EVALUATION D ENTREPRISE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EVALUATION D ENTREPRISE"

Transcription

1 EVALUATION D ENTREPRISE «Combien vaut mon entreprise?»

2 EVALUATION PLAN DU MODULE 1) Objectifs et enjeux de l évaluation Pour le propriétaire Pour le repreneur 2) Évaluation : apports et limites 3) Rappel des étapes d une évaluation 4) Types d approches de l évaluation

3 EVALUATION PLAN DU MODULE 4) Méthodes d évaluation Méthodes patrimoniales Méthodes de rentabilité / rendement Méthodes combinées Méthode des valeurs comparables Méthode du montant finançable 5) Cas pratique

4 OBJECTIFS ET ENJEUX L EVALUATION pour le propriétaire Ils varient selon le contexte : Divorce, liquidation d une communauté Déclaration fiscale Transmission familiale Cession à titre onéreux Le propriétaire choisit une démarche d évaluation adaptée à son objectif.

5 OBJECTIF ET ENJEUX L EVALUATION pour le repreneur Se fixer une limite de prix auquel il acceptera la reprise d entreprise

6 OBJECTIF ET ENJEUX L EVALUATION pour le repreneur Trouver un accord sur le prix avec le vendeur pour réaliser la transaction Éviter une «surévaluation» du prix d achat qui pourrait entraîner un endettement excessif

7 APPORTS DE L EVALUATION Fournir une base pour établir une offre de prix Donner une fourchette de prix qui peut servir de base de discussion entre un acheteur et un vendeur Formaliser les points de désaccords sur le prix entre les parties par des éléments objectifs

8 LIMITES DE L EVALUATION L objectivité n existe pas la valeur d une entreprise dépend avant tout de se que l on croit être capable d en faire Le projet du dirigeant actuel ou du repreneur, sa perception des risques et opportunités, sont une donnée essentielle pour évaluer une entreprise

9 LIMITES DE L EVALUATION Le résultat d une évaluation n est pas le prix. Le prix est le résultat de la confrontation d une offre et d une demande.

10 LIMITES DE L EVALUATION Le prix est le résultat de la confrontation d une offre et d une demande. PRIX PRIX et VOLUME de la TRANSACTION OFFRE DEMANDE VOLUME

11 LIMITES DE L EVALUATION Toute évaluation d entreprise doit s appuyer sur un diagnostic économique et financier préalable.

12 RAPPEL DES ETAPES D UNE EVALUATION 1. Diagnostic économique Son histoire Sa structure juridique Ses produits Ses clients Ses fournisseurs Ses moyens matériels et humains Son organisation

13 RAPPEL DES ETAPES D UNE EVALUATION 1. Diagnostic économique (suite) Ses contraintes réglementaires Ses concurrents actuels ou futurs Sa technologie

14 2. Diagnostic financier RAPPEL DES ETAPES D UNE EVALUATION Collecter des éléments fiables Analyser la rentabilité la structure financière la trésorerie

15 APPROCHES DE L EVALUATION Les approches intrinsèques se basent sur la situation actuelle et les prévisions de l entreprise pour en déterminer la valeur Les approches analogiques utilisent les informations contenues dans les transactions comparables

16 Méthodes patrimoniales Actif Net Comptable Corrigé (ANCC) ANCC = Actifs réels Dettes réelles Représente la somme restant à l actionnaire en cas de cessation d activité

17 Méthodes patrimoniales Actif Net Comptable Corrigé (ANCC) Retraitements à effectuer Élimination des non-valeurs : frais d établissement, de R&D, charges à répartir et charges constatées d avance Utilisation des valeurs de marché pour estimer les actifs : valeur probable de négociation ou de liquidation, valeur de remplacement

18 Méthodes patrimoniales Actif Net Comptable Corrigé (ANCC) Retraitements à effectuer Réintégration dans les capitaux propres des provisions à caractère de réserve Réintégration des plus-values latentes sur les biens financés en crédit-bail Déduction des engagements en matière d indemnité de fin de carrière

19 Méthodes patrimoniales Actif Net Comptable Corrigé (ANCC) Retraitements à effectuer Déduction de l impôt différé sur subvention d investissement et provisions règlementées Déduction de la part de résultat mis en distribution

20 Méthodes patrimoniales CALCUL DE L'ACTIF NET CORRIGE En K N ACTIF NET (Capitaux propres) A déduire Frais d'établissement Frais de recherche et de développement Fonds de commerce Autres immob. Incorporelles Charges constatées d'avance Charges à répartir sur plusieurs ex. Primes de remboursement des oblig. Dividende distribué Total des Non Valeurs 0 A rajouter Plus value sur immobilisations corporelles Plus value sur immob. en crédit bail Plus value sur titres de participations Total des Plus Values 0 ACTIF NET CORRIGE 0 IS sur Total des Plus Values 0 Valorisation de l'entreprise 0

21 Illustration : CASPRATIQUE CALCUL DE L'ACTIF NET CORRIGE En K N ACTIF NET (Capitaux propres) 452 A déduire Frais d'établissement 0 Frais de recherche et de développement 0 Fonds de commerce 0 Autres immob. Incorporelles 0 Charges constatées d'avance 14 Charges à répartir sur plusieurs ex. 0 Primes de remboursement des oblig. 0 Dividende distribué 0 Total des Non Valeurs 14 A rajouter Plus value sur immobilisations corporelles 217 Plus value sur immob. en crédit bail 0 Plus value sur titres de participations 0 Total des Plus Values 217 ACTIF NET CORRIGE 655 IS sur Total des Plus Values 72 Valorisation de l'entreprise 583

22 Actif Net Comptable Corrigé (ANCC) Avantages : Méthodes patrimoniales L Actif Net Comptable peut être considéré comme un minimum Inconvénients : Ne tient pas compte de la performance financière future de l entreprise

