Bibliothèque Perspectives stratégiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bibliothèque 2015. Perspectives stratégiques"

Transcription

1 7 octobre 2010 Bibliothèque 2015 Perspectives stratégiques Ce document a pour but de servir à tracer les perspectives d évolution de la bibliothèque pour les cinq années à venir à partir des objectifs stratégiques de Sciences Po et des enjeux constatés dans le monde de l information, de la formation et de la recherche. 1- Bâtir à partir des succès La bibliothèque a bâti son succès sur la richesse et la variété de ses collections ainsi que sur les compétences documentaires associées à celles-ci au travers de la réalisation de son catalogue informatisé, de la sélection d articles et la constitution de dossiers de presse à une époque où les bases de données étaient encore balbutiantes. Elle a su récemment aborder le tournant numérique en se dotant d une riche collection de documents en ligne pour lesquels elle a développé l accès à distance au bénéfice de chaque membre de la communauté Sciences Po. En créant son premier répertoire d archives ouvertes en économie dans le cadre du portail européen EO (Economists on line), elle a pris pied dans la gestion de la production scientifique de l institution et a consolidé ce rôle grâce à la nouvelle version de cette plateforme d archives ouvertes ayant vocation à recueillir toute la production scientifique de l établissement. En ce qui concerne les espaces dédiés aux publics et aux collections, la bibliothèque de Sciences Po connaît des contraintes lourdes : sa collection est éclatée sur trois espaces de stockage dont l un est éloigné de 80 km de Paris et seule une partie très faible de ces fonds (moins de 10%) est en libre accès. L ouverture de ce qui peut être appelé la nouvelle bibliothèque du 27 rue Saint-Guillaume (à partir de la rénovation et de l extension des anciennes salles de lecture), offre, avec ses 400 places, une réelle amélioration de la situation pour les publics et fournit l opportunité de placer en accès direct environ documents supplémentaires. Cette très belle réalisation qui constitue une étape importante dans l amélioration des conditions de vie et d étude de nos étudiants, enseignants et chercheurs nous conduit aussi à repenser l accueil du public et à développer la qualité de cet accueil. 1

2 2- Contexte, enjeux Plusieurs éléments forts et structurants des nouveaux développements intervenus dans le contexte technologique, institutionnel et des services sont à prendre en compte. - La numérisation du monde Les technologies numériques sont à l origine de l extraordinaire profusion d informations et de documentation accessibles aujourd hui en libre accès sur les réseaux, réalisant une mutation majeure dans ce domaine en nous faisant passer du monde de la rareté à celui de l abondance. Parmi les conséquences visibles aujourd hui, et touchant directement l activité traditionnelle des bibliothèques, nous pouvons constater une concurrence directe sur l activité documentaire ainsi qu une confusion croissante pour trouver les bonnes sources et gérer au mieux le temps dédié à la recherche d information et à l apprentissage. Outre la profusion informationnelle, les technologies numériques ont permis d inventer de nouvelles manières de communiquer et d échanger au travers des réseaux sociaux et des applications du Web 2.0. Ces nouvelles modalités de communication sont des vecteurs de diffusion du savoir et de l information à ne pas négliger. À bien des égards, nous pouvons penser que nous ne sommes qu au tout début de l expansion des possibilités du numérique que les bibliothèques doivent assimiler pour devenir un véritable acteur de ces évolutions et remplir leurs missions. - Les mutations du paysage institutionnel La loi sur la recherche et la Loi Responsabilité et autonomie des universités rapprochent les établissements universitaires de Sciences Po même si celui-ci incarne une création institutionnelle originale. Sciences Po doit faire face aux mêmes grands enjeux auxquels les universités vont confronter leur toute récente autonomie, à savoir une concurrence internationale renforcée s exprimant notamment au travers de classements et de dispositifs d évaluation quantitative et qualitative renforcée. Par ailleurs, la loi instaure de nouvelles modalités de coopération voire d intégration pour les établissements d enseignement supérieur avec la création de PRES (Pôle de recherche et d enseignement supérieur). Sciences Po a intégré le PRES Sorbonne Paris Cité avec les universités Paris5, Paris7, Paris 3, Paris 13, l Institut national des langues et civilisations orientales, l Ecole des hautes études en Santé Publique et l Institut de Physique du Globe. Concernant la documentation, deux groupes de travail ont été créés pour réfléchir à la conception d un Learning Center d une part et, d autre part, à la création d une plateforme de diffusion de contenus numériques. Ce dernier Groupe de travail est coordonné par Sciences Po et la Bibliothèque Sainte Geneviève. - L évolution des pratiques et des usages : vers une personnalisation du service Les attentes des usagers sont aujourd hui multiples et le niveau d exigence s est renforcé d une manière générale comme nous le constatons avec l enquête Libqual+ réalisée en 2009 et dont nous programmons le renouvellement en Multiples, parce que l usager de la bibliothèque de Sciences Po n est plus nécessairement une personne qui maîtrise les codes culturels qui guident l emploi d importantes ressources imprimées accessibles de façon indirecte via un catalogue informatisé ; il est issu de milieux et de pays différents dans lesquels il a fait des expériences variées et hétérogènes. Il est en attente de services plus spécifiques, personnalisés, adaptés à ses besoins du moment et à son degré d intégration, qui 2

