Janvier 2017 Une confiance en hausse, qui se diffuse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Janvier 2017 Une confiance en hausse, qui se diffuse"

Transcription

1 Janvier 2017 Janvier 2017 Une confiance en hausse, qui se diffuse Le bilan de 2016 est plus favorable que celui de 2015 : 44 % des TPE-PME ont enregistré un chiffre d affaires en progression. Malgré le manque de dynamisme à l automne et des fêtes de fin d année décevantes pour les entreprises fortement concernées, ce bilan annuel est conforme aux perspectives exprimées par les entreprises. En ce début d année 2017, la confiance des TPE-PME est en hausse. Une majorité des chefs d entreprise se dit maintenant plutôt confiante quant au climat économique général. Pour le premier trimestre, si la tendance majoritaire reste à la stabilité du chiffre d affaires, les entreprises qui s attendent à une hausse de chiffre d affaires sont plus nombreuses que celles qui prévoient une baisse. En termes de leviers de développement, les entreprises misent plus fréquemment sur la conquête de nouveaux marchés en France, mais aussi à l international. Pour l ensemble de l année, l orientation demeure favorable avec 30 % des TPE-PME qui s attendent à une hausse de leur chiffre d affaires pour 13 % qui s attendent à une baisse. C est dans les services aux entreprises et pour les entreprises exportatrices que ces perspectives sont les meilleures. Elles sont aussi favorables pour l industrie et en redressement dans le BTP. Les PME de plus de 10 salariés sont nettement plus optimistes que les TPE. La tendance est à la hausse des effectifs, portée par les PME de 50 salariés et plus. Parmi les freins au développement de l activité, 26 % des TPE-PME font état de difficultés de recrutement. La part des TPE-PME se situant dans une perspective d investissement est en hausse à 62 %, soit le niveau le plus élevé depuis Les résultats présentés sont issus d une enquête téléphonique réalisée du 2 au 13 janvier 2017 par la CCI de région et les CCI de la partie rhônalpine de la région auprès d un panel de 350 entreprises représentatives du tissu de TPE-PME de l industrie, du BTP, du commerce et des services.

2 L activité Un bilan annuel plus favorable En 2016, 44 % des TPE-PME de la partie rhônalpine de la région disent avoir enregistré un chiffre d affaires en progression et 28 % un chiffre d affaires identique à l année précédente. 27 % disent avoir fait face à une baisse. Ce bilan marque ainsi une amélioration par rapport à celui de Le solde «part des entreprises en hausse» - «part des entreprises en baisse» ressort à + 17, en amélioration de 8 points par rapport à Ce solde est positif pour toutes les activités, à l exception du transport-logistique (solde à - 9) et du BTP (0). Pour ce dernier secteur, le bilan est néanmoins en nette amélioration : en 2015, plus d une entreprise sur deux avait enregistré une baisse de chiffre d affaires. En 2016, c est une sur trois. Dans l industrie, le bilan annuel s est sensiblement amélioré. 52 % des TPI-PMI ont enregistré une hausse de chiffre d affaires et le solde «part à la hausse» - «part à la baisse» s établit à + 25, en progression de 20 points. Dans le tertiaire tourné vers les entreprises, hormis le transport-logistique, le bilan est également en amélioration avec un solde à + 18 contre + 16 l année dernière. Il s établit notamment à + 24 pour l informatique/tertiaire supérieur. Pour le tertiaire tourné vers les particuliers, il est un peu en retrait : + 15 contre + 22 l année dernière. C est notamment le cas pour le commerce de détail. Pour l hôtellerie-restauration, le solde est quasiment inchangé. C est pour les entreprises exportatrices que le solde est le plus favorable (+ 26). Le solde est aussi positif pour toutes les catégories de PME, mais plus la taille de ces dernières est importante, plus il est favorable : + 6 pour les TPE de moins de 10 salariés et + 20 pour les PME de 50 salariés et plus. Malgré les perspectives mitigées qui avaient été exprimées pour la fin 2016, ce bilan annuel est assez conforme aux prévisions des entreprises. Le solde «part des entreprises en hausse» - «part des entreprises en baisse» s établissait ainsi entre + 13 et + 19 lors pour les prévisions exprimées par les entreprises en janvier, avril et juillet 2016.

3 Pour les entreprises les plus impactées par les fêtes de fin d année (commerce de détail, commerce de bouche, tourisme ), le bilan de ces dernières est défavorable. La part des entreprises ayant enregistré une hausse de chiffre d affaires (23 %) recule de 11 points par rapport à Celle des entreprises ayant enregistré une baisse de chiffre d affaires (43 %) progresse de 6 points. Le solde «part à la hausse» - «part à la baisse» s établit à Des capacités de production moins sollicitées en début d année Les capacités de production sont un peu moins sollicitées qu il y a trois mois. 35 % des TPE-PME disent ainsi sousutiliser ces capacités de production soit + 3 points en trois mois. Ce repli est enregistré dans le tertiaire et notamment dans l hébergement-restauration, un constat à mettre en relation avec le début difficile de la saison de sports d hiver du fait du manque d enneigement pendant les vacances de Noël.

