RAPPORT D'ACTIVITE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT D'ACTIVITE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE"

Transcription

1 2011 RAPPORT D'ACTIVITE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

2 "Ma conviction personnelle..." Etre proactif sur les questions de développement durable et aller au delà du strict respect des réglementations est aujourd hui une nécessité. Je suis sincèrement convaincu que seules les entreprises qui auront anticipé les grands enjeux de demain tant sur le plan social qu environnemental, auront un plus bel avenir que les autres. Ainsi, ma conviction personnelle est que la pérennité de notre Groupe passera par le renforcement de notre politique basée sur la protection de l environnement, le respect des hommes et l'innovation autour de deux axes : la Nutrition-Santé et la Chimie du Végétal. Concernant la Nutrition-Santé, notre Groupe a pour vocation d être créateur de solutions nutritionnelles et durables à partir de glucides, fibres, protéines, lipides et extraits, issus des matières premières végétales travaillées au sein de nos bioraffineries. Roquette décline pour ses clients une gamme d'ingrédients visant à améliorer les propriétés nutritionnelles fonctionnelles et technologiques des produits proposés aux consommateurs. Les challenges sont devant nous et les demandes des consommateurs de tous les pays sont diverses : carences caloriques ou nutritionnelles mais aussi maladies liées à l obésité ou au vieillissement des populations. Avec le renchérissement et la raréfaction du pétrole, le développement de la Chimie du Végétal est stratégique. Demain, c est à partir de végétaux que seront fabriquées les molécules dont l homme moderne a besoin. Roquette est donc aux avant-postes de ce grand basculement. Nous n avançons pas aveuglément dans cette voie et sommes conscients des éventuelles conséquences que peut entraîner cette orientation, notamment pour les surfaces cultivées. C est un vrai débat. Dans bien des cas, la complémentarité des débouchés permet de trouver un équilibre : ainsi les différents usages cohabitent sur une même parcelle, puisque chaque partie de la plante récoltée trouve son utilité. De même, les bioraffineries servent des marchés très variés. Nous avons beaucoup investi et continuerons d investir dans la recherche en interne, mais nous sommes convaincus que pour réussir, la voie est au développement collaboratif et à l innovation en réseau. Ainsi, notre programme de recherche à partir des microalgues dans le domaine de la Nutrition-Santé avance avec une quinzaine de partenaires, des universités et des partenaires privés, tout comme notre programme de recherche en Chimie du Végétal. Nos investissements en recherche et développement peuvent apparaître comme des paris osés. Ils s'inscrivent totalement dans le sens de l'évolution de notre monde. Chez Roquette, que nous soyons actionnaire ou collaborateur, nous sommes tous convaincus que ces paris sont la clé de la durabilité de notre entreprise. Marc ROQUETTE Président du Groupe Roquette Notre Vision : Devenir, sur des marchés identifiés, un acteur leader à l'échelle mondiale en solutions et produits issus de bioraffinerie 2 Roquette I Rapport d'activité et de Développement Durable 2011

3 1 2 Le Groupe Roquette Entretien avec G. TALBOURDET et Ph. OLIVIER P. 6 Chiffres clés 2011 P. 8 Notre histoire P. 9 La Gouvernance P. 10 Un développement international P. 13 Notre métier P. 14 Des matières premières de proximité P. 16 Notre engagement en matière de RSE P. 17 A l'écoute de nos parties prenantes P. 18 Faits marquants P. 20 Une culture d'innovation L'innovation au quotidien P. 24 La Nutrition-Santé P. 26 La Chimie du Végétal P. 30 Nos valeurs Respect Confiance 3 Une culture respectueuse de l'environnement La préservation de l'environnement P. 36 L'amélioration continue P. 38 Des initiatives éco-citoyennes P. 45 Solidarité 4 Une culture sociale et sociétale Construire sa carrière chez Roquette P. 48 Développer notre culture managériale P. 49 Anticiper les besoins en compétence P. 49 Renforcer la diversité des profils P. 50 Partager un projet porteur de sens P. 53 Faire évoluer notre culture sécurité P. 55 Soutenir les communautés locales P. 56 Nos principes d'action Innovation 5 Evaluation et Performance Notre démarche de progrès P. 60 Une entreprise responsable P. 62 Nos indicateurs de performance P. 64 Remerciements P. 67 Passion du métier Volonté d'entreprendre Rapport d'activité et de Développement Durable 2011 I Roquette 3

4 1 LE GROUPE ROQUETTE Début de l'aventure en 1933 "Roquette Frères - Les Grandes Féculerie du Nord" (Lestrem - France) 4 Roquette I Rapport d'activité et de Développement Durable 2011

5 Créé en 1933 par Dominique et Germain ROQUETTE, le Groupe Roquette transforme des ressources renouvelables telles que le maïs, le blé, la pomme de terre, le pois et les microalgues. Il fabrique ainsi plus de 700 produits dérivés de ces matières premières végétales, destinés à cinq secteurs : Nutrition Humaine, Papier-Carton Ondulé, Pharmacie-Cosmétologie, Chimie- Bioindustrie et Nutrition Animale.

6 LE GROUPE ROQUETTE I Entretien avec G. TALBOURDET et Ph. OLIVIER ENTRETIEN AVEC GUY TALBOURDET ET PHILIPPE OLIVIER Le Groupe Roquette est un groupe familial dont les actionnaires sont tous membres de la famille Roquette. En quoi cette particularité est-elle un avantage pour s inscrire dans une démarche de développement durable? Guy Talbourdet, Directeur Général : La démarche de développement durable est initiée et portée par les valeurs de l entreprise. Les actionnaires sont ainsi partie prenante pour sa mise en œuvre. La famille Roquette est attachée à l entreprise : de nombreux actionnaires de la troisième et de la quatrième génération ont connu l implication forte de leurs parents dans la société familiale et vivent à Lestrem ou dans le Nord- Pas-de-Calais, berceau de l entreprise. Ils savent donc ce que signifie développer un territoire avec tous les enjeux sociaux, environnementaux et économiques. Ils mesurent combien le développement et l équilibre des trois piliers du développement durable "People, Planet, Profit" sont nécessaires pour maintenir une entreprise performante et indépendante. Concrètement, l actionnariat familial du Groupe accepte de réaliser des paris technologiques avec des délais de mise sur le marché relativement longs. L exigence de rentabilité définie par l actionnariat correspond à ce qui est nécessaire pour conserver l indépendance familiale tout en déployant une politique de réinvestissement dans l entreprise. Pourquoi les projets développement durable ont-ils besoin parfois d être menés sur du long terme? Philippe Olivier, Directeur Fiabilité et Développement Durable : Instaurer une culture de développement durable dans une entreprise ne se fait pas du jour au lendemain. Il est plus cohérent et plus efficace de travailler sur un temps long afin de mobiliser le maximum de salariés à tous les niveaux et dans toutes les fonctions. Le développement durable s inscrit au cœur de la stratégie de l entreprise. A titre d exemple, nous avons décidé d équiper notre usine de Beinheim d une installation géothermique pour développer l usage d énergies renouvelables. C est une première mondiale qui représente un investissement très lourd. Le Groupe Roquette est de plus en plus international. En quoi est-il ancré dans les territoires sur lesquels il fabrique et vend ses produits? GT : Pour commencer, nous travaillons avec des fournisseurs de matières premières agricoles installés au plus près de nos usines. Sur l ensemble du Groupe Roquette, nos matières premières sont très majoritairement produites localement. Nous renforçons notre collaboration avec notre amont agricole car nous avons bien conscience que notre responsabilité s étend tout au long du cycle de vie de nos produits, de la matière première agricole à l utilisation finale. Nous travaillons également avec un réseau de prestataires établis autour de nos usines, notamment pour le transport, la maintenance ou les investissements. Les emplois indirects générés par notre Groupe sont donc très importants. Notre ancrage local constitue également un atout pour comprendre et répondre aux attentes des consommateurs dont les habitudes alimentaires varient fortement selon les régions. Votre ancrage local s étend-il à une implication dans les communautés qui vous entourent? PhO : Chaque usine, chaque filiale de notre Groupe contribue et éventuellement finance, de façon directe ou indirecte, des projets locaux car nos salariés et ceux de nos fournisseurs sont membres des communautés locales. Nous travaillons en relation avec les élus pour parvenir au bon équilibre entre le développement de la collectivité, l emploi et l empreinte industrielle. Vous nous avez parlé de vos fournisseurs mais quelles sont les nouvelles attentes de vos clients? GT : Jusqu à la fin des années 2000, le Groupe Roquette était une entreprise relativement secrète. Nous avions l habitude de "faire" sans nécessairement "dire". Désormais, les demandes de nos clients vont au-delà de la qualité de nos produits et de leur prix. Elles concernent des éléments que doit garantir la marque institutionnelle Roquette. Ainsi, ces clients nous interrogent de plus en plus régulièrement sur nos engagements en matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). Leurs critères pour établir des relations durables incluent par exemple les aspects liés à nos pratiques des affaires, à l empreinte environnementale, aux relations avec les salariés et les communautés où nous opérons. 6 Guy TALBOURDET Roquette I Rapport d'activité et de Développement Durable 2011

7 LE GROUPE ROQUETTE I Entretien avec G. TALBOURDET et Ph. OLIVIER Nous devons progresser avec eux, anticiper leurs questions, répondre à leurs exigences multiples, être flexibles. Vos clients vous ont-ils poussé à communiquer sur la démarche développement durable de votre Groupe? PhO : En matière de RSE, les premières demandes de nos clients étaient axées sur la responsabilité sociale avec notamment le respect des principes émis par l Organisation Internationale du Travail. Il y a quatre ans, nous avons décidé de nous lancer dans la rédaction d un rapport développement durable, particulièrement apprécié de nos clients, de nos actionnaires, de nos fournisseurs et de nos collaborateurs dès le premier numéro. C est aussi pour expliciter nos engagements que nous avons rejoint le Global Compact qui offre un cadre d exigences commun aux entreprises engagées pour le développement durable. Aujourd hui, nous progressons aussi sur l empreinte carbone de nos produits. Nous avons choisi d aller au-delà des demandes et de travailler sur des Analyses de Cycle de Vie (ACV) afin de mesurer l impact global de nos produits sur l environnement sans nous limiter à la problématique carbone. Nous prévoyons d intégrer ces ACV à notre démarche de progrès et d innovation. L innovation et la recherche de produits et de procédés nouveaux sont-elles aussi au service du développement durable? GT : Bien évidemment. Prendre en considération les enjeux de développement durable en amont de la création d un nouveau produit est la meilleure garantie pour inscrire l action de Roquette sur ce thème dans la durée. Cette démarche permet également de générer des idées d évolution de nos offres. Nous travaillons en recherche pour anticiper des besoins futurs et susciter de nouveaux marchés. C est ce que nous avons fait récemment, par exemple, avec le lancement d une Notre Mission : Servir les femmes et les hommes en transformant les matières premières végétales dans une logique de développement durable en produits destinés à l'alimentation, à la santé et aux biens de consommation et d'équipement. Philippe OLIVIER farine complète de microalgues, destinée à l alimentation humaine, produit et marché qui n existaient pas jusqu ici! C est ce que nous appelons l innovation de rupture. Nous devons donc être attentifs à la demande de nos clients mais également à l évolution de notre société qui demande de plus en plus des produits respectueux de l homme et de son environnement. Quelles sont pour vous les innovations responsables et durables de demain? PhO : Nous sommes à l'écoute des attentes du marché et développons, par exemple, de plus en plus des alternatives au bisphénol A et aux phtalates dont les risques ont été soulignés dans diverses études. Nous avançons également dans la substitution d une partie des molécules issues de la pétrochimie par des dérivés d amidons dans des marchés de spécialités. Autre perspective d avenir : les microalgues. Les potentiels sont encore loin d être tous exploités et nous sommes convaincus que leur champ de développement dans l alimentation humaine est immense. L atout de Roquette est de disposer de bioraffineries qui permettent de travailler, en parfaite symbiose, les débouchés Nutrition-Santé et Chimie du Végétal qui deviennent complémentaires et non plus concurrents. Quels sont les enjeux de demain pour le Groupe Roquette? GT : Notre Groupe doit, pour perdurer, s adapter régulièrement au marché et relever des défis majeurs. Aujourd hui, nous devons faire face à trois d entre eux : la nouvelle Politique Agricole Commune européenne, la financiarisation du monde avec notamment la spéculation sur les matières premières agricoles et l énergie et, bien sûr, la concurrence qui inclut des acteurs d horizons nouveaux, géographiques et aussi métiers. Nous devons donc être innovants et savoir transformer des contraintes en atouts. Notre volonté est de relever ces défis en mettant en œuvre notre mission "Servir les femmes et les hommes en offrant le meilleur de la nature". Rapport d'activité et de Développement Durable 2011 I Roquette 7

8 LE GROUPE ROQUETTE I Les chiffres clés CHIFFRES CLES Milliards Chiffre d Affaires global 86 % réalisés hors de France, siège social du Groupe 18 sites industriels 10 sites de production en Europe 2 sites de production aux Etats-Unis 6 sites de production en Asie près de collaborateurs dans le monde Environ en Europe Plus de en Asie Environ 600 en Amérique 7 Millions de tonnes de matières premières agricoles 4 millions de tonnes de maïs 1,9 million de tonnes de blé 1 million de tonnes de pommes de terre 0,1 million de tonnes de pois 3 % du C.A. consacrés à la Recherche & Développement Un réseau international de laboratoires Plus de 300 personnes dédiées à la Recherche & Développement 2 ème acteur européen de l'industrie amidonnière Leader européen des maltodextrines Leader européen des matières premières pour produits injectables Leader européen des amidons cationiques 5 ème acteur mondial de l'industrie amidonnière Leader mondial des polyols 8 Roquette I Rapport d'activité et de Développement Durable 2011

9 LE GROUPE ROQUETTE I Notre histoire NOTRE HISTOIRE «Qui aurait pu imaginer que la petite féculerie construite en 1933 sur le site de Lestrem donnerait naissance au remarquable complexe industriel international qu est le Groupe Roquette aujourd hui, fort de ses collaborateurs implantés en Europe, en Asie et en Amérique?» Marc Roquette, Président Il était une fois dans le Nord... L'aventure commence en 1933 lorsque deux frères, Dominique et Germain ROQUETTE, alors courtiers en grains à Lille, créent la société "Roquette Frères, Les Grandes Féculeries du Nord" et lancent la construction d une féculerie de pommes de terre à Lestrem, petit village au Nord de la France. Dès 1946, une céréale fait une entrée remarquée dans les ateliers : le maïs. D autres matières premières renouvelables viennent ensuite compléter l activité de Roquette : le blé en 1956, le pois protéagineux en 2005 et les microalgues en Par delà les frontières De 1958 à 2000, c est la grande expansion hors de l Hexagone avec la reprise ou la construction d implantations industrielles en Europe : Espagne, Italie, Angleterre Dans les années 80, le Groupe Roquette développe sa présence internationale avec sa première usine sur le continent américain. Les années 2000 sont marquées par un vrai changement de cap avec un développement en Asie, notamment en Chine, Corée, Japon et Inde. Germain ROQUETTE, l'un des frères fondateurs, et Adam Grünewald, Ingénieur brillant dont la rigueur, l'inventivité et l'énergie viennent rejoindre l'audace et le courage des deux pionniers dès Près de 80 ans d existence A ce jour, Roquette est toujours un groupe familial indépendant, l'un des leaders mondiaux de l industrie amidonnière. Précurseur dans le domaine de la Recherche et du Développement avec son premier laboratoire dès 1951, le Groupe Roquette fait de l innovation une priorité au quotidien et axe ses développements autour de la Nutrition-Santé et de la Chimie du Végétal. Dans la famille DHAINE, il y a eu le grand-père, puis le père, et maintenant le fils... André, Denys et aujourd'hui Jérémy, tous trois employés chez Roquette Denys Dhaine : Mon père, André, est entré à l usine de Lestrem en 1948 où il a travaillé pendant 38 ans. M. Grünewald l appelait "Mon capitaine" et ses collègues "Ch marin" parce qu il avait travaillé précédemment dans la marine. Pratiquement toute sa carrière s est déroulée à la chaufferie où il a vu évoluer les chaudières au rythme de la croissance de l'usine. Enfant, je me souviens qu il rentrait à la maison couvert de la poussière du charbon dont il alimentait les chaudières de l époque, à la pelle. Avec les nouvelles technologies, c'est beaucoup plus propre de nos jours et surtout plus sain! Sans qualification, j ai commencé comme aide laborantin à la veille de mes 18 ans. Quand j ai eu l opportunité de travailler à la chaufferie, comme mon père, j ai foncé! J ai suivi des cours à l école de chauffe, à Lille, et obtenu mon diplôme. D abord rondier, puis tableautiste, j étais chef de quart quand j ai pris ma retraite après 42 années de présence. J en ai vu des changements au fil des ans, surtout au niveau des conditions de travail qui se sont fortement améliorées. Je suis fier d avoir suivi les traces de mon père, fier du travail accompli et fier de voir mon fils à son tour donner le meilleur de lui-même dans cette même entreprise. Jérémy Dhaine : Tout petit déjà je rêvais de travailler à l usine. J ai quitté un emploi en meunerie pour entrer chez Roquette. J ai été titularisé au poste d opérateur en Glucoserie et j espère de tout cœur faire toute ma carrière dans cette entreprise. Ce qui me plaît avant tout dans cette société, c est sa capacité à aller toujours plus loin, et que rien ne semble impossible à réaliser, même détourner la rivière Lys! Cela me rassure pour l'avenir. Mon vœu le plus cher : évoluer vers un poste à la chaufferie bien sûr! Rapport d'activité et de Développement Durable 2011 I Roquette 9

