RAPPORT D'ACTIVITE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT D'ACTIVITE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE"

Transcription

1 2011 RAPPORT D'ACTIVITE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

2 "Ma conviction personnelle..." Etre proactif sur les questions de développement durable et aller au delà du strict respect des réglementations est aujourd hui une nécessité. Je suis sincèrement convaincu que seules les entreprises qui auront anticipé les grands enjeux de demain tant sur le plan social qu environnemental, auront un plus bel avenir que les autres. Ainsi, ma conviction personnelle est que la pérennité de notre Groupe passera par le renforcement de notre politique basée sur la protection de l environnement, le respect des hommes et l'innovation autour de deux axes : la Nutrition-Santé et la Chimie du Végétal. Concernant la Nutrition-Santé, notre Groupe a pour vocation d être créateur de solutions nutritionnelles et durables à partir de glucides, fibres, protéines, lipides et extraits, issus des matières premières végétales travaillées au sein de nos bioraffineries. Roquette décline pour ses clients une gamme d'ingrédients visant à améliorer les propriétés nutritionnelles fonctionnelles et technologiques des produits proposés aux consommateurs. Les challenges sont devant nous et les demandes des consommateurs de tous les pays sont diverses : carences caloriques ou nutritionnelles mais aussi maladies liées à l obésité ou au vieillissement des populations. Avec le renchérissement et la raréfaction du pétrole, le développement de la Chimie du Végétal est stratégique. Demain, c est à partir de végétaux que seront fabriquées les molécules dont l homme moderne a besoin. Roquette est donc aux avant-postes de ce grand basculement. Nous n avançons pas aveuglément dans cette voie et sommes conscients des éventuelles conséquences que peut entraîner cette orientation, notamment pour les surfaces cultivées. C est un vrai débat. Dans bien des cas, la complémentarité des débouchés permet de trouver un équilibre : ainsi les différents usages cohabitent sur une même parcelle, puisque chaque partie de la plante récoltée trouve son utilité. De même, les bioraffineries servent des marchés très variés. Nous avons beaucoup investi et continuerons d investir dans la recherche en interne, mais nous sommes convaincus que pour réussir, la voie est au développement collaboratif et à l innovation en réseau. Ainsi, notre programme de recherche à partir des microalgues dans le domaine de la Nutrition-Santé avance avec une quinzaine de partenaires, des universités et des partenaires privés, tout comme notre programme de recherche en Chimie du Végétal. Nos investissements en recherche et développement peuvent apparaître comme des paris osés. Ils s'inscrivent totalement dans le sens de l'évolution de notre monde. Chez Roquette, que nous soyons actionnaire ou collaborateur, nous sommes tous convaincus que ces paris sont la clé de la durabilité de notre entreprise. Marc ROQUETTE Président du Groupe Roquette Notre Vision : Devenir, sur des marchés identifiés, un acteur leader à l'échelle mondiale en solutions et produits issus de bioraffinerie 2 Roquette I Rapport d'activité et de Développement Durable 2011

3 1 2 Le Groupe Roquette Entretien avec G. TALBOURDET et Ph. OLIVIER P. 6 Chiffres clés 2011 P. 8 Notre histoire P. 9 La Gouvernance P. 10 Un développement international P. 13 Notre métier P. 14 Des matières premières de proximité P. 16 Notre engagement en matière de RSE P. 17 A l'écoute de nos parties prenantes P. 18 Faits marquants P. 20 Une culture d'innovation L'innovation au quotidien P. 24 La Nutrition-Santé P. 26 La Chimie du Végétal P. 30 Nos valeurs Respect Confiance 3 Une culture respectueuse de l'environnement La préservation de l'environnement P. 36 L'amélioration continue P. 38 Des initiatives éco-citoyennes P. 45 Solidarité 4 Une culture sociale et sociétale Construire sa carrière chez Roquette P. 48 Développer notre culture managériale P. 49 Anticiper les besoins en compétence P. 49 Renforcer la diversité des profils P. 50 Partager un projet porteur de sens P. 53 Faire évoluer notre culture sécurité P. 55 Soutenir les communautés locales P. 56 Nos principes d'action Innovation 5 Evaluation et Performance Notre démarche de progrès P. 60 Une entreprise responsable P. 62 Nos indicateurs de performance P. 64 Remerciements P. 67 Passion du métier Volonté d'entreprendre Rapport d'activité et de Développement Durable 2011 I Roquette 3

4 1 LE GROUPE ROQUETTE Début de l'aventure en 1933 "Roquette Frères - Les Grandes Féculerie du Nord" (Lestrem - France) 4 Roquette I Rapport d'activité et de Développement Durable 2011

5 Créé en 1933 par Dominique et Germain ROQUETTE, le Groupe Roquette transforme des ressources renouvelables telles que le maïs, le blé, la pomme de terre, le pois et les microalgues. Il fabrique ainsi plus de 700 produits dérivés de ces matières premières végétales, destinés à cinq secteurs : Nutrition Humaine, Papier-Carton Ondulé, Pharmacie-Cosmétologie, Chimie- Bioindustrie et Nutrition Animale.

6 LE GROUPE ROQUETTE I Entretien avec G. TALBOURDET et Ph. OLIVIER ENTRETIEN AVEC GUY TALBOURDET ET PHILIPPE OLIVIER Le Groupe Roquette est un groupe familial dont les actionnaires sont tous membres de la famille Roquette. En quoi cette particularité est-elle un avantage pour s inscrire dans une démarche de développement durable? Guy Talbourdet, Directeur Général : La démarche de développement durable est initiée et portée par les valeurs de l entreprise. Les actionnaires sont ainsi partie prenante pour sa mise en œuvre. La famille Roquette est attachée à l entreprise : de nombreux actionnaires de la troisième et de la quatrième génération ont connu l implication forte de leurs parents dans la société familiale et vivent à Lestrem ou dans le Nord- Pas-de-Calais, berceau de l entreprise. Ils savent donc ce que signifie développer un territoire avec tous les enjeux sociaux, environnementaux et économiques. Ils mesurent combien le développement et l équilibre des trois piliers du développement durable "People, Planet, Profit" sont nécessaires pour maintenir une entreprise performante et indépendante. Concrètement, l actionnariat familial du Groupe accepte de réaliser des paris technologiques avec des délais de mise sur le marché relativement longs. L exigence de rentabilité définie par l actionnariat correspond à ce qui est nécessaire pour conserver l indépendance familiale tout en déployant une politique de réinvestissement dans l entreprise. Pourquoi les projets développement durable ont-ils besoin parfois d être menés sur du long terme? Philippe Olivier, Directeur Fiabilité et Développement Durable : Instaurer une culture de développement durable dans une entreprise ne se fait pas du jour au lendemain. Il est plus cohérent et plus efficace de travailler sur un temps long afin de mobiliser le maximum de salariés à tous les niveaux et dans toutes les fonctions. Le développement durable s inscrit au cœur de la stratégie de l entreprise. A titre d exemple, nous avons décidé d équiper notre usine de Beinheim d une installation géothermique pour développer l usage d énergies renouvelables. C est une première mondiale qui représente un investissement très lourd. Le Groupe Roquette est de plus en plus international. En quoi est-il ancré dans les territoires sur lesquels il fabrique et vend ses produits? GT : Pour commencer, nous travaillons avec des fournisseurs de matières premières agricoles installés au plus près de nos usines. Sur l ensemble du Groupe Roquette, nos matières premières sont très majoritairement produites localement. Nous renforçons notre collaboration avec notre amont agricole car nous avons bien conscience que notre responsabilité s étend tout au long du cycle de vie de nos produits, de la matière première agricole à l utilisation finale. Nous travaillons également avec un réseau de prestataires établis autour de nos usines, notamment pour le transport, la maintenance ou les investissements. Les emplois indirects générés par notre Groupe sont donc très importants. Notre ancrage local constitue également un atout pour comprendre et répondre aux attentes des consommateurs dont les habitudes alimentaires varient fortement selon les régions. Votre ancrage local s étend-il à une implication dans les communautés qui vous entourent? PhO : Chaque usine, chaque filiale de notre Groupe contribue et éventuellement finance, de façon directe ou indirecte, des projets locaux car nos salariés et ceux de nos fournisseurs sont membres des communautés locales. Nous travaillons en relation avec les élus pour parvenir au bon équilibre entre le développement de la collectivité, l emploi et l empreinte industrielle. Vous nous avez parlé de vos fournisseurs mais quelles sont les nouvelles attentes de vos clients? GT : Jusqu à la fin des années 2000, le Groupe Roquette était une entreprise relativement secrète. Nous avions l habitude de "faire" sans nécessairement "dire". Désormais, les demandes de nos clients vont au-delà de la qualité de nos produits et de leur prix. Elles concernent des éléments que doit garantir la marque institutionnelle Roquette. Ainsi, ces clients nous interrogent de plus en plus régulièrement sur nos engagements en matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). Leurs critères pour établir des relations durables incluent par exemple les aspects liés à nos pratiques des affaires, à l empreinte environnementale, aux relations avec les salariés et les communautés où nous opérons. 6 Guy TALBOURDET Roquette I Rapport d'activité et de Développement Durable 2011

