Relevés hebdomadaires des prix à la pompe de l essence ordinaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Relevés hebdomadaires des prix à la pompe de l essence ordinaire"

Transcription

1 Le 18 août 2008 volume 11, no 33 ISSN Relevés hebdomadaires des prix à la pompe de l essence ordinaire T A B L E A U 1 Prix moyen affiché à la pompe et prix minimum estimé (PME) Régions S S Variations p/r semaine Écarts hors taxes Moy Moy PME précédente MOY-PME 1. Bas Saint-Laurent 130,7 130,7 122,2 7,6 2. Saguenay-Lac-Saint-Jean 128,9 124,2 119,8-4,7 3,9 3. Capitale-Nationale 132,4 129,6 124,2-2,8 4,8 4. Mauricie 133,9 132,8 124,1-1,1 7,7 5. Estrie 133,6 132,8 124,6-0,9 7,2 6. Montréal 131,6 127,3 125,7-4,2 1,5 7. Outaouais 127,7 127,4 121,0-0,2 5,7 8. Abitibi-Témiscamingue 129,6 129,2 121,6-0,5 6,7 9. Côte-Nord 132,6 132,6 120,3 10,9 10. Nord-du-Québec 146,6 143,1 123,1-3,5 17,7 Jamésie 146,6 143,1 123,1-3,5 17,7 Nunavik* 122,6 122,6 n/d n/d 11. Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine 132,7 132,5 122,1-0,2 9,2 12. Chaudière-Appalaches 132,7 129,5 124,1-3,3 4,8 13. Laval 131,9 127,4 125,7-4,5 1,5 14. Lanaudière 131,5 128,1 125,0-3,3 2,8 15. Laurentides 132,1 129,6 125,1-2,4 4,1 16. Monteregie 131,6 127,8 124,8-3,8 2,6 17. Centre-du-Québec 134,6 132,9 124,3-1,7 7,6 Québec (Moyenne pondérée) 131,9 129,2 124,2-2,8 4,4 Légende : Moy : Moyenne des prix de détail de l échantillon du relevé du mercredi matin. Les moyennes pondérées du Québec ainsi que les moyennes du Nord-du-Québec ne tiennent pas compte des prix du Nunavik. PME : Prix minimum estimé correspondant à la somme du prix minimal à la rampe de chargement, des taxes, du coût de transport minimal et du coût d exploitation selon le cas (voir décision D ). Note : * Nunavik : Essence Super. Après subvention sur le prix de l essence. T A B L E A U 2 Prix du pétrole brut et prix minimal à la rampe de chargement Semaine Essence Essence Carburant Mazout Mazout Brent débutant le ordinaire* super* Diesel* léger lourd (1,5 %) S ,38 83,60 87,10 101,60 100,60 67,30 S ,74 87,60 91,10 102,40 101,40 69,18 S ,94 84,30 87,80 96,90 95,90 68,55 S ,68 86,90 90,40 94,50 93,50 66,67 *Prix minimal à la rampe de chargement à la fermeture du marché de jeudi selon l Arrêté ministériel du 26/11/97, remplaçant l Arrêté , pour le calcul du PME débutant les mardis suivants. 1

2 Source : Bloomberg Oil Buyer s Guide (Tél. : ) Observations sur l évolution des prix Ensemble du Québec Région de Montréal Région de la Capitale-Nationale Le prix de détail pondéré de l essence pour la semaine du 11 août est en baisse. La moyenne pondérée des prix affichés pour l ensemble du Québec s élève à 129,2 /litre. Le prix de l essence à la pompe est en baisse. Le prix moyen affiché de l essence ordinaire est passé de 131,6 /litre pour la semaine du 4 août à 127,3 /litre pour la semaine du 11 août. Le prix de l essence à la pompe est à la baisse. Le prix moyen affiché de l essence ordinaire est passé de 132,4 /litre pour la semaine du 4 août à 129,6 /litre pour la semaine du 11 août. Le prix minimum estimé (PME) pondéré, pour l ensemble du Québec, se situe à 124,2 /litre reflétant un prix à la rampe de chargement de 84,3 /litre. Pour la semaine du 18 août, le PME est de 127,1 /litre avec un prix à la rampe de 86,9 /litre. Le PME pour la semaine du 11 août était de 125,7 /litre. Pour la semaine du 18 août, le PME est de 128,6 /litre. Le PME pour la semaine du 11 août était de 124,2 /litre. Pour la semaine du 18 août, le PME est de 127,1 /litre. Observations mensuelles : juillet 2008 Ensemble du Québec Région de Montréal Région de la Capitale-Nationale La moyenne pondérée du prix à la pompe de l essence ordinaire pour juillet était de 139,4 /litre, soit une diminution de 4,4 /litre par rapport au mois précédent. Le prix minimal de l essence à la rampe de chargement à Montréal a diminué. La moyenne du prix à la rampe a été de 88,3 /litre comparativement à 94,1 /litre le mois précédent. Le PME pondéré moyen pour l ensemble du Québec est passé de 134,2 /litre en juin à 131,3 /litre en juillet. prix moyen à la pompe pondéré et le PME est de 7,1 /litre pour ce mois, et la moyenne pour les douze derniers mois a été de 5,9 /litre. Le prix moyen de l essence ordinaire à la pompe a diminué en juillet dans la région de Montréal. Le prix moyen de l essence ordinaire était de 139,4 /litre comparativement à 147,7 /litre le mois précédent. Le PME dans la région a été de 132,8 /litre comparativement à 135,7 /litre le mois dernier. prix moyen affiché de l essence ordinaire et le PME pour ce mois est de 5,8 /litre, alors que l écart moyen pour les douze derniers mois est de 6,1 /litre. Le prix moyen de l essence ordinaire à la pompe a diminué en juillet dans la région de la Capitale- Nationale. Le prix moyen de l essence ordinaire était de 140,6 /litre comparativement à 144,8 /litre le mois précédent. Le PME dans la région a été de 131,4 /litre comparativement à 134,3 /litre le mois dernier. prix moyen affiché de l essence ordinaire et le PME pour ce mois est de 8,2 /litre et l écart moyen pour les douze derniers mois est de 6,8 /litre. 2

3 G R A P H I Q U E 1 Écarts hors taxes entre le prix à la pompe et le PME pondérés Essence ordinaire Ensemble du Québec Écart hors taxes Écart moyen 1 1 S S S S S S S S S S S S S G R A P H I Q U E 2 Écarts hors taxes entre le prix à la pompe et le PME Essence ordinaire Écart hors taxes Écart moyen G R A P H I Q U E 3 Différentiels au Québec Essence ordinaire hors taxes Différentiel entre le prix minimal à la rampe de chargement et le prix du pétrole brut Brent Différentiel de la région : Différentiel entre le prix moyen affiché à la pompe et le PME de la région spécifiée Région de Montréal S S S S S S Région de la Capitale-Nationale S S S S S S Différentiel Montréal Différentiel Capitale Nationale Ne tient pas compte des coûts d opération, de manutention et des escomptes disponibles. Sources: Régie de l énergie et Bloomberg S S S S S S S S S S S S S