3 l aident dans son apprentissage de la recherche d informations et dans les étapes de la construction de son bagage intellectuel et de sa capacité de jugement critique. A cet égard, tous les moyens doivent lui être fournis pour l aider à se repérer au cœur d une documentation et d une information foisonnantes, qui, pour lui, sont largement en ligne. Cela implique une capacité extrême des bibliothécaires à utiliser tous les canaux de la médiation informationnelle des connaissances dont ils doivent devenir les experts en y apportant leur valeur ajoutée spécifique. - Les mutations en cours dans la pédagogie et la recherche : Travaillées à la fois par les mutations numériques, la concurrence renforcée entre les établissements et la mondialisation des échanges intellectuels, la pédagogie comme la recherche connaissent des évolutions qui les transforment profondément. Sciences po a lancé des expériences nouvelles pour innover dans ces domaines, notamment avec la création des cours en ligne et du médialab. Ces dispositifs expérimentaux sont porteurs d innovations qui, pour une partie d entre elles, deviendront les éléments clés de la réussite des années à venir. La bibliothèque est, par définition, un axe majeur de ces évolutions, à la fois parce qu elle possède des ressources qu elle est seule à détenir, mais aussi des compétences indispensables dans la société de la connaissance qui permettent de sélectionner, indexer, signaler et exploiter les ressources existantes et celles qui seront créées dans ces dispositifs. 3- Construire la bibliothèque de demain : Dans ce contexte, la bibliothèque orientera ses actions suivant les axes stratégiques définis par l établissement tels qu ils sont actuellement exposés dans les différents documents de référence comme Sciences po 2013, La Politique de recherche à Sciences Po, Le Projet pédagogique, Le Contrat quadriennal et en s inspirant du rapport Stratégies numériques de Dominique Boullier. La bibliothèque intègrera aussi les résultats des différents chantiers du Projet Institutionnel, en particulier ceux visant l ingénierie pédagogique, le développement numérique et le management. Nos publics cibles sont, prioritairement, les étudiants, enseignants, chercheurs, maîtres de conférence, anciens élèves, donateurs et tout partenaire conventionné de Sciences Po ; par ailleurs, dans le cadre de notre activité de CADIST (Centre d acquisition et de diffusion de l information scientifique et technique) et de Pôle Associé de la Bibliothèque Nationale de France qui fait de notre bibliothèque un centre référence documentaire pour la science politique, nous répondons aux besoins des usagers de l enseignement supérieur et de la recherche dans ce domaine disciplinaire. Notre vision s articule autour de cinq grands axes : Faire du service à l usager la pierre de touche de la réussite de la bibliothèque - Prendre le critère de l usage et du service rendu comme moyen de priorisation de notre action et de notre politique - Offrir de nouveaux services personnalisés adaptés aux besoins de différentes catégories de publics - Associer nos publics à la définition et à l expérimentation de nouveaux services - Faire connaître et promouvoir, auprès de nos publics, comme auprès des institutions extérieures, nos innovations et nos services au moyen d une stratégie marketing et de communication 3

4 - En particulier, développer et amplifier la formation des usagers à la maîtrise de l information en impliquant des ressources humaines renforcées. Etre un acteur fort du développement de la recherche et de la pédagogie - Créer les conditions d une coopération renforcée avec la communauté académique en mobilisant des compétences partagées et complémentaires - Participer au processus de renouvellement de la communication scientifique notamment en devenant le centre de diffusion de la production de la recherche et expérimenter de nouveaux outils en collaboration avec le médialab : intervenir dans la gestion des données de la recherche - Optimiser l usage de nos ressources notamment par l imbrication étroite de la production imprimée et des ressources numériques - Innover avec les services de la pédagogie et de la recherche en matière de nouveaux outils d accès : participer à la création d une cellule d ingénierie pédagogique. Offrir l accès le plus large possible à la bibliothèque et à ses ressources - Permettre l accès nomade aux ressources documentaires (création des interfaces de consultation de nos ressources sur les technologies mobiles de type Smartphones ou tablettes) et communiquer avec nos lecteurs à partir de ces outils - Mettre en place un prêt de liseuses pour donner accès aux nouvelles formes de livre en ligne - Mettre en place la demande en ligne des documents en magasins pour réduire l attente - Etendre nos horaires d ouverture (ouvrir la Bibliothèque René Rémond au-delà de 21h30) - Mettre en place des équipements adaptés pour permettre l accès aux ressources documentaires des personnes en situation de handicap - Améliorer la gestion de nos collections imprimées conservées à distance (Locarchives) - Développer et optimiser un système d information documentaire intégré au Système d information de Sciences Po - Préserver et conserver les collections imprimées et numériques - Développer des bibliothèques professionnalisées sur les campus de Sciences Po Contribuer au rayonnement national et international de Sciences Po - Conforter le statut de grande bibliothèque internationale de sciences sociales - Participer aux projets de mutualisation du PRES - Collaborer au réseau national de signalement des collections géré par l Agence bibliographique de l enseignement supérieur (ABES) - Participer aux activités du réseau documentaire national et international (CADIST, Pôles associés BNF, Couperin, NEEO, EINIRAS, LIBER ) - Faire connaître nos réalisations par une politique de communications (articles, interventions en colloques ) et en participant à des actions internationales de promotion de nos partenariats Disposer d un outil permettant d évaluer la qualité et les performances des services - Les mesures effectuées contribueront à situer la performance de la bibliothèque. Elles serviront à l élaboration des objectifs annuels, à leur adaptation, voire à leur correction ainsi qu à la mise en œuvre de dispositifs qualité. 4

5 Pour réaliser cette politique, notre bibliothèque devra disposer d une organisation efficace permettant à chacun de situer son action dans l organisation, d avoir l opportunité d être acteur dans les différents projets associant plusieurs services de la bibliothèque de Sciences Po ou des partenaires extérieurs. Ce dispositif représente un saut qualitatif qui exige aussi une montée forte en compétences en particulier dans la maîtrise des technologies numériques et du management et nécessite une politique de recrutement ciblée et des parcours de formation adaptés. Document élaboré par L équipe de direction de la bibliothèque 5

LES RESSOURCES NUMERIQUES ET LE CDI :

LES RESSOURCES NUMERIQUES ET LE CDI : LES RESSOURCES NUMERIQUES ET LE CDI : QUELS ENJEUX POUR L'ETABLISSEMENT? QUELLES RESSOURCES ET QUELS ACCES POUR QUELS PUBLICS? Intervenants : Jean-Louis DURPAIRE, Inspecteur général de l'éducation nationale.

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7 sommaire La formation continue à l EBAD... 3 Niveau i... 4 La chaine de traitement archivistique... 4 Initiation aux techniques documentaires... 5 Organisation et gestion des bibliothèques... 6 Niveau

Plus en détail

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Vendredi 27 février 2015 Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Légende : Etablissement de recherche, de culture et de loisirs, elle proposera des collections renouvelées et des services innovants

Plus en détail

Introduction à l enquête 2012 «Organisation fonctionnelle des équipes». ADBU

Introduction à l enquête 2012 «Organisation fonctionnelle des équipes». ADBU Introduction à l enquête 2012 «Organisation fonctionnelle des équipes». ADBU NB : les notes font référence au diaporama de synthèse de l enquête en ligne sur le site de l'adbu Comment les SCD tentent-ils

Plus en détail

Panorama des contenus

Panorama des contenus journée professionnelle organisée par ABPN Association des Bibliothécaires de la Province Nord Panorama des contenus documentaires numériques Isabelle Gasser IRD Nouméa - Documentation Plan Contexte t

Plus en détail

Conseil d administration de la Télé-université : CA-118-801

Conseil d administration de la Télé-université : CA-118-801 Titre Politique relative aux services de bibliothèque Entrée en vigueur : 22 février 2004 Approbation : Conseil d administration de la Télé-université : CA-118-801 Références : Section 1. Préambule La

Plus en détail

Point d actualité numérique des bibliothèques de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Point d actualité numérique des bibliothèques de l Enseignement supérieur et de la Recherche 14 e Journées des pôles associés et de la coopération Point d actualité numérique des bibliothèques de l Enseignement supérieur et de la Recherche MESR - Mission de l'information scientifique et technique

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Plan stratégique 2015-2017. Horizon 2017

Plan stratégique 2015-2017. Horizon 2017 Service des bibliothèques et archives Plan stratégique 2015-2017 Horizon 2017 Mise en contexte L environnement dans lequel évoluent les bibliothèques universitaires est en mutation depuis plusieurs années.

Plus en détail

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Le développement du numérique dans la sphère de l édition, les mutations induites par la dématérialisation des supports ont profondément influencé

Plus en détail

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs www.enseignementsup-recherche.gouv.fr @sup_recherche / #1anFUN APPEL A PROJETS CREAMOOCS : DES RESULTATS QUI TEMOIGNENT D UNE FORTE IMPLICATION DES REGROUPEMENTS

Plus en détail

Plateforme IST Agropolis

Plateforme IST Agropolis Plateforme IST Agropolis Etude préalable à la mise en œuvre d un projet collectif Présentation au Bureau d Agropolis 4 mai 2005 D. Fournier, L. Grasset et M.A. Mannucci Historique du projet Février 2004

Plus en détail

L accès aux ressources numériques

L accès aux ressources numériques L accès aux ressources numériques Les ressources numériques : politique d acquisition Les métadonnées, description, indexation La médiation, la communication - L intégration dans le catalogue du CDI, dans

Plus en détail

(PROJET) POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE

(PROJET) POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE (PROJET) POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE I ORIENTATIONS GÉNÉRALES La Bibliothèque joue un rôle fondamental en étant au cœur même des activités pédagogiques du Cégep de l Abitibi Témiscamingue (CAT) et

Plus en détail

Utiliser les ressources numériques

Utiliser les ressources numériques Utiliser les ressources numériques à Sciences Po Bordeaux ACCÉDER AUX RESSOURCES NUMÉRIQUES Comment se connecter au wifi? 1 Choisir le wifi «SciencesPoBordeaux» 2 Entrer ses codes : Identifiant : prénom.nom

Plus en détail

i-viatic : Plate-forme collaborative pour les mobilités innovantes

i-viatic : Plate-forme collaborative pour les mobilités innovantes i-viatic : Plate-forme collaborative pour les mobilités innovantes Guillaume Uster Ifsttar- PRES Nord de France et Quentin Valcke i-trans Résumé Pour répondre aux problématiques d une mobilité plus durable,

Plus en détail

ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance

ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance Synthèse rédigée par Raymond Bérard, directeur de l ABES, à partir du dossier de candidature d ISTEX aux Initiatives d excellence et des réunions

