Rencontre avec Laurence VAMVADELIS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rencontre avec Laurence VAMVADELIS"

Transcription

1 Rencontre avec Laurence VAMVADELIS Rédactrice au journal «Réflexions d Athènes» Compte rend u : Bern ar d Laga c h e Laurence Vamvadélis donne des cours de français. Elle participe aussi à la rédaction de ce journal, qui s adresse aux Grecs francophones d Athènes (parution 4 fois par an depuis 5 ans). Elle nous reçoit ce soir avec une amie, Irène, dans ème l appartement du 8 étage, 10-12, Aristeidou. Laurence Vamvadélis vit depuis 21 ans en Grèce et elle se considère aujourd hui comme grecque. Son grandpère grec, immigré, a considéré la France comme une terre d accueil («la Franc e m a tout don n é»). Son père a vécu au Maroc. La vision d un français vivant à l étranger est très différente de celle d un français. Des évènements récents comme la possible nomination de Jean Sarkozy à l EPAD ou les suicides à France Télécom sont perçus bien différemment depuis la Grèce. Le journal «Réflexions d Athènes» veut donner cette vision particulière sur les évènements du monde. Le journal ambitionne ainsi de créer un lien entre grecs francophones avec une option plutôt à gauche (humaniste/démocrate). Il est à noter qu il existe une forte communauté grecque qui a vécu à Paris comme réfugiés pendant la période de la dictature. Le journal va organiser le 7 décembre prochain une soirée- débat sur le thème de la double nationalité qui se veut une réflexion sur le sens de la nationalité aujourd hui. Laurence évoque la possibilité d une téléconférence avec la Vie nouvelle qui pourrait participer à cette discussion. On est citoyen d abord par la langue. On est aussi citoyen là où on participe à la vie sociale. La situation actuelle est qu un enfant né en Grèce de parents étrangers n est pas grec. Ce n est pas le droit du sol, mais le droit du sang, qui s applique. Le nouveau gouvernement devrait modifier cette situation. L opinion publique n est d ailleurs pas opposée à ce changement, notamment pour qu un enfant puisse acquérir la nationalité grecque s il est né en Grèce. 18

2 L impression qui prédomine est que la nationalité grecque est aujourd hui accordée «à la tête du client». Ainsi, récemment un enfant de père palestinien et de mère grecque s est vu refuser la nationalité grecque. Pour le droit de vote aux élections municipales, seuls 815 étrangers ont obtenu de pouvoir voter. Inversement, il y a 4,5 millions de grecs à l étranger qui ont le droit de vote. En ce qui concerne la position actuelle de la Grèce, Laurence parle d isolement. Selon elle, la Grèce est née comme un protectorat européen, compte tenu d une position stratégique à côté de l empire ottoman. Depuis longtemps, la Grèce a ainsi été protégée par l Occident, par exemple en 1945 pour éviter de tomber dans le camp communiste. Lors de l adhésion de la Grèce à l Union européenne, la Grèce était relativement isolée du reste de l Europe, séparée par l Albanie, la Yougoslavie. Il y avait de plus une dépréciation de ces pays qui entourent la Grèce. L histoire grecque récente est passionnante. Elle touche à la géopolitique des Balkans (par exemple les conflits anciens avec la Macédoine). Par lant de l immigration albanaise, Laurence estime qu il y a une bonne intégration des enfants grâce à l école. Le nouveau Pasok est- il un espoir? Les opinions sont très partagées. La plupart des jeunes ne croient plus en la politique. Il y a eu trop d abus et de corruption parmi les responsables politiques dans le passé. Irène partage bien ce scepticisme. En même temps, il existe un gros malaise dans la société grecque et parmi les jeunes, qui s est exprimé lors des mouvements de décembre Laurence milite chez les Verts. Mais, ils n ont pas vraiment d idéologie politique, ce mouvement reste plutôt une organisation environnementaliste. Deux phantasmes planent encore sur la société grecque d aujourd hui : ceux de la guerre civile et de la dictature. Cela explique la forte méfiance qui subsiste vis- à- vis de la police et de l armée. 19

3 LE SYSTEME EDUCATIF EN GRECE Rencontres avec : LAURENCE VAMVADELIS, ZOÏ POLYMEROPOULOU, Directrice du lycée franco- hellénique Delacroix, Enseignante de Français dans un frondisterio et journaliste. CHANTAL PICHARLES Enseignante au lycée franco- hellénique Compte rend u : Olivier Rava ult et Marie- Annick Gros Déroule m e nt d e la scolarité : L'enseignement est ob ligatoire depuis l 'âge de 6 ans jusqu'à 15 ans. Les cyc les se décomposent de l a manière suivante : - La maternel le ( 2 niveaux) - Le primaire d i m otiko ( 6 niveaux) - Le co l lège gy m n a s io ( 3 niveaux) Un examen à l a fin du co l lège. Il est spécifique à chaque co l lège, et ouvre l accès au lycée. - Le l ycée lykio ( 3 niveaux : Alpha, bêta, Gama) A l a fin du co l lège, t rois voies d orientation s ouvrent : le lycée généra l prépare à l examen équiva lent à notre bac, (option lett res technologie et sciences ), mais jouant aussi un r ô le de concours pour l accès à l enseignement supérieur. Les é lèves peuvent aussi s o rienter vers des lycées professionnels, ou technologiques. Les vacances d été débutent mi-mai et se terminent début septembre, il y a deux semaines de vacances pour Noël et pour l a Pâque orthodoxe début mai. Les examens se déroulent fin mai et en juin. 20

