Utilisation de l Inventaire visuel d intérêts professionnels en classe

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Utilisation de l Inventaire visuel d intérêts professionnels en classe"

Transcription

1 Utilisation de l Inventaire visuel d intérêts professionnels en classe 9e Colloque sur l approche orientante Hilton Québec mars 2010 France Cayer, enseignante, Centre François-Michelle Marcelle Gingras, professeure, Université de Sherbrooke Bruno Thériault, chargé de projets, CTREQ -1-

2 Déroulement de l atelier L IVIP Objectifs Clientèles Contenus Améliorations SAÉ en lien avec l IVIP Élaboration Expérimentation Résultats Autres pistes de développement Avec la SAÉ Avec l IVIP Questions ou commentaires -2-

3 Objectifs Mesurer des intérêts professionnels Servir d outil d exploration de soi et du monde du travail Clientèles Jeunes et adultes faiblement scolarisés -3-

4 Contenus 80 fonctions de travail in situ illustrées par des photographies en couleurs, regroupées en 7 secteurs du monde du travail Agriculture, élevage, exploitation forestière Alimentation (préparation et service) Construction, bois et meubles Administration et commerce (emplois de bureau, vente) Services personnels et publics Mécanique (installation, réparation, entretien) Transformation Fabrication -4-

5 Contenus -5-

6 Améliorations -6-

7 Améliorations -7-

8 Améliorations -8-

9 Améliorations -9-

10 SAÉ: élaboration Centre François-Michelle Trois écoles : primaire, secondaire 1er et 2e cycle (FPT) Situées à Ahunstic et Outremont Une cinquantaine d employés Clientèle : jeunes ayant une incapacité intellectuelle (légère) et un ou plusieurs troubles associés Institution privée subventionnée à 100% par le MELS

11 SAÉ : élaboration Description : Pour faciliter leur insertion professionnelle (stage ou emploi), les élèves sont amenés à prendre conscience de leurs intérêts professionnels (selon les 7 secteurs du monde du travail de l IVIP), en considérant aussi leurs qualités, attitudes et compétences ainsi que les exigences du monde du travail. Pour ce faire, ils doivent se mettre dans la peau d un employé, puis d un employeur. Durée : Environ 12 périodes de 75 minutes chacune

12 SAÉ : élaboration Liens avec le Programme de formation de l école québécoise Domaine général de formation Orientation et entrepreneuriat Axes de développement Connaissance de soi, de son potentiel et de ses modes d actualisation Connaissance du monde du travail, des rôles sociaux, des métiers et des professions Domaine d apprentissage/discipline Développement professionnel/préparation au marché du travail (PMT) Compétences disciplinaires Cerner son profil personnel et professionnel Se donner une représentation du monde du travail Ordre Intellectuel Méthodologique Personnel et social Compétences transversales Mettre en œuvre sa pensée créatrice Se donner des méthodes de travail efficaces Exploiter les technologies de l information et de la communication Actualiser son potentiel Coopérer

13 SAÉ: élaboration Mise en contexte LES EMPLOYÉS LES EMPLOYEURS Tu seras bientôt en stage ou en emploi. Tu es le patron d une petite entreprise de ton choix. Comme ton entreprise est en pleine croissance, tu as besoin de personnel! Malheureusement, tu n as aucune idée de ce qui t intéresse, et tu te demandes dans quel domaine tu serais compétent. Tu dois d abord apprendre à te connaître, puis choisir un emploi qui te sera proposé par l un de tes coéquipiers de classe. Tu devras donc bien analyser la situation pour faire un choix judicieux lors du recrutement du personnel

14 SAÉ : élaboration Description des tâches Activité préparatoire Tâches Description Passation Les élèves doivent passer l IVIP avant et après la réalisation de la SAÉ, afin de l IVIP de vérifier les changements possibles au niveau de leurs intérêts professionnels. Guide de l employé Tâches Description 1 QUI SUIS-JE? 2 MES QUALITÉS OU ATTITUDES : MA PERCEPTION VERSUS CELLE DES AUTRES 3 DES EMPLOIS POUR TOUS 4 MON BILAN PERSONNEL 5 PROCHAINE ÉTAPE : L ENTREVUE

15 SAÉ : élaboration Description des tâches Guide de l employeur Tâches Description UNE ENTREPRISE À MOI? POURQUOI PAS? À VOS FORCES, PRÊTS, TRAVAILLEZ! DES EMPLOIS POUR TOUS DES EMPLOIS POUR TOUS LES GOÛTS! PRÉPARONS NOS ENTREVUES ET LE GAGNANT EST Bilan final Tâches 1 Description QUESTIONNAIRE ET REPRISE DE L IVIP

16 SAÉ : élaboration Description des tâches Annexe 1 LISTE DES QUALITÉS OU ATTITUDES REQUISES EN MILIEU DE TRAVAIL Annexe 2 LISTE DES COMPÉTENCES Annexe 3 LISTE DES INTÉRÊTS SELON LE CODE RIASEC Annexe 4 DÉMARCHES POUR L UTILISATION DE L IVIP

17 SAÉ : élaboration Guide de l enseignant Description et suggestion d animation du guide de l élève Activités complémentaires : Jeux de pairage Évaluation des compétences

18 SAÉ : expérimentation Échantillon de 8 groupes d élèves: 6 groupes du Centre François-Michelle 1 groupe en déficience intellectuelle légère de l École secondaire Thérèse-Martin, à Joliette 6 élèves fréquentant une classe en trouble de comportement de l École secondaire de la Rive, à Lavaltrie

