Conseil en Éducation des Premières Nations. Respect. Autonomie. Culture. Transparence. Persévérance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conseil en Éducation des Premières Nations. Respect. Autonomie. Culture. Transparence. Persévérance"

Transcription

1 Conseil en Éducation des Premières Nations Respect Autonomie Culture Transparence Persévérance Rapport annuel

2 Rapport annuel

3 Table des matières Plan national Formule de financement des écoles des Premières Nations...5 Compétence juridique et développement des capacités...5 Projet de loi sur l éducation des Premières Nations...6 Programme des partenariats en éducation (PPE)...6 Programme de réussite scolaire des étudiants des Premières Nations (PRSEPN) Le 8 e rassemblement sur la réussite scolaire des étudiants des Premières Nations membres du CEPN...7 Table régionale de développement pédagogique (TRDA)...8 Comité de concertation des apprentissages (CCA)...8 Continuum en lecture...8 Approche orientante...8 CANO et mesure de rendement...9 Éducation spéciale...10 Services offerts aux écoles et aux communautés Ressources pédagogiques...11 Soutien technique...11 Implication parentale...12 Cours à distance...12 Liaison avec des partenaires du milieu de l éducation...12 Programmes éducatifs d AADNC...12 Technologie Technologies de l information et des communications (TIC)...13 Services de téléconférence...13 Réseau à fibres optiques - Projet d inforoute à large bande pour les Premières Nations du Québec et du Labrador...14 Installation de systèmes de visioconférence dans les bureaux de conseils tribaux...16 Nouveaux sentiers - TIC...16 Coordination des achats d équipement technologique dans le cadre du PRSEPN...17 Programme Connexion compétences...18 Participation à des comités consultatifs...18 Activités de recherche en TIC...19 Rapport annuel

4 Table des matières (suite) Projets spéciaux Jeux interscolaires Formations postsecondaires Formation en bureautique...20 AEC en éducation spécialisée et contextes autochtones...20 Programme court de premier cycle en relation d aide...20 Plaintes Plainte à la Commission canadienne des droits de la personne...21 Plainte contre Anne-France Goldwater...21 Communications Production audiovisuelle...21 Production Web...21 Production infographique...22 Service de traduction...22 Affaires internes Assemblées générales...22 Partenariats Club des petits déjeuners du Québec...23 L Heure des enfants...23 Tewekan Vision...23 Table de concertation CEPN-MELS...24 Innu Meshkenu...24 Association québécoise autochtone en science et en ingénérie (AQASI)...24 Conseil scolaire des Premières Nations en éducation des adultes...25 Séminaire sur les rapports égalitaires...25 Institution Kiuna...26 Finances et administration Comité des finances et de l administration...30 Code d éthique des représentants...31 États financiers vérifiés...32 Communautés membres Rapport annuel

5 PLAN NATIONAL Formule de financement des écoles des Premières Nations Au sommet de ses priorités, le CEPN désire amener le gouvernement fédéral à réviser la formule de financement des écoles des Premières Nations en considérant ses travaux. En cours d année, le CEPN a répété sur toutes les tribunes propices le fait bien reconnu que la formule de financement fédérale actuelle était désuète et inadéquate. De plus, il a rappelé l urgence de remédier à la situation et précisé que cela ne nécessitait aucunement l adoption d une loi fédérale. Compétence juridique et développement des capacités Le CEPN a élaboré un plan triennal, dont l objectif est de développer les capacités au sein de son secrétariat et de ses communautés membres en vue d améliorer les services de soutien aux communautés, la qualité des services éducatifs offerts dans les écoles des Premières Nations et, finalement, les résultats scolaires. Ce plan a été présenté dans le cadre du nouveau volet «préparation structurelle» du PPE du gouvernement fédéral. À deux occasions, soit en 2006 et en 2008, le CEPN a présenté un plan quinquennal visant à renforcer le système d éducation des Premières Nations et les services de soutien offerts aux communautés. Il s agit donc d une troisième tentative qui s inscrit toujours dans la mission et la vision du CEPN qui sont de favoriser une démarche de pleine autonomie de ses Premières Nations membres en éducation. Le CEPN, avec un membre du personnel de l Assemblée des Premières Nations (APN), a rencontré des analystes de l administration centrale d Affaires autochtones et Développement du Nord Canada (AADNC) afin de les informer de ses travaux d élaboration d une formule plus adéquate devant tenir compte de divers facteurs de coûts et d indexation. Malgré l intérêt manifeste de la part des analystes rencontrés, l offre de collaboration renouvelée n a pas reçu l aval politique et est donc demeurée sans suite. Rapport annuel

6 Projet de loi sur l éducation des Premières Nations En février 2012, le Panel national sur l éducation primaire et secondaire des Premières Nations, mis sur pied par AADNC et l APN, déposait son rapport final. La toute première recommandation consistait à élaborer une loi sur l éducation des Premières Nations. À l assemblée des chefs de l Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador (APNQL) d avril 2012, le CEPN a présenté une analyse des recommandations du Panel par opposition aux recommandations du rapport parallèle conjoint du CEPN, de la Federation of Saskatchewan Indian Nations et de la Nishnawbe Aski Nation. En juin, le CEPN proposait aux chefs, par l intermédiaire du Comité des chefs sur l éducation, d exiger Programme des partenariats en éducation (PPE) Le 4 mai 2012, la signature de l entente tripartite, à l Institution Kiuna, marquait le début officiel du PPE. Après plus de deux ans de négociations, l entente tripartite était donc confirmée entre le CEPN, le gouvernement fédéral et le gouvernement provincial. Les dix communautés qui ont adhéré à l entente devaient organiser des activités en partenariat avec le réseau scolaire québécois dans le but de favoriser la réussite des élèves des Premières Nations qui passent d un système d éducation à l autre. des conditions minimales avant de s engager dans des discussions sur l élaboration d une loi. Le CEPN a participé à une assemblée extraordinaire de l APN sur l éducation, le 3 octobre 2012, a fait une analyse juridique sur la méthodologie de la consultation, a rédigé la déclaration présentée lors de la consultation du 27 mars et a présenté, lors de cette même consultation, un document intitulé «Une éducation de qualité pour tous les citoyens des Premières Nations». Des communautés ont ciblé les élèves du primaire dans le but de les aider à faire la transition vers une école secondaire provinciale. Pour ce faire, elles ont créé un partenariat avec des commissions scolaires 6 Rapport annuel

7 avoisinantes qui se sont d ailleurs montrées très ouvertes. Voici quelques exemples d activités : Visite de l école secondaire. Embauche d une personne-ressource à l école secondaire. Rencontres entre les enseignants de 6 e année (communauté) et de 1 re secondaire (province). Activités de sensibilisation à la réalité et à la culture autochtones. Projet mini ipad et ateliers pour les élèves de 6 e année. Aide aux devoirs. D autres communautés ont voulu favoriser la transition de leurs élèves vers le postsecondaire et ont organisé des activités en partenariat avec des cégeps ou des universités : Visite de cégeps et d universités. Embauche d une personne-ressource au cégep ou à l université. Activités de sensibilisation à la réalité et à la culture autochtones. Journées d information pour les élèves. Ateliers sur la «vie en ville». Mise en ligne d un site Web pour aider les étudiants du postsecondaire de la communauté. programme de Réussite scolaire des étudiants des Premières NATIONS (PRSEPN) Le 8 e rassemblement sur la réussite scolaire des étudiants des Premières Nations membres du CEPN Du 13 au 15 mars, à Laval, s est déroulé le 8 e rassemblement sur la réussite scolaire des étudiants des Premières Nations, dont le thème était le changement. Le rassemblement a réuni plus de 100 participants, enseignants, directeurs d école, conseillers pédagogiques et administrateurs du réseau des écoles membres du CEPN. La présentation des conférenciers, Anthony Muhammad et Diane Hill, a plu à tous. Le CEPN a organisé trois rencontres régionales, où les communautés pouvaient échanger entre elles sur leurs pratiques. Le but de ces rencontres était également de soutenir les coordonnateurs locaux dans la rédaction du plan d action, du plan de transition et du rapport d activités. Un comité régional de coordination, formé du CEPN, d AADNC et du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), est également en place pour offrir du soutien aux communautés et pour superviser la mise en œuvre du plan d action conjoint. Rapport annuel