4 Dans l industrie, le niveau d utilisation des capacités se redresse après le recul enregistré il y a trois mois. Repli des difficultés de trésorerie Début janvier, 30 % des TPE-PME disaient rencontrer des difficultés de trésorerie, soit - 3 points en trois mois. Cette variation efface en partie la montée enregistrée en octobre dernier. C est dans le commerce de gros et le BTP que les difficultés sont les plus fréquentes (plus de quatre entreprises sur dix). Dans le commerce de détail, le niveau de difficultés recule sensiblement à 27 %. Pour ce qui est des causes des difficultés, on note une montée des motifs suivants : baisse des marges des entreprises (50 % des entreprises en difficulté de trésorerie, soit + 7 points) et financement de la croissance de l activité (19 % des entreprises, soit + 6 points). Les entreprises plus confiantes qu à l automne 2016 Pour le 1 er trimestre 2017, 25 % (+ 4 points) des TPE-PME s attendent à une hausse de chiffre d affaires sur un an et 50 % à une stabilité. Le solde «part à la hausse» - «part à la baisse» s établit à + 5, retrouvant ainsi un niveau positif après le recul enregistré en octobre. Ce redressement est enregistré dans l industrie, le tertiaire tourné vers les entreprises et pour les entreprises exportatrices.

5 Pour le tertiaire tourné vers les particuliers, la situation est moins favorable, avec des entreprises plus nombreuses qui s attendent à un recul du chiffre d affaires sur un an dans le commerce de détail et l hôtellerie-restauration. C est aussi le cas dans le BTP. Le redressement des perspectives personnelles d activité pour le début d année s accompagne d un mieux sensible en termes de perception de la situation économique générale. Les responsables de TPE-PME plutôt confiants deviennent majoritaires (51 %) en ce début d année, retrouvant et dépassant même le niveau de juillet dernier. 47% ne sont pas confiants, soit le niveau le moins élevé depuis Ce recul du pessimisme est assez général selon les secteurs d activité, à l exception du transport/logistique.

6 Les entreprises du tertiaire supérieur/informatique, de l immobilier et celles qui exportent sont celles qui sont le plus fréquemment confiantes sur la situation économique générale. Plus la taille des PME est importante, plus la confiance est fréquente. Pour les TPE de moins de 10 salariés, la majorité des répondants (55 %) exprime toujours une défiance. Dans leurs commentaires spontanés, certaines TPE-PME soulignent toujours la grande volatilité du climat économique, même quand l activité est soutenue. La visibilité demeure toujours très réduite, avec des carnets de commande pouvant «se remplir d une semaine à l autre». Certaines entreprises expriment leur crainte quant au contexte électoral de ces prochains mois, prévoyant un effet défavorable sur l activité. Freins au développement de l activité : les difficultés de recrutement toujours en hausse En ce début d année, la hiérarchie des freins au développement des TPE-PME est inchangée. Le premier frein reste le manque de vigueur de l activité, bien qu en repli. La complexité/instabilité réglementaire reste également fréquemment citée (près d une entreprise sur trois). La fréquence des difficultés de recrutement augmente encore, ce motif étant dorénavant cité par plus d une entreprise sur quatre. Dans leurs commentaires spontanés, des entreprises qui connaissent un fort développement de leur activité mettent en avant cette difficulté. En termes de secteur d activité, c est dans le tertiaire supérieur/informatique que ces difficultés de recrutement sont les plus fréquentes (plus d une entreprise sur trois). L industrie se situe également au-dessus de la moyenne (28 %).

7 Une TPE-PME sur quatre souffre d une rentabilité insuffisante. Dans leurs commentaires spontanés, certaines entreprises précisent que si leur chiffre d affaires est en progression, leur marge se réduit du fait de l intensité de la concurrence. En termes de leviers de développement, en ce début d année, les TPE-PME semblent amplifier leurs démarches commerciales. La conquête de nouveaux marchés en France marque ainsi une progression sensible de 10 points, citée par 55 % des entreprises. La conquête de nouveaux marchés à l international progresse également (27 % des entreprises, + 4 points). Pour les entreprises exportatrices, cette conquête de nouveaux marchés à l international est le levier de développement mis le plus fréquemment en avant (74 % des entreprises). Orientation favorable pour 2017 Pour l ensemble de l année, les perspectives des TPE-PME sont plutôt favorables. La perspective dominante est la stabilité du chiffre d affaires par rapport à 2016, citée par 48 % des TPE- PME. Cette part est en progression de 11 points par rapport à l année dernière. 9 % des entreprises ne se prononcent pas sur ces perspectives annuelles. C est un niveau relativement limité, en recul de quatre points par rapport à 2016, qui était déjà en recul de 4 points par rapport à Pour les autres TPE-PME, la perception d une hausse du chiffre d affaires l emporte sur la baisse : 30 % contre 13 %. Le solde «part des entreprises en hausse» - «part des entreprises en baisse» s établit ainsi à + 17, soit un niveau proche de celui de l année dernière.

8 Hormis le transport, le solde «part à la hausse» - «part à la baisse» est positif pour tous les secteurs d activité. C est dans les services aux entreprises (+ 33) qu il est le plus élevé ainsi que pour les entreprises exportatrices (+ 31). Dans l industrie, il s établit à + 17 et à + 15 dans le BTP, soit une amélioration sensible pour ce dernier secteur. Pour le tertiaire tourné vers les particuliers, l orientation est moins favorable avec un solde à + 3 pour le commerce de détail et l hôtellerie-restauration. Les perspectives sont différenciées selon le type de PME. Pour les TPE de moins de 10 salariés, le solde est tout juste à l équilibre alors qu il est de + 27 pour les PME de 10 salariés et plus. Emploi : des effectifs en hausse pour 16 % des TPE-PME Début janvier, les perspectives de développement de l emploi ont retrouvé leur niveau de l été Si la tendance prépondérante reste la stabilisation des effectifs (pour ¾ des TPE-PME), pour les autres la tendance à la hausse l emporte : 16 % des entreprises prévoient d accroître leur effectif pour 6 % qui prévoient de le réduire. Le solde «part à la hausse» - «part à la baisse» s établit à + 10, en remontée de 8 points par rapport à octobre. Il est positif pour toutes les activités, sauf pour l hôtellerie-restauration. Il est également positif pour toutes les catégories de TPE-PME, mais augmente cependant en fonction de la taille des PME : + 2 pour les TPE de moins de 10 salariés et + 19 pour celles de 50 salariés et plus. Ce solde est le plus important dans l informatique et pour les entreprises exportatrices (+ 30). Il est également audessus du niveau moyen dans l industrie (+ 14).

9 Renforcement de la part des TPE-PME qui investissent 62 % des TPE-PME sont dans une perspective d investissement en début d année, soit une proportion qui se renforce par rapport à octobre : + 6 points. C est le niveau le plus élevé enregistré depuis % réalisent leurs investissements programmés et 20 % se lancent dans de nouveaux projets. Cette évolution des perspectives d investissement est notamment portée par les services aux entreprises, par le BTP et par les plus petites PME (- de 50 salariés).

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain Avril 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 362 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté Juillet 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 371 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

TENDANCE GLOBALE BILAN SECTORIEL

TENDANCE GLOBALE BILAN SECTORIEL Baromètre de Conjoncture Tarnais N U M E R O N 3 4 4ÈME TRIMESTRE La note de conjoncture du Tarn résulte d une enquête réalisée en janvier 2015 auprès d un échantillon d environ 800 entreprises industrielles,

Plus en détail

TENDANCES REGIONALES PICARDIE

TENDANCES REGIONALES PICARDIE TENDANCES REGIONALES PICARDIE OCTOBRE 2007 Picardie Tendances régionales OCTOBRE 2007 Page 1 sur 7 Vue d ensemble de l activité économique Période sous revue : SEPTEMBRE 2007 INDUSTRIE Poids des effectifs

Plus en détail

N 2 - Juillet 2015. Une reprise générale du niveau d activité. LES ENTREPRISES EN SARTHE 16 635 entreprises * dont

N 2 - Juillet 2015. Une reprise générale du niveau d activité. LES ENTREPRISES EN SARTHE 16 635 entreprises * dont 529 entreprises sarthoises inscrites au RCS ont répondu à cette enquête menée entre le 29 juin et le 10 juillet 2015. Les résultats présentés ont fait l objet d un redressement. N 2 - Juillet 2015 Une

Plus en détail

Les entreprises en Ile de France

Les entreprises en Ile de France Tendances régionales Les entreprises en Ile de France Contexte conjoncturel Bilan 1 Perspectives 1 lndicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée

Plus en détail

BILAN TOUS SECTEURS CONFONDUS BILAN SECTORIEL

BILAN TOUS SECTEURS CONFONDUS BILAN SECTORIEL Baromètre de Conjoncture Tarnais N U M E R O N 27 1 E R TRIMESTRE 2013 La note de conjoncture du Tarn résulte d une enquête réalisée en avril 2013 auprès d un échantillon d environ 1 200 entreprises industrielles,

Plus en détail

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Comme au 1 er trimestre, les indicateurs d activité sont en recul en ce

