Gouvernance du taux de change en Tunisie. 19 Avril 2013 Table Ronde -IACE Tunis.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gouvernance du taux de change en Tunisie. 19 Avril 2013 Table Ronde -IACE Tunis."

Transcription

1 Gouvernance du taux de change en Tunisie 19 Avril 2013 Table Ronde -IACE Tunis. 1

2 Définition La gouvernance du taux de change consiste à : 1) Choisir le régime de change adéquat - Régime de changes fixes - Régime intermédiaire (avec sa diversité) - Régime de changes flottants 2) Un taux de change qui permet de concilier entre les objectifs internes et externes (se prémunir contre les chocs et stabilisation macroéconomique) 3) Le régime adopté accorde clairement la priorité à la stabilité des prix, garantit l indépendance opérationnelle de la banque centrale, assure le respect des critères de transparence et de responsabilité dans la conduite de la politique monétaire 2

3 I-Brève typologie des régimes de change Caisse d émission (currency board) Flexibilité croissante Dollarisation/ euroïsation Taux de change fixes Ancrage glissant (crawling peg) Flottement pur Union Monétaire Taux de change fixes avec marges de fluctuation Flottement administré 3

4 a) Régimes d arrimage ferme : dollarisation intégrale (exchange arrangements with no separate legal tender) : cours légal donné à la monnaie d un autre pays caisse d émission (currency board arrangements) : la banque centrale conserve des avoirs extérieurs d un montant au moins égal à la monnaie locale en circulation et aux réserves bancaires 4

5 b) Régimes d arrimage souple : taux de change stable par rapport à une monnaie d ancrage à une unité monétaire composite sur une fourchette étroite (± 1 %) ou large (Conventional fixed peg arrangements, Pegged exchange rates within horizontal bands) arrimage variable au fil du temps, souvent selon les différences de taux d inflation entre pays, avec taux de dévaluation préannoncé, (± précis). (Crawling pegs, Exchange rates within crawling bands) intervention systématique sans objectif spécifié sur le niveau ou la trajectoire du taux de change. (Managed floating with no predetermined path for the exchange rate) c) Régimes de taux de change flottant. Le taux de change est surtout déterminé par le marché ; si la banque centrale intervient, c'est pour limiter les fluctuations à court terme du taux de change (Independently floating). 5

6 Evolution des régimes de change Source : Ghosh (2009), «Toward a Stable System of Exchange Rates», IMF mimeo 6

7 7 Source : Ghosh (2009), «Toward a Stable System of Exchange Rates», IMF mimeo

8 II-Evolution du régime de change en Tunisie Selon la classification faite par le FMI dans sa publication Exchange Arrangements and Exchange Restrictions de l'année 1999, la Tunisie est déclarée avoir un régime de flottement administré où la banque centrale peut intervenir, quand elle le juge nécessaire sur le marché des changes. La Tunisie est passé du régime "de jure" de type flottement dirigé à un régime "de facto" de type "parités mobiles glissantes" (ou crawling peg) assorti d'un programme de politique monétaire prévoyant des "seuils" pour les réserves de change et des plafonds pour les avoirs intérieurs nets de la banque centrale (S.Moulay, 2010). Le FMI classe actuellement le régime de change en Tunisie comme un régime de «flottement géré», où la Banque centrale de Tunisie (BCT) intervient d'une manière discrétionnaire, à chaque fois qu'elle le juge nécessaire. Il fait partie des régimes intermédiaires 8

9 9 Les principaux événements qui marquent l évolution de la politique de change en Tunisie - La dévaluation de La convertibilité courante du dinar en La création du marché de changes interbancaires La politique de change en Tunisie revient à cibler le taux de change effectif réel et veiller à sa stabilité pour maintenir le niveau de compétitivité-prix de l économie vis-à-vis des partenaires et des concurrents. Réduire les effets des fluctuations des devises qui forment le panier de référence et une libéralisation du marché de change Récemment, une gestion plus flexible de la politique de change a été introduite par la BCT en Elle consiste à déterminer son taux de change de référence sur la base du taux de change moyen sur le marché interbancaire et non en fonction d un panier fixe de monnaies. Elle intervient sur le marché de change à travers des transactions bilatérales lorsque les cotations de marché subissent des déviations substantielles par rapport au fixing quotidien

10 Cependant, le flottement géré n'est pas différent de l'ancrage sur un panier dont la composition est gardée secrète par les autorités monétaires (Frankel, 1992 ). La composition du panier d ancrage Le poids et la pondération accordée à chaque monnaie 10

11 Les études réalisées sur la composition du panier d ancrage et sur les différentes pondérations des monnaies qui le composent montrent une prépondérance de l euro (entre 65 à 81%), et une part non négligeable du dollar (entre 19 et 35%). Cependant, la part implicite de l euro est sous-estimée dans la période récente, si on la compare avec les échanges de la Tunisie avec l Europe (Marrakchi, 2011). La répartition géographique des échanges commerciaux de la Tunisie présente l union européenne comme le partenaire majeure et stratégique. Ce partenariat se reflète par 73,2% des exportations et 61% des importations 11

12 Evolution récente du dinar Par rapport à la fin 2011 et jusqu à fin décembre 2012, le dinar a enregistré, sur le marché interbancaire, une dépréciation vis à vis de l euro (5,3%), du dollar américain (3,3%) et du dirham marocain (5,7%) ; toutefois, il s est apprécié vis à vis du yen japonais (7,7%) (BCT, 2013). Cependant, durant le quatrième trimestre (2012), la valeur du dinar a connu une dépréciation de 0,7% par rapport à l euro et une appréciation de 1,5% par rapport au dollar. En termes de moyenne annuelle, le taux de change du dinar a enregistré, en 2012 et comparativement à l année 2011, une dépréciation de 9,9% à l égard du dollar américain, de 2,5% vis-à-vis de l euro, de 10,2% vis à vis du yen japonais et de 4,5% par rapport au dirham marocain). Cependant, l indice du taux de change effectif réel a connu une tendance à la hausse surtout à partir du second semestre de 2011, une appréciation liée aux pressions inflationnistes et qui n ont pas été totalement compensées par la dépréciation nominale du dinar. 12

13 13 L évolution d EUR/TND, EUR/USD et USD/TND.

