OpenPaaS Le réseau social d entreprise. Tâche : Métamodèle support à la caractérisation des utilisateurs et des collaborations

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OpenPaaS Le réseau social d entreprise. Tâche 3.2.2 : Métamodèle support à la caractérisation des utilisateurs et des collaborations"

Transcription

1 OpenPaaS Le réseau social d entreprise Tâche : Métamodèle support à la caractérisation des utilisateurs et des collaborations

2 Propriétés du Document Source du Document Titre du Document FSN OpenPaaS Métamodèle support à la caractérisation des utilisateurs et des collaborations Module(s) Responsable Auteur(s) / contributeur(s) Statut du Document Version 1.0 Validé par Date de la validation EMAC Aurélie Montarnal, Frédérick Bénaben Résumé Les collaborations ont été caractérisées dans le livrable précédent (tâche 3.2.1), et situées dans la littérature. Afin de déduire un processus collaboratif, l approche est basée sur l Ingénierie Dirigée par les Modèles (IDM). Cette approche préconise la mise en place de langages de modélisation, ou métamodèles. Un métamodèle permet de décrire les situations collaboratives que la plateforme OpenPaaS sera amenée à supporter : il permet d organiser l ensemble des concepts utilisés et de définir les liens qui existent entre eux. Le métamodèle proposé est basé sur le langage UML (Unified Model Language) et permettra par la suite d établir la structure de l ontologie, utilisée comme base de connaissances du système (tâche 3.3.2) Mots Clefs Profil d organisations, réseaux collaboratifs, facteurs non fonctionnels, métamodèle. 1

3 Table des matières 1 Ingénierie dirigée par les modèles Un outil pour peupler l ontologie collaborative Computer Independant Model (CIM) Platform Independant Model (PIM) Platform Specific Model (PSM) Notion de métamodèle Vers la création d une ontologie Proposition d un métamodèle de collaboration.. Erreur! Signet non défini. 3.1 Notion de métamodèle core Proposition d un métamodèle core de collaboration Logique globale Vision détaillée Résumé des différentes entités du métamodèle core de collaboration... 9 Références

4 1 Ingénierie dirigée par les modèles La notion d ingénierie dirigée par les modèles est indissociable de la philosophie MDA (Model- Driven Architecture (OMG, 2002)). Si l ingénierie dirigée par les modèles est une philosophie datant des années 80, MDA est une initiative de l OMG 1 apparue à la toute fin des années 90 qui propose un support concret à l ingénierie dirigée par les modèles. 1.1 Un outil pour peupler l ontologie collaborative L IDM constitue une philosophie de conception de système logiciel qui s articule principalement autour d un cycle, dit en «Y», faisant intervenir trois niveaux de modélisation, comme illustré dans la figure suivante : FIGURE 1 : SCHEMA DE PRINCIPE DE LA VISION MDA, (BENABEN, 2012) Computer Independant Model (CIM) Le niveau le plus abstrait, ou CIM (pour Computer Independent Model) est chargé de capitaliser la connaissance relative aux attentes et spécifications du système. On définit dans le CIM les besoins fonctionnels du système en modélisant les entités avec lesquelles il interagit et les relations qui interviennent entre les entités. 1 Object Management Group, communauté de réflexion autour des approches orientée- objets : 3

5 1.1.2 Platform Independant Model (PIM) Le niveau intermédiaire ou PIM (pour Platform Independent Model) décrit une solution répondant aux exigences et à la description contenues dans le CIM sans prendre en compte les contraintes d infrastructure informatique de déploiement. Il est important de noter qu il peut y avoir plusieurs PIM (représentant plusieurs solutions logiques envisageables pour répondre aux exigences décrites dans le CIM) Platform Specific Model (PSM) Enfin, le niveau le plus concret ou PSM (pour Platform Specific Model) modélise la solution décrite à l aide du PIM telle qu elle s implante dans la plateforme informatique décrite à l aide du modèle PM (pour Platform Model ou PDM pour Platform Description Model). Il peut y avoir plusieurs PSM (correspondant à plusieurs implémentations possibles, voire à plusieurs composantes d une même implémentation). Nous nous intéressons ici plus particulièrement au niveau CIM, dont le but est de modéliser les interactions entre les différentes entités dans une situation de collaboration. 1.2 Notion de métamodèle Un métamodèle est défini par l OMG comme étant: «un modèle qui définit le langage utilisé pour exprimer un modèle» (OMG, 2002). Il s agit donc d un modèle de langage de modélisation. Plus pragmatiquement, un métamodèle est «une description de tous les concepts d un langage. La méta- modélisation permet de définir directement les concepts manipulés, leur sémantique et la syntaxe du langage liée à l utilisation de ces concepts» (Chapron, 2006). Cette définition souligne l intérêt de l utilisation de métamodèles afin de définir un langage de représentation compréhensible par différents utilisateurs. Si ces définitions placent le modèle et le métamodèle au même niveau, ce n est pas le cas d autre auteurs qui proposent la définition suivante : «un métamodèle est un modèle dont les instances sont des modèles» (Bataille et al., 2001). Cette montée en abstraction au niveau du métamodèle est particulièrement intéressante par rapport à l utilisation d une «technologie objet». Nous faisons donc le choix d adopter la vision proposée par (Bézivin et al., 2004) qui définit la relation qui unit le système étudié à son modèle par «est représenté par», et la relation qui unit un modèle à son métamodèle par «est conforme à». Nous venons de voir qu un modèle et un métamodèle ne se situent pas au même niveau d abstraction. Cependant, ce métamodèle peut correspondre à un modèle conforme à autre métamodèle. On parle alors de méta- métamodèle définit par l OMG (OMG, 2002) comme un «modèle qui définit le langage utilisé pour exprimer un métamodèle». Suite à cette définition nous voyons qu il est possible d avoir une infinité de (méta) n métamodèle. La figure ci- dessous inspirée de (OMG, 2002) représente les différents niveaux de modélisation (et deux exemples illustratifs). Notons que la boucle définit l infinité de niveaux possibles. 4

