SGEN-CFDT QUESTIONNAIRE STAGIAIRES 2nd DEGRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SGEN-CFDT QUESTIONNAIRE STAGIAIRES 2nd DEGRE"

Transcription

1 autres SVT lettres histoire Arts plastiques CPE Espagnol disc. Indus Histoire Géographie Physique chimie EPS mathématiques Lettres Modernes Anglais SGEN-CFDT QUESTIONNAIRE STAGIAIRES 2nd DEGRE LA RÉPONSE À UNE ATTENTE? Près d une centaine de réponses enregistrées aux questionnaires proposés en ligne ou sur papier, plus d une quarantaine de pages de réponses personnalisées aux seules questions ouvertes, l enquête lancée dans l académie dès décembre auprès des collègues stagiaires du second degré semble bien avoir été considérée comme répondant à une attente individuelle et collective. Les réponses sont globalement très convergentes. À les lire apparaît un discours collectif très cohérent. L analyse que nous proposons est d abord une mise en forme des principaux points qui ont fait l objet de réflexions des différents participants. Autant que possible, elle s appuie sur la citation des réponses elles-mêmes, en reprenant l ordre proposé pour le questionnement : accueil institutionnel, formation IUFM, pratique en établissement, certification, avis sur l entrée dans le métier et revendications. 1- Votre âge moins de à 30 ans 31 à 35 ans 36 à 40 ans plus de 41 ans Votre discipline 25 Parmi les «autres» : allemand 1 lettres classiques 1 sciences physiques 1 Education musicale 1 documentaliste 1 esthétiquecosmétique BIOLOGIE 1 biotechnologies 1 1 -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 1

2 ème trimestre 2010 NSPP Aout er trimestre 2010 Septembre 2010 Juillet n'a pas été informé presse 3 -Type d'établissement dans lequel vous enseignez : LP 11% Lycée 42% Collège 47% 4 - Avez-vous une expérience préalable de l enseignement? 52% 48% 5 - Quand avez-vous été informé des nouvelles conditions d entrée dans le métier, sans alternance importante avec l IUFM? Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 2

3 NSPP autres BO fac syndicat presse réunion rentrée collègues recherche Internet IUFM 6 - Comment en avez-vous été informé? A quelle date avez-vous été informé de votre lieu d'affectation? En Juillet Le 20 AOUT 27 Après LE Après LE En septembre Ce lieu d affectation vous a-t-il posé a priori des difficultés? oui 49% non 51% -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 3

4 9 - Était-ce pour vous une occasion d inquiétude(s) oui; 29% non; 71% 10 -Avez -vous bénéficié d un accueil administratif de l IUFM? NSPP : 2% 36% 62% 11 - Avez-vous bénéficié d un accueil du rectorat en début d année? NSPP : 2% 18% 80% -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 4

5 12 -Qu en avez-vous pensé? Avez-vous eu des attentes non satisfaites? Comme le mentionne l une des remarques, les guillemets s imposent pour le mot «accueil». Aucune réponse pour défendre l intervention ( discours fleuve mais tissu d imprécisions ) du recteur à la veille de la rentrée, jugée bien des fois comme inutile : discours d autocongratulation, d autogratification, blabla de vendeur de la réforme, on a été assommé de chiffres, ironie sur certains propos tenus en substance : vos conditions sont très bonnes, bien meilleures que celles des stagiaires de l an dernier, vous avez la chance d expérimenter cette nouvelle réforme! Ce qui revient de manière systématique, c est le sentiment d une grosse perte de temps, d un grand décalage avec la situation vécue, de l absence de réponses aux questions pratiques ( présence ou non d un tuteur, préparation à affronter la réalité des classes, aucun souci des conditions de travail ), d un grand flou concernant la notation, la formation en général, le c2i, le taux de titularisation pour l année ou la validation finale, alors qu un long exposé fut consacré à parler de la formation des M1 et à vanter les bienfaits du Master 2 auquel nous n avons pas droit, puisque nous sommes une «année de transition»! Alors que, par ailleurs, le discours, comme les brochures, conseils, courriers étaient à l unique destination des enseignants, et qu il ne fut jamais fait mention des autres personnels (documentalistes, CPE, ) malgré leur présence dans la salle. Temps d information inaliénable et non pas d interaction, cette matinée du 30 août a donc surtout été l occasion de ressentir un très important décalage des propos tenus avec la situation puisque les attentes exprimées tournaient d abord autour du besoin d être rassuré, et qu aucune aide concrète n a été apportée face aux inquiétudes de début d année. Le sentiment d abandon et de non prise en compte des difficultés prédomine : rien de personnalisé et de «rassurant», je me suis sentie lancée dans la fosse aux lions sans aucune réponse à mes questions À cela s ajoute l imprécision sur la durée de la formation IUFM du vendredi annoncée jusqu à la fin février, bien rallongée depuis. Seul le temps avec les IPR a été mentionné, dans certaines disciplines, comme utile, mais beaucoup trop court Un contact avec les collègues débutants comme vous a-t-il été organisé? (échanges verbaux mais également adresses de messagerie, ) -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 5

6 NSPP : 1% 40% 59% 14 - Avez-vous eu le sentiment d'être bien pris en charge à votre arrivée dans l'établissement? pas bien accueilli 21% bien accueilli 79% 15 - Avez-vous bénéficié immédiatement d un tuteur? autres Non, tjrs pas 1 2 après + d'un mois 7 Non 34 Oui Votre emploi du temps était-il satisfaisant? -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 6

7 NSPP : 1% 28% 71% 17 - Existe-t-il des plages horaires suffisantes pour des contacts avec votre tuteur? NSPP : 29% En classe : 20% En dehors de la classe : 51% 18 - Vous êtes amené à travailler sur combien de classes? plus de 8 cl.(cpe-doc-bio) 5 classes 4 classes 6 classes 3 classes 2 classes 7 classes Vous êtes amené à travailler sur combien de niveaux? -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 7

8 3 niveaux 2 niveaux 4 niveaux 1 niveau tous 6 niveaux 5 niveaux Combien d'heures hebdomadaires consacrez vous à la préparation de vos cours? Si d aucuns affirment je ne compte pas, je n essaie pas de chiffrer, ça me déprimerait trop! d autres répondent entre 4 et 10 heures selon les difficultés fourchette basse ou C est difficile à estimer : heures, en fait je ne fais plus que ça!, heures j ai suspendu cette année ma vie privée fourchette haute. De fait, on retrouve dans ce chiffrage les disparités, ici exagérées, qui existent selon les disciplines (et les fonctions : même les CPE peuvent être amenés à emporter du travail à la maison) et les pratiques enseignantes des collègues en poste depuis longtemps. Une moyenne rapide tourne cependant autour de 25 heures hebdomadaires. Heureusement, un collègue expérimenté indique qu il n y consacre plus le même nombre d heures qu à ses débuts. Pour tous, c est beaucoup trop en effet, et la formation du vendredi vient encore alourdir la barque au point qu un collègue peut indiquer qu avec la vie familiale à m occuper, il n y a pas assez d heures dans une semaine! -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 8

