La zone INSEE de Besançon

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La zone INSEE de Besançon"

Transcription

1 La zone INSEE de Besançon - Dynamisme démographique - Dynamisme économique - Dynamisme du parc de logements - Dynamisme du parc de résidences principales - Perspectives 2015/2020 Les besoins en logement sont basés sur 2 hypothèses : - le nombre annuel de logements démolis ou changeant d affectation entre 1999 et 2005 reste constant sur la période 2006/20020 ; - la vacance nécessaire à la fluidité du marché est égal au minimum observé aux recensements de 1999 et 2006.

2

3 Besançon Dynamisme démographique La population habitants en 2006, soit une augmentation annuelle de 0,78 % depuis 1999 dont 0,22 % dû au solde migratoire, comme sur la période précédente. L amélioration constatée au niveau régional n a eu aucune conséquence sur ce territoire : l augmentation de l attraction de l aire bisontine sur Montbéliard et le reste de la région, hors zones limitrophes, étant compensée par l augmentation du déficit avec le reste de la France. LES FLUX MIGRATOIRES Flux annuels Flux annuels Entrées Entrées Solde Solde Sorties Sorties Monbéliard Reste Doubs Dole Vesoul Gray Reste Région Reste Ensemble La population reste jeune : l indice de jeunesse reste stable (1,35 habitant de moins de 20 ans pour un habitant de 60 et plus, comme en 1999). La jeunesse des populations entrantes compense le vieillissement de la population non migrante. Moins de 20 ans De 20 à 39 ans de 40 à 59 ans de 60 à 74 ans 75 ans & + Indice de jeunesse LES FLUX MIGRATOIRES PAR TRANCHE D ÂGE AVEC LE RESTE DE LA FRANCE Non migrants Nombre Part 20% 26% 31% 14% 9% 0,89 Entrants Nombre Part 24% 58% 13% 3% 2% 4,77 Sortants Nombre Part 17% 62% 15% 4% 2% 2,76

4 Besançon Dynamisme démographique Les ménages Sur la période , le nombre de ménages a évolué fortement : 1,6% par an mais moins rapidement cependant que sur la période précédente. Ces ménages dénombrés en 2006 sont petits et très jeunes. Les flux migratoires accélèrent le phénomène de diminution de la taille. Non migrants Entrants Sortants LES FLUX DE MÉNAGES PAR TAILLE 1 Pers 2 Pers 3 & 4 Pers 5 Pers. & + Nombre Part 34% 32% 27% 7% Nombre Part 54% 24% 18% 4% Nombre Part 44% 30% 21% 5% LES FLUX DE MÉNAGES PAR TRANCHE D ÂGE Ils diminuent l âge moyen. Non migrants Moins de 30 ans De 30 à 49 ans De 50 à 59 De 60 à 74 ans ans 75 ans & + Nombre Part 10% 36% 20% 20% 13% Indice de jeunesse 0,31 Entrants Nombre Part 58% 31% 6% 4% 2% 11,33 Sortants Nombre Part 48% 38% 7% 5% 2% 7,15 Dynamisme économique Il manque 3200 emplois pour assurer le plein emploi. Bien qu en baissse le taux de chômage reste moyen. LES FLUX DE POPULATIONS DE 14 ANS ET PLUS PAR TYPE D ACTIVITÉ Non migrants Entrants Sortants Actifs ayant un emploi Chômeurs Eléves, étudiants Inactifs Nombre Part 52% 5% 10% 32% Nombre Part 50% 8% 31% 11% Nombre Part 65% 8% 15% 13% Taux de chômage

5 Besançon Dynamisme du parc de logements Sur la période , le parc de logements croît moins vite que sur la période précédente. Ce ralentissement est dû à la diminution de la vacance dont le taux est faible. Le parc de résidences principales maintient sa forte croissance. La création de logements a été assurée pour les 3/4 par la construction neuve. Le tiers de cette production a permis le renouvellement du parc. FLUX DE LOGEMENTS SUR LA PÉRIODE Logements disparus Parc 1999 : Parc 1999 : Logements vacants 308 Parc 2005 : Parc 2005 : Parc 1999 : principales Parc 2005 : Construction neuve Restructuration Source Filocom

6 Besançon Dynamisme du parc de résidences principales Sur la période , le parc résidences principales croît au même rythme observé sur la période précédente (1,6 % par an) Cette croissance est dû pour 80 % à la construction neuve. Plus de 50 % de cette augmentation du parc a permis le desserrement des ménages. principales créées : période dont neuf : Besoins satisfaits Croissance démographique Désseremment des ménages Compensation de la vacance et des résidences Renouvellement et déclassement Production annuelle : 2366 Source DRE à partir de FILOCOM et RP INSEE 2006.

7 Besançon principales à créer : période Besoins à satisfaire Croissance démographique Désseremment des ménages Compensation de la vacance et des résidences Renouvellement et déclassement Production annuelle : 2044 principales à créér : période Besoins à satisfaire Croissance démographique Désseremment des ménages Compensation de la vacance et des résidences Renouvellement et déclassement Production annuelle : 2018 Taux de vacance retenu 2006 : 5,5 % Les besoins nécessaires pour héberger les nouveaux ménages sont composés à parts quasi égales des besoins liés à la croissance de la population et au desserrement. La production annuelle de logements nécessaire se situe à un peu plus de logements soit plus de 10% de moins que le niveau observé sur la période

8 La zone INSEE de Besançon et ses territoires d influence - Partie du Doubs hors CAGB - Partie Jura - Partie Haute - Saône - CAGB Outre les 2 hypothèses concernant le renouvellement du parc et la vacance, une 3ème hypothèse concerne l évolution du poids en terme de nombre de ménages de chaque territoire d influence avec sa zone INSEE d appartenance : - H1 : le poids observé en 2006 est reconduit à l horizon 2020 ; - H2 : le poids du territoire d influence en 2020 suit l évolution constatée entre 1990 et 2006 (dans le cas où les évolutions 90/99 et 99/06 vont dans le même sens) ou suit l évolution constatée entre 1999 et 2006 (dans le cas où les évolutions 90/99 et 99/06 sont opposées).

9 La zone INSEE de Besançon et ses territoires d influence - Dynamisme démographique - Dynamisme économique - Dynamisme du parc de logements - Dynamisme du parc de résidences principales - Dynamisme du logement ancien - Dynamisme de la contruction neuve

10

11 Zone de Besançon Dynamisme démographique La population Nombre Evolution annuelle en % période période Zones d'étude Totale Dont solde naturel Dont solde migratoire Totale Dont solde naturel Dont solde migratoire Partie Doubs (Hors CAGB) ,95 0,35 0,60 1,35 0,54 0,80 Parite Jura ,22 0,26 0,96 1,22 0,49 0,73 Partie Haute-Saône ,01 0,13 0,88 2,00 0,48 1,51 CAGB ,60 0,61 0,00 0,38 0,56-0,18 Total de la zone ,73 0,50 0,23 0,78 0,55 0,22 Population 1999 par tranche d'ages (part en %) Population 2006 par tranche d'ages (part en %) Indice de jeunesse moins de 20 ans de 20 à 39 ans de 40 à 59 ans de 60 à 75 ans 74 ans et + moins de 20 ans de 20 à 39 ans de 40 à 59 ans de 60 à 74 ans 75 ans et Partie Doubs (hors CAGB) ,37 1,38 Partie Jura ,31 1,45 Partie Haute Saône ,10 1,28 CAGB ,39 1,35 Total de la zone ,35 1,35 LES FLUX MIGRATOIRES AVEC LA CAGB La période se caractérise par une forte augmentation des phénomènes de périurbanisation. Les flux migratoires de la Communauté d Agglomération du Grand Besançon vers sa zone d influence ont augmenté de près de 40% par rapport à la période intercensitaire précédente. Ce qui se traduit par un ralentissement de la croissance du pôle central où la population reste néammoins très jeune : la présence d universités attire les étudiants des autres zones franc-comtoises Période Période Non migrants Entrants Sortants Partie Doubs hors CA GB Partie Jura Partie Haute-Saône Ens emble Entrants Sortants Solde Entrants Sortants Solde Moins de 20 ans De 20 à 39 ans de 40 à 59 ans de 60 à 74 ans 75 ans & + Nombre Part 20% 26% 31% 14% 9% Nombre Part 24% 50% 20% 4% 2% Nombre Part 23% 51% 21% 4% 1% Indice de jeunesse 0,84 3,74 3,92 (prés de élèves ou étudiants de plus de 14 ans sur cette période). L attractivité de la partie jurassienne augmente de 20% alors que la partie Haute-Saône acceuille 50% de Bisontins en plus que sur la période précédente.