6 FIGURE 2 : LA NOTION DE METAMODELISATION, (BENABEN, 2012). Ces réflexions concernant la métamodélisation interviennent particulièrement dans la question de la transformation de modèles (ce sont entre les métamodèles que se définissent les règles de transformation). Par ailleurs, on peut également constater que les considérations relatives à la cohérence des modèles s appuient en partie sur le concept de métamodèle. 2 Vers la création d une ontologie Afin de déduire les processus collaboratif, il est important de pouvoir capitaliser des connaissances de manière structurée. L enjeu est de rendre exploitable la connaissance relative à la collaboration- cible. La question est donc la suivante: comment récolter ce savoir? Il s agit effectivement de disposer d un «réceptacle» à la fois suffisamment ouvert (pour qu il s adapte à tout type de contexte collaboratif) et suffisamment porteur de sens (pour que le savoir récolté soit utilisable) afin d y organiser l information relative à la situation collaborative considérée. Nous proposons que ce «réceptacle» soit un métamodèle, intégrant les concepts généraux significatifs d un contexte collaboratif et permettant, en les instanciant, de caractériser une situation spécifique. L enjeu principal est d utiliser ces instances pour peupler une ontologie collaborative (cf. tâche 3.3.2) structurée selon les concepts et les relations figurant dans le métamodèle, comme présentée sur la figure suivante : 5

7 FIGURE 3 : UNE ONTOLOGIE STRUCTUREE SELON UN SCHEMA ISSU D UN METAMODELE, (BENABEN, 2012). 3 Métamodèle de collaboration 3.1 Notion de métamodèle core Dans le cadre de sa thèse, et dans la suite logique des thèses menées au centre de Génie Industriel des Mines d Albi, G. Macé- Ramète a été amené à définir un métamodèle core de collaboration. Comme son nom l indique, ce métamodèle a pour but de modéliser n importe quelle situation de collaboration : il représente l ensemble des entités prenant part dans une situation collaborative et les interactions qui les lient les unes aux autres. L intérêt d un tel métamodèle core et de pouvoir être «enveloppé» de nouvelles couches plus spécifiques, afin de modéliser des collaborations dans des domaines précis (i.e. réponse collaborative à une crise). FIGURE 4: STRUCTURE DU METAMODELE DE SITUATION COLLABORATIVE( MACE- RAMETE ET AL., 2012). 6

8 Le but d OpenPaaS est de proposer des collaborations les plus larges possibles, et le métamodèle ne se pare donc d aucune «couche domaine». Nous proposons donc une explication et une utilisation du métamodèle core. 3.2 Proposition d un métamodèle core de collaboration Processus Acteurs Contexte Objectif Performances Logique globale FIGURE 5 : METAMODELE COLLABORATIF,(MACE- RAMETE ET AL., 2012). Globalement, ce métamodèle est articulé autour de cinq principaux ensembles logiques, comme présenté dans la figure ci- dessus, permettant finalement la déduction d un processus: Objectif collaboratif : quel est l objet de la collaboration? Performances : comment évaluer les performances du processus? Processus : comment répondre à l objectif collaboratif? Acteurs : qui prend part au processus? Contexte : dans quel environnement se déroule la collaboration? 7

9 Contexte Sur#quoi?# Objectif 1# Performances Comment?# Pourquoi?# Acteurs Qui?# 2# Processus De#quelle# manière?# FIGURE 6: ENSEMBLES LOGIQUES DU MM CORE. Comme le montre la Figure 6, on peut diviser en deux parties ces ensembles : D une part la partie gauche du diagramme représente les éléments connus de la collaboration : (i) l ensemble des partenaires «mis à disposition», pouvant chacun amener des capacités données, (ii) l objectif de la collaboration et (iii) le contexte collaboratif dans lequel la collaboration est envisagée. La partie droite du diagramme est directement déduite à partir de l autre partie : (i) des KPI sont tout d abord choisis sur la base des objectifs et du contexte de la collaboration, (ii) le processus est enfin déduit à partir des KPI ainsi que de la liste des partenaires et les objectifs Vision détaillée Après avoir vu le fonctionnement global que modélise ce métamodèle. Nous allons nous intéresser plus particulièrement au rôle de chaque classe. Le métamodèle est articulé autour de l objectif de collaboration résultant d une opportunité de collaboration déclenchée par des caractéristiques de l environnement, et concrétisée par un fait impactant lui- même l environnement. Cet objectif est réalisé par des partenaires organisés en un réseau collaboratif, et chacun d eux amènent les capacités et les ressources dont il dispose. Ces capacités peuvent être de différents types : si elles correspondent à des tâches décisionnelles, alors le flux de sortie créé correspond à des instructions pour une autre tâche ; si elles correspondent à des tâches support, alors le flux de sortie créé correspond à des ressources. Il est a noté l intérêt d agréger plusieurs capacités en patterns : cela permet en effet de posséder des parties de processus bien connues et pré- établies, et donc d éviter d avoir à la déduire à nouveau (exemple des processus établis du MIT Process Handbook (Malone et al., 1999)). 8

10 Objectif Contexte Acteurs L objectif est rempli grâce à la mise en place d un processus, soit un enchainement d activités faisant appel aux capacités mises à disposition par les partenaires. Ce processus est orchestré par un système de médiation. Cependant un suivi est indispensable pendant le déroulement du processus, afin de réaliser au mieux l objectif de la collaboration. Il est donc important de mettre en place de moyens de mesurer les objectifs de performances attendus pour chaque capacité, basés des KPI (Key Performance Indicator) : chaque activité envoie des évènements qui vont permettra d effectuer des mesures des KPI Résumé des différentes entités du métamodèle core de collaboration Entité Définition Liens Objectif Objectif de la - Agrège des sous- objectifs chacun remplis par une collaboration. capacité. - Correspond à une opportunité, et déclenché par un fait. - Réalisé par un processus. Opportunité/ Risque Fait Composant de l environnement Caractéristique Partenaire Réseau collaboratif Système de médiation Potentialité pour la réalisation d une collaboration. Evènement ayant lieu au sein de l environnement collaboratif. Elément de l environnement de la collaboration. (ex. région géographique) Elément de l environnement. (ex. nuages ou naige) Acteur de la collaboration. Ensemble des acteurs de la collaboration pour l objectif. Système informatique supportant la collaboration en orchestrant le processus collaboratif. - Possède un réseau collaboratif. - Concrétisé par un fait. - Peut concerner un objectif de collaboration. - Peut impacter l environnement. - Font partie des caractéristiques de l environnement. - Impacte l environnement. - Concrétise une opportunité. - Déclenche un objectif. - Agrège des sous- composants de l environnement qui composent tous l environnement entier. - Est impacté par un fait, et éventuellement par une opportunité. - Agrège les caractéristiques de l environnement. - Fait partie de l environnement. - Fait partie de l environnement. - Est un élément du réseau collaboratif. - Possède des ressources. - Fournit des capacités. - Envoie des événements. - Fait partie de l environnement. - A un objectif de collaboration. - Agrège des sous réseaux de collaboration, constituant ensemble le réseau entier. - Fait partie des acteurs de la collaboration. - Orchestre le processus collaboratif. 9

11 Performances Processus Capacité Pattern Flux Instruction Ressource Objectif de performance KPI Mesure Processus Evènement Activité Service qu un acteur est capable de fournir au sein de la collaboration. Structure pré- établie de capacités. Flux d entrée, sortie (ou ressource et instruction) d une capacité. Consigne (ex. consigne de production). Moyen (ex. équipements dans un atelier). Objectif fixé permettant d évaluer la performance d une capacité qui contribue à la réalisation d un objectif. Indicateur de performance donnant une façon précise d évaluer une capacité. Moyen mis en œuvre pour obtenir la valeur d un KPI. Réponse collaborative à un objectif. Elément envoyé par un partenaire permettant le suivi des services qu il met en œuvre. Mise en œuvre d une capacité mise à disposition par des acteurs, dans le cadre de la réponse à un objectif précis de collaboration. - Fournie par un acteur. - Créé et nécessite des flux. - Contribue à réaliser un objectif de collaboration. - Suit des instructions et nécessite des ressources. - Peut être évalué par un ou des KPI. - Agrège un ensemble de capacités qui le constituent. - Est créé ou requis par une capacité. - Est un type de flux. - Est suivi par une capacité. - Est nécessité pour la mise en œuvre d une capacité. - Est possédé par un acteur. - Est un type de flux. - Est vérifié par des KPI. - Est fixé pour évaluer une capacité dans le cadre d un objectif précis. - Permet d évaluer une capacité. - Est basé sur un flux. - Evalue une activité. - Vérifie un objectif de performance. - Fournit les valeurs du KPI. - Utilise des évènements émergeants des acteurs. - Agrège des activités, qui constituent ensemble le processus. - Remplit un objectif de collaboration. - Est orchestré par un système de médiation entre les partenaires. - Est publié par une activité. - Est utilisé dans le cadre d une mesure de KPI. - Fait référence à un flux. - Est envoyé par un partenaire. - Constitue un élément du processus collaboratif. - Est l invocation d une capacité mise à disposition par un partenaire. - Publie des événements. - Est évalué via des KPI. 10

12 Références Bataille, V., Castellani, X., Métamodélisation et ingénierie des systèmes d information, Ingénierie des systèmes d information, Hermès, pp Bénaben, F., Conception de Systèmes d Information de Médiation pour le prise en charge de l Intéropérabilité dans les Collaborations d Organisations. Bézivin, J., Sur les principes de base de l ingénierie des modèles, RSTI- L Objet?, pp Chapron, J., L urbanisme organisationnel : méthode et aides à la décision pour piloter l évolution du système d information de l entreprise. Thèse de l'ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint- Etienne. Malone, T.W., Crowston, K., Lee, J., Pentland, B., Dellarocas, C., Wyner, G., Quimby, J., Osborn, C.S., Bernstein, A., Herman, G., Klein, M., O Donnell, E., Tools for Inventing Organizations: Toward a Handbook of Organizational Processes. Manag. Sci. 45, OMG, MG : Meta Object Facility (MOF) Specification, Version 1.4. Mace- Ramete, G., Lamothe, J., Lauras, M., Benaben, F., A road crisis management metamodel for an information decision support system, in: Digital Ecosystems Technologies (DEST), th IEEE International Conference On. pp

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Jihed Touzi, Frédérick Bénaben, Hervé Pingaud Thèse soutenue au Centre de Génie Industriel - 9

Plus en détail

En 2000 l OMG propose une approche nommée MDA Model Driven Architecture, S appuyant sur le standard UML pour

En 2000 l OMG propose une approche nommée MDA Model Driven Architecture, S appuyant sur le standard UML pour MDA (Model Driven Architecture) Ingénierie logicielle guidée par les modèles S.N Historique: En 2000 l OMG propose une approche nommée MDA Model Driven Architecture, S appuyant sur le standard UML pour

Plus en détail

SDL: 20 ans de programmation basée modèle

SDL: 20 ans de programmation basée modèle SDL: 20 ans de programmation basée modèle Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin @ pragmadev.com Principes MDE, MDA et MDD: Approche orienté modèle PIM: Platform Independant Model PDM: Platform Definition Model

Plus en détail

Cours de Génie Logiciel

Cours de Génie Logiciel Cours de Génie Logiciel Sciences-U Lyon MDE Model Driven Engineering http://www.rzo.free.fr Pierre PARREND 1 Mai 2005 Sommaire MDE : principe MDE et le génie logiciel MDE et UML MDE et les Design Patterns

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD PLAN CONCEPT DE SYSTEME D INFORMATION MODELISATION D UN SYSTEME D INFORMATION MODELISATION CONCEPTUELLE : les METHODES METHODE SYSTEMIQUE METHODE OBJET L3 Informatique

Plus en détail

REseau qualité Enseignement supérieur et Recherche L APPROCHE PROCESSUS. Réunion du 00/00/2011 1

REseau qualité Enseignement supérieur et Recherche L APPROCHE PROCESSUS. Réunion du 00/00/2011 1 L APPROCHE PROCESSUS Réunion du 00/00/2011 1 MISSION QUALITE ET METHODE L APPROCHE PROCESSUS Xavier Darrieutort-Approche_PS-Janv_2012 L APPROCHE PROCESSUS 1. SOMMAIRE Définition d un PROCESSUS Caractérisation

Plus en détail

FICHE JANVIER 2009 THÉMATIQUE. Direction de projets et programmes

FICHE JANVIER 2009 THÉMATIQUE. Direction de projets et programmes FICHE JANVIER 2009 THÉMATIQUE Direction de projets et programmes La représentation par les processus pour les projets Système d Information (SI) La modélisation de l'entreprise par les processus devient

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005

Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005 Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005 Rappel : Tout méta-modèle ou profil doit être commenté! 1 Question de compréhension du cours barème indicatif : 5 points Q : Lorsque l on

Plus en détail

Étude de cas. UML n est pas une méthode

Étude de cas. UML n est pas une méthode Étude de cas UML n est pas une méthode UML n est pas une méthode, mais un simple langage ; l OMG ne préconise pas de processus ; il n existe pas une démarche unique qui fixe l ordre dans lequel les modèles

Plus en détail

DEMARCHE OU PROCESSUS LOGICIEL

DEMARCHE OU PROCESSUS LOGICIEL DEMARCHE OU PROCESSUS LOGICIEL PROCESSUS LOGICIEL Définition Un processus définit une séquence d étapes, en partie ordonnées, qui concourent à l obtention d un système logiciel ou à l évolution d un système

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

Projet : Plan Assurance Qualité

Projet : Plan Assurance Qualité Projet : Document : Plan Assurance Qualité 2UP_SPEC_DEV1 VERSION 1.00 Objet Ce document a pour objectif de définir la démarche d analyse et de conception objet ainsi les activités liées. Auteur Eric PAPET

Plus en détail

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 MDA : Un Tutoriel Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 1 Sommaire Table des matières 1 Sommaire 1 2 Introduction 2 2.1 A qui s adresse ce tutoriel......................

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement Mme BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

Génie logiciel avec UML. Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique

Génie logiciel avec UML. Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique Génie logiciel avec UML Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique Claude Boutet Session hiver 2008 Modélisation de systèmes Table des matières TABLE DES

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

Propriétés du Document EMA. Résumé

Propriétés du Document EMA. Résumé Propriétés du Document Source du Document FSN OpenPaaS Titre du Document Définition et exploitation d un référentiel de processus collaboratifs : Rapport de synthèse quant aux référentiels existants Module(s)

Plus en détail

Application de gestion d une bibliothèque municipale

Application de gestion d une bibliothèque municipale Application de gestion d une bibliothèque municipale Réalisé par : TARIK NASRAOUI NAMEZ MOHAMED 08/03/ Cadre réservé à l encadrant : Code d identification du Candidat : Nom des Validateurs Commentaires

Plus en détail

IFT2255 : Génie logiciel

IFT2255 : Génie logiciel IFT2255 : Génie logiciel Chapitre 6 - Analyse orientée objets Section 1. Introduction à UML Julie Vachon et Houari Sahraoui 6.1. Introduction à UML 1. Vers une approche orientée objet 2. Introduction ti

Plus en détail

Ingénierie Dirigée par les Modèles IDM

Ingénierie Dirigée par les Modèles IDM Ingénierie Dirigée par les Modèles Pierre Laforcade Master EIAH 2007 Présentation personnelle Statut Enseignements Lieu : IUT de Laval Matières : modélisation objet en UML, programmation objet, JavaEE/EJB,...

Plus en détail

Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform

Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform IBM Software Group Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform Thierry Bourrier, Techical Consultant thierry.bourrier@fr.ibm.com L Architecture

Plus en détail

Modélisation objet Le langage UML

Modélisation objet Le langage UML Modélisation objet Le langage UML Brahim HAMID La base de contrôle Robot Zone à explorer brahim.hamid@irit.fr brahim.hamid@univ-tlse2.fr http://mass-cara.univ-tlse2.fr/~brahimou/ens/uml 1 Les méthodes

Plus en détail

En passant par les méta modèles Antoine Clave

En passant par les méta modèles Antoine Clave D UML à MDA En passant par les méta modèles Antoine Clave L impact d UML (Unified Modelling Language) sur l informatique a été décrit dans plusieurs articles de La Lettre, cités en page 7. Langage de modélisation,

Plus en détail

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE INTRODUCTION GENERALE La situation concurrentielle des dernières années a confronté les entreprises à des problèmes économiques.

Plus en détail

Description et illustration du processus unifié

Description et illustration du processus unifié USDP Description et illustration du processus unifié Définit un enchaînement d activités Est réalisé par un ensemble de travailleurs Avec des rôles, des métiers Avec pour objectifs de passer des besoins

Plus en détail

Un peu d'organisation. Conception et Programmation par Objets HLIN406. Sommaire. Pourquoi vous parler de conception par objets? Notion de modélisation

Un peu d'organisation. Conception et Programmation par Objets HLIN406. Sommaire. Pourquoi vous parler de conception par objets? Notion de modélisation Un peu d'organisation Conception et Programmation par Objets HLIN406 Marianne Huchard, Clémentine Nebut LIRMM / Université de Montpellier 2 Premières semaines Contrôle des connaissances Supports 2015 Sommaire

Plus en détail

Méthodologies de développement de logiciels de gestion

Méthodologies de développement de logiciels de gestion Méthodologies de développement de logiciels de gestion Chapitre 5 Traits caractéristiques des deux approches de méthodologie Présentation réalisée par P.-A. Sunier Professeur à la HE-Arc de Neuchâtel http://lgl.isnetne.ch

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

Conduite de projets et architecture logicielle

Conduite de projets et architecture logicielle s et architecture logicielle ABCHIR Mohammed-Amine Université Paris 8 15 février 2011 1/36 ABCHIR Mohammed-Amine (Université Paris 8) Conduite de projets et architecture logicielle 15 février 2011 1 /

Plus en détail

Le pilotage des collaborations et l interopérabilité des systèmes d information Vers une démarche intégrée

Le pilotage des collaborations et l interopérabilité des systèmes d information Vers une démarche intégrée Colloque : Systèmes Complexes d Information et Gestion des Risques pour l Aide à la Décision Le pilotage des collaborations et l interopérabilité des systèmes d information Vers une démarche intégrée BELKADI

Plus en détail

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information S. Servigne Maître de Conférences, LIRIS, INSA-Lyon, F-69621 Villeurbanne Cedex e-mail: sylvie.servigne@insa-lyon.fr 1. Introduction

Plus en détail

Fiche descriptive d une unité d enseignement (UE) et de ses éléments constitutifs (ECUE)

Fiche descriptive d une unité d enseignement (UE) et de ses éléments constitutifs (ECUE) Fiche descriptive d une unité d enseignement (UE) et de ses éléments constitutifs (ECUE) Intitulé de l UE Système d informations Nombre de crédits 07 Code UE.UE12.. Université : Université de Manouba Etablissement

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Ingénierie des Modèles. Introduction Générale

Ingénierie des Modèles. Introduction Générale Ingénierie des Modèles Introduction Générale Eric Cariou Master Technologies de l'internet 2 ème année Université de Pau et des Pays de l'adour UFR Sciences Pau Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr

Plus en détail

Digital Workplace et Gestion des connaissances Concepts et mise en oeuvre

Digital Workplace et Gestion des connaissances Concepts et mise en oeuvre Avant-propos 1. Objectif du livre 17 2. Illustrations des exemples de ce livre 18 2.1 Office 365 comme plateforme technologique pour une digital workplace 18 2.2 SharePoint et Yammer à l honneur 18 3.

Plus en détail

Diagramme de Classe UML et Base de Données Relationnelle-objet

Diagramme de Classe UML et Base de Données Relationnelle-objet Ecole des Hautes Etudes Commerciales HEC Alger Diagramme de Classe UML et Base de Données Relationnelle-objet par Amina GACEM Module Informatique 1ière Année Master Sciences Commerciales Plan Introduction

Plus en détail

La démarche MDA. Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)*

La démarche MDA. Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* La démarche MDA Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* Référence : Livrable 1.1-5 Date : Mai 2002 * : Les partenaires du projet ACCORD sont CNAM,

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

Conventions communes aux profils UML

Conventions communes aux profils UML Conventions communes aux profils UML Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* Référence : Livrable 2.1 Date : Juin 2002 * : Les partenaires du

Plus en détail

Rational Unified Process

Rational Unified Process Rational Unified Process Hafedh Mili Rational Unified Process 1. Principes de base 2. Les phases 3. Les activités (workflows) Copyright Hafedh Mili 2005 2 1 Rational Unified Process Processus de développement

Plus en détail

Supervision des réseaux et services pair à pair

Supervision des réseaux et services pair à pair Supervision des réseaux et services pair à pair Présentation des travaux de Thèse Guillaume Doyen LORIA - Université Henri Poincaré pour l obtention du Doctorat en Informatique de l université Henri Poincaré

Plus en détail

Introduction à la conduite de projet "systèmes d'information"

Introduction à la conduite de projet systèmes d'information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Guide méthodologique Introduction à la conduite de projet "systèmes d'information" Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/principes/guide-introduction

Plus en détail

Modélisation Principe Autre principe

Modélisation Principe Autre principe Modélisation Principe : un modèle est une abstraction permettant de mieux comprendre un objet complexe (bâtiment, économie, atmosphère, cellule, logiciel, ). Autre principe : un petit dessin vaut mieux

Plus en détail

Les apports de Praxeme et son articulation avec les référentiels de pratiques

Les apports de Praxeme et son articulation avec les référentiels de pratiques Les apports de Praxeme et son articulation avec les référentiels de pratiques Praxeme dans le paysage de la méthodologie Référence PxSLB-SYD-06 Version 1.0 www.praxeme.org info@praxeme.org Objectif de

Plus en détail

(Document de 14 pages) Fabrice Douchant Xuan-Tuong Le. Nicolas Gibelin Lom Messan Hillah

(Document de 14 pages) Fabrice Douchant Xuan-Tuong Le. Nicolas Gibelin Lom Messan Hillah Master Informatique 2ème Année SAR Année 2007-2008 RAPPORT FINAL Livrable # 3 (Document de 14 pages) Participants Fabrice Douchant Xuan-Tuong Le Encadrants Nicolas Gibelin Lom Messan Hillah UFR 922 - Informatique

Plus en détail

Architects Community. Augmenter la productivité de vos développements JEE grâce à l approche orientée modèles DSM. Bertrand Florat Architecte JEE

Architects Community. Augmenter la productivité de vos développements JEE grâce à l approche orientée modèles DSM. Bertrand Florat Architecte JEE Architects Community Augmenter la productivité de vos développements JEE grâce à l approche orientée modèles DSM Bertrand Florat Architecte JEE 29 janvier 2008 Déroulement de la discussion L inertie du

Plus en détail

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML UML UML 1ère partie Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html LOG2000 Éléments du génie logiciel 2002 Bayomock André-Claude PLAN Définition et historique Vue générale A quoi

Plus en détail

Ingénierie des modèles

Ingénierie des modèles 14 Janvier 2008 Ecole Centrale Plan Mise en bouche... Un modèle? 1 Mise en bouche... Un modèle? 2 MDA? 3 UML Eclipse 4 Plan Mise en bouche... Un modèle? 1 Mise en bouche... Un modèle? 2 MDA? 3 UML Eclipse

Plus en détail

INTENTIONS DIDACTIQUES ET MISE EN ŒUVRE DANS DES APPLICATIONS WEB

INTENTIONS DIDACTIQUES ET MISE EN ŒUVRE DANS DES APPLICATIONS WEB Pierre-André Caron (pa.caron@ed.univ-lille1.fr) Xavier Le Pallec (xavier.le-pallec@univ-lille1.fr) Sébastien Sockeel (sebastien.sockeel@univ-lille1.fr) USTL, Laboratoire Trigone, équipe NOCE, 59655 Villeneuve

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION L.M.D.

OFFRE DE FORMATION L.M.D. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE OFFRE DE FORMATION L.M.D. MASTER PROFESSIONNEL ET ACADEMIQUE Systèmes d Information

Plus en détail

Banque Accord redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA

Banque Accord redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA À propos de Banque Accord : Filiale financière du groupe Auchan Seule banque française détenue à 100% par un distributeur 3 activités

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Le langage UML : Les diagrammes de séquence. Lydie du Bousquet Lydie.du-bousquet@imag.fr

Le langage UML : Les diagrammes de séquence. Lydie du Bousquet Lydie.du-bousquet@imag.fr Le langage UML : Les diagrammes de séquence Lydie du Bousquet Lydie.du-bousquet@imag.fr 1 Modélisation des interactions Les objets d un système ont un comportement Ils interagissent entre eux Dynamique

Plus en détail

Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5

Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5 Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5 Plan Chapitre 2 Modèles de cycles de vie Méthodes de développement : Méthode lourde Méthode agile Exemple

Plus en détail

Modèle objet/classe. Sommaire

Modèle objet/classe. Sommaire Modèle objet/classe Sommaire Pourquoi un tel modèle ; Sa place dans le processus de développement ; Les premiers concepts ; Comment construire un diagramme de classes. Sa place dans le processus de développement

Plus en détail

PLAN CONDUITE DE PROJET

PLAN CONDUITE DE PROJET PLAN CONDUITE DE PROJET Ce guide complète le cours, il donne une marche à suivre qui peut être adaptée si vous choisissez une méthode particulière ETUDE PREALABLE ANALYSE FONCTIONNELLE ANALYSE DETAILLEE

Plus en détail

Avant-projet, Montage de projet, pré-projet, pré-études

Avant-projet, Montage de projet, pré-projet, pré-études ( RetourListeFichesParThèmes ) Avant-projet, Montage de projet, pré-projet, pré-études Ce dossier traite du développement d'un produit logiciel et plus précisément de la phase d avant projet précédant

Plus en détail

Systèmes d Information Avancés (et répartis)

Systèmes d Information Avancés (et répartis) Systèmes d Information Avancés (et répartis) Université Lyon 1 MIAGE L. Médini, mars 2005 Plan des cours Protocole HTTP et programmation serveur Architectures réparties Objets distribués Introduction aux

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail

Projet de recherche doctoral

Projet de recherche doctoral Projet de recherche doctoral Formalisation des règles métier et organisation des indicateurs de performance pour le développement de la méthode publique d Architecture d Entreprise Praxeme. 1 Contexte

Plus en détail

Customisation Rhapsody et Henri BOULOUET DITV/AEEV/EECH. approche méthodologique

Customisation Rhapsody et Henri BOULOUET DITV/AEEV/EECH. approche méthodologique Customisation Rhapsody et approche méthodologique Retour d expérience sur l implémentation d un langage et profil UML associé 1 Sommaire Principe d un développement méthodologique Evocation d ISR (Ingénierie

Plus en détail

INTRODUCTION AUX METHODES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES

INTRODUCTION AUX METHODES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES INTRODUCTION AUX METHODES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et

Plus en détail

Identification du module

Identification du module Identification du module Numéro de module 475 Titre Développer une analyse pour une application Compétence Développer à partir des exigences fonctionnelles et non fonctionnelles pour une application, les

Plus en détail

TOGAF & MODELIO La phase préliminaire

TOGAF & MODELIO La phase préliminaire Plan du chapitre Master Informatique et Systèmes Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise 06 Urbanisation et Architecture d Entreprise en pratique : TOGAF et MODELIO 1 2 3 4 5

Plus en détail

Concevoir des applications Web avec UML

Concevoir des applications Web avec UML Concevoir des applications Web avec UML Jim Conallen Éditions Eyrolles ISBN : 2-212-09172-9 2000 1 Introduction Objectifs du livre Le sujet de ce livre est le développement des applications web. Ce n est

Plus en détail

Rapport concernant le dossier HDR de. M. Dr. Slimane HAMMOUDI

Rapport concernant le dossier HDR de. M. Dr. Slimane HAMMOUDI Prof. Michel LEONARD Département des Systèmes d Information Faculté des Sciences Économiques et Sociales CUI Batelle Bât A 7 route de Drize CH-1227 Carouge Tél. +41 22 379 02 27 Fax. +41 22 379 02 79 Rapport

Plus en détail

Cas d étude appliqué à l ingénierie logicielle

Cas d étude appliqué à l ingénierie logicielle ypbl : une méthodologie pédagogique pour la professionnalisation d une formation Cas d étude appliqué à l ingénierie logicielle Ernesto Exposito 1,2, Anne Hernandez 2 1 CNRS ; LAAS ; 7 av. du Colonel Roche,

Plus en détail

Présentation de la plateforme d analyse linguistique médiévale

Présentation de la plateforme d analyse linguistique médiévale Présentation de la plateforme d analyse linguistique médiévale 1. Introduction Tout au long de ce document, notre projet sera présenté à travers la méthodologie suivie pour développer la plateforme d analyse

Plus en détail

Extensions à la formation. Laurent Pérochon, 28-30 avril 2008, RMT Modelia, modélisation conceptuelle, formation UML, INRA Castanet Tolosan

Extensions à la formation. Laurent Pérochon, 28-30 avril 2008, RMT Modelia, modélisation conceptuelle, formation UML, INRA Castanet Tolosan Extensions à la formation Diagramme de timing FinEpreuve SautBarrière CourseAvantBarrière SautMur {>2 et 10 et 2 et 10 et

Plus en détail

Modélisation d entreprise et PLM

Modélisation d entreprise et PLM Modélisation d entreprise et PLM De la modélisation d entreprise à la spécification de systèmes PLM Christophe MERLO, Lionel ROUCOULES (Benoît EYNARD, Nadège TROUSSIER, Vincent CHEUTET, Marija JANKOVIC)

Plus en détail

TOGAF & MODELIO La phase préliminaire

TOGAF & MODELIO La phase préliminaire Plan du chapitre Master Informatique et Systèmes Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise 06 Urbanisation et Architecture d Entreprise en pratique : TOGAF et MODELIO 1 2 3 4 5

Plus en détail

EVOLUTIONS EXOGENES. REVER S.A. Belgique Tél : +32 71 20 71 61 http://www.rever.eu

EVOLUTIONS EXOGENES. REVER S.A. Belgique Tél : +32 71 20 71 61 http://www.rever.eu EVOLUTIONS EXOGENES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et ne peuvent en aucun cas être considérés comme un engagement

Plus en détail

Chapitre 2 : Conception de base de données relationnelle

Chapitre 2 : Conception de base de données relationnelle Chapitre 2 : Conception de base de données relationnelle Le modèle entité-association 1. Les concepts de base 1.1 Introduction Avant que la base de données ne prenne une forme utilisable par le SGBD il

Plus en détail

Université de Bangui. Modélisons en UML

Université de Bangui. Modélisons en UML Université de Bangui CRM Modélisons en UML Ce cours a été possible grâce à l initiative d Apollinaire MOLAYE qui m a contacté pour vous faire bénéficier de mes connaissances en nouvelles technologies et

Plus en détail

Architecture Orientée Objet Pour l Ingénierie des SIP application à l Entreprise SAFCER

Architecture Orientée Objet Pour l Ingénierie des SIP application à l Entreprise SAFCER Architecture Orientée Objet Pour l Ingénierie des SIP application à l Entreprise SAFCER Dounia Mansouri, Mohammed Mostefai, Yasmina Bella Laboratoire d Automatique de Sétif E-mail: mostefai@univ-setif.dz

Plus en détail

Analyse abstraite de missions sous PILOT

Analyse abstraite de missions sous PILOT Analyse abstraite de missions sous PILOT Damien Massé EA 3883, Université de Bretagne Occidentale, Brest damien.masse@univ-brest.fr Résumé Nous étudions la possibilité de réaliser un analyseur par interprétation

Plus en détail

Programme de formation " ITIL Foundation "

Programme de formation  ITIL Foundation Programme de formation " ITIL Foundation " CONTEXTE Les «Référentiels» font partie des nombreux instruments de gestion et de pilotage qui doivent se trouver dans la «boite à outils» d une DSI ; ils ont

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude des bonnes pratiques. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude des bonnes pratiques. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION UML :

RAPPORT DE CONCEPTION UML : Carlo Abi Chahine Sylvain Archenault Yves Houpert Martine Wang RAPPORT DE CONCEPTION UML : Bamboo Ch@t Projet GM4 Juin 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du logiciel 3 2.1 Précisions

Plus en détail

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Méthode Analyse Conception Introduction à UML Génie logiciel Définition «Ensemble de méthodes, techniques et outils pour la production et la maintenance

Plus en détail

Design patterns par la pratique

Design patterns par la pratique Alan SHALLOWAY James TROTT Design patterns par la pratique Groupe Eyrolles, 2002 ISBN : 2-212-11139 Table des matières Préface.................................................... XV SECTION I Introduction

Plus en détail

L SIO I N O 3 & & PE P R E S R PE P C E TIV I ES E

L SIO I N O 3 & & PE P R E S R PE P C E TIV I ES E INTRODUCTION SOMMAIRE 1 Modélisation de processus et Workflows 2 - Méthodes et outils pour la Modélisation de processus Workflows 3 Notions de flexibilité et d adaptabilité dans les WorkFlow CONCLUSION

Plus en détail

Le génie Logiciel (suite)

Le génie Logiciel (suite) Le génie Logiciel (suite) Lors du cours précédent, on a étudié différents cycles de vie, dont la cascade, ou la spirale. Analyse des besoins L analyse des besoins est une étape menant à l élaboration de

Plus en détail

C est quoi le SWAT? Les équipes décrites par James Martin s appellent SWAT : Skilled With Advanced Tools.

C est quoi le SWAT? Les équipes décrites par James Martin s appellent SWAT : Skilled With Advanced Tools. 1- RAD Quelle sont les avantages que apporte la méthode RAD à l entreprise? Une méthode RAD devrait, d après son auteur, apporter trois avantages compétitifs à l entreprise : Une rapidité de développement

Plus en détail

DECHARGEMENT ET CHARGEMENT MASSIF DES DONNEES

DECHARGEMENT ET CHARGEMENT MASSIF DES DONNEES DECHARGEMENT ET CHARGEMENT MASSIF DES DONNEES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et ne peuvent en aucun cas être

Plus en détail

Configuration et Déploiement d Applications Réparties par Intégration de l Hétérogénéité des Implémentations dans un Langage de Description d

Configuration et Déploiement d Applications Réparties par Intégration de l Hétérogénéité des Implémentations dans un Langage de Description d Configuration et Déploiement d Applications Réparties par Intégration de l Hétérogénéité des Implémentations dans un Langage de Description d Architecture Doctorant: Directeurs de thèse: Bechir ZALILA

Plus en détail

INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES

INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information

Plus en détail

UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins. Emmanuel Pichon 2013 V1.1

UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins. Emmanuel Pichon 2013 V1.1 UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins 2013 V1.1 Objectif Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil des besoins et l analyse Présenter un ensemble

Plus en détail

Méthodologie de Développement Objet

Méthodologie de Développement Objet 1/47 Méthodologie de Développement Objet Troisième partie : Ingénierie des Modèles Christine Solnon INSA de Lyon - 4IF 2014-2015 2/47 Introduction Automatiser la production de logiciels? Saint Graal du

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2009»

Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2009» Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2009» Meilleure copie "Rapport Technique" Thème : conception et développement logiciel Note : 15,75/20 Rapport technique

Plus en détail

Merise. Introduction

Merise. Introduction Merise Introduction MERISE:= Méthode d Etude et de Réalisation Informatique pour les Systèmes d Entreprise Méthode d Analyse et de Conception : Analyse: Etude du problème Etudier le système existant Comprendre

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

Examen de la saisine Définition de l'architecture du SINP. Contributeurs : Frédéric Gosselin, Pascal Dupont

Examen de la saisine Définition de l'architecture du SINP. Contributeurs : Frédéric Gosselin, Pascal Dupont Examen de la saisine Définition de l'architecture du SINP Contributeurs : Frédéric Gosselin, Pascal Dupont Questions posées Question principale : Les résultats du groupe de travail «GT Architecture» apportent-ils

Plus en détail

du point de vue organisationnel

du point de vue organisationnel La mise en œuvre du Records Management au sein de l Administration l valaisanne du point de vue organisationnel Association des archivistes suisses Journée professionnelle 2010 Un travail préalable d organisation

Plus en détail

MEGA System Oriented IT Architecture. Guide d utilisation

MEGA System Oriented IT Architecture. Guide d utilisation MEGA System Oriented IT Architecture Guide d utilisation MEGA 2009 SP5 R7 2ème édition (août 2012) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne

Plus en détail