Plus en détail

BIBLIOTHEQUE UNIVERSITAIRE MOHAMED SEKKAT Km 7, Route d Eljadida Campus Universitaire Oasis- Casablanca Tel : +212 22 98 56 17 Email:

BIBLIOTHEQUE UNIVERSITAIRE MOHAMED SEKKAT Km 7, Route d Eljadida Campus Universitaire Oasis- Casablanca Tel : +212 22 98 56 17 Email: BIBLIOTHEQUE UNIVERSITAIRE MOHAMED SEKKAT Km 7, Route d Eljadida Campus Universitaire Oasis- Casablanca Tel : +212 22 98 56 17 Email: bibliosekkat@uh2c.ac.ma Le 01 avril 2006, Sa Majesté le Roi Mohammed

Plus en détail

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes Inventons l avenir ensemble Fonds de dotation de l École des Mines de Nantes Imaginons et construisons l avenir ensemble Dans un monde hautement concurrentiel et globalisé, sujet à de profondes mutations

Plus en détail

usages de lecture de livres riques

usages de lecture de livres riques usages de lecture de livres riques dans les ques miques. Claire Nguyen (Consortium Couperin, BIU Santé) Thomas Jouneau (Consortium Couperin, Université de Lorraine) Plan de cette intervention Introduction

Plus en détail

Learning Centres et nouvelles pratiques numériques : usages mobiles, BYOD...

Learning Centres et nouvelles pratiques numériques : usages mobiles, BYOD... Learning Centres et nouvelles pratiques numériques : usages mobiles, BYOD... Journée d étude Mercredi 26 novembre 2014 Les Learning Centres, un modèle de bibliothèque à interroger : du terrain à la recherche

Plus en détail

Nouvelles technologies et médiation culturelle

Nouvelles technologies et médiation culturelle Nouvelles technologies et médiation culturelle Stratégies, processus, méthodes et outils Web au service de la valorisation des collections et de la médiation culturelle. SITEM 2013 Intervenants Anne Sophie

Plus en détail

Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence

Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence 2009-2012 PROGRAMME D URGENCE Ensemble pour l école de la réussite 2009-2012 ESPACE 1 ESPACE 2 ESPACE 3 ESPACE 4 Rendre effective l obligation de

Plus en détail

DOCUMENT DE POLITIQUE EN MATIERE DE FORMATION Institut Catholique de Toulouse

DOCUMENT DE POLITIQUE EN MATIERE DE FORMATION Institut Catholique de Toulouse DOCUMENT DE POLITIQUE EN MATIERE DE FORMATION Institut Catholique de Toulouse La politique de l ICT en matière de formation s articule autour de plusieurs axes : 1. Elargissement de l offre de formation

Plus en détail

CHARTE DES DONS. Bibliothèque universitaire des langues et civilisations. Pôle Collections. Version : 26 janvier 2012

CHARTE DES DONS. Bibliothèque universitaire des langues et civilisations. Pôle Collections. Version : 26 janvier 2012 CHARTE DES DONS Bibliothèque universitaire des langues et civilisations Pôle Collections Version : 26 janvier 2012 65 rue des Grands Moulins F-75013 Paris www.bulac.fr T +33 (0)1 81 69 18 00 F +33 (0)1

Plus en détail

Pédagogie : A Lyon 1 : DESS en informatique documentaire (avec Enssib), DEUST doc, IUP DIST, DEA SIC puis à Lyon 3

Pédagogie : A Lyon 1 : DESS en informatique documentaire (avec Enssib), DEUST doc, IUP DIST, DEA SIC puis à Lyon 3 Présentation des offres de formation de professionnels de l IST Adaptation de l offre aux mutations technologiques et structurelles L intervenante Sylvie Lainé-Cruzel, PR à Lyon 3, actuellement responsable

Plus en détail

Formation continue des personnels URCA. Offre de la Bibliothèque Universitaire

Formation continue des personnels URCA. Offre de la Bibliothèque Universitaire Formation continue des personnels URCA Offre de la Bibliothèque Universitaire Année 2012-2013 Bibliothèque Universitaire Formation continue pour le personnel de l URCA Modalités o Public : personnels de

Plus en détail

MENESR : Stratégie Numérique

MENESR : Stratégie Numérique MENESR : Stratégie Numérique MiPNES: Mission de la pédagogie et du numérique pour l enseignement supérieur Mai 2015 Pr. Eric MARTIN 1 Le numérique pour l enseignement supérieur Un enjeu de politique de

Plus en détail

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr Pour la mise en place d une bibliothèque numérique au sein de la Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication à l Université de Constantine (Algérie) RIHANE Abdelhamid Maitre

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire, patrimoine et technologies numériques de l Ecole Nationale des Chartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

POINT SUR LES ACTIVITES DU PROJET PADTICE (593 RAF 600) DEPUIS SON TRANSFERT A DAKAR (MARS 2013)

POINT SUR LES ACTIVITES DU PROJET PADTICE (593 RAF 600) DEPUIS SON TRANSFERT A DAKAR (MARS 2013) POINT SUR LES ACTIVITES DU PROJET PADTICE (593 RAF 600) DEPUIS SON TRANSFERT A DAKAR (MARS 2013) FICHE TECHNIQUE DU PROJET Numéro du projet : 593 RAF 6000 Nom du projet «Projet d appui au développement