Plus en détail

Technologie de l information et de la communication et Commerce de proximité

Technologie de l information et de la communication et Commerce de proximité Technologie de l information et de la communication et Commerce de proximité Enquête réalisée au premier trimestre 2004 auprès de 300 commerçants implantés sur la circonscription de la CCI Contexte Aujourd

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

udesté on it ecl Col

udesté on it ecl Col Collection études LA C EST 49% de la population girondine en 21 * 727 466 habitants (INSEE 21) * 7% de croissance en 1 ans (INSEE) * 27 communes * 4 ème Communauté Urbaine de France (INSEE 28) 53% des

Plus en détail

Le Baromètre 2 de l accompagnement des PME en Afrique (2014)

Le Baromètre 2 de l accompagnement des PME en Afrique (2014) Le Baromètre 2 de l accompagnement des PME en Afrique (2014) Réalisé par l Union des Chambres de Commerce d Industrie et d Agriculture de l Union des Comores Avec la Conférence Permanente des Chambres

Plus en détail

OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011. Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE

OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011. Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011 BERTRAND ROZE COMMUNITY MANAGER OSEO EXCELLENCE Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE Antoine COULOMBEAUX

Plus en détail

Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France

Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France Enquête 2015 Réalisation : ACTEL Données source : Direction régionale des douanes Ile-de-France Ouest 1 Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France

Plus en détail

Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015

Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS L E P R E M I E R T R I M E S T R E 2 0 1 5 S A C H È V E S U R U N E N O T E P L U T Ô T P O

Plus en détail

Enquête sur le financement des TPE-PME du MEDEF Situations, perspectives et outils de financement des TPE-PME en 2014

Enquête sur le financement des TPE-PME du MEDEF Situations, perspectives et outils de financement des TPE-PME en 2014 des TPE-PME du MEDEF Situations, perspectives et outils de financement des TPE-PME en 2014 MEDEF Actu-Eco semaine du 16 au 20 juin 2014 1 Introduction Contexte Le MEDEF suit avec une grande attention la

Plus en détail

Situation des PME et perspectives de croissance en France

Situation des PME et perspectives de croissance en France Situation des PME et perspectives de croissance en France Résumé : - Les entreprises françaises ont su résister à la crise grâce à la consolidation de leur bilan au cours des années 2000 ; - Le maintien

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES PRIORITÉS DES DIRIGEANTS DE PME

L OBSERVATOIRE DES PRIORITÉS DES DIRIGEANTS DE PME www.prioritespme.com L OBSERVATOIRE DES PRIORITÉS DES DIRIGEANTS DE PME Automne 2005 EN SYNTHÈSE 2005 : DES PME QUI STRUCTURENT LEUR CROISSANCE Fruit d une enquête en ligne menée au printemps auprès de

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l hiver 213-214 Vol. 1.4 13 janvier 214 Des signaux positifs ressortent de l enquête menée cet hiver, notamment en ce qui concerne

Plus en détail

SYNTHESE ENQUETE DE CONJONCTURE 2014

SYNTHESE ENQUETE DE CONJONCTURE 2014 CINOV SYNTHESE ENQUETE DE CONJONCTURE 2014 L'enquête, dont l'analyse est présentée ci-dessous, a été réalisée par la Fédération CINOV auprès d un panel de ressortissants (adhérents CINOV ou non), en janvier

Plus en détail

Baromètre semestriel de conjoncture

Baromètre semestriel de conjoncture 8 6 4 2-2 -4-6 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2 21 22 23 24 25 26 27 28 29 21 211 212 213 Baromètre semestriel de conjoncture n 44 2 ème semestre 213 Conjoncture Actualité : L impact des mesures fiscales

Plus en détail

Master Management PME PMI. Situation générale des diplômés 2008/2009 au 1er mars 2010. FemmesHommes Total

Master Management PME PMI. Situation générale des diplômés 2008/2009 au 1er mars 2010. FemmesHommes Total IUP Management et Gestion des Entreprises Master Management PME PMI 008/009 Lieu de formation : Clermont-Ferrand Situation générale des diplômés 008/009 au er mars 00 Taux de réponses Au er décembre 009

Plus en détail

Eco-Fiche LA COMPETITIVITE FRANÇAISE - ETAT DES LIEUX

Eco-Fiche LA COMPETITIVITE FRANÇAISE - ETAT DES LIEUX Eco-Fiche Mars 2012 LA COMPETITIVITE FRANÇAISE - ETAT DES LIEUX L entrée en campagne de nombreux candidats aux élections présidentielles s est faite sur le thème de la compétitivité française. C est donc

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 Enquête réalisée par mail sur la période du 6 au 13 juin 2013 Préambule : Depuis fin 2011, la Chambre de métiers et de l artisanat réalise une enquête de conjoncture

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

PANEL 100. Synthèse. Enquête annuelle. Imprimerie Brochure Dorure

PANEL 100. Synthèse. Enquête annuelle. Imprimerie Brochure Dorure Enquête annuelle PANEL 100 Édition 200 9 Imprimerie Sérigraphie Reliure Brochure Dorure Synthèse L évolution de l emploi et de la formation dans les Industries de la Communication Graphique et du Multimédia

Plus en détail

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 2 e trimestre 2014

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 2 e trimestre 2014 Conjoncture économique - 2 e trimestre 214 PIB PIB et Baromètre EUR PIB Baromètre conjoncturel Marche des affaires Perspectives - NE Emploi Entrée de commandes Production Exportations Chômage Poursuite

Plus en détail

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits.

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits. COMMUNIQUE DE PRESSE 05 AOUT 2015 Bpifrance présente la 61 ème enquête de conjoncture dans les PME Un redressement des perspectives d activité des PME qui se poursuit, mais lentement et en ordre dispersé.

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

Le climat social en France dans les entreprises privées et les administrations

Le climat social en France dans les entreprises privées et les administrations L Observatoire Cegos présente : Le climat social en France dans les entreprises privées et les administrations Une grande enquête menée auprès des salariés du secteur privé, des agents de la fonction publique

Plus en détail

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS C O M M E A N T I C I P É E PA R L E S C O M M E R Ç A N T S, L A C T I V I T É D E

Plus en détail

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE?

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? 1 er trimestre ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? Un baisse d activité au cours de ce 1 er trimestre pour les entreprises savoyardes, mais les prévisions pour le 2 ème trimestre

Plus en détail

Evènements en entreprise : pratiques & perspectives

Evènements en entreprise : pratiques & perspectives Contacts CSA - Pôle Opinion-Corporate Yves-Marie CANN Directeur d études / yves-marie.cann@csa.eu Christophe PIAR Chargé d études / christophe.piar@csa.eu Contact Presse - Agence Hopscotch Mathilde Danquechin

Plus en détail

Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine. Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013

Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine. Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013 Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013 1 Présentation de l enquête L'Observatoire de l'emploi de l'aire urbaine

Plus en détail

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Au premier semestre, les importations diminuent (-1,2%), tandis que les exportations sont

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE JUILLET 2010 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières Les résultats des enquêtes sont désormais publiés selon la nouvelle

Plus en détail

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 10 avril 2014 Méthodologie Cette enquête repose sur l interrogation de l ensemble des stations membres du réseau ANMSM. Sa dimension

Plus en détail

Banque de France. Agen. Chambre de Commerce et Industrie du Lot-et-Garonne. Réunion du 14 Février 2014

Banque de France. Agen. Chambre de Commerce et Industrie du Lot-et-Garonne. Réunion du 14 Février 2014 Direction des Affaires Régionales Aquitaine Banque de France Agen «L Économie en Aquitaine Bilan 2013, Perspectives 2014» Chambre de Commerce et Industrie du Lot-et-Garonne Réunion du 14 Banque de France

Plus en détail

COUP DE PROJECTEUR. Baromètre TPE/PME et Développement Durable. 3 e RHÔNE-ALPES RÉSULTATS 2014 ÉDITOS

COUP DE PROJECTEUR. Baromètre TPE/PME et Développement Durable. 3 e RHÔNE-ALPES RÉSULTATS 2014 ÉDITOS CCI RHÔNE-ALPES MAI 2015 N 15 COUP DE PROJECTEUR I ÉCLAIRER L ÉCONOMIE DE RHÔNE-ALPES OBSERVATOIRE ÉCONOMIQUE ENVIRONNEMENTAL 3 e RHÔNE-ALPES Baromètre TPE/PME et Développement Durable RÉSULTATS 2014 ÉDITOS

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête du printemps 2015 Vol. 12.1 6 avril 2015 L enquête menée ce printemps fait ressortir que la baisse des prix du pétrole continue d assombrir

Plus en détail

PANORAMA 2014. Édition 2015 CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN

PANORAMA 2014. Édition 2015 CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN PANORAMA Édition 2015 CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN Edito du Président L artisanat rhônalpin, fort de plus de 125 000 entreprises, est source de dynamisme économique dans notre

Plus en détail

BILAN DE LA SAISON TOURISTIQUE ANNEE 2008 SEPTEMBRE 2008. Page 1

BILAN DE LA SAISON TOURISTIQUE ANNEE 2008 SEPTEMBRE 2008. Page 1 BILAN DE LA SAISON TOURISTIQUE ANNEE 2008 SEPTEMBRE 2008 Page 1 I/ PRESENTATION DE L ENQUETE Rappel : En 2006, la CCI de Narbonne, Lézignan-Corbières et Port-la-Nouvelle a mis en place un observatoire

