EXAMEN PRATIQUE D APTITUDE EPREUVE ECRITE 12 MAI 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EXAMEN PRATIQUE D APTITUDE EPREUVE ECRITE 12 MAI 2012"

Transcription

1 IPCF I N S T I T U T P R O F E S S I O N N E L D E S C O M P T A B L E S E T F I S C A L I S T E S A G R É É S Loi du 22 avril 1999 BIBF B E R O E P S I N S T I T U U T V A N E R K E N D E B O E K H O U D E R S E N F I S C A L I S T E N Wet van 22 april 1999 EXAMEN PRATIQUE D APTITUDE EPREUVE ECRITE 12 MAI 2012 PARTIE 1 I. COMPTABILITE: /40 III. DEONTOLOGIE (I): /10 Sous-Total: /50 A B C D E 1

2 ZONE RESERVEE AUX CORRECTEURS Partie 1 I. COMPTABILITE /40 A. COMPTABILITE GENERALE /15 B. LEGISLATION RELATIVE A LA COMPTABILITE ET AUX COMPTES ANNUELS /15 DES ENTREPRISES + ETABLISSEMENT, ANALYSE ET CRITIQUE DES COMPTES ANNUELS C. PRINCIPES GENERAUX DE GESTION FINANCIERE /5 D. ORGANISATION DES SERVICES COMPTABLES ET ADMINISTRATIFS DES /5 ENTREPRISES III. DEONTOLOGIE (I) /10 TOTAL PARTIE 1 : /50 2

3 EXAMEN PRATIQUE D APTITUDE POUR LES COMPTABLES AGREES ET COMPTABLES-FISCALISTES AGREES IPCF AR DU 20 JANVIER 2003 (M.B. du 12/02/2003) - modifié par AR du 10/08/2005 EXAMEN PRATIQUE D APTITUDE EPREUVE ECRITE 12 MAI 2012 Partie 1 Instructions générales : o Cet examen écrit comporte 2 parties : La première partie se déroule de 9h00 à 12h00 et comporte les questions A à E : comptabilité et déontologie la deuxième partie a lieu de 13h30 à 16h00 et comporte les questions F à K : fiscalité et droit o o o o o o o Veuillez noter sur CHAQUE feuille de cet examen votre nom, prénom et numéro de stagiaire (voir votre lettre de convocation); L emploi d une machine à calculer, d'un plan comptable et du codex IPCF est autorisé pour autant qu il n y figure pas d'annotations personnelles; Cet examen se compose de questions regroupées en 3 parties distinctes : Comptabilité (40 points), fiscalité (35 points), droit des sociétés et autres domaines de droit (25 points dont 10 points pour la déontologie); Les résultats seront envoyés dès que les correcteurs auront corrigé les examens; Cet examen (avec réponses) sera disponible au plus tard 15 jours après l épreuve écrite sur le site Afin de pouvoir passer l épreuve orale pour accéder au titre de comptable agréé IPCF, le candidat doit avoir obtenu au moins 50% des points au total de l écrit, au moins 60% dans le domaine de la comptabilité ainsi que 50% en déontologie. Le candidat au titre de comptable-fiscaliste agréé IPCF doit, en outre, avoir obtenu 60% au moins dans le domaine de la fiscalité (= 21 sur 35 points pour la partie II). Bonne Chance! 3

4 I. COMPTABILITE /40 Mentionnez les dates, les écritures avec le libellé (les trois premiers chiffres des comptes si possible) ainsi qu une explication au besoin. A. COMPTABILITE GENERALE /15 Question A.1. /4 Une petite société acquiert le 02/01/2009 une voiture particulière avec moteur diesel et émission de CO 2 de 180 gr./ kilomètre (60% déductible) pour le prix de H.T.V.A. La valeur d'acquisition est amortie de façon linéaire sur cinq ans avec la T.V.A. nondéductible. Le véhicule est vendu le 01/04/2012 pour H.T.V.A. o o Calculez les amortissements comptables, les amortissements fiscalement acceptés et les dépenses non-admises; Calculez également la plue-value ou la moins-value éventuelle et mentionnez la façon dont vous allez traiter cela d'un point de vue fiscal. 4

5 Question A.2. /5 Comptabilisez les opérations suivantes : Achat, le 2 novembre N de 100 titres repas à 7,00 /pièce ; les frais facturés par l organisme émetteur des titres repas s élèvent à 60,00 (+ T.V.A. 21%) ; la société souhaite créer un compte de «Caisse titres repas». La fiche de paie de l employée pour le mois de novembre N est la suivante : - Rémunération brute : 1.800,00 ; - O.N.S.S. employé : à calculer ; - Précompte professionnel : 480,00 ; - Cotisations patronales : 600,00 ; - Titres repas : 22, avec une quote-part à charge du travailleur de 1,09 par titre repas, prélevés sur son salaire net. La facture d achat des titres repas est payée par banque le 15 novembre N, la rémunération est payée par banque le 30 novembre N et les titres repas sont remis au travailleur à cette même date. 5

6 Question A.3. /6 (2 points par question) La situation de quelques comptes au 31/12/20N3 (avant les opérations d'inventaire). Numéro de compte Définition Montant Réserve pour actions propres EUR (dividende brut sur actions propres) EUR Créances commerciales EUR Actions propres EUR Inscrivez au livre-journal les opérations suivantes au 31/12/20N3 : a. Au deuxième semestre de l'exercice suivant, deux membres du personnel doivent partir via l'autorisation d'une prépension conventionnelle. Nous en estimons le coût pour les exercices suivants et prenons les dispositions nécessaires : N4: N5: N6: b. Les actions propres sont vendues pour ,00 EUR y compris le coupon découpé (PM 25%). Passez toutes les écritures. 6

7 c. Le tableau ci-dessous donne les créances ouvertes et le pourcentage en fonction de l'échéance. Actez une réduction de valeur. Actif Montant T.V.A.C. 21 % % de la moins-value + 30 j EUR j EUR 10 7

8 B. LEGISLATION RELATIVE A LA COMPTABILITE ET AUX COMPTES ANNUELS DES ENTREPRISES + ETABLISSEMENT, ANALYSE ET CRITIQUE DES COMPTES ANNUELS /15 Question B.1. /5 Cochez la bonne réponse 1. Dans le cas d un contrat de leasing, le preneur ne doit enregistrer qu une seule écriture dans son livre journal, le jour de la conclusion du contrat; VRAI FAUX 2. Une entreprise qui tient une comptabilité sur papier, ne doit pas tenir de livre d inventaire; VRAI FAUX 3. La valeur d un contrat de leasing mobilier correspond toujours à la différence entre la valeur d acquisition du bien et le prix d exercice du droit de l option d achat au terme du contrat; VRAI FAUX 4. Les frais d établissement sont toujours amortis sur 5 ans maximum; VRAI FAUX 5. Les provisions ne peuvent pas avoir pour objet de corriger la valeur d un élément de l actif. VRAI FAUX Question B.2. /5 Expliquez : 1. Que signifie le terme "procédure de la sonnette d'alarme"? 2. Que doit-on faire en pareil cas? 3. Quelle est/ quelles sont la/les responsabilité(s) de l organe de gestion? 4. Comment adapter les règles d'évaluation lorsque la perspective de continuité des activités ne peut être maintenue? Il n est pas nécessaire de mentionner les numéros d articles du Code des Sociétés 8

9 9

10 Question B.3. /5 Les renseignements ci-dessous sont issus des comptes de la société anonyme AFFECTA pour l exercice clôturé le 31 décembre N. Les données sont fournies en euros. Débit Crédit Capital souscrit Réserve légale Dettes à plus d un an, abstraction faite de la tranche à moins d un an Frais d'établissement Immobilisations valeur d acquisition Amortissements actés sur Immobilisations Stocks Clients Fournisseurs Salaires à payer Bénéfice reporté (N-1) 0 Impôts et précomptes dus ou versés Dettes à plus d un an échéant dans l année Charges à reporter Achats de marchandises Services et biens divers Dotations aux amortissements Charge d intérêts Impôts Ventes de marchandises Soldes au 31 décembre N

11 Questions a) Calculez le bénéfice distribuable (montant maximum) selon les dispositions prévues par le Code des sociétés; b) L assemblée générale distribue le 20 avril N+1 un bénéfice de , dont 60% en dividendes ordinaires et 40% en tantièmes; le solde est reporté; c) Enregistrez toutes les écritures d affectation du résultat et celles qui en découlent (au 31 décembre N et au 20 avril N+1) au livre journal; le taux du précompte mobilier sur les dividendes est de 25% et le taux du précompte mobilier sur les tantièmes est de 40%; Le paiement effectif des dividendes et tantièmes ne devra faire l objet d aucune écriture. 11

12 12

13 C. PRINCIPES GENERAUX DE GESTION FINANCIERE /5 Question C.1. /2,5 Les mauvais payeurs sont une menace réelle pour la santé financière de bon nombre de sociétés prestataires de services. Citez quelques mesures concrètes qui pourraient limiter les risques au sein d une société prestataire de service? Question C.2. /2,5 Beaucoup d entreprises confondent «bénéfice» et «cash flow», ceci n est pas identique. Justifiez cela avec deux erreurs différentes. 13

14 D. ORGANISATION DES SERVICES COMPTABLES ET ADMINISTRATIFS DES ENTREPRISES /5 Question D.1. /3 a) L indépendant est tenu de s affilier à une caisse d assurances sociales. Situation : Démarrage de l activité indépendante le 25 mars 2011 Question: A quel moment au plus tard doit-il s affilier? Expliquez b) Envoi de l avis d échéance pour le premier trimestre d affiliation le 20 avril 2011 et pour le deuxième trimestre d affiliation le 20 juillet Question: A partir de quelle date les éventuelles majorations seront-elles dues pour le premier et le deuxième trimestre d affiliation? Question D.2. /2 Dans le cadre de la législation anti-blanchiment, l I.P.C.F. a rédigé une note explicative destinée à ses membres. Cette note reprend, entre autres, l organisation interne d un cabinet comptable. Citez 3 implications importantes et donnez une brève description comme mentionné dans la note? 14

15 15

16 III. DEONTOLOGIE (I) /10 E. DEONTOLOGIE /10 Expliquez votre position et confirmez-la par l indication du ou des numéros d articles concernés des lois et/ou règlements applicables. Question E.1. /3 Vous exercez avec un confrère stagiaire I.P.C.F. et un expert-comptable externe au sein d'une société. Cette société veut installer un site internet. 1. Qu'allez-vous dire à l'informaticien en ce qui concerne les données qui doivent sûrement y être mentionnées? 2. L'informaticien propose de développer une rubrique séparée "clients" dans laquelle vous pouvez reprendre la liste des clients et le lien vers leurs sites internet. Est-ce possible? Question E.2. /2 Vous apprenez par un ami que la copropriété de son immeuble situé dans votre quartier cherche un syndic d immeuble. Il vous demande si, en tant que comptable inscrit auprès de l IPCF, vous pouvez vous charger de ce genre de mission. o Oui ou non ; o Fournissez-lui des explications étayées + références légale/réglementaire à l appui ; 16

17 Question E.3. /2 En collaboration avec un confrère stagiaire I.P.C.F., vous avez réussi à créer en peu de temps un bureau comptable avec de la clientèle active dans divers secteurs. Parmi ces clients, il y a un certain nombre d'entrepreneurs débutants qui vous interrogent régulièrement entre autres sur la pension complémentaire et les matières connexes. L'expansion de votre bureau ne passe pas inaperçue, et un beau jour, vous recevez un courrier d'un courtier d'assurances qui vous propose, en échange d'un pourcentage de sa commission (autant par dossier + une prime de fidélité annuelle), que vous adressiez toujours systématiquement tous les clients concernant cette matière à son agence. Avezvous le droit de le faire? Question E.4. /3 Depuis le début du stage, vous effectuez des prestations comptables et fiscales pour un réviseur d'entreprises (Yvan Leterrible). Vous facturez ces prestations mensuellement sur la base d'un tarif horaire convenu par écrit. Un certain nombre de ces dossiers est repris par un bureau d'experts-comptables, J. Couenne. Le bureau de réviseurs vous signale que vous devez remettre directement à votre confrère I.E.C. toutes les pièces des dossiers encore en votre possession. Dans le mois précédent le transfert, vous avez effectué encore un certain nombre de prestations dans ces dossiers et, conformément à ce qui était convenu, vous les avez facturées au bureau de réviseurs. Toutefois, vous constatez que cette facture d'un montant de 875,10, n'a pas été acquittée et après l'envoi d'un rappel, le bureau de réviseurs vous signale qu'il ne paiera pas parce qu'ils pensent que vous avez incité ces clients à s'adresser au bureau d'experts-comptables. 17

18 1. En fonction des instructions du bureau de réviseurs, vous prenez contact avec J. Couenne et vous convenez d'une date pour la remise des pièces. Quel document requiert dans le cas présent votre plus grande attention? 2. Yvan Leterrible tient bon et refuse de payer. Vous donnez pour instruction à votre avocat de citer votre confrère. Y a-t-il des dispositions du Code de déontologie qui sont d'application? 18

19 IPCF I N S T I T U T P R O F E S S I O N N E L D E S C O M P T A B L E S E T F I S C A L I S T E S A G R É É S Loi du 22 avril 1999 BIBF B E R O E P S I N S T I T U U T V A N E R K E N D E B O E K H O U D E R S E N F I S C A L I S T E N Wet van 22 april 1999 EXAMEN PRATIQUE D APTITUDE EPREUVE ECRITE 12 MAI 2012 PARTIE 2 II. FISCALITE: /35 III. DROIT (II): /15 Sous-Total: /50 F G H I J K 19

20 ZONE RESERVEE AUX CORRECTEURS Partie 2 II. FISCALITE (y compris principes des droits d'enregistrement et de succession et principes relatifs aux douanes et accises) /35 F. TVA /10 G. IPP /10 H. ISOC /10 I. PROCEDURES FISCALES /5 III. DROIT DES SOCIETES ET AUTRES DOMAINES DU DROIT (II) /15 J. DROIT DES SOCIETES ET LEGISLATION RELATIVE AUX ENTREPRISES EN /10 DIFFICULTE K. PRINCIPES DE DROIT DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE /5 TOTAL PARTIE 2 : /50 20

21 EXAMEN PRATIQUE D APTITUDE POUR LES COMPTABLES AGREES ET COMPTABLES-FISCALISTES AGREES IPCF AR DU 20 JANVIER 2003 (M.B. du 12/02/2003) - modifié par AR du 10/08/2005 EXAMEN PRATIQUE D APTITUDE EPREUVE ECRITE 12 MAI 2012 Partie 2 Instructions générales : o Cet examen écrit comporte 2 parties : La première partie se déroule de 9h00 à 12h00 et comporte les questions A à E : comptabilité et déontologie la deuxième partie a lieu de 13h30 à 16h00 et comporte les questions F à K : fiscalité et droit o o o o o o o Veuillez noter sur CHAQUE feuille de cet examen votre nom, prénom et numéro de stagiaire (voir votre lettre de convocation); L emploi d une machine à calculer, d'un plan comptable et du codex IPCF est autorisé pour autant qu il n y figure pas d'annotations personnelles; Cet examen se compose de questions regroupées en 3 parties distinctes : Comptabilité (40 points), fiscalité (35 points), droit des sociétés et autres domaines de droit (25 points dont 10 points en déontologie); Les résultats seront envoyés dès que les correcteurs auront corrigé les examens; Cet examen (avec réponses) sera disponible au plus tard 15 jours après l épreuve écrite sur le site Afin de pouvoir passer l épreuve orale pour accéder au titre de comptable agréé IPCF, le candidat doit avoir obtenu au moins 50% des points au total de l écrit, au moins 60% dans le domaine de la comptabilité ainsi que 50% en déontologie. Le candidat au titre de comptable-fiscaliste agréé IPCF doit, en outre, avoir obtenu 60% au moins dans le domaine de la fiscalité (= 21 sur 35 points pour la partie II). Bonne Chance! 21

22 II. FISCALITE (y compris principes des droits d'enregistrement et de succession et principes relatifs aux douanes et accises) /35 F. TVA /10 Les montants renseignés sont HTVA La déclaration TVA annexée est transmise à titre informatif Question F.1. /5 Une esthéticienne, exploitante d un centre de beauté, arrive à l âge de la pension, cède le 30/06/2011 une partie de son commerce à sa fille et poursuit ses activités sous le régime de la franchise. Avant la cession, elle décide cependant de conserver : - l immeuble commercial construit en 2001 (sous régime TVA) pour un montant (à l époque) de ,86, immeuble acquis à son nom et affecté entièrement à son activité d esthéticienne; - sa voiture automobile de marque MINI acquise le 15/10/2009 investie à concurrence de 70% pour le prix de ,00. - quelques produits de beauté d une valeur de 513,17. - Quelles sont les formalités que doivent accomplir la mère et sa fille pour être en ordre visà-vis de l Administration de la T.V.A.? - Quelles sont les régularisations éventuelles à effectuer? 22

23 Question F.2. /3 Par décision de la Commission du stage 15/05/2012 question F2 non corrigée pour l ensemble des copies -) répartition sur questions F1 et F3 23

24 Question F.3. /2 Un consultant indépendant IT fait exécuter des travaux de réparation au toit de son habitation qu'il utilise pour 20% à des fins professionnelles. Le bâtiment a plus de cinq ans. Il reçoit de son entrepreneur une facture de HTVA. Avec mention de la clause «Taxe à acquitter par le cocontractant AR n 1 du Code TVA art 20». Complétez la grille Grille Montant Grille Montant Grille Montant Grille Montant 24

25 A titre informatif 25

26 26

27 G. IPP /10 Question G.1. /2 Enfants à charge exercice d imposition 2011 / revenus Entourez la bonne réponse. 1. Un enfant naît le 31 décembre 2010 à 23 heures 30. Est-il à charge? 2. Un enfant naît le 5 février 2010 et décède 26 août Est-il à charge? 3. Un enfant de 19 ans, à charge d un contribuable isolé, a des ressources provenant d un contrat d apprentissage EUR par année. Il peut prouver des frais réels pour se rendre chez son maître d apprentissage de EUR par année et à l école de EUR 700 par année. Est-il à charge? 4. Un enfant de 26 ans, toujours étudiant, fils d un contribuable isolé a les mêmes ressources de EUR par année mais ne peut pas prouver de frais réels de déplacements ou autres. Est-il à charge? 5. Un étudiant de 28 ans domicilié chez ses parents à Arlon est en kot à Anvers. Vu la distance entre Arlon et Anvers, il ne retourne qu une fois par mois chez ses parents, lesquels financent ses études. Est-il à charge? 6. Un enfant de 10 ans issu de parents vivant en cohabitation légale, a hérité en 2008 d une maison donné en location, et dont les revenus locatifs s élèvent à EUR 360 par mois. Il n a pas d autres revenus professionnels. Est-il à charge? oui oui oui oui oui oui non Non non non non Non 27

28 Question G.2. /8 Exercice d imposition 2011 revenus 2010 Un couple marié sous le régime légal le 05/05/2005 vous demande d'établir sa déclaration fiscale sur la base des éléments suivants : Données du ménage Monsieur : Employé Madame : Indépendante Ils ont eu ensemble 2 enfants qui vivent avec eux Enfants : Eric né le 15/01/2010 Annie née le 25/03/2007 Taux moyen exercice précédent Monsieur : 22% Taux moyen exercice précédent Madame : 19% Le taux communal est de 8% Le père de Monsieur est domicilié chez ce couple depuis le 01/01/2011, handicapé à plus de 66 %, il est âgé de 81 ans et bénéficie d'une pension brute annuelle de et d'une rente pour handicap de Données sur les biens immobiliers Habitation propre et unique d'un immeuble sis à Liège et acquis par le couple RC Achat avec droit d'enregistrement le : 9/09/2009 Immeuble occupé le : 15/12/2009 Madame utilise 20% de l'habitation pour l'exercice de sa profession de comptable indépendant en personne physique, profession qu'elle exerce depuis le 01/01/2000, elle ne verse aucun loyer pour l utilisation professionnelle d une partie de la maison d habitation. Terrain non bâti sis à Namur dont Madame était l'unique propriétaire avant le mariage RC 125 Achat avec droit d'enregistrement le : 5/07/2001 Le terrain est loué au voisin qui ne l'affecte pas à sa profession. Questions : a) Veuillez déterminer les personnes à charge de la famille, l'éventuelle limite de revenus pour les personnes à charge, les quotités exemptées d impôt et remplir la déclaration ; b) Veuillez déterminer les revenus immobiliers et remplir la déclaration sur la base des données fournies. 28

29 29

30 30

31 31

32 32

33 H. ISOC /10 Question H.1. /5 La S.A. Solar a été créée en Elle effectue sa comptabilité par année calendrier. Le capital social de la société s'élève à EUR et se compose comme suit en date du 01/01/2011: Composition du capital versé Valeur Apport en numéraire en Augmentation de capital par incorporation des réserves imposables en 1997 Diminution de capital en 2003 calculée sur le capital libéré Le 10 mai 2012, l'a.g. des actionnaires de la S.A. Solar décide de distribuer le bénéfice de l'exercice 2011 sous la forme de dividendes. La société octroie ainsi un dividende de 8 000,00 EUR sur lequel elle retient 25% de P.M. Question : a) Calculez le seuil maximum de 13%; b) Cette société est-elle sur la base de ces données exclue du taux réduit? c) Supposez qu'à l'occasion d'un contrôle fiscal, des intérêts (sur un prêt) octroyés à un administrateur soient requalifiés en dividende pour un montant de 2.000,00 EUR. Conservez-vous la réponse émise au point b)? 33

34 Question H.2. /5 Pour l'exercice d imposition 2011 revenus 2010 (exercice par année civile), une S.P.R.L. belge a repris dans ses frais et ses comptes de recettes les montants suivants en rapport avec les impôts : PCMN - N compte Description du coût - Libellé Montant 6400 Droits de douane 3.010, Précompte immobilier sur immeuble commercial propre 2.138, Arriérés d'intérêts en T.V.A. 860, P.M. pris en charge sur revenus requalifiés en intérêts pour l'ex. d imposition , Frais d'électricité / Quotité régionale 200, Eurovignette pour camions 750, Paiements anticipés pour l'i.soc., exercice d imposition , P.M. sur intérêts perçus compte à terme 483, I.soc. estimé exercice d imposition , Provisions constituées supplément I.soc. normal exercice d imposition , Régularisation I.soc. exercice d imposition , Intérêts moratoires perçus concernant l'i.soc. 278,00 Dans quelle mesure les impôts enregistrés ci-dessus exercent-ils une influence sur la déclaration à l'i.soc. pour l exercice d imposition 2011 revenus 2010? Calculez et complétez la déclaration. 34

35 35

36 36

37 37

38 38

39 I. PROCEDURES FISCALES (droit d enregistrement et droit de succession) /5 Question I.1. /2,5 En novembre 2011, un fonctionnaire compétent des contributions directes a effectué un contrôle de la comptabilité pour l'année 2008 d'une société dont l'exercice se clôture le 31 décembre. Le 6 décembre 2011, l'administration a envoyé un avis de rectification annonçant qu'elle allait imposer quelques revenus non déclarés par erreur. Le 13 décembre 2011, votre client vous consulte et vous signale que le fonctionnaire a raison en ce qui concerne les revenus non déclarés par erreur. Comment votre client doit-il réagir à cet avis de rectification? (en sachant que le 1 er janvier 2012 est un dimanche). Veuillez motiver votre réponse. Question I.2. /2,5 M. Dupont a commis une erreur dans sa déclaration à l impôt des personnes physiques : il a déclaré des bénéfices à hauteur de ,00 au lieu de ,00! 1. Quels sont les recours dont il dispose pour rectifier l erreur commise? 2. De quel délai dispose-t-il pour introduire ces recours? Citez la (les) disposition(s) légale(s) qui régi(ssen)t la matière. 39

40 40

41 III. DROIT DES SOCIETES ET AUTRES DOMAINES DU DROIT (II) /15 J. DROIT DES SOCIETES ET LEGISLATION RELATIVE AUX ENTREPRISES EN DIFFICULTE /10 Question J.1. /4 Expliquez la notion de période suspecte Question J.2. /3 Donnez quelques pistes à suivre lorsque la collaboration est devenue impossible au sein d'une S.P.R.L. Expliquez brièvement. 41

42 Question J.3. /3 Une personne peut-elle créer plus d'une S.P.R.L.U.? Si non, explicitez. Si oui, explicitez. 42

43 K. PRINCIPES DE DROIT DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE /5 Question K.1. /2 Citez quelques différences entre les allocations d'invalidité pour les salariés et celles pour les indépendants? Question K.2. /3 Jean est entré au service d'une grande chaîne de magasins le 1 er février Il a signé le 20 janvier 2001 un contrat de travail à durée indéterminée (temps plein- 5 jours semaine du lundi au vendredi). Jean travaille comme employé et partage son temps entre le remplissage des rayons et le service à la caisse. Malgré l'existence de directives internes claires, Jean utilise sa carte de client personnelle lorsqu'un client a oublié la sienne. Au lieu d'utiliser une carte de client spéciale et anonyme de l'employeur, Jean utilise sa propre carte pour enregistrer les achats des clients. De cette façon, Jean réussit chaque mois à mettre de côté quelques cadeaux précieux. Le samedi 3 décembre 2011, l'employeur est informé par un collègue de Jean. Jean est à ce moment en congé pour quelques jours. Dés son retour de congé, Jean est immédiatement convoqué pour un entretien. Une fois confronté aux faits, Jean finit par avouer et reconnaît tout. Cet entretien a lieu le vendredi 9 décembre L'employeur décide, sur la base des faits avérés et suite aux aveux de Jean, de le licencier pour motif grave. 1. Quel jour au plus tard, le licenciement pour motif grave doit-il être signifié? 43

44 2. Supposons que le licenciement pour motif grave soit signifié un jour trop tard. Quel est le risque minimum d'indemnité de licenciement que l'employeur doit alors payer, sachant que Jean a un salaire brut annuel de ,00 EUR? Quel est le montant brut et à combien de mois de salaire (brut) correspond cette indemnité de licenciement? 44

Exemple simplifié de liquidation : aspects comptables et fiscaux

Exemple simplifié de liquidation : aspects comptables et fiscaux B ULLETIN DE L'I NSTITUT P R OFESSIONNEL DES C OMPTABLES ET F ISCALISTES A GRÉÉS Exemple simplifié de liquidation : aspects comptables et fiscaux Note préliminaire Cet exemple analyse la dissolution et

Plus en détail

EXAMEN PRATIQUE D APTITUDE POUR LES COMPTABLES AGREES ET COMPTABLES- FISCALISTES AGREES IPCF AR du 20 janvier 2003 (M.B.

EXAMEN PRATIQUE D APTITUDE POUR LES COMPTABLES AGREES ET COMPTABLES- FISCALISTES AGREES IPCF AR du 20 janvier 2003 (M.B. EXAMEN PRATIQUE D APTITUDE POUR LES COMPTABLES AGREES ET COMPTABLES- FISCALISTES AGREES IPCF AR du 20 janvier 2003 (M.B. du 12/02/2003) EXAMEN ECRIT DU 17 MAI 2003 les réponses PARTIE COMPTABIITE./35 A.

Plus en détail

2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009

2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009 2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009 FISCALITE DES ENTREPRISES - UF 661 - IMPOT DES SOCIETES 1. Il s agit d une SPRL comptant deux associés gérants dont l un n est pas rémunéré. 2. La société

Plus en détail

IPCF. EXAMEN PRATIQUE D APTITUDE POUR LES COMPTABLES AGREES ET COMPTABLES- FISCALISTES AGREES IPCF AR du 20 janvier 2003 (M.B.

IPCF. EXAMEN PRATIQUE D APTITUDE POUR LES COMPTABLES AGREES ET COMPTABLES- FISCALISTES AGREES IPCF AR du 20 janvier 2003 (M.B. IPCF EXAMEN PRATIQUE D APTITUDE POUR LES COMPTABLES AGREES ET COMPTABLES- FISCALISTES AGREES IPCF AR du 20 janvier 2003 (M.B. du 12/02/2003) EXAMEN ECRIT du 15 novembre Les questions PARTIE COMPTABIITE

Plus en détail

Revenus professionnels

Revenus professionnels Revenus professionnels 1. Bénéfices d'exploitations agricoles, industrielles et commerciales Le montant des bénéfices s établit au départ d une comptabilité qui doit être probante vis-à-vis de l Administration.

Plus en détail

Comptabilité Générale - Résumé blocus 08. 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats,

Comptabilité Générale - Résumé blocus 08. 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats, Comptabilité Générale - Résumé blocus 08 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats, Fonds de tiers = Provisions + Dettes. Fonds de tiers à long terme = Provisions + Dettes à plus d un an. Capitaux

Plus en détail

Aspects fiscaux des placements en société

Aspects fiscaux des placements en société Aspects fiscaux des placements en société Sommaire 1. Généralités 2. Exploiter d abord l épargne fiscale 2.1. L engagement individuel de pension via une assurance externe (EIP) 2.2. Une pension libre complémentaire

Plus en détail

Demande de crédit hypothécaire

Demande de crédit hypothécaire Demande de crédit hypothécaire DEMANDE DE CREDIT DE : Mr Mme Mlle INTERMEDIAIRE : N d agréation Crédit Foncier:... L intermédiaire reconnaît avoir reproduit de manière fidèle et complète les informations

Plus en détail

1. Fonds propres, provisions et impôts différés, dettes à plus d un an

1. Fonds propres, provisions et impôts différés, dettes à plus d un an Plan Comptable Minimum Normalisé (PCMN) des services résidentiels, d accueil de jour et de placement familial pour personnes handicapées Mise à jour au 01.01.2002 1. Fonds propres, provisions et impôts

Plus en détail

EXAMEN PRATIQUE D APTITUDE EPREUVE ECRITE 24 NOVEMBRE 2012

EXAMEN PRATIQUE D APTITUDE EPREUVE ECRITE 24 NOVEMBRE 2012 IPCF I N S T I T U T P R O F E S S I O N N E L D E S C O M P T A B L E S E T F I S C A L I S T E S A G R É É S Loi du 22 avril 1999 BIBF B E R O E P S I N S T I T U U T V A N E R K E N D E B O E K H O

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

Caisse d'assurances Sociales de l'u.c.m. ASSOCIATION SANS BUT LUCRATIF AGREEE PAR L ARRETE ROYAL DU 27 DECEMBRE 1967

Caisse d'assurances Sociales de l'u.c.m. ASSOCIATION SANS BUT LUCRATIF AGREEE PAR L ARRETE ROYAL DU 27 DECEMBRE 1967 u c m. b e Caisse d'assurances Sociales de l'u.c.m. ASSOCIATION SANS BUT LUCRATIF AGREEE PAR L ARRETE ROYAL DU 27 DECEMBRE 1967 Chaussée de Marche, 637-5100 NAMUR - Wierde : 081/32.06.11 - Fax : 081/30.74.09

Plus en détail

LETTRE DE MISSION DESCRIPTIF DES MISSIONS DU COMPTABLE FISCALISTE AGREE

LETTRE DE MISSION DESCRIPTIF DES MISSIONS DU COMPTABLE FISCALISTE AGREE LETTRE DE MISSION DESCRIPTIF DES MISSIONS DU COMPTABLE FISCALISTE AGREE 1. IDENTIFICATION DU CLIENT Téléphone : Fax : e-mail : N d entreprise BE 0.. Activité : 1/11 2. LETTRE DE MISSION Entre les soussignés

Plus en détail

Document complété par le débiteur En vue de l audience du.. /.. / 2 0.. Dénomination :. Siège social :... Date de constitution :...

Document complété par le débiteur En vue de l audience du.. /.. / 2 0.. Dénomination :. Siège social :... Date de constitution :... Document complété par le débiteur En vue de l audience du.. /.. / 2 0.. BCE :.... /... /... Dénomination :. Siège social :... Date de constitution :... Siège exploitation : Enseigne / nom commercial :.

Plus en détail

PLAN COMPTABLE NORMALISE

PLAN COMPTABLE NORMALISE PLAN COMPTABLE NORMALISE Classe 1 : COMPTES DE CAPITAUX, DE PROVISIONS ET DE DETTES FINANCIERES 10 Capital ou dotation des succursales et comptes de l exploitant 101 Capital souscrit (Sociétés de capitaux

Plus en détail

Comptes de tiers (Classe 4)

Comptes de tiers (Classe 4) Comptes de tiers (Classe 4) Les comptes de tiers, notamment le compte 40 «Fournisseurs et comptes rattachés» et le compte 41 «Clients et comptes rattachés», peuvent être subdivisés pour identifier : les

Plus en détail

FORMULAIRE 225. DECLARATION DE REVENUS (Document à transmettre complété au plus vite à la mutualité) Madame, Monsieur,

FORMULAIRE 225. DECLARATION DE REVENUS (Document à transmettre complété au plus vite à la mutualité) Madame, Monsieur, FORMULAIRE 225 DECLARATION DE REVENUS (Document à transmettre complété au plus vite à la mutualité) Madame, Monsieur, Pour déterminer le taux journalier de vos indemnités d incapacité de travail, nous

Plus en détail

Table des matières. 1. Qu entend-on par là? 2. Quel est l avantage fiscal? 3. Quelles sont les règles du jeu? 4. Quelques conseils indispensables

Table des matières. 1. Qu entend-on par là? 2. Quel est l avantage fiscal? 3. Quelles sont les règles du jeu? 4. Quelques conseils indispensables Table des matières Partie 1 : Anticiper un investissement 1.1. Un investissement........................................... 3 1.2. Pour qui est-ce intéressant?.................................. 3 1.3.

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

EXAMEN ECRIT 5 MARS 2011. Partie I

EXAMEN ECRIT 5 MARS 2011. Partie I EXAMEN PRATIQUE D APTITUDE POUR LES COMPTABLES AGREES ET COMPTABLES-FISCALISTES AGREES IPCF AR DU 20 JANVIER 2003 (M.B. du 12/02/2003), modifié par AR du 10/08/2005. EXAMEN ECRIT 5 MARS 2011 Partie I Instructions

Plus en détail

Session Juin 2013 Gestion financière. Donnée de l examen

Session Juin 2013 Gestion financière. Donnée de l examen Porrentruy Gestion financière - SED3 EXAMEN Session Juin 2013 Gestion financière Donnée de l examen Nom : Prénom : Durée : 160 minutes (2 heures 40 minutes) Matériel autorisé : Calculatrice non programmable

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

DCG session 2009 UE4 Droit Fiscal Corrigé indicatif

DCG session 2009 UE4 Droit Fiscal Corrigé indicatif DCG session 2009 UE4 Droit Fiscal Corrigé indicatif DOSSIER 1 - TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE Première partie : TVA déductible au titre de septembre 2008 1.1. Définir le coefficient de déduction et ses trois

Plus en détail

I.P.C.F. INSTITUT PROFESSIONNEL DES COMPTABLES ET FISCALISTES AGREES

I.P.C.F. INSTITUT PROFESSIONNEL DES COMPTABLES ET FISCALISTES AGREES Plan comptable I.P.C.F. INSTITUT PROFESSIONNEL DES COMPTABLES ET FISCALISTES AGREES PLAN COMPTABLE (*) NOVEMBRE 2009 I.P.C.F. Avenue Legrand 45 1050 BRUXELLES Tél.: 02/626.03.80 Fax: 02/626.03.90 E-mail:

Plus en détail

CONSERVATION DES DOCUMENTS :

CONSERVATION DES DOCUMENTS : CONSERVATION DES DOCUMENTS : Cette brochure réalisée par Dominique MATHELIE GUINLET, COJC Bordeaux. Edition Septembre 2014 Le réseau JURIS DEFI c est : Des professionnels du droit à votre écoute : Avocats

Plus en détail

COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015

COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015 COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015 Après avoir lu la circulaire, nous vous invitons à suivre le présent guide pour vous aider à remplir les différentes rubriques de votre (vos) formulaire(s) de

Plus en détail

PRINCIPALES MESURES FISCALES PROPOSEES PAR LE GOUVERNEMENT. (sur base des informations connues au 11/12/2011)

PRINCIPALES MESURES FISCALES PROPOSEES PAR LE GOUVERNEMENT. (sur base des informations connues au 11/12/2011) PRINCIPALES MESURES FISCALES PROPOSEES PAR LE GOUVERNEMENT (sur base des informations connues au 11/12/2011) 1. TAXATION DES REVENUS DU PATRIMOINE Précompte mobilier - Principes : le taux de base du précompte

Plus en détail

Renseignements complémentaires année 2014

Renseignements complémentaires année 2014 Association Nationale de Gestion des Infirmières et Infirmiers Libéraux N association : 2-02-310 N SIRET : 31908793800043 12 rue Louis Renault CS 70113 31133 BALMA CEDEX Tél : 05.61.58.37.37 Fax : 05.61.61.51.30

Plus en détail

EXAMEN ECRIT. 05 mai 2007

EXAMEN ECRIT. 05 mai 2007 EXAMEN PRATIQUE D APTITUDE POUR LES COMPTABLES AGREES ET COMPTABLES-FISCALISTES AGREES IPCF AR DU 20 JANVIER 2003 (M.B. du 12/02/2003), modifié par AR du 10/08/2005. EXAMEN ECRIT 05 mai 2007 Instructions

Plus en détail

VEHICULES UTILISES A TITRE PROFESSIONNEL (à remplir seulement en cas de déduction de frais réels) Mode de détention (*2)

VEHICULES UTILISES A TITRE PROFESSIONNEL (à remplir seulement en cas de déduction de frais réels) Mode de détention (*2) DEMANDE D ATTESTATION ET SES ANNEXES MODELE ADHERENT DOCUMENTS A NOUS ADRESSER OBLIGATOIREMENT SUR SUPPORT PAPIER OU EN DEMATERIALISATION EDI-TDFC Demande d attestation et renseignements complémentaires

Plus en détail

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o o Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. Connaissances juridiques.

Plus en détail

Frais de personnel des entreprises et des grandes associations : aspects comptables

Frais de personnel des entreprises et des grandes associations : aspects comptables B ULLETIN DE L'I NSTITUT P R OFESSIONNEL DES C OMPTABLES ET F ISCALISTES A GRÉÉS Frais de personnel des entreprises et des grandes associations : aspects comptables 1. Frais de personnel dans la comptabilité

Plus en détail

Agenda Agenda fiscal-social

Agenda Agenda fiscal-social Agenda Agenda fiscal-social Les dates indiquées ci-après sont les dates limites d'accomplissement des formalités. Les obligations annuelles ou exceptionnelles sont spécialement signalées par une flèche.

Plus en détail

PREPARATION DES COMPTES ANNUELS. Contrôler et justifier le solde des comptes suivants :

PREPARATION DES COMPTES ANNUELS. Contrôler et justifier le solde des comptes suivants : 1 http://www.boutique.afnor.org/livre/la-comptabilite-en-pratique-des-ecritures-comptables-a-l-interpretation-des-comptes-annuels/article/674901/fa092236 PREPARATION DES COMPTES ANNUELS Contrôler et justifier

Plus en détail

Documents à fournir en fonction de votre situation familiale, financière et patrimoniale :

Documents à fournir en fonction de votre situation familiale, financière et patrimoniale : 2012-1 MERCI DE REMETTRE VOTRE DOSSIER COMPLET A LA SECTION CONSULAIRE DE L AMBASSADE SUR RENDEZ-VOUS UNIQUEMENT (TEL. 44 02 17 34) AU PLUS TARD LE 30 SEPTEMBRE 2012 Documents à fournir quelle que soit

Plus en détail

QUESTIONNAIRE CONSEIL FISCAL EXAMEN D APTITUDE 2012/1

QUESTIONNAIRE CONSEIL FISCAL EXAMEN D APTITUDE 2012/1 QUESTIONNAIRE CONSEIL FISCAL EXAMEN D APTITUDE 2012/1 LÉGISLATION RELATIVE AUX COMPTES ANNUELS 15 POINTS / 6 points Une entreprise ABC vend des articles de décoration d intérieur. Il est stipulé dans ses

Plus en détail

ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES. Service d'encadrement Expertise et Support Stratégiques Administration des Affaires Fiscales

ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES. Service d'encadrement Expertise et Support Stratégiques Administration des Affaires Fiscales 1 Règles d'indexation ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES Service d'encadrement Expertise et Support Stratégiques Administration des Affaires Fiscales Avis relatif à l'indexation automatique

Plus en détail

1. Information Personnelle

1. Information Personnelle Q U E S T I O N N A I R E I M P O T D E S P E R S O N N E S P H Y S I Q U E S R E S I D E N T A N N E E D E R E V E N U S 2 0 1 0 A V E N U E D U D I R I G E A B L E 8 1 1 7 0 B R U X E L L E S W W W.

Plus en détail

Quelle est la structure d un compte de résultat?

Quelle est la structure d un compte de résultat? LE COMPTE DE RESULTAT Qu est- ce qu un compte de résultat? Quelle est sa structure? Que retrouve- t- on dans les comptes? Et quelles sont les obligations légales?! PCMN! BUDGET FINANCES I. Qu est- ce qu

Plus en détail

Le Crédit Renting. De quoi s'agit-il?

Le Crédit Renting. De quoi s'agit-il? Le Crédit Renting Le Renting Financier est une forme de financement d un investissement similaire au leasing financier (leasing opérationnel) mais qui se distingue néanmoins de ce dernier par la hauteur

Plus en détail

DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT

DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT COMMISSION DE SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS Code de la consommation - Livre III - Titre III DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT Cachet du secrétariat de la commission compétente AVEZ-VOUS DÉJÀ DÉPOSÉ UN DOSSIER?

Plus en détail

Tout dossier incomplet ou ne parvenant pas dans les délais impartis sera irrecevable.

Tout dossier incomplet ou ne parvenant pas dans les délais impartis sera irrecevable. BOURSES SCOLAIRES 2011/2012 LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR Les dossiers complétés doivent être déposés personnellement par les familles, uniquement sur rendez-vous, au Secrétariat général du Bureau français,

Plus en détail

Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS

Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS Déductions et crédits d impôt Réductions d impôts Imposition des plus-values Imposition des revenus financiers Régimes spéciaux concernant les expatriés L impôt

Plus en détail

Conseils & Accompagnement

Conseils & Accompagnement Conseils & Accompagnement Se lancer comme indépendant en personne physique ou en société? Aidez-vous de notre tableau comparatif pour prendre votre décision. N'hésitez pas à contacter nos conseillers pour

Plus en détail

EXAMEN D ADMISSION EN MP2 (MP POST CFC)

EXAMEN D ADMISSION EN MP2 (MP POST CFC) Enseignement secondaire II REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Enseignement secondaire II Direction générale Ecole de commerce EXAMEN D ADMISSION

Plus en détail

CHAPITRE 20. La Société Anonyme

CHAPITRE 20. La Société Anonyme CHAPITRE 20 La Société Anonyme THEORIE : Formée par trois ou plusieurs personnes physiques ou morales. Le capital-actions de peut être inférieur à 100'000., celui-ci doit être libéré au minimum de 20 %

Plus en détail

013 2 luxembourg : fiscalité des personnes physiques F R

013 2 luxembourg : fiscalité des personnes physiques F R 2013 LUXEMBOURG : FISCALITé des personnes physiques F R Classe d impôts sans enfant Avec enfant(s) à charge Âgé d au moins 64 ans au 1 er janvier Célibataire 1 1a 1a Marié/ Partenaire 2 2 2 Séparé 1 1a

Plus en détail

Plan comptable Belgique http://www.portail-compta.com/

Plan comptable Belgique http://www.portail-compta.com/ CLASSE 1. FONDS PROPRES, PROVISIONS POUR RISQUES ET CHARGES ET DETTES A PLUS D'UN AN 10 CAPITAL 100 Capital souscrit ou capital personnel 1000 Capital non amorti 1001 Capital amorti 101 Capital non appelé

Plus en détail

Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins

Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins Loi du 16 juillet 2008 modifiant le code des impôts sur le revenu et organisant une fiscalité forfaitaire des droits d auteur et des droits voisins

Plus en détail

Exercice 1 2.10. Le Bon Vieux Temps inc 2. Problèmes et solutions

Exercice 1 2.10. Le Bon Vieux Temps inc 2. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 1 2.10 Le Bon Vieux Temps inc 2 Fondée par M. Honoré Tremblay le 1 er octobre 20-2, la société Le Bon Vieux Temps inc. est une entreprise qui se spécialise dans la vente de meubles

Plus en détail

N adhérent. Nom. N tél. em@il. Date de naissance

N adhérent. Nom. N tél. em@il. Date de naissance Association Française pour les Professions Libérales 34, rue de Laborde 75008 PARIS 01.53.42.62.10 01.55.30.07.87 info@afpl.fr Identification Fiscale 2 07 756 SIRET 331 089 748 00031 DOSSIER INDIVIDUEL

Plus en détail

EXEMPLE D'UNE LETTRE DE MISSION

EXEMPLE D'UNE LETTRE DE MISSION MISSION CONCOURANT A L'ETABLISSEMENT DES COMPTES ANNUELS EXEMPLE D'UNE LETTRE DE MISSION M........ Vous avez bien voulu solliciter notre assistance comptable et nous vous remercions pour cette marque de

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES 2014-2015

BOURSES SCOLAIRES 2014-2015 BOURSES SCOLAIRES 2014-2015 Dossiers à compléter et à déposer au service social du Consulat Général de France avant le 28 fevrier 2014 Pour tout renseignement complémentaire, contactez Mme DENIS Assistante

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE 2015-1 - 1 Cette liste n'est pas exhaustive. L'Administration se réserve le droit de demander tout document complémentaire qui lui apparaîtrait nécessaire lors de l'instruction du dossier. Aucun document

Plus en détail

ORDRE DU JOUR ET TEXTE DES RESOLUTIONS

ORDRE DU JOUR ET TEXTE DES RESOLUTIONS IGE+XAO Société Anonyme au capital de 6 752 900 euros Siège social : Immeuble «Le Pythagore» 25-27 boulevard Victor Hugo 31770 COLOMIERS 338 514 987 RCS Toulouse ORDRE DU JOUR ET TEXTE DES RESOLUTIONS

Plus en détail

Docteur Marc HECKLER 48 Avenue du Maréchal Foch 54200 TOUL. TEL: 03 83 43 17 61 Email: m.heckler@wanadoo.fr

Docteur Marc HECKLER 48 Avenue du Maréchal Foch 54200 TOUL. TEL: 03 83 43 17 61 Email: m.heckler@wanadoo.fr LA GESTION COMPTABLE DU CABINET MEDICAL Docteur Marc HECKLER 48 Avenue du Maréchal Foch 54200 TOUL TEL: 03 83 43 17 61 Email: m.heckler@wanadoo.fr 18/05/2008 Docteur Marc HECKLER 1 18/05/2008 Docteur Marc

Plus en détail

Pourquoi conserver ses documents administratifs?

Pourquoi conserver ses documents administratifs? Pourquoi conserver ses documents administratifs? Les documents administratifs (factures, quittance de loyer, avis d imposition ) sont un support qui permet de vous réclamer l exécution d une obligation,

Plus en détail

Fiche de Renseignements Complémentaires

Fiche de Renseignements Complémentaires 1 Fiche de Renseignements Complémentaires à joindre à la 2035 papier ou à saisir avec la 2035 sur #araplgo www.araplgrandouest.org OGBNC00 Déclaration du professionnel de l'expertise-comptable Identification

Plus en détail

2. La définition du chiffre d affaires prévisionnel, traduisant par secteur, l estimation du volume d activité raisonnablement réalisable;

2. La définition du chiffre d affaires prévisionnel, traduisant par secteur, l estimation du volume d activité raisonnablement réalisable; Le plan financier (Pacioli N 87) 1. Le Tableau de financement Le tableau de financement est un outil conçu spécialement pour assurer l équilibre "besoins-ressources" de l entreprise pour une politique

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR Documents à fournir quelle que soit votre situation : Formulaire de demande de bourse dûment complété et signé Livret de famille Carte d inscription au registre des Français

Plus en détail

Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel

Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel Ce guide est conçu pour vous accompagner dans la production de votre rapport annuel à titre de tuteur à un mineur. Le rapport

Plus en détail

La Retenue à la source obligatoire en Tunisie : Article 52 du Code de l IS et de l IRPP (à jour jusqu à la Loi de finances 2008)

La Retenue à la source obligatoire en Tunisie : Article 52 du Code de l IS et de l IRPP (à jour jusqu à la Loi de finances 2008) La Retenue à la source obligatoire en Tunisie : Article 52 du Code de l IS et de l IRPP (à jour jusqu à la Loi de finances 2008) Objet Article Dispositions Taux Principe 52-I Règle générale Hôtels Bureaux

Plus en détail

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 1) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 10 FÉVRIER 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge)

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 1) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 10 FÉVRIER 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge) Ce document est la traduction du Supplément N 1 au Prospectus de Base rédigé en anglais qui a été approuvé par la FSMA. En cas de contradictions entre la version anglaise et la version française du Supplément

Plus en détail

Parc scientifique Einstein - Rue du Bosquet 8A - B-1348 Louvain-La-Neuve Téléphone : +32 (0)10/811 147 Fax +32 (0)70/401 237 - info@filo-fisc.

Parc scientifique Einstein - Rue du Bosquet 8A - B-1348 Louvain-La-Neuve Téléphone : +32 (0)10/811 147 Fax +32 (0)70/401 237 - info@filo-fisc. Mise à jour : 15/07/2015 Parc scientifique Einstein - Rue du Bosquet 8A - B-1348 Louvain-La-Neuve Téléphone : +32 (0)10/811 147 Fax +32 (0)70/401 237 - info@filo-fisc.be L impôt des personnes physiques

Plus en détail

Papiers et factures Combien de temps faut-il les conserver?

Papiers et factures Combien de temps faut-il les conserver? Assurances Quittances et primes 2 ans Quittances, avis d'échéance, preuve du règlement, courrier de résiliation, accusé de réception Contrats d'assurance habitation et automobile Durée du contrat + 2 ans

Plus en détail

Questions fréquemment posées

Questions fréquemment posées Questions fréquemment posées Ma demande d'un crédit ING est acceptée. Où dois-je me rendre pour signer les contrats? Quelle est la durée minimale d'un prêt à tempérament? Quelle est la durée maximale d'un

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) GESTION ET FINANCE ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ PARTIE ÉCRITE SESSION 2014

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) GESTION ET FINANCE ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ PARTIE ÉCRITE SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) GESTION ET FINANCE ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ PARTIE ÉCRITE SESSION 2014 ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014 Durée : 4h Coefficient

Plus en détail

EXAMEN ECRIT. 18 novembre 2006

EXAMEN ECRIT. 18 novembre 2006 EXAMEN PRATIQUE D APTITUDE POUR LES COMPTABLES AGREES ET COMPTABLES-FISCALISTES AGREES IPCF AR DU 20 JANVIER 2003 (M.B. du 12/02/2003), modifié par AR du 10/08/2005. EXAMEN ECRIT 18 novembre 2006 Instructions

Plus en détail

Requête en réclamation d aliments (articles 205 et suivants du Code Civil)

Requête en réclamation d aliments (articles 205 et suivants du Code Civil) présentée à Requête en réclamation d aliments (articles 205 et suivants du Code Civil) Monsieur ou Madame le Juge aux Affaires Familiales TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE 21 Place Saint Pierre 55 000 BAR-LE-DUC

Plus en détail

E4 SARL Cheval Bressan. Proposition de corrigé. Barème général

E4 SARL Cheval Bressan. Proposition de corrigé. Barème général E4 SARL Cheval Bressan Proposition de corrigé Barème général Détail Total DOSSIER 1 Travaux comptables 25 A. Enregistrement de factures (achats/ventes/import) 11,5 B1. Caractéristiques de l emprunt 4 B2.

Plus en détail

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement.

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement. boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : L assurance de groupe I QU EST UNE ASSURANCE DE GROUPE? Pour

Plus en détail

Sociétés en liquidation et déduction

Sociétés en liquidation et déduction IPCF Institut professionnel des Comptables et Fiscalistes agréés SOMMAIRE p. 1/ Sociétés en liquidation et déduction des intérêts notionnels p. 2/ Cessation/transfert d une entreprise unipersonnelle :

Plus en détail

Durée de conservation. Durée du contrat + 2 ans. Durée du contrat + 10 ans. Durée de conservation

Durée de conservation. Durée du contrat + 2 ans. Durée du contrat + 10 ans. Durée de conservation ASSURANCES Quittances et primes Contrat d'assurance habitation et automobile Dossier "dommages corporels" Assurance sur la vie et assurance décès Durée du contrat + 10 ans Durée du contrat + 10 ans Quittances,

Plus en détail

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants.

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants. COMPTABILITÉ ET ANALYSE FINANCIÈRE Épreuve à option Rédacteur 2009 Concours externe et interne Document et matériel autorisés : Liste intégrale des comptes comportant la mention «document autorisé aux

Plus en détail

L AFFECTATION DES RESULTATS. Affecter un résultat selon la forme juridique de l'entreprise (individuelle ou société).

L AFFECTATION DES RESULTATS. Affecter un résultat selon la forme juridique de l'entreprise (individuelle ou société). L AFFECTATION DES RESULTATS Objectif(s) : o Affecter un résultat selon la forme juridique de l'entreprise (individuelle ou société). Pré-requis : o Double détermination du résultat. Modalités : o o o Principes,

Plus en détail

PETITS-DEJEUNERS D ACTUALITES FISCALES 2013-2014 TABLE DES MATIERES

PETITS-DEJEUNERS D ACTUALITES FISCALES 2013-2014 TABLE DES MATIERES PETITS-DEJEUNERS D ACTUALITES FISCALES 2013-2014 TABLE DES MATIERES OCTOBRE 2013 1. Fiscalité de l été 1.1. Les nouveautés à l ISOC 1.1.1. Les commissions secrètes 1.1.2. La fairness tax 1.1.3. Autres

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE 1 LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. Capitaux propres 106. Réserves 107. Capital 108. Compte de l'exploitant

Plus en détail

UN REGARD PRÉVOYANT SUR VOTRE AVENIR

UN REGARD PRÉVOYANT SUR VOTRE AVENIR UN REGARD PRÉVOYANT SUR VOTRE AVENIR RAPPORT AUX MEMBRES 2005 EXERCICE 2005 ACTIF DU BILAN Continuité a été le maître mot de 2005 pour la CPP, aussi bien pour son fonctionnement interne que pour son environnement:

Plus en détail

F I N D E M E S U R E : C O M P T E D E G E S T I O N D É F I N I T I F

F I N D E M E S U R E : C O M P T E D E G E S T I O N D É F I N I T I F F I N D E M E S U R E : C O M P T E D E G E S T I O N D É F I N I T I F La mesure de protection de la personne protégée a pris fin. En application de l'article 514 du Code civil, vous devez remettre un

Plus en détail

CHAPITRE III - LA PAYE

CHAPITRE III - LA PAYE CHAPITRE III - LA PAYE Dans la plupart des entreprises, les charges de personnel représentent le poste le plus important de la valeur ajoutée. C'est dire leur importance en masse globale. Les charges de

Plus en détail

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011 Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011 Loi de finances pour 2011 La loi de finances pour 2011 ne bouleverse pas notre fiscalité. Les principales dispositions sont relatives

Plus en détail

DEMANDE D'OFFRE DE CREDIT PROFESSIONNEL

DEMANDE D'OFFRE DE CREDIT PROFESSIONNEL Siège Social : Boulevard du Régent,58 1000 Bruxelles Tél : (02) 289.84.05 Fax : (02) 289.84.89 R.C. B 52.833 T.V.A. BE-403.256.813 M.A.E. 4837 - O.C.A 16758 Compte 114-1111115-11 DEMANDE D'OFFRE DE CREDIT

Plus en détail

DEMANDE D'INTERVENTION SOCIALE

DEMANDE D'INTERVENTION SOCIALE 1/6 ACTION SOCIALE 5 rue JeanMarie Chavant 69369 LYON CEDEX 07 Tél. 04.78.61.57.84 Fax 04.78.61.72.28 DEMANDE D'INTERVENTION SOCIALE Quel est l'objet de votre demande? (à détailler en page5)...... Etesvous

Plus en détail

QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE

QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE QUESTIONNAIRE N O 1 1 QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE 1. Renseignements généraux Nom(s) et prénom(s) État civil Date de naissance (âge) Occupation(s) Adresse Résidence

Plus en détail

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR Source : site Internet de l agence pour la création d entreprise (APCE) : http://www.apce.com/ SOMMAIRE : 1.

Plus en détail

PROSPECTUS CREDITS HYPOTHECAIRES A USAGE PRIVE CREAFIN N.V. DUWIJCKSTRAAT 17-2500 LIER REGISTRE DES PERSONNES MORALES MALINES 455.731.

PROSPECTUS CREDITS HYPOTHECAIRES A USAGE PRIVE CREAFIN N.V. DUWIJCKSTRAAT 17-2500 LIER REGISTRE DES PERSONNES MORALES MALINES 455.731. PROSPECTUS CREDITS HYPOTHECAIRES A USAGE PRIVE CREAFIN N.V. DUWIJCKSTRAAT 17-2500 LIER REGISTRE DES PERSONNES MORALES MALINES 455.731.338 2 SOMMAIRE 1. Qu est-ce qu un crédit hypothécaire? 2. Qui peut

Plus en détail

Contrat d association entre médecins-dentistes Sans mise en commun des honoraires

Contrat d association entre médecins-dentistes Sans mise en commun des honoraires Page 1 Contrat d association entre médecins-dentistes Sans mise en commun des honoraires Entre le... X... m é d e c i n - d e n t i s t e, m a t r i c u l e..., d o m i c i l i é à.... r u e... N o....

Plus en détail

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement :

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement : boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : Le fonds de pension L Institution de Retraite Professionnelle

Plus en détail

DROIT FISCAL. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif

DROIT FISCAL. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DROIT FISCAL DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1-1- Régime d imposition - Quel est le régime d imposition à la de la SA Habitat? La SA Habitat réalise des ventes (menuiseries) et des prestations

Plus en détail

COMPTABILITE. Fait par Christophe Lemaigre. Principes de base

COMPTABILITE. Fait par Christophe Lemaigre. Principes de base Fait par Christophe Lemaigre. COMPTABILITE Principes de base Le bilan est une photographie du patrimoine de l'entreprise. Il est formé de l'actif et du passif. Actif : utilisations, emplois de l'entreprise.

Plus en détail

REQUETE EN REGLEMENT COLLECTIF DE DETTES (Art. 1675/4 du Code judiciaire) Au Tribunal du travail de Liège,

REQUETE EN REGLEMENT COLLECTIF DE DETTES (Art. 1675/4 du Code judiciaire) Au Tribunal du travail de Liège, REQUETE EN REGLEMENT COLLECTIF DE DETTES (Art. 1675/4 du Code judiciaire) Au Tribunal du travail de Liège, Division HUY Attention!!! : Merci de compléter la Requête lisiblement en majuscules et/ou biffer

Plus en détail

DOSSIER CGA 2014. A nous retourner complété avant le 3 avril 2015. N Adhérent : Nom & prénom:... Adresse:...

DOSSIER CGA 2014. A nous retourner complété avant le 3 avril 2015. N Adhérent : Nom & prénom:... Adresse:... DOSSIER CGA 2014 A nous retourner complété avant le 3 avril 2015 N Adhérent : Nom & prénom:... Adresse:... DOCUMENTS OBLIGATOIRES A FOURNIR : Déclarations fiscales Millésime 2015 (signée par le client)

Plus en détail

REQUÊTE EN REGLEMENT COLLECTIF DE DETTES. ( article 1675 /4 du Code judiciaire) Au Juge des Saisies près le Tribunal de 1 ère Instance de Bruxelles.

REQUÊTE EN REGLEMENT COLLECTIF DE DETTES. ( article 1675 /4 du Code judiciaire) Au Juge des Saisies près le Tribunal de 1 ère Instance de Bruxelles. REQUÊTE EN REGLEMENT COLLECTIF DE DETTES ( article 1675 /4 du Code judiciaire) Au Juge des Saisies près le Tribunal de 1 ère Instance de Bruxelles A/ ONT L HONNEUR D EXPOSER : (* biffer les mentions inutiles)

Plus en détail

NOMENCLATURE COMPTABLE POUR LE PARTICULIER

NOMENCLATURE COMPTABLE POUR LE PARTICULIER NOMENCLATURE COMPTABLE POUR LE PARTICULIER REMARQUES PRELIMINAIRES Les ménages n ont pas d obligation de tenir une comptabilité. En revanche, d une part, certaines situations liées à un état de dépendance

Plus en détail

PACK SECURITE IMMOBILIERE Propriétaire bailleur individuel Proposition d assurance

PACK SECURITE IMMOBILIERE Propriétaire bailleur individuel Proposition d assurance Société d'assurance Mutuelle à cotisations variables 8 avenue Louis Jourdan BP 158 01004 BOURG-EN BRESSE Cedex Tél 04.74.32.75.00 - Fax 04.74.32.75.19 www.mutuelledelest.fr Entreprise régie par le code

Plus en détail

Chapitre 5 : les immobilisations

Chapitre 5 : les immobilisations Chapitre 5 : les immobilisations Définition des immobilisations Nous avons vu que l'entreprise achète des marchandises pour les revendre et des matières premières pour les consommer dans son processus

Plus en détail

INFORMATIONS DIVERSES

INFORMATIONS DIVERSES Nom de l'adhérent : N d'adhérent :.. INFORMATIONS DIVERSES Rubrique Nom de la personne à contacter AD Date de début exercice N BA Date de fin exercice N BB Date d'arrêté provisoire BC DECLARATION RECTIFICATIVE

Plus en détail

en savoir plus sur les nouveaux barèmes C, H et A1 à A5

en savoir plus sur les nouveaux barèmes C, H et A1 à A5 en savoir plus sur les nouveaux barèmes C, H et A1 à A5 Exemples Vous trouverez, dans l'aide au remplissage du formulaire "Déclaration pour le prélèvement de l'impôt à la source", plusieurs exemples avec

Plus en détail

Planification financière personnalisée pour :

Planification financière personnalisée pour : Document 2.2 Planification financière personnalisée pour : Questionnaire n o 1 Profil de la situation financière personnelle et familiale Date : Lieu : Questionnaire n o 1 Profil de la situation personnelle

Plus en détail