Le marché québécois du capital-risque au premier trimestre de Réseau Capital

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le marché québécois du capital-risque au premier trimestre de 2015. Réseau Capital"

Transcription

1 Le marché québécois du capital-risque au premier trimestre de 2015 RAPPORT PRÉPARÉ POUR Réseau Capital MAI par Thomson Reuters (Canada); tous droits réservés Toutes les données utilisées pour ce rapport proviennent des bases de données exclusives de Thomson Reuters; aucune partie de ce rapport ne doit être copiée ou reproduite sans permission.

2 Bilan du marché québécois du capital-risque au premier semestre de 2015 L'activité d'investissement dans le marché du capital-risque (CR) au Québec a augmenté fortement en termes de dollars au premier trimestre de Le CR investi a totalisé 135 millions de dollars pendant cette période, soit presque le double des 68 millions de dollars investis au même trimestre l'an dernier. Par contre, les niveaux d'investissement au T ont baissé de 15 % par rapport aux 160 millions de dollars investis au cours des trois derniers mois de Les niveaux plus élevés de CR investi au premier trimestre ont aussi été versés à un nombre modérément supérieur de sociétés québécoises appartenant aux secteurs technologiques et non technologiques. Entre janvier et mars, 38 sociétés ont été financées par du CR au total, en hausse par rapport aux 35 qui l'avaient été pendant la même période en Les transactions en capital-risque au Canada et aux États-Unis ont aussi augmenté sensiblement au cours des trois premiers mois de Dans le marché canadien, un total de 548 millions de dollars a été investi, soit 41 % de plus que l'année précédente. Aux États-Unis, 13,4 milliards de dollars US ont été investis au T1 2015, soit 26 % de plus qu'au T L'activité d'investissement au Québec a représenté environ un quart de tout le CR investi dans le marché canadien entre janvier et mars. Cette part est à peu près comparable à celle inscrite par le Québec pour toute l'année dernière. Les tendances du marché québécois du CR au T ont été influencées grandement par les rondes de financement élevées. Plusieurs des plus importantes transactions effectuées au Canada pendant cette période ont impliqué des entreprises québécoises, notamment Thraso Therapeutics, qui a obtenu 21 millions de dollars, et engene, qui a attiré 13,5 millions de dollars. Le montant moyen investi par compagnie s'est ainsi élevé à 3,6 millions de dollars au T1, en forte hausse sur la moyenne de 1,9 million de dollars inscrite l'année précédente. Dans les secteurs technologiques du Québec, c'est celui des sciences de la vie qui a dominé les tendances au cours des trois premiers mois de 2015 grâce à un investissement en CR de 53 millions de dollars, soit 39 % de tous les capitaux investis. Les sociétés de technologies de l'information, dans lesquelles 25 millions de dollars ont été investis, soit 19 % du total, ont aussi affiché une croissance. Les sociétés non technologiques ont attiré 57 millions de dollars, montant également supérieur à l'année précédente, représentant une part de marché de 42 %. En termes de dollars, les fonds de CR canadiens et américains ont tous deux été plus actifs au Québec les trois premiers mois de Les fonds établis au Québec et les autres investisseurs canadiens ont injecté ensemble 112 millions de dollars dans les transactions pendant cette période, soit plus que le double de leurs niveaux d'investissement au T Les investisseurs étrangers ont aussi accru leur contribution qui est passée à 24 millions de dollars au T1 2015, représentant 17 % de tous les investissements. Contrairement aux tendances transactionnelles, les nouveaux engagements destinés aux fonds canadiens de CR ont fléchi au cours des trois premiers mois de l'année. Au total, 249 millions de dollars se sont ajoutés aux coffres de l'industrie canadienne pendant cette période, soit 56 % de Thomson Reuters Page 2

3 moins que l'année précédente. Les fonds de CR établis au Québec ont attiré la moitié du total canadien au T1, soit 125 millions de dollars. Thomson Reuters Page 3

4 Le CR investi au Québec au T est deux fois plus élevé L'activité d'investissement dans le marché québécois du capital-risque (CR) a augmenté fortement en termes de dollars au premier trimestre de Le CR investi a totalisé 135 millions de dollars pendant cette période, soit presque le double des 68 millions de dollars investis au même trimestre l'an dernier. Par contre, les niveaux d'investissement au T ont baissé de 15 % par rapport aux 160 millions de dollars investis au cours des trois derniers mois de Les niveaux plus élevés de CR investi au premier trimestre ont aussi été versés à un nombre modérément supérieur de sociétés québécoises appartenant aux secteurs technologiques et non technologiques. Entre janvier et mars, 38 sociétés ont été financées par du CR au total, en hausse par rapport aux 35 qui l'avaient été pendant la même période en Les transactions en capital-risque au Canada et aux États-Unis ont aussi augmenté sensiblement au cours des trois premiers mois de Dans le marché canadien, un total de 548 millions de dollars a été investi, soit 41 % de plus que l'année précédente. Aux États-Unis, 13,4 milliards de dollars US ont été investis au T1 2015, soit 26 % de plus qu'au T L'activité d'investissement au Québec a représenté environ un quart de tout le CR investi dans le marché canadien entre janvier et mars. Cette part est à peu près comparable à celle inscrite par le Québec pour toute l'année dernière. Thomson Reuters Page 4