Plus en détail

Demande d'habilitation d'un Mastère LMD Pour les années universitaires de 2011-2012 à 2014-2015

Demande d'habilitation d'un Mastère LMD Pour les années universitaires de 2011-2012 à 2014-2015 Demande d'habilitation d'un Mastère LMD Pour les années universitaires de 0-0 à 0-0 Université : La Manouba Mastère Professionnel Gestion de et des Etablissement : Institut supérieur de documents s documentation

Plus en détail

SERVICE RÉFÉRENCE et FORMATION DES PUBLICS

SERVICE RÉFÉRENCE et FORMATION DES PUBLICS SERVICE RÉFÉRENCE et FORMATION DES PUBLICS CATALOGUE DES FORMATIONS DOCUMENTAIRES Les formations intégrées au cursus étudiant Les séances sont organisées dans le cadre du cursus étudiant à la demande des

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Charte des collections Médiathèque intercommunale du Val de Somme

Charte des collections Médiathèque intercommunale du Val de Somme Charte des collections du Val de Somme 1. La médiathèque intercommunale et son environnement 1.1 La Communauté de Communes et le contexte socioculturel 1.2 La tutelle administrative 2. Les missions 2.1

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Budget des universités : un effort sans précédent

Budget des universités : un effort sans précédent Clermont-Ferrand, 25/01/2010 Rectorat Service communication Contact presse Béatrice Humbert Téléphone 04 73 99 33 00 Fax 04 73 99 33 01 Mél. Ce.comm @ac-clermont.fr 3 avenue Vercingétorix 63033 Clermont-Ferrand

Plus en détail

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE A PROPOS D HEC PARIS Créée en 1881 par la Chambre de commerce et d industrie de Paris, HEC Paris est une business school française de renommée internationale. Elle se distingue par la qualité de sa pédagogie

Plus en détail

Les Bibliothèques numériques de référence et la coopération numérique de l'etat état des lieux et perspectives

Les Bibliothèques numériques de référence et la coopération numérique de l'etat état des lieux et perspectives Les Bibliothèques numériques de référence et la coopération numérique de l'etat état des lieux et perspectives 14e Journées des pôles associés et de la coopération Enrichir et partager le patrimoine culturel

Plus en détail

RP2 LIVRES NUMÉRIQUES ET ACCÈS AU SAVOIR ET À LA CONNAISSANCE

RP2 LIVRES NUMÉRIQUES ET ACCÈS AU SAVOIR ET À LA CONNAISSANCE RP2 LIVRES NUMÉRIQUES ET ACCÈS AU SAVOIR ET À LA CONNAISSANCE Organisateur COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION D ALES Coordinateur et animateur, Directeur de la médiathèque Alphonse Daudet Cet atelier interactif

Plus en détail

DES STAGES RÉPERTOIRE 2014-2015 UNIVERSITÉ JEAN MOULIN LYON III WWW.UNIV-LYON3.FR WWW.UNIV-LYON3.FR

DES STAGES RÉPERTOIRE 2014-2015 UNIVERSITÉ JEAN MOULIN LYON III WWW.UNIV-LYON3.FR WWW.UNIV-LYON3.FR UNIVERSITÉ JEAN MOULIN LYON III WWW.UNIV-LYON3.FR RÉPERTOIRE DES STAGES SUIVEZ- NOUS SUR f Manufacture des Tabacs Campus des Quais Campus de Bourg-en-Bresse WWW.UNIV-LYON3.FR 2014-2015 3 4 5 6 7 2014 2015

Plus en détail

Je travaille à la Télé-université ou la TÉLUQ. Je crois que c est bien là toujours son nom officiel.

Je travaille à la Télé-université ou la TÉLUQ. Je crois que c est bien là toujours son nom officiel. Permettez-moi de me présenter brièvement. Je travaille à la Télé-université ou la TÉLUQ. Je crois que c est bien là toujours son nom officiel. J appartiens à la direction des Services d édition. J y ai

Plus en détail

Rapport d activité 2010. Une année à la bibliothèque

Rapport d activité 2010. Une année à la bibliothèque Une année à la bibliothèque SOMMAIRE INTRODUCTION 4 1. DE NOUVEAUX ESPACES ET UNE NOUVELLE ORGANISATION 6 2. LES USAGES 10 3. LES PROJETS NUMÉRIQUES EN APPUI À L ENSEIGNEMENT ET À LA RECHERCHE 14 4. LE

Plus en détail

Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe

Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe Février 2015 L expérience de 2iE : 2007 à 2015 10.02.15 2

Plus en détail

Nouvelles compétences pour des nouveaux utilisateurs : La mutation des métiers de l infodoc

Nouvelles compétences pour des nouveaux utilisateurs : La mutation des métiers de l infodoc Nouvelles compétences pour des nouveaux utilisateurs : La mutation des métiers de l infodoc 23 janvier 2014 Marc Raphel, consultant formateur Serda Jean Gauthier, Manager de serda formation Présentation

Plus en détail

La Bibliothèque de l'université Laval. Innover pour écrire l'avenir

La Bibliothèque de l'université Laval. Innover pour écrire l'avenir La Bibliothèque de l'université Laval Innover pour écrire l'avenir Faits saillants 2013-2015 Mot de la directrice Loubna Ghaouti Directrice de la Bibliothèque de l Université Laval Devenir l une des meilleures