9 21 - Le travail en équipe disciplinaire ou transdisciplinaire est-il organisé, régulier, institué? NSPP Non un peu Organisé Oui Organisé et régulier autre Comment votre tuteur vous aide-t'il? Par des conseils En partageant ses outils Par de l'aide à la préparation NSPP : Pas de tuteur Pas vraiment Discussions Autonomie Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 9

10 23 - Les conditions matérielles de travail (disposition des salles de classes, matériel informatique, audiovisuel ), vous paraissent-elles satisfaisantes? 22% NSPP : 3% 75% 24 - Vos élèves connaissent-ils votre situation de stagiaire? NSPP : 2% 16% 82% 25 Avez-vous rencontré des difficultés avec vos élèves? Comportement Difficultés à faire passer les connaissances Niveau de connaissances attendu Relation à la matière enseignée Pb lié milieu social Rendre la classe active Les quelques courts commentaires aux réponses à choix multiples ne font que confirmer la diversité des situations selon le niveau, l établissement et la réalité sociale des élèves. -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 10

11 26 -Avez-vous eu l'occasion de rencontrer des parents? 12% NSPP : 2% 86% 27 -Les modalités de votre titularisation en fin d'année, vous ont-elles été présentées clairement? 59% 41% 28 - A l'heure actuelle, vos conditions de validation vous paraissent -elles claires? (Rôle de l'inspecteur, du tuteur, du chef d'établissement?) NSPP : 2% 60% 38% -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 11

12 Remarques sur la certification En décembre, mais encore à la mi-janvier, c est toujours le flou total qui domine quant aux conditions pratiques de la validation. Les témoignages insistent sur le stress qu entrainent des échos très différents, non seulement sur les rôles respectifs des tuteurs qui n auraient pas à se prononcer pour la titularisation, du chef d établissement (dont) je trouve complètement incohérent que ce soit lui qui soit présent lors de la décision de titularisation alors qu il n a pas le recul pédagogique «et de l inspection une heure d inspection = toute ta carrière. Mais c est encore le manque de temps et l absence de mémoire (qui) ne permettent pas de prendre un vrai recul sur ce qu on fait au quotidien et l espoir, cependant, que les conditions de travail dans lesquelles nous sommes ne vont pas nous pénaliser. Nous ne sommes pas sûrs d être inspectés selon l un, des bruits courent, on parle à basse voix des rumeurs, des conversations qui nous font croire parfois que tout le monde sera titularisé selon un autre. Un troisième insiste sur l inégalité entre les situations entre collègues stagiaires en termes d établissement et de relations tuteurs. En résumé, on ne sait pas comment on va être titularisé ce qui est source d angoisse parce que l information officielle est rare et surtout inégale selon les disciplines. La validation du C2i2e est une source d inquiétude supplémentaire pour beaucoup : nous avons peu de temps à consacrer à ce travail et je ne sais pas si le fait de ne pas valider toutes les compétences pourrait éventuellement remettre en cause la certification. Du coup, on peut comprendre ce qu explique précisément et très justement cette autre collègue : Je suis très inquiète quant à ma titularisation. On semble vouloir nous dire que nous serons tous validés, en réalité, j'ai peur de ne pas l'être. Je ressens un sentiment d'injustice car je pense que si j'étais moins fatiguée, si j'avais moins d'heures de cours, je pourrais être plus performante. Or, on ne me fait pas de cadeau, on attend de moi la même chose que les années précédentes alors que la situation est différente. Tout le monde nous plaint mais personne ne fait rien pour nous. J'ai travaillé dur pour avoir mon concours et durant toutes mes années d'études et j'ai peur de ne pas être validée parce que les conditions de stage sont mauvaises. Je trouve cela injuste. Autre injustice, certains stagiaires ont moins d'heures de cours que d'autres, selon les matières, selon les établissements, selon les académies, mais au final nous seront tous évalués de la même manière! -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 12

13 29 - Le référentiel des "Dix compétences professionnelles" (12 mai 2010) vous a-t-il été présenté? NSPP : 30 - Comment jugez-vous la formation que vous recevez actuellement à l'iufm? Une contribution résume presque à elle seule les remarques des collègues : la voici in extenso : C est bien souvent une perte de temps. Ce n est pas après nous avoir laissé nous débrouiller pendant un mois et demi que l IUFM allait faire des miracles. La formatrice a beau être pleine de bonne volonté, je ne vois pas comment l on peut apprendre à faire correctement des cours (et tout ce qui va avec) en quelques vendredis éparpillés sur l année. De plus, elle ne peut pas répondre aux difficultés de chacun, vue la diversité de nos situations et de nos attentes. Et je ne parle pas de la formation C2i, ni des réunions sur le socle de compétences alors qu on a pour le moment des priorités plus urgentes. Autre incohérence : on n aura une formation pédagogique qu à partir du mois de janvier, alors que pour moi, le problème de l autorité face aux élèves se pose chaque jour, presque depuis le début de l année. C est ce décalage par rapport aux besoins entre, d une part, le moment de l entrée en formation et, d autre part, la diversité des attentes des collègues, qui apparaît comme autant de points d achoppement face aux apports IUFM. Quelques avis très négatifs ( Rester chez moi pour me reposer et préparer mes cours me serait mille fois plus profitable, Je dois me modérer ici : inutile, mal organisée, sans but. Cette formation ne nous apporte rien, ni connaissances ni conseils, mais c est d abord la surcharge de travail qui est mise en avant dans pratiquement toutes les contributions. Il en découle cette situation très paradoxale : la formation nous prend trop de temps, mais elle est en même temps trop courte pour pouvoir aborder correctement les sujets que nous aimerions aborder. ( ) Pour moi, deux solutions totalement différentes l une de l autre conviendraient mieux : 1) assumer le manque de formation en supprimant totalement la formation IUFM, 2) mettre en place une formation de qualité en nous faisant passer plus de temps à l IUFM et moins de temps dans nos établissements. L aspect chronophage apparaît donc comme une évidence : le vendredi libéré en début d année me permettait de préparer mes cours et d avoir quelques moments libérés pendant le week-end -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 13

