Senior Manager, KPMG Avec l aimable autorisation de la revue Environnement & Technique : www.pro-environnement.com

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Programme d actions à l intention des jeunes exposés à la délinquance Action de remobilisation pour prévenir le basculement dans la délinquance PARCOURS CITOYEN Nature du porteur

Plus en détail

Protocole d allégement

Protocole d allégement Protocole d allégement 1- Allégements réglementaires applicables à tous les candidats dont ceux ayant obtenu une validation partielle par voie de VAE Les candidats qui justifient : Un diplôme au moins

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES Entre les Soussignés : LTP CARCADO-SAISSEVAL 121 Boulevard Raspail 75006 PARIS 01 45 48 43 46 Représenté par le Chef d Etablissement Monsieur

Plus en détail

Guide pratique De l ENTRETIEN PROFESSIONNEL

Guide pratique De l ENTRETIEN PROFESSIONNEL Guide pratique De l ENTRETIEN PROFESSIONNEL Guide pratique «Entretien professionnel 1 SOMMAIRE 1. Contexte... 4 2. Qu est-ce que l entretien professionnel?... 5 3. Quelle périodicité?... 7 4. Quels sont

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS

POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS 3.12 POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS 1.0 ÉNONCÉ La Commission scolaire des Navigateurs considère que la communication est une partie intégrante de sa gestion. En conséquence,

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT CENTRE HOSPITALIER DE SAINT-BRIEUC ---------- CENTRE GERIATRIQUE DES CAPUCINS 17 Rue des Capucins 22027 SAINT-BRIEUC cedex1 Tel : 02 96 01 77 69_02 96 01 71 23 FAX :02 96 01 73 14 accueil-jour-geriatrique@ch-stbrieuc.fr

Plus en détail