FORMATIONS Bio Qualité Formation 43 rue de Fleurus Paris

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FORMATIONS Bio Qualité Formation 43 rue de Fleurus Paris"

Transcription

1 Les FORMATIONS 2016 Organisme de formation n

2

3 La Cellule Qualité Organisme de formation n

4

5 LA CELLULE QUALITÉ PRÉVENTION DES RISQUES EN HYGIÈNE ET SÉCURITÉ Assurer la protection des personnels et des patients. Biologistes, Responsables de l hygiène, Cadres de santé, Techniciens, Préleveurs,... Faire le point sur la réglementation. Acquérir les bonnes pratiques pour assurer la sécurité des personnels et patients. Certificat d aptitude délivré après l examen des acquis pédagogiques. Etre capable de maîtriser les différentes activités dans le respect des règles d hygiène et en toute sécurité. Pré-test et post-test pour validation individuelle des acquis. LES EXIGENCES DE BASE Normatives et réglementaires. Prévention des risques professionnels, le document unique. RESPECT DES CONDITIONS D HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ POUR : Les locaux et leurs confinements. Les produits utilisés et les fiches de données de sécurité. Le personnel : règles générales et vaccination. Conduite à tenir en cas AES. Le transport des échantillons biologiques. La gestion des DASRI. Un examen de fin de stage permet de valider l acquisition des connaissances nécessaires à une bonne mise en pratique (délivrance d un certificat en plus de l attestation de présence). DURÉE : 1 jour TARIF : 350 Biologiste, Auditeur ICA 15189*, Responsable en Hygiène et Sécurité CODE STAGE : 1004 * ICA = institut de certification des auditeurs certification délivrée par AFNOR Certification Organisme de formation n

6 LA CELLULE QUALITÉ Nouveau ETHIQUE ET CONFIDENTIALITÉ Savoir répondre aux patients en accord avec les règles d éthique et de confidentialité. Biologistes, Responsables qualité, Cadres de santé, Secrétaires, Techniciens, Préleveurs,... Intervenant : responsable d évaluation Cofrac. Approche pragmatique de la confidentialité au sein du LBM. Certificat d aptitude délivré après l examen des acquis pédagogiques. DURÉE : 1 jour TARIF : 350 Responsable qualité, Évaluateur Cofrac CODE STAGE : 1012 Connaître les enjeux de l éthique et de la confidentialité dans votre laboratoire. Savoir répondre aux exigences d accréditation relatives à l éthique et la confidentialité. Connaître les moyens compétences et méthodes à mettre en place pour maîtriser les risques liés à l éthique et à la confidentialité. Pré-test et post-test pour validation individuelle des acquis. NOTION D ÉTHIQUE ET DE CONFIDENTIALITÉ Champ d application. Identification des parties intéressées. MISE EN SITUATION 1 Les risques associés à l éthique et la confidentialité Les moyens de lever ces risques. MISE EN SITUATION 2 Les exigences d accréditation relatives à l éthique et la confidentialité. Les pratiques des laboratoires pour y répondre. MISE EN SITUATION 3 Les moyens de surveillance de la maîtrise de l éthique et la confidentialité. MISE EN SITUATION 4 Formalisation d une check liste d audit de l éthique et la confidentialité. MISE EN SITUATION 5 Bâtir votre plan d amélioration. Un examen de fin de stage permet de valider l acquisition des connaissances nécessaires à une bonne mise en pratique (délivrance d un certificat en plus de l attestation de présence). 6 Organisme de formation n

7 LA CELLULE QUALITÉ AUDITEUR DE LABORATOIRE DE BIOLOGIE MÉDICALE Vers une reconnaissance de la compétence d auditeur. Toute personne souhaitant : Faire de l audit une pratique régulière en interne ou en externe (Biologistes, Qualiticiens, Techniciens, Cadres de santé, Consultants ). Faire reconnaitre sa compétence par l ICA* Présentation de l examen ICA aux participants et préparation des épreuves. Suivi des stagiaires avec proposition de correction de leurs plans et rapports d audit. Formation référencée par l ICA* et permettant de répondre au pré-requis pour se présenter à l examen d auditeur (système ou biologiste). 60% du temps de la formation consacré à des exercices pratiques. Certificat d aptitude délivré après examen des acquis pédagogiques (ce certificat ne se substitue pas à l examen ICA*). DURÉE : 5 jour TARIF : 2000 Auditeur détenteur d une certification ICA 15189*, Intervenant au DU d auditeur de biologie médicale de Paris CODE STAGE : 2001 Avec une forte orientation pratique ( 60% du temps consacré à des exercices ), cette formation permet d acquérir les outils et méthodes nécessaires pour l exercice d audits à valeur ajoutée dans l ensemble du laboratoire. LE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET PRINCIPES DIRECTEURS Rappel des bases relatives aux systèmes de management de la qualité, l approche processus et l amélioration continue. Les principes de management de la qualité et leurs incidences sur la façon d appréhender la norme. L AUDIT - CONCEPT DE BASE Comprendre le concept afin de reproduire à chaque audit une méthode efficace. L ISO LES BASES DE L AUDITEUR Réviser le référentiel afin d induire un bon comportement en audit. LA MÉTHODOLOGIE DE L AUDIT QUALIFICATION DE L AUDITEUR Présentation et mise en œuvre de la technique d audit, la préparation de l audit, de la réunion d ouverture à la réunion de clôture, rédaction et suivi. Réalisation d exercices pratiques et simulations. COMPÉTENCE, RÔLE ET DÉONTOLOGIE Comprendre le rôle de l auditeur et sa valeur ajoutée pour le laboratoire. PRÉSENTATION ET PRÉPARATION À L EXAMEN AUDITEUR ICA Présentation des épreuves de l examen ICA. Réalisation d exercices de préparation. Suivi des stagiaires après la formation : commentaires de rapports d audits réalisés dans les 12 mois après la formation. * ICA = institut de certification des auditeurs certification délivrée par AFNOR Certification Organisme de formation n

8 AUDITEUR INTERNE DE LBM Vers des audits internes efficaces. Biologistes, Secrétaires, Techniciens, Qualiticiens, Cadres de santé,... Acquisition d une méthode pratique permettant la mise en œuvre d audits efficaces. Pédagogie interactive basée sur la réalisation d exercices pratiques. Certificat d aptitude délivré après examen des acquis pédagogiques. Acquérir les méthodes de base nécessaires à une bonne pratique de l audit interne et faire reconnaître sa compétence. Pré-test et post-test pour validation individuelle des acquis. L AUDIT : CONCEPT DE BASE Comprendre le concept afin de reproduire à chaque audit une méthode efficace. LA MÉTHODOLOGIE DE L AUDIT La méthodologie de l audit : la préparation, de la réunion d ouverture à la réunion de clôture, rédaction et suivi de l audit. Comprendre le rôle de l auditeur et sa valeur ajoutée dans le laboratoire. Un examen de fin de stage permet de valider l acquisition des compétences (délivrance d un certificat en plus de l attestation de présence). DURÉE : 2 jour TARIF : 600 Auditeur détenteur d une certification ICA 15189*, Intervenant au DU d auditeur de biologie médicale de Paris V CODE STAGE : 2002 * ICA = institut de certification des auditeurs certification délivrée par AFNOR Certification 8 Organisme de formation n

9 LA CELLULE QUALITÉ EXAMEN MÉTHODIQUE DE L ISO ET DES EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES DU SH REF 02 Identifier les exigences pour une application adaptée aux LBM. Biologistes, Responsables qualité, Secrétaires, Techniciens, Cadres de santé,... Lecture en parallèle de l ISO 9001 et des SH REF Focus sur les principales exigences ciblées par le bilan des écarts suite aux évaluations COFRAC. Certificat d aptitude délivré après l examen des acquis pédagogiques. Offerts : un exemplaire de l ISO v2012 et une copie numérique de la loi de mai 2013 (transposition de l ordonnance de 2010) et de ses décrets d application. DURÉE : 1 jour TARIF : 350 Consultant intervenant dans l accompagnement des LBM CODE STAGE : 2004 Cette formation permet de faire le point, d une manière exhaustive, sur les exigences de l ISO en y associant les exigences complémentaires du SH REF 02. Pré-test et post-test pour validation individuelle des acquis. LE PROCESSUS D ACCRÉDITATION Dispositions pour les évaluations de suivi. EXAMEN DES EXIGENCES NORMATIVES Un focus particulier est fait sur les évolutions de la version Zoom sur l identification des exigences documentaires. Présentation des interrelations entre les différentes exigences. Les nouveautés de la version 2012 : approche processus et analyse de risque. EXAMEN DES EXIGENCES NORMATIVES ET COMPLÉMENTAIRES (SH REF ET RÈGLEMENTATION) L essentiel des exigences : savoir en tirer bénéfice. Un examen de fin de stage permet de valider l acquisition des connaissances nécessaires à une bonne mise en pratique (délivrance d un certificat en plus de l attestation de présence). Organisme de formation n

