DÉFINITION D UNE STRATÉGIE MARKETING DE L ESS SUR LE TERRITOIRE LOIRE SUD

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DÉFINITION D UNE STRATÉGIE MARKETING DE L ESS SUR LE TERRITOIRE LOIRE SUD"

Transcription

1 COMMUNAUTE D AGGLOMERATION SAINT-ETIENNE METROPOLE Argo&Siloe DÉFINITION D UNE STRATÉGIE MARKETING DE L ESS SUR LE TERRITOIRE LOIRE SUD Restitution 4 juillet 2013 Définition 9 rue des d une Tuiliers stratégie Marketing LYON - ESS Tel. sur le territoire Loire - Fax. Sud Saint-Etienne Métropole Février 2013 VERSION Siège social : 20 rue du commandant René Mouchotte B PARIS - Sarl au capital de RCS Paris B - SIREN NAF 7022 Z 1

2 + Ordre du jour 1. Objectifs et méthodologie 2. Stratégie retenue 3. Plans d actions VERSION 2

3 1 Les objectifs de la mission Le contexte L ESS est encore méconnue du grand public comme des acteurs économiques voire institutionnels Le renforcement de sa lisibilité est une condition de sa croissance et de sa contribution au développement économique du territoire Fort de ce constat, St-Etienne Métropole a inscrit un objectif de promotion de l ESS dans PROCESS (axe 3) Les objectifs : Définir les besoins en matière de stratégie marketing des acteurs de l ESS Définir et hiérarchiser les cibles de cette stratégie marketing en fonction des besoins et des enjeux du territoire Elaborer un plan marketing comprenant les messages clés, les moyens d actions, les types d acteurs engagés, le calendrier prévisionnel VERSION 3

4 + Méthodologie Phase 1 Diagnostic et définition des attentes Phase 2 Ciblage et objectifs stratégiques au regard des enjeux socio-économiques Loire Sud Phase 3 Définition d une stratégie marketing Collecte et analyse des données disponibles en matière d ESS Analyse des attentes des acteurs de l ESS Entretiens (~20) auprès d acteurs ESS, institutions et entreprises Analyse de stratégies comparables dans d autres territoires Benchmark (2 cas étudiés) Groupe de travail restreint «Cibles prioritaires et objectifs stratégiques» Définition des objectifs stratégiques de la stratégie marketing par cible Groupe de travail élargi «Messages clés et moyens d actions» Rédaction de la stratégie marketing Rappel des objectifs et des cibles Fiches actions par cible 19 décembre Février mars avril avril / 3 juin juillet 2013 Comité technique de lancement Comité technique intermédiaire Groupe de Travail Comité technique intermédiaire Groupe de Travail Comité technique final Restitution VERSION

5 + Ordre du jour 1. Objectifs et méthodologie 2. Stratégie retenue 3. Plans d actions VERSION 5

6 2 Les objectifs et cibles retenus pour la stratégie marketing Objectifs Cibles 1. Favoriser le développement de l ESS comme vecteur de développement économique du territoire 1.1 Développer les partenariats entre entreprises classiques, collectivités et ESS > Entreprises classiques Acteurs publics 1.2 Favoriser la coopération entre structures de l ESS > Structures de l ESS 1.3 Accompagner la création et le développement d entreprises socialement responsables > Porteurs de projets création/reprise Dont étudiants / jeunes actifs VERSION 6

7 2 Les objectifs et cibles retenus pour la stratégie marketing La cible grand public n a pas été retenue car : Dans une optique de recherche de clients/consommateurs, elle relève d une communication individuelle des structures et ne s intègre pas dans une communication mutualisée, Dans une optique de sensibilisation voire d outillage, elle relève plutôt du niveau régional (CRESS / agence de promotion de l ESS) et national. VERSION 7