14 14 Evolution du TCER

15 III-Avantages de l ancrage du dinar à l euro 1- limiter l incertitude sur les fluctuations des prix des biens et services importés et exportés Le premier grand avantage d un rattachement à l Euro serait que les entreprises tunisiennes importatrices et exportatrices bénéficieraient d une grande certitude quant aux prix de vente ou d achat de leurs produits à l étranger. (la volatilité du taux de change nécessite une couverture contre le risque de change) 15

16 2 Pricing to Market Les firmes exportatrices tunisiennes sont souvent contraintes d indiquer le prix de leurs marchandises en monnaie étrangère (par exemple si l euro s apprécie, l entreprise importatrice ferait moins de profit). Les entreprises feront des bénéfices ou des pertes inattendues en fonction de la fluctuation du dinar face à l Euro. Comme la plupart des entreprises tunisiennes sont averses au risque, elles auront tendance à faire moins de commerce avec un taux de change fluctuant qu avec un taux de change fixe. 16

17 3- Les coûts de transaction Ce terme se réfère aux effets à long terme des ajustements du taux de change. L entrée sur un marché et la sortie de celui-ci entraîne de grands coûts pour une entreprise (coûts de transaction). Une firme établie sur un marché étranger ne va de ce fait pas changer ses décisions d importer ou d exporter à chaque fluctuation du taux de change. Même si les taux se comportent au désavantage d une firme, elle va rester sur ce marché en espérant un changement de ces taux. Les entreprises n arrivent cependant pas à distinguer les fluctuations des taux à court terme des ajustements à long terme. L entrée sur un nouveau marché devient une option dont la valeur augmente avec l augmentation des fluctuations des taux. En cas de fluctuations des taux, les entreprises seront donc découragées d entrer sur ce marché et préfèreront garder l option d entrer plus tard. Cela entraîne des changements à long terme sur la structure d un marché. 17

18 4 Freiner la dépréciation du taux de change réel du dinar L observation attentive de la politique de change en Tunisie au cours des dernières décennies constate l utilisation de l instrument taux de change comme un moyen de corriger les pertes de compétitivité de l économie dues soit à des écarts inflationnistes par rapport aux pays partenaires et concurrents, soit comme une réponse aux écarts de productivité. La compétitivité-prix via le taux de change était la réponse la plus adaptée à une économie qui n arrive pas à monter dans la chaîne de valeur et dégager des valeurs ajoutées plus élevées par une meilleure compétitivité hors-prix dans plusieurs secteurs (tourisme, textile,..). L ancrage va limiter l utilisation du taux de change comme instrument de politique économique et stopper sa dépréciation par rapport aux autres monnaies. 18

19 Inconvénients de l ancrage Parmi les inconvénients de l ancrage du dinar et des régimes de change fixe, de façon générale, est la perte d autonomie de la politique monétaire. L autre inconvénient est la perte d un instrument important de politique économique et surtout de politique conjoncturelle. Les ajustements effectués par la Banque centrale de la valeur de la monnaie nationale répondent à l évolution de la balance commerciale et de l évolution du taux d inflation à court terme. Le taux de change apparait ainsi comme un moyen de conserver le degré de compétitivité de l économie vis-à-vis des pays concurrents et l ancrage peut l empêcher. 19

20 Le triangle d incompatibilité de Mundell + - Autonomie de la politique monétaire Liberté des mouvements de capitaux Fixité du change 20

21 21 Le triangle d'incompatibilité de R. Mundell et de T. Padoa-Schioppa montre les difficultés de la politique économique en économie ouverte. Celle-ci est définie à travers deux critères de base : la stabilité du change et l'autonomie de la politique monétaire. Mundell et Padoa-Schioppa montrent que dans une économie ouverte, la parfaite mobilité des capitaux n'est pas compatible avec l'indépendance de la politique monétaire et la stabilité du taux de change. L'indépendance de la politique monétaire peut coexister avec la parfaite mobilité des capitaux, mais dans ce cas, la stabilité des taux de change n'est plus possible. De façon symétrique, une politique monétaire indépendante est conciliable avec la stabilité des taux de changes, mais alors il faudrait interdire la mobilité des capitaux. Par exemple, dans un régime de changes fixes entre deux pays au minimum, les pays doivent sacrifier l'autonomie de la politique monétaire -fixation de leur taux d'intérêt- pour obtenir la stabilité des taux de change

22 Les critères de choix du régime de change pour un petit pays Critères de choix pour un «petit pays» stabilisation du PIB, désinflation, autonomie de la politique monétaire, spéculation, fragilité financière analyses comparatives (coûts/bénéfices) : quelles sont les alternatives? (1) stabilisation du PIB : pour minimiser les fluctuations du PIB fixer les taux de change si les chocs monétaires (demande de monnaie...) sont la source principale de perturbations économiques laisser flotter le taux de change si les chocs réels (compétitivité, production étrangère) sont la source principale de perturbations économiques implications du modèle Mundell-Fleming-Dornbusch 22