10 LA CELLULE QUALITÉ Nouveau Biologistes, Qualiticiens, Cadres de santé, Responsables de la fonction RH, Acquérir une méthode pour assurer un management efficace des compétences. Certificat d aptitude délivré après l examen des acquis pédagogiques. DURÉE : 2 jour TARIF : 600 Biologiste spécialiste du processus RH, Auditeur ICA 15189* et Responsable RH dans sa structure CODE STAGE : 2006 * ICA = institut de certification des auditeurs certification délivrée par AFNOR Certification QUALIFICATION - HABILITATION DU PERSONNEL FORMATION Organiser efficacement le travail en équipe. Apprendre à identifier les besoins en compétences. Organiser les actions de formation. Evaluer les acquis. LE MANAGEMENT DES COMPÉTENCES : PRINCIPE DE BASE Examen du processus général. Les exigences normatives et réglementaires. Le droit du travail. LA DÉFINITION DE FONCTIONS Mise en place d une démarche utile pour le laboratoire : approche PDCA du management des compétences. Les fonctions clés. Fiches de poste et fiches de fonction. Evaluation des compétences et habilitation aux différents postes de travail. LE PLAN DE FORMATION Accueil du personnel dans l environnement organisationnel. Elaboration du plan de formation. Organisation des formatons internes et des tutorats. Sélection des formations externes. LE SUIVI DE L EFFICACITÉ DES ACTIONS DE FORMATION Un examen de fin de stage permet de valider l acquisition des connaissances nécessaires à une bonne mise en pratique (délivrance d un certificat en plus de l attestation de présence). 10 Organisme de formation n

11 LA CELLULE QUALITÉ Nouveau Personnel hospitaliers : Biologistes, Cadres de santé, Responsables qualité,... Formation adaptée au milieu hospitalier (transposition de l ordonnance de 2010) et de ses décrets d application. Focus sur les principales exigences ciblées par le bilan des écarts suite aux évaluations COFRAC. Certificat d aptitude délivré après l examen des acquis pédagogiques. Offerts : un exemplaire de l ISO v2012 et une copie numérique de la loi de mai 2013 (transposition de l ordonnance de 2010) et de ses décrets d application. DURÉE : 1 jour TARIF : 400 Michel Klinklin, Responsable qualité du CH de Colmar auditeur ICA 15189* et Évaluateur qualiticien au COFRAC CODE STAGE : 2011 ISO LES EXIGENCES RELATIVES AU MANAGEMENT DE LA QUALITÉ EN MILIEU HOSPITALIER Comprendre et savoir mettre en œuvre ces exigences en fonction de l organisation des hôpitaux. Cette formation permet de faire le point sur les exigences de l ISO en y associant les exigences complémentaires des SH REF 02 et 04 et de la réglementation, pour une application spécifique dans les LBM hospitaliers. Pré-test et post-test pour validation individuelle des acquis. LE PROCESSUS D ACCRÉDITATION Dispositions pour les évaluations de suivi. EXAMEN DES EXIGENCES NORMATIVES : IMPACTS SUR LES SERVICES HOSPITALIERS Comprendre l approche processus du laboratoire au sein de l hôpital. Maîtriser les interfaces avec les services hospitaliers. Mettre en place un partenariat à valeur ajoutée avec les services hospitaliers. EXAMEN DES EXIGENCES NORMATIVES ET COMPLÉMENTAIRES (SH REF ET RÈGLEMENTATION) L essentiel des exigences : savoir en tirer bénéfice. Un examen de fin de stage permet de valider l acquisition des connaissances nécessaires à une bonne mise en pratique (délivrance d un certificat en plus de l attestation de présence). * ICA = institut de certification des auditeurs certification délivrée par AFNOR Certification Organisme de formation n

12 LA CELLULE QUALITÉ Nouveau EST CONCERNÉ? Biologistes, Responsables qualité, Cadres de santé,... Révision du concept de base sur l approche processus. Pédagogie interactive basée sur des exercices. Certificat d aptitude délivré après l examen des acquis pédagogiques. DURÉE : 1 jour TARIF : 350 Auditeur détenteur d une certification ICA 15189*, Intervenant au DU d auditeur de biologie médicale de Paris V CODE STAGE : 2012 OPTIMISER SON SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ Aller vers une organisation plus efficiente. Cette formation permet de faire évoluer les dispositions mises en place pour la surveillance du système de management de la qualité pour qu elles représentent une véritable valeur ajoutée vis-à-vis des projets du laboratoire. Pré-test et post-test pour validation individuelle des acquis. RÉVISION DES NOTIONS DE BASE Système de management de la qualité. Approche processus et analyse de risque associée. ETABLIR LA COHÉRENCE ENTRE LES NOTIONS DE BASE L approche processus comme prolongement de la politique du laboratoire. Politique, objectifs et indicateurs au service du management du laboratoire. La surveillance des processus : outil d évolution de la politique du laboratoire. L AUDIT INTERNE : LA SURVEILLANCE DU SYSTÈME Un examen de fin de stage permet de valider l acquisition des connaissances nécessaires à une bonne mise en pratique (délivrance d un certificat en plus de l attestation de présence). * ICA = institut de certification des auditeurs certification délivrée par AFNOR Certification 12 Organisme de formation n

13 LA CELLULE QUALITÉ Nouveau PRINCIPALES SITUATIONS D ÉCARTS QUALITÉ Savoir répondre aux exigences implicites des patients. Appréhender les exigences de la «loi handicap». Biologistes, Responsables qualité, Cadres de santé, Secrétaires, Techniciens, Préleveurs,... Intervenant : responsable d évaluation Cofrac. De véritables situations d écarts illustreront les chapitres abordés. Certificat d aptitude délivré après l examen des acquis pédagogiques. DURÉE : 1 jour TARIF : 350 Qualiticien, Évaluateur Cofrac CODE STAGE : 4005 Connaître le processus d accréditation. Se préparer pour les visites d évaluation. Découvrir les principales situations d écarts du chapitre 4 rencontrées en évaluation. Pré-test et post-test pour validation individuelle des acquis. LE COFRAC Portées d accréditation et notion de flexibilité. Déroulement d une évaluation. La fiche d écart - critique/non critique dispositions/ applications. PRINCIPALES SITUATIONS D ÉCARTS OBSERVÉES DANS LE CHAPITRE Organisation et management, 4.2 Management de la qualité, Maitrise documentaire et enregistrements, 4.4 Contrats de prestations, 4.5 Sous traitance, 4.6 Services externes, 4.7 Prestations de conseil, 4.8 à 12 Système qualité, 4.14 Evaluation, Audits, 4.15 Revue de direction. Un examen de fin de stage permet de valider l acquisition des connaissances nécessaires à une bonne mise en pratique (délivrance d un certificat en plus de l attestation de présence). Organisme de formation n

14

15 La Technique Organisme de formation n

16

17 LA TECHNIQUE METROLOGIE ET LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE Permettre l acquisition des compétences relatives à la métrologie. Biologistes, ingénieurs biomédicaux, Référents en métrologie, Techniciens, Cadres de santé, Comprendre les fondamentaux. Cette formation se veut une réponse pratique pour la maîtrise des instruments de mesures et la prise en compte des EMT. Certificat d aptitude délivré après l examen des acquis pédagogiques. DURÉE : 1 jour TARIF : 350 Métrologue Cabinet CT2M CODE STAGE : 1005 La démarche a mis en évidence la maîtrise des instruments de mesures. Cette formation permet d appréhender sereinement ce concept et ses implications, à travers de nombreux exemples concrets. Pré-test et post-test pour validation individuelle des acquis. APPRÉHENDER LES CONCEPTS DE BASE DE LA MÉTROLOGIE Examen des différents termes et des exigences fondamentales de l ISO ainsi que les exigences complémentaires du SH REF 02. Choix d un instrument Etalonnage et/ou Vérification. ORGANISER LA MÉTROLOGIE Gestion de parc (identification, fiches de vie, choix des périodicités, plannings d étalonnage). Traçabilité métrologique. Raccordement en interne ou en externe? Gestion de la sous-traitance des prestations de métrologie. La fonction métrologie. GESTION DES DIFFÉRENTS INSTRUMENTS Thermomètres, Enceintes thermostatiques, Pipettes, Automates,... Un examen de fin de stage permet de valider l acquisition des connaissances nécessaires à une bonne mise en pratique (délivrance d un certificat en plus de l attestation de présence). Organisme de formation n

18 LA TECHNIQUE Nouveau GESTION DES CONTRÔLES QUALITÉ : LES POINTS À RISQUE Savoir maîtriser la garantie de qualité des résultats. ( ISO 15189) Biologistes, Qualiticiens, Techniciens, Cadres de santé, Acquérir une réflexion et une méthode de management des contrôles de qualité. Certificat d aptitude délivré après l examen des acquis pédagogiques. DURÉE : 1 jour TARIF : 350 Biologiste Auditeur ICA 15189* CODE STAGE : 1007 * ICA = institut de certification des auditeurs certification délivrée par AFNOR Certification Positionner les différents rôles des contrôles qualité au sein du processus analytique. Rappeler les règles d utilisation des contrôles qualité. Gestion des contrôles qualité : Identifier les principaux risques. Pré-test et post-test pour validation individuelle des acquis LES MATÉRIAUX DES CONTRÔLES QUALITÉ CIQ : définitions, exigences normatives et recommandations. Définition de la notion de série. EEQ : définitions, exigences normatives et recommandations. LES ÉTAPES DU PROCESSUS ANALYTIQUE Rôles et risques des contrôles qualité dans la vérification des performances. Exigences normatives et recommandations. CIQ : fidélité, approche de justesse. EEQ : approche d exactitude. Notion d incertitude de résultats. Rôles et risques des contrôles qualité pour garantir les résultats patient Exigences normatives et recommandations. CIQ : carte de contrôle, moyenne, seuils d interprétation, gestion d un CIQ non conforme. Les différentes manières d utiliser les résultats des CIQ : série, suivi. Rôles des comparaisons interlaboratoires. GESTION DES CONTRÔLES QUALITÉ : SYNTHÈSE DES POINTS À RISQUE Un examen de fin de stage permet de valider l acquisition des connaissances nécessaires à une bonne mise en pratique (délivrance d un certificat en plus de l attestation de présence). 18 Organisme de formation n

