Conversion aux normes internationales d information financière Directive réglementaire de la SOAD

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conversion aux normes internationales d information financière Directive réglementaire de la SOAD"

Transcription

1 4711 Yonge Street Suite 700 Toronto ON M2N 6K8 Telephone: Toll Free Fax: , rue Yonge Bureau 700 Toronto (Ontario) M2N 6K8 Téléphone : Sans frais : Télécopieur : LE POINT SUR LES IFRS Mai 2010 Conversion aux normes internationales d information financière Directive réglementaire de la SOAD TABLE DES MATIÈRES 1. Introduction Conversion aux normes IFRS 2 3. Titrisations/syndications/ventes de prêts 2 4. Instruments financiers Provisionnement des pertes sur prêts Immobilisations corporelles Regroupements d entreprises, coentreprises, initiation de contrats de location, avantages du personnel, provisions et éventualités Présentation des états financiers et des informations en annexe 5 PROCHAINES ÉTAPES 6 Internet Home Page : E Page d'accueil Internet : Courriel :

2 Directive réglementaire de la SOAD Page 2 1. Introduction Le présent document résume la directive réglementaire que la Société ontarienne d assurance-dépôts (SOAD) entend appliquer aux caisses populaires et aux credit unions de l Ontario (les «caisses populaires») relativement à la transition des principes comptables généralement reconnus canadiens (PCGRC) aux Normes internationales d information financière (IFRS). La présente directive s appuie sur celle élaborée par le Groupe de travail des autorités de réglementation (GTAR) de l Association des fonds de stabilisation des caisses populaires / credit unions du Canada. Le GTAR a passé en revue la version finale du Préavis diffusé par le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF), de même que les questions soulevées dans le cadre de l Initiative nationale de préparation aux normes IFRS, afin de mettre au point une directive réglementaire pertinente destinée aux caisses populaires canadiennes. Le GTAR estime que sa consigne réglementaire fait en sorte que l application des IFRS par les caisses populaires respectera la façon de faire des autres entités financières assujetties aux normes IFRS, et qu elle ne doit pas être interprétée de manière incompatible avec les normes IFRS ou contraire à ces dernières. 2. Conversion aux normes IFRS La norme IFRS 1, Première adoption des normes internationales d information financière, énonce les procédures qu une entité doit suivre lorsqu elle adopte les normes IFRS pour la première fois. À défaut de la norme IFRS 1, il faudrait appliquer toutes les normes de façon rétrospective dès la transition. La norme IFRS 1 prévoit plutôt une série d exceptions et d exemptions facultatives et obligatoires à l égard des normes IFRS qui visent à atténuer l impact de l application rétrospective intégrale sur les entités. Les choix faits par une caisse populaire quant aux exemptions prévues par la norme IFRS 1 auront une incidence sur les bénéfices non répartis d ouverture ou le cumul des autres éléments du résultat étendu, et donc sur le capital réglementaire. Capital réglementaire La SOAD examinera au cas par cas les demandes d intégration progressive des répercussions sur les bénéfices non répartis et le capital réglementaire. Les établissements présentant une demande en ce sens doivent la justifier, et fournir notamment une analyse détaillée des répercussions de même qu un rapprochement des modifications apportées aux bénéfices non répartis à la date de transition (section 8). 3. Titrisations/syndications/ventes de prêts Les normes IFRS fournissent des directives précises sur le traitement de ces transactions. Si le risque associé à une transaction est maintenu par une caisse populaire, entraînant une constatation «au bilan», un niveau approprié de capital doit être disponible pour compenser ce risque. Les caisses populaires doivent examiner la documentation et la teneur de toutes les titrisations, syndications et ventes de prêts (bloc de créances hypothécaires). Si ces ententes sont constatées au bilan, les caisses populaires seront tenues d appliquer la pondération du risque indiquée pour ces éléments d actif, conformément aux règlements sur la pondération des risques en vigueur. On encourage les caisses populaires à examiner la documentation et la teneur de toute transaction de syndication, de vente de prêts et de

3 Directive réglementaire de la SOAD Page 3 titrisation avec leurs vérificateurs externes afin de s assurer que les éléments d actif continuent, le cas échéant, d être comptabilisés conformément aux normes IFRS. Mesures transitoires propres aux opérations sur titres hypothécaires LNH/OHC/PAPHA (programmes de la SCHL) En accord avec l approche du BSIF, les prêts hypothécaires vendus par l entremise des programmes de la Société canadienne d hypothèques et de logement (SCHL) jusqu au 31 mars 2010 inclusivement seront exclus du calcul du ratio de l actif au capital («ratio de levier»). Dans le cas des opérations visant les Obligations hypothécaires du Canada (OHC) et le PAPHA complétées au plus tard le 31 mars 2010, tous les réinvestissements existants et futurs nouvellement inscrits au bilan par l effet des normes IFRS seront également exclus du capital réglementaire afin de déterminer le ratio de levier au moment de la conversion aux normes IFRS. On prévoit que le coefficient de pondération de ces instruments sera de 0 % si les caisses populaires sont les bénéficiaires des polices d assurance. Les bénéfices non répartis et le capital réglementaire pourraient aussi être réduits par suite de toute contrepassation des gains ou des pertes sur les ventes associés aux programmes de la SCHL des périodes antérieures ainsi que les pertes découlant du fait de ramener des actifs au bilan quand les actifs titrisés ne sont plus décomptabilisés. Comme on l a vu à la section 2, la SOAD examinera au cas par cas les demandes d intégration progressive des répercussions sur les bénéfices non répartis et le capital réglementaire. 4. Instruments financiers Les modifications apportées en 2006 aux PCGRC traitant des instruments financiers reflètent étroitement les IFRS. Nous n émettons pas de consignes additionnelles pour le moment. NOTA : Présentation des parts sociales d adhésion En vertu des normes IAS 32, Instruments financiers : présentation, et IFRIC 2, Parts sociales des entités coopératives et instruments similaires, toutes les parts des caisses populaires devront être examinées pour veiller à ce qu elles soient correctement présentées dans les états financiers. Les parts actuellement présentées dans le capital et qui devront être comptabilisées dans le passif en vertu des IFRS auront une incidence sur la présentation des états financiers, mais ne modifieront pas le calcul du capital réglementaire sur les formulaires de rapports financiers réglementaires déposés par les caisses populaires. 5. Provisionnement des pertes sur prêts Les caisses populaires devront élaborer une méthodologie appropriée pour constater toutes les exigences de la norme IAS 39 liées au provisionnement des pertes sur prêts en fonction de leurs circonstances individuelles et de la complexité de leur propre portefeuille de prêts.

4 Directive réglementaire de la SOAD Page 4 Afin de déterminer la méthodologie indiquée, nous encourageons les caisses populaires à consulter les directives et les meilleures pratiques de l industrie, selon le cas. Citons notamment : les lignes directrices sur la comptabilité C-1 et C-5 du BSIF (sous réserve de modifications) 1 ; le document de la Banque des règlements internationaux intitulé Sound Credit Risk Assessment and Valuation for Loans 1 ; l Initiative nationale de préparation aux normes IFRS Coffre à outils pour le provisionnement des prêts; les vérificateurs externes des caisses populaires. Nous mettons la dernière main aux modifications du Règlement administratif n o 6 et aux consignes connexes, et nous prévoyons de publier des documents révisés conformes aux IFRS à des fins de révision et de commentaires d ici le milieu de mai Cela comprendra la modification des définitions et des méthodes d évaluation des provisions «non spécifiques» (collectives), ainsi que des exemples de différentes approches aux fins d examen. Les établissements seront quand même tenues de s assurer que les techniques d évaluation utilisées sont examinées par le vérificateur externe afin de veiller à ce qu elles respectent les exigences des IFRS. Nous admettons également que le provisionnement pour pertes sur prêts en vertu des IFRS nécessite des mesures plus robustes que celles actuellement permises aux termes des PCGRC. Dans bien des cas, les caisses populaires devront fort probablement rajuster les montants des provisions pour pertes sur prêts constatés au moment de la transition, ce qui pourrait se traduire par une augmentation des bénéfices non répartis à ce moment. Ce rajustement ne devrait pas entraîner de modification importante au capital réglementaire, puisque ce montant est déjà inclus dans le calcul du capital réglementaire. Les caisses populaires sont fortement encouragées à conserver toute augmentation des bénéfices non répartis au moment de la transition lorsqu elles examinent leur politique relative au capital, et de s assurer que le capital nécessaire est disponible pour couvrir adéquatement toute exposition à une perte future potentielle. Le montant de toute provision pour pertes sur prêts excédant la provision individuelle (spécifique) pour pertes sur prêts continuera d être calculé dans le capital réglementaire jusqu à concurrence de 0,75 % des éléments d actif (catégorie 1) et de 1,25 % des éléments d actif pondérés selon le risque (catégorie 2). 1 Les liens vers ces documents sont fournis dans la directive réglementaire (GTAR).

5 Directive réglementaire de la SOAD Page 5 6. Immobilisations corporelles Pour propre usage (IAS 16) Dans le cas des immobilisations corporelles détenues pour usage propre, la juste valeur des gains et pertes de transition et de réévaluation ultérieure ne doit pas être incluse dans le capital réglementaire, puisqu il est difficile de vendre ces actifs sans perturber les activités de l entité. Cette exclusion du capital réglementaire sera abordée dans les formulaires de rapports financiers réglementaires des caisses populaires. Immeuble d investissement (IAS 40) Dans le cas des immeubles d investissement, la juste valeur des gains et pertes de transition et de réévaluation ultérieure doit être incluse dans le capital réglementaire. Dans le cas des immeubles à usage mixte, le traitement aux fins du capital réglementaire dépendra des exigences de déclaration des IFRS. 7. Regroupements d entreprises, coentreprises, initiations de contrats de location, avantages du personnel, provisions et éventualités Nous n émettons pas de consignes additionnelles pour le moment. 8. Présentation des états financiers La norme IAS 1, Présentation des états financiers, énonce les dispositions générales relatives à la présentation des états financiers, des lignes directrices concernant leur structure et les dispositions minimales en matière de contenu, y compris en ce qui touche les données financières comparatives. Le paragraphe 24 de la norme IFRS 1 oblige les caisses populaires à effectuer certains rapprochements pour expliquer comment la transition des PCGRC aux normes IFRS a affecté leur situation financière déclarée, leur rendement financier et leurs flux de trésorerie. Comptabilité Pour assurer une transition sans heurt et permettre à la SOAD de comprendre les rajustements significatifs qui pourraient influer sur le capital réglementaire, les caisses populaires doivent soumettre copie du rapprochement des bénéfices non répartis d ouverture (au moment de la transition des PCGRC aux normes IFRS) et expliquer tous les écarts importants par rapport aux données du résultat d ouverture sous le régime des IFRS (état de la situation financière) comme suit :

6 Directive réglementaire de la SOAD Page 6 Fin de l exercice Date de la transition aux normes IFRS Date de conversion aux IFRS Date limite de présentation du rapprochement des bénéfices non répartis Catégorie 1 Catégorie 2 Décembre 1 er janvier er janvier novembre er août 2010 Janvier 1 er février er février décembre er septembre 2010 Février 1 er mars er mars janvier er octobre 2010 Mars 1 er avril er avril février er novembre 2010 Avril 1 er mai er mai mars er décembre 2011 Mai 1 er juin er juin avril er janvier 2011 Juin 1 er juillet er juillet mai er février 2011 Juillet 1 er août er août juin er mars 2011 Août 1 er septembre er septembre juillet er avril 2011 Septembre 1 er octobre er octobre août er mai 2011 Octobre 1 er novembre er novembre septembre er juin 2011 Novembre 1 er décembre er décembre octobre er juillet 2011 Nous n émettons pas de consignes additionnelles à cet égard pour le moment. PROCHAINES ÉTAPES Voici un sommaire des principaux jalons de la SOAD en lien avec la transition aux IFRS. Mai 2010 à juin 2010 Provisionnement des prêts : Règlement administratif n o 6 et guide d application Nous devrions publier des documents révisés ou d autres outils d application conformes aux exigences actuelles des IFRS. Les avant-projets seront publiés à la fin de mai pour examen et commentaire. Août 2010 à octobre 2011 Analyse des répercussions Les établissements devront soumettre un rapprochement du capital à la date de transition aux normes IFRS selon les anciens PCGRC et les modalités de conversion aux normes IFRS. En juin, nous fournirons aux établissements un gabarit d analyse des répercussions afin de cerner l impact précis des IFRS pour chaque modification importante.

7 Directive réglementaire de la SOAD Page 7 Septembre 2010 Toute modification réglementaire sera soumise à des fins d examen et d approbation et mise en œuvre en date du 1 er janvier Les caisses populaires dont la date de transition n est pas le 1 er janvier 2011 ne seront pas assujetties à ces modifications réglementaires avant leur date de conversion. Toute proposition de changement des lignes directrices existantes qui pourrait s avérer nécessaire (p. ex., les lignes directrices sur le caractère adéquat du capital) sera également communiquée à ce moment. Octobre 2010 Formulaires de rapports (emir) Même si nous n envisageons pas de changements importants au chapitre des exigences de présentation en vertu des normes IFRS, nous fournirons l ensemble des détails sur toute modification découlant de la conversion aux normes IFRS d ici le 1 er octobre En permanence Autres interprétations Nous continuerons de consulter les caisses populaires et de faire le suivi des nouveautés et des changements potentiels apportés aux normes IFRS. Nous publierons au besoin des précisions supplémentaires sur l interprétation des normes IFRS.

Directive réglementaire Conversion aux Normes internationales d information financière (IFRS)

Directive réglementaire Conversion aux Normes internationales d information financière (IFRS) CREDIT UNION STABILIZATION FUNDS OF CANADA GROUPE DE TRAVAIL DES AUTORITÉS DE RÉGLEMENTATION SUR LES IFRS Directive réglementaire Conversion aux Normes internationales d information financière (IFRS) Mai

Plus en détail

Sauf indication contraire, les directives contenues dans cet avis reposent sur les normes IFRS en vigueur au 31 mars 2010.

Sauf indication contraire, les directives contenues dans cet avis reposent sur les normes IFRS en vigueur au 31 mars 2010. Avis relatif à la mise en application des Normes internationales d information financière : Pratiques comptables et normes relatives à la suffisance des fonds propres 1. Champ d application Cet avis s

Plus en détail

Ligne directrice sur la suffisance du capital

Ligne directrice sur la suffisance du capital 4711 Yonge Street Suite 700 Toronto ON M2N 6K8 Telephone: 416-325-9444 Toll Free 1-800-268-6653 Fax: 416-325-9722 4711, rue Yonge Bureau 700 Toronto (Ontario) M2N 6K8 Téléphone : 416 325-9444 Sans frais

Plus en détail

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Le Conseil canadien des consultants États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Contenu Rapport d un vérificateur indépendant 2 États financiers Bilan 3 État

Plus en détail

Évaluation des risques de crédit rattachés aux instruments financiers à valeur amortie aux fins du calcul des provisions pour dépréciation

Évaluation des risques de crédit rattachés aux instruments financiers à valeur amortie aux fins du calcul des provisions pour dépréciation Ligne directrice Objet : Évaluation des risques de crédit rattachés aux instruments financiers à valeur amortie aux fins du calcul des provisions pour dépréciation Catégorie : Comptabilité N o : C-1 Version

Plus en détail

N o : D-1A Version initiale : décembre 1997 Révision : juillet 2010

N o : D-1A Version initiale : décembre 1997 Révision : juillet 2010 Ligne directrice Objet : (entreprises d assurance-vie) Catégorie : Comptabilité N o : D-1A Version initiale : décembre 1997 Révision : juillet 2010 Introduction La présente ligne directrice énonce les

Plus en détail

Groupe de discussion sur les IFRS Compte rendu de la réunion publique du 30 novembre 2010

Groupe de discussion sur les IFRS Compte rendu de la réunion publique du 30 novembre 2010 Groupe de discussion sur les IFRS Compte rendu de la réunion publique du 30 novembre 2010 Le Groupe de discussion sur les IFRS (GDI) se veut seulement un cadre d échanges. Il a pour vocation d aider le

Plus en détail

Normes de capital provisoires des sociétés d assurance hypothécaire

Normes de capital provisoires des sociétés d assurance hypothécaire Préavis Objet : des sociétés d assurance hypothécaire Catégorie : Capital Date : 1 er janvier 2015 I. Introduction Le présent préavis énonce les normes de capital réglementaire auxquelles doivent souscrire

Plus en détail

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Objectif 1 L objectif de la présente norme est de spécifier la comptabilisation d

Plus en détail

Alerte de votre conseiller Exposé-sondage Contrats de location

Alerte de votre conseiller Exposé-sondage Contrats de location Alerte de votre conseiller Exposé-sondage Contrats de location Juillet 2013 Aperçu En mai 2013, l International Accounting Standards Board (IASB) et le Financial Accounting Standards Board (FASB) des États-Unis

Plus en détail

N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010

N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010 Ligne directrice Objet : (entreprises d assurances multirisques) Catégorie : Comptabilité N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010 Introduction La présente ligne directrice

Plus en détail

GUIDE DE PRODUCTION DU SOMMAIRE DES RENSEIGNEMENTS ACTUARIELS

GUIDE DE PRODUCTION DU SOMMAIRE DES RENSEIGNEMENTS ACTUARIELS GUIDE DE PRODUCTION DU SOMMAIRE DES RENSEIGNEMENTS ACTUARIELS Généralités Le présent guide s adresse aux administrateurs de régimes de retraite assujettis à la Loi de 1985 sur les normes de prestation

Plus en détail

Norme comptable internationale 27 États financiers individuels. Objectif. Champ d application. Définitions IAS 27

Norme comptable internationale 27 États financiers individuels. Objectif. Champ d application. Définitions IAS 27 Norme comptable internationale 27 États financiers individuels Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable et les obligations d information concernant les participations

Plus en détail

Incidences sur les rapports des nouvelles normes d audit et de comptabilité

Incidences sur les rapports des nouvelles normes d audit et de comptabilité Incidences sur les rapports des nouvelles normes d audit et de comptabilité Guide n o 12 avril 2014 Incidences sur les rapports des nouvelles normes d audit et de comptabilité Guide n 12 avril 2014 Le

Plus en détail

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière IFRS 1 Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière Objectif 1 L objectif de la présente Norme est d assurer que les premiers

Plus en détail

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011 Notes complémentaires des états financiers 1. Nature de la Commission La Commission de l énergie de l Ontario (la «Commission») est l autorité de réglementation des industries du gaz naturel et de l électricité

Plus en détail

NORMES COMPTABLES POUR LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF (NCOSBL) : MISE À JOUR 2013

NORMES COMPTABLES POUR LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF (NCOSBL) : MISE À JOUR 2013 DÉCEMBRE 2013 WWW.BDO.CA CERTIFICATION ET COMPATABILITÉ NORMES COMPTABLES POUR LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF (NCOSBL) : MISE À JOUR 2013 Introduction La plupart des organismes sans but lucratif (OSBL)

Plus en détail

La norme IFRS 7 cible les informations à fournir au sujet des instruments financiers.

La norme IFRS 7 cible les informations à fournir au sujet des instruments financiers. Ligne directrice Objet : Déclaration des instruments dérivés Catégorie : Comptabilité N o : D-6 Version initiale : octobre 1995 Révision : juillet 2010 La présente ligne directrice s adresse aux banques,

Plus en détail

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Les normes IFRS et PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur des principes; de ce point de vue, bon nombre de

Plus en détail

IFRS 11 : Coentreprises Passage de la méthode de la consolidation proportionnelle à la méthode de la mise en équivalence

IFRS 11 : Coentreprises Passage de la méthode de la consolidation proportionnelle à la méthode de la mise en équivalence IFRS 11 : Coentreprises Passage de la méthode de la consolidation proportionnelle à la méthode de la mise en équivalence Extrait, Groupe de discussion sur les IFRS Compte rendu de la réunion du 18 octobre

Plus en détail

APERÇU DU SECTEUR. au 1T11. des caisses populaires et credit unions de l Ontario. Mai 2011 DANS CE NUMÉRO : Sommaire des résultats financiers Page 3

APERÇU DU SECTEUR. au 1T11. des caisses populaires et credit unions de l Ontario. Mai 2011 DANS CE NUMÉRO : Sommaire des résultats financiers Page 3 Mai 2011 APERÇU DU SECTEUR des caisses populaires et credit unions de l Ontario au 1T11 DANS CE NUMÉRO : Sommaire des résultats financiers Page 3 Faits saillants financiers Page 5 États financiers sectoriels

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE 2015

PREMIER TRIMESTRE 2015 PREMIER TRIMESTRE 2015 INFORMATIONS ADDITIONNELLES LA PÉRIODE CLOSE LE 31 JANVIER 2015 Faits saillants Page 1 Bilan consolidé Page 2 État du résultat consolidé Page 3 État du résultat global consolidé

Plus en détail

Note d orientation : Établissements de catégorie 2 Prêts douteux Provisions pour pertes sur prêts

Note d orientation : Établissements de catégorie 2 Prêts douteux Provisions pour pertes sur prêts 4711 Yonge Street Suite 700 Toronto ON M2N 6K8 Telephone: 416-325-9444 Toll Free 1-800-268-6653 Fax: 416-325-9722 4711, rue Yonge Bureau 700 Toronto (Ontario) M2N 6K8 Téléphone : 416 325-9444 Sans frais

Plus en détail

Divulgation des sources de bénéfices (sociétés d assurance-vie)

Divulgation des sources de bénéfices (sociétés d assurance-vie) Ligne directrice Objet : Catégorie : (sociétés d assurance-vie) Comptabilité N o : D-9 Version initiale : décembre 2004 Révision : juillet 2010 La présente ligne directrice s adresse aux sociétés d assurance-vie

Plus en détail

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PARTIE 1 : ANALYSE DES NORMES COMPTABLES SELON LA STRUCTURE DES ÉTATS FINANCIERS PARTIE 2 : ÉTATS FINANCIERS MODÈLES MODÈLE A ÉTATS FINANCIERS NON CONSOLIDÉS

Plus en détail

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée Normes internationales d information financière États financiers modèles sans application anticipée 1 États financiers pour l exercice 31 décembre Les états financiers modèles de la pour l exercice 31

Plus en détail

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Les paragraphes qui suivent présentent les principaux changements en ce qui a trait aux

Plus en détail

Liste de vérification de la politique de gestion du risque de liquidité Onglet 5 2010

Liste de vérification de la politique de gestion du risque de liquidité Onglet 5 2010 Liste de vérification Partie A Exigences législatives en matière de politique sur les liquidités La caisse a t elle établi une politique relative à ses liquidités? Par. 85(1) de la Loi. La politique sur

Plus en détail

Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1

Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1 Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1 Champ d application 1 La présente norme doit être appliquée à la comptabilisation

Plus en détail

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Numéro 13 Impôts sur les bénéfice

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Numéro 13 Impôts sur les bénéfice Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Numéro 13 Impôts sur les bénéfice Les normes IFRS et les PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur des principes; de ce point de vue, bon nombre

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES COMMENTAIRES GÉNÉRAUX SUR LES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS

TABLE DES MATIÈRES COMMENTAIRES GÉNÉRAUX SUR LES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS COMMENTAIRES GÉNÉRAUX SUR LES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS Application... 1 Normes comptables canadiennes pour les entreprises à capital fermé... 2 Applicabilité pour toutes les entreprises à capital fermé...

Plus en détail

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des participations

Plus en détail

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Objectif 1 Une entité peut exercer des activités à l international de deux manières. Elle peut conclure des transactions

Plus en détail

En quoi le chapitre 1591 est-il important pour moi?

En quoi le chapitre 1591 est-il important pour moi? Alerte info financière NCECF MAI 2015 Chapitre 1591, «Filiales» En septembre 2014, le Conseil des normes comptables (CNC) a publié le chapitre 1591, «Filiales», de la Partie II (Normes comptables pour

Plus en détail

Foire aux questions * au sujet du Relevé des normes de fonds propres de Bâle (RNFPB)

Foire aux questions * au sujet du Relevé des normes de fonds propres de Bâle (RNFPB) Foire aux questions * au sujet du Relevé des normes de fonds propres de Bâle (RNFPB) 255, rue Albert Ottawa, Canada K1A 0H2 www.osfi-bsif.gc.ca Introduction Le présent document a pour objet d offrir une

Plus en détail

Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca. Bulletin de l ACFM. Politique

Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca. Bulletin de l ACFM. Politique Personne-ressource : Paige Ward Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca Bulletin de l ACFM BULLETIN N o 0494 P Le 3 octobre 2011 Politique Aux

Plus en détail

Note de mise en œuvre

Note de mise en œuvre Note de mise en œuvre Objet : appliquant l approche standard ou une AMA Catégorie : Fonds propres N o : A & A-1 Date : Mai 2006 I. Introduction L objectif de cette note de mise en œuvre est de présenter

Plus en détail

Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets de combustible nucléaire. États financiers 31 décembre 2014 (en dollars canadiens)

Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets de combustible nucléaire. États financiers 31 décembre 2014 (en dollars canadiens) Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets États financiers 31 décembre 2014 Le 5 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant Au fiduciaire de Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets

Plus en détail

COMITÉ CONSULTATIF SUR LE TCM ASSUREURS DE DOMMAGES À CHARTE DU QUÉBEC

COMITÉ CONSULTATIF SUR LE TCM ASSUREURS DE DOMMAGES À CHARTE DU QUÉBEC COMITÉ CONSULTATIF SUR LE TCM ASSUREURS DE DOMMAGES À CHARTE DU QUÉBEC Janvier 2010 PRINCIPES CLÉS DE L ORIENTATION FUTURE DU CADRE RÉGLEMENTAIRE CANADIEN DE SUFFISANCE DES CAPITAUX EN ASSURANCE DE DOMMAGES

Plus en détail

Évolution du processus de normalisation en ce qui a trait à la présentation de l information financière Vivons-nous un changement d environnement?

Évolution du processus de normalisation en ce qui a trait à la présentation de l information financière Vivons-nous un changement d environnement? Évolution du processus de normalisation en ce qui a trait à la présentation de l information financière Vivons-nous un changement d environnement? Le processus de normalisation de l IASB auparavant Proposition

Plus en détail

Avis en vertu du Règlement sur la communication en cas de prorogation (Coopératives de crédit fédérales)

Avis en vertu du Règlement sur la communication en cas de prorogation (Coopératives de crédit fédérales) Avis en vertu du Règlement sur la communication en cas de prorogation (Coopératives de crédit fédérales) Destinataires : Membres de Caisse populaire Acadie Ltée, Caisse populaire Beauséjour Ltée, Caisse

Plus en détail

Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc.

Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc. Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc. Introduction Les normes de Bâle II constituent un accord international sur les fonds propres

Plus en détail

Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS 1, 2

Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS 1, 2 Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS, Bilan consolidé condensé (en millions de dollars canadiens) 04 03 0 0 ACTIF Trésorerie et autres 46 554 $ 3 64 $ 5 8 $ 4 $ Prêts, valeurs mobilières

Plus en détail

Principes clés de l orientation future du cadre réglementaire canadien de suffisance des capitaux en assurances multirisques Document produit par le

Principes clés de l orientation future du cadre réglementaire canadien de suffisance des capitaux en assurances multirisques Document produit par le Principes clés de l orientation future du cadre réglementaire canadien de suffisance des capitaux en assurances multirisques Document produit par le Comité consultatif sur le Test du capital minimal Page

Plus en détail

Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits

Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits Les répercussions pour le secteur de l immobilier Janvier 2015 L International Accounting Standards Board (IASB) et le Financial Accounting

Plus en détail

1 Normes IFRS applicables... 1. 2 Types de droits et engagements hors bilan... 3. 3 Plan comptable... 5

1 Normes IFRS applicables... 1. 2 Types de droits et engagements hors bilan... 3. 3 Plan comptable... 5 Chapitre 34 Table des matières 1 Normes IFRS applicables... 1 1.1 Références... 1 1.2 Champ d application... 1 1.3 Définitions... 2 2 Types de droits et engagements hors bilan... 3 2.1 Engagements au titre

Plus en détail

COMMUNIQUÉ AU SECTEUR

COMMUNIQUÉ AU SECTEUR 4711 Yonge Street Suite 700 Toronto ON M2N 6K8 Telephone: 416-325-9444 Toll Free 1-800-268-6653 Fax: 416-325-9722 4711, rue Yonge Bureau 700 Toronto (Ontario) M2N 6K8 Téléphone : 416 325-9444 Sans frais

Plus en détail

COMPAGNIE DE FIDUCIE PEOPLES. DIVULGATION PUBLIQUE (TROISIÈME PILIER) Au 31 décembre 2012

COMPAGNIE DE FIDUCIE PEOPLES. DIVULGATION PUBLIQUE (TROISIÈME PILIER) Au 31 décembre 2012 COMPAGNIE DE FIDUCIE PEOPLES DIVULGATION PUBLIQUE (TROISIÈME PILIER) Au 31 décembre 2012 TABLE DES MATIÈRES Politique de divulgation... 1 Emplacement et vérification... 1 Contexte... 1 Énoncé de la propension

Plus en détail

Exigences en matière de divulgation publique au titre du ratio de levier de Bâle III. Comptabilité et communication de renseignements

Exigences en matière de divulgation publique au titre du ratio de levier de Bâle III. Comptabilité et communication de renseignements Ligne directrice Objet : Catégorie : Exigences en matière de divulgation publique au titre du ratio de levier de Bâle III Comptabilité et communication de renseignements No : D-12 Date : Septembre 2014

Plus en détail

CPA Canada Alerte info financière

CPA Canada Alerte info financière FéVRIER 2014 CPA Canada Alerte info financière En octobre 2013, le Conseil des normes comptables (CNC) a apporté plusieurs modifications visant à améliorer les Normes comptables pour les entreprises à

Plus en détail

L 311/6 Journal officiel de l Union européenne 26.11.2009

L 311/6 Journal officiel de l Union européenne 26.11.2009 L 311/6 Journal officiel de l Union européenne 26.11.2009 RÈGLEMENT (CE) N o 1136/2009 DE LA COMMISSION du 25 novembre 2009 modifiant le règlement (CE) n o 1126/2008 de la Commission portant adoption de

Plus en détail

Bases des conclusions. Placements de portefeuille Chapitre SP 3041. Avril 2012 CCSP

Bases des conclusions. Placements de portefeuille Chapitre SP 3041. Avril 2012 CCSP Placements de portefeuille Chapitre SP 3041 Avril 2012 CCSP AVANT-PROPOS Le chapitre SP 3041, PLACEMENTS DE PORTEFEUILLE, qui modifie et remplace le chapitre SP 3040, PLACEMENTS DE PORTEFEUILLE, fait partie

Plus en détail

AVIS AUX PARTIES TITULAIRES DE RENTES D INDEMNISATION DE LA STANDARD LIFE

AVIS AUX PARTIES TITULAIRES DE RENTES D INDEMNISATION DE LA STANDARD LIFE AVIS AUX PARTIES TITULAIRES DE RENTES D INDEMNISATION DE LA STANDARD LIFE 14 avril 2007 Vous êtes partie à une entente d indemnisation en vertu de laquelle la Compagnie d assurance Standard Life (aujourd

Plus en détail

Norme internationale d information financière 3 Regroupements d entreprises

Norme internationale d information financière 3 Regroupements d entreprises Norme internationale d information financière 3 Regroupements d entreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme consiste à améliorer la pertinence, la fiabilité et la comparabilité de l information

Plus en détail

Norme comptable internationale 8 Méthodes comptables, changements d estimations comptables et erreurs

Norme comptable internationale 8 Méthodes comptables, changements d estimations comptables et erreurs Norme comptable internationale 8 Méthodes comptables, changements d estimations comptables et erreurs Objectif 1 L objectif de la présente norme est d établir les critères de sélection et de changement

Plus en détail

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013 Banque Zag Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation 31 décembre 2013 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

PROJET REGROUPEMENTS D ENTREPRISES PHASE II

PROJET REGROUPEMENTS D ENTREPRISES PHASE II PROJET REGROUPEMENTS D ENTREPRISES PHASE II Ces transparents sont fondés sur les conclusions préliminaires de l IASB telles qu elles ont été rendues publiques sur le site de l IASB. Le Board peut à tout

Plus en détail

Entités assujetties à la réglementation des tarifs Mars 2009

Entités assujetties à la réglementation des tarifs Mars 2009 Entités assujetties à la réglementation des tarifs Mars 2009 Contexte En 2002, l Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA) a publié un rapport de recherche intitulé «L information financière des entreprises

Plus en détail

BANQUE ZAG TROISIÈME PILIER DE BÂLE II et III EXIGENCES DE DIVULGATION. 31 décembre 2014

BANQUE ZAG TROISIÈME PILIER DE BÂLE II et III EXIGENCES DE DIVULGATION. 31 décembre 2014 BANQUE ZAG TROISIÈME PILIER DE BÂLE II et III EXIGENCES DE DIVULGATION 31 décembre 2014 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

1.1.1.1 (+) Fonds propres selon les états financiers Fonds propres selon le périmètre de consolidation comptable.

1.1.1.1 (+) Fonds propres selon les états financiers Fonds propres selon le périmètre de consolidation comptable. Page 1/31 Lignes 1 Total des fonds propres pris en compte: = 1.4.11 art. 21 à 40 de 1.1 tier 1 (T1) ajustés pris en = 1.4.8 compte: art. 21 à 29 de, art. 31 à 40 de 1.1.1 de base durs (common equity =

Plus en détail

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers IFRS 9 Chapitre 1 : Objectif 1.1 L objectif de la présente norme est d établir des principes d information financière en matière d

Plus en détail

Info-assurance Réunion de l IASB du 22 juillet 2014

Info-assurance Réunion de l IASB du 22 juillet 2014 www.pwc.com/ca/insurance Info-assurance Réunion de l IASB du 22 juillet 2014 Puisque divers points de vue sont analysés lors des réunions de l IASB, et qu il est souvent difficile de décrire avec précision

Plus en détail

Instruments financiers : dispositions transitoires Chapitres SP 2601 et SP 3450. Septembre 2012 CCSP. Bases des conclusions

Instruments financiers : dispositions transitoires Chapitres SP 2601 et SP 3450. Septembre 2012 CCSP. Bases des conclusions Instruments financiers : dispositions transitoires Chapitres SP 2601 et SP 3450 Septembre 2012 CCSP AVANT-PROPOS La lettre de mise à jour n o 36 du Manuel de comptabilité de l ICCA pour le secteur public,

Plus en détail

IAS 34 Information financière intermédiaire. Le point de vue canadien

IAS 34 Information financière intermédiaire. Le point de vue canadien IAS 34 Information financière intermédiaire Le point de vue canadien juillet 2010 Table des matières 1 Introduction et champ d application... 1 2 Contenu d un rapport financier intermédiaire... 5 3 États

Plus en détail

Ce que vous devez savoir au sujet des chapitres 3462 et 3463

Ce que vous devez savoir au sujet des chapitres 3462 et 3463 WWW.BDO.CA CERTIFICATION ET COMPATABILITÉ AVANTAGES SOCIAUX FUTURS Ce que vous devez savoir au sujet des chapitres 3462 et 3463 La comptabilisation des avantages sociaux futurs peut être complexe, mais

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

Ligne directrice. Critères de prêts commerciaux. N o : E-2 Date : Juin 1992

Ligne directrice. Critères de prêts commerciaux. N o : E-2 Date : Juin 1992 Bureau du surintendant des Canada Office of the Superintendent of Financial Institutions Canada 255, rue Albert 255 Albert Street Ottawa, Canada Ottawa, Canada K1A 0H2 K1A 0H2 Ligne directrice Objet :

Plus en détail

La SOAD déterminera qu une caisse populaire a commis une faute grave de non-conformité au présent Règlement administratif si celle-ci :

La SOAD déterminera qu une caisse populaire a commis une faute grave de non-conformité au présent Règlement administratif si celle-ci : SOCIÉTÉ ONTARIENNE D ASSURANCE-DÉPÔTS RÈGLEMENT N o 5 NORMES DE SAINES PRATIQUES COMMERCIALES ET FINANCIÈRES Règlement administratif pris en vertu de l alinéa 264(1)g) de la Loi de 1994 sur les caisses

Plus en détail

Adoption des normes du CCSP. Première application par les organismes publics

Adoption des normes du CCSP. Première application par les organismes publics Adoption des normes du CCSP Première application par les organismes publics Gouvernement locaux mai 2011 Table des atières Page Introduction 1 Date de transition 1 Exemptions 1 Exceptions à l application

Plus en détail

Bâle II. Changements en cours. Janvier 2010

Bâle II. Changements en cours. Janvier 2010 Bâle II Changements en cours Janvier 2010 Sommaire Renforcer de la résistance du secteur bancaire Les raisons des changements. Les fonds propres. Risque de contrepartie. Introduction d un ratio de levier

Plus en détail

Norme internationale d information financière 6 Prospection et évaluation de ressources minérales

Norme internationale d information financière 6 Prospection et évaluation de ressources minérales Norme internationale d information financière 6 Prospection et évaluation de ressources minérales Objectif 1 L objectif de la présente norme est de préciser l information financière relative à la prospection

Plus en détail

Le nouveau droit comptable

Le nouveau droit comptable Le nouveau droit comptable Présentation structurée et explication des principales nouveautés pour le 1er janvier 2015 Lausanne, le 1er décembre 2014 Agenda Introduction Comptabilité et présentation des

Plus en détail

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 1 er avril 2015 au 31 mars 2018 Date : mars 2015 1 PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES

Plus en détail

Guide sur les primes différentielles

Guide sur les primes différentielles Guide sur les primes différentielles Table des matières Introduction... 1 Critères ou facteurs et barème de notes...1 Quantitatifs...1 Qualitatifs...2 Catégories de tarification et taux de prime...3 Renseignements

Plus en détail

Comité de Bâle sur le contrôle bancaire. Traitement du financement du commerce dans le cadre du dispositif de Bâle sur les fonds propres

Comité de Bâle sur le contrôle bancaire. Traitement du financement du commerce dans le cadre du dispositif de Bâle sur les fonds propres Comité de Bâle sur le contrôle bancaire Traitement du financement du commerce dans le cadre du dispositif de Bâle sur les fonds propres Octobre 2011 Le présent document est traduit de l anglais. En cas

Plus en détail

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 relatif au traitement comptable des opérations en devises des entreprises régies par le code des assurances, des mutuelles

Plus en détail

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE Introduction La présente Règle établit les règles que les analystes doivent suivre lorsqu ils publient des rapports de recherche

Plus en détail

Régime de capital des sociétés de portefeuille d assurances et des sociétés d assurance-vie inactives

Régime de capital des sociétés de portefeuille d assurances et des sociétés d assurance-vie inactives Ligne directrice Objet : d assurances et des sociétés d assurance-vie inactives Catégorie : Capital N o : A-2 Date : Juillet 2005 Introduction La présente ligne directrice décrit le régime de capital applicable

Plus en détail

Instruments financiers Couvertures. Chapitre 3865. Instruments financiers (diapo 1)

Instruments financiers Couvertures. Chapitre 3865. Instruments financiers (diapo 1) Instruments financiers Couvertures Chapitre 3865 Instruments financiers (diapo 1) Cette présentation vise à offrir un aperçu du chapitre 3865, «Couvertures», publié par le Conseil des normes comptables

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

Objet : Nouvel exposé-sondage ES/2011/6, Produits des activités ordinaires tirés de contrats avec des clients

Objet : Nouvel exposé-sondage ES/2011/6, Produits des activités ordinaires tirés de contrats avec des clients Le 5 mars 2012 Affiché sur le site Web http://www.iasb.org/ Objet : Nouvel exposé-sondage ES/2011/6, Produits des activités ordinaires tirés de contrats avec des clients Madame, Monsieur, L Association

Plus en détail

Objet : Rapport de la trésorière : Évaluation du respect de la Politique de gestion des fonds de WCI, inc.

Objet : Rapport de la trésorière : Évaluation du respect de la Politique de gestion des fonds de WCI, inc. NOTE Dest. : Conseil d administration de WCI, inc. Exp. : Mary Nichols, trésorière Date : 18 novembre 2015 Objet : Rapport de la trésorière : Évaluation du respect de la Politique de gestion des fonds

Plus en détail

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ)

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ APPLICABLES POUR LA PÉRIODE DU 1ER AVRIL 2015 AU 30 SEPTEMBRE 2015 Avril 2015 FONDS D AIDE À L EMPLOI

Plus en détail

BANQUE ZAG DIVULGATION DE LA COMPOSITION DES FONDS PROPRES AU TITRE DU TROISIÈME PILIER DE BÂLE III. 31 mars 2016

BANQUE ZAG DIVULGATION DE LA COMPOSITION DES FONDS PROPRES AU TITRE DU TROISIÈME PILIER DE BÂLE III. 31 mars 2016 BANQUE ZAG DIVULGATION DE LA COMPOSITION DES FONDS PROPRES AU TITRE DU TROISIÈME PILIER DE BÂLE III 1. APERÇU DE LA BANQUE ZAG La Banque Zag (la «Banque») est une banque à charte fédérale de l annexe I

Plus en détail

Conseils sur la prise en compte des frais dans les évaluations de provisionnement

Conseils sur la prise en compte des frais dans les évaluations de provisionnement Note éducative révisée Conseils sur la prise en compte des frais dans les évaluations de provisionnement Commission des rapports financiers des régimes de retraite Septembre 2014 Document 214101 This document

Plus en détail

PARTICIPANTS AUTORISÉS À UNE SYNDICATION DE PRÊT

PARTICIPANTS AUTORISÉS À UNE SYNDICATION DE PRÊT AVIS RELATIF AUX PRÊTS N o 2 Octobre 2011 PARTICIPANTS AUTORISÉS À UNE SYNDICATION DE PRÊT Contexte Le présent avis décrit les restrictions énoncées dans la Loi de 1994 sur les caisses populaires et les

Plus en détail

Bulletin Commerce international et droit douanier

Bulletin Commerce international et droit douanier Bulletin Commerce international et droit douanier Août 2009 Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l. Le Canada cherche à imposer des droits de douane sur les frais de gestion et les paiements de

Plus en détail

Traitement comptable des impôts sur le résultat selon les normes IFRS : un regard prospectif

Traitement comptable des impôts sur le résultat selon les normes IFRS : un regard prospectif Tax accounting Traitement comptable des impôts sur le résultat selon les normes IFRS : un regard prospectif Définition de la base fiscale des actifs et passifs Introduction L IASB a publié le 31 mars dernier

Plus en détail

ING CANADA INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES

ING CANADA INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ING CANADA INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES Le 12 septembre 2005 TABLE DES MATIÈRES LA SOCIÉTÉ...1 RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES...2 1.1 Prix...4 1.2 Avantages pour les participants

Plus en détail

Guide pour demander le crédit d impôt à l innovation de l Ontario (CIIO)

Guide pour demander le crédit d impôt à l innovation de l Ontario (CIIO) Ministère du Revenu Imposition des sociétés 33, rue King Ouest CP 620 Oshawa ON L1H 8E9 Guide pour demander le crédit d impôt à l innovation de l Ontario (CIIO) Ce formulaire s applique aux années d imposition

Plus en détail

États financiers 2008-2009

États financiers 2008-2009 États financiers 2008-2009 Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec États financiers Le 16 septembre 2009 PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l. Comptables agréés Place

Plus en détail

Première application des IFRS par les fonds d investissement

Première application des IFRS par les fonds d investissement Première application des IFRS par les fonds d investissement Extrait, Groupe de discussion sur les IFRS Compte rendu de la réunion du 2 décembre 2013 Le projet de l IASB sur les entités d investissement

Plus en détail

Interprétation IFRIC 12 Accords de concession de services

Interprétation IFRIC 12 Accords de concession de services Interprétation IFRIC 12 Accords de concession de services Références Cadre de préparation et de présentation des états financiers 1 IFRS 1 Première application des Normes internationales d information

Plus en détail

États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC.

États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC. États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés intermédiaires du résultat Pour les périodes de trois et de six mois closes les 3 mars (en milliers

Plus en détail

TIM HORTONS INC. POLITIQUE SUR LES CONTRÔLES ET PROCÉDURES DE COMMUNICATION DE L INFORMATION

TIM HORTONS INC. POLITIQUE SUR LES CONTRÔLES ET PROCÉDURES DE COMMUNICATION DE L INFORMATION A. Objet général TIM HORTONS INC. POLITIQUE SUR LES CONTRÔLES ET PROCÉDURES DE COMMUNICATION DE L INFORMATION Adoptée le 27 octobre 2009 (dernière mise à jour le 6 novembre 2013) L adoption de la présente

Plus en détail

Synthèse de la réunion de l IASB du mois de Décembre 2013

Synthèse de la réunion de l IASB du mois de Décembre 2013 Synthèse de la réunion de l IASB du mois de Décembre 2013 Sommaire 1. Revue post-application de la norme IFRS 3 sur les regroupements d entreprises... 2 2. Mise en équivalence : part dans les variations

Plus en détail

Norme internationale d information financière 1 (IFRS 1), Première adoption des Normes internationales d information financière

Norme internationale d information financière 1 (IFRS 1), Première adoption des Normes internationales d information financière Norme internationale d information financière 1 (IFRS 1), Première adoption des Normes internationales d information financière Par BRIAN FRIEDRICH, M.Éd., CGA, FCCA (RU), CertIFR et LAURA FRIEDRICH, M.Sc.,

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT I. OBJECTIF GÉNÉRAL ET PRINCIPAL MANDAT Le comité d audit (le «comité») est établi par le conseil d administration (le «conseil») d Ovivo Inc. (la «Société») pour l aider à s acquitter

Plus en détail

Compte rendu de l examen par le BSIF des coefficients du risque d assurance

Compte rendu de l examen par le BSIF des coefficients du risque d assurance Compte rendu de l examen par le BSIF des coefficients du risque d assurance Le présent document précise encore davantage les données et la méthodologie utilisées par le BSIF pour calculer les marges pour

Plus en détail

Étude d impact quantitative No 3 Risque de crédit - Instructions

Étude d impact quantitative No 3 Risque de crédit - Instructions Étude d impact quantitative No 3 Risque de crédit - Instructions Nous vous remercions de votre participation à cette étude d impact quantitative (EIQt n o 3), qui a pour but de recueillir de l information

Plus en détail