8 2 Les principes retenus pour la stratégie marketing La stratégie retenue pour promouvoir l ESS : décloisonner l ESS et la rapprocher du monde économique conventionnel pour la crédibiliser et montrer sa contribution au développement économique local. Des actions qui cherchent à mixer les acteurs : entreprises classiques, représentants du monde économique, structures de l accompagnement à la création d entreprises et de l innovation, ESS, élus et services des pouvoirs publics. Privilégier les événements, permettant de valoriser des exemples concrets issus de l ESS et de rapprocher les acteurs pour créer une dynamique. Définir une à deux actions prioritaires par cible, avec un fort impact pour créer un effet d entraînement et décliner ensuite d autres actions dans son prolongement. Une approche transversale, avec des actions qui se nourrissent mutuellement. VERSION 8

9 + Ordre du jour 1. Objectifs et méthodologie 2. Stratégie retenue 3. Plans d actions VERSION 9

10 3 Présentation des actions retenues : récapitulatif Objectif Cible Action (en orange : action prioritaire) Développer les partenariats entre entreprises classiques, collectivités et ESS Entreprises Acteurs publics Sensibiliser le monde économique à l ESS et intégrer les événements de l économie classique Action 1 : Faciliter l intégration par l ESS des événements de l économie classique Action 2 : Favoriser le repérage de l ESS dans ces événements Action 3 : Maximiser les retombées en matière de communication Action 4 : Intégrer des zooms ESS dans les notes de conjoncture et newsletters existantes Action 5 : Les journées de l Economie Responsable Action 6 : Organiser des événements en communs liés à l ESS avec le monde économique Action 7 : Trouver des relais dans les entreprises ou leurs représentations pour diffuser des messages sur l ESS Sensibiliser les élus à l ESS Action 8 : Organiser des visites terrain de projets sur le territoire ou extérieurs au territoire Action 9 : Relayer auprès des élus les évènements et informations ESS du territoire Sensibiliser les techniciens à l ESS Action 10 : Informer les services qui passent des marchés sur l ESS et leur rappeler les possibilités offertes par les marchés publics Action 11 : Aider les services passant des marchés à repérer les structures de l ESS qui peuvent répondre aux consultations VERSION 10

11 3 Présentation des actions retenues : récapitulatif Objectif Cible Action Favoriser la coopération entre structures de l ESS Structures de l ESS Action 12 : renforcer l utilisation des outils existants par une animation accrue (loire-solidaires.org, Tatou Juste, ARP) Action 13 : animer un espace professionnel d échange au sein du Mixeur Action 14 : valoriser les exemples de coopération réussie Accompagner la création et le développement de structures sociales et solidaires Porteurs de projets Etudiants/ jeunes actifs Action 15 : sensibiliser les structures de l accompagnement à la création à l ESS Action 16 : Forum de l Innovation sociale Action 17 : favoriser l appropriation de l ESS par les étudiants sur leur lieu d études VERSION 11

12 3 Les résultats attendus du plan d actions Objectif 1 / entreprises Objectif 1 / acteurs publics Meilleure visibilité de l ESS auprès des acteurs économiques par : - La prise en compte du poids économique de l ESS par les acteurs économiques - La mise en avant des structures de l ESS dans les événements - Une communication accrue et professionnalisée - La sensibilisation du monde économique par ses pairs Meilleure connaissance de l ESS par les élus et les techniciens, de son poids sur le territoire et de son potentiel d innovation et de réponse aux besoins locaux Renforcement de la place de l ESS dans les marchés publics Décloisonnement ESS / économie classique par : - La participation des structures de l ESS à des événements classiques - La création d événements communs Création de partenariats ESS / économie classique VERSION 12

13 3 Les résultats attendus du plan d actions Objectif 2 Objectif 3 Utilisation accrue des outils et événements existants Meilleure connaissance entre acteurs de l ESS Développements de coopérations internes à l ESS Meilleur accompagnement des projets de création dans l ESS et accroissement de la qualité des projets Sensibilisation des acteurs de l innovation à l innovation sociale Meilleure connaissance de l ESS par les étudiants Accroissement de l envie d entreprendre autrement VERSION 13