23 Méthodes de rendement Valeur de rendement d un titre = Somme des flux futurs actualisés au coût du capital revenant à l acheteur P0 = somme (t=1;n) Dt/(1+Kc) t + Pn/(1+Kc) n P0 = Valeur du titre à l instant O Dt = Dividende attendu pour la période t Kc = Taux de rendement requis par l actionnaire Pn = Prix de vente à l année n N =Dernière année de la détention

24 Avantage : METHODES D EVALUATION Conceptuellement satisfaisante : l entreprise vaut ce qu elle rapporte Inconvénients Méthodes de rendement Les dividendes doivent correspondre à une politique régulière de distribution, ce qui sous-entend que n est conservée dans l entreprise que la partie du résultat strictement nécessaire pour maintenir le dividende dans les années futures Les dividendes ne doivent pas correspondre à une contrainte de l actionnaire (remboursement d une dette senior) Les dividendes ne doivent pas correspondre à une optimisation fiscale de la rémunération du dirigeant Comment déterminer l horizon n? Comment déterminer le prix de revente Pn?

25 Méthodes de rentabilité Valeur de rentabilité = actualisation d un résultat normatif au coût du capital Avantage : Conceptuellement satisfaisante : l entreprise vaut ce qu elle rapporte Inconvénient Choix du flux : Résultat d exploitation, Résultat net, EBE, CAF, Choix du taux d actualisation (taux d intérêt sans risque + prime de risque + coût de la liquidité)

26 Méthodes de rentabilité CALCUL DU RESULTAT D'EXPLOITATION RETRAITE (EBIT RETRAITE) En K N-2 N-1 N Résultat exploitation comptable + Rémunération des dirigeants actuels - Rémunération de remplacement des dirigeants + Intérêts sur loyers des financements hors bilan liés à des équipements + Intérêts sur loyers de crédit bail immobilier Résultat exploitation retraité avant IS IS (33 1/3) Résultat exploitation retraité après IS Coefficient de pondération Moyenne pondérée 0 Moyenne arythmétique 0

27 Illustration : CASPRATIQUE CALCUL DU RESULTAT D'EXPLOITATION RETRAITE (EBIT RETRAITE) En K N-2 N-1 N Résultat exploitation comptable Rémunération des dirigeants actuels Rémunération de remplacement des dirigeants Intérêts sur loyers des financements hors bilan liés à des équipements Intérêts sur loyers de crédit bail immobilier Résultat exploitation retraité avant IS IS (33 1/3) Résultat exploitation retraité après IS Coefficient de pondération Moyenne pondérée 153 Moyenne arythmétique 140

28 Illustration : CASPRATIQUE Valorisation par un multiple de l EBIT Multiple Année N Moyenne pondérée Moyenne arythmétique Moyenne des résultats Moyenne 773

29 Méthodes combinées Valeur de l entreprise = Valeur patrimoniale + goodwill Le goodwill représente l ensemble des éléments incorporels non détachables de l entreprise qui concourent à donner à l ensemble de l organisation une valeur supérieure à celle de ses éléments recensés ( «Reprendre et Transmettre», DESCHAMPS et PATUREL)

30 Méthodes combinées Le Goodwill est un superprofit actualisé Superprofit = Résultat économique (Taux d intérêt sans risque)xactif économique Goodwill = An(Be-i X CPNE) An = Valeur actualisée des flux sur n périodes au taux de rendement attendu par l investisseur Be = Bénéfice économique (résultat d exploitation après IS) i = taux d intérêt sans risque CPNE = Capitaux permanents nécessaires à l exploitation

31 Méthodes combinées La formule développée du goodwill ou rente de goodwill Rente de goodwill = [B (ANC x i)] x 1-(1+t) -n t ANC B i t n : Actif Net Corrigé : Résultat courant retraité : Taux de placement sans risque : Taux d actualisation : Durée d actualisation

32 Illustration de la méthode de valorisation par le goodwil : CASPRATIQUE CALCUL DU RESULTAT COURANT RETRAITE En K N-2 N-1 N Résultat courant comptable Rémunération des dirigeants actuels Rémunération de remplacement des dirigeants Résultat courant retraité avant IS IS (33 1/3) Résultat courant retraité après IS Coefficient de pondération Moyenne pondérée 156 Moyenne arythmétique 143

33 Illustration de la méthode de valorisation par le goodwill : CASPRATIQUE VALORISATION PAR L'ADDITION DE L'ANC ET LA RENTE DE GOODWILL Actif Net Corrigé 655 Taux de rendement sans risque 3,50% Taux d'actualisation 12,50% Type de résultat courant Résultat courant Année N 173 Moyenne pondérée Moyenne arythmétique Goodwill Durée actualisation Coefficient Rente goodwill Valorisation 5 3, , , , , , , , , Moyenne 1197

34 Méthodes combinées Valeur des titres = Multiple de de l EBIT moins l endettement net de trésorerie CALCUL DU RESULTAT D'EXPLOITATION RETRAITE (EBIT RETRAITE) En K N-2 N-1 N Résultat exploitation comptable + Rémunération des dirigeants actuels - Rémunération de remplacement des dirigeants + Intérêts sur loyers des financements hors bilan liés à des équipements + Intérêts sur loyers de crédit bail immobilier Résultat exploitation retraité avant IS IS (33 1/3) Résultat exploitation retraité après IS Coefficient de pondération Moyenne pondérée 0 Moyenne arythmétique 0

35 Méthodes combinées Valeur des titres= Multiple de l EBIT moins l endettement net de trésorerie CALCUL DE L'ENDETTEMENT NET DE TRESORERIE en K Trésorerie Dettes financières MLT hors associés Emprunts et dettes financières divers Dettes financières hors bilan Total endettement financier 0 ENDETTEMENT NET DE TRESORERIE 0 N

