Contexte Point de départ/analyse de besoins des

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contexte Point de départ/analyse de besoins des"

Transcription

1 Diversité linguistique et culturelle à l'école primaire et formation professionnelle : regards croisés entre expériences des praticiens et recherches scientifiques Journéed étude, Universitéde Franche-Comté 29 Janvier, 2014 Latisha Mary Université de Lorraine ESPE de Lorraine ATILF (CNRS), UMR 7118 Équipe Didactique des Langues et Sociolinguistique (CRAPEL)

2 Plan Contexte Point de départ/analyse de besoins des enseignants stagiaires Contenus et mise en œuvre de la formation Évaluation/Retour des étudiants Conclusion et suite de la formation

3 Le projet Européen TESSLA Teacher education for the support of second language acquisition. Équipe franco-écossaise (IUFM d Alsace/ Edinburgh University). Elaboration, expérimentation et évaluation d une formation initiale pour les professeurs-stagiaires du premier degré.

4 Constats Une diversité culturelle et linguistique en classe pour laquelle les enseignants stagiaires ne sont que peu ou pas du tout préparés. (Cajkler& Hall, 2012; Murakami, 2008; Wiley, 2008 ) Des représentations erronées des futurs professeurs des écoles sur des questions liées à la culture et à l identiteainsi qu au bilinguisme (Cajkler& Hall, 2012; Varro, 2003) Un manque de formation professionnelle autour des questions de la diversité linguistique et culturelle et les politiques linguistiques (Jokikokko, 2005)

5 Objectifs du projet Faire réfléchirles enseignants stagiairesdu premier degré, à la problématique du plurilinguisme à l école primaire et à l acquisition d une langue seconde (le français) Les sensibiliser aux besoins de leurs élèves de cultures et de langues diverses Faire émerger des stratégies et des pratiques en classe qui soutiendraient tous les élèves dans leurs apprentissages soutenir l acquisition d une langue seconde promouvoir l enrichissement et le respect mutuels entre élèves de cultures différentes.

6 Contexte et outils de recherche IUFM d Alsace, Colmar, France, N=64 Enseignants stagiaires PE2 Questionnaire contenant 15 items distribué avant la formation Compte-rendus des groupes de travail Présentations des groupes filmées Questionnaire identique au premier distribué en fin de formation Fiches d évaluation, commentaires/réactions sur les contenus de la formation

7 Contenus 24h (8 x3h) 1. Introduction : participants, formatrice, méthodologie, la démarche ARP, contenus, évaluation 2. La diversité linguistique et culturelle 3. L acquisition de la/les langue(s) première(s), la/les langue(s) seconde(s) et l apprentissage d une/des langue(s) étrangère(s) 4. Le bilinguisme 5. Un enseignement sensible aux besoins langagiers des élèves 6. L identité et les relations avec les familles des élèves 7. La politique linguistique : documents officiels, terminologie, portfolios, le contexte national et européen. Préparation des exposés. 8. Présentations par groupes des solutions au problème posé. Discussion. Evaluation formative par tous les participants. Evaluation du module.

8 Les besoins exprimés par les stagiaires «Comment donner le goût des langues aux élèves?» «Comment faire avec un primo-arrivant?» «Comment gérer l'hétérogénéité au niveau des langues?» «Comment prendre en compte en tant que professeur des écoles, la multiculturalité des enfants d origine étrangère (notamment en ZEP)?» (Le groupe Les Schneki)

9 Les besoins exprimés par les stagiaires «Comment tenir compte de toute cette diversité dans son enseignement, comment s adapter aux nouveaux venus, tout en ne pénalisant pas le reste du groupe classe? Comment instaurer un climat propice aux apprentissages de la nouvelle langue (enjeux psychologiques : les nouveaux doivent se construire une nouvelle vie dans un nouveau pays, loin de leurs camarades ), c est-à-dire comment faire en sorte que ces enfants soient bien dans leur peau dans ce nouveau pays?» (Le groupe Les Taupes glasses)

10 Question initiale En tant qu enseignant, si un enfant parle à la maison une langue autre que le français, quels conseils donneriez-vous aux parents? La plupart des stagiaires maintenaient que la L1 de la famille devait toujours être utilisée à la maison, Mais ils craignaient que le français, la langue de l école, puisse être marginalisée par la L1 de l enfant.

11 Réponses des stagiaires «Je leur dirai de parler autant cette langue que le français. Mais surtout que s ils peuvent parler français, je leur conseillerai vivement de le faire (langue nationale).» (stagiaire A12) «d apprendre le français s ils ne le parlent pas. Au delà des enjeux scolaires pour l enfant cela peut faciliter leur insertion socio-professionnelle dans le pays d accueil. - s ils le parlent, même un peu, de s efforcer à parler français à la maison avec l enfant, assez souvent pour que le français ne soit pas que la langue de l école, mais une seconde langue.» (stagiaire A21)

12 Réponses des stagiaires «Je demanderais aux parents de continuer si l élève n a pas de difficultés en classe. Si il en a, alors je conseillerais aux parents de parler à l enfant de temps à autre français. Par exemple, le père lui parle dans sa langue maternelle, la mère en français.» (stagiaire A13) «Conseil: parler le svt possible en français, regarder des émissions françaises à la télévision» (stagiaire A16)

