Résultats de l analyse qualitative des besoins (groupes de discussion)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résultats de l analyse qualitative des besoins (groupes de discussion)"

Transcription

1 Ver si onf r ançai se

2 1 Résultats de l analyse qualitative des besoins (groupes de discussion) La cohabitation des seniors à Esch-sur-Alzette: Accès restreint aux contacts sociaux Mise en relation des seniors s avère difficile Peu de collaboration entre les prestataires de services pour seniors Information et conseil: Stratégies de communication actuelles ne sont pas efficaces Pas de vue d ensemble des offres et services pour seniors Seniors généralement mal informés (et même désinformés) Sentiment de sécurité: Contradiction entre sentiment de sécurité subjectif et sécurité objective Service pour seniors : Offre sportive top Club Senior fiasco Absence de centre de jour pour personnes dépendantes Manque de logements à prix abordable pour seniors et pas d offre de logement intergénérationnel à Esch-sur-Alzette Transport en commun (bus ) fonctionne mais amélioration souhaitées

3 2 Résultats de l enquête par questionnaire (analyse quantitative) Esch-sur-Alzette a aussi une population vieillissante, de plus en plus multinationale / multiculturelle Les habitants d Esch-sur-Alzette sont très liés à leur environnement Les Eschois sont surtout propriétaires de leur logement et très attachés à leur cadre de vie Densité du trafic automobile, manque de propreté et bruit sont déplorés Sentiment d insécurité prononcé, surtout au centre-ville Contacts avec membres de la famille majoritairement quotidiens, souvent hebdomadaires Manque de possibilité de rencontres et d échanges Le bénévolat constitue un potentiel de développement personnel et offre des possibilités de rencontres Maladie et dépendance augmentent avec l âge Soucis et problèmes majoritairement en relation avec la famille Les enfants sont les premiers interlocuteurs lors de problèmes et demandes d aide

4 3 Mesures éventuelles pour un Plan Communal Seniors Bureau d information et de coordination Aménagement d un bureau dans un lieu central, accessible et près des transports en public, qui est géré par un coordinateur seniors Dans ce bureau d information et de coordination : Des informations sont collectées, offertes et diffusées par la voie de divers médias (Internet, brochures ) Des conseils (p.ex. en matière d assurance dépendance ) sont dispensés Des offres et mises en relation de bénévolats Recense les besoins des seniors Organise, en coopérations avec d autres instances et acteurs, des manifestations correspondant aux besoins et intérêts des seniors Met en réseau et coordonne tous les acteurs actifs dans le domaine des seniors Offre de loisirs et de rencontres Offrir des possibilités de rencontres à l intérieur comme à dans l espace public (extérieur) et loisirs dans un lieu adapté Promotion d offres de loisirs et de rencontre mis en place par l engagement, la volonté des seniors

5 4 Collaboration étroite entre le coordinateur seniors et le prestataire des offres de rencontres et de loisirs dans l objectif de prendre en compte au mieux les besoins et intérêts des seniors Planification d un Club senior (population cible à partir de 50 ans) Logement intergénérationnel Aménager de l espace pour des logements communautaires pour personnes de différents âges et de différentes constellations familiales dans un quartier résidentiel et promouvoir de relations non-familiales, solidaires et d échange A travers le soutien de l association 1 toit 2 générations promouvoir et accompagner la cohabitation de jeunes et personnes âgées dans leur logement

6 5 Planification et conception urbaine Promotion de la participation citoyenne comme instrument de création et de mise en œuvre de mesures : Les résidents peuvent, via un appel à candidatures, participer à un comité participatif, qui sera consulté lors de planifications précises dans les domaines de l aménagement urbain, des infrastructures ainsi que du développement économique (structure marchande, offre ) Idées de mesures : Aménager les espaces publics en lieux de rencontres et de communication (concept pour l aménagement des espaces publics) Promouvoir une répartition égale des magasins et marchandises, adaptée aux besoins des seniors, ainsi que promouvoir les commerces de proximité Mettre en place un service de transport pour seniors (visites médicales, théâtre, courses ) pour garantir la participation à vie publique Améliorer le sentiment de sécurité au centre-ville par une gestion de quartier Aménager un bureau de quartier et y mettre en place diverses offres (p.ex. écrivain public, aide aux devoirs ) à la population Rencontrer et mettre en réseau les acteurs locaux (école, police, associations, commerces ) et les habitants Inciter les acteurs et habitants à s impliquer dans l amélioration de leur environnement par un engagement citoyen (réduire le potentiel conflictuel par l articulation de

7 6 l insatisfaction de sa propre situation et la morosité de l espace environnant et augmenter la qualité de vie) Construire de nouvelles activités et offres, initiés par les habitants, pour renforcer le lien social local Faire participer le commerce local et élaborer une stratégie de marketing pour celui-ci Série de conférences et festival de film Mettre en place une série de conférences (4 conférences) sur le thème du Bien vieillir en luxembourgeois et en portugais Organiser régulièrement un festival sur le thème du Vieillir avec des longs métrages, des courts-métrages et des documentaires, suivi de discussions avec des experts

8 7 Autres suggestions : Si vous désirez rester au courant des avancement dans le projet de mise en place du Plan Communal Seniors, merci de bien vouloir nous laisser vos coordonnées : Prénom et Nom : Adresse : Téléphone : Adresse mail : Âge : Nationalité :

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité 03-04-05 Communications Procéder annuellement à la nomination d un responsable des questions familiales au sein du conseil municipal Conseil municipal Effectuer le suivi du plan d action de la politique

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion Prix de l inclusion 2014 1ère édition Prix de l inclusion p.2 Sommaire Communiqué presse p.3 Le projet p.4 Les partenaires p.6 Porteur du projet p.7 Communiqué Le Prix de l inclusion souhaite encourager,

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE MUNICIPALE MRC DE PONTIAC. TERRE DE VIE (ACCUEILLANTE) POUR LES FAMILLES ET LES AîNÉS. Plan d action triennal 2012-2015

POLITIQUE FAMILIALE MUNICIPALE MRC DE PONTIAC. TERRE DE VIE (ACCUEILLANTE) POUR LES FAMILLES ET LES AîNÉS. Plan d action triennal 2012-2015 VOLET Services d accueil Arrimer les actions des comités famille- aînés des municipalités et celles du service d accueil pour les résidents professionnels de la Favoriser l accueil et l intégration des

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

Parlez nous de vous, de vos loisirs, de vos engagements locaux!

Parlez nous de vous, de vos loisirs, de vos engagements locaux! Parlez nous de vous, de vos loisirs, de vos engagements locaux! Vous êtes âgé(e) de 55 à 75 ans et plus? Votre avis nous intéresse! union nationale des centres communaux d action sociale (UNCCAS) porte

Plus en détail

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence Pour une population plus active Le milieu municipal peut faire la différence Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question

Plus en détail

Engagement en faveur des personnes en situation de dépendance

Engagement en faveur des personnes en situation de dépendance CURAVIVA SUISSE Engagement en faveur des personnes en situation de dépendance Promotion de la qualité de vie individuelle Les 2500 institutions membres de l association nationale faîtière CURAVIVA Suisse

Plus en détail

pour une intégration des besoins de santé liés au vieillissement de la population dans les politiques publiques locales

pour une intégration des besoins de santé liés au vieillissement de la population dans les politiques publiques locales Diagnostic participatif accompagné pour une intégration des besoins de santé liés au vieillissement de la population dans les politiques publiques locales Geneviève Houioux MD Coordinatrice Observatoire

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

PLAN D ACTION ET AGIR, FAMILLE ET AÎNÉS ENSEMBLE, PENSER 2012-2015 POLITIQUE DE LA FAMILLE ET DES AÎNÉS. www.villebonaventure.ca

PLAN D ACTION ET AGIR, FAMILLE ET AÎNÉS ENSEMBLE, PENSER 2012-2015 POLITIQUE DE LA FAMILLE ET DES AÎNÉS. www.villebonaventure.ca POLITIQUE DE LA FAMILLE ET DES AÎNÉS PLAN D ACTION 2012-2015 ENSEMBLE, PENSER ET AGIR, FAMILLE ET AÎNÉS www.villebonaventure.ca 127, avenue Louisbourg, Bonaventure (Québec) G0C 1E0 AE 1 : LOISIRS, SPORTS

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LES ENVIRONNEMENTS FAVORABLES DANS LES MUNICIPALITÉS. Municipalité : Environnement PHYSIQUE

QUESTIONNAIRE SUR LES ENVIRONNEMENTS FAVORABLES DANS LES MUNICIPALITÉS. Municipalité : Environnement PHYSIQUE QUESTIONNAIRE SUR LES ENVIRONNEMENTS FAVORABLES DANS LES MUNICIPALITÉS Municipalité : Environnement PHYSIQUE En 1. Les infrastructures et l offre d activités physiques et sportives sont aussi nombreuses

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

Rapport concernant les programmes canadiens sur les moyens de transport alternatifs

Rapport concernant les programmes canadiens sur les moyens de transport alternatifs Rapport concernant les programmes canadiens sur les moyens de transport alternatifs VERSION DÉFINITIVE Février 2005 Division de l analyse et de la planification Direction des systèmes de transport Environnement

Plus en détail

Présentation du Programme de prévention et de soutien relié aux tags et aux graffitis

Présentation du Programme de prévention et de soutien relié aux tags et aux graffitis Présentation du Programme de prévention et de soutien relié aux tags et aux graffitis Pour contrer le problème du vandalisme par tags et graffitis, la Ville de Gatineau a mis sur pied un Programme de prévention

Plus en détail

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Livret d accueil Les Quatre Saisons Appartement gérontologique 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Présentation La résidence Les Quatre Saisons est un appartement d accueil, non médicalisé,

Plus en détail

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait...

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait... OUTILS DE RÉALISATION D UN PORTRAIT DE MILIEU IEU DANS LE CADRE DE L L OPÉRATION QUARTIER Août 2003 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 Mise en contexte...4 Fédéral...5 National (Québec)...5 Régional...6

Plus en détail

Formation de multiplicateurs: sensibilisation aux élections communales

Formation de multiplicateurs: sensibilisation aux élections communales Formation de multiplicateurs: sensibilisation aux élections communales Objectifs: Former des multiplicateurs associatifs et syndicaux Connaître la commune, les compétences communales et la loi électorale

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE VERSION FINALE COMITÉ LOCAL DE REVITALISATION INTÉGRÉE DU QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY (RUI 2) 1 TABLE DES MATIÈRE

Plus en détail

Les services garantis. Les services personnalisés. Nos engagements de service. Jour après jour, nous vous simplifions la vie

Les services garantis. Les services personnalisés. Nos engagements de service. Jour après jour, nous vous simplifions la vie Les services garantis Les services personnalisés Nos engagements de service Jour après jour, nous vous simplifions la vie Pour France Loire, être au plus près de ses locataires, c est une vocation. Rechercher

Plus en détail

vos envois Direct Mail définition & exemples

vos envois Direct Mail définition & exemples vos envois Direct Mail définition & exemples le Direct Mail, un outil efficace à un tarifavantageux... Un outil efficace, c est prouvé Vous avez décidé d utiliser le Direct Mail comme média de communication.

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS Note : La consultation publique a lieu le lundi, 27 mars, 18

Plus en détail

La Maison Biloba. Un lieu de vie solidaire pour les seniors du quartier Brabant

La Maison Biloba. Un lieu de vie solidaire pour les seniors du quartier Brabant La Maison Biloba Un lieu de vie solidaire pour les seniors du quartier Brabant LE PROJET Le projet consiste à réhabiliter une grande maison avec dépendances destinée aux seniors du quartier Brabant. Dans

Plus en détail

Présentation succincte du projet

Présentation succincte du projet Présentation succincte du projet Titre du projet : Création d espaces de vie et d animation pour seniors Résumé du projet : Le projet de création d espaces de vie et d animation pour seniors contribue

Plus en détail

Les Fiches de projet et leur canevas

Les Fiches de projet et leur canevas Les Fiches de projet et leur canevas République du Burundi Ministère de la Sécurité Publique Agence nationale d exécution : Fiche de Projet1 Titre du Projet : Renforcement des capacités de planification

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

Première édition du Prix Chorum «MUSIQUE ET HANDICAP»

Première édition du Prix Chorum «MUSIQUE ET HANDICAP» Appel à prix - Dépôt des candidatures jusqu au 25 février 2011 «Développer et favoriser des initiatives en vue de faciliter l ouverture des pratiques musicales aux personnes en situation de handicap» «Toute

Plus en détail

DOCUMENT DE FINANCEMENT

DOCUMENT DE FINANCEMENT DOCUMENT DE FINANCEMENT QU EST CE QUE LE FESTIVAL AGRIROCK? Récipiendaire du prestigieux titre de technopole agroalimentaire, Saint-Hyacinthe est souvent perçue comme un espace purement agricole. Pourtant,

Plus en détail

Dans le cadre du projet Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale au Kamouraska

Dans le cadre du projet Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale au Kamouraska Dans le cadre du projet Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale au Kamouraska, l Unité 5 veut permettre aux personnes vivant des conditions socioéconomiques difficiles d avoir accès à une information

Plus en détail

Projet de club 2012-2016

Projet de club 2012-2016 Projet de club 2012-2016 Le projet est la colonne vertébrale du club. C est à partir de celui-ci que s organisent la réflexion et l action. Bourges Voile, projet de développement 2012-2016 1 Sommaire 1

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville Charte Handicap de la Ville de Romainville Préambule La «Charte Handicap» de la Ville de Romainville vise à améliorer dans la cité, pour tous les citoyens, porteurs

Plus en détail

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture PLAN D ACTION 2011-2014 Politique familiale et des aînés de Saint-Ulric Champ d intervention 1 : Communication 1.1. Favoriser une meilleure circulation de l information concernant les initiatives citoyennes,

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

PRIORITÉS D ACTION PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN. Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES.

PRIORITÉS D ACTION PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN. Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES. PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN octobre 2015 PRIORITÉS D ACTION Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES PLAn d Action Pour L AméLiorAtion de LA Sécurité En milieu urbain

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

COMMENT UTILISER LE QUESTIONNAIRE?

COMMENT UTILISER LE QUESTIONNAIRE? COMMENT UTILISER LE QUESTIONNAIRE? Objectif et finalité de la démarche Ce questionnaire s adresse à tous les usagers de la maison départementale des personnes handicapées qui souhaitent exprimer leur opinion

Plus en détail

Formation mobilité à destination des chefs de projets des Plans de cohésion sociale

Formation mobilité à destination des chefs de projets des Plans de cohésion sociale Formation mobilité à destination des chefs de projets des Plans de cohésion sociale 20/01/2015 Christiane CHERMANNE 1 ère attachée économiste 1 Plan de Cohésion sociale et Mobilité pas d accès aux droits

Plus en détail

Club Français du Tourisme des Jeunes de Maison de la France

Club Français du Tourisme des Jeunes de Maison de la France Club Français du Tourisme des Jeunes de Maison de la France MERCI DE NOUS RETOURNER LE QUESTIONNAIRE AVANT LE 31 Mai Au 00 33 (0)1 42 96 70 44 Par fax à l attention de Hélène HAUBOIS Par mail à : helene.haubois@franceguide.com

Plus en détail

APPEL À PROJETS Séjours «Seniors en vacances»

APPEL À PROJETS Séjours «Seniors en vacances» Direction de l Action Sociale Ile-de-France APPEL À PROJETS Séjours «Seniors en vacances» Cahier des charges 2015 Dépôt des dossiers au plus tard le 16/04/2015 1/9 PREAMBULE LA CNAV Les orientations prioritaires

Plus en détail

vos envois Direct Mail

vos envois Direct Mail vos envois Direct Mail version 2013 définition et exemples le Direct Mail, un outil efficace à un tarifavantageux... Vous souhaitez acquérir de nouveaux clients, fidéliser votre clientèle ou générer du

Plus en détail

14 e. Dossier technique JEUDI 26 NOVEMBRE

14 e. Dossier technique JEUDI 26 NOVEMBRE 14 e Dossier technique JEUDI 26 NOVEMBRE 2015 MANAGEMENT & DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES MANAGEMENT, GESTION, FINANCE, ENTREPRENEURIAT COMMERCE, DISTRIBUTION, MARKETING, SERVICES INFORMATIQUE MANAGEMENT

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR OFFICE des RETRAITÉS CCAS de LANNION CCAS 11 Bd Louis Guilloux 22300 lannion tél 02 96 46 13 22 fax 02 96 46 13 23 L office des retraités

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

PLAN D ACTION MADA DE PORT-DANIEL GASCONS 2013-2015 PLAN D ACTION MADA 2013-2015

PLAN D ACTION MADA DE PORT-DANIEL GASCONS 2013-2015 PLAN D ACTION MADA 2013-2015 PLAN D ACTION MADA DE PORT-DANIEL GASCONS 2013-2015 PLAN D ACTION MADA 2013-2015 AXE 1 : LOISIRS, SPORTS ET CULTURE 1. Encourager le vieillissement actif en adaptant l offre en loisirs, sports et culture

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

LES CONSEQUENCES DE L ANI

LES CONSEQUENCES DE L ANI LES CONSEQUENCES DE L ANI Chantier : connaissance des conséquences de l ANI sur les mutuelles Les conséquences de l ANI sur chaque mutuelle seront différentes selon son marché ou son positionnement. Il

Plus en détail

QUESTIONNAIRE EN LIGNE CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE QUARTIER DES GARES. Bonjour!

QUESTIONNAIRE EN LIGNE CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE QUARTIER DES GARES. Bonjour! QUESTIONNAIRE EN LIGNE CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE QUARTIER DES GARES Bonjour! L Office de consultation publique de Montréal (OCPM) tient présentement une consultation sur l avenir du Quartier des gares.

Plus en détail

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement 16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement Rencontre sur le thème «Une Solidarité Collective au service des Malades et des Aidants» Lundi 21 Septembre

Plus en détail

Redécouvrir votre ville

Redécouvrir votre ville Redécouvrir votre ville Objectif : Recueillir des informations indiquant comment le club peut mieux servir sa ville Mission : Clarifier les besoins de la ville et comment votre club Kiwanis peut aider

Plus en détail

La politique de prévention et de lutte contre le Bruit en Région de Bruxelles-Capitale

La politique de prévention et de lutte contre le Bruit en Région de Bruxelles-Capitale La politique de prévention et de lutte contre le Bruit en Région de Bruxelles-Capitale 29 novembre 2012 Marie POUPÉ DIVISION AUTORISATIONS ET PARTENARIATS DEPARTEMENT BRUIT Plan de l exposé Etat des lieux

Plus en détail

Soutien à la planification d un projet avec les pairs. Eigerplatz 5, CP 460 CH-3000 Berne 14 +41(0)31 3760401 office@infodrog.ch www.infodrog.

Soutien à la planification d un projet avec les pairs. Eigerplatz 5, CP 460 CH-3000 Berne 14 +41(0)31 3760401 office@infodrog.ch www.infodrog. Soutien à la planification d un projet avec les pairs Eigerplatz 5, CP 460 CH-3000 Berne 14 +41(0)31 3760401 office@infodrog.ch www.infodrog.ch Nom du projet 1. La mise en place du projet gestion du projet

Plus en détail

Plan de présentation PROJETS EXEMPLAIRES :

Plan de présentation PROJETS EXEMPLAIRES : Plan de présentation PROJETS EXEMPLAIRES : 1. - VENISE 2. - GRENOBLE 3. - BORDEAUX 4. - BERLIN 5. - STRASBOURG 6. - COPENHAGUE 7. - ALMERE 1e ÉTAPE VENISE QUARTIER JUNGHANS ÎLE DE LA GIUDECCA VENISE QUARTIER

Plus en détail

Développer le vélo à Toulouse

Développer le vélo à Toulouse Développer le vélo à Toulouse INFRASTRUCTURES & SERVICES Arnaud TURLAN Service Circulation & Transports Polis Annual Conference Toulouse 15-16 March 2007 TOULOUSE Toulouse 935.000 habitants en 2004 + 15.000

Plus en détail

PLAN D ACTION Rues principales Verchères PRÉSENTATION INTERNET. Présentation Assemblée générale annuelle Verchères 14 avril 2015

PLAN D ACTION Rues principales Verchères PRÉSENTATION INTERNET. Présentation Assemblée générale annuelle Verchères 14 avril 2015 PLAN D ACTION Rues principales Verchères PRÉSENTATION INTERNET Présentation Assemblée générale annuelle Verchères 14 avril 2015 MISSION RUES PRINCIPALES VERCHÈRES EST UN REGROUPEMENT DE GENS D AFFAIRES

Plus en détail

Cohésion sociale, solidarités et lien social. Retour des fiches-actions Lundi 24 janvier

Cohésion sociale, solidarités et lien social. Retour des fiches-actions Lundi 24 janvier Cohésion sociale, solidarités et lien social Retour des fiches-actions Lundi 24 janvier Cohésion sociale, solidarités et Lien social Actions municipales et actions pilotes: Favoriser la cohésion sociale

Plus en détail

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Centre de formation communautaire de la Mauricie CFCM Depuis sa création en 1988, le Centre de formation communautaire de la Mauricie (CFCM) se

Plus en détail

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme CRT Picardie Enquête auprès des acteurs du tourisme 1 Votre entreprise ou structure / organisme institutionnel Votre nom : Votre titre : Votre e-mail : (pour pourvoir vous envoyer le résultat de l enquête)

Plus en détail

QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE

QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE COMMUNES / D'AGGLOMERATION NOM DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES / D'AGGLOMERATION : ADRESSE : TELEPHONE : FAX : COURRIEL : QUESTIONNAIRE REMPLI PAR : FONCTION :. POURQUOI

Plus en détail

Ton quartier à ton image!

Ton quartier à ton image! Relève le défi Ton quartier à ton image! 3 au 14 AOÛT 2015 5 jours de découvertes dans le quartier Centre-Sud en 5 missions de visites et rencontres avec des organismes du quartier + 5 jours pour produire

Plus en détail

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements Journée COTITA du 21 juin 2011 Club déplacements intermodalité Planification des déplacements : où en sommes nous? 1 Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

DOSSIER INSCRIPTION SENIOR NOM : PRENOM : Page 1 sur 7

DOSSIER INSCRIPTION SENIOR NOM : PRENOM : Page 1 sur 7 DOSSIER INSCRIPTION SENIOR NOM : PRENOM : Page 1 sur 7 IDENTITE Nom : Prénom : Coller une photo d identité ici Sexe : M F Date de naissance / / Age : ans Votre conjoint (si / / Age : ans couple) Lieu de

Plus en détail

Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen

Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen Conférence de presse 4 ma1 2015-11h30 Place Wilson 1ères Explication chez les commerçants du Centre Ville Rappel du contexte Un nouveau mode de

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

Termes de référence Activité 1

Termes de référence Activité 1 1 Termes de référence Activité 1 Atelier de formation thématique au journalisme d investigation Projet Médias d Afrique centrale contre le VIH PROJET MA-VIH VOLET 1 N D ACTION / ACTIVITE CODE 1 /1 MAUEA4111F30

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et suivants)

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Conseils consultatifs des aînés. Cadre de référence 1

Conseils consultatifs des aînés. Cadre de référence 1 Conseils consultatifs des aînés Cadre de référence 1 Dénomination. L article 1122-35 du Code de la démocratie locale et de la décentralisation consacre l appellation «conseil consultatif». Il convient

Plus en détail

L Appart ECO. Qu est-ce que l Appart éco?