Plus en détail

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre JUILLET RÉSUMÉ DES RÉSULTATS C O M M E A N T I C I P É E PA R L E S C O M M E R Ç A N T S, L A C T I V I T É D E C E P R I

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE PROMOTION

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE PROMOTION CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE PROMOTION 2012 MARNE-LA-VALLÉE / PARIS COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen objectifs Aujourd hui, sous l effet conjugué de la mondialisation

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET RÉSULTATS DE L ÉTUDE DES CLIENTÈLES TOURISTIQUES 2014 ALTIMAX - NOVEMBRE 2014 F I C H E M A R C H É

RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET RÉSULTATS DE L ÉTUDE DES CLIENTÈLES TOURISTIQUES 2014 ALTIMAX - NOVEMBRE 2014 F I C H E M A R C H É L E M A R C H É B E L G E RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET RÉSULTATS DE L ÉTUDE DES CLIENTÈLES TOURISTIQUES 2014 ALTIMAX - NOVEMBRE 2014 33 F I C H E M A R C H É SOMMAIRE 1. DONNÉES DE CADRAGE 2. TENDANCES DE

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010 Baromètre annuel vague 6-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 LA GRANDE-MOTTE NOTE DE TENDANCES L AVIS DES PROFESSIONNELS DU TOURISME GRAND-MOTTOIS TENDANCES GENERALES JUIN 2014 : TENDANCES EQUIVALENTES A CELLES DE 2013 Juin 2014

Plus en détail

Enquête qualité séjours été 2010 Eléments d'analyse et pistes de développement

Enquête qualité séjours été 2010 Eléments d'analyse et pistes de développement Enquête qualité séjours été 2010 Eléments d'analyse et pistes de développement Introduction A l'issue des séjours d été, Wakanga a lancé une enquête qualité à destination des familles. Cette enquête avait

Plus en détail

51% des professionnels sont satisfaits de leur fréquentation de mai

51% des professionnels sont satisfaits de leur fréquentation de mai UN DEBUT DE SAISON SATISFAISANT SUR LE LITTORAL ET DANS LES Une fréquentation française soutenue Cette année, le mois de mai offrait 4 possibilités de week-ends prolongés contre 3 en 2014. 41% des professionnels

Plus en détail

Les entreprises exportatrices

Les entreprises exportatrices Chiffres & données 2006 Édition 2007 Observatoire régional de l information économique des CCI des Pays de la Loire Les entreprises exportatrices DES Pays de la Loire Réalité, besoins & perspectives Les

Plus en détail

Information Economique

Information Economique Information Economique L ACTIVITE DE L HOTELLERIE en AVEYRON Analyse de données, saisons 211 et 212 L Observatoire mensuel d activité ACTISCOPE TOURISME est un outil qui a pour but de permettre aux différents

Plus en détail

L EDITO DU PRESIDENT

L EDITO DU PRESIDENT L EDITO DU PRESIDENT L Observatoire Péï, c est le premier observatoire de tendance économique lancé par l Ordre des Experts-Comptables de La Réunion! L expert-comptable est en prise directe avec l une

Plus en détail

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014 Pays de Fougères Octobre 2014 - NB METHODOLOGIE Enquête adressée par mail auprès de 2 445 commerces Envoyée le 9 septembre 2014, après la saison estivale

Plus en détail

Les Médiévales de Provins Edition 2012

Les Médiévales de Provins Edition 2012 Étude sur les retombées économiques d un évènement culturel Les Médiévales de Provins Edition 2012 Provins xx/xx/2013 1 1 - Introduction : objectifs de l étude Une méthodologie nationale pour le calcul

Plus en détail

Contexte conjoncturel

Contexte conjoncturel Tendances régionales Les entreprises en Languedoc-Roussillon Contexte conjoncturel Indicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée de la situation

Plus en détail

L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce

L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce Etude réalisée pour le compte de la Fédération des Entreprises de Vente A Distance (FEVAD) Synthèse des résultats L emploi dans la VAD et

Plus en détail

La dégringolade des marchés financiers et les assureurs

La dégringolade des marchés financiers et les assureurs GUYLAINE POTTIER CONSULTANTE EN ASSURANCE AUUDDI ITT EETT COONNSSEEI ILL UNNEE EEXXPPEERRTTI ISSEE OOBBJ JEECCTTI IVVEE AAUU SSEEUULL BBEENNEEFFI ICCEE DDEESS EENNTTRREEPPRRI ISSEESS Pibrac, le 5 novembre

Plus en détail

Panel 100 Enquête bisannuelle Rapport. dans les secteurs de la Communication graphique. Pour plus d informations, www.agefospme-cgm.