4 T A B L E A U 3 Prix des différents carburants par région administrative 1. Bas-St-Laurent 2. Saguenay-Lac-St-Jean (Échantillon : 14 essenceries) (Échantillon : 16 essenceries) S ,5 127,6 148,5 131,5 155,5 144,7 134,5 125,2 141,7 129,2 154,6 142,7 139,9 129,6 147,3 133,6 155,1 14 S ,5 121,4 140,9 125,3 150,3 136,7 134,5 119,0 141,7 123,0 151,3 134,7 135,4 123,4 142,6 127,4 150,2 13 S ,7 125,9 138,9 129,8 148,6 137,6 128,9 123,5 136,1 127,5 149,4 135,6 132,4 127,9 139,8 131,9 149,5 138,9 S ,7 122,2 138,7 126,1 145,3 131,4 124,2 119,8 131,2 123,8 144,6 129,4 129,6 124,2 137,1 128,2 143,5 132,7 Moyenne : 133,9 124,2 141,8 128,2 149,9 137,6 130,5 121,9 137,7 125, ,6 134,3 126,3 141,7 130,3 149,6 138,9 (Échantillon : 15 essenceries) (Échantillon : 12 essenceries) (Échantillon : 34 essenceries) S ,9 129,5 148,1 133,4 153,2 146,1 136, , ,9 146,5 132,8 131,1 140,7 135,0 153,9 145,9 S ,2 123,3 143,5 127,2 150, ,6 123,8 141,9 127,8 150,5 138,5 127,6 124,9 135,6 128,8 149,6 137,9 S ,9 127,8 141,1 131,7 150,2 139,0 133,6 128,3 141,3 132,3 151,4 139,4 131,6 129,4 139,7 133,4 147,8 138,8 S ,8 124, ,0 132,7 132,8 124, ,6 146,1 133,2 127,3 125,7 135,4 129,6 142,8 132,6 Moyenne : 135,9 126,2 143,2 130,1 149,8 139,0 134,4 126,7 141,7 130,6 150,7 139,4 129,8 127,8 137,9 131,7 148,5 138,8 7. Outaouais 8. Abitibi-Témiscamingue (Échantillon : 14 essenceries) (Échantillon : 12 essenceries) (Échantillon : 7 essenceries) S ,8 126,4 141,5 130,4 154,8 146,4 131,7 127,0 138,8 130,9 153,6 144,5 141,8 125,7 149,1 129,7 154,6 144,1 S ,8 120,2 137,5 124,2 151,4 138,4 128,8 120,8 135,9 124,7 150,9 136,5 134,1 119,5 141,3 123,5 151,6 136,1 S ,7 124,7 135,4 128,7 149,3 139,3 129,6 125,3 136,7 129,2 150,2 137,4 132, , ,9 137,0 S ,4 121,0 135,1 125,0 146,5 133,1 129,2 121,6 136,1 125,5 143,1 131,2 132,6 120,3 139,8 124,3 146,2 130,8 Moyenne : 129,7 123,1 137,4 127,1 150,5 139,3 129,8 123,6 136,9 127,6 149,4 137,4 135,3 122,4 142,5 126,3 150,8 137,0 (Échantillon : 6 essenceries) (Échantillon : 12 essenceries) (Échantillon : 16 essenceries) S ,2 128,5 150,2 132,5 171,8 144,1 141,7 127,6 149,6 131,5 152,1 145,2 139,7 129,5 147,2 133,5 155,7 145,9 S ,2 122,3 145,2 126,2 167, ,3 121,3 142,6 125,3 149,4 137,2 135,6 123,3 143,0 127,3 150,8 137,9 S ,6 126,8 147,7 130,8 166,3 137,0 132,7 125,9 140,5 129,8 147,6 138,1 132,7 127,8 140,1 131,8 150,7 138,8 S ,1 123,1 145,7 127,0 161,6 130,7 132,5 122,1 140,2 126,1 141,6 131,9 129,5 124,1 136,9 128,1 143,6 132,6 Moyenne : ,2 147,2 129,1 166,8 137,0 135,3 124,2 143,2 128,2 147,7 138,1 134,4 126,2 141,8 130,1 150,2 138,8 13. Laval 14. Lanaudière 15. Laurentides (Échantillon : 18 essenceries) (Échantillon : 25 essenceries) (Échantillon : 29 essenceries) S ,2 131,1 140,6 135,1 153,9 145,9 134,2 130,4 141,0 134,4 151, ,4 130,5 142,3 134, ,3 S ,4 124,9 135,0 128,9 150,2 137,9 127,7 124,2 134,5 128,2 149, ,1 124,3 138,1 128,2 150,9 138,3 S ,9 129,4 139,5 133,4 149,7 138,8 131,5 128,7 138,4 132,7 148,5 138,9 132,1 128,8 139,1 132,7 150,5 139,2 S ,4 125,7 135,2 129,6 143,5 132,6 128,1 125,0 135,0 128,9 142,6 132,7 129,6 125,1 136,8 129,0 146,1 133,0 Moyenne : ,8 137,6 131,7 149,3 138,8 130,4 127,1 137,2 131, , ,2 139,1 131,1 150,4 139,2 16. Montérégie 17. Centre-du-Québec (Échantillon : 52 essenceries) (Échantillon : 14 essenceries) ordinaire super diesel ordinaire super diesel Semaines : Moy PM E Moy PM E Moy PM E Moy PM E Moy PM E Moy PM E S ,2 130,3 141,6 134, ,3 129,8 146,4 133,7 152,4 146,3 S ,9 124,1 135, , ,4 123,5 143,6 127,5 149,3 138,3 S ,6 128,6 139,2 132,5 149,3 138,9 134,6 128,1 141, ,7 139,2 S ,8 124,8 135,4 128,8 144,1 132,7 132,9 124,3 140,1 128,3 142,9 133,0 Moyenne : 130,4 126,9 137,9 130,9 149,5 138,9 135,8 126,4 143,0 130,4 148,3 139,2 3. Capitale-Nationale (Échantillon : 23 essenceries) 4. Mauricie 5. Estrie 6. Montréal 9. Côte-Nord 10. Nord-du-Québec 11. Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine 12. Chaudière-Appalaches 4