23 23 (2) désinflation : deux types de stratégies stabilisation fondée sur la monnaie (régime de change flexible) Un contrôle des agrégats monétaires Convergence lente de l inflation vers le taux de croissance de l offre de monnaie Appréciation réelle de la monnaie domestique contraction initiale de l activité réelle, reprise ultérieure stabilisation fondée sur le taux de change (régime de change fixe ) Annonce d une trajectoire prédéterminée du taux de change (taux de dévaluation décroissant) Convergence lente de l inflation vers le taux de dévaluation Expansion initiale de l activité réelle, contraction ultérieure (boom-bust) Appréciation réelle de la monnaie domestique Détérioration du compte courant (J.Bdesquilibert, 2009)

24 (3) autonomie de la politique monétaire relancer l'économie / choisir le taux d'inflation de long terme «importer l'inflation» du pays d'ancrage inflation américaine trop élevée dans le système de Bretton- Woods discipline monétaire : se «lier les mains», importer la crédibilité (SME) autonomie illusoire en régime de change flottant (impossible de ne pas se soucier du taux de change) (Desquilbert, 2009) 24

25 Conclusion La politique du taux de change en Tunisie a été de tout temps très prudente, prenant en considération les objectifs externes, mais aussi en ciblant le taux de change effectif réel, la banque centrale veille à la stabilité des prix. La bonne gouvernance consiste à choisir le régime de change qui s adapte le plus à la réalité économique du pays et de son environnement. L ancrage peut être une solution dans une période transitoire, mais peut empêcher les autorités d utiliser un instrument de politique économique très efficace surtout pour la dynamique des échanges et incompatible avec le processus de libéralisation progressive du compte capital. 25

26 26 Merci pour votre attention

CHAPITRE 1 : LES REGIMES DE CHANGES

CHAPITRE 1 : LES REGIMES DE CHANGES CHAPITRE 1 : LES REGIMES DE CHANGES I- un bref survol historique du système monétaire international Le Système Monétaire International (SMI) représente le cadre institutionnel des échanges internationaux.

Plus en détail

Introduction : I. Notions générales sur le régime de change : II. Le régime de change au Maroc :

Introduction : I. Notions générales sur le régime de change : II. Le régime de change au Maroc : Introduction : Il faut savoir que le choix du régime de change revêt une grande importance. Il doit s engager sur des règles de politique économique et être cohérent avec les politiques monétaire et budgétaire.

Plus en détail

3- Régimes de change et crises de change

3- Régimes de change et crises de change 3- Régimes de change et crises de change OBJECTIFS : savoir expliquer ce qu est un régime monétaire, un régime de change savoir donner une typologie des régimes de changes savoir expliquer les contraintes

Plus en détail

Colonisation/colonialisme: variables coloniales dans l économie internationale

Colonisation/colonialisme: variables coloniales dans l économie internationale Colonisation/colonialisme: variables coloniales dans l économie internationale Présentation de David Cobham Heriot-Watt University, Edinburgh 1 Esquisse: Les variables coloniales dans les modèles de gravité

Plus en détail

Les régimes de change

Les régimes de change Les régimes de change Amina Lahrèche-Revil * p. 93-103 Le système monétaire international a profondément évolué au cours des années quatre-vingt-dix : alors que les pays européens réalisaient une union

Plus en détail

Chapitre 9 : Les étapes de la construction de l Europe monétaire

Chapitre 9 : Les étapes de la construction de l Europe monétaire Chapitre 9 : Les étapes de la construction de l Europe monétaire Que dit le Traité de Rome en matière monétaire? Pas de propos très détaillés. Ce qui est mentionné, c est l ambition de créer une aire régionale

Plus en détail

2.1.2. La fixation du taux de change sur le marché

2.1.2. La fixation du taux de change sur le marché 2.1.2. La fixation du taux de change sur le marché La loi de l'offre et de la demande Comme tout marché concurrentiel, le marché des changes est régi par la loi de l'offre et de la demande. Les offres

Plus en détail

4.2.1. Le Système monétaire européen : principes et résultats

4.2.1. Le Système monétaire européen : principes et résultats 4.2.1. Le Système monétaire européen : principes et résultats Introduction En 1978, le système monétaire européen (SME) succédait au serpent monétaire européen de 1972. A ce jour, il constitue l exemple

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

Macroéconomie. Monnaie et taux de change

Macroéconomie. Monnaie et taux de change Macroéconomie Monnaie et taux de change Marché des changes Le taux de change de en $ correspond au nombre de $ que l on peut acheter avec un exemple: 1 = 1,25 $ Une appréciation/dépréciation du taux de

Plus en détail

Les échanges Internationaux. L environnement monétaire international

Les échanges Internationaux. L environnement monétaire international Les échanges Internationaux L environnement monétaire international Caractéristiques du système monétaire international (SMI) SMI : structure mondiale de relations commerciales et financières au sein desquelles

Plus en détail

CHAPITRE 3 : REGIMES DE CHANGE ET SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL

CHAPITRE 3 : REGIMES DE CHANGE ET SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL CHAPITRE 3 : REGIMES DE CHANGE ET SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL Monnaie et Finance Internationales David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2013-2014 Université Paris 8 Table des matières

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 08/91 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 23 juillet 2008 Fonds monétaire international 700 19 e rue, NW Washington, D. C. 20431 USA Le FMI conclut les consultations de 2008

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

ISCFE Faits et institutions économiques 1M LA MONNAIE

ISCFE Faits et institutions économiques 1M LA MONNAIE LA MONNAIE 1 Fonctions de la monnaie Unité de mesure universelle de la valeur. Moyen intermédiaire universel d'échange. Réserve de valeurs intemporelle. 2 Formes de la monnaie Monnaie divisionnaire Valeur

Plus en détail

Les systèmes de taux de change

Les systèmes de taux de change Les systèmes de taux de change Du taux de change fixe au taux de change flottant 2012 1 Introduction Dans une économie globalisée, avec des marchés financiers intégrés, comme celle dans laquelle nous vivons

Plus en détail

Royaume du Maroc. Calcul du taux de change effectif nominal et réel du dirham

Royaume du Maroc. Calcul du taux de change effectif nominal et réel du dirham Royaume du Maroc Calcul du taux de change effectif nominal et réel du dirham Constituant une sélection mensuelle des travaux menés par les cadres de la Direction de la Politique Economique Générale, les

Plus en détail

Chapitre Troisième : MACROECONOMIE OUVERTE

Chapitre Troisième : MACROECONOMIE OUVERTE Chapitre Troisième : MACROECONOMIE OUVERTE I] PERSPECTIVE HISTORIQUE QUANT A L EVOLUTION DU CAPITALISME 1. L ère du Gold-index : en quoi l or permet-il un rééquilibrage automatique de la BP? 2. Les accords

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

CHAPITRE III : CONVERTIBILITE, BALANCE DES PAIEMENTS ET DETTE EXTERIEURE

CHAPITRE III : CONVERTIBILITE, BALANCE DES PAIEMENTS ET DETTE EXTERIEURE CHAPITRE III : CONVERTIBILITE, BALANCE DES PAIEMENTS ET DETTE EXTERIEURE Le processus de convertibilité du dinar pour les transactions extérieures courantes a été complété en 1997, parallèlement à la libéralisation

Plus en détail

Le renouveau de la conception de la politique monétaire : le cas de la Turquie

Le renouveau de la conception de la politique monétaire : le cas de la Turquie Le renouveau de la conception de la politique monétaire : le cas de la Turquie Irem Zeyneloglu * L article présente le nouveau mode d intervention adopté par la Banque centrale turque en 2010 et le compare

Plus en détail

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 Septembre 2015 Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 L objet de cette revue est de présenter les principaux éléments qui caractérisent l évolution de la situation de la position

Plus en détail

TD n 1 groupe 1 : Vendredi 30 novembre 2007 Bertrand Lapouge Stéphane Perot Joël Maynard

TD n 1 groupe 1 : Vendredi 30 novembre 2007 Bertrand Lapouge Stéphane Perot Joël Maynard TD n 1 groupe 1 : Vendredi 30 novembre 2007 Bertrand Lapouge Stéphane Perot Joël Maynard Note de synthèse : Les avantages et les inconvénients d une politique de changes flexibles La politique de change

Plus en détail

Exposé sous le thème: L instabilité des taux de change

Exposé sous le thème: L instabilité des taux de change Exposé sous le thème: L instabilité des taux de change I- Introduction générale: 1 -La montée de l instabilité des taux de change. 2- L'instabilité du SMI au cours du 20 ème siècle. 1 - Illustration sur

Plus en détail

1.2.3. La balance des paiements, outil d'analyse

1.2.3. La balance des paiements, outil d'analyse 1.2.3. La balance des paiements, outil d'analyse Introduction La balance des paiements est un moyen d'analyse économique de premier plan. Elle permet d'appréhender la totalité des échanges de la France

Plus en détail

Macroéconomie. Monnaie et taux de change

Macroéconomie. Monnaie et taux de change Macroéconomie Monnaie et taux de change Marché des changes Le taux de change de en $ correspond au nombre de $ que l on peut acheter avec un exemple: 1 = 1,25 $ (1 $ = 0,8 ) Une appréciation du taux de

Plus en détail

Billets de banque échangeables pour l or -Prixdéterminé par le gouvernement - Billets pourraient être émis par des banques privées

Billets de banque échangeables pour l or -Prixdéterminé par le gouvernement - Billets pourraient être émis par des banques privées 3 Bretton Woods et le système monétaire 3.1 L étalon-or Billets de banque échangeables pour l or -Prixdéterminé par le gouvernement - Billets pourraient être émis par des banques privées 1 Le prix d or

Plus en détail

S-5 Politiques monétaire, du taux de change et de la dette

S-5 Politiques monétaire, du taux de change et de la dette Institut pour le Développement des Capacités / AFRITAC de l Ouest / COFEB Cours régional sur la Gestion macroéconomique et les questions de dette Dakar, Sénégal du 4 au 15 novembre 2013 S-5 Politiques

Plus en détail

CHAPITRE IV : BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE

CHAPITRE IV : BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE CHAPITRE IV : BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE La forte réduction de la dette extérieure durant la seconde moitié des années 2000, en contexte d envolée des importations des biens et services, a

Plus en détail

L euro : huit ans après

L euro : huit ans après L euro : huit ans après Gilbert Koenig Au cours de ses huit années d existence, l euro s est imposé au sein de l union monétaire en tant que monnaie supranationale et dans le système monétaire international

Plus en détail

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD 1. Balance des paiements 1.1. Bases comptable ˆ Transactions internationales entre résident et non-résident

Plus en détail

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique I. Marché des changes et balance des paiements = marché où s'échangent les monnaies nationales. Grand A : impact du taux de change E sur les exportations

Plus en détail

Politiques monétaire et budgétaire en économie ouverte

Politiques monétaire et budgétaire en économie ouverte Chapitre 4 Politiques monétaire et budgétaire en économie ouverte Introduction modèle keynésien : on suppose que les prix sont fixes quand la production augmente, tant que l on ne dépasse pas le revenu