19 SAÉ : résultats Auto-évaluation remise aux élèves La connaissance de soi (2 énoncés) - Exemple d énoncés : Avez-vous l impression de mieux connaître ce qui vous intéresse au niveau professionnel? Pas du tout Un peu Moyennement Beaucoup La connaissance du monde du travail (1 énoncé) La connaissance des milieux de stage (2 énoncés) Les entrevues d embauche (1 énoncé) Leur motivation en général (6 énoncés)

20 SAÉ : résultats Questionnaire remis aux enseignants afin de recueillir leurs commentaires Deux passations de l IVIP : Avant et après l expérimentation de la SAÉ

21 SAÉ : résultats LA CONNAISSANCE DE SOI Pas du tout 2% Un peu 20% Beaucoup 59% Moyennement 19%

22 SAÉ : résultats LA CONNAISSANCE DU MONDE DU TRAVAIL Pas du tout 2% Un peu 11% Moyennement 22% Beaucoup 65%

23 SAÉ : résultats LA CONNAISSANCE DES MILIEUX DE STAGE Pas du tout 9% Un peu 11% Beaucoup 58% Moyennement 22%

24 SAÉ : résultats LES ENTREVUES D EMBAUCHE Pas du tout 11% Un peu 11% Beaucoup 48% Moyennement 30%

25 SAÉ : résultats ENSEMBLE DES APPRENTISSAGES 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% La connaissance de La connaissance du La connaissance soi monde du travail des milieux de stage Pas du tout Un peu Moyennement Les entrevues d'embauche Beaucoup

26 SAÉ : résultats MOTIVATION GÉNÉRALE TITRE NIVEAU 2 Pas du tout 5% Un peu 8% Moyennem ent 16% Beaucoup 71%

27 SAÉ : résultats LES PASSATIONS DE L IVIP Première passation de l'ivip 100% 80% 60% 40% 20% 0% Agri Alim Cons OUI NON Admi Serv JE NE SAIS PAS Méca Trans

28 SAÉ : résultats LES PASSATIONS DE L IVIP Deuxième passation de l'ivip 100% 80% 60% 40% 20% 0% Agri Alim Cons OUI NON Admi Serv JE NE SAIS PAS Méca Trans

29 SAÉ : résultats LES PASSATIONS DE L IVIP Deuxième passation de l'ivip Aucun Plus grande Davantage de changement démarcation réponses pour un négatives secteur

30 SAÉ : résultats Causes des changements entre les deux passations de l IVIP (selon les élèves) Expériences vécues en stage Expériences vécues par des amis Meilleure connaissance de certains emplois Ne savent pas

31 Autres pistes de développement Avec la SAÉ Camp de jour Collaboration (c.o., cisep et employeurs) Avec l IVIP Classer les photos en ordre d importance Expliquer les raisons de leurs choix Discuter d exemples vécus à partir des photos Inviter des travailleurs de chacun des 7 secteurs du monde du travail

32 Conclusion Réaction très positive autant de la part des élèves que des enseignants Suite logique à cette expérimentation : Modification apportée à la SAÉ selon les commentaires exprimés par les enseignants Version plus imagée pour favoriser la différenciation pédagogique Activités complémentaires et affiches descriptives Deuxième expérimentation

33 Questions ou commentaires

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION ET DE LA FORMATON DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE -------------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

I ) Quel genre de formateur ou d accompagnant êtes-vous?

I ) Quel genre de formateur ou d accompagnant êtes-vous? MODULES DE PERFECTIONNEMENT DE FORMATEURS Chaque thématique est indépendante l une de l autre Ce programme a pour objectifs : d élargir son champ de conscience dans le domaine de la formation des adultes

Plus en détail

L IVIP : un nouvel inventaire d intérêts professionnels

L IVIP : un nouvel inventaire d intérêts professionnels L IVIP : un nouvel inventaire d intérêts professionnels Marcelle Gingras, Pierrette Dupont, Bernard Tétreau Centre de recherche sur l éducation et le travail, Université de Sherbrooke Québec, Canada NATCON

Plus en détail

la possibilité aux élèves de finaliser le choix de leur parcours de formation, sans pour autant effectuer un choix définitif de champ professionnel.

la possibilité aux élèves de finaliser le choix de leur parcours de formation, sans pour autant effectuer un choix définitif de champ professionnel. La classe de 3 ème préparatoire aux formations professionnelles Document d accompagnement pédagogique I- Le cadre réglementaire Il est défini par la circulaire n 2011-128 du 26 aout 2011, publiée au BO

Plus en détail

Formation continue des enseignants en France et en Ukraine : essai de comparaison

Formation continue des enseignants en France et en Ukraine : essai de comparaison Formation continue des enseignants en France et en Ukraine : essai de comparaison Marina Vasylenko La formation continue des enseignants (formation en cours d emploi) dépend de nombreux facteurs comme

Plus en détail

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Cette nouvelle édition de CAP MATHS CP reste fidèle aux choix de la première édition. Ses fondements reposent toujours : Sur les recommandations des

Plus en détail

Séminaire National sur le Thème : «Développement des Compétences : un défi pour l entreprise algérienne à l heure de la globalisation des échanges»

Séminaire National sur le Thème : «Développement des Compétences : un défi pour l entreprise algérienne à l heure de la globalisation des échanges» Séminaire National sur le Thème : «Développement des Compétences : un défi pour l entreprise algérienne à l heure de la globalisation des échanges» Gestion des compétences La démarche de Sonelgaz MOHAND

Plus en détail

LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS

LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Question Éléments de réponse 1) En quoi consiste

Plus en détail

Sous-épreuve E 11 Étude d un produit de communication visuelle coef. type

Sous-épreuve E 11 Étude d un produit de communication visuelle coef. type E1 ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Sous-épreuve E 11 Étude d un produit de communication visuelle partir d un dossier ressource et de ses connaissances professionnelles, le candidat analyse À un document

Plus en détail

Reconnaissance du temps de travail 173 heures Rappel de quelques éléments essentiels

Reconnaissance du temps de travail 173 heures Rappel de quelques éléments essentiels Reconnaissance du temps de travail 173 heures Rappel de quelques éléments essentiels 1. Des 173 heures, 20 % sont consacrées à des activités de concertation inhérentes à la vie pédagogique des programmes

Plus en détail

STMG Sciences et Technologies du Management et de la Gestion

STMG Sciences et Technologies du Management et de la Gestion Tout savoir sur la série STMG Sciences et Technologies du Management et de la Gestion L ESSENTIEL SUR LA SÉRIE STMG La série Sciences et Technologies du Management et de la Gestion (STMG) est centrée sur

Plus en détail

Démarche d Audit interne du système Qualité

Démarche d Audit interne du système Qualité Démarche d Audit interne du système Qualité Centre de radiothérapie ONCODOC Béziers Atika Lalaoui Responsable Qualité Gestion des Risques Christophe Vasseur Responsable Manipulateurs ONCODOC CENTRE DE

Plus en détail

Convention de partenariat entre. L ARMEE DE TERRE Commandement militaire de l Ile-de-France L ACADEMIE DE VERSAILLES

Convention de partenariat entre. L ARMEE DE TERRE Commandement militaire de l Ile-de-France L ACADEMIE DE VERSAILLES Convention de partenariat entre L ARMEE DE TERRE Commandement militaire de l Ile-de-France et L ACADEMIE DE VERSAILLES entre les soussignés : ACADEMIE DE VERSAILLES Rectorat Boulevard de Lesseps 78017

Plus en détail

Cours. Outils de recherche d emploi ISP-3029-2 Second cycle du secondaire

Cours. Outils de recherche d emploi ISP-3029-2 Second cycle du secondaire Cours Outils de recherche d emploi ISP-3029-2 Second cycle du secondaire Situation du cours Outils de recherche d emploi Programme d études Intégration socioprofessionnelle Dimension Choix professionnel

Plus en détail

I- SE CONNAÎTRE: POURQUOI? II- SE CONNAÎTRE: COMMENT?

I- SE CONNAÎTRE: POURQUOI? II- SE CONNAÎTRE: COMMENT? CHAPITRE 1 - SE CONNAITRE INTRO : 1- Place du chapitre dans l organisation du cours INTRO: SAVOIR PRENDRE DES NOTRE EN BTS COURS TD Méthode de la prise de notes à partir d'une vidéo PREMIERE PARTIE: LES

Plus en détail

Comment savoir si ma commune fait partie du territoire VPah? Consultez le site internet du Pays Loire Val d Aubois à la page partenaires

Comment savoir si ma commune fait partie du territoire VPah? Consultez le site internet du Pays Loire Val d Aubois à la page partenaires QUESTIONS REPONSES J habite dans une Ville ou un Pays d art et d histoire : Comment savoir si ma commune fait partie du territoire VPah? Consultez le site internet du Pays Loire Val d Aubois à la page

Plus en détail

Licence professionnelle Ressources humaines, gestion du personnel, de l emploi et de la paie

Licence professionnelle Ressources humaines, gestion du personnel, de l emploi et de la paie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Ressources humaines, gestion du personnel, de l emploi et de la paie Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

3 e Symposium sur le transfert des connaissances en éducation (CTREQ) 19 avril 2016. Yamina Bouchamma, Marc Giguère Micheline Dion et Jasmin Bélanger

3 e Symposium sur le transfert des connaissances en éducation (CTREQ) 19 avril 2016. Yamina Bouchamma, Marc Giguère Micheline Dion et Jasmin Bélanger Améliorer les compétences des gestionnaires d'établissement d'enseignement en supervision du personnel enseignant par communauté d'apprentissage et de pratique professionnelle CAPP Chantier 7 2014-2016

Plus en détail

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE 1. Contexte - travail scolaire et projet éducatif Le travail scolaire occupe une place de choix dans le projet éducatif de Beaubois,

Plus en détail

IR LA TÊTE À L EMP O LO AV I 32E CONGRÈS-JEUNES THÉMATIQUE NATIONALE

IR LA TÊTE À L EMP O LO AV I 32E CONGRÈS-JEUNES THÉMATIQUE NATIONALE AVOIR LA TÊTE À L EMPLOI 32 E CONGRÈS-JEUNES THÉMATIQUE NATIONALE RÉSOLUTIONS - THÉMATIQUE NATIONALE 2014 La tête à l emploi pour un système d éducation plus performant Gouvernement du Québec s emploie

Plus en détail

Politique sur la santé et la sécurité au travail

Politique sur la santé et la sécurité au travail Politique sur la santé et la sécurité au travail Politique adoptée au conseil administration le 6 avril 2016 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉAMBULE... 1 2. SIGLES ET DÉFINITIONS... 1 3. OBJECTIFS... 2 4. CHAMP

Plus en détail

Services d'intégration socioprofessionnelle

Services d'intégration socioprofessionnelle Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1029-1 Stage d'acquisition de compétences socioprofessionnelles Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle

Plus en détail

La contribution des matières obligatoires du Programme de formation de l école québécoise à la lutte contre l homophobie et l intimidation

La contribution des matières obligatoires du Programme de formation de l école québécoise à la lutte contre l homophobie et l intimidation La contribution des matières obligatoires du Programme de formation de l école québécoise à la lutte contre l homophobie et l intimidation Exemples des programmes Éducation physique et à la santé et Éthique

Plus en détail

Les élèves en FMS: des jeunes allumés!

Les élèves en FMS: des jeunes allumés! Les élèves en FMS: des jeunes allumés! 11 e Colloque sur l approche orientante Mars 2012, Hilton Québec Marcelle Gingras, c.o., Ph.D., professeure, Université de Sherbrooke André Gentes, enseignant en

Plus en détail

Coordonnées du stagiaire : Nom Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Nom Lycée. Tél.

Coordonnées du stagiaire : Nom Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Nom Lycée. Tél. Coordonnées du stagiaire : Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Lycée Dates de stage Coordonnées du tuteur entreprise : Entreprise CHARTE REGIONALE D ACCUEIL Une procédure d organisation

Plus en détail

Un diplôme d études secondaires équivalent pour les jeunes et les adultes

Un diplôme d études secondaires équivalent pour les jeunes et les adultes Un diplôme d études secondaires équivalent pour les jeunes et les adultes Mémoire présenté au Conseil supérieur de l éducation en vue de la production d un avis sur la sanction des études secondaires en

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OUTILS

METHODOLOGIE ET OUTILS METHODOLOGIE ET OUTILS OUTIL POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER CHANTIE ECOLE Contexte Les formations courtes (2 à 5 jours) sont adaptées à un public en emploi. Elles conviennent aux indépendants

Plus en détail

Vincent Gaston Nicole Pierre. L oral. L oral. haut la main! Les guides complices de l é t u d i a n t

Vincent Gaston Nicole Pierre. L oral. L oral. haut la main! Les guides complices de l é t u d i a n t Vincent Gaston Nicole Pierre L oral L oral haut la main! Les guides complices de l é t u d i a n t Groupe Eyrolles 61, bd Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05 www.editions-eyrolles.com Le code de la propriété

Plus en détail

RÈGLES DE GESTION INTERNE

RÈGLES DE GESTION INTERNE RÈGLES DE GESTION INTERNE TITRE: NATURE DU DOCUMENT: Règlement Procédure Page 1 de 7 x Politique Directive x C.A. C.E. C.G. Direction générale Résolution 06-318-5.05 Direction x Nouveau document Amende

Plus en détail

Préparation au Bachelor- Toulouse

Préparation au Bachelor- Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation au Bachelor- Toulouse SOMMAIRE : I. Concours BACHELOR, pourquoi une

Plus en détail

Stratégie pour déterminer des indicateurs de résultats en évaluation de programme

Stratégie pour déterminer des indicateurs de résultats en évaluation de programme Stratégie pour déterminer des indicateurs de résultats en évaluation de programme Expérimentation à partir du programme Fluppy Jenny Tremblay Doctorante en Administration et évaluation en éducation, Université

Plus en détail

Examen professionnel de courtière / courtier en immeubles Guide pour l établissement du travail de projet

Examen professionnel de courtière / courtier en immeubles Guide pour l établissement du travail de projet Examen professionnel de courtière / courtier en immeubles Guide pour l établissement du travail de projet Basé sur les directives concernant l examen professionnel de courtière / courtier en immeubles

Plus en détail

Lycée SUGER. Conseils pour faire votre rapport de stage

Lycée SUGER. Conseils pour faire votre rapport de stage Lycée SUGER Conseils pour faire votre rapport de stage Un rapport de stage est un document écrit qui rend compte de votre expérience personnelle et de vos découvertes au cours de la semaine de stage. 1)

Plus en détail

DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE

DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE Zine-Eddine SEFFADJ Maître de conférence Chargé des

Plus en détail

Préparer l entretien personnalisé d orientation en classe de 1 re

Préparer l entretien personnalisé d orientation en classe de 1 re Préparer l entretien personnalisé d orientation en classe de 1 re FICHE D ANIMATION Objectifs - Proposer aux élèves de 1 re de réaliser un travail préparatoire à l entretien d orientation personnalisé

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS 2015

CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Favoriser la professionnalisation des intervenants à domicile auprès de personnes en HANDEO 38 EN QUELQUES MOTS Les missions principales du Pôle Ressources Local : o Centre

Plus en détail

Comment construire le projet de service? Quelques éléments de référence

Comment construire le projet de service? Quelques éléments de référence Comment construire le projet de service? Quelques éléments de référence C. Vandoorne, G. Absil, SCPS APES-ULg Demi-journée à destination des professionnels de PSE Bruxelles 15 mai 2013 Plan de l exposé

Plus en détail

VIVRE UNE EXPÉRIENCE COOPÉRATIVE

VIVRE UNE EXPÉRIENCE COOPÉRATIVE Activités éducatives pour les élèves de 6 à 11 ans VIVRE UNE EXPÉRIENCE COOPÉRATIVE NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 6 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Les élèves se familiarisent avec les valeurs

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 185 RUE STE-CATHERINE OUEST MONTREAL (QUEBEC) H2X 3X5

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 185 RUE STE-CATHERINE OUEST MONTREAL (QUEBEC) H2X 3X5 PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 185 RUE STE-CATHERINE OUEST MONTREAL (QUEBEC) H2X 3X5 1 Table des matières 1. Introduction...3 2. Le mandat du Musée...3 3. Le bilan 2014-2015...4

Plus en détail

ACCOMPAGNER LE CHANGEMENT ET DEVELOPPER LES COMPETENCES DES COLLABORATEURS 14 H A-6A CONTEXTUALISATION

ACCOMPAGNER LE CHANGEMENT ET DEVELOPPER LES COMPETENCES DES COLLABORATEURS 14 H A-6A CONTEXTUALISATION PUBLIC Responsable(s) d agence(s) / secteur ou unité technique ACCOMPAGNER LE CONTEXTUALISATION OBJECTIFS GENERAUX Identifier les évolutions du secteur des voyages et de son entreprise et leurs impacts

Plus en détail

Les 4 stages dans la formation des enseignant-e-s DAES 1

Les 4 stages dans la formation des enseignant-e-s DAES 1 Diplôme d aptitude à l enseignement secondaire I DAES I volée 2014-2016 MASTER OF ARTS EN ENSEIGNEMENT POUR LE DEGRE SECONDAIRE I Rapport d évaluation des stages de 1ère année Les 4 stages dans la formation

Plus en détail

LES APPROCHES QUALITATIVES

LES APPROCHES QUALITATIVES LES APPROCHES QUALITATIVES L objectif est d interviewer et d analyser les personnes prises séparément ou en groupe afin de dégager des hypothèses explicatives. Ces dernières seront ensuite vérifiées a

Plus en détail

Pratiques numériques en éducation : L exemple des usages de Twitter en milieu scolaire

Pratiques numériques en éducation : L exemple des usages de Twitter en milieu scolaire Pratiques numériques en éducation : L exemple des usages de Twitter en milieu scolaire Cécile Delesalle (Vérès Consultants) et Gérard Marquié (Institut national de la jeunesse et de l éducation populaire).

Plus en détail

Section 4 Intégration socioprofessionnelle

Section 4 Intégration socioprofessionnelle Section 4 Intégration socioprofessionnelle L ISP de A à Z L ISP, de multiples avantages Les quatre dimensions de l employabilité Synthèse des cours du programme d études Les compétences polyvalentes et

Plus en détail

HANDICAP DIVERSITÉ. www.scenergie.fr

HANDICAP DIVERSITÉ. www.scenergie.fr HANDICAP DIVERSITÉ www.scenergie.fr 45 avenue du Grésillé 49000 ANGERS tél. : 02.41.47.51.88 APE 9001Z Siret 510 086 077 00011 Formation 52 49 02522 49 Licence 2-1039514 SCENERGIE CONÇOIT ET MET EN ŒUVRE

Plus en détail

Langues et littératures européennes comparées

Langues et littératures européennes comparées Faculté des lettres Programme de spécialisation à 30 crédits ECTS en Langues et littératures européennes comparées dans le cadre de la Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation à 120 crédits

Plus en détail

S. EL MENDILI. Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com

S. EL MENDILI. Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com ADAPTATION DE LA FORMATION EN COMMUNICATION AUX NOUVEAUX METIERS S. EL MENDILI Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com INTRODUCTION Un des

Plus en détail

LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL

LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL Fiche n 4 LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL La réforme du lycée est entrée en vigueur à la rentrée 2010 avec la nouvelle classe de Seconde. Des ressources pour faire la

Plus en détail

Projet de fin de. formation. Conception UML d un système d actualités sportives 3/30/2013. Reda Mourad OFPPT

Projet de fin de. formation. Conception UML d un système d actualités sportives 3/30/2013. Reda Mourad OFPPT Projet de fin de 3/30/2013 formation Conception UML d un système d actualités sportives Reda Mourad OFPPT Conception UML d un système d actualités sportives Table des matières Introduction... 2 Présentation

Plus en détail

La formation professionnelle et des instructeurs de haut niveau

La formation professionnelle et des instructeurs de haut niveau Investing in People Etude nationale La formation professionnelle et des instructeurs de haut niveau Maroc This project is funded by The European Union A project implemented by sequa ggmbh Table de Matière

Plus en détail

Programme ludique et pédagogique de sensibilisation au tri et au recyclage pour les 6-11 ans, à destination des écoles et centres de loisirs.

Programme ludique et pédagogique de sensibilisation au tri et au recyclage pour les 6-11 ans, à destination des écoles et centres de loisirs. Programme ludique et pédagogique de sensibilisation au tri et au recyclage pour les 6-11 ans, à destination des écoles et centres de loisirs. Adressé gratuitement aux municipalités LE PROGRAMME TRI MASTER

Plus en détail

Règles de passage 2016-2017

Règles de passage 2016-2017 Règles de passage 2016-2017 Table des matières RÈGLES DE CLASSEMENT... 2 1. BULLETINS... 2 2. RÈGLES DE PASSAGE... 2 Article 1: Critères de passage de la 1 ère à la 2 e secondaire... 2 Article 2 :Critère

Plus en détail

FORMATIONS À LA CARTE PROGRAMMES BASÉS SUR LES APPORTS SCIENTIFIQUES DE LA RECHERCHE EN PSYCHOLOGIE POSITIVE

FORMATIONS À LA CARTE PROGRAMMES BASÉS SUR LES APPORTS SCIENTIFIQUES DE LA RECHERCHE EN PSYCHOLOGIE POSITIVE PROGRAMMES BASÉS SUR LES APPORTS SCIENTIFIQUES DE LA RECHERCHE EN PSYCHOLOGIE POSITIVE OUTILS & JEUX PÉDAGOGIQUES FORMATIONS À LA CARTE CLIMAT DE CLASSE CONFIANCE EN SOI RÉSILIENCE GESTION DU STRESS MOTIVATION

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC Rencontre thématique Contribution de la Fédération des cégeps Le 30 novembre 2012 LES CÉGEPS PARTICIPENT À LA CONSTRUCTION DE LA SOCIÉTÉ DU SAVOIR Au Québec,

Plus en détail

Fédérer vos équipes pour positiver le changement

Fédérer vos équipes pour positiver le changement Fédérer vos équipes pour positiver le changement Cohésion et performance opérationnelle Le paramètre essentiel pour qu un changement devienne avant tout une opportunité pour l entreprise est la création

Plus en détail

Présentation de CERISE PRO STI

Présentation de CERISE PRO STI Baccalauréat professionnel Métiers de l Electricité et de ses Environnements Connectés Modifié le 13/10/2015 Présentation de CERISE PRO STI 1 Présentation générale»une application de la collection CERISE

Plus en détail

Feuille1. Vous découvrirez la puissance de la PNL en termes de développement personnel et de communication interpersonnelle.

Feuille1. Vous découvrirez la puissance de la PNL en termes de développement personnel et de communication interpersonnelle. BASE PNL 3 jours, soit 21 heures, en salle. Vous découvrirez la puissance de la PNL en termes de développement personnel et de communication interpersonnelle. "C est dans la qualité de nos échanges que

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Année universitaire 2014/2015. Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Année universitaire 2014/2015. Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines IUT Nantes Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines GUIDE DU TUTEUR I.U.T. 3 rue du Maréchal Joffre B.P. 34103 44041 Nantes Cedex 1 Responsable pédagogique de la licence : Yvan BAREL Tél.

Plus en détail

Document de référence. La gestion des conflits

Document de référence. La gestion des conflits Document de référence La gestion des conflits Table des matières Introduction 2 Les types de conflit 2 Les phases d un conflit 2 Les raisons sous-jacentes aux conflits 3 Les 5 stratégies de gestion directe

Plus en détail

Maîtriser les techniques du consultant

Maîtriser les techniques du consultant Maîtriser les techniques du consultant > Développer son réseau relationnel > Respect mutuel et management > PNL et conseil > Parcours coach professionnel > Les fondamentaux de la gestion de projet 16 >

Plus en détail

D autres objectifs peuvent aussi être établis en fonction des particularités du milieu.

D autres objectifs peuvent aussi être établis en fonction des particularités du milieu. Définition Cercle littéraire ou club de lecture «Il s agit d un groupe de personnes qui partagent une même expérience dans le cadre d une activité animée d une façon régulière» 1. Bref, les gens se rencontrent

Plus en détail

Licence professionnelle Marketing des produits agroalimentaires sous signe de qualité

Licence professionnelle Marketing des produits agroalimentaires sous signe de qualité Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Marketing des produits agroalimentaires sous signe de qualité Université Toulouse II- Jean Jaurès- UT2J Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Programme d actions à l intention des jeunes exposés à la délinquance Action de remobilisation pour prévenir le basculement dans la délinquance PARCOURS CITOYEN Nature du porteur

Plus en détail

L utilisation de l interdisciplinarité dans le secondaire. Veille et analyses L essentiel sur. IFĖ-ENS de Lyon. Catherine Reverdy

L utilisation de l interdisciplinarité dans le secondaire. Veille et analyses L essentiel sur. IFĖ-ENS de Lyon. Catherine Reverdy L utilisation de l interdisciplinarité dans le secondaire Catherine Reverdy IFĖ-ENS de Lyon Veille et analyses L essentiel sur Janvier 2016 La problématique de l interdisciplinarité telle que présentée

Plus en détail

Commerce international et pays émergents MASTER

Commerce international et pays émergents MASTER Commerce international et pays émergents MASTER Le master Commerce international et pays émergents comprend des enseignements théoriques, méthodologiques et appliqués. Il s appuie sur une activité de recherche

Plus en détail

Les entreprises d insertion : une autre voie pour les décrocheurs

Les entreprises d insertion : une autre voie pour les décrocheurs Atelier : MC-16 Les entreprises d insertion : une autre voie pour les décrocheurs AQISEP - 24 mars 2010 Animateurs : Michel Bernard, CREP, CSDM Pierre Campeau, CREP, CSDM Stéphanie Guérette, CEIQ Les entreprises

Plus en détail

Courriel:hugues.drouin@globetrotter.net Site web du département: http//tad.cegepbceapp.qc.ca Discipline: Administration

Courriel:hugues.drouin@globetrotter.net Site web du département: http//tad.cegepbceapp.qc.ca Discipline: Administration SESSION AUTOMNE 2010 PROGRAMME DE TECHNIQUE DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.BA PLAN DE COURS Titre du cours: L entreprise et le monde No du cours: 401-300-BA Préalable: aucun Pondération: 2-1-3 Code

Plus en détail

Rapport final (Sommaire)

Rapport final (Sommaire) Évaluation de la Base de données en alphabétisation des adultes (BDAA) Rapport final (Sommaire) Préparé pour : Le Conseil d'administration de la BDAA Préparé par : Goss Gilroy Inc. Conseillers en gestion

Plus en détail

Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire?

Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire? Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire? Dr Jean-Bernard Gay Privat docent EPFL LESO Pour sa construction, son exploitation et son entretien toute construction nécessite une

Plus en détail

Festival Shakespeare 17ème édition Rencontres du Jeune Théâtre de divers Horizons. www.festivalshakespeare.fr

Festival Shakespeare 17ème édition Rencontres du Jeune Théâtre de divers Horizons. www.festivalshakespeare.fr Festival Shakespeare 17ème édition Rencontres du Jeune Théâtre de divers Horizons www.festivalshakespeare.fr Du 23 au 31 Juillet 2016 (Dates à confirmer) Tournon sur Rhône Tain l Hermitage Le Festival

Plus en détail

Thème : Intégration du marketing social dans les programmes de promotion du produit «Made in Alegria»

Thème : Intégration du marketing social dans les programmes de promotion du produit «Made in Alegria» Journée d'information portant sur la thématique "Consommons Algérien" Thème : Intégration du marketing social dans les programmes de promotion du produit «Made in Alegria» Présentation : M. Kamal KHEFFACHE,

Plus en détail

3. Situations de travail et d'apprentissage (STA)

3. Situations de travail et d'apprentissage (STA) 3. Situations de travail et d'apprentissage (STA) 3.1 Qu est-ce qu une STA?... 66 3.2 Mise en œuvre sur le lieu de travail... 66 3.3 STA: marche à suivre... 67 3.4 Evaluation des situations de travail

Plus en détail

La Chaîne Critique. Résumé du livre 17/02/2010

La Chaîne Critique. Résumé du livre 17/02/2010 La Chaîne Critique Résumé du livre 17/02/2010 INTRODUCTION Pourquoi les projets sont-ils souvent en retard? Pourquoi certains n aboutissent-ils jamais? Comment réussir à terminer les projets en respectant

Plus en détail

Introduction Qu est-ce que le stress au travail? Quelles sont les causes du stress au travail? Les effets du stress au travail

Introduction Qu est-ce que le stress au travail? Quelles sont les causes du stress au travail? Les effets du stress au travail LE STRESS DANS LE MONDE DU TRAVAIL Laura Cipriani TABLE DES MATIÈRES Introduction Qu est-ce que le stress au travail? Quelles sont les causes du stress au travail? Les effets du stress au travail L évaluation

Plus en détail

NOR : MENH1310119A. Le ministre de l éducation nationale et la ministre de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique,

NOR : MENH1310119A. Le ministre de l éducation nationale et la ministre de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique, RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l éducation nationale Arrêté du fixant les modalités d organisation du concours externe, du concours externe spécial, du second concours interne, du second concours interne

Plus en détail

Office de Tourisme Nord Bassin de Thau Maison de la Mer, Quai Baptiste Guitard, 34140 Mèze Tel : 04 67 43 93 08 Fax : 04 67 43 55 61

Office de Tourisme Nord Bassin de Thau Maison de la Mer, Quai Baptiste Guitard, 34140 Mèze Tel : 04 67 43 93 08 Fax : 04 67 43 55 61 Office de Tourisme Nord Bassin de Thau Maison de la Mer, Quai Baptiste Guitard, 34140 Mèze Tel : 04 67 43 93 08 Fax : 04 67 43 55 61 accueil@tourisme-nordbassindethau.fr http://www.tourisme-nordbassindethau.fr

Plus en détail

Exemples d activités coopératives

Exemples d activités coopératives Exemples d activités coopératives Activités Remue-méninges Cercle de discussion Objectif pédagogique (Le pourquoi) Faire reconnaître l utilité de la mise en commun d idées pour étendre son champ de réflexion

Plus en détail

Colloque international du DIM GESTES «Quelles actions pour un autre travail?» Atelier A6 Hiérarchie et management 10 juin 2013

Colloque international du DIM GESTES «Quelles actions pour un autre travail?» Atelier A6 Hiérarchie et management 10 juin 2013 Colloque international du DIM GESTES «Quelles actions pour un autre travail?» Atelier A6 Hiérarchie et management 10 juin 2013 La gestion du mal-être en entreprise : le travail hors de cause Le cas des

Plus en détail

CENTRE D ADAPTATION AU TRAVAIL. 6 rue George-Bernard Shaw 75015 PARIS Tel : 01.56.58.66.20 Fax : 01.56.58.66.29

CENTRE D ADAPTATION AU TRAVAIL. 6 rue George-Bernard Shaw 75015 PARIS Tel : 01.56.58.66.20 Fax : 01.56.58.66.29 CENTRE D ADAPTATION AU TRAVAIL 6 rue George-Bernard Shaw 75015 PARIS Tel : 01.56.58.66.20 Fax : 01.56.58.66.29 Le Centre d'adaptation au Travail Le Centre d Adaptation au Travail est un Etablissement et

Plus en détail

Taux de Rendement Interne (TRI)

Taux de Rendement Interne (TRI) PRINCIPAUX CRITÈRES DE SÉLECTION DES PROJETS 4 Principes fondamentaux Définition Il s agit du taux d actualisation qui rend nulle la VAN de base (voir calculs pages 145 et 146), ou par extension, la VANR.

Plus en détail

Formation PNNS. de formateurs. istna. Organisée par le

Formation PNNS. de formateurs. istna. Organisée par le Formation de formateurs PNNS Organisée par le istna Publics visés Les publics visés en priorité par les formations sont : Les professionnels de la nutrition et de l activité physique, intervenant comme

Plus en détail

Service des ressources humaines. Politique de santé et de sécurité du travail

Service des ressources humaines. Politique de santé et de sécurité du travail Service des ressources humaines Politique de santé et de sécurité du travail Approuvé par la résolution : Date d entrée en vigueur : Révisé le : CC13/14-05-155 Le 7 mai 2014 Préambule Par la présente politique,

Plus en détail

SPECIAL DES DOCUMENTS OBLIGATOIRES

SPECIAL DES DOCUMENTS OBLIGATOIRES CONTRACTUELS DE DROIT PRIVE = DROIT DU TRAVAIL SPECIAL http://snaf- unsa.org nadegedossmann@live.fr n@live.fr (Secrétariat) 14 octobre 2013 = Des documents obligatoires p. 1 Des seuils d effectifs et obligations

Plus en détail

OBJECTIF PUBLIC VISÉ MATÉRIEL PÉDAGOGIQUE DURÉE

OBJECTIF PUBLIC VISÉ MATÉRIEL PÉDAGOGIQUE DURÉE OBJECTIF PUBLIC VISÉ MATÉRIEL PÉDAGOGIQUE DURÉE Se former au métier de Consultant en Communication par la Valorisation de l Image Formation au métier de Conseiller en Image Devenir Consultant en Image,

Plus en détail

Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport (DE-JEPS), spécialité perfectionnement sportif, mention Basket-Ball

Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport (DE-JEPS), spécialité perfectionnement sportif, mention Basket-Ball Formation aux : Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport (DE-JEPS), spécialité perfectionnement sportif, mention Basket-Ball Diplôme d Entraîneur Fédéral de Basket-Ball (DEFB)

Plus en détail

Retail Client Advisor

Retail Client Advisor Certified Retail Client Advisor qualification professionnelle Le client est au centre des préoccupations de toute institution financière. Offrir à ce client le meilleur service possible, le fidéliser,

Plus en détail

MASTER LETTRES : trois parcours. 2. Parcours métiers de l écriture et de la création littéraire

MASTER LETTRES : trois parcours. 2. Parcours métiers de l écriture et de la création littéraire MASTER LETTRES : trois parcours 1. Parcours Littératures française et francophones 2. Parcours métiers de l écriture et de la création littéraire 3. Parcours Recherche et métiers en patrimoines littéraires

Plus en détail

FORMATIONS PROFESSIONNELLES SYNTHESE

FORMATIONS PROFESSIONNELLES SYNTHESE FORMATIONS PROFESSIONNELLES SYNTHESE A l occasion de son 40 ème anniversaire dans le domaine du soin en addictologie, le Centre ADAJE a mis au point deux formations liées à l approche culturelle. En effet,

Plus en détail

Communication orale : l entrevue

Communication orale : l entrevue Feuillet pédagogique Programme-cadre de français 4 e et 5 e années Communication orale : l entrevue Mégastar Feuillet pédagogique Destiné aux enseignantes et aux enseignants des 4 e et 5 e années, le présent

Plus en détail

Rapport de la Médiatrice 2006. Bureau international du Travail Genève

Rapport de la Médiatrice 2006. Bureau international du Travail Genève Rapport de la Médiatrice 2006 Bureau international du Travail Genève Rapport de la médiatrice (1 er janvier 31 décembre 2006) L actuelle médiatrice a d abord été nommée à titre intérimaire (pour la période

Plus en détail

LE PROJET ÉDUCATIF DU CÉGEP DE SEPT-ÎLES

LE PROJET ÉDUCATIF DU CÉGEP DE SEPT-ÎLES LE PROJET ÉDUCATIF DU CÉGEP DE SEPT-ÎLES Ce projet éducatif témoigne de l engagement du personnel du Cégep de Sept-Îles à promouvoir les valeurs qui guident son action éducative et imprègnent les programmes

Plus en détail

27 Janvier 2015 - Marseille. GROUPEMENTS D EMPLOYEURS et mutualisation de l emploi

27 Janvier 2015 - Marseille. GROUPEMENTS D EMPLOYEURS et mutualisation de l emploi 27 Janvier 2015 - Marseille GROUPEMENTS D EMPLOYEURS et mutualisation de l emploi Le CRGE Un outil régional à dimension nationale Un outil régional au service des politiques publiques de l emploi Le Centre

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de gestion des ressources humaines COTE : DP 2005-01 APPROUVÉE PAR : Le Conseil d administration EN VIGUEUR LE : 22 juin 2005 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

Centre d art La Malmaison

Centre d art La Malmaison Centre d art La Malmaison à destination des classes des écoles élémentaires (cycles 2 et 3) Projet proposé par le Centre d art La Malmaison Document réalisé par la Direction des Affaires Culturelles de

Plus en détail

Séance 2 : découvrir l autisme avec le film «Mon Petit frère de la lune»de Frédéric Philibert

Séance 2 : découvrir l autisme avec le film «Mon Petit frère de la lune»de Frédéric Philibert Mise en route PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF Intitulé : Découvrir l autisme Classe : CE-CM Niveau : cycles 2 & 3 Groupe d action national OCCE : Association départementale OCCE : Descriptif du projet coopératif

Plus en détail

Le dispositif «Classe d eau»

Le dispositif «Classe d eau» Le dispositif «Classe d eau» Ce dispositif a été créé en 1987 suite à plusieurs constats : Pollution de la terre et de l eau L eau, un bien précieux à protéger Besoin d éduquer les nouvelles générations

Plus en détail

Proposition technique et financière Etude de faisabilité de la Mutuelle des Artisans de la Confédération des Garagistes de Côte d Ivoire (CGCI)

Proposition technique et financière Etude de faisabilité de la Mutuelle des Artisans de la Confédération des Garagistes de Côte d Ivoire (CGCI) 2012 Proposition technique et financière Etude de faisabilité de la Mutuelle des Artisans de la Confédération des Garagistes de Côte d Ivoire (CGCI) DSSM Abidjan 09/07/2012 PLAN DE TRAVAIL ORGANISATION

Plus en détail

Festival Rock 21 Albi

Festival Rock 21 Albi Festival Rock 21 Albi 21 mars 2015 dès 15h Salle des fêtes de Pratgraussals Concerts organisés dans le cadre de la journée mondiale de la trisomie 21 http://rock21albi.asso-web.com rock21albi@yahoo.fr

Plus en détail

Comprendre et surmonter les stéréotypes en mathématiques et en français

Comprendre et surmonter les stéréotypes en mathématiques et en français Comprendre et surmonter les stéréotypes en mathématiques et en français Par Isabelle Plante, professeure du département d éducation et formation spécialisées de l Université du Québec à Montréal Note :

Plus en détail

Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC)

Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) Règlement n o 4 Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) 94.12.06.09 amendé 99.04.28.09 amendé 02.02.27.08 amendé 07.06.20.10 09.06.17.09 Article 1 Conditions

Plus en détail