36 Méthodes combinées Illustration de la valorisation par le Multiple de de l EBIT moins l endettement net CASPRATIQUE CALCUL DU RESULTAT D'EXPLOITATION RETRAITE (EBIT RETRAITE) En K N-2 N-1 N Résultat exploitation comptable Rémunération des dirigeants actuels Rémunération de remplacement des dirigeants Intérêts sur loyers des financements hors bilan liés à des équipements Intérêts sur loyers de crédit bail immobilier Résultat exploitation retraité avant IS IS (33 1/3) Résultat exploitation retraité après IS Coefficient de pondération Moyenne pondérée 153 Moyenne arythmétique 140

37 Méthodes combinées Illustration de la valorisation par le Multiple de de l EBIT moins l endettement net CASPRATIQUE CALCUL DE L'ENDETTEMENT NET DE TRESORERIE en K Trésorerie 659 Dettes financières MLT hors associés 48 Emprunts et dettes financières divers 65 Dettes financières hors bilan 0 Total endettement financier 113 ENDETTEMENT NET DE TRESORERIE -546 N

38 Méthodes combinées Illustration de la valorisation par le Multiple de de l EBIT moins l endettement net CASPRATIQUE VALORISATION PAR UN MULTIPLE DE L'EBIT RETRAITE MOINS L'ENDETTEMENT NET Multiple Année N Moyenne pondérée Moyenne arythmétique Moyenne des résultats Moyenne 1319

39 Méthodes des comparables Méthode des comparables = comparaison avec des transactions similaires Cours de bourse Divorce Scission Cession d une entreprise ayant le même profil

40 Le barème fiscal METHODES D EVALUATION Méthodes des multiples L administration fiscale utilise un multiple du chiffre d affaires pour déterminer la valeur des fonds de commerce PER Price Earning Ratio

41 Le montant finançable Cette méthode consiste à additionner le montant maximum de la dette que l entreprise pourrait supporter compte tenu de sa capacité d autofinancement libre sa trésorerie excédentaire

42 Le montant finançable CALCUL DE LA CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT RETRAITEE En K N-2 N-1 N CAF Corrigée Rémunération des dirigeants actuels Rémunération de remplacement des dirigeants IS (33 1/3) sur retraitement CAF Retraitée Coefficient de pondération Moyenne pondérée 0 Moyenne arythmétique 0

43 Le montant finançable Illustration de la valorisation par le montant finançable CASPRATIQUE VALORISATION PAR LA DETTE D'ACQUISITION MAXIMUM Charge de la dette financère inscrite au bilan N (K ) 23 Charge de la dette financère hors bilan N (K ) 0 Coefficient retenu pour calculer l'annuité de la dette* 0,70 Taux retenu 6,00% Durée retenue (ans) 7 Type CAF Montant CAF Annuité Dette senior Trésorerie excédentaire en N Valorisation Moyenne Année N Moyenne pondérée Moyenne arythmétique * ce coefficient doit tenir compte de la durée normale de renouvellement de l'outil de production

44 Conclusion Il existe un grand nombre de méthodes d évaluation On constate souvent de très grands écarts entre les résultats de méthodes différentes. Les méthodes d évaluation ne sont qu un point de départ pour la négociation. La préparation est une phase essentielle d une transaction réussie.

Les clés de l évaluation. Hervé Bardin

Les clés de l évaluation. Hervé Bardin Les clés de l évaluation Hervé Bardin Evaluation d entreprise : principes généraux Evaluation d entreprise : principes généraux Que veut-on évaluer? Contexte de l évaluation Typologie des méthodes d évaluation

Plus en détail

Comment évaluer une entreprise. Alain GUILMONT Expert-comptable. Réseau «Transmettre & Reprendre une entreprise en Seine-et-Marne»

Comment évaluer une entreprise. Alain GUILMONT Expert-comptable. Réseau «Transmettre & Reprendre une entreprise en Seine-et-Marne» Comment évaluer une entreprise Alain GUILMONT Expert-comptable Animateur : Jean-Baptiste DREVET-DUPRE CCI 77 Conseiller en reprise et transmission Intervenant : Alain GUILMONT Cabinet Fideliance Expert

Plus en détail

RAPPORT D'ÉVALUATION E.U.R.L BATI-MAISON. E.U.R.L BATI-MAISON Année 2013 Pose de revêtements de sols ANNÉE 2013

RAPPORT D'ÉVALUATION E.U.R.L BATI-MAISON. E.U.R.L BATI-MAISON Année 2013 Pose de revêtements de sols ANNÉE 2013 RAPPORT D'ÉVALUATION ANNÉE 2013 E.U.R.L BATI-MAISON BLERIOT Louis 56, Boulevard Marcel Paul BP 14658 44100 NANTES Tél : 02 40 78 98 56 Fax : 02 40 78 98 80 E-mail : Cabinet Expert Atlantique 1 rue de l'océan

Plus en détail

P6C07 L e valuation de la valeur d une entreprise

P6C07 L e valuation de la valeur d une entreprise P6C07 L e valuation de la valeur d une entreprise Introduction : intérêt de la valorisation d une société La valeur d une entreprise fluctue en fonction des opérations qu elle réalise. A la constitution

Plus en détail

Créer, Reprendre, Développer, Transmettre

Créer, Reprendre, Développer, Transmettre CLUB TRIGONE 1er Février F 2010 Créer, Reprendre, Développer, Transmettre Comment appréhender l évaluation d une entreprise? 1 Introduction Quelle est la valeur d une bouteille d eau? Cette question, peut-être

Plus en détail

EVALUATION D ENTREPRISE COMMENT LE PRIX DE L ACHETEUR PEUT-IL REJOINDRE CELUI DU VENDEUR?

EVALUATION D ENTREPRISE COMMENT LE PRIX DE L ACHETEUR PEUT-IL REJOINDRE CELUI DU VENDEUR? EVALUATION D ENTREPRISE COMMENT LE PRIX DE L ACHETEUR PEUT-IL REJOINDRE CELUI DU VENDEUR? La valeur globale de l entreprise n est pas la somme algébrique des valeurs des éléments, pris individuellement,

Plus en détail

Comment valoriser une entreprise?

Comment valoriser une entreprise? Comment valoriser une entreprise? Les patrons de PME françaises ont en général peu d idées de ce que vaut leur entreprise, ou alors des idées approximatives voir fausses. Ils ne se poseront la question

Plus en détail

L essentiel de l évaluation

L essentiel de l évaluation Favoriser les transmissions des PME 1 ère journée matin L essentiel de l évaluation Transmission et évaluation d entreprise Contexte Diagnostic Analyse des comptes Analyse stratégique actuelle et future

Plus en détail

SOCIÉTÉ EXEMPLE. Valorisation

SOCIÉTÉ EXEMPLE. Valorisation SOCIÉTÉ EEMPLE Valorisation 2014 Synthèse des méthodes 566 452 642 566 559 025 Valeur de l'entreprise Coefficient de pondération 426 107 489 032 Méthode du Goodwill gearing 426 107 1 Méthode de l EBITDA

Plus en détail

«Evaluation de l entreprise»

«Evaluation de l entreprise» «Evaluation de l entreprise» Philippe BRIDOUX GESCO 1 Sommaire I. Introduction : quand valorise-t-on / que valorise-t-on? II. Les composantes de la valeur d une entreprise III. Les différentes méthodes

Plus en détail

Contenu: -Structure de l actif -Structure du passif -Bilan comptable et bilan financier -Evaluation du patrimoine

Contenu: -Structure de l actif -Structure du passif -Bilan comptable et bilan financier -Evaluation du patrimoine Contenu: -Structure de l actif -Structure du passif -Bilan comptable et bilan financier -Evaluation du patrimoine Actif (emplois) Actif immobilisé (biens utilisés sur plusieurs exercices) Immobilisations

Plus en détail

Le financement des investissements

Le financement des investissements Les modes de financement Le crédit aux particuliers Le crédit aux entreprises 1 Les modes de financement L autofinancement Le crédit bancaire Le crédit-bail La location longue durée 2 L autofinancement

Plus en détail

COMMENT REUSSIR LA CESSION DE SON ENTREPRISE. CCI de Bordeaux 25 novembre 2015

COMMENT REUSSIR LA CESSION DE SON ENTREPRISE. CCI de Bordeaux 25 novembre 2015 COMMENT REUSSIR LA CESSION DE SON ENTREPRISE CCI de Bordeaux 25 novembre 2015 COMMENT REUSSIR LA CESSION DE SON ENTREPRISE 8 étapes pour aboutir N 1 : Réaliser un bilan retraite et réfléchir au repreneur

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

DISCOUNTED CASH-FLOW

DISCOUNTED CASH-FLOW DISCOUNTED CASH-FLOW Principes généraux La méthode des flux futurs de trésorerie, également désignée sous le terme de Discounted Cash Flow (DCF), est très largement admise en matière d évaluation d actif

Plus en détail

Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris»

Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris» www.thauvron.com mise à jour : 12/09/2005 Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris» Soldes intermédiaires de gestion retraités 2004 Ventes de marchandises - Coût d achat des marchandises

Plus en détail

SOMMAIRE DÉTAILLÉ AVANT-PROPOS... 1

SOMMAIRE DÉTAILLÉ AVANT-PROPOS... 1 AVANT-PROPOS... 1 Clés d accès... 2 INTRODUCTION... 3 1. Le contexte économique des évaluations d entreprises... 3 Les évaluations d entreprises se multiplient...... 3 dans un contexte de plus en plus

Plus en détail

La Mission d'évaluation : méthodologie et outils d'analyse

La Mission d'évaluation : méthodologie et outils d'analyse La Mission d'évaluation : méthodologie et outils d'analyse I- Contexte de l'évaluation et perspectives... 2 1) Contexte de l évaluation... 2 2) Les demandeurs de l'évaluation?... 2 3) Perspectives... 3

Plus en détail

LES METHODES D EVALUATION A APPLIQUER POUR LES ENTREPRISES DE PETITE TAILLE où LE LIEN DE DEPENDANCE DU DIRIGEANT AVEC SON ENTREPRISE EST TRES FORT

LES METHODES D EVALUATION A APPLIQUER POUR LES ENTREPRISES DE PETITE TAILLE où LE LIEN DE DEPENDANCE DU DIRIGEANT AVEC SON ENTREPRISE EST TRES FORT LES METHODES D EVALUATION A APPLIQUER POUR LES ENTREPRISES DE PETITE TAILLE où LE LIEN DE DEPENDANCE DU DIRIGEANT AVEC SON ENTREPRISE EST TRES FORT Il faut distinguer deux catégories d entreprise pour

Plus en détail

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 1 - BILAN CONSOLIDÉ 2 - COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDÉ 3 - TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ 4 - TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES 5 IMMOBILISATIONS

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE

Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE I. Contexte Contextes variés Acquisition, cession, recherche d associés, fusion, Succession, partage entre héritiers, transmission

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

Société Française des Evaluateurs

Société Française des Evaluateurs Strictement confidentiel Société Française des Evaluateurs L évaluation dans le secteur bancaire : particularités, limites et changements post-crise 2008. PwC Valuation & Business Modelling Juin 2015 Projet

Plus en détail

Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ

Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ A quoi sert ce document? Vous faire connaitre une partie de l ensemble des méthodes d évaluation d une entreprise Ne pas faire l apologie d une et une seule

Plus en détail

PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE

PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE CHAPITRE I ACTEURS, OBJECTIFS ET MODALITES DU DIAGNOSTIC FINANCIER 1) Les champs d application et les acteurs du diagnostic financier ACTEURS CONCERNES Dirigeants