14 3 Les actions prioritaires Action 1 : Intégrer des événements de l économie classique (Trophées de l entreprise, Trophées réussite de la Loire, Journées Portes Ouvertes de la CCI) Objectif : se faire connaître au sein de l économie classique et bénéficier de la médiatisation de ces événements Acteurs en charge de l action : SEM / MIFE Loire Sud, Créafil Acteurs à mobiliser : organisateurs des événements, consulaires, structures de l ESS Calendrier : Mise en œuvre : prise de contact avec les organisateurs / information aux structures de l ESS des possibilités de participation VERSION 14

15 3 Les actions prioritaires Action 7 : Trouver des relais dans les entreprises ou leurs représentations pour diffuser des messages sur l ESS Objectif : sensibiliser le monde économique à l ESS par ses pairs Acteurs en charge de l action : SEM / MIFE Loire Sud, Créafil Acteurs à mobiliser : structures relais (structures de l ESS membres d un club d entreprises, conseil de développement, entreprise ayant un modèle s approchant de l ESS ), structures de l ESS Calendrier : Mise en œuvre : identification des relais / construction avec les relais des messages à diffuser et des moyens de diffusion VERSION 15

16 3 Les actions prioritaires Action 8 : Organiser des visites terrain de projets ESS sur le territoire ou extérieurs au territoire, sur des thématiques porteuses crédibilisant l ESS Objectif : Faire connaître l ESS, ses réalisations concrètes et son potentiel d innovation et faire connaître les structures ESS du territoire en pointe Acteurs en charge de l action : SEM / MIFE Loire Sud, cabinet de SEM Acteurs à mobiliser : structures de l ESS susceptibles d accueillir les visites, élus et services d autres territoires, presse locale (quotidienne et économique) Calendrier : Mise en œuvre : repérage de projets phares / organisation des visites + repérage de projets sur d autres territoires et organisation de la visite avec les élus locaux VERSION 16

17 3 Les actions prioritaires Action 12 : Renforcer l utilisation des outils existants par une animation accrue Objectif : renforcer l appropriation par les structures des outils existants favorisant la connaissance mutuelle, pour susciter des échanges et des coopérations. Acteurs en charge de l action : structures de l ESS (association Consommer autrement, notamment) et MIFE Loire Sud (ARP) Calendrier : Mise en œuvre : sensibilisation à l utilisation de loire-solidaires.org, aux ARP et à la préparation de Tatou juste par une animation renforcée / se servir des événements grand public pour favoriser la connaissance mutuelle VERSION 17

18 3 Les actions prioritaires Action 15 : Sensibiliser les structures de l accompagnement à la création à l ESS via Créafil Objectif : sensibiliser les structures de l accompagnement à la création à l ESS, plus particulièrement à la création/reprise Acteurs en charge de l action : Créafil Acteurs à mobiliser : structures de l accompagnement à la création Calendrier : Modalités de mise en œuvre : formation des portes d entrée Créafil / sensibilisation de l ensemble des structures d accompagnement à organiser dans le cadre de Créafil VERSION 18

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

sommaire Relevé de conclusions Séminaire 2015 - CRESS Auvergne avec la participation de la CRESS Rhône-Alpes 6 février 2015

sommaire Relevé de conclusions Séminaire 2015 - CRESS Auvergne avec la participation de la CRESS Rhône-Alpes 6 février 2015 Séminaire 2015 - avec la participation de la CRESS Rhône-Alpes Relevé de conclusions 6 février 2015 Sémaphore - Cébazat sommaire I. Continuité sur la construction du projet stratégique II. Echanges entre

Plus en détail

Étude relative au développement d l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime

Étude relative au développement d l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime Étude relative au développement d de l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime Présentation au Bureau Communautaire 6 octobre 2009 Ordre du jour 1. ESS de quoi parle-t-on? 2. Synthèse du profil ESS

Plus en détail

Présentation du dispositif départemental FINANCEMENT PARTICIPATIF

Présentation du dispositif départemental FINANCEMENT PARTICIPATIF Présentation du dispositif départemental FINANCEMENT PARTICIPATIF 7 JUILLET 2015 Pascal COSTE Président du Conseil Départemental Programme cadre : "Pour une économie porteuse d'emplois" Volonté d'associer

Plus en détail

Contexte et problématique de départ :

Contexte et problématique de départ : Défi 2 Pour une production et une consommation responsables Objectif 5 Promouvoir une gestion territoriale des emplois et des compétences à l échelle du Pays Action 10 Education permanente au Développement

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

Syndicat Mixte pour le Sundgau

Syndicat Mixte pour le Sundgau IGT.ITG 22 rue Saint-Louis 67000 STRASBOURG Tél : 09 52 38 37 65 Fax : 09 57 38 37 65 Courriel : igt.itg@igt-itg.eu www.igt-itg.eu Cabinet ARGOS 8 rue Raymond Bank BP 1523 38025 GRENOBLE cedex 1 Tel :

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

PLAN D ACTIONS DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE - 2010/2012

PLAN D ACTIONS DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE - 2010/2012 PLAN D ACTIONS DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE - 2010/2012 Le plan d actions triennal 2010-2012 comporte quatre axes d intervention principaux : Axe 1 : Conforter la dynamique partenariale et la mise

Plus en détail

SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT

SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT REGLEMENT APPEL A PROJETS DEPARTEMENT MARTINIQUE 2015 1 CONTEXTE ET ENJEUX Depuis plus de dix ans,

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014

Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014 Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014 DEROULE DE LA MATINEE : 9h30 : accueil et introduction par Bernard Delcros, Président du GAL Leader 1. Le programme

Plus en détail

IREPS Poitou-Charentes Version de travail 24 juin 2013

IREPS Poitou-Charentes Version de travail 24 juin 2013 IREPS Poitou-Charentes Version de travail 24 juin 2013 Sommaire Introduction Les 4 axes de développement prioritaires Déclinaison opérationnelle Introduction Articulation du projet associatif et du plan

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

Pour un développement. local. durable. Développement

Pour un développement. local. durable. Développement Développement local Pour un développement local durable durable Le développement local vise à améliorer la vie quotidienne des habitants d un territoire en renforçant toutes les formes d attractivité de

Plus en détail

BULLETIN D INSCRIPTION Réponse souhaitée pour le 30 octobre 2014 dernier délai par mail à l adresse suivante : aurelie.rojewski@artoiscomm.

BULLETIN D INSCRIPTION Réponse souhaitée pour le 30 octobre 2014 dernier délai par mail à l adresse suivante : aurelie.rojewski@artoiscomm. DIRECTION DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE BULLETIN D INSCRIPTION Réponse souhaitée pour le 30 octobre 2014 dernier délai par mail à l adresse suivante : aurelie.rojewski@artoiscomm.fr FORMATION RELATIVE AUX

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre)

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Le plan régional d insertion des travailleurs handicapés (PRITH)

Plus en détail

GENERATION ENTREPRENEURS SOLIDAIRES

GENERATION ENTREPRENEURS SOLIDAIRES SYNTHESE DE LA CANDIDATURE DU CONSORTIUM : GENERATION ENTREPRENEURS SOLIDAIRES Programme interrégional d éducation à l innovation sociale, à l entrepreneuriat collectif et à l Economie Sociale et Solidaire

Plus en détail

Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès

Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès Présentation de la CCI Versailles-Yvelines Club des Entrepreneurs de la Plaine de Versailles 1 PATRICK BERNHEIM Membre du Bureau de la CCI Versailles-Yvelines

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

APPEL À PRESTATAIRES

APPEL À PRESTATAIRES APPEL À PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Le secteur bancaire Place et spécificités des banques coopératives Avril 2011 Dossier suivi par l Observatoire Régional de l Économie Sociale et Solidaire 42 rue

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION

Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION 1. Contexte réglementaire La base juridique concernant les obligations en matière d information et de communication

Plus en détail

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE BOURGOGNE Place des Nations Unies - B.P. 87009-21070 DIJON CEDEX Téléphone : 03 80 60 40 20 - Fax : 03 80 60 40 21 MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT Préambule

Plus en détail

Atelier 2 renforcement des compétences et formations

Atelier 2 renforcement des compétences et formations Atelier 2 renforcement des compétences et formations 1 er thème: L eau potable Titre de la formation: La gestion intégrée des ressources en eau Cibles: les exploitants, les élus, les maîtres d ouvrages

Plus en détail

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Groupe de travail n 1 «Gouvernance de la qualité environnementale

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

La démarche «Jeunes et Métropole»

La démarche «Jeunes et Métropole» La démarche «Jeunes et Métropole» du Conseil de développement de la métropole lilloise Novembre 2003 septembre 2004 1 Une volonté d être à l écoute des jeunes Objectif fixé: 4000 questionnaires Objectifs

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS»

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» BILAN 2007-2013 Convention d Organisation et de développement Touristique des Territoires (pays Loi Voynet), autour de deux

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

Ordre du Jour. Modalités d organisation. Rétrospective des manifestations (par département + manifestations régionales)

Ordre du Jour. Modalités d organisation. Rétrospective des manifestations (par département + manifestations régionales) Ordre du Jour Modalités d organisation Rétrospective des manifestations (par département + manifestations régionales) Point sur le «Mois de l ESS en France» Résultats de l enquête régionale Enseignements

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

> Echanger et mutualiser des savoir-faire pour valoriser des compétences

> Echanger et mutualiser des savoir-faire pour valoriser des compétences F O R M A T I O N FORMATIONS En Développement Local Durable F O R M A T I O N FORMATIONS En Développement Local Durable Le lieu LAGRAPPE 75 rue Léon Gambetta 59000 Lille Renseignements / inscriptions :

Plus en détail

A M E N A G E M E N T D U TERRITOIRE

A M E N A G E M E N T D U TERRITOIRE U n i v e r s i t é d e l a M é d i t e r r a n é e F a c u l t é d e s S c i e n c e s E c o n o m i q u e s e t d e G e s t i o n M a s t e r E c o n o m i e, P o l i t i q u e e t G e s t i o n P u

Plus en détail

Tableau de Bord des membres du réseau lorrain d EEDD. Un projet construit dans le cadre de notre échelle nationale

Tableau de Bord des membres du réseau lorrain d EEDD. Un projet construit dans le cadre de notre échelle nationale Tableau de Bord des membres du réseau lorrain d EEDD Un projet construit dans le cadre de notre échelle nationale I. L importance des réseaux d EEDD II. C est quoi le projet Tableau de Bord? III. IV. L

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes»

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» FORMA-CLLAJ formation 2012 / /Directeurs // Responsables // Élus // Cadres administratifs // Agents de collectivités territoriales

Plus en détail

Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat

Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat En perspective de la Conférence Mondiale des Nations Unies sur le Climat qui se tiendra à Paris en décembre

Plus en détail

Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise»

Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise» Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise» Entité : CARINNA (Agence pour la Recherche et l Innovation en Champagne-Ardenne) Contact : Katia JOSEPH Chargée de mission «Gestion

Plus en détail

Maison des Associations de Tourcoing

Maison des Associations de Tourcoing - Validées, à l unanimité, par le Conseil d Administration du 19 juin 2013 Maison des Associations de Tourcoing 100, rue de Lille 59200 TOURCOING tel. 03 20 26 72 38 fax 03 20 11 15 04 contact@mda-tourcoing.fr

Plus en détail

Intitulé du projet : Projet académique : Réussite dans le parcours Bac Professionnel - BTS

Intitulé du projet : Projet académique : Réussite dans le parcours Bac Professionnel - BTS Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE

Plus en détail

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch. Rendez-vous de l ESS régionale Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.org %! "! $!!" # % " Les entreprises d économie sociale et solidaire

Plus en détail

Mobiliser les remises de fonds des migrants au service du développement local au Sénégal (Se-039)

Mobiliser les remises de fonds des migrants au service du développement local au Sénégal (Se-039) Mobiliser les remises de fonds des migrants au service du développement local au Sénégal (Se-039) OBJECTIF GENERAL DU PROJET Canaliser les remises de fonds des migrants au service du développement économique

Plus en détail

Création d'activité individuelle, projets collectifs : des solutions adaptées en coopératives ou associations

Création d'activité individuelle, projets collectifs : des solutions adaptées en coopératives ou associations Création d'activité individuelle, projets collectifs : des solutions adaptées en coopératives ou associations MIFE LOIRE SUD Dans le parcours de la création d entreprise, la MIFE Loire Sud se positionne

Plus en détail

Article 2 Participants

Article 2 Participants Prix de l innovation sociale 2015 en Essonne Règlement de l Appel à Initiatives Article 1 Présentation Le prix de l innovation sociale est organisé par le Conseil général de l Essonne, en collaboration

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires. Laurent COUSSEDIERE

ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires. Laurent COUSSEDIERE ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires Laurent COUSSEDIERE Une démarche en 5 points pour diffuser les modèles et en assurer une amélioration consolidée

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Le FEDER interviendra plus spécifiquement sur des actions de formation individuelles et élaborées suite à un diagnostic précis.

Le FEDER interviendra plus spécifiquement sur des actions de formation individuelles et élaborées suite à un diagnostic précis. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 11/12/2014. ALSACE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Le Programme

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD 2015 1 ORDRE DU JOUR Rapport d activité 2014 Les comptes 2014 Orientations & Budget prévisionnel 2015 Questions diverses 2 LE TERRITOIRE DE COMPETENCES 3 RAPPORT D'ACTIVITE

Plus en détail

Programme Régional de formation des Acteurs de la Formation. La Validation des Acquis de l Expérience. La mise en dynamique par l approche collective

Programme Régional de formation des Acteurs de la Formation. La Validation des Acquis de l Expérience. La mise en dynamique par l approche collective Programme Régional de formation des Acteurs de la Formation La Validation des Acquis de l Expérience La mise en dynamique par l approche collective Mise en dynamique : L approche collective Trois expériences

Plus en détail

Jeudi 16 juin 2011 à partir de 10h00 CESCOM Metz-Technopôle. Business Forum 2011. www.business-forum.fr. Entreprise. Compétitivité

Jeudi 16 juin 2011 à partir de 10h00 CESCOM Metz-Technopôle. Business Forum 2011. www.business-forum.fr. Entreprise. Compétitivité Jeudi 16 juin 2011 à partir de 10h00 CESCOM Metz-Technopôle Business Forum 2011 www.business-forum.fr Entreprise & Compétitivité Après le succès de sa première édition en 2010, le Centre d Affaires CESCOM

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Actions Territoriales pour l Environnement et l Efficacité Energétique

Actions Territoriales pour l Environnement et l Efficacité Energétique Programme ATEnEE 2007-2008 du Pays du Mans Actions Territoriales pour l Environnement et l Efficacité Energétique - 1 - Année 3 du contrat ATEnEE du Pays du Mans Le comité de pilotage du contrat ATEnEE,

Plus en détail

«l investissement des pays dans l acquisition et le développement des compétences des formateurs et des entrepreneurs la formation des formateurs

«l investissement des pays dans l acquisition et le développement des compétences des formateurs et des entrepreneurs la formation des formateurs Note conceptuelle de la conférence PQIP/DCTP de Kigali sur «Encourager l investissement des pays dans l acquisition des compétences des formateurs et entrepreneurs» Introduction La conférence de Kigali

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 LE CEAS : Centre d étude et d action sociale de la Sarthe Association créée en 1937, secrétariat social, la première étude

Plus en détail

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

Un projet inscrit dans le PRIPI Rhône-Alpes

Un projet inscrit dans le PRIPI Rhône-Alpes Un projet inscrit dans le PRIPI Rhône-Alpes Objectifs : Prévenir la discrimination par la professionnalisation des acteurs Permettre l accès à la qualification et ainsi favoriser l accès à l emploi durable

Plus en détail

Groupe Sup de Co Montpellier Business School

Groupe Sup de Co Montpellier Business School - STRAT INNOV LR Présentation du projet pilote 2013-2014 aux institutionnels v1.01 (Juillet 2013) Groupe Sup de Co Montpellier Business School Note préliminaire : Cette présentation est destinée aux institutionnels

Plus en détail

INNOVATION SOCIALE ET ECONOMIE PARTICIPATIVE en région Poitou-Charentes

INNOVATION SOCIALE ET ECONOMIE PARTICIPATIVE en région Poitou-Charentes CONCOURS INNOVATION SOCIALE ET ECONOMIE PARTICIPATIVE en région Poitou-Charentes ************* REGION POITOU-CHARENTES 15 rue de l'ancienne Comédie 86000 POITIERS REMISE DES DOSSIERS DE CANDIDATURE : le

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET 1) Contexte Constatant les difficultés rencontrées par les collectivités pour

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Approches territoriales AAPs et Aides

Approches territoriales AAPs et Aides Approches territoriales AAPs et Aides Stéphane LECOINTE ADEME - Direction Régionale Bretagne Chargé de missions déchets / économie circulaire stephane.lecointe@ademe.fr 02 99 85 87 10 L ADEME en quelques

Plus en détail

L ENTREPRENEURIAT FEMININ, UN ENJEU POUR L ECONOMIE

L ENTREPRENEURIAT FEMININ, UN ENJEU POUR L ECONOMIE Dossier de Presse L ENTREPRENEURIAT FEMININ, UN ENJEU POUR L ECONOMIE TABLE RONDE MARDI 4 JUIN 2013 14H30 16H30 CENTRE DU GUESCLIN PLACE CHANZY 79000 NIORT 1. Pourquoi une table ronde sur l entrepreneuriat

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Descriptif du plan d action : Pour le développement économique, social et solidaire des Hautes-Alpes

Descriptif du plan d action : Pour le développement économique, social et solidaire des Hautes-Alpes Descriptif du plan d action : Pour le développement économique, social et solidaire des Hautes-Alpes Annexe au dossier de demande de subvention Conseil Général des Hautes-Alpes 2015 Sommaire A. Représenter...

Plus en détail

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises conseil recherche sélection intégration www.pole-emploi.fr Pour connaître les coordonnées de nos sites. Pour plus d informations sur : Les services qui vous sont proposés Les mesures pour l emploi TBWA\CORPORATE

Plus en détail

PROPOSITION DE PLAN D ACTIONS 2013-2016

PROPOSITION DE PLAN D ACTIONS 2013-2016 Gwenaelle LEHMANN Bruno TAMAILLON PROPOSITION DE PLAN D ACTIONS 2013-2016 Peaugres, 18/02/2013 1 Les pistes de travail Agence de voyage Ardèche Verte? Non Passer un message fort en interne AV Réinvestir

Plus en détail

MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE

MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE Un évènement : MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE Provence Alpes Côte d Azur Novembre 2012 DOSSIER DE PRESENTATION CONTACT : CRESS PACA 19 rue Roux de Brignoles, 13006 Marseille caroline.courrieu@cresspaca.org

Plus en détail

Itinéraire de formation. Politique de développement touristique. Délégation régionale Basse-Normandie. www.calvados-tourisme.com

Itinéraire de formation. Politique de développement touristique. Délégation régionale Basse-Normandie. www.calvados-tourisme.com 2015 Itinéraire de formation Politique de développement touristique Délégation régionale Basse-Normandie www.calvados-tourisme.com ITINÉRAIRES POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE CODE ITINÉRAIRE ITSUN

Plus en détail

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Point d étape à mi-parcours du PRDF Note spécifique CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Institué par la loi du 23 juillet 1987, le Contrat d objectifs de branche professionnelle est

Plus en détail

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux Des difficultés à investir le champ des conditions de travail L évolution du monde du travail montre la prégnance des conditions et de l organisation du travail dans le de nouveaux risques. Ces questions

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du poste, les missions,

Plus en détail

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail.

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail. Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : Identifier les apports des réformes législatives, règlementaires ainsi que les évolutions jurisprudentielles les plus significatives, impactant

Plus en détail

l Agence française pour le développement international des entreprises

l Agence française pour le développement international des entreprises Présentation du partenariat entre le Secrétariat d Etat à l Outre Mer (SEOM) et UBIFRANCE Christian BENOIT Direction interrégionale du commerce extérieur Antilles - Guyane DRCE: Qui sommes-nous? Vous avez

Plus en détail

MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE

MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE Un évènement : MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE Provence Alpes Côte d Azur Novembre 2013 DOSSIER DE PRESENTATION CONTACT : CRESS PACA Caroline COURRIEU 19 rue Roux de Brignoles, 13006 Marseille

Plus en détail

PRÉSENTATION DU CENTRE RESSOURCE DÉVELOPPÉ EN ILE-DE-FRANCE

PRÉSENTATION DU CENTRE RESSOURCE DÉVELOPPÉ EN ILE-DE-FRANCE PRÉSENTATION DU CENTRE RESSOURCE DÉVELOPPÉ EN ILE-DE-FRANCE Marie Vandeville Directrice Séminaire régional Point d étape sur le CREHPSY Alsace Le projet Constats : Personnes démunies et déstabilisées Offre

Plus en détail

Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction. 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015

Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction. 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015 Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015 1 Plan de séance I. Rappel des objectifs, des méthodes

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR

Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR Juin- 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au

Plus en détail

Projet de cahier des charges

Projet de cahier des charges Projet de cahier des charges Appel à candidatures d organismes de formation portant sur la mise en œuvre des formations «La prévention des risques professionnels dans l économie sociale et solidaire :

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES. ATELIER n 5 : «QUEL PLAN MARKETING POUR 2013-2017?» Epinal, le 21 novembre 2012

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES. ATELIER n 5 : «QUEL PLAN MARKETING POUR 2013-2017?» Epinal, le 21 novembre 2012 SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES ATELIER n 5 : «QUEL PLAN MARKETING POUR 2013-2017?» Epinal, le 21 novembre 2012 Une règle de base au bon déroulé de l atelier : Toutes les idées

Plus en détail

Débat sur la transition ENERGETIQUE. Appel à Manifestations d'intérêt pour l organisation de débats citoyens infrarégionaux en Nord - Pas de Calais

Débat sur la transition ENERGETIQUE. Appel à Manifestations d'intérêt pour l organisation de débats citoyens infrarégionaux en Nord - Pas de Calais Débat sur la transition ENERGETIQUE Appel à Manifestations d'intérêt pour l organisation de débats citoyens infrarégionaux en Nord - Pas de Calais Cette démarche s inscrit dans le cadre du débat national

Plus en détail

Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro)

Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro) Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro) Rennes, le 26 février 2009 Plan de l atelier Stratégie marketing du CRT Objectif du projet Présentation des différentes

Plus en détail

SOLUTIONS COP21. Un dispositif pour mobiliser et élargir l audience autour des solutions climat

SOLUTIONS COP21. Un dispositif pour mobiliser et élargir l audience autour des solutions climat SOLUTIONS COP21 PARIS 2015 Un dispositif pour mobiliser et élargir l audience autour des solutions climat Participation des membres du réseau Ville durable / Vivapolis La France accueillera en décembre

Plus en détail

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales 82, bd des Batignolles - 75017 Paris - FRANCE Tél. : +33 (0)1 53 42 35 35 / Fax : +33 (0)1 42 94 06 78 Web : www.carrenoir.com N 2 Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

Plus en détail

Les 21 et 22 novembre 2014

Les 21 et 22 novembre 2014 Présentation du 1 er Salon virtuel des mobilités Contexte du projet Le Collectif Ville Campagne et Evid@nce (Marque Innov 3d) ont choisi d unir leurs compétences et ressources pour réaliser et animer le

Plus en détail