Panel 100 Enquête bisannuelle Rapport. dans les secteurs de la Communication graphique. Pour plus d informations, www.agefospme-cgm. Panel 100 Enquête bisannuelle Rapport socio-économique Édition 2013 dans les secteurs de la Communication graphique Pour plus d informations, www.agefospme-cgm.fr Sommaire Représentativité et cohérence

Plus en détail

www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires

www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires Présentation de l'enquête Contexte - Objectifs Calvados Tourisme s'est engagé depuis plusieurs années sur le segment du tourisme d'affaires

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002 Les Distributeurs du Secteur Dentaire [EDITO]. Le marché du matériel dentaire reste un domaine relativement parcellarisé sur le territoire français. Il est couvert par plus de

Plus en détail

Perspectives économiques 2015-2016 Octobre 2015 EDITORIAL 1

Perspectives économiques 2015-2016 Octobre 2015 EDITORIAL 1 Perspectives économiques 2015-2016 Octobre 2015 EDITORIAL 1 L économie belge s est raffermie de manière significative durant la première moitié de l année. Grâce au dynamisme de l économie américaine,

Plus en détail

>> Baisse continue de l activité

>> Baisse continue de l activité 4 ème trimestre 20 Janvier 2013 - N 15 >> continue de l activité Dans les services comme dans l industrie, le climat des affaires reste dégradé au quatrième trimestre 20 et il s établit nettement en dessous

Plus en détail

Baromètre sur l actualité des entreprises du BTP Vague 4

Baromètre sur l actualité des entreprises du BTP Vague 4 Baromètre sur l actualité des entreprises du BTP Vague 4 Sondage Ifop pour KPMG Septembre 2014 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude A La situation des entreprises du BTP sur le plan

Plus en détail

«Raconte-moi ton métier, un métier qui n a pas de sexe» Résultats de l enquête menée auprès des entreprises du réseau FACE

«Raconte-moi ton métier, un métier qui n a pas de sexe» Résultats de l enquête menée auprès des entreprises du réseau FACE «Raconte-moi ton métier, un métier qui n a pas de sexe» Résultats de l enquête menée auprès des entreprises du réseau FACE SOMMAIRE Préambule 1. La situation actuelle des entreprises 2. L engagement pour

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE 2013-2014 L INSERTION À SIX MOIS DES STAGIAIRES

PROGRAMME RÉGIONAL DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE 2013-2014 L INSERTION À SIX MOIS DES STAGIAIRES ÉTUDES ET ENQUÊTES PROGRAMME RÉGIONAL DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE 2013-2014 L INSERTION À SIX MOIS DES STAGIAIRES Cette publication apporte un éclairage sur l insertion des stagiaires demandeurs

Plus en détail

27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort cedex Tél. : 01 41 79 80 00

27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort cedex Tél. : 01 41 79 80 00 27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort cedex Tél. : 01 41 79 80 00 oc SYNTHÈSE 1 ACTIVITÉ 4-7 8-17 2 3 4 5 6 7 EMPLOI SITUATION FINANCIÈRE CROISSANCE INTERNE CROISSANCE EXTERNE FINANCEMENTS

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DES CCI D AQUITAINE

NOTE DE CONJONCTURE DES CCI D AQUITAINE NOTE DE CONJONCTURE DES CCI D AQUITAINE METHODOLOGIE D ENQUETE Ressenti des chefs d entreprise sur le 2 nd semestre 2013 et perspectives pour le semestre à venir Enquête réalisée en collaboration avec

Plus en détail

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques Une enquête commandée par : L Ardesi Midi-Pyrénées La Caisse des Dépôts et Consignations La Direction du Tourisme Le

Plus en détail

Étude : les PME à l heure du Cloud

Étude : les PME à l heure du Cloud Étude : les PME à l heure du Cloud Synthèse des principaux enseignements 27 avril 2012 1 FICHE TECHNIQUE DE L ETUDE Echantillon : 301 entreprises de 20 à 499 salariés. Représentativité assurée par des

Plus en détail

BMCE Bank et son Environnement

BMCE Bank et son Environnement BMCE Bank et son Environnement Economie Mondiale 44 SORTIE DE CRISE ET REMISE EN QUESTION DES MODELES Depuis l éclatement de la bulle financière internationale en 2008, de plus en plus d économistes en

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE ALLEMANDE EN LANGUEDOC- ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME DONNEES GENERALES Données économiques et touristiques Population globale : 82,1 millions d habitants Densité de population

Plus en détail

La saisonnalité de l emploi au. Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011

La saisonnalité de l emploi au. Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011 La saisonnalité de l emploi au Québec Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011 Plan de la présentation: Définition Mesure, causes et conséquences Certaines

Plus en détail

La conjoncture en région Centre Val de Loire

La conjoncture en région Centre Val de Loire Tendances régionales La conjoncture en région Centre Val de Loire Enquêtes mensuelles Septembre 215 Tassement de la production industrielle, activité globale un peu plus soutenue dans les services marchands.

