SGEN-CFDT QUESTIONNAIRE STAGIAIRES 2nd DEGRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SGEN-CFDT QUESTIONNAIRE STAGIAIRES 2nd DEGRE"

Transcription

1 autres SVT lettres histoire Arts plastiques CPE Espagnol disc. Indus Histoire Géographie Physique chimie EPS mathématiques Lettres Modernes Anglais SGEN-CFDT QUESTIONNAIRE STAGIAIRES 2nd DEGRE LA RÉPONSE À UNE ATTENTE? Près d une centaine de réponses enregistrées aux questionnaires proposés en ligne ou sur papier, plus d une quarantaine de pages de réponses personnalisées aux seules questions ouvertes, l enquête lancée dans l académie dès décembre auprès des collègues stagiaires du second degré semble bien avoir été considérée comme répondant à une attente individuelle et collective. Les réponses sont globalement très convergentes. À les lire apparaît un discours collectif très cohérent. L analyse que nous proposons est d abord une mise en forme des principaux points qui ont fait l objet de réflexions des différents participants. Autant que possible, elle s appuie sur la citation des réponses elles-mêmes, en reprenant l ordre proposé pour le questionnement : accueil institutionnel, formation IUFM, pratique en établissement, certification, avis sur l entrée dans le métier et revendications. 1- Votre âge moins de à 30 ans 31 à 35 ans 36 à 40 ans plus de 41 ans Votre discipline 25 Parmi les «autres» : allemand 1 lettres classiques 1 sciences physiques 1 Education musicale 1 documentaliste 1 esthétiquecosmétique BIOLOGIE 1 biotechnologies 1 1 -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 1

2 ème trimestre 2010 NSPP Aout er trimestre 2010 Septembre 2010 Juillet n'a pas été informé presse 3 -Type d'établissement dans lequel vous enseignez : LP 11% Lycée 42% Collège 47% 4 - Avez-vous une expérience préalable de l enseignement? 52% 48% 5 - Quand avez-vous été informé des nouvelles conditions d entrée dans le métier, sans alternance importante avec l IUFM? Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 2

3 NSPP autres BO fac syndicat presse réunion rentrée collègues recherche Internet IUFM 6 - Comment en avez-vous été informé? A quelle date avez-vous été informé de votre lieu d'affectation? En Juillet Le 20 AOUT 27 Après LE Après LE En septembre Ce lieu d affectation vous a-t-il posé a priori des difficultés? oui 49% non 51% -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 3

4 9 - Était-ce pour vous une occasion d inquiétude(s) oui; 29% non; 71% 10 -Avez -vous bénéficié d un accueil administratif de l IUFM? NSPP : 2% 36% 62% 11 - Avez-vous bénéficié d un accueil du rectorat en début d année? NSPP : 2% 18% 80% -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 4

5 12 -Qu en avez-vous pensé? Avez-vous eu des attentes non satisfaites? Comme le mentionne l une des remarques, les guillemets s imposent pour le mot «accueil». Aucune réponse pour défendre l intervention ( discours fleuve mais tissu d imprécisions ) du recteur à la veille de la rentrée, jugée bien des fois comme inutile : discours d autocongratulation, d autogratification, blabla de vendeur de la réforme, on a été assommé de chiffres, ironie sur certains propos tenus en substance : vos conditions sont très bonnes, bien meilleures que celles des stagiaires de l an dernier, vous avez la chance d expérimenter cette nouvelle réforme! Ce qui revient de manière systématique, c est le sentiment d une grosse perte de temps, d un grand décalage avec la situation vécue, de l absence de réponses aux questions pratiques ( présence ou non d un tuteur, préparation à affronter la réalité des classes, aucun souci des conditions de travail ), d un grand flou concernant la notation, la formation en général, le c2i, le taux de titularisation pour l année ou la validation finale, alors qu un long exposé fut consacré à parler de la formation des M1 et à vanter les bienfaits du Master 2 auquel nous n avons pas droit, puisque nous sommes une «année de transition»! Alors que, par ailleurs, le discours, comme les brochures, conseils, courriers étaient à l unique destination des enseignants, et qu il ne fut jamais fait mention des autres personnels (documentalistes, CPE, ) malgré leur présence dans la salle. Temps d information inaliénable et non pas d interaction, cette matinée du 30 août a donc surtout été l occasion de ressentir un très important décalage des propos tenus avec la situation puisque les attentes exprimées tournaient d abord autour du besoin d être rassuré, et qu aucune aide concrète n a été apportée face aux inquiétudes de début d année. Le sentiment d abandon et de non prise en compte des difficultés prédomine : rien de personnalisé et de «rassurant», je me suis sentie lancée dans la fosse aux lions sans aucune réponse à mes questions À cela s ajoute l imprécision sur la durée de la formation IUFM du vendredi annoncée jusqu à la fin février, bien rallongée depuis. Seul le temps avec les IPR a été mentionné, dans certaines disciplines, comme utile, mais beaucoup trop court Un contact avec les collègues débutants comme vous a-t-il été organisé? (échanges verbaux mais également adresses de messagerie, ) -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 5

6 NSPP : 1% 40% 59% 14 - Avez-vous eu le sentiment d'être bien pris en charge à votre arrivée dans l'établissement? pas bien accueilli 21% bien accueilli 79% 15 - Avez-vous bénéficié immédiatement d un tuteur? autres Non, tjrs pas 1 2 après + d'un mois 7 Non 34 Oui Votre emploi du temps était-il satisfaisant? -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 6

7 NSPP : 1% 28% 71% 17 - Existe-t-il des plages horaires suffisantes pour des contacts avec votre tuteur? NSPP : 29% En classe : 20% En dehors de la classe : 51% 18 - Vous êtes amené à travailler sur combien de classes? plus de 8 cl.(cpe-doc-bio) 5 classes 4 classes 6 classes 3 classes 2 classes 7 classes Vous êtes amené à travailler sur combien de niveaux? -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 7

8 3 niveaux 2 niveaux 4 niveaux 1 niveau tous 6 niveaux 5 niveaux Combien d'heures hebdomadaires consacrez vous à la préparation de vos cours? Si d aucuns affirment je ne compte pas, je n essaie pas de chiffrer, ça me déprimerait trop! d autres répondent entre 4 et 10 heures selon les difficultés fourchette basse ou C est difficile à estimer : heures, en fait je ne fais plus que ça!, heures j ai suspendu cette année ma vie privée fourchette haute. De fait, on retrouve dans ce chiffrage les disparités, ici exagérées, qui existent selon les disciplines (et les fonctions : même les CPE peuvent être amenés à emporter du travail à la maison) et les pratiques enseignantes des collègues en poste depuis longtemps. Une moyenne rapide tourne cependant autour de 25 heures hebdomadaires. Heureusement, un collègue expérimenté indique qu il n y consacre plus le même nombre d heures qu à ses débuts. Pour tous, c est beaucoup trop en effet, et la formation du vendredi vient encore alourdir la barque au point qu un collègue peut indiquer qu avec la vie familiale à m occuper, il n y a pas assez d heures dans une semaine! -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 8

9 21 - Le travail en équipe disciplinaire ou transdisciplinaire est-il organisé, régulier, institué? NSPP Non un peu Organisé Oui Organisé et régulier autre Comment votre tuteur vous aide-t'il? Par des conseils En partageant ses outils Par de l'aide à la préparation NSPP : Pas de tuteur Pas vraiment Discussions Autonomie Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 9

10 23 - Les conditions matérielles de travail (disposition des salles de classes, matériel informatique, audiovisuel ), vous paraissent-elles satisfaisantes? 22% NSPP : 3% 75% 24 - Vos élèves connaissent-ils votre situation de stagiaire? NSPP : 2% 16% 82% 25 Avez-vous rencontré des difficultés avec vos élèves? Comportement Difficultés à faire passer les connaissances Niveau de connaissances attendu Relation à la matière enseignée Pb lié milieu social Rendre la classe active Les quelques courts commentaires aux réponses à choix multiples ne font que confirmer la diversité des situations selon le niveau, l établissement et la réalité sociale des élèves. -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 10