10 LE GROUPE ROQUETTE I La Gouvernance LA GOUVERNANCE A la tête du Groupe, Marc ROQUETTE représente la troisième génération. Il a succédé en 2004 à Dominique ROQUETTE, fils de l un des deux frères fondateurs. La stabilité de l actionnariat familial et l indépendance financière du Groupe contribuent à la mise en œuvre de la stratégie de développement et d investissement durables. Le Conseil d'administration Le Conseil d'administration détermine les orientations stratégiques, économiques, financières, technologiques et sociales du Groupe et veille à leur mise en œuvre par la Direction Générale. Il a pour mission d assurer le développement pérenne de la société et de ses activités. Il agit, en tant qu organe collégial, dans l intérêt social et sert l intérêt commun des actionnaires. Au 31 décembre 2011, il comprend neuf membres, exclusivement des personnes physiques. La Gouvernance évolue La volonté de la famille ROQUETTE est de garder le contrôle d'un Groupe performant, jouissant d'une excellente réputation et figurant parmi les principaux leaders mondiaux. Afin de s'adapter à un actionnariat de plus en plus nombreux, la gouvernance a évolué en décembre 2011 avec une transformation majeure : la fusion-absorption des holdings des différentes branches familiales. Désormais, les actionnaires sont tous situés sur un même plan et détenteurs directs d'actions Roquette Frères. Francis WALLART Edouard ROQUETTE Guy ROQUETTE Miguel Angel PUIG Pascal PAYET-GASPARD 10 Roquette I Rapport d'activité et de Développement Durable 2011

11 LE GROUPE ROQUETTE I La Gouvernance LE COMITE D AUDIT Il assiste le Conseil d Administration dans l examen des comptes de la Société et du Groupe Roquette, le contrôle de la mission de commissariat aux comptes et l appréciation du niveau des risques et du contrôle interne. LE COMITE DES NOMINATIONS ET DES REMUNERATIONS Il se réunit dans le but de se prononcer sur les recrutements, les nominations ainsi que sur la rémunération des dirigeants. Christophe ROQUETTE Président Francis WALLART Guy ROQUETTE Président Bernard YON Edouard ROQUETTE Bernard YON Christophe ROQUETTE Pascal PAYET-GASPARD Domenico CARBONE Bernard YON Marc ROQUETTE Christophe ROQUETTE Rapport d'activité et de Développement Durable 2011 I Roquette 11

12 LE GROUPE ROQUETTE I La Gouvernance LA GOUVERNANCE AU 31 DECEMBRE 2011 ACTIONNAIRES 200 Membres de la famille ROQUETTE ADMINISTRATEURS Marc ROQUETTE Edouard ROQUETTE Christophe ROQUETTE Guy ROQUETTE Domenico CARBONE Pascal PAYET-GASPARD Miguel Angel PUIG Francis WALLART Bernard YON PRESIDENCE Marc ROQUETTE VICE-PRESIDENCE Edouard ROQUETTE Romuald MARESCAUX, Technicien Microbiologie-Phycologie (Lestrem - France) DIRECTION GENERALE Jean-Bernard LELEU Directeur Général Délégué et Directeur Recherche, Innovation, Développement Guy TALBOURDET Directeur Général Jean-Marc WILLEFERT Directeur Général Délégué et Directeur Europe 12 Roquette I Rapport d'activité et de Développement Durable 2011

13 LE GROUPE ROQUETTE I Un développement international UN DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL La politique de développement du Groupe Roquette au niveau mondial s appuie depuis très longtemps sur des implantations et des agents commerciaux. Actuellement présent dans plus de 100 pays, le Groupe poursuit son déploiement dans les zones à forte croissance par une politique industrielle de grande envergure. Le Groupe Roquette compte aujourd hui dix-huit unités industrielles, un réseau de laboratoires de recherche et d'applications, une trentaine de bureaux commerciaux. Toutes ses implantations sont localisées en Europe, Amérique, Asie et Inde. Son maillage international est complété avec près de 70 agents commerciaux de par le monde. Ce dispositif permet de répondre aux attentes de l ensemble des clients avec les mêmes exigences de qualité. Multiplier les nouveaux marchés Le Groupe se renforce dans le monde entier en nouant des partenariats avec des entreprises reconnues dans leur domaine. Il reste à l écoute d opportunités industrielles et commerciales qui lui permettront de continuer son développement à l échelle mondiale. Le déploiement en Asie du Sud-Est L'année 2011 s'est caractérisée par un déploiement de l'organisation commerciale du Groupe Roquette en Asie du Sud-Est. Conséquence logique du fort développement de cette région, Roquette Singapore étend désormais son activité avec des équipes en Malaisie, en Indonésie, aux Philippines, en Thaïlande et au Vietnam, pays jusqu'à présent suivis par des agents commerciaux. Ses équipes font l'objet d'un net renforcement dont le recrutement s'effectue localement, visant à couvrir activement cette région émergente de plus de 500 millions d'habitants. 18 sites industriels 30 bureaux près de commerciaux Vecquemont Keokuk Queretaro Moscou Lianyungang Klötze SINGAPORE San Francisco Tokyo Nanning Gurnee CORBY Bangkok Merville Allroed Beinheim Francfort jakarta Delft Benifayo Cassano Wuhan Guangzhou Lestrem CALAFAT Mumbai shanghai Istanbul Geneva Osaka Qingdao Ulsan Manille Beijing Barcelone Vic/Aisne ESPOO kuala lumpur Séoul Hô-Chi-Minh Rapport d'activité et de Développement Durable 2011 I Roquette 13

14 LE GROUPE ROQUETTE I Notre métier NOTRE METIER Nos unités industrielles transforment des matières premières renouvelables (maïs, blé, pomme de terre, pois ou microalgues) pour obtenir plus de 700 produits destinés à cinq secteurs de l industrie : la Nutrition Humaine, le Papier et le Carton Ondulé, la Pharmacie et la Cosmétologie, la Chimie et la Bioindustrie, la Nutrition Animale. Le Groupe Roquette s'inscrit ainsi dans le concept de bioraffinerie intégrée. Matières Premières Utilisées Le Groupe Roquette, partenaire du monde agricole 14,5% 1% 57,5% Le Groupe transforme chaque année 7 millions de tonnes de matières premières agricoles dont 3,5 millions de tonnes d origine française, représentant au total hectares cultivés. 27% Il a mis en place depuis de nombreuses années des relations privilégiées avec ses fournisseurs, majoritairement proches de ses usines pour favoriser l approvisionnement local dans un rayon logistique faible. Maïs Blé Pomme de terre Pois Répartition des Ventes par Gamme de Produits 9% 24% 11% 4% 23% 29% Amidons et Fécule Sucres et Fibres Solubles Polyols Fermentation et Chimie Fine Fibres et Huiles Protéines et Dérivés Répartition des Ventes par Secteur d'application 10% 14% 48% 12% 16% Nutrition Humaine Nutrition Animale Pharmacie et Cosmétologie Papier et Carton Ondulé Chimie et Bioindustrie La richesse d une molécule Nos bioraffineries extraient et séparent les constituants du maïs, du blé, de la pomme de terre et du pois. Elles permettent l obtention de plus de 700 produits présents dans notre quotidien. Le principal composant, l amidon, constitué de molécules de glucose est une formidable réserve énergétique. Il est commercialisé sous sa forme initiale ou sous des formes dérivées. Cette diversité de matières premières conjuguée à des procédés de fabrication performants permet au Groupe l élaboration de produits adaptés aux attentes du marché. A titre d'exemple, en Nutrition Humaine, nos produits sont présents en alimentation infantile, dans les boissons, les soupes, les produits panés, les fromages, les confitures, les confiseries, les chewing-gums ou encore les crèmes glacées... Le domaine de la Pharmacie-Cosmétologie peut être illustré par l'utilisation de nos produits dans les dentifrices, les crèmes de beauté, en tant qu'excipients pour sirops et comprimés ou encore comme principe actif pour produits injectables... En Nutrition Animale, nos produits sont destinés à l'alimentation des animaux de compagnie mais également d'élevage. Les applications dans le domaine du Papier-Carton Ondulé concernent par exemple la douceur et la résistance des mouchoirs en papier, la qualité d'impression des livres, les colles pour carton ondulé... Dans le secteur de la Chimie-Bioindustrie, nos produits sont présents notamment dans le traitement des métaux, dans les colles murales ou encore comme additifs pour béton Roquette I Rapport d'activité et de Développement Durable 2011

15 LE GROUPE ROQUETTE I Notre métier Des produits présents dans notre quotidien Pouvoir sucrant et onctuosité pour se régaler! Le glucose évite la cristallisation des crèmes glacées. Du sorbitol pour éviter le durcissement du dentifrice! Rétenteur d'eau, le sorbitol empêche le desséchement du dentifrice. Sans gluten de maïs, vos jaunes d'oeufs pâlissent! Les pigments naturellement présents dans le gluten de maïs permettent de renforcer la coloration du jaune d œuf. Une sauce tomate pulpeuse et délicieuse! Le nouvel amidon issu du pois renforce avantageusement la texture pulpeuse de la tomate. Emballage bien collé, produit bien transporté! Les colles base maïs ou pois permettent la fabrication de cagettes et de cartons d'emballage. Le bois se met au vert! Amidons et sirops de glucose, nos alternatives pour la réduction des émissions de formaldéhyde dans les colles pour les matériaux en bois. Rapport d'activité et de Développement Durable 2011 I Roquette 15

16 LE GROUPE ROQUETTE I Des matières premières de proximité DES MATIERES PREMIERES DE PROXIMITE La qualité de nos produits repose sur des matières premières agricoles de qualité irréprochable. Le Groupe Roquette travaille donc depuis de nombreuses années en partenariat avec ses fournisseurs locaux : agriculteurs, coopératives... Un fort ancrage territorial Les différentes usines du Groupe Roquette ont un fort ancrage territorial du fait d'achats de céréales au niveau local. La stabilité des approvisionnements du Groupe Roquette a permis de développer des relations de long terme avec ses fournisseurs et de bâtir avec eux des plans de transport performants en provenance des nombreux points de collectes locaux. Les approvisionnements sont réalisés préférentiellement par train et par péniche afin de réduire l empreinte carbone liée au transport des matières premières. Le recours au transport par camion ne s'effectue que pour des faibles distances kilométriques du lieu d'approvisionnement. De plus, le Groupe Roquette optimise ses chemins logistiques afin de minimiser les circulations à vide. Il réalise chaque année de nombreux audits afin d homologuer les silos au cœur des bassins céréaliers. Ces diagnostics contribuent à l amélioration des infrastructures et permettent, à terme, de conserver des points de collecte performants et harmonieusement répartis sur le territoire. L approvisionnement local permet de limiter les transports entre points de stockage et plateformes de chargement et évite ainsi les ruptures de charge. Le maïs waxy, un exemple d étroites relations avec les agriculteurs Il faut remonter aux années soixante-dix pour retrouver les origines de la production du waxy, un nouveau type de maïs riche en amylopectine, l'un des deux constituants de l'amidon. Il y a quarante ans, quelques kilos de semences de maïs waxy ont été importés des Etats-Unis pour être testés en Italie. Le petit champ d essai était situé au milieu du parc d une vieille abbaye pour garder l isolement des plantes du pollen étranger. Depuis, les agronomes du Groupe testent chaque année les nouvelles variétés à proposer aux agriculteurs. Des relations privilégiées ont ainsi permis de les fidéliser -dans certains cas il s agit de la troisième génération- et de rentabiliser la filière d approvisionnement. Le maïs waxy est aussi impliqué dans la dynamique d internationalisation du Groupe Roquette. Il a fait son apparition en Chine en 2005 avec la même démarche qui a contribué à son succès en Europe. Après une première phase d expérimentation des variétés, les contrats d'approvisionnement du maïs waxy sont souscrits depuis deux ans directement par les agronomes de Roquette Chine. Ces derniers suivent les cultures en étroite collaboration avec les agriculteurs des provinces céréalières les plus performantes, à proximité du site industriel de Lianyungang. «La compréhension des besoins de chacun a permis de forger une vraie confiance mutuelle» Martin MIGONNEY, Directeur Général de la Coopérative NORIAP, fournisseur de Roquette France en céréales Depuis quand la Coopérative Noriap est-elle fournisseur de Roquette? Les premiers contacts datent des années 80, pour l amidonnerie de blé de Vecquemont puis celle de Lestrem via Agro Picardie devenue depuis Noriap. Notre relation s est étendue à la livraison de maïs en 1987 à Lestrem, puis celle de pois à Vic-Sur-Aisne dans les années Au fil des échanges, nous avons beaucoup progressé ensemble dans la définition et le respect des cahiers des charges. Intégrer dans notre process de travail du grain les exigences d un industriel pointu n a pas été dans un premier temps si facile. Mais le travail commun, le partage des analyses et des résultats, la compréhension des besoins de chacun a permis de forger une vraie confiance mutuelle. Intégrez-vous le développement durable dans votre activité? Oui, bien sûr! Le développement durable est intégré dans toutes les activités de la coopérative. Nous développons une politique très active dans le domaine des Outils d Aide à la Décision mis à disposition des producteurs pour leur permettre d optimiser au mieux les intrants (en utiliser moins et de manière plus efficace), tout en préservant les deux fondamentaux : rendement et qualité du produit. Plus de la moitié des expéditions de céréales se fait par train ou par voie d eau pour réduire le nombre de camions sur les routes. De plus, nous livrons dans un rayon limité de 200 km, ce qui favorise le bilan carbone de notre activité. Nous gérons chaque année plus de parcelles expérimentales pour une meilleure adaptation des semences et des traitements au rendement et à la qualité des productions de nos adhérents. Au fil du temps, avez-vous observé une évolution de la relation entre Noriap et Roquette? Notre relation simple «vendeur-acheteur» a évolué vers un partenariat technique dans lequel les besoins de l acheteur sont intégrés dès l acte de production du blé chez nos coopérateurs. Le passage d un rapport «client fournisseur» à celui de co-constructeur d une filière nous a conduit à privilégier les échanges tels que visite de sites, rencontres et partage de résultats, audits... Nos deux entreprises se sont enrichies par ces relations, ont créé en commun de la valeur pour les producteurs de Noriap comme pour l entreprise Roquette. 16 Roquette I Rapport d'activité et de Développement Durable 2011

17 LE GROUPE ROQUETTE I Notre engagement en matière de RSE NOTRE ENGAGEMENT EN MATIERE DE RSE Les enjeux du développement durable sont essentiels, tant sur les aspects sociaux et sociétaux qu environnementaux et économiques. Le Groupe Roquette s'engage en matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). La charte éthique Depuis 2009, la charte éthique est le document de référence qui définit les convictions, les responsabilités et les engagements du Groupe, ainsi que l'esprit dans lequel veulent être menées ses activités. Cette charte répond notamment à la volonté de la Direction et du Conseil d'administration d'affirmer les valeurs et principes d'actions de l'entreprise : Respect, Confiance, Solidarité ; Innovation, Passion du métier et Volonté d'entreprendre. Elle fournit à chaque collaborateur des lignes directrices pour éclairer sa conduite et ses choix professionnels, notamment en situation de dilemme ou d'incertitude. Le code de conduite Le code de conduite reprend les déclinaisons pratiques et opérationnelles des principes de la charte éthique : - respect de la loi et de la règlementation, - préservation des droits sociaux des salariés, - bonnes pratiques commerciales, - respect de l'environnement, - prévention des conflits d'intérêts, - gestion des informations, - protection des biens du Groupe Roquette. Le comité d'éthique En plus de la diffusion de la charte éthique et de l'adhésion au Pacte Mondial de l'onu, le Groupe Roquette s'est également doté d'un comité d'éthique depuis Animé par la Direction Fiabilité et Développement Durable, le comité d'éthique est composé de représentants des différentes régions ainsi que d'un référent externe. Au-delà de la loi, promouvoir les valeurs et principes d actions de l entreprise. Notre adhésion à SEDEX SEDEX (Supplier Ethical Data EXchange) est une organisation à but non lucratif destinée aux entreprises dont l'objectif est d améliorer leur performance éthique au sein de leurs chaînes de production et de distribution. L adhésion à cette initiative se traduit par l alimentation d une plateforme d échange d informations sur la responsabilité sociale et sur la performance. Certaines multinationales de l agroalimentaire se sont regroupées dans le consortium "AIM-PROGRESS" afin de promouvoir les bonnes pratiques éthiques auprès de leurs fournisseurs. A cet effet, ils s appuient sur la plateforme SEDEX qui répond à leur principe d efficacité "An audit for one is an audit for all" que l on peut traduire par "L audit de l un est valable pour tous". L entreprise Roquette adhère à SEDEX depuis 2006 et s engage à faire auditer deux sites du Groupe en 2012 : Lestrem (France) et Lianyungang (Chine). «Guider la conduite et le comportement professionnel, en particulier dans les situations de dilemme ou d'incertitude éthique» Lori Hale, Membre du comité d'éthique et Coordinatrice de Projet à Keokuk (Etats-Unis) Quel est le rôle du comité d'éthique et comment l'exerce-t'il? La création du comité d'éthique reflète l'engagement du Groupe en matière de responsabilité sociale et d'éthique, notamment au niveau du processus décisionnel. Il agit transversalement en impliquant tous les niveaux et toutes les fonctions. Toutes les régions y sont représentées, donnant ainsi une perspective multiculturelle pour guider au mieux l'entreprise, la conduite et le comportement professionnel de tout collaborateur, en particulier dans les situations de dilemme ou d'incertitude éthique. Le comité d'éthique se réunit deux fois dans l'année et plus fréquemment si la situation le requiert. En 2011, il a été saisi à trois reprises pour répondre à des questions émanant de différentes régions. Les sujets ou questions éthiques peuvent être soumis directement à un membre du comité ou par mail à l'adresse suivante : Rapport d'activité et de Développement Durable 2011 I Roquette 17

18 LE GROUPE ROQUETTE I A l'écoute de nos parties prenantes A L'ECOUTE DE NOS PARTIES PRENANTES Le Groupe Roquette a identifié l ensemble de ses parties prenantes : clients et fournisseurs, collaborateurs et actionnaires, partenaires publics et privés... La prise en compte de leurs attentes permet d adapter le mode de dialogue avec chacune d entre elles. En voici quelques exemples : ACTIONNAIRES ASSOCIATIONS FOURNISSEURS PARTENAIRES INDUSTRIELS ET SCIENTIFIQUES ORGANISATION DIALOGUE CLIENTS PARTIES PRENANTES MEDIAS PARTENAIRES SOCIAUX COLLABORATEURS INSTITUTIONS FINANCIERES PARTENAIRES ET POUVOIRS PUBLICS Les parties prenantes sont les individus ou les groupes d individus qui influencent ou sont influencés par les activités de l'entreprise. A l'écoute du client Dans le cadre de la démarche d amélioration de la relation client engagée par le Groupe Roquette, une nouvelle enquête de satisfaction a été réalisée en 2011 afin d être à l écoute de nos clients, de répondre à leurs attentes et de définir les axes d amélioration. Conduite auprès de personnes dans 108 pays, l étude a porté sur la perception par nos clients de nos offres et de nos prestations, autour de six thèmes majeurs : le produit, les équipes commerciales du Groupe, les agents et les distributeurs, le support technique au développement, la logistique et le traitement des réclamations. Les résultats de l enquête traduisent un taux de satisfaction globale particulièrement élevé de 95 %. La synthèse de cette étude sur l évaluation de nos forces et faiblesses met en lumière que les critères les plus importants pour nos clients se situent plus particulièrement dans les thèmes logistique, commercial et produit où le Groupe Roquette est jugé d'ailleurs le plus performant. Les axes d amélioration souhaités par nos clients concernent : -- le développement de solutions innovantes en partenariat avec eux, -- la réponse à la demande d informations du marché, -- et l'amélioration du traitement des réclamations. Le plan d actions établi autour de ces axes prioritaires implique l ensemble des collaborateurs du Groupe et s accompagne d une importante campagne de sensibilisation des salariés. Un partenariat en amont avec les planteurs permet de préparer ensemble et durablement l'évolution de la filière fécule en France. Une démarche commune avec les fournisseurs L Europe, via la Politique Agricole Commune, cessera d encadrer l industrie féculière à compter de mi-2012, laissant le marché et la concurrence directe comme seuls régulateurs. Depuis cette annonce intervenue fin 2008 et afin de poursuivre une activité féculière solide, le Groupe Roquette a engagé avec ses fournisseurs de pommes de terre féculières une démarche pour préparer au mieux la transition vers un nouveau système. Notre usine de Vecquemont (France) était jusqu à présent approvisionnée par près de producteurs de pommes de terre. 18 Roquette I Rapport d'activité et de Développement Durable 2011

19 LE GROUPE ROQUETTE I A l'écoute de nos parties prenantes Ceux-ci se sont organisés et désormais deux coopératives livrent la féculerie. Il en résulte une meilleure synergie entre les acteurs de la filière et les instances françaises et européennes. Parallèlement, le Groupe Roquette intensifie le développement des ventes de fécule et des produits dérivés vers des marchés durables afin d assurer à nos partenaires fournisseurs une activité rentable, même après le changement de règlementation européenne. Dialogue avec les actionnaires Témoignage de Hervé Roquette, Actionnaire et Salarié du Groupe Roquette "La relation de la Société avec ses actionnaires est déterminante et ces derniers sont sensibles à cet attachement privilégié, au-delà de l information légale. Roquette entretient avec son actionnariat une relation étroite, aux fins de l'informer et de prendre en compte les attentes des nouvelles générations familiales. En complément des deux réunions d informations annuelles, des visites de sites ou des formations appropriées sont organisées avec la Direction et des spécialistes internes. Les actionnaires d une société éponyme sont aussi des ambassadeurs de la Société dans la vie publique." Le Rapport Développement Durable : un mode de dialogue et de partage des bonnes pratiques Témoignage de Dennis Janssen, Coordinateur du Programme Sécurité, Santé, Environnement (Keokuk - Etats-Unis) "Le Rapport Développement Durable est un document très professionnel et très pratique. Il met en valeur les actions du Groupe Roquette et montre aux lecteurs le travail considérable mis en œuvre par l'entreprise à l échelle mondiale. Lorsque vous parcourez ce document et lisez l article relatif à un sujet pour lequel vous avez consacré de nombreuses heures, vous comprenez que dans chaque unité une autre personne a fourni les mêmes efforts. Et si vous multipliez cela par le nombre d ateliers et de sujets, vous obtenez un aperçu de la quantité de travail considérable que nous entreprenons. Le Groupe Roquette déploie des efforts très spécifiques pour rassembler notre communauté internationale afin de définir des objectifs communs en adéquation avec les priorités de l'entreprise. Grâce à cela, elle sera plus forte et plus efficace. La plupart de nos employés sont très investis dans leur travail, mais ils ont besoin d'être assurés de faire ce qui est nécessaire pour l entreprise. Pour cela, la communication et les échanges internes sont essentiels." Echange avec les Communautés Locales Extrait du discours de M. Tang GuoHai, Adjoint au Maire de Lianyungang (Chine), lors de la célébration du dixième anniversaire de Roquette Asie. "( ) Il y a dix ans, le Groupe Roquette a planté une graine d'espoir dans la Zone de Développement de Lianyungang pour débuter ses activités en Asie. Au cours de cette décennie, il a pris racine en Chine et a poussé à une vitesse incroyable Roquette à Lianyungang est devenue la plus grande unité de production du Groupe Roquette en Asie, l'une des plus grandes entreprises ayant vu le jour grâce aux investissements étrangers et l'un des plus importants investissements français dans la province du Jiangsu. Tous ces accomplissements témoignent des efforts considérables de Roquette qui a pu compter non seulement sur le formidable soutien de nombreux partenaires institutionnels et stratégiques, mais également sur une collaboration amicale avec la municipalité et la Zone de Développement Technologique et Économique de Lianyungang. Depuis 2009, Lianyungang a amélioré son intégration des ressources et accéléré son développement. Nous allons accroître nos efforts en matière d'assistance auprès de Roquette à Lianyungang. Pour apporter de nouvelles contributions aux échanges commerciaux et économiques, nous espérons également sincèrement que nous pourrons développer notre amitié et notre coopération avec le Groupe Roquette ( )." Tang GuoHai, Adjoint au Maire de Lianyungang met à l'honneur 10 années de relations harmonieuses entre le Groupe Roquette et la communauté de Lianyungang. Rapport d'activité et de Développement Durable 2011 I Roquette 19

20 LE GROUPE ROQUETTE I Les faits marquants ASIE ROQUETTE SINGAPORE s'étend avec l'ouverture de bureaux commerciaux en Malaisie, Indonésie, Philippines, Thaïlande et Vietnam ETATS-UNIS Fin du conflit social à Keokuk. Un nouvel accord est ratifié, mettant fin au lock-out CHINE Démarrage à Lianyungang de l'unité de production de caramel colorant de la JV SETHNESS ROQUETTE FOOD INGREDIENTS GROUPE Prise de participation dans la société AGI, spécialiste français des solutions à base d'hydrocolloïdes GROUPE Participation active de ROQUETTE au 1er congrès européen de la Chimie du Végétal ASIE Cérémonies du 10ème anniversaire de ROQUETTE ASIA FRANCE Annonce de l'ouverture à Lestrem d'une unité de production d'ingrédients alimentaires à partir de microalgues, dédiée à SOLAZYME ROQUETTE NUTRITIONALS GROUPE Entrée dans le capital de AMILINA, amidonnier lituanien, pour servir les marchés baltes et nordiques 20 Roquette I Rapport d'activité et de Développement Durable 2011

Portrait du Groupe Roquette

Portrait du Groupe Roquette Portrait du Groupe Roquette «Servir les femmes et les hommes en offrant le meilleur de la nature» Vision Devenir, sur des marchés identifiés, un acteur leader à l échelle mondiale en solutions et produits

Plus en détail

Développement Durable

Développement Durable Rapport Développement Durable 2010 Le Groupe Roquette Entretien avec M. roquette et G. talbourdet P. 4 Notre métier Amidonnier / Bioraffineur P. 6 Chiffres clés 2010 P. 7 Un Groupe mondial, familial et

Plus en détail

Groupe ROQUETTE. Usine de BEINHEIM. Chaufferie Biomasse

Groupe ROQUETTE. Usine de BEINHEIM. Chaufferie Biomasse Groupe ROQUETTE Usine de BEINHEIM Chaufferie Biomasse Congrès «Eco-technologies pour le futur» - Lille - 14 juin 2012 Plan de la présentation Le groupe ROQUETTE Notre site de BEINHEIM Nos motivations environnementales

Plus en détail

Rapport d activite & de developpement

Rapport d activite & de developpement 2012 Rapport d activite & de developpement durable 2-3 LE groupe roquette CE QUE NOUS SOMMES... LE MESSAGE DE edouard roquette CINQ questions à GUY TALBOURDET Roquette Frères fête ses 80 ans en 2013 une

Plus en détail

Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain

Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain «Filiale d Avril, groupe industriel et financier de plus de 8 000 collaborateurs, Sofiprotéol est devenue en 30 ans la société de financement et de développement

Plus en détail

Présentation du Groupe

Présentation du Groupe Présentation du Groupe Nestlé: Good Food, Good Life La société leader mondial dans la nutrition, la santé et le bien-être 2 Nestlé en un coup d'oeil : chiffres-clés ventes de CHF 108 milliards en 2009

Plus en détail

Notre culture _ p. 38. Améliorer _ p. 39. Intégrer _ p. 40. Préserver _ p. 41. Créer _ p. 42. Développer _ p. 43. Partager _ p. 44

Notre culture _ p. 38. Améliorer _ p. 39. Intégrer _ p. 40. Préserver _ p. 41. Créer _ p. 42. Développer _ p. 43. Partager _ p. 44 solvay.com Rapport Annuel 2014 Nos façons de vivre et de consommer sont en train de bouleverser les équilibres planétaires. Nous tous acteurs politiques, économiques et sociaux devons prendre l entière

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE Ensemble, agissons pour des achats responsables CONVICTIONS De l intention à l action systématique André SÉPANIAK Directeur des achats Le

Plus en détail

Partenariat SOFIPROTÉOL-SUNNCO pour le développement du photovoltaïque dans le secteur agro-industriel

Partenariat SOFIPROTÉOL-SUNNCO pour le développement du photovoltaïque dans le secteur agro-industriel Dossier de Presse Mercredi 21 Octobre 2009 Partenariat SOFIPROTÉOL-SUNNCO pour le développement du photovoltaïque dans le secteur agro-industriel mercredi 21 Octobre 2009 Conférence de Presse SOFIPROTÉOL

Plus en détail

INGRÉDIENTS LAITIERS SECS Un investissement exceptionnel de 80 millions d euros

INGRÉDIENTS LAITIERS SECS Un investissement exceptionnel de 80 millions d euros Dossier de presse 20 mai 2014 INGRÉDIENTS LAITIERS SECS Un investissement exceptionnel de 80 millions d euros Contact presse : Agence conseil Diatomée diatomée@diatomee.fr T. 01 42 36 13 13 Communiqué

Plus en détail

RENCONTRE PRESSE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES

RENCONTRE PRESSE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES Casablanca, le 29 mai 2013, Fière de ses racines marocaines, Forte de son appartenance à un grand groupe bancaire international. C est en 1913 que la

Plus en détail

Energisez votre capital humain!

Energisez votre capital humain! Energisez votre capital humain! Nos outils, notre conseil et nos méthodologies permettent à nos clients «d Energiser leur Capital Humain». Qualintra est l un des leaders européens pour la mesure et le

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D'INTERET (AMI) INNOVEZ EN AGROALIMENTAIRE! 4 e édition - 2015

APPEL A MANIFESTATION D'INTERET (AMI) INNOVEZ EN AGROALIMENTAIRE! 4 e édition - 2015 APPEL A MANIFESTATION D'INTERET (AMI) INNOVEZ EN AGROALIMENTAIRE! 4 e édition - 2015 L agroalimentaire est un secteur stratégique de l économie régionale. Les industries agroalimentaires (IAA) constituent

Plus en détail

Welcome. un état d esprit

Welcome. un état d esprit * Bienvenue. Welcome * un état d esprit Plus qu un message de bienvenue, Welcome c est la promesse d ouverture que nous faisons à chaque collaborateur, dès son arrivée dans le Groupe et tout au long de

Plus en détail

CHARTE É THIQUE GROUPAMA

CHARTE É THIQUE GROUPAMA CHARTE É THIQUE GROUPAMA 2 Message du directeur général Fidèle à son engagement de satisfaire ses sociétaires et ses clients en leur apportant le meilleur service au meilleur coût, Groupama a développé

Plus en détail

Chamtor. La gamme CHAMTOR

Chamtor. La gamme CHAMTOR Chamtor La gamme CHAMTOR GLUCOR, H-MALTOR et FRUCTOR Les sirops de glucose sont obtenus par hydrolyse de l'amidon, polymère de D-glucose (ou dextrose) qui constitue la molécule de réserve des végétaux

Plus en détail

Desjardins et le développement durable

Desjardins et le développement durable Desjardins et le développement durable Congrès ACE Association of Cooperative Educators 31 juillet 2008 patrice.camus@desjardins.com Rôle de l Éco-conseiller Acteur de changement / Mobilisateur Planificateur

Plus en détail

Des conseillers en gestion de risques ultra-spécialisés. P. 3. L'innovation au cœur de la stratégie de développement de Bessé P. 5

Des conseillers en gestion de risques ultra-spécialisés. P. 3. L'innovation au cœur de la stratégie de développement de Bessé P. 5 Les hommes et les femmes de Bessé sont des experts ultra-spécialisés dans la gestion des risques et des assurances des entreprises. Plus que simples courtiers, leur métier est centré sur le conseil sur-mesure

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

CONSTRUIRE UN AVENIR DURABLE ET BÉNÉFIQUE

CONSTRUIRE UN AVENIR DURABLE ET BÉNÉFIQUE RAPPORT D ACTIVITÉ ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013 CONSTRUIRE UN AVENIR DURABLE ET BÉNÉFIQUE Voilà désormais 80 ans que Roquette relève des défis scientifiques, technologiques, industriels et commerciaux.

Plus en détail

D où viennent nos semences. Visite virtuelle d un site de production de semences de maïs Monsanto

D où viennent nos semences. Visite virtuelle d un site de production de semences de maïs Monsanto D où viennent nos semences Visite virtuelle d un site de production de semences de maïs Monsanto Monsanto a pour objectif de permettre aux agriculteurs de petites et grandes exploitations de produire davantage

Plus en détail

AGROALIMENTAIRE. Système de management de la sécurité des denrées alimentaires ISO 22 000. Présentation de la norme

AGROALIMENTAIRE. Système de management de la sécurité des denrées alimentaires ISO 22 000. Présentation de la norme AGROALIMENTAIRE Système de management de la sécurité des denrées alimentaires ISO 22 000 Présentation de la norme 25 mars 2006-1 - Table des matières CHAPITRE 1 La normalisation : une démarche au service

Plus en détail

Dossier de presse LA FILIÈRE CÉRÉALIÈRE EN RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS : UNE CULTURE DE L EMPLOI

Dossier de presse LA FILIÈRE CÉRÉALIÈRE EN RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS : UNE CULTURE DE L EMPLOI Dossier de presse LA FILIÈRE CÉRÉALIÈRE EN RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS : UNE CULTURE DE L EMPLOI LES CHIFFRES CLÉS RÉGIONAUX UNE MOISSON DE MÉTIERS D AVENIR DES FEMMES DES HOMMES PASSIONNÉS http://npdc.passioncereales.fr

Plus en détail

Quel sirop choisir pour le nourrissement d hiver.

Quel sirop choisir pour le nourrissement d hiver. Syndicat des apiculteurs de Thann et environs Quel sirop choisir pour le nourrissement d hiver. Auteurs : R.Hummel & M.Feltin Octobre 2014 Les sirops de nourrissement : La qualité des sirops utilisés pour

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS

CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS SOMMAIRE 01. 02. 03. 04. NOS PRINCIPES ÉTHIQUES DANS LA CONDUITE DES AFFAIRES NOS OBJECTIFS ET ENGAGEMENTS VIS-À-VIS DE NOS PRINCIPAUX PUBLICS PROMOTION ET APPLICATION DU

Plus en détail

Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001

Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001 FICHE OPÉRATION INDUSTRIE Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001 CAS PRATIQUE Activité : produits et service dans le domaine de la filtration

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL Partageons plus que l assurance Partageons plus que l assurance Plus d accompagnement Les établissements de santé sont aujourd hui

Plus en détail

FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR)

FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR) FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR) Profession de foi Changer la façon de s habiller, sortir des sentiers battus, et proposer une autre vision du monde. Notre mission Le groupe FAST

Plus en détail

ABIP Eurl CABINET D INGENIEURS CONSEILS & MISE A DISPOSITION DE PERSONNEL D ENCADREMENT. Prestations Intellectuelles et de sous-traitance

ABIP Eurl CABINET D INGENIEURS CONSEILS & MISE A DISPOSITION DE PERSONNEL D ENCADREMENT. Prestations Intellectuelles et de sous-traitance ABIP Eurl CABINET D INGENIEURS CONSEILS & MISE A DISPOSITION DE PERSONNEL D ENCADREMENT Prestations Intellectuelles et de sous-traitance Accompagnement aux normes Internationales et ISO Formations diverses

Plus en détail

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040 The Outlook for Energy: A View to 24 highlights Les Perspectives Énergétiques à l horizon 24 ExxonMobil vous présente dans ses Perspectives Énergétiques sa vision à long terme de notre avenir énergétique.

Plus en détail

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER I. BILAN QUANTITATIF A. Evolution de la programmation Un taux de programmation de 73,73%, en progression forte depuis le mi parcours mais à poursuivre

Plus en détail

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation DOSSIER DE PRESSE 30 janvier 2013 Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation Dossier de presse 30 janvier 2013 Une refondation accomplie. Depuis 2010, le Conseil

Plus en détail

Responsable mécénat/ partenariats entreprises

Responsable mécénat/ partenariats entreprises N 4 - RESPONSABLE MÉCÉNAT/ PARTENARIATS ENTREPRISES RESPONSABLE MÉCÉNAT (DÉNOMINATION DAVANTAGE UTILISÉE DANS LA CULTURE), RESPONSABLE PARTENARIATS ENTREPRISES Le responsable Mécénat/partenariats entreprises

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT NOVEMBRE 2013 2 Le mot de la direction Lorsque nous avons fondé NEXEO, nous avions déjà une expérience significative du métier de la prestation intellectuelle

Plus en détail

Stratégie d investissement responsable

Stratégie d investissement responsable Stratégie d investissement responsable 2 Introduction Dès 2003, le Conseil de surveillance a requis un engagement fort du Fonds de Réserve pour les Retraites dans le domaine de l investissement responsable

Plus en détail

Conférence technique internationale de la FAO

Conférence technique internationale de la FAO Décembre 2009 ABDC-10/7.2 F Conférence technique internationale de la FAO Biotechnologies agricoles dans les pays en développement: choix et perspectives pour les cultures, les forêts, l élevage, les pêches

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR AJOUTÉE DE SES PARTENAIRES

RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR AJOUTÉE DE SES PARTENAIRES LA GARANTIE DE L AUTOMOBILE LA COMPAGNIE AUTOMOBILE D ASSURANCE ET DE REASSURANCE ASSOCIÉES est une société de souscription et de gestion en assurance et en réassurance qui RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS

JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS jlb Développement SAS JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS CONCEPTION FORMULATION FABRICATION jlb Développement SAS CONCEPTION FORMULATION FABRICATION PRÉSENTATION Groupe en pleine

Plus en détail

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire 1. Contexte et objectifs visés par l appel à projets Menée dans le cadre du Schéma Régional de l Economie

Plus en détail

Démarche de traçabilité globale

Démarche de traçabilité globale Démarche de traçabilité globale Dr Chi-Dung TA* Responsable Qualité, Danone Vitapole chi-dung.ta@danone.com La traçabilité existe depuis un certain nombre d'années dans les entreprises à des niveaux plus

Plus en détail

Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux

Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux Engagés, à vos côtés, pour créer des solutions de mobilité sur mesure, inventives et performantes Le groupe

Plus en détail

LA SOIREE DES TALENTS 2012 Jeudi 29 novembre Cap 15 Paris (15 ème )

LA SOIREE DES TALENTS 2012 Jeudi 29 novembre Cap 15 Paris (15 ème ) LA SOIREE DES TALENTS 2012 Jeudi 29 novembre Cap 15 Paris (15 ème ) Programme : 18 h 30 : Accueil des diplômés 18 h 45 : Début des entretiens A l issue de vos entretiens, vous êtes conviés au cocktail

Plus en détail

Le champ d application de notre système de management

Le champ d application de notre système de management NOS ACTIVITES NOTRE ENGAGEMENT NOTRE FONCTIONNEMENT Le périmètre de notre système de management Le périmètre du Système de Management correspond au site de Bordeaux (usine, Unité de Développement des Systèmes

Plus en détail

MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques

MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques Recherche & Développement MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques Préparer l avenir énergétique Dans un contexte

Plus en détail

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES»

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» S appuyant sur le Brevet de Technicien Supérieur Agricole : Analyse et conduite des systèmes d exploitation Arrêté du 27

Plus en détail

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Communiqué de presse du lundi 12 mars 2012 PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Créteil, lundi 12 mars 2012 - A l heure des profonds

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

Développement durable et restauration collective. Opportunités et risques, Cas du restaurant universitaire de la Cité Internationale de Paris

Développement durable et restauration collective. Opportunités et risques, Cas du restaurant universitaire de la Cité Internationale de Paris Master Economie du Développement Durable, de l Environnement et de l Energie Trophée Innovation & Développement Durable Développement durable et restauration collective Opportunités et risques, Cas du

Plus en détail

Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire

Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire Contexte Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire Fédération des spécialités de Master des 5 pôles universitaires partenaires de la région Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

1. Le service Commercial

1. Le service Commercial La fonction Commerciale Sommaire 1. Le service Commercial... 1 2. Les enjeux :... 1 3. La technique de vente :... 2 4. La gestion de la force de vente :... 2 5. Les principales fonctions commerciales :...

Plus en détail

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Résumé L intérêt et la motivation à tous les niveaux politiques en faveur du développement durable,

Plus en détail

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS Synthèse des débats rédigée par : 26 janvier 2012 Dans le cadre de son Tour de France du Dialogue, la CFE-CGC a organisé à Poitiers, le 26 janvier 2012,

Plus en détail

JECO journée des éco-entreprises. Présentation de l événement

JECO journée des éco-entreprises. Présentation de l événement JECO journée des éco-entreprises Présentation de l événement Atelier Valoriser sa démarche environnementale UN LEVIER DE CROISSANCE POUR L ENTREPRISE Objectifs Faire un panorama des différents référentiels

Plus en détail

Vous cherchez une bonne boîte?

Vous cherchez une bonne boîte? JEUNES DIPLÔMÉS Lidl recrute Vous cherchez une bonne boîte? + d infos sur www.lidl.fr Réinventons les métiers de la distribution! RÉINVENTONS LES MÉTIERS DE LA DISTRIBUTION! www.lidl.fr LIDL FRANCE 1988

Plus en détail

notre vision CARTE DE VISITE

notre vision CARTE DE VISITE 360 notre vision CARTE DE VISITE 2012 Malgré un durcissement de la conjoncture économique à partir du second semestre 2011, le Groupe SEB a maintenu son cap et consolidé ses positions sur la plupart des

Plus en détail

360 feedback «Benchmarks»

360 feedback «Benchmarks» 360 feedback «Benchmarks» La garantie d un coaching ciblé Pour préparer votre encadrement aux nouveaux rôles attendus des managers, Safran & Co vous propose un processus modulable, adapté aux réalités

Plus en détail

Préface Claude Revel Déléguée interministérielle à l intelligence économique

Préface Claude Revel Déléguée interministérielle à l intelligence économique Extraits Préface Claude Revel Déléguée interministérielle à l intelligence économique Ma première année à la tête de la Délégation interministérielle à l intelligence économique (D2IE) m a permis de mesurer

Plus en détail

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE est aujourd hui un enjeu de première importance pour les entreprises : il reflète la prise de conscience grandissante

Plus en détail

Santé durable et responsable

Santé durable et responsable Santé durable et responsable Je suis verteux! Qui le dit et comment je le mesure? Dossier de presse, 11 juin 2015 Présentation du guide d'évaluation RSE santé selon le modèle AFAQ 26000 à l usage des établissements

Plus en détail

l'industrie de l'alimentation et des boissons

l'industrie de l'alimentation et des boissons Solutions de convoyage pour l'industrie de l'alimentation et des boissons Pour un convoyage respectueux des fluides très visqueux ou pâteux Qui sommes-nous? Pourquoi WANGEN PUMPEN? Les pompes WANGEN dans

Plus en détail

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers d études, recherche & développement dans l industrie R&D Production Ingénieur

Plus en détail

ouvrir les frontières de l entreprise

ouvrir les frontières de l entreprise ouvrir les frontières de l entreprise développement de compétences sécurisation des parcours professionnels employabilité et adaptabilité opportunités de carrière mobilités inter-entreprises réseau professionnel

Plus en détail

Opération P126744. DONS H7410-HA et TF011396 RECRUTEMENT DE L OPERATEUR DU FOND DE COFINANCEMENT DE SERVICES DE VULGARISATION AGRICOLE (OFSV)

