Témoignages - Inscripon aux ateliers - Devenir bénévole Nouvelle publication: Les dons planifiés Un petit mot...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "www.rosedesvents.com Témoignages - Inscripon aux ateliers - Devenir bénévole Nouvelle publication: Les dons planifiés Un petit mot..."

Transcription

1 Gratuit Bulletin d information destiné aux personnes atteintes de cancer et à leurs proches Volume 8, n o 1 Printemps 2012 Dans ce numéro : Un petit mot 1 L humour, une arme puissante! Calendrier des activités offertes par La Rose des vents Des activités pour tous les goûts! Téléconférence - Apprendre confortablement installé chez soi La pensée positive à tout prix? Les Phénix de La Rose des vents - Jusqu au bout Bonjour chers lecteurs, Hummm vous respirez ce nouvel air? C est le printemps qui arrive en ville! Bientôt on le reconnaîtra partout avec son habit d un vert changeant, fleurs à la boutonnière et ses nouveaux parfums. Il sera entouré de chants d oiseaux et accompagné de la douce chaleur des rayons du soleil. Bienvenu chez nous cher printemps! Les membres de notre équipe de bateau-dragon, Les Phénix de La Rose des vents, commence à avoir des fourmis dans les bras! En effet, c est au début du mois de mai que l équipe entame sa 10 ième saison. Très bientôt vous remarquerez ce groupe de femmes, toutes des survivantes du cancer, sillonnant fièrement la rivière Magog à bord du Phénix afin de s entraîner et surtout d avoir du plaisir ensemble. Celles qui souhaiteraient se joindre au groupe sont invitées à assister à une Un petit mot... rencontre d information qui se tiendra le 18 avril prochain au bureau de La Rose des vents. (Voir article en page 8.) Le printemps est également une période inspirante pour ceux et celles qui aiment écrire. Comme pour Bertrand St-Laurent, mettre ses réflexions sur papier peut contribuer à évacuer des émotions, des états d âme. Et, quand on y ajoute de l humour la réalité nous semble plus facile à apprivoiser. En page 2, M. St-Laurent nous partage son cheminement et les moyens qu il a pris (dont l écriture) pour mieux vivre, ou plutôt revivre avec la maladie. Quand la maladie frappe, sommes-nous obligés d être positif à tout prix pour guérir? Plusieurs experts ont leur point de vue sur la question et ils n en tirent pas tous la même conclusion. L article en page 7 rassemble quelques opinions en la matière et nous amène à dire que rien n est magique mais que tout espoir est permis. Que diriez-vous d assister à une conférence confortablement installé dans votre salon? C est désormais possible grâce, entre autres, aux Midiconférences offertes par la Société canadienne du cancer. Par téléphone ou à l aide de l ordinateur vous avez accès à divers témoignages de personnes atteintes de cancer et de professionnels. On vous explique comment y accéder en page 6. Bon printemps et bonne lecture! L équipe de La Rose des vents Témoignages - Inscripon aux ateliers - Devenir bénévole Nouvelle publication: Les dons planifiés

2 Par: Francine Veilleux Bertrand St-Laurent L humour, une arme puissante! Comme la plupart des gens à qui cela survient, M. Bertrand St- Laurent voit sa vie basculer à l annonce d un diagnostic de cancer de la prostate. Il refuse cependant de se laisser abattre et traverse cette épreuve en utilisant entre autres son arme de prédilection : l humour. Il y a quelques années, M. St-Laurent perdait son père des suites d un cancer. Il n a pas la chance de l accompagner, son père refusant de parler de quoi que ce soit se rapportant à sa maladie et à sa mort prochaine. Il éprouve le besoin de comprendre cette expérience. Il suit des cours en gérontologie sur le vieillissement du corps et sur les étapes du deuil, puis il complète un certificat en accompagnement des mourants. Il consacre ensuite son temps de bénévolat à aider des personnes en fin de vie et des personnes atteintes du SIDA. Plus tard, il accompagne jusqu à la fin sa mère qui souffre de la maladie d Alzheimer: «Comme maman n était plus vraiment présente, confie-t-il, j ai surtout travaillé sur moi-même pendant cette période.» En décembre 2008, des symptômes l amènent à consulter un médecin et il reçoit le diagnostic tellement craint : il «Jai accepté que jétais malade et jai commencé à en rire.» est atteint d une forme virulente de cancer de la prostate et il doit subir une opération. Après avoir subi les différents tests visant à vérifier l étendue de la maladie, il décide de retarder l opération de quelques semaines, car quelques mois auparavant, il s était inscrit à une marche entre Ottawa et Montréal, les chemins d Outaouais. Il prend conscience que ce temps d introspection est drôlement bien placé, comme s il avait prévu en avoir besoin. «J ai marché pour calmer la tempête, partage-t-il, ça me prenait un temps pour digérer la réalité. Ce temps de réflexion m a été salutaire. J ai accepté que j étais malade et j ai commence à en rire. J ai par la suite commencé à écrire et ça m a amusé.» Au retour de cette marche, la ronde des rendez-vous à l hôpital se poursuit. Il réalise qu il y a un monde entre accompagner des personnes et se retrouver malade soimême. «Quand j accompagnais des gens en fin de vie, j avais parfois le jugement facile, avoue-t-il. Mais lorsque le cancer est arrivé, je n étais pas du tout préparé. Je connaissais le chemin, mais la réalité est une tout autre chose que l accompagnement.» En plus des ressources médicales, il s est entouré d autres professionnels : un massothérapeute, un psychologue, un acupuncteur et un ostéopathe, et il a commencé à faire de la méditation. «Jai constaté que lhumour est le meilleur moyen de désarmer le hamster». Le Reflet Volume 8, n o 1, Printemps 2012 Services offerts par La Rose des vents Rédaction Lina Roy Francine Veilleux Révision : Lina Roy, Martine Veilleux Tirage : 1000 exemplaires 234, rue Dufferin, bureau 102 Sherbrooke (Québec) J1H 4M2 Téléphone : Télécopieur : Dépôt légal Bibliothèque et archives Canada ISSN: Page 2 Mise en page Mireille Fisette Accompagnement transport Écoute et info-référence Ateliers de développement personnel Massothérapie Aide psychologique Visites amicales Aide financière (Fonda on Claude- Durocher) Prêts de livres Auxiliaire familiale et sociale Répit à la famille Forma on en rela on d aide Condi onnement physique adapté Tai chi adapté Bateau-dragon Suivi de deuil Café-rencontre

3 L humour, une arme puissante! (suite) Contrairement au pronostic de son médecin, il s est rapidement remis de son opération. Par contre, comme quelques cellules cancéreuses avaient échappé à la vigilance du chirurgien, il doit subir 33 séances de radiothérapie. Dans la salle d attente pour ses traitements, il rencontre un autre patient avec qui il développe une belle amitié et une joyeuse complicité. Chaque fois qu ils se rencontrent, la salle d attente résonne de leurs rires et de leurs taquineries. «J ai constaté que l humour est le meilleur moyen de désarmer le hamster», déclare-t-il. «Si je laisse le mental s habiller de toutes les inquiétudes, l hiver va durer longtemps. Le cancer devient lourd à porter lorsqu il est traîné dans le négatif. C est comme une boule de neige qui grossit et qui va entacher les souvenirs anciens.» M. St-Laurent s entoure des gens qu il aime : l amour des siens l a aidé et l aide toujours au quotidien. «Le support de ma conjointe et de mes fils ainsi que la vie de mes petits-enfants ont été pour moi un ancrage au présent. Leurs sourires m ont appris l ouverture du cœur. «Le sourire, le rire, laccueil et le pardon à moi-même sont mes outils pour continuer.» je regarde la vie comme un film dont je suis le me2eur en scène... Après la fin des traitements, il se joint à un groupe d hommes afin de partager ses peurs et les deuils qu il vit, ce qui l aide beaucoup. Il s est maintenant remis à faire de l accompagnement, mais cette fois auprès d hommes en difficulté. Il a également donné des conférences sur la retraite du point de vue masculin et a choisi de parler de son expérience du cancer et des changements dans sa vie : «Comme le dit un proverbe africain : Seul, on marche plus vite; à deux, on marche plus loin., écrit-il dans le texte de sa conférence. Pour le moment, je regarde la vie comme un film dont je suis le metteur en scène. J y insère des moments d éternité et de bonheur.» Aujourd hui, il a fait du ménage dans ses relations, dans ses biens matériels et il fait attention à ce qu il laisse entrer, soit par la télévision ou même par la musique qu il écoute et qui peut susciter des émotions négatives. Il prend du bon temps avec ses petits-enfants, ses fils, sa conjointe et ses amis. Il continue de rire de sa condition et des événements de sa vie. Il parle de la mort comme d un contrat signé à la naissance et qui est inévitable. C est encore un sujet dont il peut rire : «Que j en rie ou que j en pleure, je n en sortirai pas vivant! Aussi bien en rire!, conclut-il.» Texte de M. Bertrand St-Laurent En décembre 2008 un vent du nord s est levé. Lors d une visite chez le médecin, ma prostate était défectueuse. Eh oui! Un cancer agressif de la prostate. «Qu est ce que j ai fait à l univers pour mériter ça?» Les médecins sont tous tombés d accord pour l ablation et ils l ont envoyée à l Université pour étude. C est bien le comble du ridicule : elle est à l Université alors que moi je n y suis jamais allé! C est le signe que l intelligence ne réside pas seulement dans la tête! Parfois j aimerais aller voir dans le pot de formol, il y a des chances que ma patience y soit aussi. Aujourd hui après 33 traitements de radiothérapie et vingtquatre mois de castration chimique, je vis avec l idée de la maladie. Je m entraîne à la nouvelle réalité de mon corps. J ai de la difficulté à le reconnaitre. Mon coté féminin se réveille, je suis en ménopause. Ne riez pas, c est difficile d être un homme en ménopause : les chaleurs soudaines, les pertes de mémoire, les larmes sans vraies raisons. En plus, la bedaine qui pousse. Un nouveau sentiment surgit: l urgence de vivre avant de mourir. J ai l impression de courir comme une poule pas de tête. Je cherche tout simplement les freins. Avec l expérience de la maladie, j ai découvert toutes sortes de beauté, que je vous partage en terminant. J ai été chercher l énergie, l amour, la force et le goût de vivre chez tous les êtres chers qui m entourent. C est une grande leçon d humilité que j ai apprise. Comme le dit un proverbe africain, une trouvaille au fil de mes lectures, «Seul, on marche plus vite, à deux, on marche plus loin». Maintenant une nouvelle lumière est apparue sur le lac de ma vie, l espoir. Je recommence à rire et parler d autres choses que de la maladie. Vivre la vie, elle reprend ses droits. Pour le moment je regarde la vie comme un film dont je suis le metteur en scène. Je réduis mes attentes, je choisis de vivre au moment présent. J y insère des moments d éternités et de bonheur avec mes petites filles et ma famille. Alors, j y découvre les trésors du support, de l amour, de la sérénité et de la paix. Bertrand Note : Chers lecteurs, vous écrivez des textes et vous êtes d accord pour les partager avec d autres personnes malades? SVP nous les faire parvenir avec vos coordonnées à ou par la poste au 234, rue Dufferin, bureau 102, Sherbrooke, J1H 4M2 Page 3

4 Calendrier des activités offertes par La Rose des vents Tai Chi Clientèle : Personnes atteintes de cancer. Objectif : Offrir une introduction au Tai Chi. Reprendre confiance en son corps. Améliorer sa résistance physique. Activités physiques adaptées En collaboration avec Clientèle : Toute personne atteinte de cancer, âgée entre 18 et 80 ans, qui est actuellement en traitement de chimiothérapie ou de radiothérapie (ou qui l a été récemment) et qui a obtenu le consentement écrit d un médecin. Relaxation, visualisation et méditation Clientèle : Personnes atteintes de cancer et leurs proches. Objectif : Aider les personnes à retrouver l équilibre et l espoir suite au diagnostic du cancer. Apprendre à utiliser la relaxation, la visualisation et la méditation pour retrouver sa joie de vivre. Formation en relation d aide Clientèle : Toute personne qui désire améliorer son approche, son écoute et sa façon d être vis-à-vis un proche qui vit une situation difficile. Groupe de soutien Clientèle : Toute personne qui vient de perdre un proche et dont le deuil est souffrant. Objectif : Offrir aux endeuillés un lieu d échange, dans le respect et la confidentialité, en suivant une démarche inspirée par les écrits de Jean Monbourquette. En collaboration avec Café rencontre Clientèle : Toute personne qui a vécu un deuil. Pour les personnes atteintes de cancer Pour tous Pour les personnes vivant un deuil Objectif : Se retrouver entre personnes vivant une réalité semblable, sortir de l isolement et pouvoir partager sur votre expérience. Horaire : de 13h30 à 15h30, les jeudis et samedis Début : En continu, 20 $ carte membre, premier mois remboursé par La Rose des vents Horaire : mardi et jeudi, de 13h30 à 14h30 Début : 10 avril, 22 mai Durée : 6 semaines, gratuit Horaire : mercredi, de 10h15 à 11h45 Début : 11 avril, 10 octobre 2012 Durée: 5 semaines, 5 $ par rencontre Horaire : de 9h à 16h, les lundis Début : 16 janvier 2013 Durée: 3 semaines, 75 $ pour la session Horaire: jeudi, de 9h à 11h Début : 20 septembre 2012 Durée: 10 semaines 5 $ par rencontre Horaire : Tous les deuxièmes mardis du mois Début : 10 avril, 8 mai et 12 juin 2012 Inscription obligatoire, gratuit Informations et inscriptions Suggestions pour se ressourcer à la maison (*) Le bonheur plus fort que tout. Recueil de textes de Claude Durocher: 15$ Conférence sur DVD : 15 $ «Le goût du bonheur plus fort que la maladie», par Claude Durocher. CD de détente : 10 $ «Le pouvoir des visualisations» intervenants variés «Détente en profondeur» avec Anne-Marie Poirier, psychologue (*) Articles disponibles à La Rose des vents * Les dates sont susceptibles d être modifiées sans préavis et les activités 9996 pourraient ne pas avoir lieu si le nombre d inscriptions est insuffisant. Suggestion de lecture La Rose des vents dispose de plusieurs livres que vous pouvez emprunter gratuitement. Vous pouvez consulter le répertoire de notre bibliothèque sur notre site web à Le Dr Roger Walsh explique comment me0re en pra que au quo dien les principales disciplines des grandes religions (bouddhisme, chris anisme, hindouisme, islam, judaïsme et taoïsme). L auteur a mis en lumière sept disciplines menant à parachever ce but : connaître le caractère sacré et divin de notre être intérieur et du monde qui nous entoure. Les chemins de l'éveil intègre en un mode de vie où chaque geste accompli s'imprégnera d'amour, de joie, de sérénité, de la vision sacrée, de sagesse et de générosité. Cet ouvrage excep onnel nous enseigne des exercices et des médita ons et on y puisera un trésor de prières et de conseils pra ques. N.B. Ce livre n est plus vendu en librairie, par contre il est disponible pour le prêt à La Rose des vents. Page 4

5 Calendar of activities offered by La Rose des vents Des activités pour tous! Fondation québécoise du cancer Téléphone : / Site Web : Belle et bien dans sa peau Rencontre, le troisième lundi du mois, de 13h30 à 15h30. Ateliers sur le lymphoedème Les mardis et les jeudis à 10h30. Groupe de soutien et d information Pour les personnes atteintes d une tumeur cérébrale et leurs proches. Séances à dates variées, de 18h30 à 20h30. Le plein de vie! Programme d exercices adaptés. Mardi au jeudi. Art-thérapie Exprimer vos emotions par la création. Tous les mercredis de 13h30 à 16h00. Massothérapie Sur rendez-vous seulement. 10 $/ massage. Ateliers passion Activités offertes par des bénévoles qui partagent leur passion (cinéma, photo, etc.) Séances à dates variees, de 18h30 à 20h30. Société canadienne du cancer Téléphone : , poste 6608 / Site Web : Expression par les arts Session de sept rencontres, tous les mardis de 13h30 à 15h30. Aussi à Asbestos et Cowansville. Belle et bien dans sa peau Le deuxième lundi du mois, de 13h30 à 15h30. Sur rendez-vous seulement. Visualisation 2 séries de 8 rencontres. Aussi à Magog. Groupe de soutien mensuel Tous les 2 e mercredis du mois, de 13h30. Groupe de soutien et d information du cancer de la prostate Les 1 er mercredis du mois, à 19h. Info: Groupe de soutien L Arc-en-ciel (Asbestos) Le dernier lundi du mois, à 13h30 et 15h30. Info: Plusieurs organismes, en plus de La Rose des vents, œuvrent dans le but d aider les personnes à mieux vivre avec la maladie. Centre de soutien de l Estrie Soutien psycho-corporel (énergie, polarité), psychothérapie La Maison Aube-Lumière Répit, dépannage, hébergement, services médicaux, service d accompagnement au deuil La Fondation québécoise du cancer Hébergement, info-cancer, télé-cancer, centre de documentation, ateliers, counseling pastoral, massothérapie ou Société canadienne du cancer Information, documentation, aide financière spécifique, café-rencontre, Belle & bien dans sa peau et autres ateliers. Prothèses capillaires et mammaires / Équipes interdisciplinaires en oncologie du CHUS Évaluation des besoins par l équipe interdisciplinaire, continuité de services à partir de l annonce du diagnostic, liaison et consultation auprès des organismes de la communauté poste Urgence-détresse Regroupement des aidantes et aidants naturels Téléphone : / Site web: Cafés-rencontres pour les proches-aidants Les derniers mercredis du mois, à 13h00. Groupe de soutien Les lundis aux deux semaines, à 13h00. Déjeuner rencontre Les premiers lundis du mois, à 9h00. Pour ne plus être seul(e) avec le cancer Service 24h sur 24, 7 jours sur 7. Pour les situations de crise (idées suicidaires, deuil, décès, dépression, angoisse) ou Parrain corporatif de Café-rencontre Rayon de soleil (Lac-Mégantic) Info: Monthly support group MRC Memphrémagog (Stanstead). In english. Last Wednesday of each month, 10:00 a.m. to 11:30 a.m. Inf.: , ext Page 5

6 Téléconférence Apprendre confortablement installé chez soi De l informa on au bout du fil, sans sor r de chez-soi! Page 6 Vous venez de recevoir un diagnostic de cancer? Vous êtes en plein traitement ou vous venez de les terminer? Vous avez plusieurs questions qui émergent suite à votre situation et vous sentez le besoin de trouver des réponses? Pour vous ressourcer auprès de personnes ayant vécu un épisode de cancer ou encore des professionnels tout en demeurant confortablement installé à la maison, la Société canadienne du cancer vous propose une formule gagnante : les Téléconférences du MIDI. Faciles d accès, les Téléconférences MIDI sont offertes de 12h à 13h, à tous les troisièmes mercredis de chaque mois. Les thèmes abordés sont tous reliés au vécu de cancer. Téléconférences MIDI de Cancer J écoute Offertes par La Société canadienne du cancer, les téléconférences MIDI sont gratuites et accessibles à tous par téléphone. Les témoignages sont présentés par des personnes atteintes de cancer et des aidants tandis que les thématiques sont fournies par des professionnels ayant développé une expertise en cancer et en soutien. C est facile! Pour participer à une téléconférence MIDI : Numéro de téléphone : Composez le *1 (service en français) Entrez votre code d invité de 8 chiffres consécutifs : , suivi du # Lorsque le système vous demande de vous nommer, SVP mentionnez : votre prénom, votre ville et le nombre de personnes en ligne avec vous. Les thèmes des conférences sont connus quelques mois à l avance. Pour connaître les téléconférences à venir, visitez le et choisissez l onglet Événements. Il est également possible d écouter des téléconférences antérieures, directement de votre ordinateur et confortablement installé chez soi, en allant sur le web: Choisissez l onglet Soutien/Services dans la colonne de gauche, cliquer sur Cancer J écoute puis ensuite sur Téléconférences Midis Voici une liste des conférences disponibles : Quand le vide devient présence et habite l'espace. Partage d'une autre façon de voir l'expérience de la maladie Vivre avec un cancer chronique Le cancer : un temps d arrêt Confiance et espoir Cancer et travail: billet d'embarquement chanceux Survivante d un cancer inflammatoire du sein L après cancer lorsqu'atteint à 23 ans Les impacts du cancer sur l'image de soi et la sexualité Les aléas de la communication Être à la source de votre vie L'accompagnement du cancer par le massage Stress et anxiété Proche aidants : ce qu'on n'ose pas dire La visualisation : une brève description et ses bienfaits L expression par les arts Les groupes de soutien mensuels La recherche sur le cancer au Québec Le web est une source intarissable de renseignements. Pourquoi s en priver? En recherchant sur internet, vous découvrirez d autres organismes qui offrent des téléconférences, des téléformations, des télégroupes et des lignes info-références. Par exemple, l Organisation Multiressources Pour les personnes Atteintes de Cancer (OMPAC) présente également à l avance une programmation de ses téléconférences. On peut en savoir davantage en consultant le Il ne vous reste plus qu à vous installer confortablement, à avoir sous la main un bloc note et un crayon et pourquoi ne pas vous préparer une bonne tisane! Bonne écoute! Sources: Société canadienne du cancer OMPAC

7 La pensée positive à tout prix? Par: Francine Veilleux Chez la plupart des gens, recevoir un diagnostic de cancer provoque un profond questionnement sur les causes de la maladie : pensées négatives, mauvaise alimentation, stress excessif, choc psychologique non résolu et bien d autres encore. Les librairies regorgent de livres aux titres accrocheurs, prônant la pensée positive comme moyen de prévenir le cancer et même d en guérir. On entend souvent : «Sois positif si tu veux guérir». Ceux qui tiennent ce discours sont évidemment remplis de bonnes intentions. Or cette obligation à l optimisme peut devenir une vraie tyrannie et même amener de la culpabilité chez la personne atteinte....le véritable op misme ne consiste pas à être perpétuellement posi f quoiqu il arrive, ni à nier les sen ments légi mes de tristesse et de deuil. Il a été démontré scientifiquement par de nombreuses études qu il existe des émotions qui guérissent et qui ont une influence considérable sur notre état de santé. Cependant, le véritable optimisme ne consiste pas à être perpétuellement positif quoiqu il arrive, ni à nier les sentiments légitimes de tristesse et de deuil. Selon la docteure Louise Sharpe, psychologue de l université de Sydney, le «processus menant à l acceptation peut être long et passe forcément par la recherche d un traitement. Votre entourage ne vit pas facilement votre deuil et votre détresse, et essaie de vous convaincre de penser positivement, ce qui peut être invalidant.» Josée Savard, professeure-chercheuse en psychologie à l Université Laval, est auteure du livre Faire face au cancer avec la pensée réaliste. Son ouvrage va tout à fait à l encontre de ce courant : elle y dénonce ce qu elle appelle «la tyrannie de la pensée positive». Pour cette psychologue qui travaille depuis plus de 15 ans avec des gens atteints de cancer la mode de la pensée positive peut avoir des effets néfastes à deux niveaux : entraîner un sentiment de culpabilité chez les patients atteints de cancer en leur donnant l impression que c est par leur faute qu ils sont malades, et renforcer cette culpabi-lité en laissant croire à ces mêmes patients que s ils ne réussissent pas à guérir, c est aussi par leur faute. La pensée posi ve peut avoir des effets néfastes pouvant entraîner un sen ment de culpabilité... Cela ne veut pas dire que développer sa pensée positive est complètement inutile. Par exemple, Anne- Marie Filliozat, psychanalyste ayant travaillé avec des gens atteints de cancer, raconte qu elle utilise la visualisation pour traiter les patients : «Il ne s agit pas de tout ramener aux images, mais il faut comprendre qu une image mentale est plus forte que dix raisonnements. [ ] En thérapie, nous proposons au malade de créer dans sa tête des images qui vont stimuler ses processus physicochimiques. De même, quand vous prévoyez que quelque chose va bien se passer, vous vous mettez dans un état d accueil où vous augmentez vos chances de succès.» Le livre controversé du Dr Christian Boukaram, Le pouvoir anticancer des émotions, suscite de vives réactions dans le monde médical. Marika Audet-Lapointe, psychologue en oncologie, déclare que «le cancer est une maladie multifactorielle très complexe, hautement imprévisible, qu on comprend encore mal. En 2011, on fait tout pour soigner le patient dans sa globalité, mais il faut faire attention à la «...une image mentale est solution magique. [ ] Le problème, c'est que l'hypothèse du raisonnements...» Dr Boukaram est tellement peu plus forte que dix documentée que c'est dangereux de présenter ça au public.» Finalement, chaque personne qui doit composer avec un cancer est responsable des moyens qu elle choisit pour en guérir. En parlant du développement de la pensée positive, le Dr Khalil Sultanem, président de l Association des radio-oncologues du Québec, soutient que «tant que ça n'interfère pas avec les traitements prouvés, je ne vois pas de problème avec cette approche. Il faut mettre le patient en contexte et souligner qu'il n'y a pas de preuves pour ne pas créer de faux espoirs. Si ça peut aider à la qualité de vie, pourquoi pas?» Page 7

8 Les Phénix de La Rose des vents Par: Marie Gagnon, capitaine Jusqu au bout!!! Vous avez eu un diagnostic de cancer, vous avez subi une chirurgie et vous avez reçu ou recevez des traitements de chimio ou de radiothérapie? Nous voulons vous montrer que c est maintenant possible de commencer une nouvelle vie. Pour prendre un nouveau départ et laisser le cancer de côté, joignez-vous aux Marie Gagnon Phénix de La Rose des vents, l équipe de bateau-dragon des survivantes du cancer à Sherbrooke. Vous y gagnerez sur toute la ligne. Reprenez le pouvoir sur vous-même, tissez des liens avec des femmes formidables qui sont «dans le même bateau» que vous, et changez votre vie. Grâce à une condition physique améliorée et une attitude positive, vous vous sentirez revivre. Vous ne savez pas ce qu est le bateau-dragon? Le bateau-dragon est un sport nautique d équipe qui utilise un type de pirogue appelé aussi bateau-dragon. Les bateaux que nous utilisons embarquent 22 personnes dont 20 pagayeuses, une barreuse et une tambourineuse. O0awa 2011: Les Phénix ont remporté la Coupe des survivantes. petits groupes : ergomètre à l intérieur, entraînement sur sentier; ou individuellement : entraînement à la maison ou au gym ). Personnellement, je pratique le bateau-dragon depuis Je me souviens encore de la sensation de «pouvoir» ressentie au cours des premiers entraînements. J ai découvert des femmes qui savaient, avec qui je pouvais parler de tout, et pas nécessairement de cancer Au début, je voyais ces femmes extraordinaires si importantes pour moi; ensuite, je me suis aperçue que j étais également importante dans le groupe. Au fil des saisons, j ai repris «mes droits» sur MA vie. Mais chacune vit son expérience à sa façon. Pour certaines, le bien-être et la condition physique retrouvés avec Les Phénix de La Rose des vents sont indispensables; pour d autres, les liens tissés avec d autres femmes ayant vécu comme elles un cancer sont ce qu il y a de plus précieux. Vingt femmes qui me0ent leurs efforts en commun, c est un s mulant incroyable. Vous n êtes pas une athlète? Vous ne croyez pas pouvoir pratiquer une telle activité physique? Notre équipe vise le bien-être plutôt que la performance (mais on se laisse prendre facilement au jeu de l entraînement ). Faites-en l essai. Vingt femmes qui mettent leurs efforts en commun, c est un stimulant incroyable. Les Phénix s entraînent deux fois par semaine de mai à septembre sur la rivière Magog (Club nautique de Sherbrooke au Parc Lucien-Blanchard) et participent généralement à quatre compétitions à l extérieur de la ville durant la saison. Elles prolongent quelques fois le plaisir au cours d un souper communautaire après un entraînement ou en participant à une compétition sur deux journées, ce qui leur permet de mieux faire connaissance. En dehors de la saison, plusieurs poursuivent différentes activités physiques (en Comme pour toute organisation, bien sûr, les recrues sont essentielles à la survie de l équipe. Les membres des Phénix sont impatientes de partager les bienfaits de la pratique du bateau-dragon et de connaître d autres femmes passionnées. Toutes les femmes intéressées à faire partie de l équipe sont cordialement invitées à assister à la soirée d information des Phénix de La Rose des vents qui aura lieu: le mercredi 18 avril à 19 h, salle de La Rose des vents 234 de rue Dufferin, bureau 102, Sherb. Pour inscription à la soirée: Soyez-y! Page 8

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

Aider une personne atteinte de cancer

Aider une personne atteinte de cancer Aider une personne atteinte de cancer Ce que vous pouvez faire Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Il est fort probable que vous connaissez une personne peut-être un voisin, un collègue

Plus en détail

Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide?

Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Soutien après le suicide d un jeune À la mémoire de Adam Cashen Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Si une personne de votre entourage

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Le «blues du post-partum» est FRÉQUENT chez les nouvelles mères. Quatre mères sur cinq auront le blues du post-partum. LE «BLUES DU POST-PARTUM» La

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient!

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient! Le dépistage du cancer de la prostate une décision qui VOUS appartient! Il existe un test de dépistage du cancer de la prostate depuis plusieurs années. Ce test, appelé dosage de l antigène prostatique

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

L INFO-RÉSEAU QUE DE NOUVELLES! Le Réseau d'amis. Sommaire:

L INFO-RÉSEAU QUE DE NOUVELLES! Le Réseau d'amis. Sommaire: Le Réseau d'amis FÉVRIER 2010 Année 1, n 1 QUE DE NOUVELLES! Vous tenez entre vos mains la toute nouvelle parution de l Info-Réseau. Ce journal interne a fait partie de la vie de l organisme à partir de

Plus en détail

Ensemble pour soutenir les femmes atteintes et leurs proches

Ensemble pour soutenir les femmes atteintes et leurs proches Ensemble pour soutenir les femmes atteintes et leurs proches Sara Vaillancourt, travailleuse sociale en oncologie CHU de Québec Centre des maladies du sein Deschênes-Fabia Cancer du sein - Mise à jour

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance.

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance. Recommandez Sunrise Un partenaire de confiance. Soins de longue durée et soins pour personnes semi-autonomes Soins pour personnes souffrant de l Alzheimer ou éprouvant des troubles de la mémoire Soins

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE. www.lancement-e.com

Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE. www.lancement-e.com Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 Guide du promoteur Les étapes à suivre 2014-2015 www.lancement-e.com Prenez votre avenir en main Créez votre emploi Passez

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille.

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Parent avant tout Parent malgré tout Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Edition: Addiction Suisse, Lausanne 2012 Que vous soyez directement concerné-e ou que

Plus en détail

Guide Confiance en soi

Guide Confiance en soi Guide Confiance en soi Phase Être en relation avec soi Guide.Confiance-juillet 2014.doc 27-07-14 Ce document, créé par ÉCOUTE TON CORPS, est destiné pour votre usage personnel seulement. Seuls nos diplômés

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

DEC accéléré en Soins infirmiers

DEC accéléré en Soins infirmiers P O R T R A I T S D É T U D I A N T E S I M M I G R A N T E S P A R C O U R S I N S P I R A N T S Nous vous présentons des personnes immigrantes dont le parcours de vie, professionnel et scolaire est à

Plus en détail

Programmation. Hiver-Printemps 2015. www.autismemonteregie.org

Programmation. Hiver-Printemps 2015. www.autismemonteregie.org Programmation Hiver-Printemps 2015 www.autismemonteregie.org Mission Autisme Montérégie est la seule association spécialisée en troubles du spectre de l autisme mandatée par l Agence de la santé et des

Plus en détail

Le stage choisi est celui d un club de jeunes cadres en formation «recherche d emploi».

Le stage choisi est celui d un club de jeunes cadres en formation «recherche d emploi». Témoignages d Anne-Laure Mausner, Sophrologue Thème : Préparation pour un entretien d embauche (Les prénoms ont été modifiés pour respecter l anonymat) Le stage choisi est celui d un club de jeunes cadres

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

Survie de fin de session

Survie de fin de session Services-conseils il Survie de fin de session Conceptrice : France Landry, PhD Conseillère au soutien à l'apprentissage Adaptation : Annélie Anestin Psy.D, Sara Savoie, orthopédagogue & Cynthia Guillemette,

Plus en détail

Sexualité, intimité et cancer: mettre fin aux tabous.

Sexualité, intimité et cancer: mettre fin aux tabous. Sexualité, intimité et cancer: mettre fin aux tabous. Aborder, reconnaître et référer pour le mieux-être de la personne atteinte. Joëlle Morin M.A (sexologie) B.Sc (psychologie) Sexologue 8 avril 2011

Plus en détail

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Dans cet atelier, nous verrons plusieurs façons d intervenir en tant que pair aidant. Anne-Marie Benoit présentera son travail

Plus en détail

LES MACHINES COLLECTION SAVOIR POUR CHOISIR

LES MACHINES COLLECTION SAVOIR POUR CHOISIR LES MACHINES COLLECTION SAVOIR POUR CHOISIR SAVOIR POUR CHOISIR Si vous aimez jouer aux machines à sous ou aux appareils de loterie vidéo, cette publication est pour vous. Elle pourrait vous aider à limiter

Plus en détail

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY D O S S I E R libérez- LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY La VAR organisait le 27 mars 2003 un séminaire consacré à la créativité et à la pub radio. A cette occasion, elle avait invité deux

Plus en détail

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle CONTRE-VALEURS 7 octobre 2014 Les contre-valeurs représentent ce que l on cherche à fuir. Elles nous motivent négativement en ce sens où elles incarnent des situations que nous évitons ou que nous cherchons

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie.

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Sarah CAILLOT, Psychologue Réseau Breizh IMC- Pôle MPR St-Hélier (Rennes)- Journée Inter-régionale

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail

Guide de planification successorale

Guide de planification successorale Guide de planification successorale Guide de planification successorale renseignements personnels Nom et prénom à la naissance : Pour vous aider à effectuer la planification de votre succession, nous avons

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau

La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau Son historique La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau a été créée en 1990, par un groupe de parents et d amis d enfants atteints de cancer.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. YOGA EN LIGNE : GET YOGi popularise le yoga et cherche à le rendre accessible à tous!

DOSSIER DE PRESSE. YOGA EN LIGNE : GET YOGi popularise le yoga et cherche à le rendre accessible à tous! DOSSIER DE PRESSE YOGA EN LIGNE : GET YOGi popularise le yoga et cherche à le rendre accessible à tous! 1 er juin : ouverture des pré-inscriptions www.getyogi.fr contact presse Anna, chargée des relations

Plus en détail

Formation à l Accompagnement Sacré

Formation à l Accompagnement Sacré Formation à l Accompagnement Sacré But Espace intense de «travail» intérieur, individuel et collectif, cette formation a pour but de permettre à chacune et chacun d accompagner, en soi et autour de soi,

Plus en détail

P.M. Si on commençait cette rencontre par des souvenirs plus anciens que les souvenirs professionnels?

P.M. Si on commençait cette rencontre par des souvenirs plus anciens que les souvenirs professionnels? , vol. 26, no. 1, 2005 RENCONTRE AVEC Guy FOURNIER (1925-2005) Guy Fournier raconte d abord sa «rencontre» avec la psychologie en la personne du père Mailloux. Ses souvenirs portent ensuite sur son travail

Plus en détail

DIRECTION QUÉBÉCOISE DE CANCÉROLOGIE. Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie. Devis pédagogique 2013-2014

DIRECTION QUÉBÉCOISE DE CANCÉROLOGIE. Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie. Devis pédagogique 2013-2014 DIRECTION QUÉBÉCOISE DE CANCÉROLOGIE Programme de formation pour les infirmières pivots en oncologie Devis pédagogique 2013-2014 Édition : La Direction des communications du ministère de la Santé et des

Plus en détail

Café urbain : mode d emploi

Café urbain : mode d emploi Document du Centre Saint-Pierre, Montréal Café urbain : mode d emploi Qu est-ce qu un Café urbain? Cette appellation désigne une série de rencontres pouvant être organisées chaque année par un ou plusieurs

Plus en détail

LE SUCCÈS EN TOUTE SIMPLICITÉ 7 JOURS POUR ORGANISER VOTRE PREMIÈRE DÉMONSTRATION LIFEWAVE CORSENTIALS

LE SUCCÈS EN TOUTE SIMPLICITÉ 7 JOURS POUR ORGANISER VOTRE PREMIÈRE DÉMONSTRATION LIFEWAVE CORSENTIALS LE SUCCÈS EN TOUTE SIMPLICITÉ 7 JOURS POUR ORGANISER VOTRE PREMIÈRE DÉMONSTRATION LIFEWAVE CORSENTIALS 7 jours pour organiser votre première démonstration LifeWave CORSENTIALS Lancez votre propre activité

Plus en détail

Programme internet de traitement du jeu excessif Partie cognitivo-comportementale

Programme internet de traitement du jeu excessif Partie cognitivo-comportementale 19 juin 2008 Programme internet de traitement du jeu excessif Partie cognitivo-comportementale Dr. Ariane Zermatten Dr. Christian Osiek Dr. Françoise Jermann Dr. Yasser Khazaal Dr. Guido Bondolfi Pourquoi

Plus en détail

The Over-60 Research Unit UCSF 2007 adaptation en français en 2013

The Over-60 Research Unit UCSF 2007 adaptation en français en 2013 The Over-60 Research Unit UCSF 2007 adaptation en français en 2013 Adaptée par Amandine Capber Titulaire d'un Master 2 recherche, étudiante en Master 2 professionnel Neuropsychologie et Psychopathologie

Plus en détail

La douleur chronique : témoignage de patiente

La douleur chronique : témoignage de patiente La douleur chronique : témoignage de patiente A lire sur place Jocelyne PADERI Jocelyne PADERI La complexité de la douleur chronique 14èmes rencontres du Réseau Régional Douleur en Basse Normandie CAEN

Plus en détail

À l école pour développer des compétences

À l école pour développer des compétences _x áxüä vx wxá ÜxááÉâÜvxá wâvtà äxá tâå }xâçxá 2007-2008 2008 À l école pour développer des compétences -au préscolaire- - 1 - - 2 - Mot de présentation Votre enfant entre à la maternelle cette année.

Plus en détail

À l écoute des personnes touchées par la SP. Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP

À l écoute des personnes touchées par la SP. Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP À l écoute des personnes touchées par la SP Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP Notre mission : «Être un chef de file dans la recherche sur le remède de la sclérose

Plus en détail

L ESTIME DE SOI, C EST...

L ESTIME DE SOI, C EST... L'estime de soi Sources : C.A.P. Santé Outaouais. Votre guide d'animation Mieux-être en tête, 1994. SCRIPTOGRAPHIC COMMUNICATIONS LTD, Ce que vous devez savoir sur l'estime de soi, 1989. FORTIN, BRUNO.

Plus en détail

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant Vivre avec un trouble dépressif Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin

Plus en détail

Petit mémoire. Déroulé des séances de. musicothérapie réceptive collective. au GEM (Groupe d Entraide Mutuelle)

Petit mémoire. Déroulé des séances de. musicothérapie réceptive collective. au GEM (Groupe d Entraide Mutuelle) Petit mémoire Déroulé des séances de musicothérapie réceptive collective au GEM (Groupe d Entraide Mutuelle) Damien GONTHIER Formation aux techniques psychomusicales, corporelles et vocales Musicothérapie

Plus en détail

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite Guide à l intention des familles AU COEUR du trouble de personnalité limite À propos du trouble de personnalité limite Ce document a été élaboré en 2001 par madame France Boucher, infirmière bachelière,

Plus en détail

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Communiqué de presse Rolle, le 13.11.13 L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Education 4 Peace, Fondation Suisse basée à Rolle, en collaboration avec l UEFA, publie le premier

Plus en détail

LE PARAPLUIE SOMMAIRE. Chères, chers membres,

LE PARAPLUIE SOMMAIRE. Chères, chers membres, LE PARAPLUIE BULLETIN RÉGIONAL DES LAURENTIDES VOLUME 10 NUMÉRO 3 MARS - AVRIL - MAI 2014 Chères, chers membres, Voici notre tout dernier bulletin. Nous en profitons pour vous inviter à inscrire à votre

Plus en détail

Qu est-ce qu un sarcome?

Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu une tumeur? Une tumeur est une prolifération anormale de cellules. Les tumeurs ne devraient donc pas automatiquement être associées à un cancer. Certaines tumeurs

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

Conférences pour parents et intervenants. Un investissement relationnel ça rapporte!

Conférences pour parents et intervenants. Un investissement relationnel ça rapporte! Conférences pour parents et intervenants Pour garantir le succès de votre événement conférence Misez sur une valeur sûre Nos conférences ont toujours remporté un grand succès lors d'événements divers réunissant

Plus en détail

De la détresse émotionnelle à l actualisation du potentiel des membres de l entourage. La vision familiale. Série 1, numéro 1

De la détresse émotionnelle à l actualisation du potentiel des membres de l entourage. La vision familiale. Série 1, numéro 1 De la détresse émotionnelle à l actualisation du potentiel des membres de l entourage La vision familiale Série 1, numéro 1 En l espace de 25 ans, le profil de la famille québécoise s est transformé de

Plus en détail

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Cette semaine, Fannie Dagenais, la directrice générale d ÉquiLibre, et Louise Dugas, la rédactrice en chef reportage, culture et style

Plus en détail

«LA PLEINE CONSCIENCE»

«LA PLEINE CONSCIENCE» «LA PLEINE CONSCIENCE» Dominique Lanctôt PhD Psychologue Colloque de la 3ième journée de formation des 3L La survivance Vendredi 25septembre 2015 MONTRÉAL Plan de présentation 1-Définition de la pleine

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

LA SOUFFRANCE DU MALADE EN FIN DE VIE. LES COMPORTEMENTS FACE A LA PERTE : vécu de la mort

LA SOUFFRANCE DU MALADE EN FIN DE VIE. LES COMPORTEMENTS FACE A LA PERTE : vécu de la mort LA SOUFFRANCE DU MALADE EN FIN DE VIE LES COMPORTEMENTS FACE A LA PERTE : vécu de la mort relation SRLF Paris, 11-12-13 mai C.LE BRIS BENAHIM Psychothérapeute - Formatrice Quimper CHIC Comment le vécu

Plus en détail

Découvrir et apprécier sa valeur

Découvrir et apprécier sa valeur présentent Partenaires : Centre Berthiaume-Du Tremblay www.berthiaume-du-tremblay.com Association québécoise des centres communautaires pour aînés www.aqcca.org Découvrir et apprécier sa valeur Pour s

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Ecole de Coachs de Vie Gestaltistes en Développement des Ressources Personnelles. L a plus belle aventure de l homme, c est sa propre aventure

Ecole de Coachs de Vie Gestaltistes en Développement des Ressources Personnelles. L a plus belle aventure de l homme, c est sa propre aventure Ecole de Coachs de Vie Gestaltistes en Développement des Ressources Personnelles L a plus belle aventure de l homme, c est sa propre aventure Les intervenants Mathé Kaufmann Gestalt-Thérapeute, Superviseure

Plus en détail

Édition de mars 2015

Édition de mars 2015 À la recherche de la clé de la réussite! Édition de mars 2015 Conseil d établissement: 25 mars à 19:00 Journée pédagogique: 25 mars 2015 Dates en mars Si l école n a pas été fermée d ici le 25 mars pour

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement

Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement OBJECTIF GENERAL : savoir gérer son temps personnel, savoir s organiser. Pour atteindre cet objectif, 3 objectifs intermédiaires sont nécessaires

Plus en détail

Du temps s.v.p. ARTICLE PARU DANS L ÉDITION DU MERCREDI LE 26 MAI 2004.

Du temps s.v.p. ARTICLE PARU DANS L ÉDITION DU MERCREDI LE 26 MAI 2004. Du temps s.v.p. ARTICLE PARU DANS L ÉDITION DU MERCREDI LE 26 MAI 2004. Dire que nous sommes débordés et qu on n arrête pas de courir semble être devenu aussi normal que de dire bonjour comment ça va!

Plus en détail

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Poèmes École : Polyvalente de Normandin Commission scolaire : Du Pays des Bleuets Même si tu perds, persévère Par Maude-Lanui Baillargeon Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Ne

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

69 trucs le pour réduire stress

69 trucs le pour réduire stress ASSOCIATION CANADIENNE POUR LA SANTÉ MENTALE - CHAUDIÈRE-APPALACHES Promouvoir la santé mentale, c est promouvoir le meilleur de nous-mêmes! 5935, St-Georges, bureau 310 Lévis (Québec) G6V 4K8 Tél. : (418)

Plus en détail

Services aux abonnés. Services. aux abonnés

Services aux abonnés. Services. aux abonnés Services aux abonnés Services aux abonnés Heures d ouverture Bibliothèque 1000, chemin du Plan-Bouchard 450 434-5370 Horaire habituel Lundi au vendredi : 10 h à 21 h Samedi et dimanche : 10 h à 17 h Heures

Plus en détail

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Documents imprimés Une étape à la fois 1 2 Pour les personnes qui ne veulent pas cesser

Plus en détail

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Service d animation spirituelle et d engagement communautaire au primaire «Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Séquence de 5 rencontres en classe Estime de soi au préscolaire 1

Plus en détail

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT Activité pédagogique autour du roman, de Danielle Malenfant ISBN 978-2-922976-38-0 ( 2013, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités autour du roman RÉSUMÉ DU

Plus en détail

Si vous désirez revivre de beaux moments, il vous est possible d acheter un DVD des activités de l édition

Si vous désirez revivre de beaux moments, il vous est possible d acheter un DVD des activités de l édition 2012, no. 01 25 janvier MUNICIPALITÉ DE SAINT-FLAVIEN 177, RUE PRINCIPALE ST-FLAVIEN (QUÉBEC) G0S 2M0 TÉL. : 418-728-4190 FAX : 418-728-3775 M unicipalité de Saint- Flavien Courriel : municipalite@st-flavien.com

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

L ADOPTION OUVERTE, SEMI-OUVERTE OU FERMÉE DE NOUVEAU-NÉS CANADIENS

L ADOPTION OUVERTE, SEMI-OUVERTE OU FERMÉE DE NOUVEAU-NÉS CANADIENS L ADOPTION OUVERTE, SEMI-OUVERTE OU FERMÉE DE NOUVEAU-NÉS CANADIENS GUIDE D EXPLORATION POUR LE PARENT BIOLOGIQUE Adoption Vivere inc. 15, rue Principale Nord, Montcerf-Lytton (Qc) J0W 1N0 Sans frais :

Plus en détail

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR?

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? Source: DUMONT, Nicole. Femmes d aujourd hui, Vol. 1 No. 8., janvier 1996. On dit de certaines personnes qu elles n ont pas de tête ou qu elles n ont pas de

Plus en détail

SECTION 3 Les outils pour la personne

SECTION 3 Les outils pour la personne SECTION 3 Les outils pour la personne DISCUTER AVEC MON OU MA MÉDECIN/PSYCHIATRE : DÉVELOPPER DES STRATÉGIES POUR REGAGNER DU POUVOIR 1 Le moment de la consultation avec le ou la psychiatre/médecin dans

Plus en détail

Vivre avec le VIH. Point de départ

Vivre avec le VIH. Point de départ Vivre avec le VIH Point de départ Vous venez d apprendre que vous avez le VIH et vous cherchez des repères? Nous pouvons vous aider. Voici quelques questions auxquelles vous trouverez réponse dans ce livret

Plus en détail

La psychothérapie. Se poser les bonnes questions

La psychothérapie. Se poser les bonnes questions La psychothérapie Se poser les bonnes questions? LA PSYCHOTHÉRAPIE Au Québec, la psychothérapie est une activité réservée par la loi * depuis juin 2012, ce qui signifie que seules les personnes autorisées,

Plus en détail

FORMATION D UN CLUB DE MARCHE. Novembre 2010

FORMATION D UN CLUB DE MARCHE. Novembre 2010 FORMATION D UN CLUB DE MARCHE Novembre 2010 Vieillir est un processus continu, progressif et irréversible. C est une dure réalité qui nous rattrape un peu plus chaque jour. Il s inscrit dans le continuum

Plus en détail

Centre Hospitalier Restigouche 63, promenade Gallant Campbellton (Nouveau-Brunswick)

Centre Hospitalier Restigouche 63, promenade Gallant Campbellton (Nouveau-Brunswick) Centre Hospitalier Restigouche 63, promenade Gallant Campbellton (Nouveau-Brunswick) Nathalie Langlois, infirmière clinicienne spécialisée en psychiatrie Pauline Perron, ergothérapeute Michelle DesRoches,

Plus en détail

001_004_VIVRE.qxd 21/07/2008 15:35 Page 1 Vivre avec soi

001_004_VIVRE.qxd 21/07/2008 15:35 Page 1 Vivre avec soi Vivre avec soi Du même auteur aux Éditions J ai lu Papa, maman, écoutez-moi vraiment, J ai lu 7112 Apprivoiser la tendresse, J ai lu 7134 JACQUES SALOMÉ Vivre avec soi Chaque jour... la vie Les Éditions

Plus en détail

Ouvrages de références et objectifs

Ouvrages de références et objectifs Valise pédagogique Ouvrages de références et objectifs MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide. Ouvrages de références Activités

Plus en détail

Laurent Bérubé, S.C.

Laurent Bérubé, S.C. ANNEXE II La mission aujourd hui Chapitre provincial, 3 e session 18 avril 2009 L ADOLESCENCE Laurent Bérubé, S.C. I. Profil «Ce qu il y a d émouvant avec les adolescents, c est que tout ce qu ils font,

Plus en détail

VOTRE PROCHE EST À RISQUE OU PRÉSENTE UN DELIRIUM

VOTRE PROCHE EST À RISQUE OU PRÉSENTE UN DELIRIUM VOTRE PROCHE EST À RISQUE OU PRÉSENTE UN DELIRIUM Comment pouvez-vous l aider? Pour vous, pour la vie L équipe de soins a identifié votre proche comme étant à risque de développer un delirium ou vous a

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE AIDEA 2008. Sommaire

RAPPORT D ACTIVITE AIDEA 2008. Sommaire Sommaire 1. Introduction 2. Attentes exprimées 3. Les questions fréquentes 4. Les statistiques 5. Les enquêtes 6. Retours et témoignages 7. Evaluations et indicateurs Notre MISSION : Informer, Conseiller

Plus en détail

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX?

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? Projet formulé à partir de ma pratique de terrain: Constats Public défavorisé Plus le niveau d instruction est bas plus plus le risque est grand de développer des troubles

Plus en détail

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015 On a changé de Programme de Bourse Émérite de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX Édition 2015 Ces informations sont également disponibles sur le site

Plus en détail

Leader en entraînement 30 minutes et en nutrition

Leader en entraînement 30 minutes et en nutrition Leader en entraînement 30 minutes et en nutrition «Chez nous, s entraîner c est s amuser» Cardio Féminin Profil du franchiseur Issus d une belle région du Québec, la Beauce, reconnue pour son entreprenariat

Plus en détail

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière Loin de mes yeux Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière expérience une dimension unique. Voici un guide tout simple, une carte routière pour vous montrer les chemins

Plus en détail

Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté

Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté Chapitre 7 Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté Il y a en moi un désir profond d avoir une relation longue et pleine de sens avec quelqu un, mais cela me fait peur, parce que si vous

Plus en détail

L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif

L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif Isabelle Cyr, B.sc. Psychologie. B.sc. Service social. T.s. Thérapeute Josée Dostie, B.A. Psychologie. Thérapeute

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B.

ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B. ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B. Dates importantes 13 janvier: Réunion de l APÉ (19h, bibliothèque de l école) 14, 21, 28 janvier: Dîners chauds 14, 28 janvier: Bouts de choux

Plus en détail