11 26 -Avez-vous eu l'occasion de rencontrer des parents? 12% NSPP : 2% 86% 27 -Les modalités de votre titularisation en fin d'année, vous ont-elles été présentées clairement? 59% 41% 28 - A l'heure actuelle, vos conditions de validation vous paraissent -elles claires? (Rôle de l'inspecteur, du tuteur, du chef d'établissement?) NSPP : 2% 60% 38% -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 11

12 Remarques sur la certification En décembre, mais encore à la mi-janvier, c est toujours le flou total qui domine quant aux conditions pratiques de la validation. Les témoignages insistent sur le stress qu entrainent des échos très différents, non seulement sur les rôles respectifs des tuteurs qui n auraient pas à se prononcer pour la titularisation, du chef d établissement (dont) je trouve complètement incohérent que ce soit lui qui soit présent lors de la décision de titularisation alors qu il n a pas le recul pédagogique «et de l inspection une heure d inspection = toute ta carrière. Mais c est encore le manque de temps et l absence de mémoire (qui) ne permettent pas de prendre un vrai recul sur ce qu on fait au quotidien et l espoir, cependant, que les conditions de travail dans lesquelles nous sommes ne vont pas nous pénaliser. Nous ne sommes pas sûrs d être inspectés selon l un, des bruits courent, on parle à basse voix des rumeurs, des conversations qui nous font croire parfois que tout le monde sera titularisé selon un autre. Un troisième insiste sur l inégalité entre les situations entre collègues stagiaires en termes d établissement et de relations tuteurs. En résumé, on ne sait pas comment on va être titularisé ce qui est source d angoisse parce que l information officielle est rare et surtout inégale selon les disciplines. La validation du C2i2e est une source d inquiétude supplémentaire pour beaucoup : nous avons peu de temps à consacrer à ce travail et je ne sais pas si le fait de ne pas valider toutes les compétences pourrait éventuellement remettre en cause la certification. Du coup, on peut comprendre ce qu explique précisément et très justement cette autre collègue : Je suis très inquiète quant à ma titularisation. On semble vouloir nous dire que nous serons tous validés, en réalité, j'ai peur de ne pas l'être. Je ressens un sentiment d'injustice car je pense que si j'étais moins fatiguée, si j'avais moins d'heures de cours, je pourrais être plus performante. Or, on ne me fait pas de cadeau, on attend de moi la même chose que les années précédentes alors que la situation est différente. Tout le monde nous plaint mais personne ne fait rien pour nous. J'ai travaillé dur pour avoir mon concours et durant toutes mes années d'études et j'ai peur de ne pas être validée parce que les conditions de stage sont mauvaises. Je trouve cela injuste. Autre injustice, certains stagiaires ont moins d'heures de cours que d'autres, selon les matières, selon les établissements, selon les académies, mais au final nous seront tous évalués de la même manière! -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 12

13 29 - Le référentiel des "Dix compétences professionnelles" (12 mai 2010) vous a-t-il été présenté? NSPP : 30 - Comment jugez-vous la formation que vous recevez actuellement à l'iufm? Une contribution résume presque à elle seule les remarques des collègues : la voici in extenso : C est bien souvent une perte de temps. Ce n est pas après nous avoir laissé nous débrouiller pendant un mois et demi que l IUFM allait faire des miracles. La formatrice a beau être pleine de bonne volonté, je ne vois pas comment l on peut apprendre à faire correctement des cours (et tout ce qui va avec) en quelques vendredis éparpillés sur l année. De plus, elle ne peut pas répondre aux difficultés de chacun, vue la diversité de nos situations et de nos attentes. Et je ne parle pas de la formation C2i, ni des réunions sur le socle de compétences alors qu on a pour le moment des priorités plus urgentes. Autre incohérence : on n aura une formation pédagogique qu à partir du mois de janvier, alors que pour moi, le problème de l autorité face aux élèves se pose chaque jour, presque depuis le début de l année. C est ce décalage par rapport aux besoins entre, d une part, le moment de l entrée en formation et, d autre part, la diversité des attentes des collègues, qui apparaît comme autant de points d achoppement face aux apports IUFM. Quelques avis très négatifs ( Rester chez moi pour me reposer et préparer mes cours me serait mille fois plus profitable, Je dois me modérer ici : inutile, mal organisée, sans but. Cette formation ne nous apporte rien, ni connaissances ni conseils, mais c est d abord la surcharge de travail qui est mise en avant dans pratiquement toutes les contributions. Il en découle cette situation très paradoxale : la formation nous prend trop de temps, mais elle est en même temps trop courte pour pouvoir aborder correctement les sujets que nous aimerions aborder. ( ) Pour moi, deux solutions totalement différentes l une de l autre conviendraient mieux : 1) assumer le manque de formation en supprimant totalement la formation IUFM, 2) mettre en place une formation de qualité en nous faisant passer plus de temps à l IUFM et moins de temps dans nos établissements. L aspect chronophage apparaît donc comme une évidence : le vendredi libéré en début d année me permettait de préparer mes cours et d avoir quelques moments libérés pendant le week-end -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 13

14 Mais, en premier lieu, c est vraiment la fatigue qui est évoquée : aller en formation après notre semaine de 18 heures n est pas normal. La fatigue est de plus en plus présente et cela s ajoute à notre charge de travail déjà énorme, même quand la formation est appréciée ce serait un moment agréable si cela ne m enlevait pas le peu de temps de préparation que j ai dans la semaine. Il devient très difficile de se concentrer lors de cette journée quand on est surmené. Quand nous arrivons le vendredi après avoir déjà fait notre semaine de 18 h de cours, ces heures nous semblent donc superflues, même si la formation est intéressante, je suis trop épuisée durant les journées pour en profiter (c était la seule matinée où je me reposais un peu). Je me passerais bien de ces heures supplémentaires NON PAYÉES!. Cette citation exprime avec une certaine violence ce qui ressort de la lecture de nombreuses réponses. Cependant, si un collègue déclare la formation est inintéressante, inutile, absolument pas constructive et en prime, démoralisante. En bref, une belle perte de temps! Nous passons notre temps à parler de choses que nous savons déjà parce que nous avons dû les apprendre pour le concours, les apports de la formation sont réels et déclarés utiles, satisfaisants, voire très intéressants, par une majorité, même si peu affirment je reviens de chaque formation avec des ressources que je vais pouvoir réutiliser. Ce sont les formations disciplinaires qui se voient les mieux reconnues parce que répondant au souhait de réfléchir à la pratique au plus près des attentes didactiques. Le jugement sur les formations générales est nettement plus mitigé, notamment parce que tardive et pas toujours adaptée à la diversité des situations selon les postes occupés en établissement. Finalement, les points positifs tournent essentiellement autour de la réassurance que permet la présence à l IUFM car nous sommes entre stagiaires, (parce que) de bons échanges avec les stagiaires sont très appréciables!, c est toujours agréable de pouvoir dialoguer avec des collègues qui sont dans la même situation. À l opposé, c est le dispositif de formation au C2i2e même s il n est pas évoqué systématiquement qui est le plus fortement critiqué : la soi-disant formation pour le C2i2e, qui est en réalité une validation, ne nous apporte pas grand chose à part du travail supplémentaire, les séances sont très frustrantes et mal planifiées, il s agit d une formation générale bien trop abstraite, j estime que c est une perte de temps, en dessous de tout, tout à fait scandaleux, inutile, vaste blague. De même, les séances en amphi soulèvent l ire de présents par obligation : conférences inutiles, vraies farces avec la plupart des stagiaires en train de préparer les cours, corriger les copies ou tout simplement bavarder ouvertement. À noter que plusieurs compatissent au sort actuel des formateurs : les formateurs IUFM font du mieux qu ils peuvent, mais le ton est parfois à la réprimande de la part des stagiaires usés et lassés. ( ) Les formateurs sont perdus, leur propre préparation s en trouve amoindrie en qualité. -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 14

15 31 - Comment qualifieriez-vous cette entrée dans le métier d'enseignant? * Comment qualifieriez-vous cette entrée dans le métier d enseignant? Évidemment, suite aux conditions d entrée dans le métier cette année, on ne s étonnera pas que le qualificatif difficile soit présent dans la quasi totalité des réponses. (Une seule la qualifie, sans ironie, de stimulante sur le plan professionnel.) Elle est notamment présentée comme rock n roll, épuisante, passionnante, directe et brutale, chaotique, intense, mouvementée, catastrophique, épuisante, démoralisante, stressante, haletante, démotivante, bâclée, inégalitaire, honteuse, désastreuse, horrible voire scandaleuse ou révoltante. Autant de manières de dénoncer un vrai saccage : si l expérience avec les élèves et la motivation ne venaient pas rehausser le plaisir, cette entrée serait à dégouter du métier. Car, en même temps, de nombreux développements font état du choix maintenu de la profession : malgré tout je suis heureuse de pouvoir faire le métier dont je rêvais, heureusement que j adore ce que je fais, difficile, mais le métier me plait, je suis heureuse d entrer dans le métier d enseignant, j éprouve un réel plaisir d enseigner pour ma part. C est la cohabitation de ces deux situations qui fait que les collègues apportent à la question posée les réponses de très loin les plus développées de l enquête. La difficulté, on l a vue, est le lot commun, et cela est affirmé aussi bien par qui ceux qui ont déjà une expérience antérieure de l enseignement ( j étais contractuelle avant (4 ans) mais je n avais JAMAIS ressenti autant de pression sur les épaules (ce qui m a valu un arrêt maladie en décembre pour surmenage), Je travaille dans de très mauvaises conditions et suis obligée de bâcler de nombreuses choses pour pouvoir m en sortir. Je travaille depuis 8 ans en tant que professeur et jamais je n ai été arrêtée mais cette année j ai déjà eu un arrêt de plus de 15 jours, je vis mal cette situation ) que par les nouveaux entrants : même pour quelqu un dont c est la passion et qui s est battu pendant des années pour avoir ce concours, je trouve que ça n est pas humain. Il y a, bien sûr, la découverte d un univers nouveau : c est incroyablement difficile, surtout après six années de fac. La réalité du métier, l attitude et le comportement de certains élèves ; tout ce qu il faut gérer et organiser demande un travail énorme. Mais aussi un travail sur soi. Je n aurais jamais pensé que ce serait aussi difficile.. Mais, plus encore un ressenti collectif que résume bien la réponse suivante : j ai malheureusement le sentiment que tout est fait pour que nous craquions sous la pression et les tâches supplémentaires que l on nous demande d effectuer. Les exigences sont en effet considérables, qu elles soient liées à la déontologie enseignante : J ai failli renoncer à plusieurs reprises, je suis épuisée moralement et physiquement. J aime profondément mon métier, cependant je me sens extrêmement mal vis-à-vis de mes élèves : soit je prépare mes cours et je suis trop épuisée pour faire cours correctement, soit je ne prépare pas suffisamment mes cours (trop grande fatigue : je m endors sur mes préparations et mes corrections le mercredi). Je pourrais piller des cours tout faits, photocopier mais je m y refuse par honnêteté. ) ou, notamment, à un accompagnement probablement exagéré : les conditions de travail sont difficiles et je suis frustrée de ne pas pouvoir donner le meilleur de moi-même. Je crains de ne pas être validée car mes tuteurs (latin et français) me demandent beaucoup, sont très (trop) exigeants et je me dis que je ne referai pas une année comme celle-là. Je souhaite enseigner depuis que je suis en primaire mais, malgré cette envie, si je ne suis pas validée, je pense que je refuserai de redoubler et que je changerai de voie. En me relisant je trouve cela déplorable et je me dis que le but de cette réforme consiste uniquement à casser des vocations. -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 15

16 Il faut donc entendre de nombreux témoignages comme des appels de détresse : Les conditions d entrée dans le métier semblent destinées à nous faire perdre le goût du métier que, pour la plupart d entre nous, nous souhaitions exercer depuis longtemps. En prime, il semblerait que l on veuille nous achever physiquement et moralement : est-il utile de rappeler que nombre de stagiaires multiplient les arrêts maladie! D autant plus, que beaucoup de réponses insistent sur les conséquences dans le cadre relationnel ou familial : La prise de recul est inexistante et la sensation de mal faire est souvent présente car il n y a pas non plus de moments où l on pourrait échanger sur son expérience. La vie personnelle est très difficilement conciliable avec cette année, Ma vraie inquiétude est de ne pas réussir à sauver ma vie de famille à l issue de cette première année qui m occupe 24h sur 24, sans exagérer. Lorsqu une stagiaire écrit Les stagiaires sont pris pour de la chair à canon, j ai un peu l impression que la titularisation se fera pour les stagiaires qui tiendront le coup!, elle reflète l inquiétude de beaucoup face à un système découvert décevant et passablement opaque : Je me sens abandonné par le système et donc fâché envers la structure académique. Ayant passé une année très difficile l année dernière pour avoir le concours, je m attendais à voir un peu de récompense cette année. Quelle déception!, Quand on ajoute aux responsabilités et pressions quotidiennes du métier la lourdeur des formations mal conçues et le labyrinthe des mutations et la bureaucratie autour de ces processus, je suis obligée de creuser bien fort pour trouver une raison de rester. L année commencée, j ai l intention de la finir quand même mais j ai du mal à me voir rester des années dans ce métier, très peu accompagné et coincé entre un employeur impersonnel qui semble assez trompeur et parfois carrément hostile et un public jeune peu motivé et souvent difficile à gérer. On le voit, cette année d entrée dans le métier est très loin de correspondre aux attentes des collègues. Au delà de la découverte des difficultés réelles de tous débutants confrontés à des pratiques enseignantes et comportements élèves pas forcément attendus, c est bien la surcharge de travail impliquée par les nouvelles conditions d exercice qui rend peu supportable professionnellement et même humainement la vie quotidienne des nouveaux collègues Si tu avais une revendication à vos yeux essentielle, quelle serait-elle? Quelques collègues s insurgent sur les inégalités entre académies : Que toutes les Académies traitent les stagiaires de la même façon. Nous avons tous passé le même concours et pourtant certains n ont que 14h 30 de cours et seulement un vendredi de formation par mois qui leur est donc payé. C est profondément injuste! Une préparation avant la prise en charge des élèves constitue la seconde revendication exprimée : Plus de temps avant la rentrée pour être mieux préparé aux premiers cours, que la formation commence fin août, avant la rentrée, avoir une semaine de stage pour nous préparer à la prise en main des classes, que les nouveaux stagiaires aient une formation au moins pour les premiers cours et sur la psychologie de l ado. Il faut aussi apprendre à gérer certaines situations qui peuvent nous mettre en difficulté (élève malade, conflits entre élèves, coupure d électricité ), avoir une vraie formation avant de nous laisser comme cela face aux élèves -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 16