7 LE GROUPE ROQUETTE I Entretien avec G. TALBOURDET et Ph. OLIVIER Nous devons progresser avec eux, anticiper leurs questions, répondre à leurs exigences multiples, être flexibles. Vos clients vous ont-ils poussé à communiquer sur la démarche développement durable de votre Groupe? PhO : En matière de RSE, les premières demandes de nos clients étaient axées sur la responsabilité sociale avec notamment le respect des principes émis par l Organisation Internationale du Travail. Il y a quatre ans, nous avons décidé de nous lancer dans la rédaction d un rapport développement durable, particulièrement apprécié de nos clients, de nos actionnaires, de nos fournisseurs et de nos collaborateurs dès le premier numéro. C est aussi pour expliciter nos engagements que nous avons rejoint le Global Compact qui offre un cadre d exigences commun aux entreprises engagées pour le développement durable. Aujourd hui, nous progressons aussi sur l empreinte carbone de nos produits. Nous avons choisi d aller au-delà des demandes et de travailler sur des Analyses de Cycle de Vie (ACV) afin de mesurer l impact global de nos produits sur l environnement sans nous limiter à la problématique carbone. Nous prévoyons d intégrer ces ACV à notre démarche de progrès et d innovation. L innovation et la recherche de produits et de procédés nouveaux sont-elles aussi au service du développement durable? GT : Bien évidemment. Prendre en considération les enjeux de développement durable en amont de la création d un nouveau produit est la meilleure garantie pour inscrire l action de Roquette sur ce thème dans la durée. Cette démarche permet également de générer des idées d évolution de nos offres. Nous travaillons en recherche pour anticiper des besoins futurs et susciter de nouveaux marchés. C est ce que nous avons fait récemment, par exemple, avec le lancement d une Notre Mission : Servir les femmes et les hommes en transformant les matières premières végétales dans une logique de développement durable en produits destinés à l'alimentation, à la santé et aux biens de consommation et d'équipement. Philippe OLIVIER farine complète de microalgues, destinée à l alimentation humaine, produit et marché qui n existaient pas jusqu ici! C est ce que nous appelons l innovation de rupture. Nous devons donc être attentifs à la demande de nos clients mais également à l évolution de notre société qui demande de plus en plus des produits respectueux de l homme et de son environnement. Quelles sont pour vous les innovations responsables et durables de demain? PhO : Nous sommes à l'écoute des attentes du marché et développons, par exemple, de plus en plus des alternatives au bisphénol A et aux phtalates dont les risques ont été soulignés dans diverses études. Nous avançons également dans la substitution d une partie des molécules issues de la pétrochimie par des dérivés d amidons dans des marchés de spécialités. Autre perspective d avenir : les microalgues. Les potentiels sont encore loin d être tous exploités et nous sommes convaincus que leur champ de développement dans l alimentation humaine est immense. L atout de Roquette est de disposer de bioraffineries qui permettent de travailler, en parfaite symbiose, les débouchés Nutrition-Santé et Chimie du Végétal qui deviennent complémentaires et non plus concurrents. Quels sont les enjeux de demain pour le Groupe Roquette? GT : Notre Groupe doit, pour perdurer, s adapter régulièrement au marché et relever des défis majeurs. Aujourd hui, nous devons faire face à trois d entre eux : la nouvelle Politique Agricole Commune européenne, la financiarisation du monde avec notamment la spéculation sur les matières premières agricoles et l énergie et, bien sûr, la concurrence qui inclut des acteurs d horizons nouveaux, géographiques et aussi métiers. Nous devons donc être innovants et savoir transformer des contraintes en atouts. Notre volonté est de relever ces défis en mettant en œuvre notre mission "Servir les femmes et les hommes en offrant le meilleur de la nature". Rapport d'activité et de Développement Durable 2011 I Roquette 7

8 LE GROUPE ROQUETTE I Les chiffres clés CHIFFRES CLES Milliards Chiffre d Affaires global 86 % réalisés hors de France, siège social du Groupe 18 sites industriels 10 sites de production en Europe 2 sites de production aux Etats-Unis 6 sites de production en Asie près de collaborateurs dans le monde Environ en Europe Plus de en Asie Environ 600 en Amérique 7 Millions de tonnes de matières premières agricoles 4 millions de tonnes de maïs 1,9 million de tonnes de blé 1 million de tonnes de pommes de terre 0,1 million de tonnes de pois 3 % du C.A. consacrés à la Recherche & Développement Un réseau international de laboratoires Plus de 300 personnes dédiées à la Recherche & Développement 2 ème acteur européen de l'industrie amidonnière Leader européen des maltodextrines Leader européen des matières premières pour produits injectables Leader européen des amidons cationiques 5 ème acteur mondial de l'industrie amidonnière Leader mondial des polyols 8 Roquette I Rapport d'activité et de Développement Durable 2011

9 LE GROUPE ROQUETTE I Notre histoire NOTRE HISTOIRE «Qui aurait pu imaginer que la petite féculerie construite en 1933 sur le site de Lestrem donnerait naissance au remarquable complexe industriel international qu est le Groupe Roquette aujourd hui, fort de ses collaborateurs implantés en Europe, en Asie et en Amérique?» Marc Roquette, Président Il était une fois dans le Nord... L'aventure commence en 1933 lorsque deux frères, Dominique et Germain ROQUETTE, alors courtiers en grains à Lille, créent la société "Roquette Frères, Les Grandes Féculeries du Nord" et lancent la construction d une féculerie de pommes de terre à Lestrem, petit village au Nord de la France. Dès 1946, une céréale fait une entrée remarquée dans les ateliers : le maïs. D autres matières premières renouvelables viennent ensuite compléter l activité de Roquette : le blé en 1956, le pois protéagineux en 2005 et les microalgues en Par delà les frontières De 1958 à 2000, c est la grande expansion hors de l Hexagone avec la reprise ou la construction d implantations industrielles en Europe : Espagne, Italie, Angleterre Dans les années 80, le Groupe Roquette développe sa présence internationale avec sa première usine sur le continent américain. Les années 2000 sont marquées par un vrai changement de cap avec un développement en Asie, notamment en Chine, Corée, Japon et Inde. Germain ROQUETTE, l'un des frères fondateurs, et Adam Grünewald, Ingénieur brillant dont la rigueur, l'inventivité et l'énergie viennent rejoindre l'audace et le courage des deux pionniers dès Près de 80 ans d existence A ce jour, Roquette est toujours un groupe familial indépendant, l'un des leaders mondiaux de l industrie amidonnière. Précurseur dans le domaine de la Recherche et du Développement avec son premier laboratoire dès 1951, le Groupe Roquette fait de l innovation une priorité au quotidien et axe ses développements autour de la Nutrition-Santé et de la Chimie du Végétal. Dans la famille DHAINE, il y a eu le grand-père, puis le père, et maintenant le fils... André, Denys et aujourd'hui Jérémy, tous trois employés chez Roquette Denys Dhaine : Mon père, André, est entré à l usine de Lestrem en 1948 où il a travaillé pendant 38 ans. M. Grünewald l appelait "Mon capitaine" et ses collègues "Ch marin" parce qu il avait travaillé précédemment dans la marine. Pratiquement toute sa carrière s est déroulée à la chaufferie où il a vu évoluer les chaudières au rythme de la croissance de l'usine. Enfant, je me souviens qu il rentrait à la maison couvert de la poussière du charbon dont il alimentait les chaudières de l époque, à la pelle. Avec les nouvelles technologies, c'est beaucoup plus propre de nos jours et surtout plus sain! Sans qualification, j ai commencé comme aide laborantin à la veille de mes 18 ans. Quand j ai eu l opportunité de travailler à la chaufferie, comme mon père, j ai foncé! J ai suivi des cours à l école de chauffe, à Lille, et obtenu mon diplôme. D abord rondier, puis tableautiste, j étais chef de quart quand j ai pris ma retraite après 42 années de présence. J en ai vu des changements au fil des ans, surtout au niveau des conditions de travail qui se sont fortement améliorées. Je suis fier d avoir suivi les traces de mon père, fier du travail accompli et fier de voir mon fils à son tour donner le meilleur de lui-même dans cette même entreprise. Jérémy Dhaine : Tout petit déjà je rêvais de travailler à l usine. J ai quitté un emploi en meunerie pour entrer chez Roquette. J ai été titularisé au poste d opérateur en Glucoserie et j espère de tout cœur faire toute ma carrière dans cette entreprise. Ce qui me plaît avant tout dans cette société, c est sa capacité à aller toujours plus loin, et que rien ne semble impossible à réaliser, même détourner la rivière Lys! Cela me rassure pour l'avenir. Mon vœu le plus cher : évoluer vers un poste à la chaufferie bien sûr! Rapport d'activité et de Développement Durable 2011 I Roquette 9

10 LE GROUPE ROQUETTE I La Gouvernance LA GOUVERNANCE A la tête du Groupe, Marc ROQUETTE représente la troisième génération. Il a succédé en 2004 à Dominique ROQUETTE, fils de l un des deux frères fondateurs. La stabilité de l actionnariat familial et l indépendance financière du Groupe contribuent à la mise en œuvre de la stratégie de développement et d investissement durables. Le Conseil d'administration Le Conseil d'administration détermine les orientations stratégiques, économiques, financières, technologiques et sociales du Groupe et veille à leur mise en œuvre par la Direction Générale. Il a pour mission d assurer le développement pérenne de la société et de ses activités. Il agit, en tant qu organe collégial, dans l intérêt social et sert l intérêt commun des actionnaires. Au 31 décembre 2011, il comprend neuf membres, exclusivement des personnes physiques. La Gouvernance évolue La volonté de la famille ROQUETTE est de garder le contrôle d'un Groupe performant, jouissant d'une excellente réputation et figurant parmi les principaux leaders mondiaux. Afin de s'adapter à un actionnariat de plus en plus nombreux, la gouvernance a évolué en décembre 2011 avec une transformation majeure : la fusion-absorption des holdings des différentes branches familiales. Désormais, les actionnaires sont tous situés sur un même plan et détenteurs directs d'actions Roquette Frères. Francis WALLART Edouard ROQUETTE Guy ROQUETTE Miguel Angel PUIG Pascal PAYET-GASPARD 10 Roquette I Rapport d'activité et de Développement Durable 2011

11 LE GROUPE ROQUETTE I La Gouvernance LE COMITE D AUDIT Il assiste le Conseil d Administration dans l examen des comptes de la Société et du Groupe Roquette, le contrôle de la mission de commissariat aux comptes et l appréciation du niveau des risques et du contrôle interne. LE COMITE DES NOMINATIONS ET DES REMUNERATIONS Il se réunit dans le but de se prononcer sur les recrutements, les nominations ainsi que sur la rémunération des dirigeants. Christophe ROQUETTE Président Francis WALLART Guy ROQUETTE Président Bernard YON Edouard ROQUETTE Bernard YON Christophe ROQUETTE Pascal PAYET-GASPARD Domenico CARBONE Bernard YON Marc ROQUETTE Christophe ROQUETTE Rapport d'activité et de Développement Durable 2011 I Roquette 11

12 LE GROUPE ROQUETTE I La Gouvernance LA GOUVERNANCE AU 31 DECEMBRE 2011 ACTIONNAIRES 200 Membres de la famille ROQUETTE ADMINISTRATEURS Marc ROQUETTE Edouard ROQUETTE Christophe ROQUETTE Guy ROQUETTE Domenico CARBONE Pascal PAYET-GASPARD Miguel Angel PUIG Francis WALLART Bernard YON PRESIDENCE Marc ROQUETTE VICE-PRESIDENCE Edouard ROQUETTE Romuald MARESCAUX, Technicien Microbiologie-Phycologie (Lestrem - France) DIRECTION GENERALE Jean-Bernard LELEU Directeur Général Délégué et Directeur Recherche, Innovation, Développement Guy TALBOURDET Directeur Général Jean-Marc WILLEFERT Directeur Général Délégué et Directeur Europe 12 Roquette I Rapport d'activité et de Développement Durable 2011

13 LE GROUPE ROQUETTE I Un développement international UN DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL La politique de développement du Groupe Roquette au niveau mondial s appuie depuis très longtemps sur des implantations et des agents commerciaux. Actuellement présent dans plus de 100 pays, le Groupe poursuit son déploiement dans les zones à forte croissance par une politique industrielle de grande envergure. Le Groupe Roquette compte aujourd hui dix-huit unités industrielles, un réseau de laboratoires de recherche et d'applications, une trentaine de bureaux commerciaux. Toutes ses implantations sont localisées en Europe, Amérique, Asie et Inde. Son maillage international est complété avec près de 70 agents commerciaux de par le monde. Ce dispositif permet de répondre aux attentes de l ensemble des clients avec les mêmes exigences de qualité. Multiplier les nouveaux marchés Le Groupe se renforce dans le monde entier en nouant des partenariats avec des entreprises reconnues dans leur domaine. Il reste à l écoute d opportunités industrielles et commerciales qui lui permettront de continuer son développement à l échelle mondiale. Le déploiement en Asie du Sud-Est L'année 2011 s'est caractérisée par un déploiement de l'organisation commerciale du Groupe Roquette en Asie du Sud-Est. Conséquence logique du fort développement de cette région, Roquette Singapore étend désormais son activité avec des équipes en Malaisie, en Indonésie, aux Philippines, en Thaïlande et au Vietnam, pays jusqu'à présent suivis par des agents commerciaux. Ses équipes font l'objet d'un net renforcement dont le recrutement s'effectue localement, visant à couvrir activement cette région émergente de plus de 500 millions d'habitants. 18 sites industriels 30 bureaux près de commerciaux Vecquemont Keokuk Queretaro Moscou Lianyungang Klötze SINGAPORE San Francisco Tokyo Nanning Gurnee CORBY Bangkok Merville Allroed Beinheim Francfort jakarta Delft Benifayo Cassano Wuhan Guangzhou Lestrem CALAFAT Mumbai shanghai Istanbul Geneva Osaka Qingdao Ulsan Manille Beijing Barcelone Vic/Aisne ESPOO kuala lumpur Séoul Hô-Chi-Minh Rapport d'activité et de Développement Durable 2011 I Roquette 13

14 LE GROUPE ROQUETTE I Notre métier NOTRE METIER Nos unités industrielles transforment des matières premières renouvelables (maïs, blé, pomme de terre, pois ou microalgues) pour obtenir plus de 700 produits destinés à cinq secteurs de l industrie : la Nutrition Humaine, le Papier et le Carton Ondulé, la Pharmacie et la Cosmétologie, la Chimie et la Bioindustrie, la Nutrition Animale. Le Groupe Roquette s'inscrit ainsi dans le concept de bioraffinerie intégrée. Matières Premières Utilisées Le Groupe Roquette, partenaire du monde agricole 14,5% 1% 57,5% Le Groupe transforme chaque année 7 millions de tonnes de matières premières agricoles dont 3,5 millions de tonnes d origine française, représentant au total hectares cultivés. 27% Il a mis en place depuis de nombreuses années des relations privilégiées avec ses fournisseurs, majoritairement proches de ses usines pour favoriser l approvisionnement local dans un rayon logistique faible. Maïs Blé Pomme de terre Pois Répartition des Ventes par Gamme de Produits 9% 24% 11% 4% 23% 29% Amidons et Fécule Sucres et Fibres Solubles Polyols Fermentation et Chimie Fine Fibres et Huiles Protéines et Dérivés Répartition des Ventes par Secteur d'application 10% 14% 48% 12% 16% Nutrition Humaine Nutrition Animale Pharmacie et Cosmétologie Papier et Carton Ondulé Chimie et Bioindustrie La richesse d une molécule Nos bioraffineries extraient et séparent les constituants du maïs, du blé, de la pomme de terre et du pois. Elles permettent l obtention de plus de 700 produits présents dans notre quotidien. Le principal composant, l amidon, constitué de molécules de glucose est une formidable réserve énergétique. Il est commercialisé sous sa forme initiale ou sous des formes dérivées. Cette diversité de matières premières conjuguée à des procédés de fabrication performants permet au Groupe l élaboration de produits adaptés aux attentes du marché. A titre d'exemple, en Nutrition Humaine, nos produits sont présents en alimentation infantile, dans les boissons, les soupes, les produits panés, les fromages, les confitures, les confiseries, les chewing-gums ou encore les crèmes glacées... Le domaine de la Pharmacie-Cosmétologie peut être illustré par l'utilisation de nos produits dans les dentifrices, les crèmes de beauté, en tant qu'excipients pour sirops et comprimés ou encore comme principe actif pour produits injectables... En Nutrition Animale, nos produits sont destinés à l'alimentation des animaux de compagnie mais également d'élevage. Les applications dans le domaine du Papier-Carton Ondulé concernent par exemple la douceur et la résistance des mouchoirs en papier, la qualité d'impression des livres, les colles pour carton ondulé... Dans le secteur de la Chimie-Bioindustrie, nos produits sont présents notamment dans le traitement des métaux, dans les colles murales ou encore comme additifs pour béton Roquette I Rapport d'activité et de Développement Durable 2011

15 LE GROUPE ROQUETTE I Notre métier Des produits présents dans notre quotidien Pouvoir sucrant et onctuosité pour se régaler! Le glucose évite la cristallisation des crèmes glacées. Du sorbitol pour éviter le durcissement du dentifrice! Rétenteur d'eau, le sorbitol empêche le desséchement du dentifrice. Sans gluten de maïs, vos jaunes d'oeufs pâlissent! Les pigments naturellement présents dans le gluten de maïs permettent de renforcer la coloration du jaune d œuf. Une sauce tomate pulpeuse et délicieuse! Le nouvel amidon issu du pois renforce avantageusement la texture pulpeuse de la tomate. Emballage bien collé, produit bien transporté! Les colles base maïs ou pois permettent la fabrication de cagettes et de cartons d'emballage. Le bois se met au vert! Amidons et sirops de glucose, nos alternatives pour la réduction des émissions de formaldéhyde dans les colles pour les matériaux en bois. Rapport d'activité et de Développement Durable 2011 I Roquette 15

16 LE GROUPE ROQUETTE I Des matières premières de proximité DES MATIERES PREMIERES DE PROXIMITE La qualité de nos produits repose sur des matières premières agricoles de qualité irréprochable. Le Groupe Roquette travaille donc depuis de nombreuses années en partenariat avec ses fournisseurs locaux : agriculteurs, coopératives... Un fort ancrage territorial Les différentes usines du Groupe Roquette ont un fort ancrage territorial du fait d'achats de céréales au niveau local. La stabilité des approvisionnements du Groupe Roquette a permis de développer des relations de long terme avec ses fournisseurs et de bâtir avec eux des plans de transport performants en provenance des nombreux points de collectes locaux. Les approvisionnements sont réalisés préférentiellement par train et par péniche afin de réduire l empreinte carbone liée au transport des matières premières. Le recours au transport par camion ne s'effectue que pour des faibles distances kilométriques du lieu d'approvisionnement. De plus, le Groupe Roquette optimise ses chemins logistiques afin de minimiser les circulations à vide. Il réalise chaque année de nombreux audits afin d homologuer les silos au cœur des bassins céréaliers. Ces diagnostics contribuent à l amélioration des infrastructures et permettent, à terme, de conserver des points de collecte performants et harmonieusement répartis sur le territoire. L approvisionnement local permet de limiter les transports entre points de stockage et plateformes de chargement et évite ainsi les ruptures de charge. Le maïs waxy, un exemple d étroites relations avec les agriculteurs Il faut remonter aux années soixante-dix pour retrouver les origines de la production du waxy, un nouveau type de maïs riche en amylopectine, l'un des deux constituants de l'amidon. Il y a quarante ans, quelques kilos de semences de maïs waxy ont été importés des Etats-Unis pour être testés en Italie. Le petit champ d essai était situé au milieu du parc d une vieille abbaye pour garder l isolement des plantes du pollen étranger. Depuis, les agronomes du Groupe testent chaque année les nouvelles variétés à proposer aux agriculteurs. Des relations privilégiées ont ainsi permis de les fidéliser -dans certains cas il s agit de la troisième génération- et de rentabiliser la filière d approvisionnement. Le maïs waxy est aussi impliqué dans la dynamique d internationalisation du Groupe Roquette. Il a fait son apparition en Chine en 2005 avec la même démarche qui a contribué à son succès en Europe. Après une première phase d expérimentation des variétés, les contrats d'approvisionnement du maïs waxy sont souscrits depuis deux ans directement par les agronomes de Roquette Chine. Ces derniers suivent les cultures en étroite collaboration avec les agriculteurs des provinces céréalières les plus performantes, à proximité du site industriel de Lianyungang. «La compréhension des besoins de chacun a permis de forger une vraie confiance mutuelle» Martin MIGONNEY, Directeur Général de la Coopérative NORIAP, fournisseur de Roquette France en céréales Depuis quand la Coopérative Noriap est-elle fournisseur de Roquette? Les premiers contacts datent des années 80, pour l amidonnerie de blé de Vecquemont puis celle de Lestrem via Agro Picardie devenue depuis Noriap. Notre relation s est étendue à la livraison de maïs en 1987 à Lestrem, puis celle de pois à Vic-Sur-Aisne dans les années Au fil des échanges, nous avons beaucoup progressé ensemble dans la définition et le respect des cahiers des charges. Intégrer dans notre process de travail du grain les exigences d un industriel pointu n a pas été dans un premier temps si facile. Mais le travail commun, le partage des analyses et des résultats, la compréhension des besoins de chacun a permis de forger une vraie confiance mutuelle. Intégrez-vous le développement durable dans votre activité? Oui, bien sûr! Le développement durable est intégré dans toutes les activités de la coopérative. Nous développons une politique très active dans le domaine des Outils d Aide à la Décision mis à disposition des producteurs pour leur permettre d optimiser au mieux les intrants (en utiliser moins et de manière plus efficace), tout en préservant les deux fondamentaux : rendement et qualité du produit. Plus de la moitié des expéditions de céréales se fait par train ou par voie d eau pour réduire le nombre de camions sur les routes. De plus, nous livrons dans un rayon limité de 200 km, ce qui favorise le bilan carbone de notre activité. Nous gérons chaque année plus de parcelles expérimentales pour une meilleure adaptation des semences et des traitements au rendement et à la qualité des productions de nos adhérents. Au fil du temps, avez-vous observé une évolution de la relation entre Noriap et Roquette? Notre relation simple «vendeur-acheteur» a évolué vers un partenariat technique dans lequel les besoins de l acheteur sont intégrés dès l acte de production du blé chez nos coopérateurs. Le passage d un rapport «client fournisseur» à celui de co-constructeur d une filière nous a conduit à privilégier les échanges tels que visite de sites, rencontres et partage de résultats, audits... Nos deux entreprises se sont enrichies par ces relations, ont créé en commun de la valeur pour les producteurs de Noriap comme pour l entreprise Roquette. 16 Roquette I Rapport d'activité et de Développement Durable 2011

17 LE GROUPE ROQUETTE I Notre engagement en matière de RSE NOTRE ENGAGEMENT EN MATIERE DE RSE Les enjeux du développement durable sont essentiels, tant sur les aspects sociaux et sociétaux qu environnementaux et économiques. Le Groupe Roquette s'engage en matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). La charte éthique Depuis 2009, la charte éthique est le document de référence qui définit les convictions, les responsabilités et les engagements du Groupe, ainsi que l'esprit dans lequel veulent être menées ses activités. Cette charte répond notamment à la volonté de la Direction et du Conseil d'administration d'affirmer les valeurs et principes d'actions de l'entreprise : Respect, Confiance, Solidarité ; Innovation, Passion du métier et Volonté d'entreprendre. Elle fournit à chaque collaborateur des lignes directrices pour éclairer sa conduite et ses choix professionnels, notamment en situation de dilemme ou d'incertitude. Le code de conduite Le code de conduite reprend les déclinaisons pratiques et opérationnelles des principes de la charte éthique : - respect de la loi et de la règlementation, - préservation des droits sociaux des salariés, - bonnes pratiques commerciales, - respect de l'environnement, - prévention des conflits d'intérêts, - gestion des informations, - protection des biens du Groupe Roquette. Le comité d'éthique En plus de la diffusion de la charte éthique et de l'adhésion au Pacte Mondial de l'onu, le Groupe Roquette s'est également doté d'un comité d'éthique depuis Animé par la Direction Fiabilité et Développement Durable, le comité d'éthique est composé de représentants des différentes régions ainsi que d'un référent externe. Au-delà de la loi, promouvoir les valeurs et principes d actions de l entreprise. Notre adhésion à SEDEX SEDEX (Supplier Ethical Data EXchange) est une organisation à but non lucratif destinée aux entreprises dont l'objectif est d améliorer leur performance éthique au sein de leurs chaînes de production et de distribution. L adhésion à cette initiative se traduit par l alimentation d une plateforme d échange d informations sur la responsabilité sociale et sur la performance. Certaines multinationales de l agroalimentaire se sont regroupées dans le consortium "AIM-PROGRESS" afin de promouvoir les bonnes pratiques éthiques auprès de leurs fournisseurs. A cet effet, ils s appuient sur la plateforme SEDEX qui répond à leur principe d efficacité "An audit for one is an audit for all" que l on peut traduire par "L audit de l un est valable pour tous". L entreprise Roquette adhère à SEDEX depuis 2006 et s engage à faire auditer deux sites du Groupe en 2012 : Lestrem (France) et Lianyungang (Chine). «Guider la conduite et le comportement professionnel, en particulier dans les situations de dilemme ou d'incertitude éthique» Lori Hale, Membre du comité d'éthique et Coordinatrice de Projet à Keokuk (Etats-Unis) Quel est le rôle du comité d'éthique et comment l'exerce-t'il? La création du comité d'éthique reflète l'engagement du Groupe en matière de responsabilité sociale et d'éthique, notamment au niveau du processus décisionnel. Il agit transversalement en impliquant tous les niveaux et toutes les fonctions. Toutes les régions y sont représentées, donnant ainsi une perspective multiculturelle pour guider au mieux l'entreprise, la conduite et le comportement professionnel de tout collaborateur, en particulier dans les situations de dilemme ou d'incertitude éthique. Le comité d'éthique se réunit deux fois dans l'année et plus fréquemment si la situation le requiert. En 2011, il a été saisi à trois reprises pour répondre à des questions émanant de différentes régions. Les sujets ou questions éthiques peuvent être soumis directement à un membre du comité ou par mail à l'adresse suivante : Rapport d'activité et de Développement Durable 2011 I Roquette 17

18 LE GROUPE ROQUETTE I A l'écoute de nos parties prenantes A L'ECOUTE DE NOS PARTIES PRENANTES Le Groupe Roquette a identifié l ensemble de ses parties prenantes : clients et fournisseurs, collaborateurs et actionnaires, partenaires publics et privés... La prise en compte de leurs attentes permet d adapter le mode de dialogue avec chacune d entre elles. En voici quelques exemples : ACTIONNAIRES ASSOCIATIONS FOURNISSEURS PARTENAIRES INDUSTRIELS ET SCIENTIFIQUES ORGANISATION DIALOGUE CLIENTS PARTIES PRENANTES MEDIAS PARTENAIRES SOCIAUX COLLABORATEURS INSTITUTIONS FINANCIERES PARTENAIRES ET POUVOIRS PUBLICS Les parties prenantes sont les individus ou les groupes d individus qui influencent ou sont influencés par les activités de l'entreprise. A l'écoute du client Dans le cadre de la démarche d amélioration de la relation client engagée par le Groupe Roquette, une nouvelle enquête de satisfaction a été réalisée en 2011 afin d être à l écoute de nos clients, de répondre à leurs attentes et de définir les axes d amélioration. Conduite auprès de personnes dans 108 pays, l étude a porté sur la perception par nos clients de nos offres et de nos prestations, autour de six thèmes majeurs : le produit, les équipes commerciales du Groupe, les agents et les distributeurs, le support technique au développement, la logistique et le traitement des réclamations. Les résultats de l enquête traduisent un taux de satisfaction globale particulièrement élevé de 95 %. La synthèse de cette étude sur l évaluation de nos forces et faiblesses met en lumière que les critères les plus importants pour nos clients se situent plus particulièrement dans les thèmes logistique, commercial et produit où le Groupe Roquette est jugé d'ailleurs le plus performant. Les axes d amélioration souhaités par nos clients concernent : -- le développement de solutions innovantes en partenariat avec eux, -- la réponse à la demande d informations du marché, -- et l'amélioration du traitement des réclamations. Le plan d actions établi autour de ces axes prioritaires implique l ensemble des collaborateurs du Groupe et s accompagne d une importante campagne de sensibilisation des salariés. Un partenariat en amont avec les planteurs permet de préparer ensemble et durablement l'évolution de la filière fécule en France. Une démarche commune avec les fournisseurs L Europe, via la Politique Agricole Commune, cessera d encadrer l industrie féculière à compter de mi-2012, laissant le marché et la concurrence directe comme seuls régulateurs. Depuis cette annonce intervenue fin 2008 et afin de poursuivre une activité féculière solide, le Groupe Roquette a engagé avec ses fournisseurs de pommes de terre féculières une démarche pour préparer au mieux la transition vers un nouveau système. Notre usine de Vecquemont (France) était jusqu à présent approvisionnée par près de producteurs de pommes de terre. 18 Roquette I Rapport d'activité et de Développement Durable 2011

19 LE GROUPE ROQUETTE I A l'écoute de nos parties prenantes Ceux-ci se sont organisés et désormais deux coopératives livrent la féculerie. Il en résulte une meilleure synergie entre les acteurs de la filière et les instances françaises et européennes. Parallèlement, le Groupe Roquette intensifie le développement des ventes de fécule et des produits dérivés vers des marchés durables afin d assurer à nos partenaires fournisseurs une activité rentable, même après le changement de règlementation européenne. Dialogue avec les actionnaires Témoignage de Hervé Roquette, Actionnaire et Salarié du Groupe Roquette "La relation de la Société avec ses actionnaires est déterminante et ces derniers sont sensibles à cet attachement privilégié, au-delà de l information légale. Roquette entretient avec son actionnariat une relation étroite, aux fins de l'informer et de prendre en compte les attentes des nouvelles générations familiales. En complément des deux réunions d informations annuelles, des visites de sites ou des formations appropriées sont organisées avec la Direction et des spécialistes internes. Les actionnaires d une société éponyme sont aussi des ambassadeurs de la Société dans la vie publique." Le Rapport Développement Durable : un mode de dialogue et de partage des bonnes pratiques Témoignage de Dennis Janssen, Coordinateur du Programme Sécurité, Santé, Environnement (Keokuk - Etats-Unis) "Le Rapport Développement Durable est un document très professionnel et très pratique. Il met en valeur les actions du Groupe Roquette et montre aux lecteurs le travail considérable mis en œuvre par l'entreprise à l échelle mondiale. Lorsque vous parcourez ce document et lisez l article relatif à un sujet pour lequel vous avez consacré de nombreuses heures, vous comprenez que dans chaque unité une autre personne a fourni les mêmes efforts. Et si vous multipliez cela par le nombre d ateliers et de sujets, vous obtenez un aperçu de la quantité de travail considérable que nous entreprenons. Le Groupe Roquette déploie des efforts très spécifiques pour rassembler notre communauté internationale afin de définir des objectifs communs en adéquation avec les priorités de l'entreprise. Grâce à cela, elle sera plus forte et plus efficace. La plupart de nos employés sont très investis dans leur travail, mais ils ont besoin d'être assurés de faire ce qui est nécessaire pour l entreprise. Pour cela, la communication et les échanges internes sont essentiels." Echange avec les Communautés Locales Extrait du discours de M. Tang GuoHai, Adjoint au Maire de Lianyungang (Chine), lors de la célébration du dixième anniversaire de Roquette Asie. "( ) Il y a dix ans, le Groupe Roquette a planté une graine d'espoir dans la Zone de Développement de Lianyungang pour débuter ses activités en Asie. Au cours de cette décennie, il a pris racine en Chine et a poussé à une vitesse incroyable Roquette à Lianyungang est devenue la plus grande unité de production du Groupe Roquette en Asie, l'une des plus grandes entreprises ayant vu le jour grâce aux investissements étrangers et l'un des plus importants investissements français dans la province du Jiangsu. Tous ces accomplissements témoignent des efforts considérables de Roquette qui a pu compter non seulement sur le formidable soutien de nombreux partenaires institutionnels et stratégiques, mais également sur une collaboration amicale avec la municipalité et la Zone de Développement Technologique et Économique de Lianyungang. Depuis 2009, Lianyungang a amélioré son intégration des ressources et accéléré son développement. Nous allons accroître nos efforts en matière d'assistance auprès de Roquette à Lianyungang. Pour apporter de nouvelles contributions aux échanges commerciaux et économiques, nous espérons également sincèrement que nous pourrons développer notre amitié et notre coopération avec le Groupe Roquette ( )." Tang GuoHai, Adjoint au Maire de Lianyungang met à l'honneur 10 années de relations harmonieuses entre le Groupe Roquette et la communauté de Lianyungang. Rapport d'activité et de Développement Durable 2011 I Roquette 19

20 LE GROUPE ROQUETTE I Les faits marquants ASIE ROQUETTE SINGAPORE s'étend avec l'ouverture de bureaux commerciaux en Malaisie, Indonésie, Philippines, Thaïlande et Vietnam ETATS-UNIS Fin du conflit social à Keokuk. Un nouvel accord est ratifié, mettant fin au lock-out CHINE Démarrage à Lianyungang de l'unité de production de caramel colorant de la JV SETHNESS ROQUETTE FOOD INGREDIENTS GROUPE Prise de participation dans la société AGI, spécialiste français des solutions à base d'hydrocolloïdes GROUPE Participation active de ROQUETTE au 1er congrès européen de la Chimie du Végétal ASIE Cérémonies du 10ème anniversaire de ROQUETTE ASIA FRANCE Annonce de l'ouverture à Lestrem d'une unité de production d'ingrédients alimentaires à partir de microalgues, dédiée à SOLAZYME ROQUETTE NUTRITIONALS GROUPE Entrée dans le capital de AMILINA, amidonnier lituanien, pour servir les marchés baltes et nordiques 20 Roquette I Rapport d'activité et de Développement Durable 2011

PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN

PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN LES FONDAMENTAUX PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER SOMMAIRE UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER 03 UNE FAÇON DE FAIRE 04 UNE CULTURE UNIQUE 06

Plus en détail

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable Communiqué de presse - Mars 2013 Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable 2 «Par son métier, en lien direct avec le monde agricole, par ses

Plus en détail

Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain

Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain «Filiale d Avril, groupe industriel et financier de plus de 8 000 collaborateurs, Sofiprotéol est devenue en 30 ans la société de financement et de développement

Plus en détail

Ageas France. Votre partenaire en assurance

Ageas France. Votre partenaire en assurance Ageas France Votre partenaire en assurance Edito Ageas France est une société d assurance française, filiale du Groupe Ageas. Ageas est un groupe d assurance international riche de plus de 180 années d

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Rapport du groupe de travail PNNS sur les glucides. Etapes 1 et 2 du mandat. Mars 2007

Rapport du groupe de travail PNNS sur les glucides. Etapes 1 et 2 du mandat. Mars 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l'alimentation Sous-Direction de la réglementation, de la recherche et de la coordination des contrôles Rapport du groupe de travail PNNS

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

INNOVATIONS & FOURNISSEURS

INNOVATIONS & FOURNISSEURS Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. INNOVATIONS & FOURNISSEURS «La prise en charge de l innovation fournisseur

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

Dossier de presse. Imprimé sur du papier Double A. www.doubleapaper.fr

Dossier de presse. Imprimé sur du papier Double A. www.doubleapaper.fr Dossier de presse 2013 Imprimé sur du papier Double A Présentation de Double A La marque de papier Double A est fabriquée par Double A (1991) Public Company Limited, l'un des fabricants de pâte et de papier

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

Jardins carrés et Culture d Entreprise

Jardins carrés et Culture d Entreprise Jardins carrés et Culture d Entreprise Un concept innovant pour développer l efficacité collective Le concept Les jardins carrés sont une méthode de jardinage élaborée dans les années 1980 par l américain

Plus en détail

2 Forum transfrontalier des professionnels des activités aquatiques, de la glisse et du nautisme

2 Forum transfrontalier des professionnels des activités aquatiques, de la glisse et du nautisme 1 2 Forum transfrontalier des professionnels des activités aquatiques, de la glisse et du nautisme Discours de clôture M. Manuel de LARA Vice-président délégué au développement économique, à l Innovation

Plus en détail

Présentation du Groupe

Présentation du Groupe Présentation du Groupe Nestlé: Good Food, Good Life La société leader mondial dans la nutrition, la santé et le bien-être 2 Nestlé en un coup d'oeil : chiffres-clés ventes de CHF 108 milliards en 2009

Plus en détail

Conseil opérationnel en transformation des organisations

Conseil opérationnel en transformation des organisations Conseil opérationnel en transformation des organisations STRICTEMENT CONFIDENTIEL Toute reproduction ou utilisation de ces informations sans autorisation préalable de Calliopa est interdite Un cabinet

Plus en détail

Notre culture _ p. 38. Améliorer _ p. 39. Intégrer _ p. 40. Préserver _ p. 41. Créer _ p. 42. Développer _ p. 43. Partager _ p. 44

Notre culture _ p. 38. Améliorer _ p. 39. Intégrer _ p. 40. Préserver _ p. 41. Créer _ p. 42. Développer _ p. 43. Partager _ p. 44 solvay.com Rapport Annuel 2014 Nos façons de vivre et de consommer sont en train de bouleverser les équilibres planétaires. Nous tous acteurs politiques, économiques et sociaux devons prendre l entière

Plus en détail

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire Stratégie de prospection et de développement des marchés hors Québec 2009 sommaire 2013 1 Rédaction Direction du développement des marchés et de l exportation Transformation Alimentaire Québec Ministère

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

Et l électricité vient à vous

Et l électricité vient à vous Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF avril 2010 ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085 Paris La Défense cedex www.erdfdistribution.fr ERDF

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

Pour un Futur [simple] du Véhicule Electrique. Téléchargez le rapport complet

Pour un Futur [simple] du Véhicule Electrique. Téléchargez le rapport complet Pour un Futur [simple] Téléchargez le rapport complet Entreprise, collectivité : vous souhaitez en savoir plus et rentrer dans la dynamique du véhicule électrique? Retrouvez dans le rapport complet du

Plus en détail

Plan d'actions communes inter-instituts

Plan d'actions communes inter-instituts Plan d'actions communes inter-instituts AFSSET, INERIS, INRETS, InVS, IRSN "Les instituts d'expertise nationaux face aux évolutions de la gouvernance des activités et situations à risques pour l'homme

Plus en détail

Areva, un groupe industriel intégré

Areva, un groupe industriel intégré Areva, un groupe industriel intégré Areva est un groupe industriel à l'histoire très récente : né en septembre 2001 de la fusion des entreprises Cogema, Framatome, CEA-Industrie et Technicatome, il est

Plus en détail

ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de

ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de la Commission de l UEMOA Ouagadougou, 05 Mars 2015 1

Plus en détail

Klépierre. Nos engagements pour un Développement Durable

Klépierre. Nos engagements pour un Développement Durable Klépierre Nos engagements pour un Développement Durable Notre vision Notre métier Nos valeurs Nos 10 engagements Editorial Notre Groupe est porté par une puissante dynamique. Si aujourd hui de solides

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine LIU Liya, Directrice de bureau à la NDRC (Commission nationale du

Plus en détail

DOSSIER DE PARTICIPATION

DOSSIER DE PARTICIPATION DOSSIER DE PARTICIPATION " Marquez une page de votre entreprise avec les Trophées de la performance environnementale 2014 " L ENVIRONNEMENT ET MON ENTREPRISE... Vous avez à cœur de développer votre activité

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014 COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES Paris, le 09/05/2014 1 1 Global Compact o Lancé en 2000, le Pacte Mondial des Nations Unies est un

Plus en détail

LES PRINCIPES ET VALEURS ESSILOR

LES PRINCIPES ET VALEURS ESSILOR LES PRINCIPES ET VALEURS ESSILOR Essilor International 147, rue de Paris 94220 Charenton-le-Pont, France www.essilor.com Conception et réalisation : lilcreative les PrInCIPes et Valeurs essilor 2 FACILITER

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Le 23 juillet 2015 «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC La nouvelle campagne de marque HSBC

Plus en détail

méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement

méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement au-delà de l analyse du cycle de vie... L offre responsable, un levier de compétitivité Vous en êtes convaincus : une

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE "APPROVISIONNEMENT DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DANS LE JURA PAR DES PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES LOCAUX" PREAMBULE

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale CJD international Présentation Générale Niveau texte 3 Niveau texte 4 Le CJD International est un réseau qui regroupe plus de 5000 jeunes dirigeants d entreprise sur 12 pays. Le CJD International a pour

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

Neuhauser, leader européen en boulangerie et viennoiserie. Créateur de traditions

Neuhauser, leader européen en boulangerie et viennoiserie. Créateur de traditions Neuhauser, leader européen en boulangerie et viennoiserie. Créateur de traditions Neuhauser, un esprit de famille Tout petit déjà, Alfred Neuhauser affiche une vocation bien déterminée! Neuhauser est une

Plus en détail

Programme détaillé BTS ASSISTANT DE MANAGER. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS ASSISTANT DE MANAGER. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Programme détaillé BTS ASSISTANT DE MANAGER Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur d'assistant de Manager est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire exerce

Plus en détail

Paris, le 04 novembre 2013. Page 1 sur 8

Paris, le 04 novembre 2013. Page 1 sur 8 Charte d Engagement des industries des produits entrant dans la construction pour le développement des formations aux économies d énergie dans le bâtiment et la promotion de la mention RGE «Reconnu Garant

Plus en détail

WINGLANCE SOURCING NOUS VOUS APPORTERONS EXACTEMENT CE QUE VOUS RECHERCHEZ

WINGLANCE SOURCING NOUS VOUS APPORTERONS EXACTEMENT CE QUE VOUS RECHERCHEZ WINGLANCE SOURCING NOUS VOUS APPORTERONS EXACTEMENT CE QUE VOUS RECHERCHEZ Service sourcing - Venez vous servir directement à la source en toute sécurité et à coûts minimum - SOMMAIRE 1. Introduction 1.1.

Plus en détail

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Octobre 2013 Contact Inergie Toute publication

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

La conduite du changement

La conduite du changement point de vue stratégie et gouvernance des systèmes d'information La conduite du changement dans les projets SI 1 En préambule Devant les mutations économiques, sociales et technologiques engagées depuis

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

Profil de l entreprise

Profil de l entreprise Profil de l entreprise Bienvenue chez Bürkert Bürkert, le partenaire idéal de votre réussite. Quel que soit votre problème en matière de fluidique, nous mettons tout en œuvre pour vous apporter la solution

Plus en détail

PREDICA - ASSURANCES COLLECTIVES. Construisons ensemble votre projet de retraite collective

PREDICA - ASSURANCES COLLECTIVES. Construisons ensemble votre projet de retraite collective PREDICA - ASSURANCES COLLECTIVES Construisons ensemble votre projet de retraite collective Indemnités de fin de carrière, financement d une rente viagère ou d un complément de retraite, quel que soit le

Plus en détail

FICHE ACTIONS POSSON PACKAGING S.A.S

FICHE ACTIONS POSSON PACKAGING S.A.S FICHE ACTIONS POSSON PACKAGING S.A.S ACTIONS GLOBALES Communication avec l ensemble des salariés via un réseau intranet ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Une démarche de progrès continu validée par les certifications

Plus en détail

Charte Mutuelle Existence

Charte Mutuelle Existence Charte Mutuelle Existence Développement Durable Développement Durable Environnement - Social - Économique Sommaire Définition du Développement Durable p. 2 Nos valeurs et nos engagements p. 3 Charte Sociale

Plus en détail

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group «Comment Vignal Lighting Group intègre les problématiques de développement durable dans son activité» Page 1 Mot du Président Le Développement

Plus en détail

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés.

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés. Laurent HABIB réunit les agences LIGARIS 1, PLAN CRÉATIF 2 et MINISTÈRE 3 pour créer la 1 ère agence globale indépendante du marché. Une agence de 180 personnes, à 60% digitale, intégrant tous les métiers

Plus en détail

Dossier de Présentation DREDA. Des Racines Et Des Ailes. Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable.

Dossier de Présentation DREDA. Des Racines Et Des Ailes. Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable. Dossier de Présentation DREDA Des Racines Et Des Ailes Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable. DREDA, ambitions du projet Le projet DREDA, futurs locaux de Manutan France et centre européen

Plus en détail

Responsabilité Sociétale des Entreprises : un atout pour l entreprise l. F. Douki

Responsabilité Sociétale des Entreprises : un atout pour l entreprise l. F. Douki Responsabilité Sociétale des Entreprises : un atout pour l entreprise l? La RSE associée e au management du risque, levier de performance pour la pérennité de l entreprisel Présentation Eco Avenir Conseil

Plus en détail

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement 2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 25 février 2015 Messieurs les Ministres, Monsieur le

Plus en détail

Le conseil en développement durable Un boom en voie de maturation?

Le conseil en développement durable Un boom en voie de maturation? Le conseil en Un boom en voie de maturation? Auteurs : Rodolphe Deborre Directeur Construction Positive Le 12 juin 2007 Je suis ou j étais un consultant en 2003-2006: SymbioseS Conseil opérationnel en

Plus en détail

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action Le Développement Durable chez Europe Services Propreté De la parole à l action Le mot des Présidents EUROPE SERVICES GROUPE, acteur de référence dans les services liés à l environnement, a engagé ses trois

Plus en détail

NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE

NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE CNIA SAADA Assurance est née de l union de deux grandes forces de l assurance, CNIA Assurance et Assurances Es Saada, qui ont mis en commun leurs compétences humaines

Plus en détail

Pétrochimie Informatique scientifique

Pétrochimie Informatique scientifique Aéronautique Génie Civil Défense Spatial Systèmes d informations Electronique Télécoms Nucléaire Pharmacie Pétrochimie Informatique scientifique MCG ENGINEERING PROFESSION CHASSEUR DE TÊTE Depuis sa création,

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Roche Diagnostics France Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans

Plus en détail

Caractéristiques de la Plateforme de formation Fegems

Caractéristiques de la Plateforme de formation Fegems Caractéristiques de la Plateforme de formation Fegems Organisation La Plateforme de formation de la Fegems est au bénéfice d une subvention de l Etat depuis juin 2003. Cette aide s est inscrite dans le

Plus en détail

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION Pourquoi les élu-es EELV au Conseil Régional ne voteront pas le Plan Bio Midi-Pyrénées 2014-2020 en l état? Plan Bio Midi-Pyrénées, un plan sans

Plus en détail

L air pur où il fait bon vivre!

L air pur où il fait bon vivre! L air pur où il fait bon vivre! Un partenariat empreint de confiance Conjointement avec deux sociétés partenaires installées en Allemagne et en Autriche, l entreprise fondée en 1978 fabrique des produits

Plus en détail

Créateur d opportunités

Créateur d opportunités Créateur d opportunités Climat, énergie & ressources naturelles Agriculture & développement rural Marchés de l emploi & développement du secteur privé Systèmes financiers Commerce & intégration régionale

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

ENSEMBLE, PARTENAIRES D AFFAIRES POUR UNE FILIÈRE PORCINE AU SOMMET

ENSEMBLE, PARTENAIRES D AFFAIRES POUR UNE FILIÈRE PORCINE AU SOMMET ENSEMBLE, PARTENAIRES D AFFAIRES POUR UNE FILIÈRE PORCINE AU SOMMET UNE INITIATIVE DE LA FILIÈRE PORCINE QUÉBÉCOISE UN CONTEXTE PROPICE À L INVESTISSEMENT L es perspectives économiques entourant l industrie

Plus en détail

Lecko. 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi

Lecko. 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi enterprise social software Lecko CAS CLIENT Arnaud 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi! Activité Lecko

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Négociation et Relation Client est un diplôme national de l enseignement supérieur qui s inscrit dans un contexte de mutation des métiers

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement 16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement Rencontre sur le thème «Une Solidarité Collective au service des Malades et des Aidants» Lundi 21 Septembre

Plus en détail

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000 Le Groupe AFNOR et ses métiers www.afnor.org Comprendre la norme ISO 6000 Lignes directrices relatives à la Identifier, valoriser, évaluer, soutenir le déploiement & la diffusion de «solutions de référence»

Plus en détail

ADP France. Pacte Mondial Communication on Progress 2010. Adresse : 31 rue Jules Quentin 92000 Nanterre Date d adhésion : Février 2010

ADP France. Pacte Mondial Communication on Progress 2010. Adresse : 31 rue Jules Quentin 92000 Nanterre Date d adhésion : Février 2010 Pacte Mondial Communication on Progress 2010 Entreprise : ADP France Date : Janvier 2011 Adresse : 31 rue Jules Quentin 92000 Nanterre Date d adhésion : Février 2010 Pays : France Nombre de collaborateurs

Plus en détail

Le RSE de BEDEL. Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable.

Le RSE de BEDEL. Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable. Le RSE de BEDEL Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable. Notre démarche commerciale ne découle pas seulement d une maximisation des profits, mais exige

Plus en détail

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture Mémoire Sommet économique 2015 Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture

Plus en détail

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale 3 clés pour faire de la communication managériale un levier de performance Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale L Afci, l ANDRH et le cabinet Inergie mènent depuis 2006, tous

Plus en détail

Besoin de mieux gérer votre impact environnemental? ISO 14001 et BSI vous aideront à y parvenir.

Besoin de mieux gérer votre impact environnemental? ISO 14001 et BSI vous aideront à y parvenir. Besoin de mieux gérer votre impact environnemental? ISO 14001 et BSI vous aideront à y parvenir. ISO 14001 de BSI. Nos chiffres vont de paire avec la croissance durable. Nos connaissances, notre expertise

Plus en détail

Communication on progress (COP) / en cours. Intégration des principes du «UNITED NATION GLOBAL COMPACT» au sein du GROUPE BSL.

Communication on progress (COP) / en cours. Intégration des principes du «UNITED NATION GLOBAL COMPACT» au sein du GROUPE BSL. Communication on progress (COP) / en cours Intégration des principes du «UNITED NATION GLOBAL COMPACT» au sein du GROUPE BSL. 1 er RAPPORT DE COMMUNICATION SUR NOS ENGAGEMENTS Date : 23/06/2014 1. INTRODUCTION

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

Alternance réalisée par Amélie Montoriol au sein de la Direction Innovations & Marchés :

Alternance réalisée par Amélie Montoriol au sein de la Direction Innovations & Marchés : Alternance réalisée par Amélie Montoriol au sein de la Direction Innovations & Marchés : PRESENTATION DE L ORGANISME D ACCUEIL Ressourcer le monde Clients : Collectivités/ Industriels/ Secteur Tertiaire

Plus en détail

Discours de Monsieur Philippe GERMAIN, Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

Discours de Monsieur Philippe GERMAIN, Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie Discours de Monsieur Philippe GERMAIN, Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie Rencontres Océaniennes 2015 «Mobiliser les savoirs pour la gouvernance face aux défis du changement climatique

Plus en détail

13 profils pour répondre à vos besoins

13 profils pour répondre à vos besoins 13 profils pour répondre à vos besoins 13 cadres à votre service lors d une mission de 5 semaines Découvrez nos profils! Notre groupe s est formé par la nécessité d unir nos forces et nos compétences dans

Plus en détail

«Notre ambition pour Total à l horizon 2035 est cohérente avec le scénario 2 C de l AIE» PATRICK POUYANNÉ. Président-Directeur général de Total

«Notre ambition pour Total à l horizon 2035 est cohérente avec le scénario 2 C de l AIE» PATRICK POUYANNÉ. Président-Directeur général de Total intégrer le climat à notre stratégie - 5 «Notre ambition pour Total à l horizon 2035 est cohérente avec le scénario 2 C de l AIE» ENTRETIEN AVEC PATRICK POUYANNÉ Président-Directeur général de Total Le

Plus en détail

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile.

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. Les spécificités de la profession & de son environnement Les Distributeurs-Grossistes

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA (OISE) LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA (OISE) LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS DOSSIER DE PRESSE LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS (OISE) Nicolas Defransure Coopérative LIN

Plus en détail

Catalogue de formation 2012

Catalogue de formation 2012 Catalogue de formation 2012 www.h-conseil.com H comme Humain H Conseil est une société de conseil et de formation basée à Saint Nazaire et opérant partout, aussi bien en France qu à l étranger. La conviction

Plus en détail

«Améliorez et sécurisez votre organisation, réduisez votre impact sur l environnement et ouvrez-vous à des pratiques innovantes grâce à la démarche

«Améliorez et sécurisez votre organisation, réduisez votre impact sur l environnement et ouvrez-vous à des pratiques innovantes grâce à la démarche «Améliorez et sécurisez votre organisation, réduisez votre impact sur l environnement et ouvrez-vous à des pratiques innovantes grâce à la démarche Terr avenir» Pour un développement durable Les 3 piliers

Plus en détail

http://www.economie.gouv.fr

http://www.economie.gouv.fr PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES http://www.economie.gouv.fr Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances Conférence de presse pour le lancement de la Banque

Plus en détail

Acavi a été fondée en 2005 par Christine Giovane, titulaire d un Doctorat en Biochimie, Biologie Moléculaire et Cellulaire de l Université Louis

Acavi a été fondée en 2005 par Christine Giovane, titulaire d un Doctorat en Biochimie, Biologie Moléculaire et Cellulaire de l Université Louis Acavi a été fondée en 2005 par Christine Giovane, titulaire d un Doctorat en Biochimie, Biologie Moléculaire et Cellulaire de l Université Louis Pasteur de Strasbourg. Après un parcours scientifique de

Plus en détail