Nord-Pas de Calais. l agroalimentaire en nord-pas de calais

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nord-Pas de Calais. l agroalimentaire en nord-pas de calais"

Transcription

1 Nord-Pas de Calais N 185 septembre 2014 l agroalimentaire en nord-pas de calais Sommaire 02 Une grande région agroalimentaire intégrée à un espace européen dynamique 06 Une filière régionale disposant de nombreux atouts 11 Les comportements alimentaires au cœur des stratégies du secteur 13 Les principales stratégies de développement Bénéficiant à la fois de la présence d une agriculture puissante et diversifiée et d une situation géographique exceptionnelle au cœur du bassin de population le plus peuplé d Europe, les industries agro-alimentaires occupent une place essentielle dans le tissu industriel régional. Avec établissements et salariés, elles génèrent un chiffre d affaires annuel d environ 11 milliards d euros (y compris filière agricole) et représentent près de 20% de nos exportations régionales. L enjeu majeur pour les industries agroalimentaires est de parvenir à anticiper les évolutions des comportements alimentaires. Ainsi, les industriels du secteur doivent parvenir à trouver les innovations «produits» qui permettront de proposer une offre adaptée aux préférences des consommateurs. L exercice est d autant plus délicat que les comportements des ménages en matière de consommation alimentaire ne sont pas simples. D une part, on assiste aujourd hui à une segmentation de plus en plus importante des produits en fonction des profils de consommateurs (des jeunes, des personnes âgées, des familles monoparentales, etc.). D autre part, il s agit d anticiper et comprendre les besoins d un consommateur qui pourra vouloir dans son panier tout et son contraire (des produits industriels, éco-labellisés, éthiques, gastronomiques, diététiques, etc.). Si les défis que le secteur doit relever sont de taille, il faut souligner cette incroyable force des industries agro-alimentaires : elles parviennent à la fois à contribuer au rééquilibrage de notre balance commerciale tout en jouant un rôle structurant pour les territoires en matière d aménagement de l espace et de maintien des activités agricoles. Quelle autre industrie peut prétendre à un tel lien aussi étroit au territoire? Ce fort ancrage territorial s explique par la capacité de la production agricole locale à répondre aux besoins des industries agroalimentaires implantées en région. Pour maintenir cette dynamique, il est important que les deux secteurs travaillent ensemble, notamment pour répondre à la question de la durabilité liée à la production des aliments. Sur cette thématique, le changement climatique, les tensions récurrentes sur les prix des ressources énergétiques fossiles et la gestion de l eau sont des enjeux sur lesquels les mondes de l agriculture et des industries agroalimentaires doivent réfléchir ensemble. Autant de problématiques que la Troisième révolution industrielle traite sur un mode collaboratif! Jean-Bernard Bayard, Président de la Chambre d agriculture de région Nord-Pas de Calais Philippe Vasseur, Président de la Chambre de commerce et d industrie de région Nord de France

2 la situation économique Une grande région agroalimentaire intégrée à un espace européen dynamique Le Nord-Pas de Calais est leader dans de nombreux secteurs agroalimentaires. L enjeu pour la filière régionale est de conforter son assise sur le plan national face à une concurrence de plus en plus forte qui se joue à tous les échelons géographiques. 1 er > Un domaine d activité très concurrentiel Le Nord-Pas de Calais s inscrit au sein d un grand bassin de production agroalimentaire européen. Il s agit du premier secteur industriel de l Union européenne avec près de entreprises regroupant 4,8 millions d employés. 60% du chiffre d affaires du secteur, s élevant à 917 milliards d euros est réalisé au sein de quatre états : l Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l Italie 1. L agroalimentaire est l un des moteurs de l économie française. Il est le premier employeur industriel du pays en termes d emplois avec salariés travaillant au sein de entreprises, en termes de chiffre d affaires avec 161 milliards d euros soit 15% du chiffre d affaires de l industrie nationale 2. La France est également la cinquième puissance agroalimentaire mondiale en termes d exportations. Ce positionnement national a été mis à mal ces dernières années, traduisant une perte de compétitivité. Les exportations agroalimentaires françaises ont ainsi progressé en moyenne de 5 % par an sur la période , contre 7% pour les Pays-Bas portés par les plateformes commerciales d achat/vente, ou encore 8% pour l Allemagne favorisée par l essor des industries de la viande et des produits laitiers. Par ailleurs d autres nouvelles puissances agroalimentaires émergent, notamment la Chine, l Argentine, l Inde ou encore le Brésil dont le montant des exportations est désormais supérieur à celui de la France. Cependant, l excédent commercial français reste très largement positif avec 8,7 milliards d euros générés en 2013, porté par le secteur des vins et des spiritueux 3. secteur industriel français en termes de chiffre d affaires et d effectifs salariés. > La région contribue fortement au dynamisme national Un poids national prépondérant Le Nord-Pas de Calais contribue fortement à la performance du secteur national, 7,5% de la valeur ajoutée des IAA françaises est réalisée en région 4. Elle se place au cinquième rang national en termes d emplois derrière la Bretagne, l Ile de France, Pays de la Loire et Rhône-Alpes mais devant l Aquitaine et PACA. La filière agroalimentaire concentre ainsi 3,6% de l emploi privé régional et 7% des effectifs nationaux 5. Le solde commercial positif des IAA s élevait à 428 millions d euros en Le Nord-Pas de Calais est la première région exportatrice avec 4,5 milliards d euros de denrées alimentaires exportées, devant la Bretagne (3,8 milliards d euros), l Ile de France (3,4 milliards) ou encore Rhône-Alpes (2,1 milliards d euros) 6. L industrie agroalimentaire en Nord-Pas de Calais Rang national Indicateurs 1 ère Investissements (Agreste, 2012) Chiffre d affaires à 1 ère l export (Douanes, 2013) 3 ème Chiffre d affaires (Agreste, 2012) 4 ème Valeur ajoutée (Agreste, 2012) 5 ème Effectif salarié (URSSAF, 2012) * y compris filière agricole Données millions millions millions * millions millions * millions (7% des effectifs nationaux) La filière agroalimentaire en région se caractérise par une dualité plus prononcée que dans le reste de l industrie, entre de grands groupes et un réseau de TPE et PME représentant 95% des IAA régionales. Cette tendance se retrouve également au niveau national. 2

3 Les établissements régionaux de moins de 20 salariés sont sensiblement plus représentés dans la filière agroalimentaire que dans l industrie, 83% contre 79%. En revanche, ceux de taille comprise entre 20 et 100 salariés sont moins représentés au sein de la filière agroalimentaire, 12% contre 15% pour l industrie. Quant aux établissements de plus de 100 salariés, ils ne représentent dans l agroalimentaire, à l instar du reste de l industrie, que 5% du total 7. Cependant, on observe depuis plusieurs années, un phénomène de concentration au sein des IAA s expliquant par la maturité du marché qui restreint les leviers potentiels de croissance, outre l innovation, aux stratégies de concentration. Ces dernières peuvent prendre la forme de fusions/ acquisitions, de prises de participation au capital de l entreprise ou encore d accords commerciaux ou contractuels. Entre 2005 et 2011, ces opérations ont ainsi progressé de 18% au niveau national malgré un recul de 36% entre 2008 et 2009 traduisant une certaine méfiance des investisseurs vis-à-vis d une conjoncture défavorable 8. Des activités diversifiées au sein de la filière régionale La filière agroalimentaire en Nord-Pas de Calais est caractérisée par une grande diversité d activités. À l exception du vin, l ensemble des productions nationales sont représentées en région. Un rôle économique mais aussi structurant pour le territoire régional Les activités sont structurantes pour de nombreux espaces ruraux dont la vitalité est conditionnée par leur présence. L ancrage territorial des entreprises agroalimentaires reste une tendance forte, y compris dans les zones rurales. Les entreprises restent en effet attachées aux bassins de production agricole mais aussi aux terroirs qui représentent une valeur marketing déterminante sur le marché de l alimentation (qualité, proximité...). La filière agroalimentaire est très intégrée au tissu économique régional, il est par conséquent difficile d estimer son impact global sur l économie. Les IAA entretiennent ainsi des relations étroites avec l agriculture puisqu elles représentent un débouché pour 70% de la production agricole française 9. Les IAA sont également un donneur d ordre important pour de nombreux prestataires logistiques ainsi que pour l ensemble de la chaîne de distribution alimentaire. Des activités annexes telles que la plasturgie pour l emballage ou encore la raffinerie à partir de résidus agroalimentaires sont directement impactées. D autres secteurs tels que les TIC sont amenés à développer de nouveaux débouchés au sein de la filière agroalimentaire. Les IAA : un donneur d ordre pour de nombreux secteurs économiques Un travail de sélection des entreprises de la filière agroalimentaire a été réalisé au cas par cas en Nord-Pas de Calais (cf note méthodologique p16). Ce périmètre englobe les industries agroalimentaires mais également les activités de soutien, d entreposage et de stockage ainsi que de commerce de gros. D après cette approche, la filière régionale emploie plus de salariés au sein de quelques établissements. Secteur d activité Nombre d étbts Effectifs Aliments pour animaux Boissons Centrale d'achats, Logistique Céréales, grains, produits amylacés Corps gras Fabrication de plats préparés Fruits, légumes, pommes de terre Industrie de la viande Pâtisserie, biscuiterie, boulangerie Produits de la mer Produits laitiers Sucre, confiserie, chocolat TOTAL* Source : CCI de région Nord de France, données 2012 Une présence sur l ensemble des territoires de la région L agroalimentaire apparait relativement diffus sur l ensemble du territoire régional en comparaison à d autres types d activités. Ainsi, la métropole lilloise ne capte que 25% des emplois agroalimentaires contre 40% toutes activités confondues. De fait, d autres polarités se créent notamment autour de Boulogne-sur-Mer (premier centre européen des produits de la mer), Lestrem (avec l entreprise Roquette) ou encore Arras (avec cette fois une relative diversité des activités). La répartition des effectifs de l agroalimentaire par zone d emploi en 2012 Répartition des effectifs des industries agroalimentaires par zone d emploi en BOULOGNE SUR MER CALAIS BERCK-MONTREUIL SAINT-OMER DUNKERQUE FLANDRE-LYS BETHUNE- BRUAY LENS-HENIN ARRAS LILLE DOUAI ROUBAIX- TOURCOING VALENCIENNES Effectif salarié agroalimentaire Part de l agroalimentaire dans l emploi total privé plus de 10% de 5 à 10% de 3 à 5% moins de 3% * l emploi dans le commerce de gros a été réaffecté dans les secteurs agroalimentaires à l exception des effectifs des centrales d achat et logistique 0 20 Kilomètres Les effectifs affichés en valeur numérique ont été arrondis à la centaine supérieure CAMBRAI MAUBEUGE Source: URSSAF - traitement CCI de région Nord de France 3

4 Une filière régionale en perte de compétitivité sur le plan national > Un repli au niveau national exacerbé par la crise de 2008 Le Nord pas de Calais est un moteur de l agroalimentaire national qui doit faire face depuis plusieurs années à une concurrence accrue avec les autres régions françaises mais également avec les territoires d Europe du Nord. Une conjoncture qui accroît les difficultés structurelles À l échelle nationale, la crise a révélé de profondes disparités selon les territoires régionaux. Le repli du Nord-Pas de Calais dans l agroalimentaire national, amorcé depuis les années 1990, s est accéléré avec la crise de En termes de valeur ajoutée, la part du Nord-Pas de Calais a stagné en moyenne entre 1990 et 2011 avec une baisse de 0,2 point alors que sur la même période, Rhône-Alpes a progressé de 0,7 point, la Bretagne de 3 points et Pays de la Loire de 3,4 points. Alors qu au début des années 1990, le Nord-Pas de Calais occupait la troisième place au niveau national, l écart s est creusé avec Rhône Alpes (0,4 point en 2011) et Pays de la Loire (2 points). Ces deux régions sont désormais respectivement au quatrième et au troisième rang devant le Nord-Pas de Calais. La crise de 2008 a renforcé le décrochage par rapport aux autres régions à l exception de l Ile de France. Evolution de la part des régions dans la valeur ajoutée des IAA nationales - part en % Ce décrochage est particulièrement visible en termes d emplois sur la période , la filière régionale est celle ayant connu la plus forte baisse parmi les cinq premières régions agroalimentaires (-3,6%). Un constat qui doit être nuancé au regard du recul significatif, bien que de moindre ampleur, observé dans les quatre autres principales régions agroalimentaires (-0,7% en Bretagne, -0,8% en Pays de la Loire et -3% en Ile de France ainsi qu en Rhône Alpes).. Bretagne Ile-de-France Nord-Pas de Calais Pays de la Loire Rhône-Alpes Source : INSEE Situation de l emploi dans la filière agroalimentaire par région en 2012 Part de l agroalimentaire dans l emploi total régional > à 4% > de 3 à 4% > de 1,5 à 3% entre 2008 et 2012 de 0 à 5,5% de 0 à -3% de -3 à -5% < -5% 100 km 4 Source: URSSAF, traitement: CCI de région Nord de France

5 Ces évolutions d emplois masquent des disparités importantes entre secteurs. Alors que les secteurs du sucre, confiserie et chocolat et celui de l alimentation animale ont connu un recul de l emploi de 13% entre 2008 et Sur la même période, le secteur boulangerie-pâtisserie ainsi que celui des céréales et amylacés ont progressé de 5%. Evolution de l emploi par activité au sein de la filière agroalimentaire en Nord-Pas de Calais 35 Part de l'effectif en région dans le secteur national (%) Céréales, grains, produits amylacés Un niveau d activité satisfaisant mais une rentabilité trop faible Selon l enquête annuelle de la CCI de région Nord de France, le bilan 2013 au sein de la filière agroalimentaire régionale s est révélé globalement positif avec 37% des entreprises satisfaites du niveau de leur activité contre 19% déclarant une activité mauvaise ou très mauvaise. La principale difficulté dans l agroalimentaire se retrouve sur la rentabilité (jugée trop faible par une entreprise sur quatre) qui entraîne des difficultés de trésorerie et pèse sur les investissements. Les perspectives pour 2014 ne traduisent pas de renversement de cette situation. Les entreprises s attendent à conserver un niveau d activité satisfaisant sans toutefois parvenir à restaurer leur rentabilité. Les investissements et l emploi ne devraient pas connaître d amélioration sensible. Sucre, confiserie, chocolat Aliments pour animaux Corps gras Industrie de la viande Boissons Fruits, légumes, pommes de terre 10 Produits 5 laitiers Centrale d'achats Logistique 0-5 Produits de la mer Fabrication de plats préparés Pain, pâtisserie, biscuiterie, boulangerie, pâtes Croissance de l'emploi (%) Source : URSSAF traitement CCI de région Nord de France Aide à la lecture du graphique : Le secteur des céréales, grains, produits amylacés représente en région 28% des effectifs du secteur national (axe vertical) et a connu sur la période , une croissance de l emploi de 4,8% (axe horizontal) pour atteindre salariés en 2012 (taille du cercle) FAce aux difficultés, LE SECTEUR DE LA VIANDE doit se repositionner L industrie de la viande est l un des secteurs ayant connu le plus fort recul de l emploi, -11% entre 2008 et 2012 au niveau régional. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette contraction. Tout d abord, la filière viande doit faire face au niveau régional à une forte concurrence avec les proches voisins européens que sont la Belgique et les Pays-Bas disposant de prix plus compétitifs notamment pour les activités d abattage. À cela s ajoute une baisse de la consommation de viande qui a reculé en France de 1,2% entre 2010 et Plusieurs facteurs expliquent ce recul : la conjoncture défavorable entame le budget des ménages alloué à l alimentation or la viande reste le premier poste de dépense alimentaire d un ménage, (3,5% en 2009 selon l INSEE). cette baisse a également une origine structurelle, les crises alimentaires ont entaché l image de la filière et renforcé la méfiance des consommateurs dans un contexte où la sécurité alimentaire est un sujet particulièrement sensible. Après le scandale de la vache folle et de la grippe aviaire, celui du du Horsegate qui a touché la France en février 2013, a été un coup dur pour les industriels de la viande mais aussi des plats préparés. l élevage souffre également d une mauvaise image sur le plan environnemental, un facteur de plus en plus sensible aux yeux du consommateur. enfin, les activités de charcuterie-salaison doivent désormais faire face à l émergence des préoccupations nutritionnelles chez les consommateurs avec des produits souvent jugés trop gras et trop salés. Face à ces enjeux, les producteurs de viande renforcent la transparence et la traçabilité des produits. A celà s ajoutent des marchés porteurs comme les viandes transformées. la hausse récente du prix à la consommation vient renforcer cette tendance. 5

6 les forces du secteur Une filière régionale disposant de nombreux atouts Le Nord-Pas de Calais présente un environnement propice au développement de la filière agroalimentaire. Plusieurs facteurs à la fois géographiques, économiques mais aussi organisationnels expliquent ce positionnement privilégié. > Un écosystème régional favorable Une agriculture riche et variée La présence d une agriculture riche et variée reste le premier facteur explicatif. La région couvre l ensemble de la production agricole nationale à l exception de la production de vigne. Les conditions climatiques et la richesse des terres cultivables ont contribué au développement d une agriculture performante. De nombreuses activités agricoles régionales arrivent ainsi en pole position dans l agriculture française ; c est le cas notamment de la pomme de terre, des endives ou encore de la chicorée. Cette situation est d autant plus déterminante que la proximité des bassins de production reste un atout essentiel pour la compétitivité de nombreuses IAA. Par exemple, le cycle de production du lait en bouteille est de seulement 4h entre la collecte et le conditionnement, ce qui nécessite de réduire les distances au sein de la chaîne de production. La filière halieutique est aussi fortement développée en Nord-Pas de calais. Boulogne-sur-Mer est ainsi le premier port de pêche français mais également le premier centre européen de transformation de produit de la mer. Le lien entre ces deux activités perdure grâce aux tonnes de poissons débarquées chaque année à Boulogne-sur-Mer représentant 10% des flux en provenance de toute l Europe ( tonnes) 12. Un palmarès agricole impressionnant et varié. 27 productions en Nord-Pas de 27 Calais productions dans le dans le top 5 TOP 5 national des régions de France 1ER RANG/ FRANCE Endive Pdt consom. Petit pois Chicorée à café Chrysan- - thème Chou Bruxelles 2ÈME RANG/ FRANCE Houblon Autres choux Navet Chou-fleur Lin textile Betterave rouge Source : Agreste SAA ÈME RANG/ FRANCE Betterave Haricot vert Pdt fécule Plant Pdt Ail en sec Epinard Haricot sec 4ÈMERANG/ FRANCE Viande porcine Poireau Salsifis Champignons Le secteur des grains et des produits amylacés représente 42% de la valeur ajoutée de l agroalimentaire régional. Aucun autre secteur ne se détache réellement en termes de contribution à la valeur ajoutée, signe de l absence de forte spécialisation sectorielle en région. Lait Oignon Viande de poulet Valeur ajoutée produite par secteur agroalimentaire en Nord-Pas de Calais en ÈME RANG/ FRANCE Céleri -rave Fabrication de Industrie des viandes boissons Fabrication d'aliments Industrie du poisson pour animaux 11% 5% Industrie des fruits et 4% légumes 2% 3% Industrie des corps gras 1% Produits 4% laitiers Fabrication d'autres produits alimentaires 19% Boulangerie pâtisserie et pâtes alimentaires 8% 42% Grains, produits amylacés 1 er centre européen de transformation des produits de la mer pour Boulogne-sur-Mer Source : Agreste, Memento

7 Une localisation stratégique La filière régionale bénéficie ainsi de facilités en termes d approvisionnement en matières premières. Elle dispose également d importants débouchés en aval, le Nord-Pas de Calais se situant au cœur du second hypercentre mondial concentrant 80 millions de consommateurs représentant un pouvoir d achat de milliards d euros dans un rayon de 300 km. Cette position privilégiée est pleinement exploitée par la proximité d infrastructures de transport nombreuses et de qualité. Les entreprises ont un vaste choix de prestataires logistiques spécialisés en Nord-Pas de Calais répondant aux exigences techniques et sanitaires de l agroalimentaire. De grands groupes industriels ont ainsi implanté leurs plateformes logistiques en Nord-Pas de Calais pour asseoir leur présence à l international. C est le cas notamment de la plateforme Sud-Europe de Mc Cain desservant La France, l Espagne, le Portugal, l Italie ou encore la Grèce. Häagen-Dazs dessert également l Europe mais aussi le Japon et les Amériques à partir du Nord-Pas de Calais alors que le site régional de Coca-Cola est tourné vers l Europe du Nord. Des leaders mondiaux La région concentre des leaders mondiaux tels que Mc Cain, Coca-Cola, Häagen-Dazs. Parmi eux figurent des entreprises régionales, telle que Roquette, spécialisée dans la transformation de l amidon, Lesaffre, une entreprise spécialisée dans les levures ou encore Bonduelle, pour la transformation de légumes. Les trois premières multinationales régionales de l agroalimentaire Roquette Bonduelle Lesaffre Siège social Lestrem (62) Activité : Amidonnerie CA : 3,1 Milliards d euros 21 usines salariés Siège social Villeneuve d Acsq (59) Activité : Transformation de légumes CA : 1,9 Milliards d euros 57 sites industriels salariés Siège social Marcq en Baroeul (59) Activité : Fabrication de Levure CA : 1,6 Milliards d euros 49 usines de production et 39 bureaux commerciaux salariés Par ailleurs, la présence d un réseau d entreprises agroalimentaires dense composé de PME aux activités variées, constitue autant de partenaires potentiels pour de nombreux investisseurs. Des entreprises régionales, fleurons de l industrie agroalimentaire française Le Comité de Promotion au service de La filière agricole et agroalimentaire régional Service de la Chambre d agriculture de région, le Comité de Promotion bénéficie du soutien de la Région Nord-Pas de Calais. Ses actions s inscrivent dans un cadre collectif et s articulent autour de deux thèmes : promouvoir la gastronomie et favoriser le développement des producteurs et des entreprises agroalimentaires. Assurer l interface entre production agricole, industries de transformation et circuits de distribution Salons professionnels : organisation de la présence d entreprises sur les principaux salons professionnels en France (SIAL, SIRHA, ) et en partenariat avec CCI International pour les salons en zone UE. Actions de mise en relation des acteurs : rencontres entre acheteurs GMS (rencontre PME/ PMI), RHD («Invitez les saveurs»), (site BtoB), (site de commandes) La marque des gens du Nord Saveurs en Or identifie les produits régionaux du Nord-Pas de Calais et garantit des produits issus de notre territoire ou transformés sur celui-ci. A ce jour, Saveurs en Or représente 230 entreprises et producteurs, plus de 800 produits agréés et près de emplois dans notre région. Le rendez-vous de l innovation Dans un univers alimentaire très concurrentiel, le concours de l innovation agroalimentaire offre aux entreprises finalistes et lauréates l opportunité de faire connaître leurs produits et d être visible sur le SIAL. COMITE DE PROMOTION NORD-PAS DE CALAIS 56 avenue Roger Salengro - BP Saint Laurent Blangy Cedex Tél : Fax : / - 7

8 Une filière qui doit améliorer son attractivité envers les jeunes pour assurer le renouvellement de la main d œuvre Une région de terroirs et de savoir-faire Le territoire dispose également de spécialités locales, reflétant une tradition et un savoir-faire régional. Le Nord-Pas de Calais est la région concentrant le plus de brasseries et se place au deuxième rang national en terme de production de malt. L entreprise Heineken, 3 ème brasseur mondial, est d ailleurs présente en région. L entreprise Leroux, originairement implantée à Orchies dans le Nord, a développé son activité avec la chicorée, spécialité régionale dont elle détient 96% de parts de marché en France. Dans une moindre mesure, la production de sucre est également une particularité de la région, bien que le secteur régional ait connu d importantes difficultés ces dernières années en raison des quotas imposés par l UE afin de respecter les règles de l Organisation Mondiale du Commerce. Le groupe coopératif Tereos, 4ème producteur mondial de sucre, est d ailleurs l un des principaux employeurs agroalimentaires en région. 15 secteurs des IAA régionales sont ainsi présents dans le top 5 des régions françaises en termes d effectifs salariés. Des IAA régionales en pôle position nationale 15 secteurs dans le top 5 des régions françaises en termes d effectifs salariés 1 er Pomme de terre Grains et amidons Huiles et corps gras 2 ème Légume transformé Lait liquide et yaourts Poisson Brasserie 3 ème Sucre 4 ème Alimentation animale Glaces et sorbets Malterie Aliments diététiques Des compétences développées pour préparer l avenir Globalement le niveau de qualification dans l agroalimentaire apparaît plus faible que dans l ensemble de l économie régionale. Environ 26% des effectifs de l agroalimentaire n ont aucun diplôme contre 21% en moyenne. De même les formations spécialisées de courte durée, CAP et BEP notamment, sont surreprésentées, 32% dans la filière agroalimentaire contre 27% en moyenne. 5 ème Biscuiterie Panification industrielle Plats préparés Source : Unistatis traitement Chambre d agriculture de région Nord-Pas de Calais Quant aux formations universitaires de premier cycle, les DUT et les BTS, il existe un écart de près de 3,5 points en dessous de la moyenne régionale et de 6,5 points pour les formations de haut niveau (Bac +5 et plus). % Niveau de formation dans la filière agroalimentaire en Nord-Pas de Calais 26, , ,1 13,4 Aucun dipôme Bac CAP, BEP BAC +2 à BAC +3 Agroalimentaire Tous secteurs Source : recensement INSEE 2010 Ce constat s explique par la prédominance de postes exigeant un faible niveau de qualification. La part des ouvriers non qualifiés représente plus d un quart des effectifs de la filière alors que le taux d encadrement n est que de 9% contre 13% en moyenne dans l économie régionale. Par ailleurs, l emploi en CDI reste la norme au sein de la filière agroalimentaire et concerne 88% des salariés contre 79% en moyenne. À l inverse l intérim représente à peine 1% des effectifs agroalimentaires contre environ 2% dans l économie régionale. Plusieurs centres de formation privés et publics viennent ainsi en appui de l activité industrielle en développant les compétences d aujourd hui et de demain. Certaines formations spécifiquement dédiées à l agroalimentaire, visent à répondre aux besoins des entreprises en termes de qualification. La région comporte ainsi des centres de formation de haut niveau (Bac +5 à Bac +8) tel que l ISA (Institut Supérieur d Agronomie), l Université des Sciences et Technologies de Lille, Polytech Lille, l Institut supérieur de chimie de Lille, les Université d Artois, de Valenciennes et du Littoral ou encore l Institut Catholique d Arts et Métiers proposant des cursus spécifiquement en lien avec les problématiques de l agroalimentaire. Globalement les jeunes ont une image négative de l agroalimentaire. Le secteur des IAA est souvent associé à des conditions de travail difficiles, des activités peu valorisantes et des évolutions de carrières limitées. Seules les formations de type ingénieur ont réellement la cote mais la majorité des effectifs se destine à des postes de gestion et de management ,6 15 BAC +5 et plus 15 secteurs agroalimentaires dans le TOP 5 des régions en termes d effectifs salariés. 8

9 L enjeu est de changer l image de la filière afin d anticiper le renouvellement de la main d œuvre. Il s agit également de développer les contrats de professionnalisation et d apprentissage afin de répondre au mieux aux attentes des entreprises et de renforcer la transmission des compétences. Prévisions de recours à l alternance/apprentissage en 80% 2014 en Nord-Pas de Calais 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Oui Non Ne sait pas Agroalimentaire Tous secteurs Source : CCI de région Nord de France, enquête de conjoncture Bilan 2013-perspectives 2014 La saisonnalité est une composante majeure de l emploi dans la filière agroalimentaire avec un rythme propre à chaque activité. L industrie du lait connaît ainsi un pic d activité lors de la saison estivale en raison de la hausse de la consommation de produits laitiers frais 14. Le secteur sucre est également très impacté par ce phénomène car en lien direct avec la récolte de betterave d octobre à décembre. Des réflexions pour organiser une mobilité de la main d œuvre en fonction de la saisonnalité des activités sont actuellement en cours, mais restent complexes et difficilement généralisables à l ensemble du tissu régional. Ce constat s explique par les faibles marges dégagées par les IAA et par une proportion plus importante d entreprises de moins de 20 salariés. L innovation dans le secteur des IAA reste, de ce fait, principalement concentrée dans les grands groupes disposant des moyens financiers et des compétences nécessaires. Six grandes tendances se dégagent en termes d innovation 16 : la recherche de nouvelles saveurs le développement durable par le biais de démarches écoresponsables la praticité de consommation tout en garantissant une qualité gustative du produit la santé et le bien-être (teneur en sel, produits à base de stévia etc.) la naturalité qui se traduit par la réduction des additifs alimentaires l authenticité et la traçabilité des produits A la différence du reste de l industrie, l innovation de process est ainsi plus prépondérante que dans le reste de l industrie en raison des impératifs de sécurité alimentaire et des nouvelles attentes de consommation. Selon l enquête de conjoncture réalisée par la CCI de région Nord de France et portant sur l année 2013, près de 80% des entreprises du secteur des IAA jugent l innovation comme un élément déterminant de leur activité. Un écosystème favorable à l innovation Des innovations principalement orientées process > Une dynamique d innovation structurée autour d un réseau de partenaires Un facteur essentiel pour la compétitivité des IAA L innovation est un important facteur de différenciation pour les IAA face à un marché mature où les attentes des consommateurs connaissent de profondes évolutions. Il s agit également de faire face aux enjeux de durabilité en réduisant l impact environnemental de l activité tout au long de la production. Cependant la part de la valeur ajoutée consacrée aux dépenses de R&D est très inférieure au reste de l industrie. Entre 2009 et 2011, cette proportion atteint 1,5% pour les IAA contre 6% pour la sidérurgie ou encore 43% pour l industrie automobile 15. La filière agroalimentaire en Nord-Pas de Calais bénéficie d un réseau de partenaires venant en appui de la dynamique d innovation. Des laboratoires de recherche publics mais aussi privés Les écoles d ingénieurs et les universités disposent de laboratoires de recherche contribuant à la dynamique d innovation en agroalimentaire. Parmi eux figurent notamment l universite de Lille 1, Polytech Lille, le groupe ISA (Institut supérieur d agriculture de Lille) ou encore l Université d Artois. À cela s ajoutent des centres publics dont : l Institut Pasteur travaillant principalement sur les thématiques de la microbiologie, de la qualité alimentaire ou encore de la nutrition ; l INRA dont l un des grands thèmes de recherche est celui de la sécurité alimentaire à plusieurs niveaux (génie des procédés, microbiologie, emballage etc.) 80% des entreprises agroalimentaires font de l innovation une priorité. 9

Effectif salarié moyen

Effectif salarié moyen Panorama des entreprises agroalimentaires - Région Nord Pas de Calais PREFET DE LA REGION NORD PAS DE CALAIS http://panorama-iaa.alimentation.gouv.fr/index.php3 TABLEAU I CHIFFRES CLES EAE 2007 Les données

Plus en détail

Enquête industrie Agroalimentaire

Enquête industrie Agroalimentaire [Texte] Enquête industrie Agroalimentaire La CCI de la Vendée a mené, courant 2013, une enquête auprès des entreprises industrielles vendéennes afin d analyser la structuration et l organisation de ces

Plus en détail

Atelier 5 : Structuration de la filière et stratégie collective

Atelier 5 : Structuration de la filière et stratégie collective Atelier 5 : Structuration de la filière et stratégie collective Soutenir l émergence de stratégies collectives nationales et internationales de filières, et de projets collaboratifs, notamment par le dialogue

Plus en détail

la transmission d entreprise en nord-pas de calais

la transmission d entreprise en nord-pas de calais Nord-Pas de Calais N 192 avril 2015 la transmission d entreprise en nord-pas de calais étude prospective sur le potentiel d entreprises à transmettre à horizon de 5 ans 4 projets de transmission sur dix

Plus en détail

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Prospective des dispositifs médicauxm : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Dominique Carlac h - Directrice Générale D&C LYON 19 Bd Deruelle 69 003 Lyon Tél :

Plus en détail

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Centre d analyse régional des mutations de l économie et de l emploi Mission d assistance

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

Que recouvre le secteur des éco-entreprises?

Que recouvre le secteur des éco-entreprises? Que recouvre le secteur des éco-entreprises? Ce sont les entreprises qui produisent des biens et des services destinés à mesurer, prévenir, limiter, réduire ou corriger les atteintes à l environnement.

Plus en détail

France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois *

France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois * France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois * Dans 50 ans, le secteur agricole restera stratégique même dans nos pays développés et il faudra toujours autant de

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Agreste Pays de la Loire. Les Pays de la Loire deuxième région française pour les industries agroalimentaires

Agreste Pays de la Loire. Les Pays de la Loire deuxième région française pour les industries agroalimentaires Agreste Agreste Janvier 2013 Les deuxième région française pour les industries agroalimentaires Avec 12,7 milliards d euros de chiffre d affaires et 2,3 milliards de valeur ajoutée dans les industries

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

Enjeux et perspectives des industries agroalimentaires face à la volatilité du prix des matières premières. Janvier 2013

Enjeux et perspectives des industries agroalimentaires face à la volatilité du prix des matières premières. Janvier 2013 Enjeux et perspectives des industries agroalimentaires face à la volatilité du prix des matières premières Janvier 2013 Contexte et objectif Contexte Les industries agroalimentaires sont un secteur essentiel

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

LA QUALITÉ DES ALIMENTS D ORIGINE ANIMALE VUE PAR LES PROFESSIONNELS DE LA PRODUCTION, DE LA FABRICATION ET DE LA DISTRIBUTION

LA QUALITÉ DES ALIMENTS D ORIGINE ANIMALE VUE PAR LES PROFESSIONNELS DE LA PRODUCTION, DE LA FABRICATION ET DE LA DISTRIBUTION 1 LA QUALITÉ DES ALIMENTS D ORIGINE ANIMALE VUE PAR LES PROFESSIONNELS DE LA PRODUCTION, DE LA FABRICATION ET DE LA DISTRIBUTION par Gilles Le Pottier 1 Alors que notre alimentation est de plus en plus

Plus en détail

IMPORTEURS - EXPORTATEURS

IMPORTEURS - EXPORTATEURS Août 2013 IMPORTEURS - EXPORTATEURS Service Etudes CCI Indre Importateurs - Exportateurs Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE Page LES OPERATEURS DU COMMERCE INTERNATIONAL

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013 Rapport d études Etudes des spécificités du marché du SaaS en France Rapport de synthèse février 2013 Conception Caisse des Dépôts (Service communication DDTR) février 2013 Veille stratégique, conseil

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

Phase 1: Elaboration du diagnostic

Phase 1: Elaboration du diagnostic Élaboration du SCOT du Pays Santerre Haute Somme Phase 1: Elaboration du diagnostic Fiche N 3: Economie et commerce 1. Les grandes caractéristiques socio-économiques de la population La population active

Plus en détail

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 Contexte et enjeux : Depuis plusieurs années la politique économique de la Région Centre - Val de Loire s est fixée comme objectif de soutenir la

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020?

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? 28 novembre 2013 Le Tertiaire Supérieur sur Lille Métropole? Les sources? Le Contrat d Etude Prospective

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DU MARCHE DU FOIE GRAS

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DU MARCHE DU FOIE GRAS SITUATION DE LA PRODUCTION ET DU MARCHE DU FOIE GRAS 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. DIMINUTION DU PRIX DES CEREALES

Plus en détail

Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal

Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal Forum des investisseurs privés Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal Groupe Consultatif 25 février 2014 Chambre de Commerce et d'industrie de région Paris Ile-de-France 27, avenue

Plus en détail

ZOOM ETUDES L agroalimentaire. Auditorium de l Institut Français du Bénin 07 novembre 2015

ZOOM ETUDES L agroalimentaire. Auditorium de l Institut Français du Bénin 07 novembre 2015 ZOOM ETUDES L agroalimentaire Auditorium de l Institut Français du Bénin 07 novembre 2015 Agroalimentaire Un secteur dynamique et polyvalent Premier secteur industriel français en chiffre d affaires, le

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA CONSOMMATION... 5 1.1 L EVOLUTION DE LA CONSOMMATION... 5 1.2 LES TENDANCES DE CONSOMMATION... 8 2 LA PRODUCTION...

SOMMAIRE 1 LA CONSOMMATION... 5 1.1 L EVOLUTION DE LA CONSOMMATION... 5 1.2 LES TENDANCES DE CONSOMMATION... 8 2 LA PRODUCTION... SOMMAIRE 1 LA CONSOMMATION... 5 1.1 L EVOLUTION DE LA CONSOMMATION... 5 1.2 LES TENDANCES DE CONSOMMATION... 8 2 LA PRODUCTION... 13 2.1 L EVOLUTION DE LA PRODUCTION... 13 2.2 LES PRODUCTEURS BIOLOGIQUES...

Plus en détail

Compétitivité internationale des industries françaises des filières animales

Compétitivité internationale des industries françaises des filières animales Compétitivité internationale des industries françaises des filières animales Carl Gaigné Directeur de Recherche INRA RMT Economie des filières animales Compétitivité des filières animales françaises 10/12/13

Plus en détail

Présentation de l entreprise

Présentation de l entreprise 1- Historique La société ifri est située dans la commune d Ighzer- Amokrane- Daïra - Ifri Ouzellaguen. La superficie globale de l entreprise ifri est de 32.530 m². La superficie couverte est de 21.000

Plus en détail

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Orkhan Aslanov/ Fotolia.com > Suivez le guide nous saisissons vos opportunités de marchés publics! > Gardons Avec le Centre de Veille le contact nous

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

Axe stratégique 1. Les partenaires du contrat partagent

Axe stratégique 1. Les partenaires du contrat partagent Axe stratégique 1 Mise en place des outils de pilotage stratégique de la filière sur les plans économiques, sociaux et des flux de matière d origine bois La filière n est pas dotée d outils partagés permettant

Plus en détail

La recherche au Maroc

La recherche au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières La recherche au Maroc Octobre 1997 Document de travail n 23 La recherche au Maroc Octobre 1997 2 1- Etat des lieux Les dépenses en matière

Plus en détail

L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT

L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT Des gisements de progrès Avril 2011 LES CONSTATS Les PME auvergnates n exportent pas assez : 2% des entreprises contre 3% au niveau national à l origine que d un tiers

Plus en détail

La Bio en France : repères

La Bio en France : repères La Bio en France : repères Plus d un million d hectares engagés en bio fin 25 467 producteurs engagés en bio en et plus de 26 211 au 30 juin 2014 12 577 transformateurs, distributeurs et importateurs Evolution

Plus en détail

Numéro 25 - avril 2015. Les entreprises agroalimentaires en 2012

Numéro 25 - avril 2015. Les entreprises agroalimentaires en 2012 Agreste Les Dossiers - n 25 - avril 215 Numéro 25 - avril 215 Télécharger les données de l ensemble du dossier au format tableur Agreste Les Dossiers - n 25 - avril 215 Les entreprises agroalimentaires

Plus en détail

Cosmétique Pharmaceutique Agroalimentaire

Cosmétique Pharmaceutique Agroalimentaire Enquête sur les besoins de compétences dans les secteurs Cosmétique Pharmaceutique Agroalimentaire du bassin d emploi de Blois. Etude réalisée par Jean Luc VEZON et Manuel CASIMIRO 41 janvier 2008 Objectifs

Plus en détail

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 PGE 2 Fall Semester 2015 Purchasing Track Course Catalogue Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 Méthodes Outils associés au Processus Opérationnel des Achats p. 3 Gestion d un Projet Achat

Plus en détail

Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse

Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse Le 25 février 2015 - INFORMATION - PRESSE Résultats du premier semestre 2014-2015 Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse Le chiffre d affaires du

Plus en détail

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo 1 Etat des lieux : les énergies renouvelables, une mine d activités en devenir Dans un contexte de lutte contre le changement climatique,

Plus en détail

Emploi : Causes et conséquences des tendances futures

Emploi : Causes et conséquences des tendances futures Emploi : Causes et conséquences des tendances futures Horizon 2020 30 50 Impact sur la Métropole lilloise Les prix se font ailleurs (1) Libéralisation de la PAC Mondialisation - Doha Les marchés régulent

Plus en détail

INNOVATIONS & FOURNISSEURS

INNOVATIONS & FOURNISSEURS Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. INNOVATIONS & FOURNISSEURS «La prise en charge de l innovation fournisseur

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Midi Capital. nouvelle gamme. produits éligibles à la réduction ISF

Midi Capital. nouvelle gamme. produits éligibles à la réduction ISF Midi Capital nouvelle gamme 2011 produits éligibles à la réduction ISF Midi Capital lance sa gamme de produits éligibles à la réduction ISF 2011 Pour la campagne ISF 2011, Midi Capital, Société de Gestion

Plus en détail

Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain

Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain «Filiale d Avril, groupe industriel et financier de plus de 8 000 collaborateurs, Sofiprotéol est devenue en 30 ans la société de financement et de développement

Plus en détail

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Guillaume Wemelbeke* Depuis la crise survenue à la fin 2008, la production européenne de produits agricoles et agroalimentaires

Plus en détail

Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants. Effectifs IAA

Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants. Effectifs IAA Note de Conjoncture N 66 Page 1 Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants Effectifs IAA 540 000 530 000 520 000 510 000 500 000 490 000 480 000 Source : Acoss, calculs ANIA

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

Etude. du metier de responsable clientele

Etude. du metier de responsable clientele Etude du metier de responsable clientele decembre 2008 Sommaire Creation de l observatoire Outils de l observatoire prospectif des metiers et des qualifications... [ 3 ] Rappel des objectifs Logique de

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

Secteur de la banane. Antilles 2008 à 2012. Enjeux et bilan de la formation professionnelle continue. Délégation Antilles - Guyane

Secteur de la banane. Antilles 2008 à 2012. Enjeux et bilan de la formation professionnelle continue. Délégation Antilles - Guyane Délégation Antilles - Guyane Secteur de la banane Enjeux et bilan de la formation professionnelle continue Antilles 28 à 212 Jérôme Despey, Président : Philippe Peuchot, Secrétaire général : Œuvrer pour

Plus en détail

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique PDRH Mesure 121 : «Modernisation des exploitations agricoles» C. Dispositifs régionaux complémentaires d aides à la modernisation 121 C4.

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants

Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants Approche de la notion par la formation Christophe Sadok / Patrick Lagarrique Direction de la prospective/direction de la

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Contact : Fabien LALLEMENT - 05 57 14 27 13 Avril 2012 Sommaire 1. Périmètre de l analyse... Page 1 2. Définition des termes utilisés...

Plus en détail

L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux

L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux Les chiffres clés de la région Ile-de-France (au 31/12/2010) : - PIB : 572 milliards d euros (30% du PIB national) - Nombre d emplois industriels

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 22 DECEMBRE 2011 DELIBERATION N CR-11/08.824 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale AGIR pour les filières AGIR pour

Plus en détail

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où?

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Résumé : La création de la Zone Euro a participé au développement rapide des échanges entre ses membres. L Allemagne est l élément moteur de l essor

Plus en détail

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet :

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Horizon PME Etude des besoins pour la croissance des PME Synthèse Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Quels besoins pour financer leurs activités innovantes? Auteurs :

Plus en détail

Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional

Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional Synthèse Contexte Depuis 2008, les marchés et la filière automobile font face à de nombreux chocs conjoncturels

Plus en détail

Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre

Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre Exemple de signalétique (Lycée Blaise-Pascal - Châteauroux) Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre La Région va exprimer, à travers la mise

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT

APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT Valorisez vos produits agroalimentaires avec la marque collective «So Goût» portée par le Réseau Gesat 1 Sommaire Pourquoi avoir créé la marque «So Goût»? Quels sont les

Plus en détail

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques 1. Contexte et enjeux de l enquête L état des lieux des collectifs d agriculteurs en PACA (Trame / FRGEDA PACA - 2010) Intérêt grandissant

Plus en détail

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020.

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020. FEVRIER 2014 Sommaire Carte de visite Evolution de l activité Les clés du succès Les principales contraintes Axes stratégiques: Horizon 2020. Carte de visite: chiffres clés Nombre d adhérents : 13 500

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE

Fiches de synthèse AGRICULTURE CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 1- Secteur agricole au Sénégal Foncier Le foncier sénégalais appartient à 95 % au domaine national

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL MARQUE PARC NATUREL REGIONAL La présente fiche traite du cas concret du PNR du Morvan. C est un exemple méthodologique transférable à d autres territoires pour l éligibilité du processus de marquage «Parc

Plus en détail

Contribution des industries créatives

Contribution des industries créatives RÉSUMÉ - Septembre 2014 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes de PIB et d emploi Évolution 2008-2011 2 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes

Plus en détail

Etude sur la qualification et le recrutement par l alternance

Etude sur la qualification et le recrutement par l alternance Etude sur la qualification et le recrutement par l alternance Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION POLE PASS Le Pôle de compétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente l industrie

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN RÉGION LA RÉUNION 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN RÉGION LA RÉUNION 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN RÉGION LA RÉUNION 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe

Plus en détail

Viticulture Un secteur clé de l économie agricole française

Viticulture Un secteur clé de l économie agricole française Viticulture Un secteur clé de l économie agricole française Les chiffres clés de la filière - 14 % des exploitations agricoles françaises : 68 5 exploitations viticoles spécialisées - 3 ème producteur

Plus en détail

Cartographie et grands enjeux du monde coopératif agricole à l échelle mondiale Synthèse de l étude

Cartographie et grands enjeux du monde coopératif agricole à l échelle mondiale Synthèse de l étude www.pwc.fr Cartographie et grands enjeux du monde coopératif agricole à l échelle mondiale Synthèse de l étude 3 e journée européenne des coopératives agricoles Septembre 01 édito PwC publie le premier

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

Délais de paiement : Le grand écart

Délais de paiement : Le grand écart Délais de paiement : Le grand écart Conférence de Presse, Paris, le 28 juin 2012 Ludovic Subran, Chef Economiste Arnaud Roger, Directeur des Indemnisations Maxime Lemerle, Responsable des Etudes Macroéconomiques

Plus en détail

LAÏTA, la croissance en confiance

LAÏTA, la croissance en confiance Dossier de presse 17 Avril 2012 LAÏTA, la croissance en confiance croissance du chiffre d affaires : + 12 % accélération des investissements : 100 millions d euros en 24 mois 2 Communiqué de Synthèse LAÏTA

Plus en détail

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil :

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : Journée de l Ingénieur Tunisien Tunis, 30 octobre 2010

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

Thème 5 : L innovation au service de l excellence de la relation clients

Thème 5 : L innovation au service de l excellence de la relation clients Concours ERDF de l innovation 2015 «Réseaux Electriques Intelligents» Thème 5 : L innovation au service de l excellence de la relation clients 1. Introduction ERDF est à la recherche de solutions innovantes

Plus en détail

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit EXPERTISE COMPTABLE (1/3) Les cabinets de grande taille sont affectés par des évolutions similaires à celles qui touchent les cabinets de petite taille. Cette page reprend la description donnée pour les

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE "APPROVISIONNEMENT DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DANS LE JURA PAR DES PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES LOCAUX" PREAMBULE

Plus en détail

MASTER. Nutrition, Sciences des Aliments. Qualité des Procédés Agroalimentaires et Halieutiques. www.univ-littoral.fr

MASTER. Nutrition, Sciences des Aliments. Qualité des Procédés Agroalimentaires et Halieutiques. www.univ-littoral.fr SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS MASTER Nutrition, Sciences des Aliments Qualité des Procédés Agroalimentaires et Halieutiques www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION C est une formation

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

Master of Science en Sustainable Food Manufacturing Management Un diplôme de Master français

Master of Science en Sustainable Food Manufacturing Management Un diplôme de Master français Master SF2M Sustainable Food Manufacturing Management Présentation aux ENTREPRISES Managers internationaux pour l agroalimentaire Master of Science en Sustainable Food Manufacturing Management Un diplôme

Plus en détail

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais CHIFFRES CLÉS 2013 Éditorial du Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval

Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval Le 9 décembre 2010 P.R.I. «Nov alim» Lycée agricole Laval (53) Visite en présence de Jacques Auxiette, Président du Conseil régional des

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail