Nord-Pas de Calais. l agroalimentaire en nord-pas de calais

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nord-Pas de Calais. l agroalimentaire en nord-pas de calais"

Transcription

1 Nord-Pas de Calais N 185 septembre 2014 l agroalimentaire en nord-pas de calais Sommaire 02 Une grande région agroalimentaire intégrée à un espace européen dynamique 06 Une filière régionale disposant de nombreux atouts 11 Les comportements alimentaires au cœur des stratégies du secteur 13 Les principales stratégies de développement Bénéficiant à la fois de la présence d une agriculture puissante et diversifiée et d une situation géographique exceptionnelle au cœur du bassin de population le plus peuplé d Europe, les industries agro-alimentaires occupent une place essentielle dans le tissu industriel régional. Avec établissements et salariés, elles génèrent un chiffre d affaires annuel d environ 11 milliards d euros (y compris filière agricole) et représentent près de 20% de nos exportations régionales. L enjeu majeur pour les industries agroalimentaires est de parvenir à anticiper les évolutions des comportements alimentaires. Ainsi, les industriels du secteur doivent parvenir à trouver les innovations «produits» qui permettront de proposer une offre adaptée aux préférences des consommateurs. L exercice est d autant plus délicat que les comportements des ménages en matière de consommation alimentaire ne sont pas simples. D une part, on assiste aujourd hui à une segmentation de plus en plus importante des produits en fonction des profils de consommateurs (des jeunes, des personnes âgées, des familles monoparentales, etc.). D autre part, il s agit d anticiper et comprendre les besoins d un consommateur qui pourra vouloir dans son panier tout et son contraire (des produits industriels, éco-labellisés, éthiques, gastronomiques, diététiques, etc.). Si les défis que le secteur doit relever sont de taille, il faut souligner cette incroyable force des industries agro-alimentaires : elles parviennent à la fois à contribuer au rééquilibrage de notre balance commerciale tout en jouant un rôle structurant pour les territoires en matière d aménagement de l espace et de maintien des activités agricoles. Quelle autre industrie peut prétendre à un tel lien aussi étroit au territoire? Ce fort ancrage territorial s explique par la capacité de la production agricole locale à répondre aux besoins des industries agroalimentaires implantées en région. Pour maintenir cette dynamique, il est important que les deux secteurs travaillent ensemble, notamment pour répondre à la question de la durabilité liée à la production des aliments. Sur cette thématique, le changement climatique, les tensions récurrentes sur les prix des ressources énergétiques fossiles et la gestion de l eau sont des enjeux sur lesquels les mondes de l agriculture et des industries agroalimentaires doivent réfléchir ensemble. Autant de problématiques que la Troisième révolution industrielle traite sur un mode collaboratif! Jean-Bernard Bayard, Président de la Chambre d agriculture de région Nord-Pas de Calais Philippe Vasseur, Président de la Chambre de commerce et d industrie de région Nord de France

2 la situation économique Une grande région agroalimentaire intégrée à un espace européen dynamique Le Nord-Pas de Calais est leader dans de nombreux secteurs agroalimentaires. L enjeu pour la filière régionale est de conforter son assise sur le plan national face à une concurrence de plus en plus forte qui se joue à tous les échelons géographiques. 1 er > Un domaine d activité très concurrentiel Le Nord-Pas de Calais s inscrit au sein d un grand bassin de production agroalimentaire européen. Il s agit du premier secteur industriel de l Union européenne avec près de entreprises regroupant 4,8 millions d employés. 60% du chiffre d affaires du secteur, s élevant à 917 milliards d euros est réalisé au sein de quatre états : l Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l Italie 1. L agroalimentaire est l un des moteurs de l économie française. Il est le premier employeur industriel du pays en termes d emplois avec salariés travaillant au sein de entreprises, en termes de chiffre d affaires avec 161 milliards d euros soit 15% du chiffre d affaires de l industrie nationale 2. La France est également la cinquième puissance agroalimentaire mondiale en termes d exportations. Ce positionnement national a été mis à mal ces dernières années, traduisant une perte de compétitivité. Les exportations agroalimentaires françaises ont ainsi progressé en moyenne de 5 % par an sur la période , contre 7% pour les Pays-Bas portés par les plateformes commerciales d achat/vente, ou encore 8% pour l Allemagne favorisée par l essor des industries de la viande et des produits laitiers. Par ailleurs d autres nouvelles puissances agroalimentaires émergent, notamment la Chine, l Argentine, l Inde ou encore le Brésil dont le montant des exportations est désormais supérieur à celui de la France. Cependant, l excédent commercial français reste très largement positif avec 8,7 milliards d euros générés en 2013, porté par le secteur des vins et des spiritueux 3. secteur industriel français en termes de chiffre d affaires et d effectifs salariés. > La région contribue fortement au dynamisme national Un poids national prépondérant Le Nord-Pas de Calais contribue fortement à la performance du secteur national, 7,5% de la valeur ajoutée des IAA françaises est réalisée en région 4. Elle se place au cinquième rang national en termes d emplois derrière la Bretagne, l Ile de France, Pays de la Loire et Rhône-Alpes mais devant l Aquitaine et PACA. La filière agroalimentaire concentre ainsi 3,6% de l emploi privé régional et 7% des effectifs nationaux 5. Le solde commercial positif des IAA s élevait à 428 millions d euros en Le Nord-Pas de Calais est la première région exportatrice avec 4,5 milliards d euros de denrées alimentaires exportées, devant la Bretagne (3,8 milliards d euros), l Ile de France (3,4 milliards) ou encore Rhône-Alpes (2,1 milliards d euros) 6. L industrie agroalimentaire en Nord-Pas de Calais Rang national Indicateurs 1 ère Investissements (Agreste, 2012) Chiffre d affaires à 1 ère l export (Douanes, 2013) 3 ème Chiffre d affaires (Agreste, 2012) 4 ème Valeur ajoutée (Agreste, 2012) 5 ème Effectif salarié (URSSAF, 2012) * y compris filière agricole Données millions millions millions * millions millions * millions (7% des effectifs nationaux) La filière agroalimentaire en région se caractérise par une dualité plus prononcée que dans le reste de l industrie, entre de grands groupes et un réseau de TPE et PME représentant 95% des IAA régionales. Cette tendance se retrouve également au niveau national. 2

3 Les établissements régionaux de moins de 20 salariés sont sensiblement plus représentés dans la filière agroalimentaire que dans l industrie, 83% contre 79%. En revanche, ceux de taille comprise entre 20 et 100 salariés sont moins représentés au sein de la filière agroalimentaire, 12% contre 15% pour l industrie. Quant aux établissements de plus de 100 salariés, ils ne représentent dans l agroalimentaire, à l instar du reste de l industrie, que 5% du total 7. Cependant, on observe depuis plusieurs années, un phénomène de concentration au sein des IAA s expliquant par la maturité du marché qui restreint les leviers potentiels de croissance, outre l innovation, aux stratégies de concentration. Ces dernières peuvent prendre la forme de fusions/ acquisitions, de prises de participation au capital de l entreprise ou encore d accords commerciaux ou contractuels. Entre 2005 et 2011, ces opérations ont ainsi progressé de 18% au niveau national malgré un recul de 36% entre 2008 et 2009 traduisant une certaine méfiance des investisseurs vis-à-vis d une conjoncture défavorable 8. Des activités diversifiées au sein de la filière régionale La filière agroalimentaire en Nord-Pas de Calais est caractérisée par une grande diversité d activités. À l exception du vin, l ensemble des productions nationales sont représentées en région. Un rôle économique mais aussi structurant pour le territoire régional Les activités sont structurantes pour de nombreux espaces ruraux dont la vitalité est conditionnée par leur présence. L ancrage territorial des entreprises agroalimentaires reste une tendance forte, y compris dans les zones rurales. Les entreprises restent en effet attachées aux bassins de production agricole mais aussi aux terroirs qui représentent une valeur marketing déterminante sur le marché de l alimentation (qualité, proximité...). La filière agroalimentaire est très intégrée au tissu économique régional, il est par conséquent difficile d estimer son impact global sur l économie. Les IAA entretiennent ainsi des relations étroites avec l agriculture puisqu elles représentent un débouché pour 70% de la production agricole française 9. Les IAA sont également un donneur d ordre important pour de nombreux prestataires logistiques ainsi que pour l ensemble de la chaîne de distribution alimentaire. Des activités annexes telles que la plasturgie pour l emballage ou encore la raffinerie à partir de résidus agroalimentaires sont directement impactées. D autres secteurs tels que les TIC sont amenés à développer de nouveaux débouchés au sein de la filière agroalimentaire. Les IAA : un donneur d ordre pour de nombreux secteurs économiques Un travail de sélection des entreprises de la filière agroalimentaire a été réalisé au cas par cas en Nord-Pas de Calais (cf note méthodologique p16). Ce périmètre englobe les industries agroalimentaires mais également les activités de soutien, d entreposage et de stockage ainsi que de commerce de gros. D après cette approche, la filière régionale emploie plus de salariés au sein de quelques établissements. Secteur d activité Nombre d étbts Effectifs Aliments pour animaux Boissons Centrale d'achats, Logistique Céréales, grains, produits amylacés Corps gras Fabrication de plats préparés Fruits, légumes, pommes de terre Industrie de la viande Pâtisserie, biscuiterie, boulangerie Produits de la mer Produits laitiers Sucre, confiserie, chocolat TOTAL* Source : CCI de région Nord de France, données 2012 Une présence sur l ensemble des territoires de la région L agroalimentaire apparait relativement diffus sur l ensemble du territoire régional en comparaison à d autres types d activités. Ainsi, la métropole lilloise ne capte que 25% des emplois agroalimentaires contre 40% toutes activités confondues. De fait, d autres polarités se créent notamment autour de Boulogne-sur-Mer (premier centre européen des produits de la mer), Lestrem (avec l entreprise Roquette) ou encore Arras (avec cette fois une relative diversité des activités). La répartition des effectifs de l agroalimentaire par zone d emploi en 2012 Répartition des effectifs des industries agroalimentaires par zone d emploi en BOULOGNE SUR MER CALAIS BERCK-MONTREUIL SAINT-OMER DUNKERQUE FLANDRE-LYS BETHUNE- BRUAY LENS-HENIN ARRAS LILLE DOUAI ROUBAIX- TOURCOING VALENCIENNES Effectif salarié agroalimentaire Part de l agroalimentaire dans l emploi total privé plus de 10% de 5 à 10% de 3 à 5% moins de 3% * l emploi dans le commerce de gros a été réaffecté dans les secteurs agroalimentaires à l exception des effectifs des centrales d achat et logistique 0 20 Kilomètres Les effectifs affichés en valeur numérique ont été arrondis à la centaine supérieure CAMBRAI MAUBEUGE Source: URSSAF - traitement CCI de région Nord de France 3

4 Une filière régionale en perte de compétitivité sur le plan national > Un repli au niveau national exacerbé par la crise de 2008 Le Nord pas de Calais est un moteur de l agroalimentaire national qui doit faire face depuis plusieurs années à une concurrence accrue avec les autres régions françaises mais également avec les territoires d Europe du Nord. Une conjoncture qui accroît les difficultés structurelles À l échelle nationale, la crise a révélé de profondes disparités selon les territoires régionaux. Le repli du Nord-Pas de Calais dans l agroalimentaire national, amorcé depuis les années 1990, s est accéléré avec la crise de En termes de valeur ajoutée, la part du Nord-Pas de Calais a stagné en moyenne entre 1990 et 2011 avec une baisse de 0,2 point alors que sur la même période, Rhône-Alpes a progressé de 0,7 point, la Bretagne de 3 points et Pays de la Loire de 3,4 points. Alors qu au début des années 1990, le Nord-Pas de Calais occupait la troisième place au niveau national, l écart s est creusé avec Rhône Alpes (0,4 point en 2011) et Pays de la Loire (2 points). Ces deux régions sont désormais respectivement au quatrième et au troisième rang devant le Nord-Pas de Calais. La crise de 2008 a renforcé le décrochage par rapport aux autres régions à l exception de l Ile de France. Evolution de la part des régions dans la valeur ajoutée des IAA nationales - part en % Ce décrochage est particulièrement visible en termes d emplois sur la période , la filière régionale est celle ayant connu la plus forte baisse parmi les cinq premières régions agroalimentaires (-3,6%). Un constat qui doit être nuancé au regard du recul significatif, bien que de moindre ampleur, observé dans les quatre autres principales régions agroalimentaires (-0,7% en Bretagne, -0,8% en Pays de la Loire et -3% en Ile de France ainsi qu en Rhône Alpes).. Bretagne Ile-de-France Nord-Pas de Calais Pays de la Loire Rhône-Alpes Source : INSEE Situation de l emploi dans la filière agroalimentaire par région en 2012 Part de l agroalimentaire dans l emploi total régional > à 4% > de 3 à 4% > de 1,5 à 3% entre 2008 et 2012 de 0 à 5,5% de 0 à -3% de -3 à -5% < -5% 100 km 4 Source: URSSAF, traitement: CCI de région Nord de France

5 Ces évolutions d emplois masquent des disparités importantes entre secteurs. Alors que les secteurs du sucre, confiserie et chocolat et celui de l alimentation animale ont connu un recul de l emploi de 13% entre 2008 et Sur la même période, le secteur boulangerie-pâtisserie ainsi que celui des céréales et amylacés ont progressé de 5%. Evolution de l emploi par activité au sein de la filière agroalimentaire en Nord-Pas de Calais 35 Part de l'effectif en région dans le secteur national (%) Céréales, grains, produits amylacés Un niveau d activité satisfaisant mais une rentabilité trop faible Selon l enquête annuelle de la CCI de région Nord de France, le bilan 2013 au sein de la filière agroalimentaire régionale s est révélé globalement positif avec 37% des entreprises satisfaites du niveau de leur activité contre 19% déclarant une activité mauvaise ou très mauvaise. La principale difficulté dans l agroalimentaire se retrouve sur la rentabilité (jugée trop faible par une entreprise sur quatre) qui entraîne des difficultés de trésorerie et pèse sur les investissements. Les perspectives pour 2014 ne traduisent pas de renversement de cette situation. Les entreprises s attendent à conserver un niveau d activité satisfaisant sans toutefois parvenir à restaurer leur rentabilité. Les investissements et l emploi ne devraient pas connaître d amélioration sensible. Sucre, confiserie, chocolat Aliments pour animaux Corps gras Industrie de la viande Boissons Fruits, légumes, pommes de terre 10 Produits 5 laitiers Centrale d'achats Logistique 0-5 Produits de la mer Fabrication de plats préparés Pain, pâtisserie, biscuiterie, boulangerie, pâtes Croissance de l'emploi (%) Source : URSSAF traitement CCI de région Nord de France Aide à la lecture du graphique : Le secteur des céréales, grains, produits amylacés représente en région 28% des effectifs du secteur national (axe vertical) et a connu sur la période , une croissance de l emploi de 4,8% (axe horizontal) pour atteindre salariés en 2012 (taille du cercle) FAce aux difficultés, LE SECTEUR DE LA VIANDE doit se repositionner L industrie de la viande est l un des secteurs ayant connu le plus fort recul de l emploi, -11% entre 2008 et 2012 au niveau régional. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette contraction. Tout d abord, la filière viande doit faire face au niveau régional à une forte concurrence avec les proches voisins européens que sont la Belgique et les Pays-Bas disposant de prix plus compétitifs notamment pour les activités d abattage. À cela s ajoute une baisse de la consommation de viande qui a reculé en France de 1,2% entre 2010 et Plusieurs facteurs expliquent ce recul : la conjoncture défavorable entame le budget des ménages alloué à l alimentation or la viande reste le premier poste de dépense alimentaire d un ménage, (3,5% en 2009 selon l INSEE). cette baisse a également une origine structurelle, les crises alimentaires ont entaché l image de la filière et renforcé la méfiance des consommateurs dans un contexte où la sécurité alimentaire est un sujet particulièrement sensible. Après le scandale de la vache folle et de la grippe aviaire, celui du du Horsegate qui a touché la France en février 2013, a été un coup dur pour les industriels de la viande mais aussi des plats préparés. l élevage souffre également d une mauvaise image sur le plan environnemental, un facteur de plus en plus sensible aux yeux du consommateur. enfin, les activités de charcuterie-salaison doivent désormais faire face à l émergence des préoccupations nutritionnelles chez les consommateurs avec des produits souvent jugés trop gras et trop salés. Face à ces enjeux, les producteurs de viande renforcent la transparence et la traçabilité des produits. A celà s ajoutent des marchés porteurs comme les viandes transformées. la hausse récente du prix à la consommation vient renforcer cette tendance. 5

6 les forces du secteur Une filière régionale disposant de nombreux atouts Le Nord-Pas de Calais présente un environnement propice au développement de la filière agroalimentaire. Plusieurs facteurs à la fois géographiques, économiques mais aussi organisationnels expliquent ce positionnement privilégié. > Un écosystème régional favorable Une agriculture riche et variée La présence d une agriculture riche et variée reste le premier facteur explicatif. La région couvre l ensemble de la production agricole nationale à l exception de la production de vigne. Les conditions climatiques et la richesse des terres cultivables ont contribué au développement d une agriculture performante. De nombreuses activités agricoles régionales arrivent ainsi en pole position dans l agriculture française ; c est le cas notamment de la pomme de terre, des endives ou encore de la chicorée. Cette situation est d autant plus déterminante que la proximité des bassins de production reste un atout essentiel pour la compétitivité de nombreuses IAA. Par exemple, le cycle de production du lait en bouteille est de seulement 4h entre la collecte et le conditionnement, ce qui nécessite de réduire les distances au sein de la chaîne de production. La filière halieutique est aussi fortement développée en Nord-Pas de calais. Boulogne-sur-Mer est ainsi le premier port de pêche français mais également le premier centre européen de transformation de produit de la mer. Le lien entre ces deux activités perdure grâce aux tonnes de poissons débarquées chaque année à Boulogne-sur-Mer représentant 10% des flux en provenance de toute l Europe ( tonnes) 12. Un palmarès agricole impressionnant et varié. 27 productions en Nord-Pas de 27 Calais productions dans le dans le top 5 TOP 5 national des régions de France 1ER RANG/ FRANCE Endive Pdt consom. Petit pois Chicorée à café Chrysan- - thème Chou Bruxelles 2ÈME RANG/ FRANCE Houblon Autres choux Navet Chou-fleur Lin textile Betterave rouge Source : Agreste SAA ÈME RANG/ FRANCE Betterave Haricot vert Pdt fécule Plant Pdt Ail en sec Epinard Haricot sec 4ÈMERANG/ FRANCE Viande porcine Poireau Salsifis Champignons Le secteur des grains et des produits amylacés représente 42% de la valeur ajoutée de l agroalimentaire régional. Aucun autre secteur ne se détache réellement en termes de contribution à la valeur ajoutée, signe de l absence de forte spécialisation sectorielle en région. Lait Oignon Viande de poulet Valeur ajoutée produite par secteur agroalimentaire en Nord-Pas de Calais en ÈME RANG/ FRANCE Céleri -rave Fabrication de Industrie des viandes boissons Fabrication d'aliments Industrie du poisson pour animaux 11% 5% Industrie des fruits et 4% légumes 2% 3% Industrie des corps gras 1% Produits 4% laitiers Fabrication d'autres produits alimentaires 19% Boulangerie pâtisserie et pâtes alimentaires 8% 42% Grains, produits amylacés 1 er centre européen de transformation des produits de la mer pour Boulogne-sur-Mer Source : Agreste, Memento

7 Une localisation stratégique La filière régionale bénéficie ainsi de facilités en termes d approvisionnement en matières premières. Elle dispose également d importants débouchés en aval, le Nord-Pas de Calais se situant au cœur du second hypercentre mondial concentrant 80 millions de consommateurs représentant un pouvoir d achat de milliards d euros dans un rayon de 300 km. Cette position privilégiée est pleinement exploitée par la proximité d infrastructures de transport nombreuses et de qualité. Les entreprises ont un vaste choix de prestataires logistiques spécialisés en Nord-Pas de Calais répondant aux exigences techniques et sanitaires de l agroalimentaire. De grands groupes industriels ont ainsi implanté leurs plateformes logistiques en Nord-Pas de Calais pour asseoir leur présence à l international. C est le cas notamment de la plateforme Sud-Europe de Mc Cain desservant La France, l Espagne, le Portugal, l Italie ou encore la Grèce. Häagen-Dazs dessert également l Europe mais aussi le Japon et les Amériques à partir du Nord-Pas de Calais alors que le site régional de Coca-Cola est tourné vers l Europe du Nord. Des leaders mondiaux La région concentre des leaders mondiaux tels que Mc Cain, Coca-Cola, Häagen-Dazs. Parmi eux figurent des entreprises régionales, telle que Roquette, spécialisée dans la transformation de l amidon, Lesaffre, une entreprise spécialisée dans les levures ou encore Bonduelle, pour la transformation de légumes. Les trois premières multinationales régionales de l agroalimentaire Roquette Bonduelle Lesaffre Siège social Lestrem (62) Activité : Amidonnerie CA : 3,1 Milliards d euros 21 usines salariés Siège social Villeneuve d Acsq (59) Activité : Transformation de légumes CA : 1,9 Milliards d euros 57 sites industriels salariés Siège social Marcq en Baroeul (59) Activité : Fabrication de Levure CA : 1,6 Milliards d euros 49 usines de production et 39 bureaux commerciaux salariés Par ailleurs, la présence d un réseau d entreprises agroalimentaires dense composé de PME aux activités variées, constitue autant de partenaires potentiels pour de nombreux investisseurs. Des entreprises régionales, fleurons de l industrie agroalimentaire française Le Comité de Promotion au service de La filière agricole et agroalimentaire régional Service de la Chambre d agriculture de région, le Comité de Promotion bénéficie du soutien de la Région Nord-Pas de Calais. Ses actions s inscrivent dans un cadre collectif et s articulent autour de deux thèmes : promouvoir la gastronomie et favoriser le développement des producteurs et des entreprises agroalimentaires. Assurer l interface entre production agricole, industries de transformation et circuits de distribution Salons professionnels : organisation de la présence d entreprises sur les principaux salons professionnels en France (SIAL, SIRHA, ) et en partenariat avec CCI International pour les salons en zone UE. Actions de mise en relation des acteurs : rencontres entre acheteurs GMS (rencontre PME/ PMI), RHD («Invitez les saveurs»), (site BtoB), (site de commandes) La marque des gens du Nord Saveurs en Or identifie les produits régionaux du Nord-Pas de Calais et garantit des produits issus de notre territoire ou transformés sur celui-ci. A ce jour, Saveurs en Or représente 230 entreprises et producteurs, plus de 800 produits agréés et près de emplois dans notre région. Le rendez-vous de l innovation Dans un univers alimentaire très concurrentiel, le concours de l innovation agroalimentaire offre aux entreprises finalistes et lauréates l opportunité de faire connaître leurs produits et d être visible sur le SIAL. COMITE DE PROMOTION NORD-PAS DE CALAIS 56 avenue Roger Salengro - BP Saint Laurent Blangy Cedex Tél : Fax : / - 7

8 Une filière qui doit améliorer son attractivité envers les jeunes pour assurer le renouvellement de la main d œuvre Une région de terroirs et de savoir-faire Le territoire dispose également de spécialités locales, reflétant une tradition et un savoir-faire régional. Le Nord-Pas de Calais est la région concentrant le plus de brasseries et se place au deuxième rang national en terme de production de malt. L entreprise Heineken, 3 ème brasseur mondial, est d ailleurs présente en région. L entreprise Leroux, originairement implantée à Orchies dans le Nord, a développé son activité avec la chicorée, spécialité régionale dont elle détient 96% de parts de marché en France. Dans une moindre mesure, la production de sucre est également une particularité de la région, bien que le secteur régional ait connu d importantes difficultés ces dernières années en raison des quotas imposés par l UE afin de respecter les règles de l Organisation Mondiale du Commerce. Le groupe coopératif Tereos, 4ème producteur mondial de sucre, est d ailleurs l un des principaux employeurs agroalimentaires en région. 15 secteurs des IAA régionales sont ainsi présents dans le top 5 des régions françaises en termes d effectifs salariés. Des IAA régionales en pôle position nationale 15 secteurs dans le top 5 des régions françaises en termes d effectifs salariés 1 er Pomme de terre Grains et amidons Huiles et corps gras 2 ème Légume transformé Lait liquide et yaourts Poisson Brasserie 3 ème Sucre 4 ème Alimentation animale Glaces et sorbets Malterie Aliments diététiques Des compétences développées pour préparer l avenir Globalement le niveau de qualification dans l agroalimentaire apparaît plus faible que dans l ensemble de l économie régionale. Environ 26% des effectifs de l agroalimentaire n ont aucun diplôme contre 21% en moyenne. De même les formations spécialisées de courte durée, CAP et BEP notamment, sont surreprésentées, 32% dans la filière agroalimentaire contre 27% en moyenne. 5 ème Biscuiterie Panification industrielle Plats préparés Source : Unistatis traitement Chambre d agriculture de région Nord-Pas de Calais Quant aux formations universitaires de premier cycle, les DUT et les BTS, il existe un écart de près de 3,5 points en dessous de la moyenne régionale et de 6,5 points pour les formations de haut niveau (Bac +5 et plus). % Niveau de formation dans la filière agroalimentaire en Nord-Pas de Calais 26, , ,1 13,4 Aucun dipôme Bac CAP, BEP BAC +2 à BAC +3 Agroalimentaire Tous secteurs Source : recensement INSEE 2010 Ce constat s explique par la prédominance de postes exigeant un faible niveau de qualification. La part des ouvriers non qualifiés représente plus d un quart des effectifs de la filière alors que le taux d encadrement n est que de 9% contre 13% en moyenne dans l économie régionale. Par ailleurs, l emploi en CDI reste la norme au sein de la filière agroalimentaire et concerne 88% des salariés contre 79% en moyenne. À l inverse l intérim représente à peine 1% des effectifs agroalimentaires contre environ 2% dans l économie régionale. Plusieurs centres de formation privés et publics viennent ainsi en appui de l activité industrielle en développant les compétences d aujourd hui et de demain. Certaines formations spécifiquement dédiées à l agroalimentaire, visent à répondre aux besoins des entreprises en termes de qualification. La région comporte ainsi des centres de formation de haut niveau (Bac +5 à Bac +8) tel que l ISA (Institut Supérieur d Agronomie), l Université des Sciences et Technologies de Lille, Polytech Lille, l Institut supérieur de chimie de Lille, les Université d Artois, de Valenciennes et du Littoral ou encore l Institut Catholique d Arts et Métiers proposant des cursus spécifiquement en lien avec les problématiques de l agroalimentaire. Globalement les jeunes ont une image négative de l agroalimentaire. Le secteur des IAA est souvent associé à des conditions de travail difficiles, des activités peu valorisantes et des évolutions de carrières limitées. Seules les formations de type ingénieur ont réellement la cote mais la majorité des effectifs se destine à des postes de gestion et de management ,6 15 BAC +5 et plus 15 secteurs agroalimentaires dans le TOP 5 des régions en termes d effectifs salariés. 8

9 L enjeu est de changer l image de la filière afin d anticiper le renouvellement de la main d œuvre. Il s agit également de développer les contrats de professionnalisation et d apprentissage afin de répondre au mieux aux attentes des entreprises et de renforcer la transmission des compétences. Prévisions de recours à l alternance/apprentissage en 80% 2014 en Nord-Pas de Calais 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Oui Non Ne sait pas Agroalimentaire Tous secteurs Source : CCI de région Nord de France, enquête de conjoncture Bilan 2013-perspectives 2014 La saisonnalité est une composante majeure de l emploi dans la filière agroalimentaire avec un rythme propre à chaque activité. L industrie du lait connaît ainsi un pic d activité lors de la saison estivale en raison de la hausse de la consommation de produits laitiers frais 14. Le secteur sucre est également très impacté par ce phénomène car en lien direct avec la récolte de betterave d octobre à décembre. Des réflexions pour organiser une mobilité de la main d œuvre en fonction de la saisonnalité des activités sont actuellement en cours, mais restent complexes et difficilement généralisables à l ensemble du tissu régional. Ce constat s explique par les faibles marges dégagées par les IAA et par une proportion plus importante d entreprises de moins de 20 salariés. L innovation dans le secteur des IAA reste, de ce fait, principalement concentrée dans les grands groupes disposant des moyens financiers et des compétences nécessaires. Six grandes tendances se dégagent en termes d innovation 16 : la recherche de nouvelles saveurs le développement durable par le biais de démarches écoresponsables la praticité de consommation tout en garantissant une qualité gustative du produit la santé et le bien-être (teneur en sel, produits à base de stévia etc.) la naturalité qui se traduit par la réduction des additifs alimentaires l authenticité et la traçabilité des produits A la différence du reste de l industrie, l innovation de process est ainsi plus prépondérante que dans le reste de l industrie en raison des impératifs de sécurité alimentaire et des nouvelles attentes de consommation. Selon l enquête de conjoncture réalisée par la CCI de région Nord de France et portant sur l année 2013, près de 80% des entreprises du secteur des IAA jugent l innovation comme un élément déterminant de leur activité. Un écosystème favorable à l innovation Des innovations principalement orientées process > Une dynamique d innovation structurée autour d un réseau de partenaires Un facteur essentiel pour la compétitivité des IAA L innovation est un important facteur de différenciation pour les IAA face à un marché mature où les attentes des consommateurs connaissent de profondes évolutions. Il s agit également de faire face aux enjeux de durabilité en réduisant l impact environnemental de l activité tout au long de la production. Cependant la part de la valeur ajoutée consacrée aux dépenses de R&D est très inférieure au reste de l industrie. Entre 2009 et 2011, cette proportion atteint 1,5% pour les IAA contre 6% pour la sidérurgie ou encore 43% pour l industrie automobile 15. La filière agroalimentaire en Nord-Pas de Calais bénéficie d un réseau de partenaires venant en appui de la dynamique d innovation. Des laboratoires de recherche publics mais aussi privés Les écoles d ingénieurs et les universités disposent de laboratoires de recherche contribuant à la dynamique d innovation en agroalimentaire. Parmi eux figurent notamment l universite de Lille 1, Polytech Lille, le groupe ISA (Institut supérieur d agriculture de Lille) ou encore l Université d Artois. À cela s ajoutent des centres publics dont : l Institut Pasteur travaillant principalement sur les thématiques de la microbiologie, de la qualité alimentaire ou encore de la nutrition ; l INRA dont l un des grands thèmes de recherche est celui de la sécurité alimentaire à plusieurs niveaux (génie des procédés, microbiologie, emballage etc.) 80% des entreprises agroalimentaires font de l innovation une priorité. 9

Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur

Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Panorama élaboré à partir d une étude Ernst & Young pour la MDER mai 2004 Sommaire Organisation de la filière en PACA p. 3 Chiffres clés p. 4 Productions

Plus en détail

Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire

Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire Contexte Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire Fédération des spécialités de Master des 5 pôles universitaires partenaires de la région Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

la création d entreprise en nord-pas de calais

la création d entreprise en nord-pas de calais Nord-Pas de Calais N 184 SEPTEMBRE 2014 la création d entreprise en nord-pas de calais Près de 24 000 créations d entreprise en 2013 en Nord-Pas de Calais En 2013, les créations ont légèrement baissé en

Plus en détail

Les formations agroalimentaires dans la Loire

Les formations agroalimentaires dans la Loire Les formations agroalimentaires dans la Loire INFOS PRATIQUES FORMATIONS CENTRES DE FORMATION petit mémorendum des métiers d avenir édition 2010 production, fabrication, conditionnement, maintenance, vente,

Plus en détail

Nord-Pas de Calais. 19 % des entreprises envisagent de recruter en 2014

Nord-Pas de Calais. 19 % des entreprises envisagent de recruter en 2014 Nord-Pas de Calais N 180 JUILLET 2014 Sommaire 02 Le recrutement 03 La gestion des ressources humaines 04 Le recours à la formation continue 07 L alternance La place des RESSOURCES HUMAINES et les pratiques

Plus en détail

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Centre d analyse régional des mutations de l économie et de l emploi Mission d assistance

Plus en détail

JOURNEE DE FORMATION : CONNAITRE LES TENDANCES EN RESTAURATION

JOURNEE DE FORMATION : CONNAITRE LES TENDANCES EN RESTAURATION JOURNEE DE FORMATION : CONNAITRE LES TENDANCES EN RESTAURATION Dans le cadre du contrat de filière de l industrie agroalimentaire coordonné par la Région Nord-Pas de Calais et la DRAAF, le pôle d excellence

Plus en détail

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER ÉDUCATION Côtes d Armor Collèges publics DIRECTION ÉDUCATION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER Charte de la restauration collective Préambule Dans le cadre de l article 82 de la loi du 13 août 2004, le Département

Plus en détail

Philippe SIRAULT. Etude de cas Danone. Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui

Philippe SIRAULT. Etude de cas Danone. Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui Philippe SIRAULT Etude de cas Danone Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui Sommaire Introduction Diagnostic Externe Diagnostic Interne Stratégie de Danone Conclusion Présentation

Plus en détail

Enquête industrie Agroalimentaire

Enquête industrie Agroalimentaire [Texte] Enquête industrie Agroalimentaire La CCI de la Vendée a mené, courant 2013, une enquête auprès des entreprises industrielles vendéennes afin d analyser la structuration et l organisation de ces

Plus en détail

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE : LE PREMIER SECTEUR ECONOMIQUE FRANCAIS

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE : LE PREMIER SECTEUR ECONOMIQUE FRANCAIS 1 L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE : LE PREMIER SECTEUR ECONOMIQUE FRANCAIS xz Sabrina TONNERRE Juriste Master II Droit des activités économiques Option Droit de l agroalimentaire Sous la direction de Maître

Plus en détail

AGROALIMENTAIRE. Système de management de la sécurité des denrées alimentaires ISO 22 000. Présentation de la norme

AGROALIMENTAIRE. Système de management de la sécurité des denrées alimentaires ISO 22 000. Présentation de la norme AGROALIMENTAIRE Système de management de la sécurité des denrées alimentaires ISO 22 000 Présentation de la norme 25 mars 2006-1 - Table des matières CHAPITRE 1 La normalisation : une démarche au service

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE I- Champ de l étude L industrie agroalimentaire (IAA) regroupe l ensemble des industries de transformation de matières premières, d origine végétale ou animale, destinées à

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Résumé L intérêt et la motivation à tous les niveaux politiques en faveur du développement durable,

Plus en détail

Forum des Mille Atelier Prospectif ENERGIE. 3 février 2015

Forum des Mille Atelier Prospectif ENERGIE. 3 février 2015 Forum des Mille Atelier Prospectif ENERGIE 3 février 2015 Thierry DHAINAUT Pôle d Excellence régional ENERGIE 2020 Introduction : le Domaine d Activité Stratégique et ses enjeux de développement et d innovation

Plus en détail

ATELIER 3 Les nouvelles formes de consommation et de pratiques d achats et leur impact sur l aménagement du territoire 22 MAI 2012

ATELIER 3 Les nouvelles formes de consommation et de pratiques d achats et leur impact sur l aménagement du territoire 22 MAI 2012 ATELIER 3 Les nouvelles formes de consommation et de pratiques d achats et leur impact sur l aménagement du territoire 22 MAI 2012 Intervenants : Charlène MARLIAC, conseil commerce TIC - CCI de Lyon Yann

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

L agriculture de l Oise

L agriculture de l Oise L agriculture de l Oise 17 juin 2010 Direction départementale des territoires de l'oise Service Economie Agricole Le département de l Oise Superficie de 5890 km² 800 000 habitants 693 communes 90% des

Plus en détail

Développement durable et restauration collective. Opportunités et risques, Cas du restaurant universitaire de la Cité Internationale de Paris

Développement durable et restauration collective. Opportunités et risques, Cas du restaurant universitaire de la Cité Internationale de Paris Master Economie du Développement Durable, de l Environnement et de l Energie Trophée Innovation & Développement Durable Développement durable et restauration collective Opportunités et risques, Cas du

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

VINGT ANS DE RECOMPOSITION ÉCONOMIQUE EN RÉGION NORD - PAS-DE-CALAIS

VINGT ANS DE RECOMPOSITION ÉCONOMIQUE EN RÉGION NORD - PAS-DE-CALAIS VINGT ANS DE RECOMPOSITION ÉCONOMIQUE EN RÉGION NORD - PAS-DE-CALAIS Direccte Nord - Pas-de-Calais 1 VINGT ANS DE RECOMPOSITION ÉCONOMIQUE EN RÉGION NORD - PAS-DE-CALAIS Directrice de la publication :

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION POLES DE COMPETITIVITE et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION Plan - Qu est-ce qu un pôle de compétitivité? - Qu est-ce qu un centre d innovation technologique? - Zoom sur Valorial

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais. L artisanat de la région. Nord - Pas de Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais. L artisanat de la région. Nord - Pas de Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais Éditorial...5 I. État et évolution de l artisanat du Nord-Pas de Calais... 7 1. 46 341

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

La politique agricole commune après 2013 Débat public Résumé des contributions

La politique agricole commune après 2013 Débat public Résumé des contributions La politique agricole commune après 2013 Débat public Résumé des contributions La réforme de la politique agricole commune doit intervenir d ici 2013. Une consultation publique officielle sur la PAC de

Plus en détail

Conseil Spécialisé fruits et légumes

Conseil Spécialisé fruits et légumes Conseil Spécialisé fruits et légumes Proposition d axes pour l expérimentation pour 2013/2015 dans la filière fruits et légumes frais (hors pomme de terre) 18 décembre 2012 FranceAgriMer Préparation de

Plus en détail

Brique Observation partie 4. Une métropolisation diffuse.

Brique Observation partie 4. Une métropolisation diffuse. Brique Observation partie 4 Une métropolisation diffuse. Avril 2011 1 Sommaire : Des espaces coopérations transfrontalières qui deviennent des territoires concrets....3 Un dynamisme Lillois dans le développement

Plus en détail

ATELIER DE RESTITUTION DU 27 NOVEMBRE 2014 ETUDE SECTEUR AGROALIMENTAIRE PROGRAMME EDEC

ATELIER DE RESTITUTION DU 27 NOVEMBRE 2014 ETUDE SECTEUR AGROALIMENTAIRE PROGRAMME EDEC Ministère Chargé du Commerce Extérieur ATELIER DE RESTITUTION DU 27 NOVEMBRE 2014 ETUDE SECTEUR AGROALIMENTAIRE PROGRAMME EDEC Présentation du secteur agroalimentaire (IAA) Le secteur des industries agroalimentaires

Plus en détail

ORIENTATIONS. un secteur d avenir en NORMANDIE HORIZON 2020

ORIENTATIONS. un secteur d avenir en NORMANDIE HORIZON 2020 ORIENTATIONS pour l'agriculture un secteur d avenir en NORMANDIE HORIZON 2020 Juillet 2011 Agriculture et Agroalimentaire, un patrimoine essentiel à l'économie normande Pour de nombreuses productions,

Plus en détail

Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais. Synthèse des résultats

Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais. Synthèse des résultats Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais Synthèse des résultats Septembre 2013 Etude coordonnée par Dispositif soutenu et financé par Le

Plus en détail

Compétitivité internationale des industries françaises des filières animales

Compétitivité internationale des industries françaises des filières animales Compétitivité internationale des industries françaises des filières animales Carl Gaigné Directeur de Recherche INRA RMT Economie des filières animales Compétitivité des filières animales françaises 10/12/13

Plus en détail

Investissements et R & D

Investissements et R & D Investissements et R & D Faits marquants en 2008-2009 - L investissement de l industrie manufacturière marque le pas en 2008 et se contracte fortement en 2009 - Très fort recul de l utilisation des capacités

Plus en détail

ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC

ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC Organisation territoriale Eléments clés du réseau de distribution du Nord-Pas de Calais (31/12/2012) Calais Saint Martin Boulogne Boulogne-sur-Mer Saint

Plus en détail

Un tissu essentiellement composé de petits établissements

Un tissu essentiellement composé de petits établissements Étude n 77 - Février 2013 LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES EN PACA Un tissu essentiellement composé de petits établissements Au palmarès des régions françaises, Provence-Alpes-Côte d'azur ne se situe qu'au

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

Situation de l ISO 22000 France/Europe

Situation de l ISO 22000 France/Europe Situation de l ISO 22000 France/Europe Sommaire Historique et contexte de l ISO 22000 L ISO 22000 Panorama de la certification ISO 22000 L ISO 22000 et le contexte réglementaire La reconnaissance de l

Plus en détail

ATELIER 1: Tourisme et territoires

ATELIER 1: Tourisme et territoires COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1: Tourisme et territoires Quels leviers d action pour développer, maintenir et ensuite maîtriser le développement touristique d un territoire? 16 octobre 2014 Animation

Plus en détail

Contribution des industries créatives

Contribution des industries créatives RÉSUMÉ - Septembre 2014 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes de PIB et d emploi Évolution 2008-2011 2 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes

Plus en détail

MASTER AGROALIMENTAIRE

MASTER AGROALIMENTAIRE Gestion de projets transversaux en contexte international Management responsable et durable des productions et filières agroalimentaires Maîtrise de la qualité et de la sécurité sanitaire des aliments

Plus en détail

Les ateliers prospectifs s organisent autour de 2 cycles de réunions.

Les ateliers prospectifs s organisent autour de 2 cycles de réunions. En 2014, la formation professionnelle initiale accueille près de 82 000 apprenants sur l ensemble du territoire régional. Ce sont autant de parcours que la Région vise à soutenir en inscrivant les trajectoires

Plus en détail

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes Quadrat-Études 45 rue de Lyon, Paris 12 ème Contact : Laurent POUQUET Tél : 17551427-6 82 69 25 94 laurent.pouquet@quadrat-etudes.fr Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des

Plus en détail

Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité

Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité Lycée agricole Edgar Pisani, Montreuil-Bellay (49) 11 octobre 2012 1. La PRI Jules Rieffel 1.1 Les

Plus en détail

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015 Conseil Economique, Social & Environnemental Régional Point d actualité Séance plénière 2 février 2015 Rapporteur général : Jean-Jacques FRANCOIS, au nom du Comité de Conjoncture CONTEXTE GÉNÉRAL A la

Plus en détail

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX PERSPECTIVES CONJONCTURE ÉCONOMIQUE LE MARCHÉ DES BUREAUX EN ILE-DE-FRANCE 1 er Semestre 212 PERSPECTIVES Un contexte de marché favorable aux utilisateurs La crise financière

Plus en détail

INGRÉDIENTS LAITIERS SECS Un investissement exceptionnel de 80 millions d euros

INGRÉDIENTS LAITIERS SECS Un investissement exceptionnel de 80 millions d euros Dossier de presse 20 mai 2014 INGRÉDIENTS LAITIERS SECS Un investissement exceptionnel de 80 millions d euros Contact presse : Agence conseil Diatomée diatomée@diatomee.fr T. 01 42 36 13 13 Communiqué

Plus en détail

En 2014, les cours des matières premières ont reculé, entraînant une baisse

En 2014, les cours des matières premières ont reculé, entraînant une baisse Agreste Synthèses Moyens de production Mars 215 n 215/261 Mars 215 Moyens de production Synthèses n 215/261 En 214, la baisse des prix à la production des produits animaux n est que partiellement compensée

Plus en détail

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise Bilan 2008 & perspectives 2009 Surmonter la crise, préparer la reprise Dossier de presse 3 0 j u i n 2 0 0 9 Contacts presse - Agence Hopscotch Marion Paisant T : 01 58 65 00 45 mpaisant@hopscotch.fr Pauline

Plus en détail

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LES ÉTABLISSEMENTS 31 748 COMMERCES EN REGION LE COMMERCE DE DÉTAIL, REPRÉSENTE 1/3 DES ÉTABLISSEMENTS DE LA RÉGION

Plus en détail

Alexia ENGELHARD. Olivier HEMMERY. Chef de produit Glaces et Sorbets. Maison Boncolac SAS Groupe 3A (Alliance Agro-Alimentaire)

Alexia ENGELHARD. Olivier HEMMERY. Chef de produit Glaces et Sorbets. Maison Boncolac SAS Groupe 3A (Alliance Agro-Alimentaire) Alexia ENGELHARD Nom Poste Société Le métier Olivier HEMMERY Chef de produit Glaces et Sorbets Maison Boncolac SAS Groupe 3A (Alliance Agro-Alimentaire) Olivier HEMMERY assure la coordination et le suivi

Plus en détail

PLAN R E V A RETOUR VERS L AGRICULTURE

PLAN R E V A RETOUR VERS L AGRICULTURE REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------ MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L HYDRAULIQUE RURALE ET DE LA SECURITE ALIMENTAIRE ------------ NOUVELLE ORIENTATION DE LA POLITIQUE AGRICOLE

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

Démarche de traçabilité globale

Démarche de traçabilité globale Démarche de traçabilité globale Dr Chi-Dung TA* Responsable Qualité, Danone Vitapole chi-dung.ta@danone.com La traçabilité existe depuis un certain nombre d'années dans les entreprises à des niveaux plus

Plus en détail

Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine. Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012

Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine. Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012 Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012 Ce document de travail rassemble quelques chiffres-clés et éléments de cadrage pour les participants aux

Plus en détail

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal FICHE SIGNALETIQUE Pays Cœur de Flandre Consultable sur www.sigale.nordpasdecalais.fr Le pays a été reconnu le 9 mars 2004 et le premier contrat a été signé le 15 décembre 2004. Il comporte 45 communes

Plus en détail

Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08)

Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08) Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08) Une initiative conjointe de : En association avec : A. Introduction de la notion «d alimentation durable» en restauration collective. La notion «d

Plus en détail

Les dirigeants face à l innovation

Les dirigeants face à l innovation Les dirigeants face à l innovation Vague 2 FACD N 111164 Contact Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d'entreprise flore-aline.colmet-daage@ifop.com Mai

Plus en détail

Présentation du Groupe

Présentation du Groupe Présentation du Groupe Nestlé: Good Food, Good Life La société leader mondial dans la nutrition, la santé et le bien-être 2 Nestlé en un coup d'oeil : chiffres-clés ventes de CHF 108 milliards en 2009

Plus en détail

Synthèse du diagnostic territorial Stratégique

Synthèse du diagnostic territorial Stratégique CE2 Synthèse du diagnostic territorial Stratégique Instance de concertation 14 mars 2013 Diapositive 1 CE2 Cabinet E.C.s.-AC; 06/12/2012 I DYNAMISME, VOLONTARISME ET AMBITION D UNE REGION ULTRA MARINE

Plus en détail

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014 Tendance et développement des TPE/PME / PME sur le marché de l e-commerce Novembre 2014 Novembre 2014 Point de vue de l expert KPMG On constate une certaine frilosité des chefs d entreprise à vendre en

Plus en détail

Qualité Sécurité Environnement

Qualité Sécurité Environnement Qualité Sécurité Environnement FORMATION AUDIT CONSEIL EXPERTISE >> Catalogue 2014 Nos innovations: e-learning, évaluation des compétences personnalisation Formation Hygiène Alimentaire ISO 9001 : 2008...

Plus en détail

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ Le présent formulaire sert à obtenir votre consentement éclairé en ce qui a trait à la

Plus en détail

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020?

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? 28 novembre 2013 Le Tertiaire Supérieur sur Lille Métropole? Les sources? Le Contrat d Etude Prospective

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATIONS D INTÉRÊT «INNOVATION DANS L EURORÉGION PYRÉNÉES-MÉDITÉRRANÉE» *******

APPEL À MANIFESTATIONS D INTÉRÊT «INNOVATION DANS L EURORÉGION PYRÉNÉES-MÉDITÉRRANÉE» ******* APPEL À MANIFESTATIONS D INTÉRÊT «INNOVATION DANS L EURORÉGION PYRÉNÉES-MÉDITÉRRANÉE» ******* AIDE AU MONTAGE DE PROJETS EURORÉGIONAUX DANS LES SECTEURS DE L E-SANTÉ, L EAU ET L AGROALIMENTAIRE CONTEXTE

Plus en détail

Présentation des animations Aux Goûts du Jour

Présentation des animations Aux Goûts du Jour Présentation des animations Aux Goûts du Jour AUX GOÛTS DU JOUR est une association nationale d éducation alimentaire. Objectifs * Aider les enfants et les adultes à retrouver le plaisir de Bien manger.

Plus en détail

Document d information 1. Principaux aspects de la proposition de la Commission COM (2000) 716 du point de vue de l alimentation animale

Document d information 1. Principaux aspects de la proposition de la Commission COM (2000) 716 du point de vue de l alimentation animale Proposition de la Commission COM (2000) 716 établissant les principes généraux et les prescriptions générales du droit alimentaire, instituant l Autorité Alimentaire Européenne et fixant des procédures

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6 NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE Décembre 2014 - N 6 ENQUETE DU 2 nd SEMESTRE 2014 SOMMAIRE Tendance générale Tendance par département Tendance par grand secteur Focus sur les conjoints

Plus en détail

Les variations des prix des matières premières agricoles, telles qu observées entre

Les variations des prix des matières premières agricoles, telles qu observées entre Perspectives des marchés des matières premières de l alimentation animale Analyse prospective des écarts de prix de l aliment porcin dans l UE, aux Etats-Unis et au Les variations des prix des matières

Plus en détail

Des politiques territoriales alimentaires innovantes

Des politiques territoriales alimentaires innovantes Des politiques territoriales alimentaires innovantes Présentation d AGORES, association de la restauration collective publique territoriale La politique publique nationale de l alimentation Six démarches

Plus en détail

FERRANDI Paris - Formation continue 2015. Une pédagogie active : faire pour savoir faire. Une école réputée pour son excellence

FERRANDI Paris - Formation continue 2015. Une pédagogie active : faire pour savoir faire. Une école réputée pour son excellence F O R M A T I O N C o n t i n u e 2 0 1 5 Restau r ation arts de l a ta ble / Boul a n gerie Pâtisserie / M A N AGEMENT Une pédagogie active : faire pour savoir faire Le geste, les astuces et tours de

Plus en détail

Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL

Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio Dans quels circuits de commercialisation vont évoluer vos produits?

Plus en détail

AOC / IGP Saisonnalité

AOC / IGP Saisonnalité Morceau / pièce Etat des ressources Condition d élevage Identité du producteur Détaillants Lieu de pêche / élevage Recettes AOC / IGP Saisonnalité Espèces véritable Qui sommes nous Une structure française

Plus en détail

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques 1. Contexte et enjeux de l enquête L état des lieux des collectifs d agriculteurs en PACA (Trame / FRGEDA PACA - 2010) Intérêt grandissant

Plus en détail

La qualité totale CONTENU DU MODULE

La qualité totale CONTENU DU MODULE La qualité totale CONTENU DU MODULE 1. Introduction 2. Les différentes notions et composantes de la qualité 2.1. La qualité peut avoir plusieurs sens 2.2. Les constituants de la qualité totale 3. Les intérêts

Plus en détail

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire 1. Contexte et objectifs visés par l appel à projets Menée dans le cadre du Schéma Régional de l Economie

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-68 du 26 mai 2011 relative à la prise de contrôle exclusif des sociétés Poujol Frères et Poujol Froid par la société Arcadie Sud-Ouest L Autorité de la concurrence,

Plus en détail

Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain

Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain «Filiale d Avril, groupe industriel et financier de plus de 8 000 collaborateurs, Sofiprotéol est devenue en 30 ans la société de financement et de développement

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste Appel à projets " Plan Climat Régional» Soutien de l investissement participatif dans les énergies renouvelables et la maîtrise de l énergie au bénéfice des territoires 1 Contexte : Les grands objectifs

Plus en détail

E.M ECOLE DES METIERS

E.M ECOLE DES METIERS TECHNICIEN SPECIALISE EN GESTION HOTELIERE Cette filière est destinée à former des techniciens spécialisés en gestion hôtelière ayant pour mission de participer au contrôle des tâches de réception, restauration,

Plus en détail

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo 1 Etat des lieux : les énergies renouvelables, une mine d activités en devenir Dans un contexte de lutte contre le changement climatique,

Plus en détail

LA SOIREE DES TALENTS 2012 Jeudi 29 novembre Cap 15 Paris (15 ème )

LA SOIREE DES TALENTS 2012 Jeudi 29 novembre Cap 15 Paris (15 ème ) LA SOIREE DES TALENTS 2012 Jeudi 29 novembre Cap 15 Paris (15 ème ) Programme : 18 h 30 : Accueil des diplômés 18 h 45 : Début des entretiens A l issue de vos entretiens, vous êtes conviés au cocktail

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Octobre 2012 RESULTATS DE L ANALYSE DES COUPLES PAYS/SECTEURS PORTEURS EN FAVEUR DU COMMERCE EXTERIEUR DE LA FRANCE SOMMAIRE Résumé 2

Plus en détail

Délais de paiement : Le grand écart

Délais de paiement : Le grand écart Délais de paiement : Le grand écart Conférence de Presse, Paris, le 28 juin 2012 Ludovic Subran, Chef Economiste Arnaud Roger, Directeur des Indemnisations Maxime Lemerle, Responsable des Etudes Macroéconomiques

Plus en détail

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT 1 RAPPORT DU CONSEIL D ORIENTATION POUR L EMPLOI 8 AVRIL 2014 L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT LES «FORMES D EMPLOI : DES REALITES TRES DIVERSES ET EN PLEINE EVOLUTION, QUI DESSINENT

Plus en détail

Dossier de presse LE GROUPE STALAVEN À LA CONQUÊTE DE PLUSIEURS LEADERSHIPS

Dossier de presse LE GROUPE STALAVEN À LA CONQUÊTE DE PLUSIEURS LEADERSHIPS Dossier de presse LE GROUPE STALAVEN À LA CONQUÊTE DE PLUSIEURS LEADERSHIPS Sommaire PRÉSENTATION DE STALAVEN p. 1. Sa production, ses marchés. Chiffre d affaires 2009. Les effectifs. Des investissements

Plus en détail

AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013

AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013 AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013 Compte rendu Exposé sur les outils économiques de la région île de France Guillaume Balas (Président du groupe socialiste au Conseil régional

Plus en détail

Performance économique et financière des entreprises du secteur agro-alimentaire du Pays Basque. Septembre 2010

Performance économique et financière des entreprises du secteur agro-alimentaire du Pays Basque. Septembre 2010 des entreprises du secteur agro-alimentaire du Pays Basque Septembre 2010 INTRODUCTION Au Pays Basque, le secteur agro-alimentaire regroupe une centaine d entreprises industrielles et compte avec l agriculture

Plus en détail

Les Rencontres de la Boulangerie

Les Rencontres de la Boulangerie Les Rencontres de la Boulangerie Les Moulins Evelia et leur partenaire Gabopla, fournisseur de matières premières en boulangerie, organisent les premières Rencontres de la Boulangerie les 21, 22, 23 et

Plus en détail

Article. «Des coopératives plus grandes qu on ne l imaginait» Laurent Bisault

Article. «Des coopératives plus grandes qu on ne l imaginait» Laurent Bisault Article «Des coopératives plus grandes qu on ne l imaginait» Laurent Bisault Revue internationale de l'économie sociale : Recma, n 330, 2013, p. 108-115. Pour citer cet article, utiliser l'information

Plus en détail