Dossier de presse. Rassemblés pour nos droits : Avec la JOC les jeunes se sont mobilisés pour leurs droits! A Courbevoie, le 17 juillet 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de presse. Rassemblés pour nos droits : Avec la JOC les jeunes se sont mobilisés pour leurs droits! A Courbevoie, le 17 juillet 2014"

Transcription

1 Dossier de presse A Courbevoie, le 17 juillet 2014 Rassemblés pour nos droits : Avec la JOC les jeunes se sont mobilisés pour leurs droits! La JOC, c'est la Jeunesse Ouvrière Chrétienne : une association de garçons et filles de milieux populaires âgés de 13 à 30 ans. Ensemble, ils discutent, réfléchissent et agissent pour changer ce qui ne va pas autour d'eux. Les initiatives qu'ils mènent touchent à toutes les dimensions de leur vie : boulot, fric, logement, loisirs... Avec 120 fédérations locales, la JOC est la seule association nationale de jeunes de milieux populaires. Elle est gérée et animée par les jeunes eux-mêmes. Du 10 au 14 juillet, la JOC a rassemblé plus de 400 jeunes autour des droits. Un moment clefs de notre campagne d actions «Droits devant» qui devait permettre aux jeunes de rêver et de prendre en main leur avenir. Après cinq jours d échanges, de rencontres et de débats on peut dire que l objectif a été atteint! Contact presse Fabrice Corlet Tél. fixe : Portable : Courriel :

2 En véritables députés de la jeunesse ouvrière, les jeunes se sont réunis par catégories (alternants, en formation, actifs, scolaires, étudiants, demandeurs d emploi) et ont travaillé par commissions. Ensemble, ils ont posé des constats et fais des propositions pour améliorer leurs vies et celles de leurs copains. De nombreux partenaires et invités sont venus nourrir leurs travaux. Vendredi, la Ministre des Droits des Femmes, de la Ville, de la jeunesse et des sports Najat Vallaud Belkacem est venue directement répondre à leurs questions. I. 5 jours de rencontres et de débats La dimension internationale n a pas été oubliée avec la présence des jocistes européens. «En nous battant pour nos droits ici, nous contribuons à améliorer la vie de tous les jeunes du milieu ouvrier dans le monde. Aujourd hui des politiques jeunesses se réalisent au niveau européen et nous jeunes du milieu ouvrier ne sommes pas entendu. Nous devons avec les copains européens construire une réelle solidarité entre nous afin que nous agissions ensemble. C est ce que nous développerons avec notre deuxième année de campagne DroitS Devant.», clamait la présidente de la JOC Sarah Leclerc-Croci devant l assemblée réunie. Samedi, c était au tour de partenaires sociaux d être «auditionnés» devant les députés de la jeunesse ouvrière. Ainsi les secrétaires généraux de la CFDT et de la CGT, Laurent Berger et Thierry Lepaon ont débattu des propositions élaborées par les jeunes. D autres partenaires sont venus proposer aux jeunes des débats ou ont tenu un stand sur le rassemblement. Parmi eux le CCFD Terre-Solidaire ou encore la Fondation Abbé Pierre. «Nos travaux sont ambitieux et ancrés dans la vie. Parce qu ils partent des constats faits dès le premier jour. Parce qu en groupes parlementaires, dans les débats, chacun a cité un nom de jeune pour illustrer ses propositions. Nous sommes donc fidèles à la parole des copains, à ce que vivent les jeunes du milieu ouvrier.», Précise Sarah Leclerc- Croci «Notre Assemblée Nationale a donc été plus que démocratique! Nous ne sommes pas partis dans de grandes théories pour construire et imaginer. Nous sommes partis de la base.» Les jeunes ont donc fait des propositions en partant de leurs rêves. Ils ont également établi des chartes par catégories, les voici :