5 Les tendances du marché québécois du CR au T ont été influencées grandement par les rondes de financement élevées. Plusieurs des plus importantes transactions effectuées au Canada pendant cette période ont impliqué des entreprises québécoises, notamment Thraso Therapeutics, qui a obtenu 21 millions de dollars, et engene, qui a attiré 13,5 millions de dollars. Le montant moyen investi par compagnie s'est ainsi élevé à 3,6 millions de dollars au T1, en forte hausse sur la moyenne de 1,9 million de dollars inscrite l'année précédente. Montréal a continué de représenter le gros des transactions en CR réalisées au Québec au premier trimestre, soit environ deux tiers du total de dollars investis dans la province. La région de Bromont s'est classée deuxième avec 19 %, suivie de la ville de Québec avec 2 %. Les sociétés en sciences de la vie et dans le secteur non technologique absorbent la majorité du CR au premier trimestre Dans les secteurs technologiques du Québec, ce sont le secteur biopharmaceutique et celui des sciences de la vie qui ont dicté les tendances du marché de CR au cours des trois premiers mois de Grâce principalement aux financements de Thraso Therapeutics et de engene, neuf compagnies ont acquis 53 millions de dollars pendant cette période, soit près du double des 28 millions de dollars investis l'année précédente. L'activité des sciences de la vie a ainsi représenté 39 % de tout le capital de risque investi au T Les fonds de CR ont aussi injecté plus d'argent dans les secteurs des technologies de l'information (TI) du Québec entre janvier et mars. Une douzaine d'entreprises de TI ont reçu 25 millions de dollars, soit 69 % de plus que les 15 millions de dollars qui avaient été investis au premier trimestre de Cette croissance par rapport à l'année dernière a conféré à l'activité liée aux TI près d'un tiers de tout le CR investi au T1. Thomson Reuters Page 5

6 Les secteurs non technologiques du Québec ont aussi fait des progrès importants au cours du premier trimestre de 2015, 57 millions de dollars ayant été investis dans 16 sociétés, soit plus que le double des 25 millions de dollars qui avaient été investis au même trimestre en Le CR investi dans les compagnies traditionnelles a ainsi représenté une part de marché dominante de 42 % au cours de cette période. Dans le marché canadien, l'activité d'investissement en CR a continué d'être propulsée par les secteurs des TI au premier trimestre de Les entreprises de TI ont obtenu 298 millions de dollars au T1, soit plus de la moitié du total investi. Les sociétés des sciences de la vie ont absorbé 118 millions de dollars, représentant une part de 21 % du CR investi. Croissance notable du CR investi dans les sociétés québécoises en expansion au premier trimestre L'augmentation sur douze mois des dollars investis dans le marché du CR au Québec au premier trimestre de 2015 a été attribuable en partie au nombre plus élevé de transactions engageant des sociétés en voie de développement. Les financements au niveau d'expansion se sont élevés à 43 millions de dollars pendant cette période, soit près du triple des 15 millions de dollars investis l'année précédente. Cette augmentation a surtout contribué aux transactions aux stades de développement et de développement avancé qui ont représenté 62 % de tout le capital-risque investi cette fois-ci. Thomson Reuters Page 6

7 Les fonds de CR ont aussi été plus actifs dans les sociétés québécoises au stade de démarrage entre janvier et mars, investissant 42 millions de dollars au total, soit 78 % de plus que les 24 millions de dollars investis au même trimestre de Les financements aux stades de démarrage et à l'étape préliminaire de développement ont ainsi représenté 31 % du total de CR investi au T Les tendances du marché canadien de CR au T ont aussi été dictées par les transactions aux stades d'expansion et de développement avancé qui ont attiré un peu moins de la moitié des dollars investis. Les financements accordés aux jeunes entreprises ont tout de même représenté une part très importante du capital investi, soit 40 %. Les fonds locaux et étrangers de CR augmentent leur investissement au Québec au premier trimestre En termes de dollars, les fonds de CR locaux et étrangers ont été beaucoup plus actifs dans le marché québécois au cours des trois premiers mois de Les fonds québécois et les autres investisseurs canadiens ont injecté ensemble 112 millions de dollars dans les transactions au cours de cette période, soit plus que le double des 56 millions de dollars qu'ils avaient investis à la même période en Conformément aux pratiques passées de Thomson Reuters concernant les rapports sur l'activité d'investissement au Québec, les co-investisseurs non identifiés dans les transactions déclarées par les fonds canadiens de CR sont présumés être principalement situés localement. Thomson Reuters Page 7