Plus en détail

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Présentation des principaux résultats 5 décembre 2006 1. Les questions barométriques 1.1 La perception de la situation économique

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 211 15 1 5-5 -1-15 -2 - -3-35 21 22 23 24 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Observatoire du design en Rhône-Alpes

Observatoire du design en Rhône-Alpes Observatoire du design en Rhône-Alpes 2013 2014 Le codesign La région Rhône-Alpes, deuxième région française pour la concentration de designers et d entreprises utilisatrices de design, a structuré depuis

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015 MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 2 février 215 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des ETI et des grandes entreprises en février 215 : situation de trésorerie d exploitation inchangée 2. Créations d

Plus en détail

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires Tendances régionales Les entreprises en Franche-Comté Bilan 2012 Perspectives 2013 Contexte conjoncturel Indicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide

Plus en détail

Conjoncture économique en Loir-et-Cher

Conjoncture économique en Loir-et-Cher Février 0 - N Conjoncture économique en Loir-et-Cher Résultats de l enquête menée entre le er et le 8 février 0 Analyse réalisée sur la base de réponses exploitables La Chambre de et d' de Loir-et-Cher

Plus en détail

ENQUÊTE 2013 EMPLOI & FORMATION DANS LE LOT

ENQUÊTE 2013 EMPLOI & FORMATION DANS LE LOT ENQUÊTE 2013 EMPLOI & FORMATION DANS LE LOT Faire avancer toutes les envies d entreprendre 2 ENQUÊTE CCI EMPLOI FORMATION 2013 Le réseau des CCI de Midi-Pyrénées a interrogé, entre février et avril 2013,

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

Étude des métiers des permanents des agences d emploi

Étude des métiers des permanents des agences d emploi Observatoire des Métiers et de l Emploi Étude des métiers des permanents des agences d emploi Restitution finale 7 octobre 2015 Eric Molière Sophie Rigondaud Guilhem Servente 5, Jules Vallès 75011 Paris

Plus en détail

Le 4 ème trimestre 2013 et les tendances récentes

Le 4 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Les marchés du neuf et de l ancien au 4 ème trimestre 2013 Les données caractéristiques du marché selon le type de marché

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE AU 27/05/2008

RAPPORT D ANALYSE AU 27/05/2008 RAPPORT D ANALYSE AU 27/05/2008 ENQUETE DE DETERMINATION DES BESOINS DES ENTREPRISES BOURSE DE L APPRENTISSAGE Le 27 mai 2008 1 REMERCIEMENTS Nous remercions les 51 entreprises qui ont participé à cette

Plus en détail

Conjoncture économique et emploi 2012. Résultats de l enquête auprès des. chefs d entreprise de l Aire urbaine

Conjoncture économique et emploi 2012. Résultats de l enquête auprès des. chefs d entreprise de l Aire urbaine Conjoncture économique et emploi 2012 Principaux résultats Résultats de l enquête auprès des de l enquête réalisée par Médiamétrie chefs d entreprise de l Aire urbaine du 29 mai au 4 juin 2012 1 Présentation

Plus en détail

Impact de la baisse du marché automobile sur la sous-traitance du département des Ardennes Chambre de Commerce et d Industrie des Ardennes

Impact de la baisse du marché automobile sur la sous-traitance du département des Ardennes Chambre de Commerce et d Industrie des Ardennes Impact de la baisse du marché automobile sur la sous-traitance du département des Ardennes Chambre de Commerce et d Industrie des Ardennes Réalisation : Observatoire économique CCI des Ardennes Direction

Plus en détail

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40%

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40% COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 18 FEVRIER 2013 Résultats 2012. L UFF enregistre un résultat net consolidé de 15,2 M et une collecte nette de 49 M Une activité stable, grâce à une bonne adaptation de l

Plus en détail

QUEL AVENIR POUR LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES?

QUEL AVENIR POUR LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES? QUEL AVENIR POUR LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES? Table ronde animée par Oliver Wyman X. Ruaux 21 OCTOBRE 2014 Une enquête auprès de 40 dirigeants, représentant près de 15% du marché français Epicerie

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE :

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : DECRYPTAGE ET TEMOIGNAGE Le coaching en entreprise est souvent source de questionnement sur différents aspects : quelles populations concernées? Dans

Plus en détail

«Pratiques de Gestion de la Valeur Humaine» Une enquête menée en septembre 2009 auprès de 400 personnes. Taux de réponse de 20 % www.qameha.

«Pratiques de Gestion de la Valeur Humaine» Une enquête menée en septembre 2009 auprès de 400 personnes. Taux de réponse de 20 % www.qameha. «Pratiques de Gestion de la Valeur Humaine» Une enquête menée en septembre 2009 auprès de 400 personnes. Taux de réponse de 20 % www.qameha.com Objectifs de l enquête Le DRH, acteur de la performance de

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail