«silver économie» économie orientée vers les seniors. St Savin - commission économie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«silver économie» économie orientée vers les seniors. St Savin - commission économie"

Transcription

1 «silver économie» économie orientée vers les seniors

2 2 Répondre aux enjeux sociaux par une approche économique

3 3

4 4 Population relative au niveau national et départemental

5 5 Projection sur le Sud Vienne Hommes 2010 Hommes 2040 Femmes 2010 Femmes petite enfance 0- scolarité primaire scolarité collège scolarité secondaire et vie active seniors retraités autonomes vieillesse accompagnée vieillesse dépendante 91 +

6 6 Le vieillissement est un fait objectif Il faut sortir d une approche négative : Problème du financement des retraites Maintien à domicile pour soulager les revenus des familles et les comptes sociaux Endiguer les coûts des soins Pour aborder la question en valorisant les conséquences positives : Des perspectives relativement optimistes pour les PME-TPE, surtout en matière de construction Renouvellement, création d emplois stables, «non délocalisables» Soutien à domicile = atout pour le maintien des services, publics et privés

7 7 «Silver économie» : définition La Silver économie est l économie dédiée à l avancée en âge de nos sociétés. Le vieillissement de la population induit l émergence d un secteur d activité à part entière, développant des produits, technologies et services innovants destinés à répondre aux besoins spécifiques des personnes âgées. C est une «économie» transversale qui se décline dans tous les «marchés». La Silver Economie se définit comme le secteur économique englobant la production de biens et services spécifiques aux seniors, au sens très large, ciblant à la fois les personnes les moins âgées, plus proches de la cinquantaine et les personnes du «4ème âge», plus exposées aux risques de perte d autonomie et / ou aux problèmes de santé. Elle va impacter tous les secteurs : loisirs, transport, alimentation, sécurité, santé, domicile, habitat collectif, assurance, assistance téléphonie, internet, sport etc. Tous ces marchés sont déjà en train de s adapter ou de se décliner sur des segments liés au vieillissement de la population et au bien-vieillir. Actuellement, la filière, en pleine structuration, est considérée comme pleine de promesses et disposant d un fort potentiel de croissance, de création de richesses et d emplois. La croissance attendue du PIB français issue de la Silver économie est de 0,25% par an

8 8 Actualités 17 Janvier 2014 : Lancement de la Silver Normandie Le Vendredi 17 Janvier, Michèle Delaunay a lancé la première Silver région de France à Caen, en Basse-Normandie. Le développement des Silver régions marque une nouvelle étape dans la structuration de la filière et de nombreuses régions s apprêtent à suivre l exemple de la «Silver Normandie» Lancement de la Silver région Midi-Pyrénées, le 13 février 2014 Lancement de la Silver région Aquitaine, le 17 février 2014

9 9 Poids relatif de cette économie dédiée

10 10 Enjeux sur le territoire Faire face au vieillissement du territoire Attirer futurs résidents (migration NE-SO) Ré internaliser la valeur ajoutée sur le territoire Utiliser cette opportunité pour structurer ou faire émerger une offre générant des emplois qualifiés et rémunérateurs Mobiliser une offre touristique à valeur ajoutée D'après une étude du Credoc, le poids des quinquagénaires et de leurs aînés dans les dépenses de consommation devrait dépasser les 50% en 2015 en France

11 11 Secteurs économiques Soutien à l existant Commerce alimentaire ambulant Services privés à domicile (coiffure, etc..) Secteur médico-social dont établissements spécialisés de long séjour Domicile : travaux d adaptation à la mobilité, travaux de rénovation énergétique Domaine publics : travaux visant à l accessibilité Soutien au développement Soutien à la construction : Résidences séniors, habitat adapté Renouveau des foyers logements? Maisons de services médicaux, de services publics Rénovation réhabilitation accessibilité des centres bourgs pour accueillir de nouveaux résidents (attractivité) Regroupements logistiques (médicaments, matériels médicaux et para-médicaux, mutuelles, ) Toutes installations de services mutualisés (cuisine centrale, etc ) Tous établissements de formation de personnels dédiés Tous établissements touristiques ou hôteliers à forte valeur ajoutée, et à connotation culturelle (ex : St Savin) Soutien aux infrastructures Développement du numérique

12 12 «Primum, non nocere» : D abord, ne pas nuire Intervenant en matière d urbanisme à un horizon de 15 à 20 ans Alors que la compétence économique ressort des EPCI, il s agit principalement pour le SCoT : De ne pas entraver : L installation de nouvelles populations, même seniors la construction de nouveaux équipements médico-sociaux tels que prévus par les schémas gérontologiques, présent et futurs, de la Vienne la construction de «villages seniors» en habitat adapté, ou de foyers logements, d abord en centre bourg, l installation de tous établissements et entreprises (par ex : cuisine et/ou blanchisserie centrale ou centrale logistique de distribution) La création ou le renforcement des infrastructures de transport, de téléphonie, de réseaux numériques l attractivité touristique par une offre d hébergement, et une synergie entre les sites

13 13 ensuite, orienter, guider, donner la direction L offre De rénovation de logements Pour l accessibilité Pour la précarité et la transition énergétique Pour le lien social Pour la proximité des services, notamment de soins Pour le marché foncier et locatif La formation Renouvellement des personnels de soins et médico-sociaux Spécialisation des entreprises de bâtiment

14 14 2 approches possibles Selon les besoins Selon les secteurs économiques Différenciation selon : Ou Seniors actifs, mobiles, indépendants Personnes inactives, dépendantes, très âgées, non mobiles Autonomes financièrement, voire aisés À faible revenu, voire à charge de la famille soutien à l existant Soutien au développement De la construction Des infrastructures

15 15 Que peut faire le SCoT? Pour les résidents Maintenir les commerces et services en centre bourgs Susciter le renouvellement de l offre médicale, inciter au développement de la télémédecine Œuvrer à la réhabilitation de l habitat ancien, sans interdire la construction d habitat adapté (au sens mobilité et revenus) de centre bourg Au besoin, renouveler l offre de foyer logements Permettre l installation de toutes «entreprises» œuvrant directement ou indirectement au soutien à domicile (commerces ambulants, téléassistance, distribution de repas, services à domicile ) Pour les non-résidents Faire la promotion d un habitat adapté dans un environnement protégé, bien desservi en commerces, services et transports Enrichir l offre touristique les prenant en compte, notamment hors périodes de vacances scolaires

Programme européen LEADER 2020

Programme européen LEADER 2020 Programme européen LEADER 2020 Pays du Perche ornais PROGRAMME D ACTIONS FICHES ACTIONS INNOVATION NUMERIQUE p.3 EXPERIMENTATION LOGEMENTS p.4 COORDINATION DES TRANSPORTS p.5 ACTIONS AGRICOLES COLLECTIVES

Plus en détail

Nouvelle ère économique

Nouvelle ère économique Nouvelle ère économique Conférence de la Jeune Chambre Economique Espace François Mitterrand 16 avril 2015 1 Le contexte Diagnostic territorial réalisé dans le cadre de la candidature du Bergeracois au

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite

La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite Les retraités et leur logement Maison de la Chimie, 18 novembre 2013 La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite Anne Sophie Grave

Plus en détail

La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile

La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile Habitat et vieillissement La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile Diagnostic autonomie et vieillissement Colloque FREGIF Paris Page 1 Le CSTB : au service la qualité et de la sécurité de la

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

18ème Bureau de la CNS. 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004

18ème Bureau de la CNS. 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004 18ème Bureau de la CNS 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004 1 Ordre du jour Intervention du vice Président Christian Nibourel Communications des membres du bureau sur leurs actualités Présentation

Plus en détail

Lycée polyvalent Marie Curie BP 126-81 rue Roger Dijoux 97437 SAINTE ANNE. Florence PAYET, Chef de travaux ctx.9741231v@ac-reunion.

Lycée polyvalent Marie Curie BP 126-81 rue Roger Dijoux 97437 SAINTE ANNE. Florence PAYET, Chef de travaux ctx.9741231v@ac-reunion. Lycée polyvalent Marie Curie BP 126-81 rue Roger Dijoux 97437 SAINTE ANNE Florence PAYET, Chef de travaux ctx.9741231v@ac-reunion.fr 02 62 94 46 65 Domaine Sanitaire et Social BAC PRO ASSP Accompagnement

Plus en détail

Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées. Association des Bibliothécaires de France Journée du 14 mai 2012

Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées. Association des Bibliothécaires de France Journée du 14 mai 2012 Association des Bibliothécaires de France Journée du 14 mai 2012 Plan de la présentation Etat des lieux de la population bas-rhinoise et alsacienne des plus de 60 ans Les interventions du Conseil Général

Plus en détail

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 Révision du SCoT du Pays Segréen Réunion publique lundi 30 novembre 2015 Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 SOMMAIRE Point d étape / avancement du SCoT Présentation du projet

Plus en détail

Seniors. Eléments d état des lieux. Un vieillissement rapide. Un fort enjeu de maintien à domicile

Seniors. Eléments d état des lieux. Un vieillissement rapide. Un fort enjeu de maintien à domicile Seniors Eléments d état des lieux Un vieillissement rapide D'un point de vue démographique, le Jura se situe à un niveau intermédiaire par rapport aux autres départements métropolitains français : la part

Plus en détail

Accompagner Soigner Accueillir - Accompagner Soigner Accueillir- Accompagner. Tous les jours de l année, votre santé nous mobilise

Accompagner Soigner Accueillir - Accompagner Soigner Accueillir- Accompagner. Tous les jours de l année, votre santé nous mobilise Accompagner Soigner Accueillir - Accompagner Soigner Accueillir- Accompagner Tous les jours de l année, votre santé nous mobilise Version Février 2011 HARMONIE SOINS & SERVICES Sommaire général Un groupe

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES Eléments de définition Les actions de sobriété et d efficacité énergétiques permettent de réduire les consommations d énergie. La sobriété énergétique «consiste à interroger nos besoins puis agir à travers

Plus en détail

Schéma Départemental de Développement Touristique des Hautes-Alpes 2014-2020

Schéma Départemental de Développement Touristique des Hautes-Alpes 2014-2020 Schéma Départemental de Développement Touristique des Hautes-Alpes 2014-2020 Le poids du tourisme dans l économie locale Moteurs de développement DDT05 - Public 13% : revenus des trois fonctions publiques

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 LE CEAS : Centre d étude et d action sociale de la Sarthe Association créée en 1937, secrétariat social, la première étude

Plus en détail

RESIDENCE LA YOLE GRAN MOUN PRESENTATION

RESIDENCE LA YOLE GRAN MOUN PRESENTATION RESIDENCE LA YOLE GRAN MOUN PRESENTATION Historique Le Foyer Logement de Châteauboeuf a été créé par la Municipalité de Fort-de- France désireuse d apporter une solution au problème de logement des personnes

Plus en détail

Silver Economy en Aquitaine

Silver Economy en Aquitaine Silver Economy en Aquitaine 10 décembre 2013, Conseil régional d Aquitaine Qu est-ce que la Silver Economy? La Silver Economy: une filière pour répondre aux besoins liés à l avancée en âge En 2030 : 20

Plus en détail

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES Sous-Direction de l Action Sociale Le 30 janvier 2014 Département PREVENTION, PREPARATION A LA RETRAITE, ETUDES ET PROSPECTIVE MPP/NC G:\DAR\SDAS_DBVRP\3_Etudes_Prospectives\Etudes\Charge_Etude\TABLE RONDE

Plus en détail

Les seniors, un marché de croissance pour votre entreprise

Les seniors, un marché de croissance pour votre entreprise Les seniors, un marché de croissance pour votre entreprise La Silver Economy? Un regard nouveau sur les seniors! La Silver Economy: quelques chiffres en France 2013: +50 ans = 1/3 de la population +75%

Plus en détail

Journée Technique Formation 2014. Le Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat (PREH)

Journée Technique Formation 2014. Le Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat (PREH) Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat en Midi-Pyrénées Journée Technique Formation 2014 du vendredi 31 janvier 2014 Le Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat (PREH) Plan Plan de de Rénovation

Plus en détail

Schématisation de l habitat regroupé adapté (HRA) en milieu urbain et rural

Schématisation de l habitat regroupé adapté (HRA) en milieu urbain et rural Schématisation de l habitat regroupé adapté (HRA) en milieu urbain et rural L écosystème serviciel de l habitat regroupé adapté en milieu urbain et rural La courbe décrit les principales composantes de

Plus en détail

APAMAC/ISM/ MR /nov 2007 1

APAMAC/ISM/ MR /nov 2007 1 LES PROPOSITIONS DE L ARTISANAT POUR LE PROGRAMME OPERATIONNEL DU MASSIF CENTRAL APAMAC/ISM/ MR /nov 2007 1 «L artisanat, acteur central du massif» Première entreprise de France Première entreprise du

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique Appel à manifestation d intérêts Economie numérique CONTEXTE La Région considère comme prioritaire le secteur numérique, vecteur essentiel de performance, de modernité et d attractivité du territoire,

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Technologies innovantes dans les établissements pour séniors Opportunités en France à horizon 2015-2020

Technologies innovantes dans les établissements pour séniors Opportunités en France à horizon 2015-2020 Technologies innovantes dans les établissements pour séniors Opportunités en France à horizon 2015-2020 Présentation de l étude multi clients réalisée par CODA Strategies Août 2012 CODA STRATEGIES 4 rue

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

Guide sur les thématiques liées au développement durable

Guide sur les thématiques liées au développement durable Guide sur les thématiques liées au développement durable De manière spontanée, les organisations de l ESS doivent s interroger, d une part sur la finalité poursuivie et d autre part sur les moyens, actions,

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 «Le Perche souhaite accueillir de nouveaux arrivants et met en place une politique volontariste et des actions. La session d accueil s adresse à tous les porteurs de projet souhaitant créer ou reprendre

Plus en détail

L action gérontologique départementale en perspectives

L action gérontologique départementale en perspectives > Département autonomie et compensation L action gérontologique départementale en perspectives LA POLITIQUE GERONTOLOGIQUE DANS l HERAULT EN CHIFFRES 2 Le budget 2012 dédié aux personnes âgées : 185,5

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DU CONTRAT DE FILIERE SILVER ECONOMIE

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DU CONTRAT DE FILIERE SILVER ECONOMIE DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DU CONTRAT DE FILIERE SILVER ECONOMIE JEUDI 12 DECEMBRE 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE Introduction La signature de ce contrat de filière n est qu une étape Les six axes du contrat

Plus en détail

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040»

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» 1 Programme de l après-midi 1. Pourquoi cette démarche? 2. Approche systémique de la Savoie 3. Les travaux en

Plus en détail

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut -être supprimer l'image avant de la réinsérer. Obligations et rôles

Plus en détail

Pour aller à l essentiel

Pour aller à l essentiel PREPARONS NOTRE AVENIR AVEC LE SYNDICAT MIXTE POUR LE SUNDGAU Comment développer notre Sundgau? Le Syndicat Mixte pour le Sundgau, qui regroupe les 112 communes et 7 communautés, lance un grand temps de

Plus en détail

Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012

Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012 Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012 Introduction : Eléments de définition de l ESS Des statuts : associations, coopératives, mutuelles et fondations Des pratiques et valeurs communes

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

«Bien vivre à domicile!» Des besoins à l offre technologique

«Bien vivre à domicile!» Des besoins à l offre technologique «Bien vivre à domicile!» Des besoins à l offre technologique Matinales TASDA La silver economie 30 mai 2013 1 www.tasda.fr 4 juillet 2012 1 Agenda Quelques rappels de l évolution démographique en cours

Plus en détail

Insertion professionnelle possible après le baccalauréat professionnel ASSP OPTION A DOMICILE

Insertion professionnelle possible après le baccalauréat professionnel ASSP OPTION A DOMICILE Insertion professionnelle possible après le baccalauréat professionnel ASSP OPTION A DOMICILE Académie de LILLE - Assistant de responsable de secteur (niveau III ou IV de l éducation nationale) Il assiste

Plus en détail

Mavilly-Mandelot. Présentation du PADD. Elaboration du Plan Local d Urbanisme. Jeudi 24 octobre 2013

Mavilly-Mandelot. Présentation du PADD. Elaboration du Plan Local d Urbanisme. Jeudi 24 octobre 2013 Mavilly-Mandelot 2 Elaboration du Plan Local d Urbanisme Présentation du PADD Jeudi 24 octobre 2013 LES ETAPES DE L ELABORATION PHASE 1 DIAGNOSTIC PHASE 2- PROJET COMMUNAL PHASE 3- ZONAGE ET REGLEMENT

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

Atelier Infrastructures et Mobilité Réseaux 16 avril 2015. Raphaël Rogé Caisse des Dépôts

Atelier Infrastructures et Mobilité Réseaux 16 avril 2015. Raphaël Rogé Caisse des Dépôts Atelier Infrastructures et Mobilité Réseaux 16 avril 2015 Raphaël Rogé Caisse des Dépôts LES INFRASTRUCTURES NUMÉRIQUES Aménagement numérique et technologies Levier de croissance, de compétitivité et d

Plus en détail

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés RAPPORT du GROUPE DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DÉCEMBRE 2013 1 Introduction I -Le contexte II -Le Groupe de travail III -Compte rendu

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

La réindustrialisation du site PSA de Rennes : Une opportunité pour développer des projets industriels ou logistiques

La réindustrialisation du site PSA de Rennes : Une opportunité pour développer des projets industriels ou logistiques Communiqué de Presse le 17 juin 2013 La réindustrialisation du site PSA de Rennes : Une opportunité pour développer des projets industriels ou logistiques Du fait du compactage de ses activités, le site

Plus en détail

Vers un schéma médico-social unifié

Vers un schéma médico-social unifié Vers un schéma médico-social unifié Quelles synergies rechercher pour valoriser les ressources des personnes et du territoire? La réglementation en vigueur et principalement le code de l action sociale

Plus en détail

Personnes âgées dépendantes : bâtir le scénario du libre choix

Personnes âgées dépendantes : bâtir le scénario du libre choix Personnes âgées dépendantes : bâtir le scénario du libre choix Présentation du second rapport de la mission «Prospective des équipements et services pour les personnes âgées dépendantes» D un rapport à

Plus en détail

Promoteur du parcours de vie seniors

Promoteur du parcours de vie seniors Promoteur du parcours de vie seniors 2 3 1 1. Établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes Les Herbiers (85) Architecte : DMT Architectes 2. Résidence-services pour seniors «Les Patios

Plus en détail

Promoteur du parcours de vie seniors

Promoteur du parcours de vie seniors Promoteur du parcours de vie seniors Établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes Le Havre (76) Architecte : Jean Amoyal ICADE est une société immobilière cotée, filiale de la Caisse des

Plus en détail

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique PDRH Mesure 121 : «Modernisation des exploitations agricoles» C. Dispositifs régionaux complémentaires d aides à la modernisation 121 C4.

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD)

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) LE PADD : projet d aménagement et de développement durable Il définit les orientations d urbanisme

Plus en détail

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Livret d accueil Les Quatre Saisons Appartement gérontologique 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Présentation La résidence Les Quatre Saisons est un appartement d accueil, non médicalisé,

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite»

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Le passage à la retraite est une période de transition qui implique des changements et la perte d un certain nombre d éléments structurant

Plus en détail

L Enseigne CNP Services à la personne

L Enseigne CNP Services à la personne «Profession: Faciliteur de vie» Laboratoire Assurance Banque Offres de services à la personne Impact des services à la personne sur le marketing-mix mix L Enseigne CNP Services à la personne Christophe

Plus en détail

La Région investit sur ses territoires

La Région investit sur ses territoires Dossier de presse Contrats Auvergne + Aménagement du territoire La Région investit sur ses territoires 5,9 millions d euros pour le Pays de la Vallée de la Dore La troisième génération (2015-2018) de Contrats

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016 Les métiers porteurs Perspectives 2016 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est basée sur les résultats d études publiées par la DARES et le Ministère du Travail en 2011 complétée par

Plus en détail

Agence Régionale des Territoires d'auvergne. Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi

Agence Régionale des Territoires d'auvergne. Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi Agence Régionale des Territoires d'auvergne Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi En quelques mots L'Auverg ne L'Agence des Territoires d'auvergne L'accueil de nouvelles populations

Plus en détail

Elaboration du PLH 2013-2019

Elaboration du PLH 2013-2019 Elaboration du PLH 2013-2019 Présentation du projet de PLH2 Communauté de Communes du Genevois Mars 2013 Programme Le PLH : qu est-ce que c est? Principales conclusions du diagnostic Objectifs quantitatifs

Plus en détail

Proposition : LE SALON BTOB DES TECHNOLOGIES ET SERVICES POUR LES SENIORS

Proposition : LE SALON BTOB DES TECHNOLOGIES ET SERVICES POUR LES SENIORS Proposition : LE SALON BTOB DES TECHNOLOGIES ET SERVICES POUR LES SENIORS Silver Economy Expo Online - salon virtuel : 25 juin 2015 3 jours - Paris, Porte de Versailles : 24, Silver 25, 26 Economy novembre

Plus en détail

Liste de l ensemble des actions proposées lors de l atelier 4, classées par thème :

Liste de l ensemble des actions proposées lors de l atelier 4, classées par thème : LES ATELIERS DU TOURISME DU TERRITOIRE DE BELFORT 12 avril 2012, l ATRIA, Belfort Atelier 4 La communication et la commercialisation du territoire Animateur : Emilie LUA MaHoC Rapporteur : xxx Thème de

Plus en détail

Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation?

Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation? Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation? Taux de sensibilisation à la question de l accompagnement social : 85 % des 22 Parcs questionnés estiment que le développement social est

Plus en détail

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Fiche marché La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Données de cadrage Données économiques PPopulation : 16,8 millions d habitants Taux de croissance

Plus en détail

Association à but non lucratif créée en 2004, MEDeTIC est agréée Entreprise Solidaire et a le statut «Jeune Entreprise Innovante» :

Association à but non lucratif créée en 2004, MEDeTIC est agréée Entreprise Solidaire et a le statut «Jeune Entreprise Innovante» : 1 Association à but non lucratif créée en 2004, MEDeTIC est agréée Entreprise Solidaire et a le statut «Jeune Entreprise Innovante» : Recherche et Développement dans le domaine de l utilisation des Nouvelles

Plus en détail

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch. Rendez-vous de l ESS régionale Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.org %! "! $!!" # % " Les entreprises d économie sociale et solidaire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple DOSSIER DE PRESSE PREMIERE PIERRE Mardi 27 mai à 17h00 Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple Communiqué de presse 27 mai 2014 CONSTRUCTA Promotion et Les Villages d Or posent la première pierre

Plus en détail

Les Villages d Or de Magny-le-Hongre Des résidences accessibles au plus grand nombre architecture sobre et élégante

Les Villages d Or de Magny-le-Hongre Des résidences accessibles au plus grand nombre architecture sobre et élégante Avec ses 7000 habitants, la commune de Magny-le-Hongre se trouve à seulement 35 mn de Paris et fait partie des 5 communes du Syndicat d'agglomération Nouvelle (SAN) du Val d' Europe qui compte au total

Plus en détail

#EcoleNumerique aujourd hui et demain

#EcoleNumerique aujourd hui et demain Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Journée de restitution des résultats Synthèse du thème 4 7/05/2015 Quels moyens mettre en œuvre pour réduire la fracture numérique? Quelles sont

Plus en détail

15 hectares pour accueillir votre entreprise, et des partenaires pour vous accompagner. Parc d activités de Courbouton

15 hectares pour accueillir votre entreprise, et des partenaires pour vous accompagner. Parc d activités de Courbouton 15 hectares pour accueillir votre entreprise, et des partenaires pour vous accompagner Parc d activités de Courbouton Parc d activités de Courbouton 15 hectares à 35 minutes de Rennes, à partir de 8 /m

Plus en détail

SITES & GRANDS EVENEMENTS

SITES & GRANDS EVENEMENTS SITES & GRANDS EVENEMENTS MOTEURS DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES, DES TERRITOIRES ET DE LA SOCIETE... pour un développement structurel du territoire, au service de la stratégie des décideurs politiques

Plus en détail

Secteurs d activitéet Métiers àl horizon 2015-2020. Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr

Secteurs d activitéet Métiers àl horizon 2015-2020. Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr Secteurs d activitéet Métiers àl horizon 2015-2020 Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr Les métiers en 2015-2020 : Perspectives d emploi De nombreux départs àla retraite A l horizon

Plus en détail

PROJET DE BUDGET 2013

PROJET DE BUDGET 2013 PROJET DE BUDGET 2013 Réforme du cadre budgétaire et comptable Livret à l attention des membres du conseil d administration Ce livret a pour objectif de vous présenter la réforme du cadre budgétaire et

Plus en détail

Action SociAle orientations 2015 / 2017

Action SociAle orientations 2015 / 2017 Action Sociale Orientations 2015 / 2017 Action sociale personnes agées Les orientations de la Carsat Centre 2015 / 2017 L action sociale de la Carsat est développée au profit des retraités du régime général

Plus en détail

PLAN STRATEGIQUE 2011 A 2015

PLAN STRATEGIQUE 2011 A 2015 ENSEMBLE POUR L EXCELLENCE Etude stratégique de positionnement et de développement de la Filière Nautique Normande PLAN STRATEGIQUE 2011 A 2015 Le 19 novembre 2010 LA FILIERE NAUTIQUE NORMANDE CONTEXTE

Plus en détail

Rénovation énergétique / Précarité énergétique

Rénovation énergétique / Précarité énergétique www.pacthd29.fr Rénovation énergétique / Commission Aménagement et Développement Durable du Pays de Brest Brest, le 19 Février 2014 1 2 Association loi 1901, reconnue «entreprise de l économie sociale

Plus en détail

Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014. Service commerce Tel 04 75 75 70 34

Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014. Service commerce Tel 04 75 75 70 34 Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014 Service commerce Tel 04 75 75 70 34 L observatoire du commerce et de la consommation Objectifs : La connaissance de l offre commerciale

Plus en détail

RESEAU ASSOCIATIF POUR L HEBERGEMENT ET LE LOGEMENT EN LANGUEDOC-ROUSSILLON

RESEAU ASSOCIATIF POUR L HEBERGEMENT ET LE LOGEMENT EN LANGUEDOC-ROUSSILLON Développer l offre d hébergement et de logement accessible aux personnes à revenu modeste Contribuer aux politiques publiques sur ces domaines. 8 associations s unissent! RESEAU ASSOCIATIF POUR L HEBERGEMENT

Plus en détail

Rôle de l économie verte dans l émergence de la Côte d Ivoire à l horizon 2020. - Orientation générale -

Rôle de l économie verte dans l émergence de la Côte d Ivoire à l horizon 2020. - Orientation générale - COMITE DE CONCERTATION ETAT/SECTEUR PRIVE REUNION DES POINTS FOCAUX Rôle de l économie verte dans l émergence de la Côte d Ivoire à l horizon 2020 - Orientation générale - DIRECTION DE L ECONOMIE VERTE

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 janvier 2009 Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat Le groupe Malakoff Médéric et la Caisse

Plus en détail

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes :

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axes et priorités Les quatre enjeux deviennent les axes de développement à la base du plan d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axe 1 - Agir

Plus en détail

Forum des investisseurs privés

Forum des investisseurs privés Forum des investisseurs privés Panel : Investir dans l Immobilier au Sénégal Groupe Consultatif 25 février 2014 Chambre de Commerce et d'industrie de région Paris Ile-de-France 27, avenue de Friedland

Plus en détail

La demande touristique et ses évolutions. 1. État actuel de la demande touristique

La demande touristique et ses évolutions. 1. État actuel de la demande touristique III. La demande touristique et ses évolutions 1. État actuel de la demande touristique Les statistiques internationales et européennes : Croissance du tourisme international de 5 à 6 % en 2005 Forte croissance

Plus en détail

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ VADE-MECUM DE L UTILITÉ DE L INVESTISSEMENT EN INFRASTRUCTURES 02 LE CERCLE VERTUEUX DES INFRASTRUCTURES FINANCEMENT MOBILITÉ EAU ÉNERGIE EMPLOI CROISSANCE RÉSEAUX DU FUTUR PROTECTION CONTRE LES ALÉAS

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Rencontre presse Jeudi 12 septembre 2013 PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Plus de 4 millions de Français1

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité

Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité 1 Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité RTE est le responsable du réseau de transport d électricité français. Opérateur de service public, il a pour mission l exploitation, la maintenance

Plus en détail

Segmentations du marché des seniors

Segmentations du marché des seniors «Faciliter son quotidien et sa mobilité» Un projet inter-clusters pour développer le marché des seniors auprès des PME par une approche sur les usages et le design universel Note de veille n 1 Janvier

Plus en détail

TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE LOGEMENT PUBLIC

TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE LOGEMENT PUBLIC TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE ET LOGEMENT PUBLIC 8 points de repère pour l action communautaire* Concerner un réseau Habitants, professionnels, élus, institutions. Se définit autour d un espace géographique,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100»)

CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100») 2013 CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100») [1- PRESENTATION GENERALE] [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] 29 mars 2013 1- Présentation LOIRE HABITAT

Plus en détail

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP Capacités d accueil, aménagements commerciaux, mutabilité foncière : des outils concrets pour construire un SCOT intégrant les vulnérabilités énergétiques et climatique Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Plus en détail

Phase 1: Elaboration du diagnostic

Phase 1: Elaboration du diagnostic Élaboration du SCOT du Pays Santerre Haute Somme Phase 1: Elaboration du diagnostic Fiche N 3: Economie et commerce 1. Les grandes caractéristiques socio-économiques de la population La population active

Plus en détail

Le maintien à domicile : les formules proposées par les Hlm Réunion dans le département Drôme Ardèche Le 6 mars 2013

Le maintien à domicile : les formules proposées par les Hlm Réunion dans le département Drôme Ardèche Le 6 mars 2013 Le maintien à domicile : les formules proposées par les Hlm Réunion dans le département Drôme Ardèche Le 6 mars 2013 1 Les réponses apportées par le mouvement Hlm Concilier habitat et service dans un cadre

Plus en détail

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision.

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision. Les enjeux du territoire Le développement de Pau, de son agglomération et maintenant du Grand Pau rappelle celui de villes, d agglomérations et d aires urbaines sensiblement comparables, avec des logiques

Plus en détail

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE. klesia.fr

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE. klesia.fr COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE klesia.fr KLESIA Une expertise plurielle au service de la protection sociale Partenaire et conseil des entreprises, des salariés et des particuliers,

Plus en détail