19 LA TECHNIQUE Nouveau GESTION DE LA PORTEE FLEXIBLE Identifier les exigences pour une application adaptée. Biologistes, Qualiticiens, Techniciens, Cadres de santé, Étude de cas pratiques. Interactivité et réponses aux cas proposés par les stagiaires. Savoir apporter la preuve de la traçabilité des modifications. Certificat d aptitude délivré après l examen des acquis pédagogiques. Comprendre les exigences relatives à la gestion de la portée flexible. Définir la procédure et les dispositions pour l auditer. Pré-test et post-test pour validation individuelle des acquis. GÉNÉRALITÉS : Rappel des définitions. Différence entre «portée A» et «portée B». Expression de la portée (SH REF 08) et liste des examens associés (SH FORM 06). Notions de domaine et de famille. Documents utiles. LA PROCÉDURE DE GESTION DE LA PORTÉE FLEXIBLE Relation avec la vérification de méthode. Étude de cas en rapport avec la gestion de la portée flexible. Traçabilité des modifications. Extension et évaluation de la portée flexible. Un examen de fin de stage permet de valider l acquisition des connaissances nécessaires à une bonne mise en pratique (délivrance d un certificat en plus de l attestation de présence). DURÉE : 1 jour TARIF : 350 Biologiste Responsable qualité Auditeur ICA 15189* CODE STAGE : 1008 * ICA = institut de certification des auditeurs certification délivrée par AFNOR Certification Organisme de formation n

20 LA TECHNIQUE Nouveau OPTIMISER LA MÉTROLOGIE DE SON LABORATOIRE Rechercher l efficience. Biologistes, Référents métrologie, Responsables qualité, Ingénieurs biomédicaux, Cadres de santé, Intervenant : responsable d évaluation Cofrac. Adapter sa métrologie au juste nécessaire sans surcoût. Certificat d aptitude délivré après l examen des acquis pédagogiques. DURÉE : 1 jour TARIF : 350 Qualiticien, Responsable métrologie et Évaluateur Cofrac CODE STAGE : 1010 Rationaliser la gestion d un parc de moyens de mesure dans un laboratoire. Réduire les coûts de la fonction métrologie : Internalisation ou externalisation de la métrologie. Connaître les leviers d optimisation des coûts de la confirmation métrologique. Pré-test et post-test pour validation individuelle des acquis. NOTION D OPTIMISATION DE LA MÉTROLOGIE AU LBM Mesurage et raccordement métrologique. INTERNALISATION OU EXTERNALISATION DE LA FONCTION MÉTROLOGIQUE Identifier les avantages et inconvénients de l internalisation. Identifier les avantages et inconvénients de l externalisation. IDENTIFICATION DES 3 LEVIERS D OPTIMISATION DU RACCORDEMENT MÉTROLOGIQUE STRATÉGIE POUR ÉTABLIR LE PLAN D OPTIMISATION DE LA MÉTROLOGIE DE VOTRE LABORATOIRE Un examen de fin de stage permet de valider l acquisition des connaissances nécessaires à une bonne mise en pratique (délivrance d un certificat en plus de l attestation de présence). 20 Organisme de formation n

21 LA TECHNIQUE Nouveau LA QUALITÉ EXPLIQUÉE AUX TECHNICIENS Identifier les exigences pour une application maîtrisée Techniciens de LBM, Aides de laboratoire, Qualiticiens, Cadres de santé,... Intervenant : responsable d évaluation Cofrac. De véritables situations d écarts illustreront les chapitres abordés. Certificat d aptitude délivré après l examen des acquis pédagogiques. DURÉE : 1 jour TARIF : 350 Qualiticien, Évaluateur Cofrac CODE STAGE : 1013 Définir les missions et responsabilités des techniciens dans l environnement normatif. Comprendre les exigences pour les appliquer efficacement à la paillasse. Pré-test et post-test pour validation individuelle des acquis. CONCEPT DE BASE DE L ISO 15189, LES OUTILS DE LA QUALITÉ PDCA, 5M, Amélioration continue. L engagement de la direction : Politique, objectifs, Indicateurs. Management par Processus : cartographie, fiches d identité, interfaces. MON RÔLE DE TECHNICIEN DANS LE MANAGEMENT Acteur ou pilote de processus. MON RÔLE DE TECHNICIEN DANS LE MANAGEMENT Respect de la confidentialité et de l éthique, Suggestions du personnel. Règles de gestion documentaire au poste de travail, Enregistrements, traçabilité. Déclaration des NC et des réclamations, Proposition d actions correctives. Gestion des risques- étude d impact, Proposition d actions préventives. Maîtrise des consommables et réactifs, Essais d acceptation. Habilitation et revue des performances. Règles de gestion du système informatique. MON RÔLE DE TECHNICIEN LORS DE L AUDIT Revue du poste, pendant l audit et post audit. Un examen de fin de stage permet de valider l acquisition des connaissances nécessaires à une bonne mise en pratique (délivrance d un certificat en plus de l attestation de présence). Organisme de formation n

22

23 Le secrétariat

24

25 LE SECRÉTARIAT LES EXIGENCES DU PROCESSUS PRÉ ANALYTIQUE Maîtriser les exigences de la prise en charge des demandes. Biologistes, Techniciens, Préleveurs, Secrétaires, Qualiticiens, Cadres de santé,... Examen exhaustif des exigences normatives et réglementaires. Management du processus (identification des 5M). Zoom sur le management des compétences. Certificat d aptitude délivré après l examen des acquis pédagogiques. DURÉE : 1 jour TARIF : Sur demande, formation réalisée en intra entreprise Biologiste, Auditeur ICA 15189* CODE STAGE : 1001 * ICA = institut de certification des auditeurs certification délivrée par AFNOR Certification Comprendre et mettre en œuvre les exigences de l ISO v2012, du SH REF 02 et de la réglementation dans la phase pré analytique. Pré-test et post-test pour validation individuelle des acquis. LE PROCESSUS PRÉ ANALYTIQUE Description des différentes activités et du management des ressources : - Accueil des patients. - Recueil et transmission des données cliniques. - Prestation de conseil (patients et cliniciens). - Prélèvements au laboratoire et réception des prélèvements externes. - Organisation du tri. - Sous-traitance d analyses. Management du processus (méthode des 5M). Identification et maîtrise des interfaces mono et multi sites. - Transport des échantillons. - Transmission des informations. L EXAMEN DES EXIGENCES Normatives et réglementaires. Zoom sur la compétence. Règle de confidentialité. Réponses pratiques à ces exigences. LES CONTRATS Contrats préleveurs externes et ETS. Revue de contrat : patients, ETS... LE MANUEL DE PRÉLÈVEMENT Un examen de fin de stage permet de valider l acquisition des connaissances nécessaires à une bonne mise en pratique (délivrance d un certificat en plus de l attestation de présence). Organisme de formation n

26 LE SECRÉTARIAT Biologistes, Responsables de l accueil des patients, Responsables qualité, Secrétaires, Préleveurs, Cadres de santé,... Mettre en place une démarche qualité permettant la pleine prise en charge des attentes des patients dans le respect de la réglementation. Certificat d aptitude délivré après l examen des acquis pédagogiques. DURÉE : 1 jour TARIF : Sur demande, formation réalisée en intra entreprise Biologiste, Auditeur ICA 15189*, Responsable RH dans sa structure CODE STAGE : 1003 L ACCUEIL DU PUBLIC DANS UN LBM - PROCESSUS PRE/POST ANALYTIQUE Savoir répondre aux exigences implicites des patients. Appréhender les exigences de la «loi handicap». Au souci permanent de rendre des prestations de qualité, viennent s ajouter les exigences de la patientelle et les limites imposées par la règlementation. La formation permet d intégrer ces différentes problématiques. Pré-test et post-test pour validation individuelle des acquis. L ENVIRONNEMENT RELATIF À L ACCUEIL DES PATIENTS Examen des exigences normatives et réglementaires. L ACCUEIL DES PATIENTS DANS LA PHASE PRÉ-ANALYTIQUE La qualité de l accueil. L écoute des patients et la prise en compte de leurs attentes. La prise en compte des différentes spécificités. La réception des échantillons. L ACCUEIL DES PATIENTS DANS LA PHASE POST-ANALYTIQUE Examen du rôle de chacun (biologistes, secrétaires). Le rendu et la communication des résultats. L ACCÈS DES HANDICAPÉS Que dit la réglementation. Prise en charge du handicap. LA CONFIDENTIALITÉ Prise en compte des exigences réglementaires. Attente des patients. Risques et enjeux. Un examen de fin de stage permet de valider l acquisition des connaissances nécessaires à une bonne mise en pratique (délivrance d un certificat en plus de l attestation de présence). * ICA = institut de certification des auditeurs certification délivrée par AFNOR Certification 26 Organisme de formation n