3 II. Les Chartes Charte des jeunes en alternance : Article 1 : Nous, jeunes alternants, nous voulons que les employeurs soient garants que nos droits, notamment en terme de sécurité au travail, soient respectés. Pour cela, un tuteur en entreprise doit jouer pleinement son rôle et ne jamais nous laisser seuls, notamment sur les chantiers. Article 2 : Les employeurs doivent avoir conscience de nos spécificités d alternants et agir en conséquence. Ils ne doivent jamais oublier que nous intégrons leurs entreprises pour nous former à un métier. Ainsi, il ne faut pas nous demander d avance que soient acquises les compétences et les connaissances du métier que nous sommes censés apprendre, comme les autres salariés. Article 3 : Nous, jeunes alternants, nous sommes convaincus que c est une chance de nous professionnaliser sur le terrain. Toutefois, il est nécessaire que les entreprises et les lieux de formation se rendent compte que nous partageons 2 lieux de vie. Nous souhaitons qu un réel dialogue s installe entre ces 2 parties, à partir d outils de suivi. Il ne faut pas séparer la théorie de la pratique mais il faut qu il y ait une véritable synergie au service des jeunes en alternance. Article 4 : Nous, jeunes alternants, nous sommes fiers de nous mettre au service de notre entreprise. Cependant, nous attendons une réelle reconnaissance de nos supérieurs hiérarchiques et de nos collègues, en tant que salarié en formation et non pas stagiaire Article 5 : Dans notre réalité d alternants, nous sommes formés à nos droits spécifiques. Nous souhaitons que les syndicats viennent à notre rencontre sur notre lieu de travail et notre lie u de formation. Etant donné que nous avons 2 lieux de vie et des droits spécifiques, selon que l on soit en contrat d apprentissage ou en contrat de professionnalisation, et que les syndicats de travailleurs ne portent pas notre parole, nous souhaitons la création d un syndicat pour défendre les jeunes en alternance. Article 6 : Nous, jeunes alternants, avons besoin d un interlocuteur unique. Celui-ci doit faire le lien entre l entreprise et le lieu de formation, en termes de suivi, pour garantir que nous soyons de réels salariés en formation. Il doit également nous former mais aussi former nos employeurs à nos droits spécifiques afin que nous soyons toujours respectés.

4 II. Les chartes Charte des jeunes en formation : Article 1 : Harmonisation des propositions de formation, de l accès à l information et du financement des stagiaires. Article 2 : Faire que les stages soient facilement accessibles dans des entreprises qui correspondent à notre projet professionnel et que l on ait un vrai poste / une vraie place. Article 3 : Clarifier les formations et avoir une meilleure idée de ce que le diplôme peut nous apporter. Article 4 : Avoir un accompagnement individuel et régulier au cours de la formation. Article 5 : Avoir accès à de bonnes conditions de vie (logement, transports, rémunération) pour suivre correctement la formation. Article 6 : Les stagiaires ont le droit d avoir des représentants, de pouvoir faire appel à des syndicats facilement. Article 7 : Il faudrait avoir un catalogue clair avec l ensemble des formations d une région accessible à tous. Article 8 : Avoir des conseillers (Pôle Emploi, mission locale, etc.) spécialisés dans des domaines particuliers et donc en capacité de nous répondre. Charte des jeunes actifs : Article 1 : Nous jeunes actifs, nous voulons lutter contre toutes formes de discrimination au moment de l embauche Article 2 : Nous jeunes actifs, nous voulons que tous les jeunes sans expériences soient embauchés et formés dans l entreprise. Article 3 : Nous jeunes actifs nous voulons que l accompagnement à l emploi soit personnalisé concret et régulier. Article 4 : Nous jeunes actifs nous rêvons que tous les jeunes entrant dans le monde du travail soient formés et informés sur les droits du travail. Article 5 : Nous les jeunes actifs nous voulons que ceux qui le souhaitent aient la possibilité d avoir une année de transition pour construire leur projet professionnel et réaliser leurs rêves. Article 6 : Nous jeunes actifs nous rêvons que les travailleurs handicapés aient une meilleure reconnaissance et soient plus informés sur leurs droits. Article 7 : Nous pensons que la mentalité des jeunes doit changer sur leur contrat, qu ils se motivent à défendre leurs droits en toutes circonstances.

5 II. Les chartes Article 8 : Nous rêvons que tous les jeunes actifs soient embauchés dans le respect de ce qu ils sont, pas dans un esprit de compétition mais dans un respect des compétences. Article 9 : Nous voulons que les conditions de travail soient acceptables, ne plus être des objets pour les patrons. Article 10 : Enfin nous, les jeunes actifs, nous souhaitons une parfaite égalité de salaire entre les hommes et les femmes et casser une image de cette dernière souvent péjorative. Charte des jeunes scolaires : Article 1 : Un système d orientation efficace et complet, qui nous informe sur notre scolarité, sur notre avenir professionnel et sur notre citoyenneté Article 2 : Etre former à nos droits et nous aider à développer notre esprit critique Article 3 : Etre accompagné en fonction de nos difficultés Article 4 : Plus de stages dans les filières, y compris les filières générales et plus de pratique pour préparer notre entrée dans le monde du travail Article 5 : Un système d orientation qui soit le même pour tous, pour nous donner toutes les informations sur les différentes filières, pour mieux décider de notre avenir professionnel Article 6 : Un emploi du temps allégé pour nous permettre de faire des activités extra-scolaires. Article 7 : La gratuité des livres et du matériel scolaire ainsi que gratuité de tous les enseignements. Article 8 : L égalité de tous les élèves par le corps enseignant et que les professeurs soient un modèle de savoir vivre et de tolérance. Article 9 : La possibilité de créer des associations lycéennes, qui doivent être au service des lycéens. Charte des jeunes étudiants : Article 1 : Avoir le droit d étudier, sans conditions de ressources, et dans de bonnes conditions. Article 2 : Avoir le droit d être autonomes financièrement pour vivre dignement Article 3 : Avoir quelqu un sur qui s appuyer en cas de coup dur dans nos vies Article 4 : Avoir plus de transparence sur l organisation des cours, des TD et des examens Article 5 : Avoir des résidences (logements étudiants) près des facs et pas chères Article 6 : Favoriser le tutorat, et qu il soit respecté

6 II. Les chartes Article 7 : Que les étudiants étrangers aient le droit à un accompagnement pour l apprentissage du français et pour les démarches administratives Article 8 : Droit à accéder à un stage plus facilement et de qualité Article 9 : Droit d être mieux associés aux prises de décisions au sein de la fac Article 10 : Promotion de la participation des étudiants aux ONG collectives Article 11 : Avoir une meilleure prise en charge des frais de santé par la mutuelle et par la sécu Article 12 : Avoir un remboursement rapide et une mutuelle universelle, gratuite qui démarre le premier jour. Article 13 : Avoir le droit d étudier ce que l on veut, où l on veut. Ces 5 jours de réflexion et de propositions sont maintenant terminés mais «Rassemblés pour nos droits» n est pas une fin. Au contraire, il est le lancement d'un changement. Dès cette semaine, nos 8 accueils saisonniers ouvriront leurs portes. Les bénévoles de la JOC iront à la rencontre des jeunes saisonniers pour les informer sur leurs droits et les défendre. Les camps, les perms d été et un peu plus tard les assemblées générales locales auront lieu. En septembre, la campagne «Droits devant» se poursuit pour une deuxième année, riche des enseignements et des actions menées pendant cette année. Dans toute la France, les députés de la jeunesse ouvrière chrétienne iront clamer et porter les propositions issues de «Rassemblés pour nos droits». Ils se mobiliseront encore pour acquérir de nouveaux droits et lutter contre tout ce qui empêche le respect de ceux existants. Ce rassemblement est signe d Espérance. Il est signe que la parole des jeunes du milieu ouvrier vaut plus que tout l'or du monde.

Militants Droits Devant!

Militants Droits Devant! DOSSIER DE PRESSE Militants Droits Devant! Du 18 janvier au 19 janvier 2014 Au lycée La Joliverie à Saint Sébastien/Loire SOMMAIRE «DroitS Devant!» avec la JOC... p 3 Une nouvelle campagne d année... p

Plus en détail

Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle

Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle Repères revendicatifs Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle La CGT propose Un droit à l éducation permanente pour une formation émancipatrice tout au long de la vie. Ce droit

Plus en détail

Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne

Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne Avant d entrer dans le vif du sujet, je vous présenterai rapidement la CIJOC, puis je vous donnerai quelques exemples de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PAISES

DOSSIER DE PRESSE PAISES DOSSIER DE PRESSE PAISES Mercredi 13 mai 2009 Qu est ce que PAISES? Le projet PAISES est une Plateforme d Accompagnement, d Information et de Sensibilisation sur les Echanges Solidaires. C est un centre

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

I. La compétence professionnelle au cœur des situations professionnelles. a. Définition de la compétence professionnelle

I. La compétence professionnelle au cœur des situations professionnelles. a. Définition de la compétence professionnelle Développer des compétences professionnelles du BTS Assistant de Manager en séance d Activités Professionnelles de Synthèse (APS) Par Elodie SERGENT (relecture Maguy Perea) Le BTS assistant de manager forme

Plus en détail

LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA

LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA Vous trouverez dans ce document la liste des missions de bénévolat que nous proposons au sein de notre association. Cette liste est susceptible d évoluer selon nos

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES

GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES 1/7 GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES PROMOUVOIR LE PARTAGE D'EXPERIENCES POSITIVES ET LA PARTICIPATION CITOYENNE La Pairémulation Une forme de soutien mutuel pour stimuler et soutenir l accès

Plus en détail

Définir et consolider son projet associatif

Définir et consolider son projet associatif FICHE PRATI QUE Définir et consolider son projet associatif L association se place sous le signe de la liberté : celle de se regrouper pour prendre collectivement une initiative. De l idée à la conception,

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail

Projet. Equipement numérique

Projet. Equipement numérique Projet Equipement numérique Service Mécénat Région Ile de France 7 mars 2013 Notre mission NOTRE MISSION Apprentis d Auteuil est une fondation reconnue d utilité publique qui éduque et forme plus de 13

Plus en détail

LA DEMARCHE COMPETENCE

LA DEMARCHE COMPETENCE LA DEMARCHE COMPETENCE Chapitre 6 : Les actions de la Démarche Compétence Chapitre 6 : Les actions de la Démarche Compétence... 1 6.1. Évaluation des compétences... 2 6.1.1 Mesure des écarts entre compétences

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU MOI INFIRMIER Je veux être conseillé dans l exercice de mon métier Notre métier est en constante évolution. En cela, il est passionnant

Plus en détail

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage [document mis à jour le 3.05.13] Ce document présente la formation en apprentissage. Il est à lire avant

Plus en détail

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion Prix de l inclusion 2014 1ère édition Prix de l inclusion p.2 Sommaire Communiqué presse p.3 Le projet p.4 Les partenaires p.6 Porteur du projet p.7 Communiqué Le Prix de l inclusion souhaite encourager,

Plus en détail

LE PARRAINAGE POUR L EMPLOI EN PICARDIE

LE PARRAINAGE POUR L EMPLOI EN PICARDIE Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle de Picardie Programme régional d animation des réseaux de parrainage en Picardie LE PARRAINAGE POUR L EMPLOI EN PICARDIE Décembre

Plus en détail

Compte rendu du Forum 6

Compte rendu du Forum 6 FORUM 6 L ÉDUCATION COMME DIACONIE L École, lieu d éducation à la fraternité Compte rendu du Forum 6 «J ai été des années durant un très mauvais élève, un moins que rien! Un jour j ai trouvé un bon professeur

Plus en détail

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Alertes sur la dégradation de la situation de l emploi dans les ZUS En juillet 2012, l augmentation du chômage dans

Plus en détail

FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE

FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE faci A propos de l Unapei L Unapei a été créée en 1960. L Unapei regroupe 600 associations en France. Ce sont des associations de parents et d amis de personnes handicapées

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE «CONSEILLER EN PRODUITS DERMO-COSMETIQUES»

LICENCE PROFESSIONNELLE «CONSEILLER EN PRODUITS DERMO-COSMETIQUES» LDER/15/ Nom Prénom Université Paul Sabatier Faculté de Sciences Pharmaceutiques Service scolarité Licence professionnelle : 05.62.25.98.03 31062 TOULOUSE CEDEX 09 : 05.62.25.98.16 : http//www.pharmacie.ups-tlse.fr

Plus en détail

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011 CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 7 novembre 20 «L Association des Maisons de quartier de Reims a pour objet le développement, le

Plus en détail

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE Le service jeunesse au cœur de l action Renseignements : service jeunesse 29 rue de la Concorde Tél. 01 41 11 13 68 - Site internet : www.asnieres-sur-seine.fr Horaires : du

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération L emploi d avenir 1 Le 03 mars 2013, la loi sur le contrat de génération est entrée en vigueur. Des entreprises de la Région Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN NOUS SOMMES DES PROFESSIONNELS DU DSU Nous sommes des professionnels du développement territorial ou local, du développement social urbain,

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation Dossier de présentation CLAUSE D INSERTION Insertion / Formation / Promotion Janvier 2011 Sommaire Introduction La construction d un projet professionnel Cardinal Formation Le personnel et leur rôle La

Plus en détail

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 PRÉFET DES LANDES Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 1 La Huitième édition de ce forum organisé par les

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel 1 G MADELIN 25 Mai 05 Présentation des PARTENARIATS possibles entre L Education Nationale et le Monde Professionnel Les grands débats autour de l école et de la formation professionnelle. La récente loi

Plus en détail

Loi du 14 octobre 2009 relative à la formation professionnelle tout le long de la vie et à la sécurisation des parcours

Loi du 14 octobre 2009 relative à la formation professionnelle tout le long de la vie et à la sécurisation des parcours Loi du 14 octobre 2009 relative à la formation professionnelle tout le long de la vie et à la sécurisation des parcours Présentation Éléments de contexte La loi du 14 octobre 2009 Création d un nouveau

Plus en détail

Service Public Régional de l Orientation :

Service Public Régional de l Orientation : Service Public Régional de l Orientation : Signature de la convention de coordination tripartite entre l État, l'académie de Montpellier, et la Région Languedoc-Roussillon -Jeudi 2 juillet 2015- Espace

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

Dossier de Presse. Carte Jeunes Nouveau Monde. L innovation au service du pouvoir d achat et de l autonomie des jeunes.

Dossier de Presse. Carte Jeunes Nouveau Monde. L innovation au service du pouvoir d achat et de l autonomie des jeunes. Dossier de Presse Carte Jeunes Nouveau Monde L innovation au service du pouvoir d achat et de l autonomie des jeunes Contacts presse Zakia Douakha Cécile Joachin Tél. : 04 73 31 93 58 Tél. : 04 73 31 85

Plus en détail

Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire

Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire www.zupdeco.org Communiqué de presse Avril 2015 Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire Difficultés d apprentissage, décrochage, accompagnement scolaire et perception de réussite

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Transformer nos convictions en actions...

RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Transformer nos convictions en actions... Transformer nos convictions en actions... Notre mbition Nouvelles technologies vertes, rationalisation des data centers Le métier de Capgemini est aujourd hui de plus en plus orienté vers l optimisation

Plus en détail

Veille sociale au 12 septembre 2014

Veille sociale au 12 septembre 2014 ( Veille sociale au 12 septembre 2014 La veille sociale présentée dans cette revue actualise la veille présentée le mois dernier. Les sujets qui n ont pas évolué ne sont pas repris. ( I ) Projets sociaux

Plus en détail

Il faut que tout le monde travaille ensemble pour supprimer ces problèmes. Aujourd hui, je vous demande de faire confiance au Gouvernement.

Il faut que tout le monde travaille ensemble pour supprimer ces problèmes. Aujourd hui, je vous demande de faire confiance au Gouvernement. Le mardi 3 juillet 2012, le Premier Ministre de la France a parlé aux Députés. Le Premier Ministre est le chef du Gouvernement de la France. Il y a plusieurs Ministres dans le Gouvernement. Le Premier

Plus en détail

3. Relations clientèle et solidarité

3. Relations clientèle et solidarité 3. Relations clientèle et solidarité Maintenir une proximité forte avec ses clients via un dispositif d accueil animé par plus de 6 000 conseillers, construire des partenariats de médiation sociale pour

Plus en détail

ce que l UNSA a obtenu

ce que l UNSA a obtenu Agents contractuels de la Fonction publique : ce que l UNSA a obtenu UNSA Fonction publique 21 rue Jules Ferry 93177 BAGNOLET cedex Tél. 01 48 18 88 29 - Fax. 01 48 18 88 95 uff@unsa.org - www.unsa-fp.org

Plus en détail

Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Terres de France. Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire»

Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Terres de France. Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» 1 Principes du dispositif La «Bourse au permis de conduire», a pour vocation d attribuer une aide financière aux bénéficiaires pour le financement

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience

La validation des acquis de l expérience Fiche d animation Compétence C2 La validation des acquis de l expérience Objectif Permettre aux élèves de comprendre ce qu est la VAE. Matériel nécessaire Salle informatique avec connexion Internet. Activité

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

Dossier d'inscription

Dossier d'inscription URCPIE DE FRANCHE-COMTÉ Formation Animateur spécialiste en EDD* DEJEPS* Développement de projets territoires et réseaux un métier * EDD : Environnement et Développement Durable DEJEPS : Diplôme d'état

Plus en détail

efficace utile libre autonome1 solidaire Pour agir utile, et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! www.unsa.

efficace utile libre autonome1 solidaire Pour agir utile, et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! www.unsa. réformiste efficace www.unsa.org libre Pour agir utile, utile et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! solidaire autonome1 Depuis 1993, l UNSA a connu un fort développement

Plus en détail

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics Spécialité Loisirs Tous Publics Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015 Avignon Marseille Loisirs Tous Publics Les métiers de l animation Depuis plus de vingt ans, nous formons les professionnels de l animation

Plus en détail

Formation et temps de travail (Publicité) Public ciblé par l accord («jeunes») Contrat de

Formation et temps de travail (Publicité) Public ciblé par l accord («jeunes») Contrat de Professionnelle Continue Les modalités d accès à la formation «Accord de Branche Syntec et ité» Qualifications inadaptés Priorités de Droit Individuel à la Plan de de Entretien Annuel Hors Plan & Hors

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Alpha PRIMO Centre de formation en Informatique BTS Informatique par Alternance Développement et gestion Informatique

Alpha PRIMO Centre de formation en Informatique BTS Informatique par Alternance Développement et gestion Informatique Alpha PRIMO 58 boulevard baron du Marais 42300 Roanne 04 77 78 41 86 / 06 89 20 53 10 / Du lundi au samedi sur rendez-vous. Sommaire BTS SIO... 3 Les Projets professionnels encadrés... 4 La formation en

Plus en détail

B.P.J.E.P.S. Animation Culturelle

B.P.J.E.P.S. Animation Culturelle Centre de Formation du Théâtre en Miettes LA PRESENTATION DETAILLEE DE LA FORMATION LE PUBLIC Cette formation s'adresse à plusieurs types de candidats : - Des candidats actuellement employés sur des postes

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport».

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». «Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». Ce titre témoigne de l ambition associative de faire du sport un levier éducatif pour la reconstruction

Plus en détail

DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION

DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION INTRODUCTION Comment peut-on se loger et se nourrir quand on n a plus d argent,

Plus en détail

Guide méthodologique #TousPrêts

Guide méthodologique #TousPrêts Guide méthodologique pour l animation autour de l Euro 2016 de football et l ensemble des grands événements sportifs internationaux organisés en France #TousPrêts 2 1. Pourquoi l État intervient-il sur

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

«Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX

«Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX «Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX Le stagiaire : Le maître de stage : Le correspondant Ressources Humaines : Dates du stage : Inclure ici le logo de Sommaire -

Plus en détail

Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013. L ESAT est le nom des structures de travail protégé en France.

Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013. L ESAT est le nom des structures de travail protégé en France. Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013 Bonjour, Je m appelle Cédric Mametz. J ai 34 ans. Je travaille dans un ESAT. L ESAT est le nom des structures de travail protégé

Plus en détail

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014 Se saisir des outils formation Sylvie Bocquet Chef de service Animation Territoriale» Direction de la Formation Permanente

Plus en détail

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch Le projet QualiCarte a été initié par la Conférence suisse de la formation professionnelle en collaboration avec des organisations suisses du monde du travail, et plus particulièrement l Union suisse des

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

«Ouvrons les possibles, créons les conditions de l émancipation»

«Ouvrons les possibles, créons les conditions de l émancipation» «Ouvrons les possibles, créons les conditions de l émancipation» Eduquer pour s insérer durablement : Un droit à l éducation-formation tout au long de la vie Accompagner l émancipation : la mise en place

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Cartographie des dispositifs existants

Cartographie des dispositifs existants Les décrocheurs Cartographie des dispositifs existants Les établissements scolaires et institutions publiques se sont saisis depuis plusieurs années déjà de la question du décrochage scolaire. AlphaOmega

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

pour l emploi 7 et 8 juillet 2014 Palais d'iéna Tables rondes

pour l emploi 7 et 8 juillet 2014 Palais d'iéna Tables rondes la grande conférence sociale pour l emploi 7 et 8 juillet 2014 Palais d'iéna Tables rondes Sommaire Table ronde 1 - salle Eiffel P. 2 Amplifier l action pour l emploi, en particulier pour les jeunes,

Plus en détail

Dossier de partenariat. Challenge de création d entreprise. Concours Handibusiness IDF 2015

Dossier de partenariat. Challenge de création d entreprise. Concours Handibusiness IDF 2015 Dossier de partenariat Challenge de création d entreprise Concours Handibusiness IDF 2015 Présentation Présentation AADSP, structure de service à la personne initiatrice du concours Handibusiness Accompagner,

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

CONféRENCE parlementaire SUR L EmpLOI ET LE HaNDICap

CONféRENCE parlementaire SUR L EmpLOI ET LE HaNDICap CONféRENCE parlementaire SUR L EmpLOI ET LE HaNDICap JEUDI 3 OCTObRE 2013 maison DE La CHImIE présidée par martine CaRRILLON-COUvREUR Députée de la Nièvre, Vice-présidente de la Commission des affaires

Plus en détail

SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES

SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES 2 SOMMAIRE Les services à la personne.... 6 Une palette de 18 métiers.... 7 Près de 60 diplômes ou titres... 8 Des parcours

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

La solidarité en action

La solidarité en action nos adresses Depuis 1942 nous sommes à votre service. Rendez-vous dans l un de nos Pôles Santé Agence de Berck sur Mer 15, rue de l Impératrice 62600 Berck sur Mer Tél. : 03 21 84 12 74 Ouvert du mardi

Plus en détail

Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste

Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste Financement de la protection sociale : l avis des Français 1 Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste Illustrations Marc Guerra On a beau nous parler sur tous les tons du trou de la Sécu

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI EN ENTREPRISE

LIVRET DE SUIVI EN ENTREPRISE LIVRET DE SUIVI EN ENTREPRISE Nom du tuteur Nom du stagiaire Formation préparée POUR LES EMPLOYEURS, À PARTAGER AVEC LEURS COLLABORATEURS! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial Le tuteur est

Plus en détail

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE INTRODUCTION Les CPE d aujourd hui s interrogent légitimement sur le rôle, sur leur positionnement dans l établissement et sur les relations dans lesquelles

Plus en détail

dispositifs Acteurs L emploi, une priorité

dispositifs Acteurs L emploi, une priorité L HUMAIN EN CAPITALE Emploi Politiques CIV économie Grand Paris rénovation En direct du dispositifs COMITÉ INTERMINISTÉRIEL DES VILLES DU 18 FÉVRIER 2011 habitants Égalité Politiques Transports Acteurs

Plus en détail

BILAN ET PERSPECTIVES 2012-2013

BILAN ET PERSPECTIVES 2012-2013 LA COMMISSION EXTRA-MUNICIPALE DE LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS ET SON ANTENNE AMACOD BILAN ET PERSPECTIVES 2012-2013 Conférence de presse vendredi 15 mars 2013 Salle d'attente des mariages Hôtel de

Plus en détail

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm. Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.com Accord national du 13 novembre 2014 relatif à la formation

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour

Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour 47 Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour SOMMAIRE INTRODUCTION L Enfant, le Sport et le Handicap 1 HANDISPORT et USEP : Qui sommes-nous? PRESENTATION 2 HISTORIQUE 3 HANDISPORT

Plus en détail

Un piano dans chaque école

Un piano dans chaque école Notre idée : dans chaque école, mettre à disposition des enfants un vrai piano, en accès libre. BUDGET PARTICIPATIF 2015 Un piano dans chaque école Description du projet Pour un enfant, avant d être un

Plus en détail

Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes & Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes & Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Marisol TOURAINE Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des

Plus en détail

LÉGISLATION/RÉGLEMENTATION

LÉGISLATION/RÉGLEMENTATION Infodoc Législation/Réglementation Formation Continue et Professionnelle Mai 2015 n 96 michele.wendling@univ-paris-diderot.fr Service de la Formation Continue, Professionnelle et Permanente (SeFoCoPP)

Plus en détail

Identifier les besoins en formation

Identifier les besoins en formation Identifier les besoins en formation Le dossier consacré à l'élaboration des plans de formation a mis en évidence que l'étape de récolte des besoins en formation était très importante pour permettre d'identifier

Plus en détail

Jeunes GUIDE DU LOGEMENT LA CFTC À VOS CÔTÉS! & diversité. Fédération des Syndicats Commerce, Services et Force de Vente. Edition 2011.

Jeunes GUIDE DU LOGEMENT LA CFTC À VOS CÔTÉS! & diversité. Fédération des Syndicats Commerce, Services et Force de Vente. Edition 2011. Fédération des Syndicats Commerce, Services et Force de Vente Jeunes & diversité GUIDE DU LOGEMENT Edition 2011 benjamin py nicotheeye auremar philippe LA CFTC À VOS CÔTÉS! L ACCÉS DES JEUNES AU LOGEMENT

Plus en détail

«Favoriser la mobilité interne et externe des salariés handicapés des entreprises adaptées»

«Favoriser la mobilité interne et externe des salariés handicapés des entreprises adaptées» ACTION TERRITORIALE 2011-2012 «Favoriser la mobilité interne et externe des salariés handicapés des entreprises adaptées» CAHIER DES CHARGES D ACCOMPAGNEMENT ET DE FORMATION Origine de la demande UNIFAF

Plus en détail

Professionnaliser. les médiateurs sociaux. acquis de l expérience (VAE) par la validation des

Professionnaliser. les médiateurs sociaux. acquis de l expérience (VAE) par la validation des Professionnaliser les médiateurs sociaux par la validation des acquis de l expérience (VAE) MÉDIATEUR SOCIAL un métier de contact, un intervenant social de proximité sur un territoire déterminé Acteur

Plus en détail