Rapport annuel Suisseculture Kasernenstrasse 23 CH-8004 Zurich T E w suisseculture.ch

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport annuel 2013. Suisseculture Kasernenstrasse 23 CH-8004 Zurich T +41 43 322 07 30 E info@suisseculture.ch w suisseculture.ch"

Transcription

1 Rapport annuel 2013 Suisseculture Kasernenstrasse 23 CH-8004 Zurich T E w suisseculture.ch

2 Sommaire 1 Assemblées générales Comité / Présidence Direction Message sur la culture Droit d auteur AGUR Initiative parlementaire PLR pour supprimer la redevance sur les supports vierges Projet «L art rencontre la politique» / Lobbying sur le droit d auteur Sécurité sociale des artistes Mandat de Suisseculture Sociale Bureau de conseil et de lobbying Conférence des villes en matière culturelle (CVC) Nouvelle loi d encouragement à la culture dans le canton de Genève Contacts avec des cantons, des villes et des organisations politiques Contacts avec Pro Helvetia et avec l OFC concernant les contributions à la prévoyance > Emission de radio Diverses informations et activités de conseil aux associations membres et à d autres milieux Collaboration avec d autres organisations Finances

3 1 Assemblées générales Deux assemblées générales et deux conférences des présidences et des directions des associations membres ont eu lieu en Comme l année précédente, le droit d auteur a été au centre des préoccupations. En outre, le nouveau directeur de Pro Helvetia a présenté la nouvelle structure et les nouvelles priorités de la fondation, informant également sur l état des pourparlers à propos des programmes culturels européens. Il s est ensuite soumis aux questions des participants. 2 Comité / Présidence Le Comité a tenu trois séances d une durée de trois heures chacune, à Zurich. Une retraite d une journée a également été organisée à Soleure. La représentante des journalistes, Beatrix Gurzeler, a quitté le Comité. Elle a été remplacée par Dominique Diserens (Impressum). 3 Direction Hans Läubli a, comme par le passé, assumé la direction de l association. Son mandat est toujours de 60%. En outre, Suisseculture Sociale (SCS) a confié à Suisseculture un mandat de conseil et de lobbying, de même que la gestion du site internet tâches effectuées par le directeur. Sa charge de travail s en est trouvée augmentée de 10%. Malgré cela, les heures supplémentaires se sont à nouveau accumulées. Elles représentent environ 10%. Deux tiers d entre elles ont été payées et un tiers a été reporté sur l année suivante. Susi Koltai a en outre travaillé à 50% jusqu en mai 2013 à la direction du projet «L art rencontre la politique / travail de lobbying sur le droit d auteur». 4 Message sur la culture 2016 Dans le cadre des travaux sur le futur Message sur la culture 2016, Suisseculture a rencontré des responsables de l Office fédéral de la culture (OFC) à propos de projets statistiques. Un échange a aussi eu lieu entre Suisseculture, l OFC, Pro Helvetia, Swissfilms et des organisations d amateurs sur les principes de base du Message sur la culture Pour la première fois, une rencontre a eu lieu entre les organisations des amateurs et celles des professionnels. L OFC a invité le directeur de Suisseculture à préparer cette rencontre. 3

4 5 Droit d auteur 5.1 AGUR 12 Mis en place par la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, le groupe de travail AGUR 12 a continué ses analyses et a présenté un rapport final de quelque 300 pages (avec les annexes) en décembre. Dix séances d une journée ont eu lieu. Pour les préparer et adopter les positions à défendre, Suisseculture avait créé un groupe de suivi, qui s est réuni avant les séances, le plus souvent avec des représentants des producteurs. Le groupe de suivi a été coordonné par la direction de Suisseculture. Toutes les revendications des auteurs et des interprètes n ont, de loin pas, été intégrées dans les recommandations du rapport. En revanche, des points isolés, en particulier dans le domaine de l application du droit sur internet et l analyse de nouveaux modèles de rémunération, y ont trouvé une place. Suisseculture a salué le rapport final. Le catalogue complet des revendications des auteurs et des interprètes est annexé au rapport. Le Département fédéral de l intérieur (DFI), compétent dans ce domaine, n avait pas encore réagi au rapport à l heure de rédiger ce rapport annuel. 5.2 Initiative parlementaire PLR pour supprimer la redevance sur les supports vierges Lors de la session de printemps 2013, le groupe PLR aux Chambres fédérales a déposé une initiative parlementaire demandant la suppression de la redevance sur les supports vierges. Les sociétés de gestion des droits d auteur ont pris contact avec des parlementaires membres de la commission compétente (CER) pour les convaincre de rejeter ce texte. Une lettre ouverte a également été transmise à tous les parlementaires pour les enjoindre à refuser l initiative. Plus de 3000 actrices et acteurs culturels ont signé cet appel. Au moment de rédiger ce rapport annuel, l initiative n avait pas encore été traitée. 5.3 Projet «L art rencontre la politique» / Lobbying sur le droit d auteur Le projet lancé en automne 2012 par Suisseculture, en étroite collaboration avec le comité de coordination des sociétés de droits d auteur (KOAU), pour sensibiliser le monde politique aux revendications des artistes dans le domaine des droits d auteur a été poursuivi en 2013, sous une forme réduite. Quatre manifestations 4