27 LE SECRÉTARIAT Nouveau LA VALIDATION DES PROGRAMMES INFORMATIQUES EN BIOLOGIE MÉDICALE Vers la sécurisation de son système informatique central. Responsables informatiques, Responsables qualité, Biologistes, toutes personnes impliquées dans le paramétrage,... Elaborée par des experts en informatique appliquée aux laboratoires de biologie médicale, cette formation se veut accessible à tous et la plus exhaustive possible. Proposition d outils commerciaux ou Open Source pour simplifier la démarche. Certificat d aptitude délivré après l examen des acquis pédagogiques. Mieux comprendre les directives imposées, au niveau de l informatique centrale, dans le cadre d une accréditation ISO Comment valider la conformité de son informatique centrale. Pré-test et post-test pour validation individuelle des acquis. REVUE DES TEXTES RÉGLEMENTAIRES VALIDATION DES LOGICIELS : Cycle de vie du logiciel, phase de tests, scénarii de tests, Le rôle de l analyse de risque préalablement à la validation, La validation initiale du système, La validation des mises à jour, Approche concernant les données de test et les environnements associés, Validation du paramétrage, des règles, des examens, des textes de codes, Validation des archivages et des sauvegardes, Validation de la transmission des résultats. Un examen de fin de stage permet de valider l acquisition des connaissances nécessaires à une bonne mise en pratique (délivrance d un certificat en plus de l attestation de présence). DURÉE : 1 jour TARIF : 350 Consultant spécialiste en informatique de laboratoire CODE STAGE : 3005 Organisme de formation n

28 LE SECRÉTARIAT Nouveau Plus particulièrement les Responsables qualité, les Biologistes et les Responsables informatiques, plus généralement, tous les utilisateurs du système informatique,... Elaborée par des experts en informatique, cette formation se veut accessible à tous et la plus exhaustive possible en matière de sécurité informatique. Elle doit permettre de comprendre et donc de mieux maîtriser les risques encourus au niveau du système d information. A l aide d exemples concrets et réels, vous comprendrez mieux les devoirs du responsable informatique. Certificat d aptitude délivré après l examen des acquis pédagogiques. CYBER SÉCURITÉ,15189 ET CNIL : MAÎTRISE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE DU LBM Mieux comprendre quels sont les causes et les risques d insécurité du système d information du laboratoire, et comment mieux se protéger. Pré-test et post-test pour validation individuelle des acquis. Concepts clés de la sécurité informatique, La CNIL, le CIL et ses évolutions, L authentification et le mot de passe en question, Les éléments de sécurité ISO et SH GTA 02, Conformité hébergement de données de santé, Internet, s, charte utilisateur, Sécurisation des terminaux, Serveurs de résultats, Archivage et sauvegarde, Cas concrets de problèmes de sécurité. Un examen de fin de stage permet de valider l acquisition des connaissances nécessaires à une bonne mise en pratique (délivrance d un certificat en plus de l attestation de présence). DURÉE : 1 jour TARIF : 350 Consultant spécialiste en informatique de laboratoire CODE STAGE : Organisme de formation n

29

30

31 La Microbiologie Organisme de formation n

32 LA MICROBIOLOGIE Nouveau LES ÉVOLUTIONS DU RÉMIC 5.1 Connaitre les principales notions de bactériologie, virologie et hygiène-sécurité utiles à la pratique médicale. Biologistes, Internes, Techniciens, Responsables Qualité, Cadres de santé, Intervenant : biologiste, membre du comité de rédaction du Rémic. Intégration des évolutions de l état de l art. Certificat d aptitude délivré après l examen des acquis pédagogiques. DURÉE : 1 jour TARIF : 350 Biologiste, Membre du comité de rédaction du Rémic CODE STAGE : 1009 Connaître les règles de l art en microbiologie en respectant les exigences normatives, réglementaires et les bonnes pratiques en lien avec l état de l art (conférences de consensus, référentiels des sociétés savantes, de l OMS, publications nationales et internationales). Pré-test et post-test pour validation individuelle des acquis. LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE MICROBIOLOGIE (SFM) ET LE REMIC : Bref historique et présentation du REMIC V5 (2015). SUJETS GÉNÉRAUX EN MICROBIOLOGIE : Quelle microbiologie en 2015? Avancées technologiques : biologie moléculaire, Spectrométrie de masse, Automatisation. Place de la sérologie. Management de la qualité et accréditation, métrologie et températures en microbiologie. Continuité des soins et biologie délocalisée. ACTUALISATION DES DIAGNOSTICS MICROBIOLOGIQUES : Infections urinaires, Infections uro-génitales et sexuellement transmises (IST), Hémocultures, Infections broncho-pulmonaires, Infections digestives, Infections cutanées, Pus et suppurations, Infections materno-fœtales et périnatales, Infections du système nerveux central. SENSIBILITÉ ET RÉSISTANCE AUX ANTI-INFECTIEUX : Antibiogrammes, Antifongigrammes, Sensibilité aux antiviraux. CONTRÔLE ET PRÉVENTION : Hygiène et sécurité au laboratoire, prélèvements de dépistage. Maladies à déclaration obligatoire et vigilances sanitaires. Accidents d exposition au sang et liquides biologiques. Un examen de fin de stage permet de valider l acquisition des connaissances nécessaires à une bonne mise en pratique (délivrance d un certificat en plus de l attestation de présence). 32 Organisme de formation n

33 LA MICROBIOLOGIE Nouveau ACCRÉDITATION EN PARASITO-MYCOLOGIE Connaître les principales notions de parasitologie, mycologie et hygiène utiles à la pratique médicale. Biologistes, Techniciens, Responsables qualité, Cadres de santé,... Focus sur les particularités de ces disciplines. Certificat d aptitude délivré après l examen des acquis pédagogiques. DURÉE : 1 jour TARIF : 350 Biologiste, Membre du comité de rédaction du Rémic, Evaluateur Cofrac CODE STAGE : 1011 Connaître les règles de l art en parasito-mycologie en respectant les exigences normatives, réglementaires et les bonnes pratiques en lien avec l état de l art (conférences de consensus, référentiels des sociétés savantes, de l OMS, publications nationales et internationales). Pré-test et post-test pour validation individuelle des acquis. RAPPELS Famille et portée du Cofrac. Particularités de l accréditation en parasitologie-mycologique. ACCRÉDITATION DU DIAGNOSTIC DU PALUDISME Présentation du SH FORM 43. ACCRÉDITATION DE L EXAMEN PARASITOLOGIQUE DES SELLES ET TECHNIQUES COMPLÉMENTAIRES Présentation du SH FORM 43. ACCRÉDITATION EN MYCOLOGIE Métrologie. Identifications par les différentes méthodes. LES DIAGNOSTICS INDIRECTS SPÉCIALISÉS Sérologie exemple de la toxoplasmose. PCR. LA PRESTATION DE CONSEIL Justification de la prescription. Rajout d acte. Un examen de fin de stage permet de valider l acquisition des connaissances nécessaires à une bonne mise en pratique (délivrance d un certificat en plus de l attestation de présence). Organisme de formation n

34

35

36 SOMMAIRE > LA CELLULE QUALITÉ : Prévention des risques en Hygiène et Sécurité (Code 1004) Ethique et confidentialité (Code 1012) Auditeur de laboratoire de biologie médicale (Code 2001)... Auditeur interne de LBM (Code 2002)... Examen méthodique de l ISO et des exigences complémentaires du SH REF 02 (Code 2004)... Qualification - Habilitation du personnel Formation (Code 2006) ISO Les exigences relatives au management de la qualité en milieu Hospitalier (Code 2011) Optimiser son système de management de la qualité (Code 2012) Principales situations d écarts qualité (Code 4005) > LA TECHNIQUE : Métrologie et Laboratoire de Biologie Médicale (Code 1005) Gestion des contrôles qualité : les points à risque (Code 1007) Gestion de la portée flexible (Code 1008) Optimiser la métrologie de son laboratoire (Code 1010)... La qualité expliquée aux techniciens (Code 1013) > LE SECRÉTARIAT : Les exigences du processus pré analytique (Code 1001)... L accueil du public dans un LBM - processus pre/post analytique (Code 1003)... La validation des programmes informatiques en biologie médicale (Code 3005)... Cyber sécurité, et CNIL : maîtrise de la sécurité informatique du LBM (Code 3006) > LA MICROBIOLOGIE : Les évolutions du Rémic 5.1 (Code 1009) Accréditation en Parasito-Mycologie (1011)... 33

Assurance qualité dans la législation marocaine. Président du Collège marocain de Biologie et de Bio Qualité

Assurance qualité dans la législation marocaine. Président du Collège marocain de Biologie et de Bio Qualité Assurance qualité dans la législation marocaine Président du Collège marocain de Biologie et de Bio Qualité D.U qualité Faculté de Médecine de Casablanca, 9 décembre 2011 1 TEXTES JURIDIQUES AYANT APPARU

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION 1525, chemin du Lavarin 84083 Avignon cedex 2 Mai 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE. Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE.

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE. Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE. COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE Octobre 2003 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE

Plus en détail

Démarche d Audit interne du système Qualité

Démarche d Audit interne du système Qualité Démarche d Audit interne du système Qualité Centre de radiothérapie ONCODOC Béziers Atika Lalaoui Responsable Qualité Gestion des Risques Christophe Vasseur Responsable Manipulateurs ONCODOC CENTRE DE

Plus en détail

Formation à l AUDIT LOGISTIQUE INTERVENANT ELISE STELENS KOEBIA

Formation à l AUDIT LOGISTIQUE INTERVENANT ELISE STELENS KOEBIA Formation à l AUDIT LOGISTIQUE INTERVENANT ELISE STELENS KOEBIA FORMATION A L audit Qualité interne PARTIE I: Introduction à l audit Qualité 1- évolutions des normes pour l audit 2-Concepts et Définitions

Plus en détail

Objectifs & Introduction P-F. Bonnefoi

Objectifs & Introduction P-F. Bonnefoi Master 2 Audit des risques informatiques Objectifs & Introduction P-F. Bonnefoi Version du 30 septembre 2015 Programmation de l UE Volume horaire 15h Agenda mercredi 30 septembre 13h30-16h30 ; mercredi

Plus en détail

Démarche qualité en EHPAD. Y. Wolmark Hôpital Bretonneau (Paris 18)

Démarche qualité en EHPAD. Y. Wolmark Hôpital Bretonneau (Paris 18) Démarche qualité en EHPAD Y. Wolmark Hôpital Bretonneau (Paris 18) LA QUALITE Aptitude à satisfaire les besoins exprimés ou implicites des utilisateurs La qualité des soins OMS Garantir à chaque patient

Plus en détail

Guide d exigences de sécurité des téléprocédures types

Guide d exigences de sécurité des téléprocédures types M i n i s t è r e d u B u d g e t e t d e l a R é f o r m e d e l E t a t D G M E / S D A E P R E M I E R M I N I S T R E S G D N - D C S S I =========== Guide d exigences de sécurité des téléprocédures

Plus en détail

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE AFPA AUVERGNE V.04/06 Sommaire OBJECTIF du LIVRET D APPUI TECHNIQUE...2 LE TUTORAT DANS LA LOI...3 CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION DES TUTEURS EN ENTREPRISE...4

Plus en détail

MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE DE CERTIFICATION ISO 9001

MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE DE CERTIFICATION ISO 9001 MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE DE CERTIFICATION ISO 9001 PLAN Analyser la situation initiale par rapport à l ISO 9001. Définir l objet de l organisme (finalité, clients internes et externes, attentes?) :

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OUTILS

METHODOLOGIE ET OUTILS METHODOLOGIE ET OUTILS OUTIL POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER CHANTIE ECOLE Contexte Les formations courtes (2 à 5 jours) sont adaptées à un public en emploi. Elles conviennent aux indépendants

Plus en détail

Quels impacts de la loi Touraine sur vos traitements dans le domaine médical, social et médico-social? Laurent Caron.

Quels impacts de la loi Touraine sur vos traitements dans le domaine médical, social et médico-social? Laurent Caron. Quels impacts de la loi Touraine sur vos traitements dans le domaine médical, social et médico-social? Mercredi 27 janvier 2016 Laurent Caron Avocat à la Cour Tel : 06.84.69.23.77 laurent.caron@caron-avocat.fr

Plus en détail

Manager la qualité. pour la première. fois DIAGNOSTIC, PLAN D ACTION, CERTIFICATION. Jean Margerand. Florence Gillet-Goinard

Manager la qualité. pour la première. fois DIAGNOSTIC, PLAN D ACTION, CERTIFICATION. Jean Margerand. Florence Gillet-Goinard ean Margerand Florence Gillet-Goinard Manager la qualité pour la première fois DIAGNOSTIC, PLAN D ACTION, CERTIFICATION Manager la qualité pour la première fois Si vous êtes appelé à manager la qualité

Plus en détail

Manuel Assurance Qualité

Manuel Assurance Qualité Cayrou.Gorse.Bourjeili Manuel Assurance Qualité Siège social et plateau Technique de RODEZ 5 Boulevard Gambetta - 12 000 RODEZ 05 65 68 61 90 05 65 68 98 27 CPA BARAQUEVILLE 29 Avenue Marengo 12160 BARAQUEVILLE

Plus en détail

Intervenants. Rédigé par : DUC Lorelei Le : 17/12/2014. Validé par RAQ : YALI Momar Le : 17/12/2014

Intervenants. Rédigé par : DUC Lorelei Le : 17/12/2014. Validé par RAQ : YALI Momar Le : 17/12/2014 Organisation de la cellule qualité Page : 1/5 Intervenants Rédigé par : DUC Lorelei Le : 17/12/2014 Validé par RAQ : YALI Momar Le : 17/12/2014 Approuvé et diffusé par GAQ : DUC Lorelei Le : 18/12/2014

Plus en détail

OBJECTIFS et PROGRAMME. Management des risques et Lean manufacturing 550 heures

OBJECTIFS et PROGRAMME. Management des risques et Lean manufacturing 550 heures OBJECTIFS et PROGRAMME Management des risques et Lean manufacturing 550 heures (en projet d homologation RNCP en vue d une certification de niveau 1) Institut de Formations Supérieures du Grand Ouest SAS

Plus en détail

TUV Certification Maroc. Formation enregistrée IRCA Auditeur / Responsable d audit OHSAS 18001 :2007

TUV Certification Maroc. Formation enregistrée IRCA Auditeur / Responsable d audit OHSAS 18001 :2007 Page 1 sur 8 Formation : Référence : Formation enregistrée IRCA Auditeur / Responsable d audit OHSAS 18001 :2007 S01 Formateur : Mr KAIS BOUDAYA Durée : Date : Lieu : 5 jours Du 07 au 11 Décembre 2009

Plus en détail

Active Ways Consulting. Catalogue de Formations

Active Ways Consulting. Catalogue de Formations Active Ways Consulting Catalogue de Formations 1 SOMMAIRE Domaines Page N 1- Management des Entreprises et des Organisations 2 2- Comptabilité Contrôle et Audit..3 3- Banque et Finance..4 4- Communication......

Plus en détail

TRACEUR JOURNÉE RÉGIONALE CAPPS LA MÉTHODE DU PATIENT. Réseausantéqualité Nord Pas-de-Calais Picardie

TRACEUR JOURNÉE RÉGIONALE CAPPS LA MÉTHODE DU PATIENT. Réseausantéqualité Nord Pas-de-Calais Picardie JOURNÉE RÉGIONALE CAPPS LA MÉTHODE DU PATIENT TRACEUR Réseausantéqualité Nord Pas-de-Calais Picardie Pauline Bailleul, Responsable Département Management de la Qualité et de la Gestion des Risques 12 juin

Plus en détail

Atelier d échanges CCI N 2 Mise en place d un système de management de l énergie ISO50001

Atelier d échanges CCI N 2 Mise en place d un système de management de l énergie ISO50001 Atelier d échanges CCI N 2 Mise en place d un système de management de l énergie ISO50001 02/02/2016 Gilles LAURENT 06 21 83 16 58 Le management selon le système ISO 50001 Présentation de la norme Date

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS 2015

CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Favoriser la professionnalisation des intervenants à domicile auprès de personnes en HANDEO 38 EN QUELQUES MOTS Les missions principales du Pôle Ressources Local : o Centre

Plus en détail

Les Echanges Inter Hospitaliers

Les Echanges Inter Hospitaliers Les Echanges Inter Hospitaliers En organisant les Echanges Inter Hospitaliers, a souhaité, dans le cadre du partenariat développé avec les pharmaciens, favoriser des échanges d expériences pratiques au

Plus en détail

FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S Suite à la réforme du 14 mars 2007

FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S Suite à la réforme du 14 mars 2007 ACTION ET FORMATION POUR L AIDE AU MAINTIEN A DOMICILE 97, rue Pelleport - 75 020 PARIS - Tél. : 01.40.31.11.96 Fax : 01.40.31.12.00. - e-mail : secretariat@afpam.fr FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES N 04-2015

CAHIER DES CHARGES N 04-2015 CAHIER DES CHARGES N 04-2015 GROUPEMENT DE COMMANDES RELATIF A L ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE POUR LA REALISATION D UN CAHIER DES CHARGES EN VUE DE FAIRE REALISER LES DIAGNOSTICS ET PLANS DE PREVENTION

Plus en détail

FORMATIONS CONSEIL AUDIT QUALITE SANTE SECURITE ENVIRONNEMENT QVT ET DEVELOPPEMENT DURABLE

FORMATIONS CONSEIL AUDIT QUALITE SANTE SECURITE ENVIRONNEMENT QVT ET DEVELOPPEMENT DURABLE FORMATIONS CONSEIL AUDIT QUALITE SANTE SECURITE ENVIRONNEMENT QVT ET DEVELOPPEMENT DURABLE Comité d'hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) Organisme agrée Formation initiale des membres

Plus en détail

Convention constitutive du RSVA

Convention constitutive du RSVA RÉSEAU DE SERVICES POUR UNE VIE AUTONOME Convention constitutive du RSVA Vu le code de la santé publique. Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système

Plus en détail

FORMULAIRE DE GESTION DE LA PORTEE FLEXIBLE (Protocole Valtec)

FORMULAIRE DE GESTION DE LA PORTEE FLEXIBLE (Protocole Valtec) Joindre les documents de preuve A) EXPRESSION DU BESOIN / ANALYSE DES OFFRES / VÉRIFICATION DOCUMENTAIRE Définition du besoin Rédaction du cahier des charges Définition des critères de performances et

Plus en détail

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation 5648 14/03/2016 Mise à jour de certaines dispositions reprises dans la circulaire 5038 du 22/10/2014 concernant l organisation des visites et stages dans l enseignement secondaire ordinaire et spécialisé

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC)

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC) DEPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Service de l enseignement spécialisé et de l appui à la formation (SESAF) Unité de promotion de la santé et de prévention en milieu scolaire

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

Créer son entreprise Développer son activité

Créer son entreprise Développer son activité Créer son entreprise Développer son activité L Offre de 2ème semestre 2013 1 Envie d indépendance? De créer votre entreprise? BGE, spécialiste de la création d entreprise depuis plus de 30 ans, vous accompagne.

Plus en détail

Management des risques

Management des risques ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SECTEUR SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL Management des risques Conseil - Formation - Information Partageons plus que l assurance Dans un environnement en évolution

Plus en détail

Coach. Coach Professionnel

Coach. Coach Professionnel Coach Coach Professionnel CRC Accompagnements (Groupe HEC Paris Pôle Executive Education) Hubert GUILLON : guillon@crc.fr 5, rue de la Libération BP 158 78354 Jouy-en-Josas Cedex tel. : 01.39.56.25.75

Plus en détail

C h a r t e E t h i q u e

C h a r t e E t h i q u e Charte Ethique 2 1. Principes généraux Notre charte constitue la fondation des rapports de confiance entre les différents membres partenaires du groupe : les résidents ou les clients, leurs familles, les

Plus en détail

SMC-S6. Normes ISO 9001 Passage de la version 2000 à la version 2008. Pr. M. Mekkaoui. Pr. M. Mekkaoui

SMC-S6. Normes ISO 9001 Passage de la version 2000 à la version 2008. Pr. M. Mekkaoui. Pr. M. Mekkaoui SMC-S6 Normes ISO 9001 Passage de la version 2000 à la version 2008 Pr. M. Mekkaoui Pr. M. Mekkaoui La famille ISO 9000 La famille des normes relatives au Système de Management de la Qualité (SMQ) comprend

Plus en détail

Missions Pharmacie des HUG

Missions Pharmacie des HUG Missions Pharmacie des HUG Approvisionner en médicaments l ensemble des services de soins des HUG (achat, production, distribution) Assurer la qualité de la production et de la préparation des médicaments

Plus en détail

MEHARI (MÉthode Harmonisée d Analyse des RIsques)

MEHARI (MÉthode Harmonisée d Analyse des RIsques) MEHARI (MÉthode Harmonisée d Analyse des RIsques) Aurélien CEDEYN aurelien.cedeyn@ens-lyon.fr Michaël MRISSA michael.mrissa@liris.cnrs.fr LIP Laboratoire de l Informatique du Parallélisme 20 octobre 2008

Plus en détail

Code d éthique du CHAU Hôtel-Dieu de Lévis

Code d éthique du CHAU Hôtel-Dieu de Lévis Code d éthique du CHAU Hôtel-Dieu de Lévis Adopté à la séance du Conseil d administration Septembre 2006 Tables des matières PRÉAMBULE 1 INTRODUCTION 2 Les définitions 3 Les valeurs fondamentales 3 Les

Plus en détail

AVIS AUX FABRICANTS DE DISPOSITIFS MEDICAUX DE RADIOTHERAPIE

AVIS AUX FABRICANTS DE DISPOSITIFS MEDICAUX DE RADIOTHERAPIE Direction de l'évaluation des dispositifs médicaux Département Surveillance du Marché Unité évaluation et contrôle du marché des dispositifs médicaux Dossier suivi par Pascal Di Donato Email: pascal.di-donato@afssaps.sante.fr

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES STRUCTURES SANITAIRES ET SOCIALES. *Parcours Contrôle de Gestion

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES STRUCTURES SANITAIRES ET SOCIALES. *Parcours Contrôle de Gestion Université d Avignon et des Pays de Vaucluse Formation tout au long de la vie LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES STRUCTURES SANITAIRES ET SOCIALES *Parcours Management et Ingénierie des Départements de

Plus en détail

Animateur/Coordinateur de réseaux

Animateur/Coordinateur de réseaux CAHIER DES CHARGES Animateur/Coordinateur de réseaux Dossier suivi par : Annabelle Antal Adresses de retour de la proposition avant le vendredi 8 mars 2013 à 16 heures - Envoi par courrier : Centre INRA

Plus en détail

Extrait des «Directives de qualité de la CDAS Est+ pour les institutions pour adultes handicapés (personnes invalides au sens de la LIPPI)»

Extrait des «Directives de qualité de la CDAS Est+ pour les institutions pour adultes handicapés (personnes invalides au sens de la LIPPI)» SG CDAS / mars 2015 Extrait des «Directives de qualité de la CDAS Est+ pour les institutions pour adultes handicapés (personnes invalides au sens de la LIPPI)» du 12 septembre 2011 Traduction en français

Plus en détail

Activités de contrôle qualité : retour d expérience d un aéroport. Martine ROMAND-PARMENTIER

Activités de contrôle qualité : retour d expérience d un aéroport. Martine ROMAND-PARMENTIER Activités de contrôle qualité : retour d expérience d un aéroport Martine ROMAND-PARMENTIER Aéroports de Paris Etablissement créé en 1945, transformé en Société Anonyme en 2005, introduit en bourse en

Plus en détail

Exemple de manuel qualité 16

Exemple de manuel qualité 16 Exemple de manuel qualité 16 MANUEL QUALITÉ STRUCTURES DE FORMATION ET/OU D ÉVALUATION PAR LA SIMULATION Présentation 1. Finalité et gestion du manuel qualité (selon NF ISO 9001 version 2008) 2. Déclaration

Plus en détail

CALENDRIER PREVISIONNEL

CALENDRIER PREVISIONNEL Formation des Cadres et futurs Cadres de la filière automobile en région Nord Pas de Calais et Picardie CALENDRIER PREVISIONNEL 1/2 journée TITRE DE NIVEAU II RNCP «Responsable en Management d Unité et/ou

Plus en détail

ITE-AUDIT. Guide des pré-requis pour les Centres de Formation Agréés

ITE-AUDIT. Guide des pré-requis pour les Centres de Formation Agréés Guide des pré-requis pour les Centres de Formation Agréés Objet du document Classification (interne, interneexterne) Diffusion (DOP, CPCI, CODIR, NS) Version courante Guide pour la mise en cohérence de

Plus en détail

Procédures d Homologation des équipements de Télécommunications en TUNISIE

Procédures d Homologation des équipements de Télécommunications en TUNISIE Centre d Etudes et de Recherche des Télécommunications www.cert.tn Agence Nationale des Fréquences www.anf.tn Procédures d Homologation des équipements de Télécommunications en TUNISIE Présenté par: -

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2012 NOTE Le présent document prend effet à compter du 1 er avril 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

Coordonnées du stagiaire : Nom Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Nom Lycée. Tél.

Coordonnées du stagiaire : Nom Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Nom Lycée. Tél. Coordonnées du stagiaire : Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Lycée Dates de stage Coordonnées du tuteur entreprise : Entreprise CHARTE REGIONALE D ACCUEIL Une procédure d organisation

Plus en détail

Présentation d EC Partenaire des Institutions Représentatives du Personnel.

Présentation d EC Partenaire des Institutions Représentatives du Personnel. 1 PRESENTATION Présentation d EC Partenaire des Institutions Représentatives du Personnel. EC Partenaire IRP, centre de formation référencé sous le numéro d activité : 11 75 40597 75 auprès des services

Plus en détail

Les Normesau service de la Responsabilité Sociale de l Entreprise : Le cadre normatif

Les Normesau service de la Responsabilité Sociale de l Entreprise : Le cadre normatif Les Normesau service de la Responsabilité Sociale de l Entreprise : Le cadre normatif Normes RSE dans l espace francophone Marrakech 13-14-15/12/05 1 Les normes marocaines Sommaire Bases de la norme Marocaine

Plus en détail

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION ET DE LA FORMATON DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE -------------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

VOUS AVEZ DIT «AUDIT DE PROCESSUS»! AUDIPOG SFMP MONACO 15 NOVEMBRE 2013 VERONIQUE TESSIER

VOUS AVEZ DIT «AUDIT DE PROCESSUS»! AUDIPOG SFMP MONACO 15 NOVEMBRE 2013 VERONIQUE TESSIER VOUS AVEZ DIT «AUDIT DE PROCESSUS»! AUDIPOG SFMP MONACO 15 NOVEMBRE 2013 VERONIQUE TESSIER OUI! ET C EST À CAUSE DE LA CERTIFICATION Je déclare avoir un lien d intérêt avec le sujet traité : Je suis expert-visiteur

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2008 NOTE Le présent document prend effet à compter du 15 août 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

Les activités seront calibrées en tenant compte des ressources à mobiliser et de l impact escompté.

Les activités seront calibrées en tenant compte des ressources à mobiliser et de l impact escompté. TERMES DE REFERENCE Recrutement d un(e) consultant national(e) pour la l assistance de la Cour des Comptes dans la finalisation et la mise en œuvre de sa stratégie de 1- Informations générales: Type de

Plus en détail

LA PREMIÈRE SOLUTION INFORMATIQUE DE GESTION 100% WEB POUR LES PROFESSIONNELS DE LA PROPRETÉ ET DU MULTI-SERVICES

LA PREMIÈRE SOLUTION INFORMATIQUE DE GESTION 100% WEB POUR LES PROFESSIONNELS DE LA PROPRETÉ ET DU MULTI-SERVICES LA PREMIÈRE SOLUTION INFORMATIQUE DE GESTION 100% WEB POUR LES PROFESSIONNELS DE LA PROPRETÉ ET DU MULTI-SERVICES SOLUTIONS INFORMATIQUES DE GESTION WEB & MOBILE ENTREPRISES DE LA PROPRETÉ DU MULTI-SERVICES,

Plus en détail

L encadrement des soins de pieds en milieu hospitalier : exemple d un leadership infirmier

L encadrement des soins de pieds en milieu hospitalier : exemple d un leadership infirmier L encadrement des soins de pieds en milieu hospitalier : exemple d un leadership infirmier Maryse Grégoire, inf., B.Sc., M.A., conseillère cadre clinicienne, Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke

Plus en détail

SYLLABUS DES COURS. M2 DEFI - Semestre 3

SYLLABUS DES COURS. M2 DEFI - Semestre 3 1 SYLLABUS DES COURS M2 DEFI - Semestre 3 S3 - UE1. Diagnostic économique d entreprise : outils et méthodes (phase 1) Objectif : Connaissance des méthodes et outils du diagnostic économique d entreprise

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 24735 Intitulé Licence Professionnelle : Licence Professionnelle Assurance, Banque, Finance

Plus en détail

PET/MKT/005 - DIGITAL CHANNELS MANAGER RESPONSABILITÉS VIS-À-VIS DE LA SÉCURITÉ DE L INFORMATION ET DU JEU RESPONSABLE

PET/MKT/005 - DIGITAL CHANNELS MANAGER RESPONSABILITÉS VIS-À-VIS DE LA SÉCURITÉ DE L INFORMATION ET DU JEU RESPONSABLE Détail de fonction FONCTION : PET/MKT/005 - Digital Channels Manager FAMILLE DE FONCTION : Players & Markets DÉPARTEMENT : Players & Markets DATE DERNIÈRE MODIFICATION: 2014 TITRE DE FONCTION CHEF DIRECT:

Plus en détail

Courriel:hugues.drouin@globetrotter.net Site web du département: http//tad.cegepbceapp.qc.ca Discipline: Administration

Courriel:hugues.drouin@globetrotter.net Site web du département: http//tad.cegepbceapp.qc.ca Discipline: Administration SESSION AUTOMNE 2010 PROGRAMME DE TECHNIQUE DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.BA PLAN DE COURS Titre du cours: L entreprise et le monde No du cours: 401-300-BA Préalable: aucun Pondération: 2-1-3 Code

Plus en détail

NORME EXIGENCES 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA

NORME EXIGENCES 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA S Ces normes et les exigences qui s y rattachent servent de cadre aux collèges de l Ontario en vue d évaluer le degré de conformité de leurs mécanismes d assurance de la qualité. Ces normes et ces exigences

Plus en détail

ACCORD DU 13 JUIN 2012

ACCORD DU 13 JUIN 2012 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3212 Accords nationaux ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE Personnels intérimaires

Plus en détail

DIAGNOSTIC A DISTANCE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION ELECTRIQUE ALAIN GILOT SCHNEIDER ELECTRIC, FRANCE

DIAGNOSTIC A DISTANCE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION ELECTRIQUE ALAIN GILOT SCHNEIDER ELECTRIC, FRANCE DIAGNOSTIC A DISTANCE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION ELECTRIQUE ALAIN GILOT SCHNEIDER ELECTRIC, FRANCE Dans un premier temps, nous rappelons comment la performance d un réseau peut se dégrader en terme d

Plus en détail

HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENMT

HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENMT HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENMT Numéro d ordre 04 06 Hygiène, sécurité et environnement Durée de la formation en jours Hygiène/Sécurité/ Environnement(HSE) Législation et réglementation HSE HSE sur les

Plus en détail

Page 5 à 13 Page 15 à 28 Page 30 à 36

Page 5 à 13 Page 15 à 28 Page 30 à 36 Autour du résident L établissement, son management et ses collaborateurs Le développement durable - La bientraitance en EHPAD - L accompagnement au quotidien de la personne âgée - La prévention des chutes

Plus en détail

DEMANDE D APPROBATION D UNE FORMATION RELATIVE À L EXPÉRIMENTATION ANIMALE

DEMANDE D APPROBATION D UNE FORMATION RELATIVE À L EXPÉRIMENTATION ANIMALE N 15012*01 DEMANDE D APPROBATION D UNE FORMATION RELATIVE À L EXPÉRIMENTATION ANIMALE ARTICLE R. 214-130 DU CODE RURAL ET DE LA PÊCHE MARITIME ARRÊTÉ DU 1ER FÉVRIER 2013 RELATIF À L ACQUISITION ET À LA

Plus en détail

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Les missions de la CAPEB (régionale et départementale) Le positionnement de la fonction emploi-rh Le référentiel

Plus en détail

Développez vos compétences

Développez vos compétences Développez vos compétences Formations Inter Entreprises Programme 2013 Bureau Veritas Douala Département Certification Route portuaire Nord B.P. 830 Tél : +237 76 31 24 44 +237 97 90 19 97 +237 91 69 87

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2013 Date limite de réponse : 05 AVRIL 2013 > LE CONTEXTE

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2013 Date limite de réponse : 05 AVRIL 2013 > LE CONTEXTE Direction territoriale SUD-EST ENTREPRISES DE salariés -150 CAHIER DES CHARGES ORGANISME DE FORMATION CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2013 Date limite de réponse : 05 AVRIL 2013 > LE CONTEXTE La majeure partie

Plus en détail

Total Productive Maintenance - Principes de base - Paris, le 1 er septembre 2010 Version 1.0

Total Productive Maintenance - Principes de base - Paris, le 1 er septembre 2010 Version 1.0 Total Productive Maintenance - - Paris, le 1 er septembre 2010 Version 1.0 Tous Pour la Machine, résume l idée principale de la Total Productive Maintenance TOTAL Transverse à tous les services centrés

Plus en détail

MANDAT ET DESCRIPTION DES FONCTIONS

MANDAT ET DESCRIPTION DES FONCTIONS MANDAT ET DESCRIPTION DES FONCTIONS Titre du poste : Nature du poste : DIRECTEUR GÉNÉRAL Poste cadre à temps complet 1 Sommaire des responsabilités : Le directeur général est responsable de la planification

Plus en détail

Etude sur les métiers à forts enjeux du transport aérien

Etude sur les métiers à forts enjeux du transport aérien Etude sur les métiers à forts enjeux du transport aérien La mission SGS Ingénierie de formation VOTRE CONTACT STÉPHANE CHARBIT DIRECTEUR TEL : (33) 1 40 53 47 29 STEPHANECHARBIT@OBEA.FR La Branche du secteur

Plus en détail

PROGRAMME DE COOPERATION TERRITORIALE ESPACE ALPIN 2014 2020 VADEMECUM CONTROLE DE PREMIER NIVEAU

PROGRAMME DE COOPERATION TERRITORIALE ESPACE ALPIN 2014 2020 VADEMECUM CONTROLE DE PREMIER NIVEAU PROGRAMME DE COOPERATION TERRITORIALE ESPACE ALPIN 2014 2020 VADEMECUM CONTROLE DE PREMIER NIVEAU Le présent Vademecum est relatif à l exercice du contrôle de premier niveau sur les opérations cofinancées

Plus en détail

Ensemble de politiques sur la gestion de l information

Ensemble de politiques sur la gestion de l information Ensemble de politiques sur la gestion de l information TABLE DES MATIÈRES 1. Avant-propos... 1 1.1. Application...1 1.2. Structure de l Ensemble de politiques... 1 1.3. Principes directeurs... 2 1.4. Exceptions...2

Plus en détail

Dispositif régional de formations des bénévoles en Poitou-Charentes. Formations thématiques : «L'association : sa gestion»

Dispositif régional de formations des bénévoles en Poitou-Charentes. Formations thématiques : «L'association : sa gestion» Dispositif régional de formations des bénévoles en Poitou-Charentes Formations thématiques : Afin que les formations répondent au mieux à vos besoins, ou pour toute demande de formation sur-mesure, nous

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR NUMÉRIQUE

SCHÉMA DIRECTEUR NUMÉRIQUE SCHÉMA DIRECTEUR NUMÉRIQUE CS 2 avril 2012 02/04/2012 Présentation SDN - CS 1 1. Qu est ce qu un «schéma directeur numérique»? Schéma directeur = plan stratégique pluriannuel Numérique = concerne le système

Plus en détail

«PRIX WALLON DE LA QUALITÉ»

«PRIX WALLON DE LA QUALITÉ» 2011 «PRIX WALLON DE LA QUALITÉ» 2011 Règlement ARTICLE 1 PRÉSENTATION Toujours plus soucieux de «faire de la Wallonie une terre de Qualité totale» le Ministre-Président apporte son soutien au «Prix Wallon

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle Téléconseiller(ère) Dossier de recevabilité VAE

Certificat de Qualification Professionnelle Téléconseiller(ère) Dossier de recevabilité VAE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE Certificat de Qualification Professionnelle Téléconseiller(ère) Dossier de recevabilité VAE Candidat : Nom

Plus en détail

EXCELLENCE & EFFICIENCE DES FONCTIONS SUPPORTS DAST & DR

EXCELLENCE & EFFICIENCE DES FONCTIONS SUPPORTS DAST & DR EXCELLENCE & EFFICIENCE DES FONCTIONS SUPPORTS DAST & DR Volet accompagnement du changement DOCUMENT DE TRAVAIL DIRECTION DU RESEAU LA POSTE Direction Opérationnelle des Ressources Humaines SOMMAIRE 1.

Plus en détail

SAVOIR FAIRE Référentiel de compétences. I- Conduite d un examen psychiatrique

SAVOIR FAIRE Référentiel de compétences. I- Conduite d un examen psychiatrique ACTIVITES Référentiel métier SAVOIR FAIRE Référentiel de compétences CONNAISSANCES Référentiel de connaissances et formations de base à acquérir I- Conduite d un entretien psychiatrique à visée diagnostique

Plus en détail

LES NORMES ENVIRONNEMENT ISO 14000

LES NORMES ENVIRONNEMENT ISO 14000 TECHNIQUE 1er mars 2000 N 31 - TECHNIQUE N 3 LES NORMES ENVIRONNEMENT ISO 14000 LES NORMES ISO 14000 3, rue de Berri 75008 PARIS Téléphone : 01 44 13 31 44 Télécopieur : 01 45 61 04 47 Web : www.fntp.org

Plus en détail

Débouchés : Ingénieurs dans les établissements de santé (hôpitaux publiques et privés), Chef de projet, Consultant dans

Débouchés : Ingénieurs dans les établissements de santé (hôpitaux publiques et privés), Chef de projet, Consultant dans Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 25/06/2016. Fiche formation Master ISS : Ingénierie des services et systèmes. Spécialité : technologie et territoire de santé - N : 4379

Plus en détail

«Les objectifs et les enjeux de la RSE» Atelier n 1 07/10/15

«Les objectifs et les enjeux de la RSE» Atelier n 1 07/10/15 «Les objectifs et les enjeux de la RSE» Atelier n 1 07/10/15 Historique et contexte La révision de la norme ISO 26000 débutera en 2016 et portera notamment sur un développement plus précis des étapes de

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION. Management pour dirigeants d entreprise

CYCLE DE FORMATION. Management pour dirigeants d entreprise CYCLE DE FORMATION Management pour dirigeants d entreprise Gouvernorat de Monastir Ce cycle de formation managériale s adresse aux dirigeants d entreprise. Il a été conçu en fonction des attentes et des

Plus en détail

RÈGLES DE GESTION INTERNE

RÈGLES DE GESTION INTERNE RÈGLES DE GESTION INTERNE TITRE: NATURE DU DOCUMENT: Règlement Procédure Page 1 de 7 x Politique Directive x C.A. C.E. C.G. Direction générale Résolution 06-318-5.05 Direction x Nouveau document Amende

Plus en détail

ISO 9001. version 2008

ISO 9001. version 2008 ISO 9001 version 2008 LE CONTEXTE Un peu d histoire 1987 : Publication de la 1ère version des normes ISO 9000 1994 : Révision phase 1 -> premier toilettage 2000 : Publication des ISO 9000, 9001 et 9004

Plus en détail

Bâtiment Infrastructures

Bâtiment Infrastructures 372 Bâtiment Infrastructures Le domaine fonctionnel Bâtiment Infrastructures regroupe les emplois relatifs à la conception, la maintenance et l exploitation des bâtiments, ouvrages et infrastructures dans

Plus en détail

Nom de l établissement :... Adresse :... Code Postal :... Ville :... Nom et prénom :... Fonction :... M./Mme/Melle Nom et prénom :...

Nom de l établissement :... Adresse :... Code Postal :... Ville :... Nom et prénom :... Fonction :... M./Mme/Melle Nom et prénom :... MINIMUM REQUIS CONVENTION DE STAGE ERASMUS 2010-2011 Programme d éducation et de formation tout au long de la vie Convention de stage conclue entre : L établissement d envoi : Nom de l établissement :...

Plus en détail

Missions de formations individuelles Relation clientèle

Missions de formations individuelles Relation clientèle Missions de formations individuelles Relation clientèle Actions commerciales & téléphoniques qualitatives Année 2012 Sélénity 32 rue Frédéric Fabrèges 34 000 Montpellier T +33(0)4 99 53 87 36 www.selenity-grc.fr

Plus en détail

La publication de ce rapport sur le site Internet www.fiteco.com, répond aux exigences de l Article R823-21 du Code de Commerce qui demande aux

La publication de ce rapport sur le site Internet www.fiteco.com, répond aux exigences de l Article R823-21 du Code de Commerce qui demande aux La publication de ce rapport sur le site Internet www.fiteco.com, répond aux exigences de l Article R823-21 du Code de Commerce qui demande aux Commissaires aux comptes d entités faisant appel public à

Plus en détail

Ahmed Khelili et Sylvie Drot/ Hôpital Marie Lannelongue CCLIN /ARLIN île de France 15/10/2015

Ahmed Khelili et Sylvie Drot/ Hôpital Marie Lannelongue CCLIN /ARLIN île de France 15/10/2015 Ahmed Khelili et Sylvie Drot/ Hôpital Marie Lannelongue CCLIN /ARLIN île de France 15/10/2015 Réunion des infirmiers(e) hygiéniste CCLIN Paris Nord 1 Certification V 2014 : Procédure d évaluation externe

Plus en détail

DECLARATION 29/06/2016. AU 37 Traitements des données de santé par messagerie sécurisée

DECLARATION 29/06/2016. AU 37 Traitements des données de santé par messagerie sécurisée DECLARATION 29/06/2016 AU 37 Traitements des données de santé par messagerie sécurisée TRAITEMENTS DES DONNÉES DE SANTÉ PAR MESSAGERIE SÉCURISÉE (Déclaration N 37 ) L'autorisation unique AU-037 encadre

Plus en détail

Maison de Retraite Saint-Martin 48500 La Canourgue. Charte des Droits et Libertés Des Résidents

Maison de Retraite Saint-Martin 48500 La Canourgue. Charte des Droits et Libertés Des Résidents Maison de Retraite Saint-Martin 48500 La Canourgue Charte des Droits et Libertés Des Résidents Arrêté du 08 septembre 2003 relatif à la charte des droits et libertés de la personne accueillie, mentionnée

Plus en détail

TUV Certification Maroc

TUV Certification Maroc Page 1 sur 5 Formation : Formation Auditeur Interne selon l EN 9100 :2003 Référence : Q 05 Durée : 3 jours Formateur : Monsieur Mohamed ALIKKANE (Voir Profil en page 3/5) Date : Du 26 au 28 Octobre 2009.

Plus en détail

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie 1- Création du certificat de spécialisation (CS) 2- Outil d appui pour la mise en place

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Année universitaire 2014/2015. Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Année universitaire 2014/2015. Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines IUT Nantes Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines GUIDE DU TUTEUR I.U.T. 3 rue du Maréchal Joffre B.P. 34103 44041 Nantes Cedex 1 Responsable pédagogique de la licence : Yvan BAREL Tél.

Plus en détail

Feuille1. Vous découvrirez la puissance de la PNL en termes de développement personnel et de communication interpersonnelle.

Feuille1. Vous découvrirez la puissance de la PNL en termes de développement personnel et de communication interpersonnelle. BASE PNL 3 jours, soit 21 heures, en salle. Vous découvrirez la puissance de la PNL en termes de développement personnel et de communication interpersonnelle. "C est dans la qualité de nos échanges que

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPE DE LA FIP INFORMATIONS SUR LES MÉDICAMENTS DESTINÉES AUX PATIENTS

DÉCLARATION DE PRINCIPE DE LA FIP INFORMATIONS SUR LES MÉDICAMENTS DESTINÉES AUX PATIENTS International Pharmaceutical Federation Fédération Internationale Pharmaceutique Boîte postale 84200, NL-2508 AE La Haye, Pays-Bas DÉCLARATION DE PRINCIPE DE LA FIP INFORMATIONS SUR LES MÉDICAMENTS DESTINÉES

Plus en détail

Relation hiérarchique des documents concernant l organisation de la politique de sécurité de l information INTRODUCTION.

Relation hiérarchique des documents concernant l organisation de la politique de sécurité de l information INTRODUCTION. Ce document est la propriété de la Banque Carrefour de la sécurité sociale. La publication de ce document ne préjudicie nullement aux droits de la Banque Carrefour de la sécurité sociale à l'égard de ce

Plus en détail