8 Par conséquent, les fonds de CR locaux et les autres investisseurs canadiens ont représenté plus de 80 % de tous les dollars investis dans les sociétés québécoises entre janvier et mars. Les types de fonds de CR prédominants cette fois ont inclus les fonds privés indépendants, les fonds gouvernementaux, les fonds de travailleurs et d'autres fonds fiscalisés. 2 Les fonds de CR américains et autres fonds étrangers ont injecté 24 millions de dollars au total dans les rondes de financement au Québec au premier trimestre, soit plus que le double ici aussi du montant qu'ils avaient investis au même trimestre l'an dernier. L'activité étrangère a ainsi représenté une part de 17 % de tout le capital-risque investi au Québec au T Les investisseurs étrangers ont représenté une part importante de l'activité du marché canadien de CR entre janvier et mars, soit 29 % de tout le CR investi. Les fonds et co-investisseurs canadiens, qui ont investi 389 millions de dollars pendant cette période, ont toutefois continué d'être responsables de la plus grande partie du CR investi. L'activité canadienne de levée de fonds de CR ralentit au T Contrairement aux tendances de croissance du CR investi au Canada, les nouveaux engagements de capitaux destinés aux fonds canadiens de CR ont baissé au cours des trois premiers 2 Les fonds de travailleurs et autres fonds fiscalisés du Québec font de plus en plus un mélange d investissements de CR directs et comme commanditaires (c.-à-d. engagements destinés aux fonds privés). Les deux rôles sont pertinents pour les rapports sur les tendances du marché bien que les données citées ici représentent seulement les investissements directs. Thomson Reuters Page 8

9 mois de Un total de 249 millions de dollars a été ajouté aux coffres de l'industrie canadienne pendant cette période, soit 56 % de moins que les 569 millions de dollars levés au même trimestre l'an dernier. La levée de CR au T a été dictée par les fonds privés indépendants, qui ont injecté 152 millions de dollars dans le marché, soit 61 % du total des engagements. Les fonds de travailleurs et autres fonds fiscalisés ont levé 97 millions de dollars entre janvier et mars, une part de 39 %. Les gestionnaires de fonds de CR établis au Québec ont continué de représenter la plus grande partie des nouveaux engagements de capitaux levés dans le marché canadien au premier trimestre. Les fonds québécois ont en effet attiré 125 millions de dollars, soit environ la moitié des 249 millions de dollars levés dans tout le Canada. Thomson Reuters Page 9

Ne pas copier ou reproduire sans permission.

Ne pas copier ou reproduire sans permission. APERÇU DU MARCHÉ QUÉBÉCOIS DU CAPITAL DE RISQUE AU DEUXIÈME TRIMESTRE 2008 L activité du marché du capital de risque (C-R) a baissé au Québec au deuxième trimestre de 2008. La somme totale de 68 millions

Plus en détail

Le marché québécois du capital de rachat et de développement en 2012. Réseau Capital. Février 2013

Le marché québécois du capital de rachat et de développement en 2012. Réseau Capital. Février 2013 Le marché québécois du capital de rachat et de développement en 2012 RAPPORT PRÉPARÉ POUR Réseau Capital Février 2013 2013 par Thomson Reuters (Canada); tous droits réservés Toutes les données utilisées

Plus en détail

Documents de travail 1/5

Documents de travail 1/5 Documents de travail 1/5 La prospection des investissements directs étrangers (IDE) Préambule Les organismes de prospection d investissement étranger définissent différemment l investissement direct étranger

Plus en détail

Opérations internationales du Canada en valeurs mobilières, janvier 2015 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 16 mars 2015

Opérations internationales du Canada en valeurs mobilières, janvier 2015 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 16 mars 2015 Opérations internationales du Canada en valeurs mobilières, janvier Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 16 mars Les investisseurs canadiens ont réduit leurs avoirs en titres étrangers

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

Consultations sur la. Banque de développement économique. du Québec

Consultations sur la. Banque de développement économique. du Québec Consultations sur la Banque de développement économique du Québec Commission de l économie et du travail Assemblée nationale du Québec 15 mai 2013 Table des matières Recommandations de Réseau Capital 3

Plus en détail

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 Les crédits de ce type mis en force au cours du premier semestre 1998 ont atteint 154,1 milliards de francs (données brutes non corrigées

Plus en détail

Page 1 of 6 Aussi dans ce numéro Le Mot de l'économiste fait relâche durant la période des vacances. De retour en septembre. Forte croissance des ventes résidentielles dans la région de Gatineau Les Canadiens

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

De l immobilier et du Hockey!

De l immobilier et du Hockey! De l immobilier et du Hockey! Cercle Finance du Québec Restaurant Michelangelo - Québec Mercredi 28 octobre 2015 Mario Lefebvre Président-directeur général Institut de développement urbain du Québec mlefebvre@iduquebec.com

Plus en détail

Exercice financier se terminant le 31 décembre 2007 :

Exercice financier se terminant le 31 décembre 2007 : Exercice financier se terminant le 31 décembre 2007 : POUR DIFFUSION IMMÉDIATE CNW LA CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC OBTIENT UN RENDEMENT DE PREMIER DÉCILE DE 5,6 %, AJOUTANT 7,9 MILLIARDS DE DOLLARS

Plus en détail

Le marché canadien du capital de risque en Préparé par Thomson Reuters pour l Association canadienne du capital de risque et d investissement

Le marché canadien du capital de risque en Préparé par Thomson Reuters pour l Association canadienne du capital de risque et d investissement Le marché canadien du capital de risque en 2013 Préparé par pour l Association canadienne du capital de risque et d investissement Le marché canadien du CR en 2013 3 $ investis et # de compagnies financées