5 publiques ont eu lieu sous le titre «Le droit d auteur à l ère digitale», avec des acteurs culturels et des parlementaires. Les rencontres ont attiré un public relativement peu nombreux. Ce sont surtout les artistes qui ont fait défaut. Les manifestations ont toutefois suscité un certain écho dans les médias, déclenchant plusieurs articles sur la question du droit d auteur sur internet. Dans ce sens, l objectif a été atteint. Les quatre manifestations ont été soutenues financièrement par l OFC. Trois des quatre événements ont été filmés. En outre, un clip a été réalisé dans le cadre du projet. Il peut être visionné en streaming. Fin mai 2013, Susi Koltai a quitté son poste de directrice du projet. Il a été décidé de ne pas la remplacer. Le solde des moyens financiers sera géré par la direction de Suisseculture. Mais c est la PA-KOAU qui décidera de l utilisation de ce budget. Il pourrait être affecté à des projets de relations publiques en lien avec le thème et pour le lobbying à propos du droit d auteur. 6 Sécurité sociale des artistes 6.1 Mandat de Suisseculture Sociale Le travail de conseil et de lobbying de Suisseculture Sociale (SCS) a été effectué par la direction de Suisseculture à raison de 10% de poste. Yolanda Schweri, avocate et ancienne directrice de Suisseculture, a soutenu le directeur dans le domaine juridique Bureau de conseil et de lobbying Site internet Un nouveau site internet a été mis en ligne. Le contenu du site de l association «dansesuisse», membre de Suisseculture, consacré à la «sécurité sociale des danseuses et danseurs», a pu être repris intégralement. Il a toutefois fallu procédé à des mises à jour complètes et à des extensions pour les autres domaines artistiques. Ces adaptations et compléments ont été effectués par Hans Läubli et, pour la partie internationale, par l auteur du site original, le danseur et juriste Jean Marc Heim Conférence des villes en matière culturelle (CVC) Hans Läubli et la présidente de Suisseculture ont eu l occasion de s exprimer devant un comité de la SKK. Ils y ont présenté l association faîtière mais aussi Suisseculture Sociale et leurs associations membres à propos de l intégration des villes et des cantons dans la prévoyance professionnelle des acteurs culturels. Dans la foulée, la CVC a commandité une étude en coopération avec la 5

6 Conférence des délégués cantonaux aux affaires culturelles (CDAC). L étude devra analyser les bases juridiques et organisationnelles nécessaires à l instauration d une telle solution sur le plan cantonal et communal Nouvelle loi d encouragement à la culture dans le canton de Genève Le canton de Genève est le premier, et jusqu ici unique, canton de Suisse à avoir décidé de participer à la prévoyance professionnelle des artistes qu il soutient. La nouveauté est inscrite dans la nouvelle loi sur l encouragement de la culture. En voici la teneur: Art. 12 Prévoyance sociale 1 Lorsque le canton accorde des subventions aux organismes culturels, celles-ci sont conditionnées au fait que les artistes et acteurs culturels engagés par ces derniers bénéficient d une prévoyance sociale adéquate. 2 Lorsque le canton accorde des aides individuelles aux artistes et acteurs culturels, il s assure du versement des cotisations sociales. Les montants des aides sont adaptés en conséquence. Nicole Pfister Fetz, présidente de Suisseculture Sociale, a pris contact avec le Service cantonal genevois de la culture, qui est en train de plancher sur l ordonnance de mise en œuvre de l article de loi. Le service informera la SCS des résultats de ces travaux Contacts avec des cantons, des villes et des organisations politiques Martin Graf, conseiller d Etat zurichois en charge des questions culturelles, et Guy Morin, président du gouvernement de Bâle-Ville, ont assuré le directeur de Suisseculture qu ils voyaient d un bon œil l introduction d un système de participation de l Etat à la prévoyance professionnelles des artistes qu il soutient. Il faut toutefois, précisent-ils, que le cadre légal le permette. Dans une prise de position sur la politique culturelle de la ville, le Parti socialiste de la ville de Zurich demande explicitement une contribution à la prévoyance professionnelle des acteurs culturels soutenus par la municipalité. Le PS a consulté notre bureau spécialisé pour élaborer sa prise de position Contacts avec Pro Helvetia et avec l OFC concernant les contributions à la prévoyance > Emission de radio Lors d une émission radio de janvier 2014 sur la chaîne alémanique srf 2, des responsables de l OFC et de Pro Helvetia ont déclaré que les premières expériences réalisées avec le nouveau système de prévoyance professionnelle pour les acteurs culturels étaient largement positives. La SCS et Pro Helvetia échangent régulièrement leurs expériences pour convaincre les villes et les cantons de participer à la prévoyance des artistes. 6

7 6.1.6 Diverses informations et activités de conseil aux associations membres et à d autres milieux En 2013, de nombreux responsables d associations membres, de collaboratrices et collaborateurs d autres institutions et des journalistes se sont adressés à notre bureau de conseil. 7 Collaboration avec d autres organisations Dans de nombreux domaines, la collaboration a été intense avec les organisations membres de Suisseculture, en dehors du travail du Comité également. La collaboration avec les sociétés de gestion des droits d auteur est particulièrement intense. Les discussions se sont également poursuivies avec l OFC et Pro Helvetia. 8 Finances Les comptes annuels bouclent sur un bénéfice de francs, soit 13'256 francs de mieux que prévu. Ce résultat s explique surtout par une indemnisation non prévue pour l infrastructure, par Suisseculture Sociale, et par une contribution de la PA-KOAU pour le projet «L art rencontre la politique» / hansläubli Adopté par le Comité à l intention de l Assemblée générale du 12 juin

Ordonnance sur la diffusion de la formation suisse à l étranger

Ordonnance sur la diffusion de la formation suisse à l étranger Ordonnance sur la diffusion de la formation suisse à l étranger (Ordonnance sur les écoles suisses à l étranger, OESE) 418.01 du 28 novembre 2014 (Etat le 1 er janvier 2015) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

Forum «art, culture et création» Genève, 2008. Atelier Statut social des artistes et acteurs culturels * * *

Forum «art, culture et création» Genève, 2008. Atelier Statut social des artistes et acteurs culturels * * * 1 Forum «art, culture et création» Genève, 2008 Atelier Statut social des artistes et acteurs culturels * * * Pour une amélioration de la prévoyance professionnelle des artistes et acteurs culturels Un

Plus en détail

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance P RO - enfance Plateforme Romande pour l accueil de l enfance Rapport de la phase d analyse 1. Résumé Le présent document contient la description du déroulement et des résultats de la phase d analyse des