Plus en détail

14. Les concepts de base d une économie ouverte

14. Les concepts de base d une économie ouverte 14. Les concepts de base d une économie ouverte Jusqu ici, hypothèse simplificatrice d une économie fermée. Economie fermée : économie sans rapport économique avec les autres pays pas d exportations, pas

Plus en détail

«REGIMES DE CHANGE ET DEVELOPPEMENT : UNE ANALYSE QUANTITATIVE» Bouziane BENTABET * et M hamed ZIAD **

«REGIMES DE CHANGE ET DEVELOPPEMENT : UNE ANALYSE QUANTITATIVE» Bouziane BENTABET * et M hamed ZIAD ** «REGIMES DE CHANGE ET DEVELOPPEMENT : UNE ANALYSE QUANTITATIVE» Bouziane BENTABET * et M hamed ZIAD ** * Docteur d Etat ès Sciences Economiques, Maître de Conférences à l université de Mascara. ** Doctorant

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 10/19 (F) 16 février 2010 Les notes d'information au public (NIP) s inscrivent dans

Plus en détail

Système Monétaire International Et Système Financier International

Système Monétaire International Et Système Financier International Système Monétaire International Et Système Financier International I. Le S.M.I Objet du SMI : c est l établissement de règles relatives aux échanges de biens de services de capitaux entre pays qui utilisent

Plus en détail

Vers quel système monétaire international?

Vers quel système monétaire international? Colloque International de la Banque de France Paris, le 4 mars 2011 Jacques de Larosière Vers quel système monétaire international? J axerai mes propos sur trois thèmes : 1. Quelles ont été - historiquement

Plus en détail

POLITIQUE MONETAIRE APPLIQUEE

POLITIQUE MONETAIRE APPLIQUEE POLITIQUE MONETAIRE APPLIQUEE Plan : 1) La structure du système bancaire européen 2) Les objectifs de la BCE Licence professionnelle Bancassurance 2010-2011 3) Les instruments de la politique monétaire

Plus en détail

L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte

L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte Partie 3: L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte On abandonne l hypothèse d économie fermée Les échanges économiques entre pays: importants, en

Plus en détail

DE l ETALON-OR à l EURO

DE l ETALON-OR à l EURO DE l ETALON-OR à l EURO 1- Un peu d histoire Pendant des siècles, les métaux précieux (argent et or) ont servi au règlement des échanges commerciaux intérieurs et internationaux. Progressivement, les billets

Plus en détail

Le taux de change et la demande touristique

Le taux de change et la demande touristique Le taux de change et la demande touristique Socrat Ghadban To cite this version: Socrat Ghadban. Le taux de change et la demande touristique. Economies and finances. Université Toulouse le Mirail - Toulouse

Plus en détail

ECONOMIE GENERALE G. Carminatti-Marchand SEANCE III ENTREPRISE ET INTERNATIONALISATION

ECONOMIE GENERALE G. Carminatti-Marchand SEANCE III ENTREPRISE ET INTERNATIONALISATION ECONOMIE GENERALE G. Carminatti-Marchand SEANCE III ENTREPRISE ET INTERNATIONALISATION On constate trois grandes phases depuis la fin de la 2 ème guerre mondiale: 1945-fin 50: Deux blocs économiques et

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL. Rapport de convergence 2013 relatif à la Lettonie

RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL. Rapport de convergence 2013 relatif à la Lettonie COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 5.6.2013 COM(2013) 341 final RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL Rapport de convergence 2013 relatif à la Lettonie (élaboré conformément à l

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE 2 Section 1. Problématique de la gestion du risque de change Section 2. La réduction de l exposition de l entreprise au risque de change Section 3. La gestion du risque de

Plus en détail

La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012

La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012 La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012 Sommaire I - Le rôle prépondérant des marchés financiers I.1 - Financiarisation de l'économie mondiale I.2 Lien avec l'entreprise

Plus en détail

21 ème Conférence de Montréal 8 juin 2015 Table Ronde n 1 : L émergence de nouveaux pôles financiers : vers un retrait de la mondialisation?

21 ème Conférence de Montréal 8 juin 2015 Table Ronde n 1 : L émergence de nouveaux pôles financiers : vers un retrait de la mondialisation? 21 ème Conférence de Montréal 8 juin 2015 Table Ronde n 1 : L émergence de nouveaux pôles financiers : vers un retrait de la mondialisation? Les sphères d influence dans le système monétaire international

Plus en détail

1 L équilibre sur le marché des biens et services

1 L équilibre sur le marché des biens et services Modèle IS LM BP IMPORTANT : en aucun cas ce cours ne remplace le cours magistral de M. Gilles Dufrénot, notamment le cours sur les chapitres 4 et 5. Il est destiné à faciliter la comprehension du cours

Plus en détail

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE 1 Section 1. Les instruments dérivés de change négociés sur le marché interbancaire Section 2. Les instruments dérivés de change négociés sur les marchés boursiers organisés

Plus en détail

Dix ans d expérience de la gestion des taux d intérêt

Dix ans d expérience de la gestion des taux d intérêt 1 Dix ans d expérience de la gestion des taux d intérêt Bilan du concept de politique monétaire de la BNS Jean-Pierre Roth Président de la Direction générale de la Banque nationale suisse Université de

Plus en détail

Régimes de change, crédibilité et ajustement du taux de change

Régimes de change, crédibilité et ajustement du taux de change Chapitre 4 Régimes de change, crédibilité et ajustement du taux de change L intégration financière globale accrue et l incidence croissante des crises monétaires dans le monde en développement ont entraîné

Plus en détail

Quepeut-ondiredelavolatilitédel euro?