Plus en détail

Alexandre Tellier Expert-Comptable 35, Allée Vivaldi 75012 Paris 01 40 26 35 75. alexandre.tellier@a-t-consulting.com

Alexandre Tellier Expert-Comptable 35, Allée Vivaldi 75012 Paris 01 40 26 35 75. alexandre.tellier@a-t-consulting.com L évaluation Alexandre Tellier Expert-Comptable 35, Allée Vivaldi 75012 Paris 01 40 26 35 75 alexandre.tellier@a-t-consulting.com L'évaluation Alexandre Tellier 1 L évaluation La démarche globale de reprise

Plus en détail

CORRECTION EXAMEN GESTION FINANCIERE CEC 2002-2003 PREMIERE SESSION I- DOSSIER N 1

CORRECTION EXAMEN GESTION FINANCIERE CEC 2002-2003 PREMIERE SESSION I- DOSSIER N 1 CORRECTION EXAMEN GESTION FINANCIERE CEC 2002-2003 PREMIERE SESSION 1- cout du capital (3 pts) I- DOSSIER N 1 Coût des capitaux propres = 12 %. 12,00% Coût de l'endettement = 6,6 % x (1 35%) = 4,29% 4,29%

Plus en détail

Comment valoriser une entreprise et sur quels critères? ISEC 22 novembre 2011 Evaluation d entreprises

Comment valoriser une entreprise et sur quels critères? ISEC 22 novembre 2011 Evaluation d entreprises 1 Comment valoriser une entreprise et sur quels critères? ISEC 22 novembre 2011 Evaluation d entreprises Sommaire Préambule Comment bien évaluer une entreprise? Le diagnostic Le business plan L approche

Plus en détail

Evaluation d entreprises: Méthodes de valorisation. Walid YAICHE. www.fusacquis.com

Evaluation d entreprises: Méthodes de valorisation. Walid YAICHE. www.fusacquis.com Evaluation d entreprises: Méthodes de valorisation Walid YAICHE FusAcquis Marché Des Entreprises www.fusacquis.com FusAcquis Acquis Marché Des Entreprises I. Méthodes patrimoniales 3 II. Méthodes basées

Plus en détail

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR DU SÉNAT 2012 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE

Plus en détail

RAPPORT D'EVALUATION Exemple

RAPPORT D'EVALUATION Exemple RAPPORT D'EVALUATION Exemple Rapport d'évaluation 2/7 Nous souhaitons attirer l'attention sur le fait que les informations contenus dans ce rapport (chiffres, tableaux, hypothèses) ont été élaborées à

Plus en détail

Favoriser les transmissions des PME

Favoriser les transmissions des PME Favoriser les transmissions des PME Les méthodes d évaluation dans les PME 1 ère journée après midi Appréciation des méthodes d évaluation 2 catégories d entreprises : Les entreprises qui sont étroitement

Plus en détail

METHODES D EVALUATION

METHODES D EVALUATION METHODES D EVALUATION C.R.A. PANSARD & ASSOCIES Présentation du 27 septembre 2004 G. Lévy 1 METHODES D EVALUATION SOMMAIRE 1 Définition et approche de la «valeur» 2 - Les principales méthodes d évaluation

Plus en détail

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012 GROUPE COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012 Bilan consolidé ACTIF 31/12/2012 31/12/2011 Ecarts d'acquisition I 3 833 125 4 477 527 Capital souscrit non appelé IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008

COMPTES CONSOLIDES GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008 1 COMPTES CONSOLIDES COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008 2 BILAN CONSOLIDE AU 31 DECEMBRE 2008 (en K ) ACTIF Notes 31/12/2008 Retraité (*) ACTIFS NON-COURANTS Goodwill 4.1.1 11 160 11 161 Immobilisations

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 7 STRUCTURE OPTIMALE DU PASSIF POLITIQUE D ENDETTEMENT POLITIQUE DE DIVIDENDES

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 7 STRUCTURE OPTIMALE DU PASSIF POLITIQUE D ENDETTEMENT POLITIQUE DE DIVIDENDES COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 7 STRUCTURE OPTIMALE DU PASSIF POLITIQUE D ENDETTEMENT POLITIQUE DE DIVIDENDES SEANCE 7 STRUCTURE OPTIMALE DU PASSIF POLITIQUE D ENDETTEMENT POLITIQUE DE DIVIDENDES Objet

Plus en détail

ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT Le bilan fonctionnel : bilan simplifié Le bilan fonctionnel est un bilan dans lequel les ressources et les emplois sont classés par fonction (fonctions financement,

Plus en détail

- 08 - L ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS REELLES

- 08 - L ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS REELLES - 08 - L ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS REELLES Objectif(s) : o Pré-requis : Prise en compte des plus-values et moins-values et impact sur la situation financière d'une entreprise. o Principes

Plus en détail

Diagnostic financier - Corrigé

Diagnostic financier - Corrigé Diagnostic financier - Corrigé Nous effectuerons ce diagnostic financier en présentant d abord une étude de rentabilité et de profitabilité du groupe Nestor, ensuite une étude de la structure financière

Plus en détail

SOMMAIRE. AVANT-PROPOS À LA 2 e ÉDITION 9 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. LE MARCHÉ DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISES EN FRANCE 13

SOMMAIRE. AVANT-PROPOS À LA 2 e ÉDITION 9 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. LE MARCHÉ DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISES EN FRANCE 13 SOMMAIRE AVANT-PROPOS À LA 2 e ÉDITION 9 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. LE MARCHÉ DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISES EN FRANCE 13 1. Des milliers d entreprises à transmettre 13 Le marché de la transmission

Plus en détail

Recueil de formules. Franck Nicolas

Recueil de formules. Franck Nicolas Recueil de formules Nous avons répertorié dans cette section, les différentes formules expliquées tout au long de cet ouvrage, afin de vous permettre de trouver rapidement l opération que vous souhaitez

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

SITUATION PROVISOIRE DU BILAN AU 31 DECEMBRE 2008

SITUATION PROVISOIRE DU BILAN AU 31 DECEMBRE 2008 SITUATION PROVISOIRE DU BILAN AU 31 DECEMBRE 2008 En milliers de dirhams ACTIF 1.Val.caisse, Bques centrales, Trésor pub., S/ce des chéques postaux 2.Créances sur les établissements de crédit et assimilés.

Plus en détail

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS S.A.R.L DANLE TP Bill NEEDMONEY 22 Rue de la Chaussée 49000 ANGERS Tél : 02 40 456 789 Fax : 02 23 234 432 E-mail : contact@danle-tp.fr Cabinet Expert Atlantique

Plus en détail

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement - 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement Objectif(s) : o Capacité d'autofinancement et autofinancement. Pré-requis : o Connaissance de l'ebe et de la Valeur Ajoutée. Modalités : o Principes.

Plus en détail

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC SOMMAIRE Le dossier financier : Qu est ce que c est? Dans quel but? Les facteurs clés

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE6 FINANCE D ENTREPRISE - session 214 Proposition de CORRIGÉ 214 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 1 points 1.

Plus en détail

AMIC Bourse de Casablanca Financement des Entreprises Du Capital Investissements à la Bourse

AMIC Bourse de Casablanca Financement des Entreprises Du Capital Investissements à la Bourse Transactions Maroc AMIC Bourse de Casablanca Financement des Entreprises Du Capital Investissements à la Bourse Strictement confidentiel Les étapes clefs La préparation, un facteur clef de succès Quelle

Plus en détail

Chapitre 3 L interprétation des documents financiers et la planification financière

Chapitre 3 L interprétation des documents financiers et la planification financière Chapitre 3 L interprétation des documents financiers et la planification financière Réponses aux Questions et problèmes 1. Actif Passif Actif immobilisé Capitaux propres Machines 46 000 Capital social

Plus en détail

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...»

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» DE QUOI S AGIT AGIT-IL IL? Prévoir les investissements et anticiper les mouvements d argent pour les premières

Plus en détail

La technique d'analyse financière par les ratios

La technique d'analyse financière par les ratios La technique d'analyse financière par les ratios Un ratio est un rapport entre deux grandeurs caractéristiques extraites des documents comptables permettant une approche du risque que représente l'entreprise

Plus en détail

Étude Prévisionnelle

Étude Prévisionnelle Étude Prévisionnelle sur 3 exercices du 07/2008 au 06/2011 Café Monsieur DUPOND - 63000 CLERMONT-FERRAND Page 1/14 Sommaire Investissements...3 Financements des investissements...3 Remboursements des emprunts...4

Plus en détail

Reprise des Entreprises»

Reprise des Entreprises» Sensibilisation à la «Transmission - Reprise des Entreprises» Loïc BOUZIGUES, CMAR PACA Délégation de Vaucluse 10/12/2015 0 Le marché de la transmission L Artisanat Vauclusien : - 15 339 entreprises artisanales,

Plus en détail

Baux commerciaux Valeur Locative & Indemnité d éviction

Baux commerciaux Valeur Locative & Indemnité d éviction Baux commerciaux Valeur Locative & Indemnité d éviction Arnaud FRERAULT Expert près la cour d Appel de Chambéry, MRICS Chambéry, le 22 Mars 2013, Actualité des baux commerciaux «Valeur Locative & Indemnités

Plus en détail

DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1

DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif Première Partie 1) Evolution des SIG DOSSIER 1 Production vendue 369 458 394 023-6,2% Production stockée 1 162 2 541-54,3% Production de l'exercice

Plus en détail

4- ÉVALUATION D'ENTREPRISES NON ENDETTÉES

4- ÉVALUATION D'ENTREPRISES NON ENDETTÉES 4- ÉVALUATION D'ENTREPRISES NON ENDETTÉES Principe de création de valeur (règle de la VAN) évaluer les cash-flows futurs évaluation d'une action : cash-flow = dividende modèle d'actualisation des dividendes

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES BILAN CONSOLIDE AU 30 SEPTEMBRE 2008 ACTIF 09/2008 12/2007 09/2007 Net Net Net Immobilisations corporelles 5 948 5 564 5 271 Immobilisations incorporelles 1 166 1 073 1 013 Goodwill 5 164 5 123 5 086 Entités

Plus en détail

L EVALUATION DE L ENTREPRISE

L EVALUATION DE L ENTREPRISE L EVALUATION DE L ENTREPRISE PRINCIPES GENERAUX DE L'EVALUATION L'évaluation constitue une étape obligée mais néanmoins complexe dans un processus de transmission d'entreprise, compte tenu de l'ensemble

Plus en détail

Analyse financière détaillée

Analyse financière détaillée Analyse financière détaillée L analyse financière détaillée réintègre le cadre comptable de la comptabilité générale. En particulier les hypothèses introduites dans l analyse sommaire sont levées. Cela

Plus en détail

Evaluation de l entreprise par l approche patrimoniale

Evaluation de l entreprise par l approche patrimoniale F ANNEE UNIVERSITAIRE : 2013/2014 Evaluation de l entreprise par l approche patrimoniale Actif net corrigé. PLAN : Introduction I. Notion de l actif net comptable 1. Définition 2. Principe 3. Les retraitements

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER LA VALORISATION DE VOTRE ENTREPRISE? CCI de Lyon 26 Novembre 2015 M. MARION / O. GAUDIN

COMMENT OPTIMISER LA VALORISATION DE VOTRE ENTREPRISE? CCI de Lyon 26 Novembre 2015 M. MARION / O. GAUDIN COMMENT OPTIMISER LA VALORISATION DE VOTRE ENTREPRISE? CCI de Lyon 26 Novembre 2015 M. MARION / O. GAUDIN VOS ANIMATEURS : Mickaël MARION Expert-comptable Commissaire aux comptes m.marion@aliantis.net

Plus en détail

Rapport de Gestion 2008

Rapport de Gestion 2008 Rapport de Gestion 2008 2 ème partie : Rapports Financiers A. Comptes consolidés Exercice clos le 31 décembre 2008 Présentation Commerciale Groupe Affine Comptes consolidés au 31 décembre 2008 Page 2 SOMMAIRE

Plus en détail

Gestion financière des entreprises

Gestion financière des entreprises Gestion financière des entreprises OBJECTIFS PEDAGOGIQUES : 1 - Permettre d'appréhender les états financiers produits par la comptabilité comme des outils retraçant tant l'activité de gestion que la situation

Plus en détail

SESSION 2010. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1

SESSION 2010. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 1010006 DCG SESSION 2010 Document autorisé : Aucun document autorisé. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement

Plus en détail

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 DOSSIER PRÉVISIONNEL SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 S.A.R.L Arrosage Pro Chemin du petit doigt BP 321 44000 NANTES Tél : 02 40 01 01 01 Fax : 02 40 01 01 02 E-mail : contact@arrosage-pro.fr Cabinet

Plus en détail

Chapitre 25. Le financement par crédit-bail

Chapitre 25. Le financement par crédit-bail Chapitre 25 Le financement par crédit-bail Introduction La location d actifs par une entreprise s appelle le créditbail. Celle-ci présente les mêmes caractéristiques que la location d un bien par un particulier

Plus en détail

Résultats annuels 2005

Résultats annuels 2005 Résultats annuels 2005 SOMMAIRE Chiffres clés Activité 2005 - Crédit-Bail Immobilier/Location Longue Durée - Location simple Résultats 2005 Structure financière LOCINDUS en bourse Perspectives pour 2006

Plus en détail

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER 1. Compléter le tableau de financement 2011 Affectation du bénéfice 2010 : Bénéfice 2010 359 286 Affectation en

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

La valeur de l entreprise. Avec nos partenaires

La valeur de l entreprise. Avec nos partenaires La valeur de l entreprise Avec nos partenaires Sommaire Introduction : Une évaluation, pour quoi faire? 1 Les déterminants essentiels de la valeur 2 Approches et méthodes d évaluation 3 Situations particulières

Plus en détail

UE 6 Finance d entreprise Le programme

UE 6 Finance d entreprise Le programme UE 6 Finance d entreprise Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. La valeur (15 heures)

Plus en détail

Présentation Jean CAUCANAS, Yves PAUGAM & Démosthène SIMONNEAU

Présentation Jean CAUCANAS, Yves PAUGAM & Démosthène SIMONNEAU Présentation Jean CAUCANAS, Yves PAUGAM & Démosthène SIMONNEAU SOMMAIRE I. Cadre de la transmission II. Les étapes clés de la transmission III. Les dix écueils à éviter I. Le cadre de la transmission Céder

Plus en détail

Évaluation des PME. Cnam

Évaluation des PME. Cnam Évaluation des PME Agnès BRICARD Présidente d honneur de l Ordre des Experts Comptables Paris IDF Présidente de la Commission Évaluation www.entrepriseevaluation.com Pierre PREJEAN Expert Comptable Évaluation

Plus en détail

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants :

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants : BILAN FONCTIONNEL Avoir une activité, générer des résultats, nécessite des moyens de production que l'on évalue en étudiant la structure de l'entreprise. L'étude de la structure financière va permettre

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF PLAN DE FINANCEMENT BESOINS (durables) DEBUT ACTIVITE 1ère ANNEE 2ème ANNEE 3ème ANNEE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'immatriculation Frais honoraires Brevets Licences Logiciels Droit au Bail Achat

Plus en détail

Animée par Thierry GARBAYE. CONFERENCE du 14/11/2014

Animée par Thierry GARBAYE. CONFERENCE du 14/11/2014 SAVOIR LIRE ET INTERPRÉTER SES DOCUMENTS COMPTABLES Animée par Thierry GARBAYE CONFERENCE du 14/11/2014 Les 3 + du CECOGEB CENTRE CONSULAIRE DE GESTION AGRÉÉ DE BORDEAUX Le + fiscal : sécurisation Le +

Plus en détail

LE BILAN FONCTIONNEL - APPROFONDISSEMENT. Approfondir l'analyse du bilan fonctionnel : retraitements du bilan comptable.

LE BILAN FONCTIONNEL - APPROFONDISSEMENT. Approfondir l'analyse du bilan fonctionnel : retraitements du bilan comptable. LE BILAN FONCTIONNEL - APPROFONDISSEMENT Objectif(s) : o Pré-requis : Approfondir l'analyse du bilan fonctionnel : retraitements du bilan comptable. o Principes d'analyse du bilan fonctionnel : Modalités

Plus en détail

Plan. Chapitre 16 La structure de financement

Plan. Chapitre 16 La structure de financement Chapitre 16 La structure de financement Plan Les financements internes et externes Le financement par capitaux propres Le financement par dette Marché parfait et neutralité de structure de financement

Plus en détail

Introduction aux documents financiers

Introduction aux documents financiers Introduction aux documents financiers 3 questions ==> 3 documents Une photo instantanée : quelle est la situation actuelle de l entreprise? Bilan Deux films : L entreprise a-t-elle vendu à profit? Compte

Plus en détail

DOSSIER DE GESTION. Sommaire

DOSSIER DE GESTION. Sommaire 102 Allée de Barcelone 31000 TOULOUSE Forme juridique : ENTREPRISE INDIVIDUELLE Régime fiscal : R. Simplifié Date exercice : 01/07/2012 au 30/06/2013-12 DOSSIER DE GESTION Sommaire Présentation de l'exploitation

Plus en détail

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion 1. Rappel : la trésorerie dans l analyse fonctionnelle Au 31/12/N, la SA Unibois présente les comptes synthétiques suivants : Bilan au 31 décembre N (en

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21 Vos ratios en poche Sommaire Introduction 3 Les bases pour comprendre les ratios 4 Les ratios de rentabilité 8 Les ratios de valeur ajoutée 11 Les ratios de liquidité 14 Les ratios de solvabilité 17 Aller

Plus en détail

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION FINANCE D ENTREPRISE DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction CHAPITRE CHAPITRE

TABLE DES MATIÈRES. Introduction CHAPITRE CHAPITRE TABLE DES MATIÈRES Introduction 1 Le diagnostic financier des sociétés et des groupes... 1 I. L analyse du risque de faillite... 2 A. L analyse fonctionnelle... 2 B. L analyse dynamique du risque de faillite

Plus en détail

Cahier des travaux dirigés

Cahier des travaux dirigés Décembre 2013 Evaluation des entreprises Cahier des travaux dirigés Exercices & corrigés T.D n 1 Année universitaire : 2013-2014 U.E : Evaluation & Regroupement d entreprises Niveaux : P2 (*) & M1 (**)

Plus en détail

LA DECISION DE FINANCEMENT

LA DECISION DE FINANCEMENT o o o o o o o Séance 1 : Les critères de sélection des modes de financement. Séance : Exercices sur le coût d une source de financement. Séance 3 : Contrôle. Séance 4 : Le choix d une structure optimale

Plus en détail

LECTURE FONCTIONNELLE DU BILAN

LECTURE FONCTIONNELLE DU BILAN LECTURE FONCTIONNELLE DU BILAN VISION FONCTIONNELLE DU BILAN Par opposition à l'approche financière qui se place dans une hypothèse d'évaluation, voire de liquidation, l'approche fonctionnelle définie

Plus en détail

CANDELA Discothèque. Prévisionnel pour la période de janvier 2011 à décembre 2013

CANDELA Discothèque. Prévisionnel pour la période de janvier 2011 à décembre 2013 CANDELA Discothèque Prévisionnel pour la période de janvier 2011 à décembre 2013 CANDELA 3, rue de jannetières 28300 Chaphol Eurl au capital de 15 000 euros RCS en cours AVERTISSEMENT Nous présentons dans

Plus en détail

Chapitre 1 : Responsable de la note d opération... 9. 1.1. Responsable de la note d opération... 9

Chapitre 1 : Responsable de la note d opération... 9. 1.1. Responsable de la note d opération... 9 Sommaire Flash sur l opération d augmentation de capital de la société Ateliers Mécaniques du Sahel et d admission de ses actions au marché alternatif de la cote de la bourse... 4 Chapitre 1 : Responsable

Plus en détail

Les méthodes d évaluation fondées sur la valeur patrimoniale

Les méthodes d évaluation fondées sur la valeur patrimoniale 3 Les méthodes d évaluation fondées sur la valeur patrimoniale L approche patrimoniale est historiquement une des méthodes qui a été privilégiée en France. Il est fréquent que le vendeur invoque dans le

Plus en détail

INTRODUCTION EN BOURSE EVALUATION D ENTREPRISE

INTRODUCTION EN BOURSE EVALUATION D ENTREPRISE INTRODUCTION EN BOURSE EVALUATION D ENTREPRISE Avril 2013 EVALUATION D ENTREPRISE 1 Introduction en bourse Une introduction en bourse est avant tout une opération financière. Les avantages financiers de

Plus en détail

Association LANDANA CADA 21 RUE HENRI DUPARC

Association LANDANA CADA 21 RUE HENRI DUPARC 21 RUE HENRI DUPARC Dossier financier de l'eercice en Euros Période du 01/01/2013 au 31/12/2013 Activité principale de l'association : Autres hébergements sociau Nous vous présentons ci-après le dossier

Plus en détail

METHODE D EVALUATION DES FONDS DE COMMERCE ET DES TITRES DE PARTICIPATION GIE BELLECOUR CONSEILS 1

METHODE D EVALUATION DES FONDS DE COMMERCE ET DES TITRES DE PARTICIPATION GIE BELLECOUR CONSEILS 1 METHODE D EVALUATION DES FONDS DE COMMERCE ET DES TITRES DE PARTICIPATION GIE BELLECOUR CONSEILS 1 LE RACHAT D ENTREPRISE EST PRECEDE D UN DIAGNOSTIC QUI Permet d appréhender la performance et la situation

Plus en détail

Formation Repreneurs Etablir un dossier financier

Formation Repreneurs Etablir un dossier financier Formation Repreneurs Etablir un dossier financier Rappel / le dossier financier doit présenter à minima : Le compte de résultat prévisionnel année N, année N+1 et si possible N+2 Le plan de financement

Plus en détail

TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES

TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES Capital Réserves Résultat Capitaux propres Totaux Dont Part des tiers Au 1 er janvier 2005 873.168 3.551.609-842.682 3.582 095 456.924 Affectation résultat 2004-842.682

Plus en détail

financière 2015/16 Gilles Meyer Professeur agrégé de l université

financière 2015/16 Gilles Meyer Professeur agrégé de l université Analyse financière 215/16 Gilles Meyer Professeur agrégé de l université Dans la même collection Auto-entrepreneur Droit de l immobilier Droit des sociétés Droit du travail Droit du Web 2. Fiscalité La

Plus en détail

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE Activités Compétences techniques Compétences en organisation Compétences en communication 4.1. Assurer la veille nécessaire au traitement

Plus en détail