Diagnostics Immobiliers

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Diagnostics Immobiliers"

Transcription

1 Octobre 2013 Diagnostics Immobiliers Actualités 2013 VERDON EXPERTISE 4 rue de Provence DIGNES les Bains Jean-Christophe PAROUTY

2 SOMMAIRE Introduction Principes et réglementation A quoi sert un diagnostic? Encadrement de la profession Obligations des propriétaires Actualités L amiante, nouveau dispositif DPE, plan de fiabilisation ERNMT, intégration des risques miniers

3 Introduction

4 La C D I Qui sommes-nous? Chambre des Diagnostiqueurs Immobiliers FNAIM (13 ème métier de la Fédération) Son rôle : Accompagner les adhérents, Représenter le métier. Quelques chiffres : 411 cabinets adhérents à ce jour, 650 diagnostiqueurs, de nombreuses manifestations locales organisées sur 2012 et 2013 (formations, salons, réunions locales ). Actualités de début 2013 : Réforme autour de l amiante, Plan de fiabilisation du DPE, L intégration des risques miniers dans l ERNMT

5 Principes et Réglementation

6 Principes et Réglementation A quoi sert un diagnostic? Ce sont des obligations légales. Il ne s agit pas de contraintes mais d état des lieux de présence (ou non) de dangers. Intérêt fondamental à la vente : exonérer le vendeur de la garantie des vices cachés (selon le diagnostic) en la reportant sur le diagnostiqueur Leur utilité : La protection des occupants (propriétaires, locataires ou autres), La protection des travailleurs amenés à intervenir sur les lieux, La protection de l environnement (performance énergétique, gestion des déchets de chantiers ), Une meilleure connaissance du bien une meilleure estimation des travaux à engager (si nécessaire) la valorisation du patrimoine.

7 Principes et Réglementation A quoi sert un diagnostic? Santé et logement décent Pour lutter contre le saturnisme infantile, intoxication qui peut être mortelle, les diagnostiqueurs sont missionnés pour détecter l éventuelle présence de plomb dans les peintures lors des ventes ou locations de logements construits avant le 1 er janvier 1949, mais aussi pour les parties communes. Pour limiter les inhalations de fibres d'amiante responsables de divers cancers, des diagnostics ont également été instaurés dans le cadre de la vente ou de la location, mais aussi de la détention d'un bien. La réglementation est en pleine évolution, tant sur la transaction que sur la protection des travailleurs. Le termite fragilise les structures des bâtiments. Il est recherché dans le cadre des ventes de logements, dans les zones infestées déterminées par arrêtés préfectoraux. Et les textes évoluent de manière à nous protéger de mieux en mieux dans notre quotidien personnel comme professionnel.

8 Principes et Réglementation A quoi sert un diagnostic? Sécurité des personnes Les installations de gaz et d électricité sont des facteurs de risques importants, si elles sont vétustes ou mal entretenues. Les installations intérieures de gaz en mauvais état peuvent générer des explosions dévastatrices. À de faibles concentrations, le monoxyde de carbone, gaz inodore et incolore, est responsable de plus de 5000 intoxications (voire de décès) chaque année, à cause d équipements mal réglés. Les installations intérieures d'électricité défectueuses peuvent entrainer des incendies importants. Des électrocutions fatales ou des électrisations (moins dangereuses mais révélatrices de dangers plus importants) sont également constatées. Dans un cas comme dans l'autre, le diagnostiqueur intervient pour vérifier la sécurité de l'installation (il ne s agit pas d un contrôle de la conformité de l installation).

9 Principes et Réglementation A quoi sert un diagnostic? Environnement et développement durable L ERNMT (État des Risques Naturels, Miniers et Technologiques) : information aux acquéreurs comme aux locataires sur la situation du bien (zone inondable, sismique ). Il est intégré au DDT, à la vente comme à la location. Le DPE : sensibiliser le public à la performance énergétique des bâtiments Mission accomplie! Evolution de la réglementation et des mentalités + Grenelle de l environnement réforme du diagnostic d un simple outil de sensibilisation à un outil de mesure plus précis (arrêté du 17 oct sur le modèle de calcul des consommations conventionnelles des logements publié au JO du 10 nov. 2012) Le diagnostic des ANC (assainissements non collectifs) : application le 1 er janvier 2011 avec les lois Grenelle De plus, la loi Grenelle II implique les copropriétés dans la démarche de qualité de la performance énergétique des bâtiments.

10 Principes et Réglementation Encadrement de la profession Code du Commerce Code de la Construction et de l Habitation La certification des diagnostiqueurs - Compétence par compétence (de 6 certifications, nous sommes passés à 8 depuis 2012) - Introduction de mentions : plomb et DPE (amiante en attente) - Audits de surveillance (visites in situ pour le gaz, le DPE, le plomb) - Validité maximale : 5 ans Un minimum de garantie par sinistre et par an L indépendance et impartialité du diagnostiqueur vis-à-vis : - Des donneurs d ordres - Des sociétés de travaux et de traitements

11 Principes et Réglementation Encadrement de la profession (et au-delà) Décret n du 11 octobre 2010, d application immédiate (JO du 13/10/2010) interdit toute forme de commissionnement consentie par les diagnostiqueurs aux mandataires immobiliers impose aux diagnostiqueurs : de remettre une attestation sur l honneur, indiquant qu il remplit les conditions posées par l article L du CCH, de mentionner des coordonnées de l organisme ayant certifié le diagnostiqueur qui est intervenu Des sanctions pénales prévues (1500 d amende, 3000 en cas de récidive) pour non respect des règles ci-dessus énoncées. Elles visent les diagnostiqueurs et les vendeurs, qui, en vue d'établir un diagnostic, font appel à une personne qui ne satisfait pas aux conditions précitées, ainsi, que les intermédiaires mandatés. Une responsabilité de toute la chaîne immobilière

12 Principes et Réglementation Obligation des propriétaires Être propriétaire d un bien, c est déjà avoir une responsabilité sur ce bien, et l environnement. En fonction du type de bien, de son âge, de sa situation, le propriétaire a des obligations, même s il ne loue ou ne vend pas. Exemples : Dans les parties privatives d une copropriété, une installation défectueuse ou des travaux réalisés sans respecter des protocoles de sécurité peuvent avoir des répercussions sur les autres copropriétaires, Diagnostics obligatoires à la location ou pas, le propriétaire a le devoir de ne louer qu un bien exempt de tout danger (loi sur la décence du logement).

13 Principes et Réglementation Obligation des propriétaires Le Dossier de Diagnostic Technique (vente) Logement décent Développement durable et environnement Sécurité des personnes

14 Principes et Réglementation Obligation des propriétaires Le Dossier de Diagnostic Technique (location) Logement décent Développement durable et environnement Sécurité des personnes Rien mais

15 Principes et Réglementation Obligation des propriétaires La copropriété Logement décent Développement durable et environnement Sécurité des personnes Rien mais

16 Principes et Réglementation Obligation des propriétaires Domaine d intervention Immeubles concernés Maison individuelle (hors copropriété horizontale) Immeuble en copropriété Parties privatives Parties communes Risques Naturels, Miniers et Technologiques * Plomb dans les peintures Vente Location Vente Location Détention Tous immeubles (zones faisant l objet d un PPR ou définie comme zone de sismicité) Sans objet Immeubles construits avant le 1 er janvier * DPE Immeubles bâtis 2 * Amiante * Termites * Gaz * Electricité Assainissement non collectif Immeubles construits avant le 1 er juillet 1997 (date du permis de construire) Non mais Immeubles bâtis (zones délimitées par arrêtés préfectoraux) Non mais... 4 Non mais... 4 Non mais... 5 Immeubles dont l installation a été réalisée depuis plus de 15 ans Non mais... 4 Non mais... 4 Non Immeubles dont l installation a été réalisée depuis plus de 15 ans Non mais... 4 Non mais... 4 Non Immeubles d habitation non raccordés au réseau public Non Non mais... 6 Non Non mais... 6 Mesure de la surface Immeubles bâtis Non Sans objet

17 Principes et Réglementation Obligation des propriétaires CREP 1 DPE ERNMT Amiante 2 Termites Gaz Electricité Vente 1 an 10 ans 6 mois Illimité 6 mois 3 ans 3 ans Location 6 ans 10 ans 6 mois 1 Si le CREP établit que du plomb est présent dans des revêtements à des concentrations inférieures aux seuils réglementaires (1 mg/cm²) ou qu il est totalement absent, il n'y a pas lieu de faire établir un nouveau constat : la durée de validité est alors illimitée et le constat peut être annexé à chaque mutation. 2 Le nouveau dispositif «amiante» entré en vigueur au 1 er janvier 2013 prévoit des dispositions transitoires et finales en cas de repérages déjà existants.

18 Actualités

19 Amiante

20 Actualités Amiante : Principaux textes de référence A) Obligations indépendamment d une vente - ordonnance n du 23/02/2010 de coordination avec la loi n du 21/07/2009 portant réforme de l hôpital 1) Obligation de recherche de l amiante dans les flocages, calorifugeages et faux plafonds décret n du 7 février 1996 relatif à la protection de la population contre les risques d exposition : obligation de recherche de la présence éventuelle de flocages et calorifugeages contenant de l amiante dans les immeubles bâtis ; constitution d un dossier technique récapitulant les informations liées à l amiante (décret abrogé et codifié dans le code de la santé publique par le décret n du 21 mai 2003). décret n du 12 septembre 1997 complétant le décret du 7 février 1996 : obligation de recherche de la présence éventuelle de faux plafonds contenant de l amiante dans les immeubles bâtis arrêté du 7 février 1996 et circulaire du ministère du Travail, de l Équipement et de l Environnement n du 26 avril 1996 : complètent le décret du 7 février 1996 arrêté du 15 janvier 1998 : grille d évaluation concernant le résultat des investigations

21 Actualités Amiante : Principaux textes de référence (suite) décret n du 3 juin 2011 relatif à la protection de la population contre les risques sanitaires liés à une exposition à l amiante dans les immeubles bâtis (restructuration de la partie réglementaire du code de la santé publique) et modification de l annexe 13-9 du code de la santé publique arrêté du 22 août 2002 : fixe les modalités de repérage des produits et matériaux contenant de l amiante pour l application de l article 10-3 du décret du 7 février 1996 (abrogé) arrêté du 12 décembre 2012 modifié par arrêté du 26 juin 2013 relatif aux critères d évaluation de l état de conservation des matériaux et produits de la liste A (de l annexe 13-9 modifiée) contenant de l amiante et au contenu du rapport de repérage articles R à R ; R à R et R du code de la santé publique norme NF X (juillet 2005) : traitement de l amiante dans les immeubles bâtis - examen visuel des surfaces traitées après travaux de retrait de matériaux et produits contenant de l amiante - mission et méthodologie

22 Actualités Amiante : Principaux textes de référence (suite) 2) Obligation de recherche approfondie : le dossier technique amiante décret n du 13 septembre 2001 (réforme générale du décret du 7 février 1996) : extension de l obligation de repérage à d autres matériaux et produits ; définition des mesures à prendre en cas de présence d amiante ; institution du dossier technique amiante ou d une fiche récapitulative de ce dossier ; obligation de repérage de l amiante avant toute démolition de l immeuble décret n du 3 mai 2002 : modifie le décret du 7 février 1996 en ce qui concerne le dossier technique amiante décret n du 25 août 2006 : énumération des personnes à la disposition desquelles le DTA doit être tenu et celles auxquelles il doit être communiqué décret n du 3 juin 2011 relatif à la protection de la population contre les risques sanitaires liés à une exposition à l amiante dans les immeubles bâtis (restructuration de la partie réglementaire du code de la santé publique) et modification de l annexe 13-9 décret n du 4 mai 2012 relatif aux risques d exposition à l amiante modifié par le décret n du 5 juillet 2013 arrêté du 15 janvier 1998 relatif aux modalités d évaluation de l état de conservation des faux plafonds contenant de l amiante et aux mesures d empoussièrement dans les immeubles bâtis (abrogé) arrêté du 2 janvier 2002 relatif au repérage des matériaux et produits contenant de l amiante avant démolition (abrogé) arrêté du 22 août 2002 définissant les consignes générales de sécurité, le contenu de la fiche récapitulative et les modalités d établissement du repérage (abrogé)

23 Actualités Amiante : Principaux textes de référence (suite) arrêté du 21 novembre 2006 définissant les critères de certification des compétences des personnes physiques opérateurs de repérage et de diagnostic amiante dans les immeubles bâtis et les critères d accréditation des organismes de certification deux arrêtés du 19 août 2011 relatifs aux modalités de réalisation des mesures d empoussièrement dans l air des immeubles bâtis et aux conditions d accréditation des organismes procédant aux mesures d empoussièrement en fibres d amiante arrêté du 23 février 2012 définissant les modalités de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante, abrogeant l arrêté du 22 décembre 2009 arrêté du 14 août 2012 relatif aux conditions de mesurage des niveaux d empoussièrement, aux conditions de contrôle du respect de la VLEP aux fibres d amiante et aux conditions d accréditation des organismes procédant à ces mesurages arrêté du 12 décembre 2012 modifié par arrêté du 26 juin 2013 relatif aux critères d évaluation de l état de conservation des matériaux et produits de la liste B (de l annexe 13-9 modifiée) contenant de l amiante et du risque de dégradation lié à l environnement ainsi que le contenu du rapport de repérage arrêté du 12 décembre 2012 modifié par arrêté du 26 juin 2013 relatif aux critères d évaluation de l état de conservation des matériaux et produits de la liste A (de l annexe 13-9 modifiée) contenant de l amiante et au contenu du rapport de repérage

24 Actualités Amiante : Principaux textes de référence (suite) arrêté du 14 décembre 2012 fixant les conditions de certification des entreprises réalisant des travaux de retrait ou d encapsulage d amiante, de matériaux, d équipements ou d articles en contenant arrêté du 21 décembre 2012 relatif aux recommandations générales de sécurité et au contenu de la fiche récapitulative du «dossier technique amiante» arrêté du 7 mars 2013 relatif au choix, à l entretien et à la vérification des équipements de protection individuelle utilisés lors d opérations comportant un risque d exposition à l amiante arrêté du 26 juin 2013 (abrogeant celui du 2 janvier 2002) relatif au repérage des matériaux et produits de la liste C contenant de l amiante et au contenu du rapport de repérage articles R et s. du code de la santé publique et annexe.13-9 modifiée du code de la santé publique norme NF X (juillet 2005) : traitement de l amiante dans les immeubles bâtis - examen visuel des surfaces traitées après travaux de retrait de matériaux et produits contenant de l amiante - mission et méthodologie 3) Interdiction de diviser en vue de créer des locaux d habitation les immeubles n ayant pas fait l objet de diagnostic amiante article L du code de la construction et de l habitation modifié par la loi n du 25 mars 2009

25 Actualités Amiante : Principaux textes de référence (fin) B) Documents à fournir à l acquéreur en cas de vente : constat précisant la présence ou l absence d amiante ou fiche récapitulative du DTA article 10-1 du décret n du 7 février 1996 modifié par le décret n du 3 mai 2002 : obligation de produire un constat amiante au plus tard à la date de toute promesse de vente ou d achat à compter du 1er septembre 2002 communiqué du ministère du logement du 22 janvier 2007 : précise que «la durée de validité de l état mentionnant la présence ou l absence de matériaux ou produits contenant de l amiante prévu à l article L du code de la santé publique reste illimitée» décret n du 3 juin 2011 (cf. supra) : état mentionnant la présence ou l absence de matériaux et produits contenant de l amiante (documents le constituant) arrêté du 21 décembre 2012 relatif aux recommandations générales de sécurité et au contenu de la fiche récapitulative du «dossier technique amiante» articles L et R à R et s. du code de la santé publique articles L à L et articles R à R du code de la construction et de l habitation norme XP X (octobre 2005) : éléments de cartographie du repérage des matériaux et produits contenant de l amiante dans les immeubles bâti norme NF X (décembre 2008) : repérage des matériaux et produits contenant de l amiante dans les immeubles bâtis - mission et méthodologie

26 Actualités Amiante : Nouveau dispositif Catégorisation des immeubles Immeubles d habitation ne comportant qu un seul logement (Art. R ) Immeubles collectifs d habitation Parties privatives (Art. R ) Parties communes (Art. R ) Autres immeubles bâtis (Art. R ) Statut des propriétaires Détention Location Vente

27 Catégorie d immeuble (PC délivré avant le 01/07/ 1997) Obligations du propriétaire Détention Location Vente Immeubles d habitation ne comportant qu un seul logement (Art. R ) Aucune obligation particulière Aucune obligation particulière Etat mentionnant la présence ou l absence de matériaux et produits contenant de l amiante (Art. L ) (3) constitué du rapport de repérage des matériaux et produits des listes A et B contenant de l amiante (3) Art. L : «un état mentionnant la présence ou l absence de matériaux et produits contenant de l amiante est produit, lors de la vente d'un immeuble bâti, dans les conditions et selon les modalités prévues aux articles L à L du code de la construction et de l'habitation». Il n est pas constitué des mêmes éléments selon le type d immeubles bâtis définis dans les articles R à 18 du Code de la Santé Publique, comme indiqué ci-dessus.

28 Catégorie d immeuble (PC délivré avant le 01/07/ 1997) Obligations du propriétaire Détention Location Vente Etat mentionnant la présence ou l absence de matériaux et produits contenant de l amiante (Art. L ) (3) constitué : Immeubles collectifs d habitation Parties privatives (Art. R ) Constitution du DAPP (1) DAPP (1) tenu à disposition des occupants (en indiquant les modalités de consultation) - du rapport de repérage des matériaux et produits des listes A et B contenant de l amiante pour les parties privatives, - de la fiche récapitulative du DTA (1) Cette obligation n est pas nouvelle : changement d appellation (ancien «Dossier Technique» qui visait les parties privatives). Art. R : ce propriétaire «constitue, conserve et actualise le DAPP comprenant les informations et documents suivants : - Le rapport de repérage des matériaux et produits de la liste A contenant de l amiante ; - Le cas échéant, la date, la nature, la localisation et les résultats des évaluations périodiques de l état de conservation, des mesures d empoussièrement, des travaux de retrait ou de confinement de matériaux et produits de la liste A contenant de l amiante ou des mesures conservatoires mises en œuvre.» Ce dossier doit être réalisé par tout propriétaire de parties privatives d immeubles collectifs d habitation. Le propriétaire doit ensuite informer tout occupant (quel que soit son statut) de l existence de ce Dossier ainsi que de ses modalités de consultation. (3) Art. L : «un état mentionnant la présence ou l absence de matériaux et produits contenant de l amiante est produit, lors de la vente d'un immeuble bâti, dans les conditions et selon les modalités prévues aux articles L à L du code de la construction et de l'habitation». Il n est pas constitué des mêmes éléments selon le type d immeubles bâtis définis dans les articles R à 18 du Code de la Santé Publique, comme indiqué ci-dessus.

29 Catégorie d immeuble (PC délivré avant le 01/07/ 1997) Immeubles collectifs d habitation Parties communes (Art. R ) Obligations du propriétaire Détention Location Vente Etat mentionnant la Constitution (ou mise à jour) du DTA (2) : - Repérage complémentaire de la liste B (si nécessaire) - Fiche récapitulative (et mise à jour si nécessaire) DTA (2) tenu à disposition des occupants (en indiquant les modalités de consultation) Fiche récapitulative du DTA (et mises à jour) communiquées aux occupants dans un délai d un mois après leur constitution présence ou l absence de matériaux et produits contenant de l amiante (Art. L ) (3) constitué : - du rapport de repérage des matériaux et produits des listes A et B contenant de l amiante pour les parties privatives, - de la fiche récapitulative du DTA (2) Art. R : «Ces propriétaires doivent constituer et conserver le DTA comprenant les informations et documents suivants : - Les rapports de repérage des matériaux et produits des listes A et B contenant de l amiante ; - Le cas échéant, la date, la nature, la localisation et les résultats des évaluations périodiques de l état de conservation, des mesures d empoussièrement, des travaux de retrait ou de confinement de matériaux et produits contenant de l amiante et des mesures conservatoires mises en œuvre ; - Les recommandations générales de sécurité à l égard de ces matériaux et produits, notamment procédures d intervention, y compris les procédures de gestion et d élimination des déchets ; - Une fiche récapitulative.» Ce DTA est «tenu par le propriétaire à la disposition des occupants de l immeuble bâti concerné, des employeurs, des représentants du personnel et des médecins du travail lorsque l immeuble comporte des locaux de travail.»

30 Catégorie d immeuble (PC délivré avant le 01/07/ 1997) Obligations du propriétaire Détention Location Vente Autres immeubles bâtis (Art. R ) Constitution (ou mise à jour) du DTA (2) : - Repérage complémentaire de la liste B (si nécessaire) - Fiche récapitulative (et mise à jour si DTA (2) tenu à disposition des occupants (en indiquant les modalités de consultation) Fiche récapitulative du DTA (et mises à jour) communiquées aux occupants dans un délai d un Etat mentionnant la présence ou l absence de matériaux et produits contenant de l amiante (Art. L ) (3) constitué de la fiche récapitulative du DTA nécessaire) mois après leur constitution (2) Art. R : «Ces propriétaires doivent constituer et conserver le DTA comprenant les informations et documents suivants : - Les rapports de repérage des matériaux et produits des listes A et B contenant de l amiante ; - Le cas échéant, la date, la nature, la localisation et les résultats des évaluations périodiques de l état de conservation, des mesures d empoussièrement, des travaux de retrait ou de confinement de matériaux et produits contenant de l amiante et des mesures conservatoires mises en œuvre ; - Les recommandations générales de sécurité à l égard de ces matériaux et produits, notamment procédures d intervention, y compris les procédures de gestion et d élimination des déchets ; - Une fiche récapitulative.» Ce DTA est «tenu par le propriétaire à la disposition des occupants de l immeuble bâti concerné, des employeurs, des représentants du personnel et des médecins du travail lorsque l immeuble comporte des locaux de travail.» (3) Art. L : «un état mentionnant la présence ou l absence de matériaux et produits contenant de l amiante est produit, lors de la vente d'un immeuble bâti, dans les conditions et selon les modalités prévues aux articles L à L du code de la construction et de l'habitation». Il n est pas constitué des mêmes éléments selon le type d immeubles bâtis définis dans les articles R à 18 du Code de la Santé Publique, comme indiqué ci-dessus.

31 Actualités Amiante : Nouveau dispositif Renforcement des mesures de protection Accusés de réception du propriétaire, qu il y ait de l amiante ou non (pour faire courir certains délais : Mesures d empoussièrement, Travaux de confinement ou de retrait Listes A et B restructurées : éléments extérieurs intégrés à la liste des matériaux et produits de la liste B, Le Préfet peut obliger le propriétaire à réaliser des travaux

32 Actualités Amiante : Nouveau dispositif Dispositions transitoires et finales (art. 4 et 5 du décret ) Liste A : les anciens repérages de flocage, calorifugeage et faux-plafond, réalisés avant l entrée en vigueur du dispositif, tiennent lieu de repérage de matériaux ou produits de la liste A, "rien à faire", que ce soit pour détention, location ou vente de l immeuble, sauf l éventuel contrôle périodique. Liste B : repérage complémentaire des matériaux n ayant pas fait l objet d un repérage préalable lors de la prochaine vente, en même temps que l évaluation de l état de conservation de la liste A, avant tout travaux sollicitant les matériaux ou produits de la liste B, au plus tard le 1 er février 2021 (solution ultime peu probable puisqu un repérage de la liste A ou des travaux ont de fortes chances d être réalisés avant cette date).

33 Diagnostic de Performance Energétique

34 Actualités DPE : plan de fiabilisation Rappel des axes fondamentaux 1. Transparence accrue (affichage de l étiquette énergétique, fiche technique des données d entrée), 2. Amélioration de la méthode de calcul (augmentation du nombre de données d entrée), 3. Validation des outils de calcul (volet technique + transmission des données à l ADEME), 4. Certification à deux niveaux (sans et avec mention), 5. Base de données des DPE à l Ademe (statistiques pour les stratégies sur les performances énergétiques des bâtiments et contrôles possibles par les organismes de certification des données entrées par l opérateur), 6. Contrôles accrus (affichage dans les annonces, résultats des DPE, validités )

35 Actualités DPE : plan de fiabilisation Certification de compétence : niveau sans mention Périmètre Habitations individuelles, Lots dans des bâtiments à usage principal d habitation, Attestation de prise en compte de la réglementation thermique, Prérequis BAC+2 dans le domaine des techniques du bâtiment OU 3 ans d'expérience dans le domaine du bâtiment (technicien ou agent de maîtrise) Renforcement des contrôles Contrôle sur ouvrage sur un diagnostic déjà réalisé (modalités en cours de discussion au vu de la difficulté de mise en place)

36 Actualités DPE : plan de fiabilisation Certification de compétence : niveau avec mention Périmètre (en plus du sans mention) Lots dans des bâtiments à usage principal autre qu habitation, DPE d immeubles collectifs, Prérequis BAC+2 et 3 ans d expérience dans le domaine des techniques du bâtiment, ou BAC+3 et 2 ans d expérience, ou BAC+5 et 1 an d expérience OU Certification DPE «individuels» en cours de validité et contrôle sur ouvrage a posteriori réussi Renforcement des contrôles Contrôle sur ouvrage sur un diagnostic déjà réalisé (modalités en cours de discussion au vu de la difficulté de mise en place)

37 Actualités DPE : plan de fiabilisation Chronologie Annonce du plan de fiabilisation en octobre 2010 Premier report de son application du 1 er janvier 2012 au 1 er janvier 2013 (les outils de calcul n étaient pas prêts) Deuxième report de son application du 1 er janvier 2013 au 1 er avril 2013 (les outils de calcul n étaient toujours pas validés) Période de transition du 1 er avril 2013 au 1 er juin 2013 en deux points : 1. Jusqu'au 1 er mai 2013, les diagnostiqueurs pouvaient utiliser l ancienne ou la nouvelle méthode (puisque les premiers logiciels ont été validés le 29 mars), 2. Jusqu'au 1 er juin 2013, les éditeurs de logiciels pouvaient être considérés comme validés sur le volet technique uniquement (sans avoir établi la transmission des données avec l ADEME)

38 Actualités DPE : plan de fiabilisation Evolutions notables : choix des méthodes Avant : Biens d avant 1948 : méthode conventionnelle ou par factures indifféremment Problème : le propriétaire demandait les deux et choisissait la plus avantageuse. Biens d après 1948 : méthode conventionnelle Maintenant : Biens d avant 1948 : méthode par factures uniquement Le propriétaire des équipements communs ou son mandataire doit fournir les éléments nécessaires La durée à prendre en compte pour les factures peut prendre 3 formes, par ordre de priorité : 1. Trois dernières années précédant le diagnostic ou, à défaut sur 2. La durée effective de fourniture de chauffage et de refroidissement pendant les trois années précédant le diagnostic ou, à défaut sur 3. La base de la dernière année précédant le diagnostic Pas d étiquette s il n y a pas de facture : cela doit rester exceptionnel Biens d après 1948 : méthode conventionnelle

39 Actualités DPE : plan de fiabilisation Evolution de la méthode (demande des professionnels depuis longtemps) Listes des critères existants étoffées et/ou affinées Exemple : triple vitrage, apports solaires... Apparition de nouveaux critères Plus de relevés par thème Exemple : 19 relevés au lieu de 7 pour les vitrages. Au final, une vingtaine de critères pour les vitrages dans leur ensemble soit sur une maison type 5 possédant 10 fenêtres un tableau de 10 x 20 = 200 relevés

40 Actualités DPE : plan de fiabilisation Evolution du rapport Descriptif technique plus détaillé : ventilation, épaisseur des murs, année isolation, rendement puissance année des dispositifs Chauffage et Production ECS (si disponible), altitude, nombre de niveaux, HSP. Six modèles de DPE Tertiaire au lieu d un seul

41 Actualités DPE collectif et audit énergétique Rappel de la réglementation Préalable à la rénovation énergétique des bâtiment collectifs : L134-4 du Code de la Construction et de l Habitation (+ décret du 27 décembre 2012) Le DPE collectif : TOUS les bâtiments équipés d installation collective de chauffage ou refroidissement (tertiaires, habitation ) sauf L audit énergétique : Copropriétés à usage principal d habitation équipées d installation collective de chauffage ou refroidissement de plus de 50 lots, dont le PC est antérieur au 1 er janvier 2001 Période de réalisation : 2012 / 2017

42 Risques Naturels, Miniers et Technologiques

43 Actualités Risques Naturels, Miniers et Technologiques Intégration des risques miniers plus explicite Arrêté du 19 mars 2013, paru au JORF du 27 mars : Risques miniers dissociés des autres risques naturels pour faire l objet d une information à part entière au regard du PPR m éventuellement existant, L ERNT doit préciser si l immeuble auquel il se rapporte est concerné par des prescriptions de travaux dans le règlement du PPR et dans l affirmative, si les travaux prescrits ont été réalisés ou non par le vendeur ou le bailleur, Information relative aux sinistres indemnisés par l assurance suite à une catastrophe naturelle, minière ou technologique le vendeur devra l indiquer dans l état, RAPPEL : en cas de non-respect des dispositions du code de l environnement, l'acquéreur ou le locataire peut poursuivre la résolution du contrat ou demander au juge une diminution du prix

44 Merci de votre attention VERDON EXPERTISE 4 rue de Provence DIGNES les Bains Jean-Christophe PAROUTY

Novembre 2014. Diagnostics obligatoires et facultatifs en copropriété

Novembre 2014. Diagnostics obligatoires et facultatifs en copropriété Novembre 2014 Diagnostics obligatoires et facultatifs en copropriété SOMMAIRE Introduction à quoi servent les diagnostics? domaines d intervention encadrement de la profession Vente et location Zoom sur

Plus en détail

DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES

DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES Fiche pratique DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE - ordonnance n 2005-655 du 8 juin 2005 : mise en place du dossier de diagnostic technique - décret n 2006-1114

Plus en détail

Généralités sur les diagnostics et les diagnostiqueurs Le dossier de diagnostic technique et les compétences des diagnostiqueurs

Généralités sur les diagnostics et les diagnostiqueurs Le dossier de diagnostic technique et les compétences des diagnostiqueurs SOMMAIRE 5 Généralités sur les diagnostics et les diagnostiqueurs 5 1. Besoin de caractérisation des biens et produits 6 2. Apparition des diagnostics «obligatoires» 9 3. Documents d expertise ne pouvant

Plus en détail

DOSSIER VENTE. ou par un technicien de la construction qualifié ayant contracté une assurance professionnelle pour ce type de mission.

DOSSIER VENTE. ou par un technicien de la construction qualifié ayant contracté une assurance professionnelle pour ce type de mission. DOSSIER VENTE Dossier de diagnostic technique L obligation de fournir un dossier de diagnostic technique s inscrit dans l obligation générale pesant sur le vendeur d informer l acquéreur sur les caractéristiques

Plus en détail

Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012

Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012 Novembre 2011 Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012 La réglementation sur l amiante a fait l objet depuis de nombreuses années de plusieurs

Plus en détail

Obligations des propriétaires et gestionnaires BÂTIMENTS À USAGE D'HABITATION

Obligations des propriétaires et gestionnaires BÂTIMENTS À USAGE D'HABITATION Obligations des propriétaires et gestionnaires BÂTIMENTS À USAGE D'HABITATION Édition février 2014 PROPRIÉTAIRES, GESTIONNAIRES DE PATRIMOINE IMMOBILIER, SOCOTEC VOUS AIDE À RÉPONDRE À VOS OBLIGATIONS

Plus en détail

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. Les diagnostics dans l habitat

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. Les diagnostics dans l habitat OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN Les diagnostics dans l habitat Tableau récapitulatif 11 Contrat de risque d exposition au plomb Diagnostic de performance énergétique Etat mentionnant la présence ou l absence

Plus en détail

LES NOUVEAUTES EN MATIERE DE REGLEMENTATION «AMIANTE» A PROPOS DES ARRETES DU 12, 14 ET 21 DECEMBRE 2012

LES NOUVEAUTES EN MATIERE DE REGLEMENTATION «AMIANTE» A PROPOS DES ARRETES DU 12, 14 ET 21 DECEMBRE 2012 LES NOUVEAUTES EN MATIERE DE REGLEMENTATION «AMIANTE» A PROPOS DES ARRETES DU 12, 14 ET 21 DECEMBRE 2012 DROIT IMMOBILIER Le 1 er janvier 2013 sont entrées en vigueur de nouvelles dispositions relatives

Plus en détail

DIAGNOSTICS IMMOBILIERS

DIAGNOSTICS IMMOBILIERS DIAGNOSTICS IMMOBILIERS Le dossier de diagnostic technique DDT permet à l acquéreur ou au locataire de mieux connaître les éléments essentiels du logement pouvant avoir des conséquences sur la sécurité

Plus en détail

LES DIAGNOSTICS IMMOBILIERS - 2013

LES DIAGNOSTICS IMMOBILIERS - 2013 Mail : planning-immodiag@gmail.com LES S S - 2013 LES S S - 2013 VENTE Le DPE : Diagnostic de Performance Energétique Amiante Termites Electricité Gaz L ERNT : Etat des Risques Naturels et Technologiques

Plus en détail

AMIANTE: utilisation et localisation dans le logement

AMIANTE: utilisation et localisation dans le logement Diagnostic AMIANTE AMIANTE: utilisation et localisation dans le logement 1- Calorifugeages 2- Flocages 3- Amiante ciment plaques 4- Amiante ciment conduits 5- Dalles vinyle Dans quels cas est-ce obligatoire?

Plus en détail

LE DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE (DDT) IMMOBILIER OBLIGATOIRE A L'OCCASION DE LA VENTE D IMMEUBLE BATI

LE DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE (DDT) IMMOBILIER OBLIGATOIRE A L'OCCASION DE LA VENTE D IMMEUBLE BATI MAJ 03/07/12 Avec la collaboration des Instituts du C.S.N LE DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE (DDT) IMMOBILIER OBLIGATOIRE A L'OCCASION DE LA VENTE D IMMEUBLE BATI L'article L271-4 du code de la construction

Plus en détail

Newsletter n 10 Mars 2012

Newsletter n 10 Mars 2012 Newsletter n 10 Mars 2012 La SHOB et la SHON sont remplacées par la surface plancher depuis le 1er Mars 2012. À l occasion de l adoption de la loi Grenelle 2 en juillet 2010, le Parlement a autorisé le

Plus en détail

Diagnostic Gaz. Objectifs. Formation. Programme. Sessions 2014 Contactez-nous. Méthode pédagogique. Application du diagnostic selon les domaines :

Diagnostic Gaz. Objectifs. Formation. Programme. Sessions 2014 Contactez-nous. Méthode pédagogique. Application du diagnostic selon les domaines : Diagnostic Gaz Application du diagnostic selon les domaines : Tuyauteries fixes Organe de coupure supplémentaire GPL en récipient Robinet de commande d appareil Les lyres GPL Volume, Ouvrant Ventilation

Plus en détail

Tableau d'information sur les diagnostics immobiliers publié le 7 août 2012 19:59 par Christophe RONCHETTI [ mis à jour : 21 sept.

Tableau d'information sur les diagnostics immobiliers publié le 7 août 2012 19:59 par Christophe RONCHETTI [ mis à jour : 21 sept. Tableau d'information sur les diagnostics immobiliers publié le 7 août 2012 19:59 par Christophe RONCHETTI [ mis à jour : 21 sept. 2012 14:45 ] 1 - Les diagnostics immobiliers obligatoires pour une vente

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Le DPE doit être réalisé dans tous les logements d'habitation, exceptés ceux destinés à être occupés moins de 4 mois par an. Qui doit faire réaliser le DPE? L'initiative

Plus en détail

LES ÉVOLUTIONS RÉCENTES DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER

LES ÉVOLUTIONS RÉCENTES DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER LES ÉVOLUTIONS RÉCENTES DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER AMIANTE Réorganisation des listes de produits et matériaux amiantés (listes A, B et C) Augmentation du nombre des matériaux à repérer Annexion obligatoire

Plus en détail

Livre blanc. Copropriétés & diagnostics immobiliers, quoi de nouveau? www.diagamter.com

Livre blanc. Copropriétés & diagnostics immobiliers, quoi de nouveau? www.diagamter.com Livre blanc Copropriétés & diagnostics immobiliers, quoi de nouveau? www.diagamter.com 2-12 Syndics de copropriété, marchands de bien, investisseurs, propriétaires... vous gérez, vous vendez ou vous louez

Plus en détail

Rappel des droits et obligations

Rappel des droits et obligations GAZ Norme XP P 45-500 A compter du 1er novembre 2007 le vendeur d'un logement équipé d'une installation intérieure au gaz naturel ou GPL datant de 15 ans ou plus devra produire un diagnostic gaz de l installation

Plus en détail

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER. Cursus complet théorique et pratique

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER. Cursus complet théorique et pratique DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER Cursus complet théorique et pratique Durée : 6 semaines, soit 30 jours de formation Nature de la formation : théorique et pratique Horaires : de 09h00-12h00 / 13h00-17h00 Lieu

Plus en détail

Rencontre des Responsables de copropriétés de Neuilly sur Seine, le 14 octobre 2014. Focus sur quelques obligations applicables aux copropriétés

Rencontre des Responsables de copropriétés de Neuilly sur Seine, le 14 octobre 2014. Focus sur quelques obligations applicables aux copropriétés Rencontre des Responsables de copropriétés de Neuilly sur Seine, le 14 octobre 2014 Focus sur quelques obligations applicables aux copropriétés Sommaire Domaine Sécurité et sanitaire Mise en sécurité des

Plus en détail

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER. Cursus complet théorique et pratique

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER. Cursus complet théorique et pratique DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER Cursus complet théorique et pratique Durée : 6 semaines, soit 30 jours de formation : 210 heures Nature de la formation : théorique et pratique Horaires : de 09h00-12h00 / 13h00-17h00

Plus en détail

IMMOBILIER. le parcours de vente. du vendeur. www.notaires.paris-idf.fr

IMMOBILIER. le parcours de vente. du vendeur. www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER le parcours de vente les obligations du vendeur d un bien immobilier De manière générale, le vendeur d un bien immobilier a une obligation d information. À cet effet, la loi lui impose de remettre

Plus en détail

Un DOCUMENT UNIQUE pour vendre : Le D.D.T ou dossier de diagnostics techniques (ou l'art de réunir l'ensemble des contrôles obligatoires).

Un DOCUMENT UNIQUE pour vendre : Le D.D.T ou dossier de diagnostics techniques (ou l'art de réunir l'ensemble des contrôles obligatoires). Un DOCUMENT UNIQUE pour vendre : Le D.D.T ou dossier de diagnostics techniques (ou l'art de réunir l'ensemble des contrôles obligatoires). Le constat de repérage de produits et matériaux contenant de l'amiante

Plus en détail

QUELS DIAGNOSTICS? Avant de vous engager, consultez votre ADIL

QUELS DIAGNOSTICS? Avant de vous engager, consultez votre ADIL Acheter ou vendre un logement QUELS DIAGNOSTICS? Avant de vous engager, consultez votre ADIL V ous achetez ou vous vendez un logement : plusieurs diagnostics, constats ou états, réunis prochainement dans

Plus en détail

Programme détaillé de la formation AVEC PRE REQUIS ( Bac+2 bâtiment ou 3ans d expérience dans les techniques du bâtiment)

Programme détaillé de la formation AVEC PRE REQUIS ( Bac+2 bâtiment ou 3ans d expérience dans les techniques du bâtiment) FORMATION TECHNICIEN EN DIAGNOSTICS IMMOBILIERS Programme détaillé de la formation AVEC PRE REQUIS ( Bac+2 bâtiment ou 3ans d expérience dans les techniques du bâtiment) Tél : 06 01 744 2 33 http:/ /www.

Plus en détail

Objectif. Programme :

Objectif. Programme : Formation diagnostiqueur immobilier Préparation au titre de Diagnostiqueur Immobilier, niveau III Objectif Etre capable de réaliser les diagnostics techniques : Amiante, plomb, termites, gaz, performance

Plus en détail

Les obligations du bailleur relatives aux diagnostics immobiliers lors de la mise en location d un logement

Les obligations du bailleur relatives aux diagnostics immobiliers lors de la mise en location d un logement 11/2007 ADIL des Hauts de Seine L ADIL Vous Informe Les obligations du bailleur relatives aux diagnostics immobiliers lors de la mise en location d un logement Jusqu alors réservée aux cas de vente d un

Plus en détail

QUELS DIAGNOSTICS? Avant de vous engager, consultez votre ADIL

QUELS DIAGNOSTICS? Avant de vous engager, consultez votre ADIL Acheter ou vendre un logement QUELS DIAGNOSTICS? Avant de vous engager, consultez votre ADIL V ous achetez ou vous vendez un logement : plusieurs diagnostics, constats ou états, réunis dans un dossier

Plus en détail

FORMATION DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS

FORMATION DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS FORMATION DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS Objectif global: Obtenir les fondamentaux du métier de diagnostiqueur immobilier. Vous apprendrez la réglementation liée à chaque diagnostic. En fin de cursus, vous

Plus en détail

AGENDA France - Immeuble Le Gamma 95, avenue des Logissons 13770 Venelles Tél. : 04 42 54 43 20 Fax : 04 42 54 31 15

AGENDA France - Immeuble Le Gamma 95, avenue des Logissons 13770 Venelles Tél. : 04 42 54 43 20 Fax : 04 42 54 31 15 LE MARCHÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER 14 diagnostics sont liés à la transaction, la location ou la mise en copropriété d'un bien. En France le marché est d'environ 300 millions d'euros pour 1 500 000 diagnostics

Plus en détail

Cycle complet : DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER

Cycle complet : DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER Durée : 35 jours Code module : CC01 PREPARATION A LA CERTIFICATION Programme : Cycle complet : DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER Permettre aux stagiaires d acquérir les connaissances et la méthodologie nécessaire

Plus en détail

Logiciel pour diagnostiqueur immobilier : OBBC WINCARREZ. Fonctionnement

Logiciel pour diagnostiqueur immobilier : OBBC WINCARREZ. Fonctionnement Logiciel pour diagnostiqueur immobilier : OBBC WINCARREZ Fonctionnement Son fonctionnement est très simple : Pour créer un nouveau dossier, choisissez le menu déroulant " Dossier " et " Nouveau " ou cliquez

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DPE

LE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DPE LE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DPE Mars 2008 Qu'est-ce qu'un DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE? P1 S o m m a i r e Quelles opérations nécessitent un DPE? Le contenu du DPE Validité et valeur

Plus en détail

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER OBJECTIFS Réaliser le dossier dans chaque domaine de diagnostique immobilier : amiante, plomb, diagnostic de performance énergétique, termites, gaz et installations intérieures électriques, mesurage des

Plus en détail

ENJEUX ET METHODOLOGIE

ENJEUX ET METHODOLOGIE REPERAGE AMIANTE AVANT TRAVAUX ENJEUX ET METHODOLOGIE Intervenant : Hugues HARTMANN Gérant de la société Diagnostics, repérage et conseils en gestion de polluants 19, rue de la Victoire 68490 CHALAMPE

Plus en détail

L amiante. Evolution de la réglementation Rôle des diagnostics. Une gestion sous différents angles. Réglementation : une approche par polluants

L amiante. Evolution de la réglementation Rôle des diagnostics. Une gestion sous différents angles. Réglementation : une approche par polluants Une gestion sous différents angles de la réglementation r Rôle des diagnostics Joëlle Carmès (DGS) Richard Cayre (DGUHC) Des polluants identifiés Amiante CO FMA Radon Tabac D autres risques à déterminer

Plus en détail

L amiante dans tous ses états:

L amiante dans tous ses états: L amiante dans tous ses états: Vie du bâtiment et obligations de repérage Journée d information du 26 septembre 2013 I. Estève Moussion DSPE _ARS Languedoc Roussillon Recherche, repérage de l amiante Listes

Plus en détail

Le métier de diagnostiqueur ne s'improvise pas!

Le métier de diagnostiqueur ne s'improvise pas! Le métier de diagnostiqueur ne s'improvise pas! DOSSIER DE PRESSE www.agendaexpertises.fr Tél. : 04 42 54 43 27 Fax : 04 42 54 31 15 LE MARCHÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER 14 diagnostics sont liés à la transaction,

Plus en détail

Lettre d information Socotec des diagnostiqueurs

Lettre d information Socotec des diagnostiqueurs Lettre d information Socotec des diagnostiqueurs Lettre d information n 1, Mars 2012 actualisée Avril 2012 Préambule Vous êtes diagnostiqueurs. Votre métier est en constante évolution avec une montée en

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET BAIL D HABITATION

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET BAIL D HABITATION UNION DES SYNDICATS DE L IMMOBILIER DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET BAIL D HABITATION DIAGNOSTIC OBLIGATOIRE - TRANSACTION Depuis le 1 er juillet 2007, un DPE doit être annexé au contrat de location

Plus en détail

O r g a n i s a t e u r s COMMENT ÇA MARCHE?

O r g a n i s a t e u r s COMMENT ÇA MARCHE? 1 O r g a n i s a t e u r s COMMENT ÇA MARCHE? www.experurba.fr 1 2 Attention 2! 12 November 2013 En parties communes : c est obligatoire! 1. Dossier technique amiante (DTA) 2. Constat de Risque d'exposition

Plus en détail

Diagnostics et recherches foncières

Diagnostics et recherches foncières Diagnostics et recherches foncières Table alphabétique Partie 1 - État de l'immeuble : une information croissante de l'acquéreur 1 - Renforcement constant de la protection de l'acquéreur immobilier 2 -

Plus en détail

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE CODE DE LA SANTE PUBLIQUE Section 2 : Exposition à l'amiante dans les immeubles bâtis Sous-section 1 : Immeubles construits avant le 1er janvier 1980 Article R1334-14 : Les articles de la présente sous-section

Plus en détail

Période du 07/10/2015 au 31/12/2015

Période du 07/10/2015 au 31/12/2015 Période du 07/10/2015 au 31/12/2015 NOS CYCLES Cycle Diag (41 jours) / / / 12/10-20/11 (3/12) 12/10-09/12 (8/11) 30/11-27/01 (1/12) 19/10-15/12 (8/9) 02/11-30/12 (2/12) / / Formation et préparation aux

Plus en détail

Dans le cadre de la mission décrit en tête de rapport, il n'a pas été repéré de matériaux et produits susceptibles de contenir de l'amiante.

Dans le cadre de la mission décrit en tête de rapport, il n'a pas été repéré de matériaux et produits susceptibles de contenir de l'amiante. Rapport de mission de repérage des matériaux et produits contenant de l'amiante pour l établissement du constat établi à l occasion de la vente d un immeuble bâti. Références réglementaires et normatives

Plus en détail

Vous êtes propriétaire d un immeuble bâti, autre qu un immeuble d habitation. Que devez-vous faire?

Vous êtes propriétaire d un immeuble bâti, autre qu un immeuble d habitation. Que devez-vous faire? Vous êtes propriétaire d un immeuble bâti, autre qu un immeuble d habitation. Que devez-vous faire? 1. D une manière générale Vous devez fournir un repérage des matériaux et produits de la liste A et de

Plus en détail

Obligations du maître d ouvrage

Obligations du maître d ouvrage Obligations du maître d ouvrage Formation Amiante sous section 4 Amian nte sou us sectio on 4 mation Form OBLIGATIONS DU MAITRE D OUVRAGE Pour réaliser son projet le maître d ouvrage nomme : Un maître

Plus en détail

Les obligations du vendeur

Les obligations du vendeur Elaboré en Mars 2008. Modifications éventuelles : nous contacter. Philippe TOCQUEVILLE - Nicolas MELON - Notaires Associés d'une Société Titulaire d'un Office Notarial - 9 Rue des Arènes BP 95236 49052

Plus en détail

La certification des diagnostiqueurs immobiliers. Plomb Amiante Termites Gaz Performance énergétique

La certification des diagnostiqueurs immobiliers. Plomb Amiante Termites Gaz Performance énergétique La certification des diagnostiqueurs immobiliers Plomb Amiante Termites Gaz Performance énergétique Présentation Groupe AFNOR / DCL-CHCA / Mai 2006 Sommaire Contexte Ordonnance 2005-655 Décret relatif

Plus en détail

Formation diagnostiqueur immobilier Préparation au titre de Diagnostiqueur Immobilier, niveau III

Formation diagnostiqueur immobilier Préparation au titre de Diagnostiqueur Immobilier, niveau III Formation diagnostiqueur immobilier Préparation au titre de Diagnostiqueur Immobilier, niveau III Etre capable de réaliser les diagnostics techniques : Amiante, plomb, termites, gaz, performance énergétique,

Plus en détail

AMIANTE. Raphaël BESOZZI. Conseiller Technique L Union sociale pour l habitat

AMIANTE. Raphaël BESOZZI. Conseiller Technique L Union sociale pour l habitat AMIANTE Raphaël BESOZZI Conseiller Technique L Union sociale pour l habitat Raphaël Besozzi L Union sociale pour l Habitat Tél. 01 40 75 50 72 Fax. 01 40 75 79 87 Mél : raphael.besozzi@union-habitat.org

Plus en détail

LES EDITIONS INFODIAGNOSTIQUEUR.COM

LES EDITIONS INFODIAGNOSTIQUEUR.COM ETUDE DE MARCHE DEPARTEMENTALE / DIAGNOSTIC IMMOBILIER 2010 DEPARTEMENT : AUDE (11) Rédigé en partenariat avec Avertissement du lecteur En application du Code de la propriété intellectuelle, IL EST INTERDIT

Plus en détail

IMMO PARTNERS. Diagnostics techniques immobiliers, «L expertise au service de l exigence»

IMMO PARTNERS. Diagnostics techniques immobiliers, «L expertise au service de l exigence» IMMO PARTNERS Diagnostics techniques immobiliers, plans et copropriété «L expertise au service de l exigence» Sommaire 1 Présentation générale 2 Notre métier 3 Nos forces 4 Nos clients 5 Nos références

Plus en détail

ETAT DU BÂTIMENT RELATIF A LA PRESENCE DE TERMITES AVANT TRAVAUX

ETAT DU BÂTIMENT RELATIF A LA PRESENCE DE TERMITES AVANT TRAVAUX ETAT DU BÂTIMENT RELATIF A LA PRESENCE DE TERMITES AVANT TRAVAUX Textes législatifs, réglementaires et normatifs : Articles législatifs : L 133-5, L133-6, L. 271-4 à L. 271-6. Articles réglementaires :

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

La Lettre DIAGNOSTIQUEURS

La Lettre DIAGNOSTIQUEURS La Lettre Juillet 2014 DIAGNOSTIQUEURS L IMPACT DE LA LOI ALUR SUR LES DIAGNOSTICS IMMOBILIERS L EVOLUTION JURISPRUDENTIELLE DU DIAGNOSTIC LOI CARREZ De Clarens, courtier spécialisé en assurances auprès

Plus en détail

Document Diffusé : Personnel de Saint honoré Audit Demandeur de certification Examinateurs

Document Diffusé : Personnel de Saint honoré Audit Demandeur de certification Examinateurs IRCDI- SMQ- 004 12/10/2012 V6 Page 1 sur 14 INSTRUCTION Opérateurs en diagnostic immobilier Document Diffusé : Personnel de Saint honoré Audit Demandeur de certification Examinateurs IRCDI- SMQ- 004 12/10/2012

Plus en détail

Le plomb dans les peintures Quelles obligations pour les propriétaires?

Le plomb dans les peintures Quelles obligations pour les propriétaires? Le plomb dans les peintures Quelles obligations pour les propriétaires? Septembre 2011 Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement MEDDTL_PLOMB_12pages.indd 1 29/07/11

Plus en détail

Etat des lieux, Moratoire, Propositions sur la réforme du diagnostic.

Etat des lieux, Moratoire, Propositions sur la réforme du diagnostic. Etat des lieux, Moratoire, Propositions sur la réforme du diagnostic. Afin que le diagnostic technique immobilier continue de répondre aux attentes des consommateurs et des Pouvoirs Publics, qu il remplisse

Plus en détail

FORMATION AUX RISQUES LIES A L AMIANTE (sous-section 4)

FORMATION AUX RISQUES LIES A L AMIANTE (sous-section 4) AMIANTE N de déclaration d activité : 22 600 288 660 // Téléphone : 09 81 78 92 25 // directeur.groupemab@gmail.com 74 FORMATION AUX RISQUES LIES A L AMIANTE (sous-section 4) Durée de formation et recyclage

Plus en détail

Direction Générale du Travail. Décret n 2012-639 du 4 mai 2012 relatif aux risques d exposition à l amiante

Direction Générale du Travail. Décret n 2012-639 du 4 mai 2012 relatif aux risques d exposition à l amiante Direction Générale du Travail Décret n 2012-639 du 4 mai 2012 relatif aux risques d exposition à l amiante 21juin 2012 Bureau des risques chimiques, physiques et biologiques Comparaison des structures

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : mars 2015 Être bien informés pour ÉCONOMISER L ÉNERGIE Vous

Plus en détail

Loi de finances pour 2009 (art. 99 / CGI : 244 quater U)

Loi de finances pour 2009 (art. 99 / CGI : 244 quater U) ECO-PRET Loi de finances pour 2009 (art. 99 / CGI : 244 quater U) A jour au 31 mars 2009 Loi du 27.12.08 : JO du 28.12.08 / Loi de finances rectificative pour 2009 : JO du 5.2.09 Décrets du 30.3.09 : JO

Plus en détail

Diagnostics obligatoires Pratique

Diagnostics obligatoires Pratique Diagnostics obligatoires Pratique Mesurage Carrez Les propriétaires de lots de copropriété (hors cave, garage, emplacement de stationnement, ni lot ou fraction de lot d'une superficie inférieure à 8m²

Plus en détail

Code de la Santé Publique et Arrêté du 22 août 2002

Code de la Santé Publique et Arrêté du 22 août 2002 Code de la Santé Publique et Arrêté du 22 août 2002 En tant que propriétaire de votre bâtiment (qu il soit à usage commercial, professionnel ou d habitation collective), vous devez, par l intermédiaire

Plus en détail

LES DIAGNOSTICS TECHNIQUES DE L IMMEUBLE

LES DIAGNOSTICS TECHNIQUES DE L IMMEUBLE LES DIAGNOSTICS TECHNIQUES DE L IMMEUBLE Novembre 2006 LES DIAGNOSTICS TECHNIQUES DE L IMMEUBLE Cette brochure d information constitue une gageure que le département immobilier a voulu relever : est-il

Plus en détail

E.D.I. La garantie d une expérience au service de la qualité et du juste prix. Votre expert depuis plus de 10 ans dans les diagnostics immobiliers.

E.D.I. La garantie d une expérience au service de la qualité et du juste prix. Votre expert depuis plus de 10 ans dans les diagnostics immobiliers. La garantie d une expérience au service de la qualité et du juste prix Votre expert depuis plus de 10 ans dans les diagnostics immobiliers. 1 Le DPE 2011, comment ça marche? 2 Un DPE à quoi ça sert? Un

Plus en détail

Certificat de surface privative

Certificat de surface privative Certificat de surface n 13/IMO/0550/DRO Certificat de surface privative Numéro de dossier : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 13/IMO/0550/DRO 14 h 10 01h30 La présente mission consiste

Plus en détail

NOR : RDFF1503959C. La ministre de la décentralisation et de la fonction publique

NOR : RDFF1503959C. La ministre de la décentralisation et de la fonction publique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation et de la fonction publique Circulaire du 28 juillet 2015 relative aux dispositions applicables en matière de prévention du risque d exposition à l

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Dossier n 10-11-10 07773 Date : 11/11/2010 Propriétaire : Représenté par Mme Leprévost MINISTERE DE LA CULTURE - DRAC IDF Cabinet Agenda Le Pégase 2, boulevard de la Libération 93284 SAINT - DENIS CEDEX

Plus en détail

Sarl TAQUET. Des produits et services pour les acteurs de l immobilier.

Sarl TAQUET. Des produits et services pour les acteurs de l immobilier. VS-150113 Sarl TAQUET 11 rue Paul Vaillant Couturier - BP22 59198 HASPRES - France +33 (0)3 27 411 125 www.sarltaquet.fr - info@sarltaquet.fr Des produits et services pour les acteurs de l immobilier.

Plus en détail

performance énergétique

performance énergétique Le diagnostic performance énergétique Qu est-ce qu un diagnostic performance énergétique d un bâtiment? C est un descriptif de la quantité d'énergie effectivement consommée ou estimée, dans le cadre d'une

Plus en détail

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES?

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DOSSIER N 5 MARS 2013 DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFERENCES? POURQUOI RÉALISER UN DPE? Qui réalise un DPE? Le Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

RAPPORT DE L ETAT RELATIF A LA PRESENCE DE TERMITES DANS LE BÂTIMENT

RAPPORT DE L ETAT RELATIF A LA PRESENCE DE TERMITES DANS LE BÂTIMENT RAPPORT DE L ETAT RELATIF A LA PRESENCE DE TERMITES DANS LE BÂTIMENT Les références réglementaires de la mission doivent être précisées - Mission : L état relatif à la présence de termites dans le bâtiment

Plus en détail

Qu est-ce qu un logement décent?

Qu est-ce qu un logement décent? direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction Guide d évaluation Qu est-ce qu un logement décent? Que vous soyez propriétaire ou locataire Quelques éléments de réponse... Octobre

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE SYNTHESE DES DIAGNOSTICS Réf. : LEV05-120841D Page : 1 DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE PROPRIÉTAIRE : ORNE HABITAT ADRESSE DU BIEN : 10D/24 Rue Schalk de la Faverie 61700 DOMFRONT AMIANTE Effectué CREP

Plus en détail

INFORMATION AGENCE JEUDI 25 SEPTEMBRE 2008

INFORMATION AGENCE JEUDI 25 SEPTEMBRE 2008 INFORMATION AGENCE JEUDI 25 SEPTEMBRE 2008 2/14 Société créée en novembre 2005, nous vous offrons un partenariat qui propose à la fois Services et Support à tous nos Interlocuteurs durant leurs transactions

Plus en détail

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation crue torrentielle mouvements de terrain X Avalanches

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation crue torrentielle mouvements de terrain X Avalanches Etat des risques naturels, miniers et technologiques en application des articles L 125-5 et R 125-26 du Code de l'environnement 1. Cet état, relatif aux obligations, interdictions, servitudes et prescriptions

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE AVANT DEMOLITION

RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE AVANT DEMOLITION 1 er réseau national SARL CABINET BROUARD 64, Rue Anne Marie Javouhey B.P. 815 61041 ALENCON CEDEX Tél. : 02 33 27 08 59 Fax : 02 33 82 60 57 RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT

Plus en détail

LES ÉVOLUTIONS RÉGLEMENTAIRES EN MATIÈRE DE RISQUE AMIANTE. Note synthétique octobre 2013

LES ÉVOLUTIONS RÉGLEMENTAIRES EN MATIÈRE DE RISQUE AMIANTE. Note synthétique octobre 2013 Direction des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de la Martinique LES ÉVOLUTIONS RÉGLEMENTAIRES EN MATIÈRE DE RISQUE AMIANTE Note synthétique octobre 2013 De

Plus en détail

Rencontre LPA. Amiante : évaluer et maîtriser les risques. Du diagnostic au chantier, prévenir sa responsabilité civile, sociale et pénale

Rencontre LPA. Amiante : évaluer et maîtriser les risques. Du diagnostic au chantier, prévenir sa responsabilité civile, sociale et pénale Rencontre LPA Amiante : évaluer et maîtriser les risques Du diagnostic au chantier, prévenir sa responsabilité civile, sociale et pénale Mardi 1 er avril 2014 136 avenue des Champs-Elysées 75008 Paris

Plus en détail

MGT 01 Doc00d Règles spécifiques de certification des Opérateurs en Diagnostic Immobilier

MGT 01 Doc00d Règles spécifiques de certification des Opérateurs en Diagnostic Immobilier Page 1 sur 34 REGLES SPECIFIQUES DE CERTIFICATION DES OPERATEURS EN DIAGNOSTIC IMMOBILIER HISTORIQUE DES MISES A JOUR : Révision n Date Nature de la modification 1 02.03.11 Création 2 01.12.11 Changement

Plus en détail

NOTE D INFORMATION & TARIFS 2007. 04 76 75 77 34 E-mail : brice.monfroy@wanadoo.fr Site Internet : www.architecte-urbaniste.com

NOTE D INFORMATION & TARIFS 2007. 04 76 75 77 34 E-mail : brice.monfroy@wanadoo.fr Site Internet : www.architecte-urbaniste.com NOTE D INFORMATION & TARIFS 2007 Le cabinet Brice MONFROY 04 76 75 77 34 E-mail : brice.monfroy@wanadoo.fr Site Internet : www.architecte-urbaniste.com tarifs et champs d investigation en matière d expertise

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES Port Haut 78 130 LES MUREAUX RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES Document valable jusqu au : 10 janvier 2016 UBYRISK Consultants 8, le bourg

Plus en détail

JOUR 1-5 : Formation termes technique du bâtiment. JOUR 6-8 : Formation Diagnostic de Performance Energétique

JOUR 1-5 : Formation termes technique du bâtiment. JOUR 6-8 : Formation Diagnostic de Performance Energétique Objectif général Les deux Grenelles de l'environnement nous prouvent que l'état s intéresse de plus en plus à la consommation énergétique de l habitat. Pour établir un bilan du parc immobilier français,

Plus en détail

«INTÉGRER NOTRE RÉSEAU, C EST DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ»

«INTÉGRER NOTRE RÉSEAU, C EST DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ» «INTÉGRER NOTRE RÉSEAU, C EST DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ» Présentation d ODE DIAGNOSTIC 3 De solides références qui nous font confiance 5 Une equipe de professionnels à votre service

Plus en détail

Certificat de surface privative

Certificat de surface privative Certificat de surface privative Numéro de dossier : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 14/IMO/0649/DRO 28 / 04 / 2014 9h00 03h00 La présente mission consiste à établir la superficie

Plus en détail

«QUELLE EXPERTISE IMMOBILIERE REALISER?»

«QUELLE EXPERTISE IMMOBILIERE REALISER?» Mercure 1-582 Date de mise à jour : 5 avril 2007 v.2 s réglementaires r et durée e de validité des expertises «QUELLE EXPERTISE IMMOBILIERE REALISER?» Objectif du guide : «Ce guide a pour vocation de présenter

Plus en détail

Diag. nostic. Top départ! Certification, recertification. La Revue du. Forum, nos conseillers

Diag. nostic. Top départ! Certification, recertification. La Revue du. Forum, nos conseillers Diag La Revue du nostic Hors-série - Janvier 2012 25 Certification, recertification Top départ! Forum, nos conseillers formation et certification répondent à vos questions Actu, amiante, DPE, nouvelle

Plus en détail

Obligations et points règlementaires

Obligations et points règlementaires Travaux d économie d énergie A quoi s attendre en copropriété? Obligations et points règlementaires Vendredi 15 novembre 2013 Vanessa BARO Obligation : Audit Energétique / Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

SERVICE GRANDS COMPTES LA RÉFÉRENCE GRANDS COMPTES

SERVICE GRANDS COMPTES LA RÉFÉRENCE GRANDS COMPTES SERVICE GRANDS COMPTES QUI MIEUX QUE LE SERVICE GRANDS COMPTES AGENDA POUR VOUS PROPOSER UN ACCOMPAGNEMENT GLOBAL EN MATIÈRE DE DIAGNOSTICS IMMOBILIERS? www.agendadiagnostics.fr LA RÉFÉRENCE GRANDS COMPTES

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES 7 rue Mercure 94 700 MAISONS-ALFORT RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES Document valable jusqu au : 10 janvier 2016 UBYRISK Consultants 8,

Plus en détail

Quand faut-il le réaliser? Vous devez faire réaliser un Diagnostic Gaz sur les parties privatives de votre bien immobilier à usage

Quand faut-il le réaliser? Vous devez faire réaliser un Diagnostic Gaz sur les parties privatives de votre bien immobilier à usage Gaz Plus d infos sur www.allodiagnostic.com A quoi sert le Gaz Cet Etat de l Installation Intérieure de Gaz a pour atteinte à la sécurité des personnes. Toutes les installations de production individuelle

Plus en détail

Le Directeur de Cabinet, Michel CADOT

Le Directeur de Cabinet, Michel CADOT MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DE LA RURALITE Direction générale de l administration Sous-direction de la logistique et du patrimoine Bureau du patrimoine immobilier Adresse

Plus en détail

STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES Actualisée Décembre 2006 Rédigé par RAEE STRATEGIE DE MARKETING POUR

Plus en détail

DOSSIER COMMUNAL D INFORMATIONS

DOSSIER COMMUNAL D INFORMATIONS PREFECTURE DE LA MEUSE SERVICE INTERMINISTERIEL DE DEFENSE ET DE PROTECTION CIVILE DOSSIER COMMUNAL D INFORMATIONS A destination des acquéreurs et des locataires de biens immobiliers sur les risques naturels

Plus en détail