Plus en détail

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les Métiers évoluent, la formation s adapte - Présentation rapide de l Ecole Centrale Marseille et de quelques

Plus en détail

Licence professionnelle Bibliothécaire

Licence professionnelle Bibliothécaire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Bibliothécaire Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Université de Moncton. Bibliothèque de droit Michel-Bastarache. Rapport annuel 2014-2015 Présenté au Sénat académique. par

Université de Moncton. Bibliothèque de droit Michel-Bastarache. Rapport annuel 2014-2015 Présenté au Sénat académique. par Université de Moncton Bibliothèque de droit Michel-Bastarache Rapport annuel 2014-2015 Présenté au Sénat académique par Jeanne Maddix Directrice et Bibliothécaire juin 2015 1) RETOUR SUR LES OBJECTIFS

Plus en détail

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance Appel à projets 2011 Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire En partenariat avec le ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative Avec

Plus en détail

Pistes pour la recherche d informations

Pistes pour la recherche d informations Pistes pour la recherche d informations Portail de liens de la bibliothèque : www.netvibes.com/bcga Documentation de l atelier sur le site de l école : http://www.cgafr.ch/fr/formation/travaux-de-maturite

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013. Fondation Muse pour la créativité entrepreneuriale

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013. Fondation Muse pour la créativité entrepreneuriale RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 Fondation Muse pour la créativité entrepreneuriale Table des matières Au service de la créativité entrepreneuriale Documenter les pratiques de la Génération Co Objectifs 2013 Raconter

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

Compte-rendu. Partenaires : Réalisé par : Nejjar Kawtar Etudiante 3 année Cycle Informatiste Ecole des sciences de l information de Rabat- Maroc.

Compte-rendu. Partenaires : Réalisé par : Nejjar Kawtar Etudiante 3 année Cycle Informatiste Ecole des sciences de l information de Rabat- Maroc. Compte-rendu Colloque organisé à l EBSI de Montréal sous le thème : «Marketing et médiation numérique en Bibliothèques» 2-11 Juillet 2014 Réalisé par : Nejjar Kawtar Etudiante 3 année Cycle Informatiste

Plus en détail

La gestion globale des contenus d entreprise

La gestion globale des contenus d entreprise Gonzague Chastenet de Géry La gestion globale des contenus d entreprise Le projet ECM, une nouvelle approche de la gestion de l information é d i t i o n s Les Editions de l ADBS publient des ouvrages

Plus en détail

117. Free Access To Information And Freedom Of Expression (FAIFE)

117. Free Access To Information And Freedom Of Expression (FAIFE) Date submitted: 19/08/2009 Le contrôle de l Internet dans les bibliothèques russes : qui décide? Irina Trushina Chercheur, Bibliothèque Nationale de Russie Président de la table ronde sur l éthique professionnelle

Plus en détail

Contribuer à la professionnalisation des étudiants dans un dispositif de formation hybride

Contribuer à la professionnalisation des étudiants dans un dispositif de formation hybride Contribuer à la professionnalisation des étudiants dans un dispositif de formation hybride 1 retour d expérience sur le dispositif de formation hybride à l institut de formation en soins infirmiers de

Plus en détail

Éditorial. des ministres

Éditorial. des ministres PROJET STRATÉGIQUE Éditorial des ministres Nous avons souhaité fin 2012 que la douane établisse un projet stratégique à horizon 2018 afin qu elle poursuive son processus d évolution... Les principaux secteurs

Plus en détail

Planification stratégique 2004-2008

Planification stratégique 2004-2008 Planification stratégique 2004-2008 École nationale de police du Québec Les défis de l'école nationale de police du Québec Assurer la pertinence et la cohérence des activités relatives à la formation policière.

Plus en détail

Le dépôt légal de l Internet :

Le dépôt légal de l Internet : Le dépôt légal de l Internet : Principes et réalisations Réunion du groupe PIN Lundi 23 avril 2007 Gildas ILLIEN Chef de projet Dépôt légal d Internet Département de la Bibliothèque numérique, Bibliothèque

Plus en détail

Musées et paysages culturels

Musées et paysages culturels La Charte de Sienne Musées et paysages culturels Proposée par l ICOM Italie le 7 juillet 2014 à la Conférence internationale de Sienne 1. Le paysage italien Le paysage italien est le pays que nous habitons,

Plus en détail

EP LOIRE Plateau collaboratif d échange. Intranet / Internet. du plan Loire grandeur nature 2007-2013. Note de cadrage

EP LOIRE Plateau collaboratif d échange. Intranet / Internet. du plan Loire grandeur nature 2007-2013. Note de cadrage EP LOIRE Plateau collaboratif d échange Intranet / Internet du plan Loire grandeur nature 2007-2013 Note de cadrage est une SARL au capital de 15 244,90, N SIRET 410 711 626 00029, APE 721 Z 60, rue Benjamin

Plus en détail

Discours. Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé lors des 20 ans de la BnF, lundi 30 mars 2015 à Paris

Discours. Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé lors des 20 ans de la BnF, lundi 30 mars 2015 à Paris Discours Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé lors des 20 ans de la BnF, lundi 30 mars 2015 à Paris Monsieur le Président, Cher Bruno Racine, Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE. Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE. Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009 POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009 1 Une politique régionale concertée Le 20 Mai 2008, le CRIF organise une large concertation