Plus en détail

AGUR12: historique et perspectives

AGUR12: historique et perspectives Assemblée générale SMS Cully, 6 avril 2014 AGUR12: historique et perspectives Vincent Salvadé, Directeur général adjoint de SUISA 1. La situation de départ - En Suisse, la mise à disposition des fichiers

Plus en détail

Office fédéral des assurances sociales Domaine AVS, prévoyance professionnelle et PC Effingerstrasse 20 3003 Berne Zurich, le 24 mars 2014 /hl

Office fédéral des assurances sociales Domaine AVS, prévoyance professionnelle et PC Effingerstrasse 20 3003 Berne Zurich, le 24 mars 2014 /hl Office fédéral des assurances sociales Domaine AVS, prévoyance professionnelle et PC Effingerstrasse 20 3003 Berne Zurich, le 24 mars 2014 /hl Procédure de consultation «Prévoyance vieillesse 2020» - prise

Plus en détail

S T A T U T S DE LA CONFERENCE DES PREPOSES AUX POURSUITES ET FAILLITTES DE LA SUISSE. (fondée le 22 novembre 1925) Version du 24 mai 2013

S T A T U T S DE LA CONFERENCE DES PREPOSES AUX POURSUITES ET FAILLITTES DE LA SUISSE. (fondée le 22 novembre 1925) Version du 24 mai 2013 1 S T A T U T S DE LA CONFERENCE DES PREPOSES AUX POURSUITES ET FAILLITTES DE LA SUISSE (fondée le 22 novembre 1925) Version du 24 mai 2013 2 I. Nom, siège et but Art. 1 Est constituée sous le nom de «Conférence

Plus en détail

sur l intégration des migrants et des migrantes et la prévention du racisme (OInt)

sur l intégration des migrants et des migrantes et la prévention du racisme (OInt) Ordonnance du 6 mars 2012 Entrée en vigueur : 01.04.2012 sur l intégration des migrants et des migrantes et la prévention du racisme (OInt) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 24 mars

Plus en détail

POUR UN SPORT SUISSE DYNAMIQUE

POUR UN SPORT SUISSE DYNAMIQUE POUR UN SPORT SUISSE DYNAMIQUE 1 AU SERVICE DU SPORT SUISSE En sa qualité de promoteur n 1 du sport suisse, la Société du Sport-Toto (SST) assume une précieuse mission du point de vue économique et social

Plus en détail

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques (Ordonnance sur les langues, OLang) 441.11 du 4 juin 2010 (Etat le 1 er octobre 2014) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

Statuts. au 1. janvier 2008

Statuts. au 1. janvier 2008 Statuts au 1. janvier 2008 I. Dispositions générales Art. 1 Nom Sous le nom de «Danse Suisse», nommée ci après l «Association», il est constitué une association nationale au sens des articles 60 et suivants

Plus en détail

Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR)

Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR) Page 1 / 8 Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR) Art. 1 Constitution I. Constitution, siège Sous la dénomination «Pôle scientifique et technologique

Plus en détail

ASSOCIATION SUISSE POUR LA QUALITE DANS LES SOINS PALLIATIFS STATUTS. Art.1

ASSOCIATION SUISSE POUR LA QUALITE DANS LES SOINS PALLIATIFS STATUTS. Art.1 ASSOCIATION SUISSE POUR LA QUALITE DANS LES SOINS PALLIATIFS STATUTS I. Nom et siège Art.1 Sous le nom de qualitépalliative, Association suisse pour la qualité dans les soins palliatifs existe une association

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil M 1114-B

Secrétariat du Grand Conseil M 1114-B Secrétariat du Grand Conseil M 1114-B Date de dépôt: 19 janvier 2000 Messagerie Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil sur la motion de M mes et M. Chaïm Nissim, Fabienne Bugnon et Sylvia Leuenberger

Plus en détail

Statuts. de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève

Statuts. de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève Statuts de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève Avril 2010 1 I. DÉNOMINATION, SIÈGE, BUT Article 1 er : Dénomination Il est constitué, sous la dénomination «Chambre de commerce,

Plus en détail

Statuts de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne

Statuts de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne Stiftung für die nachhaltige Entwicklung der Bergregionen Statuts de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne CHAPITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Sous le nom de ARTICLE 1 "Fondation

Plus en détail

Statuts. de la Caisse paritaire de prévoyance de l'industrie et de la construction

Statuts. de la Caisse paritaire de prévoyance de l'industrie et de la construction Statuts de la Caisse paritaire de prévoyance de l'industrie et de la construction Art. 1 Dénomination et constitutions 1) Sous la dénomination «Caisse paritaire de prévoyance de l'industrie et de la construction»,

Plus en détail

PLAN D EXECUTION 2004 2007 POUR LE PROGRAMME FEDERAL CAMPUS VIRTUEL SUISSE

PLAN D EXECUTION 2004 2007 POUR LE PROGRAMME FEDERAL CAMPUS VIRTUEL SUISSE 418/03A Schweizerische Universitätskonferenz Conférence universitaire suisse Conferenza universitaria svizzera 10.9/16.10.2003 PLAN D EXECUTION 2004 2007 POUR LE PROGRAMME FEDERAL CAMPUS VIRTUEL SUISSE

Plus en détail

Top 20 de la bourse suisse : Sept entreprises politiquement actives

Top 20 de la bourse suisse : Sept entreprises politiquement actives Top 20 de la bourse suisse : Sept entreprises politiquement actives Au moins sept des 20 sociétés du Swiss Market Index sont politiquement actives. C est le résultat d une consultation lancée par ACTARES

Plus en détail

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques (Ordonnance sur les langues, OLang) 441.11 du 4 juin 2010 (Etat le 1 er juillet 2010) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

L ART, AVEC NOUS WWW.VISARTE.CH

L ART, AVEC NOUS WWW.VISARTE.CH WWW.VISARTE.CH Les groupes régionaux de visarte.suisse : Aargau www.visarte-aargau.ch Basel www.visarte-basel.ch Bern www.visartebern.ch Biel www.visarte-bielbienne.ch Fribourg www.visarte-fribourg.ch

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2014 ON NOUS ENTEND. pour une scène forte MUSIKSCHAFFENDE SCHWEIZ KASERNENSTRASSE 23 CH - 8004 ZÜRICH

RAPPORT ANNUEL 2014 ON NOUS ENTEND. pour une scène forte MUSIKSCHAFFENDE SCHWEIZ KASERNENSTRASSE 23 CH - 8004 ZÜRICH MUSIKSCHAFFENDE SCHWEIZ KASERNENSTRASSE 23 CH - 8004 ZÜRICH T +41 43 322 07 27 contact@musikschaffende.ch www.musikschaffende.ch RAPPORT ANNUEL 2014 ON NOUS ENTEND pour une scène forte Sommaire 3 Politique

Plus en détail

Statuts de l Association des Amis de BD-FIL

Statuts de l Association des Amis de BD-FIL Statuts de l Association des Amis de BD-FIL I - Nom, siège et durée Article 1 - Constitution Selon décision de l Assemblée constitutive du 16 juillet 2012 l Association des Amis de BD-FIL a été fondée,

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION GROUPE STINGRAY DIGITAL INC.

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION GROUPE STINGRAY DIGITAL INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION GROUPE STINGRAY DIGITAL INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE GROUPE STINGRAY DIGITAL INC. GÉNÉRALITÉS 1. OBJET ET RESPONSABILITÉ DU CONSEIL En approuvant le présent

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Transcontinental inc. (la Société) est une société dont les valeurs sous-tendent une saine gestion d entreprise. Son conseil d administration (le conseil) a pour mission

Plus en détail

Statuts FSEA. FSEA Fédération suisse pour la formation continue Version du 28 avril 2009

Statuts FSEA. FSEA Fédération suisse pour la formation continue Version du 28 avril 2009 Statuts FSEA FSEA Fédération suisse pour la formation continue Version du 28 avril 2009 La FSEA en bref La FSEA est l organisation faîtière de la formation continue en Suisse. Ses membres sont des organisations

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 11131-A

Secrétariat du Grand Conseil PL 11131-A Secrétariat du Grand Conseil PL 11131-A Date de dépôt : 25 juin 2013 Rapport de la Commission fiscale chargée d étudier le projet de loi du Conseil d Etat modifiant la loi sur l imposition des personnes

Plus en détail

Société française des intérêts des auteurs de l écrit

Société française des intérêts des auteurs de l écrit Société française des intérêts des auteurs de l écrit Le droit de prêt La rémunération pour copie privée numérique La retraite complémentaire des écrivains et des traducteurs L action culturelle Les livres

Plus en détail

FORMATION DU COMMERCE DE DETAIL SUISSE (FCS) BILDUNG DETAILHANDEL SCHWEIZ (BDS) FORMAZIONE NEL COMMERCIO AL DETTAGLIO IN SVIZZERA (FCS)

FORMATION DU COMMERCE DE DETAIL SUISSE (FCS) BILDUNG DETAILHANDEL SCHWEIZ (BDS) FORMAZIONE NEL COMMERCIO AL DETTAGLIO IN SVIZZERA (FCS) FORMATION DU COMMERCE DE DETAIL SUISSE (FCS) BILDUNG DETAILHANDEL SCHWEIZ (BDS) FORMAZIONE NEL COMMERCIO AL DETTAGLIO IN SVIZZERA (FCS) ORGANISATION FAÎTIERE DES EMPLOYEURS ET DES ORGANISATIONS PATRONALES

Plus en détail

Approuvés par l Assemblée générale du 20 mai 2006. L'utilisation de la forme masculine dans ce texte implique également la forme féminine.

Approuvés par l Assemblée générale du 20 mai 2006. L'utilisation de la forme masculine dans ce texte implique également la forme féminine. Statuts Suisse Rando Approuvés par l Assemblée générale du 20 mai 2006 L'utilisation de la forme masculine dans ce texte implique également la forme féminine. En cas de divergence d interprétation entre

Plus en détail

Nouveaux statuts de l Association faîtière suisse pour l animation enfance et jeunesse en milieu ouvert DOJ / AFAJ

Nouveaux statuts de l Association faîtière suisse pour l animation enfance et jeunesse en milieu ouvert DOJ / AFAJ Nouveaux statuts de l Association faîtière suisse pour l animation enfance et jeunesse en milieu ouvert DOJ / AFAJ Selon décision l assemblée des membres le 4 juin 2012 1. Dispositions générales 1.1. Sous

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION Pour une communication efficace, une politique de communication 2 Politique de communication 3 Mission de la Direction des communications 3 Rôle

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

Statuts des organisations du monde du travail dans le champ professionnel de la forêt (Ortra Forêt)

Statuts des organisations du monde du travail dans le champ professionnel de la forêt (Ortra Forêt) Statuts des organisations du monde du travail dans le champ professionnel de la forêt (Ortra Forêt) 12.4.2013 I Nom, siège, but Article 1: Nom de l association Sous le nom «Ortra Forêt Suisse», ci-dessous

Plus en détail

LOI 614.05 du 21 novembre 2006. sur la Cour des comptes LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD

LOI 614.05 du 21 novembre 2006. sur la Cour des comptes LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD LOI 614.05 du 21 novembre 2006 sur la Cour des comptes LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD vu l article 166 de la Constitution du Canton de Vaud du 14 avril 2003 vu le projet de loi présenté par le Conseil

Plus en détail

MANDAT DE PRESTATIONS

MANDAT DE PRESTATIONS MANDAT DE PRESTATIONS 2008 2011 décidé d un commun accord entre la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l instruction publique (CDIP) (Mandante) et le Centre suisse de prestation Formation professionnelle

Plus en détail

Statuts Association Pro Senectute Genève

Statuts Association Pro Senectute Genève . Statuts Association Pro Senectute Genève Préambule Le présent document, les termes employés pour désigner des personnes sont pris au sens générique ; ils ont à la fois valeur d un féminin et d un masculin.