14 Mais, en premier lieu, c est vraiment la fatigue qui est évoquée : aller en formation après notre semaine de 18 heures n est pas normal. La fatigue est de plus en plus présente et cela s ajoute à notre charge de travail déjà énorme, même quand la formation est appréciée ce serait un moment agréable si cela ne m enlevait pas le peu de temps de préparation que j ai dans la semaine. Il devient très difficile de se concentrer lors de cette journée quand on est surmené. Quand nous arrivons le vendredi après avoir déjà fait notre semaine de 18 h de cours, ces heures nous semblent donc superflues, même si la formation est intéressante, je suis trop épuisée durant les journées pour en profiter (c était la seule matinée où je me reposais un peu). Je me passerais bien de ces heures supplémentaires NON PAYÉES!. Cette citation exprime avec une certaine violence ce qui ressort de la lecture de nombreuses réponses. Cependant, si un collègue déclare la formation est inintéressante, inutile, absolument pas constructive et en prime, démoralisante. En bref, une belle perte de temps! Nous passons notre temps à parler de choses que nous savons déjà parce que nous avons dû les apprendre pour le concours, les apports de la formation sont réels et déclarés utiles, satisfaisants, voire très intéressants, par une majorité, même si peu affirment je reviens de chaque formation avec des ressources que je vais pouvoir réutiliser. Ce sont les formations disciplinaires qui se voient les mieux reconnues parce que répondant au souhait de réfléchir à la pratique au plus près des attentes didactiques. Le jugement sur les formations générales est nettement plus mitigé, notamment parce que tardive et pas toujours adaptée à la diversité des situations selon les postes occupés en établissement. Finalement, les points positifs tournent essentiellement autour de la réassurance que permet la présence à l IUFM car nous sommes entre stagiaires, (parce que) de bons échanges avec les stagiaires sont très appréciables!, c est toujours agréable de pouvoir dialoguer avec des collègues qui sont dans la même situation. À l opposé, c est le dispositif de formation au C2i2e même s il n est pas évoqué systématiquement qui est le plus fortement critiqué : la soi-disant formation pour le C2i2e, qui est en réalité une validation, ne nous apporte pas grand chose à part du travail supplémentaire, les séances sont très frustrantes et mal planifiées, il s agit d une formation générale bien trop abstraite, j estime que c est une perte de temps, en dessous de tout, tout à fait scandaleux, inutile, vaste blague. De même, les séances en amphi soulèvent l ire de présents par obligation : conférences inutiles, vraies farces avec la plupart des stagiaires en train de préparer les cours, corriger les copies ou tout simplement bavarder ouvertement. À noter que plusieurs compatissent au sort actuel des formateurs : les formateurs IUFM font du mieux qu ils peuvent, mais le ton est parfois à la réprimande de la part des stagiaires usés et lassés. ( ) Les formateurs sont perdus, leur propre préparation s en trouve amoindrie en qualité. -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 14

15 31 - Comment qualifieriez-vous cette entrée dans le métier d'enseignant? * Comment qualifieriez-vous cette entrée dans le métier d enseignant? Évidemment, suite aux conditions d entrée dans le métier cette année, on ne s étonnera pas que le qualificatif difficile soit présent dans la quasi totalité des réponses. (Une seule la qualifie, sans ironie, de stimulante sur le plan professionnel.) Elle est notamment présentée comme rock n roll, épuisante, passionnante, directe et brutale, chaotique, intense, mouvementée, catastrophique, épuisante, démoralisante, stressante, haletante, démotivante, bâclée, inégalitaire, honteuse, désastreuse, horrible voire scandaleuse ou révoltante. Autant de manières de dénoncer un vrai saccage : si l expérience avec les élèves et la motivation ne venaient pas rehausser le plaisir, cette entrée serait à dégouter du métier. Car, en même temps, de nombreux développements font état du choix maintenu de la profession : malgré tout je suis heureuse de pouvoir faire le métier dont je rêvais, heureusement que j adore ce que je fais, difficile, mais le métier me plait, je suis heureuse d entrer dans le métier d enseignant, j éprouve un réel plaisir d enseigner pour ma part. C est la cohabitation de ces deux situations qui fait que les collègues apportent à la question posée les réponses de très loin les plus développées de l enquête. La difficulté, on l a vue, est le lot commun, et cela est affirmé aussi bien par qui ceux qui ont déjà une expérience antérieure de l enseignement ( j étais contractuelle avant (4 ans) mais je n avais JAMAIS ressenti autant de pression sur les épaules (ce qui m a valu un arrêt maladie en décembre pour surmenage), Je travaille dans de très mauvaises conditions et suis obligée de bâcler de nombreuses choses pour pouvoir m en sortir. Je travaille depuis 8 ans en tant que professeur et jamais je n ai été arrêtée mais cette année j ai déjà eu un arrêt de plus de 15 jours, je vis mal cette situation ) que par les nouveaux entrants : même pour quelqu un dont c est la passion et qui s est battu pendant des années pour avoir ce concours, je trouve que ça n est pas humain. Il y a, bien sûr, la découverte d un univers nouveau : c est incroyablement difficile, surtout après six années de fac. La réalité du métier, l attitude et le comportement de certains élèves ; tout ce qu il faut gérer et organiser demande un travail énorme. Mais aussi un travail sur soi. Je n aurais jamais pensé que ce serait aussi difficile.. Mais, plus encore un ressenti collectif que résume bien la réponse suivante : j ai malheureusement le sentiment que tout est fait pour que nous craquions sous la pression et les tâches supplémentaires que l on nous demande d effectuer. Les exigences sont en effet considérables, qu elles soient liées à la déontologie enseignante : J ai failli renoncer à plusieurs reprises, je suis épuisée moralement et physiquement. J aime profondément mon métier, cependant je me sens extrêmement mal vis-à-vis de mes élèves : soit je prépare mes cours et je suis trop épuisée pour faire cours correctement, soit je ne prépare pas suffisamment mes cours (trop grande fatigue : je m endors sur mes préparations et mes corrections le mercredi). Je pourrais piller des cours tout faits, photocopier mais je m y refuse par honnêteté. ) ou, notamment, à un accompagnement probablement exagéré : les conditions de travail sont difficiles et je suis frustrée de ne pas pouvoir donner le meilleur de moi-même. Je crains de ne pas être validée car mes tuteurs (latin et français) me demandent beaucoup, sont très (trop) exigeants et je me dis que je ne referai pas une année comme celle-là. Je souhaite enseigner depuis que je suis en primaire mais, malgré cette envie, si je ne suis pas validée, je pense que je refuserai de redoubler et que je changerai de voie. En me relisant je trouve cela déplorable et je me dis que le but de cette réforme consiste uniquement à casser des vocations. -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 15

16 Il faut donc entendre de nombreux témoignages comme des appels de détresse : Les conditions d entrée dans le métier semblent destinées à nous faire perdre le goût du métier que, pour la plupart d entre nous, nous souhaitions exercer depuis longtemps. En prime, il semblerait que l on veuille nous achever physiquement et moralement : est-il utile de rappeler que nombre de stagiaires multiplient les arrêts maladie! D autant plus, que beaucoup de réponses insistent sur les conséquences dans le cadre relationnel ou familial : La prise de recul est inexistante et la sensation de mal faire est souvent présente car il n y a pas non plus de moments où l on pourrait échanger sur son expérience. La vie personnelle est très difficilement conciliable avec cette année, Ma vraie inquiétude est de ne pas réussir à sauver ma vie de famille à l issue de cette première année qui m occupe 24h sur 24, sans exagérer. Lorsqu une stagiaire écrit Les stagiaires sont pris pour de la chair à canon, j ai un peu l impression que la titularisation se fera pour les stagiaires qui tiendront le coup!, elle reflète l inquiétude de beaucoup face à un système découvert décevant et passablement opaque : Je me sens abandonné par le système et donc fâché envers la structure académique. Ayant passé une année très difficile l année dernière pour avoir le concours, je m attendais à voir un peu de récompense cette année. Quelle déception!, Quand on ajoute aux responsabilités et pressions quotidiennes du métier la lourdeur des formations mal conçues et le labyrinthe des mutations et la bureaucratie autour de ces processus, je suis obligée de creuser bien fort pour trouver une raison de rester. L année commencée, j ai l intention de la finir quand même mais j ai du mal à me voir rester des années dans ce métier, très peu accompagné et coincé entre un employeur impersonnel qui semble assez trompeur et parfois carrément hostile et un public jeune peu motivé et souvent difficile à gérer. On le voit, cette année d entrée dans le métier est très loin de correspondre aux attentes des collègues. Au delà de la découverte des difficultés réelles de tous débutants confrontés à des pratiques enseignantes et comportements élèves pas forcément attendus, c est bien la surcharge de travail impliquée par les nouvelles conditions d exercice qui rend peu supportable professionnellement et même humainement la vie quotidienne des nouveaux collègues Si tu avais une revendication à vos yeux essentielle, quelle serait-elle? Quelques collègues s insurgent sur les inégalités entre académies : Que toutes les Académies traitent les stagiaires de la même façon. Nous avons tous passé le même concours et pourtant certains n ont que 14h 30 de cours et seulement un vendredi de formation par mois qui leur est donc payé. C est profondément injuste! Une préparation avant la prise en charge des élèves constitue la seconde revendication exprimée : Plus de temps avant la rentrée pour être mieux préparé aux premiers cours, que la formation commence fin août, avant la rentrée, avoir une semaine de stage pour nous préparer à la prise en main des classes, que les nouveaux stagiaires aient une formation au moins pour les premiers cours et sur la psychologie de l ado. Il faut aussi apprendre à gérer certaines situations qui peuvent nous mettre en difficulté (élève malade, conflits entre élèves, coupure d électricité ), avoir une vraie formation avant de nous laisser comme cela face aux élèves -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 16

17 Mais il faudrait aussi, une meilleure prise en compte de la situation matérielle des nouveaux : connaître le lieu d affectation plus tôt, prévenir plus tôt de l affectation pour s organiser autrement que dans la catastrophe, ne pas avoir une localisation de l établissement à plus de 200 kilomètres du domicile pour une année, y compris ne pas être mis face à des contraintes pédagogiques supplémentaires ne pas être en charge de classes à examens dès l entrée dans le métier. Cela supposerait sans doute, comme l indique une collègue une réelle prise en compte de la personne. Je savais que ce serait difficile, mais le fait que la personne ne soit même pas reconnue, je ne peux pas l accepter Si le rôle du tuteur est souvent jugé très utile, il n est pas toujours une aide pour des raisons diverses, administratives, (il faudrait) être mieux accompagné : avoir un peu moins d heures de cours à donner et un tuteur plus disponible (c est-à-dire lui aussi avec un emploi du temps un peu allégé), des emplois du temps plus adaptés (je ne peux pas voir mon tuteur, il ne peut pas venir à mes cours non plus ) : une demi-journée (ou au moins 2 h) de libre dans l emploi du temps commun pour pouvoir travailler ensemble, avoir un tuteur dans l établissement (et pas à 30 km comme c est mon cas), ou relationnelles un relationnel basé sur un pied d égalité avec les collègues et surtout le tuteur, qui, souvent, abuse de son «pouvoir» ou est carrément inexistant (le mien est un courant d air mais il a malgré cela 2 stagiaires 2x2 000 euros en ne faisant quasi rien J ai du mal avec ça!!!). Dans les conditions de cette année, plus que jamais, la formation est sérieusement mise en cause. Au point que le temps de formation puisse, selon certains, devoir être optionnel : c est-à-dire ne pas être sanctionné si un stagiaire n y va pas) ou bien nous les PAYER en HEURES SUPPLEMENTAIRES ( ) il est injuste qu on nous prélève un jour de salaire en cas d absence quand, à côté de ça, nous effectuons notre plein temps d enseignant!, diminué réduire le temps de formation à un vendredi sur deux, et mieux sélectionner la formation, voire supprimé : supprimer l IUFM, supprimer les 6 heures de formation supplémentaires du vendredi, même si la chose est d abord liée à la surcharge de travail : je regrette d en venir à dire cela car je suis pourtant certaine qu une formation est indispensable : je souhaiterais que l on supprime la formation IUFM. En effet, la priorité pour moi en raison de nos conditions de travail cette année, avant de faire des cours de qualité et d avoir des stratégies d apprentissage adaptées, est tout simplement d arriver en cours avec quelque chose de construit à proposer à mes élèves, et pour cela il nous faudrait davantage de temps. Sur la formation, de nombreux souhaits d amélioration sont émis, accentuant des reproches qui pouvaient déjà être exprimés les années précédentes (une) «vraie» formation qui réponde aux besoins matériels d un stagiaires : de la fiche de préparation à la séquence. Les théories fumeuses (fumistes?) de quelques pontes n ayant pas vu des enfants que de très loin n apportent rien, formation plus concrète plus en lien avec le terrain, plus cadrée, une vraie formation qui nous apporte des choses concrètes à utiliser en classe!, davantage de conseils, outils, aides mis en rapport avec la situation personnelle ainsi que les difficultés rencontrées parce que l IUFM est trop théorique : besoin de concret! Une collègue suggère même après échanges avec le tuteur, une formation allégée et ciblée sur ses propres difficultés (formation à la carte) Et cette revendication, plusieurs fois exprimée annuler le C2i2e, supprimer le c2i2e! mes collègues ne l ont pas et sont pourtant très bien notés par les inspecteurs. Pourquoi devrions-nous en faire plus que nos collègues titulaires? Ce n est pas assez dur comme ça? -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 17

18 Mais évidemment, c est sur le temps de travail que portent systématiquement l essentiel des revendications formulées résumables dans les extraits suivants ne pas mettre les stagiaires sur un poste à plein temps, 18h c est beaucoup trop pour nous permettre de nous former en même temps et essayer de garder une vie décente, que les stagiaires aient un maximum de 12 heures par semaine l année prochaine. Il faudrait prévoir une entrée plus progressive dans le métier, qu on nous donne du temps pour préparer les cours, respirer, prendre du recul et peut-être même apprécier ce boulot formidable mais éprouvant!!!!, mieux répartir le temps de travail pour une entrée plus souple dans le métier : 12h de terrain et 6h de vraie formation serait un compromis acceptable. Conclusion : Au terme de ce compte-rendu, deux appels résument l implicite de la quasi totalité des contributions faire en sorte que nous soyons la seule année à vivre une année de stage comme celle-là et exiger une nouvelle réforme. PS : Il est toujours hasardeux de prétendre rendre compte de plusieurs centaines de réponses et quelques dizaines de pages, dont certaines sont très personnalisées. Vous trouverez ci-dessous, à titre d exemples, deux de ces contributions, in extenso, concernant la dernière question posée : C'est sûr qu'au bout de 15 ans, et si on est dans le même bahut avec les mêmes niveaux, ça doit faire du bien la première année où on réutilise les mêmes cours que l'an dernier, pour se reposer un peu. C'est sûr qu'au bout de 5 ans de métier, on passe moins de temps sur les corrections de copies et les préparations de cours. C'est sûr qu'au bout d'un an d'entrée dans le métier on comprend mieux comment organiser son travail sur une année. C'est sûr qu'au bout de deux mois sans formation, ni même le temps d'avoir des contacts avec les autres stagiaires on a compris comment construire un cours et une séquence. C'est sûr qu'au bout de deux semaines, on a plutôt intérêt à comprendre comment fonctionne la prise d'autorité sur des adolescents pour les mettre au travail. Mais il y a un problème majeure : durant ces deux mois en solitaire, on a pas compris que ce qu'on nous infligeait était harassant au possible et que ça n'était pas de notre faute, à cause d'un manque de compétence personnel et qu'il ne fallait pas se culpabiliser. Et une fois qu'on sort un peu la tête de l'eau au bout de deux mois, on découvre un peu de confrontation et de réflexion sur le métier avec les journées à l'iufm où enfin on entrevoit des collègues, mais c'est pas de chance car cette journée libre dont on avait tant besoin disparait. Et alors le travail qu'on avait réussi à maitriser (un peu) nous déborde à nouveau, avec le C2i2e en plus. Et puis une fois les vacances de Noël arrivées, super, enfin le temps de prendre de l'avance?! Bien préparer le bloc de séquences pour ses nombreuses classes entre Noël et les vacances de février. -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 18

19 Chouette, on a deux semaines, c'est tout, ça passe vite en fait. Ouf, y'a le réveillon de Noël, on en profite. Mais il y a encore plus de 5 mois à tenir. Et quoi, sous prétexte qu'on a tenu jusque là, on peut continuer encore? Et puis sous prétexte qu'une brochette de gens sacrifiés, dont on ne saura jamais combien ont démissionné ou se retrouvent en dépression ont réussi à tenir le coup en 2010/2011, on remettra le couvert pour les années à venir?! Alors ma revendication c'est : "pitié, faites quelque chose, je sais pas quoi, mais faites cesser le massacre des vocations". Il y a des intérêts communs à défendre et à gérer dans cette situation. Enfin bon, combien de stagiaires pourront vous répondre, la surcharge de travail bien orchestrée ne leur permettant pas de le faire?! Moi je suis en arrêt maladie, donc j'ai eu le temps. Et j'espère que ça pourra aider. (parenthèse : et après on s'étonne que les enfants savent à peine lire et écrire... Aujourd'hui dans les magasins à Nantes, une fille de 11 ans demande à sa mère de lui lire ce qu'il y a sur un emballage de produit, et la mère s exécute. Il y a de quoi se poser des questions.) Je ne suis pas l'esclave du Ministère de l'éducation nationale, je ne suis pas corvéable à merci, j'ai fait de longues études pour exercer un métier qui, depuis de nombreuses années, m'intéresse et me fascine. Je mérite d'être traitée de la même manière que les autres stagiaires dans les autres académies dont les revendications ont été entendues. Nous avons tous passé un concours NATIONAL, les conditions de stage devraient être les mêmes pour tout le monde afin que la validation soit équitable. Par ailleurs, il conviendrait d'alléger la formation ou bien de la rendre plus constructive, à défaut de la supprimer intégralement. Je ne vois absolument aucun intérêt à nous faire valider le C2i2e cette année alors que nous avons 5 ans pour le faire! Je ne vois pas non plus d'intérêt à réunir l'ensemble des stagiaires pour des journées de formation générale alors que nos savoirs, nos besoins et nos attentes ne sont pas les mêmes. Pensez au CPE, aux stagiaires en EPS ou aux documentalistes qui ont dû écouter le blabla des inspecteurs sur le socle commun pendant 4h. Le socle commun intéresse en priorité ceux qui exercent en collège et en plus il n'était inconnu de personne (ex. les stagiaires en anglais devait le connaître par coeur pour les oraux du CAPES!) Il ne serait pas inutile non plus de définir clairement les conditions de validation du stage. Nous plonger dans le flou artistique le plus total n'aide pas notre travail. Si l'on nous disait clairement ce que l'on attend de nous et si l'on nous aidait à atteindre ces objectifs clairement définis, notre travail serait bien plus productif et bien plus bénéfique pour les élèves. Il semble pourtant que la surcharge de travail, le "secret", les changements d'avis incessants soient l'option choisie! -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 19

Questionnaire sur la formation PLC2 en mathématiques (NOVEMBRE 2005)

Questionnaire sur la formation PLC2 en mathématiques (NOVEMBRE 2005) Questionnaire sur la formation PLC2 en mathématiques (NOVEMBRE 2005) Ces résultats correspondent à 18 questionnaires parmi les 26 stagiaires du groupe Amiens. Le total des réponses ne fait pas toujours

Plus en détail

Recueil des réponses au questionnaire confié aux Professeurs de Ecoles Stagiaires (PES) lors de leur stage de janvier à l'iufm

Recueil des réponses au questionnaire confié aux Professeurs de Ecoles Stagiaires (PES) lors de leur stage de janvier à l'iufm Recueil des réponses au questionnaire confié aux Professeurs de Ecoles Stagiaires (PES) lors de leur stage de janvier à l'iufm - Contenu de la formation à l'iufm Quels contenus vous ont servi pendant ces

Plus en détail

Master MEEF parcours second degré général. Calendrier des stages 2014-2015 et du tronc commun. Stage en M1

Master MEEF parcours second degré général. Calendrier des stages 2014-2015 et du tronc commun. Stage en M1 Master MEEF second degré général Calendrier des stages 2014-2015 et du tronc commun Stage en M1 Rappel des modalités du stage : Quatre semaines de stage dans l'année en établissement scolaire dont quatre

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation GRETA M2S Métiers de la Santé et du Social Le salarié et ses droits à la formation Le DIF Droit individuel à la formation ))) Qu est-ce que c est? Le DIF permet au salarié de négocier avec son employeur,

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse. 1. Problématique

N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse. 1. Problématique N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse CONSTRUCTION IDENTITAIRE DES ENSEIGNANTS EN FORMATION INTIALE : ENTRE REPRESENTATIONS PARTAGEES ET ELEMENTS DE DIFFERENCIATION DANS LE RAPPORT AU METIER 1. Problématique L étude

Plus en détail

Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement

Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement OBJECTIF GENERAL : savoir gérer son temps personnel, savoir s organiser. Pour atteindre cet objectif, 3 objectifs intermédiaires sont nécessaires

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Recrutement d enseignants du second degré. Que vaut-il mieux présenter : CAFEP (Privé) ou CAPES (Public)?