Plus en détail

Université Fédérale de Toulouse - Médiad Oc Maison de la Recherche et de la Valorisation- 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE Cedex 09 Tél :

Université Fédérale de Toulouse - Médiad Oc Maison de la Recherche et de la Valorisation- 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE Cedex 09 Tél : 2015-2016 Conférences "Mardis des bibliothèques" Université Fédérale de Toulouse - Médiad Oc Maison de la Recherche et de la Valorisation- 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE Cedex 09 Tél : 05.62.25.00.80

Plus en détail

Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION

Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION Points clés n Le projet de loi de finances 2014 donne au ministère de l éducation nationale les moyens de mettre en œuvre la

Plus en détail

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES Offre de service : ASSISTANCE POUR LA MISE EN PLACE EQUIPE PROJET Appui méthodologique et expertise sur des projets complexes nécessitant des expertises techniques poussées au regard de l évolution des

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE NOTRE ENTRETIEN AVEC FLORIAN REYNAUD, PRÉSIDENT DE LA FADBEN

COMPTE-RENDU DE NOTRE ENTRETIEN AVEC FLORIAN REYNAUD, PRÉSIDENT DE LA FADBEN 29 avril 2015 - ADBEN Lyon COMPTE-RENDU DE NOTRE ENTRETIEN AVEC FLORIAN REYNAUD, PRÉSIDENT DE LA FADBEN CURRICULUM EN INFORMATION DOCUMENTATION : ENJEUX ET OBJECTIFS Introduction Présentation de la Fadben

Plus en détail

Bibliothèque numérique de l enssib

Bibliothèque numérique de l enssib Bibliothèque numérique de l enssib e 8 Rencontres Formist «Formation à l information : réalisations et acteurs, où en sommes-nous?» Le Passeport documentaire : une formation e-learning à la recherche documentaire

Plus en détail

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel 1 G MADELIN 25 Mai 05 Présentation des PARTENARIATS possibles entre L Education Nationale et le Monde Professionnel Les grands débats autour de l école et de la formation professionnelle. La récente loi

Plus en détail

WWW.UNIV-LYON3.FR RÉPERTOIRE

WWW.UNIV-LYON3.FR RÉPERTOIRE Répertoire des stages Scuio 2014 16/01/14 10:56 Page 1 WWW.UNIV-LYON3.FR RÉPERTOIRE DES STAGES 2013 2014 3 4 5 6 7 ÉDITO L UNIVERSITÉ JEAN MOULIN LYON 3 LE BUREAU D AIDE À L INSERTION PROFESSIONNELLE VOUS

Plus en détail

1. Aperçu sur la Bibliothèque et Centre de Documentation du Bureau régional de l OMS pour l Afrique

1. Aperçu sur la Bibliothèque et Centre de Documentation du Bureau régional de l OMS pour l Afrique Projet de numérisation des thèses des facultés de médecine et mémoires d instituts de formation dans le domaine de la santé de la Région africaine par la Bibliothèque du Bureau régional de l'oms pour l'afrique.

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

Confiance. partage. innovation

Confiance. partage. innovation Confiance partage innovation Contrat de performance -2016 Confiance, partage, innovation telles sont les valeurs qui inspirent la Bibliothèque nationale de France dans l exercice des missions qui lui

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

GRAND PROJET RHONE-ALPES NORD ISERE DURABLE. Le Nord Isère Durable, Territoire d innovations et d expérimentations de la construction durable

GRAND PROJET RHONE-ALPES NORD ISERE DURABLE. Le Nord Isère Durable, Territoire d innovations et d expérimentations de la construction durable GRAND PROJET RHONE-ALPES NORD ISERE DURABLE Le Nord Isère Durable, Territoire d innovations et d expérimentations de la construction durable SYNTHESE DU PROGRAMME D ACTIONS DECEMBRE 2012 1 SOMMAIRE GPRA

Plus en détail

Université Paris-Est Créteil. Donnez un visage à votre taxe, investissez dans l apprentissage de vos futurs collaborateurs

Université Paris-Est Créteil. Donnez un visage à votre taxe, investissez dans l apprentissage de vos futurs collaborateurs Université Paris-Est Créteil & Université Paris-Est Marne-la-Vallée Donnez un visage à votre taxe, investissez dans l apprentissage de vos futurs collaborateurs Pourquoi choisir l IAE Gustave Eiffel pour

Plus en détail

Quels apprentissages info-documentaires au collège?

Quels apprentissages info-documentaires au collège? Quels apprentissages info-documentaires au collège? Quel cadre? Quels apprentissages associés? 1983 : Éducation aux médias (EAM) 1986 : Initiation à la recherche documentaire (IRD) 2003 : Information-Documentation

Plus en détail

Rencontre avec les correspondants-formation des services communs de la documentation. Jeudi 27 septembre 2012 URFIST de Paris

Rencontre avec les correspondants-formation des services communs de la documentation. Jeudi 27 septembre 2012 URFIST de Paris Rencontre avec les correspondants-formation des services communs de la documentation Jeudi 27 septembre 2012 URFIST de Paris L URFIST de Paris : le site web http://urfist.enc.sorbonne.fr/ L URFIST de Paris

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

La modernisation technologique du réseau repose alors sur plusieurs axes de travail :

La modernisation technologique du réseau repose alors sur plusieurs axes de travail : EN 2011 LE RÉSEAU DES MÉDIATHÈQUES DE MONTPELLIER AGGLOMÉRATION OBTIENT LE LABEL «BIBLIOTHÈQUE NUMÉRIQUE DE RÉFÉRENCE». La modernisation technologique du réseau repose alors sur plusieurs axes de travail

Plus en détail

Les documents primaires / Les documents secondaires

Les documents primaires / Les documents secondaires Les documents primaires / Les documents secondaires L information est la «matière première». Il existe plusieurs catégories pour décrire les canaux d information (les documents) : - Les documents primaires

Plus en détail

CONTRAT DE SITE SORBONNE UNIVERSITES

CONTRAT DE SITE SORBONNE UNIVERSITES CONTRAT DE SITE SORBONNE UNIVERSITES CONTRAT PLURIANNUEL 2014 2018 Ministère de l Éducation Nationale, de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Communautés d Universités et Etablissements Sorbonne

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

CARRIÈRES SOCIALES MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES ET DES APTITUDES

CARRIÈRES SOCIALES MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES ET DES APTITUDES 1 2 CARRIÈRES SOCIALES SOMMAIRE PRÉAMBULE - Organisation des études - Adaptation locale MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES ET DES APTITUDES OPTION ANIMATION SOCIALE ET SOCIO-CULTURELLE 1 - Méthodologie,

Plus en détail

L univers des ENT dans les différents établissements. de formation en Région Centre. Au 18/01/2010

L univers des ENT dans les différents établissements. de formation en Région Centre. Au 18/01/2010 L univers des ENT dans les différents établissements de formation en Région Centre Au 18/01/2010 ENT de quoi parle-t-on? (in wikipedia) ENT, une définition de l'éducation nationale : L ENT est le service

Plus en détail

N 04/D/30: Documentaliste

N 04/D/30: Documentaliste Domaine d'activités Famille professionnelle Autres appellations Correspondances ROME, RIME, FPH, NSF/CNIS N 04/D/30: Documentaliste Emplois liés Facteurs d'évolution Services à la population Bibliothèques

Plus en détail

Innovation & Design. Design our futures. kedgeds.com @kedgeds facebook.com/kedgeds. Inventer nos futurs.

Innovation & Design. Design our futures. kedgeds.com @kedgeds facebook.com/kedgeds. Inventer nos futurs. 1 Innovation & Design Thinking kedgeds.com @kedgeds facebook.com/kedgeds Design our futures. Inventer nos futurs. innovation & design thinking KEDGE Design school LE PARCOURS KEDGE Design SCHOOL L1 / Développer

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU 29-03-2013. A LA RENCONTRE DES UNIVERSITES PARISIENNES : Panthéon-Sorbonne (paris 1)

COMPTE-RENDU DU 29-03-2013. A LA RENCONTRE DES UNIVERSITES PARISIENNES : Panthéon-Sorbonne (paris 1) 1 COMPTE-RENDU DU 29-03-2013 A LA RENCONTRE DES UNIVERSITES PARISIENNES : Panthéon-Sorbonne (paris 1) Dispositifs généraux de licence à Paris 1 Panthéon-Sorbonne M. Boutry, président 51 000 inscrits sur

Plus en détail

Peau neuve pour «La Banane»

Peau neuve pour «La Banane» Peau neuve pour «La Banane» extension du bâtiment Unithèque à Dorigny Conférence de presse 2 février 2015 Unithèque: repères 1983: mise en service du Bâtiment central, aujourd hui Unithèque Architecture

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Ingénierie et management de projets en communication et industries graphiques de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Coordinateur-trice du personnel de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Spécialité Gestion de l'information et de la Documentation*

Spécialité Gestion de l'information et de la Documentation* Master 1 Sciences de l'information et de la Communication Spécialité Gestion de l'information et de la Documentation* Accessible en formation initiale ou formation continue en présentiel ou à distance

Plus en détail

ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL DES PROFESSEURS D ANGLAIS DU COLLEGE BEBEL DE SAINTE-ROSE. Mme Mariam DORLIPO

ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL DES PROFESSEURS D ANGLAIS DU COLLEGE BEBEL DE SAINTE-ROSE. Mme Mariam DORLIPO ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL DES PROFESSEURS D ANGLAIS DU COLLEGE BEBEL DE SAINTE-ROSE Mme Mariam DORLIPO L ENT d anglais du collège Bébel Un espace de travail numérique disciplinaire Cet espace de travail

Plus en détail

10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012. Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie

10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012. Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie 10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012 Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie La ré-industrialisation de la France passe par le développement

Plus en détail

PLAN D ORIENTATION STRATÉGIQUE 2014/2017

PLAN D ORIENTATION STRATÉGIQUE 2014/2017 PLAN D ORIENTATION STRATÉGIQUE 2014/2017 Édito de la directrice Le Plan d orientation stratégique 2014/2017 de l AEFE est le fruit d une large concertation menée auprès de l ensemble des acteurs et partenaires

Plus en détail

Bienvenue au collège Sciences et Technologie

Bienvenue au collège Sciences et Technologie Bienvenue au collège Sciences et Technologie INFORMATIONS RENTRÉE 2014 Sommaire Le semestre d orientation MISMI 1 Unité d Enseignement unique composée de 8 matières: 1 - Le semestre d orientation 2 - Après

Plus en détail