12 Zone de Besançon Dynamisme démographique Les ménages Nombre Evolution annuelle en % Période Taille moyenne des ménages Partie Doubs (hors CAGB) ,75 2,11 2,90 2,70 2,56 Partie Jura ,94 1,84 2,79 2,62 2,51 Partie Haute-Saône ,68 2,36 2,72 2,56 2,50 CAGB ,73 1,30 2,55 2,31 2,17 Total ,74 1,57 2,64 2,41 2,28 Ménages 2006 par tranche d'âge (en %) Moins de 30 De 30 à 49 De 50 à 59 De 60 à ans & ans ans ans ans + Partie Doubs (hors CAGB) Partie Jura Partie Haute-Saône CAGB Total Moins de 30 Evolution en % De 30 à 49 De 50 à 59 De 60 à ans ans ans ans ans & Indicateur de jeunesse * ,22 0,22 0,21 0,25 0,19 0,27 0,80 0,83 0,59 0,61 Sur la période l évolution du nombre de ménages ralentit sauf pour les zones du Doubs et de Haute-Saône qui acceuillent la quasi-totalité des flux résidentiels en provenance de la CAGB : dans ces zones, en Haute Saône notamment, la taille des ménage diminue très faiblement : plus de 50 des ménages quittant le pôle urbain vers sa zone d extension sont des ménages avec enfants alors que le flux opposé est composé pour 50% de ménages d une seule personne. Les échanges internes Non migrants Entrants Sortants Entrants Solde Moins de 30 ans Partie Doubs hors CAGB Partie Jura Partie Hte-Saône Ensemble Sortants Non migrants Entrants Sortants LES FLUX MIGRATOIRES AVEC LA CAGB De 30 à 49 ans De 50 à 59 ans De 60 à 74 ans Nombre Part 12% 35% 21% 19% 13% Nombre Part 44% 39% 10% 5% 2% Nombre Part 19% 62% 11% 7% 1% 1 Pers 2 Pers 75 ans & + 3 & 4 Pers Indice de jeunesse 0,35 5,74 2,44 5 Pers. & + Nombre Part 38% 31% 24% 6% Nombre Part 49% 26% 22% 3% Nombre Part 17% 28% 45% 10%

13 Zone de Besançon Dynamisme économique L emploi A ctifs occupés Evolution en % Nombre Nombre d'emplois d'emplois Emplois occupés A ctif s occupés Emplois oc cupés A ctifs occupés Emplois occupés Nombre d'emplois par par actifs par actif s Partie Doubs (hors CA GB) , ,60 14,04 9,46-4,01 Partie Jura , ,45 13,66-10,01-20,83 Partie Haute-Saône , ,52 24,18 17,14-5,67 CAGB , ,20 10,17 12,91 2,48 Ensemble , ,97 12,52 12,24-0,25 Le chômage Nombre de Evolution en % Nombre Nombre de de Taux de chômage Taux de chômage Taux de chômage chômeurs chômeurs chômeurs Partie Doubs (hors CAGB) Partie Jura Partie Haute-Saône CAGB Ensemble Une amélioration du chomâge est observée dans chacune des zones. Plus de 40% des migrants quittant la CAGB pour ses zones périphériques sont des actifs. Malgré un nombre important de nouveaux emplois en Haute-Saône et, dans une moindre mesure, dans la partie du Doubs, il y Non migrants Entrants Sortants Actifs ayant un emploi Chômeurs LES FLUX MIGRATOIRES AVEC LA CAGB Eléves, étudiants Inactifs Nombre Part 45% 5% 10% 40% Nombre Part 34% 4% 11% 50% Nombre Part 43% 3% 4% 50% Taux de chômage est constaté une augmentation du déséquibre emplois-actifs. Dans la partie Jura, malgré la disparition de 200 emplois, le chômage diminue fortement. Les ménages précaires Moins de 25 ans De 25 à 39 ans De 40 à 59 ans Taux de pauvreté en % De 60 à 74 ans 75 ans & + Ensemble Moins de 25 ans De 25 à 39 ans De 40 à 59 ans De 60 à 74 ans 75 ans & + Ensemble Partie Doubs (hors CAGB) Partie Jura Partie Haute-Saône CAGB Ensemble C est dans la partie du Doubs que le taux de pauvreté est le plus faible, dans la partie Jura le plus élevé. Dans les 3 zones de péri-urbanisation, le taux de pauvreté des ans diminue : ce sont les plus aisés qui quittent la CAGB vers ces zones.

14 Zone de Besançon Dynamisme du parc de logements Partie Doubs (hors CAGB) -1,4 1,8-1,5 1,3 3,4 2,1-1,4 1,9 Partie Jura -3,0 1,9-4,1 1,0 2,1 1,8-2,0 1,6 Partie Haute-Saône -1,1 1,7-1,7 1,0 0,6 2,4-1,8 1,8 CAGB 5,3 1,7-4,8 1,8-3,0 1,3-1,7 1,0 Ensemble 3,1 1,7-2,8 1,6-1,5 1,6-1,7 1,3 Logements vacants Logements vacants Evolutions annuelles (%) Période Période principales Ensemble Logements vacants Part de chaque segment (%) principales principales Logements vacants principales Logements vacants principales Ensemble Partie Doubs (hors CAGB) 6,3 83,4 10,3 5,0 87,0 8,0 5,5 88,2 6,4 Partie Jura 6,8 79,7 13,5 4,7 86,8 8,5 4,9 88,5 6,6 Partie Haute-Saône 8,1 76,6 15,3 6,7 81,3 12,0 6,2 84,5 9,3 CAGB 5,3 91,4 3,3 7,2 91,0 1,8 5,4 93,1 1,5 Ensemble 5,9 87,8 6,3 6,7 89,1 4,2 5,5 91,1 3,4 Le nombre de résidences diminue dans chacune des zones. Le parc vacant croît partout sauf à Besançon où le taux de vacance revient au niveau observé en 1990, période pour laquelle le fonctionnement du marché pouvait être qualifié de correct. En Haute-Saône, le nombre de logements inoccupés croît cependant moins vite que l ensemble du parc, ce qui se traduit par une diminution du taux de vacance.

15 Zone de Besançon Dynamisme du logement ancien Les prix de vente en uros Evolution (%) Partie Doubs (hors CAGB) Partie Jura Partie Haute-Saône CAGB Ensemble Source PERVAL C est en Haute-Saône que le prix des maisons anciennes a le plus fortement augmenté ; elles restent, cependant, les moins chères. Le confort Logements Vacants Principales Taux de vétusté (%) Residences Secondaires Ensemble Logements Vacants Principales Residences Secondaires Ensemble Partie Doubs (hors CAGB) Partie Jura Partie Haute-Saône CAGB Ensemble Source FILOCOM 2005 Evolution du parc de logements vétustes (%) Logements Vacants Principales Residences Secondaires Ensemble Partie Doubs (hors CAGB) Partie Jura Partie Haute-Saône CAGB Ensemble Source FILOCOM 2005 C est également en Haute-Saône que les taux de vétusté sont les plus élevés, ce qui peut expliquer la relative faiblesse des prix de vente.

