La prévoyance des salariés :comment gérer les contraintes. Comité social 23 septembre 2010

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La prévoyance des salariés :comment gérer les contraintes. Comité social 23 septembre 2010"

Transcription

1 La prévoyance des salariés :comment gérer les contraintes Comité social 23 septembre 2010

2 INTRODUCTION 2

3 Les 4 piliers d AG2R LA MONDIALE Retraite Prévoyance Assurance Prévoyance complémentaire Santé collective vie (épargne et retraite) Santé individuelle 6,11 Md 1,72 Md 5,34 Md 0,55 Md AGIRC-ARRCO SGAM AG2R LA MONDIALE 6,1 Md 7,6 Md 21/07/2010 3

4 Vos intervenants Sidonie Cristini Labbaye: responsable régional auprès des conseils Nathalie Serayet: Conseiller certifié 21/07/2010 4

5 CONSTATS 5

6 Constats Droit du travail ANI Mensualisation ANI Portabilité Conventions Collectives Accords de branche(s) et/ou d'entreprise(s) Régimes complémentaires de prévoyance 21/07/2010 6

7 Constats Structure de la prévoyance du salarié : 4 niveaux possibles 1. La Sécurité Sociale : l'assurance maladie/maladie professionnelle/accident du travail 2. La Mensualisation 3. Les Conventions Collectives 4. Les Régimes Complémentaires de Prévoyance 21/07/2010 7

8 Plan de la réunion Introduction / Constats / Objectifs Les garanties en cas d'arrêt de travail, d'invalidité ou de décès La sécurité sociale La mensualisation La Convention Collective Les régimes complémentaires de prévoyance Cas pratique Le traitement fiscal et social des prestations La sécurité sociale La mensualisation La Convention Collective Les régimes complémentaires de prévoyance Cas pratique Le traitement fiscal et social des cotisations La sécurité sociale La mensualisation La Convention Collective Les régimes complémentaires de prévoyance Cas pratique Atelier Points de vigilance Préparation au module sur l'approche client Conclusion 21/07/2010 8

9 OBJECTIF 9

10 Objectifs De porter un regard attentif à l organisation, la conformité et la pertinence des niveaux de couverture au sein de votre entreprise cliente au regard des différentes strates réglementaire et facultative structurant la prévoyance collective 21/07/

11 Plan de la réunion Introduction / Constats / Objectifs Les garanties en cas d'arrêt de travail, d'invalidité ou de décès La sécurité sociale La mensualisation La Convention Collective Les régimes complémentaires de prévoyance Cas pratique Le traitement fiscal et social des cotisations La sécurité sociale La mensualisation La Convention Collective Les régimes complémentaires de prévoyance Cas pratique Le traitement fiscal et social des prestations La sécurité sociale La mensualisation La Convention Collective Les régimes complémentaires de prévoyance Cas pratique Atelier Points de vigilance Préparation au module sur l'approche client Conclusion 21/07/

12 Convention Collective : boulangerie boulangerie-pâtisserie artisanale Les garanties en cas d'arrêt de travail temporaire : - la sécurité sociale - la mensualisation - la convention collective - les régimes complémentaires de prévoyance Mr PAT marié 2 enfants / an soit 60 / jour Mr PAT marié 2 enfants / an soit 60 / jour Convention Collective : boulangerie boulangeriepâtisserie artisanale

13 1 niveau : la sécurité sociale 11 En cas d'arrêt de travail temporaire par maladie, je percevrai : Franchise : 3 jours Durée : 360 jours sur une durée de 3 années 50 % du salaire plafonné des 3 derniers mois/ 90 : maxi 48,08 2/3 du salaire plafonné si 3 enfants à charge à compter du 31 jour 21/07/

14 1 niveau : la sécurité sociale 22 En cas d'arrêt de travail temporaire par maladie professionnelle ou accident du travail, je percevrai : Franchise : 0 jour Durée : jours Assiette : 60 % du salaire journalier du mois précédent les 28 premiers jours dans la limite de 0,834 % du plafond, puis 80 % du même salaire à partir du 29ème jour d'arrêt. 21/07/

15 2 niveau : la mensualisation 33 En cas d'arrêt de travail temporaire par maladie, maladie professionnelle ou accident du travail, je percevrai : Franchises : 7 jours si maladie / 0 jour si MP ou AT Droits : 90 % du salaire brut plafonné les 30 premiers jours Point de vigilance : durée et droits en fonction de l'ancienneté (ancienneté minimale : 1 an) 21/07/

16 Point de vigilance : durée d'indemnisation et ancienneté Maintien de salaire, durées et niveaux d indemnisation (Sécurité sociale compris) depuis le 20 juillet 2008 Ancienneté dans l'entreprise 1 à 6 ans 6 à 11 ans 11 à 16 ans 16 à 21 ans 21 à 26 ans 26 à 31 ans 31 et plus Droits à 90 % du salaire brut 30 jours 40 jours 50 jours 60 jours 70 jours 80 jours 90 jours Droits à 66,66 % du salaire brut 30 jours 40 jours 50 jours 60 jours 70 jours 80 jours 90 jours 21/07/

17 3 niveau : la convention collective boulangerie - pâtisserie artisanale 44 En cas d'arrêt de travail temporaire par maladie professionnelle, accident du travail ou de trajet, je percevrai : 100 % du brut 90 % du brut Durée de l'indemnisation : du 1 jour au 180 jour Droits : 90% du salaire brut moyen des 3 derniers mois( primes et gratifications exclues) limité à 100 % du salaire net Points de vigilance : - ancienneté : aucune si AT / MP ou accident de trajet - droits et durée d'indemnisation variable en fonction de l'ancienneté pour autres catégories d'arrêts de travail 21/07/

18 Garanties en cas d'arrêt de travail temporaire 180 premiers jours > à 180 jours 21/07/

19 4 niveau : les régimes complémentaires de prévoyance 55 En cas d'arrêt de travail temporaire par maladie, maladie professionnelle, accident du travail ou de trajet, je percevrai : 100 % du brut 100 % du net autre Franchise : en relais de la CC : ex = 180 jours Droits : variable et fonction du salaire plafonné des 12 derniers mois Points de vigilance : prestations en complément de la CC 21/07/

20 Convention Collective : boulangerie boulangerie-pâtisserie artisanale Les garanties en cas d'arrêt de travail définitif : - la sécurité sociale - la mensualisation - la convention collective - les régimes complémentaires de prévoyance Mr PAT marié 2 enfants / an soit 60 / jour Mr PAT marié 2 enfants / an soit 60 / jour Convention Collective : boulangerie boulangeriepâtisserie artisanale