13 Réponses des stagiaires «Tout dépend si l enfant a des difficultés avec le français et si les parents peuvent parler une autre langue que celle de leur culture d origine. Certains parents ne parlent pas le français. Parler plusieurs langues peut être un atout incontestable!» (stagiaire L4)

14 ARP (Apprentissage par Résolution de Problèmes) Formateur a un rôle de facilitateur: contenus dispensés par le formateur, les stagiaires réfléchissent aux concepts, se familiarisent avec les supports et débattent du problème en groupe. L apprentissage coopératif: des expériences et des points de vue variés alimentent les discussions. Les stagiaires modifient et reviennent sur leurs représentations, leurs expériences et leurs savoirs - processus dynamique. L apprentissage multimodal: simulation, discussion, lecture, vidéo Plus efficace (Gellevij et al., 2002; Jewitt et al., 2000; 2001; Sternberg et al., 1998) Le problème revisité: Les stagiaires prennent des notes (compterendu), reviennent sur le problème lors de chaque séance, à la lumière des nouveaux savoirs acquis.

15 Situation problème Mme Martin a en charge une classe d enfants de 7 ans. La langue que certains de ses élèves parlent à la maison (leur langue maternelle) est différente de la langue de l école. Mme Martin se sent très concernée par le fait que ces élèves ne progressent pas au même rythme que ceux qui sont locuteurs natifs de la langue de l école. Certains ne participent pas aux activités d apprentissage. Les élèves français/francophones de la classe sont en train de perdre patience face aux tentatives de communication de ces enfants. Mme Martin aimerait vraiment aider davantage les élèves dont le français n est pas la langue maternelle. Elle aimerait également aider la classe dans son ensemble à être plus accueillante. Elle discute avec vous de ce qu elle pourrait faire pour atteindre ces objectifs.

16 «Ce que nous avons appris» «Nous avons découvert que le fait d être des monolingues faisait de nous une exception culturelle dans le monde où beaucoup de personnes parlent une langue maternelle et une langue officielle. Nous avons également appris qu il existait une très grande diversité de langues dans le monde mais que cette diversité était contestée selon le statut attribué par les pays dans lesquels elles sont pratiquées car certaines ne sont alors que considérées comme des dialectes.» Compte-rendu établi à l issue de la 2e séance par le groupe Les Schneki

17 «Ce que nous avons appris» «De plus nous pensons que ce cours nous a permis de «désacraliser» la complexité d aborder les langues en classe. En effet, toute cette richesse peut paraître pour l enseignant une montagne insurmontable tellement les chemins pour la parcourir sont nombreux, éloignés ou très durs à aborder, et qu il risque de perdre de vue le sommet (l objectif) qu il s était fixé. Donc, la mise en situation que vous nous avez proposée par l inducteur des couleurs, des fleurs puis du jardin nous parait être un bon point d ancrage de cette approche de la diversité culturelle d un groupe classe.» Le groupe Les Schneki

18 «Ce que nous avons appris» «des idées pour intégrer, accueillir les nouveaux arrivants à travers la contextualisation, de tutorat, des activités de coopération, valorisation des familles» (Stagiaire A16) «L importance de valoriser la langue maternelle de chaque enfant et d encourager sa pratique dans la famille je pensais qu il fallait uniquement parler la langue nationale enseignée à l école pour ne pas parasiter les apprentissages.» (Stagiaire L4)

19 L apprentissage par résolution de problèmes (ARP) ARP a aidé les enseignants stagiaires à s engager dans un processus de réflexion ce qui leur a permis de dégager des stratégies et pratiques de classe [ARP] permet de se poser des questions, de réfléchir à plusieurs, d échanger et ainsi d apprendre de ses pairs en étant confronté à une situation problème que l on doit résoudre. (Stagiaire L9, Q4 évaluation du cours)

20 L apprentissage par résolution de problèmes (ARP) Le travail de groupe «À travers un travail de groupe pertinent lors duquel chacun a pu apporter une pièce à l édifice, nous avons construit quelques idées quant à la gestion, dans un cas éventuel d arrivée de primo-arrivant, des différences de langages et par conséquent, à l intégration de l élève différent, tant scolairement que socialement. Des situations concrètes ont pu être créées et discutées au sein de notre groupe, pour pallier à nos difficultés et envisager un tel cas de manière plus assurée.»

21 Réponses au questionnaire final Q.6) En tant qu enseignant, si un enfant parle à la maison une langue autre que le français, quels conseils donneriezvous aux parents? Il faut entretenir la langue étrangère (maternelle) parlée à la maison pour l enrichissement de l enfant mais aussi pour pouvoir mieux apprendre la langue de l école (français). Il faut déjà savoir s exprimer correctement dans sa langue maternelle pour pouvoir apprendre une autre langue.

22 Questionnaire Final: Q.6) En tant qu enseignant, si un enfant parle à la maison une langue autre que le français, quels conseils donneriez-vous aux parents? «- de continuer - ou si c est possible, un parent lui parle dans sa langue d origine et l autre en français.» (Stagiaire A13) «Ils doivent favoriser l expression de l enfant dans cette autre langue car cela est favorable à son développement.» (Stagiaire A16)

23 Questionnaire Final: Q.6) En tant qu enseignant, si un enfant parle à la maison une langue autre que le français, quels conseils donneriezvous aux parents? «de conserver cette langue! Car elle véhicule de nombreuses choses et fait partie de caractéristiques identitaires de l enfant et véhicule aussi tout du côté affectif. De favoriser l apprentissage du français pour que l enfant ne perde pas ses acquis scolaires car il est indispensable de parler la langue du pays d accueil pour une insertion socioprofessionnelle optimale. Mais les 2 langues sont au même niveau, il n y en a pas 1 de + importante que l autre.» (Stagiaire A21)

24 Questionnaire Finale: «J ai changé d avis pour le fait d encourager la pratique de la langue maternelle. Je ne savais pas que c était important, je pensais même que c était une mauvaise idée. Maintenant, dans ma pratique d enseignante je vais encourager les enfants à parler dans leur langue d origine.» (Stagiaire A16) «Il faut entretenir la langue étrangère (maternelle) parlée à la maison pour l enrichissement de l enfant, mais aussi pour pouvoir mieux apprendre la langue de l école (français). Il faut déjà savoir s exprimer correctement dans sa langue maternelle pour pouvoir apprendre une autre langue.» (Stagiaire L4)

25 Conclusions Développer la prise de conscience de l importance de la diversité linguistique et culturelle dans le monde Approfondir la compréhension du fonctionnement du langage et de l acquisition des langues. S ouvrir à la diversité linguistique pour dépasser une vision eurocentrique des langues en tant que disciplines scolaires ou synonyme de valeur économique. Explorer différentes façons de soutenir le plurilinguisme. Apprécier la diversité des situations et des expériences d apprentissage auxquelles les apprenants sont exposés en contexte hors scolaire.

26 Suite de la formation et perspectives Trouvez ou créer des espaces de parole et d échange Séminaires de mémoire, cours de langue, cours de didactique, formation continue, formation de formateurs Faire des ponts, décloisonner notre enseignement, travailler en collaboration avec des collègues venant de différentes disciplines.

27 Références Aronson, Keith R.; Venable, Rhonda; Sieveking, Nicholas & Miller, Bonnie (2005). Teaching intercultural awareness to first year medical students via experiential exercises. Intercultural Education, 16 (1), Cajkler, W. and Hall, B. (2012) Multilingual primary classrooms: an investigation of first year teachers learning and responsive teaching. European Journal of Teacher Education 35 (2), Gellevij, M., Meij, H. & Jong, T. (2002). Multimodal versus unimodal instruction in a complex learning context. Journal of Experimental Education, 70, Jewitt, C.; Kress, G. & Ogborn, J. et al (2000). Teaching and learning : beyond language, Teaching Education, 11, Jewitt, C.; Kres G. & Ogborn, J. (2001). Exploring learning through visual, actional and linguistic communication : the multimodal environment of a science classroom. Educational Review, 53, 5-8. Hancock, A., Hermeling, S., Landon, J. & Young, A. (eds.) (2006). Building on LanguageDiversity with Young Children: Teacher Education for the Support of Second Language Acquisition. Münster-Hamburg-Berlin-Wien-London, LIT Verlag. Mary, L. & Young, A. (2010). Preparing Teachers for the multilingual classroom: Nurturing reflective, critical awareness, in Ehrhart, S., Hélot, C. & LeNevez, A. (dir.), Plurilinguisme et formation des enseignants: Une approche critique/plurilingualism and Teacher Education: a critical approach, Frankfurt, Peter Lang. Murakami, C. (2008) Everybody is Just Fumbling Along : An Investigation of Views Regarding EAL Training and Support Provisions in a Rural Area. Language and Education 22: 4, Young, A. & Mary, L. (2010). Uneformation des professeurs des écoles en phase avec le 21e siècle, danscadet, L., Goes, J., Mangiante, J.M. (dir.), Langue et Intégration : Dimensions institutionnelle, socio-professionnelleet universitaire, Bruxelles, Peter Lang. Young, A. & Mary, L. (2008). Comment former les professeurs stagiaires pour une meilleure prise en compte de la diversité linguistiqueet culturelle à l école?. Le Françaisaujourd hui. N 164, Association française des enseignantsde français, Armand Colin, Paris. (pp ) Wiley, T., G. (2008) Language Policy and Teacher Education, in May, S. & Hornberger, N. H. (eds.) Encyclopedia of Language and Education, Volume 1: Language Policy and Political Issues in Education. New York: Springer,

Éveil au Langage et. Ouverture à la Diversité Linguistique. La fleur des langues

Éveil au Langage et. Ouverture à la Diversité Linguistique. La fleur des langues Éveil au Langage et Ouverture à la Diversité Linguistique La fleur des langues MODULE La fleur des langues, 11 pages ÉLODiL Mai 2006 Résumé de la situation d apprentissage et d évaluation : Au cours de

Plus en détail

Co-construire l éducation des migrants/ Collaborative Community Approach to Migrant Education

Co-construire l éducation des migrants/ Collaborative Community Approach to Migrant Education European Centre for Modern Languages Centre européen pour les langues vivantes! Co-construire l éducation des migrants/ Collaborative Community Approach to Migrant Education http://www.ecml.at/i3/tabid/948/language/fr-fr/default.aspx

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES Introduction sur la formation Depuis 2005, le master DiFLES propose une formation approfondie dans le domaine

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

BASI Programme d études (50 crédits ECTS) Langue et littérature anglaises. Plan d études / Février 2015

BASI Programme d études (50 crédits ECTS) Langue et littérature anglaises. Plan d études / Février 2015 Université de Fribourg Faculté des Lettres Département des langues et littératures Domaine Anglais en collaboration avec le Domaine du Plurilinguisme et didactique des langues étrangères BASI Programme

Plus en détail

L expérimentation du Tandem-Tutoré dans le cours de langue de Regio Chimica

L expérimentation du Tandem-Tutoré dans le cours de langue de Regio Chimica Apprentissage des langues par tandem-tutoré à l UHA Andreas Gröger Coordinateur du Pôle Langues T. : 03 89 33 61 32 andreas.groeger@uha.fr Sommaire 1. Origines de la pédagogie Tandem...1 2. Introduction

Plus en détail

Mission de pédagogie universitaire Université Saint-Joseph Glossaire 1

Mission de pédagogie universitaire Université Saint-Joseph Glossaire 1 glossaire Les définitions succinctes, présentées dans ce glossaire, sont, en grande partie, tirées des chapitres du Manuel. Elles sont en harmonie avec les références relatives au Processus de Bologne.

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

Compte-rendu de lecture

Compte-rendu de lecture ISSN 1929-7734 Compte-rendu de lecture Hélot, Christine (2007). Du bilinguisme en famille au plurilinguisme à l école. Paris, France : L Harmattan, 287 p. Amel Bellouche Stagiaire postdoctorale dans l

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Enseigner l éveil à la diversité linguistique à l Ecole Maternelle Enjeux, Actions, Supports possibles, Bibliographie

Enseigner l éveil à la diversité linguistique à l Ecole Maternelle Enjeux, Actions, Supports possibles, Bibliographie Enseigner l éveil à la diversité linguistique à l Ecole Maternelle Enjeux, Actions, Supports possibles, Bibliographie D LE DREAU CPD Langues Vivantes AVRIL 2015 Les objectifs définis par les programmes

Plus en détail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Présentation en soutien au webinaire réalisé dans le cadre de la Semaine québécoise des adultes en formation

Plus en détail

Le séminaire de français de Chicago # 6

Le séminaire de français de Chicago # 6 Alliance Française de Chicago Consulat général de France à Chicago Service culturel Le séminaire de français de Chicago # 6 Enrichir son sac à malices : pistes pour mieux exploiter le jeu à l ère actionnelle

Plus en détail

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues REAL2 143504-LLP-1-2008-1-FR-KA2-KA2NW 2010/06/06 Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues Motiver à apprendre et apprendre à motiver Cracovie, Pologne, 18 21 septembre

Plus en détail

Maîtrise des savoirs disciplinaires et didactiques, pratique et expertise des apprentissages Séquences d apprentissage et évaluation

Maîtrise des savoirs disciplinaires et didactiques, pratique et expertise des apprentissages Séquences d apprentissage et évaluation Master MEEF 2 e degré Langues Anglais (M2) 2014-2015 ECTS/ COEF UE Intitulé de l'ue 1 UE 3-1 Initiation recherche (20h par langue) 10 UE 3-2 Maîtrise des savoirs disciplinaires et didactiques, pratique

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée Pédagogie inversée 35 Pédagogie inversée 36 Pédagogie inversée «Le numérique nous recentre sur les apprentissages.» Ces derniers temps, on voit (re)fleurir la pédagogie inversée ou Flip Classroom, une

Plus en détail

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Offre de formation 201-2014 La Mention MEEF Enseignement dans le 1 er degré comprend parcours : Enseignement polyvalent Enseignement bilingue français-allemand

Plus en détail

SINGA LANGUES et culture

SINGA LANGUES et culture SINGA LANGUES et culture SINGA souhaite valoriser la dimension vivante de la langue française et éveiller la curiosité des apprenants. La plupart des personnes réfugiées a besoin d apprendre le français

Plus en détail

À propos d interaction (2)

À propos d interaction (2) fiche pédagogique FDLM N 379 / EXPLOITATION DES PAGES 26-27 PAR PAOLA BERTOCCHINI ET EDVIGE COSTANZO LES INTERACTIONS EN CLASSE DE LANGUE CONSTI- TUENT UN RÉSEAU COMPLEXE QUI CONCERNE ENSEI- GNANT ET APPRENANTS,

Plus en détail

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch Le projet QualiCarte a été initié par la Conférence suisse de la formation professionnelle en collaboration avec des organisations suisses du monde du travail, et plus particulièrement l Union suisse des

Plus en détail

Apprendre le français en contexte plurilingue

Apprendre le français en contexte plurilingue Apprendre le français en contexte plurilingue Nécessité pour la vie familiale Gladys Andrade Intro LIEN AVEC LE COURS Objectifs pédagogiques v Décrire le contexte plurilingue de deux quartiers v Présenter

Plus en détail

STRATÉGIE DES LANGUES POUR LE DEGRÉ SECONDAIRE II

STRATÉGIE DES LANGUES POUR LE DEGRÉ SECONDAIRE II STRATÉGIE DES LANGUES POUR LE DEGRÉ SECONDAIRE II Stratégie de la CDIP du 24 octobre 2013 pour la coordination à l échelle nationale de l enseignement des langues étrangères dans le degré secondaire II

Plus en détail

Propositions de formations avec l OCCE 07 ANNEE 2015-2016

Propositions de formations avec l OCCE 07 ANNEE 2015-2016 Association départementale OCCE de l'ardèche Bésignoles - Route des mines - 07000 PRIVAS Tel : 04 75 64 05 83 - Courriel : ad07@occe.coop Site Internet : www.occe.coop/ad07 Propositions de formations avec

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

Les études de cas Responsable: Monika Niederhuber, Pauline Bart

Les études de cas Responsable: Monika Niederhuber, Pauline Bart Geographic Information Technology Training Alliance (GITTA) presents: Les études de cas Responsable: Monika Niederhuber, Pauline Bart Table des matières 1. Les études de cas...2 1.1. Définitions et commentaires...