5 Observation sur l évolution du prix (sans escompte) Ensemble du Québec Le résultat du relevé des prix du mazout affiche une baisse par rapport à la semaine dernière. La moyenne pondérée du prix de détail du mazout était de 109,65 /litre la semaine dernière, comparativement à 114,80 /litre précédemment. Région de Montréal et de la Capitale-Nationale Dans la région de Montréal, la moyenne des prix de détail du mazout la semaine dernière était de 111,86 /litre. Pour la région de la Capitale Nationale, cette moyenne était de 114,44 /litre. G R A P H I Q U E 4 Historique du prix de détail du mazout léger Prix à la rampe de chargement du mazout Région de Montréal Région de la Capitale-Nationale S S S S S S S S S S S S S S S S S S T A B L E A U 4 Prix moyen de détail du mazout léger (avec transport, sans escompte et excluant les taxes) Saison Moyenne Moyenne Moyenne Moyenne Saison Régions janvier février mars avril S S Bas Saint-Laurent 84,94 87,07 88,23 99,21 106,32 111,55 105,55 108,55 2. Saguenay-Lac-Saint-Jean 86,16 89,11 90,10 100,28 107,02 112,18 107, Capitale-Nationale 86,31 90,21 90,43 100,99 107,37 115,13 114,44 114,79 4. Mauricie 84,46 87,61 88,86 99,44 106,55 112,99 106,74 109,86 5. Estrie 84,10 89,01 89,44 99,64 106,86 114,62 110,19 112,41 6. Montréal 86,22 90,72 92,49 101,91 109,10 113,71 111,86 112,79 7. Outaouais 90,41 93,80 94,85 104,55 112,38 119,34 113,34 116,34 8. Abitibi-Témiscamingue 90,44 94,30 94,10 102,97 111,99 116, ,32 9. Côte-Nord 89,18 91,33 91,55 102,32 111,22 123,68 117,72 120, Nord-du-Québec 98,14 102,21 100,73 110,41 119,76 125,50 123,42 124,46 Jamésie 98,14 102,21 100,73 110,41 119,76 125,50 123,42 124,46 Nunavik* 145,86 145,06 145,06 145,06 145,06 145,06 145,06 145, Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine 88,69 91,36 91,79 100,82 109, ,08 116, Chaudière-Appalaches 84,77 87,54 88,94 99,28 106,38 112,19 105,19 108, Laval 86,90 91,58 93,45 102,46 109,99 114,28 112,35 113, Lanaudière 84,61 88,34 89,49 98,97 105,71 114,54 111,14 112, Laurentides 84,35 87,43 88,43 98,73 106,85 117,24 110,52 113, Monteregie 84,70 88,12 89,68 99,29 106,95 115,03 109,44 112, Centre-du-Québec 83,80 85,82 88,11 99,08 105,86 112,57 105,37 108,97 Québec (Moyenne pondérée) 85,53 88,98 90,20 100,10 107,57 114,80 109,65 112,23 Notes : Mazout #1 pour la région du Nord-du-Québec. Moyenne des prix de détail provenant du relevé des mardis matin durant la période d approvisionnement, soit de août à avril. Les moyennes pondérées du Québec ainsi que les moyennes du Nord-du-Québec ne tiennent pas compte des prix du Nunavik. * Les prix du Nunavik incluent les taxes. Données révisées. 5

Relevés hebdomadaires des prix à la pompe de l essence ordinaire

Relevés hebdomadaires des prix à la pompe de l essence ordinaire Le 09 octobre 2006 volume 9, no 41 ISSN 1708-3567 Relevés hebdomadaires des prix à la pompe de l essence ordinaire TABLEAU 1 Prix moyen affiché à la pompe et prix minimum estimé (PME) Régions S 25-09-06

Plus en détail

Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ

Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ PRIX MOYEN AFFICHÉ 2014 Prix moyen affiché - hebdomadaire janvier à mars page 2 avril à juin page 3 juillet à septembre page 4 octobre à décembre page 5 Prix moyen affiché - mensuel janvier à décembre

Plus en détail

Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ

Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ PRIX MOYEN AFFICHÉ 2012 Prix moyen affiché - hebdomadaire janvier à mars page 2 avril à juin page 3 juillet à septembre page 4 octobre à décembre page 5 Prix moyen affiché - mensuel janvier à décembre

Plus en détail

Info-Carburant. Aperçu national. Faits récents. Volume 10, Bulletin 23 11 décembre, 2015 ISSN 1918-3321

Info-Carburant. Aperçu national. Faits récents. Volume 10, Bulletin 23 11 décembre, 2015 ISSN 1918-3321 Aperçu national Les prix de l essence au détail au Canada ont baissé de 1, cent le litre au cours des deux dernières semaines Pour la période de deux semaines se terminant le 8 décembre, le prix moyen

Plus en détail

L état des cultures au Québec

L état des cultures au Québec Rapport nº 4 Bilan au 14 juin 2016 Parution le 20 juin 2016 Publié par La Financière agricole du Québec En bref La première semaine de juin a été caractérisée par des températures supérieures à la normale,

Plus en détail

Q1 Quel est votre sexe?

Q1 Quel est votre sexe? Q1 Quel est votre sexe? Répondues : 458 Ignorées : 0 Homme Femme Homme Femme 18,56% 85 81,44% 373 Total 458 1 / 11 Q2 Quel est votre âge? Répondues : 458 Ignorées : 0 18-24 ans 25-34 ans 35-44 ans 45-54

Plus en détail

Prix de l'essence ordinaire (Prix minimum et prix affiché à la pompe) Semaine du 1 juillet 2013. Gaspésie -Îles-dela-Madeleine

Prix de l'essence ordinaire (Prix minimum et prix affiché à la pompe) Semaine du 1 juillet 2013. Gaspésie -Îles-dela-Madeleine Semaine du 1 juillet 2013 Prix rampe chargement 78,50 78,50 78,50 78,50 78,50 78,50 78,50 78,50 78,50 78,50 78,50 78,50 78,50 78,50 78,50 78,50 78,50 Sous-total 106,60 104,25 108,25 108,16 108,59 111,00

Plus en détail

Les pièges à éviter pour une meilleure rentabilité. Service des relations du travail

Les pièges à éviter pour une meilleure rentabilité. Service des relations du travail Les pièges à éviter pour une meilleure rentabilité Service des relations du travail Plan de l exposé Mise en contexte : Comment sauver des $ grâce à une saine gestion en relations du travail Quatre pièges

Plus en détail

ÉTUDE SUR LA NAVIGATION DE PLAISANCE AU QUÉBEC

ÉTUDE SUR LA NAVIGATION DE PLAISANCE AU QUÉBEC ÉTUDE SUR LA NAVIGATION DE PLAISANCE AU QUÉBEC Direction des politiques et de l'économique Pêches et Océans Canada, région r du Mars 2004 Plan de la présentation 1. Au 2. Région de Montréal : 2.1 Montréal

Plus en détail

Rapport annuel 2013 2014. Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2013 2014. www.crepic.ca

Rapport annuel 2013 2014. Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2013 2014. www.crepic.ca Rapport annuel 2013 2014 Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2013 2014 www.crepic.ca Table des matières MEMBRES DU COMITÉ DE GESTION... 4 STATISTIQUES SUR DIFFÉRENTES RECHERCHES DES

Plus en détail

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec BILAN ROUTIER 2014 Société de l assurance automobile du Québec SAAQ BILAN ROUTIER 2014 1 SOMMAIRE IL Y A EU 336 DÉCÈS SUR LES ROUTES EN 2014, SOIT 55 DE MOINS QU EN 2013, CE QUI REPRÉSENTE UNE DIMINUTION

Plus en détail

ABATTAGE ET COMMERCIALISATION DU BŒUF AU QUÉBEC. Direction : Développement des secteurs agroalimentaires Par : Hervé Herry Date : le 5 mars 2014

ABATTAGE ET COMMERCIALISATION DU BŒUF AU QUÉBEC. Direction : Développement des secteurs agroalimentaires Par : Hervé Herry Date : le 5 mars 2014 ABATTAGE ET COMMERCIALISATION DU BŒUF AU QUÉBEC Direction : Développement des secteurs agroalimentaires Par : Hervé Herry Date : le 5 mars 2014 1 LES ABATTOIRS DE BOVINS AU QUÉBEC Sous inspection fédérale:

Plus en détail

CONCEPTION DES TABLEAUX ET FIGURES MISE EN PAGE

CONCEPTION DES TABLEAUX ET FIGURES MISE EN PAGE AUTEURS Jean-Marc Daigle Unité programmes de dépistage, génétique et lutte au cancer Direction systèmes de soins et politiques publiques Institut national de santé publique du Québec Michel Beaupré Direction

Plus en détail

Les Prix DIREM. Prix et marges des produits pétroliers en France et dans l Union Européenne

Les Prix DIREM. Prix et marges des produits pétroliers en France et dans l Union Européenne Direction Générale de l Energie et des Matières Premières Direction des Ressources Energétiques et Minérales Bureau 3C Télédoc 142 61, Bd Vincent Auriol 75 73 Paris cedex 13 Mél : direm.dgemp@industrie.gouv.fr

Plus en détail

LA MÉTHODE D ENQUÊTE. Section Méthodologie LES CARACTÉRISTIQUES DE L ÉCHANTILLON SÉLECTIONNÉ

LA MÉTHODE D ENQUÊTE. Section Méthodologie LES CARACTÉRISTIQUES DE L ÉCHANTILLON SÉLECTIONNÉ Section Méthodologie Cette section provient intégralement du rapport Sécurité ou insécurité routière dans la culture populaire Enquête sur la tolérance à l insécurité routière détenteurs de permis de conduire

Plus en détail

RAPPORT Diplomation et qualification par commission scolaire au secondaire. Édition 2015

RAPPORT Diplomation et qualification par commission scolaire au secondaire. Édition 2015 RAPPORT Diplomation et qualification par commission scolaire au secondaire Édition 2015 Le présent document a été réalisé par le ministère de l Éducation, de l Enseignement supérieur et de la Recherche.

Plus en détail

Volume 7, numéro 8 22 mars 2013

Volume 7, numéro 8 22 mars 2013 ISSN 1715-2690 Volume 7, numéro 8 22 mars 2013 Faits saillants de décembre 2012 AU 31 DÉCEMBRE 2012 En décembre, les revenus budgétaires totalisent 6,7 milliards de dollars, soit une hausse de 344 millions

Plus en détail

123,0 milliards de pi 3

123,0 milliards de pi 3 RAPPORT T2 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO AVRIL JUIN PÉTROLE ET GAZ NATUREL Prix au détail moyens de l'essence ordinaire et du diesel à l'échelle provinciale ($/L) Prix du gaz naturel en vigueur ( /m3) Essence

Plus en détail

TAUX d EVOLUTIONS (cours)

TAUX d EVOLUTIONS (cours) TAUX d EVOLUTIONS (cours) Table des matières 1 calcul d un taux d évolution 3 1.1 activité.................................................. 3 1.2 corrigé activité..............................................

Plus en détail

Nord-du- Québec 1. Abitibi-

Nord-du- Québec 1. Abitibi- Semaine du 2 novembre 2015 Prix rampe chargement 56,90 56,90 56,90 56,90 56,90 56,90 56,90 56,90 56,90 56,90 56,90 56,90 56,90 56,90 56,90 56,90 56,90 56,90 Sous-total 85,60 83,20 86,70 86,66 87,16 89,52

Plus en détail

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Info-Carburant Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Bulletin 2 Volume 9 Le 21 février 14 Exemplaires disponibles gratuitement

Plus en détail

Le CPQ, en collaboration avec le ministère de l'immigration, de la Diversité et de l'inclusion, consacrera sa prochaine étude à l'immigration dans le

Le CPQ, en collaboration avec le ministère de l'immigration, de la Diversité et de l'inclusion, consacrera sa prochaine étude à l'immigration dans le Le CPQ, en collaboration avec le ministère de l'immigration, de la Diversité et de l'inclusion, consacrera sa prochaine étude à l'immigration dans le cadre de la campagne Prospérité.Québec. Dans ce contexte,

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE TOURISTIQUE. 1 er mai au 1 er septembre 2014 Nombre de répondants : 148

ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE TOURISTIQUE. 1 er mai au 1 er septembre 2014 Nombre de répondants : 148 ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE TOURISTIQUE 1 er mai au 1 er septembre 2014 Nombre de répondants : 148 Septembre 2014 Monsieur, madame, En septembre de chaque année, Tourisme Chaudière-Appalaches sollicite

Plus en détail

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Info-Carburant Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Revue Annuelle 1 Le 2 janvier 15 Exemplaires disponibles gratuitement

Plus en détail

Liens pour «protecteur de l élève» Version 1 er mars 2011

Liens pour «protecteur de l élève» Version 1 er mars 2011 Liens pour «protecteur de l élève» Version 1 er mars 2011 Commission scolaire Téléphone Adresse courriel 1 - Bas-Saint-Laurent Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs 418 894-4587 lebpe@videotron.ca

Plus en détail

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Grand sondage régional. Étude quantitative. 25 mars 2014

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Grand sondage régional. Étude quantitative. 25 mars 2014 Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014 Grand sondage régional Étude quantitative 25 mars 2014 Méthodologie MÉTHODOLOGIE SONDAGE INTERNET Un sondage Internet réalisé auprès du grand public

Plus en détail

Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire. Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec

Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire. Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec Mai 2013 Sous la coordination de : Julie Auclair Avec la collaboration

Plus en détail

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Info-Carburant Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Revue annuelle Le 7 janvier 4 Exemplaires disponibles gratuitement

Plus en détail

Les adoptions internationales au Québec

Les adoptions internationales au Québec Les adoptions internationales au Québec 27 Aperçu Faits saillants de 27 (p. 2) Évolution de l adoption internationale de 199 à 27 (p. 3) Adoptions internationales selon l intermédiaire (p. 4) Selon le

Plus en détail

Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec

Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec Trousse média 205 Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec Imprimé Revue L interaction p. 3 Offres d emploi Affichage sur le site Internet p. 5 Le pharmacien : au service

Plus en détail

Taux de décrochage (ou sorties sans diplôme) et taux de diplomation après sept ans

Taux de décrochage (ou sorties sans diplôme) et taux de diplomation après sept ans Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire Taux de décrochage (ou sorties ) et taux de diplomation après sept ans Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec

Plus en détail

NUMÉRISATION DE SUBSTITUTION DE DOCUMENTS INACTIFS À CONSERVATION PERMANENTE

NUMÉRISATION DE SUBSTITUTION DE DOCUMENTS INACTIFS À CONSERVATION PERMANENTE NUMÉRISATION DE SUBSTITUTION DE DOCUMENTS INACTIFS À CONSERVATION PERMANENTE AIDE MÉMOIRE POUR L APPLICATION DE L ARTICLE 18 DE LA LOI SUR LES ARCHIVES (L.R.Q., chapitre A 21.1) 29 mars 2012 1 PRÉAMBULE

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LES ACTIVITÉS DE TRANSFORMATION DANS LES RÉGIONS RESSOURCES

CRÉDIT D IMPÔT POUR LES ACTIVITÉS DE TRANSFORMATION DANS LES RÉGIONS RESSOURCES CRÉDIT D IMPÔT POUR LES ACTIVITÉS DE TRANSFORMATION DANS LES RÉGIONS RESSOURCES Le crédit d impôt pour les activités de transformation est prolongé jusqu au 31 décembre pour les régions ressources éloignées

Plus en détail

BILAN ET PERSPECTIVES DÉMOGRAPHIQUES ÉVOLUTION DE LA POPULATION ET PERSPECTIVES

BILAN ET PERSPECTIVES DÉMOGRAPHIQUES ÉVOLUTION DE LA POPULATION ET PERSPECTIVES Novembre 2014 Une publication de en statistiques Direction de l urbanisme Service de la mise en valeur du territoire Ville de La population progresse plus rapidement dans la région métropolitaine En 2011,

Plus en détail

La saisonnalité de l emploi au. Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011

La saisonnalité de l emploi au. Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011 La saisonnalité de l emploi au Québec Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011 Plan de la présentation: Définition Mesure, causes et conséquences Certaines

Plus en détail

1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN

1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN Page 1 1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN 1.1. Principe général L indemnité versée à un client correspond à la valeur assurable à son certificat multipliée par sa perte nette calculée (perte

Plus en détail

SECTEUR MANUFACTURIER, VOUS POURRIEZ TIRER AVANTAGE DE RÉCENTES ANNONCES DOCUMENT INFORMATIF

SECTEUR MANUFACTURIER, VOUS POURRIEZ TIRER AVANTAGE DE RÉCENTES ANNONCES DOCUMENT INFORMATIF SECTEUR MANUFACTURIER, VOUS POURRIEZ TIRER AVANTAGE DE RÉCENTES ANNONCES DOCUMENT INFORMATIF Pour De Tous Service de fiscalité Marcel Bergeron, CPA auditeur, CA Date Le 1 er décembre 2013 SECTEUR MANUFACTURIER,

Plus en détail

Outaouais. Portrait régional

Outaouais. Portrait régional Outaouais Portrait régional Été 2013 2 Table des matières Occupation du territoire p. 4 Démographie p. 5 Conditions de vie p. 6 Structure économique p. 7 Secteur des entreprises p. 8 Économie p. 9 Dernières

Plus en détail

Réalisation. Note au lecteur. Rédaction et production. Collaboration. Révision linguistique. Dépôt légal

Réalisation. Note au lecteur. Rédaction et production. Collaboration. Révision linguistique. Dépôt légal Réalisation Rédaction et production Daniel Marleau Conseiller et chef de service, Statistiques sur l effectif Collaboration Johanne Lapointe Directrice Direction, Affaires externes Révision linguistique

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

Laurentides. Portrait régional

Laurentides. Portrait régional Laurentides Portrait régional Été 2013 2 Table des matières Occupation du territoire p. 4 Démographie p. 5 Conditions de vie p. 6 Structure économique p. 7 Secteur des entreprises p. 8 Économie p. 9 Dernières

Plus en détail

Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires

Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires La trousse d identification des mandataires La Société de l assurance automobile du Québec (SAAQ)

Plus en détail

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Office des personnes handicapées du Québec Un peu d histoire Dans les années 70, la plupart des personnes handicapées vivaient en institution.

Plus en détail

Kit média. Le guide pour des idées de vacances et de sorties d hiver au Québec PLUS QU UN IMPRIMÉ... UNE CAMPAGNE! Hiver / Printemps 2015 20 e édition

Kit média. Le guide pour des idées de vacances et de sorties d hiver au Québec PLUS QU UN IMPRIMÉ... UNE CAMPAGNE! Hiver / Printemps 2015 20 e édition Kit média Hiver / Printemps 2015 20 e édition Le guide pour des idées de vacances et de sorties d hiver au Québec IMPRIMÉS SITE WEB Canyon Sainte-Anne PLUS QU UN IMPRIMÉ... UNE CAMPAGNE! MOBILE FACEBOOK

Plus en détail

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Info-Carburant Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Volume 6, Bulletin 18 Le 23 septembre Exemplaires disponibles gratuitement

Plus en détail

Note d appui scientifique et technique de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

Note d appui scientifique et technique de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail Le directeur général Maisons-Alfort, le 11 août 2014 Note d appui scientifique et technique de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail Relative au projet

Plus en détail

SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU BUDGET 2015 TENUE LE 15 DÉCEMBRE 2014

SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU BUDGET 2015 TENUE LE 15 DÉCEMBRE 2014 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-SAUVEUR SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU BUDGET 2015 TENUE LE 15 DÉCEMBRE 2014 A une séance extraordinaire tenue le 15 décembre 2014 à 20 h 30 à l Hôtel de Ville situé au 1, Place

Plus en détail

2008 Comparaison des prix de l électricité dans les grandes villes nord-américaines. Tarifs en vigueur le 1 er avril

2008 Comparaison des prix de l électricité dans les grandes villes nord-américaines. Tarifs en vigueur le 1 er avril 2008 Comparaison des prix de l électricité dans les grandes villes nord-américaines Tarifs en vigueur le 1 er avril Table des matières Introduction 3 Méthodologie 7 Faits saillants 9 Clients résidentiels

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif de la Communauté de Communes de la Région Saint Jeannaise

Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif de la Communauté de Communes de la Région Saint Jeannaise Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif de la Communauté de Communes de la Région Saint Jeannaise Exercice 2012 Table des Matières Introduction...3 I.

Plus en détail

Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM

Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM Plan de présentation Mission du FAQDD Programmation III Programme Actions en développement durable Programme Partenariat

Plus en détail

PRÉLIMINAIRE AU 31 MARS 2013

PRÉLIMINAIRE AU 31 MARS 2013 ISSN 1715-2690 Volume 7, numéro 11 27 juin 2013 PRÉLIMINAIRE AU 31 MARS 2013 Note au lecteur : Résultats préliminaires 2012-2013 Les résultats publiés au 27 juin 2013 à l égard de l année financière se

Plus en détail

CONVENTION DE PFMP. L élève: Prénom :...