4 La vie d e l él èv e : «Le matin, les cours commencent à 8h20-8h30. Tous l es é lèves vont au co l lège ou au lycée (pub lics et gratuits ). Avant le premier cours, i l y a l a priè re dans l a cour de l 'éco le ( l 'immense majo rité des Grecs sont orthodoxes ). Le lundi matin, l es é lèves chantent l 'hymne national pendant que l 'un d'eux l ève le drapeau grec l e l ong de sa hampe. Puis tout l e monde rent re en cours. Les cours durent 45 min, sauf le premier et le dernier qui durent 20 min. Entre chaque cours, l es é lèves ont 10 min de r éc réation. En Grèce, l es cours de géographie sont assurés par les professeurs de sciences (maths, physique ou bio logie ). Les cours se succèdent ainsi jusqu'à 13h30-14h. Les é lèves rent rent ensuite chez eux pour manger. Puis vers 16h - 17 h, i ls vont dans des éco les privées (appelés " f rondisterio " ) pour des cours de l angues ( à parti r de 9 ans ) et de maths, physique, grec ancien... (pour les l ycéens ). Les é lèves ont parfois cours jusqu'à 22 h! Puis i ls rent rent chez eux, mangent et font leurs devoirs. Le plus souvent, l eurs l eçons doivent êt re apprises par cœur!» Public + privé! La société grecque génère un fort esprit de compétition, et les famil les grecques sont angoissées à l excès par l a peur du chômage pour l eurs enfants ; el les considè rent que l accès à «une bonne université» est l ob jectif premier de l a sco la rité de leur enfant (unique l e plus souvent ). Les lycéens, dans l eur grande majo rité, suivent en plus du cursus enseignement public, ces cours particuliers dans les frondisté rio, éco les privées présentes en proximité dans tous les quartiers, qui off rent des compléments d enseignement dans toutes l es disciplines ( dont informatique) et apportent des compétences t ransversa les te l les que savoir rédiger, souvent c ritè re discriminant aux concours. Les co l légiens suivent en moyenne six heures de cours privés par semaine, et l es l ycéens jusqu à cinq heures par jour, après l es cours au l ycée! Il s agit pour eux de r éussi r au mieux l examen de terminale dont les résu ltats déterminent l e niveau de l université obtenue! Notre intervenante, Laurence, considè re que l impasse est faite sur l éducation à l a citoyenneté. Les jeunes sont fatigués, et peu demandeurs d activités extra - sco lai res dans l es domaines culture ls ou sportifs. C est aussi un système inéga litai re, entre vi l le et campagne, et é litiste par l a rgent, peu propice à l intégration des populations immigrées ( cf. Annexe). Enfin cette pratique pèse l ourdement sur l e budget familia l : 20, 50, 70 euros par semaine, et pouvant atteindre l a somme de 1500 euros mensuels, c est une des explications du taux de nata lité t rès faib le. Nos intervenantes expriment un souhait de changement mais, malg ré une vo lonté gouvernementa le, le rapport de forces n y est pas du tout favorab le actuel lement, en particulier parce que les f rondisterio représentent un véritab le l obby dans l économie grecque. P rès de 60 % des é lèves sont inscrits au l ycée généra l. Environ 15 % des jeunes quittent l e système sco lai re avant l a fin du secondaire ( lycée ). Pa rmi ceux qui quittent le système sco lai re à l a fin du l ycée, les 3 /5 ont achevé l eur cyc le te rminal. Pa r contre, 2% des é lèves n'ont aucun diplôme ( fin de co l lège ou de lycée ). La moitié de ceux qui quittent l 'éco le précocement sont d'o rigine ét rangère. Les statistiques de l OCDE ne montrent pas une efficience remarquab le de ce système La 21

5 Grèce se situe nettement en dessous de l a moyenne européenne. Les r ésu ltats en mathématiques et en sciences sont t rès en dessous de l a moyenne de l 'O.C.D.E. Recrute m e nt et formation d e s e ns ei gn ants : Jusqu'à une période récente, l es futurs enseignants s'inscrivaient sur une liste «d'aptitude» et attendaient qu'une place se l ibè re pour êt re rec rutés. De plus i l n existait aucune éva luation des personnels. Nos intervenantes semblent s inter roger sur l a so lidité des fo rmations initia les et continues des professeurs Nous sommes dans une période de t ransformation du système. Les enseignants donnent environ 21h de cours par semaine en début de ca r riè re, a l lant en diminuant avec l ancienneté, cependant l a di rection peut demander jusqu à t rente heures de cours! Ils assurent aussi des permanences dans l étab lissement, organisent l es examens et effectuent l es taches administ ratives en appui de l a di rection que ne dispose pas de secréta riat. L'enseign e m e nt u niv ersitaire e n Grèce : En Grèce, les étab lissements d Enseignement supérieur sont publics. Il en existe deux so rtes : les universités (A.E.I. ) et l es instituts supérieurs de technologie (T.E.I.). Ils diffè rent par leur statut ( les T.E.I. n ont pas l e statut d université ) et par l a l ongueur de leur cursus : de 8 à 12 semest res suivant les fi liè res, à l exception des Facultés de médecine et d a rchitecture. Il existe aujourd hui en Grèce 2 3 universités accueil lant (étudiants rée ls a lo rs que étaient inscrits ) en Les 15 instituts supérieurs de technologie comptaient étudiants rée ls ( inscrits ) en Les étudiants doivent tous passer une sé rie d examens d entrée de haut niveau, organisés par le ministè re de l Éducation nationa le. Entre 80 et 85% des bacheliers s y présentent chaque année ( 9 0% d entre eux so rtent d un lycée d enseignement généra l ). Les universités sont t rès hiéra rchisées, el les préparent principa lement à l ent rée dans l a fonction publique! Un jeune n ayant pas obtenu l université de son choix doit se dé loca liser et préfè re assez souvent, pour un même coût, parti r à l ét ranger suivre son cursus, souvent en Europe centra le, mais aussi aux Etats - Unis, en Al lemagne, en Angleter re pour les famil les aisées. l a Grèce off re peu de débouchés hautement qua lifiés. Il est f réquent qu un jeune t rès qua lifié revienne au pays pour ouvri r un restaurant ou un commerce pour touristes Conclusion : Cette découverte du fonctionnement du système éducatif grec nous a donné une impression d immaturité, voire de gâchis La Grèce est encore une démocratie qui se cherche sur des fondamentaux, beaucoup de chemin reste à parcouri r pour donner à l a jeunesse l a fo rmation humaine et intel lectuel le qui const ruit l a citoyenneté 22

6 Performances PISA Impact d u systèm e scolaire grec sur la réussite d e s e nfants d'im mi grants (source OCDE) Les jeunes d'o rigine ét rangère ont presque deux fois plus de chances d'êt re dans l e bas du tab leau que l es é lèves d o rigine grecque. Les statistiques de l 'O.C.D.E. étayent l es critiques adressées au système sco lai re en Grèce. Cela justifierait aux yeux de certains (ex : Laurence) l 'existence des f rontisté rio. 23

7 24

L inscription dans une classe préparatoire

L inscription dans une classe préparatoire ISSN 1286-9392 www.education.fr 01.31 JUIN Si l admission en classe préparatoire est étroitement liée au parcours antérieur des élèves et à leurs résultats scolaires, les enseignants jouent un rôle important

Plus en détail

L enseignement scolaire en France

L enseignement scolaire en France DOSSIERS DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE L enseignement scolaire en France 2012 2012 EDUSCOL. EDUCATION.FR/ DOSSIERS Sommaire Les grands principes Les domaines de compétence Les enseignants Le socle commun

Plus en détail

Pourquoi ce sondage Netino / Opinion Way *?

Pourquoi ce sondage Netino / Opinion Way *? Sondage : la perception des commentaires sous article (sites d actualités) Pourquoi ce sondage Netino / Opinion Way *? Lemonde.fr, Lefigaro.fr, Tf1News.fr, RTL.fr, Yahoo Actualités etc tous les grands

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR de l'ecole Française Internationale de Wuhan ANNEE SCOLAIRE 2015-2016

REGLEMENT INTERIEUR de l'ecole Française Internationale de Wuhan ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 ! REGLEMENT INTERIEUR de l'ecole Française Internationale de Wuhan ANNEE SCOLAIRE 201-2016 EFIW Campus International, BO Xue Lu, WEDZ Hanyang 43006 WUHAN CHINE 1. Présentation de l école 2. Fonctionnement

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

JEUNESSE > L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE > L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR > L EMPLOI ET LA FORMATION

JEUNESSE > L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE > L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR > L EMPLOI ET LA FORMATION JEUNESSE > L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE > L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR > L EMPLOI ET LA FORMATION 72 CHAPITRE 5 I JEUNESSE L enseignement secondaire LES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS Collège Gounod 6 bis rue Gounod

Plus en détail

LA SCOLARITÉ EN FRANCE

LA SCOLARITÉ EN FRANCE P.R.I.P.I Programme Régional pour l Intégration des Populations Immigrées C.A.S.N.A.V Centre Académique pour la Scolarisation des Nouveaux Arrivants et des enfants du Voyage LA SCOLARITÉ EN FRANCE Document

Plus en détail

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges.

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges. Projet Pédagogique La scolarité vise à aborder les apprentissages en prenant en compte les compétences de chacun afin de permettre l épanouissement de tous. La communauté éducative propose donc un enseignement

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Le collège Saint-Michel est une unité pédagogique autonome faisant partie du groupe scolaire Saint-Michel qui comprend l école, le collège, les lycées et le Centre de Formation

Plus en détail

Finlande : chaque élève est important

Finlande : chaque élève est important Finlande : chaque élève est important PHOVOIR Introduction «Chaque élève est important. 1» La Finlande est un petit pays de cinq millions d'habitants fortement engagé dans l'europe. Son école mérite le

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

La prématernelle opère cinq matins par semaine de 8h45 à 11h15. Voici les formules offertes :

La prématernelle opère cinq matins par semaine de 8h45 à 11h15. Voici les formules offertes : Située dans l École Père-Lacombe 10715 131A Avenue Edmonton, Alberta T5E 0X4 Tél : 780-473-8853 ptitsamis@centrenord.ab.ca www.ptitsamis.centrenord.ab.ca La prématernelle Les P tits Amis est située dans

Plus en détail

Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO

Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO 15 mars 2007 Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO vu la loi fédérale sur les hautes écoles spécialisées

Plus en détail

Cours du jour et cours du soir

Cours du jour et cours du soir Cours du jour et cours du soir Mode d emploi Année scolaire 2015 / 2016 2 En 2015 / 2016 l EIC Arlon vous propose Des formations qualifiantes en cours du jour Sur 1 année scolaire de septembre à juin au

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

LES ECOLES DE COMMERCE. Conférence Terminale CIO de L Haÿ les Roses Année 2014-2015

LES ECOLES DE COMMERCE. Conférence Terminale CIO de L Haÿ les Roses Année 2014-2015 LES ECOLES DE COMMERCE Conférence Terminale CIO de L Haÿ les Roses Année 2014-2015 Une école de commerce : pour quels métiers? Les diplômés d écoles de commerce sont amenés à occuper des postes et fonctions

Plus en détail

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire)

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire) Un BTS ou un DUT, une prépa ou une université, ou bien une école spécialisée? Choisir son orientation après le bac n'est pas toujours facile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons quelques

Plus en détail

Les néo ruraux et leurs rapports àla gouvernance : quels enjeux? quelles actions?

Les néo ruraux et leurs rapports àla gouvernance : quels enjeux? quelles actions? Les néo ruraux et leurs rapports àla gouvernance : quels enjeux? quelles actions? Myriam Simard, professeure INRS UCS Julie Vézina, assistante de recherche INRS UCS Séminaire, 30 mai 2012 «Contrastes au

Plus en détail

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRÉPA MPSI PRÉPA PCSI PRÉPA MP PRÉPA PSI PRÉPA ECE STS MUC

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRÉPA MPSI PRÉPA PCSI PRÉPA MP PRÉPA PSI PRÉPA ECE STS MUC ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRÉPA MPSI PRÉPA PCSI PRÉPA MP PRÉPA PSI PRÉPA ECE STS MUC Le choix de la réussite Stanislas Cannes Enseignement supérieur Le choix de la réussite Choisir de poursuivre ses études

Plus en détail

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR)

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) POUVOIR EXERCER LA PROFESSION DE CHIRURGIEN DENTISTE EN FRANCE POUR LES CHIRURGIENS DENTISTES À DIPLOME NON COMMUNAUTAIRE

Plus en détail

A l occasion de la Journée nationale des Jeunes, Randstad ouvre les portes de son CFA, l IMC Alternance

A l occasion de la Journée nationale des Jeunes, Randstad ouvre les portes de son CFA, l IMC Alternance Communiqué de presse/invitation presse A l occasion de la Journée nationale des Jeunes, Randstad ouvre les portes de son CFA, l IMC Alternance Paris, le 26 novembre 2012 Le Groupe Randstad France s associe

Plus en détail

La mobilité professionnelle revêt

La mobilité professionnelle revêt Mobilité professionnelle 17 Du changement de poste au changement d entreprise, en passant par la promotion : la mobilité des Franciliens Les salariés franciliens, notamment les cadres, ont une propension

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

Bac français. Bac international. Quel bac choisir? Classes 1 & Terminale

Bac français. Bac international. Quel bac choisir? Classes 1 & Terminale Bac français Bac international Quel bac choisir? Classes 1 & Terminale 2014-2015 Quelques critères de choix pour votre orientation en Première 1. Quel(s) métier(s) envisagez-vous? Dans quel(s) domaine(s)

Plus en détail

Summer School Language Assessment French Language Test Level B1. for students who wish to take a B1 class

Summer School Language Assessment French Language Test Level B1. for students who wish to take a B1 class 1 Summer School Language Assessment French Language Test Level B1 for students who wish to take a B1 class NOM : Prénom : Présentation générale Durée des épreuves collectives : 1 heure 35 minutes Cette

Plus en détail

Le Livret du Citoyen

Le Livret du Citoyen Le Livret du Citoyen Bienvenue à l âge de la majorité! Vous venez d avoir 18 ans et à l occasion de la remise de votre carte d électeur, l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes

Plus en détail

REMISE A NIVEAU SCIENTIFIQUE Accessible à tous les baccalauréats

REMISE A NIVEAU SCIENTIFIQUE Accessible à tous les baccalauréats CHIMIE CONDUITE DE PROJETS PHYSIQUE MATHÉMATIQUES SCIENCES EN QUESTIONS BIOLOGIE REMISE A NIVEAU SCIENTIFIQUE Accessible à tous les baccalauréats Université Catholique de Lille 1 La FLST, au cœur du campus

Plus en détail

Le M.B.A. professionnel

Le M.B.A. professionnel Le M.B.A. professionnel Un M.B.A. à temps partiel pour les professionnels qui travaillent un programme unique Le nouveau M.B.A. professionnel de la Faculté de gestion Desautels de l Université McGill est

Plus en détail

Septembre 2012 : Document validé par le service des ressources humaines et le service juridique du Rectorat de l Académie de Strasbourg

Septembre 2012 : Document validé par le service des ressources humaines et le service juridique du Rectorat de l Académie de Strasbourg Académie de Strasbourg Groupe Professionnel de Secteur CPE Colmar Septembre 2012 : Document validé par le service des ressources humaines et le service juridique du Rectorat de l Académie de Strasbourg

Plus en détail

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Colloque International, Liège - 22, 23 et 24 octobre 2014 La professionnalisation

Plus en détail

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour aider votre enfant atteint de TDAH Même si le traitement par VYVANSE peut permettre de gérer les symptômes du TDAH,

Plus en détail

Service Municipal d Accueil Postscolaire

Service Municipal d Accueil Postscolaire Service Municipal d Accueil Postscolaire Règlement intérieur 2013-2014 Direction de la Vie Scolaire et de la Petite Enfance 15 mail d Allagnat 63000 Clermont-Ferrand mail : dvspe-secretariat@ville-clermont-ferrand.fr

Plus en détail

Catalogue de Formation

Catalogue de Formation SARL INSTITUT FRANÇAIS DE LANGUES ET DE SERVICES ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT PRIVE CREE EN 1992 Catalogue de Formation vous propose des formations adaptées à vos besoins et à vos attentes Particuliers,

Plus en détail

Première Business School online de France

Première Business School online de France Première Business School online de France Avril 2011 Contact presse RP carrées Vanessa Vazzaz Tel : 03.28.52.07.42 vanessa.vazzaz@rp-carrees.com La première école de commerce en mode XXI ème siècle ENACO,

Plus en détail

Formations n S.0.01.04.02.c03/1/2 n S.0.01.04.02.c03/2/2 Opérateur : ULB-ULg-UMH

Formations n S.0.01.04.02.c03/1/2 n S.0.01.04.02.c03/2/2 Opérateur : ULB-ULg-UMH IFC Formations n S.0.01.04.02.c03/1/2 n S.0.01.04.02.c03/2/2 Opérateur : ULB-ULg-UMH Préparer la transition secondaire-université dans les cours de mathématiques Présentation générale Stéphanie BRIDOUX

Plus en détail

UNIVERSITE DES ANTILLES ET DE LA GUYANE

UNIVERSITE DES ANTILLES ET DE LA GUYANE UNIVERSITE DES ANTILLES ET DE LA GUYANE UFR DES SCIENCES MEDICALES FACULTE DE MEDECINE Hyacinthe BASTARAUD Campus Universitaire de Fouillole B.P. 145 97154 Pointe-à-Pitre Cedex Tél. : 0590 48 33 33 Fax

Plus en détail

Les formations de remise à niveau(!) l'entrée des licences scientifiques. Patrick Frétigné CIIU

Les formations de remise à niveau(!) l'entrée des licences scientifiques. Patrick Frétigné CIIU Les formations de remise à niveau(!) pour les bacheliers «non-s» à l'entrée des licences scientifiques. Patrick Frétigné CIIU Cinq exemples Nantes Clermont Ferrand Lorraine Rennes 1 Rouen Nantes REUSCIT

Plus en détail

Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant

Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant le mot du médiateur de l éducation nationale Madame, monsieur, Parent, enseignant, vous aurez l occasion, au long de l année scolaire, de vous

Plus en détail

Cet article s attache tout d abord

Cet article s attache tout d abord Méthodes internationales pour comparer l éducation et l équité Comparaison entre pays des coûts de l éducation : des sources de financement aux dépenses Luc Brière Marguerite Rudolf Bureau du compte de

Plus en détail

Attention, les étudiants inscrits en Mastères Spécialisés ne peuvent pas prétendre aux bourses d Etat.

Attention, les étudiants inscrits en Mastères Spécialisés ne peuvent pas prétendre aux bourses d Etat. Les demandes de bourses d enseignement supérieur ou bourses d Etat gérées par le CROUS doivent être déposées en ligne entre le 15 janvier et le 30 avril pour l année académique suivante. Par exemple, pour

Plus en détail

2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management

2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management 2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management Double-diplôme INSEEC BACHELOR/FACulté DE PHARMACIE Bachelor en Management Un double-diplôme inseec bachelor / faculté de pharmacie CAleNDRieR

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Établissement MLF / TOTAL French School. Projet d établissement 2008-2011

Établissement MLF / TOTAL French School. Projet d établissement 2008-2011 Établissement MLF / TOTAL French School Projet d établissement 2008-2011 Introduction Le projet d établissement définit l organisation et les orientations pédagogiques de l école tout en respectant les

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Statuts Psychomotricité Suisse. Contenu. 29 mai 2013, Comité Central Psychomotricité Suisse adopté par les membres lors de l Assemblée générale

Statuts Psychomotricité Suisse. Contenu. 29 mai 2013, Comité Central Psychomotricité Suisse adopté par les membres lors de l Assemblée générale Statuts Psychomotricité Suisse 29 mai 2013, Comité Central Psychomotricité Suisse adopté par les membres lors de l Assemblée générale Contenu 1 Généralités 2 2 Membres 2 3 Organisation 4 4 Finances 9 5

Plus en détail

Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie

Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie Directeur général des élections du Québec, 2009 Dépot légal - Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009 Bibliothèque nationale

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement Projet d établissement Le Lycée Expérimental de Saint-Nazaire est un établissement public assurant une formation de second cycle de l enseignement secondaire. Il regroupe des enseignants volontaires qui

Plus en détail

Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas

Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas Prise de position de Caritas_mars 2011 Migration: un plus pour la Suisse En bref: Quel est l effet de

Plus en détail

Proposition du Groupe de Travail Organisation des études au cycle secondaire : Annexe I

Proposition du Groupe de Travail Organisation des études au cycle secondaire : Annexe I Schola Europaea Bureau du Secrétaire général Unité de développement pédagogique Réf. : 2013-09-D-17-fr-3 Annexe I Orig.: FR Proposition du Groupe de Travail Organisation des études au cycle secondaire

Plus en détail

InscRIPTIons scolaires

InscRIPTIons scolaires InscRIPTIons scolaires comment s InscRIRe? L inscription à l école s effectue pour les enfants entrant en première année de maternelle (soit les enfants ayant 3 révolus au 31 décembre de l année d inscription)

Plus en détail

L A M. A. I. J. M I S S I O N D A C C U E I L E T D I N F O R M A T I O N S S U R L E L O G E M E N T D E S J E U N E S

L A M. A. I. J. M I S S I O N D A C C U E I L E T D I N F O R M A T I O N S S U R L E L O G E M E N T D E S J E U N E S R A P P O R T D A C T I V I T E S 2 0 1 1 L A M. A. I. J. M I S S I O N D A C C U E I L E T D I N F O R M A T I O N S S U R L E L O G E M E N T D E S J E U N E S P A R U E N 2 0 1 2 Q U E S T - C E Q U

Plus en détail

Le master en administration publique (MPA) à l IDHEAP : Une formation multidisciplinaire pour les directeurs d établissements scolaires

Le master en administration publique (MPA) à l IDHEAP : Une formation multidisciplinaire pour les directeurs d établissements scolaires Le master en administration publique (MPA) à l IDHEAP : Une formation multidisciplinaire pour les directeurs d établissements scolaires 1 Plan succinct de la présentation Pourquoi entreprendre une formation

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR PRÉAMBULE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR PRÉAMBULE PRÉAMBULE RÈGLEMENT INTÉRIEUR Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser les modalités de fonctionnement du conseil des sages et de déterminer les obligations de ses membres. Il fait référence

Plus en détail

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Après avoir étudié les types de paiement,

Plus en détail

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE LICENCE GÉOGRAPHIE Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE Présentation Etablissement Objectifs Offrir aux étudiants des

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

CURSUS EN ALTERNANCE inseec-bs.com MEMBRE DE LA CONFÉRENCE DES GRANDES ÉCOLES ET DU CHAPITRE DES ÉCOLES DE MANAGEMENT

CURSUS EN ALTERNANCE inseec-bs.com MEMBRE DE LA CONFÉRENCE DES GRANDES ÉCOLES ET DU CHAPITRE DES ÉCOLES DE MANAGEMENT CURSUS EN ALTERNANCE inseec-bs.com MEMBRE DE LA CONFÉRENCE DES GRANDES ÉCOLES ET DU CHAPITRE DES ÉCOLES DE MANAGEMENT L ALTERNANCE À INSEEC BUSINESS SCHOOL CAMPUS DE PARIS Deux possibilités s offrent aux

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE

Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE Directorate-General for Communication PUBLIC OPINION MONITORING UNIT Bruxelles, 28 avril 2014 Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE Couverture

Plus en détail

Synthèse Sondagetransport. Clayes. FM Nov-14

Synthèse Sondagetransport. Clayes. FM Nov-14 Synthèse Sondagetransport Clayes Age 18-25 5 9% 25-35 2 3% 35-50 33 57% >50 10 17% Avez-vous des enfants? oui 42 72% non 8 14% Si oui, combien? 1 2 3% Enfant 1 [Age des enfants] De 0 à 10 ans 7 12% 2 26

Plus en détail

LE LIEN ARMEE NATION. Réflexions et production du Trinôme de Créteil. Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs

LE LIEN ARMEE NATION. Réflexions et production du Trinôme de Créteil. Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs LE LIEN ARMEE NATION Réflexions et production du Trinôme de Créteil Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs de l IHEDN Le trinôme de Créteil : un pilote Journées de formation

Plus en détail

CONTEXTE PÉDAGOGIQUE

CONTEXTE PÉDAGOGIQUE CONTEXTE PÉDAGOGIQUE Le principe L Isoloir est un dispositif participatif en ligne innovant, ludique et interactif, simple à mettre en œuvre et qui ménage une véritable place aux enseignants. Face à la

Plus en détail

Fédération Française de Baseball et Softball 41, rue de Fécamp - 75012 Paris - France Tel : +33 1 44 68 89 30 - Fax : +33 1 44 68 96 00

Fédération Française de Baseball et Softball 41, rue de Fécamp - 75012 Paris - France Tel : +33 1 44 68 89 30 - Fax : +33 1 44 68 96 00 TOULOUSE Présentation saison 2007/2008 Pour obtenir un dossier d inscription, veuillez prendre contact AVANT LE 15 Avril 2007 Avec Boris Rothermundt Tel : 06.08.85.57.16 Mail : boris.rothermundt@ffbsc.org

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Le calendrier est le calendrier officiel de l académie d Amiens, avec quelques petites modifications.

Le calendrier est le calendrier officiel de l académie d Amiens, avec quelques petites modifications. Lycée Technique 22 rue Curie 02 110 BOHAIN I Rentrée des internes Sainte Sophie Tél. 03.23.07.53.53 Fax. 03.23.07.53.54 e- mail : lycee@sainte-sophie.fr Les internes de 3 ème DP6, 1 ère année CAP Petite

Plus en détail

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Fiche 10 ENSEIGNEMENT Faire de nos écoles des lieux d apprentissage, de métissage, d ouverture et d émancipation, en favorisant le mieux-vivre

Plus en détail

BACHELOR DE TECHNOLOGIE

BACHELOR DE TECHNOLOGIE 1 Pour les Bacheliers STI2D BACHELOR DE TECHNOLOGIE Concrétiser ses ambitions Votre choix Bachelor de Technologie Diplôme d ingénieur Diplôme d ingénieur par apprentissage Master Recherche Mastère Spécialisé

Plus en détail

Consultation 2014-2015

Consultation 2014-2015 Consultation 2014-2015 Synthèse des résultats de la consultation nationale sur le projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

MODALITES ET PROCEDURES DE PREINSCRIPTION AU LIAD POUR LA RENTREE DE SEPTEMBRE 2015

MODALITES ET PROCEDURES DE PREINSCRIPTION AU LIAD POUR LA RENTREE DE SEPTEMBRE 2015 MODALITES ET PROCEDURES DE PREINSCRIPTION AU LIAD POUR LA RENTREE DE SEPTEMBRE 2015 Madame, Monsieur, Vous souhaitez inscrire votre enfant au Lycée international Alexandre Dumas d Alger à la rentrée scolaire

Plus en détail

La fonction publique en France

La fonction publique en France MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE édition 2013 La fonction en France Des métiers au service des citoyens les essentiels Dans la fonction, tous les agents

Plus en détail

Quand l école rentre à la maison

Quand l école rentre à la maison Quand l école rentre à la maison Parents débordés, parents démissionnaires? Cherchez l erreur! A l heure où les parents se disent souvent débordés et où l école leur renvoie l image de parents trop peu

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

Les systèmes scolaires aux Etats-Unis, au Québec et en Australie

Les systèmes scolaires aux Etats-Unis, au Québec et en Australie Les systèmes scolaires aux Etats-Unis, au Québec et en Australie ( Supplément au n 5 de Jumelages.com ) Comme nous vous l avions annoncé, nous poursuivons ici l étude comparée des systèmes scolaires jusqu

Plus en détail

OPTIMUM. Préparation SESAME & ACCES. Stages 2015 / 2016 95% Link, Prism, Pass, Team, Atout+3, Bachelor

OPTIMUM. Préparation SESAME & ACCES. Stages 2015 / 2016 95% Link, Prism, Pass, Team, Atout+3, Bachelor OPTIMUM Préparation SESAME & ACCES Link, Prism, Pass, Team, Atout+3, Bachelor Stages 2015 / 2016 95% Taux de Réussite Moyen sur les 10 dernières années OPTIMUM 4, rue de Franqueville 75116 Paris Tel :

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 2 Jeunesse et sports Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin (CAVILAM) Rédaction

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique Un peu d histoire Cette formation qui existe depuis une quinzaine d années est devenue un master

Plus en détail

Élections fédérales. Formation 101

Élections fédérales. Formation 101 Élections fédérales Formation 101 Déroulement de la formation 1- Le parlement canadien 2- Rôle du député 3- Rôle du premier ministre 4- Les enjeux locaux en lien avec les élections fédérales 5- Comment,

Plus en détail

Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement

Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement OBJECTIF GENERAL : savoir gérer son temps personnel, savoir s organiser. Pour atteindre cet objectif, 3 objectifs intermédiaires sont nécessaires

Plus en détail

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette Tutoriel Infuse Learning Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette 1- Présentation Infuselearning.com est un service web (en ligne) gratuit qui permet aux enseignants de créer des exercices

Plus en détail

Logo Nom Prénom Adresse Téléphone Mail

Logo Nom Prénom Adresse Téléphone Mail Logo Nom Prénom Adresse Téléphone Mail A, le novembre 2013 Madame, Monsieur Je vous contacte pour vous présenter mon activité qui pourrait s inscrire dans la nouvelle organisation du temps péri-scolaire

Plus en détail

S inscrire à l ISFEC pour devenir professeur des collèges et lycées Les concours les formations l alternance l accord collégial

S inscrire à l ISFEC pour devenir professeur des collèges et lycées Les concours les formations l alternance l accord collégial S inscrire à l ISFEC pour devenir professeur des collèges et lycées Les concours les formations l alternance l accord collégial www.isfec-montpellier.org Rentrée 2014 L Institut Saint Joseph : un ISFEC

Plus en détail

MASTER MEEF ECONOMIE GESTION. Présentation

MASTER MEEF ECONOMIE GESTION. Présentation MASTER MEEF ECONOMIE GESTION Présentation Le Master MEEF économie gestion (métier de l'enseignement, de l'éducation et de la formation) prépare les étudiants aux différents métiers de l enseignement dans

Plus en détail

MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS OPÉRATEUR EN COOPÉRATION INTERNATIONALE ET DEVELOPPEMENT

MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS OPÉRATEUR EN COOPÉRATION INTERNATIONALE ET DEVELOPPEMENT MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS OPÉRATEUR EN COOPÉRATION INTERNATIONALE ET DEVELOPPEMENT RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion

Plus en détail

Le Canada dans le monde contemporain

Le Canada dans le monde contemporain Le Canada dans le monde contemporain Chapitre 1 Bienvenue au Canada Des récits de citoyenneté et d immigration http://www.ottawa.ca/residents/immigration/stories/index_fr.html Les services d immigration

Plus en détail

EXEMPLE DE CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES

EXEMPLE DE CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES Relais Assistantes Maternelles Maison de la Famille Rue Antoine Bourdelle 62100 Calais Tél : 03.21.97.60.73 EXEMPLE DE CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES Présentation L accord

Plus en détail

La voie professionnelle

La voie professionnelle CIO Lyon Page 1 14/10/2014 La voie professionnelle - Acquérir des connaissances et des savoir-faire dans un domaine professionnel - Un enseignement concret - Des stages en entreprises - En lycée professionnel

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

D. 11-04-2014 M.B. 10-06-2014

D. 11-04-2014 M.B. 10-06-2014 Docu 40234 p.1 Décret adaptant le financement des établissements d'enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études D. 11-04-2014 M.B. 10-06-2014 Le Parlement de la Communauté française a adopté

Plus en détail

ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ

ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ 2 GUIDE POUR LA MOBILITÉ ECVET «Le système européen de crédits d apprentissage pour l enseignement et la formation professionnels (ECVET) est un cadre technique pour le transfert,

Plus en détail

Crédit photo : FAIE MÉTIERS DE L ÉLECTRICITÉ

Crédit photo : FAIE MÉTIERS DE L ÉLECTRICITÉ ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Crédit photo : FAIE MÉTIERS DE L ÉLECTRICITÉ SEPTEMBRE 2014 1 1. L emploi 1 759 électriciens en 20 012 soit 7% des salariéss de la production

Plus en détail

L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue

L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue LIAISON CM2 6ème 2013-2014 2014 Rencontre des parents de CM2 Mardi 11 février 2014 Jeudi 13 février 2014 1 Présentation de

Plus en détail

Les Français et leur perception de l école maternelle et élémentaire avant la rentrée 2012

Les Français et leur perception de l école maternelle et élémentaire avant la rentrée 2012 NOTE DETAILLEE Les Français et leur perception de l école maternelle et élémentaire avant la rentrée 2012 Etude Harris Interactive pour le Syndicat National Unitaire des Instituteurs et Professeurs des

Plus en détail

Languedoc - Roussillon

Languedoc - Roussillon Master Métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation 1 er degré MEEF Concours préparés : Concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE) Lieu : Carcassonne - Mende - Montpellier

Plus en détail

APRES LA SECONDE. Choisir une série de Baccalauréat

APRES LA SECONDE. Choisir une série de Baccalauréat APRES LA SECONDE Choisir une série de Baccalauréat Permanences des Conseillères d Orientation Psychologues Au lycée: Mme REY Moeragi Le lundi: 7h30-14h Mme HUYEZ Sylvie Le jeudi de 7h15 à 15h Prendre RDV

Plus en détail

Directives pour le travail de fin d études août 2009. b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES. (Mémoire)

Directives pour le travail de fin d études août 2009. b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES. (Mémoire) b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES (Mémoire) 17 I Définition L art 8.1 du Règlement d études (ci-après RE) précise que le travail de fin d études est composé du mémoire et de sa soutenance.

Plus en détail

Licences. Masters. Doctorats... L offre de formation 2014-2015

Licences. Masters. Doctorats... L offre de formation 2014-2015 Licences Masters Doctorats... L offre de formation 2014-2015 Juin 2014 Organisation des études Année d étude 6, 7, 8 Doctorats FORMATIONS Crédits ECTS 5 4 Masters 2 e année Masters 1 re année Magistères

Plus en détail

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS Droits de l enfant LES JOURS MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS ENFANT / JEUNE N d ordre Consultation des 6/18 ans 2014 MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS B onjour, Sais-tu que tu as des

Plus en détail