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement QUÉBEC : 2013 2018 De façon générale, l investissement dans le secteur de la construction au Québec demeurera stable au cours des prochaines

Plus en détail

Bulletin mensuel sur le marché du travail

Bulletin mensuel sur le marché du travail Technologie numérique et utilisation d'internet, 2013 Les entreprises canadiennes ont vendu pour plus de 136 milliards de dollars de biens et de services sur Internet en 2013, en hausse par rapport à 122

Plus en détail

Faits et statistiques. Les assurances de personnes au QUÉBEC

Faits et statistiques. Les assurances de personnes au QUÉBEC Faits et statistiques Les assurances de personnes au QUÉBEC Édition 2008 Association canadienne des compagnies d assurances de personnes inc. Canadian Life and Health Insurance Association Inc. Les assurances

Plus en détail

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise Tourisme en bref Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Juin Volume 6, numéro 6 Points saillants Grâce à une croissance économique soutenue, le nombre de voyageurs

Plus en détail

Prévisions salariales pour les négociations collectives en 2015

Prévisions salariales pour les négociations collectives en 2015 Des milieux de travail équitables, sécuritaires et productifs Travail Prévisions salariales pour les négociations collectives en 2015 Division de l information et de la recherche sur les milieux de travail

Plus en détail

6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux

6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux 6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux Points saillants du chapitre Les dépenses totales des régimes consacrées à la santé demeurent stables en moyenne

Plus en détail

Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015

Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015 L économie canadienne en transition Thèmes pour 2014-15: L environnement économique

Plus en détail

6 e conférence annuelle de l Est à l'intention des investisseurs institutionnels

6 e conférence annuelle de l Est à l'intention des investisseurs institutionnels Montie Brewer, président et chef de la direction Joshua Koshy, vice-président général et chef des Affaires financières 1 6 e conférence annuelle de l Est à l'intention des investisseurs institutionnels

Plus en détail

Province, régions et tendances d avenir

Province, régions et tendances d avenir Province, régions et tendances d avenir Kevin Hughes Économiste régional Marché de l habitation : notre savoir à votre service PLAN Marché de l habitation : notre savoir à votre service I Facteurs qui

Plus en détail

UK Trade & Investment

UK Trade & Investment UK Trade & Investment Présentation avril 2011 Le Royaume-Uni et l Irlande à votre portée Un excellent dossier pour attirer les investissements directs à l'étranger Le «stock» cumulatif des IDE du R.-U.

Plus en détail

En 2014, Fondations philanthropiques Canada et Imagine Canada ont mené

En 2014, Fondations philanthropiques Canada et Imagine Canada ont mené Actif et dons des donatrices du Canada FAITS ET DONNÉES CLÉS En 2014, Fondations philanthropiques Canada et Imagine Canada ont mené la première étude jamais réalisée sur les 160 plus grandes donatrices

Plus en détail

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Terre-Neuve et Labrador www.canada.travel/entreprise Octobre 2011 Volume 7, numéro 10 Points saillants En octobre 2011, le nombre de

Plus en détail

Produit intérieur brut par industrie, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 31 mars 2014

Produit intérieur brut par industrie, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 31 mars 2014 Produit intérieur brut par industrie, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 31 mars 2014 Le produit intérieur brut réel a augmenté de 0,5 % en janvier. Cette progression

Plus en détail

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Crise économique mondiale et impacts réels sur les entreprises manufacturières québécoises et canadiennes EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Agenda I Crises et conséquences

Plus en détail

Principaux événements de 2015

Principaux événements de 2015 Principaux événements de 2015 City National Corporation Le 2 novembre 2015, nous avons conclu l acquisition de City National Corporation (City National), la société de portefeuille qui détient City National

Plus en détail

Priorité au texte prononcé M. Jeffrey Schwartz Vice-président directeur, chef de la direction des finances et secrétaire

Priorité au texte prononcé M. Jeffrey Schwartz Vice-président directeur, chef de la direction des finances et secrétaire Priorité au texte prononcé M. Jeffrey Schwartz Vice-président directeur, chef de la direction des finances et secrétaire Les Industries Dorel Inc. Assemblée annuelle et extraordinaire des actionnaires

Plus en détail

Fiche de performance relative aux retombées pour le Canada 2013

Fiche de performance relative aux retombées pour le Canada 2013 Document de recherche, CRD Fiche de performance relative aux retombées pour le Canada 2013 d EDC Services économiques d'edc Résumé : La Politique sur les retombées pour le Canada d'edc établit les critères

Plus en détail

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION. Rémunération des salariés. État et évolution comparés. Édition révisée.