CONVENTION DE PFMP. L élève: Prénom :... CONVENTION DE PFMP Entre l'entreprise (ou l'organisme) ci-dessous désigné(e) : Nom de l'entreprise (ou de l'organisme) d'accueil : Adresse : Adresse du lieu de stage : Domaine d'activités de l'entreprise

Plus en détail

RÉGIONS ADMINISTRATIVES

RÉGIONS ADMINISTRATIVES RÉGIONS ADMINISTRATIVES 01 Bas-Saint-Laurent 02 Saguenay Lac-Saint-Jean 03 Capitale-Nationale 04 Mauricie 05 Estrie 06 Montréal 07 Outaouais 08 Abitibi-Témiscamingue 09 Côte-Nord 10 Nord-du-Québec 11 Gaspésie

Plus en détail

Bioéthanol : Atouts et enjeux

Bioéthanol : Atouts et enjeux Bioéthanol : Atouts et enjeux L environnement, véritable défi du Bioéthanol Indépendance énergétique Perspectives économiques L environnement, véritable défi du Bioéthanol Depuis 2 siècles, nos sociétés

Plus en détail

JOURS LUNAIRES FAVORABLES A LA COUPE DES CHEVEUX POUR L'ANNEE 2015

JOURS LUNAIRES FAVORABLES A LA COUPE DES CHEVEUX POUR L'ANNEE 2015 www.zenastral.fr JOURS LUNAIRES FAVORABLES A LA COUPE DES CHEVEUX POUR L'ANNEE 2015 JANVIER jeudi 1 matin indice=-10 (Lune descendante croissante) jeudi 1 après-midi indice=-9 (Lune descendante croissante)

Plus en détail

L utilisation de la biomasse forestière à des fins énergétiques. 15 mars 2012

L utilisation de la biomasse forestière à des fins énergétiques. 15 mars 2012 L utilisation de la biomasse forestière à des fins énergétiques 15 mars 2012 Plan de la présentation 1. Caractéristiques de la filière de la chauffe 2. Particularités du combustible et des projets de chaufferies

Plus en détail

Commission Scolaire Des Grandes-Seigneuries Centre d Éducation des Adultes du Goéland. FORMATIF Arithmétique appliquée aux finances MAT-1101-3

Commission Scolaire Des Grandes-Seigneuries Centre d Éducation des Adultes du Goéland. FORMATIF Arithmétique appliquée aux finances MAT-1101-3 Commission Scolaire Des Grandes-Seigneuries Centre d Éducation des Adultes du Goéland FORMATIF Arithmétique appliquée aux finances MAT-1101-3 CAHIER DE L ADULTE Nom de l adulte Date Forme A Février 2009

Plus en détail

Rapport annuel. Guide du préparateur. sur la consignation, la récupération et le recyclage des contenants à remplissage unique.

Rapport annuel. Guide du préparateur. sur la consignation, la récupération et le recyclage des contenants à remplissage unique. Guide 2014 Guide du préparateur Rapport annuel sur la consignation, la récupération et le recyclage des contenants à remplissage unique I. GÉNÉRALITÉS Le présent guide a été préparé dans le cadre de l

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE L INTERPRÉTATION DU PATRIMOINE

PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE L INTERPRÉTATION DU PATRIMOINE 1 4.3 PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE L INTERPRÉTATION DU PATRIMOINE Le 10 septembre 2011, à 15 h 30, à la Maison de la culture et du patrimoine (Manoir Globensky),

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL du 22 OCTOBRE 2013 COMPTE RENDU SOMMAIRE

CONSEIL MUNICIPAL du 22 OCTOBRE 2013 COMPTE RENDU SOMMAIRE CONSEIL MUNICIPAL du 22 OCTOBRE 2013 COMPTE RENDU SOMMAIRE Affiché en exécution de l article L 2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales. ETAIENT PRESENTS : M. Jean-Louis MOLLARD, Mme Géraldine

Plus en détail

LES FLUX PIETONNIERS DANS L HYPER-CENTRE DE BRIVE-LA-GAILLARDE COMPTAGE 2014

LES FLUX PIETONNIERS DANS L HYPER-CENTRE DE BRIVE-LA-GAILLARDE COMPTAGE 2014 CCI CORRÈZE Etudes et Observatoire Economique LES FLUX PIETONNIERS DANS L HYPER-CENTRE DE BRIVE-LA-GAILLARDE COMPTAGE 2014 Principaux résultats des relevés réalisés du lundi 17 au samedi 22 novembre 2014

Plus en détail

Projet de résolution d adoption d un règlement d emprunt

Projet de résolution d adoption d un règlement d emprunt Projet de résolution d adoption d un règlement d emprunt Municipalité de Saint-Pacôme Résolution #. Extrait du procès-verbal de la séance ordinaire (ou spéciale) du conseil de la municipalité de Saint-Pacôme,

Plus en détail

mode d emploi À compter du 2 FÉvrier 2015

mode d emploi À compter du 2 FÉvrier 2015 mode d emploi À compter du 2 FÉvrier 2015 Sommaire LES SUPPORTS les modalités d obtention le service après-vente À partir du 2 février 2015, AZALYS, le réseau de transport en commun d Agglopolys, poursuit

Plus en détail

Renseignements relatifs à la formation externe suivie par les employés de la CCQ RAPPORT TRIMESTRIEL DU 1er JANVIER 2016 au 31 MARS 2016

Renseignements relatifs à la formation externe suivie par les employés de la CCQ RAPPORT TRIMESTRIEL DU 1er JANVIER 2016 au 31 MARS 2016 LA LA D'INSCRIPTION EXTERNE SIEGE SOCIAL Formation professionnelle Formation professionnelle 2 Access 2010, débutant régulier 2016-01-18 Versalys, 2075, boulevard Robert-Bourassa, suite 500, SIEGE SOCIAL

Plus en détail

CHAPITRE 4 - JEUX DU QUÉBEC

CHAPITRE 4 - JEUX DU QUÉBEC CHAPITRE 4 - JEUX DU QUÉBEC ARTICLES TITRES PAGES 4.01 FRÉQUENCE 4.1 4.02 CATÉGORIE ET RÉGIONS PARTICIPANTES 4.1 4.03 SÉLECTION DES ÉQUIPES 4.2 4.04 ÉLIGIBILITÉ 4.2 4.05 PRÉSENCE DERRIÈRE LE BANC 4.2 4.06

Plus en détail

Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux

Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de et de services sociaux Présenté le 11 novembre 2003 Principe adopté le 10 décembre

Plus en détail

Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS)

Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) Introduction Le Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) offre, à tous les deux ans, une mammographie