L Appart ECO. Qu est-ce que l Appart éco? L Appart ECO 80 m² de pédagogie pour faire des économies d énergie et mieux consommer! 1 Qu est-ce que l Appart éco? L Appart éco est un appartement de 80 m², aménagé et équipé, dans lequel toutes les

Plus en détail

Plan directeur. Quartier Vieux-Québec et Cap-Blanc 8 MAI 2014

Plan directeur. Quartier Vieux-Québec et Cap-Blanc 8 MAI 2014 Plan directeur Quartier Vieux-Québec et Cap-Blanc 8 MAI 2014 1 Le plan directeur Un outil de gestion et de planification pour le quartier Vise à améliorer la qualité de vie dans les quartiers et à établir

Plus en détail

Plan de fidélisation des familles 2014-2017. Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel

Plan de fidélisation des familles 2014-2017. Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel Plan de fidélisation des familles 2014-2017 Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel Montréalaises, Montréalais, Notre ville est riche de près de 300 000 familles sur son territoire,

Plus en détail

Un chantier d intervention dans deux quartiers défavorisés de Sherbrooke

Un chantier d intervention dans deux quartiers défavorisés de Sherbrooke Un chantier d intervention dans deux quartiers défavorisés de Sherbrooke Vendredi, le 12 mars 2010 13 e Journées annuelles de santé publique Intervention de proximité : développement des personnes et des

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/5 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels Présentation des projets de plans directeurs sectoriels 20.05.2014 Le plan sectoriel transports (PST) Sommaire Considérations générales Le PST, ses éléments réglementaires et mise en conformité des PAG

Plus en détail

PARIS SANTE NUTRITION. 22 novembre 2012 Journée Solipam

PARIS SANTE NUTRITION. 22 novembre 2012 Journée Solipam PARIS SANTE NUTRITION 22 novembre 2012 Journée Solipam A l origine, le programme Paris Santé Nutrition l objectif était la lutte contre l obésité infantile (0-12 ans), mais très vite, les besoins et les

Plus en détail

Bastogne. 15 094 habitants 664 commerces et indépendants répertoriés

Bastogne. 15 094 habitants 664 commerces et indépendants répertoriés Bastogne 15 094 habitants 664 commerces et indépendants répertoriés Riche Patrimoine culturel et historique Liste des indépendants par secteur d activité (%) Bijouterie 1,05 2,1 Jeux/loisirs/équipement

Plus en détail

Politique de communication de l A.R.F.P.

Politique de communication de l A.R.F.P. 27 septembre 2001 AL/GC Politique de communication de l A.R.F.P. 1. Ses raisons d être La communication est un des moyens qui contribue à la réalisation de notre projet associatif. Celui-ci affirme dans

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012 État des lieux et perspectives Patrick LE CŒUR Pôle Mobilité Electrique Direction de la Voirie et des Déplacements

Plus en détail

Internet et promotion de la santé. Lise Renaud, Ph.D. Directrice de COMSANTE, UQAM

Internet et promotion de la santé. Lise Renaud, Ph.D. Directrice de COMSANTE, UQAM Internet et promotion de la santé Lise Renaud, Ph.D. Directrice de COMSANTE, UQAM Plan Moyen incontournable : information et comportement Facteurs favorisant l utilisation d Internet Efficacité des interventions

Plus en détail

Pour un environnement urbain sécuritaire: Formation express

Pour un environnement urbain sécuritaire: Formation express Pour un environnement urbain sécuritaire: Formation express Montréal, 2002 Ville de Montréal Le contenu de cette présentation est tiré du guide d aménagement «Pour un environnement urbain sécuritaire»

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

Résidence. Élisabeth-Bruyère

Résidence. Élisabeth-Bruyère Résidence Élisabeth-Bruyère Soins Continus Bruyère est le champion du bien-être des Canadiennes et des Canadiens vieillissants ainsi que des personnes nécessitant des soins continus, les aidant à recouvrer

Plus en détail

Eduquer à l environnement urbain: le bruit, l air, l architecture, l énergie et l éco mobilité Béatrice Couturier 21 Novembre 2011

Eduquer à l environnement urbain: le bruit, l air, l architecture, l énergie et l éco mobilité Béatrice Couturier 21 Novembre 2011 Eduquer à l environnement urbain: le bruit, l air, l architecture, l énergie et l éco mobilité Béatrice Couturier 21 Novembre 2011 Comment l urbanisme durable prend en compte le cadre et les modes de vie?

Plus en détail

ENRICHIR LES LIEUX DE DÉCISION

ENRICHIR LES LIEUX DE DÉCISION LEADERSHIP Montréal Une initiative de la ENRICHIR LES LIEUX DE DÉCISION LEADERSHIP MONTRÉAL L INITIATIVE LEADERSHIP MONTRÉAL, INITIÉE PAR LA CRÉ EN 2009, EST UN CARREFOUR INCLUSIF QUI VISE À ENRICHIR LES

Plus en détail

Liste de l ensemble des actions proposées lors de l atelier 4, classées par thème :

Liste de l ensemble des actions proposées lors de l atelier 4, classées par thème : LES ATELIERS DU TOURISME DU TERRITOIRE DE BELFORT 12 avril 2012, l ATRIA, Belfort Atelier 4 La communication et la commercialisation du territoire Animateur : Emilie LUA MaHoC Rapporteur : xxx Thème de

Plus en détail

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Mobile en ville! Faire le bon pas! Aujourd hui 2020: Convention des Maires 2050: société à 2000W 1 Mobile en ville! Le casse-tête des

Plus en détail

Nombre de répondants : 72 Nombre approximatif de jeunes :350

Nombre de répondants : 72 Nombre approximatif de jeunes :350 RÉSULTATS DU SONDAGE AUPRÈS DES JEUNES DU SECONDAIRE DE LA VILLE DE PONT-ROUGE Le sondage a été effectué entre le 18 mai et le 31 mai 2015. Les jeunes devaient remplir le sondage directement sur le site

Plus en détail

LE DOMAINE DE LA PRAIRIE SAINT PIERRE LÈS ELBEUF / 76

LE DOMAINE DE LA PRAIRIE SAINT PIERRE LÈS ELBEUF / 76 LE DOMAINE DE LA PRAIRIE SAINT PIERRE LÈS ELBEUF / 76 DEVENIR PROPRIÉTAIRE À SAINT PIERRE LÈS ELBEUF C EST DIRE OUI À UNE QUALITÉ DE VIE RÉSIDENTIELLE Saint Pierre Lès Elbeuf vous invite à vivre harmonieusement

Plus en détail

Vous avez plus de 60 ans?

Vous avez plus de 60 ans? Vous avez plus de 60 ans? Vous habitez le 3 e arrondissement de Paris? Vous êtes demandeur de logement? Votre loyer représente plus d un tiers de vos revenus? Le propriétaire veut reprendre son logement?

Plus en détail

PROGRAMME DE LÉGISLATURE

PROGRAMME DE LÉGISLATURE COMMUNE DE SAINT-SULPICE MUNICIPALITÉ PROGRAMME DE LÉGISLATURE 2011-2016 Saint-Sulpice, le 13 février 2012 - 2 - MUNICIPALITÉ DE SAINT-SULPICE PROGRAMME DE LÉGISLATURE 2011-2016 Préambule Conformément

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

1.2 Objectif Faciliter l intégration des nouvelles familles et des nouveaux aînés

1.2 Objectif Faciliter l intégration des nouvelles familles et des nouveaux aînés Plan d action : Politique familiale et Municipalité amie des aînés 1. Axe d intervention : Organisation municipale, communication et information 1.1 Objectif S assurer du suivi de la mise en œuvre du plan

Plus en détail

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 La Belgique joue actuellement un rôle de premier plan dans le déploiement de nouvelles technologies pour l internet à très haut débit. Les

Plus en détail

Petit guide de planification d un jardin communautaire ou collectif

Petit guide de planification d un jardin communautaire ou collectif TABLE DES PARTENAIRES DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL DE LANAUDIÈRE Petit guide de planification d un jardin communautaire ou collectif Sabine Roblain Agente de développement Dossier sécurité alimentaire Mai 2013

Plus en détail

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors www.residence-senior-de-la-gare.com Bienvenue À la Résidence de la Gare L Aveyron est une terre d accueil reconnue! Saint-Affrique

Plus en détail