Rencontre avec Laurence VAMVADELIS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rencontre avec Laurence VAMVADELIS"

Transcription

1 Rencontre avec Laurence VAMVADELIS Rédactrice au journal «Réflexions d Athènes» Compte rend u : Bern ar d Laga c h e Laurence Vamvadélis donne des cours de français. Elle participe aussi à la rédaction de ce journal, qui s adresse aux Grecs francophones d Athènes (parution 4 fois par an depuis 5 ans). Elle nous reçoit ce soir avec une amie, Irène, dans ème l appartement du 8 étage, 10-12, Aristeidou. Laurence Vamvadélis vit depuis 21 ans en Grèce et elle se considère aujourd hui comme grecque. Son grandpère grec, immigré, a considéré la France comme une terre d accueil («la Franc e m a tout don n é»). Son père a vécu au Maroc. La vision d un français vivant à l étranger est très différente de celle d un français. Des évènements récents comme la possible nomination de Jean Sarkozy à l EPAD ou les suicides à France Télécom sont perçus bien différemment depuis la Grèce. Le journal «Réflexions d Athènes» veut donner cette vision particulière sur les évènements du monde. Le journal ambitionne ainsi de créer un lien entre grecs francophones avec une option plutôt à gauche (humaniste/démocrate). Il est à noter qu il existe une forte communauté grecque qui a vécu à Paris comme réfugiés pendant la période de la dictature. Le journal va organiser le 7 décembre prochain une soirée- débat sur le thème de la double nationalité qui se veut une réflexion sur le sens de la nationalité aujourd hui. Laurence évoque la possibilité d une téléconférence avec la Vie nouvelle qui pourrait participer à cette discussion. On est citoyen d abord par la langue. On est aussi citoyen là où on participe à la vie sociale. La situation actuelle est qu un enfant né en Grèce de parents étrangers n est pas grec. Ce n est pas le droit du sol, mais le droit du sang, qui s applique. Le nouveau gouvernement devrait modifier cette situation. L opinion publique n est d ailleurs pas opposée à ce changement, notamment pour qu un enfant puisse acquérir la nationalité grecque s il est né en Grèce. 18

2 L impression qui prédomine est que la nationalité grecque est aujourd hui accordée «à la tête du client». Ainsi, récemment un enfant de père palestinien et de mère grecque s est vu refuser la nationalité grecque. Pour le droit de vote aux élections municipales, seuls 815 étrangers ont obtenu de pouvoir voter. Inversement, il y a 4,5 millions de grecs à l étranger qui ont le droit de vote. En ce qui concerne la position actuelle de la Grèce, Laurence parle d isolement. Selon elle, la Grèce est née comme un protectorat européen, compte tenu d une position stratégique à côté de l empire ottoman. Depuis longtemps, la Grèce a ainsi été protégée par l Occident, par exemple en 1945 pour éviter de tomber dans le camp communiste. Lors de l adhésion de la Grèce à l Union européenne, la Grèce était relativement isolée du reste de l Europe, séparée par l Albanie, la Yougoslavie. Il y avait de plus une dépréciation de ces pays qui entourent la Grèce. L histoire grecque récente est passionnante. Elle touche à la géopolitique des Balkans (par exemple les conflits anciens avec la Macédoine). Par lant de l immigration albanaise, Laurence estime qu il y a une bonne intégration des enfants grâce à l école. Le nouveau Pasok est- il un espoir? Les opinions sont très partagées. La plupart des jeunes ne croient plus en la politique. Il y a eu trop d abus et de corruption parmi les responsables politiques dans le passé. Irène partage bien ce scepticisme. En même temps, il existe un gros malaise dans la société grecque et parmi les jeunes, qui s est exprimé lors des mouvements de décembre Laurence milite chez les Verts. Mais, ils n ont pas vraiment d idéologie politique, ce mouvement reste plutôt une organisation environnementaliste. Deux phantasmes planent encore sur la société grecque d aujourd hui : ceux de la guerre civile et de la dictature. Cela explique la forte méfiance qui subsiste vis- à- vis de la police et de l armée. 19

3 LE SYSTEME EDUCATIF EN GRECE Rencontres avec : LAURENCE VAMVADELIS, ZOÏ POLYMEROPOULOU, Directrice du lycée franco- hellénique Delacroix, Enseignante de Français dans un frondisterio et journaliste. CHANTAL PICHARLES Enseignante au lycée franco- hellénique Compte rend u : Olivier Rava ult et Marie- Annick Gros Déroule m e nt d e la scolarité : L'enseignement est ob ligatoire depuis l 'âge de 6 ans jusqu'à 15 ans. Les cyc les se décomposent de l a manière suivante : - La maternel le ( 2 niveaux) - Le primaire d i m otiko ( 6 niveaux) - Le co l lège gy m n a s io ( 3 niveaux) Un examen à l a fin du co l lège. Il est spécifique à chaque co l lège, et ouvre l accès au lycée. - Le l ycée lykio ( 3 niveaux : Alpha, bêta, Gama) A l a fin du co l lège, t rois voies d orientation s ouvrent : le lycée généra l prépare à l examen équiva lent à notre bac, (option lett res technologie et sciences ), mais jouant aussi un r ô le de concours pour l accès à l enseignement supérieur. Les é lèves peuvent aussi s o rienter vers des lycées professionnels, ou technologiques. Les vacances d été débutent mi-mai et se terminent début septembre, il y a deux semaines de vacances pour Noël et pour l a Pâque orthodoxe début mai. Les examens se déroulent fin mai et en juin. 20