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION. Rémunération des salariés. État et évolution comparés. Édition révisée. INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION Rémunération des salariés État et évolution comparés 2013 Édition révisée Faits saillants COMPARAISON DE RÉMUNÉRATION ET MARCHÉ DU TRAVAIL o

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

Fonds d obligations de base Plus (Portico) (Auparavant Fonds de revenu fixe (Portico)) FONDS DE REVENU CANADIEN

Fonds d obligations de base Plus (Portico) (Auparavant Fonds de revenu fixe (Portico)) FONDS DE REVENU CANADIEN Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds renferme des

Plus en détail

Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015

Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015 L économie canadienne en transition Thèmes pour 2014-15: L environnement économique

Plus en détail

Les entreprises de distribution de radiodiffusion

Les entreprises de distribution de radiodiffusion Les entreprises de distribution de radiodiffusion A) Ensemble du Canada Entreprises et abonnements D un bout à l autre du Canada, près de douze millions de foyers sont abonnés à un service de distribution

Plus en détail

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue?

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? 28 avril 2015 Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? Beaucoup d espoir repose sur les entreprises du centre du pays pour permettre à la croissance économique de

Plus en détail

BDC ET LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE Mai 2012

BDC ET LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE Mai 2012 BDC ET LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE Mai 2012 1 BDC a aidé les entreprises canadiennes à surmonter la crise financière FCCG LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE (PAE) ET BDC PCE PAE CR Programme de crédit aux entreprises

Plus en détail

Colloque IRÉC Le 1 er décembre 2009

Colloque IRÉC Le 1 er décembre 2009 Colloque IRÉC Le 1 er décembre 2009 Le Fonds de solidarité FTQ Un fonds de capital de développement innovateur Une source de financement complémentaire Un partenaire patient pour les entreprises en croissance

Plus en détail

Fonds de placement garanti RBC

Fonds de placement garanti RBC Compagnie d assurance vie RBC Fonds de placement garanti RBC Potentiel de croissance des placements plus protection Fonds de placement garanti 1 Simplicité. Solidité. Confiance. Les Fonds de placement

Plus en détail

Le Fonds de solidarité FTQ : un outil de changement. 24 septembre 2010 Marie-Hélène Gosselin, agente de développement

Le Fonds de solidarité FTQ : un outil de changement. 24 septembre 2010 Marie-Hélène Gosselin, agente de développement Le Fonds de solidarité FTQ : un outil de changement 24 septembre 2010 Marie-Hélène Gosselin, agente de développement La présentation I ) La création du Fonds FTQ - Les mandats qui le distinguent comme

Plus en détail

La dette du Québec et le budget 2015-2016.

La dette du Québec et le budget 2015-2016. Louis GILL Économiste, retraité de l UQÀM (2015) La dette du Québec et le budget 2015-2016. Un document produit en version numérique par Jean-Marie Tremblay, bénévole, Professeur associé, Université du

Plus en détail

PERSPECTIVES DE CROISSANCE DU TOURISME CONTEXTE

PERSPECTIVES DE CROISSANCE DU TOURISME CONTEXTE PERSPECTIVES DE CONTEXTE Le tourisme est un vaste secteur à croissance rapide qui a de profondes répercussions sur l économie nationale. Toutefois, le Canada ne tire pas le meilleur parti des perspectives

Plus en détail

DÉVOILEMENT DU 2 E SONDAGE TRIMESTRIEL ASDEQ-LÉGER MARKETING Crise économique : les perspectives s assombrissent

DÉVOILEMENT DU 2 E SONDAGE TRIMESTRIEL ASDEQ-LÉGER MARKETING Crise économique : les perspectives s assombrissent Communiqué de presse Pour diffusion immédiate DÉVOILEMENT DU 2 E SONDAGE TRIMESTRIEL ASDEQ-LÉGER MARKETING Crise économique : les perspectives s assombrissent MONTRÉAL, 26 FÉVRIER 2009 De l avis presque

Plus en détail

Après avoir légèrement diminuées en

Après avoir légèrement diminuées en INDUSTRIE CANADA Le marché des maisons préfabriquées Volume 5 / 2e Édition Été 1999 Les diminuent Les aux États-Unis continuent sur leur lancée Les au Japon et vers l Asie-Pacifique baissent de plus en

Plus en détail

Retombées économiques de la vente et l achat de propriétés par l entremise du. province de Québec

Retombées économiques de la vente et l achat de propriétés par l entremise du. province de Québec Retombées économiques de la vente et l achat de propriétés par l entremise du système MLS dans la province de Québec May 12, 2009 Retombées économiques de la vente et l achat de propriétés par l entremise

Plus en détail

DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES

DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES COMMENTAIRES DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA

Plus en détail

L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA

L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA États financiers trimestriels de L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Trimestre terminé le L'OFFICE D'INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Bilan (en milliers de dollars)

Plus en détail

Perspectives économiques du Canada :

Perspectives économiques du Canada : Perspectives économiques du Canada : 2015 une année remplie d incertitude Pedro Antunes Économiste en chef adjoint, Le Conference Board du Canada Le 22 septembre 2015 conferenceboard.ca Perspectives mondiales

Plus en détail

Montréal, le 12 juillet 2013. Cap Finance 4200, rue Adam, Montréal (QC), H1V 1S9

Montréal, le 12 juillet 2013. Cap Finance 4200, rue Adam, Montréal (QC), H1V 1S9 MÉMOIRE DÉPOSÉ AUPRÈS DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PORTANT SUR LA SUPPRESSION PROGRESSIVE DES CRÉDITS D IMPÔT ATTACHÉS AUX FONDS DE TRAVAILLEURS CAP finance appuie les fonds