Plus en détail

La surveillance du diabète au Québec Prévalence et mortalité en 2001-2002

La surveillance du diabète au Québec Prévalence et mortalité en 2001-2002 La surveillance du diabète au Québec Prévalence et mortalité en 2001-2002 Valérie Émond, conseillère scientifique Louis Rochette, statisticien Unité Connaissance-surveillance MISE EN CONTEXTE En octobre

Plus en détail

frais de garde d enfants

frais de garde d enfants Le crédit d impôt remboursable pour frais de garde d enfants Mon dossier en ligne revenu.gouv.qc.ca Cette publication est accessible par Internet. En assurant le financement des services publics, Revenu

Plus en détail

sociodémographique Coup d œil INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Les naissances au Québec en 2012 : un peu moins de 1,7 enfant par femme DÉMOGRAPHIE

sociodémographique Coup d œil INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Les naissances au Québec en 2012 : un peu moins de 1,7 enfant par femme DÉMOGRAPHIE DÉMOGRAPHIE INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Coup d œil sociodémographique Avril 2013 Numéro 25 Les naissances au Québec en 2012 : un peu moins de 1,7 enfant par femme par Chantal Girard L année 2012

Plus en détail

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière.

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. Jui l l et2014 Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. Vice-présidente : Directrice : Coordonnatrice

Plus en détail

PROCÉDURE D INSCRIPTION

PROCÉDURE D INSCRIPTION PROCÉDURE D INSCRIPTION QUESTIONNAIRE RELATIF AUX TÂCHES PARENTALES Version du 6 juillet 2011 CRÈCHE PARENTALE ET JARDIN D ENFANTS À CRÉTEIL PROCÉDURE D INSCRIPTION voir schéma de procédure en annexe 1

Plus en détail

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Info-Carburant Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Bulletin, Volume 9 Le 31 octobre 14 Exemplaires disponibles gratuitement

Plus en détail

CONTRAT-TYPE DE TRAVAIL

CONTRAT-TYPE DE TRAVAIL CONTRAT-TYPE DE TRAVAIL POUR LE PERSONNEL AU SERVICE DE LA VENTE DANS LE COMMERCE DE DÉTAIL DU 10 JUILLET 1985 ÉDITION 2015 Section I : Champ d'application et effet Article premier Champ d'application

Plus en détail

Consultation pour le plan stratégique de réduction de la dépendance au pétrole Centre-du-Québec

Consultation pour le plan stratégique de réduction de la dépendance au pétrole Centre-du-Québec Consultation pour le plan stratégique de réduction de la dépendance au pétrole Centre-du-Québec Plan de la rencontre 1. Portrait sectoriel de la dépendance au pétrole 2. Atelier 1: Diagnostic sectoriel

Plus en détail

RÉGIONS ADMINISTRATIVES

RÉGIONS ADMINISTRATIVES RÉGIONS ADMINISTRATIVES 01 Bas-Saint-Laurent 02 Saguenay Lac-Saint-Jean 03 Capitale-Nationale 04 Mauricie 05 Estrie 06 Montréal 07 Outaouais 08 Abitibi-Témiscamingue 09 Côte-Nord 10 Nord-du-Québec 11 Gaspésie

Plus en détail

Modèle de contrat de travail à durée indéterminée pour une garde partagée. Monsieur, Madame,... Adresse... Code NAF : 97 00Z... Monsieur, Madame,...

Modèle de contrat de travail à durée indéterminée pour une garde partagée. Monsieur, Madame,... Adresse... Code NAF : 97 00Z... Monsieur, Madame,... Modèle de contrat de travail à durée indéterminée pour une garde partagée Entre l employeur : Monsieur, Madame,... Adresse... Numéro d immatriculation PAJEMPLOI URSSAF Code NAF : 97 00Z... Et le (la) salarié(e):...

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE LA RIVIÈRE DU NORD MUNICIPALITÉ DE SAINT-HIPPOLYTE.

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE LA RIVIÈRE DU NORD MUNICIPALITÉ DE SAINT-HIPPOLYTE. PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE LA RIVIÈRE DU NORD MUNICIPALITÉ DE SAINT-HIPPOLYTE. RÈGLEMENT N O 1074-12-1 RELATIF AUX POLITIQUES, AUX CONDITIONS D UTILISATION ET AUX TARIFS PRESCRITS

Plus en détail

ON A SIGNALÉ LA SITUATION DE VOTRE ENFANT AU DPJ LOI SUR LA PROTECTION DE LA JEUNESSE

ON A SIGNALÉ LA SITUATION DE VOTRE ENFANT AU DPJ LOI SUR LA PROTECTION DE LA JEUNESSE ON A SIGNALÉ LA SITUATION DE VOTRE ENFANT AU DPJ LOI SUR LA PROTECTION DE LA JEUNESSE CETTE BROCHURE A ÉTÉ RÉALISÉE SOUS LA SUPERVISION DU SERVICE DES JEUNES ET DES FAMILLES DU MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET

Plus en détail

COMITE REGIONAL d'equitation RHONE ALPES

COMITE REGIONAL d'equitation RHONE ALPES COMITE REGIONAL d'equitation RHONE ALPES PARC DU CHEVAL LE LUIZARD 01150 CHAZEY SUR AIN COMPTES ANNUELS ARRÊTÉ AU 31/08/2015 NINET-FAURE Catherine Page 1 SOMMAIRE Pages Sommaire 2 Attestation 3 Règles

Plus en détail

Consommation annuelle d'eau chaude de 17'000 appartements

Consommation annuelle d'eau chaude de 17'000 appartements Consommation annuelle d'eau chaude de 7'000 appartements Nombre de consommateurs par tranche de consommation Total consommé par tranche de consommation 0..0 m3 % 3603 30..40 m3 0..30 m3 5% 85778.5 4% 7705.7

Plus en détail

II LA CONSOMMATION QUÉBÉCOISE D ÉNERGIE EN PERSPECTIVE

II LA CONSOMMATION QUÉBÉCOISE D ÉNERGIE EN PERSPECTIVE II LA CONSOMMATION QUÉBÉCOISE D ÉNERGIE EN PERSPECTIVE LA COMPARAISON DES BILANS ÉNERGÉTIQUES DU QUÉBEC ET DU RESTE DU CANADA Le est la deuxième province consommatrice d énergie après l et devant l. En

Plus en détail

RÉSULTATS DU SONDAGE BESOINS DE FORMATION : ASSURANCE DES ENTREPRISES

RÉSULTATS DU SONDAGE BESOINS DE FORMATION : ASSURANCE DES ENTREPRISES RÉSULTATS DU SONDAGE BESOINS DE FORMATION : ASSURANCE DES ENTREPRISES TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION... 3 PROFIL DES RÉPONDANTS... 4 PROVENANCE DES FORMATIONS... 5 SATISFACTION À L ÉGARD DE LA FORMATION...