4 La vie d e l él èv e : «Le matin, les cours commencent à 8h20-8h30. Tous l es é lèves vont au co l lège ou au lycée (pub lics et gratuits ). Avant le premier cours, i l y a l a priè re dans l a cour de l 'éco le ( l 'immense majo rité des Grecs sont orthodoxes ). Le lundi matin, l es é lèves chantent l 'hymne national pendant que l 'un d'eux l ève le drapeau grec l e l ong de sa hampe. Puis tout l e monde rent re en cours. Les cours durent 45 min, sauf le premier et le dernier qui durent 20 min. Entre chaque cours, l es é lèves ont 10 min de r éc réation. En Grèce, l es cours de géographie sont assurés par les professeurs de sciences (maths, physique ou bio logie ). Les cours se succèdent ainsi jusqu'à 13h30-14h. Les é lèves rent rent ensuite chez eux pour manger. Puis vers 16h - 17 h, i ls vont dans des éco les privées (appelés " f rondisterio " ) pour des cours de l angues ( à parti r de 9 ans ) et de maths, physique, grec ancien... (pour les l ycéens ). Les é lèves ont parfois cours jusqu'à 22 h! Puis i ls rent rent chez eux, mangent et font leurs devoirs. Le plus souvent, l eurs l eçons doivent êt re apprises par cœur!» Public + privé! La société grecque génère un fort esprit de compétition, et les famil les grecques sont angoissées à l excès par l a peur du chômage pour l eurs enfants ; el les considè rent que l accès à «une bonne université» est l ob jectif premier de l a sco la rité de leur enfant (unique l e plus souvent ). Les lycéens, dans l eur grande majo rité, suivent en plus du cursus enseignement public, ces cours particuliers dans les frondisté rio, éco les privées présentes en proximité dans tous les quartiers, qui off rent des compléments d enseignement dans toutes l es disciplines ( dont informatique) et apportent des compétences t ransversa les te l les que savoir rédiger, souvent c ritè re discriminant aux concours. Les co l légiens suivent en moyenne six heures de cours privés par semaine, et l es l ycéens jusqu à cinq heures par jour, après l es cours au l ycée! Il s agit pour eux de r éussi r au mieux l examen de terminale dont les résu ltats déterminent l e niveau de l université obtenue! Notre intervenante, Laurence, considè re que l impasse est faite sur l éducation à l a citoyenneté. Les jeunes sont fatigués, et peu demandeurs d activités extra - sco lai res dans l es domaines culture ls ou sportifs. C est aussi un système inéga litai re, entre vi l le et campagne, et é litiste par l a rgent, peu propice à l intégration des populations immigrées ( cf. Annexe). Enfin cette pratique pèse l ourdement sur l e budget familia l : 20, 50, 70 euros par semaine, et pouvant atteindre l a somme de 1500 euros mensuels, c est une des explications du taux de nata lité t rès faib le. Nos intervenantes expriment un souhait de changement mais, malg ré une vo lonté gouvernementa le, le rapport de forces n y est pas du tout favorab le actuel lement, en particulier parce que les f rondisterio représentent un véritab le l obby dans l économie grecque. P rès de 60 % des é lèves sont inscrits au l ycée généra l. Environ 15 % des jeunes quittent l e système sco lai re avant l a fin du secondaire ( lycée ). Pa rmi ceux qui quittent le système sco lai re à l a fin du l ycée, les 3 /5 ont achevé l eur cyc le te rminal. Pa r contre, 2% des é lèves n'ont aucun diplôme ( fin de co l lège ou de lycée ). La moitié de ceux qui quittent l 'éco le précocement sont d'o rigine ét rangère. Les statistiques de l OCDE ne montrent pas une efficience remarquab le de ce système La 21

5 Grèce se situe nettement en dessous de l a moyenne européenne. Les r ésu ltats en mathématiques et en sciences sont t rès en dessous de l a moyenne de l 'O.C.D.E. Recrute m e nt et formation d e s e ns ei gn ants : Jusqu'à une période récente, l es futurs enseignants s'inscrivaient sur une liste «d'aptitude» et attendaient qu'une place se l ibè re pour êt re rec rutés. De plus i l n existait aucune éva luation des personnels. Nos intervenantes semblent s inter roger sur l a so lidité des fo rmations initia les et continues des professeurs Nous sommes dans une période de t ransformation du système. Les enseignants donnent environ 21h de cours par semaine en début de ca r riè re, a l lant en diminuant avec l ancienneté, cependant l a di rection peut demander jusqu à t rente heures de cours! Ils assurent aussi des permanences dans l étab lissement, organisent l es examens et effectuent l es taches administ ratives en appui de l a di rection que ne dispose pas de secréta riat. L'enseign e m e nt u niv ersitaire e n Grèce : En Grèce, les étab lissements d Enseignement supérieur sont publics. Il en existe deux so rtes : les universités (A.E.I. ) et l es instituts supérieurs de technologie (T.E.I.). Ils diffè rent par leur statut ( les T.E.I. n ont pas l e statut d université ) et par l a l ongueur de leur cursus : de 8 à 12 semest res suivant les fi liè res, à l exception des Facultés de médecine et d a rchitecture. Il existe aujourd hui en Grèce 2 3 universités accueil lant (étudiants rée ls a lo rs que étaient inscrits ) en Les 15 instituts supérieurs de technologie comptaient étudiants rée ls ( inscrits ) en Les étudiants doivent tous passer une sé rie d examens d entrée de haut niveau, organisés par le ministè re de l Éducation nationa le. Entre 80 et 85% des bacheliers s y présentent chaque année ( 9 0% d entre eux so rtent d un lycée d enseignement généra l ). Les universités sont t rès hiéra rchisées, el les préparent principa lement à l ent rée dans l a fonction publique! Un jeune n ayant pas obtenu l université de son choix doit se dé loca liser et préfè re assez souvent, pour un même coût, parti r à l ét ranger suivre son cursus, souvent en Europe centra le, mais aussi aux Etats - Unis, en Al lemagne, en Angleter re pour les famil les aisées. l a Grèce off re peu de débouchés hautement qua lifiés. Il est f réquent qu un jeune t rès qua lifié revienne au pays pour ouvri r un restaurant ou un commerce pour touristes Conclusion : Cette découverte du fonctionnement du système éducatif grec nous a donné une impression d immaturité, voire de gâchis La Grèce est encore une démocratie qui se cherche sur des fondamentaux, beaucoup de chemin reste à parcouri r pour donner à l a jeunesse l a fo rmation humaine et intel lectuel le qui const ruit l a citoyenneté 22

6 Performances PISA Impact d u systèm e scolaire grec sur la réussite d e s e nfants d'im mi grants (source OCDE) Les jeunes d'o rigine ét rangère ont presque deux fois plus de chances d'êt re dans l e bas du tab leau que l es é lèves d o rigine grecque. Les statistiques de l 'O.C.D.E. étayent l es critiques adressées au système sco lai re en Grèce. Cela justifierait aux yeux de certains (ex : Laurence) l 'existence des f rontisté rio. 23

7 24

Le système scolaire finlandais

Le système scolaire finlandais Le système scolaire finlandais Législation des années 1970 Particularités du système Résultats obtenus Statistiques Avant les années 1970: jardin d enfants école primaire obligatoire gratuite enseignement

Plus en détail

LE ROSEY. Programmes scolaires

LE ROSEY. Programmes scolaires LE ROSEY Programmes scolaires Organisation des études Le programme scolaire du Rosey permet à des élèves venus de tous pays de recevoir une éducation de qualité, d acquérir des connaissances approfondies

Plus en détail

DISPOSITIF «ASCENSEUR POUR LA REUSSITE» DOSSIER DE PRESSE. Lundi 6 juin 2011

DISPOSITIF «ASCENSEUR POUR LA REUSSITE» DOSSIER DE PRESSE. Lundi 6 juin 2011 DISPOSITIF «ASCENSEUR POUR LA REUSSITE» DOSSIER DE PRESSE Lundi 6 juin 2011 SOMMAIRE Communiqué de presse Le dispositif «Ascenseur pour la réussite» en détails Contexte : les grandes écoles et l ouverture

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PROJET EDUCATIF TERRITORIAL Mairie de WAVRIN 1 Place de la République 59136 WAVRIN Tél : 03.20.58.57.57 Représentée par : Monsieur Alain BLONDEAU, Maire Madame Cécile LAMBRAY, adjointe à la vie scolaire

Plus en détail

Résumé et synthèse. 1) Introduction

Résumé et synthèse. 1) Introduction Analyse des besoins en aide scolaire d élèves de l enseignement secondaire supérieur général et de technique de qualification fréquentant une école sur la commune de Saint-Gilles. Résumé et synthèse 1)

Plus en détail

Préparation Concours d infirmiers- Toulouse

Préparation Concours d infirmiers- Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation Concours d infirmiers- Toulouse SOMMAIRE : I. La Prépa infirmière à

Plus en détail

Résultats de l Enquête sur le stage en entreprise des professeurs-stagiaires CAPLP et CAPET

Résultats de l Enquête sur le stage en entreprise des professeurs-stagiaires CAPLP et CAPET Résultats de l Enquête sur le stage en entreprise des professeurs-stagiaires CAPLP et CAPET Enquête réalisée en 2005 à l Observatoire des Flux et des Formations par une stagiaire en Master Pro Ingénierie

Plus en détail

Communication écrite : un adulte sur cinq en situation préoccupante

Communication écrite : un adulte sur cinq en situation préoccupante Direction du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle de article déjà publié d la série ins e e part naires Communication écrite : un adulte sur cinq en situation préoccupante compte environ

Plus en détail

Informations sur le baccalauréat économique et social

Informations sur le baccalauréat économique et social Informations sur le baccalauréat économique et social MAHIEU - 2011 La filière sciences économiques et sociales au lycée Une démarche scientifique appliquée à des problématiques généralistes au service

Plus en détail

Les centres de vacances

Les centres de vacances note jeunessefévrier et vie associative 04.01 www.education.gouv.fr/stateval En 2002, presque 1 300 000 départs ont été enregistrés pour plus de 37 000 centres et placements de vacances. Ils sont encadrés

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Philosophie Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR de l'ecole Française Internationale de Wuhan ANNEE SCOLAIRE 2015-2016

REGLEMENT INTERIEUR de l'ecole Française Internationale de Wuhan ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 ! REGLEMENT INTERIEUR de l'ecole Française Internationale de Wuhan ANNEE SCOLAIRE 201-2016 EFIW Campus International, BO Xue Lu, WEDZ Hanyang 43006 WUHAN CHINE 1. Présentation de l école 2. Fonctionnement

Plus en détail

Pourquoi ce sondage Netino / Opinion Way *?

Pourquoi ce sondage Netino / Opinion Way *? Sondage : la perception des commentaires sous article (sites d actualités) Pourquoi ce sondage Netino / Opinion Way *? Lemonde.fr, Lefigaro.fr, Tf1News.fr, RTL.fr, Yahoo Actualités etc tous les grands

Plus en détail

LUNDI DE LA SORBONNE : 22 novembre 2010 LES DOUBLES CURSUS : QUELS OBJECTIFS, QUELS ENJEUX?

LUNDI DE LA SORBONNE : 22 novembre 2010 LES DOUBLES CURSUS : QUELS OBJECTIFS, QUELS ENJEUX? LUNDI DE LA SORBONNE : 22 novembre 2010 LES DOUBLES CURSUS : QUELS OBJECTIFS, QUELS ENJEUX? 1) MASS Paris I/IEP : Pascal Goudrel (Paris I Panthéon Sorbonne), directeur de recherche. Mathématiques appliquées

Plus en détail

Foire. questions. aux LA SELECTION POUR INTEGRER DAUPHINE. pour les étudiants ambassadeurs qui présentent Dauphine dans les lycées.

Foire. questions. aux LA SELECTION POUR INTEGRER DAUPHINE. pour les étudiants ambassadeurs qui présentent Dauphine dans les lycées. Foire aux questions R E S E A R C H UNIVERSITY pour les étudiants ambassadeurs qui présentent Dauphine dans les lycées. Ce document est, avant tout, fait pour vous aider à présenter l université dans votre

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

Les SES et la filière ES

Les SES et la filière ES Les SES et la filière ES Une présentation de la discipline, de la filière et des débouchés qu'elle offre pour vous aider dans vos choix d orientation. Fiche 1: Choisir la série ES A l issue de la seconde

Plus en détail

UN REGARD SUR L ÉDUCATION EN CHINE

UN REGARD SUR L ÉDUCATION EN CHINE UNREGARDSURL ÉDUCATIONENCHINE RémyJost Inspecteurgénéralhonorairedel EducationNationale IREMdeRennes,mercredi27mars2013 Préliminaire Lesprincipauxdéveloppementsdemacontributionporterontsur: lesenjeuxdel

Plus en détail

LES DEBOUCHES DE LA CLASSE ECONOMIQUE ET COMMERCIALE OPTION SCIENTIFIQUE

LES DEBOUCHES DE LA CLASSE ECONOMIQUE ET COMMERCIALE OPTION SCIENTIFIQUE LES DEBOUCHES DE LA CLASSE ECONOMIQUE ET COMMERCIALE OPTION SCIENTIFIQUE Le Lycée DESCARTES de Tours possède une préparation Economique et Commerciale qui accueille les jeunes gens et jeunes filles, candidats

Plus en détail

L inscription dans une classe préparatoire

L inscription dans une classe préparatoire ISSN 1286-9392 www.education.fr 01.31 JUIN Si l admission en classe préparatoire est étroitement liée au parcours antérieur des élèves et à leurs résultats scolaires, les enseignants jouent un rôle important

Plus en détail

C.P.G.E. Lycée Auguste Blanqui. Classes Préparatoires littéraires aux Grandes Écoles - Saint-Ouen. Pourquoi choisir Blanqui?

C.P.G.E. Lycée Auguste Blanqui. Classes Préparatoires littéraires aux Grandes Écoles - Saint-Ouen. Pourquoi choisir Blanqui? C.P.G.E. Classes Préparatoires littéraires aux Grandes Écoles - Lycée Auguste Blanqui Saint-Ouen Pourquoi choisir Blanqui? Avez-vous pensé à une prépa? Que vais-je apprendre en classe prépa? Mais vais-je

Plus en détail

MASTER MEEF SECOND DEGRE - MATHEMATIQUES ET SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

MASTER MEEF SECOND DEGRE - MATHEMATIQUES ET SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES MASTER MEEF SECOND DEGRE - MATHEMATIQUES ET SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation Spécialité

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques et applications aux sciences et à la finance de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Accompagnement Scolaire d Excellence

Accompagnement Scolaire d Excellence été Toutes nos révisions d'été pour une rentrée réussie! Enseignement à distance soumis au contrôle de l'éducation Nationale > Cahiers de Vacances > Réussir en Orthographe > Manuels de Méthodologie > Cours

Plus en détail

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR)

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) POUVOIR EXERCER LA PROFESSION DE CHIRURGIEN DENTISTE EN FRANCE POUR LES CHIRURGIENS DENTISTES À DIPLOME NON COMMUNAUTAIRE

Plus en détail

- Année scolaire 201./201. -

- Année scolaire 201./201. - Lancées en 2008, dans le cadre de la dynamique Espoir Banlieues, les «Cordées de la réussite» visent à introduire une plus grande équité sociale dans l accès à l enseignement supérieur, notamment dans

Plus en détail

Après la classe de seconde

Après la classe de seconde Compte- rendu de la réunion d orientation du 19 février 2015 M. Ritter Après la classe de seconde Pour tout renseignement complémentaire, n hésitez pas à contacter M. Ritter : pritter@lfjtokyo.org et le

Plus en détail

LES DISCIPLINES DU POLE SCIENTIFIQUE :

LES DISCIPLINES DU POLE SCIENTIFIQUE : L envol vers la réussite LES DISCIPLINES DU POLE SCIENTIFIQUE : MATHEMATIQUES SCIENCES PHYSIQUES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SCIENCES DE L INGENIEUR SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INDUSTRIE ET DU

Plus en détail

Les inégalités dans l accès aux hauts diplômes se jouent surtout avant le bac

Les inégalités dans l accès aux hauts diplômes se jouent surtout avant le bac Les inégalités dans l accès aux hauts diplômes se jouent surtout avant le bac Olivier Lefebvre* Sur 100 jeunes entrés en 6 e en 1995, 44 sont désormais titulaires d un diplôme de l enseignement supérieur.

Plus en détail

Présentation de la filière ES. Lycée Ravel, 2014-2015

Présentation de la filière ES. Lycée Ravel, 2014-2015 Présentation de la filière ES Lycée Ravel, 2014-2015 Quelle différence entre les SES et la filière ES? SES : Sciences Eco et Sociales : c est une matière, un enseignement d exploration en seconde et la

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac général 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54 55 53 00 Messagerie : contact.tscompta@laposte.net

Plus en détail

LA SCOLARITÉ EN FRANCE

LA SCOLARITÉ EN FRANCE P.R.I.P.I Programme Régional pour l Intégration des Populations Immigrées C.A.S.N.A.V Centre Académique pour la Scolarisation des Nouveaux Arrivants et des enfants du Voyage LA SCOLARITÉ EN FRANCE Document

Plus en détail

Les CPGE EC économiques préparent en deux ans les étudiants aux concours des grandes écoles de management.

Les CPGE EC économiques préparent en deux ans les étudiants aux concours des grandes écoles de management. ECE Economique et commerciale, voie économique Les classes préparatoires économiques et commerciales préparent en deux ans les étudiants aux concours des grandes écoles de gestion et de management, afin

Plus en détail

Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com

Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation Concours manipulateur en électroradiologie Toulouse SOMMAIRE : I. Le

Plus en détail

Préparation Concours psychomotricien- Toulouse

Préparation Concours psychomotricien- Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com SOMMAIRE : Préparation Concours psychomotricien- Toulouse I. Le concours de psychomotricien

Plus en détail

L enseignement scolaire en France

L enseignement scolaire en France DOSSIERS DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE L enseignement scolaire en France 2012 2012 EDUSCOL. EDUCATION.FR/ DOSSIERS Sommaire Les grands principes Les domaines de compétence Les enseignants Le socle commun

Plus en détail

Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire

Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire www.zupdeco.org Communiqué de presse Avril 2015 Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire Difficultés d apprentissage, décrochage, accompagnement scolaire et perception de réussite

Plus en détail

L école obligatoire dans le Canton de Zurich

L école obligatoire dans le Canton de Zurich Französisch L école obligatoire dans le Canton de Zurich Informations pour les parents Objectifs et idées directrices L école publique obligatoire du Canton de Zurich repose sur les valeurs fondamentales

Plus en détail

PROJET D'ETABLISSEMENT

PROJET D'ETABLISSEMENT Athénée Royal Jules Destrée Rue des Haies, 76 6001 Marcinelle Tél: 071/ 36.11.73 Fax: 071/51.59.41 www.arjd-marcinelle.be secretariatarjd@skynet.be PROJET D'ETABLISSEMENT Exercice trisannuel 2012-2013,

Plus en détail

Réussir ses années lycée

Réussir ses années lycée PARTIE 1 Réussir ses années lycée u contraire des bacs professionnels, les baccalauréats A technologiques ne préparent pas à la vie active. Ils sont certes moins généraux que les bacs ES, S et L, mais

Plus en détail

Observatoire de la Vie Étudiante de l Université de Provence (Aix-Marseille I) www.up.univ-mrs.fr/ove Numéro 13 Mai 2007

Observatoire de la Vie Étudiante de l Université de Provence (Aix-Marseille I) www.up.univ-mrs.fr/ove Numéro 13 Mai 2007 OVE résultats Observatoire de la Vie Étudiante de l Université de Provence (Aix-Marseille I) www.up.univ-mrs.fr/ove Numéro 13 Mai 27 Devenir des diplômés de DUT 24, 24 mois après l obtention du diplôme

Plus en détail

Les aides aux devoirs en dehors de la classe

Les aides aux devoirs en dehors de la classe note d informationfévrier 6.4 www.education.gouv.fr/stateval Les élèves peuvent bénéficier d s aux devoirs scolaires de la part de leurs parents, de frères et sœurs, d amis, de proches ou bien suivre des

Plus en détail

JEUNESSE > L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE > L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR > L EMPLOI ET LA FORMATION

JEUNESSE > L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE > L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR > L EMPLOI ET LA FORMATION JEUNESSE > L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE > L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR > L EMPLOI ET LA FORMATION 72 CHAPITRE 5 I JEUNESSE L enseignement secondaire LES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS Collège Gounod 6 bis rue Gounod

Plus en détail

Liaison 3 ème / 2 nde Vie scolaire

Liaison 3 ème / 2 nde Vie scolaire Liaison 3 ème / 2 nde Vie scolaire LIAISON 3 ème /2 nde BUT DE LA DEMARCHE : Constat : Fait par les CPE des lycées et confirmé par un questionnaire distribué aux élèves de seconde : ces élèves sont en

Plus en détail

Centre Scolaire Jeanne d Arc Organisation du 3 ème trimestre

Centre Scolaire Jeanne d Arc Organisation du 3 ème trimestre Centre Scolaire Jeanne d Arc Organisation du 3 ème trimestre Rentrée des vacances de Pâques Lundi 27 avril. Vacances de Pâques Sortie pédagogique 6 èmes Lundi 27 avril 2015 : visite d'une ferme pédagogique

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges.

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges. Projet Pédagogique La scolarité vise à aborder les apprentissages en prenant en compte les compétences de chacun afin de permettre l épanouissement de tous. La communauté éducative propose donc un enseignement

Plus en détail

Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO

Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO 15 mars 2007 Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO vu la loi fédérale sur les hautes écoles spécialisées

Plus en détail

La réforme du collège, c est:

La réforme du collège, c est: La réforme du collège, c est: Suppression des classes bilangues Sauf, dans les établissements accueillant des élèves qui ont étudié une autre langue que l anglais à l'école primaire. En gros, très peu

Plus en détail

les différentes filières

les différentes filières Les classes préparatoires littéraires offrent les débouchés suivants : les écoles normales supérieures (voir pages 2 et 3) les instituts d études politiques (I.E.P. ou " Sciences Politiques ") (voir page

Plus en détail

Proposition du Groupe de Travail Organisation des études au cycle secondaire : Annexe I

Proposition du Groupe de Travail Organisation des études au cycle secondaire : Annexe I Schola Europaea Bureau du Secrétaire général Unité de développement pédagogique Réf. : 2013-09-D-17-fr-3 Annexe I Orig.: FR Proposition du Groupe de Travail Organisation des études au cycle secondaire

Plus en détail

LYCEE FRANÇAIS ANNA DE NOAILLES DE BUCAREST EXCELLENCE PARTAGE RAYONNEMENT. Photo 1

LYCEE FRANÇAIS ANNA DE NOAILLES DE BUCAREST EXCELLENCE PARTAGE RAYONNEMENT. Photo 1 LYCEE FRANÇAIS ANNA DE NOAILLES DE BUCAREST EXCELLENCE PARTAGE RAYONNEMENT Photo 1 Photo 2 Années 1920 : l Union des Français de Roumanie pour les enfants des membres de la «colonie» fonde l école française.

Plus en détail

SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE

SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE l // Les professeurs particuliers SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE COURS EN PETITS GROUPES & STAGES DE VACANCES 1 6 R U E C H A R L E M A G N E, P A R I S 4 e 1 LES PROFESSEURS PARTICULIERS EN BREF LES PROFESSEURS

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

L Y C E E D A U T E T

L Y C E E D A U T E T L Y C E E 18 rue Delayant - BP 534-17022 La Rochelle Cedex 1-05 46 28 05 70-05 46 41 51 31 ce.0170028n@ac-poitiers.fr - http://hebergement.ac-poitiers.fr/l-jd-larochelle D A U T E T Grâce à l informatique,

Plus en détail

Un livret pour les ados

Un livret pour les ados Un livret pour les ados Sources : Livret préparé par : Ministère de la Santé de la Nouvelle-Écosse, Direction de la santé mentale Rédactrice : Nancy Green, stagiaire de l Université Dalhousie, Promotion

Plus en détail

L'allocation de rentrée scolaire

L'allocation de rentrée scolaire Mise à jour septembre 2013 Pour l'année scolaire 2013-2014, des aides vous permettent de mieux financer la scolarité ou les études de vos enfants. Attention, des délais sont à respecter pour en faire la

Plus en détail

DEMANDE DE CONVENTION DE STAGE 2011-2012 A PARTIR DU 3 OCTOBRE 2011

DEMANDE DE CONVENTION DE STAGE 2011-2012 A PARTIR DU 3 OCTOBRE 2011 Stages volontaires en entreprise DEMANDE DE CONVENTION DE STAGE 2011-2012 A PARTIR DU 3 OCTOBRE 2011 Il est obligatoire d avoir défini toutes les modalités pédagogiques du stage avant de faire une demande

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

Tout savoir sur la série STI2D SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INDUSTRIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

Tout savoir sur la série STI2D SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INDUSTRIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Tout savoir sur la série STI2D SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INDUSTRIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE L ESSENTIEL SUR LA SÉRIE STI2D La série STI2D s inscrit de manière affirmée dans la voie technologique

Plus en détail

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire)

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire) Un BTS ou un DUT, une prépa ou une université, ou bien une école spécialisée? Choisir son orientation après le bac n'est pas toujours facile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons quelques

Plus en détail

La «Prépa» PTSI à Champagne-sur-Seine, vous connaissez?

La «Prépa» PTSI à Champagne-sur-Seine, vous connaissez? La «Prépa» PTSI à Champagne-sur-Seine, vous connaissez? 1 L après-bac se décide maintenant Qu est-ce qu une classe préparatoire scientifique aujourd hui? 2 Champagne-sur-Seine, un choix raisonnable! 3

Plus en détail

Des pour et des contre

Des pour et des contre Des pour et des contre Une introduction au débat Camp positif Modérateur Camp négatif Jury Chronométreur Auditoire Le débat : une introduction historique Voici la méthode utilisée par les premiers humains

Plus en détail

Petit guide des filières avant le Bac

Petit guide des filières avant le Bac Petit guide des filières avant le Bac Filière générale Séries Spécificités (en plus des cours communs *) Pour quelles études supérieures? Série L (Littérature) - 2h de littérature française - 2h de littérature

Plus en détail

Découvrez toutes nos activités 2015-2016. Ateliers. Soutien. Événements Conferences...

Découvrez toutes nos activités 2015-2016. Ateliers. Soutien. Événements Conferences... Découvrez toutes nos activités 2015-2016 Ateliers Soutien Tutorat Stages Événements Conferences... WWW.SCIENCEOUVERTE.FR L Association Science Ouverte exerce son action principalement dans des territoires

Plus en détail

Stages Sésame - Accès

Stages Sésame - Accès Stages Sésame - Accès Prépa Commercia, désormais dans le top 5 des prépas françaises est heureuse de vous proposer des stages destinés à vous faire intégrer les écoles de management par la voie Prépa ou

Plus en détail

PROJET BILINGUE : DE l'ecole AU LYCEE

PROJET BILINGUE : DE l'ecole AU LYCEE ASSOMPTION BELLEVUE 39 Quai Jean-Jacques ROUSSEAU 69350 LA MULATIERE www.assomption-bellevue.org accueil@assomption-bellevue.org PROJET BILINGUE : DE l'ecole AU LYCEE Historique L'enseignement de l'anglais

Plus en détail

Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec

Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec dans le cadre de la consultation de la Commission des relations avec le citoyen sur le deuxième plan d action gouvernemental pour l égalité entre

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information et communication de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

UNE HISTOIRE P O U R LES PLUS PETITS À INVENTER PAR TES COÉQUIPIERS ET TOI

UNE HISTOIRE P O U R LES PLUS PETITS À INVENTER PAR TES COÉQUIPIERS ET TOI UNE HISTOIRE À INVENTER PAR TES COÉQUIPIERS ET TOI P O U R LES PLUS PETITS Un livre à éditer Projet en interdisciplinarité entre le français et les arts plastiques En équipe de quatre personnes, vous aurez

Plus en détail

MASTER. Mention Droit Public. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine :

MASTER. Mention Droit Public. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : MASTER 2013-2014 Mention Droit Public M2 : Spécialité Droits de l Homme & Droits Humanitaires BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : Droit, Economie, Gestion 1. Editorial du responsable La spécialité Droits de l homme

Plus en détail

Pourquoi une préparation aux filières sélectives au LFS? Comment fonctionne la préparation aux filières sélectives?

Pourquoi une préparation aux filières sélectives au LFS? Comment fonctionne la préparation aux filières sélectives? PREPARATION AUX FILIERES SELECTIVES Année scolaire 2015-2016 Pour les élèves de Terminale et de Première qui souhaitent se préparer au mieux aux études supérieures. Approfondissements, renforcements et

Plus en détail

L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion

L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion Sa singularité est l orientation pédagogique forte dans le domaine de l image, dans ses formes traditionnelles et émergentes. La volonté

Plus en détail

Explorer nos approches pédagogiques. Partager notre vision. Découvrir notre environnement scolaire unique

Explorer nos approches pédagogiques. Partager notre vision. Découvrir notre environnement scolaire unique Explorer nos approches pédagogiques Partager notre vision Découvrir notre environnement scolaire unique La Grande Boissière La Grande Boissière est le plus grand et le plus ancien des trois campus de l

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIE SANTE DROIT, ECONOMIE, GESTION. METIERS DE L'ENSEIGNEMENT, DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION 1 er DEGRE (MEEF 1 er DEGRE)

SCIENCES TECHNOLOGIE SANTE DROIT, ECONOMIE, GESTION. METIERS DE L'ENSEIGNEMENT, DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION 1 er DEGRE (MEEF 1 er DEGRE) Niveau : MASTER année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention : Parcours : SCIENCES TECHNOLOGIE SANTE DROIT, ECONOMIE, GESTION M METIERS DE L'ENSEIGNEMENT, DE L EDUCATION

Plus en détail

La filière bilingue !!!!!!!!!!! Marie d Orliac - Holy Cross! Présentation des classes bilingues! Annabelle Glas - Directrice Marie d Orliac

La filière bilingue !!!!!!!!!!! Marie d Orliac - Holy Cross! Présentation des classes bilingues! Annabelle Glas - Directrice Marie d Orliac La filière bilingue Marie d Orliac - Holy Cross Présentation des classes bilingues Annabelle Glas - Directrice Marie d Orliac 1 Introduction Choisir un cursus bilingue est une opportunité scolaire et pédagogique

Plus en détail

LICENCE - ARTS, LETTRES ET LANGUES, MENTION LEA ANGLAIS/ESPAGNOL

LICENCE - ARTS, LETTRES ET LANGUES, MENTION LEA ANGLAIS/ESPAGNOL LICENCE - ARTS, LETTRES ET LANGUES, MENTION LEA ANGLAIS/ESPAGNOL RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Arts, Lettres, Langues Présentation Le département de Langues

Plus en détail

Fiches Métiers Novembre 2015

Fiches Métiers Novembre 2015 LES INGENIEURS En France, comme dans de nombreux autres pays, le mot ingénieur désigne avant tout un titre professionnel réglementé qui ne sera délivré qu après une formation spécifique, normalement, de

Plus en détail

L'école au bout de monde

L'école au bout de monde L'école au bout de monde Félicitations! Tu as gagné la chance de visiter 4 nouveaux pays et d'en apprendre plus sur l'école au bout du monde. Bon voyage mon ami! Pour voyager de pays en pays, voici les

Plus en détail

Madame Anne Bernard - Centre Régional du Libre Examen de Bruxelles. Madame Emilie Dupont - Pouvoir Organisateur de la Ville de Bruxelles

Madame Anne Bernard - Centre Régional du Libre Examen de Bruxelles. Madame Emilie Dupont - Pouvoir Organisateur de la Ville de Bruxelles Séminaire de réflexion du 28/09/2011 Comment faire face à la pénurie d enseignants? La pénurie d enseignants est un sujet récurrent en particulier dans la région bruxelloise. De nombreuses questions gravitent

Plus en détail

Le M.B.A. professionnel

Le M.B.A. professionnel Le M.B.A. professionnel Un M.B.A. à temps partiel pour les professionnels qui travaillent un programme unique Le nouveau M.B.A. professionnel de la Faculté de gestion Desautels de l Université McGill est

Plus en détail

Présentation. Etudes suivies par les élèves (Toulouse) Scolarité en LSF. Le choix de l éducation bilingue. L éducation bilingue à Massy

Présentation. Etudes suivies par les élèves (Toulouse) Scolarité en LSF. Le choix de l éducation bilingue. L éducation bilingue à Massy L éducation bilingue à Massy Massy - 3 février 2007 Le choix de l éducation bilingue Patrice Dalle! Parent d enfant sourd! 1979! Classes bilingues Présentation! 1985 : création classe bilingue primaire

Plus en détail

Tutorat d Accompagnement Lycéen de l École normale supérieure

Tutorat d Accompagnement Lycéen de l École normale supérieure Tutorat d Accompagnement ycéen de l École normale supérieure e programme Talens est un programme de tutorat porté par le Pôle PESU et regroupe aujourd hui plus de 300 lycéens d Ile de France. Il trouve

Plus en détail

Baromètre de l innovation

Baromètre de l innovation Baromètre de l innovation Un baromètre BVA Syntec numérique Ce sondage est réalisé par pour le Publié dans, et le 21 mai, et diffusé sur Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de

Plus en détail

SOUTIEN SCOLAIRE & COURS A DOMICILE

SOUTIEN SCOLAIRE & COURS A DOMICILE www.solution-cours.fr contact@solution-cours.fr SOUTIEN SCOLAIRE & COURS A DOMICILE Toutes Matières et Tous Niveaux - Primaire, Collège, Lycée, Adultes Soutien Scolaire et Cours à Domicile Tél : 09 72

Plus en détail

Bilan d une action de prévention et de suivi des caries dentaires dans les écoles en Zone Urbaine Sensible (ZUS) de Grenoble FRANCE

Bilan d une action de prévention et de suivi des caries dentaires dans les écoles en Zone Urbaine Sensible (ZUS) de Grenoble FRANCE Bilan d une action de prévention et de suivi des caries dentaires dans les écoles en Zone Urbaine Sensible (ZUS) de Grenoble FRANCE Dr Simone BOUSSUGES médecin conseiller technique Christiane BRUN assistante

Plus en détail

SCIENCES PO MGIMO DOUBLE MASTER EN AFFAIRES INTERNATIONALES. Master de Sciences Po. Magistratura du MGIMO

SCIENCES PO MGIMO DOUBLE MASTER EN AFFAIRES INTERNATIONALES. Master de Sciences Po. Magistratura du MGIMO SCIENCES PO MGIMO DOUBLE MASTER EN AFFAIRES INTERNATIONALES Master de Sciences Po Magistratura du MGIMO Année universitaire 2005-2006 SOMMAIRE Sciences Po en quelques mots Page 2 Le MGIMO en quelques mots..

Plus en détail

6 Les missions de l enseignement scolaire

6 Les missions de l enseignement scolaire Les dossiers de l enseignement scolaire 2009 L enseignement scolaire en France Sommaire 4 Les grands principes 5 L organisation de la scolarité 6 Les domaines de compétence 6 Les missions de l enseignement

Plus en détail

UNIVERSITÉ POPULAIRE 2015

UNIVERSITÉ POPULAIRE 2015 UNIVERSITÉ POPULAIRE 2015 LA CONCERTATION DES MOUVEMENTS SOCIAUX À L ÈRE DE L AUSTÉRITÉ DANS UN CADRE ENCHANTEUR, NOUS SOUHAITONS COMPRENDRE DAVANTAGE LES ENJEUX QUI ENTOURENT L AUSTÉRITÉ ET NOUS CONCERTER

Plus en détail

Samedi 28 janvier 2012 Lycée Gustave Flaubert La Marsa

Samedi 28 janvier 2012 Lycée Gustave Flaubert La Marsa FORUM DES FORMATIONS POST-BAC IUT BTS Prépas Universités Ecoles Samedi 28 janvier 2012 Lycée Gustave Flaubert La Marsa un Forum Le Forum des formations Post bac est pour vous une occasion unique de vous

Plus en détail

Juin 2015. De la rentrée 2006 à la rentrée 2014 Scolarisation en milieu ordinaire et en unités d enseignements. Conseiller technique ASH

Juin 2015. De la rentrée 2006 à la rentrée 2014 Scolarisation en milieu ordinaire et en unités d enseignements. Conseiller technique ASH Juin 2015 La scolarisation des élèves en situation de handicap, 10 ans après la loi pour l égalité des droits et des chances De la rentrée 2006 à la rentrée 2014 Scolarisation en milieu ordinaire et en

Plus en détail

1 Vers un nouveau lycée en 2010 / www.education.gouv.fr. Conférence de presse

1 Vers un nouveau lycée en 2010 / www.education.gouv.fr. Conférence de presse 1 Vers un nouveau lycée en 2010 / www.education.gouv.fr Conférence de presse Sommaire MIEUX ORIENTER Une orientation plus progressive Une orientation plus ouverte Une orientation plus juste MIEUX ACCOMPAGNER

Plus en détail

Stages TERMINALES. Le «3 en 1» 2015-2016

Stages TERMINALES. Le «3 en 1» 2015-2016 Stages TERMINALES Le «3 en 1» 2015-2016 Prépa Commercia, désormais dans le top 5 des prépas françaises, est heureuse de vous proposer des sessions de stages dont de le seul but est : VOUS FAIRE RÉUSSIR.

Plus en détail

Alors le centre de formation de la F.F.C.E.B. est peut-être fait pour vous!

Alors le centre de formation de la F.F.C.E.B. est peut-être fait pour vous! Jambes, le 4 avril 2012 Cher ami escrimeur, Chère amie escrimeuse, Durant cette saison qui se termine maintenant, vous avez été invité à participer à différentes actions de détection et de perfectionnement

Plus en détail

Identifiant : Mot de passe : Outils, services. pour les parents et exemples d usages pour les élèves. dans l ENT

Identifiant : Mot de passe : Outils, services. pour les parents et exemples d usages pour les élèves. dans l ENT Identifiant : Mot de passe : Outils, services pour les parents et exemples d usages pour les élèves dans l ENT SEPTEMBRE 2013 1 I. Des outils et des services pour les parents Le portail d information académique

Plus en détail

Emploi et formation LE DROIT À LA FORMATION LINGUISTIQUE

Emploi et formation LE DROIT À LA FORMATION LINGUISTIQUE Fonds européen pour les réfugiés Emploi et formation LE DROIT À LA FORMATION LINGUISTIQUE L apprentissage du français est une condition essentielle de l intégration des populations étrangères en France.

Plus en détail

LES PRÉPAS SCIENTIFIQUES

LES PRÉPAS SCIENTIFIQUES LES PRÉPAS SCIENTIFIQUES Les grandes écoles d ingénieurs et les ENS essaient de recruter des étudiants aux parcours différents. En ventilant les places qu elles offrent aux concours, elles modulent le

Plus en détail

Organisation de PACES-APEMK promo 2016

Organisation de PACES-APEMK promo 2016 Stages et encadrement PACES et APEMK promotion 2016 Organisation de PACES-APEMK promo 2016 MÉDECINE, PHARMACIE, SAGE FEMME,DENTAIRE et APEMK Le concours est organisé en 7 Unités d Enseignement (UE) communes

Plus en détail

a l e i y m u r o f n v w s j z ou ch oi eu ph gn eau/au on in un en/an oin ain ein ien ill Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps

a l e i y m u r o f n v w s j z ou ch oi eu ph gn eau/au on in un en/an oin ain ein ien ill Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps a l e i y m u r o f n v w s j z Une lettre qui donne un son bref (en valeur de base) d t b p c k q g 2-3 lettres qui donnent ensemble toujours

Plus en détail