21 1 niveau : la sécurité sociale 11 Si un de mes clients était en invalidité hors AT ou MP, la sécurité sociale verserait une rente fonction de son invalidité calculée sur (reliez le calcul à la catégorie) : 1 catégorie 2 catégorie 3 catégorie 50 % moyenne 10 meilleures années 30 % moyenne 10 meilleures années 50 % moyenne 10 meilleures années + majorations Pas de notion de taux mais de catégorie pour invalidité par maladie ou par accident hors maladie professionnelle et accident du travail Point de vigilance : prestation calculée sur 10 meilleures années plafonnées 21/07/

22 Garanties en cas d'arrêt de travail puis invalidité 2 catégorie 180 premiers jours > à 180 jours Invalidité 2 catégorie 21/07/

23 1 niveau : la sécurité sociale 22 En cas d'incapacité < à 10 % par maladie professionnelle, accident du travail ou de trajet, je percevrai : Une rente Un capital 21/07/

24 Prestation incapacité en cas d'accident du travail ou maladie professionnelle : si taux < à 10 % : versement d'un capital Taux d'incapacité 1 % 2 % 3 % 4 % 5 % 6 % 7 % 8 % 9 % Capital 388,56 631,53 922, , , , , , ,38 21/07/

25 1 niveau : la sécurité sociale 22 En cas d'incapacité > ou = à 10 % par maladie professionnelle, accident du travail ou de trajet, la rente est calculée sur le salaire intégral : oui non 21/07/

26 Prestation incapacité en cas d'accident du travail ou maladie professionnelle : si taux > ou = à 10 % : versement d'une rente Rente viagère calculée à partir du salaire des 12 derniers mois précédant l arrêt de travail. Salaire intégralement pris en compte si < ou = pour 1/3 au-delà de ce montant et jusqu à Rente : salaire annuel ainsi calculé x taux d incapacité Points de vigilance : - Assiette : 12 derniers mois - Salaire : partiellement pris en compte si > à Taux : réduit de moitié pour la partie du taux 50 % et coefficient de 1.5 pour la partie du taux supérieure à 50 % 21/07/

27 CAS PRATIQUE : Mr PAT salaire / an Salaire intégralement pris en compte car < à Rente : salaire annuel x taux d incapacité si taux d'incapacité : 30 % rente = x ( 30 % / 2 ) = soit 15 % de son revenu brut si taux d'incapacité : 60 % rente = x [( 50 % / 2 ) + ( 10 % x 1, 5)] rente = x 40 % = soit 40 % de son revenu brut 21/07/

28 Garanties en cas d'arrêt de travail puis incapacité taux 30 % 180 premiers jours > à 180 jours Incapacité taux 30 % 21/07/

29 Garanties en cas d'arrêt de travail puis incapacité taux 60 % 180 premiers jours > à 180 jours Incapacité taux 60 % 21/07/

30 3 niveau : la convention collective boulangerie - pâtisserie artisanale Points de vigilance : Aucune garantie de maintien de salaire prévue au-delà de 180 jours Aucune garantie de maintien de salaire prévue en cas d'invalidité ou d'incapacité pour AT ou MP 21/07/

31 4 niveau : les régimes complémentaires de prévoyance 55 En cas d'invalidité ou d'incapacité par maladie, maladie professionnelle, accident du travail ou de trajet, je percevrai : 100 % du brut 100 % du net autre Franchise : en relais de la CC ex = 180 jours Droits : variable et fonction du salaire plafonné des 12 derniers mois Points de vigilance : prestations en complément de la CC 21/07/

32 Convention Collective : boulangerie boulangerie-pâtisserie artisanale Les garanties en cas de décès : - la sécurité sociale - la mensualisation - la convention collective - les régimes complémentaires de prévoyance Mr PAT marié 2 enfants / an soit 60 / jour Mr PAT marié 2 enfants /an soit 60 /jour Convention Collective : boulangerie boulangeriepâtisserie artisanale

33 1 niveau : la sécurité sociale 11 En cas de décès par maladie ou accident, mes ayantsdroits percevront un capital égal à : 3 mois de salaire 12 mois de salaire 3 années de salaire Montant : 90 x le gain journalier de base plafonné Maxi : x 3 = Mini : 1% du PASS = /07/

34 1 niveau : la sécurité sociale 22 En cas de décès par maladie professionnelle ou accident du travail, mes ayants-droits percevront un capital majoré : oui Capital décès AT/MP identique au capital versé en cas de décès par maladie ou accident Remboursement des frais funéraires : 1/ 24 du PASS Rente viagère pour conjoint, partenaire, concubin + rente temporaire pour enfants jusqu'à l'âge de 20 ans Point de vigilance : les rentes sont calculées sur le salaire servant de référence au calcul de la rente invalidité AT/MP non 21/07/

35 3 niveau : la convention collective boulangerie - pâtisserie artisanale 33 En cas d'invalidité permanente totale ou de décès, mes ayants-droits percevront : Un capital Une rente conjoint Une rente éducation 21/07/

36 3 niveau : la convention collective boulangerie - pâtisserie artisanale Points de vigilance : prestations fonction du salaire des 12 derniers mois 21/07/

37 21/07/

38 44 4 niveau : les régimes complémentaires de prévoyance En cas d'invalidité absolue et définitive ou de décès, mes ayants-droits percevront : Un capital Une rente autre Points de vigilance : prestations en complément de la Convention Collective 21/07/

39 Plan de la réunion Introduction / Constats / Objectifs Les garanties en cas d'arrêt de travail, d'invalidité ou de décès La sécurité sociale La mensualisation La Convention Collective Les régimes complémentaires de prévoyance Cas pratique Le traitement fiscal et social des prestations La sécurité sociale La mensualisation La Convention Collective Les régimes complémentaires de prévoyance Cas pratique Le traitement fiscal et social des cotisations La sécurité sociale La mensualisation La Convention Collective Les régimes complémentaires de prévoyance Cas pratique Cas pratique Préparation au module sur l approche client Points de vigilance Ateliers Conclusion 21/07/

40 Convention Collective : boulangerie boulangerie-pâtisserie artisanale Le traitement fiscal et social des cotisations : - la sécurité sociale - la mensualisation - la convention collective - les régimes complémentaires de prévoyance Mr PAT marié 2 enfants / an soit 60 / jour Mr PAT marié 2 enfants / an soit 60 / jour Convention Collective : boulangerie boulangeriepâtisserie artisanale

41 1 niveau : la sécurité sociale Traitement fiscal et social : cotisations entièrement déductibles du salaire brut (ne rentrent pas dans le calcul des limites fiscales et sociales) CSG.CRDS : aucune incidence Taxe à 8 % : aucune incidence 21/07/

42 2 et 3 niveaux : mensualisation et maintien de salaire convention collective Maintien salaire Tr A Maintien salaire Tr B Maintien salaire Tr C Prévoyance décès Tr A Prévoyance décès Tr B Prévoyance décès Tr C Employeur 0.750% 0.750% 0.750% 0.130% Salarié 0.080% Traitement fiscal et social : cotisations pour maintien de salaire dans le cadre de la mensualisation entièrement déductibles du salaire brut (ne rentrent pas dans le calcul des limites fiscales et sociales) Point de vigilance : isoler la cotisation pour maintien de salaire en mensualisation car exonérée de csg. crds, de taxe à 8 % et ne rentre pas dans le calcul des limites fiscales et sociales 21/07/

43 Points de vigilance : cotisations en cas d'arrêt de travail définitif 4Garanties en cas d'invalidité : non concernée car aucune garanties prévues par cette Convention Collective 4Si garanties prévues par CC, les cotisations entrent dans l'assiette de la CSG/CRDS, des limites sociales et fiscales et de la taxe à 8 % 21/07/

44 Point de vigilance : cotisations décès convention collective Employeur Salarié Maintien salaire Tr A Maintien salaire Tr B Maintien salaire Tr C Prévoyance Décès Tr A Prévoyance Décès Tr B Prévoyance Décès Tr C 0.750% 0.750% 0.750% 0.130% 0.080% Les cotisations décès entrent dans l'assiette de la CSG/CRDS, des limites sociales et fiscales et de la taxe à 8 %. 21/07/

45 4 niveau : les régimes complémentaires de prévoyance Limites sociales et fiscales des régimes complémentaires de prévoyance Art. 83 du CGI SOCIALE 1,5% du SAB + 6% du PASS dans la limite globale de 12% du PASS FISCALE 3% du SAB + 7% du PASS dans la limite globale de 3% de 8 PASS La fin de la période transitoire prévue au 30/06/2008, pour tous les régimes mis en place avant le 01/01/2005, avait été reportée au 31/12/ /07/

46 Limites sociales : non intégration de la cotisation pour maintien de salaire sur les 180 premiers jours Points de vigilance : isoler la cotisation pour maintien de salaire car exonérée de csg.crds, de taxe à 8 % et ne rentre pas dans le calcul des limites fiscales et sociales 21/07/

47 Limites fiscales : non intégration de la cotisation pour maintien de salaire sur les 180 premiers jours Points de vigilance : isoler la cotisation pour maintien de salaire car exonérée de csg.crds, de taxe à 8 % et ne rentre pas dans le calcul des limites fiscales et sociales 21/07/

48 Plan de la réunion Introduction / Constats / Objectifs Les garanties en cas d'arrêt de travail, d'invalidité ou de décès La sécurité sociale La mensualisation La Convention Collective Les régimes complémentaires de prévoyance Cas pratique Le traitement fiscal et social des prestations La sécurité sociale La mensualisation La Convention Collective Les régimes complémentaires de prévoyance Cas pratique Le traitement fiscal et social des cotisations La sécurité sociale La mensualisation La Convention Collective Les régimes complémentaires de prévoyance Cas pratique Cas pratique Points de vigilance Préparation au module sur l approche client Ateliers Conclusion 21/07/

49 Convention Collective : boulangerie boulangerie-pâtisserie artisanale Le traitement fiscal et social des prestations : - la sécurité sociale - la mensualisation - la convention collective - les régimes complémentaires de prévoyance Mr PAT marié 2 enfants / an soit 60 / jour Mr PAT marié 2 enfants / an soit 60 / jour Convention Collective : boulangerie boulangeriepâtisserie artisanale

50 Le traitement social et fiscal des prestations en arrêt de travail temporaire Intervenants Sécurité sociale Mensualisation Convention collective Régime complémentaire (si mis en place) Social Csg : 6, 20 % Crds : 0,50 % Csg : 7, 50 % Crds : 0,50 % Csg : 7,5 % Crds : 0,50 % Csg : 7,50% Crds : 0,5% Point de vigilance : Cotisations sociales au prorata de la répartition employeur/salarié Fiscal IR (2042) Exo sur 50 % si AT/MP IR (2042) Exo sur 50 % si AT/MP IR (2042) Exo sur 50 % si AT/MP IR (2042) 21/07/

51 Le traitement social et fiscal des prestations en cas d'arrêt de travail définitif Intervenants Sécurité sociale Mensualisation Social Csg : 6, 20 % Crds : 0,50 % Sans effet Fiscal IR ( 2042) Sans effet Convention collective Régime complémentaire (si mis en place) Aucunes garanties Point de vigilance : nécessité de compléter Csg : 6,60% Crds : 0,5% Point de vigilance : vérifier l'inscription des nouveaux entrants dans le régime Aucunes garanties IR (2042) 21/07/

52 Le traitement social et fiscal des prestations en cas décès Intervenants Sécurité sociale Social Exonération de cotisations sociales Fiscal IR (2042) Mensualisation Sans effet Sans effet Convention collective Point de vigilance : vérifier l'inscription des nouveaux entrants dans le régime Régime complémentaire (si mis en place) Cotisations sociales si non inscrit dans le régime Point de vigilance : vérifier l'inscription des nouveaux entrants dans le régime Assiette droit de succession et IR si non inscrit dans le régime Point de vigilance : vérifier l'inscription des nouveaux entrants dans le régime 21/07/

53 s Synthèse des points de vigilance du cas pratique Mr PAT marié 2 enfants /an soit 60 /jour Convention Collective : boulangerie boulangeriepâtisserie artisanale

54 Cas pratique Mr PAT : synthèse des points de vigilance Les cotisations pour maintien de salaire sur les 180 premiers jours n'entrent pas dans l'assiette csg /crds, taxe à 8% et limites sociales et fiscales. Les rentes accident du travail ou maladie professionnelle de la sécurité sociale ne sont pas proportionnelles au taux d'incapacité. La convention collective ne prévoit aucune garantie de maintien de revenu au-delà de 180 jours. La convention collective ne prévoit aucun maintien de revenu en cas d'invalidité ou d'incapacité pour AT/MP. La convention collective prévoit un régime frais de santé avec garanties d'exonération au-delà d'un certain délai d'arrêt de travail. Le traitement social et fiscal des garanties décès des régimes complémentaires de prévoyance dépend de l'inscription du salarié sur le régime. 21/07/

55 La prévoyance des salariés : autres points de vigilance Certaines conventions collectives ne prévoient aucune garanties de revenus au-delà de la mensualisation et de la sécurité sociale. Certaines conventions collectives ne prévoient aucunes garanties de revenu en cas d'invalidité ou d'incapacité pour AT/MP au-delà de la sécurité sociale (boulangeriepâtisserie artisanale, ). Certaines conventions collectives exigent de mettre en place des garanties pour centaines catégories mais sans fixer de niveaux (transport de marchandises, ). Certaines conventions collectives nationales apportent des garanties différentes de la CC en région ou de la CC en département (métallurgie, ). Les cotisations sociales sur les prestations arrêt de travail temporaire des régimes complémentaires de prévoyance dépend de la répartition de la cotisation employeur/salarié. La convention collective nationale des cadres exige un taux de cotisation de 1,5 % majoritairement affecté à la garantie décès. 21/07/

56 Cas pratique : en synthèse Chaque convention collective a ses avantages et ses faiblesses, d où la nécessité d une approche par le Conseil. Cette approche peut constituer une mission proposée par le Cabinet. 21/07/

57 Cas pratique : la mission Les besoins du client Avoir le bilan de sa situation et des différentes dispositions en place avec leurs points forts et leurs points de vigilance Un bilan qui se présente sous la forme d un dossier complet avec un rapport d'audit de protection sociale Se voir préconiser des solutions adaptées afin d'optimiser sa protection sociale en mettant en rapport ses objectifs avec les garanties apportées par sa convention collective 21/07/

58 Cas pratique : la mission Votre réponse Un rapport complet, synthétique et facilement lisible Qui met en avant les points de vigilance, les points d'amélioration et les besoins du client Qui permet : de faire le point et de faire une réactualisation de prendre des décisions en connaissance de cause 21/07/

59 Comment préparer l'approche clients 21/07/

60 Synthèse Vous avez conforté vos connaissances sur ce thème Vous avez identifié les points de vigilance à étudier 21/07/

61 Merci de compléter la fiche d évaluation

62 CONCLUSION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROTHESISTES DENTAIRES ET DES PERSONNELS DES LABORATOIRES DE PROTHÈSE DENTAIRE (3254)

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROTHESISTES DENTAIRES ET DES PERSONNELS DES LABORATOIRES DE PROTHÈSE DENTAIRE (3254) VOS DE PRÉVOYANCE - PERSONNEL CADRE MONTANT EN POURCENTAGE DU SALAIRE DE RÉFÉRENCE Décès Quelle que soit la cause du décès Célibataire, Veuf(ve), Divorcé(e), sans personne à charge Marié sans personne

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES CCN N 3241 - CCN du 25-11-87 étendue par arrêté du 9-6-88, JO 18-6-88 - CC de commerces de détail du vêtement et

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

N 6 : EPARGNE SALARIALE

N 6 : EPARGNE SALARIALE N 6 : EPARGNE SALARIALE Épargne salariale et rémunération périphérique Les dispositifs de l épargne salariale - Actionnariat salarié - Compte épargne temps - Participation - INTERESSEMENT - PEE PERCO -

Plus en détail

CCN du 15 mars 1966 - Avenant 322

CCN du 15 mars 1966 - Avenant 322 CCN du 15 mars 1966 - Avenant 322 Mémento Prestations Sommaire Rappel des garanties 3 Page Détermination du salaire de référence 5 Constitution et prise en charge des dossiers Arrêts de travail 8 Constitution

Plus en détail

PROJET D ACCORD PORTANT MISE EN PLACE D UN REGIME DE PREVOYANCE COMPLEMENTAIRE «GROS RISQUE» (INCAPACITE, INVALIDITE, DECES) AU NIVEAU DU GROUPE

PROJET D ACCORD PORTANT MISE EN PLACE D UN REGIME DE PREVOYANCE COMPLEMENTAIRE «GROS RISQUE» (INCAPACITE, INVALIDITE, DECES) AU NIVEAU DU GROUPE PROJET D ACCORD PORTANT MISE EN PLACE D UN REGIME DE PREVOYANCE COMPLEMENTAIRE «GROS RISQUE» (INCAPACITE, INVALIDITE, DECES) AU NIVEAU DU GROUPE Comité de Groupe du 10 décembre 2014 Le projet Protection

Plus en détail

Prévoyance des expertsexperts-comptables

Prévoyance des expertsexperts-comptables Prévoyance des expertsexperts-comptables Faire les bons choix Objectifs de l intervention Répondre aux questions des experts-comptables relevant de la Cavec Au titre de la prévoyance, est-il préférable

Plus en détail

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007.

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. La lettre du N 6 Décembre 2007 La Réforme des Heures Supplémentaires La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. Elle prévoit : Pour le salarié : une réduction des

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I.

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I. LE CONTRAT DE RETRAITE À COTISATIONS DÉFINIES(ART. 83 DU C.G.I) Il s agit d un contrat collectif d assurance retraite par capitalisation à adhésion obligatoire souscrit par l entreprise en faveur de l

Plus en détail

CABINET. Audit & Expertise Comptable.

CABINET. Audit & Expertise Comptable. CABINET Audit & Expertise Comptable. ASSURANCE COLLECTIVE Prévoyance Santé Retraite 2 1/ Prévoyance a/ Prévoyance Classique b/ Prévoyance Conventionnelle c/ Prévoyance 1,50 Cadres d/ Prestations e/ Fiscalité

Plus en détail

Mise à jour 17/04/2012

Mise à jour 17/04/2012 Mise à jour 17/04/2012 Le maintien de salaire Incidence sur le bulletin de paye CCB 21 mai 2010 En application des dispositions de la convention collective du 21mai 2010 Note de synthèse réalisée par les

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

Qu en est-il des contrats complémentaires facultatifs? Sont-ils concernés par le dispositif?

Qu en est-il des contrats complémentaires facultatifs? Sont-ils concernés par le dispositif? QUESTIONS SUR L OBJET DE LA PORTABILITE La mensualisation est-elle exclue du dispositif? L obligation de maintien de salaire à la charge de l employeur n est pas concernée : en effet, il ne s agit pas

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail

13 septembre 2012. Prévoyance complémentaire dans la Métallurgie de la Région Parisienne : Suivi 2011-2012

13 septembre 2012. Prévoyance complémentaire dans la Métallurgie de la Région Parisienne : Suivi 2011-2012 13 septembre 2012 Prévoyance complémentaire dans la Métallurgie de la Région Parisienne : Suivi 2011-2012 Prévoyance complémentaire dans la Métallurgie de la Région Parisienne : Suivi 2011-2012 Partie

Plus en détail

Remarques : ce tableau sera progressivement enrichi des offres des assureurs

Remarques : ce tableau sera progressivement enrichi des offres des assureurs Principales caractéristiques des contrats Madelin Prévoyance : - Tarification - Prestations (forfaitaires/indemnitaires) - Calcul de la rente invalidité partielle Remarques : ce tableau sera progressivement

Plus en détail

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT?

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT? Réf. :DEV/O/FC/015/06-06/OC 1/9 Pendant longtemps, le statut de gérant majoritaire de SARL a été le plus défavorable des statuts de dirigeant, tant au niveau fiscal que social. A contrario, le statut de

Plus en détail

Régime social et fiscal des primes d intéressement

Régime social et fiscal des primes d intéressement Régime social et fiscal des primes d intéressement Les primes d intéressement constituent pour le salarié un complément de rémunération. Cependant, afin de favoriser la mise en place d un régime d intéressement

Plus en détail

prévoyance TRAN- QUILLISER LES SALA- RIéS

prévoyance TRAN- QUILLISER LES SALA- RIéS prévoyance TRAN- QUILLISER LES SALA- RIéS respecter les obligations AG2R LA MONDIALE, une expertise reconnue Nos institutions sont aujourd hui désignées en prévoyance dans 59 accords de branche. Le décès

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel OFFICES PUBLICS DE L HABITAT ACCORD DU 12 JUILLET 2012 RELATIF À LA

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT Christian RIEUTORT Didier TEXIER Conseils en Protection Sociale et Financière des Dirigeants 5-7, ave des Frères Lumière 93370 Montfermeil Protection sociale du Dirigeant

Plus en détail

Bilan social individuel GÉRALD DELPORTE 103412 LYON FORMATION. Rémunération. Protection sociale Formation. Congés FMG

Bilan social individuel GÉRALD DELPORTE 103412 LYON FORMATION. Rémunération. Protection sociale Formation. Congés FMG Bilan social individuel GÉRALD DELPORTE 103412 LYON FORMATION Rémunération Protection sociale Formation Congés FMG SPECIMEN Votre Bilan Social Individuel Votre Bilan Social Individuel ou "BSI" a pour objectif

Plus en détail

Convention Collective Nationale du Commerce de Détail de l Habillement et Articles Textiles

Convention Collective Nationale du Commerce de Détail de l Habillement et Articles Textiles Convention Collective Nationale du Commerce Régime de Prévoyance du Personnel Cadre et Non Cadre Accord signé du 19.03.2003 Arrêté ministériel du 03.10.2003 Parution au JO du 14.10.2003 Extension au 01.11.2003

Plus en détail

Descriptif des Garanties

Descriptif des Garanties EPHC Titre 8 de la Convention collective nationale DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT Régime de prévoyance obligatoire Descriptif des Garanties Personnel concerné Ensemble des salariés, non cadres et

Plus en détail

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite PRÉVOYANCE - RETRAITE PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE Santé Prévoyance & Retraite Matinale de l entrepreneur CCI 11 JUIN 2013 LE REGIME SOCIAL DES INDEPENDANTS

Plus en détail

L Environnement Social de l Artisan. En partenariat avec

L Environnement Social de l Artisan. En partenariat avec L Environnement Social de l Artisan En partenariat avec SOMMAIRE Présentation de l APTI Les besoins d un jeune créateur La loi Madelin La Santé La Prévoyance La Retraite L environnement social de l artisan

Plus en détail

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance La lettre du N 12 Novembre 2011 Les évolutions du régime de prévoyance Depuis l accord initial du 19 mars 2003 qui a mis en place un régime de prévoyance pour la branche du commerce de détail de l habillement

Plus en détail

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Nouveautés légales Décembre 2010

NOTE D INFORMATION. Nouveautés légales Décembre 2010 NOTE D INFORMATION Objet : Modification du plan de paie Nouveautés légales Décembre 2010 Sources : - Décret n 2010-1305 du 29 octobre 2010, Publié au Journal Officiel le 31 octobre 2010. - Décret n 2010-1305

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 07.14 23/01/2014 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2014 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

Sommaire... 2. 1. Vos données personnelles et professionnelles... 3. 2. Tableau de synthèse... 4. 3. Vos besoins en indemnités journalières...

Sommaire... 2. 1. Vos données personnelles et professionnelles... 3. 2. Tableau de synthèse... 4. 3. Vos besoins en indemnités journalières... M. Jules MARTIN Sommaire Sommaire... 2 1. Vos données personnelles et professionnelles... 3 2. Tableau de synthèse... 4 3. Vos besoins en indemnités journalières... 5 4. Vos besoins en couverture invalidité...

Plus en détail

Sal a on o d es e s se s r e v r i v ce c s e s à à la a personne Fps/2009

Sal a on o d es e s se s r e v r i v ce c s e s à à la a personne Fps/2009 Salon des services à la personne Groupe IRCEM - emplois de la famille - Entreprises privées et associations prestataires : Tout savoir sur vos obligations en matière de protection sociale Salon des services

Plus en détail

Entreprises Artisanales de Boulangerie Patisserie

Entreprises Artisanales de Boulangerie Patisserie Entreprises Artisanales de Boulangerie Patisserie La CFTC s engage aux côtés des salariés de la boulangerie artisanale : chaque année, des accords sont conclus au niveau de la Convention Collective pour

Plus en détail

ATOLL PRÉVOYANCE. Choisir ATOLL PRÉVOYANCE : un acte responsable vis-à-vis de ses proches, de soi et de son activité professionnelle

ATOLL PRÉVOYANCE. Choisir ATOLL PRÉVOYANCE : un acte responsable vis-à-vis de ses proches, de soi et de son activité professionnelle ATOLL PRÉVOYANCE PROFESSIONS PARAMÉDICALES Choisir ATOLL PRÉVOYANCE : un acte responsable vis-à-vis de ses proches, de soi et de son activité professionnelle Les prestations versées par votre régime obligatoire

Plus en détail

Convention collective Signature Extension JO Révision Extension JO Brochure JO IDCC 13-12-2002 (1) - - - - - - 2329. Préavis pendant renouvellement

Convention collective Signature Extension JO Révision Extension JO Brochure JO IDCC 13-12-2002 (1) - - - - - - 2329. Préavis pendant renouvellement Avocats au Conseil d État et à la Cour de cassation : personnel salarié Convention collective Signature Extension JO Révision Extension JO Brochure JO IDCC Avocats au Conseil d État et à la Cour de cassation

Plus en détail

Gestion des Prévoyances PRO BTP

Gestion des Prévoyances PRO BTP Gestion des Prévoyances PRO BTP Documentation de la PROBTP : Élément de calcul de la CSG/CRDS (toutes entreprises) Taux patronal de prévoyance permettant de déterminer la cotisation à inclure dans l'assiette

Plus en détail

EN BREF. Ressources Sélection Vie II. Offrez à vos salariés une retraite plus sereine tout en optimisant votre politique sociale.

EN BREF. Ressources Sélection Vie II. Offrez à vos salariés une retraite plus sereine tout en optimisant votre politique sociale. Ressources Sélection Vie II Offrez à vos salariés une retraite plus sereine tout en optimisant votre politique sociale. EN BREF Ressources Sélection Vie II est un contrat collectif d assurance sur la vie

Plus en détail

AUDIT DE PROTECTION SOCIALE. Réunion cabinet. Réunion AGRO PARIS TECH. Direction opérations commerciales-pôle conseil-fg

AUDIT DE PROTECTION SOCIALE. Réunion cabinet. Réunion AGRO PARIS TECH. Direction opérations commerciales-pôle conseil-fg AUDIT DE PROTECTION Réunion cabinet SOCIALE Réunion AGRO PARIS TECH Plan de la réunion Présentation Constats Objectifs Quiz Cas pratique Atelier Conclusion 2 INTRODUCTION 3 L UNION FAIT LA FORCE AG2R LA

Plus en détail

EPARGNE RETRAITE en ENTREPRISE

EPARGNE RETRAITE en ENTREPRISE EPARGNE RETRAITE en ENTREPRISE Réunion cabinet 1 Plan de la réunion Introduction AG2R LA MONDIALE en quelques chiffres Les constats Objectifs Quiz -Ateliers Cas pratique Conclusion 2 Présentation du Groupe

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES GUIDE DE L EMPLOYEUR

REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES GUIDE DE L EMPLOYEUR REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES GUIDE DE L EMPLOYEUR Salaries non cadres des exploitations forestières et des scieries agricoles de Champagne Ardenne relevant des avenants du 16 janvier 2009

Plus en détail

COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES»

COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES» COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES» Le système interprofessionnel de Sécurité Sociale est obligatoire : le

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION S.M.A.R.T. Production 2004-2005 - Tous droits de reproduction réservés. Par les mêmes organisateurs : 40 ateliers gratuits sur

Plus en détail

révoyance modulaire Le régime de prévoyance adapté aux TPE / PME

révoyance modulaire Le régime de prévoyance adapté aux TPE / PME révoyance modulaire Le régime de prévoyance adapté aux TPE / PME Protégez vos salariés et leur famille Prévoyance Modulaire permet de faire face aux situations difficiles auxquelles tout salarié peut être

Plus en détail

Accord collectif de branche du 14 mai 2010. Régime de prévoyance complémentaire. Garantie Incapacité de travail. Convention Collective Nationale

Accord collectif de branche du 14 mai 2010. Régime de prévoyance complémentaire. Garantie Incapacité de travail. Convention Collective Nationale Accord collectif de branche du 14 mai 2010 Régime de prévoyance complémentaire Garantie Incapacité de travail Convention Collective Nationale des Chaînes de Cafétéria & Assimilés du 28 août 1998 Entre

Plus en détail

SPVIE PRÉVOYANCE ENTREPRISE de 3 à 100 salariés

SPVIE PRÉVOYANCE ENTREPRISE de 3 à 100 salariés SPVIE PRÉVOYANCE ENTREPRISE de 3 à 100 salariés ASSUREUR : IDENTITÉS MUTUELLE, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du code de la mutualité - SIREN 379 655 541 - Siège social : 24, bd de Courcelles

Plus en détail

ARTICLE 39 DU CGI : ASPECTS JURIDIQUES ET FISCAUX

ARTICLE 39 DU CGI : ASPECTS JURIDIQUES ET FISCAUX ARTICLE 39 DU CGI : ASPECTS JURIDIQUES ET FISCAUX OBJET DU CONTRAT SOUSCRIT DANS LE CADRE DE L'ARTICLE 39 CGI Sous forme d'un contrat d'assurance collective régi par le Code des assurances, il permet aux

Plus en détail

P2C10 La participation, l'inte ressement et l'e pargne salariale

P2C10 La participation, l'inte ressement et l'e pargne salariale P2C10 La participation, l'inte ressement et l'e pargne salariale Dispositifs permettant d accorder des revenus supplémentaires aux salariés et de bénéficier d avantages sociaux et fiscaux. Permet aussi

Plus en détail

révoyance TPE Le régime de prévoyance spécialement conçu pour les TPE de 1 à 9 salariés

révoyance TPE Le régime de prévoyance spécialement conçu pour les TPE de 1 à 9 salariés révoyance TPE Le régime de prévoyance spécialement conçu pour les TPE de 1 à 9 salariés Prévoyance TPE, un contrat qui protège vos salariés et respecte vos obligations Bénéficier d exonérations fiscales

Plus en détail

Le Statut du Consultant

Le Statut du Consultant Le Statut du Consultant CENTRALE CONSULTANTS Mardi 20 Octobre 2009 Sylvie OUANICHE et Jacques BALMAÑA AG2R LA MONDIALE Maître Pierre SAUREL Thémistocle Avocats AG2R LA MONDIALE Né de l union d un groupe

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3247 Convention collective nationale IDCC : 1513. ACTIVITÉS DE PRODUCTION DES

Plus en détail

Audit de Protection Sociale

Audit de Protection Sociale Audit de Protection Sociale Réunion Créateurs Réunion cabinet Réunion CCI Grenoble Présentation du groupe Présentation du groupe SGAM (crée en 2008) 1 er groupe de protection sociale en France Une offre

Plus en détail

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs

Plus en détail

Intervenants. Philippe SORIA. Gilles GOURMAND. Direction Technique GAN ASSURANCE VIE. Expert-Comptable

Intervenants. Philippe SORIA. Gilles GOURMAND. Direction Technique GAN ASSURANCE VIE. Expert-Comptable Intervenants Philippe SORIA Direction Technique GAN ASSURANCE VIE Gilles GOURMAND Expert-Comptable SOMMAIRE 1- Intérêt d une opération de changement de statut 2- Faisabilité 3- Régime social du dirigeant

Plus en détail

Revenus de remplacement : modalités déclaratives

Revenus de remplacement : modalités déclaratives Revenus de remplacement : modalités déclaratives Les revenus de remplacement sont destinés à compenser la perte de rémunération pendant une période d inactivité partielle ou totale. Sont notamment considérés

Plus en détail

La portabilité des droits à prévoyance et frais de santé. Novembre 2010

La portabilité des droits à prévoyance et frais de santé. Novembre 2010 La portabilité des droits à prévoyance et frais de santé Novembre 2010 Disposition issue de l ANI du 11 janvier 2008 Permettre le maintien temporaire des droits des salariés dont le contrat de travail

Plus en détail

Plafond de la sécurité sociale pour 2015

Plafond de la sécurité sociale pour 2015 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction des Relations Sociales, des Règles RH et du Logement Social Règles RH Destinataires Diffusion narionale Tous services Contact Tél :

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION CONVENTION COLLECTIVE UNIQUE annexe Maisons de Retraites CCN 3132 CCU du 18-04-2002 non étendue, applicable à compter du 1-5-2002. Pour les Etablissements accueillant des

Plus en détail

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS)

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) La Contribution Sociale Généralisée (CSG) sur les revenus d'activité et de remplacement a été instituée par

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE Pour la mise en place et le suivi de régime de prévoyance santé des branches professionnelles ou des entreprises

GUIDE PRATIQUE Pour la mise en place et le suivi de régime de prévoyance santé des branches professionnelles ou des entreprises Par Patricia PENGOV GUIDE PRATIQUE Pour la mise en place et le suivi de régime de prévoyance santé des branches professionnelles ou des entreprises I. Mise en place d une obligation en matière de prévoyance

Plus en détail

Portabilité des couvertures «prévoyance et santé» Art. 14 de l ANI du 11 janvier 2008 et avenant du 18 mai 2009

Portabilité des couvertures «prévoyance et santé» Art. 14 de l ANI du 11 janvier 2008 et avenant du 18 mai 2009 Portabilité des couvertures «prévoyance et santé» Art. 14 de l ANI du 11 janvier 2008 et avenant du 18 mai 2009 30 juin 2009 SOMMAIRE 1. Bénéficiaires de la portabilité 2. Renonciation à la portabilité

Plus en détail

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Boite à outils - Juridique Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations

Plus en détail

Régime de prévoyance. CDG 29 Réunions d information Prévoyance Février 2014

Régime de prévoyance. CDG 29 Réunions d information Prévoyance Février 2014 Régime de prévoyance CDG 29 Réunions d information Prévoyance Février 2014 SOMMAIRE 1. Introduction 2. Quelques rappels sur le contrat prévoyance 3. Mise en place du régime 4. Gestion du contrat par la

Plus en détail

Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale

Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale Il existe trois mécanismes d épargne salariale : La Participation : La participation des salariés aux résultats de

Plus en détail

La protection sociale en entreprise Alain MASSERET et Anthony JOYEUX 27 octobre 2015

La protection sociale en entreprise Alain MASSERET et Anthony JOYEUX 27 octobre 2015 La protection sociale en entreprise Alain MASSERET et Anthony JOYEUX 27 octobre 2015 1 Assurances Collectives Mes clients et leurs besoins Les particuliers & les professionnels PREVOYANCE Décès Arrêt de

Plus en détail

POINTS CLES SUR LES CONTRATS DE PREVOYANCE COMPLEMENTAIRE SANTE

POINTS CLES SUR LES CONTRATS DE PREVOYANCE COMPLEMENTAIRE SANTE Q UELQUES POINTS CLES SUR LES CONTRATS DE PREVOYANCE COMPLEMENTAIRE SANTE Source juridique Lettre circulaire ACOSS n 2008-028 du 6 août 2008 Lettre ministérielle du 13 février 2008 Lettre circulaire ACOSS

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé en entreprise

Généralisation de la complémentaire santé en entreprise Généralisation de la complémentaire santé en entreprise Partie 1 Les évolutions réglementaires Introduction LF pour 2014 Loi Fillon du 21 août 2003 Décret 9 janvier 2012 Couverture de l ensemble du personnel

Plus en détail

Optez pour une protection sociale adaptée à vos salariés. SwissLife Prévoyance Entreprises + Spécial Prévoyance Entreprises

Optez pour une protection sociale adaptée à vos salariés. SwissLife Prévoyance Entreprises + Spécial Prévoyance Entreprises Spécial Prévoyance Entreprises Optez pour une protection sociale adaptée à vos salariés SwissLife Prévoyance Entreprises + Plan de prévoyance collectif SwissLife Prévoyance Entreprises +, un régime de

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT 1 La protection sociale du dirigeant 1 - Qu est-ce que la Protection Sociale? 2 - Le Statut social des dirigeants - Salarié - Non Salarié (TNS) 3 Les garanties des régimes

Plus en détail

Projet de réforme des retraites : Premières conséquences pour les régimes d entreprise

Projet de réforme des retraites : Premières conséquences pour les régimes d entreprise Août 2010 Projet de réforme des retraites : Premières conséquences pour les régimes d entreprise Madame, Monsieur, Le projet de réforme des retraites a été adopté par le Gouvernement le 13 juillet, puis

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3298 Convention collective nationale IDCC : 2104. THERMALISME AVENANT N 24 DU

Plus en détail

Travailleurs non salariés. Cotisations Taux Assiette Prestations

Travailleurs non salariés. Cotisations Taux Assiette Prestations Clients professionnels et petites entreprises Mémento 2015 ARTISANS Travailleurs non salariés Cotisation IJSS 6,50 % 0,70 % Invalidité Décès 1,30 % Sur l intégralité du revenu professionnel imposable Dans

Plus en détail

PLAN CADRES DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE COMPLÈTES POUR VOS COLLABORATEURS

PLAN CADRES DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE COMPLÈTES POUR VOS COLLABORATEURS PLAN CADRES DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE COMPLÈTES POUR VOS COLLABORATEURS Vous êtes dirigeant d entreprise. Vous choisissez de souscrire un régime de prévoyance pour vos salariés cadres. Le PLAN CADRES

Plus en détail

ATOLL PRÉVOYANCE. Choisir ATOLL PRÉVOYANCE : un acte responsable vis-à-vis de ses proches, de soi et de son activité professionnelle

ATOLL PRÉVOYANCE. Choisir ATOLL PRÉVOYANCE : un acte responsable vis-à-vis de ses proches, de soi et de son activité professionnelle ATOLL PRÉVOYANCE PROFESSIONS LIBÉRALES Choisir ATOLL PRÉVOYANCE : un acte responsable vis-à-vis de ses proches, de soi et de son activité professionnelle Les prestations versées par les différents régimes

Plus en détail

La protection sociale dans l entreprise

La protection sociale dans l entreprise (r) assurez-vous sur La protection sociale dans l entreprise livre blanc «assuré d entreprendre» - n 2 2 INTRODUCTION SOMMAIRE SOMMAIRE Intro La protection sociale connaît en France une vraie mutation.

Plus en détail

particuliers professionnels entreprises y penser... pour ne plus y penser

particuliers professionnels entreprises y penser... pour ne plus y penser particuliers professionnels entreprises y penser... pour ne plus y penser Sécurité ou performance : pourquoi choisir? Constituez votre retraite selon vos envies C est un fait : les ressources des régimes

Plus en détail

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance Prévoyance CONNAISSEZ VOS DROITS... Caisse de prévoyance des Agents de la Sécurité Sociale et assimilés Institution de Prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale 2 ter, boulevard Saint-Martin

Plus en détail

Bilan Protection Sociale & Rémunération. Etude réalisée pour Monsieur DUPONT. Le 25/04/2008

Bilan Protection Sociale & Rémunération. Etude réalisée pour Monsieur DUPONT. Le 25/04/2008 Bilan Protection Sociale & Rémunération Etude réalisée pour Monsieur DUPONT Le 25/04/2008 Contact : Madame MARTIN Casagande & Associés, Membre de PRAGMA 1 LES OBJECTIFS DE L ETUDE Votre système de rémunération

Plus en détail

Pour préserver votre niveau de vie et celui de vos proches

Pour préserver votre niveau de vie et celui de vos proches PROFESSIONNELS Atoll Prévoyance Pour préserver votre niveau de vie et celui de vos proches Atoll Prévoyance professions libérales Votre solution en cas d arrêt de travail, d invalidité, de décès Atoll

Plus en détail

RÉGIME de PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE

RÉGIME de PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COMMERCES DE GROS RÉGIME de PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE des salariés non cadres MALAKOFF MÉDÉRIC, VOTRE PARTENAIRE POUR LE RÉGIME DE PRÉVOYANCE DE VOS SALARIÉS NON CADRES*

Plus en détail

Centre de Gestion du Finistère

Centre de Gestion du Finistère Centre de Gestion du Finistère PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE 9 et 10 octobre 2012 SOMMAIRE 1 - Introduction 2 Présentation du groupement conjoint 3 Qu est ce que la prévoyance 4 Garanties proposées

Plus en détail

PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS

PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS Vous êtes prescripteur de Generali Assurances Vie. Le PLAN-EXPERTS vous propose un choix de garanties pour améliorer

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant 1 Harmonie Mutuelle, 1 ère mutuelle santé de France. 520 000 personnes protégées au titre du 4.5 millions de personnes protégées en complémentaire santé

Plus en détail

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs des TNS Le statut du conjoint du TNS Les statuts

Plus en détail

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 CDD : COTISATIONS SUPPLEMENTAIRES POUR LES CDD DE COURTE DUREE À partir du 1er juillet 2013, la cotisation patronale d assurance

Plus en détail

Régime de prévoyance obligatoire p.2. Régime frais de santé obligatoire "Base Prime" p.3. Régime frais de santé facultatif "Confort" p.

Régime de prévoyance obligatoire p.2. Régime frais de santé obligatoire Base Prime p.3. Régime frais de santé facultatif Confort p. aide à domicile régime de prévoya nce et frais de santé Convention Collective Nationale de la Branche de l Aide, de l Accompagnement, des Soins et des Services à Domicile Ta b l e a u x d e g a r a n t

Plus en détail

AVENANT N 3 DU 6 JUILLET 2010

AVENANT N 3 DU 6 JUILLET 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3173 Convention collective nationale IDCC : 1810. ENTREPRISES DE PROPRETÉ AVENANT N 3 DU 6 JUILLET 2010

Plus en détail

Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998

Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998 Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998 Avenant n 51 du 22 juin 2010 portant modification de l article 11.1 «Prévoyance» du Chapitre 11 «Prévoyance Mutuelle Retraite» de la Convention Collective

Plus en détail

Indemnités de rupture (régimes social et fiscal)

Indemnités de rupture (régimes social et fiscal) Régimes social et fiscal des indemnités de rupture du contrat de travail au 1 er janvier 2012 Indemnité compensatrice de préavis, de congés payés, de RTT non pris ; indemnité de non-concurrence Assujettie

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Le forfait social

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Le forfait social Le forfait social Textes de référence : Articles L137-15 à L. 137-17 du Code de la Sécurité sociale créés par l article 13 de la loi n 2008-1330 du 17 décembre 2008 de financement de la sécurité sociale

Plus en détail

Votre protection sociale

Votre protection sociale Votre protection sociale Chaque trimestre ou chaque mois, votre employeur vous déclare. La Caisse d Allocations Familiales verse pour lui des cotisations à 3 organismes qui gèrent votre protection sociale.

Plus en détail

Bienvenue dans votre agence!

Bienvenue dans votre agence! Bienvenue dans votre agence! Pour bien commencer, présentons-nous! Nom, Deuxième prénom niveau Entreprise Secteur d activité Nb de salariés Vos attentes? Radiance Groupe Humanis est la Mutuelle du Groupe

Plus en détail

la participation de l employeur est assujettie à la CSG et à la CRDS sans abattement :

la participation de l employeur est assujettie à la CSG et à la CRDS sans abattement : COTISATION / IMPOSITION Le dispositif de la protection sociale complémentaire ne prévoit pas d exonération de charges; la participation des employeurs (relevant des «aides à la personnes») est considérée

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2005-168

LETTRE CIRCULAIRE N 2005-168 PARIS, le 29/11/2005 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2005-168 OBJET : Régime social des contributions patronales finançant des prestations de prévoyance

Plus en détail

Réforme des cotisations sociales des TNS: Evolution ou révolution?

Réforme des cotisations sociales des TNS: Evolution ou révolution? Réforme des cotisations sociales des TNS: Evolution ou révolution? Constats LFSS 2014 : modification des taux obligatoires (TNS et salariés) Loi de finances 2013 : fiscalité des dividendes LFSS 2011 :

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 73 DU 5 AOÛT 2010 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 5 F-14-10 INSTRUCTION DU 26 JUILLET 2010 IMPOT SUR LE REVENU. REGIME FISCAL DES INDEMNITÉS JOURNALIERES VERSEES

Plus en détail

Attention aux salariés à temps partiel (voir exemple ci-après) A/Pour mémoire : situation jusqu au 31/12/2012

Attention aux salariés à temps partiel (voir exemple ci-après) A/Pour mémoire : situation jusqu au 31/12/2012 1/ La contribution patronale de la garantie frais de santé est imposable sur le revenu à effet rétroactif au 1 er Janvier 2013 dès le 1 er, plus : - 0.5% de la prévoyance patronale de l ETAM ; - 0.12%

Plus en détail