Plus en détail

Société française des intérêts des auteurs de l écrit

Société française des intérêts des auteurs de l écrit Découvrez la Sofia Le droit de prêt La rémunération pour copie privée numérique La retraite complémentaire des écrivains et des traducteurs L action culturelle Société française des intérêts des auteurs

Plus en détail

Loi fédérale sur le dossier électronique du patient*

Loi fédérale sur le dossier électronique du patient* Projet de la Commission de rédaction pour le vote final Loi fédérale sur le dossier électronique du patient* (LDEP) du 19 juin 2015 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 95, al.

Plus en détail

Projet de la Commission de rédaction pour le vote final. (Partage de la prévoyance professionnle en cas de divorce)

Projet de la Commission de rédaction pour le vote final. (Partage de la prévoyance professionnle en cas de divorce) Projet de la Commission de rédaction pour le vote final Code civil suisse (Partage de la prévoyance professionnle en cas de divorce) Modification du 19 juin 2015 L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel.

Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel. Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel. 2 011 Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Sommaire. 3 Portrait 4 Comptes annuels

Plus en détail

HEAD Genève V Département Cinéma Cycle MA Guide l'étudiant 2011-2012. Cycle master

HEAD Genève V Département Cinéma Cycle MA Guide l'étudiant 2011-2012. Cycle master Cycle master Cinéma Master en réalisation cinématographique 4 semestres (120 ECTS) Depuis 2006, l école participe au master en réalisation cinématographique mis en place au travers du Réseau Cinéma CH.

Plus en détail

99.304 e Initiative cantonale. Axer sur la demande la formation continue et son financement

99.304 e Initiative cantonale. Axer sur la demande la formation continue et son financement Nationalrat Conseil national Consiglio nazionale Cussegl naziunal 99.304 e Initiative cantonale. Axer sur la demande la formation continue et son financement Rapport de la Commission de la science, de

Plus en détail

Statuts de «pr suisse»

Statuts de «pr suisse» Statuts de «pr suisse» Art. 1 L'Association Sous le nom «Association Suisse de Relations Publiques», «Schweizerischer Public Relations Verband», «Associazione Svizzera di Relazioni Pubbliche», «Swiss Public

Plus en détail

Statuts de l association «Réseau Danse Suisse»

Statuts de l association «Réseau Danse Suisse» Statuts de l association «Réseau Danse Suisse» I. DÉNOMINATION Article premier : Dénomination et siège Sous la dénomination «Réseau Danse Suisse» est constituée une association au sens des articles 60

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DE LA REGION DU GROS-DE-VAUD

STATUTS DE L ASSOCIATION DE LA REGION DU GROS-DE-VAUD STATUTS DE L ASSOCIATION DE LA REGION DU GROS-DE-VAUD CHAPITRE I Dénomination, siège, durée, but, composition ARTICLE 1 Sous le nom ASSOCIATION DE LA REGION DU GROS-DE-VAUD, il est créé une association

Plus en détail

Table des matières. Table des matières. Le cadre institutionnel des agglomérations en Suisse... 9

Table des matières. Table des matières. Le cadre institutionnel des agglomérations en Suisse... 9 Table des matières Sommaire... 5 Avant-propos... 7 Thierry Tanquerel Le cadre institutionnel des agglomérations en Suisse... 9 I. Introduction... 9 II. Le cadre juridique... 10 A. Le droit fédéral... 10

Plus en détail

Statuts de la Coopérative suisse des artistes interpretes SIG

Statuts de la Coopérative suisse des artistes interpretes SIG Coopérative suisse des artistes interpretes SIG avenue de la Gare 2, CH- 2000 Neuchâtel, Tél. +41 77 251 97 96 Schweizerische Interpretengenossenschaft SIG Kasernenstrasse 15, CH- 8004 Zürich Tel +41 43

Plus en détail

Assemblée Générale 2015: une année charnière pour Sustainable Finance Geneva

Assemblée Générale 2015: une année charnière pour Sustainable Finance Geneva PV - ASSEMBLEE GENERALE MAI 2015 Assemblée Générale 2015: une année charnière pour Sustainable Finance Geneva Repositionnement stratégique Le PV de l'ag 2014 ayant été approuvé, le Bureau Exécutif a présenté

Plus en détail

STATUTS DE LA SECTION DE LANCY DU PARTI SOCIALISTE SUISSE

STATUTS DE LA SECTION DE LANCY DU PARTI SOCIALISTE SUISSE STATUTS DE LA SECTION DE LANCY DU PARTI SOCIALISTE SUISSE Statuts adoptés par l Assemblée générale de la section de Lancy le 1 er juin 2015 PARTI SOCIALISTE DE LANCY, Route du Grand-Lancy 56, 1212 Grand-Lancy

Plus en détail

Préavis No 22-2006 au Conseil communal

Préavis No 22-2006 au Conseil communal VILLE DE PULLY Municipalité Direction Administration générale, finances et affaires culturelles Préavis No 22-2006 au Conseil communal Fixation du plafond d endettement et du plafond pour les cautionnements

Plus en détail

Programme pour la promotion de la gestion de la mobilité dans les entreprises

Programme pour la promotion de la gestion de la mobilité dans les entreprises octobre 2008 Programme pour la promotion de la gestion de la mobilité dans les entreprises Concept Document public pour partenaires et intéressés Kurt Egger, Monika Tschannen, Hermann Scherrer, Domaine

Plus en détail

La SSPM votre association

La SSPM votre association La SSPM votre association Formation musicale Défense des intérêts Prestations de services Une association 15 sections www.sspm.ch Pédagogie musicale - pour une formation musicale de haute qualité La Société

Plus en détail

Tarif commun 7 2012 2016

Tarif commun 7 2012 2016 ProLitteris Société suisse de gestion de droits d auteur pour la littérature et les arts plastiques, coopérative SSA Société suisse des auteurs, coopérative SUISA Coopérative des auteurs et éditeurs de

Plus en détail

ORGANISATION ET GOUVERNANCE DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET DES PARTICIPATIONS. Sous la direction du Professeur Pierre Louis Manfrini