16 Dynamisme de la construction neuve Taux de construction Taux annuel de construction de logements neufs Période Période Evolution(%) Partie Doubs (hors CAGB) 1,4 2,1 58 Partie Jura 1,0 1,9 80 Partie Haute-Saône 0,9 2,0 111 CAGB 1,7 1,4-21 Ensemble 1,7 1,4-21 Source Sitadel Sur la période , les taux de construction neuve sont relativement identiques dans les zones périphériques : 2%. Il faut cependant remarquer la forte progression par rapport à la période précédente dans le Jura et la Haute-Saône : ces zones peuvent être qualifiées de zones de périurbanisation récente. Le prix des terrains à bâtir Prix de la parcelle Prix au m² Surface moyenne Prix de la parcelle Prix au m² Surface moyenne Partie Doubs (hors CAGB) Partie Jura N.S N.S N.S Evolution (%) Prix de la parcelle Prix au m² Surface moyenne Partie Haute-Saône CAGB Ensemble Source DREAL : EPDTB En Haute-Saône, la forte augmentation de la construction neuve a entrainé un triplement du prix du terrain mais aussi la faiblesse des prix observés en 1999 peut expliquer la forte progression de la constuction neuve. La surface des parcelles occupées par du bâti Consommation annuelle de terrain pour la construction neuve (ha) Consommation de terrain pour la construction neuve (m²) par nouveaux ménages Période Période Evolution (%) Période Période Evolution (%) Partie Doubs (hors CAGB) Partie Jura Partie Haute-Saône CAGB Ensemble

17 Zone de Besançon Les résidences principales Locatif Public Evolutions annuelles (%) Période Période Locatif Privé Propriétaire occupant Ensemble Locatif Public Propriétaire Locatif Privé occupant Ensembl e Partie Doubs (hors CAGB) 3,5 2,8 1,7 2,0 0,2 2,9 2,6 2,5 Partie Jura 2,9 2,9 1,9 2,1-1,3 4,2 2,3 2,4 Partie Haute-Saône 3,9 4,9 1,2 2,0 7,9 1,5 3,0 2,8 CAGB 1,0 1,7 1,9 1,6-0,3 1,7 2,2 1,5 Ensemble 1,2 2,1 1,8 1,7-0,1 1,9 2,4 1,9 Locatif Public Locatif Privé Propriétaire occupant Part de chaque segment (% ) Locatif Public Locatif Privé Propriétaire occupant Locatif Public Locatif Privé Propriétaire occupant Partie Doubs (hors CAGB) 4,7 16,9 78,5 5,4 18,2 76,5 4,6 18,7 76,8 Partie Jura 6,6 17,7 75,7 7,1 18,9 74,0 5,5 21,3 73,2 Partie Haute-Saône 1,9 16,1 82,0 2,2 20,7 77,0 3,1 19,0 77,9 CAGB 23,6 31,1 45,3 22,4 31,4 46,3 19,7 31,8 48,5 Ensemble 17,7 26,8 55,5 16,9 27,6 55,5 14,7 27,7 57,6 Les propriétaires occupants : La part des propriétaires occupants dans le parc des résidences principales n augmente que faiblement dans la partie du département du Doubs. Elle diminue dans le Jura : cette baisse est due à la forte augmentation du segment locatif privé. Elle augmente fortement dans l EPCI. Le locatif public. Sa part de marché diminue partout sauf dans la partie haute-saônoise. Le parc diminue dans la partie jurassienne, la part de l ensemble du locatif reste néanmoins constant. Il diminue également sur le territoire de la CAGB mais l ANRU a entraîné la démolition de nombreux logements. Ces démolitions n ont pas été compensées par la mise sur la marché de nouveaux logements. Depuis 2000 le volume de ces créations s est fortement ralenti.

18 La zone INSEE de Besançon et ses territoires d influence Par territoire d influence : - les flux de logements sur la période la décomposition des résidences principales créées sur la période par type de besoins - les perspectives

19 Besançon partie Doubs (hors CAGB) Dynamisme du parc de logements De nombreuses résidences sont devenues des résidences principales. 75 % des résidences principales créées proviennent de la construction neuve. FLUX DE LOGEMENTS SUR LA PÉRIODE Logements disparus Parc 1999 : Parc 1999 : Logements vacants 82 Parc 2005 : Parc 2005 : Parc 1999 : principales Parc 2005 : Construction neuve Restructuration Source Filocom

20 Besançon partie Doubs (hors CAGB) Dynamisme du parc de résidences principales Sur la période , une résidence principale créée sur 6 a permis le renouvellement du parc, près de 1 sur 3, le déssèrrement des ménages. principales créées : période dont neuf : Besoins satisfaits Croissance démographique Desserrement des ménages Compensation de la vacance et des résidences Renouvellement et déclassement Production annuelle : 514 Source DREAL à partir de FILOCOM et RP INSEE

21 Zone de Besançon Partie Doubs (hors CAGB) Période : logements à créer principales à créer : période Hypothèse H Besoins à satisfaire Croissance démographique Desserrement des ménages Compensation de la vacance et des résidences Renouvellement et déclassement Production annuelle : 375 principales à créer : période Hypothèse H Besoins à satisfaire Croissance démographique Desserrement des ménages Compensation de la vacance et des résidences Production annuelle : 453 Renouvellement et déclassement Taux de vacance retenu 1999 : 5,5% La production de logements (500 par an entre 1999 et 2006) devrait diminuer de près de 30% dans l hypothèse H1 et 10 % dans l hypothèse H2.

22 Besançon partie Jura Dynamisme du parc de logements Comme dans la partie du département du Doubs, de nombreuses résidences sont devenues des résidences principales ; la construction neuve ne représente que 70 % des résidences principales créées. FLUX DE LOGEMENTS SUR LA PÉRIODE Logements disparus Parc 1999 : 315 Parc 1999 : Logements vacants 22 Parc 2005 : Parc 2005 : Parc 1999 : principales Parc 2005 : Construction neuve Restructuration Source Filocom

23 Besançon partie Jura Dynamisme du parc de résidences principales Sur la période , le quart des résidences principales créées a permis le renouvellement du parc ; près de 1 sur 3, le desserrement des ménages ; 47 logements vacants ont été requalifiés. principales créées : période dont neuf : 407 Besoins satisfaits Croissance démographique Desserrement des ménages Compensation de la vacance et des résidences Renouvellement et déclassement Production annuelle : 80 Source DREAL à partir de FILOCOM et RP INSEE

24 Zone de Besançon Partie Jura Période : logements à créer principales à créer : période Hypothèse H Besoins à satisfaire Croissance démographique Desserrement des ménages Compensation de la vacance et des résidences Renouvellement et déclassement Production annuelle : 73 principales à créer : période Hypothèse H Besoins à satisfaire Croissance démographique Desserrement des ménages Compensation de la vacance et des résidences Production annuelle : 83 Renouvellement et déclassement Taux de vacance retenu 1999 : 4,7% La rythme annuel de création de logements constaté au cours de la période devrait être maintenu.

25 Besançon partie Haute-Saône Dynamisme du parc de logements Un nombre important de résidences principales sont devenues vacantes. FLUX DE LOGEMENTS SUR LA PÉRIODE Logements disparus Parc 1999 : Parc 1999 : Logements vacants 86 Parc 2005 : Parc 2005 : Parc 1999 : principales Parc 2005 : Construction neuve Restructuration Source Filocom

26 Besançon partie Haute-Saône Dynamisme du parc de résidences principales Sur la période , 75% des résidences principales créées ont été utilisées pour satisfaire les besoins liés à la croissance démographique ; 53 logements vacants ont été requalifiés. principales créées : période dont neuf : Besoins satisfaits Croissance démographique Desserrement des ménages Compensation de la vacance et des résidences Renouvellement et déclassement Production annuelle : 277 Source DREAL à partir de FILOCOM et RP INSEE

27 Zone de Besançon Partie Haute-Saône Période : logements à créer principales à créer : période Hypothèse H Besoins à satisfaire Croissance démographique Desserrement des ménages Compensation de la vacance et des résidences Renouvellement et déclassement Production annuelle : 192 principales à créer : période Hypothèse H Besoins à satisfaire Croissance démographique Desserrement des ménages Compensation de la vacance et des résidences Production annuelle : 327 Renouvellement et déclassement Taux de vacance retenu 2006 : 6,2% Dans l hypothèse H1, la production annuelle pourrrait diminuer de 30 %, dans l hypothàse H2 elle devrait augmenter de 20%.

28 CAGB Dynamisme du parc de logements Les flux entre résidences principales et résidences sont équilibrés, ainsi que les flux entre résidences principales et la vacance ; 75 % des résidences principales créées proviennent de la construction neuve. FLUX DE LOGEMENTS SUR LA PÉRIODE Logements disparus Parc 1999 : Parc 1999 : Logements vacants 118 Parc 2005 : Parc 2005 : Parc 1999 : principales Parc 2005 : Construction neuve Restructuration Source Filocom

29 CAGB Dynamisme du parc de résidences principales Les besoins liés au desserrement des ménages ont monopolisé 50% des logements créés. principales créées : période dont neuf : Besoins satisfaits Croissance démographique Desserrement des ménages Compensation de la vacance et des résidences Renouvellement et déclassement Production annuelle : Source DREAL à partir de FILOCOM et RP INSEE

30 Communauté d Agglomération du Grand Besançon Période : logements à créer principales à créer : période Hypothèse H Besoins à satisfaire Croissance démographique Desserrement des ménages Compensation de la vacance et des résidences Renouvellement et déclassement Production annuelle : principales à créer : période Hypothèse H Besoins à satisfaire Croissance démographique Desserrement des ménages Compensation de la vacance et des résidences Production annuelle : Renouvellement et déclassement Taux de vacance retenu 2006 : 5,4% Les hypothèses émises sur la vacance entrainent une diminution des besoins de 100 à 200 logements, par rapport à la production annuelle observée sur la période

Vieillissement du parc de logements et hausse du nombre de ménages stimulent la demande potentielle de logements à l horizon 2030

Vieillissement du parc de logements et hausse du nombre de ménages stimulent la demande potentielle de logements à l horizon 2030 Vieillissement du parc de logements et hausse du nombre de ménages stimulent la demande potentielle de logements à l horizon 2030 Elisabeth VILAIN, Véronique BRUNIAUX, Rémi CAPOT, Insee Olivier GAUCHET,

Plus en détail

Diagnostic. La couronne nord

Diagnostic. La couronne nord Diagnostic La couronne nord Evolutions démographiques et profil des ménages Une densité de population moyenne (1 700 hab/km 2 ), 10% des habitants et 10% des ménages de LMCU Plus d un tiers des ménages

Plus en détail

Rendez-vous de Insee. «Des projections de ménages aux besoins. en logement» Mardi 11 décembre 2012. Annaïg LE MEUR, SIAL/DPH

Rendez-vous de Insee. «Des projections de ménages aux besoins. en logement» Mardi 11 décembre 2012. Annaïg LE MEUR, SIAL/DPH Rendez-vous de Insee «Des projections de ménages aux besoins en logement» Mardi 11 décembre 2012 Annaïg LE MEUR, SIAL/DPH SOMMAIRE 1. L'évaluation des besoins en logements menée en Pays de la Loire Contexte

Plus en détail

Fiche communale BOURG LES VALENCE

Fiche communale BOURG LES VALENCE Fiche communale BOURG LES VALENCE Synthèse de l entretien en commune du 30 juin 2011 CARACTERISTIQUES GENERALES DE LA COMMUNE La ville de Bourg les Valence est traversée par différents axes de communication

Plus en détail

ATELIER N 1 Scénarii de développement résidentiel

ATELIER N 1 Scénarii de développement résidentiel ATELIER N 1 Scénarii de développement résidentiel SOMMAIRE Rappel du diagnostic Les scenarii de développement Scénario 1 Scénario 2 Scénario 3 Scénario 4 Les impacts en termes démographiques Les prérequis

Plus en détail

Etude Habitat - Cadre de vie Foncier

Etude Habitat - Cadre de vie Foncier Bassin de vie De Nailloux Etude Habitat - Cadre de vie Foncier Diagnostic et enjeux septembre 2011 Sommaire Evolutions démographiques et économiques Dynamiques démographiques et économiques Mobilités domicile-travail

Plus en détail

Regards croisés Lyon-Marseille

Regards croisés Lyon-Marseille JEUDI 28 MAI 2015 Regards croisés Lyon-Marseille Deux territoires face aux tendances récentes REGARDS CROISÉS LYON-MARSEILLE Démographie Zoom sur les dynamiques démographiques des métropoles. Habitat Les

Plus en détail

Plan Départemental de l Habitat de l Eure

Plan Départemental de l Habitat de l Eure Département de l Eure Direction du Développement Economique et de l'aménagement du Territoire Plan Départemental de l Habitat de l Eure Fiche territoriale SCOT de la CA Seine Eure - Forêt de Bord SCOT

Plus en détail

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS . - SITUATION DU LOGEMENT COMARAISON AVEC LA CROISSANCE DÉMOGRAHIQUE EVOLUTION DU ARC DE LOGEMENTS L analyse du parc de logements et de son évolution permet de connaître la manière dont celui-ci répond

Plus en détail

Contrat de Développement Territorial Diagnostic Habitat et Equipements

Contrat de Développement Territorial Diagnostic Habitat et Equipements Contrat de Développement Territorial Diagnostic Habitat et Equipements Mai 2013 Siège social : 20 boulevard de Sébastopol 75004 Paris T 01 42 72 63 13 F 01 49 96 58 02 paris@guytaiebconseil.fr Agence de

Plus en détail

Observatoire de l Aire urbaine. Mobilité. septembre 2011. Belfort - Montbéliard - Héricourt - Delle

Observatoire de l Aire urbaine. Mobilité. septembre 2011. Belfort - Montbéliard - Héricourt - Delle septembre 2011 Observatoire de l Aire urbaine Belfort - Montbéliard - Héricourt - Delle Mobilité Avec 307 766 habitants, l Aire urbaine Belfort - Montbéliard - Héricourt - Delle s organise dans une configuration

Plus en détail

II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE

II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE A. DEMOGRAPHIE 1. Evolution démographique 1.1. Dynamisme démographique 1.2. Structure de la population 1.3. Structure des ménages 2. Hypothèses d'évolution

Plus en détail

L HABITAT ET LE LOGEMENT

L HABITAT ET LE LOGEMENT L HABITAT ET LE LOGEMENT CARACTERISTIQUES DU PARC DE LOGEMENTS Un habitat traditionnel et rural Au recensement de la population de 2006, la Communauté de Communes de la Picardie Verte comptait 13 688 logements.

Plus en détail

régional les facteurs d influence du besoin en logements

régional les facteurs d influence du besoin en logements 1 Analyse territoriale dans le contexte régional les facteurs d influence du besoin en logements 1. Communauté Urbaine de Strasbourg CUS 2. Communauté d Agglomération de Mulhouse M2A 3. Alsace 1. La Communauté

Plus en détail

ACT URBA. Une approche de la tension sur les marchés locaux de l habitat. Étude comparative sur huit agglomérations françaises #5 - AVRIL 2012

ACT URBA. Une approche de la tension sur les marchés locaux de l habitat. Étude comparative sur huit agglomérations françaises #5 - AVRIL 2012 ACT URBA #5 - AVRIL 2012 Une approche de la tension sur les marchés locaux de l habitat Étude comparative sur huit agglomérations françaises Sommaire Introduction 3 L approche méthodologique de l étude

Plus en détail

Diagnostic. Le territoire lillois

Diagnostic. Le territoire lillois Diagnostic Le territoire lillois Evolutions démographiques et profil des ménages Le territoire le plus dense (6 600 hab/km 2 ), 22% des habitants et 27% des ménages de LMCU 20% et 25% pour Lille seule

Plus en détail

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009.

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009. O bservatoire R H F égional abitat oncier Ré g i o n Ce n t r e Cher - Eure-et-Loir - Indre Indre-et-Loire - Loir-et-Cher - Loiret Le tableau de bord de l observatoire régional de l habitat et du foncier

Plus en détail

Diagnostic 11 P R O G R A M M E L O C A L D E L H A B I T A T

Diagnostic 11 P R O G R A M M E L O C A L D E L H A B I T A T Diagnostic 11 DIAGNOSTIC 2500 2000 1500 1000 500 0 1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 Production neuve : nombre de logements par an entre 1999 et 2005 (point mort de production à 1 100 logements)

Plus en détail

Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise

Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise Composition de la Communauté d Agglomération : 39 communes (dont 4 situées dans la Marne) Sources : IGN BD Topo, Francième Réalisation

Plus en détail

Population et ménages

Population et ménages PRÉFÈTE DU CHER Direction départementale des Territoires Population et ménages 1/19 Une population vieillissante qui diminue depuis 1990 Repères (données INSEE-RP 2007 et 2012) Cher Centre -Val de Loire

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS . - SITUATION DU LOGEMENT COMARAISON AVEC LA CROISSANCE DÉMOGRAHIQUE EVOLUTION DU ARC DE LOGEMENTS L analyse du parc de logements et de son évolution permet de connaître la manière dont celui-ci répond

Plus en détail

Observatoire de l habitat. Etat du parc et marché du logement de l Entente en 2012

Observatoire de l habitat. Etat du parc et marché du logement de l Entente en 2012 Observatoire de l habitat Etat du parc et marché du logement de l Entente en 2012 décembre 2013 Territoire de l Entente en 2013 Communauté d agglomération Chalon - Val de Bourgogne Communauté urbaine -

Plus en détail

Programme Local de l'habitat

Programme Local de l'habitat Communauté d Agglomération du Pays Viennois Observatoire de l Habitat -données 2012- Groupe de Direction du CLH du 4 juillet 2013 Sommaire 1. Développement résidentiel 2. Les marchés immobiliers : ventes

Plus en détail

Plan départemental de l Habitat de l Yonne Diagnostic

Plan départemental de l Habitat de l Yonne Diagnostic Conseil Général de l Yonne et Direction Départementale des Territoires de l Yonne Plan départemental de l Habitat de l Yonne Diagnostic Décembre 2011 Guy Taieb Conseil Plan Départemental de l Habitat de

Plus en détail

Etats Généraux du Logement. La situation de l'habitat en Gironde et dans le territoire de la CUB

Etats Généraux du Logement. La situation de l'habitat en Gironde et dans le territoire de la CUB Etats Généraux du Logement La situation de l'habitat en Gironde et dans le territoire de la CUB Etats Généraux du logement 6 mai 2011 Des territoires de projets Le cadre institutionnel et état d'avancement

Plus en détail

Contact : Service Habitat de Valenciennes métropole 2 Place de l Hôpital Général BP 60 227 59305 Valenciennes Cedex

Contact : Service Habitat de Valenciennes métropole 2 Place de l Hôpital Général BP 60 227 59305 Valenciennes Cedex Contact : Service Habitat de Valenciennes métropole 2 Place de l Hôpital Général BP 60 227 59305 Valenciennes Cedex Tel : 03 27 096 342 http://www.valenciennes-metropole.fr/ Cabinet SPIRE 17 Rue de la

Plus en détail

Construction neuve : 710 logements par an

Construction neuve : 710 logements par an Le point mort de 1999 à 2007 : récapitulatif de l affectation des logements neufs Construction neuve : 710 logements par an Renouvellement 121 logements par an (17% de la construction neuve) Evolution

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme de Courbevoie. Rapport de présentation (2.a - Première partie) 90

Plan Local d Urbanisme de Courbevoie. Rapport de présentation (2.a - Première partie) 90 Exposé du diagnostic Rapport de présentation (2.a - Première partie) 90 Rapport de présentation (2.a - Première partie) 110 1 - POPULATION ET HABITAT - POPULATION ACTIVE, EMPLOI ET TISSU ECONOMIQUE PREAMBULE

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATIONS RAPPEL DU DIAGNOSTIC. Communauté d Agglomération du Val de Fensch

DOCUMENT D ORIENTATIONS RAPPEL DU DIAGNOSTIC. Communauté d Agglomération du Val de Fensch Février 2012 Février 2018 Communauté d agglomération du VAL DE FENSCH Communauté d Agglomération du Val de Fensch DOCUMENT D ORIENTATIONS RAPPEL DU DIAGNOSTIC Urbanisme Habitat Environnement Aménagement

Plus en détail

Ateliers-débats/2.12.2014

Ateliers-débats/2.12.2014 / Ateliers-débats I 2 décembre 2014 I Quels enjeux d habitat dans le SCoTAM? I 2 Ateliers-débats/2.12.2014 Quels enjeux d habitat dans le SCoTAM? PRÉSIDENCE : M. Henri HASSER, Président du SCoTAM PRÉSENTATION

Plus en détail

Photos : - Date de publication : 06 juillet 2011

Photos : - Date de publication : 06 juillet 2011 EVALUATION DE LA DELEGATION DE COMPETENCE DES AIDES A LA PIERRE DU DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE 2006-2011 Publication spécialisée n 1 Publication : Conseil Général de la Dordogne Service du Logement Etude,

Plus en détail

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population Description des variables de la base de données a. Attractivité démographique pour les différents types de population Sources : Recensements de 1962 à 2006 et Clap 2007 - a01_popmoy62, a01_popmoy68, a01_popmoy75,

Plus en détail

1 Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal

1 Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal 1 LES CHANGEMENTS SOCIODÉMOGRAPHIQUES DE MONTRÉAL Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal Au cours des dernières décennies, la population montréalaise a subi d importantes transformations.

Plus en détail

Evaluation du SCoT. Coût résidentiel : pouvoir d achat des. ménages pour se loger et se déplacer

Evaluation du SCoT. Coût résidentiel : pouvoir d achat des. ménages pour se loger et se déplacer Evaluation du SCoT Coût résidentiel : pouvoir d achat des ménages pour se loger et se déplacer Présentation aux partenaires et aux membres du groupe de travail de l action n 5 du PLH 24/11/2014 Contexte

Plus en détail

PLH 2013-2019 du Grand Besançon 2/165

PLH 2013-2019 du Grand Besançon 2/165 PLH 2013-2019 du Grand Besançon 2/165 SOMMAIRE «PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT 2013-2019 DU GRAND BESANÇON - PROJET MODIFIE AU REGARD DES AVIS DES 59 COMMUNES ET DU SMSCOT» - Courrier du SMSCoT et des communes

Plus en détail

Lettre n 1. CADRAGE DES TENDANCES 2012, 1 ère année du P.L.H

Lettre n 1. CADRAGE DES TENDANCES 2012, 1 ère année du P.L.H La Lettre OBSERVATOIRE de l HABITAT N 1 - Octobre 2013 www.saintbrieuc-agglo.fr Rubrique Cadre de vie CADRAGE DES TENDANCES 2012, 1 ère année du P.L.H Population et ménages Parc de logements Construction

Plus en détail

PROGRAMME LOCAL 2008-2013 DIAGNOSTIC DE L HABITAT

PROGRAMME LOCAL 2008-2013 DIAGNOSTIC DE L HABITAT PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT 2008-2013 DIAGNOSTIC Sommaire Introduction 1. Les fondements juridiques et la portée juridique du Programme Local de l Habitat 2. Les objectifs et les principes du Programme

Plus en détail

Le suivi de la construction neuve la base SITADEL2

Le suivi de la construction neuve la base SITADEL2 Le suivi de la construction neuve la base SITADEL2 30 juin 2015 Le suivi de la construction neuve La base SITADEL2 30 juin 2015 Erwan Pouliquen Dreal Haute-Normandie www.haute-normandie.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Les besoins en logements des ménages

Les besoins en logements des ménages Conflans-Sainte-Honorine Mantes-la-Jolie Les Mureaux Observatoire Seine Aval Les besoins en logements des ménages de Seine Aval Poissy La Note n 3 Des ménages plus nombreux, des besoins en logements accrus

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

Fiche communale : les chiffres clés Position du territoire dans Lille Métropole. Position de la commune dans le territoire

Fiche communale : les chiffres clés Position du territoire dans Lille Métropole. Position de la commune dans le territoire Fiche communale : les chiffres clés Position du territoire dans Position de la commune dans le territoire Communauté urbaine - Programme Local de l'habitat 2012-2018 Démographie et profil des ménages Evolution

Plus en détail

Observer et caractériser les dynamiques foncières. Les principales sources d information pour l observation foncière

Observer et caractériser les dynamiques foncières. Les principales sources d information pour l observation foncière Fiche A1 juin 2013 CETE Nord Picardie Observer et caractériser les dynamiques foncières Les principales sources d information pour l observation foncière Adus Les sources de données sont nombreuses, tout

Plus en détail

Programme Local de. l Habitat 2010-2015. «Note de suivi et d actualisation - 2013» Conférence intercommunale du logement

Programme Local de. l Habitat 2010-2015. «Note de suivi et d actualisation - 2013» Conférence intercommunale du logement Conférence intercommunale du logement 03/02/2015 Rives de l Orne Hémicycle Programme Local de l Habitat 2010-2015 «Note de suivi et d actualisation - 2013» PARTIE I : Bilan annuel des objectif de production

Plus en détail

Analyse économique de la périurbanisation des villes. Jean Cavailhès A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T U R E E N V I R O N N E M E N T

Analyse économique de la périurbanisation des villes. Jean Cavailhès A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T U R E E N V I R O N N E M E N T Analyse économique de la périurbanisation des villes Jean Cavailhès L espace périurbain : de quoi parle-t-on? La définition statistique Pôle urbain = commune centre + banlieue Couronne périurbaine = =

Plus en détail

OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003

OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003 Agence d Urbanisme et d Aménagement du Territoire Toulouse Aire Urbaine OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003 Décembre 2003

Plus en détail

Population, démographie

Population, démographie Population, démographie Rédacteurs : Philippe Choffel, Responsable de l Observatoire national des ZUS, Délégation Interministérielle à la ville L e nombre d habitants d une commune ou d un quartier et

Plus en détail

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004 ANNEXE 2 Convention de délégation de compétence de gestion des aides à la pierre en application de la loi du 13 août 2004 Passée entre L ETAT et PERPIGNAN MEDITERRANEE Communauté d Agglomération 2006-2008

Plus en détail

Observatoire de l Habitat

Observatoire de l Habitat Décembre 2012 Les chiffres-clés de l habitat du Territoire de Observatoire de l Habitat Agence d Urbanisme du Territoire de AVANT-PROPOS Les chiffres-clés de l habitat ont pour ambition d exposer annuellement

Plus en détail

Mavilly-Mandelot. Présentation du PADD. Elaboration du Plan Local d Urbanisme. Jeudi 24 octobre 2013

Mavilly-Mandelot. Présentation du PADD. Elaboration du Plan Local d Urbanisme. Jeudi 24 octobre 2013 Mavilly-Mandelot 2 Elaboration du Plan Local d Urbanisme Présentation du PADD Jeudi 24 octobre 2013 LES ETAPES DE L ELABORATION PHASE 1 DIAGNOSTIC PHASE 2- PROJET COMMUNAL PHASE 3- ZONAGE ET REGLEMENT

Plus en détail

Agence CITTE CLAES - AEThIC Environnement 2014 LES PARAMETRES SUPRA COMMUNAUX 106 LES EQUIPEMENTS DE LA COMMUNE 110 ANALYSE SOCIO-DEMOGRAPHIQUE 123

Agence CITTE CLAES - AEThIC Environnement 2014 LES PARAMETRES SUPRA COMMUNAUX 106 LES EQUIPEMENTS DE LA COMMUNE 110 ANALYSE SOCIO-DEMOGRAPHIQUE 123 2 EME PARTIE : DIAGNOSTIC DU TERRITOIRE 105 LES PARAMETRES SUPRA COMMUNAUX 106 1. LA DIRECTIVE TERRITORIALE D AMENAGEMENT DE L ESTUAIRE DE LA LOIRE 106 2. LE SCOT DE LA METROPOLE NANTESSAINTNAZAIRE 107

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE VÉNISSIEUX

OBSERVATOIRE DE VÉNISSIEUX OBSERVATOIRE DE VÉNISSIEUX Édition n 2 Avril 2014 Introduction Démographie 4 Diplôme - Formation 7 Emploi et population active 10 Ménages et familles 20 Logement 23 Revenus 31 L emploi salarié privé 41

Plus en détail

L ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ EN 2009. Stabilisation? Effet d aubaine? Ou amorce d une reprise durable du marché de la primo accession?

L ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ EN 2009. Stabilisation? Effet d aubaine? Ou amorce d une reprise durable du marché de la primo accession? L L ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ H DANS L HÉRAULT EN 2009 Stabilisation? Effet d aubaine? Ou amorce d une reprise durable du marché de la primo accession? Cette note a pour objectif de faire ressortir

Plus en détail

Communauté d'agglomération de Reims

Communauté d'agglomération de Reims Communauté d'agglomération de Reims Une déprise démographique LA DÉMOGRAPHIE Population Population Population Population variation variation variation en 1982 en 1990 en 1999 en 2007 1982/1990 1990/1999

Plus en détail

qu est le Schéma Directeur du saumurois qui est en train d élaborer un Schéma de Cohérence Territoriale.

qu est le Schéma Directeur du saumurois qui est en train d élaborer un Schéma de Cohérence Territoriale. Communauté de Communes de la Région de Doué la Fontaine Analyse des données INSEE de 1968 à 26 Population et Logement Damien BINOS Janvier 21 PREAMBULE Le travail qui suit a été effectué par Damien BINOS

Plus en détail

LES GRANDS ENJEUX DES POLITIQUES DE L HABITAT ET DU LOGEMENT

LES GRANDS ENJEUX DES POLITIQUES DE L HABITAT ET DU LOGEMENT LES GRANDS ENJEUX DES POLITIQUES DE L HABITAT ET DU LOGEMENT Séminaire PLH Caen la mer 07/11/2014 1 I. La place du logement et de l habitat dans le quotidien de nos concitoyens 2 LA PLACE DU LOGEMENT ET

Plus en détail

2eme Programme Local de l'habitat. Séminaire du 1er Avril. ATELIER N 2 Parc privé

2eme Programme Local de l'habitat. Séminaire du 1er Avril. ATELIER N 2 Parc privé 2eme Programme Local de l'habitat 1 Séminaire du 1er Avril ATELIER N 2 Parc privé ArThemis V i l l e e t h a b i t a t Séminaire PLH 1er Avril 2010 Edition 29/03/2010 L offre nouvelle privée L ordre de

Plus en détail

www.adequation.fr Etude du marché immobilier du Grand Avignon L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?»

www.adequation.fr Etude du marché immobilier du Grand Avignon L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?» Etude du marché immobilier du Grand Avignon Intervention : Yohan BREUIL, directeur d agence, Adequation L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?» www.adequation.fr Le 07 octobre 2014 Objectifs

Plus en détail

Les marchés immobiliers et fonciers en région Rhône-Alpes

Les marchés immobiliers et fonciers en région Rhône-Alpes Les marchés immobiliers et fonciers en région Rhône-Alpes Afin d avoir une vue d ensemble des transactions foncières et immobilières effectuées en région Rhône-Alpes, l Observatoire Régional de l Habitat

Plus en détail

D E S M E N A G E S P L U S P E T I T S E T P L U S N O M B R E U X U N E G R A N D E M A J O R I T E D E L O G E M E N T S I N D I V I D U E L S

D E S M E N A G E S P L U S P E T I T S E T P L U S N O M B R E U X U N E G R A N D E M A J O R I T E D E L O G E M E N T S I N D I V I D U E L S L h a b i t a t e t l e l o g e m e n t U N T E R R I T O I R E R U R A L D O M I N E P A R U N B A S S I N D H A B I T A T P R I N C I P A L U N P A R C D E L O G E M E N T D Y N A M I Q U E T I R E P

Plus en détail

5 Avril 2013. Evolution de la construction neuve dans l espace Rhône Avignon Vaucluse AURAV LES PUBLICATIONS DE L AGENCE

5 Avril 2013. Evolution de la construction neuve dans l espace Rhône Avignon Vaucluse AURAV LES PUBLICATIONS DE L AGENCE LES PUBLICATIONS DE L AGENCE Evolution de la construction neuve dans l espace Rhône-Avignon-Vaucluse La n de l «âge d or» de la maison individuelle? aurav agence d'urbanisme Rhône Avignon Vaucluse 5 Avril

Plus en détail

Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012

Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012 Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012 Comparaisons régionales et évolution depuis 2000 Édito Cette étude analyse le marché du logement neuf en HauteNormandie en 2012 en revenant

Plus en détail

Inclusion bancaire et surendettement

Inclusion bancaire et surendettement Émilie Vivas (Insee), Brigitte Stapelfeld (Banque de France) Quatre indicateurs ont été retenus au niveau national : Le taux d endettement médian par quintile de niveau de vie Le taux de bancarisation

Plus en détail

Le marché de l'immobilier

Le marché de l'immobilier Les bases de données logement juin 2015 Un marché est la rencontre d'une offre et d'une demande. Le marché immobilier est le marché des transactions immobilières de gré à gré où des propriétaires vendeurs

Plus en détail

les évolutions récentes

les évolutions récentes DE L ADEUS les évolutions récentes dans le BAS-RHIN : des territoires plus spécialisés et plus interdépendants 92 DéCEMBRE 2012 TRANSVERSAL Illustration : ADEUS, 2012 Depuis le milieu des années 1970,

Plus en détail

DE L HABITAT DIAGNOSTIC DU MORBIHAN. 20, bd de Sébastopol 75.004 PARIS. 2 bis avenue Gambetta 41.000 BLOIS GUY TAIEB CONSEIL

DE L HABITAT DIAGNOSTIC DU MORBIHAN. 20, bd de Sébastopol 75.004 PARIS. 2 bis avenue Gambetta 41.000 BLOIS GUY TAIEB CONSEIL PRÉFECTURE ET CONSEIL GÉNÉRAL DU MORBIHAN PLAN DÉPARTEMENTAL DE L HABITAT DIAGNOSTIC GUY TAIEB CONSEIL D é v e l o p p e m e n t lo c a l e t h a b i t a t 20, bd de Sébastopol 75.004 PARIS 2 bis avenue

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

Fiche communale : les chiffres clés Position du territoire dans Lille Métropole. Position de la commune dans le territoire

Fiche communale : les chiffres clés Position du territoire dans Lille Métropole. Position de la commune dans le territoire Fiche communale : les chiffres clés Position du territoire dans Position de la commune dans le territoire Communauté urbaine - Programme Local de l'habitat 2012-2018 Démographie et profil des ménages Evolution

Plus en détail

inf horizon 2025 bservatoire Les projections de population : AGAPE Lorraine Nord agence d urbanisme Lorraine Nord n 22 / Mars 2007

inf horizon 2025 bservatoire Les projections de population : AGAPE Lorraine Nord agence d urbanisme Lorraine Nord n 22 / Mars 2007 AGAPE agence d urbanisme Lorraine Nord n 22 / Mars 2007 inf bservatoire Les projections de population : horizon 2025 Lorraine Nord HICI - 2, rue de Lexy CS 11432 Réhon F-54414 LONGWY tél : (+33) 03 82

Plus en détail

Le bilan économique 2013 en Midi-Pyrénées

Le bilan économique 2013 en Midi-Pyrénées Le bilan économique 2013 en Midi- Construction La construction de logements ne redémarre pas Sokorn Marigot (Dreal) Résumé En 2013, le nombre de logements autorisés à la construction en Midi- progresse

Plus en détail

Programme Local de l Habitat d Evry Centre Essonne. Diagnostic

Programme Local de l Habitat d Evry Centre Essonne. Diagnostic Programme Local de l Habitat d Evry Centre Essonne Diagnostic Préambule Ce document constitue le diagnostic du programme local de l habitat de l agglomération d Evry Centre Essonne, initié en 2004. Une

Plus en détail

- Maison de l emploi en Cambrésis -

- Maison de l emploi en Cambrésis - De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du bâtiment et des ENR à l horizon 2017 - Maison de l emploi en Cambrésis - Réseau national

Plus en détail

Fiche communale : les chiffres clés Position du territoire dans Lille Métropole. Position de la commune dans le territoire

Fiche communale : les chiffres clés Position du territoire dans Lille Métropole. Position de la commune dans le territoire Fiche communale : les chiffres clés Position du territoire dans Métropole Position de la commune dans le territoire Métropole Communauté urbaine - Programme Local de l'habitat 2012-2018 Démographie et

Plus en détail

l habitat Les enjeux pour assurer des réponses équilibrées et concertées aux besoins en logements des habitants de La CREA N 3 mars 2011 La lettre

l habitat Les enjeux pour assurer des réponses équilibrées et concertées aux besoins en logements des habitants de La CREA N 3 mars 2011 La lettre N mars 2011 La lettre l habitat de PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT DE LA CREA Les enjeux pour assurer des réponses équilibrées et concertées aux besoins en logements des habitants de La CREA La conduite du

Plus en détail

Observatoire départemental de l habitat du Doubs

Observatoire départemental de l habitat du Doubs Habitat >>>>>>>>>> Note de conjoncture - N 8 - Mars 2013 Observatoire départemental de l habitat du Doubs La vacance dans le parc locatif du Doubs Situation au 31 août 2012 Contexte et objectifs Aujourd

Plus en détail

Du Projet D AmD Réunion Publique n 2 n - 19 Juin 2013

Du Projet D AmD Réunion Publique n 2 n - 19 Juin 2013 Du Projet D AmD Aménagement et de Développement D Durable au règlementr Réunion Publique n 2 n - 19 Juin 2013 Sommaire de la présentation 1. Point d avancement sur la démarche d élaboration du P.L.U 2.

Plus en détail

Les niveaux de loyers et leur évolution dans le Parc Locatif Privé loué vide de la Région de Franche-Comté et le Département de Haute Saône en 2011

Les niveaux de loyers et leur évolution dans le Parc Locatif Privé loué vide de la Région de Franche-Comté et le Département de Haute Saône en 2011 Les niveaux de loyers et leur évolution dans le Parc Locatif Privé loué vide de la Région de Franche-Comté et le Département de Haute Saône en 2011 - Enquête et situation au 01/01/2012 Novembre 2012 Adil

Plus en détail

Plan Départemental de l Habitat du Nord

Plan Départemental de l Habitat du Nord DDTM du Nord Plan Départemental de l Habitat du Nord Diagnostic Avril 2014 2 Table des matières Le mot du président et du Préfet... 3 Résumé des points clés... 4 1 - Une profonde crise du logement dans

Plus en détail

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr TERRITOIRE CA POLE AZUR PROVENCE 5 communes, 2 chefs lieux de cantons, unité

Plus en détail

Suivi de la consommation d espaces par l urbanisation

Suivi de la consommation d espaces par l urbanisation Suivi de la consommation d espaces par l urbanisation Qualification des espaces urbanisés Journée Rencontre Les Pays et l appel à projet SCoT ruraux II lundi 21 février 2011 Tarik YAÏCHE - Certu Ministère

Plus en détail

Fiche communale : les chiffres clés Position du territoire dans Lille Métropole. Position de la commune dans le territoire

Fiche communale : les chiffres clés Position du territoire dans Lille Métropole. Position de la commune dans le territoire Fiche communale : les chiffres clés Position du territoire dans Position de la commune dans le territoire Communauté urbaine - Programme Local de l'habitat 2012-2018 Démographie et profil des ménages Evolution

Plus en détail

LE TOP 50 DES VILLES OÙ INVESTIR

LE TOP 50 DES VILLES OÙ INVESTIR LE TOP 50 DES VILLES OÙ INVESTIR 18 novembre 2015 Méthodologie Préambule L objectif de cette étude est d analyser les 50 premières communes les plus peuplées de France métropolitaine et de les classer

Plus en détail

Département des Landes (40) - Dossier complet

Département des Landes (40) - Dossier complet Département des Landes (4) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Département des Landes (4) POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 26 Ensemble 387 929 1, 362

Plus en détail

1. LE PAYS DES VALLEES D ANJOU : UN TERRITOIRE RURAL

1. LE PAYS DES VALLEES D ANJOU : UN TERRITOIRE RURAL 1. LE PAYS DES VALLEES D ANJOU : UN TERRITOIRE RURAL ATTRACTIF 5 1.1. Une faible densité de peuplement 5 1.2. Une répartition inégale de la population au sein du Pays des Vallées d Anjou 6 1.3. Une population

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an FEVRIER 2013 HÔTELLERIE-RESTAURATION Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 3 491 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 4% de la demande d emploi Dont 2 578, soit 74%, en catégorie

Plus en détail

Population. 1. Une démographie dynamique. Une forte croissance démographique

Population. 1. Une démographie dynamique. Une forte croissance démographique 1 La ville connaît, depuis les années 1980, un dynamisme démographique qui ne semble pas près de faiblir : le solde naturel, croissant, compense nettement le solde migratoire négatif. L accroissement rapide

Plus en détail

La fiche d'information sur les territoires. Communauté de communes d' Avranches-Mont-Saint-Michel. Géographie. Démographie.

La fiche d'information sur les territoires. Communauté de communes d' Avranches-Mont-Saint-Michel. Géographie. Démographie. La fiche d'information sur les territoires Communauté de communes d' Avranches-Mont-Saint-Michel Président de l'epci : M. Guénhaël HUET, conseiller municipal d'avranches, député. Géographie Périmètre :

Plus en détail

Les marchés immobiliers

Les marchés immobiliers Éditorial de Me ROBIN Laurent Les marchés immobiliers Président de la Chambre interdépartementale des notaires des, des et des Comme chaque année, la Chambre des Notaires de PAU présente une analyse du

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme de Dreux RAPPORT DE PRESENTATION - Diagnostic PLU APPROUVE 1

Plan Local d Urbanisme de Dreux RAPPORT DE PRESENTATION - Diagnostic PLU APPROUVE 1 Plan Local d Urbanisme de Dreux RAPPORT DE PRESENTATION - Diagnostic PLU APPROUVE 1 Plan Local d Urbanisme de Dreux RAPPORT DE PRESENTATION - Diagnostic PLU APPROUVE 2 SOMMAIRE A PREAMBULE... 7 B DIAGNOSTIC...

Plus en détail

Nombre de chômeurs 50 257 22 Taux de chômage en % 12,9 % 6,6 %

Nombre de chômeurs 50 257 22 Taux de chômage en % 12,9 % 6,6 % Commune de - Fiches synthétiques La France est aujourd hui la 6 e puissance économique mondiale. L économie française est principalement une économie de services. Le secteur tertiaire (activités de services)

Plus en détail

Population active et pauvreté en région Centre

Population active et pauvreté en région Centre Population active et pauvreté en région Centre Conseil Economique et Social Régional du Centre Janvier 2010 Partie I. Périmètre de l étude quatre ménages touchant le SMIC ou le RSA Nombre potentiel de

Plus en détail

L ambition de la qualité urbaine dans la reconquête de l habitat ancien

L ambition de la qualité urbaine dans la reconquête de l habitat ancien Les Quartiers Crêt de Roc et Tarentaize-Beaubrun, dans le dossier ANRU de Saint Etienne L ambition de la qualité urbaine dans la reconquête de l habitat ancien La stratégie habitat de la Ville de Saint

Plus en détail

Bois d Arcy la dynamique démographique. Une croissance démographique qui se poursuit. Les ménages INSEE 1999-2008

Bois d Arcy la dynamique démographique. Une croissance démographique qui se poursuit. Les ménages INSEE 1999-2008 Bois d Arcy la dynamique démographique Une croissance démographique qui se poursuit Entre 1999 et 2008, la population de Bois d Arcy a augmenté de 1 550 habitants avec un rythme moyen de 1,35 % par an.

Plus en détail

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION Un niveau de fécondité élevé Le recul démographique du bassin havrais ne s explique pas par un manque de vitalité de sa démographie «naturelle». En effet,

Plus en détail

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. UNE POPULATION HAUTEMENT

Plus en détail

CONFÉRENCE DES ÉLUS DU JEUDI 9 OCTOBRE 2014

CONFÉRENCE DES ÉLUS DU JEUDI 9 OCTOBRE 2014 CONFÉRENCE DES ÉLUS DU JEUDI 9 OCTOBRE 2014 PROGRAMME Soirée animée par Sébastien Hembert 17h30 INTRODUCTION «Du projet de territoire jusqu à la plus petite parcelle de vie : associer les élus et les habitants»

Plus en détail

Avec le concours financier de

Avec le concours financier de Avec le concours financier de L ADIL03 remercie toutes les personnes et les organismes qui ont collaboré à l édition de ce document et notamment les services de l Etat (DRE Auvergne, Préfecture et DDE

Plus en détail

Evolution Chiffres Tendances. L essentiel. sur. le logement. ogement Habitat. en Alsace

Evolution Chiffres Tendances. L essentiel. sur. le logement. ogement Habitat. en Alsace Evolution Chiffres Tendances L essentiel sur ogement Habitat le logement en Le parc de Logement En, la croissance du parc résidentiel est toujours forte La croissance du parc résidentiel est deux fois

Plus en détail

L observation du parc existant et de ses évolutions récentes informe sur les équilibres sociaux et démographiques.

L observation du parc existant et de ses évolutions récentes informe sur les équilibres sociaux et démographiques. LE PARC DE LOGEMENTS À PARIS Le parc existant La construction neuve Le marché immobilier Juillet 2007 Préfecture de Paris / DULE / Bureau de l habitat Section analyse et prospective habitat 1. INTRODUCTION

Plus en détail

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT* de l Angoumois

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT* de l Angoumois Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du * de l Angoumois Avril 2013 Tous les mots suivis d un «*» sont définis dans le lexique en fin de document. 1. Carte d identité du territoire Nombre d habitants

Plus en détail