8 Table régionale de développement pédagogique (TRDA) Les enseignants du 2 e cycle du primaire, accompagnés de superviseurs pédagogiques des communautés atikamekw, se sont rencontrés à deux reprises afin de continuer le travail de développement de situations d apprentissage et d évaluation. En cours de route, les enseignants sont invités à accompagner les élèves dans l acquisition de connaissances en lien avec les savoirs travaillés. En parallèle à ce travail, les participants mettent au point la situation d évaluation commune aux trois communautés qui sera administrée à la fin de l année scolaire Comité de concertation des apprentissages (CCA) Pour l année en cours, les membres participants ont réorganisé les travaux en chantiers de travail en fonction de l expertise de chacun. Quatre chantiers ont été mis en place : Initiative en lecture. Continuum des interventions différenciées (éducation spéciale). Équipe du secondaire. Français, langue seconde. Par la suite, ces groupes ont pu échanger par visioconférence ou par téléconférence afin de poursuivre le développement de dossiers pédagogiques. Continuum en lecture En mars dernier avait lieu la première de quatre jours de formation sur le continuum en lecture. Cette formation soutient la nouvelle initiative Lire pour apprendre en lien avec le PRSEPN. Les enseignants de Wendake et de Mashteuiatsh font partie de cette première cohorte, mais des observatrices des communautés atikamekw et de Pikogan ont aussi assisté à cette formation et participeront elles aussi à compter de septembre prochain. Approche orientante Quelque 612 élèves des communautés ont bénéficié des services de la conseillère à l approche orientante. Sept écoles ont répondu à l offre de services et facilité l organisation de rencontres d élèves en individuel et de 31 animations en classe sur les thématiques suivantes : la connaissance de soi, la persévérance scolaire, la responsabilisation de l élève dans sa réussite, le passage au secondaire et au postsecondaire, l information scolaire et professionnelle, le monde de la chimie ainsi que la recherche d emploi. 8 Rapport annuel

9 En d autres occasions, sa présence à des journées carrières a permis à près de 200 jeunes de deux communautés d obtenir de l information sur des métiers et des programmes de formation postsecondaire. Outre le soutien-conseil offert aux intervenants du projet personnel d orientation et du parcours de formation axée sur l emploi ainsi qu à tous ceux qui participent à l approche orientante, la conception de trois outils pédagogiques fait également partie des réalisations de ce service. CANO et mesure de rendement Toutes les écoles membres ont accès à CANO, le système d information sur les élèves, qui leur permet de suivre les progrès de leurs élèves, de gérer l information sur l école et les programmes et qui facilite la collecte, l analyse et la communication de l information liée aux indicateurs de rendement. De plus, les communautés membres sans école ont maintenant accès à CANO grâce aux sites des écoles provinciales et les sites du postsecondaire. Voici les activités de formation offertes en : Activité Formation offerte en milieu de travail sur la production des listes nominatives Formation sur le module du postsecondaire Formation à distance sur l utilisation du cahier de notes Formation offerte en milieu de travail aux enseignants Formation offerte en milieu de travail aux administrateurs Nombre de participants Résultats Les responsables des listes nominatives sont en mesure de produire les rapports de la liste nominative et de les exporter à AADNC. Les personnes responsables du PSE sont en mesure d utiliser CANO pour suivre les dossiers des étudiants au postsecondaire. Les enseignants peuvent utiliser le cahier de notes pour consigner les résultats des élèves aux évaluations. Les enseignants peuvent utiliser CANO pour produire leurs bulletins. Les administrateurs du système sont en mesure de configurer l année scolaire. Rapport annuel

10 L adaptation de CANO aux besoins se poursuit de façon continue, comme en témoigne l intégration des changements suivants : L apport constant de modifications mineures à divers sites en fonction de demandes individuelles. Ajout de nouveaux modèles de bulletins, dont ceux du parcours de formation axée sur l emploi. Intégration du rapport de la liste nominative d AADNC. Un cahier de notes pour permettre aux enseignants de conserver les résultats des évaluations. Ajout de documents à la page des parents. Un module de gestion pour un service de garde. des formations sur les PIP, la pédagogie différenciée et les interventions ont été offertes. De même, des visites dans des écoles de bande ont été réalisées. Un nouveau modèle de plan d intervention, s inspirant du modèle du MELS, a été élaboré à la demande de communautés voulant systématiser l information et faciliter les rencontres interdisciplinaires. Le modèle ministériel du plan d intervention est disponible en tant que nouvelle option d impression dans CANO depuis janvier Un guide d interventions pédagogiques différenciées en adaptation scolaire a été élaboré en collaboration avec les Éducation spéciale En août 2012, un conseiller en éducation spéciale s est joint à l équipe des services éducatifs. Depuis son entrée en fonction, différents outils ont été mis à jour au profit des communautés et de leurs écoles, dont la politique générale sur l éducation spéciale, la politique de gestion et un cadre de référence en matière de confidentialité et de protection des renseignements personnels à l école. Il a répondu à plus d une centaine de demandes de soutien couvrant divers sujets, notamment la prestation et l élaboration de services, la gestion et le déploiement de ressources, l élaboration et l application de plans d intervention, la soumission de propositions, l utilisation de CANO pour les plans d intervention personnalisés (PIP) et les soumissions, les rapports finaux et l élaboration de politiques locales. De plus, communautés de Wendake, de Mashteuiatsh, Lac-Simon, de Kitcisakik et de Pikogan. Il est actuellement à l essai dans ces communautés et sera disponible dans CANO au cours de la prochaine année scolaire pour les intervenants des communautés qui voudront l utiliser. Enfin, il y a eu des discussions communes entre le CEPN, AADNC et le MELS sur le transfert d élèves dans des écoles provinciales. Les pourparlers, toujours en cours, devraient permettre de définir le partage des coûts et des responsabilités entre les deux paliers de gouvernement. 10 Rapport annuel

11 Services offerts aux écoles et aux COmmunautés Ressources pédagogiques Le CEPN a renouvelé les accès du personnel en éducation de ses communautés membres aux ressources pédagogiques suivantes : BIM, Repères, Career Cruising et la Collection de vidéos éducatives. Les écoles anglophones ont aussi accès aux ressources offertes sur le site Web de Learn Québec. Outre la gestion des comptes des utilisateurs, le CEPN offre un soutien de première ligne pour favoriser l utilisation pédagogique de ces ressources. Soutien technique Le tableau suivant illustre le soutien technique assuré par l équipe des services éducatifs. Ressource technologique Soutien nécessaire Nombre d interventions CANO - Système d information sur les élèves Demandes diverses 993 BIM Repères Collection de vidéos éducatives Career Cruising Demandes d accès S. O. Rapport annuel

12 Implication parentale Cette année, le CEPN a fait un relevé des principales structures d implication parentale dans le réseau scolaire québécois, le but étant d avoir un portrait et des exemples de pratiques courantes en termes de participation parentale. En assemblée générale, les communautés ont été informées qu elles seront sollicitées afin de répondre à un questionnaire sur l implication parentale. L objectif est, entre autres, de connaître les principaux besoins des écoles et de faire un portrait de leurs principales pratiques. Le CEPN désire également connaître le niveau d intérêt des communautés quant au développement d une structure régionale qui viendrait soutenir les écoles et les parents dans leurs pratiques. Selon les réponses reçues, le CEPN dégagera un plan d action en vue d améliorer l efficacité des structures d implication parentale. Cours à distance Afin de pallier le manque de ressources dans les écoles pour offrir les cours de sciences et de mathématiques, nécessaires aux élèves désirant faire des études postsecondaires en sciences, le CEPN offre des cours à distance en chimie de 5 e secondaire et en mathématique sciences naturelles de 4 e secondaire. En juin 2013, trois élèves obtiendront leurs unités pour le cours de chimie de 5 e secondaire, alors que deux élèves recevront leurs unités de 4 e secondaire en mathématique sciences naturelles. Les cours se donnent par l entremise d une plateforme Internet. Liaison avec des partenaires du milieu de l éducation La collaboration avec le Collège Frontière se poursuit pour une sixième année consécutive afin de faciliter l organisation de camps d été en lecture dans quatre communautés. Dans le cadre des projets de cours à distance et de la Caravane Défi-Chimie, le CEPN est fier de pouvoir compter sur la précieuse collaboration du Département de chimie de l Université Laval. En matière d offres de formation et de partage d outils en éducation pour les Premières Nations, le CEPN est heureux de collaborer avec les organisations suivantes : First Nations Education Steering Committee, Manitoba First Nations Education Resource Centre Inc. et la Commission scolaire crie. Programmes éducatifs d AADNC L un des mandats du CEPN consiste à aider ses communautés membres à élaborer des projets et des initiatives visant à améliorer les services éducatifs de ses écoles membres. À cette fin, le CEPN gère les programmes suivants, lesquels sont financés par AADNC et mis en œuvre conformément à ses lignes directrices. En , les services éducatifs ont analysé les 34 projets approuvés et offert du soutien relativement à leur élaboration et à leur mise en œuvre. Programmes Projets Nouveaux sentiers 22 Diversification des parcours de formation 12 au secondaire 12 Rapport annuel

13 technologie Technologies de l information et des communications (TIC) Le secteur de la technologie a pour but de promouvoir et d encourager la mise en œuvre des TIC et de coordonner des programmes de soutien technologique en vue de faciliter leur intégration. Ses efforts pour favoriser et susciter l utilisation des TIC dans les écoles ont eu une incidence positive sur ces dernières et ont engendré un effet d entraînement dans l ensemble du secteur public. Au fil des ans, son expertise s est élargie pour satisfaire aux nouvelles demandes émanant de tous les secteurs de ses communautés et se reflète dans ses projets actuels et son soutien à l innovation. Services de téléconférence Le CEPN assure quotidiennement des services de téléconférence, qu il s agisse d audioconférence ou de visioconférence, et a installé une centaine de systèmes de visioconférence à la grandeur de la province. Le succès de cette technologie continue de se refléter dans les statistiques d utilisation, qui montrent une croissance soutenue. Quelque 498 conférences multipoints (équivalant à heures) ont été organisées en par le secteur de la technologie. Ce nombre tient compte de l utilisation du pont, mais ne comprend pas les statistiques individuelles des membres. Ce secteur continue de promouvoir et d encourager l utilisation des TIC dans les écoles dans le cadre de projets spéciaux, du programme Nouveaux sentiers TIC et du programme Connexion compétences de la Stratégie emploi jeunesse. Il apporte en outre son soutien au reste de la communauté dans les domaines du développement des services à large bande et du soutien à la connectivité grâce au Fonds d infrastructure pour les Premières Nations (FIPN). Le secteur de la technologie est heureux de faire état de ses activités de Rapport annuel

14 Réseau à fibres optiques Projet d inforoute à large bande pour les Premières Nations du Québec et du Labrador Dans le cadre de son projet visionnaire d amélioration du réseau à fibres optiques élaboré en 2007, appelé Vision 2007 Inforoute à large bande pour les Premières Nations du Québec et du Labrador, le CEPN a commencé à prôner l amélioration de la connectivité par fibres optiques de son infrastructure à large bande dans treize de ses 22 communautés membres qui n avaient pas accès à cette technologie. Le projet a été divisé en deux phases. Du financement à hauteur de 1,3 million de dollars avait été accordé en 2008 pour la phase 1, et 4,4 millions de dollars, entre 2010 et 2013 pour la phase 2 dans le cadre du FIPN. Le CEPN est heureux d annoncer qu il a atteint son objectif de mettre sur pied treize réseaux locaux communautaires à fibres optiques. Le projet comprenait également la mise à niveau de onze réseaux externes à fibres optiques afin d en augmenter la bande passante et d en améliorer la gestion pour en assurer la viabilité. Des travaux sont en cours en vue d achever les deux derniers projets externes (Wemotaci et Opitciwan), et le CEPN continue de jouer un rôle actif auprès des représentants de ces communautés pour mener à bien ces projets. Comme il l avait rapporté précédemment, le CEPN a mis à niveau l équipement des réseaux de sept communautés algonquines qui étaient auparavant abonnées aux services de Télébec et de GIRAT en Des techniciens du CEPN se sont rendus sur place en avril 2012 pour effectuer les travaux de mise à niveau, de migration et d intégration des services de pare-feu qui permettent désormais aux techniciens du CEPN de gérer ces réseaux et d en assurer le soutien tout en fournissant des services à valeur ajoutée tels que le filtrage Web et des applications éventuelles de téléphonie IP. En tenant compte des communautés algonquines, le CEPN gère désormais 23 connexions à large bande communautaires et treize réseaux locaux à fibres optiques, en plus d en assurer le soutien. 14 Rapport annuel

15 Réseaux à fibres optiques Locaux Externes Communauté Réseau à fibres optiques (secteur public) Connexion à large bande Installation de la fibre optique Nombre de bâtiments Mise à niveau à la fibre optique Fournisseur Caractéristiques 1. Gesgapegiag Terminée 6 Terminée Telus Fibre LanX 10 Mb 2. Kanesatake Terminée 6 Terminée Bell Fibre LanX 100 Mb 3. Kitigan Zibi Terminée 8 Terminée Picanoc Fibre 10 Mb 4. Listuguj Terminée 8 Terminée Telus Fibre LanX 10 Mb 5. Odanak Terminée 6 Terminée Sogetel Fibre 10 Mb 6. Wendake Terminée 6 Terminée CEPN Fibre 100 Mb 7. Wemotaci Terminée 14 Terminée Télébec Hertzien (T1 multipaire x 3) 4,5 Mb 8. Wôlinak Terminée 6 Terminée Sogetel Fibre 10 Mb 9. Opitciwan Terminée 14 En cours Réseau sans fil Partenariat entre Opitciwan et AbitibiBowater Terrestre sans fil 20 Mb 10. Mashteuiatsh Terminée 6 Terminée Bell LanX 10 Mb 11. Kahnawake Terminée 14 Terminée Bell LanX 100 Mb 12. Barriere Lake Terminée 6 Terminée Télébec 13. Matimekosh Terminé 6 Terminée Fibre 10 Mb K-Net, satellitaire en bande C 1,5 Mb Rapport annuel

16 Les communautés de Gespeg et de Viger ont aussi été consultées au sujet de ce projet. La communauté de Gespeg a indiqué qu il serait prématuré en ce moment d envisager toute infrastructure que ce soit vu le déménagement prévu de son bureau administratif. Des améliorations au câblage ont été effectuées au bureau administratif de la communauté de Viger. Installation de systèmes de visioconférence dans les bureaux de conseils tribaux Le CEPN a réussi à obtenir des fonds supplémentaires du FIPN pour cette année financière dans le but d installer des systèmes de visioconférence au sein de trois organisations tribales, soit le Conseil tribal Mamit Innuat de Sept-Îles, le Conseil de la nation atikamekw de La Tuque et le Grand Conseil de la Nation Waban-Aki. Le processus comprenait l évaluation du site, l installation proprement dite et la formation. Tous les systèmes sont désormais fonctionnels. Nouveaux sentiers TIC sont plus considérés comme des composantes de base du programme. Le CEPN est l un des sept organismes régionaux de gestion sans but lucratif qui offrent ce programme au Canada. Au Québec, ce programme permet de desservir 30 communautés qui, réunies, comptent environ élèves. Avantages du programme : subvention des frais de connexion à Internet des écoles des Premières Nations; recherche et mise en œuvre de solutions efficaces de connectivité à large bande pour les communautés; prestation de services de consultation et d un bureau d aide aux écoles; coordination et instauration de la visioconférence au sein des Premières Nations; élaboration de licences d utilisation de logiciels à l intention des écoles (licences Microsoft et McAfee); établissement de conventions d achat afin d aider les écoles à faire l acquisition de matériel technologique; élaboration et soutien continus en matière d hébergement de sites Web et de services de courrier électronique à l intention des écoles; coordination de la Stratégie emploi jeunesse, notamment du programme Connexion compétences. Le CEPN poursuit son mandat et fournit des services de connectivité pour les TIC et les services de son bureau d aide aux écoles de bande de 30 Premières Nations du Québec grâce à un budget de fonctionnement total de $. Environ 50 % de cette somme est destinée aux frais de connexion, 40 % à la coordination et au bureau d aide, 4 % aux déplacements et 6 % à l administration. Vu les compressions apportées au programme depuis 2006, le matériel et la formation ne 16 Rapport annuel

17 Coordination des achats d équipement technologique dans le cadre du PRSEPN À la demande d AADNC, le CEPN a accepté de participer à un appel de propositions de dernière minute et soumis un projet au nom de ses écoles membres en vue de l acquisition d équipement technologique. La somme de $ a été accordée pour l achat d équipement et des activités de formation. Le CEPN a accéléré le processus en distribuant aux communautés une liste où elles pouvaient choisir l équipement souhaité. Les seize communautés membres qui comptent une école ont participé à cette initiative. Tous les achats et livraisons avaient été effectués au 31 mars Le tableau suivant donne un résumé de l équipement acheté et distribué aux écoles. Système de 7 visioconférence HDX 7000 Polycom Ordinateur portatif HP 24 ProBook 6570b Ordinateur portatif 2 MacBook Pro de 13 po Ordinateur de bureau 37 HP 6300 Moniteur ViewSonic 20 de 22 po ipad 4 Wi-Fi avec 36 écran Retina ipad 2 Wi-Fi de 16 Go 23 Unité de chargement 3 pour ipad Bretford Tableau blanc 5 interactif SMART avec projecteur Projecteur LCD NEC 9 Autres ipad mini de Go En plus de cet équipement, le CEPN a fait l acquisition de la plateforme d apprentissage en ligne Adobe Connect pour répondre à ses besoins courants en matière de prestation de programmes de formation en ligne et de soutien connexe. Il a en outre acheté une licence du logiciel Rosetta Stone pour 25 utilisateurs pour répondre aux besoins de formation bilingue au sein de son personnel de soutien. Rapport annuel

18 Programme Connexion compétences Le programme Connexion compétences vise à permettre aux jeunes de 18 à 30 ans d acquérir de l expérience de travail utile dans le domaine des TIC. AADNC a confirmé que le financement du programme s élèverait à $ pour l année Cette année, le CEPN a incorporé au programme un élément de formation en technologie afin d aider les jeunes qui travaillent à accroître leurs connaissances en TIC. Les communautés ont reçu une trousse d information les invitant à proposer au CEPN des placements de quatorze semaines. En tout, le CEPN a reçu et accepté quinze propositions. Deux sessions de formation ont été données à l Institution Kiuna; une à l intention des anglophones du 26 au 30 novembre, et une autre destinée aux francophones, du 3 au 7 décembre De la formation en gestion de réseau a été donnée au moyen de séances en classe et en ligne par l intermédiaire du Cégep de Ste-Foy. Une première session de 35 heures a été donnée aux bureaux du CEPN du 28 janvier au 1 er février (au groupe anglophone) et du 4 au 8 février 2013 (au groupe francophone). Les participants sont ensuite retournés dans leur communauté pour suivre le cours en ligne de 35 heures. La formation était fondée sur le cours «Rudiments de l informatique» du programme d enseignement des technologies Networking Academy de CISCO. Participation à des comités consultatifs Le directeur de la technologie siège au groupe de travail national sur les TIC (APN-AADNC). Le mandat de ce groupe de travail consiste à élaborer un document stratégique qui présente les besoins des Premières Nations en matière de développement durable des technologies. 18 Rapport annuel

19 Activités de recherche en TIC Lors de son assemblée tenue en février 2013, le CEPN a lancé un projet de recherche quinquennal, appelé Innovation Premières Nations, visant à promouvoir la recherche communautaire en TIC. Le projet a pour objet de mener des recherches annuellement au sein de deux Premières Nations pour déterminer les priorités en matière de mise au point de TIC et recueillir des renseignements précis sur les coûts à l échelle locale pour assurer la viabilité des TIC. Le CEPN continue de faire valoir la nécessité d un nouveau cadre de financement des TIC pour les Premières Nations et se fondera sur les résultats de ces recherches pour appuyer sa mission. Le CEPN travaille en partenariat avec K-Net et l Atlantic Canada s First Nation Help Desk, sous la direction de Susan O Donnell, chercheuse à l Université du Nouveau-Brunswick. Tous les documents produits dans le cadre du projet de recherche seront rédigés dans les deux langues officielles et versés sur le site d Innovation Premières Nations à l adresse suivante : projets spéciaux Jeux interscolaires 2012 La cinquième édition des Jeux interscolaires du CEPN s est déroulée du 31 mai au 3 juin 2012, au Collège Édouard-Montpetit de Longueuil. Il y avait, au total, 500 participants et accompagnateurs qui provenaient de onze communautés des Premières Nations du Québec, donc 17 écoles primaires et secondaires. En tout, 40 équipes se sont mesurées dans trois disciplines : le basketball, le volleyball et le hockey cosom. En athlétisme, quelque 325 athlètes étaient inscrits aux courses de 100 mètres, de 800 mètres et de mètres, et au saut en longueur. Le CEPN tient à remercier ses partenaires financiers qui ont aidé à l organisation des Jeux : MELS, Santé Canada et les Industries Lassonde Inc. (Jus OASIS). Rapport annuel

20 formations POSTSECONdaires Formation en bureautique À la demande de ses communautés membres, le CEPN a offert, du 26 au 28 juin et du 10 au 12 juillet 2012, des ateliers de formation en bureautique destinés au personnel de bureau des communautés. Il y a eu une trentaine de participants. Ces ateliers de formation portaient sur les logiciels Word et Excel ainsi que sur la rédaction de comptes rendus. La formation, offerte par le Cégep de Trois- Rivières, s est déroulée à l Institution Kiuna. Les participants pouvaient être hébergés dans les résidences scolaires. AEC en éducation spécialisée et contextes autochtones Dans le cadre du Programme d aide aux étudiants indiens (PAEI) et à la demande du Conseil de la Nation Atikamekw, le CEPN a mis sur pied l AEC en éducation spécialisée et contextes autochtones, en collaboration avec le Cégep de l Abitibi-Témiscamingue. Cette formation intensive de heures a commencé en janvier 2013, à Kiuna. Un total de 18 étudiants provenant des trois communautés atikamekw sont inscrits à cette formation. Programme court de premier cycle en relation d aide Ce programme de quinze unités, offert en collaboration avec le Centre des Premières Nations Nikanite, répond à un intérêt croissant pour ce domaine d études chez les Premières Nations et au besoin des communautés en matière de ressources humaines compétentes. Puisqu il est adapté à la réalité des Premières Nations, ce programme d études permet à la dizaine d étudiants inscrits d acquérir des compétences ou de se spécialiser dans ce domaine. Afin de répondre aux besoins de la clientèle, le programme se donne à distance et comprend quelques semaines de cours en présentiel. 20 Rapport annuel

2013-2014 Programme Connexion compétences Information générale

2013-2014 Programme Connexion compétences Information générale 2013-2014 Programme Connexion compétences Information générale Important! Certaines modifications ont été apportées au programme. Nous vous invitons donc à lire attentivement ce document. 95, rue de l

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2013-2016

PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2013-2016 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2013-2016 Etienne G. Juneau Wojtek Winnicki MOT DU PRÉSIDENT ET DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Depuis plusieurs années, le système éducatif québécois s est résolument tourné vers l international,

Plus en détail

Conseil en Éducation des Premières Nations. Respect. Autonomie. Culture. Transparence. Persévérance

Conseil en Éducation des Premières Nations. Respect. Autonomie. Culture. Transparence. Persévérance Conseil en Éducation des Premières Nations Respect Autonomie Culture Transparence Persévérance Rapport annuel 2014-2015 Rapport annuel 2014-2015 MOT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE Lise Bastien Au nom de toute

Plus en détail

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Juillet 2005 Pour aller de l avant : L apprentissage et la garde des jeunes enfants Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Introduction En novembre 1999, le gouvernement du Manitoba a confirmé son

Plus en détail

Ententes de développement des ressources humaines autochtones au Québec

Ententes de développement des ressources humaines autochtones au Québec FNHRDCQ CDRHPNQ Ententes de développement des ressources humaines autochtones au Québec Il existe 5 détenteurs d ententes au Québec qui ont la responsabilité d administrer les programmes d emploi et de

Plus en détail

Politique institutionnelle d évaluation des programmes (PIEP) Cégep de Saint-Jérôme. Recommandée par la Commission des études le 18 mai 2011

Politique institutionnelle d évaluation des programmes (PIEP) Cégep de Saint-Jérôme. Recommandée par la Commission des études le 18 mai 2011 Politique institutionnelle d évaluation des programmes (PIEP) Cégep de Saint-Jérôme Recommandée par la Commission des études le 18 mai 2011 Adoptée à la réunion du Conseil d administration le 21 juin 2011

Plus en détail

Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes. Guide d attribution des subventions 2015-2016

Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes. Guide d attribution des subventions 2015-2016 Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes Guide d attribution des subventions 2015-2016 Le présent document a été produit par le ministère de l Enseignement supérieur, de

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2014 PLAN D ACTION

PLAN D ACTION 2013-2014 PLAN D ACTION PLAN D ACTION Note : Ne sont intégrés au tableau que les moyens identifiés dans le plan stratégique 2009-2014 pour lesquels des travaux seront réalisés en. Toutefois, les moyens maintenant intégrés aux

Plus en détail

Politique d inclusion des enfants ayant des besoins particuliers

Politique d inclusion des enfants ayant des besoins particuliers Politique d inclusion des enfants ayant des besoins particuliers Mars 2011 Table des matières Présentation du milieu 3 But de la politique d inclusion 3 Définition de la clientèle 3 Objectifs spécifiques

Plus en détail

LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR

LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSOCIATION DES CINÉMAS PARALLÈLES DU QUÉBEC DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION SUR LA POLITIQUE

Plus en détail

CADRE DE RÉFÉRENCE POUR L ÉLABORATION PAR LES ORS D UN PLAN QUINQUENNAL DE SERVICES EN FRANÇAIS 20XX 20XX

CADRE DE RÉFÉRENCE POUR L ÉLABORATION PAR LES ORS D UN PLAN QUINQUENNAL DE SERVICES EN FRANÇAIS 20XX 20XX CADRE DE RÉFÉRENCE POUR L ÉLABORATION PAR LES ORS D UN PLAN QUINQUENNAL DE SERVICES EN FRANÇAIS 20XX 20XX Dernière mise à jour : mars 2014 REMARQUES EXPLICATIVES En vertu du Règlement sur les services

Plus en détail

Les partis politiques se prononcent sur les enjeux liés aux troubles d apprentissage

Les partis politiques se prononcent sur les enjeux liés aux troubles d apprentissage L association québécoise des troubles d apprentissage (AQETA) profite du déclenchement de la campagne électorale provinciale pour rappeler aux partis politiques l importance de la question des troubles

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES PRÉAMBULE La politique de gestion des programmes d études propose une démarche intégrée des différentes actions du Collège

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES Table des matières 1. Finalité et objectifs de la Politique...4 2. Principes...5 3. L évaluation des programmes...6 3.1 Déroulement de l

Plus en détail

Plan d action triennal 2006-2009

Plan d action triennal 2006-2009 Plan d action triennal 6-9 Le plan triennal 6-9 présente les actions stratégiques qui témoignent des principes d intervention du RIASQ dans les domaines du loisir culturel et de l éducation qui l inspireront

Plus en détail

Formule de financement des écoles des Premières Nations L instrument d une politique de mise en échec

Formule de financement des écoles des Premières Nations L instrument d une politique de mise en échec Formule de financement des écoles des Premières Nations L instrument d une politique de mise en échec Le sous-financement chronique de notre éducation est une stratégie pour forcer l intégration avec les

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2010-2016 PROJET D AMENDEMENT AUX INDICATEURS ET AUX RÉSULTATS ATTENDUS 2013

PLAN STRATÉGIQUE 2010-2016 PROJET D AMENDEMENT AUX INDICATEURS ET AUX RÉSULTATS ATTENDUS 2013 PLAN STRATÉGIQUE 2010-2016 PROJET D AMENDEMENT AUX INDICATEURS ET AUX RÉSULTATS ATTENDUS 2013 PREMIÈRE ORIENTATION Plan d aide à la réussite Mettre en œuvre un plan en six objectifs stratégiques en vue

Plus en détail

Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick

Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick Rapport d étape sur le plan d action Mars 2010 Être inspiré. Être prêt. Être meilleur.

Plus en détail

Plan de développement global de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador 2014-2019

Plan de développement global de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador 2014-2019 Plan de développement global de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador 2014-2019 Janvier 2015 Table des matières Contexte... 3 Méthodologie... 3 États des lieux... 4 Hier : de grandes réalisations...

Plus en détail

SPORTSQUÉBEC est heureux de

SPORTSQUÉBEC est heureux de Club médaille d or Fondation Nordiques SPORTSQUÉBEC est heureux de vous présenter le programme d assistance financière pour les athlètes des catégories «Excellence, Élite, Relève et Espoir». Ce programme

Plus en détail

La présentation du présent document s inscrit dans la démarche des Premières Nations en vue d obtenir le financement adéquat pour rendre la formation

La présentation du présent document s inscrit dans la démarche des Premières Nations en vue d obtenir le financement adéquat pour rendre la formation La présentation du présent document s inscrit dans la démarche des Premières Nations en vue d obtenir le financement adéquat pour rendre la formation professionnelle vraiment accessible aux jeunes et aux

Plus en détail

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017 Un milieu de vie, une réussite LE CÉGEP ET LA RÉUSSITE Tributaire d une longue histoire éducative, le Cégep 1, depuis sa création, se distingue par la qualité de sa formation

Plus en détail

Note - Dans le présent document, le générique masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte.