17 Mais il faudrait aussi, une meilleure prise en compte de la situation matérielle des nouveaux : connaître le lieu d affectation plus tôt, prévenir plus tôt de l affectation pour s organiser autrement que dans la catastrophe, ne pas avoir une localisation de l établissement à plus de 200 kilomètres du domicile pour une année, y compris ne pas être mis face à des contraintes pédagogiques supplémentaires ne pas être en charge de classes à examens dès l entrée dans le métier. Cela supposerait sans doute, comme l indique une collègue une réelle prise en compte de la personne. Je savais que ce serait difficile, mais le fait que la personne ne soit même pas reconnue, je ne peux pas l accepter Si le rôle du tuteur est souvent jugé très utile, il n est pas toujours une aide pour des raisons diverses, administratives, (il faudrait) être mieux accompagné : avoir un peu moins d heures de cours à donner et un tuteur plus disponible (c est-à-dire lui aussi avec un emploi du temps un peu allégé), des emplois du temps plus adaptés (je ne peux pas voir mon tuteur, il ne peut pas venir à mes cours non plus ) : une demi-journée (ou au moins 2 h) de libre dans l emploi du temps commun pour pouvoir travailler ensemble, avoir un tuteur dans l établissement (et pas à 30 km comme c est mon cas), ou relationnelles un relationnel basé sur un pied d égalité avec les collègues et surtout le tuteur, qui, souvent, abuse de son «pouvoir» ou est carrément inexistant (le mien est un courant d air mais il a malgré cela 2 stagiaires 2x2 000 euros en ne faisant quasi rien J ai du mal avec ça!!!). Dans les conditions de cette année, plus que jamais, la formation est sérieusement mise en cause. Au point que le temps de formation puisse, selon certains, devoir être optionnel : c est-à-dire ne pas être sanctionné si un stagiaire n y va pas) ou bien nous les PAYER en HEURES SUPPLEMENTAIRES ( ) il est injuste qu on nous prélève un jour de salaire en cas d absence quand, à côté de ça, nous effectuons notre plein temps d enseignant!, diminué réduire le temps de formation à un vendredi sur deux, et mieux sélectionner la formation, voire supprimé : supprimer l IUFM, supprimer les 6 heures de formation supplémentaires du vendredi, même si la chose est d abord liée à la surcharge de travail : je regrette d en venir à dire cela car je suis pourtant certaine qu une formation est indispensable : je souhaiterais que l on supprime la formation IUFM. En effet, la priorité pour moi en raison de nos conditions de travail cette année, avant de faire des cours de qualité et d avoir des stratégies d apprentissage adaptées, est tout simplement d arriver en cours avec quelque chose de construit à proposer à mes élèves, et pour cela il nous faudrait davantage de temps. Sur la formation, de nombreux souhaits d amélioration sont émis, accentuant des reproches qui pouvaient déjà être exprimés les années précédentes (une) «vraie» formation qui réponde aux besoins matériels d un stagiaires : de la fiche de préparation à la séquence. Les théories fumeuses (fumistes?) de quelques pontes n ayant pas vu des enfants que de très loin n apportent rien, formation plus concrète plus en lien avec le terrain, plus cadrée, une vraie formation qui nous apporte des choses concrètes à utiliser en classe!, davantage de conseils, outils, aides mis en rapport avec la situation personnelle ainsi que les difficultés rencontrées parce que l IUFM est trop théorique : besoin de concret! Une collègue suggère même après échanges avec le tuteur, une formation allégée et ciblée sur ses propres difficultés (formation à la carte) Et cette revendication, plusieurs fois exprimée annuler le C2i2e, supprimer le c2i2e! mes collègues ne l ont pas et sont pourtant très bien notés par les inspecteurs. Pourquoi devrions-nous en faire plus que nos collègues titulaires? Ce n est pas assez dur comme ça? -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 17

18 Mais évidemment, c est sur le temps de travail que portent systématiquement l essentiel des revendications formulées résumables dans les extraits suivants ne pas mettre les stagiaires sur un poste à plein temps, 18h c est beaucoup trop pour nous permettre de nous former en même temps et essayer de garder une vie décente, que les stagiaires aient un maximum de 12 heures par semaine l année prochaine. Il faudrait prévoir une entrée plus progressive dans le métier, qu on nous donne du temps pour préparer les cours, respirer, prendre du recul et peut-être même apprécier ce boulot formidable mais éprouvant!!!!, mieux répartir le temps de travail pour une entrée plus souple dans le métier : 12h de terrain et 6h de vraie formation serait un compromis acceptable. Conclusion : Au terme de ce compte-rendu, deux appels résument l implicite de la quasi totalité des contributions faire en sorte que nous soyons la seule année à vivre une année de stage comme celle-là et exiger une nouvelle réforme. PS : Il est toujours hasardeux de prétendre rendre compte de plusieurs centaines de réponses et quelques dizaines de pages, dont certaines sont très personnalisées. Vous trouverez ci-dessous, à titre d exemples, deux de ces contributions, in extenso, concernant la dernière question posée : C'est sûr qu'au bout de 15 ans, et si on est dans le même bahut avec les mêmes niveaux, ça doit faire du bien la première année où on réutilise les mêmes cours que l'an dernier, pour se reposer un peu. C'est sûr qu'au bout de 5 ans de métier, on passe moins de temps sur les corrections de copies et les préparations de cours. C'est sûr qu'au bout d'un an d'entrée dans le métier on comprend mieux comment organiser son travail sur une année. C'est sûr qu'au bout de deux mois sans formation, ni même le temps d'avoir des contacts avec les autres stagiaires on a compris comment construire un cours et une séquence. C'est sûr qu'au bout de deux semaines, on a plutôt intérêt à comprendre comment fonctionne la prise d'autorité sur des adolescents pour les mettre au travail. Mais il y a un problème majeure : durant ces deux mois en solitaire, on a pas compris que ce qu'on nous infligeait était harassant au possible et que ça n'était pas de notre faute, à cause d'un manque de compétence personnel et qu'il ne fallait pas se culpabiliser. Et une fois qu'on sort un peu la tête de l'eau au bout de deux mois, on découvre un peu de confrontation et de réflexion sur le métier avec les journées à l'iufm où enfin on entrevoit des collègues, mais c'est pas de chance car cette journée libre dont on avait tant besoin disparait. Et alors le travail qu'on avait réussi à maitriser (un peu) nous déborde à nouveau, avec le C2i2e en plus. Et puis une fois les vacances de Noël arrivées, super, enfin le temps de prendre de l'avance?! Bien préparer le bloc de séquences pour ses nombreuses classes entre Noël et les vacances de février. -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 18

19 Chouette, on a deux semaines, c'est tout, ça passe vite en fait. Ouf, y'a le réveillon de Noël, on en profite. Mais il y a encore plus de 5 mois à tenir. Et quoi, sous prétexte qu'on a tenu jusque là, on peut continuer encore? Et puis sous prétexte qu'une brochette de gens sacrifiés, dont on ne saura jamais combien ont démissionné ou se retrouvent en dépression ont réussi à tenir le coup en 2010/2011, on remettra le couvert pour les années à venir?! Alors ma revendication c'est : "pitié, faites quelque chose, je sais pas quoi, mais faites cesser le massacre des vocations". Il y a des intérêts communs à défendre et à gérer dans cette situation. Enfin bon, combien de stagiaires pourront vous répondre, la surcharge de travail bien orchestrée ne leur permettant pas de le faire?! Moi je suis en arrêt maladie, donc j'ai eu le temps. Et j'espère que ça pourra aider. (parenthèse : et après on s'étonne que les enfants savent à peine lire et écrire... Aujourd'hui dans les magasins à Nantes, une fille de 11 ans demande à sa mère de lui lire ce qu'il y a sur un emballage de produit, et la mère s exécute. Il y a de quoi se poser des questions.) Je ne suis pas l'esclave du Ministère de l'éducation nationale, je ne suis pas corvéable à merci, j'ai fait de longues études pour exercer un métier qui, depuis de nombreuses années, m'intéresse et me fascine. Je mérite d'être traitée de la même manière que les autres stagiaires dans les autres académies dont les revendications ont été entendues. Nous avons tous passé un concours NATIONAL, les conditions de stage devraient être les mêmes pour tout le monde afin que la validation soit équitable. Par ailleurs, il conviendrait d'alléger la formation ou bien de la rendre plus constructive, à défaut de la supprimer intégralement. Je ne vois absolument aucun intérêt à nous faire valider le C2i2e cette année alors que nous avons 5 ans pour le faire! Je ne vois pas non plus d'intérêt à réunir l'ensemble des stagiaires pour des journées de formation générale alors que nos savoirs, nos besoins et nos attentes ne sont pas les mêmes. Pensez au CPE, aux stagiaires en EPS ou aux documentalistes qui ont dû écouter le blabla des inspecteurs sur le socle commun pendant 4h. Le socle commun intéresse en priorité ceux qui exercent en collège et en plus il n'était inconnu de personne (ex. les stagiaires en anglais devait le connaître par coeur pour les oraux du CAPES!) Il ne serait pas inutile non plus de définir clairement les conditions de validation du stage. Nous plonger dans le flou artistique le plus total n'aide pas notre travail. Si l'on nous disait clairement ce que l'on attend de nous et si l'on nous aidait à atteindre ces objectifs clairement définis, notre travail serait bien plus productif et bien plus bénéfique pour les élèves. Il semble pourtant que la surcharge de travail, le "secret", les changements d'avis incessants soient l'option choisie! -Sgen-CFDT Pays de Loire-Janvier 2011 page 19

Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013

Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013 Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013 Principes généraux L académie de Caen accueille cette année 142 professeurs et CPE stagiaires dont

Plus en détail

Questionnaire sur la formation PLC2 en mathématiques (NOVEMBRE 2005)

Questionnaire sur la formation PLC2 en mathématiques (NOVEMBRE 2005) Questionnaire sur la formation PLC2 en mathématiques (NOVEMBRE 2005) Ces résultats correspondent à 18 questionnaires parmi les 26 stagiaires du groupe Amiens. Le total des réponses ne fait pas toujours

Plus en détail

Recueil des réponses au questionnaire confié aux Professeurs de Ecoles Stagiaires (PES) lors de leur stage de janvier à l'iufm

Recueil des réponses au questionnaire confié aux Professeurs de Ecoles Stagiaires (PES) lors de leur stage de janvier à l'iufm Recueil des réponses au questionnaire confié aux Professeurs de Ecoles Stagiaires (PES) lors de leur stage de janvier à l'iufm - Contenu de la formation à l'iufm Quels contenus vous ont servi pendant ces

Plus en détail

Master MEEF parcours second degré général. Calendrier des stages 2014-2015 et du tronc commun. Stage en M1

Master MEEF parcours second degré général. Calendrier des stages 2014-2015 et du tronc commun. Stage en M1 Master MEEF second degré général Calendrier des stages 2014-2015 et du tronc commun Stage en M1 Rappel des modalités du stage : Quatre semaines de stage dans l'année en établissement scolaire dont quatre

Plus en détail

Présentation. c 2008, rue des écoles 1

Présentation. c 2008, rue des écoles 1 Présentation Moment particulier de la vie professionnelle des professeurs de l Éducation nationale, l inspection est le moment de vérité qui permet d évaluer la qualité de l enseignement dispensé aux élèves.

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Rapport de stage. Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard:

Rapport de stage. Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard: 1. Déroulement du stage Rapport de stage Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard: Tableau 1. Périodes de stage lieu date bilan Edition l amiénois du

Plus en détail

La Formation des Enseignants. Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole»

La Formation des Enseignants. Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole» La Formation des Enseignants Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole» 1 Avant-propos Le président de la République a fait de la refondation de l Ecole une priorité de son action.

Plus en détail

Résultats de l Enquête sur le stage en entreprise des professeurs-stagiaires CAPLP et CAPET

Résultats de l Enquête sur le stage en entreprise des professeurs-stagiaires CAPLP et CAPET Résultats de l Enquête sur le stage en entreprise des professeurs-stagiaires CAPLP et CAPET Enquête réalisée en 2005 à l Observatoire des Flux et des Formations par une stagiaire en Master Pro Ingénierie

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» 2015 2016 Sommaire : 1. Affectation 2. Principes généraux de la formation L alternance intégrative Formation disciplinaire

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

Les langues étrangères en travail social : Qu en est-il des étudiants en formation de niveau 3 et des cadres pédagogiques?

Les langues étrangères en travail social : Qu en est-il des étudiants en formation de niveau 3 et des cadres pédagogiques? Les langues étrangères en travail social : Qu en est-il des étudiants en formation de niveau 3 et des cadres pédagogiques? Quel est le cadre législatif? Quelles réticences? Est-ce un frein à la mobilité?

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

Paroles «d anciens» des écoles européennes

Paroles «d anciens» des écoles européennes 1) Présentation : Prénom, nom, nationalité(s), école/université fréquentée actuellement. Lauriane T., Belge, étudie à l Université de Strasbourg (La Psychologie). 2) L (les) école(s) européenne(s) que

Plus en détail

Refondation de l'école primaire : prenez la parole

Refondation de l'école primaire : prenez la parole Refondation de l'école primaire : prenez la parole Depuis cet été des concertations pour refonder l'école ont été engagées. Vous qui en serez au quotidien les premiers acteurs, qu'en pensez-vous? À travers

Plus en détail

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré à mi-temps

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré à mi-temps Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré à mi-temps 2014-2015 www.ac-montpellier.fr www.pres-suddefrance.fr/espe Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Représentant des ventes Un portrait

Représentant des ventes Un portrait Représentant des ventes Un portrait Un représentant des ventes est un employé du service des ventes dont la fonction est de promouvoir et de vendre les produits et les services d une entreprise tels que

Plus en détail

Nom de l institution... Numéro de l institution (N o FOS ou ne pas compléter) Numéro attribué au collaborateur (par l ISGF) M0.2

Nom de l institution... Numéro de l institution (N o FOS ou ne pas compléter) Numéro attribué au collaborateur (par l ISGF) M0.2 Nom de l institution... Numéro de l institution (N o FOS ou ne pas compléter) M0.1 Numéro attribué au collaborateur (par l ISGF) M0.2 Enquête 3 7 avril 2006 Questionnaire: satisfaction et épuisement des

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

L approche par compétences en lycée professionnel

L approche par compétences en lycée professionnel LP Denis Diderot -Bavilliers L approche par compétences en lycée professionnel - rapport d étape - Résumé du projet : Cette expérimentation nous permet de valoriser les compétences disciplinaires développées

Plus en détail

Défi lecture 2011-12

Défi lecture 2011-12 Défi lecture 201112 Contexte : Travail à partir des sélections du prix des incorruptibles 20062011.. Historique : Créé en 1988 par des libraires avec la collaboration de Françoise Xenakis, présidente d'honneur,

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi [TRADUCTION] Citation : K. P. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 136 Appel n o : GE-14-2529 ENTRE : K. P. Appelante Prestataire et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Délégation syndicale EVAM RAPPORT SUR L'ENQUETE DE SATISFACTION A L'ATTENTION DU PERSONNEL DE L'EVAM "LA PAROLE AU PERSONNEL!"

Délégation syndicale EVAM RAPPORT SUR L'ENQUETE DE SATISFACTION A L'ATTENTION DU PERSONNEL DE L'EVAM LA PAROLE AU PERSONNEL! Région Vaud Délégation syndicale EVAM RAPPORT SUR L'ENQUETE DE SATISFACTION A L'ATTENTION DU PERSONNEL DE L'EVAM "LA PAROLE AU PERSONNEL" 1. Commentaires généraux L'enquête "La parole au personnel" a été

Plus en détail

LIEUX DE FORMATION TRAVAUX DEMANDES PAR LES PROFESSEURS

LIEUX DE FORMATION TRAVAUX DEMANDES PAR LES PROFESSEURS LIEUX DE FORMATION - Pas de possibilité d inscription sur un site de son choix sur l ESPE de Versailles, comme il était indiqué dans la brochure du rectorat, avec comme conséquence des déplacements «interminables»

Plus en détail

«JE SAIS FAIRE» ACTIVITÉ 1 : compréhension orale. Fiche enseignant

«JE SAIS FAIRE» ACTIVITÉ 1 : compréhension orale. Fiche enseignant 12 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 12 «JE SAIS FAIRE» Objectifs : Parler de sa profession, apprécier, décrire sa personnalité Points de langue : Exprimer le souhait Thème culturel - lexique : Les professions

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

LA SANCTION. D après les interventions de Mr ORDRENNEAU Albert, enseignant spécialisé et formateur IUFM Lorraine - Formation CAPASH, 2007-2008.

LA SANCTION. D après les interventions de Mr ORDRENNEAU Albert, enseignant spécialisé et formateur IUFM Lorraine - Formation CAPASH, 2007-2008. LA SANCTION D après les interventions de Mr ORDRENNEAU Albert, enseignant spécialisé et formateur IUFM Lorraine - Formation CAPASH, 2007-2008. Comment se règle la question du rapport à la loi et de la

Plus en détail

Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement

Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement OBJECTIF GENERAL : savoir gérer son temps personnel, savoir s organiser. Pour atteindre cet objectif, 3 objectifs intermédiaires sont nécessaires

Plus en détail

Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments).

Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments). Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments). Bien que la seconde ait été chaotique, il est passé en première

Plus en détail

N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse. 1. Problématique

N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse. 1. Problématique N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse CONSTRUCTION IDENTITAIRE DES ENSEIGNANTS EN FORMATION INTIALE : ENTRE REPRESENTATIONS PARTAGEES ET ELEMENTS DE DIFFERENCIATION DANS LE RAPPORT AU METIER 1. Problématique L étude

Plus en détail

Risques psychosociaux, des représentants du personnel sous tension!

Risques psychosociaux, des représentants du personnel sous tension! Risques psychosociaux, des représentants du personnel sous tension! Résultats de l enquête auprès des élus 2 octobre 2014 32, rue de Chabrol 75010 Paris Tél. 01 53 72 00 10 Site : www.isast.fr Mel : contact@isast.fr

Plus en détail

L évolution des concours de recrutement des enseignants et CPE

L évolution des concours de recrutement des enseignants et CPE Fiche 1 L évolution des concours de recrutement des enseignants et CPE Remarque : ce tableau présente les concours avec le niveau universitaire auquel il est placé. Si un concours est placé au niveau de

Plus en détail

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation GRETA M2S Métiers de la Santé et du Social Le salarié et ses droits à la formation Le DIF Droit individuel à la formation ))) Qu est-ce que c est? Le DIF permet au salarié de négocier avec son employeur,

Plus en détail

Conférence Métiers. Les métiers de l enseignement

Conférence Métiers. Les métiers de l enseignement Conférence Métiers Les métiers de l enseignement Les métiers de l enseignement Grande diversité de postes et de profils Depuis 2010 : recrutement harmonisé nécessitant un master 2 validé (bac+5) Nombre

Plus en détail

Outils pour programmer les apprentissages

Outils pour programmer les apprentissages - Inspection de l Éducation Nationale de Vichy 1-14, Boulevard Carnot - BP 2932-03 209 Vichy Cedex Tél : 04.70.97.54.65 / Fax : 04.70.31.34.06 Site de circonscription : http://www3.ac-clermont.fr/ien-vichy1/

Plus en détail

Réflexions et propositions relatives aux missions du CNU

Réflexions et propositions relatives aux missions du CNU Réflexions et propositions relatives aux missions du CNU 1. Préambule En préambule des propositions de réponses pour la préparation des Assises 2012, et audelà des questions strictement relatives aux missions

Plus en détail

LE CARNET DE BORD INFORMATISE (CBI)

LE CARNET DE BORD INFORMATISE (CBI) LE CARNET DE BORD INFORMATISE (CBI) 1. L'utilisation du CBI vous est apparue 1. complexe 2. -3 3. -2 4. -1 5. 1 6. 2 7. 3 8. simple 2. Une formation à l'utilisation du CBI est 1. inutile 2. -3 3. -2 7.

Plus en détail

Vos commentaires sur la pertinence de ce cours dans le programme

Vos commentaires sur la pertinence de ce cours dans le programme Évaluation de l enseignement COMMENTAIRES Activité : GSF-6008-S (82526) Finance corporative Enseignant : Jean-François Guimond Session : Automne 2012 Méthode d évaluation : Papier Date de l évaluation

Plus en détail

Secondes expérimentales Lycée Galilée de Gennevilliers

Secondes expérimentales Lycée Galilée de Gennevilliers 1) Genèse de l expérimentation. Secondes expérimentales Lycée Galilée de Gennevilliers En septembre 2009, lorsque débute notre expérimentation, notre lycée polyvalent a dix classes de seconde GET. Nous

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE NOTE d INFORMATION 96.31 Juillet 1996 La fonction de conseiller d éducation et conseiller principal d éducation DIRECTION

Plus en détail

Métier d élève Apprendre à s organiser au collège

Métier d élève Apprendre à s organiser au collège Champ Compétence Métier d élève Apprendre à s organiser au collège Séance 0 : Entretien individuel avec l élève Séance 1 : Se repérer dans l établissement Objectifs : - Mettre en confiance l'élève. - Mise

Plus en détail

Où en est le temps de l'école?

Où en est le temps de l'école? Où en est le temps de l'école? Eveline Charmeux Les "rythmes scolaires", formule discutable qui fait hurler les musiciens : rien à voir avec un rythme! en fait, il serait mieux de parler de gestion du

Plus en détail

La réforme du collège, c est:

La réforme du collège, c est: La réforme du collège, c est: Suppression des classes bilangues Sauf, dans les établissements accueillant des élèves qui ont étudié une autre langue que l anglais à l'école primaire. En gros, très peu

Plus en détail

Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui»

Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui» Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui» Conférence-débat dans le cadre de la plate-forme «Ecole Lien». Aquascope-Virelles, le 23 mai 2013 Le point de départ : un constat. Aujourd

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire Collège BARBUSSE-VAULX EN VELIN Document 6 : Demi-journée de concertation, partie 2 : leviers d évolution proposés

Assises de l éducation prioritaire Collège BARBUSSE-VAULX EN VELIN Document 6 : Demi-journée de concertation, partie 2 : leviers d évolution proposés Assises de l éducation prioritaire Collège BARBUSSEVAULX EN VELIN Document 6 : Demijournée de concertation, partie 2 : leviers d évolution proposés Synthèse des échanges sur la mise en œuvre des leviers

Plus en détail

Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes

Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes Dans le cadre du baromètre social institutionnel, vous avez la possibilité de poser quelques questions spécifiques à votre organisme et à

Plus en détail

Commentaires pour le premier trimestre

Commentaires pour le premier trimestre Commentaires pour le premier trimestre Elèves en progrès Après un début d année décevant,. semble s être ressaisi. Ses résultats sont convenables dans la Maîtrise de la Langue voire satisfaisants en Mathématiques.

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

Académie d Aix-Marseille Année de stage des lauréats CRPE Organisation de la Formation 2010/2011

Académie d Aix-Marseille Année de stage des lauréats CRPE Organisation de la Formation 2010/2011 Académie d Aix-Marseille Année de stage des lauréats CRPE Organisation de la Formation 2010/2011 Formiris méditerranée & Institut Saint Cassien Formation année de stage CRPE 2010/2011 1 Cadre général Après

Plus en détail

L enseignement. Intervenants :

L enseignement. Intervenants : les Mercredis Avenir L enseignement Le mercredi 15 janvier 2014, a été accueilli dans la salle de conférence du CRDP le public venu à la rencontre des professionnels de l enseignement, pour découvrir les

Plus en détail

Français Authentique Pack 2

Français Authentique Pack 2 Guide : Comment utiliser le pack 2 Discussions Authentiques Cher(e) ami(e), Merci d avoir acheté le pack 2 Discussions Authentiques. C est une bonne décision et vous ne le regretterez pas. Je mets à votre

Plus en détail

Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier

Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier Collège Anatole France - Bethoncourt Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier - Rapport d étape - Résumé du projet : Afin de favoriser le lien entre les apprentissages du collège et du lycée en utilisant

Plus en détail

Enquête sur les déplacements domicile travail. Printemps 2013. Faite par le SGEN-CFDT de Basse-Normandie

Enquête sur les déplacements domicile travail. Printemps 2013. Faite par le SGEN-CFDT de Basse-Normandie Enquête sur les déplacements domicile travail Printemps 2013 Faite par le SGEN-CFDT de Basse-Normandie Enquête réalisée auprès de tous les personnels du Second degré disposant d'une adresse électronique

Plus en détail

DISPOSITIF ALTERNANCE 3 ème au COLLÈGE LESTONNAC

DISPOSITIF ALTERNANCE 3 ème au COLLÈGE LESTONNAC DISPOSITIF ALTERNANCE 3 ème au COLLÈGE LESTONNAC I. Objectifs II. Population concernée III. Principes directeurs IV. Organisation pédagogique du dispositif V. Articulation collège entreprise VI. Evaluations

Plus en détail

DEVENIR ENSEIGNANT. enseigne à des élèves de 2/3 ans à 11 ans - en école maternelle - en école élémentaire

DEVENIR ENSEIGNANT. enseigne à des élèves de 2/3 ans à 11 ans - en école maternelle - en école élémentaire DEVENIR ENSEIGNANT DEVENIR ENSEIGNANT L'enseignant du 1er degré enseigne à des élèves de 2/3 ans à 11 ans - en école maternelle - en école élémentaire L'enseignant du 2 nd degré enseigne en collège, en

Plus en détail

STAGES EN ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES

STAGES EN ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES STAGES EN ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES Livret d accompagnement du stagiaire et du tuteur 2013-2014 Préambule Refonder l école de la République, c est garantir la qualité de son service public d éducation et,

Plus en détail

Parcours de découverte des métiers et des formations

Parcours de découverte des métiers et des formations Parcours de découverte des métiers et des formations Objectifs Acteurs Contenu Ressources OBJECTIFS GENERAUX (et pédagogiques) Acquérir une culture sur les métiers, le monde économique et les voies de

Plus en détail

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire)

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire) Un BTS ou un DUT, une prépa ou une université, ou bien une école spécialisée? Choisir son orientation après le bac n'est pas toujours facile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons quelques

Plus en détail

UM2 IUFM de l Académie de Montpellier. Bienvenue. Journées Portes Ouvertes, Montpellier, 15 mai 2013

UM2 IUFM de l Académie de Montpellier. Bienvenue. Journées Portes Ouvertes, Montpellier, 15 mai 2013 UM2 IUFM de l Académie de Montpellier Bienvenue Journées Portes Ouvertes, Montpellier, 15 mai 2013 à l IUFM de l académie de Montpellier bientôt FACULTE D EDUCATION Pourquoi ce changement? Rentrée 2013

Plus en détail

Ecoles primaires en quartier défavorisé: que faire pour surmonter les difficultés?

Ecoles primaires en quartier défavorisé: que faire pour surmonter les difficultés? DOSSIER Echec scolaire Ecoles primaires en quartier défavorisé: que faire pour surmonter les difficultés? Nous avons posé la question à Véronique Grosjean, conseillère pédagogique pour les écoles du réseau

Plus en détail

DECLARATION AU COMITE TECHNIQUE PARITAIRE ACADEMIQUE (C.T.P.A.)

DECLARATION AU COMITE TECHNIQUE PARITAIRE ACADEMIQUE (C.T.P.A.) Monsieur le Recteur, Mesdames, Messieurs, Le but de la déclaration du SNUEP FSU VERSAILLES est d apporter dans le cadre de la parité dans les instances académiques des réponses concrètes dès maintenant

Plus en détail

Correction des exercices et des projets personnels. Commentaires particuliers 6/5/2013 17:10:18 20 Très bons Très bonne Bonne ITIC

Correction des exercices et des projets personnels. Commentaires particuliers 6/5/2013 17:10:18 20 Très bons Très bonne Bonne ITIC Horodateur Note générale relative à l'enseignement de Pierre Vélon Supports de cours et travaux dirigés Correction des exercices et des projets personnels Disponibilité de Pierre Vélon en dehors des heures

Plus en détail

Recrutement d enseignants du second degré. Que vaut-il mieux présenter : CAFEP (Privé) ou CAPES (Public)?

Recrutement d enseignants du second degré. Que vaut-il mieux présenter : CAFEP (Privé) ou CAPES (Public)? SYNEP Le syndical SYNDICAT NATIONAL DE L ENSEIGNEMENT PRIVE Maison de la CFE-CGC 63 rue du Rocher 75008 PARIS tél. : 01 55 30 13 19 Fax : 01 55 30 13 20 Email : synep@synep.org Recrutement d enseignants

Plus en détail

Evaluation du Stage MathC2+ - Vendredi 15 mai 2015

Evaluation du Stage MathC2+ - Vendredi 15 mai 2015 Evaluation du Stage MathC2+ - Vendredi 15 mai 2015 17 élèves sur 28 (dont 8 filles et 20 garçons) au total ont répondu au questionnaire à la fin du stage MathC2+ dont : - 2 élèves en 2 nde - 22 élèves

Plus en détail

Attitude à l égard des étudiants, intérêt pour l enseignement, disponibilité et commentaires

Attitude à l égard des étudiants, intérêt pour l enseignement, disponibilité et commentaires Catégories/Questions Attitude à l égard des étudiants, intérêt pour l enseignement, disponibilité et commentaires Le professeur témoignait de l intérêt envers les étudiants. Le professeur semblait se soucier

Plus en détail

As-tu envie d aller aujourd hui? Auras-tu envie d aller travailler demain? Auras-tu le goût de te rendre encore au travail la semaine prochaine?

As-tu envie d aller aujourd hui? Auras-tu envie d aller travailler demain? Auras-tu le goût de te rendre encore au travail la semaine prochaine? As-tu envie d aller aujourd hui? Auras-tu envie d aller travailler demain? Auras-tu le goût de te rendre encore au travail la semaine prochaine? Advenant que tu traverses une période plus sombre ou moins

Plus en détail

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES I - ANALYSE DE SITUATION DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES STRUCTURES PEDAGOGIQUES : 21 divisions LV1 : anglais, allemand, russe allemand section européenne en 4 ème et 3 ème. LV2 : anglais,

Plus en détail

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE Le premier contact avec vos élèves est déterminant, il y a de nombreux éléments à prendre en compte pour le réussir. Un professeur doit

Plus en détail

-Avez-vous eu le concours en une ou deux année?

-Avez-vous eu le concours en une ou deux année? Témoignages Pour vous, étudiants qui êtes actuellement en PACES, l ANEPF a retrouvé ceux qui comme vous étaient assis sur ces mêmes bancs, une ou deux années avant vous. La PACES, porte d entrée aux études

Plus en détail

LA DEFINITION DES COMPETENCES : QUEL ROLE POUR LES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES?

LA DEFINITION DES COMPETENCES : QUEL ROLE POUR LES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES? LA DEFINITION DES COMPETENCES : QUEL ROLE POUR LES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES? INTRODUCTION Depuis quelques années, un certain nombre d évolutions à la fois sociétales et professionnelles nous poussent,

Plus en détail

Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde

Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde Joannie Gagné Printemps 2006. Il y a de cela environ un an, j étais assise chez moi à réfléchir à ma vie. J ai étudié pendant trois ans à Québec en Techniques d éducation

Plus en détail

Le système scolaire finlandais

Le système scolaire finlandais Le système scolaire finlandais Législation des années 1970 Particularités du système Résultats obtenus Statistiques Avant les années 1970: jardin d enfants école primaire obligatoire gratuite enseignement

Plus en détail

Préparation mentale, santé et bien-être : quelles relations?

Préparation mentale, santé et bien-être : quelles relations? «Colloque Scientifique des Assises Sport Prévention Santé 2014» Session 1 «Performance : préparation mentale et santé du sportif» Préparation mentale, santé et bien-être : quelles relations? ü Jean Fournier

Plus en détail

Le marteau et l enclume

Le marteau et l enclume Sophie Ricoul Le marteau et l enclume Chroniques d une accidentée de la route 2 2 Les aires d accueils pour les gens du voyage ou Le marteau et l enclume Gérer des aires d accueils pour les gens du voyage

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

STAGE D OBSERVATION EN ENTREPRISE. CLASSES DE 3èmes DOSSIER ELEVE

STAGE D OBSERVATION EN ENTREPRISE. CLASSES DE 3èmes DOSSIER ELEVE STAGE D OBSERVATION EN ENTREPRISE CLASSES DE 3èmes DOSSIER ELEVE 2014-2015 1 Le stage en entreprise en classe de 3 ème est un stage d observation, de découverte du monde du travail et du fonctionnement

Plus en détail

Rez-de-chaussée HALL. Restaurant (self-service) Infirmerie. Le gymnase Cour de récréation. Arts plastiques. Musique. 1er étage

Rez-de-chaussée HALL. Restaurant (self-service) Infirmerie. Le gymnase Cour de récréation. Arts plastiques. Musique. 1er étage Restaurant (self-service) Rez-de-chaussée Infirmerie Le gymnase Cour de récréation Etude Arts plastiques Vie scolaire HALL Etude Classe ULIS Musique Entrée et sortie pour les externes 1er étage Entrée

Plus en détail

Objet : Lettre de rentrée Mathématiques-Sciences 2011-2012

Objet : Lettre de rentrée Mathématiques-Sciences 2011-2012 Mesdames et Messieurs les Professeurs de Mathématiques et de Sciences Physiques s/c de Madame, Monsieur le Chef d établissement des lycées professionnels publics et privés sous contrat Rectorat Collège

Plus en détail

- O R ES IP E Observatoire régional

- O R ES IP E Observatoire régional - O R ES IP E Observatoire régional de l Enseignement supérieur et de l insertion professionnelle des étudiants Rapport d évaluation des Doctoriales d Alsace 2014 Les Doctoriales d Alsace se sont déroulées

Plus en détail

Liaison 3 ème / 2 nde Vie scolaire

Liaison 3 ème / 2 nde Vie scolaire Liaison 3 ème / 2 nde Vie scolaire LIAISON 3 ème /2 nde BUT DE LA DEMARCHE : Constat : Fait par les CPE des lycées et confirmé par un questionnaire distribué aux élèves de seconde : ces élèves sont en

Plus en détail

Université Claude Bernard-Lyon 1 - Ecole Supérieure du Professorat et de l Education

Université Claude Bernard-Lyon 1 - Ecole Supérieure du Professorat et de l Education Université Claude Bernard-Lyon 1 - Ecole Supérieure du Professorat et de l Education RECRUTEMENT DE FORMATEURS OU FORMATRICES EN SERVICE PARTAGE POUR L ANNEE 2015-2016 L Ecole Supérieure du Professorat

Plus en détail

SEMINAIRE DE FLOREFFE. Le troisième degré

SEMINAIRE DE FLOREFFE. Le troisième degré SEMINAIRE DE FLOREFFE rue du Séminaire 7, 5150 FLOREFFE Tél : 081/447140 Fax : 081/445759 www.semflo.be Le troisième degré Année scolaire 2012 2013 COMMENT CHOISIR? 1. Tu choisis pour deux ans. Les heures

Plus en détail

Licence Humanités, Culture humaniste et scientifique

Licence Humanités, Culture humaniste et scientifique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Humanités, Culture humaniste et scientifique Université Bordeaux Montaigne (déposant) Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Dessins : Nicolas J. 1

Dessins : Nicolas J. 1 Dessins : Nicolas J. 1 Dans ce numéro «Il était une fois dans le Bâtiment...», nous vous proposons des interviews et articles, notamment sur Mme Crozon, une chef d'entreprise spécialisée dans la construction

Plus en détail

POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET?

POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET? 61 POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET? L école de Pinay est connectée depuis deux ans et demi à l Internet. Cela laisse suffisamment de recul pour une réflexion sur cette pratique. Il convient pour

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Classe terminale - Série STMG L accompagnement personnalisé Ressources pour le lycée général et technologique S orienter Les supports du scénario Document 1 : la fiche d entretien ENTRETIEN INDIVIDUEL

Plus en détail

TRAVERSIÈRE ÉCOLE. jury & admission JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE

TRAVERSIÈRE ÉCOLE. jury & admission JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE ÉCOLE TRAVERSIÈRE JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE jury & admission Ecole Traversière asbl Place de l Université 25-1348 Louvain-la-Neuve - Tél.: 010/246.369 www.traversiere.be

Plus en détail

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation.

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. UNE FILLE ENGAGÉE Facteurs de succès pour l étudiante en formation non traditionnelle Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. Cet outil t est remis en début de

Plus en détail

COMMUNICATION DES INQUIETUDES DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE LYON SAINT-ETIENNE FILIERES SECOND DEGRE EN PARTICULIER

COMMUNICATION DES INQUIETUDES DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE LYON SAINT-ETIENNE FILIERES SECOND DEGRE EN PARTICULIER COMMUNICATION DES INQUIETUDES DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE LYON SAINT-ETIENNE FILIERES SECOND DEGRE EN PARTICULIER En addition à la note de la filière PE Une Assemblée Générale était organisée par

Plus en détail

Cours de langue. Avant l ENSGSI. Pas motivant. Professeur. Ennuyant. Long. Trop scolaire. «Dégout» Tableau noir. Pas ludique.

Cours de langue. Avant l ENSGSI. Pas motivant. Professeur. Ennuyant. Long. Trop scolaire. «Dégout» Tableau noir. Pas ludique. Avant l ENSGSI Pas motivant Grammaire Liste de vocabulaire Professeur Trop scolaire Cours de langue Ennuyant Long Tableau noir «Dégout» Examens Pas ludique Souvent inintéressant 2AP et 1AI à l ENSGSI Plaisirs

Plus en détail

Les projets de piscine 2012-2016

Les projets de piscine 2012-2016 Les projets de piscine 2012-2016 1. Le cadre institutionnel Article L. 112-1 à L. 112-5 du code de l éducation Article L. 122-1-1 du code l éducation Article D 122-1, D 122-2, D 122-3 et article annexe

Plus en détail

La méthode de coaching

La méthode de coaching La méthode de coaching De Françoise Barquin Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75 136 rue du Faubourg Poissonnière Paris 75010 - T/ 01 42 73 18 36-06 79 64 01 15 frbarquin@lobbycom.fr

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

Projet Personnel et Professionnel.

Projet Personnel et Professionnel. IUT INFORMATION COMMUNICATION Projet Personnel et Professionnel. Interview d Alexandra Schwartzbrod Astou-Maryème YAO 17/12/2012 LE METIER DE JOURNALISTE. «Une école extraordinaire» Alexandra Schwartzbrod

Plus en détail

RÉUSSIR SES ÉTUDES D ÉCONOMIE-GESTION EN FRANÇAIS

RÉUSSIR SES ÉTUDES D ÉCONOMIE-GESTION EN FRANÇAIS Chantal Parpette et Julie Stauber RÉUSSIR SES ÉTUDES D ÉCONOMIE-GESTION EN FRANÇAIS Presses universitaires de Grenoble Avant-propos Chaque année, plusieurs dizaines de milliers d étudiants internationaux

Plus en détail

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie.

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie. 1 «Amis pour la vie» Une comédie de la vie. Célia Sam Alexia Amandine Élisa Simon Maureen Distribution modulable Scène I Deux enfants chargés de grands sacs à dos traversent la salle en chantant. Célia,

Plus en détail