Recrutement d enseignants du second degré. Que vaut-il mieux présenter : CAFEP (Privé) ou CAPES (Public)? SYNEP Le syndical SYNDICAT NATIONAL DE L ENSEIGNEMENT PRIVE Maison de la CFE-CGC 63 rue du Rocher 75008 PARIS tél. : 01 55 30 13 19 Fax : 01 55 30 13 20 Email : synep@synep.org Recrutement d enseignants

Plus en détail

Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes

Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes Dans le cadre du baromètre social institutionnel, vous avez la possibilité de poser quelques questions spécifiques à votre organisme et à

Plus en détail

LE CARNET DE BORD INFORMATISE (CBI)

LE CARNET DE BORD INFORMATISE (CBI) LE CARNET DE BORD INFORMATISE (CBI) 1. L'utilisation du CBI vous est apparue 1. complexe 2. -3 3. -2 4. -1 5. 1 6. 2 7. 3 8. simple 2. Une formation à l'utilisation du CBI est 1. inutile 2. -3 3. -2 7.

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire)

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire) Un BTS ou un DUT, une prépa ou une université, ou bien une école spécialisée? Choisir son orientation après le bac n'est pas toujours facile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons quelques

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire Collège BARBUSSE-VAULX EN VELIN Document 6 : Demi-journée de concertation, partie 2 : leviers d évolution proposés

Assises de l éducation prioritaire Collège BARBUSSE-VAULX EN VELIN Document 6 : Demi-journée de concertation, partie 2 : leviers d évolution proposés Assises de l éducation prioritaire Collège BARBUSSEVAULX EN VELIN Document 6 : Demijournée de concertation, partie 2 : leviers d évolution proposés Synthèse des échanges sur la mise en œuvre des leviers

Plus en détail

Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier

Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier Collège Anatole France - Bethoncourt Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier - Rapport d étape - Résumé du projet : Afin de favoriser le lien entre les apprentissages du collège et du lycée en utilisant

Plus en détail

Septembre 2012 : Document validé par le service des ressources humaines et le service juridique du Rectorat de l Académie de Strasbourg

Septembre 2012 : Document validé par le service des ressources humaines et le service juridique du Rectorat de l Académie de Strasbourg Académie de Strasbourg Groupe Professionnel de Secteur CPE Colmar Septembre 2012 : Document validé par le service des ressources humaines et le service juridique du Rectorat de l Académie de Strasbourg

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES. Oui, si vous êtes ressortissant de l un des États membres de la Communauté européenne ou de l espace économique européen.

QUESTIONS/REPONSES. Oui, si vous êtes ressortissant de l un des États membres de la Communauté européenne ou de l espace économique européen. QUESTIONS/REPONSES SUR LES CONCOURS DE RECRUTEMENT 1. Diplômes requis pour les concours de recrutement 2012? Au moment de l inscription aux concours de recrutement : M1 acquis et inscription en M2 ou possession

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE Le premier contact avec vos élèves est déterminant, il y a de nombreux éléments à prendre en compte pour le réussir. Un professeur doit

Plus en détail

Au secours, je croule sous les mails!

Au secours, je croule sous les mails! Magazine "L'Entreprise" 10 septembre 2007 Au secours, je croule sous les mails! La surcharge de mails est un vrai casse tête au travail. Comment survivre sous le flux continu d'informations sans zapper

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

LA DEFINITION DES COMPETENCES : QUEL ROLE POUR LES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES?

LA DEFINITION DES COMPETENCES : QUEL ROLE POUR LES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES? LA DEFINITION DES COMPETENCES : QUEL ROLE POUR LES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES? INTRODUCTION Depuis quelques années, un certain nombre d évolutions à la fois sociétales et professionnelles nous poussent,

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PREPARATOIRE AU TELETRAVAIL. Introduction. Renseignement concernant l agent

QUESTIONNAIRE PREPARATOIRE AU TELETRAVAIL. Introduction. Renseignement concernant l agent QUESTIONNAIRE PREPARATOIRE AU TELETRAVAIL Introduction Ce questionnaire a pour objectif de permettre à l agent et à son hiérarchique direct de préparer en concertation la mise en œuvre du télétravail à

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

Organisation / Gestion du temps

Organisation / Gestion du temps Organisation / Gestion du temps Séquence 4 : La gestion de l agenda La transition entre le collège et le lycée pose de nombreuses questions. Au collège 1, le premier élément expliquant l échec scolaire

Plus en détail

REUNION DE CONCERTATION DES CHEFS D ETABLISSEMENTS ORGANISEE PAR LE RECTEUR (GROUPE DES 9) : le 10/01/13 à 15h

REUNION DE CONCERTATION DES CHEFS D ETABLISSEMENTS ORGANISEE PAR LE RECTEUR (GROUPE DES 9) : le 10/01/13 à 15h contact : versailles@sgen.cfdt.fr REUNION DE CONCERTATION DES CHEFS D ETABLISSEMENTS ORGANISEE PAR LE RECTEUR (GROUPE DES 9) : le 10/01/13 à 15h Ordre du jour : 1. Préparation de rentrée ; 2. Emplois d

Plus en détail

Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité

Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Sommaire. Présentation de l étude. Recommandation de venir en France Les étudiants étrangers en France

Plus en détail

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS?

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS? Né dans un milieu où on lisait peu, ne goûtant guère cette activité et n ayant de toute manière pas le temps de m y consacrer, je me suis fréquemment retrouvé, suite à ces concours de circonstances dont

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement?

Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement? Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement? Ce livret vous a été remis en complément de la vidéo «4 éléments pour travailler plus efficacement». Visitez http://methode-prepa.com pour

Plus en détail

Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées

Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées Rappel méthodologique Contexte & objectifs 1 2 Semaine pour l emploi des personnes handicapées : après avoir longtemps centré le regard

Plus en détail

Rapport candidat. John Sample. 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL

Rapport candidat. John Sample. 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL Introduction 6 juillet 2012 Introduction Toutes les informations contenues dans ce rapport sont confidentielles et uniquement destinées à la personne ayant rempli le questionnaire.

Plus en détail

Merci beaucoup de votre collaboration

Merci beaucoup de votre collaboration QUESTIONNAIRE ENSEIGNANTS ASSOCIÉS Ce questionnaire permettra de recueillir des informations sur l intégration des technologies de l information et de la communication (TIC) chez les futurs enseignants

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Merci de lire ce merveilleux magazine. Romane M. directrice du magazine.