Quepeut-ondiredelavolatilitédel euro? Virginie Coudert avril 2000 Quepeut-ondiredelavolatilitédel euro? Contribution au rapport du CNCT 2000 La création de l'euro et la disparition des monnaies sous-jacentes ont profondément modifié la structure

Plus en détail

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Janone Ong, département des Marchés financiers La Banque du Canada a créé un nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien,

Plus en détail

Chapitre 4 Comment s opère le financement de l économie mondiale?

Chapitre 4 Comment s opère le financement de l économie mondiale? CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN 18 décembre 2014 à 14:22 Chapitre 4 Comment s opère le financement de l économie mondiale? Ce chapitre ne fait plus partie du programme, mais il est conseillé de

Plus en détail

4.1.1. Le régime de l étalon-or (1879-1933)

4.1.1. Le régime de l étalon-or (1879-1933) 4.1.1. Le régime de l étalon-or (1879-1933) «L âge d or» (1879-1914) Introduction Pendant des siècles, les échanges commerciaux intérieurs et internationaux se sont réglés en métaux précieux. Jusqu'à la

Plus en détail

Quel est le "bon" système de Bretton-Woods?

Quel est le bon système de Bretton-Woods? aoűt 9 - N 359 Quel est le "bon" système de Bretton-Woods? Le Système Monétaire International de Bretton-Woods "normal" est un système où le pays dont la monnaie s'affaiblit doit passer à une politique

Plus en détail

Chapitre 6 Le système monétaire international

Chapitre 6 Le système monétaire international Introduction 1) les régimes de change a) définition et typologie Chapitre 6 Le système monétaire international A retenir. Les régimes d arrimage ferme (terminologie du FMI) : les changes fixes mais aussi

Plus en détail

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions L économie ouverte Un modèle de petite économie ouverte V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile Quelques définitions Économie fermée Économie ouverte Exportations et importations Exportations nettes

Plus en détail

1. Une petite économie ouverte dans un monde de capitaux parfaitement mobiles

1. Une petite économie ouverte dans un monde de capitaux parfaitement mobiles Le modèle Mundell-Flemming avec parfaite mobilité des capitaux Le modèle Mundell-Flemming (Robert Mundell, Marcus Flemming, début années 1960) est l extension du modèle IS-LM en économie ouverte. Il partage

Plus en détail

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire Des fiches pour mieux comprendre l'actualité économique Guerre des changes A l heure actuelle, les Banques Centrales dessinent leurs stratégies de sortie de crise. Deux grands groupes émergent : La Banque

Plus en détail

La BNS capitule: Fin du taux plancher. Alain Freymond (BBGI Group SA)

La BNS capitule: Fin du taux plancher. Alain Freymond (BBGI Group SA) La BNS capitule: Fin du taux plancher Alain Freymond (BBGI Group SA) Changement radical de politique monétaire le 15/1/2015 Les taux d intérêt négatifs remplacent le taux plancher 1. Abandon du taux plancher

Plus en détail

TAUX DE CHANGE REELS FONDES SUR LA PARITE DES POUVOIRS D ACHAT : APPLICATION AU CAS DE L ECONOMIE TUNISIENNE

TAUX DE CHANGE REELS FONDES SUR LA PARITE DES POUVOIRS D ACHAT : APPLICATION AU CAS DE L ECONOMIE TUNISIENNE TAUX DE CHANGE REELS FONDES SUR LA PARITE DES POUVOIRS D ACHAT : APPLICATION AU CAS DE L ECONOMIE TUNISIENNE Auteur : Sana GUERMAZI-BOUASSIDA Assistante Permanente à l Ecole Supérieure de Commerce de la

Plus en détail

I. ACTIVITES. 1. Administration

I. ACTIVITES. 1. Administration I. ACTIVITES 1. Administration Au cours de l année 2010, les organes de la Banque ont continué d exercer leurs missions conformément à la Loi n 1/34 du 2 décembre 2008 portant Statuts de la Banque de la

Plus en détail

Amérique Latine : bilan et perspectives

Amérique Latine : bilan et perspectives Amérique Latine : bilan et perspectives Conférence de M. Jacques de Larosière pour le colloque organisé par le CFCE et l Institut des Hautes Etudes de l Amérique Latine (Paris, le 21 mars 2001) L économie

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES

CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES Marché des changes : techniques financières David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2014-2015 Université Paris 8 Objectifs du cours Connaissances

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LE MARCHE DES CHANGES

CHAPITRE 1 : LE MARCHE DES CHANGES CHAPITRE 1 : LE MARCHE DES CHANGES Monnaie et Finance Internationales David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2013-2014 Université Paris 8 Table des matières 1 Introduction Qu est-ce que la

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 25 au 31 embre 214 RESERVES INTERNATIONALES NETTES Evolution en milliards de dirhams et en mois d importations de biens et services En MMDH En % Réserves Internationales

Plus en détail

CHAPITRE 4 : DETERMINANTS DU CHANGE ET SMI

CHAPITRE 4 : DETERMINANTS DU CHANGE ET SMI CHAPITRE 4 : DETERMINANTS DU CHANGE ET SMI Monnaie et Finance Internationales David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2014-2015 Université Paris 8 Table des matières 1 Les déterminants du

Plus en détail

Introduction I. Le système de Bretton Woods (1945-1971) Chapitre 2 - Le Système Monétaire International 1

