Rapport de stage. Tatsugoro KAWAKAMI Directeur Artistique Junior chez Muchimuchi

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2010-2011. Rapport de stage. Tatsugoro KAWAKAMI Directeur Artistique Junior chez Muchimuchi"

Transcription

1 Rapport de stage Tatsugoro KAWAKAMI Directeur Artistique Junior chez Muchimuchi

2

3 Remerciements Avant toute chose, il me semble important de gratifier les personnes grâce auxquels j ai pu réaliser ce stage et qui m ont appris beaucoup de chose durant cette expérience professionnelle. Aussi, je remercie Nicolas DONDINA et Eric ANCIAN, mes maîtres de stage et co-fondateurs de l agence Muchimuchi, qui ont supervisé ma formation tout au long de cette expérience professionnelle. Je remercie Agathe MASSENTI et Dang TRAN pour leur soutien et pour m avoir accompagné pendant cette aventure humaine. Je remercie également l intégralité du personnel de Muchimuchi et Jules&Moi pour leur accueil chaleureux et leur coopération durant ces six derniers mois. p. 02

4 Sommaire Remerciements p.02 Sommaire p.03 Introduction I - Pourquoi un stage dans la création? II - Pourquoi un stage dans la publicité? III - Mon rôle dans ce stage p.05 p.05 p.05 p.06 L entreprise I - Introduction au monde de la publicité II - Qu est ce que Muchimuchi? III - Positionnement IV - Concurrents et référents V - Clients et secteurs d activité VI - Conséquences de la crise économique VII - Propsection VIII - L équipe et son organisation IX - Statut actuel et perspectives de l agence p.08 p.08 p.09 p.09 p.10 p.10 p.11 p.11 p.12 p.13 Cadre de travail I - Intégration au sein de l équipe II - Environnement de travail III - Journée typique à l agence IV - Méthodologie de travail et suivi de formation V - Matériel VI - Outils p.14 p.14 p.14 p.14 p.15 p.15 p.16 Missions I - Apports au sein de l équipe La conception Le développement web Réalisation : Retouches / Storyboarding / Animation Edition p.18 p.18 p.18 p.18 p.18 p.18 p. 03

5 II - Les différents types de missions Travaux rapides Projets Réponse à un appel d offres III - Planning type d un projet IV - Présentation des projets Travail interne Travaux rapides Etude de projet - Muchipict Shooting photo Travail externe Travaux Etude de projet - Via Location p. 19 p.19 p.19 p.19 p.20 p.20 p.20 p.21 p.21 p.24 p.26 p.26 p.26 Bilan I - Bilan sur mes compétences avant et après le stage II - Bilan sur mon expérience dans le monde de la publicité III - Bilan par rapport à l agence p.29 p.29 p.29 p.29 Conclusion p.30 Annexes I - Lexique II - Liens utiles III - Bibliographie IV - Images annexes A) Mini Site Populaire Décalé B) Blog Muchimuchi C) Shooting Photos D) VIA Location E) Isover F) Shark Alliance G) Lunch&Co. H) Jules&Moi p.31 p.31 p.31 p.32 p.32 p. 33 p.34 p.34 p.37 p.38 p.38 p.39 p. 04

6 Introduction I - Pourquoi un stage dans la création? Arrivé en début du second semestre de la troisième année à l Institut International du Multimédia, le moment était venu pour moi de trouver un stage en vue de la première partie de la quatrième année. Avant toute chose, il m était essentiel de réévaluer mon projet professionnel afin de mieux cibler mes envies et obligations dans le but de trouver le stage répondant au mieux possible au déroulement approprié de ma formation au sein de l IIM. L IIM vouant son apprentissage à l aboutissement de l acquisition d une double compétence Création // Gestion de projet, je considère que la troisième année était une année de transition, du passage de l apprentissage dans le domaine de la création et la production grâce aux cours de spécialité, vers l apprentissage du bon fonctionnement d un projet multimédia et de sa gestion via les BAP et les cours de tronc commun, entre autre. C est à ce moment là que m est venue la problématique suivante : valait-il mieux trouver un stage portant sur la gestion de projet, en prenant le risque de délaisser mes capacités techniques sans les avoir au moins une fois confirmé, ou bien tenter une aventure dans la création afin de les consolider et de mettre en œuvre toutes les compétences acquises au cours de ces trois premières années dans une situation professionnalisante? Sachant qu il y aurait une deuxième cession de stage en fin de cursus, la question n est pas restée longtemps sans réponse. Il était plus cohérent à mes yeux d approfondir et confirmer mes facultés créatives avant de franchir le palier vers la gestion de projet. A un degré moindre, une autre raison pour laquelle j ai décidé de faire un stage dans la création était de me forger une opinion sur le rôle tenu et le travail fourni par le chef de projet multimédia depuis un point de vue extérieur. II - Pourquoi un stage dans la publicité? M étant spécialisé en communication graphique dès la deuxième année, j ai pu étudier en profondeur le monde du design graphique et audiovisuel à des fins commerciales et promotionnelles. De plus, je suis naturellement appréciatif vis-à-vis de la publicité pour sa capacité à entrainer les individus à consommer des choses dont ils n ont pas forcément besoin, mais aussi pour son côté évolutif - autant pour les concordances avec les événements de l actualité que p. 05

7 pour les liens qui le rattache aux nouvelles technologies et autres modes émergentes, telles que le développement de l e-publicité et la publicité mobile, ou bien même l insertion de réseaux sociaux tels que Facebook à ce processus -. Ainsi, j ai réussi à obtenir mon stage dans une petite agence de publicité, prénommée Muchimuchi, pour le poste de directeur artistique junior. Alors que les responsables de l agence me prévenaient de leur situation économique pendant l entretien et de la charge de travail ainsi que les responsabilités à entreprendre par rapport au poste à pourvoir, ceci me donnait l opportunité de travailler dans une entreprise contraint de s adapter sous la pression de la crise et de noter comment elle allait s extirper de ce climat financier peu rassurant. J ai délibérément choisi un stage dans un petit organisme pour les plus grandes responsabilités qu il octroie et pour une vision plus complète, mais certes à plus petite échelle, de toutes les étapes d un projet intégral, depuis son brief jusqu à sa livraison finale. III - Mon rôle dans ce stage Dans le monde de la communication, le directeur artistique est celui qui forme, avec le concepteur-rédacteur, la charnière centrale du pôle créatif. Proposant de grandes qualités d imagination et de remise en cause accompagné d une logique implacable, il est en quelques sortes, le responsable visuel d un projet donné, assumant les idées établies et en prouvant leurs valeurs auprès de son équipe et de ses clients. En tant que directeur artistique junior dans une petite boite de communication, mon travail consistait principalement d apporter ma contribution à l équipe créative grâce à mes compétences hybrides. Qui dit petite structure dit effectif réduit, je n étais donc pas assimilé à un rôle prédéfini et réducteur. J étais tantôt concepteur sur un projet print, tantôt développeur sur un site internet, tantôt graphiste pour de la retouche photographique. Ce mode de fonctionnement m a permis d exploiter au mieux mes moult capacités techniques engrangées au fil des années et de maximiser ma progression dans les registres traités. Cela m a également appris à travailler sur plusieurs projets en même temps, tout en tenant compte des les délais imposés par chacun d entre eux et les enjeux qui y étaient définis, le tout en préservant une régularité quant à la qualité des travaux effectués. Vis-à-vis de la société qui m a accueillie, mon objectif était de participer à son maintien et à son éventuel redressement suites aux conséquences néfastes qu avait provoqué la crise économique. Ceci passait par un gros travail sur la communication de l agence, basée en grande partie sur les supports internet. p. 06

8 Au fil de ce document, je vous décrirai le cadre de travail qui s est présenté à moi et je vous exposerai ensuite les tâches que j ai effectuées tout au long de cette étape de professionnalisation. A travers cette expérience, je vous énoncerai comment ce stage s inscrit avec succès dans le cadre de mon projet professionnel et si cette aventure m aura aidé dans la confirmation de mon savoir technique et artistique. p. 07

9 L entreprise I - Introduction au monde de la publicité La publicité est une forme de communication dont son but est entièrement dédiée à influer sur le comportement d un groupe de consommateurs précis, appelé cible. Son activité s étend aussi bien pour des objectifs commerciales (augmenter les ventes d un produit) que promotionnelles (étendre la visibilité d une marque sur son marché, ou défendre une cause). On peut distinguer deux types de supports publicitaires. D un côté la publicité intégrée aux plateformes médias telles que la télévision, l affichage, la radio, la presse, la téléphonie mobile et bien sûr, internet. De l autre, la publicité issue en dehors de ces médias, nécessitant souvent la participation des consommateurs ciblés telle que le street marketing, la communication évènementielle, les parrainages et autres création de produits dérivés ou de fidélisation client. L émergence des réseaux sociaux, d internet et de la téléphonie mobile a permis à la publicité d évoluer de manière considérable ces cinq dernières années, au point de voir l e-publicité grappiller des parts de marché à la publicité dite «classique», passant de 11% à 12,2% sur la période d un mois, entre Mai et Juin 2010, ce qui représente 357 millions d euros sur les 2,5 milliards d euros brut investis dans le marché publicitaire. Par ailleurs, sa croissance en 2010 est estimée à 8% sur l ensemble de l année en France. Parts de marché des investissements publicitaires en mai 2010 en France : 1 - Télévision : 33% 2 - Presse : 28,6% 3 - Radio : 14,9% 4 - Internet : 11,3% 5 - Publicité extérieure : 10,7% En prenant compte de tous ces critères d évolution du marché publicitaire, nous pouvons constater que pour rester à l affut de la communication, il faut de plus en plus maitriser un large éventail des domaines d expression multimédia, et surtout ceux en pleine expansion, telle que la publicité en ligne. p. 08

10 II - Qu est ce que Muchimuchi? Muchimuchi est une agence de communication née en 2006 grâce à l association d Eric ANCIAN et Nicolas DONDINA, respectivement ancien directeur de la création et ancien directeur artistique de l agence de communication CPP (Créhalet Pouget Poussielgues), suite à son rachat par le groupe Yin à la fin de l année Leur principale volonté a été de créer une structure indépendante, capable de produire des contenus créatifs de qualité pour aider les marques dans leur croissance. Une structure souple, réactive, réinventant son métier à chaque instant pour prodiguer de meilleurs conseils et répondre plus justement aux exigences d un marché en perpétuelle évolution. Muchimuchi (C.A. en 2009 : euros) produit des contenus, online et offline. Affichage, presse, édition, film, radio, web, marketing services sont leurs principaux savoir-faire. Des métiers complémentaires qu ils organisent méthodiquement pour tisser des liens entre les marques et leur public. En 2008, l agence est primée dans la catégorie Univers de l Automobile lors du 17ème Festival International du Film Publicitaire Automobile pour son film «Femme au volant, bonus au tournant» de SMACL Assurances. En 2009, Muchimuchi est lauréat pour le concours international pour la réalisation de l affiche du Cristal Festival de la Publicité Ces distinctions participent à la renommée de l agence et soulignent sa créativité, mais ne représentent pourtant pas forcément un facteur déclencheur d acquisition de nouvelles demandes de prestation. III - Positionnement L agence revendique une stratégie de communication qu elle surnomme «populaire décalé». Concrètement, il s agit de la manipulation et le détournement de valeurs culturelles et de comportements sociaux à la mode via l analyse des phénomènes d actualité qui touche notre vie quotidienne. A titre d exemple, pour la réalisation de la nouvelle campagne de Love2Recycle, une société de rachat de mobiles anciens, le thème d actualité des retraites a été utilisé pour le transformer en slogans impactant : «Chez nous les vieux auront toujours la côte» p. 09

11 «Vos vieux n ont pas dit leurs derniers mots» «Les vieux à la retraite ça rapporte» IV - Concurrence et référents Muchimuchi considère que n importe quelle agence de communication évoluant sur le marché de la publicité peut correspondre à un concurrent réel, quelque soit sa taille et son chiffre d affaires. L agence affirme son indépendance et son originalité propre, c est pourquoi elle ne voit pas en un autre organisme de communication, la référence. V - Clients et secteurs d activité Les clients ayant fait confiance à l agence : Les expériences combinées d Eric Ancian et de Nicolas Dondina chez CPP, auteurs de campagnes à succès comme «Du Leerdammer, ou je fais un malheur» ou la série de court métrages avec Jean-Yves Lafesse illustrant la viande de bœuf, leur ont permis de retravailler facilement dans le domaine de l alimentaire pour des clients tels que le collectif de la prune, la marque Jean Floc h, ou bien même de participer à une compétition autour de la pomme de terre de la marque Label Rouge. p. 10

12 La société a également eu des clients privilégiés dans le High Tech, notamment pour l entreprise de fabrication d imprimantes Lexmark, quatrième mondial avec 4,5 milliards de dollars de C.A. en VI - Conséquences de la crise économique Cependant, les retombées économiques de la crise se sont produites de façon brutale, et de gros annonceurs ont abandonné l agence, l obligeant à étendre son activité en dehors de ses secteurs privilégiés. Un grand client américain, malgré de bons résultats européens, a coupé la totalité des budgets pour ses campagnes européennes, ce qui a débouché sur la perte de cet annonceur. D autres clients ont drastiquement baissé les tarifs de prestations (de l ordre de 20%) Certains commanditaires rendus frileux par le climat financier se sont éloignés des l investissements print pour s orienter vers du contenu web, car ce support est entièrement mesurable (trafic de données, nombre de cliques, de vues, etc.) et de surcroît, beaucoup plus rassurant. Dans le but d apporter des solutions à ces restrictions économiques, une nouvelle mentalité de propsection et la diversification des secteurs d activité a été instauré, pour obtenir de nouveaux annonceurs, même à faible budget. VII - Prospection Pour faire face à la crise et à son maintien, Muchimuchi a adopté plusieurs méthodes de prospection pour dénicher de nouveaux budgets : 1 - Installation d une cellule de prospection : identifier les cibles visées et les contacter en vue d une proposition de prestation. 2 - Prospection en salon 3 - Réactivation des liens avec des anciens clients de l agence CPP 4 - Recommandations clients satisfaits vers de nouveaux clients affiliés 5 - Création de contenu auto-promotionnelle (affiches «advertising is changing», blog «c était mieux avant», etc.) p. 11

13 VIII - L équipe et son organisation L organisation de l agence se divisait en trois types d activités : 1. L administration de l agence. 2. La prospection de nouveaux commanditaires et le suivi des projets. 3. Le pôle créatif chargé de la conception et la création de contenu pratique. A savoir que les deux directeurs associés supervisaient l ensemble des fonctions occupées par l agence, et changeaient donc de casquette en fonction des impératifs du moment au cours d un projet. o Equipe dirigeante Eric ANCIAN - Directeur associé / Directeur commercial Nicolas DONDINA - Directeur associé / Directeur de la création o Equipe de prospection et de suivi de projet Françoise JOFFRIN Chef de projet / Adjoint Commercial Charlotte MAILLOT / Nina BINTNER Chef de projet junior o Equipe créative Agathe MASSENTI Conceptrice / Rédactrice Dang TRAN Directeur artistique junior Tatsugoro KAWAKAMI Directeur artistique junior p. 12

14 IX - Statut actuel et perspectives de l agence La perte de client important a signifié le début d une restriction budgétaire évidente. Elle a aussi entrainé une baisse en productivité par la même occasion. Dans l optique de pallier à cette baisse de régime créative, Muchimuchi a décidé de se lancer au cours de mon stage dans la capture de photographies, accompagnée de retouches. Cette nouvelle activité interne nécessitait un minimum d équipement adapté. De ce fait, le photographe et collaborateur Samuel LUGASSY (www.samuellugassy.com) nous a fourni du matériel suffisamment complexe pour installer un semblant de studio photo à l intérieur de l agence. L ouverture de l agence vis-à-vis de la photographie nous a permis de continuer à exercer la direction artistique et la création d images, sans forcément répondre à un client. C était l occasion d essayer de choses nouvelles et de laisser libre court à notre imagination pour préserver la créativité du groupe. La présentation de ces prises de vue a même débouché sur des propositions de prestations mineures, comme pour la création de la carte de vœux 2011 pour Jean Floc h). Dernièrement, Muchimuchi se penche sur la production de contenu internet à caractère divertissant pour les utilisateurs, promouvant une marque donnée. Effectivement, d après des études réalisées au Royaume-Uni par l IAB, PricewaterhouseCoopers ainsi que le World Advertising Research Council, les annonceurs britanniques ont dépensé plus de 1,56 milliard d euros bruts dans la publicité en ligne au premier semestre 2009, contre 1,46 milliard d euros bruts pour la télévision. Cette tendance commence à se généraliser, notamment au Danemark où c est déjà le cas, mais aussi aux Etats Unis où les études prévoient de proportions similaires. Muchimuchi tient pour objectif à terme de se consacrer sur la création web interactive et dynamique, signe d une évolution naturelle et cohérente de l agence suivant les bouleversements octroyés dans l univers de la publicité. p. 13

15 Cadre de travail I - Intégration au sein de l équipe La société étant de petite taille, la phase d acclimatation, ponctuée de travaux mineurs principalement en interne, est restée relativement courte et j ai pu me concentrer au mieux sur le gros du travail qui m attendait devant moi. Mon évolution s est réalisée de manière progressive, et j ai pu rapidement intégrer les projets principaux et les compétitions auxquelles participait l agence. II - Environnement de travail Un des avantages de travailler dans une structure à taille humaine réside dans le fait que l information circule facilement d un côté comme de l autre et que pour le moindre souci, l aide est à portée de main. Ceci permettait également à l agence de vanter les mérites d une meilleure attention portée à l annonceur et surtout une plus grande réactivité face à celui-ci grâce à son nombre plus réduit de projets entamés simultanément. Cet aspect de la pluri-compétence naturellement installée chez Muchimuchi m a permis de mieux comprendre le déroulement d un projet multimédia dans sa globalité et non pas uniquement du côté de la création, ainsi qu à la frontière qui sépare celle-ci de la gestion de projet. Les locaux de l agence étaient situés à cinq minutes à pied de la station Havre Caumartin au sein même de Paris, à l intérieur d un bel appartement du 8 arrondissement. Un cadre de travail idyllique pour quelqu un qui habite aussi dans Paris, comme moi-même. III - Journée typique à l agence 10h -10h30 : Arrivée à l agence 10h30-11h : Briefing sur la situation des projets engagés la veille 11h-13h30 : Travail sur les tâches attribuées 13h30-15h : Pause déjeuner p. 14

16 15h-15h30 : Deuxième briefing de la journée pour situer la progression en cours 15h30-18h : Travail sur les tâches attribuées 18h-18h30 : Debriefing de la journée et attribution de nouvelles tâches pour le lendemain 18h30-19h30+ : Travail sur les tâches attribuées A noter qu en période de compétition, nous pouvions finir beaucoup plus tard dépendant de la charge de travail restant pour finaliser la présentation client et de la deadline à respecter. Cet emploi du temps est donc modulable relativement aux projets entamés. IV - Méthodologie de travail et suivi de formation Que ce soit en conception ou en réalisation, j ai beaucoup travaillé en équipe avec Agathe et Dang. D une part, nous nous concertions toujours lors des phases de recherche, communément appelées brainstormings, afin de trouver des idées cohérentes et respectant les contraintes instaurées par le brief et son analyse. D autre part, lorsque débutait la phase de réalisation, Dang et moi-même répartissions les tâches graphiques ou éditoriales à produire pendant qu Agathe nous supervisait lors d insertion de contenu rédactionnel. Comme cité plus haut, nous tenions régulièrement des réunions avec l ensemble de l équipe pour nous tenir informé des tâches à exécuter. Une période de travail succédait directement à ces mises au point jusqu à l obtention d un rendement satisfaisant, ensuite soumis à une phase de validation par Eric et/ou Nicolas. Habituellement, c est à ce moment là que mes connaissances dans les domaines sollicités s élargissaient considérablement. Effectivement, lorsqu ils venaient s installer derrière les ordinateurs lors des validations, mes maîtres de stage ont toujours eu le bon réflexe de déceler les fautes que j avais commises, de m expliquer la nature des erreurs, et enfin de me désigner les méthodes adéquates à prôner, en résolvant directement ces erreurs simultanément. Pour ce qui est de la transmission de données tels que les briefs, logos, maquettes et autres contenus rédactionnels, les transferts se faisaient via s ou bien, lorsque la taille ou le nombre de fichier ne le permettait pas, via l utilisation de clefs USB. V - Matériel J avais à ma disposition un imac incluant une version récente de son système d exploitation MacOSX ainsi que la pléiade de logiciels Adobe qui constituent la suite CS4, éléments essentiels de ce métier. Ajoutons à cela une palette graphique de grande taille et les ingrédients étaient réunis pour l optimisation de mon poste de travail. p. 15

17 VII - Outils 1. Feuilles et crayon à papier Aussi simple que cela puisse paraitre, les outils les plus puissants resteront l imagination, la feuille de papier et le crayon associé, car ils ne possèdent aucune limite et sont exploitables sur toutes les étapes d un projet, en plus de représenter une solution peu coûteuse et extrêmement fiable. 2. Internet Le terme est vaste, et pourtant internet est devenu un outil de travail d une importance incontestable ces dernières années. Pratiquement tout peut être trouvé sur le net en cherchant de façon appropriée, ce qui en fait l outil de recherche le plus performant dans les métiers de la communication. 3. Photoshop Photoshop est sans doute le produit Adobe le plus populaire. C est un logiciel de retouche photographique, de traitement d images et de dessins numériques. Il s agit du logiciel Adobe le plus fréquemment utilisé parce qu il peut répondre à tous les besoins. 4. Illustrator Illustrator est le logiciel de création graphique vectorielle par excellence. Il se distingue de Photoshop par la création d image utilisant des courbes générées par des formules mathématiques. Il est habituellement utilisé pour de la création de logo ou de typographie. 5. InDesign InDesign est le logiciel de mise en page d Adobe. Il est utilisé dans le but de créer des documents d édition tels que des magazines, brochures, journaux, etc. C est l outil de travail avec lequel j ai le plus progressé depuis le début de mon stage, alors que je ne connaissais pratiquement aucune de ses fonctionnalités. 6. After Effect After Effect est à l animation audiovisuelle ce qu est Photoshop à la création d images. C est un logiciel de compositing permettant l ajout d effets spéciaux et l élaboration d animations graphiques. p. 16

18 7. Dreamweaver Dreamweaver est un logiciel de création et d édition de site internet. Il n est pas essentiel en soi, mais ses spécificités permettent une manipulation plus aisée des langages de développement web, le rendant donc indispensable. 8. itunes Suite à l achat d un ipad par l agence, on m a directement confié son bon entretien et ses mises à jour pour préparer la tablette tactile aux différentes prospections et autres présentations que la société allait se voir confronté. Le logiciel itunes est donc devenu un outil de travail à part entière. p. 17

19 Missions I - Apports au sein de l équipe Au cours de cette expérience professionnelle de six mois, une grande majorité de mes facultés acquises à l IIM ont pu être mises en avant dépendant des objectifs du projet en cours et de la tâche que mes supérieurs me confiaient. Alors que je n avais uniquement que des bases dans certaines de ces compétences utilisées, l occasion est venue de les approfondir afin d étaler mon attirail créatif le plus possible, notamment en développement web et en édition. 1. La conception : Il s agit de l étape d un projet durant laquelle l équipe créative se base sur l analyse du brief d un projet ainsi que sur les contraintes techniques et budgétaires établies pour élaborer des idées, via un brainstorming, chargées de répondre aux besoins et objectifs du client. Plusieurs propositions sont générées en encourageant au maximum les solutions créatives et novatrices. 2. Le développement web : On peut appeler développement web tout ce qui touche à la création de site ou bien d applications internet. Dans le cadre de mon stage, les langages CSS, PHP, Javascript et HTML ont été sollicité dans la création de sites internet. 3. Réalisation : Retouches/Storyboarding/Animation Dans ce registre, j ai pu exprimer mes capacités dans les logiciels de graphisme tels que Photoshop et Illustrator pour des travaux de photomontage, de création d identité visuelle ou bien de storyboarding pour l élaboration de petites animations sous After Effect. 4. Edition : Un des domaines dans lequel je me suis peut-être le plus amélioré au cours de ce stage. Il s agit de tout ce qui tourne autour de la mise en page de documents à contenu rédactionnel et illustratif. Ceci implique la hiérarchisation de l information et la préservation d une cohérence éditoriale d une page à l autre. p. 18

20 II - Les différents types de missions Parmi l ensemble des fonctions accomplies, nous pouvons les rassembler en trois catégories bien distinctes : les travaux rapides, les projets dits «normaux» et les réponses à un appel d offre. 1. Travaux rapides : Ces travaux étaient distribués tout au long de la journée, et en général je les réalisais entre deux projets ou bien lorsque du temps libre se présentait. Il s agit en réalité de requêtes succinctes généralement formulées par-dessus un travail qui a déjà été réalisé pour un client. On peut traduire ceci par des mises au format d un visuel de campagne en différents types de supports (flyer, kakemono, etc.), la création de petites bannières internet animées issues d une campagne existante, ou bien la correction rédactionnel d une brochure suite à la demande de sa mise à jour. 2. Projets : Ces projets intitulés «normaux» plus tôt correspondent en fait à des travaux qui nous ont été fournis par des clients avec qui l agence collabore, sans la présence d agence concurrente. Je pourrais les ranger au même titre que les petites tâches, mais ici, la charge de travail était beaucoup plus importante. Ces projets traitent souvent de la refonte de l identité visuelle de ladite entreprise, ou bien de la création de contenu graphique dans le but de promouvoir le commanditaire ou d en élargir sa cible. 3. Réponse à un appel d offres Appelé aussi «compétition» dans le jargon publicitaire, il s agit sans doute de la catégorie de missions que j ai le plus apprécié durant mon expérience chez Muchimuchi, ou du moins la plus excitante. En effet, plusieurs agences sont mises en concurrence au cours d une sollicitation émise par le l annonceur, et l agence qui en ressort généralement avec les meilleures idées remporte l appel d offres et se voit garantir un budget en vue d aboutir le projet présenté lors de la compétition. Ce type de mission me parait plus excitant par le fait que le travail soit constamment chronométré et que la créativité soit appelée à être utilisée sous une plus grande pression par rapport à un projet où la concurrence n existe pas. Cependant, les désavantages à ce type de missions existent, la principale étant celle de ne pas remporter la compétition et d en garder un sentiment d inachevé par rapport aux efforts fournis. p. 19

21 III - Planning type d un projet Projet d une durée estimée entre 6 et 8 semaines 1. Réception brief client Entre 3 et 4 heures de réflexion 2. Préparation Retour Client 2 jours à 3 semaines selon la complexité du projet - Analyse besoin/objectif - Concurrence - Supports médias disponibles et exploitables - Piste créatives => en général plusieurs pistes établies 3. Présentation client - Stratégie à adopter - Création 4. Deuxième phase de travail 15 jours 5. Deuxième présentation client - Validation client 6. Phase d exécution 3 jours à 1 semaine 7. Présentation documents finalisés 8. Préparation impression 9. Livraison Finale IV - Présentations des projets Ici, je vais vous détailler quelques uns des projets auxquels j ai participé tout au long de ma période de stage chez Muchimuchi, en prenant soin de présenter le contexte, les enjeux, les difficultés rencontrées, ainsi que les résultats obtenus pour chacune des missions. Je vous préciserai également mon rôle ainsi que le travail effectué au sein des projets, tout en analysant les bénéfices que j ai pu en tirer. Afin de vous exposer mon travail de la manière la plus simple, j ai décidé de le diviser en deux parties distinctes : le travail interne regroupant toutes les tâches liées au fonctionnement et la promotion de l agence et le travail externe incluant les projets conçus pour les clients ou en réponse à des appels d offres. 1. Travail interne La majorité du travail interne que j ai dû fournir peut se résumer à deux thèmes, d une part la création de contenu internet et de l autre, la photographie. Deux projets majeurs seront ici introduits en détails, chacun correspondant à ces thèmes respectifs. p. 20

22 Travaux réalisés Parmi les petits travaux réalisés pour la promotion de l agence, je peux énumérer : - La création d un mini-site annexe de l agence vantant les mérites de la stratégie de communication préconisée, le populaire décalé (Annexe image A) - La création du blog de l agence ainsi que son logo (Annexe image B) Etude de projet - Muchipict Alors que l agence se lance dans la réalisation de photographies artistiques, la nécessité de les exposer aux yeux de tous devient une priorité. A ce niveau là, aucun autre support de présentation multimédia n est plus fiable qu internet pour sa vitesse de propagation de l information et la facilité de sa transmission. C est pour assouvir ce besoin que nous nous sommes lancés dans la réalisation d un site vitrine exposant les dernières créations photographiques. 1) Contexte de la mission a) Besoin : Création d un support de rassemblement et de présentation de photos. b) Objectif : Elargissement de la visibilité de l agence en diversifiant les domaines d activités. Préserver et renouveler la qualité de la créativité de l équipe. c) Cible : Organismes nécessitant éventuellement des prestations photographiques. Anciens et actuels clients de l agence. d) Délais : Le travail étant réalisé en interne, il n y avait pas de deadline obligatoire. e) Budget : Pas de budget aloué à cette mission. f) Contraintes : Graphisme épuré répondant à la charte graphique de l agence. Présence d un système de mise à jour rapide et facile (Back office). p. 21

23 2) Déroulement du projet : a) Compétence utilisée : Conception et développement web b) Méthodologie de travail: A l obtention des descriptifs de la mission, je me suis d abord concentré sur la recherche de sites vitrines appartenant à des photographes de renommée internationale. Après leur analyse, nous nous sommes vite aperçu qu un système à défilement horizontal et non pas vertical était plus approprié pour un site présentant uniquement des photographies parce que de cette manière, la découverte des images peuvent se faire progressivement et en faisant croire à l utilisateur que l interface ne bouge pas lors de la navigation, à l image d un diaporama. Comme le site nécessitait une mise à jour régulière et que mes notions en développement n étaient pas faramineuses, j ai opté pour l utilisation du CMS Wordpress. De cette manière, mon travail était grandement facilité dans le sens où le back office était déjà pré-conçue, et que je n avais plus qu à l adapter à mes envies. Au niveau du design du site, là encore la charge de travail était raccourcie en dénichant un template gratuit qui correspondait aux attentes du projet aussi bien graphiquement que navigationnellement. Une fois ces éléments débusqués, il ne me restait plus qu à les manipuler pour obtenir le résultat désiré. c) Difficultés rencontrées : Pendant le développement du site, je me suis rendu compte qu instaurer une navigation horizontale était beaucoup plus compliquée que ce que je n imaginais. J ai constaté la même chose lorsqu il a fallu adapter le mécanisme de mise à jour de Wordpress, généralement utilisé pour la création de blog, à un système où la création d un article devait correspondre à l exposition d une seule photo. d) Solutions apportées : Pour résoudre ces problèmes rencontrés, j ai dû approfondir mes recherches techniques, notamment en Javascript et en PHP afin de bidouiller le code source du Wordpress allié à des modules complémentaires préalablement installés. Il m a aussi été impératif d analyser les codes sources de sites similaires existants pour mieux comprendre son fonctionnement. p. 22

24 3) Résultat final : Ci-dessus le front office, et ci-dessous le back office du site muchipict. p. 23

25 Aperçu du code source de la page de garde de muchipict. 4) Ce que j ai appris : Grâce à cette mission, j ai pu approfondir grandement mes notions dans les différents langages web qui m ont été appelées (Javascript, PHP, HTML, CSS). Ce travail m as permis de mieux comprendre le fonctionnement du code et de sa logique implacable. Shooting photo Dans cette section, je vais vous présenter la méthodologie de travail que nous avons préconisée pour la préparation des shootings photographiques, de l émergence d une nouvelle idée jusqu à sa finalisation. 1) Déroulement du projet : a) Compétence utilisée : Conception / Assistance photographique / Retouches b) Méthodologie de travail: p. 24

26 La première étape du travail était de procéder à un brainstorming d idées au sein de l équipe et de trouver des associations harmonieuses d objets. En effet, une des contraintes étant que nous n avions pas ou peu de moyens, nous étions obligés de penser à des idées de photographies simples et ne nécessitant pas de modèle humain. Ainsi, nous avons débouché sur la fusion de fruits et légumes avec des instruments de farces et attrapes telle que la tomate et les fausses dents de vampire, la transformation d une aubergine en ballon ou bien l association d une cosse de petits pois avec un sifflet langue de belle mère. La phase de croquis succédait à la phase de recherche, qui nous permettaient de mieux nous rendre compte des prises de vue à prendre lors du shooting et de nous donner une idée préalable du résultat final. (Annexe image C) c) Difficultés rencontrées : Il arrivait souvent que lors de la phase de shooting, la reconstitution du croquis à l état photographique ne donne pas les résultats escomptés. d) Solutions apportées : En général, nous arrivions à résoudre ce problème en modifiant l idée originale et en réinterprétant les photos obtenues. Dans ces cas là, le résultat final changeait totalement d allure par rapport à ce qui avait été anticipé au départ. 3) Résultat final : p. 25

27 4) Ce que j ai appris : Cette série de travaux m a ouvert les yeux sur un monde que je ne connaissais pas vraiment jusqu à ce moment là. J ai pu apporter mon aide au travail d un photographe professionnel et j y ai pu apprendre quelques bases qui me seront utiles pour la suite. Par ailleurs, ce projet m a montré à quel point le travail de recherche et d établissement de croquis était important dans le cadre d une création artistique. 2. Travail externe Travaux réalisés Parmi les petits travaux réalisés pour les annonceurs, je peux énumérer : - La mise au format d affiches Isover - passage d un A4 vers du 200x300px, 25x35cm, etc. - La mise à jour de la charte graphique de VIA Locations (location de véhicules) (Annexe image D) - Une participation sur des compétitions pour Isover (lancement d un nouveau produit d isolation) ou pour la pomme de terre La Pompadour. (Annexe image E ) - La Création d une affichette et d une bannière web pour Shark Alliance, une organisation non commerciale de défense envers les requins (Annexe image F) - La création de décoration de Noël sur la façade vitrée du restaurant Lunch&Co. (Annexe image G) - La refonte complète du site de l agence de wedding planning Jules&Moi (www.julesetmoi.fr) (Annexe image H) Etude de projet : Love2Recycle 1) Contexte de la mission a) Présentation client Filiale du groupe ANOVO, spécialisé dans la logistique et la maintenance de produits de télécommunications et de multimédia, Love2Recycle est le leader de rachat de mobiles en France. b) Besoin : A l occasion du Téléthon tenu chaque année, la création d une campagne publicitaire accompagnant l évènement était nécessaire. c) Objectif : Comme le Téléthon touche un public assez large, un premier objectif était d agrandir la portée de Love2Recycle, dans le but d attirer de nouveaux clients. Associer la marque à un évènement caritatif, permettant d améliorer son image. c) Cible : p. 26

28 Public du Téléthon et individus possédant des vieux mobiles inutilisés désirant réaliser un don. d) Délais : L affiche et l urne de collecte devaient être terminées pour le 15 octobre 2010, soit trois semaines avant le début du Téléthon pour permettre une première récupération de mobiles pour le lancement de l émission télévisée. e) Budget : euros, comprenant tous les frais de production, ce qui revenait à une marge de 25% pour l agence. f) Contraintes : Graphisme répondant à la charte graphique de la marque. Respect de la deadline. 2) Déroulement du projet : a) Compétence utilisée : Conception, création graphique et édition b) Méthodologie de travail: Nous avions approximativement trois semaines pour élaborer une thématique de campagne autour de l action de donner ses anciens mobiles au profit du Téléthon. Après une phase de conception, nous nous sommes tombés en accord sur le message : Mobilisez-vous en référence au soutien à apporter et le registre du téléphone mobile. S en est suivi une phase de maquettage où nous avons tout d abord fait valider l affiche principale. C est après que nous avions pu nous lancer sur la réalisation de l urne de collecte. c) Difficultés rencontrées : Le budget qui nous a été alloué comprenant également l intégralité des dépenses de production, nous avons dû minimiser ces dépenses. Ceci nécessitait une rentabilité maximale par dessus la production d urnes en carton (4 000 à fabriquer pour l évènement) qui coûte très cher à produire. d) Solutions apportées : Pour répondre à la problématique budgétaire, nous avons décidé de produire des urnes en impression bichromie, c est à dire l utilisation d un nombre maximale de deux couleurs. Or la boite contenant des images, nous avons également dû faire appel au tramage, technique utilisant des petits points noirs à la reconstitution d éléments graphiques, aussi présentes sur les affiches du métro par exemple. p. 27

29 3) Résultat final : -VOUS Z E S I L I B MO DONNEZ VOS ANCIENS MOBILES ET AIDEZ LA RECHERCHE Aidez la recherche médicale en déposant vos anciens mobiles dans une Recycle Box. Tous les bénéfices du recyclage et de la valorisation des mobiles sont reversés à l AFM Téléthon. Quel don représente votre mobile pour le Téléthon? NOKIA 6500 SLIDE = 28 SAMSUNG F480 = 18 SONY ERICSSON W910i = 12 Exemples de prix de reprise au 1er octobre 2010 sur love2recycle.fr Partenaire officiel de l opération RECYCLE BOX près de chez moi CONTACT + d infos sur Collecte organisée par les coordinations AFM Téléthon et les bénévoles du Lions Club 0,15 /mn p. 28

30 Bilan I - Bilan avant et après le stage Je peux incontestablement affirmer que ce stage a renforcé mes connaissances dans n importe lequel des domaines de compétences qui m ont été sollicitées. En partant de la conception jusqu à la réalisation en passant par l édition ou le web, chaque mission que l agence m a confiée s est montrée bénéfique pour moi, et je n aurais jamais imaginé que je possédais autant de lacunes en création avant de venir participer à ce stage. Mon choix d avoir préféré consacrer ces six mois à la confirmation de mes talents créatifs s est révélée comme étant une réussite et constitue un pas en avant par rapport à ma formation et à l acquisition de la double compétence. Une des seules appréhensions que je peux avoir actuellement est que j ai conscience que j ai peut être pris du retard par rapport à mes camarades de classe quant aux compétences approfondies de gestion de projet qu ils ont engrangées au cours de ces six mois. II - Bilan sur mon expérience dans la publicité Pour une première expérience en tant que directeur artistique junior en agence de publicité, je peux avouer que cet univers n est pas aussi chatoyant que ce que je m imaginais au départ. Certes la création reste un métier qui me fait rêver, mais pour m être heurté aux contraintes imposés par différents facteurs tels que le budget alloué à un projet, l annonceur et ses voeux et délais à respecter, ou bien juste l intérêt minimale de certaines missions, je réfléchierai à deux fois avant de me lancer définitivement dans la publicité et d y consacrer ma carrière professionnelle. Cependant, la publicité en ligne connaissant un très grand essor et les applications web se perfectionnant de plus en plus pour devenir entièrement dynamique et intéractives, je pense qu il va être intéressant de suivre son évolution dans les prochaines années pour s apercevoir si son expansion va pouvoir augmenter les capacités créatives de ce monde. p. 29

31 III - Bilan par rapport à l agence Avoir passé six mois en compagne de Muchimuchi et de toute son équipe m a apporté beaucoup de bien, tantôt dans la compréhension du métier de directeur artistique et de ses responsabilité grâce aux nombreux conseils qui m ont été apportés, tantôt dans la bonne administration et le bon fonctionnement d une petite structure commerciale. J ai constaté que les rapports humains se formaient assez rapidement et facilement, mais que ceci n expulsait pas pour autant les responsabilités exigées pour le maintien de la société, surtout si elle est frappée de plein fouet par la crise économique. Je juge que mon apport en matière de développement web et en savoir sur les nouvelles technologies ont porté leurs fruits, et j espère que ma présence au sein de l agence pendant cette période de stage aura été bénéfique à l ensemble de l équipe. p. 30

32 Conclusion En résumé, ce stage en tant que directeur artistique junior au sein de l agence Muchimuchi m aura apporté un vent de fraicheur créatif avant de me voir franchir le palier vers la gestion de projet pure et dure. Je pense que le choix de mon stage est justifié par rapport à l évolution du métier de chef de projet qui demande de plus en plus des capacités hybrides pour créer un pont facile à entretenir entre annonceurs, direction de la création et équipes techniques et créatives. Chose que j ai pu expérimenter en travaillant depuis le point de vue d un créatif, mais avec les enjeux d un futur chef de projet. Je ne peux pas encore me prononcer avec précision quel secteur d activité je vais privilégier pour la construction de ma carrière professionnelle, mais je peux affirmer que le monde de la communication est un monde très contrasté, à la fois brutale et enivrant, pour toutes les possibilités de création qui s offrent à nous, malgré les barrières imposées par les budgets et autres commanditaires. Seule l évolution de cet univers, en passant principalement par le web, me convaincra à coups sûr si cette option me semble viable. Cette aventure aura été pour moi une expérience enrichissante tant sur l aspect professionnalisant que sur l aspect humain. Travailler en équipe a été un plaisir et m aura permis d apprendre à constater les forces et faiblesses des membres d un groupe où chacun possède sa propre spécificité ainsi que l apport de tous ses bénéfices humains. p. 31

33 Annexes I - Lexique Print : Tout ce qui se regroupe autour de l affichage Storyboarding : Action de travailler sur un storyboard Leaflet : Brochure CMS : Content Management System, correspond à un logiciel fournissant un système de gestion de contenu pour les sites internet dans notre cas Wordpress : Un type de CMS Frontoffice : Correspond au visage d un site internet, prenant en charge son interface Backoffice : Correspond au squelette d un site internet, dédié à sa gestion de contenu Flyer : Tract publicitaire Kakemono : Affiche ou un panneau imprimé sur un support souple et plastifié et pouvant être déroulé. Utilisé le plus fréquemment pour de la publicité sur lieu de vente (PLV) Compositing : Création de contenu audiovisuel Annonceur, Commanditaire : Client II - Liens utiles p. 32

34 III - Bibliographie - Los Logos Publié par Die Gestalten Verlag, Berlin - Design Th!nking, par Ambrose/Harris Publié par Pyramyd - Graphic Design Cookbook, par Koren/Meckler Publié par Chronicles Books, San Francisco IV - Images annexes A) Mini site Populaire décalé - p. 33

35 B) Blog Muchimuchi - C était Mieux Avant - C) Phase de conception - Shooting Fruits & Légumes p. 34

36 Charte Via Location LOGO D) VIA Location - Charte graphique Zone de Protection Charte Via Location Intérieur Leaflet + Grille C : 95 M : 80 Y:1 K:0 C:8 M : 100 Y : 100 K:2 Recto TOUTE LA FORCE D UN RÉSEAU NATIONAL WHITE & GREY TITLE ON A GREEN BAR Verso White title on a image background FIRST WHITE & GREEN TITLE ON A DARK GREY BAR La es ptatisci eugiamet non eliquat. Duis doloboreet ullumsan hendips uscing er irit amet nullam, venim voloreet alit prat. Lore dipis aut dionsequam, con ulput velent digna faccum nullan vel essenibh eu feu feugue magnismod tisl eugait, verostin elesto odolendiamet wis nosto odolorpero odoloboreet, suscilisi. At il ingare exerili quamcoreet dunt augiam, sim nostrud eum quat, consequipit ipsum do doloborem exer inci tat. Ut laorer adipit ullaorp ercing ex ea augait nulla consectem nulla con hent praestrud eu feugue eugue dolore consectet, volor sequipit, venim dunt dipit iuscil ulla corper aliquis moloborting et, con er sequat. Ed mod mincin velent lore minis aut ilis dolore tat, vulla consequam doluptat. Alisl irit lore dolore cor summodi onulla consenim velus illamare zzrit, quissim ad deli quatum augue doloreet adiam dolorper sit lutat. Faccum eu feuguer aestrud tionulla augiat la consequisl delisis nulput iurem iriuscilla core veliquam diatie venibh eugait lor iuscipis eummy nissi. At il ingare exerili quamcoreet dunt augiam, sim nostrud eum quat, consequipit ipsum do doloborem exer inci tat. Ut laorer adipit ullaorp ercing ex ea augait nulla consectem nulla con hent praestrud eu feugue eugue dolore consectet, volor sequipit, venim 3 dunt dipit iuscil ulla corper aliquis moloborting et, con er sequat. DOM-TOM 1 Guadeloupe Martinique Réunion Guyane Blue subtitle 1 2 Blue subtitle 2 Onummy nonse volorperit aut Onummy nonse volorperit aut Onummy nonse volorperit aut Onummy nonse volorperit aut Image area Image area At il ingare exerili quamcoreet Ut laorer adipit ullaorp ercing Charte Via Location Via Location RCS : Paris Imprimé sur papier issu de forêts gérées durablement - Agence : Muchimuchi Onummy nonse volorperit aut Onummy nonse volorperit aut Onummy nonse volorperit aut VILLE Horaires : Du lundi à vendredi : 8h30-19h00 Samedi : 9h30-18h00 White title on a color title bar La es ptatisci eugiamet non eliquat. Duis doloboreet ullumsan hendips uscing er irit amet nullam, venim voloreet alit prat. La es ptatisci eugiamet non eliquat. Duis doloboreet ullumsan hendips uscing er irit amet nullam, venim voloreet alit prat. Lore dipis aut dionsequam, con ulput velent digna faccum nullan vel essenibh eu feu feugue magnismod tisl eugait, verostin elesto odolendiamet wis nosto odolorpero odoloboreet, suscilisi. At il ingare exerili quamcoreet dunt augiam, sim nostrud eum quat, consequipit ipsum do doloborem exer inci tat. Ut laorer adipit ullaorp ercing ex ea augait nulla consectem nulla con hent praestrud eu feugue eugue dolore consectet, volor sequipit, venim dunt dipit iuscil ulla corper aliquis moloborting et, con er sequat. Ed mod mincin velent lore minis. 1 Blue subtitle 1 Lore dipis aut dionsequam, con ulput velent digna faccum nullan vel essenibh eu feu feugue magnismod tisl eugait, verostin elesto odolendiamet odoloboreet, suscilisi. 2 Blue subtitle 2 Lore dipis aut dionsequam, con ulput velent digna faccum nullan vel essenibh. 3 White subtitle Blue subtitle 3 Lore dipis aut dionsequam, con ulput velent digna faccum nullan vel essenibh eu feu feugue magnismod tisl eugait, verostin elesto odolendiamet odoloboreet, suscilisi. Grey subtitle 4 Blue subtitle 4 Lore dipis aut dionsequam, con ulput velent digna faccum nullan vel essenibh eu feu feugue magnismod. Image area Image area Image area Grey subtitle (when necessary) 5 Blue subtitle 5 Lore dipis aut dionsequam, con ulput velent digna faccum nullan vel essenibh eu feu feugue magnismod tisl eugait, verostin elesto odolendiamet odoloboreet, suscilisi. 00, Rue de Quelconque, VILLE Tel. : Fax : Typographie Blue subtitle Grey subtitle 1 THIRD WHITE TITLE ON A GREEN BAR SECOND WHITE & GREEN TITLE ON A DARK GREY BAR Ipsummy nosto et vel irit augait dit utpat, conse consequ atinim dolor si blan erosto od mod modit lobore del incinci te feugait nibh elenibh ea alit ing eugiamc onullum enibh essequissit wisl ut ad dolor si etum ilisseq uiscili ssectem doleniam ipsuscilit ut praestie magna faci esenim zzriliquam, sed tie vero dionsecte mincing erit nummoloreet, velit. Faccum eu feuguer aestrud tionulla augiat la consequisl delisis nulput iurem iriuscilla core veliquam diatie venibh eugait lor iuscipis eummy nissi. Retrouvez toutes les informations sur notre site Onummy nonse volorperit aut iriurem vendiam quat la con hent lum nulla coreet irit lum ea feuguero consed dionulput irit nisit, sequam velit deliqua mconsequat. Ut vero eu facilit erit dolore min vendre magnisi ex esequis nos doluptat nit, summy nisl illa alit wiscidu ipisim zzriure dolorem vel duisl utpat. Onummy nonse volorperit aut iriurem vendiam quat la con hent lum nulla coreet irit lum ea feuguero consed dionulput irit nisit, sequam velit deliqua mconsequat. Ut vero eu facilit erit dolore min vendre magnisi ex esequis nos doluptat nit, summy nisl illa alit wiscidu ipisim zzriure dolorem vel duisl utpat. 6 Blue subtitle 6 Lore dipis aut dionsequam, con ulput velent digna faccum nullan vel essenibh eu feu feugue magnismod tisl eugait, verostin elesto odolendiamet odoloboreet, suscilisi. TITRE (tous les titres et sous-titres sont alignés à gauche) 3 Calibri Regular Calibri Regular ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ abcdefghijklmnopqrstuvwxyz At il ingare exerili quamcoreet dunt augiam, sim nostrud eum quat, consequipit ipsum do doloborem exer inci tat. Ut laorer adipit ullaorp ercing ex ea augait nulla consectem nulla con hent praestrud eu feugue eugue dolore consectet, volor sequipit, venim dunt dipit iuscil ulla corper aliquis moloborting et, con er sequat. Ed mod mincin velent lore minis aut ilis dolore tat, vulla consequam doluptat. Alisl irit lore dolore cor summodi onulla consenim velus illamare zzrit, quissim ad deli quatum augue doloreet adiam dolorper sit lutat. 1 Calibri Bold Calibri Bold ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ abcdefghijklmnopqrstuvwxyz At il ingare exerili quamcoreet dunt augiam, sim nostrud eum quat, consequipit ipsum do doloborem exer inci tat. Ut laorer adipit ullaorp ercing ex ea augait nulla consectem nulla con hent praestrud eu feugue eugue dolore consectet, volor sequipit, venim dunt dipit iuscil ulla corper aliquis moloborting et, con er sequat. Ed mod mincin velent lore minis aut ilis dolore tat, vulla consequam doluptat. Alisl irit lore dolore cor summodi onulla consenim velus illamare zzrit, quissim ad deli quatum augue doloreet adiam dolorper sit lutat. TEXTE (tous les textes sont justifiés à gauche) Manual Sans Regular Manual Sans Regular ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ abcdefghijklmnopqrstuvwxyz At il ingare exerili quamcoreet dunt augiam, sim nostrud eum quat, consequipit ipsum do doloborem exer inci tat. Ut laorer adipit ullaorp ercing ex ea augait nulla consectem nulla con hent praestrud eu feugue eugue dolore consectet, volor sequipit, venim dunt dipit iuscil ulla corper aliquis moloborting et, con er sequat. Ed mod mincin velent lore minis aut ilis dolore tat, vulla consequam doluptat. Alisl irit lore dolore cor summodi onulla consenim velus illamare zzrit, quissim ad deli quatum augue doloreet adiam dolorper sit lutat. Manual Sans Italic Manual Sans Italic ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ abcdefghijklmnopqrstuvwxyz At il ingare exerili quamcoreet dunt augiam, sim nostrud eum quat, consequipit ipsum do doloborem exer inci tat. Ut laorer adipit ullaorp ercing ex ea augait nulla consectem nulla con hent praestrud eu feugue eugue dolore consectet, volor sequipit, venim dunt dipit iuscil ulla corper aliquis moloborting et, con er sequat. Ed mod mincin velent lore minis aut ilis dolore tat, vulla consequam doluptat. Alisl irit lore dolore cor summodi onulla consenim velus illamare zzrit, quissim ad deli quatum augue doloreet adiam dolorper sit lutat. p. 35

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

CRÉAZ STUDIO PLAQUETTE. Un style, une expression... GRAPHISME WEBDESIGN A UDIOVISUEL PHOTOGRAPHIE AGENCE

CRÉAZ STUDIO PLAQUETTE. Un style, une expression... GRAPHISME WEBDESIGN A UDIOVISUEL PHOTOGRAPHIE AGENCE AGENCE CRÉAZ STUDIO PLAQUETTE GRAPHISME WEBDESIGN A UDIOVISUEL PHOTOGRAPHIE Un style, une expression... N siret : 790 593 685 00015 www.creazstudio.fr www.facebook.com/creazstudio Présentation du studio

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation

Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation 15 ans d expertise auprès des chaînes hôtelières Une équipe multidisciplinaire Des références reconnues dans le secteur hôtelier De nombreuses récompenses

Plus en détail

Esarc - Pôle formations à distance

Esarc - Pôle formations à distance Esarc - MASTER EUROPEEN EN COMMUNICATION STRATEGIES PUBLICITAIRES ET COMMUNICATION NUMERIQUE BAC+5 - MCOM Le Master Européen est un diplôme Bac+5, délivré par la FEDE (Fédération Européenne des Écoles).

Plus en détail

I/ENSEIGNEMENT GENERAL : 200 H

I/ENSEIGNEMENT GENERAL : 200 H Cycle Mastère 1 Européen de la FEDE en Communication Spécialité Stratégies Publicitaires et Communication numérique Diplôme Européen délivré par la Fédération Européenne des Ecoles 2 ; www.fede.org NIVEAU

Plus en détail

PROFIL. Web Designer. Missions

PROFIL. Web Designer. Missions Le graphiste Web ou web designer est un profil qui a une sensibilité graphique et qui maîtrise les outils logiciels dédiés au graphisme. Il créé les éléments graphiques de nos sites, des emailings ou des

Plus en détail

Rapport individuel Génie logiciel

Rapport individuel Génie logiciel 2012 Rapport individuel Génie logiciel Dans ce rapport sera présenté l ensemble des activités effectuées au cours du projet de création de site de covoiturage «Etucovoiturage» (http://etucovoiturage.free.fr)

Plus en détail

Rapport de stage. Création d un site web. Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013

Rapport de stage. Création d un site web. Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013 Rapport de stage Création d un site web Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013 Auteur : Antoine Luczak Tuteur professionnel : M. Tison Tuteur scolaire : Mme Girondon Année scolaire : 2013/2014 1 Table des matières

Plus en détail

Executive Summary. Résultats clés: Performance globale au 19/05/2015 :

Executive Summary. Résultats clés: Performance globale au 19/05/2015 : Executive Summary Vue d'ensemble de la campagne : Margouillaprod est une société de production de films institutionnels et publicitaires, elle propose des prestations de film pour des évènements tels que

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ELABORATION ET REALISATION D UNE STRATEGIE COMMUNICATION GLOBALE

CAHIER DES CHARGES ELABORATION ET REALISATION D UNE STRATEGIE COMMUNICATION GLOBALE Communauté de communes de la haute vallée du Thoré Rue de la mairie 81240 Saint-Amans-Valtoret 05 63 97 98 08 CAHIER DES CHARGES ELABORATION ET REALISATION D UNE STRATEGIE COMMUNICATION GLOBALE 2015 SOMMAIRE

Plus en détail

RAPPORT DE STAGEDE. CLAIRE SAVIGNY / BTS CV option Multimedia / 2010-2011

RAPPORT DE STAGEDE. CLAIRE SAVIGNY / BTS CV option Multimedia / 2010-2011 RAPPORT DE STAGEDE CLAIRE SAVIGNY / BTS CV option Multimedia / 2010-2011 SOMMAIRE 1. DÉCOUVRIR L AGENCE SON HISTOIRE SON IDENTITÉ...6 LE PERSONNEL...8 2. MES MISSIONS LES SITES WEB...10 Homepage «SELF

Plus en détail

ALBUM Y REALISE PAR DAGHOUI AZZEDDINE NAJMI HAFIDA ABDALLAH MAISSA

ALBUM Y REALISE PAR DAGHOUI AZZEDDINE NAJMI HAFIDA ABDALLAH MAISSA ALBUM Y REALISE PAR DAGHOUI AZZEDDINE NAJMI HAFIDA ABDALLAH MAISSA Sommaire INTRODUCTION... 3 SYNOPSIS... 4 TITRE DU PROJET... 4 CONCEPT DU PROJET... 4 PUBLIC VISE... 4 OBJECTIFS... 4 CAHIER DES CHARGES...

Plus en détail

ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE

ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE APIRG/14-WP/29 ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE GROUPE REGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN OEUVRE QUATORZIEME REUNION (APIRG/14) (Yaoundé, Cameroun, 23 27 juin 2003) Point 6 de

Plus en détail

Solvabilité II Solution elearning

Solvabilité II Solution elearning Solvabilité II Solution Solvabilité II Solution Jusqu à présent les programmes Solvabilité II se sont surtout concentrés sur les éléments quantitatifs. La mise en place réussie de Solvabilité II exige

Plus en détail

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Un premier semestre en deux temps : recul au premier trimestre et stabilisation au second semestre. Les investissements

Plus en détail

La direction artistique web

La direction artistique web La direction artistique web Introduction La partie design est une étape délicate à gérer dans le processus de création d un site web car le client est toujours impatient de voir le résultat visuel de son

Plus en détail

Le Code Génétique de la Marque

Le Code Génétique de la Marque Le Code Génétique de la Marque Le clé pour identifier et renforcer durablement le modèle de reussite de la marque Société de conseil international en gestion stratégique et opérationnelle des marques 39,

Plus en détail

Cours de design graphique. Cours en ligne Design graphique. Académie Libre info@academielibre.fr

Cours de design graphique. Cours en ligne Design graphique. Académie Libre info@academielibre.fr Cours de design graphique Cours en ligne Design graphique Académie Libre info@academielibre.fr Programme général du Cours de Design graphique Module 1 Introduction au design graphique Unité 1 Éléments

Plus en détail

Julien Dinterich. Webmaster Webdesigner Intégrateur-développeur web Chargé de communication. Mes réalisations

Julien Dinterich. Webmaster Webdesigner Intégrateur-développeur web Chargé de communication. Mes réalisations Logement : 6, rue des Platanes, 68125 HOUSSEN Date de naissance : 08/09/1993 06 30 86 89 13 dinterich.ju@hotmail.fr Site web : julien-dinte.fr Julien Dinterich Webmaster Webdesigner Intégrateur-développeur

Plus en détail

FICHE METIER. «Chargé de production» Chargé de production en télévision APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chargé de production» Chargé de production en télévision APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chargé de production «Chargé de production» APPELLATION(S) DU METIER Chargé de production en télévision DEFINITION DU METIER Le chargé de production en télévision gère un ou plusieurs projets de production

Plus en détail

Concepteur réalisateur graphique

Concepteur réalisateur graphique FORMATIONS PRINT Concepteur réalisateur graphique Durée 142 jours (994h) Objectifs A la fin de cette formation, les participants auront acquis les connaissances leur permettant d être capable de : - avoir

Plus en détail

20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe

20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe Amélioration de la performance des hommes et des organisations par le management et la motivation 4.0 20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe «Faire grandir mon équipe ou

Plus en détail

Création d un site web pour la Communauté des communes du pays vernois et du terroir de la truffe

Création d un site web pour la Communauté des communes du pays vernois et du terroir de la truffe Simon Benjamin BTS SIO Rapport de stage : Création d un site web pour la Communauté des communes du pays vernois et du terroir de la truffe Entreprises : 2014/2015-1 - - 2 - Remerciements Je tiens tout

Plus en détail

Toute personne souhaitant maîtriser les techniques liées à la conception de produits multimédia et à la création de sites Web.

Toute personne souhaitant maîtriser les techniques liées à la conception de produits multimédia et à la création de sites Web. Web Designer Durée 90 jours (630 h) Public Toute personne souhaitant maîtriser les techniques liées à la conception de produits multimédia et à la création de sites Web. Objectifs La formation Web designer

Plus en détail

PROGRAMME DE COURS. Pouvoir organisateur : Ville de Verviers. Etablissement : Académie des Beaux-Arts

PROGRAMME DE COURS. Pouvoir organisateur : Ville de Verviers. Etablissement : Académie des Beaux-Arts PROGRAMME DE COURS Pouvoir organisateur : Ville de Verviers Etablissement : Académie des Beaux-Arts Domaine des arts plastiques, visuels et d l espace Cours : Formation pluridisciplinaire Filière : formation

Plus en détail

Pédagogie du projet?

Pédagogie du projet? Pédagogie du projet? Toute pédagogie qui place l intérêt des apprenants comme levier des conduites éducatives est appelée «pédagogie fonctionnelle». Ainsi, la pédagogie du projet peut rentrer dans cette

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 24 MAI 2013 DELIBERATION N CR-13/20.283 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DES RESSOURCES HUMAINES Stratégie régionale de développement d'une gestion prévisionnelle des emplois

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

MINI-MÉMOIRE DE PPP - S4

MINI-MÉMOIRE DE PPP - S4 MINI-MÉMOIRE DE PPP - S4 Par [OUAZAR ARIS-ARAB] [S4-G2] [AYME OLIVIA] TABLE DES MATIÈRES ANALYSE DE L ENTREPRISE # PRESENTATION DE L ENTREPRISE # LISTE ET DESCRIPTION DES DIFFERENTS METIERS REPRESENTES

Plus en détail

AGENCE CONSEIL EN COMMUNICATION

AGENCE CONSEIL EN COMMUNICATION AGENCE CONSEIL EN COMMUNICATION Agence LDP Zone Alphasis - Espace performance 3 Bât. M 6 35760 St Grégoire Tel 09 84 45 94 41 / Fax 09 89 45 94 41 www.lunettesdepub.com contact@lunettesdepub.com AGENCE

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

W EBD ESIGNS 2011-2015

W EBD ESIGNS 2011-2015 1 W EBD ESIGNS 2011-2015 2 3 REFONTE COMPLÈTE DU SITE «MERCI POUR L ADRESSE» BRIEF CLIENT Re-penser la plateforme en accord avec le magazine gratuit. Travailler en collaboration avec la Directrice Artistique

Plus en détail

maquettiste info graphiste multimedia

maquettiste info graphiste multimedia maquettiste info graphiste multimedia Filière numérique du campus fonderie de l image www. Titre certifié de niveau IV inscrit au RNCP Formation gratuite et rémunérée en apprentissage sur 2 ans évaluation

Plus en détail

Questionnaire préalable Site Internet

Questionnaire préalable Site Internet Benjamin Caigny Communication & Web Questionnaire préalable Site Internet Véritable outil de communication, de commercialisation et d information pour vos clients et prospects, un site Internet nécessite

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM

ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM ENTREPRISE Audi SECTEUR D ACTIVITÉ Automobile Le client Audi AG est un constructeur automobile allemand qui dessine,

Plus en détail

Le livre de travail peut être élaboré sur Word et être complété par des photos et des graphiques

Le livre de travail peut être élaboré sur Word et être complété par des photos et des graphiques Employé/employée de commerce CFC Branche logistique et transports internationaux Le livre de travail Le livre de travail est un classeur avec les registres suivants (proposition): 1. Base de la logistique

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Auto-évaluation Unicom 2012 Rapport de synthèse

Auto-évaluation Unicom 2012 Rapport de synthèse Auto-évaluation Unicom 2012 Rapport de synthèse Mai 2014 Introduction Contexte L auto-évaluation d Unicom entre en résonance avec deux autres projets: Le concept de communication qui fixe la stratégie

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel IPAG Business School Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014 LALLEMAND Thibault Groupe : 2S81 Stage de formation au recrutement et au placement de personnel Adecco

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

OFFRE DE SERVICES. Référence : Offre_de_serviceV1.0 Date : 23/05/2014 Auteur : IPN Statut : Document diffusé

OFFRE DE SERVICES. Référence : Offre_de_serviceV1.0 Date : 23/05/2014 Auteur : IPN Statut : Document diffusé OFFRE DE SERVICES Référence : Offre_de_serviceV1.0 Date : 23/05/2014 Auteur : IPN Statut : Document diffusé 1. Présentation de IPN La société IPN au service de ses clients IPN (Imagerie Pub Neon) est un

Plus en détail

Difficultés et opportunités de TIC en Afrique centrale

Difficultés et opportunités de TIC en Afrique centrale Kigali 3rd EuroAfriCa-ICT Awareness Workshop Difficultés et opportunités de TIC en Afrique centrale «cas de la RD CONGO» Par Benjamin MURHESA CIBALONZA IT Manager / Radio Maendemeo Bukavu DR Congo 1 Introduction

Plus en détail

Rapport du stage d observation dans le cadre du cour de Multimédia

Rapport du stage d observation dans le cadre du cour de Multimédia BISSLER Nicolas Licence 6 20301207 Rapport du stage d observation dans le cadre du cour de Multimédia J ai réalisé mon stage d observation à l agence et conseils en publicité Reymann à Illkirch-Graffenstaden

Plus en détail

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10)

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Interview complète d Aurore Deschamps Aurore DESCHAMPS, ancienne stagiaire

Plus en détail

Un site web performant

Un site web performant Un site web performant Vivian VIDAL Fondateur Dirigeant du cabinet 4V Co fondateur du groupement id rezo Expert en stratégie marketing Expert en marketing touristique vidal@4v.fr http://www.facebook.com/4v.marketing.tourisme

Plus en détail

Maîtriser Concevoir Réaliser Diffuser

Maîtriser Concevoir Réaliser Diffuser Cette formation a pour vocation de reconvertir ou de professionnaliser dans le secteur du design numérique, et plus particulièrement dans la conception et la réalisation de sites Web et mobiles, des adultes

Plus en détail

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action?

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? Sources : Méthodologie de projet / fiches pratiques / comment passer d une idée à sa mise en

Plus en détail

APPEL D OFFRES POUR LA CRÉATION D UN VISUEL GÉNÉRIQUE ET D UN SLOGAN

APPEL D OFFRES POUR LA CRÉATION D UN VISUEL GÉNÉRIQUE ET D UN SLOGAN Agence de valorisation de l économie de la culture en Limousin 19, boulevard de la Corderie 87000 Limoges 05 87 21 30 50 contact@avec-limousin.fr www.avec-limousin.fr APPEL D OFFRES POUR LA CRÉATION D

Plus en détail

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca La recherche antérieure a montré que la majorité des consommateurs canadiens affichent une préférence marquée pour l achat de produits alimentaires canadiens par rapport aux produits d importation. Est-ce

Plus en détail

Etape 1 : Constituer une base de données.

Etape 1 : Constituer une base de données. Etape 1 : Constituer une base de données. L importance de la base de données. Les abonnés à votre emailing-liste représentent un patrimoine pour vous : c est la liste de ceux qui souhaitent rester informés

Plus en détail

Services de direction marketing externalisée

Services de direction marketing externalisée Services de direction marketing externalisée VOTRE DIRECTION MARKETING DÉDIÉE Pour les dirigeants des PME et TPE, le marketing semble inaccessible et sophistiqué : souvent, vous considérez le marketing

Plus en détail

Cahier des charges : création de l identité visuelle du Salon des Solidarités 2012

Cahier des charges : création de l identité visuelle du Salon des Solidarités 2012 Cahier des charges : création de l identité visuelle du Salon des Solidarités 2012 Salon des Solidarités 2012 Création de l identité visuelle Page 1 Sommaire 1. CONTEXTE GENERAL ----------------------------------------------------------

Plus en détail

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Notions de marketing en restauration Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Introduction Formation sur le marketing appliqué aux futurs métiers de nos élèves. L objectif est de vous aider dans

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Vous avez besoin d argent?

Vous avez besoin d argent? Vous avez besoin d argent? Voici un système qui vous permet d acquérir un revenu récurrent d environ 1500 euros sans trop d effort! Laissez- moi compléter votre lignée pour vous! Du bureau de Joseph Edward

Plus en détail

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 LEVALUATION DU SITE WEB E-LECLERC A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 A. Evaluation «subjective» du site web 1. Choix du site web J ai choisi de réaliser l évaluation «subjective» sur le site web : www.e-leclerc.com,

Plus en détail

SOLUTIONS WEB MARKETING & COMMUNICATION

SOLUTIONS WEB MARKETING & COMMUNICATION SOLUTIONS WEB MARKETING & COMMUNICATION Logo & identité visuelle Production imprimée Création de sites internet Référencement & réseaux sociaux Publicité en ligne Newsletter & emailing L AGENCE INDÉPENDANTE

Plus en détail

novatis Agence Web innovatrice

novatis Agence Web innovatrice QUI SOMMES NOUS? 02 novatis La théorie c est quand on comprend tout et que rien ne marche La pratique c est quand tout marche mais on ne sait pas pourquoi! Chez Novatis, nous avons réussi les deux... tout

Plus en détail

L agence de communication multimédia. Note d intention

L agence de communication multimédia. Note d intention L agence de communication multimédia Note d intention 2010-2011 Contexte : Identité du client : Nom du responsable : Jean-Marc ROSSI Nom de l entreprise : LOCA TP 73 Date de création : début 2009 Nombre

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france CP 12-003 Rapport pour la commission permanente du conseil régional JANVIER 2012 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france AFFECTATIONS PROVISIONNELLES

Plus en détail

La Communication de votre projet

La Communication de votre projet Unité d Enseignement Initiation à la Conduite de Projet Année 2005 2006 La Communication de votre projet Plan du cours Pourquoi communiquer? Élaborer son plan de communication Les différents moyens de

Plus en détail

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :...

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :... Sommaire Sommaire... 1 Introduction... 2 Méthodologie...3 L opération de prospection...3 Cible :... 3 Objectifs :... 4 Fichier client :... 5 Information nécessaire pour mieux vendre :...6 Les techniques

Plus en détail

Lire, écrire, publier à l aide d internet. Récit d expérience d une aventure éditoriale. http://lettres.ac-dijon.fr. http://www.lettrestice.

Lire, écrire, publier à l aide d internet. Récit d expérience d une aventure éditoriale. http://lettres.ac-dijon.fr. http://www.lettrestice. Académie de Dijon LETTRES TICE Lire, écrire, publier à l aide d internet Récit d expérience d une aventure éditoriale http://lettres.ac-dijon.fr http://www.lettrestice.com Lire, écrire, publier à l aide

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Epreuve intégrée - consignes

Epreuve intégrée - consignes Epreuve intégrée - consignes Brevet d enseignement supérieur section WEB DESIGNER Calendrier Consignes de rédaction du rapport Consignes de présentation de l Epreuve intégrée Document «Choix du client»

Plus en détail

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse le dossier de presse 1 er site de vente privée immobilière sur internet Nouveau site Nouvelles offres... s étend sur l Hexagone! Contact presse : Jean-Marc FERNANDEZ Tel : 04 72 40 09 09 E-Mail : jean-marc@privateimmo.com

Plus en détail

Rapport de Stage Christopher Chedeau 2 au 26 Juin 2009

Rapport de Stage Christopher Chedeau 2 au 26 Juin 2009 Rapport de Stage Christopher Chedeau 2 au 26 Juin 2009 «Web. De l intégration de pages statiques HTML à un CMS, à la dynamisation d un site grâce au Javascript et l utilisation de nouvelles technologies

Plus en détail

Le E- commerce ce n est QUE du commerce...

Le E- commerce ce n est QUE du commerce... id@idagir.fr Le E- commerce ce n est QUE du commerce... Votre site ne représente que 20 % à 30% de votre investissement. Préservez donc 70 à 80 % de votre budget pour votre communication. Réflexions sur

Plus en détail

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Introduction La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Un principe simple mais imparable : «Attirez votre cible vers vos offres» La stratégie «pull», ou stratégie d attraction, consiste à

Plus en détail

DoSSIER DE SYNTHESE DES PERIoDES DE FoRMATIoN EN MILIEU PRoFESSIoNNEL

DoSSIER DE SYNTHESE DES PERIoDES DE FoRMATIoN EN MILIEU PRoFESSIoNNEL DoSSIER DE SYNTHESE DES PERIoDES DE FoRMATIoN EN MILIEU PRoFESSIoNNEL 2013-2015 MARINE GUZMAN SoMMAIRE _Présentation _Stage Conseil Général _Stage City Pub _Stage Régie Média Web _Stage Piment Rouge _Projet

Plus en détail

UNIVERSITE BORDEAUX - MONTAIGNE. Projet HK_Lime

UNIVERSITE BORDEAUX - MONTAIGNE. Projet HK_Lime UNIVERSITE BORDEAUX - MONTAIGNE INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE Département MMI (Métier du Multimédia et de l Internet) Projet Tuteuré Deuxième Année Projet HK_Lime Etudiants: Alexandre Lacombe Jimmy

Plus en détail

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE 6 MODULES DE FORMATION MARKETING COMMUNICATION EXPERTS COMPTABLES 1 DÉFINISSEZ L IDENTITÉ & LE POSITIONNEMENT DE VOTRE CABINET 4 INITIEZ UNE COMMUNICATION ON-LINE PERFORMANTE (SITE WEB, E- NEWSLETTER )

Plus en détail

L Efficacité est au coeur de nos actions!

L Efficacité est au coeur de nos actions! Agence Qui sommes-nous? Le monde, la société, les entreprises, l individu sont en mouvement! Nos expertises et nos prestations doivent l être également. L expérience, l observation et l anticipation sont

Plus en détail

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE SOMMAIRE 1) L étude en quelques mots....p 3 Qui? Quoi? Quand? Comment? Pourquoi? 2) Quid des applications mobiles & des musées..p

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

Consulting Communication des organisations

Consulting Communication des organisations Nicolas Roux Master 2 Ingénierie des Médias Année 2006 / 2007 Consulting Communication des organisations Stage réalisé du 29 janvier au 30 juin 2007 Tuteur de stage : M. Christophe Queval Enseignante tutrice

Plus en détail

LA CRÉAT ION DE VOTRE SITE INTERNET LES ÉTAPES DE VOTRE PROJET

LA CRÉAT ION DE VOTRE SITE INTERNET LES ÉTAPES DE VOTRE PROJET CRÉAT ION DE SITE INTERNET LA CRÉAT ION DE VOTRE SITE INTERNET LES ÉTAPES DE VOTRE PROJET 1 PRISE DE CONTACT CRÉAT ION CAHIER DES CHARGES Nous évoquons ensemble votre projet de site web. Nous étudions

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE LA DEFINITION D UNE STRATEGIE ACTIONNARIALE : UNE NECESSITE POUR TOUS LES DIRIGEANTS D ENTREPRISE Si les dirigeants d entreprise ont une vision stratégique à long terme de leur activité, ce même constat

Plus en détail

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F.Adm.A., CMC Conseiller en gestion Direction de la gestion

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles Bénévolat Portefeuille de compétences Liste des compétences Pour tous les bénévoles 1. S engager, prendre position 2. Travailler en équipe 3. Communiquer 4. Organiser 5. Être force de proposition Selon

Plus en détail

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch Le projet QualiCarte a été initié par la Conférence suisse de la formation professionnelle en collaboration avec des organisations suisses du monde du travail, et plus particulièrement l Union suisse des

Plus en détail

Concours National de Plaidoirie en Propriété Intellectuelle 7ème édition - Aix-en-Provence CAS PRATIQUE

Concours National de Plaidoirie en Propriété Intellectuelle 7ème édition - Aix-en-Provence CAS PRATIQUE Concours National de Plaidoirie en Propriété Intellectuelle 7ème édition - Aix-en-Provence CAS PRATIQUE La Commune d Aix-en-Provence est historiquement connue en tant que ville universitaire. Le charme

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires

Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires Programme de formations et de conférences Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires Outils concrets, actualisés et flexibles pour professionnels, gestionnaires,

Plus en détail

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3.1. CONCEPT La formation professionnelle doit être envisagée comme un moyen de fournir aux étudiants les connaissances théoriques et pratiques requises

Plus en détail

Soutenance de stage Kévin Barré

Soutenance de stage Kévin Barré ESK Group Soutenance de stage Kévin Barré Société Atophisse Kevin Barré 11 Soutenance de Stage Atophisse Contenu L entreprise :... 2 L équipe :... 2 Les locaux :... 3 L infrastructure :... 3 Mon rôle :...

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

OPTION CREATION D INTERIEURS

OPTION CREATION D INTERIEURS BACHELIER EN ARTS PLASTIQUES, VISUELS ET DE L ESPACE OPTION CREATION D INTERIEURS Les cours de «bachelor en arts plastiques, visuels et de l espace option création d intérieurs» sont susceptibles de se

Plus en détail

Rapport de Stage Pulido Julien. BTS SIO 2ème année Option Solutions Logicielles et Applications Métiers

Rapport de Stage Pulido Julien. BTS SIO 2ème année Option Solutions Logicielles et Applications Métiers BTS SIO 2ème année Option Solutions Logicielles et Applications Métiers 19 Janvier au 6 Mars 2015 BTS SIO 2ème année Table des matières I. REMERCIEMENTS... 2 II. PRESENTATION DE L ENTREPRISE... 3 III.

Plus en détail

Conception Création Site. Web CAHIER DES CHARGES CREATION DE SITE WEB

Conception Création Site. Web CAHIER DES CHARGES CREATION DE SITE WEB Conception Création Site Web CAHIER DES CHARGES CREATION DE SITE WEB Nom de l entreprise : Adresse : Tel : Email : Personne(s) à contacter dans l entreprise : 1 CCS S.A.R.L. au capital de 45 000 RCS 434

Plus en détail