Merci de lire ce merveilleux magazine. Romane M. directrice du magazine. Bonjour, chers lecteurs et lectrices. Voici votre 2 ème numéro du Romane Actu, et à mon avis ce bimensuel est assez réussi. Mais vous n avez encore rien vu ce numéro est plus grand que le précédent, car

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

ENQUETE AUPRES DE TOUS LES ENSEIGNANTS STAGIAIRES DE L IUFM DE LORRAINE

ENQUETE AUPRES DE TOUS LES ENSEIGNANTS STAGIAIRES DE L IUFM DE LORRAINE ENQUETE AUPRES DE TOUS LES ENSEIGNANTS STAGIAIRES DE L IUFM DE LORRAINE Année 2006-2007 Premier Degré et Second Degré Réalisée par l Observatoire des publics et des formations de l IUFM de Lorraine Les

Plus en détail

Stratégies favorisant ma réussite au cégep

Stratégies favorisant ma réussite au cégep Source de l image :daphneestmagnifique.blogspot.ca Stratégies favorisant ma réussite au cégep par Services adaptés du Cégep de Sainte-Foy Table des matières UN GUIDE POUR TOI!... 2 STRATÉGIES DE GESTION

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Questionnaire sur les Antécédents Linguistiques. (Version 2.0, 2012)

Questionnaire sur les Antécédents Linguistiques. (Version 2.0, 2012) Questionnaire sur les Antécédents Linguistiques (Version 2.0, 2012) Voyez http://cogsci.psu.edu/ pour l usage et crédit en ligne Veuillez fournir vos coordonnées ci-dessous: Nom: Email: Téléphone: Veuillez

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Stages Erasmus à l étranger

Stages Erasmus à l étranger BROCHURE ERASMUS PARTIE 1 GENERALITES FEVRIER 2012 Stages Erasmus à l étranger HAUTE ECOLE GALILEE ISSIG Institut Supérieur de Soins Infirmiers Galilée TABLE DES MATIERES Avant-propos : - Prends le large

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES I - ANALYSE DE SITUATION DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES STRUCTURES PEDAGOGIQUES : 21 divisions LV1 : anglais, allemand, russe allemand section européenne en 4 ème et 3 ème. LV2 : anglais,

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

AVANTAGES ABC COURS - Pas de frais d inscription - Déduction Fiscale ou Crédit d impôt de 50 % - Evaluation Gratuite à Domicile

AVANTAGES ABC COURS - Pas de frais d inscription - Déduction Fiscale ou Crédit d impôt de 50 % - Evaluation Gratuite à Domicile AVANTAGES ABC COURS - Pas de frais d inscription - Déduction Fiscale ou Crédit d impôt de 50 % - Evaluation Gratuite à Domicile SOUTIEN SCOLAIRE ET COURS PARTICULIERS CONTACT ABC COURS : A DOMICILE ABC

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

CALENDRIER PREVISIONNEL DES COMMISSIONS D OCTOBRE 2013 A JUILLET 2014

CALENDRIER PREVISIONNEL DES COMMISSIONS D OCTOBRE 2013 A JUILLET 2014 NANTES, le 04/02/2014 CALENDRIER PREVISIONNEL DES COMMISSIONS D OCTOBRE 2013 A JUILLET 2014 Division des personnels enseignants Important : Ce calendrier est communiqué avec les réserves d'usage en ce

Plus en détail

Droit du travail - Jurisprudence. Inaptitude médicale résultant de faits de harcèlement moral

Droit du travail - Jurisprudence. Inaptitude médicale résultant de faits de harcèlement moral Inaptitude médicale résultant de faits de harcèlement moral Cour de cassation - chambre sociale Audience publique du 14 septembre 2010 N de pourvoi: 09-66762 Cassation partielle sans renvoi Dans un arrêt

Plus en détail

Impact de la vie professionnelle sur la vie de couple

Impact de la vie professionnelle sur la vie de couple Impact de la vie professionnelle sur la vie de couple Merci de prendre le temps de remplir ce questionnaire. Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses, il s'agit seulement de s'exprimer au plus près

Plus en détail

«Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX

«Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX «Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX Le stagiaire : Le maître de stage : Le correspondant Ressources Humaines : Dates du stage : Inclure ici le logo de Sommaire -

Plus en détail

14 Adopter une attitude professionnelle

14 Adopter une attitude professionnelle 14 Adopter une attitude professionnelle Pour mener à bien votre projet et instaurer des relations constructives le groupe doit adopter une attitude professionnelle et se montrer : 1. Mobilisé tous les

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Finlande : chaque élève est important

Finlande : chaque élève est important Finlande : chaque élève est important PHOVOIR Introduction «Chaque élève est important. 1» La Finlande est un petit pays de cinq millions d'habitants fortement engagé dans l'europe. Son école mérite le

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Discours 1 er mai 2014 Fleurier et Yverdon

Discours 1 er mai 2014 Fleurier et Yverdon Alain Carrupt, Président syndicom, syndicat des médias et de la communication Fleurier 11.30 et Yverdon 18.30 Discours 1 er mai 2014 Fleurier et Yverdon (Seul le texte parlé fait foi!) Les travailleuses

Plus en détail

Discours introductif du directeur du département. Mesdames Messieurs les professeurs, Mesdames Messieurs, Cher collègues, cher étudiants

Discours introductif du directeur du département. Mesdames Messieurs les professeurs, Mesdames Messieurs, Cher collègues, cher étudiants CP du 18 février 2013 Etaient présents: voir feuille de présence ci jointe Discours introductif du directeur du département. Mesdames Messieurs les professeurs, Mesdames Messieurs, Cher collègues, cher

Plus en détail

Quand α rencontre π...

Quand α rencontre π... Quand α rencontre π... Namur - jeudi 11 décembre 2014 Frédéric Maes Collectif Alpha Quand α rencontre π... Avant d'être un «briscard»... Je ne suis pas tombé dans la marmite quand j'étais petit. Comment

Plus en détail

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60 Le Mouvement Associatif Novembre 2014 1 Présentation de l enquête Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Enquête en miroir : 501 jeunes représentatif des personnes âgées de 18 à 24 ans

Plus en détail

Utilisation des portables en classe, des problèmes et des solutions.

Utilisation des portables en classe, des problèmes et des solutions. Utilisation des portables en classe, des problèmes et des solutions. Ces quelques lignes ne rendent pas compte d une expérimentation organisée à priori mais d un changement de pratique qui demeure en évolution.

Plus en détail

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire -

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Juin 2009 1 Objectifs Réalisée par CROP pour le compte de l Association québécoise d établissements

Plus en détail

RESULTATS DE L ENQUETE DE LA FGTB SUR LE BIEN-ETRE AU TRAVAIL

RESULTATS DE L ENQUETE DE LA FGTB SUR LE BIEN-ETRE AU TRAVAIL RESULTATS DE L ENQUETE DE LA FGTB SUR LE BIEN-ETRE AU TRAVAIL La FGTB a mené une enquête auprès de 4947 personnes (réponses valides) entre le 10 mars et le 3 avril sur la base d un questionnaire établi

Plus en détail

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille.

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Parent avant tout Parent malgré tout Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Edition: Addiction Suisse, Lausanne 2012 Que vous soyez directement concerné-e ou que

Plus en détail

Le système d évaluation par contrat de confiance (EPCC) *

Le système d évaluation par contrat de confiance (EPCC) * André ANTIBI Le système d évaluation par contrat de confiance (EPCC) * * extrait du livre «LES NOTES : LA FIN DU CAUCHEMAR» ou «Comment supprimer la constante macabre» 1 Nous proposons un système d évaluation

Plus en détail

Parcours de découverte des métiers et des formations

Parcours de découverte des métiers et des formations Parcours de découverte des métiers et des formations Objectifs Acteurs Contenu Ressources OBJECTIFS GENERAUX (et pédagogiques) Acquérir une culture sur les métiers, le monde économique et les voies de

Plus en détail

B A R O M È T R E 2 0 0 9 Voyage d affaires :

B A R O M È T R E 2 0 0 9 Voyage d affaires : B A R O M È T R E 2 0 0 9 Voyage d affaires : l état des lieux après un an de crise Observation Le baromètre 2009 poursuit la mission engagée l an dernier, à savoir : «comprendre et mesurer les attentes

Plus en détail

Bilan de mission. Au collège : «Les clés de la culture»

Bilan de mission. Au collège : «Les clés de la culture» Bilan de mission Au collège : «Les clés de la culture» La co-intervention en 6 e La formation des Assistants pédagogiques Dans le R.A.R. : Accompagner le projet «chorale» par l histoire Histoire de Montpellier

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Après avoir étudié les types de paiement,

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Rencontre avec Mylène, le 10.03.15

Rencontre avec Mylène, le 10.03.15 Rencontre avec Mylène, le 10.03.15 Mylène : Bonjour, j ai 24 ans. Je suis Asperger. Je l ai découvert il y a deux ans ; le cours «acquisition et dysfonctionnement» m a aidée à en savoir plus. J ai rencontré

Plus en détail

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue Réservé à l administration Associés Questionnaire - Enseignants associés 1 QUESTIONNAIRE ENSEIGNANTS ASSOCIÉS Ce questionnaire permettra

Plus en détail

SOMMAIRE ENSEIGNER : UNE AMBITION POUR SOI, UNE AMBITION POUR LA FRANCE CONCOURS DE RECRUTEMENT 2014 : LES RÉPONSES À VOS QUESTIONS

SOMMAIRE ENSEIGNER : UNE AMBITION POUR SOI, UNE AMBITION POUR LA FRANCE CONCOURS DE RECRUTEMENT 2014 : LES RÉPONSES À VOS QUESTIONS SOMMAIRE ENSEIGNER : UNE AMBITION POUR SOI, UNE AMBITION POUR LA FRANCE DEVENIR ENSEIGNANT : LES NOUVEAUTÉS ENQUÊTE : LES FRANÇAIS ET LE MÉTIER D ENSEIGNANT CONCOURS DE RECRUTEMENT 2014 : LES RÉPONSES

Plus en détail

François Gremion Katja Vanini De Carlo. 5 Les besoins en matière de formation continue

François Gremion Katja Vanini De Carlo. 5 Les besoins en matière de formation continue François Gremion Katja Vanini De Carlo 5 Les besoins en matière de formation continue 105 Le développement professionnel de l enseignant ne se termine pas avec l obtention de son diplôme. Il est donc intéressant

Plus en détail

JP PRUNIER, Gérant du Cabinet DRH & Associés interviendra le Mardi 20 Mars 2012 de 8h à 10h à la FFB sur le thème :

JP PRUNIER, Gérant du Cabinet DRH & Associés interviendra le Mardi 20 Mars 2012 de 8h à 10h à la FFB sur le thème : JP PRUNIER, Gérant du Cabinet DRH & Associés interviendra le Mardi 20 Mars 2012 de 8h à 10h à la FFB sur le thème : COMMUNIQUEZ : parlez la bonne langue! Le chef d entreprise du bâtiment parle à ses clients,

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Offre de formation 201-2014 La Mention MEEF Enseignement dans le 1 er degré comprend parcours : Enseignement polyvalent Enseignement bilingue français-allemand

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

Dix valeurs pour les soins infirmiers

Dix valeurs pour les soins infirmiers Dix valeurs pour les soins infirmiers La valeur n attendant pas le nombre des années, deux étudiantes en soins infirmiers se sont interrogées sur les valeurs dont l infirmière a besoin pour mieux adapter

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

Dis-moi ce que tu as fait, je te dirai qui tu es 1

Dis-moi ce que tu as fait, je te dirai qui tu es 1 Dis-moi ce que tu as fait, je te dirai qui tu es 1 1. la lettre qu il A écrite A. Observez les phrases suivantes et soulignez les participes passés. Que remarquez-vous? Le CV qu il a envoyé. Le document

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient Catherine Tourette-Turgis Maître de conférences en sciences de l éducation Responsable du master en éducation thérapeutique à l université

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

Grenoble, le 16 janvier 2015. Le recteur de l académie de Grenoble Chancelier des universités. Mesdames et messieurs les chefs d établissement

Grenoble, le 16 janvier 2015. Le recteur de l académie de Grenoble Chancelier des universités. Mesdames et messieurs les chefs d établissement Grenoble, le 16 janvier 2015 Le recteur de l académie de Grenoble Chancelier des universités à Rectorat Division des personnels enseignants DIPER E DIR Réf N 15-002 Affaire suivie par : Franck Lenoir Téléphone

Plus en détail

CPE: audience Vie Scolaire, le 6 juillet 2012

CPE: audience Vie Scolaire, le 6 juillet 2012 CPE: audience Vie Scolaire, le 6 juillet 2012 FO a été reçu à sa demande par le doyen de l inspection générale Vie scolaire, monsieur Bisson-Vaivre et monsieur Goyheneix, Inspecteur général, le 6 juillet

Plus en détail

Quelles sont leurs motivations?

Quelles sont leurs motivations? ETUDIANTS Infirmiers EN FORMATION PROFESSIONNELLE... Il y a 20 ans, reprendre des études après avoir progresser dans la vie sociale, professionnelle et familiale était considéré comme une démarche plutôt

Plus en détail

VADE-MECUM DE LA FORMATION dite "PROMOTIONNELLE" 2013-2014 À L ATTENTION DES RESPONSABLES ET COORDONNATEURS DES PRÉPARATIONS AUX CONCOURS INTERNES

VADE-MECUM DE LA FORMATION dite PROMOTIONNELLE 2013-2014 À L ATTENTION DES RESPONSABLES ET COORDONNATEURS DES PRÉPARATIONS AUX CONCOURS INTERNES VADE-MECUM DE LA FORMATION dite "PROMOTIONNELLE" 2013-2014 À L ATTENTION DES RESPONSABLES ET COORDONNATEURS DES PRÉPARATIONS AUX CONCOURS INTERNES SOMMAIRE : I RÉFÉRENCES...2 1 Site académique, espace

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Découvrez La Formule Magique Pour Gagner De L argent Sur Internet

Découvrez La Formule Magique Pour Gagner De L argent Sur Internet Découvrez La Formule Magique Pour Gagner De L argent Sur Internet De VOTRE NOM votre-site.com Licence Licence Droit De Revente Maître : [OUI] Vendre le ebook en version PDF (minimum 17 euros) [OUI] Vendre

Plus en détail