Introduction I. Le système de Bretton Woods (1945-1971) Chapitre 2 - Le Système Monétaire International 1 Chapitre 2 Le Système Monétaire International Chapitre 2 - Le Système Monétaire International 1 PARTIE B. Le système monétaire international depuis 1945 Chapitre 2 - Le Système Monétaire International

Plus en détail

Parité du dirham Evolution et impact sur la compétitivité de l économie marocaine

Parité du dirham Evolution et impact sur la compétitivité de l économie marocaine Parité du dirham Evolution et impact sur la compétitivité de l économie marocaine Juillet 2001 Sommaire AVANT-PROPOS... 3 TRAVAUX DU CONSEIL RELATIF A LA POLITIQUE DE CHANGE... 4 1. Projet de réflexion

Plus en détail

REFORME DU SECTEUR FINANCIER AU MAROC

REFORME DU SECTEUR FINANCIER AU MAROC FORUM SUR LE COMMERCE EN AFRIQUE DU NORD 19-20 Février 2007, Marrakech Session parallèle 2: «concilier facilitation du commerce et conformité avec les normes de gouvernance financière» REFORME DU SECTEUR

Plus en détail

Dollar US : La renaissance d une devise?

Dollar US : La renaissance d une devise? Dollar US : La renaissance d une devise? La devise de réserve mondiale Les différences de croissance et de politiques monétaires plaident en faveur d une hausse du dollar par rapport à la monnaie de la

Plus en détail

Quatrième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 06 juillet 2010 Rabat

Quatrième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 06 juillet 2010 Rabat Quatrième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 06 juillet 2010 Rabat Allocution de Monsieur Abdellatif JOUAHRI Gouverneur de Bank Al-Maghrib Messieurs les Secrétaires Généraux, Messieurs

Plus en détail

Les bases du risque de change

Les bases du risque de change 2015 FORMATION FINANCEACTIVE Les bases du risque de change # Programme Présentation Finance active 1/ Maîtriser les fondamentaux du risque de change 2/ Les produits de base de la gestion du risque de change

Plus en détail

CHAPITRE III : BALANCE DES PAIEMENTS ET DETTE EXTERIEURE

CHAPITRE III : BALANCE DES PAIEMENTS ET DETTE EXTERIEURE CHAPITRE III : BALANCE DES PAIEMENTS ET DETTE EXTERIEURE L'Algérie a renforcé, d'une manière soutenue, la stabilité macroéconomique ces dernières années, à en juger par la solidité marquée de sa position

Plus en détail

UPEC - AEI M2 AMITER Action humanitaire internationale et ONG Soiio-Economie de la mondialisation - D. Glaymann 2011 1

UPEC - AEI M2 AMITER Action humanitaire internationale et ONG Soiio-Economie de la mondialisation - D. Glaymann 2011 1 Les fonctions d un système monétaire international Les crises et la réforme du SMI fondé à Bretton Woods. La nature du système né dans les années 1970 Soiio-Economie de la mondialisation - D. Glaymann

Plus en détail

Régimes de change fixes et flexibles

Régimes de change fixes et flexibles Régimes de change fixes et flexibles Grégory Corcos et Isabelle Méjean ECO 434: Economie Internationale Ecole Polytechnique, 2ème Année http://isabellemejean.com/eco434 InternationalEconomics.html Plan

Plus en détail

Une monnaie unique, pourquoi faire?

Une monnaie unique, pourquoi faire? Une monnaie unique, pourquoi faire? Introduction : La monnaie et «la paix des peuples» (Victor Hugo) I) Pourquoi une monnaie unique? 1 L échec du système monétaire international 2 Les avantages économiques

Plus en détail

Document 1: Le Système Financier International: Un Aperçu Historique

Document 1: Le Système Financier International: Un Aperçu Historique Boudriga Abdelkader Gestion financière internationale Septembre 2002 Document 1: Le Système Financier International: Un Aperçu Historique I-LE SYSTEME D ETALON-OR Depuis les anciennes civilisations l or

Plus en détail

ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE

ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE Licence AES, Relations monétaires internationales 2000-2001 Feuille de Td N 1 : La balance des paiements. ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE Sources : Extraits d'articles publiés par : Recherche

Plus en détail

LE TAUX DE CHANGE CHRISTIAN BIALÈS. Montpellier (France) www.christian-biales.net

LE TAUX DE CHANGE CHRISTIAN BIALÈS. Montpellier (France) www.christian-biales.net LE TAUX DE CHANGE Christian BIALÈS Professeur honoraire de Chaire Supérieure en Économie et Gestion www.christian-biales.net Ce site se veut évolutif. Pour cela il fait l objet d un enrichissement documentaire

Plus en détail

Relations monétaires internationales Cours de Mr Christian Bordes

Relations monétaires internationales Cours de Mr Christian Bordes Université Paris 1 Panthéon Sorbonne Relations monétaires internationales Cours de Mr Christian Bordes Correction du TD8 Le régime de flottement impur et l architecture financière internationale Le flottement

Plus en détail

L impact de la hausse des prix du pétrole sur la croissance de la zone euro

L impact de la hausse des prix du pétrole sur la croissance de la zone euro L impact de la hausse des prix du pétrole sur la croissance de la zone euro Auteur : Jean-François JAMET - Ancien élève de l Ecole Normale Supérieure (Ulm) et de l Université Harvard, consultant auprès

