DIAGNOSTIC DU DEVELOPPEMENT DURABLE DE LA COMMUNE DE POUSSAN (34)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DIAGNOSTIC DU DEVELOPPEMENT DURABLE DE LA COMMUNE DE POUSSAN (34)"

Transcription

1 Amanda Valencia M2 BGAE Spécialité Ingénierie en Ecologie et gestion de la Biodiversité Année DIAGNOSTIC DU DEVELOPPEMENT DURABLE DE LA COMMUNE DE POUSSAN (34) Logo de l Agenda 21 de Poussan RAPPORT DE STAGE Mars _Août 2009 Directeur du stage : Monsieur le maire de Poussan, Jacques Adgé Responsable de Formation : Olivier Thaler

2 2

3 SOMMAIRE I. INTRODUCTION LE DEVELOPPEMENT DURABLE AILLEURS ET EN FRANCE LA MISE EN PLACE D UN CADRE DE REFERENCE CONTEXTE Commune de Poussan La naissance de l agenda 21 à Poussan PROBLEMATIQUE DE L ETUDE REALISATION D UN DIAGNOSTIC PARTAGE II. METHODE ET MOYENS ORGANISATION ET MOYENS MIS EN ŒUVRE Les instances de travail LA METHODE Les éléments de base utilisés pour dresser l état du territoire Les questionnaires MODALITES DE COMMUNICATION ET SENSIBILISATION III RESULTATS PARTICIPATION ATOUTS ET FAIBLESSES Les élus et le maire Les évolutions de Poussan depuis les 10 dernières années Les associations L attractivité de Poussan LES PRIORITES DE L AGENDA Les trois questions de l environnement qui préoccupent le plus Les priorités de l Agenda LA COMMUNICATION : LA MAUVAISE ELEVE ECO-CITOYENNETE CONDITIONS DE TRAVAIL POUR LES EMPLOYES DE LA MAIRIE LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE IV DISCUSSION DE RESULTATS LIMITES ET AVANTAGES DE LA METHODE Limites des enquêtes LA PERCEPTION DE L AGENDA V CONCLUSIONS BIBLIOGRAPHIE WEBOGRAPHIE ANNEXE 1. QUESTIONNAIRE GUIDE DU DEVELOPPEMENT DURABLE ANNEXE 2 RESULTATS ENQUETES ELUS ANNEXE 3 RESULTATS DES ENQUETES ASSOCIATIONS ANNEXE 4 RESULTATS ENQUETES AGENTS DE LA MAIRIE ANNEXE 5. AUTRES ACTIVITES

4 Figure 1. Les fondements du développement durable Source: Ministère de l aménagement du territoire et de l environnement, décembre

5 I. INTRODUCTION En 1972, la conférence des Nations Unies sur l Environnement à Stockholm, prônait un mode de développement qui intègre les contraintes environnementales ; dix ans plus tard naissait un concept qui a révolutionné la manière de concevoir le développement : le Développement Durable. Madame Gro Harlem Brundtland présidente de la Commission mondiale sur l environnement et le développement, l a défini dans son rapport «Our Common Future» comme : «un mode de développement qui répond aux besoins des générations actuelles sans priver les générations futures de la possibilité de satisfaire leurs propres besoins». Mais c est la Sommet de la terre de Rio en 1992 qui consacre pleinement le terme de développement durable. 173 états signent un programme d actions pour le XXI ème siècle : l Agenda 21 qui engage la recherche d un meilleur équilibre entre développement économique, justice sociale et préservation de l environnement. Le développement durable repose sur 6 principes : Le principe de solidarité dans le temps et dans l espace : prendre en considération la survie des générations futures et donc préserver les ressources naturelles et notre environnement ainsi que les modes de développement aussi bien à l échelle Nord-Sud et Est-Ouest qu à l échelle d un pays, d une région ou même d une ville (Coméliau et al., 2002). Une approche globale et transversale : le développement durable renvoie à une approche globale au sens systémique. Cela revient à prendre en compte toutes les relations existantes entre les systèmes ou entre les éléments d'un système. Cela implique donc une réelle transversalité des trois dimensions du Développement Durable. (Coméliau et al., 2002). Le principe de participation : Le développement durable est indissociable du développement d'une démocratie locale participative et d'une approche citoyenne. Il s'agit donc d'associer les citoyens aux projets à travers l'information, la consultation et la concertation (qui consiste à engager le débat, à tenter de trouver une position commune); puis en privilégiant une approche ascendante, dite «bottom-up», afin de permettre de leur donner une dimension concrète et d'assurer leur réussite. 5

6 Figure 2. Essai de typologie des approches du développement durable Boutaud Aurélien, le développement durable: penser le changement au changer le pansement? 6

7 Le principe de précaution : la prudence s'impose dans les décisions lorsque les conséquences d'une action ne peuvent être facilement anticipées du fait de l'incertitude scientifique qui les entoure. (Coméliau et al., 2002). Le principe de responsabilité : il dessine en fait une éthique de la responsabilité vis-à-vis de la part de l'humanité qui n'a pas accès à des conditions de vie et de culture décentes et vis-àvis des générations futures. La responsabilité est globale, universelle et intemporelle mais également individuelle et locale. (Coméliau et al., 2002). Le principe de Gouvernance, combinaison de démocratie élective, de participation des citoyens et d approches rationnelles de la décision, sur la base de l information, de la transparence, et de la lisibilité de l action publique, en appliquant toujours les principes de transversalité, subsidiarité et d évaluation permanente. Pour faire un état des lieux complet il faut signaler que la formulation retenue, (l équilibre entre les trois pôles du développement durable) fait l'objet de critiques de la part de certaines associations de protection de la nature et de consommateurs qui souhaitent en inverser les termes pour que le périmètre du développement économique et social soit «circonscrit et borné» par les exigences de défense de l'environnement. Le développement durable suppose une approche équilibrée, ne pouvant être assimilée à la croissance zéro prônée par le Club de Rome, ni à la décroissance soutenable défendue par les adeptes d'une rupture avec le système économique dominant 6. Voir figure Le développement durable ailleurs et en France Après la conférence de Rio, 6400 agendas 21 locaux ont été officiellement recensés par l association ICLEI au niveau mondial en 2001 (voir figure). Au niveau européen c est la "Campagne des villes européennes durables" à Aalborg, au Danemark, en 1994, qui sert de cadre de référence pour inciter les villes à développer des agendas 21 ; depuis lors 5000 agendas 21 locaux européens ont été comptés en début (Emelianoff, 2005). La France avec environ 400 Agendas 21 locaux s est engagée dans la voie du développement durable en le plaçant dans le préambule de la Constitution, texte fondateur de la cinquième République, en posant comme objectif de valeur constitutionnelle l'exigence de promotion de 7

8 Tableau 1. Cinq finalités et éléments de la démarche du cadre de référence 1. La lutte contre le changement climatique et la protection de l'atmosphère ; 2. La préservation de la biodiversité et la protection des milieux et des ressources ; 3. L épanouissement de tous les êtres humains ; 4. La cohésion sociale et la solidarité entre territoires et entre générations ; 5. Une dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables. Cinq éléments déterminants concernant la démarche à conduire pour de tels projets : 1. Stratégie d amélioration continue 2. Participation ; 3. Organisation du pilotage ; 4. Transversalité des approches ; 5. Evaluation partagée. Figure 3. Logo agenda 21 local. Cadre de Référence. Figure 4. Commune de Poussan (source CCNBT) 8

9 ce mode de développement par les politiques publiques (adoption en 2003 de la Stratégie nationale de développement durable). Le pays a fixé un objectif de 500 Agendas 21 à la fin de cette année, mais sa situation est particulière : D une part, le processus des agendas 21 réalisés a été peu participatif (à de rares exceptions comme Lyon) à cause d un manque de sensibilisation du public, qui a une faible culture de la démocratie participative ; en conséquence les collectivités ont choisi d élaborer leur agenda 21 en interne, au sein de la municipalité (administration et élus) avant de sensibiliser le public par des expositions, conférences, brochures, etc. D autre part, l agenda 21 a été rattaché au service de l environnement, ce qui a affaibli sa légitimité, et l a réduit à un simple programme d action environnementale. Enfin, la façon d aborder l agenda 21 en France a été davantage basée sur des critères qualitatifs, culturels et sociaux (qualité de vie, patrimoine, renouvellement urbain) que quantitatifs (calcul d émissions de CO2, bilan énergétique, HQE). Ainsi, la discussion sur la ville a été moins consensuelle. 1.3 La Mise en place d un cadre de Référence Pour faciliter la mise en place des Agendas 21 locaux, le ministère en charge de l Ecologie, le développement durable et l Aménagement du Territoire (MEDDAT) a élaboré un cadre de référence pour les projets territoriaux de développement durable ; l'agenda 21 local en tant que processus doit donc respecter certaines modalités pour être reconnu par le MEDDAT. Il valorise les expériences pionnières menées en matière de développement durable par les collectivités territoriales à travers la reconnaissance de leur Agenda 21 ; ce gage de qualité est obtenu pour trois ans. Voir tableau 1 et figure Contexte 1.4.1Commune de Poussan. Poussan, localisé dans le département de l Hérault entre les agglomérations de Sète et Montpellier, compte environ 6000 habitants dans un territoire de 3000 hectares. La moitié ouest du territoire est occupée par les garrigues qui forment les montagnes de la Moure et la plaine viticole, la moitié étant essentiellement une plaine agricole. Au sud, le territoire communal confronte les espaces humides du bassin de Thau et de la Vène, Voir figure 4. 9

10 10

11 Poussan appartient à la CCNBT la Communauté de Communes Nord du Bassin de Thau qui a été créée le 21 décembre Les autres communes membres sont : Bouzigues, Loupian, Mèze, Montbazin, et Villeveyrac. La caractéristique commune entre elles est la culture de la vigne et sa localisation au nord du Bassin de Thau La naissance de l agenda 21 à Poussan. L initiative de mettre en place un agenda 21 est née de la réflexion du Maire et de certains élus qui ont senti le besoin de construire un projet de territoire partagé durable, permettant de protéger et de bien gérer leurs richesses, mais aussi de faire face aux différentes contraintes comme l artificialisation des zones agricoles, l augmentation de la population, le risque de devenir un village dortoir, etc. La commune s est donc demandé comment intégrer le développement durable à Poussan ; pour répondre à cette problématique, le conseil municipal, en février 2008, a décidé de s engager dans une démarche Agenda 21 local et d intégrer la dynamique du territoire de la CCNBT qui compte déjà avec un Agenda 21 labellisé par le MEDET, à Villeveyrac. 1.5 Problématique de l étude Suite à l engagement de la commune concernant la phase de diagnostic, les questions à développer pendant ce stage ont été : Quelle est la situation actuelle à Poussan? Quelles sont les forces et faiblesses de la commune? Quelle référence méthodologique suivre afin d intégrer la population, les acteurs, les institutions, les agents et les décideurs politiques de la commune? Actuellement, la mairie ne compte pas beaucoup d études sur son territoire et certaines données ne sont pas très pertinentes à cause de leur ancienneté. Seuls deux projets inspirés par le développement durable sont en cours : une cycloroute est en train de se construire, et un Plan Local d Urbanisme est en révision - encore que cette révision risque de durer longtemps à cause des facteurs politiques, des différentes pressions sur le territoire et de l apparition de l Agenda 21. D ailleurs, l Agenda 21 arrive à la commune comme un processus novateur en matière de participation et d intégration des acteurs. 1.6 Réalisation d un diagnostic partagé. Le diagnostic est un préalable indispensable à toute mise en place d un Agenda 21 car il n y a pas de retour en arrière possible. La création du diagnostic partagé au sein de la commune s est articulée autour de trois étapes principales réalisées en parallèle pendant les 5 mois de stage: 11

12 12

13 D une part la réalisation de l état des lieux, la réalisation et l analyse d enquêtes et d entretiens et la préparation et l analyse de données. D autre part la mobilisation des acteurs. Toutes ces informations seront analysées en termes d atouts, de faiblesses, d opportunités et de menaces du territoire aujourd hui et demain pour que se dégagent les grandes orientations que les acteurs souhaitent donner au projet. Ensuite, dans un futur pour construire l Agenda de Poussan, différentes étapes devront être franchies : présentation du diagnostic à la population pour qu elle en discute et identifie les thématiques importantes à traiter dans les ateliers de concertation ; réalisation de ces ateliers : leurs résultats seront donc la définition des enjeux et des propositions d action ; hiérarchisation de leurs priorités ; définition des actions de l Agenda 21, le Maire, les élus et d autres représentants de l état estimeront la faisabilité technique des actions, détermineront les moyens et les programmeront à court/moyen terme. II. METHODE ET MOYENS 2.1 Organisation et moyens mis en œuvre Les instances de travail. Le porteur du projet Agenda 21 à Poussan est l élu de l «Environnement et Cadre de vie» Pierre Mariez ; le poste de chargé de mission est lié à la Direction Général des Services. Il n existe pas de service «environnement» à la mairie. Au tout début du démarrage de l Agenda 21 les élus ont été invités à composer une cellule de travail Agenda 21, qui se réunit une heure une fois toutes les semaines. La cellule compte 10 élus (deux de l opposition) qui assurent le suivi de la démarche et valident les choix méthodologiques. Le projet est mené par la stagiaire chargée de mission qui travaille en équipe avec la cellule de travail et rend un rapport hebdomadaire d activités par mail à tous les élus, la directrice général de services de la mairie et le maire. Un groupe de travail de chargés de mission d Agendas 21 a été créé ; dans ce groupe les villages de Villeveyrac, Bouzigues et Poussan font des échanges méthodologiques, partagent leurs expériences et s informent sur les avancées des projets respectifs de chacun. Les réunions se font une fois chaque trois semaines. 13

14 14

15 Tableau 2. Critères de la grille RST 02 15

16 2.1.2 Les moyens mis en œuvre. La Mairie de Poussan a fourni un bureau équipé d un ordinateur, une connexion à internet, des fournitures de bureaux, l ensemble de sa base de documentation et d équipes. Dans un premier temps la phase de diagnostic n a pas disposé de ressources économiques autre que la gratification de la stagiaire, et les actions de communications ont été intégrées à un budget déjà existant. Pendant le stage des demandes de subventions ont été faites et le village a reçu du CCNBT mi- mai et attend la réponse du Conseil Général et de la DIREN pour une subvention supplémentaire. 2.2 La méthode Le diagnostic s appuie d une part sur un «état du territoire» croisant les notions de gouvernance, patrimoines, d activités et de population, d autre part sur l analyse de cet état à partir d une grille de questionnement «développement durable» RST2, et enfin sur les caractéristiques du Cadre de référence pour les projet territoriaux de développement durable et Agendas 21 locaux. La grille RST deuxième version (RST2) est un outil de questionnement et d analyse de critères du développement durable pour l évaluation de projets, produit par le Réseau Scientifique et Technique (RST). Elle s appuie sur les 27 principes de la déclaration de Rio sur l environnement et le développement et les 4 piliers ou dimensions du développement durable. Même si la grille est construite pour apprécier des projets en fonction des critères de développement durable, son caractère généraliste permet d utiliser ses 29 critères comme base pour la construction d une série de questionnements guides ; cela pour mettre en évidence les problèmes du village et leurs causes et proposer des solutions adaptées. Voir tableau 2 Les caractéristiques du Cadre de référence pour les projets territoriaux de développement durable et Agendas 21 locaux ont été également prises en compte pour la construction du questionnaire guide: solidarité et coopération, santé, sécurité, accès à la connaissance, emploi, culture, préservation de la biodiversité et gestion des ressources, gestion responsable et services au public, sports et loisirs, habitat, logement, et urbanisme, développement économique, déplacements, transports et infrastructures, agriculture et forêt, énergie. 16

17 Tableau. 3 Documents consultés Plan Local d Urbanisme Le PDDA du Schéma de cohérence territorial du bassin de Thau Le diagnostic : construction urbaine du territoire de Thau Compte rendu : ateliers ressources en eau et alimentation en eau potable Présentation des sites Nature 2000 Thau Diagnostic Agenda 21 Hérault résumé Eléments pour un diagnostic prospectif du Languedoc Roussillon Diagnostic du SCOT : Atelier «trafic et déplacements urbains et interurbains» Diagnostic : Schéma d Aménagement et de gestion des Eaux Bassin versant de l Etang de Thau Comptes rendus : L économie du territoire et intégration et synthèses des éléments du diagnostic - SCOT de Thau Le patrimoine architectural et archéologique du SCOT de Thau Les études techniques existantes : Projet éolien Montagne de la Moure Communes de Montbazin, Poussan et Villveyrac. D autres études (schéma d assainissement, schéma de collecte des déchets, étude de développement de l habitat, audit de services etc.) Figura 5. La méthode de résolution de problème QQOQCP Quoi? Quel type d enquête? Pour Qui? Quel est le commanditaire? ENQUÊTE Où? Lieu où se déroulera l enquête? Quand? À quel moment se fera-t-elle? Comment? Comment sera-t-elle administrée? Pourquoi? Quels sont les objectifs du commanditaire? 17

18 En aucune manière cette liste de questions n est exhaustive, elle peut être nourrie par d autres questions. Cependant elle a été faite en gardant à l esprit qu un Agenda 21 efficace doit être ciblé et concentré sur les domaines prioritaires et les caractéristiques du village qui sont avant tout sa taille et sa population. La guide de questions de développement durable est présentée dans l annexe Les éléments de base utilisés pour dresser l état du territoire. Il s agit essentiellement, sur la base de la guide de questions de développement durable de confronter les trois plans d information que sont : La recherche documentaire : documents, schémas, études et rapports produits par l institution et ses partenaires, données statistiques ; les travaux d enquête et d entretiens et les services de la mairie. Ces trois plans d information distincts visent à éclairer la ville de trois façons différentes. Des documents à caractère environnemental et socio-économique existants ont été consultés comme le montre le tableau 3 Deux types d information constituent la description d un territoire : Des informations à caractères "objectifs". Ce sont l ensemble des données à caractère quantitatif (données chiffrées, études formelles, informations cartographiques, etc.) qui rendent compte de la situation de la cité, par exemple les travaux relatifs aux indicateurs de développement durable. Des informations à caractères "subjectifs". Ce sont l ensemble des perceptions et des représentations de chaque acteur du territoire. Il s agit de les connaître. Il faut donc faire en sorte qu elles s expriment. Elles contiennent une part d information précieuse : la façon dont la ville est connue, ressentie Les questionnaires La méthode de résolution de problème QQOQCP a été utilisée pour la construction des enquêtes, (voir figure 5 ), afin d obéir à une démarche cohérente et logique. Une recherche d enquêtes sur le développement durable a été faite afin de connaître comment d autres collectivités avaient abordé le sujet. 18

19 Tableau 4. Groupe d acteurs. 1. Le maire et les élus 2. Les agents de la Mairie En interne 3. Les associations et la population En externe Tableau 5. Critères évalués Elus Asso Population Agents Entrep. Les atouts et les faiblesses (env-socéco) x x x x Priorités de l Agenda 21 x x x x Personnes ressources x Attractivité du territoire x x Information, communication x x x x Participation x x x x x Eco- citoyenneté x x x x Conditions de travail x Développement économique x Gestion environnementale x Engagements avec le développement x durable Idées d action x x Information générale x x x Tableau 6. Niveau de performance et importance des atouts et faiblesses (+ ou ) de 0 à 0.49 Peu important (+ ou ) de 0.5 à 0.99 Moyennement important (+ ou ) de 1 à 1.49 Important (+ ou ) de 1.5 à 2 Très important 19

20 L objectif des questionnaires était : «rechercher de l information pour décider» ; ils ont donc été construits selon l acteur ciblé (voir tableau 4), avec des questions à réponses ouvertes, fermées, uniques, multiples et ordonnées ; tous les acteurs ont été interrogés (enquête exhaustive par questionnaire). Les questionnaires pour la population, les associations et les agents de la mairie ont été créés et mis en forme sous Microsoft Word En revanche, les enquêtes élaborées pour les élus et le maire de Poussan ont été faites comme une grille sous Microsoft Excel 2000 avec 5 critères d évaluation. Les critères de chaque questionnaire sont présentés dans le tableau 5. La grille «atout et faiblesses» qui compose l enquête pour les dirigeants de la commune cherche à construire le profil atouts et faiblesses du village et le bilan global de la commune en termes de développement durable. A partir de la question : Comment jugez-vous aujourd hui sur la commune? 99 questions sont abordées, classées en sub-aspects concernant l environnement, le social et l économie afin d être évaluées subjectivement par les Elus et le Maire. Le profil est représenté par bâtons horizontaux qui indiquent en face de chaque sub-aspect si sa moyenne est négative : une faiblesse ; au contraire si la moyenne est positive : un atout. La fourchette varie entre -2 (très problématique: très insuffisant / très mauvais), -1 (problématique: insuffisant/ mauvais), 0 (Je ne sais pas), +1 (à consolider / moyenne) et +2 (satisfaisant / bon) Les atouts et faiblesses sont hiérarchisés selon leur niveau de performance et importance comme le montre le tableau 6. Ainsi, un atout avec un moyenne : 0.7, il sera classifié comme un atout moyennement important. Le bilan global de la commune, la moyenne global, est représenté par un feu comme le montre la figure 6: Protocole des enquêtes Les enquêtes ont été distribuées par internet et par envoi postal ; pour collecter les réponses les acteurs ont été invités à déposer leurs enquêtes à la mairie ou à les envoyer par . Une gestion personnalisée a été faite : des appels téléphoniques, des et des visites ont été réalisés pour certains groupes afin de savoir si l enquête avait été reçue, éclaircir les doutes et avoir des rendez-vous pour rencontrer les acteurs et les interroger. 20

21 Figure 6. Bilan du développement durable Rouge : moyenne négative ; la commune ne concilie pas la protection et la mise en valeur de l environnement, le développement économique et le progrès social. Il n y a pas une intégration de tous ou certains principes du développement durable : solidarité, participation, gouvernance, responsabilité, précaution et transversalité. Jaune : moyenne du profil positive ou nulle ; parmi les moyennes des trois dimensions du développement durable, deux sont positives et une est négative. Il y a un développement de chaque dimension mais sans prendre en compte les impacts (positifs et négatifs) sur les autres «développements dichotomiques», donc pas de développement durable. Vert : moyenne du profil positive ou nulle. Les moyennes des trois dimensions du développement durable sont positives. Intrinsèquement, il y a un développement qui intègre plus ou moins les trois pôles. Il reste donc à définir encore ce qui peut être amélioré. Photo 1. Dessin du Logo de l Agenda 21 de Poussan. Emma Cassin gagnante du concours. 21

22 L analyse des données (statistique descriptive) Les logiciels pour analyser les données ont été : Microsoft Excel 2000 (questionnaires des élus, grille «atouts et faiblesses») et Sphinx 2000 (les autres questionnaires). Mobilisation des acteurs : sensibilisation, formation et communication La mobilisation des acteurs a comme but de les faire agir, leur donner envie de participer à la démarche. Le cycle de mobilisation comprenait 3 types d action : Savoir être : Les actions de communication et sensibilisation visent à faire prendre conscience, donner un sens face aux enjeux du développement durable. Savoir - faire : Les actions de formation ont comme objectif l acquisitions de compétences et comportements nouveaux. Les actions qui permettront de changer les comportements. 2.3 Modalités de communication et sensibilisation En interne, des réunions par groupe d acteur : les agents de la mairie d une part, les élus et le maire d autre part afin de présenter l Agenda 21 de Poussan et ses implications pour eux. Des discussions informelles et formelles avec les élus et les agents ont été organisées. Une formation pour les agents est envisagée au début 2010 sur la question : en quoi la prise en compte du développement durable va-t-elle modifier l'exercice de mon métier? Les résultats attendus sont : renforcer le diagnostic, formuler des propositions pour intégrer le développement durable à la mairie et dresser une charte de l Eco-agent. En externe, le lancement de l Agenda 21 a été fait avec la participation de la population, des associations, du Conseil Général et de la chargée de mission de l Agenda 21 de Villeveyrac. Le but était d expliquer la démarche, de sensibiliser aux enjeux du développement durable à travers un film et de montrer comment la population pouvait y participer. La population a été convoquée pour construire le logo de l Agenda 21 de Poussan ; «un appel à l imagination» a été lancé et des adultes et des enfants y ont participé. Des ateliers de sensibilisation et d information sur le développement durable et l Agenda 21 avec les enfants dans les écoles ont été réalisés. Voir photo 1. Les outils de communication : un blog Agenda 21 : et un mini-dossier (2 pages) sur l Agenda 21 de Poussan dans le Bulletin Municipal. Bientôt, 22

23 23

24 il y aura à la mairie un stand permanent d information sur l Agenda 21 et le développement durable. Un Plan de communication et de sensibilisation vient d être élaboré, il a été approuvé par la cellule de travail Agenda 21 et son application dépend de la subvention de la DIREN. III RESULTATS L analyse des résultats issus des enquêtes concernant les élus et le Maire, les associations et les agents de la mairie va permettre d identifier leur vision du territoire, les atouts et les faiblesses de la commune et les priorités de l Agenda 21 afin d être intégrés dans le diagnostic du développement durable de Poussan. Ce document en cours d élaboration incorporera également la synthèse de documents sur la commune et l analyse des réponses aux questionnaires pour la population et les entreprises. 3.1 Participation Concernant le nombre de questionnaires remplis, 41% ont été retournés par les élus et le Maire (12 retours sur 29 envoyés). Les associations sont un cas particulier du fait que la commune ne connaissant pas le nombre exact d associations sur le territoire, le travail a donc été réalisé à partir de la base de données fournie par la mairie (et non actualisée) qui compte 52 associations ; le retour obtenu dans ce cas a été de 30% (16 questionnaires remplis). Par rapport aux enquêtes des élus, les associations ont laissé sans réponse un plus grand nombre de questions. Chez les agents de la mairie le retour a été moindre : 15 %, 7 réponses sur 72 questionnaires envoyés. Le peu de retour a pu être causé par la peur que l anonymat du questionnaire ne soit pas respecté et par le fait que suite à un malentendu les enquêtes ont été envoyées pendant la période des vacances. Les agents n ont pas répondu aux questions : homme ou femme, âge, service où l agent est attaché et type de contrat afin de garder l anonymat, ce qui n a pas permis de classer les problématiques par service et faire une analyse croisée de données. 24

25 Tableau 7. Atouts et faiblesses de la commune Date : Comment jugez-vous aujourd'hui sur la commune: Moyen Faiblesses Atouts ENVIRONNEMENT 0,05 # # # # # # # # # # # # # # # # # L eau 0,2 # # # # # # # # # # # # # # # # # Le sol 0,4 # # # # # # # # # # # # # # # # # L air 0,3 # # # # # # # # # # # # # # # # # Déchets 0,6 # # # # # # # # # # # # # # # # # Biodiversité (Les espèces menacées et communes) 0,0 # # # # # # # # # # # # # # # # # Espace naturel 0,6 # # # # # # # # # # # # # # # # # Sensibilisation de la population -0,7 # # # # # # # # # # # # # # # # # La production d'énergies renouvelables -0,6 # # # # # # # # # # # # # # # # # Paysage urbaine (l'ensemble de maisons, bâtiments, arbres, panneaux, affiches, etc.) -0,3 # # # # # # # # # # # # # # # # # D'autres 0,0 # # # # # # # # # # # # # # # # # ÉCONOMIE -0,5 # # # # # # # # # # # # # # # # # Dépendance au niveau des ressources naturelles, des activités économiques et sociales -0,8 # # # # # # # # # # # # # # # # # Tourisme -0,1 # # # # # # # # # # # # # # # # # Industrie et entreprise -1,0 # # # # # # # # # # # # # # # # # Transports collectifs vers l extérieur -0,4 # # # # # # # # # # # # # # # # # Déplacements, circulation : voiture -0,2 # # # # # # # # # # # # # # # # # Déplacements, circulation: piéton -0,3 # # # # # # # # # # # # # # # # # Déplacements, circulation: vélo -1,0 # # # # # # # # # # # # # # # # # Patrimoine architectural et historique -0,1 # # # # # # # # # # # # # # # # # Produits locaux -1,2 # # # # # # # # # # # # # # # # # Produits Bio -1,3 # # # # # # # # # # # # # # # # # Ecoproduits (labellisés, certifiés, etc.) -1,1 # # # # # # # # # # # # # # # # # Les entreprises de l économie sociale et solidaire -1,0 # # # # # # # # # # # # # # # # # Le maintien de l activité commerciale 0,7 # # # # # # # # # # # # # # # # # Ecrivez les activités économiques qui sont représentatives ( jugez vous chacune) Perfectionnement professionnel ou qualification des employés -0,04 # # # # # # # # # # # # # # # # # -0,4 # # # # # # # # # # # # # # # # # D'autres 0,0 # # # # # # # # # # # # # # # # # SOCIAL 0,03 # # # # # # # # # # # # # # # # # Emploi -0,6 # # # # # # # # # # # # # # # # # Habitat et logements 0,0 # # # # # # # # # # # # # # # # # Offre de biens et services 0,5 # # # # # # # # # # # # # # # # # Santé 1,0 # # # # # # # # # # # # # # # # # Participation 0,3 # # # # # # # # # # # # # # # # # Sécurité -0,3 # # # # # # # # # # # # # # # # # Intégration dans la société -0,8 # # # # # # # # # # # # # # # # # Communication 0,5 # # # # # # # # # # # # # # # # # Rencontres intergénérationnels -0,3 # # # # # # # # # # # # # # # # # Coopération international -1,1 # # # # # # # # # # # # # # # # # Loisirs 0,6 # # # # # # # # # # # # # # # # # Loisir et Culture 0,6 # # # # # # # # # # # # # # # # # D'autres -0,1 # # # # # # # # # # # # # # # # # 25

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région Agenda 21 Île-de-France Le référentiel de l Eco-Région Un Agenda 21 pour renforcer l'eco-région 2008 Forum de lancement de l Agenda 21 Île-de-France Le choix d un agenda 21 interne : périmètre de l institution

Plus en détail

1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE

1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE 1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE Pour un développement économique équilibré favorisant l emploi durable Pour un

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Edition 2015 Juillet 2015 Document Grand Public 83, rue du Mail - CS 80011-49020 ANGERS Cedex 02 Tél. : www.angers.fr 02 41 22 32 30

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges

Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges La Mairie souhaite intégrer la perspective d un développement durable au cœur de ses missions de service public en engageant la commune de Chorges dans la démarche

Plus en détail

Sécurité Risques Naturels Pollutions Risques Technologiques

Sécurité Risques Naturels Pollutions Risques Technologiques COMPTE RENDU DE L ATELIER DE CONCERTATION: RISQUES ET NUISANCES 2 NOVEMBRE 2010 Sécurité Risques Naturels Pollutions Risques Technologiques Agenda 21 de la ville de Poussan Zammit Sarah, chargée de mission

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois,

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois, ÉDITO Chères Clermontoises, Chers Clermontois, La municipalité de Clermont a fait le choix d accorder une place importante à la préservation de l environnement et du cadre de vie des Clermontois en maintenant

Plus en détail

Restitution Publique. Vendredi 18 avril 2008 - Ségoufielle

Restitution Publique. Vendredi 18 avril 2008 - Ségoufielle Restitution Publique Vendredi 18 avril 2008 - Ségoufielle 1 Présentation du projet Contexte Projet du Domaine d Approfondissement de l Ecole d Ingénieurs de Purpan, Toulouse (21 étudiants) Territoire du

Plus en détail

LES FICHES TECHNIQUES DU C.D.P.N.E. Février 2004. FICHE n 1 - METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE DANS SA COMMUNE

LES FICHES TECHNIQUES DU C.D.P.N.E. Février 2004. FICHE n 1 - METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE DANS SA COMMUNE LES FICHES TECHNIQUES DU C.D.P.N.E. Février 2004 Rédacteur : Jean-Marc FAUCONNIER - Téléphone : 02 54 51 56 70 e-mail : cdpne@wanadoo.fr FICHE n 1 - METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 Le déroulement de la soirée 1. Qu est-ce qu un PLUi? 2. Etat des lieux du territoire 3. Temps d échanges

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Politique d environnement

Principales missions opérationnelles : Politique d environnement Présentation L année 2013 a été marquée par la conduite de démarches d envergure, transversales et fondatrices des politiques publiques de MPM en matière de lutte contre le changement climatique, d aménagement

Plus en détail

Conseil de développement du Grand Dax Collège Environnement et Développement Durable 3 Avril 2007

Conseil de développement du Grand Dax Collège Environnement et Développement Durable 3 Avril 2007 Conseil de développement du Grand Dax Collège Environnement et Développement Durable 3 Avril 2007 1 Election Présentation I) Les orientations de nos partenaires - Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ]

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ] Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs [ pour un tourisme innovant et durable ] Sommaire Un véritable enjeu Construire un tourisme innovant et durable Engager une démarche participative

Plus en détail

Rapport sur la situation en matière de développement durable

Rapport sur la situation en matière de développement durable Rapport sur la situation en matière de développement durable des collectivités territoriales et EPCI à fiscalité propre, de plus de 50 000 habitants Des pratiques différenciées & des évolutions méthodologiques

Plus en détail

Urbanisme Durable BILAN. AEU & Quartiers Durables

Urbanisme Durable BILAN. AEU & Quartiers Durables Urbanisme Durable BILAN AEU & Quartiers Durables Historique Un accompagnement commun entre l ADEME et le Conseil Régional de Lorraine dans le cadre du CPER 2007-2013 Pour le Conseil Régional : 2007-2011

Plus en détail

AGENDA 21 VILLE D AURILLAC NOTE DE SYNTHESE

AGENDA 21 VILLE D AURILLAC NOTE DE SYNTHESE DIAGNOSTIC PREALABLE A LA DEMARCHE AGENDA 21 VILLE D AURILLAC NOTE DE SYNTHESE AVRIL 2007 LES BASES DE LA MISE EN PLACE DE L AGENDA 21 DE LA VILLE D AURILLAC : DEVELOPPEMENT DURABLE ET CONCERTATION POUR

Plus en détail

TROPHÉE J APPRENDS L ÉNERGIE GUIDE ENSEIGNANT

TROPHÉE J APPRENDS L ÉNERGIE GUIDE ENSEIGNANT TROPHÉE J APPRENDS L ÉNERGIE GUIDE ENSEIGNANT A. Cinq bonnes raisons de participer... 3 B. Quelles sont les classes et disciplines concernées?... 4 C. Comment délimiter le sujet?... 5 D. Que faut-il présenter?...

Plus en détail

PSADER du Haut-Bugey. du programme d actions. Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011

PSADER du Haut-Bugey. du programme d actions. Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011 PSADER du Haut-Bugey Présentation du programme d actions Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011 Territoire du Haut-Bugey Un bassin de 60 000 habitants (géographiquement très concentrés) Deux «capitales»

Plus en détail

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion!

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion! Liens vers d'autres fiches A quel moment de la démarche? Fiche 5 «Structurer le diagnostic» Fiche 6 «Inclure une dimension transversale» Fiche 9 «Mobiliser les acteurs» A la fin du diagnostic, en conclusion

Plus en détail

Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015

Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015 Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015 1 1) Le contexte institutionnel : Conformément à la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine promulguée

Plus en détail

Grenelle de l environnement. Propositions des Chambres d agriculture sur la traduction législative

Grenelle de l environnement. Propositions des Chambres d agriculture sur la traduction législative Grenelle de l environnement Propositions des Chambres d agriculture sur la traduction législative 1. Projet de loi Grenelle 1 Le Groupe Chambres d agriculture propose, concernant le projet de loi Grenelle

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. EXTRAIT DES DÉLIBÉRATIONS Séance du 14 décembre 2006 DOSSIER N 2007 BP I 1e04. Objet : Adoption de l'agenda 21 départemental

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. EXTRAIT DES DÉLIBÉRATIONS Séance du 14 décembre 2006 DOSSIER N 2007 BP I 1e04. Objet : Adoption de l'agenda 21 départemental RÉPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DES DÉLIBÉRATIONS Séance du 14 décembre 2006 DOSSIER N 2007 BP I 1e04 Politique : - ECONOMIE Secteur d'intervention : Energie Programme(s) : développement durable Objet : Adoption

Plus en détail

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 novembre 2009 Les partenaires Rectorat de l Académie de la Guadeloupe Direction de l Agriculture et de la Forêt

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL AU REGARD DU DEVELOPPEMENT DURABLE

LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL AU REGARD DU DEVELOPPEMENT DURABLE LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL AU REGARD DU DEVELOPPEMENT DURABLE Le développement durable relève aujourd'hui du droit public : Traité d'amsterdam pour l Europe, et pour la France, LOADDT, Loi d'orientation

Plus en détail

Prendre en compte les enjeux de développement durable

Prendre en compte les enjeux de développement durable Contrat de territoire2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires. Prendre en compte les enjeux de développement durable FICHE ACTION

Plus en détail

Politique relative à l environnement et au développement durable

Politique relative à l environnement et au développement durable Politique relative à l environnement et au développement durable Adoptée par le Conseil d administration le 19 février 2008 Version modifiée adoptée par le Conseil d administration le 17 juin 2014 Résolution

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

Commune de Cuers Révision du Plan d Occupation des Sols Elaboration du PLU Projet d aménagement et de développement durables

Commune de Cuers Révision du Plan d Occupation des Sols Elaboration du PLU Projet d aménagement et de développement durables Commune de Cuers Révision du Plan d Occupation des Sols Elaboration du PLU Projet d aménagement et de développement durables REUNION PUBLIQUE // 17 DECEMBRE 2014 Urbaniste : Cabinet Luyton / BET Environnement

Plus en détail

Merville-Franceville. passe au durable!

Merville-Franceville. passe au durable! Du 23 mars au 7 avril Merville-Franceville passe au durable! Contact presse : Virginie QUENTRIC Tél. 02 31 30 43 27 vquentric@cpievdo.fr 1/10 Du 23 mars au 7 avril : Merville-Franceville passe au durable!

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA RESPONSABILITE SOCIETALE

PRESENTATION GENERALE DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA RESPONSABILITE SOCIETALE PRESENTATION GENERALE DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA RESPONSABILITE SOCIETALE Décembre 2014 Michel CARRIERE michel.carriere.tsi@orange.fr Préambule Cet enseignement s inscrit dans l engagement du CFA

Plus en détail

I LES PRINCIPES FONDATEURS

I LES PRINCIPES FONDATEURS CONSEIL CITOYENS Allonnes Charte Préambule Le conseil citoyen dans le cadre de la mise en action de la démocratie participative doit tendre à un réel pouvoir d'intervention directe des citoyens de notre

Plus en détail

Agenda 21 de la Communauté de Communes du Pays de Gex

Agenda 21 de la Communauté de Communes du Pays de Gex Liste des présents : Agenda 2 de la Communauté de Communes du Pays de Gex Compte rendu de l Atelier 2 de diagnostic n 2 : «Préservation des ressources naturelles» 29 février 202 Salle des fêtes Lélex 8h0

Plus en détail

Action 30 : Renforcer la politique d'achat durable de la commune et accompagner cette démarche dans les associations

Action 30 : Renforcer la politique d'achat durable de la commune et accompagner cette démarche dans les associations Objectif 5.1 Favoriser le développement d activités économiques impliquées dans une démarche de développement durable Pilote de l'action Direction des finances Direction des Affaires Culturelles (service

Plus en détail

Cahier des charges & Règlement

Cahier des charges & Règlement Concours Affiche Evènement «Le mois des Monts» Cahier des charges & Règlement A lire attentivement & à retourner signé Toute affiche ne respectant pas l un des points de ce règlement ne pourra être retenue.

Plus en détail

La démarche d. développement durable à Bourg-la

La démarche d. développement durable à Bourg-la La démarche d développement d durable à Bourg-la la-reine 8 février f 2010 Ordre du jour La démarche développement durable à Bourg-la-Reine Convention des Maires Bilan carbone Agenda 21 Bilan Carbone :

Plus en détail

Journée de formation des commissaires enquêteurs

Journée de formation des commissaires enquêteurs direction départementale des territoires de la Haute-Vienne Journée de formation des commissaires enquêteurs La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové Quoi de neuf pour l enquête publique?

Plus en détail

Au service d une politique d aménagement durable exemplaire en Bretagne

Au service d une politique d aménagement durable exemplaire en Bretagne Au service d une politique d aménagement durable exemplaire en Bretagne 2 Avec le nouveau dispositif co-fau², la égion Bretagne souhaite aider les collectivités bretonnes à aller plus loin dans leurs projets

Plus en détail

GENDA 21 Boulazac. Comité de Pilotage. Mardi 16 novembre 2010

GENDA 21 Boulazac. Comité de Pilotage. Mardi 16 novembre 2010 GENDA 21 Boulazac Comité de Pilotage Mardi 16 novembre 2010 SOMMAIRE Du pré-diagnostic au diagnostic partagé La méthodologie du diagnostic partagé Les résultats du diagnostic partagé Perspectives Le défi

Plus en détail

Canet en Roussillon. Plan Local d Urbanisme. Projet d aménagement et de développement durable

Canet en Roussillon. Plan Local d Urbanisme. Projet d aménagement et de développement durable Canet en Roussillon Plan Local d Urbanisme Pascal Fourcade Jean-Marie Garcia Plasticien de l Environnement D.E. Paysagiste Urbaniste CORINNE NIFAUT Architecte DPLG Projet d aménagement et de développement

Plus en détail

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1 Le Parc naturel régional du Gâtinais français Déplacement Bas Saint Laurent 1 46 Parcs naturels régionaux en France Déplacement Bas Saint Laurent 2 Les missions d'un Parc Protéger et mettre en valeur les

Plus en détail

Collectivités, que faites-vous avec les entreprises de votre territoire en faveur du Développement Durable?

Collectivités, que faites-vous avec les entreprises de votre territoire en faveur du Développement Durable? Deuxième enquête destinée aux professionnels du Développement Durable dans les Collectivités Collectivités, que faites-vous avec les entreprises de votre territoire en faveur du Développement Durable?

Plus en détail

Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014

Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014 Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014 DEROULE DE LA MATINEE : 9h30 : accueil et introduction par Bernard Delcros, Président du GAL Leader 1. Le programme

Plus en détail

GESTION DURABLE DE L ESPACE. Comité technique du 25 juin 2010 Réseau Rural Régional de Franche-Comté

GESTION DURABLE DE L ESPACE. Comité technique du 25 juin 2010 Réseau Rural Régional de Franche-Comté GESTION DURABLE DE L ESPACE Comité technique du 25 juin 2010 Réseau Rural Régional de Franche-Comté PLAN I. Présentation du projet II. Méthodologie III. Premiers résultats IV. Actions à venir PRÉSENTATION

Plus en détail

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement COMPTE RENDU DE L ATELIER DE CONCERTATION: TRANSPORT ET DEPLACEMENTS 15 JUIN 2010 Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement Agenda 21 de la ville de Poussan Zammit Sarah, chargée de mission Tél.

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

SYNTHESE DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL

SYNTHESE DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL COMMUNE DE SAINT-CERGUES SYNTHESE DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL Réunion publique de concertation du 4 avril 2013 E s p a c e s & M u t a t i o n s B. L E M A I R E AEspaces r c h & i tmutations e c t e B.LEMAIRE

Plus en détail

Développement durable et Agenda 21 local

Développement durable et Agenda 21 local Développement durable et Agenda 21 local La notion de développement durable est apparue en 1992 lors du Sommet de la Terre de Rio de Janeiro. «Le développement durable est un développement qui répond aux

Plus en détail

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

II - Définition et objectifs

II - Définition et objectifs CAHIER DES CHARGES TYPE D ELABORATION D UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES PUBLICS OU D UNE DEMARCHE «OBJECTIF ZERO PESTICIDE» A L ECHELLE D UNE COMMUNE ou GROUPEMENT DE COMMUNES NOVEMBRE 2014

Plus en détail

Débat sur la transition ENERGETIQUE. Appel à Manifestations d'intérêt pour l organisation de débats citoyens infrarégionaux en Nord - Pas de Calais

Débat sur la transition ENERGETIQUE. Appel à Manifestations d'intérêt pour l organisation de débats citoyens infrarégionaux en Nord - Pas de Calais Débat sur la transition ENERGETIQUE Appel à Manifestations d'intérêt pour l organisation de débats citoyens infrarégionaux en Nord - Pas de Calais Cette démarche s inscrit dans le cadre du débat national

Plus en détail

Résumé des actions de l Agenda 21

Résumé des actions de l Agenda 21 Résumé des actions de l Agenda 21 AXE 1: Vie locale et liens sociaux : leviers du vivre ensemble Renforcer les liens entres les habitants Action 1 : Créer un réseau social local Nous avons constaté une

Plus en détail

Questionnaire d auto-évaluation

Questionnaire d auto-évaluation CUA : Élaboration concertée d une méthode d évaluation du PDSU Questionnaire d auto-évaluation Pour nous permettre de traiter les questionnaires sous différents angles (par enjeux thématiques, par territoires

Plus en détail

La place de l environnement urbain dans les programmes de l école primaire.

La place de l environnement urbain dans les programmes de l école primaire. Éduquer à l environnement urbain : le bruit, l air, l architecture, l énergie et la mobilité La place de l environnement urbain dans les programmes de l école primaire. Dominique Gillet, Inspectrice de

Plus en détail

Charte des relations

Charte des relations Charte des relations entre Élus, membres des Conseils consultatifs de quartier et agents des services de la Ville de Brest et de Brest métropole océane Bellevue, Brest-Centre 1 Europe, Lambezellec Quatre

Plus en détail

COMMUNE DE BEAUZAC. Projet 6. Mai 2013. Réf : 37051

COMMUNE DE BEAUZAC. Projet 6. Mai 2013. Réf : 37051 COMMUNE DE BEAUZAC PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES Projet 6 Mai 2013 Réf : 37051 Le Plan Local d Urbanisme est l expression du projet urbain de la commune de Beauzac et constitue ainsi

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS ATELIER N 4 «ENVIRONNEMENT ET CADRE DE VIE» Animateur des ateliers thématiques

Plus en détail

Lannion-Trégor Communauté Projet de territoire 2015-2020 1 Concertation publique Rapport de présentation (le 13/04/2015)

Lannion-Trégor Communauté Projet de territoire 2015-2020 1 Concertation publique Rapport de présentation (le 13/04/2015) Lannion-Trégor Communauté Projet de territoire 2015-2020 1 1. Présentation de Lannion-Trégor Communauté : Après le regroupement de Lannion-Trégor Agglomération et la commune de Perros- Guirec, avec la

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011. VARENIO Céline mardi 11 septembre 2007

CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011. VARENIO Céline mardi 11 septembre 2007 La charte pour l environnement au niveau local : enjeux et rôles des actions de communication et de sensibilisation CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011 VARENIO

Plus en détail

Programmation de développement rural hexagonal 2007-2013 APPEL A PROJETS «ANIMATION DU RESEAU RURAL ET PERIURBAIN POUR LA REGION ÎLE-DE-FRANCE»

Programmation de développement rural hexagonal 2007-2013 APPEL A PROJETS «ANIMATION DU RESEAU RURAL ET PERIURBAIN POUR LA REGION ÎLE-DE-FRANCE» Programmation de développement rural hexagonal 2007-2013 APPEL A PROJETS «ANIMATION DU RESEAU RURAL ET PERIURBAIN POUR LA REGION ÎLE-DE-FRANCE» 1. Contexte L article 68 du Règlement (CE) n 1678/2005 du

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Éducation civique et Éducation pour un Développement Durable à l école primaire

Éducation civique et Éducation pour un Développement Durable à l école primaire Éducation civique et Éducation pour un Développement Durable à l école primaire Istanbul mars 2008 Evelyne Touchard Conseillère pédagogique Inspection académique de l Isère Objectifs de la formation Connaître

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Développement durable

Développement durable Développement durable MORGES SE MOBILISE! «Je privilégie l achat de produits locaux et biologiques.» Nelly Niwa, architecte urbaniste, Ville de Morges Depuis quelques années, la Municipalité déploie une

Plus en détail

Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA

Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA 20 juin 2011 Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA Annabelle Jaeger, Conseillère régionale déléguée à la Biodiversité 24 novembre 2011 Eléments de contexte Le constat : au rythme actuel,

Plus en détail

EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE Projets et actions

EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE Projets et actions EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE Les textes de l ONU (RIO 1992) et du MEN depuis 2004 Développement durable Pilier Environnement (Ecologie) Pilier participation populaire / culturel/ social Pilier économique

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde Fiche prolongement 6 Du lien entre environnement et développement au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde 20% de la population mondiale consomme 87 % des ressources

Plus en détail

BILAN. Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1

BILAN. Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1 BILAN Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1 Présentation de la démarche Faire de la prospective paysagère avec les habitants Dans le cadre du plan Paysage et Biodiversité de la plaine

Plus en détail

PROJET CULTUREL Environnement et culture scientifique DEVELOPPEMENT DURABLE,COMMERCE EQUITABLE ET CITOYENNETE

PROJET CULTUREL Environnement et culture scientifique DEVELOPPEMENT DURABLE,COMMERCE EQUITABLE ET CITOYENNETE PROJET CULTUREL Environnement et culture scientifique DEVELOPPEMENT DURABLE,COMMERCE EQUITABLE ET CITOYENNETE ANALYSE DE SITUATION : Ce projet se situe dans le prolongement des actions menées l an dernier

Plus en détail

Syndicat Mixte pour le Sundgau

Syndicat Mixte pour le Sundgau IGT.ITG 22 rue Saint-Louis 67000 STRASBOURG Tél : 09 52 38 37 65 Fax : 09 57 38 37 65 Courriel : igt.itg@igt-itg.eu www.igt-itg.eu Cabinet ARGOS 8 rue Raymond Bank BP 1523 38025 GRENOBLE cedex 1 Tel :

Plus en détail

(Texte non paru au Journal officiel)

(Texte non paru au Journal officiel) Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Direction générale de la prévention des risques RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Plus en détail

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Projet de note méthodologique ANRU Janvier 2008 ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Note méthodologique 1. PRESENTATION GENERALE 1. Enjeux et objectifs des points d étape Les points d étape, réalisés deux

Plus en détail

http://gpr.insa-lyon.fr

http://gpr.insa-lyon.fr 31/ 01/ 2003 DEPARTEMENT GENIE PRODUCTIQUE http://gpr.insa-lyon.fr DEVELOPPEMENT DURABLE : COUVERTURE COGNITIVE DU PRODUIT PEDAGOGIQUE Association pour les Pratiques du Développement Durable (APDD) http://www.agora21.org/apdd

Plus en détail

Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants. Budget communal : 1 975 000

Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants. Budget communal : 1 975 000 AGENDA 21 Le SÉQUESTRE Présentation de la commune Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants Budget communal : 1 975 000 LE SEQUESTRE (Budget Agenda 21 : 35 000

Plus en détail

Programme Stratégique Transversal

Programme Stratégique Transversal Programme Stratégique Transversal 2013-2018 Avant-propos Gérer, c est prévoir! Prévoir, c est se fixer des objectifs à atteindre bien évidemment avec les moyens mis à notre disposition! En effet, la crise

Plus en détail

Les politiques de développement durable dans les collectivités : Agenda 21

Les politiques de développement durable dans les collectivités : Agenda 21 Les politiques de développement durable dans les collectivités : Agenda 21 Master 1 Science du Management «Gestion des Ressources Humaines» Exposé Management des organisations publiques 23 juin 2014 Groupe

Plus en détail

La commune de Flagy. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION. département de Seine-et-Marne. seine-et-marne.

La commune de Flagy. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION. département de Seine-et-Marne. seine-et-marne. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION La commune de Flagy Mai 2014 département de Seine-et-Marne Hôtel du Département CS 50377 77 010 Melun cedex tél. : 01 64 14 77 77 seine-et-marne.fr

Plus en détail

Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre 2012 -

Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre 2012 - Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre 2012 - ATELIER 3 : Préserver la Biodiversité et les ressources naturelles L atelier se déroule à la Ludothèque Bernard Tronchet Biodiversité,

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

LabelEcoQuartier. Présentation du Label EcoQuartier. 28 février 2013. Ministère de l'égalité des Territoires et du Logement

LabelEcoQuartier. Présentation du Label EcoQuartier. 28 février 2013. Ministère de l'égalité des Territoires et du Logement LabelEcoQuartier 28 février 2013 Présentation du Label EcoQuartier Ministère de l'égalité des Territoires et du Logement Direction de l habitat, de l urbanisme et des paysages La démarche EcoQuartier entre

Plus en détail

VALORISER L EAU ET LES ZONES HUMIDES. Fiche 2.10 ET ASSURER LEUR QUALITÉ 1 LE CONTEXTE 1.1 ENTITÉ(S) CONCERNÉE(S) 1.2 LOCALISATION

VALORISER L EAU ET LES ZONES HUMIDES. Fiche 2.10 ET ASSURER LEUR QUALITÉ 1 LE CONTEXTE 1.1 ENTITÉ(S) CONCERNÉE(S) 1.2 LOCALISATION Fiche 2.10 VALORISER L EAU ET LES ZONES HUMIDES ET ASSURER LEUR QUALITÉ Priorité 2 Version 1-Version provisoire 20/10/14 1 LE CONTEXTE 1.1 ENTITÉ(S) CONCERNÉE(S) L ensemble du territoire communal Liens

Plus en détail

Le certificat d économie d énergie

Le certificat d économie d énergie Le certificat d économie d énergie L un des outils proposés par la loi de programme fixant les orientations de la politique énergétique pour arriver à une maîtrise de la demande, est le certificat d économie

Plus en détail

THEME 4 : Eco-citoyenneté

THEME 4 : Eco-citoyenneté Saint-Chamond 2020, un projet de développement durable pour Saint-Chamond, construit avec tous les citoyens ATELIERS CITOYENS : Partageons nos points de vue sur Saint-Chamond! THEME 4 : Eco-citoyenneté

Plus en détail

UNE POLITIQUE PAYSAGERE POUR NIMES METROPOLE. Vincent Allier Vice président délégué aux paysages, à l Agenda 21 et au développement durable.

UNE POLITIQUE PAYSAGERE POUR NIMES METROPOLE. Vincent Allier Vice président délégué aux paysages, à l Agenda 21 et au développement durable. UNE POLITIQUE PAYSAGERE POUR NIMES METROPOLE Vincent Allier Vice président délégué aux paysages, à l Agenda 21 et au développement durable. C est là! Créée en 2002 27 communes 245 000habitants 2ème collectivité

Plus en détail

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014 LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE Réunion du 28 mars 2014 SOMMAIRE PARTIE 1 : Le Cadre de travail Pourquoi réaliser un Projet d Etablissement? Qu est-ce qu un Projet d Etablissement? Un

Plus en détail

en actions au Pays des Herbiers

en actions au Pays des Herbiers Le Développement durable en actions au Pays des Herbiers Le territoire du Pays des Herbiers 8 communes 27 500 habitants dont 16 000 aux Herbiers 25 000 ha de superficie 2 Le Développement Durable au Pays

Plus en détail

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme?

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme? Cap France et le label Chouette Nature Le label, une solution au développement durable du tourisme? Historique de Cap France En 1949, naît la Fédération des Maisons Familiales regroupant des structures

Plus en détail

Projet associatif. du CPIE Brenne - Pays d Azay 2013-2016

Projet associatif. du CPIE Brenne - Pays d Azay 2013-2016 1 Projet associatif du CPIE Brenne - Pays d Azay 2013-2016 Sommaire 1. CONTEXTE 3 2 Pourquoi un projet associatif? Les orientations et les valeurs partagées par les CPIE 4 4 2. NOTRE POSITIONNEMENT 5 Nos

Plus en détail

ENQUETE HABITANTS DU Pays Viennois

ENQUETE HABITANTS DU Pays Viennois ENQUETE HABITANTS DU Pays Viennois Résultats du baromètre -1- Retour sur l administration du questionnaire L administration du questionnaire en résumé Administration du questionnaire entre le 23 janvier

Plus en détail

Tourisme durable et Cévéo, une vraie démarche terrain. d en juger! Mai 2008

Tourisme durable et Cévéo, une vraie démarche terrain. d en juger! Mai 2008 Tourisme durable et Cévéo, une vraie démarche terrain. À vous d en juger! Dossier de presse Mai 2008 Service relations presse Agence Canopée : Valérie Barbas - 0 820 821 144 - rp@canopee-net.com Mars 2008

Plus en détail

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention Appel à Projets Développement Durable Dossier de demande de subvention IMPORTANT Ce dossier fait acte de document officiel et son usage est obligatoire. Nous vous invitons également à fournir tout document

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

CHARTE MAGHREBINE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

CHARTE MAGHREBINE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE CHARTE MAGHREBINE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Véme Session du Conseil de la Présidence de l UMA Nouakchott, 11 novembre 1992 1 INTRODUCTION A notre époque, les questions

Plus en détail