SFGP- GT Cycle de vie et Recyclage des Matériaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SFGP- GT Cycle de vie et Recyclage des Matériaux"

Transcription

1 SFGP- GT Cycle de vie et Recyclage des Matériaux Compte-rendu Réunion de travail 05/12/2012 de 9h30 à 12h30 SFGP, Maison de la chimie, Paris Objectifs de la réunion : bilan des verrous scientifiques identifiés plan d actions à mettre en place pour lever ces verrous activités 2013 du GT (journée thématique?, organisation des réunions de travail ) questions diverses Personnes présents à la réunion : Catherine BEC SFGP Joana BEIGBEDER Ecole des Mines d'ales Nadia BAHLOUI I-CUBE, Université de Strasbourg Rodolphe GIE Pôle Véhicule du Futur Jean-Charles BENEZET Ecole des Mines d Ales Jean-Pierre DAL PONT SFGP Ingrid TAMS Seb Sophie DUQUESNE Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Lille Isabelle PETIT Laboratoire OPERP-GEPEA Jean-Luc BAILLEUL Laboratoire Thermocinétique de Nantes Roberto RENZONI Université de Liège Bigitte OHL Schneider Electric (par téléphone) Christian CASSE Hutchinson Après avoir remercié l ensemble des personnes présentes à la réunion, Sophie DUQUESNE propose l agenda suivant pour la réunion : 1. Tour de table 2. Points sur les activités de la SFGP 3. Verrous technologiques identifiés comment les relever? 4. Mise en place d un bureau 5. Evènements passés / à venir

2 1. Tour de Table Chacun se présente et décrit ses activités dans le domaine du recyclage. 2. Points sur les activités de la SFGP Jean-Pierre DAL PONT rappelle les activités actuelles de la SFGP Procédique 2013 Bulletin annuel Congrès SFGP 2013 Congrès SFGP 2015 confondu avec ECCE610 congrès européen 2000 à 3000 Pax attendues Congrès Matériaux 2014 Des sessions thématiques dédiées au recyclage et au cycle de vie des matériaux seront organisées dans le cadre de ces différents évènements. 3. Verrous technologiques identifiés comment les relever? Après un bref rappel sur l historique du GT, Sophie Duquesne présente les différents verrous qui ont été identifiés lors des réunions précédentes du GT dans le but d établir un plan d actions du GT pour 2013 qui permettra de les relever. 1. Les problématiques du recyclage doivent être considérées de manière globale (de l étape de collecte à la valorisation finale du produit) Les membres du GT rassemblent les différents acteurs de la chaine de valeur du recyclage (institution ou organisation ; laboratoire de recherche universitaire ; industriels). Il apparaît donc opportun de pouvoir mettre en place un système d échange et de discussion autour de problématiques bien identifiées afin de pouvoir à terme monter des projets de recherche collaboratifs. Une première proposition consiste à mettre en place un forum d échanges entre les membres du GT. Les différents membres conviennent que ce type de démarches existe déjà au sein de l ADEME et qu il est difficile de faire vivre le forum. Christian CASSE propose d organiser des téléconférences via webex par exemple de manière bi-mensuelle. Les sujets qui seront traités au cours des téléconférences seront communiqués à Sophie Duquesne qui les distribuera 2 semaines avant la date de la réunion. Jean-Pierre DALPONT nous indique que l on peut utiliser le système de call-conférence de la SFGP pour organiser les réunions si besoin. Christian CASSE/Sophie DUQUESNE : Valider la méthodologie sélectionnée pour l organisation des téléconférences (décembre 2012) Tous : Faire remonter des propositions de sujets de discussion pour la première téléconférence (date limite 07/01/2013) La date de la première téléconférence est fixée au 04/02/ h00 D autre part, afin de pouvoir échanger librement au sein du GT, il est proposé de signer un accord de confidentialité entre les membres comme suggéré lors de la dernière réunion. Christian CASSE-> faire une proposition de contrat (ASAP) Sophie DUQUESNE-> envoyer le contrat aux membres du GT (ASAP)

3 Tous-> faire valider le contrat auprès de vos services juridiques (15/01/2013) Tous-> faire signer le contrat final (04/02/2012) Enfin, par rapport à ce premier point, il est mis en évidence que certains acteurs incontournables des filières de recyclage manquent à notre GT. En particulier : ADEME-> Sophie DUQUESNE contactera Claire BOUJARD pour lui faire part de nos activités EMC2, IRT Jules Vernes-> Jean-Luc BAILLEUL les contactera AXELERA, GIFIC-> Jean-Pierre DALPONT les contactera. Aliapur-> Christian CASSE les contactera. D autre part, Christian CASSE soulève le fait que parmi les industriels membres du GT, il manque des acteurs au niveau du tri. Johanna BEIGBEDER propose de contacter PELLENC ST pour leur faire part de nos activités. Enfin, Brigitte OHL soulève le fait que dans de nombreux cas ou réseau de partage dans le domaine du recyclage, les recycleurs sont peu présents. C était d ailleurs le cas lors du colloque sur le recyclage organisé à Metz en Novembre dernier, il apparait donc indispensable de les associer à nos réflexions. Afin de les sensibiliser à nos actions, il est convenu que Ingrid TAMS contactera ECO-System ; Rodolphe GIE contactera Gallo, Sophie DUQUESNE contactera Elipso, Christian CASSE contactera Total. Ingrid TAMS indique qu il serait intéressant d avoir des recycleurs concernaient par différents flux. Actions Tous-> informer nos différents contacts de l existence du GT (ASAP) 2. Différents verrous technologiques : Etape de tri : problématiques des produits noirs et des produits bromés issus des DEEE ; Recyclage des multi-matériaux ; Dégradation des matériaux au cours du recyclage et de l ensemble de son cycle de vie ; Influence des contaminants lors de l étape du recyclage Afin de pouvoir mutualiser les connaissances sur ces différents axes, il est proposé de mettre en place une bibliothèque de documents qui seront disponibles via le site de la SFGP aux différents membres du GT. Catherine BEC nous informe que cela sera possible dans le milieu de l année Il est donc convenu que pour l instant, l échange se fera via un serveur ftp ou via un mailing comme cela se fait déjà. L intérêt d organiser une journée thématique par le GT est ensuite discuté. Jean-Pierre DALPONT rappelle les différents types de manifestations qui sont organisées par la SFGP. Après discussion, il est convenu qu il serait intéressant d organiser une journée sur la thématique du tri des matières plastiques en partant d un problème pratique vu par un industriel qui serait associé à la manifestation. La journée serait donc organisée en deux temps : présentation du problème pratique par l industrie suivie de présentations scientifiques autour de ce problème (technologie LIBS, utilisation de traceurs, problématique des nouveaux matériaux dans les chaines de tri, collecte élargie des emballages par exemple). La partie scientifique de la journée serait ensuite suivie d une visite de site. L acteur industriel qui pourrait être associé à cette manifestation est identifié : société MTB Recycling, localisée entre Grenoble et Lyon. Johanna BEIGBEDER contactera donc la société pour savoir si ils sont intéressés par l organisation de cette manifestation en mai/juin Dans le cas d une réponse positive, nous établirons alors un programme pour la journée. Johanne BEIGBEDER -> contacter MTB Recycling (ASAP)

4 3. Effet des nouvelles matières premières (produits biosourcés par exemple) sur les filières de recyclage déjà en place Ce point apparaît très important à traiter lors de la mise en place de filière de recyclage et dans l éco-conception. Dans un premier temps, nous aborderons ce point lors de la journée thématique sur le tri. 4. Manque de données propres au recyclage au niveau de l ACV/ Quel mode de valorisation des matériaux faut-il favoriser: NRJ/Chimique/Mécanique??? Monsieur RENZONI nous rappelle les différents points bloquants au niveau des ACV à mener dans le recyclage. Il apparait intéressant de mutualiser les informations du GT par la mise en place d arbres ACV. En particulier, les données des recycleurs ou de l étape de tri sont difficiles à obtenir. Monsieur RENZONI proposera donc un questionnaire qui pourra être rempli par les différents membres du GT et ainsi permettre un échange de données. Monsieur RENZONI-> transmettre le questionnaire à Sophie DUQUESNE pour diffusion en interne (15/01/2012). 5. Sensibilisation et communication autour du recyclage: formation des étudiants La formation de nos étudiants et leur sensibilisation aux filières industrielles du recyclage apparaissent également comme un point essentiel à traiter dans le cadre du GT. En particulier, il convient de valider l adéquation entre nos offres de formation et le besoin des industriels. Jean- Pierre DalPont à POLLUTEC a rencontré ECOEmballage et nous informe de l existence d une Chaire Eco-Emballage (ECL - EMLYON - ECO EMBALLAGES signée le 10 février 2012) qui devrait proposer une formation essentiellement axée sur le recyclage. De même, il existe à Bordeaux une Licence Pro orientée sur ce domaine et une réflexion est en cours au niveau de ChimieParisTech. Il est donc proposé dans un premier temps de faire un bilan des formations dans nos différents établissements au niveau du développement durable, de l éco-conception, de l ACV, du recyclage etc Tous/Membres académiques-> envoyer à Sophie DUQUESNE la liste des modules existants avec le volume horaire et le niveau d étude (date limite 07/01/2013) Sophie DUQUESNE -> faire un bilan des formations (31/01/2013 pour le transmettre aux industriels ; ce bilan sera discuté lors de la prochaine réunion de GT) 6. Autres actions Christian CASSE soulève la difficulté d obtenir des informations pratiques pour les ingénieurs sur les différents procédés de recyclage existant. JPDP chargera Cécile Anne NAUDIN de voir si on peut établir avec le TI une collaboration Il propose donc, après avoir fait un bilan des articles disponibles, de discuter avec les Techniques de l Ingénieurs la possibilité de rédiger des monographies sur les filières de recyclage. Ingrid TAMS précise qu il serait intéressant, plutôt que de les présenter par matières (PP, PE etc ), de les présenter par flux. Sophie DUQUESNE-> faire un bilan des articles disponibles au niveau des TI sur le recyclage (ASAP)

5 Sophie DUQUESNE-> contacter Cécile-Anne NAUDIN pour savoir si les TI seraient intéressées par ce type d articles. Jean-Charles BENEZET propose également de réaliser un flyer (format A4 ou A3) qui présentera le GT. Ce flyer pourrait être distribué lors de nos visites auprès de différents acteurs et pourrait également être diffusés par mail. Sophie DUQUESNE-> Proposer un flyer à l ensemble de membres (date limite 15/01/213) 4. Mise en place d un bureau La mise en place d un bureau est rediscutée. Il est convenu de mettre en place un bureau composé par : Sophie DUQUESNE, Présidente Christain CASSE, Vice-Président Jean-Charles BENEZET, Secretaire Les membres présents valident cette proposition. 5. Evènements passés / à venir LES DÉFIS SCIENTIFIQUES DU RECYCLAGE, Contribution de la Chimie, 26, 27 et 28 Novembre 2012, Metz France, SFGP2013, 8-10 Octobre 2013, Lyon, 9th European Congress of Chemical Engineering (ECCE9) incorporating the 2nd European Congress of Applied Biotechnology (ECAB2), Avril 2013, LaHaye, Pays- Bas, End of Life Plastics 2013., AMI, 4-6 Juin 2013, Cologne, Allemagne Matériaux 2014, 24 au 28 Novembre 2014, Montpellier (le GT est impliqué via un colloque : Matériaux stratégiques et éléments rares) International Rubber Conference, Mars 2013, Paris Colloque commun SFGP Section Ouest / GFP section Ouest, Mai 2013, Nantes 6. Mise à jour du site Les membres du GT sont d accord pour que l annuaire et les CR de réunions soit mis en ligne sur le site de la SFGP. Les présents sont de l avis unanime que la thématique revêt une importance économique indéniable et sont d accord pour apporter leur concours aux travaux énoncés ci-dessus. Parmi les conclusions de la réunion, on peut mettre en avant le côté transfilière intéressant ainsi que l aspect de mise en réseau. S Duquesne

PACK ÉCO-CONCEPTION. Responsable : Catherine GIRAUD-MAINAND Co-titulaire à l École Centrale de Lyon de la Chaire Éco-Emballages

PACK ÉCO-CONCEPTION. Responsable : Catherine GIRAUD-MAINAND Co-titulaire à l École Centrale de Lyon de la Chaire Éco-Emballages PACK ÉCO-CONCEPTION Participants : Directeurs, responsables ou chef de projets marketing Service achat, qualité Responsable : Catherine GIRAUD-MAINAND Co-titulaire à l de Lyon de la Chaire Éco-Emballages

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 19 mars 2013 autorisant au titre de l année 2013 l ouverture de concours externes et internes

Plus en détail

FISH GEEK. La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs

FISH GEEK. La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs FISH GEEK La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs dans une perspective de développement durable et une approche d écoconception Seul Pôle de Compétitivité

Plus en détail

RENCONTRE LE BUSINESS MEETING TOUR DU BÂTIMENT PRESCRIRE. www.rencontreprescrire.com PRESCRIPTEURS VILLES

RENCONTRE LE BUSINESS MEETING TOUR DU BÂTIMENT PRESCRIRE. www.rencontreprescrire.com PRESCRIPTEURS VILLES RENCONTRE PRESCRIRE LA NOUVELLE ALTERNATIVE AUX SALONS DU BÂTIMENT LE BUSINESS MEETING TOUR DU BÂTIMENT 2014 40 1200 VILLES PRESCRIPTEURS A ROAD SHOW BY www.rencontreprescrire.com RENCONTRE PRESCRIRE Un

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Journée contributive n 1 : Croissance, innovation, disruption Junior ESSEC 28/11/2014

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Journée contributive n 1 : Croissance, innovation, disruption Junior ESSEC 28/11/2014 JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 1ère journée Compte-rendu de l atelier 6 : Nouveaux clusters numériques Journée contributive n 1 : Croissance, innovation,

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du Conseil d'administration tenue le 5 janvier 2015 par conférence téléphonique. Ordre du jour

Compte rendu de la réunion du Conseil d'administration tenue le 5 janvier 2015 par conférence téléphonique. Ordre du jour Compte rendu de la réunion du Conseil d'administration tenue le 5 janvier 2015 par conférence téléphonique Ordre du jour 1. Ouverture de la réunion 2. Adoption de l ordre du jour 3. Lecture et adoption

Plus en détail

Analyse du Cycle de Vie

Analyse du Cycle de Vie Cluster de recherche Excellence en éco-conception & recyclage Analyse du Cycle de Vie Un outil de quantification environnementale au service de votre stratégie 2015-2 e Edition Sommaire LE CLUSTER CRÉER

Plus en détail

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans l organisation de l Energivie Summit en novembre 2016

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans l organisation de l Energivie Summit en novembre 2016 Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans l organisation de l Energivie Summit en novembre 2016 1. Contexte 1.1 Les Pôles de compétitivité Ce sont des structures, en général associatives,

Plus en détail

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation Mastère Spécialisé Économie circulaire : les outils de l Écologie industrielle et de l Éco-conception Bac +6 Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Plus en détail

Cécile MAUNIER. Maître de Conférences Sciences de Gestion Responsable pédagogique - Master 1 Marketing, Vente TITRES UNIVERSITAIRES

Cécile MAUNIER. Maître de Conférences Sciences de Gestion Responsable pédagogique - Master 1 Marketing, Vente TITRES UNIVERSITAIRES Cécile MAUNIER Maître de Conférences Sciences de Gestion Responsable pédagogique - Master 1 Marketing, Vente IAE REUNION 24 avenue de la Victoire CS 92003 Saint Denis Cedex 09 ( : 02 62 47 99 01 E- mail

Plus en détail

Organisation de la filière déchets à l hôpital. Julien COLLET / Jean-Noël NIORT

Organisation de la filière déchets à l hôpital. Julien COLLET / Jean-Noël NIORT Organisation de la filière déchets à l hôpital Julien COLLET / Jean-Noël NIORT Jean Noël NIORT Président National H360 Ingénieur aux services Techniques au Centre de Santé Mentale (CESAME) à Angers (49)

Plus en détail

RÉPARTI EN FONCTION DES BUDGETS $ 9 - $ 2014-15 RAPPORT ANNUEL)

RÉPARTI EN FONCTION DES BUDGETS $ 9 - $ 2014-15 RAPPORT ANNUEL) Faits en bref au sujet du RCDR 2015 Le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) est un partenariat d universités déterminé à élargir le contenu numérique pour les activités de recherche

Plus en détail

BNP Paribas accompagne vos projets innovants PÔLE INNOVATION

BNP Paribas accompagne vos projets innovants PÔLE INNOVATION BNP Paribas accompagne vos projets innovants PÔLE INNOVATION L innovation est une des composantes majeures de la performance. Elle nécessite de recourir à des investisseurs, de solliciter des financements,

Plus en détail

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE»

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» INTRODUCTION Pourquoi un appel à projets «Technologies numériques pour les nouveaux usages

Plus en détail

PARCOURS FORMATION VEILLE TECHNOLOGIQUE. Formations LYNKS Veille Janvier 2013

PARCOURS FORMATION VEILLE TECHNOLOGIQUE. Formations LYNKS Veille Janvier 2013 PARCOURS FORMATION VEILLE TECHNOLOGIQUE Formations LYNKS Veille Janvier 2013 Parcours formation «Veille technologique» Ce programme de formation a été spécialement imaginé par LYNKS Veille pour optimiser

Plus en détail

Rencontre BTS-IRIS / INSA. TICE et Espaces collaboratifs

Rencontre BTS-IRIS / INSA. TICE et Espaces collaboratifs Rencontre BTS-IRIS / INSA TICE et Espaces collaboratifs Planning de la journée Référentiel INSA AIP/RAO Présentation générale Enseignement collaboratif Enseignement à distance Espaces collaboratifs La

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

Apporter de la valeur ajoutée aux démarches d efficacité énergétique et environnementale

Apporter de la valeur ajoutée aux démarches d efficacité énergétique et environnementale 2014 Apporter de la valeur ajoutée aux démarches d efficacité énergétique et environnementale Donner du sens AD FINE, en latin : «afin de, dans le sens de» 2 Domaines d intervention Accompagnement Conseil

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Termes de référence du groupe de travail «Risques professionnels et sanitaires»

Termes de référence du groupe de travail «Risques professionnels et sanitaires» Termes de référence du groupe de travail «Risques professionnels et sanitaires» 1 Contexte et justification du groupe de travail 1.1 Présentation de la Plateforme Re-Sources est une Plateforme pour la

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010

BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010 Formation préventive et accompagnement psychologique des agents 51 11 46 / 01 53 33 11 46 victimologie@sncf.fr BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010 Permanence Téléphonique Prise

Plus en détail

Mise en Forme des Matériaux Polymères Polymer Processing. Philippe Cassagnau

Mise en Forme des Matériaux Polymères Polymer Processing. Philippe Cassagnau Mise en Forme des Matériaux Polymères Polymer Processing Philippe Cassagnau Que dit Internet? http://mediamef.utt.fr Mise en forme des polymères: Approche thermomécanique de la plasturgie ANTEC, the plastic

Plus en détail

GROUPE D ANIMATION du CT69 Réunion du 2 mars 2015

GROUPE D ANIMATION du CT69 Réunion du 2 mars 2015 COMITE TERRITORIAL RHÔNE GROUPE D ANIMATION du CT69 Réunion du 2 mars 2015 Présents : André CUERQ (par tel), Brigitte COMBAL, Julie ESPINAS, Mathilde SANCHEZ, Alain GODARD, Marie Jo PARRON, Fanny VERKARRE,

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et commercialisation des produits de la filière forestière

Licence professionnelle Gestion et commercialisation des produits de la filière forestière Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et commercialisation des produits de la filière forestière Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d évaluation

Plus en détail

www.ecophytozna-pro.fr La plateforme technique d informations des professionnels des ZNA

www.ecophytozna-pro.fr La plateforme technique d informations des professionnels des ZNA www.ecophytozna-pro.fr La plateforme technique d informations des professionnels des ZNA Les objectifs du site Site de ressources sur les problématiques de réduction des produits phytosanitaires en ZNA

Plus en détail

Plaquette de présentation de la Plateforme ACOLAD

Plaquette de présentation de la Plateforme ACOLAD FACULTE DE THEOLOGIE CATHOLIQUE Plaquette de présentation de la Plateforme ACOLAD (http:://theocatho-ead..u-strasbg..fr) Formation à distance de la Faculté de Théologie Catholique et de l Institut de Droit

Plus en détail

Suivi de cohortes 2011-2014

Suivi de cohortes 2011-2014 1 2 3 4 ANNEE BAC 2012-2013 2013-2014 SUISSE Université de Lausanne Faculté Sces politiques et sociales helor 1 ère année IUT 2 Grenoble L1 Carrières juridiques HEC Montreal Année préparatoire au helor

Plus en détail

CENTRE DE PROMOTION DU GENIE DES PROCEDES DANS L INDUSTRIE

CENTRE DE PROMOTION DU GENIE DES PROCEDES DANS L INDUSTRIE CENTRE DE PROMOTION DU GENIE DES PROCEDES DANS L INDUSTRIE Répondre à des problématiques industrielles en génie des procédés et environnement en s appuyant sur les compétences de laboratoires académiques

Plus en détail

Guide du mémoire de fin d études

Guide du mémoire de fin d études Guide du mémoire de fin d études à destination des enseignants et des étudiants Septembre 2011 AVERTISSEMENT Ce document rassemble les dispositions réglementaires d une part, le cadre des dispositions

Plus en détail

SMBG Dossier de presse

SMBG Dossier de presse SMBG Dossier de presse Classement SMBG 2011 des Meilleures Formations Post-Bac & Post-Prépa [Licences, Bachelors, Grandes Ecoles] Contact : Marie-Anne BINET Directrice de la communication marie-anne.binet@smbg.fr

Plus en détail

«L intelligence économique dans les business models des entreprises : où en sommes-nous?»

«L intelligence économique dans les business models des entreprises : où en sommes-nous?» APPEL A COMMUNICATIONS «L intelligence économique dans les business models des entreprises : où en sommes-nous?» 18 & 19 novembre 2015 IDRAC Business School, Lyon L IDRAC Business School, dans le cadre

Plus en détail

Prospective, scénarios et mutations. Daniel Brissaud - Yannick FREIN

Prospective, scénarios et mutations. Daniel Brissaud - Yannick FREIN 1 Prospective, scénarios et mutations des systèmes de production à l horizon 2030 FUTURPROD Daniel Brissaud - Yannick FREIN Grenoble Ge obe INP,,GSCO G-SCOP 2 L ARP «Systèmes de production du futur» Identifier

Plus en détail

SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES. www.sita.fr

SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES. www.sita.fr SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES www.sita.fr UN PARTENAIRE EXPERT POUR OPTIMISER LA GESTION DE VOS DEEE SITA DEEE a été créée

Plus en détail

Accueil des PC. Le Parent correspondant. Le parent correspondant au collège. Vérifier vos coordonnées Emarger Prendre un café, un thé

Accueil des PC. Le Parent correspondant. Le parent correspondant au collège. Vérifier vos coordonnées Emarger Prendre un café, un thé Accueil des PC Vérifier vos coordonnées Emarger Prendre un café, un thé Le parent correspondant au collège Représenter, Accueillir, Animer, Informer Le Parent correspondant Il est nommé pour l année scolaire,

Plus en détail

SMBG Dossier de presse

SMBG Dossier de presse SMBG Dossier de presse Classement SMBG 2009 des Meilleures Formations Post-Bac & Post-Prépa [Licences, Bachelors, Grandes Ecoles] Thèmes abordés : Enseignement supérieur, Pédagogie, Classement, RH Contact

Plus en détail

Commission. Géo-Pos. 11 décembre 2013 (10h 17h) IGN Saint-Mandé

Commission. Géo-Pos. 11 décembre 2013 (10h 17h) IGN Saint-Mandé Commission Géo-Pos http://geopos.netne.net/ Compte rendu de la 25 ème réunion de la Commission GéoPos 11 décembre 2013 (10h 17h) Présents (18) : IGN Saint-Mandé Bonneville D. (EDF) ; Boucher C. (MEDDE)

Plus en détail

Etude Benchmarking 2010 sur les formations existantes apparentées au métier de Business Developer en Innovation

Etude Benchmarking 2010 sur les formations existantes apparentées au métier de Business Developer en Innovation Un programme animé par Systematic et copiloté par Systematic, Opticsvalley et le réseau des Chambres de Commerce et d Industrie Paris-Ile-de-France Etude Benchmarking 2010 sur les formations existantes

Plus en détail

> Financeur(s) : > Objectif de la thèse : Elaborer des instruments économiques. Marielle MONTGINOUL (Irstea) J.-D. RINAUDO (BRGM)

> Financeur(s) : > Objectif de la thèse : Elaborer des instruments économiques. Marielle MONTGINOUL (Irstea) J.-D. RINAUDO (BRGM) Axe VIII - 2 ème année > Instruments économiques pour une gestion décentralisée des eaux souterraines en France > Anne-Gaëlle FIGUREAU > Ingénieur agronome Master Recherche Economie > Ecole Doctorale d

Plus en détail

Cursus Master. Ingénierie. Un cursus en 5 ans à l université

Cursus Master. Ingénierie. Un cursus en 5 ans à l université Cursus Master Ingénierie Un cursus en 5 ans à l université Une nouvelle voie pour le métier d ingénieur raisons de choisir un Cursus Master Ingénierie 51 2 3 4 5 Une formation renforcée licence, master,

Plus en détail

FORMATION DU PERSONNEL. Année. Plan prévisionnel 2015 des actions de formation du personnel de l Université du Havre

FORMATION DU PERSONNEL. Année. Plan prévisionnel 2015 des actions de formation du personnel de l Université du Havre DU PERSONNEL Année Plan prévisionnel 2015 des actions de formation du personnel de l Université du Havre 1. LE PLAN DE. L élaboration du plan de formation. La direction des ressources humaines est chargée

Plus en détail

Compagnie des Experts de Justice près la Cour d appel de REIMS. Assemblée Générale Cour d appel de Reims Vendredi 21 juin 2013

Compagnie des Experts de Justice près la Cour d appel de REIMS. Assemblée Générale Cour d appel de Reims Vendredi 21 juin 2013 Compagnie des Experts de Justice près la Cour d appel de REIMS Assemblée Générale Cour d appel de Reims Vendredi 21 juin 2013 Programme de la soirée 16H 30 : Rapport moral Mary-Hélène BERNARD 17H 15 :

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil de l'ufr Sciences du Langage 16 décembre 2011, 15h-17h30 Université Paris 8 salle A 2261

Compte-rendu du Conseil de l'ufr Sciences du Langage 16 décembre 2011, 15h-17h30 Université Paris 8 salle A 2261 Compte-rendu du Conseil de l'ufr Sciences du Langage 16 décembre 2011, 15h-17h30 Université Paris 8 salle A 2261 Présents : Collège A : Mario Barra Jover, Joaquim Brandão de Carvalho, Christian Cuxac,

Plus en détail

Comment mobiliser les pharmaciens d officine sur les addictions?

Comment mobiliser les pharmaciens d officine sur les addictions? Comment mobiliser les pharmaciens d officine sur les addictions? Quelques pistes de réflexions à partir de l expérience du Respadd David Michels, chargé de projets, Respadd Introduction L engagement de

Plus en détail

Relevé de Décisions Conseil d Administration Réunion du 27 septembre 2010 CHATENAY-MALABRY

Relevé de Décisions Conseil d Administration Réunion du 27 septembre 2010 CHATENAY-MALABRY Présidence - Bureau des Conseils Orsay, le 28 septembre 2010 Bât. 300 91405 ORSAY cedex 01.69.15.61.02. 01.69.15.43.32. e-mail : service.conseils@u-psud.fr N/Réf. : MC/CD n 196/10 Relevé de Décisions Conseil

Plus en détail

Hey Doctor, le premier réseau social médical et paramédical

Hey Doctor, le premier réseau social médical et paramédical Hey Doctor, le premier réseau social médical et paramédical Discipline millénaire aux institutions centenaires, la médecine occupe une place majeure dans nos sociétés. Et à l'ère numérique et des réseaux

Plus en détail

La bibliothèque. Département des restaurateurs

La bibliothèque. Département des restaurateurs La bibliothèque Département des restaurateurs La bibliothèque, créée en 1978, est un espace de consultation et de recherche qui assure, en France et en Europe, le rôle de bibliothèque de référence dans

Plus en détail

Objectifs: Réduire les apports en déchèterie Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile

Objectifs: Réduire les apports en déchèterie Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile déchets 2015 Appui au déploiement de broyeur "groupés" ACTION N 57 : Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile Favoriser le paillage Stabiliser le flux de déchets verts 115 3 Les habitants

Plus en détail

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel,

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel, 5 LES APPRENTIS 5 5.1 Les effectifs des centres de formation d apprentis : évolution 152 5.2 Les apprentis par région et académie 154 5.3 L'apprentissage dans le second cycle professionnel 156 5.4 Les

Plus en détail

DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION *

DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION * DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION * UNE GRANDE ÉCOLE DE DESIGN EN INTERACTION AVEC L ENTREPRISE Vous souhaitez innover et vous différencier. L École de design Nantes Atlantique propose d accompagner les entreprises

Plus en détail

Compte rendu d Assemblée Générale Ordinaire

Compte rendu d Assemblée Générale Ordinaire Compte rendu d Assemblée Générale Ordinaire Association Anciens de Polytech Grenoble APoG Assemblée Générale au sein de l école Polytech Grenoble, 14, place du Conseil National de la Résistance 38400 Saint-Martin-d'Hères,

Plus en détail

SBA Smart Buildings Alliance for Smart Cities Les enjeux du numérique pour les Bâtiments connectés Emmanuel FRANCOIS Président de l association SBA

SBA Smart Buildings Alliance for Smart Cities Les enjeux du numérique pour les Bâtiments connectés Emmanuel FRANCOIS Président de l association SBA SBA Smart Buildings Alliance for Smart Cities Les enjeux du numérique pour les Bâtiments connectés Emmanuel FRANCOIS Président de l association SBA Les nouveaux acteurs, les nouveaux enjeux Un manifeste

Plus en détail

Définition du tourisme d affaires

Définition du tourisme d affaires Décembre 2007 Définition du tourisme d affaires Activité économique générée par les congrès, séminaires, conventions, salons. Ces événements ne relèvent pas du tourisme mais contribuent puissamment à l

Plus en détail

vos créations nous inspirent

vos créations nous inspirent Lyon (siège) Avignon Bordeaux Chambéry Grenoble Lille Nantes Paris Strasbourg Toulouse Suisse (Neuchâtel) Maroc vos créations nous inspirent «Les bureaux verts», 26 rue Benoit Bennier 69260 Charbonnières-les-Bains

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

QHSE HARMONISe energie

QHSE HARMONISe energie QHSE HARMONISe energie ormation accréditée PAr la conférence FDES grandes ÉCOLES. contexte et Objectifs du mastère spécialisé Fort de plus de vingt ans d existence et d expérience, le Mastère Spécialisé

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 TABLEAU REPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 Préconisation du Ministère (Guillaume BOUDY secrétaire général du MCC) dans ses modèles de statuts types : article 8.6 dans sa note aux préfets et aux DRAC

Plus en détail

SÉANCE DU 18 NOVEMBRE 2008 Volume 11 - numéro 6

SÉANCE DU 18 NOVEMBRE 2008 Volume 11 - numéro 6 SÉANCE DU 18 NOVEMBRE 2008 Volume 11 - numéro 6 Procès-verbal de la séance régulière du conseil des commissaires de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs tenue à la salle des commissaires le 18

Plus en détail

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET?

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Décembre 2010 En 2009, Eco-Emballages, ELIPSO et Valorplast se sont associés pour conduire une étude d évaluation des impacts environnementaux

Plus en détail

REGLEMENT U COSMETICS

REGLEMENT U COSMETICS REGLEMENT U COSMETICS Concours étudiant Formulation et innovation cosmétique Objet du concours U cosmetics est le seul concours étudiant national sur la thématique cosmétique. Il est ouvert à toute équipe

Plus en détail

LibQual+ à l'ubo : une enquête de satisfaction des usagers en bibliothèque du 16 mars au 4 avril 2009

LibQual+ à l'ubo : une enquête de satisfaction des usagers en bibliothèque du 16 mars au 4 avril 2009 LibQual+ à l'ubo : une enquête de satisfaction des usagers en bibliothèque du 16 mars au 4 avril 2009 Présentation Une enquête d'origine américaine et de portée internationale «LibQual+» est une enquête

Plus en détail

Ingénieur Jurisprudences Constantes 2003 2013

Ingénieur Jurisprudences Constantes 2003 2013 Ingénieur Jurisprudences Constantes 2003 2013 Conseil d Etat et Tribunaux Administratifs Les décisions de justice ci-dessous concernent des recours formulés à l encontre de décisions défavorables de la

Plus en détail

Curriculum Vitae. Informations générales

Curriculum Vitae. Informations générales Sandy CAMPART Maître de conférences de sciences économiques Membre permanent du CREM (UMR CNRS 6211) Directeur délégué à la formation continue de l IUP Banque Assurance de Caen Responsable de la licence

Plus en détail

QUELLE VISION ONT LES TPE-PME DE L ECONOMIE CIRCULAIRE?

QUELLE VISION ONT LES TPE-PME DE L ECONOMIE CIRCULAIRE? QUELLE VISION ONT LES TPE-PME DE L ECONOMIE CIRCULAIRE? Découvrez les résultats de l enquête de l observatoire FUSION! L Observatoire FUSION, au service de l économie circulaire Le projet FUSION regroupe

Plus en détail

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION POLES DE COMPETITIVITE et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION Plan - Qu est-ce qu un pôle de compétitivité? - Qu est-ce qu un centre d innovation technologique? - Zoom sur Valorial

Plus en détail

Première réunion. 21 février 2006 LA PREMIERE REUNION DU COMITE REGIONAL DE PLANIFICATION DU NECEMA

Première réunion. 21 février 2006 LA PREMIERE REUNION DU COMITE REGIONAL DE PLANIFICATION DU NECEMA Première réunion 21 février 2006 LA PREMIERE REUNION DU COMITE REGIONAL DE PLANIFICATION DU NECEMA Description: Ce document constitue les termes de référence du réseau régional pour la conformité et lʹapplication

Plus en détail

Renforcement de Capacité La gestion de déchets industriels - La Promotion de l enseignement

Renforcement de Capacité La gestion de déchets industriels - La Promotion de l enseignement Des modules d une filière (Master) dans le domaine «La gestion de l environnement et des déchets industrielles» L exemple de l Allemagne Otto Schmidt En RFA, l Autriche et la Suisse allemande: Des Masters

Plus en détail

Formation Webmaster : Création de site Web Initiation + Approfondissement

Formation Webmaster : Création de site Web Initiation + Approfondissement Contactez notre équipe commerciale au 09.72.37.73.73 Aix en Provence - Bordeaux - Bruxelles - Geneve - Lille - Luxembourg - Lyon - Montpellier - Nantes - Nice - Paris - Rennes - Strasbourg - Toulouse Formation

Plus en détail

Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac.

Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac. Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac. Mise en ligne sur : www.depac.fr Descriptif : La Politique responsable de la société DEPAC est organisée autour de 4 axes

Plus en détail

Le cloud-computing : une réponse aux problématique de gestion de la qualité des projets pour des équipes géographiquement dispersées

Le cloud-computing : une réponse aux problématique de gestion de la qualité des projets pour des équipes géographiquement dispersées Le cloud-computing : une réponse aux problématique de gestion de la qualité des projets pour des équipes géographiquement dispersées Thierry BONTEMS UMR PACTE CNRS Université de Grenoble FRANCE Caroline

Plus en détail

MOBILITÄT EXZELLENZ WELTOFFENHEIT

MOBILITÄT EXZELLENZ WELTOFFENHEIT L Université franco-allemande : UFA Die Deutsch-Französische Hochschule: DFH Die Deutsch-Französische Hochschule MOBILITÄT EXZELLENZ WELTOFFENHEIT GROUPE DE TRAVAIL BONNE GESTION DES OPÉRATIONS DE L UFA

Plus en détail

Nouveau projet innovant à l Ecole Centrale de Lille : EMS, des solutions informatiques pour les managers

Nouveau projet innovant à l Ecole Centrale de Lille : EMS, des solutions informatiques pour les managers Dossier de Presse Mars 2011 Nouveau projet innovant à l Ecole Centrale de Lille : EMS, des solutions informatiques pour les managers Contact presse : Lucas MAHIEUX Projet EMS Responsable Communication

Plus en détail

[ACTION COLLECTIVE] «Modélisation et intégration des technologies d identification et de traçabilité dans la supply chain»

[ACTION COLLECTIVE] «Modélisation et intégration des technologies d identification et de traçabilité dans la supply chain» [ACTION COLLECTIVE] «Modélisation et intégration des technologies d identification et de traçabilité dans la supply chain» Une aide financière et méthodologique CONVENTION Durée de l'action : jusqu'au

Plus en détail

ACT Nano Action Collective Transrégionale

ACT Nano Action Collective Transrégionale ACT Nano Action Collective Transrégionale ACT Nano Cahier des Charges ACT-nano consistera à : - Animer/coordonner un réseau nanomatériaux industrie/recherche interrégional, - Faire connaître les possibilités

Plus en détail

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRÉPA MPSI PRÉPA PCSI PRÉPA MP PRÉPA PSI PRÉPA ECE STS MUC

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRÉPA MPSI PRÉPA PCSI PRÉPA MP PRÉPA PSI PRÉPA ECE STS MUC ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRÉPA MPSI PRÉPA PCSI PRÉPA MP PRÉPA PSI PRÉPA ECE STS MUC Le choix de la réussite Stanislas Cannes Enseignement supérieur Le choix de la réussite Choisir de poursuivre ses études

Plus en détail

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la mise à niveau et le déploiement de son infrastructure informatique.

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la mise à niveau et le déploiement de son infrastructure informatique. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la mise à niveau et le déploiement de son infrastructure informatique. Cette consultation a pour objectif de recruter un prestataire informatique

Plus en détail

Dossier de presse mardi 14 janvier 2014 FUN FRANCE UNIVERSITÉ NUMÉRIQUE. enseignementsup-recherche.gouv.fr @ministereesr @universite_num

Dossier de presse mardi 14 janvier 2014 FUN FRANCE UNIVERSITÉ NUMÉRIQUE. enseignementsup-recherche.gouv.fr @ministereesr @universite_num Dossier de presse mardi 14 janvier 2014 FUN FRANCE UNIVERSITÉ NUMÉRIQUE enseignementsup-recherche.gouv.fr @ministereesr @universite_num DOSSIER DE PRESSE - 14 JANVIER 2014 SOMMAIRE CONTEXTE...........

Plus en détail

Guide de l année-recherche

Guide de l année-recherche Guide de l année-recherche Destiné aux Internes de Médecine Générale Mars 2011 Mis à jour Octobre 2013 Co signé en octobre 2013 par : Page 2 sur 20 SOMMAIRE I. Introduction 5 II. Définition de l année-recherche

Plus en détail

Expertise et Innovation Technologique en Plasturgie

Expertise et Innovation Technologique en Plasturgie Expertise et Innovation Technologique en Plasturgie PEP 03 juillet 2012 BU Matériaux BU Matériaux ORGANISATION BU Mtéi Matériaux Laboratoire Développement Matériaux Recherche Formulation Compoundage Expertise

Plus en détail

Intitulé du stage. Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011

Intitulé du stage. Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011 Intitulé du stage Dates Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011 Recherche et réduction des rejets de Substances Dangereuses dans l'eau Mardi 20 septembre 2011 Mardi

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droits de l'homme de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2014, toutes options Séries détaillées 2006 à 2015, Option Filières

Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2014, toutes options Séries détaillées 2006 à 2015, Option Filières Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2014, toutes options Séries détaillées 2006 à 2015, Option Filières Présentation des prix de la reprise Page 1 Contenu du document La «Reprise des Matériaux»

Plus en détail

EcoMundo. 21 octobre 2014 UPMC

EcoMundo. 21 octobre 2014 UPMC EcoMundo 21 octobre 2014 UPMC La triple expertise EcoMundo Projets EDIT ECODIS Création EcoMundo Expertises Réglementaire & Tox-Écotox Expertise Informatique Expertise Éco-conception EcoMundo au service

Plus en détail

INVITATION 10 ème FORUM DES GRANDES ECOLES

INVITATION 10 ème FORUM DES GRANDES ECOLES INVITATION 10 ème FORUM DES GRANDES ECOLES M. JEAN-PAUL SIRIEYS PROVISEUR LYCÉE ARAGO Mmes CATHERINE REBOUL ET VALÉRIE FAUQUET PROVISEURES-ADJOINTES LYCÉE ARAGO M. CLAUDE LABORIE CHEF DE TRAVAUX LYCÉE

Plus en détail

IMPRIMEURS, VALORISEZ VOTRE EXPERTISE

IMPRIMEURS, VALORISEZ VOTRE EXPERTISE IMPRIMEURS, VALORISEZ VOTRE EXPERTISE SUR L ÉCO-CONTRIBUTION. POURQUOI ACCOMPAGNER VOS CLIENTS? En tant qu imprimeur, vous avez un rôle essentiel à jouer auprès de vos clients dans le domaine de l éco-contribution.

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

Quels profils recherchons-nous?

Quels profils recherchons-nous? Quels profils recherchons-nous? Président Vice-Président Trésorier Secrétaire Directeur Service IT Directeur Service Emploi Directeur Service Réseau Directeur Service Évènements Fiche de poste Président

Plus en détail

APPEL A PROJETS R&D 2015

APPEL A PROJETS R&D 2015 APPEL A PROJETS R&D 2015 CONTEXTE ET PRESENTATION L agrément de l éco organisme Eco TLC a été renouvelé pour six ans par l arrêté ministériel des ministères de l écologie et du redressement productif du

Plus en détail

MASTERCLASS PI. CNCPI Vendredi 28 mars 2014

MASTERCLASS PI. CNCPI Vendredi 28 mars 2014 MASTERCLASS PI CNCPI Vendredi 28 mars 2014 Les services de l INPI De l information à la sensibilisation 2013 L information 155 000 appels 73 000 mails 34 000 Rendez-vous La formation : 352 sensibilisations

Plus en détail

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la création de son niveau site Internet

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la création de son niveau site Internet Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la création de son niveau site Internet 1. Contexte 1.1 Les Pôles de compétitivité Ce sont des structures, en général associatives, mises

Plus en détail

Les grilles de production françaises! V. Breton A-L Derepas! Credit: Alice de Bignicourt, Hélène Cordier, Cécile Germain!

Les grilles de production françaises! V. Breton A-L Derepas! Credit: Alice de Bignicourt, Hélène Cordier, Cécile Germain! Les grilles de production françaises! V. Breton A-L Derepas! Credit: Alice de Bignicourt, Hélène Cordier, Cécile Germain! Une infrastructure nationale intégrant! Des grilles thématiques! LCG (physique

Plus en détail

N hésitez pas à vous rapprocher des responsables de l Axe 4 (Jean-Paul Deroin et Guillaume Decocq) pour toute information complémentaire.

N hésitez pas à vous rapprocher des responsables de l Axe 4 (Jean-Paul Deroin et Guillaume Decocq) pour toute information complémentaire. Bonjour à tous, Vous trouverez ci-joint la lettre d informations d Avril 2013. Vous trouverez comme informations : les dates à retenir de la SFR, les prochains séminaires et colloques, les deadlines des

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Sciences, Technologies, Santé Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ M1 60 ES Volume horaire étudiant : Entre 130 et190

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

Analyse du cycle de vie. pour 9 voies de valorisation des pneus usagés non réutilisables

Analyse du cycle de vie. pour 9 voies de valorisation des pneus usagés non réutilisables Analyse du cycle de vie pour 9 voies de valorisation des pneus usagés non réutilisables Objectifs de l étude L Analyse du Cycle de Vie des PUNR* revêt trois objectifs principaux Apprécier l intérêt environnemental

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 19 mars 2014 autorisant au titre de l année 2014 l ouverture de recrutements sans concours

Plus en détail

FORMATIONS 2014. Bienvenue à l Invacademy!

FORMATIONS 2014. Bienvenue à l Invacademy! FORMATIONS 2014 Conscient que les besoins dans le domaine du handicap et les réponses à ces besoins sont en pleine évolution, le centre de formations Invacademy vous propose des formations commerciales

Plus en détail

OBJET : ELABORATION DU CLASSEMENT SMBG 2014 DES MEILLEURS MASTERS, MS ET MBA

OBJET : ELABORATION DU CLASSEMENT SMBG 2014 DES MEILLEURS MASTERS, MS ET MBA OBJET : ELABORATION DU CLASSEMENT SMBG 2014 DES MEILLEURS MASTERS, MS ET MBA Le 24 mai 2013, A Montreuil sous Bois, Madame, Monsieur, J ai le plaisir de vous informer que pour la 13 e année consécutive,

Plus en détail

Réunion du 22 mars 2007 14h-16h 30 Salle N104 Date CR : 23/03/2007 N CR : 2

Réunion du 22 mars 2007 14h-16h 30 Salle N104 Date CR : 23/03/2007 N CR : 2 Centre de recherches Historiques de l Ouest COMPTE RENDU DE REUNION Réunion du 22 mars 2007 14h-16h 30 Salle N104 Date CR : 23/03/2007 N CR : 2 Objet : Conseil de laboratoire Rédacteur : Jean-Charles SINAUD

Plus en détail

Gestion administrative de la prospection

Gestion administrative de la prospection Gestion administrative de la prospection pistes de vente Les "Pistes" permettent de gérer et de suivre tous les contacts initiaux avec un prospect ou un partenaire montrant un intérêt pour les produits

Plus en détail

Questionnaire GTA - Analyse des re ponses

Questionnaire GTA - Analyse des re ponses Questionnaire GTA - Analyse des re ponses Novembre 2012 Table des matières Taux de réponse au questionnaire... 2 Actualité de l expertise : AccessiWeb 1 versus 2... 2 Profil métier... 3 Compétences...

Plus en détail