Plus en détail

I. LES GRANDES ÉTAPES DE L INTÉGRATION ÉCONOMIQUE EUROPÉENNE

I. LES GRANDES ÉTAPES DE L INTÉGRATION ÉCONOMIQUE EUROPÉENNE I. LES GRANDES ÉTAPES DE L INTÉGRATION ÉCONOMIQUE EUROPÉENNE L intégration économique européenne ne s est pas déroulée selon un processus linéaire. Ainsi si le traité de Rome de 1957 et l Acte unique de

Plus en détail

Le Marché des Changes haïtien

Le Marché des Changes haïtien Le Marché des Changes haïtien Le taux de change Vers la fin des années 1980 la parité fixe de 5 gourdes pour 1 dollar américain qui prévalait depuis plus de 60 ans allait progressivement disparaître en

Plus en détail

NOTE D'INFORMATION SUR L'ÉMISSION OBLIGATAIRE DE $.US 1 MILLIARD SUR 10 ANS (JANVIER 2015)

NOTE D'INFORMATION SUR L'ÉMISSION OBLIGATAIRE DE $.US 1 MILLIARD SUR 10 ANS (JANVIER 2015) NOTE D'INFORMATION SUR L'ÉMISSION OBLIGATAIRE DE $.US 1 MILLIARD SUR 10 ANS (JANVIER 2015) En vue d éclairer l opinion publique tunisienne, initiée et non initiée, sur l opportunité de l émission obligataire

Plus en détail

BMCE Bank et son Environnement

BMCE Bank et son Environnement BMCE Bank et son Environnement Economie Mondiale 44 SORTIE DE CRISE ET REMISE EN QUESTION DES MODELES Depuis l éclatement de la bulle financière internationale en 2008, de plus en plus d économistes en

Plus en détail

Le change et les politiques de change

Le change et les politiques de change Le change et les politiques de change BTS 2ème année Economie générale Durée : 1 h cours + 2h TD Pré requis : Connaître les composantes de la balance des paiements. Principes d un régime de change flottants

Plus en détail

Aux directeurs financiers des firmes Membres de l'accovam et aux vérificateurs des firmes rele-vant de sa compé-tence. Le 2 juillet 1996 C-101

Aux directeurs financiers des firmes Membres de l'accovam et aux vérificateurs des firmes rele-vant de sa compé-tence. Le 2 juillet 1996 C-101 Aux directeurs financiers s firmes Membres l'accovam et aux vérificateurs s firmes rele-vant sa compé-tence Le 2 juillet 1996 C-101 Prière transmettre RÈGLES SUR LA COUVERTURE DES POSITIONS EN DEVISES

Plus en détail

4.1.3. Le flottement généralisé des monnaies

4.1.3. Le flottement généralisé des monnaies 4.1.3. Le flottement généralisé des monnaies L effondrement du système de Bretton-Woods (1965-1971) Le problème de la convertibilité du dollar Le paradoxe de Triffin aurait pu être surmonté par une politique

Plus en détail

Développement du marché financier

Développement du marché financier Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Développement du marché financier Juillet 1997 Document de travail n 21 Développement du marché financier Juillet 1997 Le développement

Plus en détail

La politique monétaire de la Banque du Canada

La politique monétaire de la Banque du Canada La politique monétaire de la Banque du Canada Conférence «Conjoncture et perspectives économiques 2011» Montréal, 9 décembre 2010 Laurent Martin Économiste et représentant principal Bureau du Québec, Banque

Plus en détail

Remarques introductives de Jean-Pierre Roth

Remarques introductives de Jean-Pierre Roth abcdefg Conférence de presse Zurich, le 11 décembre 2008 Remarques introductives de Jean-Pierre Roth Notre évaluation de la situation conjoncturelle et monétaire a changé considérablement depuis notre

Plus en détail

11 Globalisation et système monétaire international?

11 Globalisation et système monétaire international? OUVRAGE COLLECTIF EPI [2005] 1/11 11 Globalisation et système monétaire international? Gérard Kébabdjian Face aux dysfonctionnements actuels, Robert Mundell déclarait dans une contribution récente : «On

Plus en détail

Produits financiers dérivés. Octobre 2007

Produits financiers dérivés. Octobre 2007 Produits financiers dérivés Octobre 2007 Plan Généralités sur les produits dérivés Les contrats Forward Les contrats Futures Les swaps Les options «plain vanilla» Les options exotiques Page 2 Généralités

Plus en détail

La mise en œuvre de la politique monétaire suisse

La mise en œuvre de la politique monétaire suisse La mise en œuvre de la politique monétaire suisse La Banque nationale suisse (BNS) dispose aujourd hui d instruments efficaces et souples pour mettre en œuvre sa politique monétaire. Depuis l an 2000,

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

Table des matières. Le long terme... 45. Partie II. Introduction... 1. Liste des figures... Liste des tableaux...

Table des matières. Le long terme... 45. Partie II. Introduction... 1. Liste des figures... Liste des tableaux... Liste des figures... Liste des tableaux... XI XV Liste des encadrés.... XVII Préface à l édition française... XIX Partie I Introduction... 1 Chapitre 1 Un tour du monde.... 1 1.1 La crise.... 1 1.2 Les

Plus en détail

Le SMI. Chapitre 1. 1.1 Les origines historiques du SMI actuel. 1.1.1 Avant la première Guerre mondiale : l étalon or

Le SMI. Chapitre 1. 1.1 Les origines historiques du SMI actuel. 1.1.1 Avant la première Guerre mondiale : l étalon or Chapitre 1 Le SMI 1.1 Les origines historiques du SMI actuel 1.1.1 Avant la première Guerre mondiale : l étalon or L étalon change-or (Conférence de Gênes - 1922) Caractéristiques : Chaque monnaie nationale

Plus en détail