Note - Dans le présent document, le générique masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte. Mémoire de la Fédération des commissions scolaires du Québec concernant le projet de loi n o 133 sur la gouvernance et la gestion des ressources informationnelles des organismes publics et des entreprises

Plus en détail

ATTIRER, DÉVELOPPER ET MAINTENIR UN EFFECTIF ENSEIGNANT EFFICACE

ATTIRER, DÉVELOPPER ET MAINTENIR UN EFFECTIF ENSEIGNANT EFFICACE Conseil des ministres de l Éducation (Canada) Council of Ministers of Education, Canada ATTIRER, DÉVELOPPER ET MAINTENIR UN EFFECTIF ENSEIGNANT EFFICACE 1. L objectif global de l activité de l Organisation

Plus en détail

Le Québec, c est l espace francophone au cœur

Le Québec, c est l espace francophone au cœur ÉTuDIER Au QuÉbEC Le Québec, c est l espace francophone au cœur des Amériques. C est aussi un important pôle de l économie du savoir et du commerce international. Carrefour des cultures latine et anglo

Plus en détail

LA CITÉ PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 AN 3 MISSION VISION 2018 PERTINENCE + QUALITÉ INNOVATION + COLLABORATION RÉUSSITE ÉTUDIANTE PÉRENNITÉ + VITALITÉ

LA CITÉ PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 AN 3 MISSION VISION 2018 PERTINENCE + QUALITÉ INNOVATION + COLLABORATION RÉUSSITE ÉTUDIANTE PÉRENNITÉ + VITALITÉ LA CITÉ PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 AN 3 MISSION de La Cité Dans un milieu de vie francophone, La Cité forme une main-d œuvre compétente, engagée et créative, capable de contribuer au développement économique,

Plus en détail

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur AFFICHAGE DE POSTE 2 e affichage Titre du poste : Département : Gestionnaire : Lieu de travail : Catégorie : Salaire : Employés sous gestion : Priorité d embauche : Directeur des Services de soutien Services

Plus en détail

Plan d accessibilite pluriannuel. La Cité collégiale 2012 (en vertu de la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario)

Plan d accessibilite pluriannuel. La Cité collégiale 2012 (en vertu de la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario) Plan d accessibilite pluriannuel La Cité collégiale 2012 (en vertu de la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario) La Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de

Plus en détail

Texte 5 Projets d aide à l apprentissage

Texte 5 Projets d aide à l apprentissage Texte 5 Projets d aide à l apprentissage Ce document présente succinctement les différents projets d aide en apprentissage mis en œuvre au cours de l année 2001-2002. Il offre un aperçu de la diversité

Plus en détail

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Cégep de Sept-Îles POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Service émetteur : Direction des communications Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 7 mars 2006 Dernière révision :

Plus en détail

L éducation postsecondaire : la clé pour atteindre l autosuffisance

L éducation postsecondaire : la clé pour atteindre l autosuffisance Résumé du plan action pour transformer l éducation postsecondaire du Nouveau-Brunswick 1 Introduction Le Nouveau-Brunswick est en voie de traverser une période de croissance et de possibilités historiques.

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET

GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET dans le cadre du Programme de soutien à la mobilité enseignante en formation professionnelle Programme financé par le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Éducation

Plus en détail

RÉSEAU SANTÉ NOUVELLE-ÉCOSSE PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 VERSION SOUMISE AUX MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION PAR

RÉSEAU SANTÉ NOUVELLE-ÉCOSSE PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 VERSION SOUMISE AUX MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION PAR RÉSEAU SANTÉ NOUVELLE-ÉCOSSE PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 VERSION SOUMISE AUX MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION PAR JEAN-GUY VIENNEAU JGV CONSULTANTS INC. DIEPPE, N.-B. AVRIL 2013 TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

L Association des collèges communautaires du Canada

L Association des collèges communautaires du Canada Les collèges et les instituts du Canada favorisent la dualité linguistique Avril 2009 Mémoire présenté au Comité permanent des langues officielles de la Chambre des Communes Association des collèges communautaires

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

Rapport d activités 2011-2012

Rapport d activités 2011-2012 Rapport d activités 2011-2012 Rapport d activités 2011-2012 Mise en contexte Le modèle organisationnel étant bien structuré en Abitibi-Témiscamingue, Action réussite est maintenant prêt à prendre son envol

Plus en détail

Comité régional tripartite sur le logement Compte rendu Réunion du 28 mai 2014

Comité régional tripartite sur le logement Compte rendu Réunion du 28 mai 2014 Comité régional tripartite sur le logement Compte rendu Réunion du 28 mai 2014 Présences : Diane McGregor, APNQL Bruce Labrador, AADNC Madeleine Paul, APNQL William John, SCHL Guy Latouche, APNQL Jean

Plus en détail

NOTES POUR LA PRÉSENTATION DE CARMEN LAMBERT COLLOQUE SANTÉ CANADA. OTTAWA 5 et 6 novembre 2009

NOTES POUR LA PRÉSENTATION DE CARMEN LAMBERT COLLOQUE SANTÉ CANADA. OTTAWA 5 et 6 novembre 2009 NOTES POUR LA PRÉSENTATION DE CARMEN LAMBERT COLLOQUE SANTÉ CANADA OTTAWA 5 et 6 novembre 2009 Le projet McGill bâtit l avenir sur de solides fondations McGill Project builds the future on solid foundations

Plus en détail

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Questions pour les entrevues individuelles Et réponses en lien avec les objectifs du Plan stratégique sur l éducation

Plus en détail

EXEMPLES DE RÉALISATIONS DES COMMISSIONS SCOLAIRES

EXEMPLES DE RÉALISATIONS DES COMMISSIONS SCOLAIRES EXEMPLES DE RÉALISATIONS DES COMMISSIONS SCOLAIRES EN LIEN AVEC LA FRANCISATION DES PERSONNES IMMIGRANTES COMMISSION SCOLAIRE DE MONTRÉAL (CDSM) 1. Programme d études francisation-alpha : développé à la

Plus en détail

Politique et procédure de dotation de la Ville d Alma

Politique et procédure de dotation de la Ville d Alma Politique et procédure de dotation de la Ville d Alma Service des ressources humaines 15 février 2010 Résolution : 078-04-2010 TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE... 1 BUT DE LA POLITIQUE... 1 OBJECTIFS... 1

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT SUIVI DU RAPPORT DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL RELATIVEMENT AUX SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT SUIVI DU RAPPORT DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL RELATIVEMENT AUX SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT SUIVI DU RAPPORT DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL RELATIVEMENT AUX AVRIL 2005 Note au lecteur : Le texte en caractères blancs indique les modifications apportées

Plus en détail

Le Plan directeur de l énergie

Le Plan directeur de l énergie Le Plan directeur de l énergie du Nouveau-Brunswick Deuxième rapport d étape Ministère de l Énergie et des Mines mars 2014 Le Plan directeur de l énergie du Nouveau-Brunswick Deuxième rapport d étape

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL 2014-2015 ISSU DU PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015

PLAN DE TRAVAIL 2014-2015 ISSU DU PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015 PLAN DE TRAVAIL 2014-2015 ISSU DU PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015 PLAN DE TRAVAIL 2014-2015 ISSU DU PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015 Le gouvernement du Québec a affirmé

Plus en détail

Plan stratégique 2011-2014 du Réseau des écoles associées de l UNESCO du Québec

Plan stratégique 2011-2014 du Réseau des écoles associées de l UNESCO du Québec Plan stratégique 2011-2014 du Réseau des écoles associées de l UNESCO du Québec 1. Présentation du Réseau Plan stratégique 2011-2014 du Réseau des écoles associées de l UNESCO du Québec Créé en 1953, le

Plus en détail

Plan d action 2012-2013. Objet 1a : Représentation Vie politique. Objet 1b : Représentation Réseau de l éducation

Plan d action 2012-2013. Objet 1a : Représentation Vie politique. Objet 1b : Représentation Réseau de l éducation Plan d action 2012-2013 Objet 1a : Représentation Vie politique Sujet(s) Élections provinciales Modifications aux Lois et Règlements touchant l éducation Budget provincial 2013-2014 - Analyser les positions

Plus en détail

Plan de classification des documents

Plan de classification des documents Plan de classification des documents Octobre 2013 DOCUMENTS DE GESTION 1000 COORDINATION ET GESTION DE L'ORGANISATION 1100 ORGANISATION ET GESTION ADMINISTRATIVE 1110 CONSTITUTION 1111 Historique 1112

Plus en détail

CONDITIONS D ADMISSION ET CHEMINEMENT SCOLAIRE ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015

CONDITIONS D ADMISSION ET CHEMINEMENT SCOLAIRE ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 CONDITIONS D ADMISSION ET CHEMINEMENT SCOLAIRE ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 Dans le but d alléger le texte et d en faciliter la lecture, le masculin a été utilisé comme genre neutre pour désigner aussi bien

Plus en détail

Plan d action du gouvernement du Canada pour réformer l administration des programmes de subventions et de contributions

Plan d action du gouvernement du Canada pour réformer l administration des programmes de subventions et de contributions Plan d action du gouvernement du Canada pour réformer l administration des programmes de subventions et de contributions Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le président du Conseil

Plus en détail

2. PROGRAMME DES MUTUELLES DE FORMATION 2008-2009*

2. PROGRAMME DES MUTUELLES DE FORMATION 2008-2009* 2. PROGRAMME DES MUTUELLES DE FORMATION 2008-2009* UN VIRAGE VERS LA QUALITÉ... 1 1. OBJECTIF DU PROGRAMME... 1 2. DESCRIPTION... 1 3. ADMISSIBILITÉ... 1 3.1 Promoteurs admissibles... 1 3.2 Entreprises

Plus en détail

PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES

PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES EN RÉPONSE AUX CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS CONTENUES DANS LE CHAPITRE 1 «L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES» DU RAPPORT DU PRINTEMPS

Plus en détail

2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES

2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES Rapport annuel sur l application de la canadien 2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES INSTRUCTIONS : Conformément aux exigences en matière de rapport prévues

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC

PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC INTRODUCTION: documents consultés pour établir le plan : - plan d action FCQ 2004-2008 - plan d action FCQ 2009-2013 - plan stratégique CLA 2012-2016

Plus en détail

Plan pluriannuel du Conseil scolaire Viamonde : 2012-2015

Plan pluriannuel du Conseil scolaire Viamonde : 2012-2015 Annexe A Plan pluriannuel du Conseil scolaire Viamonde : 2012-2015 Afin de jouer son rôle de chef de file dans le développement et la croissance des diverses communautés de langue française sur son territoire

Plus en détail

Synthèse des réponses reçues du sondage du 8 février 2013

Synthèse des réponses reçues du sondage du 8 février 2013 Synthèse des réponses reçues du sondage du 8 février 2013 Ont répondu (8à 9 membres/14) : Carrefour de participation, ressourcement et formation (CPRF), Centre de formation régionale de Lanaudière (CFRL)

Plus en détail

BILAN DES RÉALISATIONS 2002-2003

BILAN DES RÉALISATIONS 2002-2003 BILAN DES RÉALISATIONS 2002-2003 INTELLIGENCE DU MARCHÉ DE L EMPLOI Études identifiant les besoins de main-d œuvre Réalisation du Profil de la main-d œuvre et de l industrie des services informatiques

Plus en détail

Bilan des activités Séguin, R., Barsalou-Verge, X., Gagnon M.M., & Dagenais, C.

Bilan des activités Séguin, R., Barsalou-Verge, X., Gagnon M.M., & Dagenais, C. Les communautés rencontrées dans le cadre du projet Bilan des activités Séguin, R., Barsalou-Verge, X., Gagnon M.M., & Dagenais, C. LE PROGRAMME DE FORMATIONS Le programme de s vise à contribuer au développement

Plus en détail

PROGRAMMES DE BOURSES

PROGRAMMES DE BOURSES PROGRAMMES DE BOURSES La Fondation du Cégep de Sainte-Foy a pour mission de soutenir l œuvre éducative du Cégep de Sainte-Foy en favorisant la qualité de l enseignement, la réussite scolaire et l innovation.

Plus en détail

Diriger une association dans le secteur culturel

Diriger une association dans le secteur culturel Diriger une association dans le secteur culturel une affaire de compétence et d'engagement Les faits saillants du résultat de l analyse de la profession Dirigeante ou dirigeant d association Avec la collaboration

Plus en détail

Évaluation du programme Infographie et animation en 2D et 3D (NWY.OF) conduisant à une attestation d'études collégiales (AEC) À l'institut Athéna

Évaluation du programme Infographie et animation en 2D et 3D (NWY.OF) conduisant à une attestation d'études collégiales (AEC) À l'institut Athéna Évaluation du programme Infographie et animation en 2D et 3D (NWY.OF) conduisant à une attestation d'études collégiales (AEC) À l'institut Athéna Décembre 2002 Introduction L évaluation du programme Infographie

Plus en détail

Plan de positionnement du Cégep@distance

Plan de positionnement du Cégep@distance du Cégep@distance 2012-2017 La réalisation de ce document a été rendue possible grâce à la collaboration de nombreuses personnes. Nous les en remercions. Rédaction principale Maïté Roy, conseillère pédagogique

Plus en détail

Politique de formation continue

Politique de formation continue Politique de formation continue Adoptée le 31 mars 2006 Table des matières Introduction 3 Contexte 3 Engagements d Arrimage (principes directeurs) 4 Objectifs 5 Clientèle visée et champs de formation 6

Plus en détail

RAPPORT SUR LE SUIVI DONNÉ AUX RÉSOLUTIONS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DE 1999. Cette résolution est appliquée telle qu elle a été adoptée.

RAPPORT SUR LE SUIVI DONNÉ AUX RÉSOLUTIONS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DE 1999. Cette résolution est appliquée telle qu elle a été adoptée. RAPPORT SUR LE SUIVI DONNÉ AUX RÉSOLUTIONS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DE 1999 Voici un sommaire des mesures prises par le conseil d administration et le personnel pour donner suite aux résolutions examinées

Plus en détail

PLAN D AcTION 2013-2015

PLAN D AcTION 2013-2015 PLAN D AcTION 2013-2015 Politique de l activité physique et du sport Photo: Multi Photos Introduction En février 2011, le Conseil municipal de la adoptait la Politique de l activité physique et du sport.

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 Carol Campbell, Ann Lieberman et Anna Yashkina avec Nathalie Carrier, Sofya Malik et Jacqueline

Plus en détail

Développement de l organisation artistique et culturelle

Développement de l organisation artistique et culturelle 2 Stratégie sectorielle 2 : Développement de l organisation artistique et culturelle 99 Développement de l organisation artistique et culturelle Table des matières 1. Définition... 99 2. État des lieux

Plus en détail

POLITIQUE SRE-POL-09. 1. Énoncé... 2. 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5. 3. Personnes et entités visées... 5

POLITIQUE SRE-POL-09. 1. Énoncé... 2. 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5. 3. Personnes et entités visées... 5 POLITIQUE Service des ressources éducatives aux jeunes SRE-POL-09 POLITIQUE LINGUISTIQUE 1. Énoncé... 2 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5 3. Personnes et entités visées... 5 4. Principes

Plus en détail

Politique de soutien financier pour les organismes reconnus

Politique de soutien financier pour les organismes reconnus Politique de soutien financier pour les organismes reconnus 2015-2017 Division de la culture, du loisir et de la vie communautaire Table des matières 1. Contexte... 1 2. Le fondement... 3 2.1. Le Cadre

Plus en détail

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Objet Ce document établit la raison d être, la composition et le mode de fonctionnement du Comité tripartite, créé le

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF. Page 1

SOMMAIRE EXÉCUTIF. Page 1 SOMMAIRE EXÉCUTIF L Université McGill a pour mission de faire progresser l acquisition de connaissances par son enseignement, par ses travaux de recherche et par les services qu elle rend à la société.

Plus en détail

Programme de revitalisation du français langue seconde

Programme de revitalisation du français langue seconde Programme de revitalisation du français langue seconde FORMULAIRE DE DEMANDE D'AIDE FINANCIÈRE 2015 2016 Veuillez remplir et sauvegarder le formulaire et le soumettre le 15 janvier 2015 au plus tard. Si

Plus en détail

EXAMEN DU SUIVI DES ENTENTES DANS LE CADRE DU FONDS D ADAPTATION DES COLLECTIVITÉS (FAC) ET DU PROGRAMME INFRASTRUCTURES DE LOISIRS CANADA (PILC)

EXAMEN DU SUIVI DES ENTENTES DANS LE CADRE DU FONDS D ADAPTATION DES COLLECTIVITÉS (FAC) ET DU PROGRAMME INFRASTRUCTURES DE LOISIRS CANADA (PILC) EXAMEN DU SUIVI DES ENTENTES DANS LE CADRE DU FONDS D ADAPTATION DES COLLECTIVITÉS (FAC) ET DU PROGRAMME INFRASTRUCTURES DE LOISIRS CANADA (PILC) RAPPORT Août 2011 PRÉPARÉ PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE

Plus en détail

DEVIS D ÉVALUATION. Efficacité du système d assurance qualité du Collège Shawinigan. Automne 2013

DEVIS D ÉVALUATION. Efficacité du système d assurance qualité du Collège Shawinigan. Automne 2013 DEVIS D ÉVALUATION Efficacité du système d assurance qualité du Collège Shawinigan Automne 2013 La mise en contexte de l évaluation Depuis sa création en 1993, la commission d évaluation de l enseignement

Plus en détail

Ensemble vers de saines habitudes de vie!

Ensemble vers de saines habitudes de vie! Ensemble vers de saines habitudes de vie! Du plan d action gouvernemental «Investir«pour l avenir» et du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie aux balises de déploiement du soutien de Québec

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 3. Admission, sélection et inscription des étudiantes et étudiants. Table des matières

RÈGLEMENT NUMÉRO 3. Admission, sélection et inscription des étudiantes et étudiants. Table des matières RÈGLEMENT NUMÉRO 3 Admission, sélection et inscription des étudiantes et étudiants Table des matières Table des matières... 1 Article 1 - Champ d application... 2 Article 2 - Définitions... 2 Article 3

Plus en détail

Travailler ensemble pour le Canada atlantique Plan d action pour la coopération régionale

Travailler ensemble pour le Canada atlantique Plan d action pour la coopération régionale Travailler ensemble pour le Canada atlantique Plan d action pour la coopération régionale Janvier 2004 5161 George St., Suite 1006, P.O. Box 2044, Halifax, N.S. B3J 2Z1, Tel: (902)424-8975; Fax: (902)424-8976

Plus en détail

I ON S S IR E OI R ULT U R A MO S AV LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE. Plan d action sur le livre

I ON S S IR E OI R ULT U R A MO S AV LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE. Plan d action sur le livre P A HI S S S T C R I ON M Ê IR E ULT U R A MO V ÉM E O IR E UR S AV OI R E LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE Plan d action sur le livre OCCUPATION : DÉVOREUSE DE LIVRES VOTRE LIBRAIRE, AUTEUR DE PETITS BONHEURS

Plus en détail

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action Orientations gouvernementales en matière d agression sexuelle Plan d action Édition produite par : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Pour obtenir d autres

Plus en détail

Politique de communication. Préparée par la Division des communications

Politique de communication. Préparée par la Division des communications Politique de communication Préparée par la Division des communications Janvier 2014 Table des matières politique de communication 1. Les objectifs 2. Mission, rôles et responsabilités 2.1. Mission de la

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Ville de Mont-Saint-Hilaire t-saint-hilaire Ville de Mont-Saint-Hilaire Entrée en vigueur de la Politique de communication de la Ville de Mont-Saint-Hilaire : le 4 juin 2012

Plus en détail

Conseil de développement du sport de Gatineau

Conseil de développement du sport de Gatineau Conseil de développement du sport de Gatineau Introduction Le présent document est un outil de référence des services du CDSG disponibles aux athlètes et aux entraîneurs. Ce document est un document de

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Plan. stratégique 2015-2020

Plan. stratégique 2015-2020 Plan stratégique 2015-2020 Table des matières 1 2 3 5 Mot du recteur par intérim Mission Vision Valeurs Enjeu 1 Leadership et positionnement Enjeu 2 Études et formations distinctives 7 9 11 13 Enjeu 3

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l éducation en prison...

Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l éducation en prison... Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l éducation en prison............. Juin 2012 Table des matières Cégep Marie-Victorin en bref... 4 Éducation en milieu carcéral... 4 Une expertise à l international...

Plus en détail

Stratégie visant des écoles saines

Stratégie visant des écoles saines Chapitre 4 Section 4.03 Ministère de l Éducation Stratégie visant des écoles saines Suivi des audits de l optimisation des ressources, section 3.03, Rapport annuel 2013 APERÇU DE L ÉTAT DES RECOMMANDATIONS

Plus en détail

Politique de développement durable

Politique de développement durable Politique de développement durable Responsabilité de gestion : Direction générale Date d approbation : 1996.06.06 C.A. C.E. Direction générale Direction Date d'entrée en vigueur : 1996.06.06 Référence

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Point de mire: la réorganisation Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Réseaux communautaires de soins spécialisés Les

Plus en détail

PLAN D ACTION de développement durable 2008-2015. Agir ensemble aujourd hui pour un futur viable

PLAN D ACTION de développement durable 2008-2015. Agir ensemble aujourd hui pour un futur viable PLAN D ACTION de développement durable 2008-2015 Agir ensemble aujourd hui pour un futur viable TABLE DES MATIÈRES Mot de la première ministre...3 Avant-propos.4 La démarche de développement durable au

Plus en détail

Planification stratégique 2004-2008

Planification stratégique 2004-2008 Planification stratégique 2004-2008 École nationale de police du Québec Les défis de l'école nationale de police du Québec Assurer la pertinence et la cohérence des activités relatives à la formation policière.

Plus en détail

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Passeport pour ma réussite

Plus en détail

Politique de soutien financier

Politique de soutien financier Service des Loisirs, de la culture et de la vie communautaire (SLCV) Politique de soutien financier Adoptée le 5 octobre 2015 Résolution 15-459 Table des matières 1. CADRE DE SOUTIEN... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

PLAN D ACTION TRIENNAL 2014-2017 DES SCOUTS DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN

PLAN D ACTION TRIENNAL 2014-2017 DES SCOUTS DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN PLAN D ACTION TRIENNAL 04-07 DES SCOUTS DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN Enjeu En lien avec les communications IMAGE NOTORIÉTÉ * Abréviations $ Fonds à trouver COMMIS COM GR RAB DÉV PROG J DG ADM Priorité Faire

Plus en détail

Comptabilité, finance et gestion des affaires

Comptabilité, finance et gestion des affaires Comptabilité, finance et gestion des affaires LCA.AX Information : (514) 376-1620, poste 388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 40 unités 1/3.

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) Adoptée par le conseil d administration le 27 novembre 2003 Direction des études Table des matières 1. BUT...

Plus en détail