Plus en détail

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs :

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : 2. Qu est-ce qu un projet commun? Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : le projet a un début et une fin et se structure en

Plus en détail

SYLLABUS ISIT. OPTION 1 : Traduction 1. Module 1 : Traduction. Traduction spécialisée vers A. Nombre de crédits. Objectifs généraux :

SYLLABUS ISIT. OPTION 1 : Traduction 1. Module 1 : Traduction. Traduction spécialisée vers A. Nombre de crédits. Objectifs généraux : Traduction spécialisée vers A Module 1 : Traduction 5 ECTS généraux : Acquérir la méthodologie de la traduction de textes techniques dans divers domaines de spécialité : recherche documentaire, élaboration

Plus en détail

par Marianne Tilot (Sous la coordination du comité de lecture du CPCP)

par Marianne Tilot (Sous la coordination du comité de lecture du CPCP) par Marianne Tilot (Sous la coordination du comité de lecture du CPCP) E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles CPCP asbl - décembre 2008 CPCP - Centre Permanent pour la Citoyenneté

Plus en détail

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» 2015 2016 Sommaire : 1. Affectation 2. Principes généraux de la formation L alternance intégrative Formation disciplinaire

Plus en détail

ITALIE INSTITUT FRANÇAIS D ITALIE

ITALIE INSTITUT FRANÇAIS D ITALIE CAVILAM Alliance française Centre d Approches Vivantes des Langues et des Médias 1 Avenue des Célestins BP2678 03206 Vichy Cedex France Tél. : 33 (0)4 70 30 83 83 Fax : 33 (0)4 70 30 83 84 Email : info@cavilam.com

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

Lire, écrire, apprendre la langue dans toutes les disciplines

Lire, écrire, apprendre la langue dans toutes les disciplines MASTER MEF - M1 Séminaire d initiation à la recherche Lire, écrire, apprendre la langue dans toutes les disciplines Responsable : Annie Camenisch IUFM d Alsace - Université de Strasbourg 1 A l école primaire

Plus en détail

Pluralité linguistique et culturelle à l école

Pluralité linguistique et culturelle à l école Année universitaire 2005-2006 Cours 72247 lundi de 16h15 à 17h45 Pluralité linguistique et culturelle à l école Christiane Perregaux Carole-Anne Deschoux Valérie Hutter Christiane Perregaux, Professeure,

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Disciplines "non" linguistiques? La question de la langue dans l'enseignement des disciplines

Disciplines non linguistiques? La question de la langue dans l'enseignement des disciplines Disciplines "non" linguistiques? La question de la langue dans l'enseignement des disciplines Catherine Carras Université Stendhal Grenoble 3 Enseigner le français dans les sections bilingues : spécificités

Plus en détail

L ASTEP Les ressources existantes. Le site : www.astep.fr

L ASTEP Les ressources existantes. Le site : www.astep.fr L ASTEP Les ressources existantes Le site : www.astep.fr 2 Le cadre 61 000 écoles primaires en France 350 000 classes Maternelle : de 3 à 5 ans (cycle 1). Élémentaire : de 6 à 11 ans (cycles 2 et 3). Enseignants

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE

PRESENTATION GENERALE Date Rédacteur Titre 31 Octobre Claude Terosier (Magic Makers), Florent Masseglia (Inria), Camila Canellas (Université de Nantes), Camile Daniel (OpenClassrooms). Présentation de la formation Class'Code

Plus en détail

STAGE ASDIFLE : EXTRAIT de MASTER 2

STAGE ASDIFLE : EXTRAIT de MASTER 2 STAGE ASDIFLE : EXTRAIT de MASTER 2 «Évolution du concept de formation à travers l analyse de Cahiers de l Asdifle» C est dans le cadre d un partenariat entre l Asdifle et l Université Paris VII que j

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

2.3. APRÈS LA FORMATION 2.3.1. FAVORISER LES OPPORTUNITÉS D APPLICATION

2.3. APRÈS LA FORMATION 2.3.1. FAVORISER LES OPPORTUNITÉS D APPLICATION APRÈS LA FORMATION 2.3. APRÈS LA FORMATION Lorsque la formation est terminée, l organisation doit finalement s assurer que l apprenant puisse utiliser de manière concrète les nouveaux apprentissages. Cette

Plus en détail

Document nº 2 La notion d Intercompréhension

Document nº 2 La notion d Intercompréhension Document nº 2 La notion d Intercompréhension (Eu&I Cours de Formation de Formateurs) Maria Filomena Capucho Universidade Católica Portuguesa fcapucho@gmail.com A partir de 1998 avec le Cadre Européen de

Plus en détail

PROFESSIONALIZATION OF LITERACY AND BASIC EDUCATION BASIC MODULES FOR TEACHER TRAINING TRAIN. Module 1: Communication et marketing social

PROFESSIONALIZATION OF LITERACY AND BASIC EDUCATION BASIC MODULES FOR TEACHER TRAINING TRAIN. Module 1: Communication et marketing social PROFESSIONALIZATION OF LITERACY AND BASIC EDUCATION BASIC MODULES FOR TEACHER TRAINING TRAIN Module 1: Communication et marketing social Helen Murphy Waterford Institut of Technology (WIT) Numéro du contract

Plus en détail

LE RAPPORT DE STAGE. Le contenu du rapport de stage

LE RAPPORT DE STAGE. Le contenu du rapport de stage LE RAPPORT DE STAGE Le rapport de stage a pour objet de présenter des faits et des réflexions sur un stage d apprentissage qui, généralement, s est déroulé dans le cadre d un programme de formation professionnelle.

Plus en détail

RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ACTEURS EN GESTION COLLABORATIVE DE L INNOVATION

RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ACTEURS EN GESTION COLLABORATIVE DE L INNOVATION RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ACTEURS EN GESTION COLLABORATIVE DE L INNOVATION 1 CONTEXTE Liens avec d autres initiatives du FIDA: - Projet de développement agricole de Matam (PRODAM), Sénégal - Agrinovia,

Plus en détail

LA FORMATION PRATIQUE : LA PRÉPARATION DES SUPERVISEURS ET DES ENSEIGNANTS ASSOCIÉS À LA FORMATION EN MILIEU DE PRATIQUE

LA FORMATION PRATIQUE : LA PRÉPARATION DES SUPERVISEURS ET DES ENSEIGNANTS ASSOCIÉS À LA FORMATION EN MILIEU DE PRATIQUE LA FORMATION PRATIQUE : LA PRÉPARATION DES SUPERVISEURS ET DES ENSEIGNANTS ASSOCIÉS À LA FORMATION EN MILIEU DE PRATIQUE Résumé des constats et des défis identifiés lors de la journée thématique Présentation

Plus en détail

Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public?

Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public? Master 1 FLE Evolution des courants méthodologiques 2007-2008 Session 2 Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public? Sarah Descombes N étudiant : 20731087

Plus en détail

Didactique des Langues: évolutions et modèles

Didactique des Langues: évolutions et modèles Didactique des Langues: évolutions et modèles Mohammed Melouk Faculté des Sciences de l Education Université Mohammed V-Souissi m.melouk@um5s.ac.ma Plan Introduction L univers de la didactique des langues

Plus en détail

!" JE en didactique LANSAD, Maison des langues, Université de Poitiers, 28 mai 2015

! JE en didactique LANSAD, Maison des langues, Université de Poitiers, 28 mai 2015 Projet de tutorat à distance FLE! Le français en (première) ligne! Poitiers-Evry! Pascale TREVISIOL-OKAMURA Université de Poitiers, FoReLL - EA 3816!" JE en didactique LANSAD, Maison des langues, Université

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique A.F.P. Ateliers de Formation Professionnelle Construire un lien entre théorie et pratique Plan de la présentation 1. Les A.F.P. Une nouveauté dans la réforme de la formation initiale des enseignants 2.

Plus en détail

Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie»

Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie» JOURNEE IFRES 2014 Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie» Les élèves moniteurs, piliers d une méthode pédagogique active

Plus en détail

Master de Sciences Humaines et Sociales. Spécialité : «Éducation et formation» Parcours : Formateurs d enseignants

Master de Sciences Humaines et Sociales. Spécialité : «Éducation et formation» Parcours : Formateurs d enseignants Master de Sciences Humaines et Sociales Spécialité : «Éducation et formation» Parcours : Formateurs d enseignants Organisation et descriptifs des enseignements M2 Année 2011-2012 Trois objectifs majeurs

Plus en détail

Information Formation de Formateurs FEI / DAIC

Information Formation de Formateurs FEI / DAIC Information Formation de Formateurs FEI / DAIC En complément de sa programmation annuelle, le Centre Ressources Illettrisme tient à informer l ensemble des acteurs régionaux de la mise en place d un dispositif

Plus en détail

«Accompagnement du recrutement et de l intégration de personnes en situation de handicap»

«Accompagnement du recrutement et de l intégration de personnes en situation de handicap» : Solutions stratégiques pour l emploi des publics sensibles : Solutions stratégiques pour l emploi des publics sensibles 1 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE FORMATION «Accompagnement du recrutement

Plus en détail

ASSOCIATION DE PROMOTION DU PLURILINGUISME PROGRAMME 2014-2015. Le bilinguisme est un cadeau, pas un fardeau!

ASSOCIATION DE PROMOTION DU PLURILINGUISME PROGRAMME 2014-2015. Le bilinguisme est un cadeau, pas un fardeau! ASSOCIATION DE PROMOTION DU PLURILINGUISME PROGRAMME 2014-2015 Le bilinguisme est un cadeau, pas un fardeau! D Une Langue A L Autre Qui sommes-nous? NOTRE MISSION Favoriser une éducation au plurilinguisme

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Ingénierie pédagogique et de la formation

Ingénierie pédagogique et de la formation UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs Ingénierie pédagogique et de la formation Concevoir, piloter et animer des dispositifs de formation Descriptifs des modules de

Plus en détail

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français.

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Projet de recherche Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Réalisé lors du stage de formation au CIEP, Sèvres du 22 avril au 2 mai 2014 Par Roopa

Plus en détail

ETUDICA Primaire Collège Lycée Supérieur Adultes

ETUDICA Primaire Collège Lycée Supérieur Adultes Primaire Collège Lycée Supérieur Adultes QUI SOMMES NOUS? Bénéficiant d une double expérience d enseignement, l équipe pédagogique d ETUDICA, composée d une responsable pédagogique, et de professeurs qualifiés,

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

GRAF Groupe de Recherche Action Formation Des outils de formation Co-construits

GRAF Groupe de Recherche Action Formation Des outils de formation Co-construits GRAF Groupe de Recherche Action Formation Des outils de formation Co-construits AEFTI I. Fiche technique Domaine : Thème(s) abordé(s) Public visé Objectifs poursuivis Méthode(s) mise(s) en œuvre Co-construction

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 1. INTRODUCTION L OFS, en vertu de sa propre vocation, doit veiller à partager sa propre expérience de vie évangélique avec les jeunes qui se sentent attirés

Plus en détail

OUTIL D AIDE A l ELABORATION D UNE FORMATION PEDAGOGIQUE

OUTIL D AIDE A l ELABORATION D UNE FORMATION PEDAGOGIQUE OUTIL D AIDE A l ELABORATION D UNE FORMATION PEDAGOGIQUE Construire une formation pédagogique c est : Considérer L origine. Le public ciblé La forme Les objectifs Le rôle du formateur L andragogie Choisir

Plus en détail

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education CENTRES REGIONAUX DES METIERS DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education Unité Centrale de la Formation des Cadres Juillet 2012 Introduction

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

APPRENDRE DES LANGUES ETRANGERES : QUELLES LANGUES ET POUR QUOI FAIRE?

APPRENDRE DES LANGUES ETRANGERES : QUELLES LANGUES ET POUR QUOI FAIRE? APPRENDRE DES LANGUES ETRANGERES : QUELLES LANGUES ET POUR QUOI FAIRE? Conférence du vendredi 29 mars 2002 à Paris. Les intervenants sont : Georges LUDI, Directeur de l Institut des Langues et Littératures

Plus en détail

L intégration scolaire des jeunes réfugiés. Granby se mobilise ----- Présentation des capsules vidéo

L intégration scolaire des jeunes réfugiés. Granby se mobilise ----- Présentation des capsules vidéo L intégration scolaire des jeunes réfugiés Granby se mobilise ----- Présentation des capsules vidéo Ce film est composé de 7 capsules vidéo qui donnent la parole à deux jeunes réfugiés et à cinq intervenants

Plus en détail

L ORIENTATION AU LYCéE

L ORIENTATION AU LYCéE L ORIENTATION AU LYCéE L orientation, construite, progressive est au cœur de la rénovation des voies générale, technologique et professionnelle. Ce document a vocation à aider les équipes dans les établissements

Plus en détail

L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE. Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO)

L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE. Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO) L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE 1 Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO) 1 Évaluation de l oral : éléments à considérer Facilités

Plus en détail

Formations Analyse Transactionnelle et développement durable

Formations Analyse Transactionnelle et développement durable MBResilience 17, rue des Suisses 75014 PARIS tel : 06 81 79 73 89 mél : manuel.beguier@mbresilience.com SIRET : 524034188000028 N formation : 11754896375 Formations Manuel BEGUIER, formateur Ingénieur

Plus en détail

Plan d études Français Langue Étrangère (FLE) Bachelor Domaine II (BA-LET 60 ECTS)

Plan d études Français Langue Étrangère (FLE) Bachelor Domaine II (BA-LET 60 ECTS) Domaine d études Plurilinguisme et didactique des langues étrangères www.unifr.ch/pluriling Bachelor of Arts en langues et littératures Plan d études Français Langue Étrangère (FLE) Bachelor Domaine II

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod.

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013 Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. Des élèves qui sont «contre l école». Elle leur est un appui. Tout en ayant des capacités de

Plus en détail

Préparer la classe outils méthodologiques

Préparer la classe outils méthodologiques Préparer la classe outils méthodologiques Formation du 19 novembre 2008 Dijon CRDP Enseigner. Concevoir. Anticiper. Planifier. Ce qui implique : Des choix philosophiques Des obligations institutionnelles

Plus en détail

Réflexions sur la formation de l enseignant l en LANSAD

Réflexions sur la formation de l enseignant l en LANSAD Réflexions sur la formation de l enseignant l en LANSAD Plan de l exposé 1. La formation de l enseignant en langue étrangère en Europe et en France. 2. L enseignement des langues à l Université. 3. L enseignement

Plus en détail

Laurent Puren est Maître de conférences en didactique du FLE/S à l Université de La

Laurent Puren est Maître de conférences en didactique du FLE/S à l Université de La Christian Ollivier est Maître de conférences en didactique du FLE/S à l Université de La Réunion et membre du laboratoire Langues, textes et Communication dans les espaces créolophones et francophones

Plus en détail

LES DORIDES 1 rue Eugène VARLIN 44000 Nantes arrêt GARE MARITIME

LES DORIDES 1 rue Eugène VARLIN 44000 Nantes arrêt GARE MARITIME Apprendre à mieux travailler avec la diversité des personnalités pour de meilleures compétences dans les relations professionnelles, plus efficaces et collaboratives. Contexte : D un côté, nous sommes

Plus en détail

Synthèse programme PS / Enseignement

Synthèse programme PS / Enseignement Synthèse programme PS / Enseignement L école reste un des principaux leviers pour assurer le bien-être des citoyens. Elle doit permettre de développer des compétences qui permettront à chacun de s épanouir