Plus en détail

Plani-marché. Vous protéger, vous enrichir. Coup d'œil sur les marchés. Le marché boursier canadien franchit une importante étape

Plani-marché. Vous protéger, vous enrichir. Coup d'œil sur les marchés. Le marché boursier canadien franchit une importante étape Coup d'œil sur les marchés Le marché boursier canadien franchit une importante étape Le principal indice boursier canadien a enfin atteint un nouveau sommet, clôturant à 15 019 le 18 juin 2014. Le sommet

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux : un aperçu 2011 Click to edit Master subtitle style 1 Le Service des délégués commerciaux du Canada

Plus en détail

FONDS COMMUN DE PLACEMENT FORMULA GROWTH

FONDS COMMUN DE PLACEMENT FORMULA GROWTH RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS POUR LA PÉRIODE TERMINÉE LE 30 JUIN 2015 FONDS COMMUN DE PLACEMENT FORMULA GROWTH DATE DE FORMATION 7 JANVIER 2015 ÉQUIPE DE GESTION DE PORTEFEUILLE

Plus en détail

Outaouais. Portrait régional

Outaouais. Portrait régional Outaouais Portrait régional Été 2013 2 Table des matières Occupation du territoire p. 4 Démographie p. 5 Conditions de vie p. 6 Structure économique p. 7 Secteur des entreprises p. 8 Économie p. 9 Dernières

Plus en détail

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE PIB Consommation des ménages 102 début 2008 = 100 104 101 102 100 100 99 99 08 09 10 11 12 13 14 98 105 Investissements des entreprises

Plus en détail

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-117F Le 20 décembre 2004 Le dollar canadien Le dollar canadien évolue selon

Plus en détail

ALLOCUTION DONNÉE LORS DE L'ASSEMBLÉE ANNUELLE. Discours de STEVE RODER VICE-PRÉSIDENT DIRECTEUR PRINCIPAL ET CHEF DES FINANCES

ALLOCUTION DONNÉE LORS DE L'ASSEMBLÉE ANNUELLE. Discours de STEVE RODER VICE-PRÉSIDENT DIRECTEUR PRINCIPAL ET CHEF DES FINANCES ALLOCUTION DONNÉE LORS DE L'ASSEMBLÉE ANNUELLE Discours de STEVE RODER VICE-PRÉSIDENT DIRECTEUR PRINCIPAL ET CHEF DES FINANCES ASSEMBLÉE ANNUELLE Jeudi 7 mai 2015 200 Bloor Street Toronto Merci, Monsieur

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 3 au 7 décembre 212 SOMMAIRE FRANCE 1. Prix des appartements anciens au 3 ème trimestre 212 : -,5% sur un an, première baisse depuis fin 29, tensions persistantes à Paris 2. Crédits

Plus en détail

Baisse de la part de marché de la bière

Baisse de la part de marché de la bière Contrôle et vente des boissons alcoolisées, pour l'exercice se terminant le 31 mars 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 4 mai 2015 Au cours de l'exercice se terminant le 31

Plus en détail

L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années

L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années PUBLICATION JLR 2016 L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années www.jlr.ca FAITS SAILLANTS Depuis 1986, le prix réel des unifamiliales dans la RMR de Montréal a augmenté de 121 %. Le

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

La dette de consommation au Québec et au Canada

La dette de consommation au Québec et au Canada La dette de consommation au Québec et au Canada par : James O Connor Direction des statistiques sur les industries INTRODUCTION La croissance de l endettement à la consommation au Québec et au Canada entre

Plus en détail

La situation financière des municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal

La situation financière des municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal La situation financière des municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal Colloque des Élus de la CMM 9 Octobre, 2003 Mario Lefebvre Directeur Le Conference Board du Canada À propos du Conference

Plus en détail

Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain

Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain Présenté par Caroline Charest Économiste / directrice principale KPMG-SECOR Une accélération de la croissance mondiale

Plus en détail

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements LES FONDS D INVESTISSEMENT La façon la plus accessible de diversifier vos placements Gestion professionnelle, diversification et liquidité De plus en plus de gens prennent conscience de la différence entre

Plus en détail

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande N o 11 626 X au catalogue N o 018 ISSN 1927-5048 ISBN 978-1-100-99873-2 Document analytique Aperçus économiques La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande par Komal Bobal, Lydia Couture

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement ONTARIO : 215-224 L investissement dans le secteur de la construction de l Ontario croîtra à moyen terme, parallèlement à de nombreux

Plus en détail

L investissement en fonction du passif : qu est-ce qui a changé depuis un an?

L investissement en fonction du passif : qu est-ce qui a changé depuis un an? GROUPE DE RECHERCHE SUR LES PRATIQUES DE GESTION DES RÉGIMES DE RETRAITE L investissement en fonction du passif : qu est-ce qui a changé depuis un an? SOMMAIRE Le Groupe de recherche sur les pratiques

Plus en détail

Aussi dans ce numéro Les ventes de copropriétés perdent de leur élan Depuis un certain temps, la copropriété nous avait habitués à des hausses relativement soutenues des transactions MLS au Québec. Mais

Plus en détail

Pour un régime d assurance médicaments entièrement public. Conseil général, CSQ 7 octobre 2010

Pour un régime d assurance médicaments entièrement public. Conseil général, CSQ 7 octobre 2010 Pour un régime d assurance médicaments entièrement public Conseil général, CSQ 7 octobre 2010 Qu est-ce que notre régime d assurance médicaments? Au Québec, 43% de la population est couverte par le régime

Plus en détail

IMPACTS DE LA CHUTE DU PRIX DU PÉTROLE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE ET SUR LES BUDGETS DES GOUVERNEMENTS

IMPACTS DE LA CHUTE DU PRIX DU PÉTROLE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE ET SUR LES BUDGETS DES GOUVERNEMENTS IMPACTS DE LA CHUTE DU PRIX DU PÉTROLE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE ET SUR LES BUDGETS DES GOUVERNEMENTS PRÉSENTÉ À : L INSTITUT CANADIEN DE LA RETRAITE ET DES AVANTAGES SOCIAUX PAR : BENOIT BRILLON, CFA

Plus en détail

Présenté par : Dominique Boies, Vice-président principal Investissements, Placements Privés. Le 5 novembre 2009 Le 5 novembre 2009

Présenté par : Dominique Boies, Vice-président principal Investissements, Placements Privés. Le 5 novembre 2009 Le 5 novembre 2009 Présenté par : Dominique Boies, Vice-président principal Présenté par : Investissements, Dominique Boies, Placements Vice-président Privés principal Investissements, Placements Privés Le 5 novembre 2009

Plus en détail

Les banques suisses 1996

Les banques suisses 1996 Les banques suisses 1996 Communiqué de presse de juillet 1997 A fin 1996, 403 banques (1995: 413) ont remis leurs comptes annuels à la Banque nationale. Au total, 19 établissements ont été exclus de la

Plus en détail

QU EST-CE QUI SE PASSE DANS LE MARCHÉ IMMOBILIER?

QU EST-CE QUI SE PASSE DANS LE MARCHÉ IMMOBILIER? CONFÉRENCE QU EST-CE QUI SE PASSE DANS LE MARCHÉ IMMOBILIER? MANUEL DU PARTICIPANT Par : Michel Beauséjour, FCA, Chef de la direction de la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM) et de la Fédération

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE PREMIÈRE SECTION : VRAI OU FAUX Question 1.1 Si le taux d intérêt canadien augmente, la demande d actifs canadiens diminue. Question 1.2 Si le dollar canadien s

Plus en détail

6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux

6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux 6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux En 2013, on prévoit que les dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux atteindront 138,3

Plus en détail

Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse

Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse DAEJ/CAB/2012/55 31 octobre 2012 Note pour le cahier de la Cellule Economique Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse 1- L activité des entreprises

Plus en détail

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1 Affaires étrangè et Commerce International Canada Le Bureau de l économiste en chef Série de papiers analytiques L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada

Plus en détail

La croissance du Québec : ce que nous avons accompli et ce qu il nous reste à faire (en 20 minutes)

La croissance du Québec : ce que nous avons accompli et ce qu il nous reste à faire (en 20 minutes) La croissance du Québec : ce que nous avons accompli et ce qu il nous reste à faire (en 20 minutes) Conférence présentée à la 2 e Journée d études sur la qualité de l emploi ISQ/INRS-UCS Montréal, 23 avril

Plus en détail

Principales tendances de l activité bancaire et financière internationale 1

Principales tendances de l activité bancaire et financière internationale 1 Stefan Avdjiev Christian Upper stefan.avdjiev@bis.org christian.upper@bis.org Principales tendances de l activité bancaire et financière internationale 1 En coopération avec des banques centrales et autorités

Plus en détail

Le 10 novembre 2015. Résumé du séminaire «Façonner l avenir des régimes d avantages sociaux et de retraite»

Le 10 novembre 2015. Résumé du séminaire «Façonner l avenir des régimes d avantages sociaux et de retraite» Résumé du séminaire «Façonner l avenir des régimes d avantages sociaux et de retraite» Récemment, les équipes de la division de consultation en régimes d avantages sociaux et de retraite de Cowan ont présenté

Plus en détail

Perspectives des FNB canadiens en 2014. Janvier 2014

Perspectives des FNB canadiens en 2014. Janvier 2014 Perspectives des FNB canadiens en 2014 Janvier 2014 Monthly Strategy Report October 2011 Perspectives des FNB canadiens de BMO Gestion mondiale d actifs en 2014 2 Encore une année exceptionnelle pour le

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

en Inde possibilités Tirer parti des d investissement LA PLUS FORTE CROISSANCE ÉCONOMIQUE NOUVEAU GOUVERNEMENT MAJORITAIRE OUVERT AUX INVESTISSEMENTS

en Inde possibilités Tirer parti des d investissement LA PLUS FORTE CROISSANCE ÉCONOMIQUE NOUVEAU GOUVERNEMENT MAJORITAIRE OUVERT AUX INVESTISSEMENTS Tirer parti des possibilités L Authorité en matière de marchés émergents d investissement en Inde Classe moyenne très instruite Plus de 8 fois la population totale du Canada Dividende démographique Âge

Plus en détail

La comptabilité nationale

La comptabilité nationale La comptabilité nationale Pol 1900 Christian Deblock Méthodologie et définitionsd Trois sources utiles : Statistique Canada : Matériel pédagogique : http://www.statcan.ca/francais/edu/index_f.htm Gouvernement

Plus en détail

DÉCLARATION INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION POUR LA

DÉCLARATION INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION POUR LA DÉCLARATION INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION POUR LA PÉRIODE SE CLÔTURANT LE 30 SEPTEMBRE 2011 Compte tenu de la cession d Avis Europe, qui a pris effet le 3 octobre 2011, ce communiqué ne concerne que les

Plus en détail

Information Le système financier canadien

Information Le système financier canadien Information Le système financier canadien Juin 2 Le secteur canadien des valeurs mobilières Aperçu Le secteur canadien des valeurs mobilières joue un rôle clé au sein du secteur canadien des services financiers,

Plus en détail

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Le Canada offre des occasions d affaire à ceux qui souhaitent financer une entreprise étrangère au pays et présente tout un éventail

Plus en détail

Dépenses en immobilisations dans les services de santé : une occasion manquée d amélioration?

Dépenses en immobilisations dans les services de santé : une occasion manquée d amélioration? Dépenses en immobilisations dans les services de santé : une occasion manquée d amélioration? Juin 2013 David J. Klein Faculté de médecine, Université de Toronto Keenan Research Centre au Li Ka Shing Knowledge

Plus en détail

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998 Les crédits au logement consentis aux ménages en Les crédits nouveaux à l habitat mis en force 1 en ont atteint 341,93 milliards de francs en données brutes 2, contre 307,9 milliards en 1997 (+ 11,1 %).

Plus en détail

Commerce international des marchandises du Québec

Commerce international des marchandises du Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE Commerce international des marchandises du Québec Décembre 2014 Volume 15, numéro 3 I CONJONCTURE I Hausse des exportations au troisième trimestre 2014 Au

Plus en détail

Fonds d investissement Distribution au détail Définitions des catégories

Fonds d investissement Distribution au détail Définitions des catégories (Comité des normes des fonds d investissement canadiens) Fonds d investissement Distribution au détail Définitions des catégories 31 mai 2006 (avec amendements en vigueur au 1 er août 2006) Toutes les

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l hiver 213-214 Vol. 1.4 13 janvier 214 Des signaux positifs ressortent de l enquête menée cet hiver, notamment en ce qui concerne

Plus en détail

Country factsheet - Octobre 2015 Les États-Unis

Country factsheet - Octobre 2015 Les États-Unis Country factsheet - Octobre 2015 Les États-Unis Sommaire Introduction 3 Qu achètent les consommateurs en ligne américains? 4 Méthodes de paiement préférées 4 Commerce transfrontalier 5 L importance des

Plus en détail

Technologie numérique et utilisation d'internet, 2012 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le mercredi 12 juin 2013

Technologie numérique et utilisation d'internet, 2012 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le mercredi 12 juin 2013 Technologie numérique et utilisation d'internet, 2012 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le mercredi 12 juin 2013 Les entreprises canadiennes ont vendu des biens et des services pour une

Plus en détail

GE Capital. Principaux faits nouveaux. Perspectives sectorielles. Survol des tendances de l industrie : Automobile

GE Capital. Principaux faits nouveaux. Perspectives sectorielles. Survol des tendances de l industrie : Automobile Principal indicateur de la rentabilité du secteur Survol des tendances de l industrie : Automobile Principaux faits nouveaux En février, les ventes de véhicules légers au Canada ont été fortes, soit 18

Plus en détail

Introduction. Sommaire exécutif

Introduction. Sommaire exécutif Avis de BIOQuébec auprès du Ministère de l Enseignement supérieur, Recherche, Science et Technologie du Québec (MESRSTQ) dans le cadre de l élaboration de la Politique nationale de la recherche et de l

Plus en détail

L année a incontestablement été marquée par l impact de

L année a incontestablement été marquée par l impact de Une année marquée par l'impact de Lille 2004 L année a incontestablement été marquée par l impact de «Lille 2004 - Capitale européenne de la culture». Cet évènement a eu des répercussions très importantes

Plus en détail

Profils de financement

Profils de financement Profils de financement DES PETITES ENTREPRISES Programme de recherche sur le financement des PME août 2007 Les petites et moyennes entreprises du Allan Riding, Université d Ottawa Barbara Orser, Université

Plus en détail

Laurentides. Portrait régional

Laurentides. Portrait régional Laurentides Portrait régional Été 2013 2 Table des matières Occupation du territoire p. 4 Démographie p. 5 Conditions de vie p. 6 Structure économique p. 7 Secteur des entreprises p. 8 Économie p. 9 Dernières

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds au 30 juin 2015

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds au 30 juin 2015 Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds au 30 juin 2015 FONDS DIVIDENDE PLUS CANADIEN LANDRY Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds contient

Plus en détail