Maison de Retraite Debrou 3 rue Debrou Joué-Lès-Tours Livret d accueil. pour les. Stagiaires des écoles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Maison de Retraite Debrou 3 rue Debrou 37 300 Joué-Lès-Tours 02-47-68-41-41. Livret d accueil. pour les. Stagiaires des écoles"

Transcription

1 Maison de Retraite Debrou 3 rue Debrou Joué-Lès-Tours Livret d accueil pour les Stagiaires des écoles Maison de Retraite Debrou JOUE-LES-TOURS

2 Maison de Retraite Debrou JOUE-LES-TOURS 2

3 Préambule Préambule Votre formation vous amène à faire un stage au sein de notre établissement. Ce stage sera un moyen privilégié de tester vos connaissances acquises et d en acquérir de nouvelles. Il vous offre l opportunité de vous confronter à la réalité, d anticiper votre future profession et de mieux connaître son environnement. Ce livret a été créé dans le but de favoriser votre insertion au sein de la Maison de Retraite Debrou. Vous y trouverez des informations nécessaires à votre familiarisation avec le fonctionnement de la structure, qui permettront le bon déroulement de votre stage. Vous serez, comme nous tous, au service des personnes accueillies et de la mission de service public qui nous rassemble, fondée sur des valeurs fortes de continuité, d égalité et de non discrimination. Si vous rencontrez des difficultés, ou si vous vous posez des questions, n hésitez pas à contacter les personnes dont vous trouverez les coordonnées dans ce livret. Je vous souhaite la bienvenue dans notre établissement! Maison de Retraite Debrou JOUE-LES-TOURS 3

4 Sommaire Sommaire I- Présentation de la Maison de Retraite DEBROU Présentation générale de l'établissement Page 5 Répartition fonctionnelle Page 6 Organigramme Page 7 Instances Page 8 II Déroulement du stage Horaires de stage Page 9 Tenue de service Page 9 Repas Page 9 III Droits et devoirs Vos droits Page 10 Vos devoirs Page 11 Bientraitance et citoyenneté Page 12 IV Gestion des risques Conduite à tenir face à un début d incendie Page 13 Prévention des troubles musculo squelettiques Page 16 V Contacts Page 20 VI Engagement charte de la bientraitance et de la citoyenneté et protocoles Page 22 Maison de Retraite Debrou JOUE-LES-TOURS 4

5 Présentation de la Maison de Retraite Debrou Présentation générale de l établissement La Maison de Retraite DEBROU est un établissement fondé en 1829 par l'abbé François Nicolas Debrou, curé de Joué-Lès-Tours. Reconnu d'utilité publique en 1855, l'établissement a bénéficié depuis plusieurs années d'importants travaux d'humanisation. La Maison de Retraite DEBROU de Joué-Lès-Tours est un Établissement Public Autonome autorisé à accueillir 237 résidents. L'établissement se compose de services de soins, de services administratifs, de services hôteliers (cuisine et blanchisserie) et de services généraux. Son personnel titulaire ou stagiaire relève de la Fonction Publique Hospitalière dont le statut est réglementé par Lois et Décrets. Il est administré par un Conseil d Administration composé de 13 membres. Le Président du Conseil d Administration est Monsieur Philippe LE BRETON, Maire de la Ville de Joué-Lès-Tours, Conseiller Général et Premier Vice président de la communauté d agglomération Tours Plus. La Maison de Retraite DEBROU est dirigée par Monsieur Abdelkabire ESSALHI. L effectif autorisé de l établissement est de 142,20 postes, auxquels il faut ajouter des agents contractuels. La Maison de Retraite DEBROU dispose d'un corps de bâtiments réparti en 5 niveaux fonctionnels différents: le rez de jardin, intitulé service Marie-Curie (niveau A), compte 17 logements, la blanchisserie, la pharmacie, les services techniques, un lieu polycultuel, le service animation, la salle polyvalente et enfin les archives ; le rez-de-chaussée, intitulé Albert Camus (niveau B) comprend 30 logements, une salle de restaurant, un salon, la bibliothèque, l'administration et la cuisine ; le 1 er étage, intitulé Georges Bizet (niveau C) compte 73 logements, une salle de soins, et deux salles de restaurant ; le 2ème étage, intitulé Camille Claudel (niveau D), comprend 70 logements, une salle de soins, deux salles de restaurant et un salon de coiffure ; et enfin, le 3ème étage, intitulé Toulouse-Lautrec (niveau E) avec une capacité de 53 logements, deux salles de restaurant et une salle de soins. Ce niveau sécurisé est dédié principalement aux résidents ayant perdu leur autonomie psychique et psychologique. Maison de Retraite Debrou JOUE-LES-TOURS 5

6 Présentation de la Maison de Retraite Debrou Répartition fonctionnelle Les différentes catégories professionnelles que vous allez rencontrer à la Maison de Retraite Debrou: Personnel administratif Directeur Directeur Adjoint Adjoints des cadres (Ressources Humaines et finances) Adjoints administratifs (Mandatement, facturation, secrétariat et clientèle) Informaticien Animatrice Personnel médical et paramédical Médecin coordonnateur Cadre Supérieur de Santé Cadres de Santé Psychologues Ergothérapeute Infirmiers diplômés d état (IDE) Aides-soignants (AS) Aides médico-psychologiques (AMP) Agents des Services Hospitaliers Qualifiés (ASHQ) Agents Hôteliers (AH) Personnel logistique Cuisine Agent de maîtrise Diététicienne Maîtres ouvriers Ouvriers Professionnels Qualifiés (OPQ) Agents d Entretien Qualifiés (AEQ) Blanchisserie Agent de maîtrise Ouvriers Professionnels Qualifiés (OPQ) Agents d Entretien Qualifiés (AEQ) Service technique Maître ouvrier Ouvriers Professionnels Qualifiés (OPQ) Ménage Ouvrier Professionnel Qualifié (OPQ) Agent d Entretien Qualifié (AEQ) Maison de Retraite Debrou JOUE-LES-TOURS 6