ORGANISATION ET GOUVERNANCE DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET DES PARTICIPATIONS. Sous la direction du Professeur Pierre Louis Manfrini MASTER OF Ouvert aux participant-e-s extérieur-e-s MPAPUBLIC ADMINISTRATION ORGANISATION ET GOUVERNANCE DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET DES PARTICIPATIONS CONTEXTE ET THÉMATIQUE Durant les vingt dernières

Plus en détail

Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes)

Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes) 1 Commune municipale Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes) I. GENERALITES 1. Bases légales, prescriptions

Plus en détail

Profession Culture Langue. Invitation Conférence ASCI 2015. Genève, 22.09.15, 14h00 17h45

Profession Culture Langue. Invitation Conférence ASCI 2015. Genève, 22.09.15, 14h00 17h45 Invitation Conférence ASCI 2015 Genève, 22.09.15, 14h00 17h45 Profession Culture Langue La communication interne et intégrée : comment maîtriser les langues pour surmonter les barrières culturelles et

Plus en détail

Petits déjeuners des PME & Start-up. Vendredi 31 janvier 2014

Petits déjeuners des PME & Start-up. Vendredi 31 janvier 2014 Petits déjeuners des PME & Start-up Vendredi 31 janvier 2014 Réforme de la Fiscalité des Entreprises III Markus F. Huber, Partner Karen Simonin, Partner Agenda Situation actuelle Rapport de l organe de

Plus en détail

Etat-major de la législation, janvier 2015

Etat-major de la législation, janvier 2015 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions AFC Division principale de l impôt fédéral direct, de l impôt anticipé, des droits de timbre Etat-major de la législation,

Plus en détail

Avis de motion déposé par Gabrielle Provost le 9 novembre 2010 :

Avis de motion déposé par Gabrielle Provost le 9 novembre 2010 : Avis de motion déposé par Gabrielle Provost le 9 novembre 2010 : 43.1. [Coordonnateur- trice à la mobilisation] Les responsabilités du ou de la Coordonnateur- trice à la mobilisation sont notamment les

Plus en détail

Statuts de l'association des vieillards, invalides, veufs et veuves, orphelins (AVIVO Suisse)

Statuts de l'association des vieillards, invalides, veufs et veuves, orphelins (AVIVO Suisse) Statuts de l'association des vieillards, invalides, veufs et veuves, orphelins (AVIVO Suisse) Dénomination, Art. 1 statut juridique Sous la dénomination "Association des vieillards, invalides, veufs et

Plus en détail

Coopérative suisse des artistes interprètes SIG

Coopérative suisse des artistes interprètes SIG Coopérative suisse des artistes interprètes SIG Rapport annuel 2014 S I G Schweizerische Interpretengenossenschaft Avant-Propos du president Activités 2014 Assemblée générale La 44e assemblée générale

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB En juin 2012, le conseil d administration de l AFANB a décidé d entreprendre une démarche de révision du plan stratégique qui mènera au dépôt d un plan stratégique

Plus en détail

Statuts de Latitude 21, Fédération neuchâteloise de coopération au développement. Dispositions générales. Membres. Latitude 21 - Statuts Page 1

Statuts de Latitude 21, Fédération neuchâteloise de coopération au développement. Dispositions générales. Membres. Latitude 21 - Statuts Page 1 Statuts de Latitude 21, Fédération neuchâteloise de coopération au développement Dispositions générales Art 1 Nom Sous le nom de Latitude 21, Fédération neuchâteloise de coopération au développement (ciaprès

Plus en détail

Dispositions générales. Nom et siège. But

Dispositions générales. Nom et siège. But Statuts Schweizerische Vereinigung der Pflegedienstleiterinnen und -leiter Association Suisse des Directrices et Directeurs des Services Infirmiers Associazione Svizzera dei Capi Servizio Cure Infermieristiche

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS No 49-2013

EXPOSE DES MOTIFS No 49-2013 Commune de Plan lesouates EXPOSE DES MOTIFS No 49 2013 Message aux membres du Conseil municipal OBJET: Transformation de la Caisse d assurance du personnel de la Ville de Genève, des Services Industriels

Plus en détail

Tarif A télévision 2014-2017

Tarif A télévision 2014-2017 SWISSPERFORM Société suisse pour les droits voisins Tarif A télévision 2014-2017 Utilisation de phonogrammes et de vidéogrammes disponibles sur le marché par la Société suisse de radiodiffusion et télévision

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION

STATUTS DE L ASSOCIATION STATUTS DE L ASSOCIATION Référence : 10.01 Validation : 02.07.2009 Version : 3 Fichiers : 10.01_statutsCVD Nous sommes solidaires. 2 STATUTS DE L ASSOCIATION CARITAS VAUD Art. 1 Dénomination Créée en 1942,

Plus en détail

Bienvenue à l atelier «Cas délicats dans le TARMED possibilités d action pour les délégués tarifaires»

Bienvenue à l atelier «Cas délicats dans le TARMED possibilités d action pour les délégués tarifaires» Bienvenue à l atelier «Cas délicats dans le TARMED possibilités d action pour les délégués tarifaires» 1 FMH Programme 11h20 11h35 Répartition des groupes et présentation des exercices 11h35 12h05 Travail

Plus en détail

MAISON KULTURA STATUTS

MAISON KULTURA STATUTS Route de Chêne 41b - CH 1208 Genève - Tél. 022/340 71 11 - Fax 022/344 71 92 - www.kultura.ch MAISON KULTURA STATUTS I. NOM, DURÉE, SIÈGE Dénomination Art. 1 L Association «Maison Kultura» est une fédération

Plus en détail

LILIANE MAURY PASQUIER et ROBERT CRAMER. Conférence de presse jeudi 29 septembre à 15h. Bilan de la députation genevoise au Conseil des Etats

LILIANE MAURY PASQUIER et ROBERT CRAMER. Conférence de presse jeudi 29 septembre à 15h. Bilan de la députation genevoise au Conseil des Etats LILIANE MAURY PASQUIER et ROBERT CRAMER Conférence de presse jeudi 29 septembre à 15h Bilan de la députation genevoise au Conseil des Etats 1 L élection au Conseil des Etats Le système majoritaire favorise

Plus en détail

PROCÉDURE DE CONSULTATION - RÉFORME DE LA PRÉVOYANCE VIEILLESSE 2020

PROCÉDURE DE CONSULTATION - RÉFORME DE LA PRÉVOYANCE VIEILLESSE 2020 Département fédéral de l Intérieur Monsieur le Conseiller fédéral Alain Berset Palais fédéral 3003 Berne Berne, le 25 mars 2014 PROCÉDURE DE CONSULTATION - RÉFORME DE LA PRÉVOYANCE VIEILLESSE 2020 Monsieur

Plus en détail

EVALUATION DU POINT FORT 1 «LANGUE ET FORMATION» : RAPPORT INTERMEDIAIRE

EVALUATION DU POINT FORT 1 «LANGUE ET FORMATION» : RAPPORT INTERMEDIAIRE OFFICE FEDERAL DES MIGRATIONS (ODM) MESURES D ENCOURAGEMENT DE L INTEGRATION PRISES PAR LA CONFEDERATION : PROGRAMME DES POINTS FORTS 2008-2011 EVALUATION DU POINT FORT 1 «LANGUE ET FORMATION» : RAPPORT

Plus en détail

Règlement du service dentaire scolaire et barème des contributions

Règlement du service dentaire scolaire et barème des contributions Règlement du service dentaire scolaire et barème des contributions de la commune municipale de ROMONT Règlement du service dentaire scolaire (SDS) 2 Règlement du service dentaire scolaire (SDS) Article

Plus en détail

Wüest & Partner et Immobilier public

Wüest & Partner et Immobilier public Wüest & et Immobilier public 2015 Slide 1 Wüest & et l'immobilier public 1 2015 Domaines de conseil Conseil indépendant et support aux décideurs pour le management et le développement de l immobilier public.

Plus en détail

RÈGLEMENT SERVICE MAMANS DE JOUR ASSOCIATION «LES P TITS PRUNEAUX» ST-AUBIN

RÈGLEMENT SERVICE MAMANS DE JOUR ASSOCIATION «LES P TITS PRUNEAUX» ST-AUBIN ASSOCIATION D ACCUEIL FAMILIAL DE JOUR DU DISTRICT DE LA BROYE «LES P TITS PRUNEAUX» Place du Château, 1566 St-Aubin/FR RÈGLEMENT SERVICE MAMANS DE JOUR ASSOCIATION «LES P TITS PRUNEAUX» ST-AUBIN Préambule

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE

STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE Valables à partir du 1 er janvier 2008 Légende des abréviations ASMP ASD AGC ARD CC CCA CR FFMP WS NOS NWS RFJM ZS Association Suisse de la musique populaire (Association

Plus en détail

Plateformes dans la restauration collective : organiser l offre de produits régionaux

Plateformes dans la restauration collective : organiser l offre de produits régionaux Plateformes dans la restauration collective : organiser l offre de produits régionaux Contenu Le «régional» dans les cantines 1 et les restaurants universitaires Plateformes marketing : 2 la certification

Plus en détail

Responsable en ressources humaines

Responsable en ressources humaines Cours de préparation au diplôme fédéral Responsable en ressources humaines www.diplomerh.ch Cours de préparation à l examen fédéral pour responsable en ressources humaines Le diplôme fédéral pour responsable

Plus en détail

LA FONDATION BOURSES POLITIQUE ET SCIENCE

LA FONDATION BOURSES POLITIQUE ET SCIENCE LA FONDATION BOURSES POLITIQUE ET SCIENCE La Fondation Bourses politique et science permet à des diplômés des universités, EPF et hautes écoles spécialisés suisses de de vivre de près les processus politiques

Plus en détail

Rapport de la Commission des travaux chargée d'étudier la pétition concernant l avenir des locataires de l immeuble Clarté (Le Corbusier)

Rapport de la Commission des travaux chargée d'étudier la pétition concernant l avenir des locataires de l immeuble Clarté (Le Corbusier) Secrétariat du Grand Conseil P 1502-A Date de dépôt: 11 septembre 2006 Messagerie Rapport de la Commission des travaux chargée d'étudier la pétition concernant l avenir des locataires de l immeuble Clarté

Plus en détail

Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP

Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP Copie pour la fondation de libre passage Freizügigkeitsstiftung der Migros Bank Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP L ouverture du compte sera effectuée après entrée de la prestation

Plus en détail

P 16. Andrea Hämmerle. Ulrich Gygi, Président du Conseil d administration. Monika Ribar. Alexandra Post Quillet. Conrad Löffel.

P 16. Andrea Hämmerle. Ulrich Gygi, Président du Conseil d administration. Monika Ribar. Alexandra Post Quillet. Conrad Löffel. P 16 Ulrich Gygi, Président du Conseil d administration Monika Ribar Andrea Hämmerle Andreas Hunziker Conrad Löffel Alexandra Post Quillet Peter Siegenthaler Hans-Jürg Spillmann Daniel Trolliet P 17 Conseil

Plus en détail

La formation continue à Genève: peut mieux faire!

La formation continue à Genève: peut mieux faire! Les syndicats de Genève Manifeste syndical La formation continue à Genève: peut mieux faire! 8 mesures indispensables pour garantir l accès de toutes et tous à une formation reconnue Genève / 21 novembre

Plus en détail

Association CRR, Centre de réadaptation des rapaces

Association CRR, Centre de réadaptation des rapaces STATUTS Association CRR, Centre de réadaptation des rapaces Statuts Article 1 : Constitution Sous la dénomination «CRR, centre de réadaptation des rapaces» est créée une association à but non lucratif

Plus en détail

R 513. Secrétariat du Grand Conseil

R 513. Secrétariat du Grand Conseil Secrétariat du Grand Conseil R 513 Proposition présentée par les députés: M me et MM. Pierre Weiss, Christophe Aumeunier, Jean- Michel Gros, Pierre Ducrest, Gabriel Barrillier, Michel Ducret, Guy Mettan,

Plus en détail

Projet. Statuts 1. NOM ET SIÈGE 2. OBJET 3. ACTIVITÉS. Version finale du 29.09.2014

Projet. Statuts 1. NOM ET SIÈGE 2. OBJET 3. ACTIVITÉS. Version finale du 29.09.2014 Version finale du 29.09.2014 1. NOM ET SIÈGE Statuts 3 Les conflits d intérêts entre les membres se résolvent au sein de l association. S il est impossible de parvenir à un accord au sein de l association,

Plus en détail

REGLEMENT concernant le traitement et la prévoyance professionnelle des membres du Conseil communal (Du 16 janvier 2012)

REGLEMENT concernant le traitement et la prévoyance professionnelle des membres du Conseil communal (Du 16 janvier 2012) REGLEMENT concernant le traitement et la prévoyance professionnelle des membres du Conseil communal (Du 16 janvier 2012) Le Conseil général de la Ville de Neuchâtel, Vu l article 88 du Règlement général,

Plus en détail

Solution de prévoyance Zugerberg. Votre solution de prévoyance sur mesure. En collaboration avec Valitas Sammelstiftung BVG.

Solution de prévoyance Zugerberg. Votre solution de prévoyance sur mesure. En collaboration avec Valitas Sammelstiftung BVG. Solution de prévoyance Zugerberg. Votre solution de prévoyance sur mesure. En collaboration avec Valitas Sammelstiftung BVG. 2 Prévoyance professionnelle. Plus qu une assurance. Prévoyance professionnelle.

Plus en détail

SUISSE 1) LE SYSTÈME ÉDUCATIF

SUISSE 1) LE SYSTÈME ÉDUCATIF SUISSE 1) LE SYSTÈME ÉDUCATIF Le système d'enseignement suisse étant structuré au niveau cantonal, les disparités sont assez marquées. La répartition des groupes linguistiques exige, à elle seule, une

Plus en détail

Statuts. Les désignations masculines s'appliquent également aux membres féminins.

Statuts. Les désignations masculines s'appliquent également aux membres féminins. Statuts de l Association Suisse des Concierges ASC Remarque préliminaire Les désignations masculines s'appliquent également aux membres féminins. I. Nom, siège, but, responsabilité Art. 1 Nom Sous le nom

Plus en détail

Responsable en ressources humaines

Responsable en ressources humaines Cours de préparation au diplôme fédéral Responsable en ressources humaines www.diplomerh.ch Cours de préparation à l examen fédéral pour responsable en ressources humaines Le diplôme fédéral pour responsable

Plus en détail

15.030. du 6 mars 2015. Messieurs les Présidents, Mesdames, Messieurs,

15.030. du 6 mars 2015. Messieurs les Présidents, Mesdames, Messieurs, 15.030 Message concernant la ratification du protocole n o 15 portant amendement à la convention de sauvegarde des droits de l homme et des libertés fondamentales (CEDH) du 6 mars 2015 Messieurs les Présidents,

Plus en détail

ATTESTATION DE RÉSIDENCE FISCALE FRANÇAISE DES TRAVAILLEURS FRONTALIERS FRANCO-SUISSES

ATTESTATION DE RÉSIDENCE FISCALE FRANÇAISE DES TRAVAILLEURS FRONTALIERS FRANCO-SUISSES N 2041-AS N 13396 * 01 Destiné à l administration française ATTESTATION DE RÉSIDENCE FISCALE FRANÇAISE DES TRAVAILLEURS FRONTALIERS FRANCO-SUISSES La présente attestation est destinée à permettre l application

Plus en détail

INDICATIONS GÉNÉRALES

INDICATIONS GÉNÉRALES Directives du compte de résultat des cours interentreprises (CIE) (par profession et par organisateur) INDICATIONS GÉNÉRALES Les présentes directives définissent les normes pour remplir le compte de résultat

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-112 DU 28 JUILLET 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU

DELIBERATION N 2014-112 DU 28 JUILLET 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU DELIBERATION N 2014-112 DU 28 JUILLET 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Conclue le: Entre: SIG. et: date. Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG)

CHARTE D ENGAGEMENT. Conclue le: Entre: SIG. et: date. Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG) CHARTE D ENGAGEMENT Conclue le: date Entre: SIG Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG) et: Logo de votre entreprise Nom du client Entreprise Rue NPA/Localité

Plus en détail

Conducteurs de travaux Cadres incontournables pour le secteur principal de la construction

Conducteurs de travaux Cadres incontournables pour le secteur principal de la construction SBV SSE SSIC Schweizerischer Baumeisterverband Société Suisse des Entrepreneurs Società Svizzera degli Impresari-Costruttori Societad Svizra dals Impressaris-Constructurs Conducteurs de travaux Cadres

Plus en détail

d intervention prioritaires de l Etat et les modalités de cette intervention.

d intervention prioritaires de l Etat et les modalités de cette intervention. DSAS/Avant-projet du 28.02.2014 Loi du... sur les seniors (LSen) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu la Constitution du canton de Fribourg du 16 mai 2004 (Cst. cant.), notamment ses articles 35 et

Plus en détail

CIRCULAIRE D INFORMATION No 3

CIRCULAIRE D INFORMATION No 3 27 mai 1998 Dr. Hermann Walser CIRCULAIRE D INFORMATION No 3 Le rapport IDA-FiSo2 et les thèmes principaux du Conseil fédéral concernant la 1ère révision de la LPP 1. Le Conseil fédéral est en train de

Plus en détail

Bienvenue Foto: Keystone

Bienvenue Foto: Keystone Direction / planification des fédérations 7 mai 2015 Office fédéral du sport, Macolin Bienvenue Foto: Keystone Foto: SAFV/ zvg Ordre du jour Comptes annuels 2014 de Swiss Olympic et nouvel établissement

Plus en détail