Plus en détail

48,5 Bcf RAPPORT T1 2015 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO JAN MAR 2015 PÉTROLE ET GAZ NATUREL. Infrastructure de transport du gaz naturel

48,5 Bcf RAPPORT T1 2015 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO JAN MAR 2015 PÉTROLE ET GAZ NATUREL. Infrastructure de transport du gaz naturel RAPPORT T1 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO JAN MAR PÉTROLE ET GAZ NATUREL Prix au détail moyens de l essence ordinaire et du diesel à l'échelle provinciale ($/L) Prix du gaz naturel en vigueur pour le commerce

Plus en détail

Chapitre 2 : La consommation d énergie

Chapitre 2 : La consommation d énergie Chapitre 2 : La consommation d énergie Évolution de l efficacité énergétique au Canada - de 1990 à 2005 5 Chapitre 2 : La consommation d énergie Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions

Plus en détail

MARCHISSY PROJET CHAUFFAGE A DISTANCE AU BOIS

MARCHISSY PROJET CHAUFFAGE A DISTANCE AU BOIS Kurt-R. Scheidegger SA Bureau d ing. conseils 1010 LAUSANNE en collaboration avec: F. Liard + Associés SA Ing. civils dipl. HES 1163 Etoy L.-E. Rossier Ing. EPF Bureau d études - géomètre officiel 1170

Plus en détail

Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple du Saguenay Lac-Saint-Jean

Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple du Saguenay Lac-Saint-Jean Rencontre régionale de mobilisation, Comité mauricien sur la persévérance et la réussite scolaires, Cap-de-la-Madeleine, 11 novembre 2009 Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple

Plus en détail

DOCUMENT DE PRÉSENTATION SUR LA CARAVANE

DOCUMENT DE PRÉSENTATION SUR LA CARAVANE DOCUMENT DE PRÉSENTATION SUR LA CARAVANE DES RÉSISTANCES ET SOLIDARITÉS FÉMINISTES MARCHE MONDIALE DES FEMMES 2015 Objectifs : Pourquoi organiser une tournée lors des actions de l automne 2015? En octobre

Plus en détail

Formation 2.1 - L'État de l'énergie au Québec et la nouvelle politique énergétique Mercredi 10 février 2016 10h30-11h45 Hôtel Château Laurier Québec

Formation 2.1 - L'État de l'énergie au Québec et la nouvelle politique énergétique Mercredi 10 février 2016 10h30-11h45 Hôtel Château Laurier Québec Formation 2.1 - L'État de l'énergie au Québec et la nouvelle politique énergétique Mercredi 10 février 2016 10h30-11h45 Hôtel Château Laurier Québec - Des Plaines B, 1220, Place George V Ouest, Québec

Plus en détail

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Le maintien de très faibles taux d intérêt depuis la dernière récession incite les ménages canadiens à s endetter

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES LES FAITS SAILLANTS... 1 ORGANIGRAMME 3 BUDGET SOMMAIRE. 4 @ 5 GRILLE TARIFAIRE... 6

TABLE DES MATIÈRES LES FAITS SAILLANTS... 1 ORGANIGRAMME 3 BUDGET SOMMAIRE. 4 @ 5 GRILLE TARIFAIRE... 6 Budget 2015 TABLE DES MATIÈRES LES FAITS SAILLANTS...... 1 Pages ORGANIGRAMME 3 BUDGET SOMMAIRE. 4 @ 5 GRILLE TARIFAIRE.... 6 PROGRAMME QUINQUENNAL D IMMOBILISATIONS SOMMAIRE 2015-2019... 7 Les faits saillants

Plus en détail

ÉTUDE SUR LES COÛTS DE PRODUCTION DU PORC ET DU PORCELET

ÉTUDE SUR LES COÛTS DE PRODUCTION DU PORC ET DU PORCELET ÉTUDE SUR LES COÛTS DE PRODUCTION DU PORC ET DU PORCELET Rapport de l Étude coût de production 2014 Les Éleveurs de porcs du Québec Maison de l UPA 555, boul. Roland Therrien, bureau 120 Longueuil (Québec)

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION

SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION Objectif de l étude : Mesurer le taux de placement à court terme des nouveaux diplômés en administration et en économique

Plus en détail

Emprunt Obligataire «Attijari Leasing 2016-1»

Emprunt Obligataire «Attijari Leasing 2016-1» EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE VISA du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi par l émetteur

Plus en détail

Banque Nationale du Canada Prix quotidien de l'action ordinaire à la fermeture des marchés (ajusté*)

Banque Nationale du Canada Prix quotidien de l'action ordinaire à la fermeture des marchés (ajusté*) Pour l'année 2015 1 2 45.02 $ 2 48.40 $ 1 45.90 $ 1 48.90 $ 1 48.69 $ 1 3 1 42.29 $ 1 43.16 $ 2 43.18 $ 2 50.05 $ 3 46.82 $ 3 47.75 $ 2 46.06 $ 4 49.12 $ 2 49.07 $ 2 46.69 $ 4 45.81 $ 2 42.12 $ 2 40.89

Plus en détail

PR-289 A 1 er octobre 2003

PR-289 A 1 er octobre 2003 PR-289 A 1 er octobre 2003 Rapport de la commission des finances chargée d examiner la proposition du Conseil administratif du 30 avril 2003 en vue: du bouclement de divers crédits de constructions et

Plus en détail

la famille E N VAL E UR Étude des crédits 2015-2016 RENSEIGNEMENTS PARTICULIERS VOLET FAMILLE, SERVICES DE GARDE ET INTIMIDATION

la famille E N VAL E UR Étude des crédits 2015-2016 RENSEIGNEMENTS PARTICULIERS VOLET FAMILLE, SERVICES DE GARDE ET INTIMIDATION la famille E N VAL E UR Étude des crédits 2015-2016 RENSEIGNEMENTS PARTICULIERS VOLET FAMILLE, SERVICES DE GARDE ET INTIMIDATION la famille E N VAL E UR Étude des crédits 2015-2016 RENSEIGNEMENTS PARTICULIERS

Plus en détail

Les indicateurs du Cégep@distance

Les indicateurs du Cégep@distance Les indicateurs du Cégep@distance Caractéristiques de la population étudiante et cheminement scolaire Tableaux de bord 2004-2005 et 2005-2006 Mars 2007 Recherche et rédaction Lyne Forcier et Mireille Laforest

Plus en détail

Tedlcdfldfsldfs. [Tapez le nom de la société] [Sélectionnez la date]

Tedlcdfldfsldfs. [Tapez le nom de la société] [Sélectionnez la date] v RECENSEMENT DES CONVENTIONS COLLECTIVES 2010 Tedlcdfldfsldfs dl [Tapez le nom de la société] [Sélectionnez la date] ÉQUIPE DE PRODUCTION COORDINATION DU PROJET Mélanie Grenier Chargée de projets Comité

Plus en détail