La filière semences est fortement implantée. de l obtention de variétés qu à celui des activités de multiplication de semences.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La filière semences est fortement implantée. de l obtention de variétés qu à celui des activités de multiplication de semences."

Transcription

1 n 128 juillet 2011 Nord-Picardie : terre de semences La filière semences est fortement implantée dans la grande région, tant au niveau de l obtention de variétés qu à celui des activités de multiplication de semences. Ce potentiel régional valorise hectares cultivés par plus de agriculteurs. Selon le critère choisi, il représente 10 à 40 % de la filière semencière française. Chiffres-clés des semences en Nord-Picardie Nombre d agriculteurs-multiplicateurs Produit brut estimé en multiplication de semences (millions ) 66 Nombre d entreprises productrices 53 Nombre de stations de sélection 19 Nombre de points de vente semences Dépenses des agriculteurs poste «Semences et plants» (millions ) 243 Sources : GNIS et Comptes hectares de surfaces en multiplication en 2010 Oise ha 26% Somme ha 26% Aisne ha 20% Pas de Calais ha 19% Nord ha 9% Les hectares en multiplication en Picardie représentent 72% des surfaces semencières de la grande région, avec une dominante céréales et fourrages. Le Nord-Pas de Calais est plutôt spécialisé dans les plants de pommes de terre et les semences de lin. Les céréales sont l espèce la plus présente dans les superficies en multiplication, avec près de 60% du total. Désormais les plants de pommes de terre arrivent en seconde position dépassant largement les surfaces en protéagineux. Les superficies sememcières en Nord-Picardie Fourrages ha Plantes textiles ha Protéagineux ha P. de terre ha Source : GNIS 2010 Autres 681 ha Céréales ha

2 Trois spécialités régionales Sur le plan national, la grande région totalise 11% des superficies de semences, mais pour certaines spécialités, la part du Nord-Picardie est bien supérieure. C est ainsi le cas pour les plantes textiles, (du lin essentiellement) et les protéagineux, mais surtout pour les plants de pommes de terre. Le Nord-Picardie dans les surfaces françaises en multiplication Source : GNIS 2010 Oléagineux 1% Fourrages 7% Céréales 13% Protéagineux 21% Pl textiles 23% Les entreprises semencières P. de terre 40% Le tissu des entreprises de semences en Nord-Picardie est composé à la fois d établissements indépendants et de filiales des grands groupes semenciers internationaux. dans le Nord-Pas de Calais : Florimond Desprez (Capelle en Pévèle), Momont (Mons en Pévèle), GAE Cambier et Lemaire Deffontaines (Auchy les Orchies), Carneau (Orchies), Sigma Ringot (La Chapelle d Armentières), Blondeau (Bersée), Huchette-Gris Nez (La Chapelle d Armentières), Hoquet (Raillencourt), SES Van Der Have (Gomiécourt), Station A1 (Achiet le Grand), Touquet Plants (Montcavrel), Desmazières (Monchy le Preux), Bernard SA (Gomiécourt),... et en Picardie : AgroSem (Sacy le Petit), Belloy et Cie (Estrées St Denis), Oléo Lin (Grandvillers), KWS France (Roye), Laboulet (Airaines), Picardie Plant (Moyenneville), Saaten Union France (Estrées St Denis), Syngenta Seeds (Ressons sur Matz), ValFrance Semences (Senlis), AGRO - FOURNITURE LUBING INTERNATIONAL Spécialisée dans les matériels hydrauliques pour l agriculture et dans les abreuvoirs automatiques, la société Lubing International est la seule à avoir obtenu deux distinctions à Innov Space. Son siège est installé à Sailly sur la Lys (62), où sont employés une quinzaine de salariés et en Nord-Picardie un autre établissement du groupe est implanté à Feuquières en Vimeu (80). Lubing International emploie au total dans le monde plus de 80 salariés et détient des participations dans plus de 30 sociétés. NORIAP Le groupe coopératif de Boves (80) a inauguré son silo de Fleury (80) qui va accueillir sa deuxième récolte. Il propose m 3 de stockage disposés en 10 cellules. Le chiffre d affaires du groupe Noriap a atteint 386 millions d euros en et sa collecte a été de près de 1,5 million de tonnes. Il emploie 469 salariés et travaille avec coopérateurs. UNION COOPS BIO CEREALES Les producteurs de céréales, oléagineux et protéagineux issus de l agriculture biologique s organisent. Huit coopératives ont créé l Union Coops Bio Céréales (UCBC) qui a son siège à Senlis (60). Les adhérents sont : dans la Somme la Coopérative du canton de Rosières et Noriap à Boves ; dans l Oise la coopérative de Milly-sur-Thérain, ValFrance à Senlis et Agora à Compiègne ; dans l Aisne Cerena à Thenelles et Ax ion à Soissons ; dans l Eure Sevepi à Douains. L UCBC s appuiera dans un premier temps sur deux sites de stockage à Flixecourt (80) et Bréval (78). VIANDES JEUNES BOVINS DE L AISNE La coopérative de Vaudesson (02) a collecté bovins en Elle a diversifié ses clients transformateurs au nombre de 9 dorénavant, même si Bigard reste prépondérant avec 34% de la production, suivi par Socopa (17%). Cette année avec ses partenaires de Migennes (89) Cialyn et Sicavyl, JBA veut aider ses 400 adhérents à aménager places supplémentaires d engraissement de broutards. En 2010 le chiffre d affaires de la coopérative a dépassé les 20 millions d euros.

3 VIANDES (suite) DESCHILDRE En difficulté, l entreprise Deschildre d Annœullin (59), qui compte une vingtaine de salariés, mise sur la viande française locale. Placée en redressement judiciaire depuis octobre dernier, l entreprise familiale de découpe et de vente de viande doit trouver de nouveaux marchés pour survivre. ELIVIA-TERRENA Elivia, n 2 de la viande en France et filiale du groupe coopératif Terrena, va quitter l abattoir d Hazebrouck (59), pour celui de Noeux-les-Mines (62), dont il est propriétaire depuis le 1er avril Elivia est actuellement le premier abatteur d Hazebrouck en tonnage (6 000 tonnes par an). 4 millions d euros vont être investis dans une nouvelle salle de découpe sur le site de Noeux les Mines. Les quantités abattues devraient progresser de à tonnes en 2013, dont tonnes qui seront découpées sur place. Les 25 salariés travaillant à Hazebrouck seront transférés et 15 personnes seront embauchées en complément, portant l effectif total employé à Noeux à une centaine de salariés. LES BRASERADES-UMARK La société Les Brasérades disposent de deux sites de production spécialisés dans la saucisserie. Le premier avec son siège social est à Crès (34) : il compte 65 salariés et a réalisé 15 millions d euros de chiffres d affaires en Le second qui est le site Umark de Lagny le Sec (60) a réalisé un chiffre d affaires quasi équivalent et emploie près de 90 personnes. La société a installé de nouveaux équipements dans ses unités afin d améliorer tant la conservation de ses produits que leur visibilité en rayon. LUCAS EUROPE Cette entreprise de Péronne (80) est active dans le transport frigorifique de carcasses. Après une première diversification dans le transport national de denrées alimentaires, elle se positionne aussi aujourd hui dans le marché de la couenne de porc. Elle en collecte 90 tonnes chaque semaine dans le Nord et la région parisienne pour les transporter à Angoulême (16) ou à Gand en Belgique. Pour cette nouvelle activité, Lucas Europe a investi plus de euros dans l équipement de transport nécessaire pour le respect des règles d hygiène. La société compte 44 salariés et a réalisé un chiffre d affaires de 5,5 millions d euros en FRUITS & LEGUMES BONDUELLE Le groupe Bonduelle a annoncé la prochaine fermeture de son usine de production de légumes à Westmeerbeek, près d Anvers, en Belgique, en raison d une baisse de la consommation de conserves. Ce site, qui faisait partie du portefeuille de La Corbeille, société belge rachetée par Bonduelle à l automne 2008, emploie 130 personnes. La production de bocaux et de boîtes de conserves de Westmeerbeek devrait être reprise par les usines de Bonduelle de Renescure (59) et Vaulx-Vraucourt (62). Par ailleurs, Bonduelle a signé avec le belge Ardo la création d une joint-venture à parité en Espagne qui regroupera deux sites de production, produisant tonnes de légumes pour 100 millions d euros de chiffre d affaires. Bonduelle va céder ses marques Frudesa et Salto à Findus qui réintègre en Espagne la commercialisation de sa propre marque, jusqu à présent concédée à Ardo. Localement, Bonduelle peut dorénavant utiliser sa nouvelle chambre froide construite sur son site d Estrées Mons (80). Elle a nécessité 17 millions d euros d investissement et accueille 25 salariés en plus des 380 de la conserverie et des 400 de l unité de surgélation. POMONA La société compte six branches qui interviennent sur deux activités : la distribution de produits alimentaires et l agro-industrie. Avec collaborateurs, 140 sites en France dont 8 en Nord Pas de Calais et Picardie, elle a réalisé un chiffre d affaires de 2,7 milliards d euros en Pomona a fermé son site de Nogent sur Oise (60), proposant aux 66 salariés un reclassement sur son unité de Rungis (94).

4 FRUITS & LEGUMES (suite) SOUP IDEALE L entreprise arrageoise s attaque à l export avec un plan d investissement industriel de 3,5 millions d euros. Celui-ci inclut un redéploiement de son laboratoire de R&D et de la légumerie ainsi que l implantation d une chaîne automatique de briques aseptiques qui sera opérationnelle en juin L entreprise, qui réalise actuellement 12 millions d euros de chiffre d affaires, ambitionne notamment de doper ses exportations, qui pourraient passer de 15% à 50% de ses ventes d ici à trois ans. Soup Ideale compte 44 salariés et produit tonnes de soupes par an. VERDUYN 2,5 millions d euros d investissement et une dizaine d emplois pour Verduyn (50 millions d euros de chiffre d affaires), une entreprise familiale flamande spécialisée dans la production et la préparation de légumes. Implantée depuis 2010 dans un entrepôt de m² sur Artoipole, Verduyn compte faire d Arras (62) son siège social pour la France et vient de doubler son installation. COMITE NORD-PLANTS Ce laboratoire de sélection variétale de pommes de terre investit 10 millions d euros dans un nouveau centre de recherche et de testage sur m² (6 000 m² de bâti, serres, stockage, administration). Le comité Nord- Plants a vu en quelques années son activité exploser, au point qu aujourd hui il doit s agrandir et déménager de Beaurains (62) à Achicourt (62). Cet investissement, stratégique pour la pomme de terre dans la région, devrait s accompagner d une quinzaine d embauches. CECAB-PINGUINLUTOSA Les activités de Cecab Surgelés, filiale légumes du groupe coopératif Cecab de Vannes (56), sont réparties sur 7 sites (2 en France, 1 en Hongrie et 4 en Pologne) pour un chiffre d affaires évalué à 140 millions d euros. Au sein de cet outil de production se trouve la conserverie de Comines (59) qui compte 130 salariés. Ces usines vont être reprises, ainsi que celles de l entreprise Scana Noliko, par le groupe belge PinguinLutosa. Actuellement le chiffre d affaires de la division légumes surgelés de PinguinLutosa, n 2 européen du secteur basé à Westrosebeke, s élève à 225 millions d euros. Le groupe belge a réalisé en 2009 un chiffre d affaires de 431 millions d euros. Les volumes produits par Cecab Surgelés ont atteint tonnes en De son côté, PinguinLutosa commercialise tonnes de légumes surgelés et de frites surgelées. Ensemble, avec la reprise des activités surgelées du groupe français Cecab et celle annoncée de Scana Noliko, le groupe disposera de 17 sites de production dans cinq pays différents (en Belgique, en France, au Royaume-Uni, en Pologne et en Hongrie) et de bureaux de vente sur quatre continents. Sa capacité de production sera de 1,4 million de tonnes de légumes et de pommes de terre, et il réalisera avec près de employés un chiffre d affaires annuel de plus de 750 millions d euros Par conséquent, il devient l un des plus grands groupes de traitement du légume en Europe. LAIT BLEDINA-DANONE Une nouvelle ligne de production a déjà été installée en 2010 dans l usine Blédina de Steenvoorde (59), appartenant au groupe Danone, pour un montant de 12 millions d euros. Et en 2011 ces investissements se poursuivent puisque Danone va consacrer vingt millions d euros à ce site. Il s agit de le spécialiser dans les laits fermentés en poudre ainsi que dans les laits infantiles liquides (marque Baby Nutrition), dont la production va augmenter en récupérant celle de l unité allemande de Fulda. Les volumes traités par l usine devraient progresser de 35% pendant les quatre prochaines années. Le groupe Blédina, filiale de Danone dont le siège est basé historiquement à Villefranche sur Saône (69), détient la moitié des parts de marché de l alimentation infantile en France, dégage un chiffre d affaires de 718 millions d euros et emploie salariés. En Nord-Picardie, en plus de l usine Blédina de Steenvoorde qui compte 325 salariés, le groupe Danone possède la laiterie de Bailleul (59) qui compte 298 salariés ainsi qu une plate-forme logistique à Lesquin (59) qui emploie 41 personnes.

5 LAIT (suite) SODIAAL-ENTREMONT En 2011 est devenue effective la reprise du groupe fromager Entremont par le groupe coopératif laitier Sodiaal. Grâce à cette opération, Sodiaal devient le numéro 2 du lait en France avec 5 milliards de litres collectés soit 20% de la collecte laitière nationale et 4ème opérateur laitier en Europe. Le chiffre d affaires du nouveau groupe devrait dépasser les 4 milliards d euros et compter plus de salariés. En Nord-Picardie le groupe Sodiaal détient la laiterie Candia d Awoingt (59), qui emploie 297 salariés et collecte 305 millions de litres auprès de producteurs de la région. TRAVAIL DU GRAIN BPS-TOUFFLET SURGELES Le groupe BPS rachète Toufflet Surgelés qui produit tonnes de pain précuit sur sole et réalise 6,5 millions d euros de chiffre d affaires avec 33 salariés. Il reprend son usine de Petit-Couronne (76) qui rejoint ses deux autres sites de Lomme (Grain d Or Gel, pâtons de pizzas et pains surgelés crus) et de Grande-Synthe (Charton Pâtisseries industrielles, bases de pizzas), dans le Nord. En 2011, ce groupe représentera 25 millions d euros de ventes avec une centaine de salariés, pour une capacité de production de tonnes. A terme, tous les produits seront commercialisés sous la marque Grain d Or Gel. Un investissement de trois millions est d ailleurs en cours chez Charton Pâtisseries industrielles. Avec pour objectif le lancement d une nouvelle gamme de T snacks élaborés à partir de pâte à pizzas, pâte sablée ou feuilletée, garnis de légumes et de fromages. ROQUETTE-AMILINA AB Le groupe Roquette est entré au capital d une entreprise lituanienne, également spécialisée dans la transformation de l amidon. Il va prendre près de 50 % du capital d Amilina AB, le plus gros amidonnier des pays baltes et nordiques, avec une capacité de tonnes de blé par an dans son usine de Panevezys. Cette première opération française dans l industrie lituanienne vise à servir plus efficacement les clients de Roquette en Europe du Nord. Le lancement de nouveaux projets est au programme, tandis que le potentiel de coopération de recherche est mis en avant. Roquette, basé à Lestrem (62), conforte ainsi son rang de n 2 européen de l amidon, avec un chiffre d affaires de 2,5 milliards d euros et salariés dans le monde. UNEAL Après plus d un an de travaux le groupe coopératif polyvalent Unéal a inauguré l usine de production d aliments à Aire sur la Lys (62). Le groupe adopte une politique de recentrage de ses activités en renforçant cette unité. A l origine, ancienne usine d engrais, ce site devrait atteindre les tonnes d aliments fabriqués annuellement. Dorénavant la fabrication se fait uniquement à la commande, la production étant en flux tendu. Au total ces investissements représentent près de 3 millions d euros pour la seule année 2010 et un total de près de 10 millions d euros depuis 1998, date des premières grandes modifications de l usine d Aire sur la Lys. GROUPE CARRE Le second négoce de France en céréalesapprovisionnement poursuit son développement en Nord-Picardie. Il a racheté en 2010 les sociétés de négoce AgriFertil (Artres et Ferrière la Grande 59) et Agri-Somme de Mesnil en Arrouaise (80). Il est partenaire de la société Coop Bionord qui valorise en aviculture les céréales bio au travers de l usine d aliments installée à Doullens (80). Le groupe Carré, basé à Gouy sous Bellonne (62), accroît également ses capacités de collecte. Sur le site de Rouvignies (59) près de Valenciennes, un nouveau silo est mis en chantier, d une capacité de tonnes pour un investissement de 16 millions d euros. Enfin 2,4 millions d euros sont investis dans un nouveau point de collecte-appro situé à Neuville Saint Vaast (62).

6 SUCRE AUTRES IAA CHOCMOD Installée depuis 60 ans à Roncq (59) la société Chocmod est le leader mondial de la truffe chocolatée ; 85% de ses tonnes produites sont exportés. Pour mieux desservir le marché nord et sud-américain, Chocmod va se doter d une nouvelle unité de fabrication à Montréal au Canada. Cette usine fournira environ trente emplois, qui viendront s ajouter aux 105 salariés déjà employés sur le site de Roncq. En 2010 le chiffre d affaires de Chocmod a atteint les 30 millions d euros LAMY LUTTI-KATJES FASSIN Ayant déjà acquis en 1999 le tiers du capital de la confiserie Lamy Lutti de Bondues (59) le groupe allemand Katjes Fassin vient de doubler la mise et de devenir l actionnaire majoritaire de cette entreprise. Celle-ci emploie actuellement 550 salariés pour un chiffre d affaires de 100 millions d euros. TERRE DE LYS Le fabricant de produits surgelés élaborés d Aire-sur-La- Lys (62) est passé de 50 à 101 personnes en huit ans. Installé depuis 2008 dans une nouvelle usine, il mobilise maintenant 3,5 millions d euros pour s agrandir. Il s agit d étendre les zones de conditionnement et de stockage. L axe de développement prioritaire est la RHF, où Terre de Lys pèse déjà 35 à 40% de son secteur d activité. Ce projet conséquent doit permettre à l entreprise de dépasser les 20 millions d euros de chiffre d affaires d ici 5 ans, contre 15 millions aujourd hui. METAROM-SETHNESS ROQUETTE Metarom concrétise sa volonté d accélérer le développement de l activité caramels en créant une division dédiée. Cette structure se compose d une équipe commerciale et technique. Elle contribue à apporter des réponses adaptées aux attentes des IAA. Les caramels aromatiques et Caromel seront au cœur de cette démarche. Parallèlement, Metarom renforce son expertise dans le domaine des caramels colorants, en devenant partenaire privilégié de l entreprise Sethness-Roquette de Merville (59) dont elle distribuera les produits sur la France. Basée à Boves (80), Metarom emploie plus de 110 salariés et son chiffre d affaires est proche de 20 millions d euros en GALLINE FRAIS Installée à Roncq (59), près de Lille, ce centre de conditionnement d œufs est spécialisé dans les MDD. En 2010, les volumes travaillés par cette société se sont élevés à 265 millions d œufs, pour un chiffre d affaires de 22,5 millions d euros. Galline Frais lance un programme de développement de 3 millions d euros pour construire un nouveau bâtiment. Ce projet doit permettre l embauche de 8 personnes, qui viendront s ajouter à la trentaine de salariés déjà employée par la société. Avec les entreprises CDPO d Esternay (51) et Houel de Trémorel (22), Galline Frais forme le groupe de conditionnement d œufs Prodi. NESTLE GRAND FROID Plan social chez Nestlé Grand Froid qui prévoit la suppression de 171 postes en France : 17 au sein des forces de vente terrain, 20 au siège social de Noisiel (77) et 134 à Beauvais (60) où 3 des 5 lignes de production de plats cuisinés surgelés seraient arrêtées. L usine de Beauvais emploie au total 610 personnes, sur 11 lignes de production. Les six lignes de glaces ne sont pas concernées par le plan de réorganisation basé sur le volontariat.

L agriculture de l Oise

L agriculture de l Oise L agriculture de l Oise 17 juin 2010 Direction départementale des territoires de l'oise Service Economie Agricole Le département de l Oise Superficie de 5890 km² 800 000 habitants 693 communes 90% des

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA CONSOMMATION... 5 1.1 L EVOLUTION DE LA CONSOMMATION... 5 1.2 LES TENDANCES DE CONSOMMATION... 8 2 LA PRODUCTION...

SOMMAIRE 1 LA CONSOMMATION... 5 1.1 L EVOLUTION DE LA CONSOMMATION... 5 1.2 LES TENDANCES DE CONSOMMATION... 8 2 LA PRODUCTION... SOMMAIRE 1 LA CONSOMMATION... 5 1.1 L EVOLUTION DE LA CONSOMMATION... 5 1.2 LES TENDANCES DE CONSOMMATION... 8 2 LA PRODUCTION... 13 2.1 L EVOLUTION DE LA PRODUCTION... 13 2.2 LES PRODUCTEURS BIOLOGIQUES...

Plus en détail

Sommaire. I. Introduction... 9 1. L Allemagne en bref... 11. 2 Le marché allemand des produits surgelés... 17. 2.1 Généralités...

Sommaire. I. Introduction... 9 1. L Allemagne en bref... 11. 2 Le marché allemand des produits surgelés... 17. 2.1 Généralités... Sommaire I. Introduction... 9 1. L Allemagne en bref... 11 2 Le marché allemand des produits surgelés... 17 2.1 Généralités... 17 2.2 La production... 17 2.3 La consommation... 18 2.4 La distribution...

Plus en détail

Effectif salarié moyen

Effectif salarié moyen Panorama des entreprises agroalimentaires - Région Nord Pas de Calais PREFET DE LA REGION NORD PAS DE CALAIS http://panorama-iaa.alimentation.gouv.fr/index.php3 TABLEAU I CHIFFRES CLES EAE 2007 Les données

Plus en détail

belges depuis 1932 Membre de Membre de Photographies et illustrations non contractuelles

belges depuis 1932 Membre de Membre de Photographies et illustrations non contractuelles Les véritables gaufres belges depuis 1932 Membre de Membre de Milcamps, 80 ans de gaufres 1932 Joseph Milcamps fonde la gaufrerie Milcamps à Bruxelles. Elle produit des gaufres de Liège et des gaufres

Plus en détail

Groupe Crédit Agricole du Maroc ACCOMPAGNEMENT DE L AGRICULTURE ET DU MONDE RURAL

Groupe Crédit Agricole du Maroc ACCOMPAGNEMENT DE L AGRICULTURE ET DU MONDE RURAL Groupe Crédit Agricole du Maroc ACCOMPAGNEMENT DE L AGRICULTURE ET DU MONDE RURAL Le groupe Crédit Agricole du Maroc en chiffres indicateurs Unités Données au 31 12 2013 Total Bilan Milliards DH 78,2 (10

Plus en détail

«LA CHAINE DU FROID EN TUNISIE»

«LA CHAINE DU FROID EN TUNISIE» Yaoundé, CAMEROUN le 04 juin 2012 «LA CHAINE DU FROID EN TUNISIE» Présenté par : Mme Halima THRAYA Ingénieur en Chef Sous-directeur du Froid Industriel au ministère de l Industrie -Tunisie- Déléguée de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE AI 2010 0 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DANS LA LIGNÉE DE SA POLITIQUE DE DISCOUNT RESPONSABLE QUI VISE À RENDRE ACCESSIBLES À TOUS LES CONSOMMATEURS

Plus en détail

Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur

Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Panorama élaboré à partir d une étude Ernst & Young pour la MDER mai 2004 Sommaire Organisation de la filière en PACA p. 3 Chiffres clés p. 4 Productions

Plus en détail

Atelier Achat Responsable. 9 décembre 2014. Initiative Bio Bretagne

Atelier Achat Responsable. 9 décembre 2014. Initiative Bio Bretagne Atelier Achat Responsable 9 décembre 2014 Initiative Bio Bretagne Qu est ce qu Initiative Bio Bretagne? Initiative Bio Bretagne est une plate-forme, un réseau d'entreprises et d'acteurs bretons souhaitant

Plus en détail

Décision n 10-DCC-06 du 21 janvier 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Thémis Grains par le groupe coopératif Unéal

Décision n 10-DCC-06 du 21 janvier 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Thémis Grains par le groupe coopératif Unéal RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-06 du 21 janvier 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Thémis Grains par le groupe coopératif Unéal L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

I - BILAN DE L ACCUEIL

I - BILAN DE L ACCUEIL - 1 - - 2 - Depuis les années 90, Les Restos du cœur de Gisors, situés rue de L Arsenal dans un local mis à disposition par la Municipalité, distribuent des denrées alimentaires en équivalents repas et

Plus en détail

La Bio en France : repères

La Bio en France : repères La Bio en France : repères Plus d un million d hectares engagés en bio fin 25 467 producteurs engagés en bio en et plus de 26 211 au 30 juin 2014 12 577 transformateurs, distributeurs et importateurs Evolution

Plus en détail

L essentiel de la filière. viande bovine française 2014

L essentiel de la filière. viande bovine française 2014 L essentiel de la filière viande bovine française 2014 Sommaire Cheptel Chiffres filière Systèmes d élevage & environnement Consommation CHEPTEL Lexique / Vocabulaire (définitions réglementaires (CE) n

Plus en détail

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020.

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020. FEVRIER 2014 Sommaire Carte de visite Evolution de l activité Les clés du succès Les principales contraintes Axes stratégiques: Horizon 2020. Carte de visite: chiffres clés Nombre d adhérents : 13 500

Plus en détail

Findus optimise sa logistique d entreposage, de repacking et de transport grâce à Sofrilog

Findus optimise sa logistique d entreposage, de repacking et de transport grâce à Sofrilog Retour utilisateur Findus optimise sa logistique d entreposage, de repacking et de transport grâce à Sofrilog Rungis, le 17 octobre 2012 Sofrilog, n 2 de la logistique du froid, accompagne Findus, marque

Plus en détail

Les Nouvelles Valenciennoises

Les Nouvelles Valenciennoises Les Nouvelles Valenciennoises de la VAE N 5 - Avril 2015 Validation des Acquis de l Expérience L a V A E e t l e s e c t e u r d e l A g r o a l i m e n t a i r e Pourquoi des Lettres VAE Sectorielles?

Plus en détail

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE DISTRIBUTION INTERNE

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE DISTRIBUTION INTERNE CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE DISTRIBUTION INTERNE CONTEXTE GÉNÉRAL Le commerce intérieur constitue une composante essentielle de l économie du Royaume.

Plus en détail

SOMMAIRE PRESENTATION...

SOMMAIRE PRESENTATION... SOMMAIRE 1 PRESENTATION... 13 1.1 Aperçu du secteur agricole et agroalimentaire en Algérie... 13 1.2 Un secteur structurellement importateur... 14 1.3 La politique agricole... 16 1.3.1 Le Plan d Actions

Plus en détail

L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu

L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu La Bernardière la Boisissiere de Montaigu Boufféré La Guyonnière Montaigu St Goerges de Montaigu St Hilaire de Loulay Treize Septiers

Plus en détail

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014.

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. -------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Agreste Pays de la Loire. Les Pays de la Loire deuxième région française pour les industries agroalimentaires

Agreste Pays de la Loire. Les Pays de la Loire deuxième région française pour les industries agroalimentaires Agreste Agreste Janvier 2013 Les deuxième région française pour les industries agroalimentaires Avec 12,7 milliards d euros de chiffre d affaires et 2,3 milliards de valeur ajoutée dans les industries

Plus en détail

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Résumé L intérêt et la motivation à tous les niveaux politiques en faveur du développement durable,

Plus en détail

CONTACTS PRESSE Image 7 Isabelle Dunoyer de Segonzac Tél : 01 53 70 74 81 Fax: 01 53 70 74 60 isegonzac@image7.fr

CONTACTS PRESSE Image 7 Isabelle Dunoyer de Segonzac Tél : 01 53 70 74 81 Fax: 01 53 70 74 60 isegonzac@image7.fr Dossier Presse Univeg 8p V6_Mise en page 1 06/05/11 11:19 Page1 CONTACTS PRESSE Image 7 Isabelle Dunoyer de Segonzac Tél : 01 53 70 74 81 Fax: 01 53 70 74 60 isegonzac@image7.fr Roger AZOULAY Tél. 01 49

Plus en détail

Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône

Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône Photo : M Benmergui L agriculture biologique sur le territoire 14 exploitations en AB, 1.66% des exploitations 758 ha soit 1.5%

Plus en détail

Les circuits de proximité pour l approvisionnement de la restauration scolaire en Vendômois. PNA Vendômois SOMMAIRE

Les circuits de proximité pour l approvisionnement de la restauration scolaire en Vendômois. PNA Vendômois SOMMAIRE Les circuits de proximité pour l approvisionnement de la restauration scolaire en Vendômois Mai 2013 PNA Vendômois PNA VENDOMOIS Travail réalisé dans le cadre du projet PNA «Pour une restauration SAINE

Plus en détail

L essentiel de la filière. viande bovine française 2013

L essentiel de la filière. viande bovine française 2013 L essentiel de la filière viande bovine française 2013 Sommaire Cheptel Chiffres filière Systèmes d élevage & environnement Consommation Lexique / Vocabulaire (définitions réglementaires (CE) n 1249/2008

Plus en détail

Rapport du groupe de travail PNNS sur les glucides. Etapes 1 et 2 du mandat. Mars 2007

Rapport du groupe de travail PNNS sur les glucides. Etapes 1 et 2 du mandat. Mars 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l'alimentation Sous-Direction de la réglementation, de la recherche et de la coordination des contrôles Rapport du groupe de travail PNNS

Plus en détail

DOSSIER : LE MARCHE Les produits surgelés

DOSSIER : LE MARCHE Les produits surgelés DOSSIER : LE MARCHE Les produits surgelés Sommaire -Définition, qu est ce qu un produit surgelé? -principe du surgelé -Politique produits et stratégie croissante -Les chiffres, parts de marché en tableau

Plus en détail

Lait biologique : des chiffres à découvrir

Lait biologique : des chiffres à découvrir Lait biologique : des chiffres à découvrir 2013-2014 Depuis 2003 les éleveurs laitiers biologiques du Nord Pas de Calais qui le souhaitent peuvent chaque année analyser leurs résultats. L outil GTE lait

Plus en détail

Poids des rayons les uns par rapport aux autres. Numéro 1 / 14 novembre 2012

Poids des rayons les uns par rapport aux autres. Numéro 1 / 14 novembre 2012 Numéro 1 / 14 novembre 2012 Rayons alimentaires de la grande distribution : première approche des coûts et des marges Contributeurs : Julie Blanchot, Philippe Boyer Les travaux de l observatoire de la

Plus en détail

Le revenu agricole régional baisse à cause du recul des prix de la plupart des productions, malgré des rendements souvent élevés

Le revenu agricole régional baisse à cause du recul des prix de la plupart des productions, malgré des rendements souvent élevés Agreste Champagne-Ardenne n 5- Octobre 2015 Analyse des comptes de l agriculture champardennaise en 2014 En 2014, le revenu net d exploitation par actif non salarié baisse de 13,3 % en valeur courante

Plus en détail

Comment stimuler la production de protéines en RW pour l alimentation des porcs?

Comment stimuler la production de protéines en RW pour l alimentation des porcs? Comment stimuler la production de protéines en RW pour l alimentation des porcs? CARTRYSSE Christine, APPO (1), Centre Pilote CePiCOP (2) Unité de Phytotechnie des Régions Tempérées, ULG-Gembloux Agro-Bio

Plus en détail

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable Communiqué de presse - Mars 2013 Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable 2 «Par son métier, en lien direct avec le monde agricole, par ses

Plus en détail

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE I- Champ de l étude L industrie agroalimentaire (IAA) regroupe l ensemble des industries de transformation de matières premières, d origine végétale ou animale, destinées à

Plus en détail

Enquête industrie Agroalimentaire

Enquête industrie Agroalimentaire [Texte] Enquête industrie Agroalimentaire La CCI de la Vendée a mené, courant 2013, une enquête auprès des entreprises industrielles vendéennes afin d analyser la structuration et l organisation de ces

Plus en détail

Automation & Process Industriel. Implantée dans le Nord à ORCHIES

Automation & Process Industriel. Implantée dans le Nord à ORCHIES Automation & Process Industriel Implantée dans le Nord à ORCHIES Quelques chiffres Une expérience de 30 ans dans le Process industriel. Un effectif de 15 personnes en moyenne. Chiffre d affaires jusqu

Plus en détail

Etude des relations entre les catégories de ménages et les produits consommés

Etude des relations entre les catégories de ménages et les produits consommés Observatoire de la Consommation Alimentaire Etude des relations entre les catégories de ménages et les produits consommés 2006 Ir H. FOURMANOIR fourmanoir.h@fsagx.ac.be Avenue de la Faculté d agronomie

Plus en détail

«Développement de l assurance agraire en Russie»

«Développement de l assurance agraire en Russie» «Développement de l assurance agraire en Russie» Conférence Internationale «Gestion des risques et des crises dans l assurance agraire» 15,16 et 17 mars 2010 Liudmila Kosholkina Directrice du Département

Plus en détail

Les Rencontres de la Boulangerie

Les Rencontres de la Boulangerie Les Rencontres de la Boulangerie Les Moulins Evelia et leur partenaire Gabopla, fournisseur de matières premières en boulangerie, organisent les premières Rencontres de la Boulangerie les 21, 22, 23 et

Plus en détail

Construire un projet BIO en Restauration Collective

Construire un projet BIO en Restauration Collective Atelier : Construire un projet BIO en Restauration Collective 1 Introduire des produits biologiques en restauration collective : comment faire? Une démarche en 7 étapes : 1. Un projet global 2. Se renseigner

Plus en détail

Groupe Transgourmet. Commerce de gros et production. Evolution du groupe. Transgourmet Suisse

Groupe Transgourmet. Commerce de gros et production. Evolution du groupe. Transgourmet Suisse Commerce de gros et production Groupe Transgourmet Les entreprises du groupe Transgourmet harmonisent leur identité visuelle, démontrant ainsi leur appartenance à une même entité, et s emploient à rapprocher

Plus en détail

Alexia ENGELHARD. Olivier HEMMERY. Chef de produit Glaces et Sorbets. Maison Boncolac SAS Groupe 3A (Alliance Agro-Alimentaire)

Alexia ENGELHARD. Olivier HEMMERY. Chef de produit Glaces et Sorbets. Maison Boncolac SAS Groupe 3A (Alliance Agro-Alimentaire) Alexia ENGELHARD Nom Poste Société Le métier Olivier HEMMERY Chef de produit Glaces et Sorbets Maison Boncolac SAS Groupe 3A (Alliance Agro-Alimentaire) Olivier HEMMERY assure la coordination et le suivi

Plus en détail

L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire!

L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire! L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire! Les Paniers Bio du Val de Loire, une filière bio et solidaire du producteur au consommateur Mars 2013 1 Présentation

Plus en détail

Présentation du Groupe

Présentation du Groupe Présentation du Groupe Nestlé: Good Food, Good Life La société leader mondial dans la nutrition, la santé et le bien-être 2 Nestlé en un coup d'oeil : chiffres-clés ventes de CHF 108 milliards en 2009

Plus en détail

«Contribution des agricultrices au développement rural et à une agriculture durable»

«Contribution des agricultrices au développement rural et à une agriculture durable» «Contribution des agricultrices au développement rural et à une agriculture durable» Workshop Luxembourg, le 01 décembre 2006 A. TURLOT et B. DUQUESNE FAO Introduction Selon la FAO, les femmes rurales

Plus en détail

Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 2011

Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 2011 Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 211 LES ÉTUDES DE > En 211, les produits agroalimentaires 1 ont apporté une contribution majeure aux exportations françaises, puisqu un quart

Plus en détail

Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval

Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval Le 9 décembre 2010 P.R.I. «Nov alim» Lycée agricole Laval (53) Visite en présence de Jacques Auxiette, Président du Conseil régional des

Plus en détail

LES BESOINS EN APPROVISIONNEMENT DES CANTINES VILLE DE SAINT DENIS

LES BESOINS EN APPROVISIONNEMENT DES CANTINES VILLE DE SAINT DENIS LES BESOINS EN APPROVISIONNEMENT DES CANTINES VILLE DE SAINT DENIS 1 Ordre du Jour La volonté de la Ville de Saint Denis vis-à-vis de la restauration scolaire PEG SBA La situation actuelle de l approvisionnement

Plus en détail

EDIC MALI. Volet Agriculture

EDIC MALI. Volet Agriculture Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement Division de l'afrique, des pays les moins avancés et des programmes spéciaux ( ALDC ) EDIC MALI Volet Agriculture Moctar BOUKENEM Consultant

Plus en détail

Création d une structure/chaîne/filière pour l approvisionnement alimentaire local/régional

Création d une structure/chaîne/filière pour l approvisionnement alimentaire local/régional Création d une structure/chaîne/filière pour l approvisionnement alimentaire local/régional et ainsi créer de l emploi Développer l agriculture à taille humaine et durable Développer la production alimentaire

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-68 du 26 mai 2011 relative à la prise de contrôle exclusif des sociétés Poujol Frères et Poujol Froid par la société Arcadie Sud-Ouest L Autorité de la concurrence,

Plus en détail

Caractéristiques. Fréquence du système. Perspectives. Utilisation des surfaces. Atouts. Contraintes. Système plantes sarclées

Caractéristiques. Fréquence du système. Perspectives. Utilisation des surfaces. Atouts. Contraintes. Système plantes sarclées Système plantes sarclées Caractéristiques Variantes de ce système Production de viande (vaches allaitantes ou bœufs sur 10ha d herbe) 1,3 unité de main d œuvre : 1 chef d exploitation et 1 salarié occasionnel

Plus en détail

Etablissement national des produits de l agriculture et de la mer

Etablissement national des produits de l agriculture et de la mer FranceAgriMer Etablissement national des produits de l agriculture et de la mer Direction Générale de FranceAgriMer Mission des Affaires Européennes et Internationales Taipei / Décembre 2014 FranceAgriMer

Plus en détail

Une brève histoire du lait et de ses quotas

Une brève histoire du lait et de ses quotas Note du service d études d ECOLO 03/2015 Une brève histoire du lait et de ses quotas Le 31 mars 2015 marquera la fin de 31 années de quotas laitiers. Une véritable révolution dans le monde agricole européen,

Plus en détail

industrie agroalimentaire

industrie agroalimentaire industrie agroalimentaire agro L élaboration des produits agroalimentaires nécessite la mise en place et le contrôle de nombreux procédés et technologies avancées. De la réception des matières premières

Plus en détail

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique PDRH Mesure 121 : «Modernisation des exploitations agricoles» C. Dispositifs régionaux complémentaires d aides à la modernisation 121 C4.

Plus en détail

T E r r O i r s A r i è g E P y r é n é E s Plate-forme de distribution de produits locaux. Origine et Historique du projet

T E r r O i r s A r i è g E P y r é n é E s Plate-forme de distribution de produits locaux. Origine et Historique du projet DisTribuTEur DE PrODuiTs DE PrOximiTé T E r r O i r s A r i è g E P y r é n é E s Plate-forme de distribution de produits locaux En avril 2011, près de 100 souscripteurs ont concrétisé l ambition commune

Plus en détail

GOUVERNANCE ALIMENTAIRE

GOUVERNANCE ALIMENTAIRE GOUVERNANCE ALIMENTAIRE Crédit Photo Anne-Laure Blaise, Saveurs et saisons, Collège Paul Verlaine, Denize Rémy, Bouillon de culture, Saprophytes, Horizons Nord-Pas de Calais, La voix du Nord, Vegetable.fr,

Plus en détail

par André Dumont, journaliste

par André Dumont, journaliste par André Dumont, journaliste Mystérieuse endive Philippe Schryve est le plus important producteur d endives au pays. Pas évident, quand on est pratiquement seul à cultiver un légume peu connu. PHOTOS

Plus en détail

DOSSIER D'AGREMENT 2015

DOSSIER D'AGREMENT 2015 DOSSIER D'AGREMENT 2015 1) Présentation de la ferme et des exploitants Nom :... Prénom :... Adresse ou siège social :... Nom de la ferme :... Numéro SIREN :... Code postal : Téléphone : Commune :... Téléphone

Plus en détail

Restauration collective Consommer mieux, consommer local

Restauration collective Consommer mieux, consommer local CONSEIL GÉNÉRAL Direction de la communication Agen, mardi 19 mars 2013 FICHE DE PRESSE Restauration collective Consommer mieux, consommer local A l heure où les Français sont de plus en plus attachés à

Plus en détail

Agriculture biologique suisse : Statistiques

Agriculture biologique suisse : Statistiques Agriculture biologique suisse : Statistiques % bio 2013 édition juin2014 Josy Taramarcaz AGRIDEA Disponible sur : www.agridrea.ch Nombre d exploitations et surfaces Bio en Suisse (exploitation touchant

Plus en détail

AXEREAL, Un intérêt commun, le grain Des activités complémentaires. CA : 3,4 Milliards d euros - Une répartition équilibrée

AXEREAL, Un intérêt commun, le grain Des activités complémentaires. CA : 3,4 Milliards d euros - Une répartition équilibrée AXEREAL, Un intérêt commun, le grain Des activités complémentaires 1 Transformation : 25,1 % - 853 M Meunerie 176 M Nutrition Animale : 209 M Activités spécialisées : 2,6 % - 88 M Malterie : 467 M 42,5

Plus en détail

Le bioéthanol. Le bioéthanol

Le bioéthanol. Le bioéthanol Le bioéthanol Le bioéthanol À VOS PLEINS, PRÊTS, ROULEZ!!! À VOS PLEINS, PRÊTS, ROULEZ!!! www.bioethanolcarburant.com Dossier de presse FÉVRIER 2015 Le bioéthanol en quelques mots De l énergie végétale

Plus en détail

une belle entreprise pour la Somme

une belle entreprise pour la Somme Janvier 2013 L Agriculture, une belle entreprise pour la Somme La Ferme Somme en quelques chiffres L agriculture, une belle entreprise pour la Somme 1 2 L agriculture, une belle entreprise pour la Somme

Plus en détail

CHOCOLAT : 3 ENTREPRISES FAMILIALES ET INTERNATIONALES s unissent pour développer une filière cacao éthique et de qualité en Côte d Ivoire

CHOCOLAT : 3 ENTREPRISES FAMILIALES ET INTERNATIONALES s unissent pour développer une filière cacao éthique et de qualité en Côte d Ivoire DOSSIER DE PRESSE JOINT VENTURE CHOCOLAT : 3 ENTREPRISES FAMILIALES ET INTERNATIONALES s unissent pour développer une filière cacao éthique et de qualité en Côte d Ivoire Les chocolatiers CEMOI, BLOMMER

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE

Fiches de synthèse AGRICULTURE CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 1- Secteur agricole au Sénégal Foncier Le foncier sénégalais appartient à 95 % au domaine national

Plus en détail

Fruits et légumes frais et transformés

Fruits et légumes frais et transformés Fruits et légumes frais et transformés Définition du périmètre de la fiche Le Marché des «fruits et légumes frais et transformés» correspond au cumul des produits suivants définis sous la nomenclature

Plus en détail

Observatoire de la consommation alimentaire Mise à jour de données destinées à la filière lait et produits laitiers wallonne

Observatoire de la consommation alimentaire Mise à jour de données destinées à la filière lait et produits laitiers wallonne Observatoire de la consommation alimentaire Mise à jour de données destinées à la filière lait et produits laitiers wallonne Unité d'economie et Développement rural Unité de Statistique, Informatique et

Plus en détail

Les poivrons sont classés en deux groupes : le premier comprend les fruits de

Les poivrons sont classés en deux groupes : le premier comprend les fruits de ETABLISSEMENT AUTONOME DE CONTROLE ET DE COORDINATION DES EXPORTATIONS LE MARCHE MONDIAL DU POIVRON I- LE PRODUIT Les poivrons sont classés en deux groupes : le premier comprend les fruits de forme carrée

Plus en détail

e P m r , é n I o n t c a é R o i SEMENCES et PROTÉAGINEUX 2014 / 2015 les variétés références

e P m r , é n I o n t c a é R o i SEMENCES et PROTÉAGINEUX 2014 / 2015 les variétés références SEMENCES et PROTÉAGINEUX les variétés références 2014 / 2015 Blé tendre d hiver Solehio Blé tendre filière Bologna Blé dur d hiver Alexis / Surmesur Orge d hiver Kws Salsa Escourgeons Laverda / Henriette

Plus en détail

Réalisé par : Asmae AFRAD Sophia AMOR TIJANI Myriam BROU Myriam ZIDI MARKETING STRATÉGIQUE : CRÉATION D UNE NOUVELLE GAMME DE BISCUITS

Réalisé par : Asmae AFRAD Sophia AMOR TIJANI Myriam BROU Myriam ZIDI MARKETING STRATÉGIQUE : CRÉATION D UNE NOUVELLE GAMME DE BISCUITS Réalisé par : Asmae AFRAD Sophia AMOR TIJANI Myriam BROU Myriam ZIDI MARKETING STRATÉGIQUE : CRÉATION D UNE NOUVELLE GAMME DE BISCUITS SOMMAIRE INTRODUCTION ANLAYSE DU MARCHÉ DE LA BISCUITERIE AU MAROC

Plus en détail

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33 beurre / crème / fromages / cheptel / collecte / consommation vaches / brebis / chèvres / échanges produits laitiers / France/Europe/Monde Les cahiers de FranceAgriMer 29 / Données statistiques / ÉLEVAGE.

Plus en détail

CA : 2,25 ME 2009 2,5 ME

CA : 2,25 ME 2009 2,5 ME Assises Agence Bio :: 28 SEPTEMBRE 2010 Syntthèse Avenirr Bio :: Fonds Natti ionall pourr la l sttrructturratti ion des ffi ilièrres Présents : P.MARCOTTE coordinateur FRAB LR Les Assises étaient dédiées

Plus en détail

Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal

Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal Forum des investisseurs privés Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal Groupe Consultatif 25 février 2014 Chambre de Commerce et d'industrie de région Paris Ile-de-France 27, avenue

Plus en détail

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES Elior Restauration Entreprises Responsable du suivi : Vincent Cossac Fonction : Responsable Développement Durable Adresse : 46/52 rue Albert 75013 Paris : 01

Plus en détail

Les critères du référentiel restaurant durable

Les critères du référentiel restaurant durable Les critères du référentiel restaurant durable 1. Les critères du référentiel restaurant durable - restaurant Le référentiel comprend deux types de critères : des critères essentiels auxquels le restaurant

Plus en détail

Pourquoi investir dans les ovoproduits?

Pourquoi investir dans les ovoproduits? Pourquoi investir dans les ovoproduits? Les ovoproduits : un produit pratique, moderne et 100% naturel. Une nouvelle façon de consommer les œufs qui répond aux exigences de la consommation d aujourd hui.

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE. Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali

Fiches de synthèse AGRICULTURE. Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 3- Secteur agricole Présentation générale Le couvert forestier du Gabon couvre 22 millions de ha (FAO

Plus en détail

Revenu agricole 2013 : une année délicate pour les productions céréalières

Revenu agricole 2013 : une année délicate pour les productions céréalières Agreste Champagne-Ardenne n 4 - Juillet 2015 Réseau d information comptable agricole En 2013, le Résultat Courant Avant Impôt (RCAI) moyen des exploitations agricoles champardennaises couvertes par le

Plus en détail

Bâtiments «Ferme» Construction Niveau 1 Consommation de base Type Description Unité Coût/unité kwh/unité/jour

Bâtiments «Ferme» Construction Niveau 1 Consommation de base Type Description Unité Coût/unité kwh/unité/jour Bâtiments «Ferme» Hangar Permet de stocker du matériel agricole, des balles (paille et foin) et de mettre vos bovins à l'abri m² 30,00 0,300 Hall d'exposition Permet d'exposer des matériels de collection

Plus en détail

> ÉDITION décembre 2014. Évaluation des capacités de stockage à la ferme 2014 en France métropolitaine LES ÉTUDES DE

> ÉDITION décembre 2014. Évaluation des capacités de stockage à la ferme 2014 en France métropolitaine LES ÉTUDES DE ÉDITION décembre 2014 Évaluation des capacités de stockage à la ferme 2014 en France métropolitaine LES ÉTUDES DE Résumé Les capacités de stockage à la ferme sont estimées par l'enquête réalisée par BVA

Plus en détail

Un expérience pluridisciplinaire de l intensification écologique en Agriculture Familiale

Un expérience pluridisciplinaire de l intensification écologique en Agriculture Familiale Le développement du semis-direct sous couverture végétale pour les agriculteurs des exploitations familiales des biomes Cerrados (2005-2009) et Amazonia (2008-2013) Un expérience pluridisciplinaire de

Plus en détail

Céréales, Agro-Industrie Hub européen d excellence. Les solutions de l axe Seine

Céréales, Agro-Industrie Hub européen d excellence. Les solutions de l axe Seine Céréales, Agro-Industrie Hub européen d excellence Les solutions de l axe Seine HAROPA, 1er ensemble portuaire de France Le Port de Rouen, 1er Port européen d exportation de céréales, s est associé aux

Plus en détail

Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse

Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse Le 25 février 2015 - INFORMATION - PRESSE Résultats du premier semestre 2014-2015 Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse Le chiffre d affaires du

Plus en détail

D A N S L E S E C T E U R A G R I C O L E D U S É N É G A L

D A N S L E S E C T E U R A G R I C O L E D U S É N É G A L O P P O R T U N I T É S D I N V E S T I S S E M E N T D A N S L E S E C T E U R A G R I C O L E D U S É N É G A L 1. Contexte Sommaire 2. Présentation du secteur agricole sénégalais 3. Potentiel naturel

Plus en détail

Dossier de presse LE GROUPE STALAVEN À LA CONQUÊTE DE PLUSIEURS LEADERSHIPS

Dossier de presse LE GROUPE STALAVEN À LA CONQUÊTE DE PLUSIEURS LEADERSHIPS Dossier de presse LE GROUPE STALAVEN À LA CONQUÊTE DE PLUSIEURS LEADERSHIPS Sommaire PRÉSENTATION DE STALAVEN p. 1. Sa production, ses marchés. Chiffre d affaires 2009. Les effectifs. Des investissements

Plus en détail

Crépy-en-Valois 20% de produits bio

Crépy-en-Valois 20% de produits bio Crépy-en-Valois 20% de produits bio Hervé Rousseau, responsable de la cuisine centrale Présentation de la cuisine centrale Gestion directe 900 convives (maternelle, élémentaire et adultes) + les centres

Plus en détail

ELABORATION DES MENUS PLAN NATIONAL NUTRITION SANTE. Olivet construit son avenir!

ELABORATION DES MENUS PLAN NATIONAL NUTRITION SANTE. Olivet construit son avenir! ELABORATION DES MENUS PLAN NATIONAL NUTRITION SANTE SOMMAIRE Introduction Plan national nutrition santé, réglementation et programme Objectif et outils du GEMRCN Les portions, les grammages Composition

Plus en détail

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008 Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Filière Maraichage Mais doux Septembre 2008 Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Potentiel

Plus en détail

«Une agriculture durable qui contribue à la vitalité socio économique du territoire»

«Une agriculture durable qui contribue à la vitalité socio économique du territoire» «Une agriculture durable qui contribue à la vitalité socio économique du territoire» Forum agricole et agroalimentaire, 12 février 2015, Albanel PDAA 2013-2018 - MRC DE MARIA-CHAPDELAINE L ABATTOIR COMME

Plus en détail

Un éventail culinaire aux saveurs créoles. SERVICE PRESSE Agence Presstance 0 344 544 344 contact@presstance.com

Un éventail culinaire aux saveurs créoles. SERVICE PRESSE Agence Presstance 0 344 544 344 contact@presstance.com 2014 Un éventail culinaire aux saveurs créoles DOSSIER DE PRESSE SERVICE PRESSE Agence Presstance 0 344 544 344 contact@presstance.com SOMMAIRE PAGE Communiqué de synthèse 3 Une histoire de famille 4 Dates

Plus en détail

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LA RESTAURATION SCOLAIRE GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014 Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LES OBJECTIFS Apporter aux enfants une alimentation de Qualité pour répondre à leurs

Plus en détail

Atelier de transformation collectif Démarche projet. Fabien Valorge 13 novembre 2012

Atelier de transformation collectif Démarche projet. Fabien Valorge 13 novembre 2012 Atelier de transformation collectif Démarche projet Fabien Valorge 13 novembre 2012 Plan de la présentation Qu est ce que les Cuma viennent faire dans les circuits courts? Etapes clés d un projet d atelier

Plus en détail

dossier Des PME très actives vers la grande distribution Un taux d investissement assez important Des PME très présentes dans l alimentaire Avril 2003

dossier Des PME très actives vers la grande distribution Un taux d investissement assez important Des PME très présentes dans l alimentaire Avril 2003 dossier Avril 2003 Des PME très actives vers la grande distribution Un taux d investissement assez important Des PME très présentes dans l alimentaire La grande distribution occupe une place prépondérante

Plus en détail

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL / LES ENTREPRISES 2008 DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////2008 Observatoire

Plus en détail

Rendez-vous BtoB à l occasion de MDD Expo 2015

Rendez-vous BtoB à l occasion de MDD Expo 2015 Profil des acheteurs Rendez-vous BtoB à l occasion de MDD Expo 2015 Crédit photo : Shutterstock En partenariat avec : Paris Porte de Versailles, 31 mars & 1 er avril 2015 Pologne ALMA MARKET Tout produit

Plus en détail

Le Marché des Vins bio. 27 janvier 2015 Millésime Bio

Le Marché des Vins bio. 27 janvier 2015 Millésime Bio 7 e Rencontres professionnelles de la viticulture biologique Le Marché des Vins bio Elisabeth Mercier Agence BIO Panorama de la viticulture bio en France et dans le Monde 27 janvier 2015 Millésime Bio

Plus en détail

Promocash drive ouvre à PONTIVY Mardi 6 mars 2012

Promocash drive ouvre à PONTIVY Mardi 6 mars 2012 Communiqué de presse Février 2012 Promocash drive ouvre à PONTIVY Mardi 6 mars 2012 Promocash inaugure lundi 5 mars un nouveau drive à PONTIVY dans le Morbihan. Ce service répond à l attente des professionnels

Plus en détail