7 Présentation de la Maison de Retraite Debrou Organigramme Maison de Retraite Debrou JOUE-LES-TOURS 7

8 Présentation de la Maison de Retraite Debrou Les instances Au sein de la Maison de Retraite DEBROU le personnel est représenté par diverses instances. Conseil d Administration (CA) Le Conseil d Administration délibère notamment sur le projet d établissement, le budget et le règlement intérieur. Le directeur est d autorité investi du pouvoir de nomination du personnel. Il assure l exécution des décisions prises en Conseil d'administration. Comité Technique d Établissement (CTE) Le Comité Technique d Établissement émet des avis sur toutes questions intéressant le fonctionnement des services de l établissement tant en matière budgétaire que d organisation et conditions de travail. Il est composé de représentants du personnel. Le CTE se réunit 4 fois par an, il est présidé par le Directeur. Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) Le Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail a pour mission de contribuer à la protection de la santé et de la sécurité des agents de l Établissement. Ce Comité est composé du Directeur, de représentants du personnel et de divers membres siégeant à titre consultatif, dont le Médecin du Travail. Conseil de la Vie Sociale (CVS) Le Conseil de la Vie Sociale rend des avis et fait des propositions sur toute question intéressant le fonctionnement de l établissement et l accueil des usagers. Elle se compose de deux membres titulaires élus représentant les résidents et leurs familles, de deux membres suppléants, d un représentant du personnel désigné, ainsi que d un représentant du Conseil d Administration. Le Directeur et certains cadres assistent également à cette instance en fonction de l ordre du jour. Commission des Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-techniques La Commission des Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-techniques est présidée par le Cadre Supérieur de Santé. Elle est, entre autres, consultée sur l organisation générale des soins infirmiers, sur la politique d amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins. Commission des Menus La Commission des Menus est une structure multidisciplinaire qui donne un avis sur la restauration. Elle valide notamment les menus de l établissement. Elle se compose du Directeur, de la Directrice Adjointe, du Médecin Coordonateur, de la diététicienne, du responsable restauration et de représentants des services hôteliers et des résidents. Maison de Retraite Debrou JOUE-LES-TOURS 8

9 Déroulement du stage Horaires de stage: Déroulement du stage Horaire du matin: Horaire d après midi: Tenue de service: La Maison de Retraite DEBROU ne fournissant pas la tenue de travail des stagiaires des écoles, vous devez vous munir d une tenue adaptée. Accident de travail: En cas d accident de travail, les démarches sont à effectuées auprès de votre établissement scolaire. Repas: Vous avez la possibilité de prendre vos repas au sein de la Maison de Retraite DEBROU. Les repas préparés par le service Cuisine sont payants (inscription avant 10h30 auprès du bureau de l accueil). Vous pouvez également apporter votre repas personnel. Maison de Retraite Debrou JOUE-LES-TOURS 9

10 Droits et devoirs En tant qu établissement d accueil et dans une otique d optimisation de votre stage, la Maison de Retraite DEBROU s engage à désigner un maître de stage représentant la fonction organisationnelle et institutionnelle de votre stage. Vous allez également avoir un tuteur de stage pour la fonction pédagogique. Des professionnels de proximité seront également responsables de votre encadrement au quotidien. Vos droits Le maître de stage Chaque stagiaire est placé(e) sous la responsabilité d un maître de stage qui: accueille les étudiants organise les moyens d un encadrement de qualité assure le suivi des relations avec l établissement formateur et désigne le tuteur. Nom du maître de stage Fonction du maître de stage Coordonnées du maître de stage Le tuteur de stage Chaque stagiaire est placé(e) sous la responsabilité d un tuteur de stage: Nom du tuteur de stage Fonction du tuteur de stage Coordonnées du tuteur de stage L évaluation L évaluation vous permet de faire le point, avec le(la) responsable et les personnes qui vous ont encadré(e), sur vos acquis, vos difficultés. Elle vous donne l occasion de progresser jusqu à la fin du stage. En fin de stage, un bilan de vos acquis sera fait. Une évaluation finale sera également effectuée par les responsables de votre encadrement sur le document requis par votre établissement de formation. Maison de Retraite Debrou JOUE-LES-TOURS 10

11 Droits et devoirs Vos devoirs 1 Exécution du travail Tout agent est responsable des tâches qui lui sont confiées. Aucun agent ne peut se soustraire à l'ordre donné par un supérieur hiérarchique d'exécuter un travail, sous le prétexte que celui-ci n'est pas en rapport avec ses attributions ou son grade, sauf si cet ordre est manifestement illégal ou de nature à compromettre gravement l'ordre public. 2 Présence et assiduité La prise en soin des résidents devant être assurée de façon continue, il est impératif que chacun prenne ses fonctions à l'heure prévue et ne quitte le service que lorsque la relève est assurée. Aucun agent ne peut s'absenter sans en avoir préalablement sollicité et obtenu l'autorisation. 3 Tenue en service et port des bijoux Vous devez prévoir une tenue de travail, il vous est également recommandé de porter des chaussures confortables adaptées à votre travail. Dans le cadre de votre stage, vous devez faire preuve d'une conduite irréprochable et avoir une tenue correcte. Pour des mesures d hygiène, les ongles doivent être courts et sans vernis, les cheveux propres et attachés, les mains et les poignets sans bijoux et les manches courtes ou relevées. 4 Secret professionnel, discrétion professionnelle et obligation de réserve Dans le cadre de votre stage vous êtes soumis(e), au même titre que les professionnels, au secret professionnel à l intérieur et à l extérieur de la Maison de Retraite DEBROU. Toute violation dans ce domaine peut entraîner soit des sanctions pénales (1 à 6 mois d'emprisonnement), soit des sanctions civiles, sous forme de dommages et intérêts, auxquelles s'ajouteront des sanctions disciplinaires sur le plan administratif. Vous êtes lié par l obligation de discrétion professionnelle pour tout ce qui concerne les faits et informations dont vous avez connaissance dans l exercice de votre stage. A ce titre, il vous est interdit de donner à quiconque, que ce soit directement ou par téléphone, des informations sur l identité ou l état de santé des résidents, même si la demande émane d autorités de police, de médecins de ville ou de représentant de la presse. Seul le médecin coordonnateur peut intervenir dans ce cas. Vous êtes lié par l obligation de réserve, ce qui signifie que vous ne devez pas tenir de propos de nature à discréditer l établissement. 5 Silence Le silence est nécessaire au résident. Chacun doit donc contribuer à le faire respecter, en particulier la nuit. Habituez-vous à travailler en évitant l'agitation inutile, les chaussures bruyantes, la fermeture intempestive des portes. Maison de Retraite Debrou JOUE-LES-TOURS 11

12 Droits et devoirs Bientraitance et citoyenneté Dans un souci d amélioration continue et de bientraitance dans la prise en soin de nos aînés, une charte de bientraitance et citoyenneté a été élaborée. Cette charte, fruit d un travail en commun, est le reflet de notre exigence quotidienne. Elle est le socle de nos valeurs et de notre savoir-faire fondés sur la compétence en gériatrie, la pluridisciplinarité, l écoute, la disponibilité et une prise en soin individualisée du résident. En intégrant notre équipe vous vous engagez à respecter notre charte. Vous trouverez ci-dessous les éléments clef. N hésitez pas à consulter cette charte dans son intégralité. Cette charte de la bientraitance et de la citoyenneté tend à : - Privilégier la vie sociale des résidents - Respecter leur intimité et leur dignité - Favoriser leur expression - Prendre soin de leur vie psychique - Respecter leur liberté d'aller et venir - Optimiser leur santé - Encourager leurs choix et leurs envies - Optimiser leur sécurité Extrait du poème «vieille femme grincheuse» Que vois tu toi qui me soignes Que vois tu quand tu me regardes? Une vieille femme grincheuse, un peu folle Le regard perdu, qui n'y est plus tout à fait, C'est ça que tu penses. c'est ça que tu vois? Alors ouvre les yeux, ce n'est pas moi: Je vais te dire qui je suis : Une jeune fille de 16 ans, des ailes au pieds. Mariée déjà à 20 ans. Mon coeur bondit de joie Au souvenir des voeux que j'ai faits ce jour-là. Une femme de trente ans, mon enfant grandit vite, Cinquante ans,voici les jours noirs, mon mari meurt. Je regarde vers le futur en frémissant de peur. Je suis vieille maintenant, et la nature est cruelle, Qui s'amuse à faire passer la vieillesse pour folle, Mon corps s'en va, la grâce et la force m'abandonnent, Mais dans cette vieille carcasse, la jeune fille demeure Je me souviens des joies, je me souviens des peines, Et à nouveau je sens ma vie et j'aime. Alors ouvre les yeux, toi qui me soignes et regarde Regarde mieux, tu me verras! Maison de Retraite Debrou JOUE-LES-TOURS 12

13 Conduite à tenir face à un début d incendie Conduite à tenir face à un début d incendie Un feu peut se propager extrêmement vite, parfois en moins de 5 minutes. Les premiers gestes sont souvent les plus simples et les plus efficaces. Donnez immédiatement l'alerte. par le téléphone: au sein de son service l'agent qui a validé l'événement préviendra les pompiers en composant le 018 les boîtiers rouges d'alarme incendie (bris de glace) qui répercutent immédiatement l'alarme sur la centrale de détection incendie. Le message d'alerte: Le message d'alerte est adressé aux pompiers. Ce message, pour être efficace, doit obligatoirement mentionner les points suivants: - identification de la personne qui appelle et numéro de téléphone -> ex: «je m appelle.. et mon numéro de téléphone est le» - adresse et lieu exact du sinistre -> ex: «j appelle de la Maison de Retraite Debrou, au 3 rue Debrou Joué-Lès-Tours - nature du feu et nombre de blessés éventuels -> ex: il y a un début d incendie et il y a. blessés - risques particuliers et facteurs aggravants -> ex: «nous sommes au troisième étage» - attendre que les pompiers vous demandent de raccrocher. Maison de Retraite Debrou JOUE-LES-TOURS 13

14 Gestion des risques Conduite à tenir face à un début d incendie Gardez votre calme, déplacez-vous sans courir. Ne criez pas au feu, vous pourriez affoler vos collègues, les résidents et les visiteurs. N utilisez pas les ascenseurs ou monte charges. Fermez la porte du local où il y a le feu afin d'éviter toute propagation du feu et des fumées et ainsi gagner du temps en attendant les secours. Protégez les résidents, ainsi que vous-même. Sachez que l inhalation des fumées est la cause principale des dommages sur les personnes, même à distance. Plutôt que de chercher à évacuer les résidents, déplacez-les à l abri des portes coupe-feu afin qu'ils puissent être en sécurité. Les personnes alitées seront déplacées à l aide de draps que l on fera glisser au sol. Placez-vous au niveau du sol afin d éviter l inhalation de fumée et effectuez vos déplacements en rampant. Si une personne est intoxiquée par les fumées, mettez-la en position semi assise. Attaquez le feu avec les moyens d'extinction existants à votre portée. Si vous vous trouvez dans une pièce et que de la fumée entre par le dessous de la porte, il ne faut pas ouvrir la porte. Vous devez, dans un premier temps, toucher le bas de la porte avec le dos de la main. -> si la porte est chaude : il ne faut surtout pas ouvrir la porte, mais chercher à se mettre à l abri en calfeutrant les ouvertures de cette dernière avec, par exemple, des couvertures. Il faut ensuite ouvrir une fenêtre et manifester sa présence. Calfeutrez les ouvertures avec des linges humides Fermez portes et fenêtres Arrosez la porte Dès l arrivée des secours, se manifester à la fenêtre Linge humide sur le visage, restez très près du sol -> si la porte est froide : vous pouvez ouvrir légèrement la porte et voir d où viennent les fumées. Il ne faut en aucun cas s aventurer dans les fumées, au risque de graves intoxications! Maison de Retraite Debrou JOUE-LES-TOURS 14

15 Types de dispositifs photo Dans quel cas l utiliser Comment l utiliser Où les trouver RIA - Ne pas utiliser les RIA sur l électricité, car risque d électrocution - Arroser une porte, ou un mur pour ralentir son inflammation. Extincteur à poudre Face à un feu de classe A = feux Extincteur à gaz (dioxyde de carbone) de matériaux solides, généralement de nature organique et dont la combustion se fait normalement avec la formation de braise Face à un feu de type C = feux de gaz Gestion des risques Ouvrir le robinet Dans des armoires munies d une porte avec une plaque de signalisation dessus - Enlever la goupille - Abaisser la poignée pour mettre l extincteur sous pression - Se baisser et se positionner à 3 ou 4 m feu, en commençant par envoyer pardessous («douche»), puis ensuite viser directement les flammes. - enlever la goupille - se mette à environ 1m du sol - tenir l extincteur le plus droit possible ATTENTION!!! Ne touchez pas au tromblon : risque de brûlure par le froid ( -70 c) Dans les locaux et couloirs comportant une plaque de signalisation Dans les locaux et couloirs comportant une plaque de signalisation, où il existe un risque particulier d incendie par le gaz. Conduite à tenir face à un début d incendie Maison de Retraite Debrou JOUE-LES-TOURS 15

16 Gestion des risques Prévention des troubles musculo squelettiques En raison de la grande dépendance des résidents et afin de prévenir l apparition de troubles musculo squelettiques parmi le personnel, des formations de manutention vous sont proposées régulièrement. Par ailleurs, l ergothérapeute vous recommande de suivre les conseils suivants et d utiliser au maximum les aides techniques qui sont à votre disposition dans l établissement. Les règles d or: Portez des chaussures solides et fermées, munies de semelles antidérapantes Avant de réaliser un transfert, assurez-vous que la zone de travail est bien dégagée et que rien n entravera vos mouvements et ceux du résident. Pensez à bien positionner le fauteuil roulant avant le transfert (enlever les cales pieds, escamoter l accoudoir si besoin, mettre les freins ) Rien ne sert de courir.. Adoptez une bonne position de départ Lors du transfert: -> se rapprocher au maximum de la personne (plus on s éloigne, plus la charge devient important sur la colonne) -> travailler avec un dos vertical et plat, contracter les abdominaux -> éviter absolument les torsions (combinaison d une rotation et d un autre mouvement flexion, extension ) -> travailler avec les jambes (utiliser la flexion des jambes) -> assurer un équilibre stable grâce à une bonne position des pieds (à plat sur le sol, suffisamment écartés et légèrement décalés) -> assurer une bonne prise de la personne (pas de prise en pince, ne pas prendre la personne sous les bras) -> communiquer avec la personne: lui dire ce que l on fait et l encourager à participer («penchez vous en avant», «poussez sur vos jambes...»). Maison de Retraite Debrou JOUE-LES-TOURS 16

17 Gestion des risques Prévention des troubles musculo squelettiques -> en fonction de la taille et du poids de la personne, n hésitez pas à demander de l aide à vos collègues (travail en équipe) ou utilisez une aide technique (lève personne, verticalisateur, drap de glissement ). Ne pas oublier: D ajuster le lit en fonction de vos besoins (réfection du lit, levée de la personne ). Bonne hauteur de travail= bras tendu poing serré, le poing doit toucher le matelas. On s ajuste par rapport à la personne qui a la plus petite taille. D utiliser toutes les fonctionnalités : -> des fauteuils verts: en ligne droite actionner la pédale vers l arrière pour «bloquer» les roues dans l axe afin d éviter le déplacement en crabe (fatiguant) et dans les petits espaces laisser la pédale à l horizontale pour manœuvrer. Pour freiner, il faut actionner la pédale vers l avant. Il est également possible d utiliser la hauteur variable pour faciliter un transfert ou réaliser une position de repos. -> des fauteuils de douche violets: utiliser la hauteur variable pour plus de confort lors du soins, mettre les repose-jambes pour la toilette ou le soin des pieds. Les aides techniques à votre disposition dans l établissement: Lève personne: il est utilisé pour les personnes n ayant pas d appui, de forte corpulence, difficile à mobiliser (raideurs ) et pour les relevés au sol (après une chute). Maison de Retraite Debrou JOUE-LES-TOURS 17

18 Gestion des risques Prévention des troubles musculo squelettiques Verticalisateur: il permet à l aidant de transférer la personne entre 2 positions assises. Il permet la verticalisation des personnes ne pouvant pas maintenir la station debout de manière prolongée et ayant un appui suffisant des membres inférieurs. Drap de glissement: il diminue les frottements et permet d exécuter les transferts allongés. Disque de transfert: il permet les transferts debout (pour les personnes se tenant debout et ayant des difficultés pour effectuer les pivots). Il se positionne sous les pieds de la personne, les 2 plateaux pivotent l un sur l autre sans effort. Le transfert est réalisé avec un aidant qui positionne son pied entre les pieds de la personne transférée pour guider le mouvement. Tapis anti-glisse: il y a 2 fonctionnalités: lors de l installation, il coulisse avec la personne vers le fond de l assise, puis il empêche la personne de glisser de sa position assise. Il se positionne sur l assise, la flèche visible vers le dossier. Maison de Retraite Debrou JOUE-LES-TOURS 18

19 Gestion des risques Prévention des troubles musculo squelettiques Les fondamentaux en postures utilitaires Postures à utiliser le plus souvent lors des manutentions au lit et fauteuil La banquette La fente latérale fléchie Postures à utiliser le plus souvent lors des manutentions au sol (les relevés) Le chevalier servant L haltérophile Maison de Retraite Debrou JOUE-LES-TOURS 19

20 Contacts Contacts DIRECTION Directeur Mr ESSALHI 4144 ou 4244 Directeur adjoint Melle MAHE 4142 ou 4136 Responsable Ressources Humaines Mme DESTREM 4143 Services de soins Médecin coordonnateur Dr SCHMITT 4219 Médecins salariés Dr CHAPEL : Dr MAILLET : Dr MICHELET : Dr PATY : 4220 Cadre supérieur de santé Mme VIGEANT 4266 Psychologue Melle LERICHE 4276 Psychologue Mme TRO 4127 Ergothérapeute Melle JARNOUX 4210 Animatrice Mme ROUSSEAU 4106 Secteur 1 Cadre de santé Mme GIRAULT 4230 Infirmerie 1er étage 4245 Aides-soignants RDC er étage 4214 Maison de Retraite Debrou JOUE-LES-TOURS 20

21 Contacts Secteur 2 Cadre de santé Contacts Mme MARILLEAU 4109 Infirmerie 2ème étage ème étage 4248 Aides-soignants 2ème étage ème étage 4216 Services logistiques Cuisine Mr LHOMME 4270 ou 4123 Diététicienne Mme HUAULT 4250 ou 4123 Lingerie Mme CHAUVREAU 4121 ou 4104 ou 4137 Services techniques Mr LE BOUAR 4213 Mr DEMMA 4211 Mr PAULMIER 4212 Informaticien Mr MELAMED 4150 ou 4151 Maison de Retraite Debrou JOUE-LES-TOURS 21

22 Engagements bientraitance et protocoles Engagements bientraitance et protocoles Après lecture du Livret d accueil, je vous demande de m informer : que vous en avez bien pris connaissance, que vous vous engagez à respecter la charte de la Bientraitance et de la citoyenneté, ainsi que l ensemble des protocoles et des procédures se rattachant à vos missions. Pour ce faire, l imprimé doit être retiré à l Accueil. Je vous informe que ce livret d accueil est informatif et non contractuel. Maison de Retraite Debrou JOUE-LES-TOURS 22

3.3. Techniques d installation. 3.3 Installation à bord du VSL. Quand Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger.

3.3. Techniques d installation. 3.3 Installation à bord du VSL. Quand Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger. L auxiliaire ambulancier 3e édition 3.3. Techniques d installation 3.3 Installation à bord du VSL Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger. A Malgré que le transport en VSL soit destiné

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 Incendie Code du Travail R4216-1 à R4216-7 ; R4216-11 à R4216-34 Code du Travail R4225-8 Code du Travail R4227-34 à R4227-36 Code du Travail R4227-1

Plus en détail

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Prévention des chutes à domicile Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Présentation rapide du métier d ergothérapeute et du Petit Pien. Les conséquences qu on peut observer parmi les personnes

Plus en détail

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN La fatigue visuelle figure souvent au premier plan parmi les manifestations physiques ressenties par les utilisatrices

Plus en détail

l Hôpital Local Maison de Retraite «les Capucines» SOULTZ

l Hôpital Local Maison de Retraite «les Capucines» SOULTZ Règles de sécurité applicables à l Hôpital Local Maison de Retraite «les Capucines» SOULTZ Fait à Soultz en août 2006 Sommaire I/ Quelques notions relatives aux risques d incendie II/ Les outils destinés

Plus en détail

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I.

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I. Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés Le Code du Travail R 232-1-13: La signalisation relative à la sécurité et à la santé au travail doit être conforme à des modalités déterminés par

Plus en détail

Les blessures avec la tondeuse à gazon

Les blessures avec la tondeuse à gazon Les blessures avec la tondeuse à gazon En cas de problème avec sa tondeuse, il faut : Arrêter le moteur Débrancher le courant Attendre la fin complète de la rotation En cas de blessures légères : Nettoyer

Plus en détail

La Sécurité incendie En Accueils Collectifs de Mineurs

La Sécurité incendie En Accueils Collectifs de Mineurs PREFET DU LOIRET Direction Départementale Service Départemental d Incendie de la Cohésion Sociale et de Secours du Loiret Pôle Promotion des politiques de jeunesse, Groupement Prévention de sports, et

Plus en détail

Assister un proche dans ses déplacements

Assister un proche dans ses déplacements 2012 Assister un proche dans ses déplacements Remerciements : Merci au Ministère de la famille et des aînés du Québec pour le soutien financier ayant permis la réalisation de ce document. Merci à Josée

Plus en détail

Information au patient

Information au patient Information au patient Hôpital de jour médico-chirurgical Je vais subir une intervention chirurgicale en hôpital de jour, cela signifie que l intervention et le retour à domicile s effectueront le même

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION Service Orthopédie www.cliniquesdeleurope.be Site St-Michel 2 COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES? AVEC 2 BÉQUILLES Pendant

Plus en détail

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien Tous droits réservés Design Spirale Communication visuelle Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien > d un événement majeur Alerte à la bombe Violentes intempéries

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte des déchets

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte des déchets LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ Agents réalisant la collecte des déchets Sommaire 1- Enjeux et objectifs de ce livret... 3 2- Au départ (Avant la collecte)... 4 2.1 Les équipements de protection individuelle

Plus en détail

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail.

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. Introduction Chers lectrices et chers lecteurs, Adopter toujours les mêmes positions, notamment

Plus en détail

CONFORT. à domicile. Votre

CONFORT. à domicile. Votre Cachet du pharmacien ACCOMPAGNEMENT Les anticoagulants oraux - Votre confort à domicile Le désir de grossesse - Le diabète - La pharmacie @ domicile Votre santé en tête-à-tête - Le suivi de votre traitement

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA RESTAURATION SCOLAIRE

REGLEMENT INTERIEUR DE LA RESTAURATION SCOLAIRE La commune du Beausset REGLEMENT INTERIEUR DE LA RESTAURATION SCOLAIRE PREAMBULE La commune du Beausset dispose de trois restaurants scolaires : Malraux, Pagnol et Gavot. Afin d améliorer la qualité du

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL

LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL Vous allez effectuer un stage dans notre structure. Ce livret d accueil a été rédigé pour vous souhaiter la bienvenue et vous donner quelques informations

Plus en détail

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients Information destinée aux patients Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Sommaire Introduction... 3 Préparation musculaire...

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Handicap, Dépendance, Invalidité REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT HANDIVIE 1 Boulevard de Compostelle - 13012 Marseille : 04 91 44 07 73 - : 09 70 62 08 48 ssiad-handivie@wanadoo.fr TABLE DES MATIERES I.LE

Plus en détail

Lycée Régional du Bâtiment et des Travaux Publics Saint Lambert N 0750697A LIVRET DE SECURITE INCENDIE

Lycée Régional du Bâtiment et des Travaux Publics Saint Lambert N 0750697A LIVRET DE SECURITE INCENDIE Lycée Régional du Bâtiment et des Travaux Publics Saint Lambert N 0750697A LIVRET DE SECURITE INCENDIE Mise à jour Mai 2010 Rappel de la réglementation L objectif des exercices d évacuation est d entraîner

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

CHANTIER D INSERTION PREQUALIFIANT AUX METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE 2011 EHPAD RONZIER-JOLY

CHANTIER D INSERTION PREQUALIFIANT AUX METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE 2011 EHPAD RONZIER-JOLY CHANTIER D INSERTION PREQUALIFIANT AUX METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE 2011 EHPAD RONZIER-JOLY Présentation des fiches de poste 1. Secrétaire... page 2 2. Auxiliaire de soins... page 4 3. Aide cuisine...

Plus en détail

CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU

CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU V.2011 Incendie Classes de feu : CLASSE A CLASSE B CLASSE C CLASSE D CLASSE F Signalétique Dénomination Feux de matériaux solides Feux

Plus en détail

livret d accueil s ervice d o ncologie vous informer, c est aussi notre rôle

livret d accueil s ervice d o ncologie vous informer, c est aussi notre rôle s ervice d o ncologie livret d accueil vous informer, c est aussi notre rôle centre hospitalier de tourcoing - 135, rue du président coty - 59208 tourcoing cedex www.ch-tourcoing.fr DSIO - Qualité - Communication

Plus en détail

REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE DU RPI OZENAY-PLOTTES ECOLE LES JOYEUX CARTABLES

REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE DU RPI OZENAY-PLOTTES ECOLE LES JOYEUX CARTABLES REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE DU RPI OZENAY-PLOTTES ECOLE LES JOYEUX CARTABLES Article 1 Bénéficiaires Le restaurant scolaire municipal accueille les enfants scolarisés dans les écoles DU RPI OZENAY-PLOTTES.

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie. ERP et IGH de Type O

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie. ERP et IGH de Type O Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 31/01/2012 N : 04.12 Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie ERP et IGH de Type O L arrêté du 25 octobre 2011 portant

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques Vivre avec une prothèse du genou Conseils pratiques Introduction Pourquoi cette brochure? Avant la pose de votre prothèse de genou, vous avez bénéficié d un cours. L objectif de ce document est de résumer

Plus en détail

Il est recommandé d organiser une formation de 2 à 3 heures avec les bénévoles afin de les aider à s approprier le guide du bénévole, de leur

Il est recommandé d organiser une formation de 2 à 3 heures avec les bénévoles afin de les aider à s approprier le guide du bénévole, de leur Il est recommandé d organiser une formation de 2 à 3 heures avec les bénévoles afin de les aider à s approprier le guide du bénévole, de leur rappeler les limites de leur mandat et de leur permettre de

Plus en détail

ANIMATEUR PERISCOLAIRE

ANIMATEUR PERISCOLAIRE ANIMATEUR PERISCOLAIRE Missions du poste : Participer à l animation des temps de garderie des élèves de maternelle. Participer aux missions de distribution, de service, d accompagnement des enfants pendant

Plus en détail

COMMUNE DE DE SAINT-DENIS-D AUTHOU 1, rue Principale 28480 Saint-Denis-d Authou

COMMUNE DE DE SAINT-DENIS-D AUTHOU 1, rue Principale 28480 Saint-Denis-d Authou COMMUNE DE DE SAINT-DENIS-D AUTHOU 1, rue Principale 28480 Saint-Denis-d Authou AMENAGEMENT D UN GITE RURAL Rue des Tilleuls 28480 Saint-Denis-d Authou DOSSIER DE DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE MAÎTRISE

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

L EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

L EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP L EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Groupement prévention du SDIS 85 PREAMBULE La loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté

Plus en détail

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ Ce livret est offert par la Carsat Nord-Picardie à : Nom, prénom :... Adresse :......... Pour bien vieillir chez moi, mon domicile en toute

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU ENTRE : Monsieur le Maire, agissant es-qualité en vertu des délibérations du 25 septembre 2014 et du 24 octobre 2013, Désigné ci-après

Plus en détail

La reprise de la vie active

La reprise de la vie active Prothèse de hanche Les conseils de votre chirurgien La reprise de la vie active Vous êtes aujourd hui porteur d une prothèse de hanche ; elle va vous permettre de reprendre vos activités sans gène ni douleur.

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Fiche pratique Personnes âgées Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Accéder à son logement - utiliser les escaliers - prendre l ascenseur - accéder aux équipements Profiter de son

Plus en détail

GUIDE POUR L'ÉLABORATION D'UN PLAN D'ÉVACUATION DANS UNE INDUSTRIE

GUIDE POUR L'ÉLABORATION D'UN PLAN D'ÉVACUATION DANS UNE INDUSTRIE Service de protection contre les incendies de Sherbrooke GUIDE POUR L'ÉLABORATION D'UN PLAN D'ÉVACUATION DANS UNE INDUSTRIE Réseau avertisseur incendie à 1 étape (ou bâtiment sans réseau avertisseur incendie)

Plus en détail

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE Comment aider un hémiplégique COMMENT AIDER UNE PERSONNE HÉMIPLÉGIQUE... - La sortie du lit - Le transfert - Au fauteuil - La marche en deux temps Chaque personne a gardé des capacités et des possibilités

Plus en détail

Préambule. Ouvertures et Horaires

Préambule. Ouvertures et Horaires 1 Règlement intérieur màj 26 nov. 2013 Règlement intérieur de l'internat Lycée Charles Hermite Dieuze Préambule L'internat accueille tous les élèves de deuxième cycle de l'enseignement secondaire. Il est

Plus en détail

RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT

RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Tél : 01 45 77 98 98 - Fax : 01 45 77 14 18 RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT 1. Les finalités de la prise en charge Conformément à la charte des droits et libertés de la personne accueillie, l équipe de la

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : SANTE ET SECURTE AU TRAVAIL

FICHE TECHNIQUE : SANTE ET SECURTE AU TRAVAIL SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Mesurer et prévenir les risques professionnels Liés aux conditions générales de travail, les risques professionnels font peser sur les salariés la menace d une altération de

Plus en détail

Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) Le Concours. Concours Prépa Santé

Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) Le Concours. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 350 h/an Access : 225 h/an de septembre à mai Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) Sous la responsabilité de l infirmier, l aide-soignant s occupe de l hygiène

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE. la ville d'angoulême, représentée par le Maire :...

CONVENTION DE STAGE. la ville d'angoulême, représentée par le Maire :... CONVENTION DE STAGE AGENT DE SERVICE POLYVALENT AGENT DE RESTAURATION SCOLAIRE ARTICLE 1 : Entre la ville d'angoulême, représentée par le Maire :... Et le centre de formation :... Adresse :...... N Tél

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Etablissements de Soins Etablissements pour Personnes Agées

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Etablissements de Soins Etablissements pour Personnes Agées GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service d Incendie et d Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION NOTICE D UTILISATION NOTICE D UTILISATION SIEGE COQUILLE INNOV SA NOTICE D UTILISATION SIEGE NOTICE COQUILLE D UTILISATION INNOV SA SIEGE COQUILLE INNOV SA INNOV SA NOTICE D UTILISATION SIEGE Fauteuils

Plus en détail

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée.

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée. Parking Si vous avez un parking privé, 2% des places devront être accessibles : largeur minimum 3,30 m, place et devers de pente maxi 2%, signalétique horizontale et verticale. Les places accessibles devront

Plus en détail

Des solutions conçues pour aujourd hui et pour l avenir

Des solutions conçues pour aujourd hui et pour l avenir Des solutions conçues pour aujourd hui et pour l avenir Depuis plus de 30 ans, Pressalit Care s efforce d éliminer les limites. En usant de notre savoir, de nos produits et de nos conseils. Au service

Plus en détail

Pour la création d une maison d assistants maternels

Pour la création d une maison d assistants maternels CHARTE DÉPARTEMENTALE Pour la création d une maison d assistants maternels Mars 2011 CHARTE DÉPARTEMENTALE Pour la création d une maison d assistants maternels Le Code de l Action Sociale et des Familles

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE de en Martinik NOTICE HYGIENE ET SECURITE BUREAU VERITAS ASEM Dossier n 6078462 Révision 2 Octobre 2014 Page 1 de en Martinik SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJET DE LA NOTICE... 3 1.2 CADRE REGLEMENTAIRE...

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION

PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION Service Orthopédie www.cliniquesdeleurope.be Site St-Michel 2 COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES? AVEC 2 BÉQUILLES Après l opération

Plus en détail

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de sécurité

Plus en détail

RÉSIDENCE IRÈNE JOLIOT CURIE ETABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES AGÉES DÉPENDANTES

RÉSIDENCE IRÈNE JOLIOT CURIE ETABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES AGÉES DÉPENDANTES RÉSIDENCE IRÈNE JOLIOT CURIE ETABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES AGÉES DÉPENDANTES LIVRET D ACCUEIL Bienvenue! La ville de Pont de Claix et le Conseil d Administration du CCAS, la Direction et le

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE COMPLETANT LES DISPOSITIONS GENERALES

FICHE TECHNIQUE COMPLETANT LES DISPOSITIONS GENERALES FICHE TECHNIQUE COMPLETANT LES DISPOSITIONS GENERALES MOBILITE REDUITE I - ACCEDER - CHEMINER II - UTILISER LES EQUIPEMENTS III - SALLE DE REUNION, AMPHITHEATRE, ESPACE SOCIAL DE RESTAURATION. IV - INSTALLATIONS

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES I - RÈGLES GÉNÉRALES Article 1 - Le restaurant scolaire n a pas un caractère obligatoire, il a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions

Plus en détail

CAP ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE. Secteur d activité : ENTREPRISES DE SOINS ESTHETIQUES

CAP ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE. Secteur d activité : ENTREPRISES DE SOINS ESTHETIQUES CAP ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE Secteur d activité : ENTREPRISES DE SOINS ESTHETIQUES LIVRET DE SUIVI DES PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL (PFMP) Etablissements privés hors contrat Année

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY Préambule Le présent règlement intérieur s applique aux salles municipales suivantes : - Salle de l Orangerie... 180 personnes debout, 150 assises -

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Livret d accueil. Photos : Julie NGO-VAN - Pierre BUYCK. La Maréchalerie. Établissement Hébergeant des Personnes Agées Dépendantes

Livret d accueil. Photos : Julie NGO-VAN - Pierre BUYCK. La Maréchalerie. Établissement Hébergeant des Personnes Agées Dépendantes Livret d accueil Photos : Julie NGO-VAN - Pierre BUYCK La Maréchalerie Établissement Hébergeant des Personnes Agées Dépendantes Editorial Madame, Monsieur, C est avec grand plaisir et non sans fierté,

Plus en détail

Rue Jacques-Grosselin 14 1227 Carouge Tél. 022/827.59.00 Fax 022/827.59.06 info@pervenches.ch

Rue Jacques-Grosselin 14 1227 Carouge Tél. 022/827.59.00 Fax 022/827.59.06 info@pervenches.ch Rue Jacques-Grosselin 14 1227 Carouge Tél. 022/827.59.00 Fax 022/827.59.06 info@pervenches.ch Doc.wordguiderésidant/24.04.2015 1 SOMMAIRE Demander un renseignement Page 5 Retirer de l'argent Page 5 Demander

Plus en détail

II.3 - AIDES TECHNIQUES (Fiche 3)

II.3 - AIDES TECHNIQUES (Fiche 3) II.3 - AIDES TECHNIQUES () SITES DE VIE AUTONOME (SIVA) Les sites de vie autonome sont des lieux uniques d accueil et de traitement des demandes de personnes handicapées portant sur les aides techniques

Plus en détail

MEMENTO SECURITE INCENDIE

MEMENTO SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENT MEMENTO SECURITE INCENDIE La commission de sécurité vous a prescrit la réalisation d un mémento sécurité Ce document est un modèle pour tout type d établissements en dehors des U et J Il

Plus en détail

Livret d accueil du service Accueil temporaire. Maison Saint Cyr Rennes

Livret d accueil du service Accueil temporaire. Maison Saint Cyr Rennes Livret d accueil du service Accueil temporaire Maison Saint Cyr Rennes 1 L Accueil temporaire pour qui? L Accueil temporaire s adresse aux personnes âgées qui vivent à domicile et qui souhaitent un séjour

Plus en détail

GL5 GLS5. Lève-personnes mobiles

GL5 GLS5. Lève-personnes mobiles GL5 GLS5 Lève-personnes mobiles Lève-personnes mobile GL5 Les lève-personnes mobiles GL5 sont les alternatives au sol des appareils de levage fixés au plafond de la gamme de produits Guldmann. Depuis plus

Plus en détail

Conseils de sécurité. Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes avec mobilité réduite

Conseils de sécurité. Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes avec mobilité réduite Conseils de sécurité Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes avec mobilité réduite Conseils de sécurité Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes à mobilité réduite Auteures Vanessa Fedida,

Plus en détail

RÉGLEMENT INTÉRIEUR 2015 DU RESTAURANT SCOLAIRE adopté par le conseil municipal du 9 décembre 2014

RÉGLEMENT INTÉRIEUR 2015 DU RESTAURANT SCOLAIRE adopté par le conseil municipal du 9 décembre 2014 Ville de Saint-Palais-sur-Mer Groupe scolaire Lucien Robin RÉGLEMENT INTÉRIEUR 2015 DU RESTAURANT SCOLAIRE adopté par le conseil municipal du 9 décembre 2014 Préambule Le restaurant scolaire n est pas

Plus en détail

Ken Bell s Sommaire des Abréviations

Ken Bell s Sommaire des Abréviations Ken Bell s Sommaire des Abréviations AUG: CSAM: DSA: PUI: RCP: RIA: SCR: Arrêt Urgence Général CERN Safety Alarm Monitoring Défibrillateur Semi-Automatique Plan Urgence D Intervention Réanimation Cardio-Pulmonaire

Plus en détail

MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE

MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE Centre d Adaptation du Logement Bruxelles MA MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE EN LIGNE Cette publication peut être consultée en ligne sur www.adaptation-du-logement.be Editeur responsable

Plus en détail

votre arrivée à l hôpital Le CHP en quelques chiffres *

votre arrivée à l hôpital Le CHP en quelques chiffres * votre arrivée à l hôpital M Le CHP en quelques chiffres * Disciplines & spécialités 7%\0,+20+,#%!#)%+,6#(2#)%#0%\Z&[a\&[`a -``Z%RP 7%\412*.*01)%"1!*2.#)%#(%"1!#2*(#% *(0#,(#$%!*

Plus en détail

SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS

SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS 1. Lignes directrices 2. Issue extérieure au niveau du sol Accès et aire de manœuvre Sécurité fonctionnelle 3. Étages desservis par un Bâtiment protégé par des extincteurs automatiques

Plus en détail

Check-list «Déménagement» 1

Check-list «Déménagement» 1 Check-list «Déménagement» 1 1 Sur le modèle de la Checkliste "Umzug" de Schweizerischer Mieterinnen- und Mieterverband Le plus tôt possible Examiner le nouveau contrat de location, éventuellement le faire

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE

RESTAURATION SCOLAIRE RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR L admission à la cantine ne constitue pas une obligation pour la commune, mais un service rendu aux familles dans le cadre de l organisation arrêtée par la collectivité

Plus en détail

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier En forme, en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier DEMANDEZ L O R I G I N A L www.thera-band.de Contenance Introduction...2 Le Stability-Trainer...3

Plus en détail

Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE)

Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) Point réglementation N 1 Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) (anciennement TOS, exerçant dans les lycées et collèges) Mis à jour en septembre

Plus en détail

LIVRET D'ACCUEIL. EHPAD Valle Longa 0495532200 www.vallelonga.fr 20117 Cauro

LIVRET D'ACCUEIL. EHPAD Valle Longa 0495532200 www.vallelonga.fr 20117 Cauro LIVRET D'ACCUEIL EHPAD Valle Longa 0495532200 Sialare www.vallelonga.fr 20117 Cauro LE MOT D ACCUEIL Madame, Monsieur, Nous vous souhaitons la bienvenue à la résidence Valle Longa de Cauro. Valle Longa,

Plus en détail

CHARTE DE L'ATSEM. Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles

CHARTE DE L'ATSEM. Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles CHARTE DE L'ATSEM Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles La charte de l'atsem a pour objet de présenter les missions de l'agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles (ATSEM) mais aussi

Plus en détail

Cerceau d exercice lesté

Cerceau d exercice lesté Cerceau d exercice lesté Inclut 8 exercices: p.2 Flexion latérale debout p.2 La Brasse debout p.3 Torsion de la colonne p.3 La Brasse à genoux p.3 Étirement des fléchisseurs des hanches p.4 Circuit équilibre

Plus en détail

Notre enquête chez les pompiers de Dottignies

Notre enquête chez les pompiers de Dottignies Notre enquête chez les pompiers de Dottignies Questions proposées pour notre enquête chez les pompiers Equipe 1 (Emilie, Laura, Arnaud, Myriem) 1. Qu est-ce que vous avez dans les bonbonnes que vous portez

Plus en détail

Prendre le bus. Un outil pédagogique pour utiliser le bus à destination des personnes âgées

Prendre le bus. Un outil pédagogique pour utiliser le bus à destination des personnes âgées Prendre le bus Un outil pédagogique pour utiliser le bus à destination des personnes âgées Les étapes de votre parcours 1 Vous préparez votre voyage 4 Vous montez dans le bus 2 Vous repèrez votre point

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l intérieur, de l outre-mer, des collectivités territoriales et de l immigration NOR :IOCE ARRÊTÉ DU

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l intérieur, de l outre-mer, des collectivités territoriales et de l immigration NOR :IOCE ARRÊTÉ DU RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l intérieur, de l outre-mer, des collectivités territoriales et de l immigration NOR :IOCE ARRÊTÉ DU portant approbation de diverses dispositions complétant et modifiant

Plus en détail

adapté à vos besoins?

adapté à vos besoins? www.woningaanpassing.be 02 240 80 81 Version française Votre logement est-il adapté à vos besoins? En ligne Cette publication peut être consultée en ligne sur www.woningaanpassing.be Editeur responsable

Plus en détail

Votre logement est-il adapté à vos besoins?

Votre logement est-il adapté à vos besoins? Version française Votre logement est-il adapté à vos besoins? Vivez chez vous le plus longtemps possible de manière confortable et sûre Introduction : adaptez maintenant votre logement pour plus tard Conseils

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort

Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort Fiche technique 2011 / 01 Nouvelles dispositions prévues par le règlement de sécurité pour l évacuation des personnes en situation

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la base

Plus en détail

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau 5e édition Résumé L ergonomie s intéresse à l adaptation du travail au travailleur. Par «travail», on entend ici le milieu de travail, le poste de travail et les tâches à accomplir. Les conditions ergonomiques

Plus en détail

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf 2 e seuil de bonification page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel neuf Adresse de l opération Référence du/des logement(s) concerné(s)

Plus en détail

Service Prévention des Risques Professionnels. 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09

Service Prévention des Risques Professionnels. 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09 CAISSE RÉGIONALE D ASSURANCE MALADIE RHÔNE -ALPES Service Prévention des Risques Professionnels 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09 FT 1022 OCTOBRE

Plus en détail

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés Examen de l habitat à des fins de prévention des chutes Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés 1. Aspects d ordre général Ces points sont à examiner pour chaque pièce du logement utilisée

Plus en détail

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10 L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10.1 ESPACE D ATTENTE SÉCURISÉ FOCUS 1 : L'IMPLANTATION PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ L ensemble des usagers doit pouvoir être évacué du bâtiment.

Plus en détail

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT)

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) Portes avec ouverture vers l'extérieur Portes : pose de poignées droites recourbées vers l'intérieur (en forme de "bec de canard") Éviter

Plus en détail

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 Les Troubles Musculosquelettiques (TMS) constituent un enjeu en Santé au Travail. En France, les TMS sont la première cause de reconnaissance de Maladie

Plus en détail

CEP-CICAT 5 Février 2015. Lieutenant Jean-marc BRUCKERT - Service Prévention

CEP-CICAT 5 Février 2015. Lieutenant Jean-marc BRUCKERT - Service Prévention CEP-CICAT 5 Février 2015 Lieutenant Jean-marc BRUCKERT - Service Prévention EVACUER EN TOUTE SECURITE ESPACES D ATTENTE SECURISES SOLUTIONS EQUIVALENTES CAS D EXONERATION ERP CODE DU TRAVAIL IGH Introduction

Plus en détail

LIVRET DE FORMATION C. A. P. SERVICES HÔTELIERS

LIVRET DE FORMATION C. A. P. SERVICES HÔTELIERS M i n i s t è r e d e l ' E d u c a t i o n N a t i o n a l e Certificat d'aptitude Professionnelle LIVRET DE FORMATION C. A. P. SERVICES HÔTELIERS Nom et prénom Années Scolaires Apprenant Etablissement

Plus en détail