Opération P126744. DONS H7410-HA et TF011396 RECRUTEMENT DE L OPERATEUR DU FOND DE COFINANCEMENT DE SERVICES DE VULGARISATION AGRICOLE (OFSV) REPUBLIQUE D HAITI MINISTERE DE L AGRICULTURE, DES RESSOURCES NATURELLES ET DU DEVELOPPEMENT RURAL (MARNDR) PROJET DE RENFORCEMENT DES Services Publiques Agricoles II (RESEPAG II) Opération P126744 DONS

Plus en détail

Communication sur le progrès 2012 (CoP) SterWen Consulting

Communication sur le progrès 2012 (CoP) SterWen Consulting Communication sur le progrès 2012 (CoP) SterWen Consulting Introduction Notre engagement RSE SterWen Consulting adhère au Pacte Mondial des Nations Unies depuis 2009. A ce titre, SterWen Consulting soutient

Plus en détail

10 ème Forum IES 2010 Enjeux et Perspectives de l Intelligence Economique Au carrefour des Pratiques REIMS 6-8 octobre 2010

10 ème Forum IES 2010 Enjeux et Perspectives de l Intelligence Economique Au carrefour des Pratiques REIMS 6-8 octobre 2010 10 ème Forum IES 2010 Enjeux et Perspectives de l Intelligence Economique Au carrefour des Pratiques REIMS 6-8 octobre 2010 Mission Chanvre pour le Cluster Beaujolais Numéro de la communication : IES-2010-28

Plus en détail

Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l Alimentation Nantes- Atlantique Nantes- Atlantic National College of Veterinary Medicine, Food

Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l Alimentation Nantes- Atlantique Nantes- Atlantic National College of Veterinary Medicine, Food Masters Oniris Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l Alimentation Nantes-Atlantique Nantes Atlantic National College of Veterinary Medicine, Food Science and Engineering Secteur «Recherche»

Plus en détail

Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité.

Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité. Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité. Septembre 2011 Contact : Muriel LESAINT, chef de projet. muriel.lesaint@educagri.fr Tel : 03 84 87 21 06 Contenu

Plus en détail

Chimie du végétal et biotechnologies industrielles : quels métiers stratégiques?

Chimie du végétal et biotechnologies industrielles : quels métiers stratégiques? Chimie du végétal et biotechnologies industrielles : quels métiers stratégiques? LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2014-55 OCTOBRE 2014 SYNTHÈSE Cette étude est cofinancée par l Union européenne. L Europe

Plus en détail

Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais. Synthèse des résultats

Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais. Synthèse des résultats Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais Synthèse des résultats Septembre 2013 Etude coordonnée par Dispositif soutenu et financé par Le

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

CANDIDATURE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR GENERAL DE L ENSAM

CANDIDATURE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR GENERAL DE L ENSAM CANDIDATURE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR GENERAL DE L ENSAM 1 ère partie Déclaration d intention JEAN-PAUL HAUTIER ADMINISTRATEUR PROVISOIRE ET DIRECTEUR DE LA RECHERCHE DE L ENSAM DIRECTEUR ES QUALITE DE

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

Conférence ISR 2015. Mercredi 13 mai 2015 - Paris. intervenant

Conférence ISR 2015. Mercredi 13 mai 2015 - Paris. intervenant Mercredi 13 mai 2015 - Paris AIRBAKE I ALL-CLAD I ARNO I ASIAVINA I CALOR I CLOCK I IMUSA I KRUPS I LAGOSTINA I MAHARAJA. WHITELINE I MIRRO I MOULINEX I PANEX I intervenant ROCHEDO I ROWENTA I SAMURAI

Plus en détail

janvier Code de conduite du groupe

janvier Code de conduite du groupe janvier 2013 Code du groupe Engagements du Groupe 1 Engagements du Groupe À travers ses réseaux de banque de détail, sa banque de financement et d investissement, et l ensemble des métiers fondés sur l

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E

D O S S I E R D E P R E S S E DOSSIER DE PRESSE S O M M A I R E Le Groupe Électricité de Strasbourg et ses nouvelles marques - En 2008, la préparation de la filialisation du commercialisateur......................3 - Organigramme simplifié

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien «En vue de la grande Conférence de l ONU Paris Climat 2015, le dispositif Solutions COP 21 lancé par le Comité 21 avec le Club France Développement

Plus en détail

Le service intégré FACILITIES SÉCURITÉ ASSISTANCE AÉROPORTUAIRE. ESPACEs PROPRETÉ. BÂtIMENT

Le service intégré FACILITIES SÉCURITÉ ASSISTANCE AÉROPORTUAIRE. ESPACEs PROPRETÉ. BÂtIMENT FACILITIES Le service intégré Accueil SÉCURITÉ ASSISTANCE AÉROPORTUAIRE ESPACEs VERTs multitechnique PROPRETÉ BÂtIMENT logistique 1 facility management hard services multitechnique BÂtIMENT TRAVAUX NEUFS

Plus en détail

Appelton Miller Capital Investment Consulting Company

Appelton Miller Capital Investment Consulting Company Investment Consulting Company 183, avenue du Roule 92200 Neuilly-sur-Seine France Présentation Corporate Tel : +33 (0) 1 46 40 75 51 Fax : +33 (0) 1 46 40 75 55 Janvier 2013 contact@appeltonmillercapital.com

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales Les tendances du marché de la production d électricité dans le monde Samir Allal La globalisation économique a favorisé une plus grande expression des mécanismes concurrentiels. Désormais la concurrence

Plus en détail

Témoignage client SAP Chimie Cosucra. Tous les ingrédients du succès et de la croissance

Témoignage client SAP Chimie Cosucra. Tous les ingrédients du succès et de la croissance Témoignage client SAP Chimie Cosucra Tous les ingrédients du succès et de la croissance Cosucra Secteur Chimie Produits et services Ingrédients alimentaires naturels Site web www.cosucra.com SAP s FAST-Food

Plus en détail

Créateur d opportunités

Créateur d opportunités Créateur d opportunités Climat, énergie & ressources naturelles Agriculture & développement rural Marchés de l emploi & développement du secteur privé Systèmes financiers Commerce & intégration régionale

Plus en détail

A quoi sert un brevet?

A quoi sert un brevet? A quoi sert un brevet? C'est une bonne question à se poser lorsque l'on a l'impression que l'on est en face d'une innovation qui mérite d'être protégée. Cette question revient souvent car la protection

Plus en détail

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés.

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés. Laurent HABIB réunit les agences LIGARIS 1, PLAN CRÉATIF 2 et MINISTÈRE 3 pour créer la 1 ère agence globale indépendante du marché. Une agence de 180 personnes, à 60% digitale, intégrant tous les métiers

Plus en détail

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile.

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. Les spécificités de la profession & de son environnement Les Distributeurs-Grossistes

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Octobre 2012 Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Convaincu de l impérieuse nécessité pour les entreprises de prendre en compte les

Plus en détail

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD www.em-lyon.com Préparer des entrepreneurs pour le monde Mission EMLYON est une Business School européenne dédiée à l apprentissage du management

Plus en détail

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DEES * DOSSIER DE PRÉSENTATION *Certification Professionnelle Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale Niveau I -enregistré au RNCP

Plus en détail

LA RSE, levier d action syndicale

LA RSE, levier d action syndicale Confédération Française de l Encadrement - CGC LA RSE, levier d action syndicale Dialogue social Gouvernance Développement humain Respect de l écosystème de l entreprise Nouvelle boussole pour la performance

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE

PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE COMMUNIQUE DE PRESSE PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE A l occasion de l année internationale du microcrédit, Primagaz déploie une nouvelle action dans le contexte

Plus en détail

La culture : quatrième pilier du développement durable

La culture : quatrième pilier du développement durable La culture : quatrième pilier du développement durable S'appuyant sur le travail mené de longue date par la Commission de culture de CGLU, sur la Déclaration universelle de l'unesco sur la diversité culturelle

Plus en détail

Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles

Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles La Certification Professionnelle regroupe les diplômes à finalités professionnelles délivrés par l Etat, les titres élaborés

Plus en détail

Faits et chiffres. Résultats de la recherche sur l emploi. Conditions de travail exceptionnelles

Faits et chiffres. Résultats de la recherche sur l emploi. Conditions de travail exceptionnelles RECHERCHE AGC Glass Europe 166 Chaussée de La Hulpe 1170 Bruxelles Téléphone: 02/674 31 11 Site Web: www.agc-careers.eu E-mail: headquarters@eu.agc.com Faits et chiffres Secteur: Production et Transformation

Plus en détail

Musique éthique. Cahier des charges pour une filière musicale équitable et solidaire

Musique éthique. Cahier des charges pour une filière musicale équitable et solidaire Musique éthique Cahier des charges pour une filière musicale équitable et solidaire 1. Contexte Aujourd hui, la filière musicale est dominée par une poignée de «majors». La suprématie de la logique économique

Plus en détail