Plus en détail

Le Mobile Learning en action

Le Mobile Learning en action Le Mobile Learning en action Journée SWISSMEM 2015 30 janvier 2015 Léonard Ecuyer Head Suisse Romande CYP smart education Rue du Simplon 6 1006 Lausanne +41 21 612 61 80 www.cyp.ch @cyponair_fr 1 Contenu

Plus en détail

Sources: séminaire des professeurs L Oréal / www.foad-spirit.net/ images Google. Mlle Sousa Rolo Marlène

Sources: séminaire des professeurs L Oréal / www.foad-spirit.net/ images Google. Mlle Sousa Rolo Marlène Sources: séminaire des professeurs L Oréal / www.foad-spirit.net/ images Google Passif Portable Incompréhension Mettre en place des situations professionnelles Fixer des objectifs de départ et les atteindre

Plus en détail

l atelier collectif : une nouvelle approche de la sante sexuelle des PVVIH

l atelier collectif : une nouvelle approche de la sante sexuelle des PVVIH l atelier collectif : une nouvelle approche de la sante sexuelle des PVVIH Mercredi 7 Octobre 2015 NANTES JF. Souchon, M. Laprevotte, N. Edeb, A. Simon, O Benveniste Département de Médecine Interne Pôle

Plus en détail

LISTE DES CITATIONS SUR LA COMMUNICATION ORALE

LISTE DES CITATIONS SUR LA COMMUNICATION ORALE LISTE DES CITATIONS SUR LA COMMUNICATION ORALE 1. Choisir un point de vue sur le langage ne suffit pas pour tenir un discours didactique sur l oral; pour passer de l analyse de l oral à son enseignement,

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL PROGRAMME D ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE ET ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ANALYSE RÉFLEXIVE

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL PROGRAMME D ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE ET ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ANALYSE RÉFLEXIVE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL PROGRAMME D ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE ET ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ANALYSE RÉFLEXIVE Travail remis à JEAN-CLAUDE LESSARD Dans le cadre du cours FPM1550-33 Sensibilisation à la réalité

Plus en détail

DESROSIERS, Pauline (7123) MALO, Annie Démarche de réflexion partagée entre formateurs de terrain et stagiaires 1

DESROSIERS, Pauline (7123) MALO, Annie Démarche de réflexion partagée entre formateurs de terrain et stagiaires 1 DESROSIERS, Pauline (7123) MALO, Annie Démarche de réflexion partagée entre formateurs de terrain et stagiaires 1 Au Québec, les programmes de formation des enseignants accordent une large place à la formation

Plus en détail

L ambition numérique de l ESPE de Bretagne

L ambition numérique de l ESPE de Bretagne + L ambition numérique de l ESPE de Bretagne Séminaire Montpellier 2 et 3 juillet 2013 + Le cadre général 2 Cadre de la refondation de l école, du Numérique à l école, du numérique à l Université, Apporter

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

Quʼest-ce que la pédagogie bilingue?

Quʼest-ce que la pédagogie bilingue? Quʼest-ce que la pédagogie bilingue? De lʼimportance de lʼarticulation entre lʼenseignement de la LSF et celui de la langue française au sein des classes en LSF Jeudi 18 Novembre 2010 Colloque de lʼafl

Plus en détail

Le mémoire en master 2 MEEF

Le mémoire en master 2 MEEF 2014-2015 Le mémoire en master 2 MEEF Métiers de l'enseignement, de l'education et de la Formation 1 Ce document de cadrage est destiné aux étudiants et aux équipes enseignantes mais il peut comporter

Plus en détail

Nos Solutions de Formation à Distance

Nos Solutions de Formation à Distance Nos Solutions de Formation à Distance Easy Access English vous offre un accompagnement personnalisé, avec un formateur anglophone attitré pour assurer votre suivi, vous guider, vous motiver tout au long

Plus en détail

d été 2014 Parcours diplômant DAMOCE Modules à la carte du Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France Du 30 juin au 18 juillet 2014

d été 2014 Parcours diplômant DAMOCE Modules à la carte du Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France Du 30 juin au 18 juillet 2014 Université d été 2014 du Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France Paris Du 30 juin au 18 juillet 2014 Professionnels du français langue étrangère - Enseignants - Managers ou futurs managers

Plus en détail

Certification complémentaire Mention français langue seconde. Rapport du jury Session 2014

Certification complémentaire Mention français langue seconde. Rapport du jury Session 2014 Certification complémentaire Mention français langue seconde Rapport du jury Session 2014 Texte de référence Note de service n 2004-175 du 19-10-2004 relative à l attribution aux personnels enseignants

Plus en détail

Formation Enseigner et apprendre avec le document audiovisuel

Formation Enseigner et apprendre avec le document audiovisuel «Enseigner et apprendre avec un document audiovisuel afin de perfectionner les compétences communicatives.» I. Présentation générale Descriptif de formation 18 au 22 août 2014 CREFECO - Pour les enseignants

Plus en détail

Présentation de la formation aux Métiers de l Enseignement et de la Formation ESPE Lille Nord de France

Présentation de la formation aux Métiers de l Enseignement et de la Formation ESPE Lille Nord de France École Supérieure du Professorat et de l Éducation Lille Nord de France Présentation de la formation aux Métiers de l Enseignement et de la Formation ESPE Lille Nord de France DU entrée directement dans

Plus en détail

PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation

PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation Centre Hospitalier d Argenteuil (95) F. Lémann, PH-coordonnateur de la gestion des risques associés aux soins Co-facilitateur

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail