Développement langagier chez l enfant d âge préscolaire évoluant dans un milieu bilingue ou multilingue

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Développement langagier chez l enfant d âge préscolaire évoluant dans un milieu bilingue ou multilingue"

Transcription

1 Développement langagier chez l enfant d âge préscolaire évoluant dans un milieu bilingue ou multilingue Laurie-Ann Staniforth, M.P.O, membre OOAO Orthophoniste Programme Premiers Mots (Ottawa)

2 Plan de la session Bilinguisme au Canada Types de bilinguisme Sommaire des étapes du développement communicatif chez les enfants monolingues d age préscolaire Développement communicatif chez les enfants bilingues Perte de la langue première Bilinguisme dans le contexte de retard au niveau de la communication Recommandations

3 Bilinguisme au Canada Anglophones et francophones au Canada 18,056,000 canadiens identifient l anglais comme étant leur langue première (L1) (57.8%) 6,892,000 canadiens identifient le français comme étant leur langue première (22.1%) Population allophone 20% des canadiens ont une langue première qui est autre que le français et l anglais (en 1986= 13%) Source: Canada Census 2006

4 Bilinguisme au Canada La fréquence du bilinguisme (ang/fr) augmente % % % À l âge de 21 ans, 29% des jeunes rapportaient être capable to maintenir une conversation en anglais et en français. Source: Canada Census 2006

5 Bilinguisme au Canada 77% des canadiens reconnaissent l importance de préserver l anglais et le français 90% des canadiens croient que les personnes qui parlent plus d une langue sont plus apte à avoir du succès dans une économie globale 74% des anglophones et 93% des francophones croient que leur enfant devrait apprendre les 2 langues officielles Source: CRIC, Bilingualism: Part of Our Past or Part of Our Future?

6 Types de bilinguisme Simultané L apprentissage de 2 langues en même temps avant l âge de 1 an (ou jusqu à 3 ans) Séquentiel L apprentissage d une deuxième langue (L2) après l âge de 3 ans

7 Types de bilinguisme 4 types d interlocuteurs bilingues Simultané provenant d une groupe linguistique majoritaire Simultané provenant d une groupe linguistique minoritaire Séquentiel provenant d une groupe linguistique majoritaire Séquentiel provenant d une groupe linguistique minoritaire Source: Genesse, Paradis & Crago, 2006

8 Facteurs qui affectent l apprentissage Quantité de l input langagier Qualité de l input langagier Variété des contextes d exposition Environnement Attitudes et motivation de l enfant

9 Développement langagier typique Âge 12 mois 18 mois 2 ans 3 ans 4 ans # de mots *3-5 mots *20 mots * mots mots mots Longueur du message 1 mot 1-2 mot(s) *2-4 mots *5-8 mots *Raconte des histoires *grammaire adulte Clarté de la parole 40% 60% 80% 100% * Source: Ontario Preschool Speech & Language Milestones

10 Langage réceptif Compréhension des Mots Concepts Questions Directives Histoires

11 Langage expressif Non verbal Contact visuel Tirer, tendre la main Pointer Gestes ou signes Verbal Voyelles Consonnes Babillage Mots Juxtapositions de mots Phrases Histoires

12 Développement typique des sons p, b,m, w t, d, n k, g, y Sons qui apparaissent tôt: avant 3 ans Sons qui apparaissent vers 3 ½ ans f, v, s, z ch, j, l Sons qui apparaissent après 4 ans r ---- Son qui apparaît après 5 ans Source: First Words Parent Education Session

13 Perspectives au sujet des enfants bilingues simultanés Lors des années 40, 50 & 60 Enfants bilingues font face à des obstacles importants Bébés et enfants peuvent apprendre qu une langue à la fois Hypothèse de Capacité limitée

14 Perspectives au sujet des enfants bilingues simultanés Le consensus est maintenant que les bébés et enfants ont l habileté innée à apprendre plus d une langue en bas âge. Démontre une préférence pour la voix de sa mère Distingue entre sa L1 et d autres langues Capable de discriminer entre tous les sons de toutes les langues à l âge de 6 mois Capable de distinguer entre les mots produits dans L1 et des autres langues vers l âge de 7.5 mois Peux utiliser des règles grammaticales appropriées à chacune de ses langues a 2 ans

15 Perspectives au sujet des enfants bilingues simultanés Un bilingue simultané à deux compartiments langagiers séparés ( Dual Language Systems Model ) OU Deux systèmes langagiers qui interagissent ensemble Accélération Décélération Transfère

16 Développement communicatif chez les bilingues simultanés Grandes étapes du développement communicatif en bas âge sont acquises aux même âges que les enfants unilingues Babillage Premiers mots Premiers 5 mots Juxtapositions de mots En général, le développement de la grammaire et de la phonologie évolue à un rythme semblable Erreurs sont normales (transfère)

17 Développement communicatif chez les bilingues simultanés On détermine la langue dominant de l enfant en regardant quelle langue à des phrases plus longues et des structures syntaxiques plus avancées un vocabulaire plus grand moins de pauses et d hésitations Source: Genesse, Paradis & Crago, 2006

18 Développement communicatif chez les bilingues séquentiels Enfant passe à travers 4 phases Utilise la langue première (L1) dans l environnement où la deuxième langue (L2) est parlée Période non verbale Phase télégraphique Utilise le L2 de façon productive Toppelburg 2005, Tabors 1997

19 Développement communicatif chez les bilingues séquentiels 2 niveaux de compétence Habiletés interpersonnelles de base peuvent prendre de 1-3 ans à développer Langage nécessaire pour interagir socialement Habiletés cognitives et académiques peuvent prendre de 5-7 ans à développer Langage nécessaire pour apprendre à l école

20 Perte de la langue première Enfants bilingues dont la L1 est minoritaire sont à risque Conséquences de la perte de la L1 Relations familiales difficiles Pauvre image de soi Perte d identité culturelle Relations difficiles à l école Performances scolaires réduites

21 Perte de la langue première Facteurs qui contribuent Âge d introduction de la L2 Rang dans la famille Opportunités d interaction avec des pairs qui parlent la L1 Profil linguistique des parents Importance et la valeur que l environnement place sur la L1

22 L apprentissage de 3 langues Recherches limitées, surtout au sujet du trilinguisme simultané Il n y a pas d information qui suggère qu un enfant ne peut pas apprendre 3 langues en bas âge mais... - Exposition suffisante dans les 3 langues est nécessaire afin que l enfant devienne compétent

23 Emprunts Utilisation d éléments provenant de 2 langues à l intérieur d une même phrase ou conversation Inter-énoncé (ex. Come to the table. Le souper est pret) Intra-énoncé (ex. I m driving to the movie avec elle) Phénomène observé chez les adultes et les enfants À plusieurs fonctions communicatives

24 Bilinguisme & retard de langage Bilinguisme simultané : L apprentissage de 2 langues en bas âge ne cause PAS un retard/trouble Si un délai est réellement présent, il sera observé dans les 2 langues de l enfant Types d erreurs et sévérité seront semblables à l enfant monolingue avec un retard

25 Bilinguisme & retard de langage Bilinguisme séquentiel L apprentissage de la L2 prend du temps Si un délai est réellement présent, il sera observé dans la L1 Débat au niveau des programmes scolaires d immersion

26 Considérations pratiques Bébés et enfants ont l habileté d apprendre 2 langues en très bas âge On ne peut pas assumer que l apprentissage de 2 langues causera pas de retard Parents devraient être encouragés d offrir suffisamment d exposition aux 2 langues Référence en orthophonie devrait être discuté si l enfant bilingue simultané n atteint pas les grandes étapes du développement communicatif aux âges attendus

27 Considérations pratiques Enfants avec retard langagier peuvent devenir bilingues Parents devraient être rassurés que l exposition à 2 langues n a pas causé le délai et ne l a pas rendu plus sévère Il n est pas responsable de recommander que les parents réduisent l exposition à une langue afin d aider l enfant bilingue ayant un retard

28 Considérations pratiques Enfants parlant une langue minoritaire présentant avec bilinguisme séquentiel peuvent être à risque de perdre leur L1 Parents devraient être encouragés de parler la L1 à la maison Parents devraient être encouragés d augmenter l interaction avec d autres enfants qui parlent la L1 Parents devraient être encouragés de lire des livres dans la L1 Bilinguisme devraient être perçu positivement et encouragé

29 Considérations pratiques L apprentissage de la L2 après l âge de 3 ans prend du temps Période de silence pouvant durer de quelques semaines à quelques mois (après l intro de la L2) est normale Plusieurs variables peuvent affecter à quel rythme l enfant apprend la L2. Parents devraient être rassurés que variabilité individuelle est normale. S il y a des inquiétudes concernant un retard de langage, s informer sur le niveau de compétence dans la L1

30 Considérations pratiques Emprunts sont une caractéristique normale chez les personnes bilingues Emprunts dans la communication de l enfant ne signifie pas nécessairement la présence d un retard Enfants et parents bilingues ne devraient pas être réprimandés lorsqu il font des emprunts Emprunts peuvent faire partie de l identité culturelle/sociale de l enfant

31 Considérations pratiques Stratégies pour aider l apprentissage de la L2 Utiliser des phrases plus courtes et syntaxiquement simples Faire ressortir les mots importants Ralentir le débit de parole Utiliser du vocabulaire simple et utile Utiliser des gestes Parler de ce qui se passe actuellement Répéter, répéter, répéter

32 Référence en orthophonie Qui? Enfant bilingue simultané qui démontre un retard dans les 2 langues Enfant bilingue séquentiel qui a un retard observé ou rapporté dans la L1 Utiliser les pamphlets du ministère de l Ontario (traduits en plusieurs langues): ststart/index.html) Enfant bilingue séquentiel qui demeure dans la phase du silence pour un période de plus de 7 mois N importe quel enfant avec un délai soupçonné

33 Référence en orthophonie Quand? Il n est jamais trop tôt pour référer. Il faut éviter l approche attendre & voir Recherches démontre que la thérapie est la plus efficace avant l age de 30 mois Où? Programme de services de rééducation de la parole et du langage pour les enfants de 5 ans et moins (ou l éligibilité en jardin) Conseil scolaire pour les enfants en jardin

34 Discussion de cas

35 Question Period

Bilinguisme et exogamie Défis et stratégies pour la petite enfance

Bilinguisme et exogamie Défis et stratégies pour la petite enfance Bilinguisme et exogamie Défis et stratégies pour la petite enfance Christine VanderByl, EPEI Centre de la petite enfance de l Ontario Comté de Simcoe Qui suis-je? Durant l atelier Les études et les recherches

Plus en détail

Communication. Description. Marche à suivre. Activités en ligne et les deux tâches de consolidation. Notions étudiées. Tâche de consolidation

Communication. Description. Marche à suivre. Activités en ligne et les deux tâches de consolidation. Notions étudiées. Tâche de consolidation Communication Description La capacité de communiquer efficacement est une compétence très importante pour réussir au travail. Une bonne communication en milieu de travail permet aux gens de recevoir et

Plus en détail

Le développement du langage chez l enfant: Repères développementaux et indices de difficultés

Le développement du langage chez l enfant: Repères développementaux et indices de difficultés Le développement du langage chez l enfant: Repères développementaux et indices de difficultés Stéphanie Breton, M.P.O. (en collaboration avec Myriam Tremblay, M.Sc.) Orthophonistes CHU Sainte-Justine Le

Plus en détail

604-101-MQ Langue anglaise et communication. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités. Note préliminaire Objet de la discipline

604-101-MQ Langue anglaise et communication. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités. Note préliminaire Objet de la discipline Langue anglaise et communication Compétence 4SA1 Communiquer en anglais avec une certaine aisance. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités Objectif Énoncé de la compétence Standard

Plus en détail

Acquisition et développement du langage

Acquisition et développement du langage Acquisition et développement du langage I- Introduction In utero le bébé grandit dans un bain sonore. Dès 5 mois de grossesse les bruits extérieurs lui parviennent. Le fœtus peut mémoriser des sons. La

Plus en détail

COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL

COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL Ouverts d esprit Ouverts d esprit Nous portons un regard critique sur

Plus en détail

Anglais CAHIER- PROGRAMME

Anglais CAHIER- PROGRAMME Anglais CAHIER- PROGRAMME Dans le présent document, le masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte. NOTE : Tous les renseignements contenus dans ce document

Plus en détail

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE PENSÉE ET VISION STRATÉGIQUE Avoir une perspective globale des enjeux actuels et futurs du client ainsi que de définir des orientations visant

Plus en détail

Pourquoi s intéresser aux enfants bilingues? Mythes sur le bilinguisme

Pourquoi s intéresser aux enfants bilingues? Mythes sur le bilinguisme Introduction Pourquoi s intéresser aux enfants bilingues? Mythes sur le bilinguisme I. Le bilinguisme en général Définitions du bilinguisme II. Les langues à l école Que faire pour une meilleure éducation

Plus en détail

Socles de compétences

Socles de compétences Ministère de la Communauté française Administration générale de l Enseignement et de la Recherche scientifique Enseignement fondamental et premier degré de l Enseignement secondaire D/2004/9208/13 D/2010/9208/50

Plus en détail

La lecture bilingue (document complémentaire)

La lecture bilingue (document complémentaire) La lecture bilingue (document complémentaire) Annick COMBLAIN, Université de Liège FAPSE Département des Sciences Cognitives Unité de Logopédie mai 2004 A. Comblain 1 La lecture bilingue. Beaucoup d enfants

Plus en détail

Modèles de formation linguistique pour le personnel des services de santé et des services sociaux

Modèles de formation linguistique pour le personnel des services de santé et des services sociaux Modèles de formation linguistique pour le personnel des services de santé et des services sociaux Préparé par: Dr. Samantha Wehbi Pour l Université McGill dans le cadre du projet de formation et de développement

Plus en détail

Développer la maîtrise du langage à l école maternelle

Développer la maîtrise du langage à l école maternelle Développer la maîtrise du langage à l école maternelle Agnès FLORIN Université de Nantes, Centre de Recherche en Education de Nantes (CREN EA2661) DDEC 56, 3 octobre 2012 Introduction Le langage ne commence

Plus en détail

Langage et communication d enfants avec autisme

Langage et communication d enfants avec autisme Langage et communication d enfants avec autisme Estelle Petit Orthophoniste Troubles autistiques Triade autistique : Trouble des interactions sociales Trouble de la communication Intérêts restreints, stéréotypés

Plus en détail

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Bien accueillir les enfants et leurs parents est une des clefs essentielle, pour qu à l école maternelle,

Plus en détail

Quand les enfants apprennent plus d une langue

Quand les enfants apprennent plus d une langue Quand les enfants apprennent plus d une langue En tant que parent d un enfant qui apprendra deux langues ou plus, vous avez peut-être des questions. Cette brochure basée sur des recherches récentes vous

Plus en détail

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE Par Jean-Paul LANDAIS Mars 2014 1/5 LE BUT DE L ENSEIGNEMENT Le but de l enseignement de la Langue des Signes Française (L.S.F).

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS ANGLAIS

CATALOGUE FORMATIONS ANGLAIS CATALOGUE FORMATIONS ANGLAIS 2012 02.98.45.76.21 06.61.88.06.91 christine_baissac@easyenglish4all.com Spring sessions 2012 Niveau B1 OBJECTIFS : Acquérir les éléments linguistiques nécessaires pour structurer

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

L orthophonie en déficience auditive clientèle adulte

L orthophonie en déficience auditive clientèle adulte L orthophonie en déficience auditive clientèle adulte Pourquoi interpeller une orthophoniste? Au service des personnes ayant une déficience physique Il est important de mentionner que le contenu de cette

Plus en détail

Modules de langues, langages et techniques de communication

Modules de langues, langages et techniques de communication Cadre Européen Commun de Référence en Langues (CECRL) Echelle globale MODULES NIVEAU DESCRIPTIF anglais français expérimenté expérimenté C2 Peut comprendre sans effort pratiquement tout ce qu il/elle lit

Plus en détail

Vers 2 ans et 6 moins

Vers 2 ans et 6 moins Le développement de l enfant Quelques repères De la naissance à 18 mois : - réagit aux bruits à la naissance - comprend des petites phrases vers 8 mois - - gazouille vers 3 mois - rit aux éclats vers 4

Plus en détail

Prologue. La présente publication est axée sur la préparation d un milieu. La communication orale à la base de la littératie

Prologue. La présente publication est axée sur la préparation d un milieu. La communication orale à la base de la littératie Prologue DESTINÉ AUX ÉDUCATEURS D IMMERSION FRANÇAISE ET DES PROGRAMMES INTENSIFS DE FRANÇAIS POUR DES CONVERSATIONS ENTRE PROFESSIONNELS La communication orale à la base de la littératie La présente publication

Plus en détail

L évolution du langage chez les jeunes enfants

L évolution du langage chez les jeunes enfants L évolution du langage chez les jeunes enfants De la difficulté au trouble Animation pédagogique-brigitte Lavallée 1 Avant-propos La maîtrise du langage, élément fondamental de la réussite scolaire de

Plus en détail

PRISE EN CHARGE ABA POUR ENFANTS ET ADOLESCENTS PRESENTANT DES TROUBLES DU DEVELOPPEMENT

PRISE EN CHARGE ABA POUR ENFANTS ET ADOLESCENTS PRESENTANT DES TROUBLES DU DEVELOPPEMENT PRISE EN CHARGE ABA POUR ENFANTS ET ADOLESCENTS PRESENTANT DES TROUBLES DU DEVELOPPEMENT Présentation Céline psychologue clinicienne installée en libéral aux Pennes-Mirabeau Diplômée de l Université de

Plus en détail

Politique curriculaire pour le Programme d immersion française

Politique curriculaire pour le Programme d immersion française Politique curriculaire pour le Programme d immersion française Politique curriculaire pour le Programme d immersion française Septembre 1996 Février 1999, 2 e édition Juillet 2008, 3 e édition Éducation,

Plus en détail

Répertoire actualisé des documents

Répertoire actualisé des documents Répertoire actualisé des documents 1. Listes de repérage pour l auto-évaluation Dans une documentation séparée ou sur Internet, vous trouverez six listes de repérage. Vous pouvez les utiliser pour vous

Plus en détail

AAD MAKATON. Programme de la formation avancée

AAD MAKATON. Programme de la formation avancée AAD MAKATON Programme de la formation avancée Contenu : Programme de la «Formation Avancée» au Langage Makaton Comment communique-t-on avec autrui? Quelles sont les aptitudes requises pour parvenir à bien

Plus en détail

Moyens d intervention en fonction des objectifs

Moyens d intervention en fonction des objectifs Commission Scolaire des Samares DVE Plan d intervention Moyens d intervention en fonction des objectifs DOMAINE LANGAGIER L élève améliorera ses habiletés en conscience phonologique. L'élève développera

Plus en détail

PPE. Mon choix c'est l'école de langue fran aise

PPE. Mon choix c'est l'école de langue fran aise 7 choses qu un parent néo-canadien devrait savoir sur l éducation canadienne avant de choisir une école pour son enfant PPE Choisir l éducation de langue française car il s agit de l identité, de la vie

Plus en détail

Le bilinguisme chez le jeune enfant

Le bilinguisme chez le jeune enfant Le bilinguisme chez le jeune enfant Etapes de développement, théorie, applications, stratégies orthophoniques et avantages cognitifs reliés au bilinguisme Roxane Bélanger, Orthophoniste Goubel@rogers.com

Plus en détail

TD Acquisition du langage. 1. Bruner 2. Prosodie

TD Acquisition du langage. 1. Bruner 2. Prosodie TD Acquisition du langage 1. Bruner 2. Prosodie J. Bruner (1/5) Le langage s apprend en grande partie dans l interaction sociale Pb essentiel à résoudre pour l enfant = apprendre à produire un énoncé adapté

Plus en détail

QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE

QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Date d envoi : Date de réception : QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Demande d admission - Niveau secondaire Ce document doit être complété par le titulaire de classe ou par l orthopédagogue Nom de l élève :

Plus en détail

Licence 2. Acquisition du langage Cours 3

Licence 2. Acquisition du langage Cours 3 Licence 2 Acquisition du langage Cours 3 Cours du 8 mars 2012 Cours du 23 février video Fin séquence 1 Séquence 2 : hypothèses fondatrices sur l émergence du langage Séquence 3 : neurolinguistique fonctionnelle

Plus en détail

Cours de langue vivante : objectifs linguistiques

Cours de langue vivante : objectifs linguistiques I.E.P. TOULOUSE Cours de langue vivante : objectifs linguistiques ANGLAIS 1A, 2A, 4A & 5A E. DI PAOLANTONIO 01/11/2015 Cadre européen commun de référence pour les langues - grille d'autoévaluation - «Le

Plus en détail

Le système de communication par échange d images (PECS)

Le système de communication par échange d images (PECS) Le système de communication par échange d images (PECS) Programme d intervention sur la communication et le comportement social Catherine Gasser Caractéristiques (Preston & Carter, 2009) Système de communication

Plus en détail

L école française pour mon enfant un choix, un droit

L école française pour mon enfant un choix, un droit L école française pour mon enfant un choix, un droit Cette publication s adresse plus particulièrement aux couples francophone-anglophone qui vivent dans des régions où les francophones sont minoritaires.

Plus en détail

LA PRODUCTION ORALE SEPTIÈME ANNÉE

LA PRODUCTION ORALE SEPTIÈME ANNÉE LA PRODUCTION ORALE SEPTIÈME ANNÉE INTRODUCTION LA PRODUCTION ORALE L acquisition de la langue seconde s effectue à partir de situations de communication authentiques et signifiantes. Vivre le français

Plus en détail

Cycle Management de Projet

Cycle Management de Projet Cycle Management de Projet Tunis 2013 Résultats attendus de la formation Les entreprises pour devenir plus performantes et faire face à la concurrence doivent intégrer la gestion par projets en transversal.

Plus en détail

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE Il est très important de comprendre l élève dans ses différences et ses défis; N hésitez pas à discuter avec l élève. Il pourra vous informer

Plus en détail

Coup d oeil sur. Le langage. Votre bébé apprend à parler

Coup d oeil sur. Le langage. Votre bébé apprend à parler Coup d oeil sur Le langage Votre bébé apprend à parler Le langage Que savons-nous? À sa naissance, votre bébé est déjà prêt à apprendre à parler! Son cerveau lui permet déjà de découvrir les sons, les

Plus en détail

Parlez globish. L anglais planétaire du troisième millénaire. Troisième édition mise à jour et complétée

Parlez globish. L anglais planétaire du troisième millénaire. Troisième édition mise à jour et complétée Jean-Paul Nerrière Parlez globish L anglais planétaire du troisième millénaire Troisième édition mise à jour et complétée, 2004, 2006, 2011 ISBN : 978-2-212-55172-3 Sommaire Introduction Où sont exposées

Plus en détail

1. Productions orales en continu après travail individuel

1. Productions orales en continu après travail individuel Tâches de production orale 2 niveau A2/B1 (Les tâches sont réalisables aussi bien au niveau A2 qu au niveau B1 suivant la complexité des énoncés et des interactions que les élèves sont capables de produire)

Plus en détail

Développement du langage chez les jeunes enfants, 2 novembre 2005. Le Réseau canadien de recherche sur le langage et l'alphabétisation (RCRLA)

Développement du langage chez les jeunes enfants, 2 novembre 2005. Le Réseau canadien de recherche sur le langage et l'alphabétisation (RCRLA) Développement du langage chez les jeunes enfants, 2 novembre 2005 Le Réseau canadien de recherche sur le langage et l'alphabétisation (RCRLA) RCRLA Réseau des centres d excellence pour le développement

Plus en détail

Langues CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Langues CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE Langues VISÉES PRIORITAIRES Maîtriser la lecture et l écriture et développer la capacité de comprendre et de s exprimer à l oral et à l écrit en français. Découvrir les mécanismes de la langue et de la

Plus en détail

Mª Ángeles Solano Rodríguez UNIVERSIDAD DE MURCIA. Planificación y evaluación de unidades de aprendizaje de Fle

Mª Ángeles Solano Rodríguez UNIVERSIDAD DE MURCIA. Planificación y evaluación de unidades de aprendizaje de Fle Mª Ángeles Solano Rodríguez UNIVERSIDAD DE MURCIA Planificación y evaluación de unidades de aprendizaje de Fle Faire le cours tout en français n implique pas que les élèves comprennent chaque mot. L élève

Plus en détail

Ministère de la Communauté française COMPETENCES MINIMALES EN MATIERE DE COMMUNICATION EN LANGUES MODERNES HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES

Ministère de la Communauté française COMPETENCES MINIMALES EN MATIERE DE COMMUNICATION EN LANGUES MODERNES HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES Ministère de la Communauté française COMPETENCES MINIMALES EN MATIERE DE COMMUNICATION EN LANGUES MODERNES HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES 1999 Table des matières 1.Compétences de communication 1.1.

Plus en détail

L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE. Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO)

L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE. Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO) L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE 1 Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO) 1 Évaluation de l oral : éléments à considérer Facilités

Plus en détail

Par José Morais (Université Libre de Bruxelles ULB)

Par José Morais (Université Libre de Bruxelles ULB) RAPPORT ADDITIONNEL SUR LES BONNES PRATIQUES DE REEDUCATION RENCONTREES DANS CERTAINS CENTRES EN FRANCE, SUITE A LA DIFFUSION DU QUESTIONNAIRE DE DI, PREPARATOIRE AU FORUM MONDIAL DE LA DYSLEXIE (UNESCO,

Plus en détail

Description des cours TBU

Description des cours TBU des cours TBU 201-213-RO - Mathématiques appliquées au travail de bureau Le cours Mathématiques appliquées au travail de bureau (201-213-RO) permet de développer les habiletés requises pour résoudre des

Plus en détail

Directives nationales sur le classement et la progression en formation linguistique

Directives nationales sur le classement et la progression en formation linguistique Directives nationales sur le classement et la progression en formation linguistique Août 2013 Août 2013 Directives nationales sur le classement et la progression en formation linguistique 1 OBJECTIF DE

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

Question 1 Pour favoriser le développement langagier de mon enfant, dois-je lui parler en français uniquement au lieu de ma langue maternelle?

Question 1 Pour favoriser le développement langagier de mon enfant, dois-je lui parler en français uniquement au lieu de ma langue maternelle? Définition Question 1 Pour favoriser le développement langagier de mon enfant, dois-je lui parler en français uniquement au lieu de ma langue maternelle? Question 2 Mon enfant est exposé au français à

Plus en détail

SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ANGLAIS

SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ANGLAIS 6. LYCEE JEAN-PIAGET NEUCHATEL SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ANGLAIS I. Objectifs généraux L apprentissage de l anglais, comme celui de toute autre langue étrangère, permet à l élève d acquérir

Plus en détail

Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail

Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail Supérieur hiérarchique : Type d emploi Emplacement : Clôture de l affichage : Directrice, Initiatives de prévention et de promotion Permanent, temps

Plus en détail

Appréciation et perceptions à l égard des deux langues officielles du Canada. Sommaire de gestion. This report is also available in English.

Appréciation et perceptions à l égard des deux langues officielles du Canada. Sommaire de gestion. This report is also available in English. Appréciation et perceptions à l égard des deux langues officielles du Canada Sommaire de gestion Présenté au ministère du Patrimoine canadien Le 1er août 2012 par TNS Numéro du contrat : C1111-110947-001-CY

Plus en détail

GRILLE D EVALUATION DES COMPETENCES EN VUE DE LA VALIDATION DU NIVEAU B1

GRILLE D EVALUATION DES COMPETENCES EN VUE DE LA VALIDATION DU NIVEAU B1 ACADEMIE DE MONTPELLIER Groupe académique d inspecteurs et formateurs en langues vivantes GRILLE D EVALUATION DES COMPETENCES EN VUE DE LA VALIDATION DU NIVEAU B1 Etre capable de comprendre les points

Plus en détail

Programme Arts et lettres COURS COMMUNS AUX TROIS PROFILS

Programme Arts et lettres COURS COMMUNS AUX TROIS PROFILS Programme Arts et lettres COURS COMMUNS AUX TROIS PROFILS LES INSTITUTIONS CULTURELLES AU QUÉBEC 502-JAL-03 Pondération : 1-2-3 Compétences : 01D0 (c) Ce cours pose les bases d une connaissance critique

Plus en détail

NOTRE PROJET ÉDUCATIF

NOTRE PROJET ÉDUCATIF NOTRE PROJET ÉDUCATIF HISTORIQUE Fondée en 1983 notre École entreprendra en septembre 2013 sa trentième (30 e ) année académique. Bien que nous ayons acquis beaucoup de connaissances et d expériences au

Plus en détail

Programme d éducation pour la maternelle IMMERSION

Programme d éducation pour la maternelle IMMERSION Programme d éducation pour la maternelle IMMERSION DONNÉES DE CATALOGAGE AVANT PUBLICATION (ALBERTA EDUCATION) Alberta. Alberta Education. Direction de l éducation française.. Cette ressource peut aussi

Plus en détail

LE CHOIX DIFFICILE D UNE APPROCHE EDUCATIVE

LE CHOIX DIFFICILE D UNE APPROCHE EDUCATIVE LE CHOIX DIFFICILE D UNE APPROCHE EDUCATIVE Notre but est de mettre à la disposition des familles un maximum d information sur les différentes possibilités ; aux familles ensuite de faire leur choix de

Plus en détail

ORTHOPHONISTES AYANT RECOURS AU PERSONNEL DE SOUTIEN

ORTHOPHONISTES AYANT RECOURS AU PERSONNEL DE SOUTIEN ÉNONCÉ DE PRINCIPE ORTHOPHONISTES AYANT RECOURS AU PERSONNEL DE SOUTIEN DATE D APPROBATION: octobre 2007 NOUVELLE MISE EN PAGE: mai 2014 Les tâches que l orthophoniste assigne au personnel de soutien,

Plus en détail

d évaluation Objectifs Processus d élaboration

d évaluation Objectifs Processus d élaboration Présentation du Programme pancanadien d évaluation Le Programme pancanadien d évaluation (PPCE) représente le plus récent engagement du Conseil des ministres de l Éducation du Canada (CMEC) pour renseigner

Plus en détail

Dictée à l adulte. Animation du 19 décembre 2012

Dictée à l adulte. Animation du 19 décembre 2012 Dictée à l adulte Animation du 19 décembre 2012 Déroulement de l animation Recueil des représentations sur la dictée à l adulte Les Instructions officielles Constat Définition et objectifs Modalités, déclencheurs

Plus en détail

Association Lire et Ecrire Section de Fribourg - Freiburg

Association Lire et Ecrire Section de Fribourg - Freiburg Association Lire et Ecrire Section de Fribourg - Freiburg PROJET : ATELIERS «LECTURE PARENT-ENFANT» Les ateliers «Lecture parent-enfant» sont des ateliers de formation et de prévention. Les parents y acquièrent

Plus en détail

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE Niveau 1 2 2.2 L enseignement du ski est une question de relations humaines. Pour les clients, une expérience mémorable à la montagne repose d abord sur la relation qu ils établiront avec leur moniteur,

Plus en détail

QUAND METTRE EN PLACE UN PROGRAMME D INTERVENTION?

QUAND METTRE EN PLACE UN PROGRAMME D INTERVENTION? S Y N T H È S E D E S R E C O M M A N D A T IONS D E B O N N E P R A T I Q U E Surdité de l enfant : accompagnement des familles et suivi de l enfant de 0 à 6 ans - hors accompagnement scolaire - Décembre

Plus en détail

STRATÉGIES D ENSEIGNEMENT DE L ORAL

STRATÉGIES D ENSEIGNEMENT DE L ORAL STRATÉGIES D ENSEIGNEMENT DE L ORAL Les stratégies d enseignement découlent d une conception de la langue et de son acquisition en milieu scolaire. Or, selon notre conception, comme la langue est d abord

Plus en détail

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire présentant une déficience langagière Document d information et critères d admissibilité du service Document révisé : Juin 2014 1. Présentation

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

SE PRESENTER ET PRESENTER SON ENTREPRISE

SE PRESENTER ET PRESENTER SON ENTREPRISE ANGLAIS COMMERCIAL LES CONNAISSANCES DE BASE EN ANGLAIS SE PRESENTER ET PRESENTER SON ENTREPRISE ACCUEIL ET VENTE ANGLAIS ET MOYENS DE COMMUNICATION LES CONNAISSANCES DE BASE EN ANGLAIS Objectif général

Plus en détail

Les principes de la communication orale

Les principes de la communication orale Cours 2 Les principes de la communication orale LIN2512 La communication orale : fondements et didactique UQAM Christian Dumais 20 janvier 2009 Plan de la rencontre Intentions de la rencontre : Connaître

Plus en détail

Les composantes de la réussite scolaire

Les composantes de la réussite scolaire Les composantes de la réussite scolaire Cognitives Culturelles Physiologiques Psychologiques Sociologiques Que devons-nous privilégier dans cette notion polysémique? Sa mesure (évaluations, signalements,

Plus en détail

Fiche de conseils sur la communication orale

Fiche de conseils sur la communication orale Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Fiche de conseils sur la communication orale Le présent outil renferme des conseils

Plus en détail

604-102-MQ Langue anglaise et culture Formation générale commune. Standard. Note préliminaire

604-102-MQ Langue anglaise et culture Formation générale commune. Standard. Note préliminaire 604-102-MQ Langue anglaise et culture Formation générale commune Compétence 4SA2 Communiquer avec aisance en anglais sur des thèmes sociaux, culturels ou littéraires. Pondération : 2-1-3 Préalable aux

Plus en détail

QUELLE LANGUE POUR L ENFANT SOURD? APPROCHE THEORIQUE ET PRATIQUE A L IRJS. Dans la Section Enseignement SEES-FP

QUELLE LANGUE POUR L ENFANT SOURD? APPROCHE THEORIQUE ET PRATIQUE A L IRJS. Dans la Section Enseignement SEES-FP QUELLE LANGUE POUR L ENFANT SOURD? APPROCHE THEORIQUE ET PRATIQUE A L IRJS Dans la Section Enseignement SEES-FP APPROCHE THEORIQUE L être humain est un être social, pourvu de la faculté innée du langage

Plus en détail

Anglais, langue seconde Programme de base Programme enrichi

Anglais, langue seconde Programme de base Programme enrichi Anglais, langue seconde Programme de base Programme enrichi Présentation commune des programmes de base et enrichi d anglais, langue seconde Deux programmes d anglais, langue seconde, sont offerts au deuxième

Plus en détail

Anglais professionnel «Business English»

Anglais professionnel «Business English» Anglais professionnel «Business English» 1. INFORMATIONS DE BASE Intitulé de l unité de formation : Anglais professionnel «Business English», Niveau Intermédiaire (B2), Session d automne 2010, http://www.

Plus en détail

Sommaire des Formations

Sommaire des Formations Sommaire des Formations Niveau A2/B1 AC.1 Niveau B1 AC.2 AC.3 AC.3 bis ANGLAIS Intensif Niveau B2 AS.4 AS.5 Ecrire et parler l anglais scientifique AS.5 bis AS.6 Prise de parole AS.7 Communication dans

Plus en détail

Multilinguisme et employabilité

Multilinguisme et employabilité Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources

Plus en détail

Information Formation de Formateurs FEI / DAIC

Information Formation de Formateurs FEI / DAIC Information Formation de Formateurs FEI / DAIC En complément de sa programmation annuelle, le Centre Ressources Illettrisme tient à informer l ensemble des acteurs régionaux de la mise en place d un dispositif

Plus en détail

Liens entre les programmes

Liens entre les programmes Liens entre les programmes Accueillir la petite enfance du ministère de la Famille et des Ainés Éducation préscolaire du ministère de l Éducation Jocelyne Grenier Conseillère pédagogique à la petite enfance

Plus en détail

ATELIER #23 Guide du participant

ATELIER #23 Guide du participant ATELIER #23 Guide du participant - 1 - Liste des annexes de l atelier # 23 23.1a La raison d être de la politique d aménagement linguistique 23.1b À titre de réflexion 23.1c L exercice des valeurs 23.1d

Plus en détail

2012-2013 SECTEUR PRÉSCOLAIRE. Informations GPI-Internet

2012-2013 SECTEUR PRÉSCOLAIRE. Informations GPI-Internet SECTEUR PRÉSCOLAIRE 2012-2013 Informations GPI-Internet Ce document vous informe des nouveautés du logiciel GPI-Internet. De plus, on retrouve les modalités d utilisation établies par la Commission scolaire

Plus en détail

THÈMES DE PROJETS TUTORÉS

THÈMES DE PROJETS TUTORÉS THÈMES DE PROJETS TUTORÉS Le métier de codeur Codage et implant cochléaire Les tests TERMO en situation réelle Décodage : analyse des bénéfices attendus auprès des grands commençants Codage et décodage

Plus en détail

Modularisation des compétences de communication académique multilingue et multiculturelle pour les niveaux BA et MA

Modularisation des compétences de communication académique multilingue et multiculturelle pour les niveaux BA et MA 2011 2014: Project Number N 517575 LLP 1 2011 1 CH ERASMUS EMCR AGREEMENT N 2011 3648 / 001 001 Modularisation des compétences de communication académique multilingue et multiculturelle pour les niveaux

Plus en détail

Titre de la leçon Canada 2026 : changements démographiques Analyse de l évolution de la population et problèmes démographiques potentiels

Titre de la leçon Canada 2026 : changements démographiques Analyse de l évolution de la population et problèmes démographiques potentiels Qui nous sommes Titre de la leçon Canada 2026 : changements démographiques Analyse de l évolution de la population et problèmes démographiques potentiels Aperçu général À l aide de données démographiques,

Plus en détail

LA COMMUNICATION ORALE L EXPOSÉ

LA COMMUNICATION ORALE L EXPOSÉ LA COMMUNICATION ORALE L EXPOSÉ 2 Programme d études document de mise en œuvre / introduction du domaine Communication orale l exposé LA CULTURE ET L IDENTITÉ 1.0 L ORIENTATION DU DOMAINE CULTURE ET IDENTITÉ

Plus en détail

ÉPREUVE UNIQUE Enseignement secondaire, 2 e cycle

ÉPREUVE UNIQUE Enseignement secondaire, 2 e cycle ÉPREUVE UNIQUE Enseignement secondaire, 2 e cycle Document d information - Juin 2015 - Août 2015 - Janvier 2016 Français, langue d enseignement 5 e année du secondaire Écriture 132-520 Gouvernement du

Plus en détail

Anglais général et professionnel

Anglais général et professionnel Anglais général et professionnel spécial commerçants et artisans Niveau débutant DURÉE : selon la formation choisie, les besoins, objectifs et niveau en anglais du/des stagiaire(s). PUBLIC PRÉ-REQUIS Toutes

Plus en détail

Il est important de noter que dans les familles bilingues où l utilisation du code-switching est la norme, les enfants parleront en utilisant le

Il est important de noter que dans les familles bilingues où l utilisation du code-switching est la norme, les enfants parleront en utilisant le FAQs Parents 1. Nous élevons notre enfant de façon bilingue à la maison, mais nous nous inquiétons sur les effets que cela pourrait avoir sur son développement du langage. Nous aimerions savoir si un enfant

Plus en détail

De la tâche à sa réalisation à l aide d un document plus qu authentique. Cristina Nagle CEL UNICAMP cnagle@unicamp.br

De la tâche à sa réalisation à l aide d un document plus qu authentique. Cristina Nagle CEL UNICAMP cnagle@unicamp.br De la tâche à sa réalisation à l aide d un document plus qu authentique Cristina Nagle CEL UNICAMP cnagle@unicamp.br I. Le contexte Plan de l intervention II. Le document authentique et le Projet 7 milliards

Plus en détail

DEPISTAGE DES TROUBLES DU LANGAGE DE L'ENFANT

DEPISTAGE DES TROUBLES DU LANGAGE DE L'ENFANT DEPISTAGE DES TROUBLES DU LANGAGE DE L'ENFANT L'ERTL4 Pégase 14 octobre 2014 Dr Capucine Wallois Dr Yan Zborowska Jeu de rôle Introduction A 4 ans, 1 enfant sur 6 présente un retard de langage Recommandations

Plus en détail

«SEMAINE EN IMMERSION» «BRITISH WEEK» Sous l impulsion de Geneviève COMBES, CPD Langues vivantes et avec le soutien du Rectorat de Toulouse.

«SEMAINE EN IMMERSION» «BRITISH WEEK» Sous l impulsion de Geneviève COMBES, CPD Langues vivantes et avec le soutien du Rectorat de Toulouse. «SEMAINE EN IMMERSION» «BRITISH WEEK» Sous l impulsion de Geneviève COMBES, CPD Langues vivantes et avec le soutien du Rectorat de Toulouse. Une classe de l école élémentaire ou de 6eme est accueillie

Plus en détail

UE11 Phonétique appliquée

UE11 Phonétique appliquée UE11 Phonétique appliquée Christelle DODANE Permanence : mercredi de 11h15 à 12h15, H211 Tel. : 04-67-14-26-37 Courriel : christelle.dodane@univ-montp3.fr Bibliographie succinte 1. GUIMBRETIERE E., Phonétique

Plus en détail

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 Professeur superviseur Philippe Pelletier ppelletier@cmaisonneuve.qc.ca

Plus en détail

L apprentissage des langues à l école. Mme TARDIEU. I. L apprentissage des langues à l école

L apprentissage des langues à l école. Mme TARDIEU. I. L apprentissage des langues à l école L apprentissage des langues à l école Mme TARDIEU I. L apprentissage des langues à l école «Quelques vérités indiscutables» voir étude longitudinale d e la DEPP en fin de 3 ème. Ø 2004 Amélioration significative

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informations de l'unité d'enseignement Implantation Cursus de Institut Libre Marie Haps Bachelier - Assistant en psychologie option psychologie du travail et orientation professionnelle Intégration professionnelle

Plus en détail

ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES

ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES 1. TEXTE DE REFERENCE Bulletin officiel du 17 février 2005 définissant les deux formes de validation (l épreuve ponctuelle et

Plus en détail

LA DYSLEXIE (http://www.meoevoli.it/logo/slides_dyslexie.pdf)

LA DYSLEXIE (http://www.meoevoli.it/logo/slides_dyslexie.pdf) LA DYSLEXIE (http://www.meoevoli.it/logo/slides_dyslexie.pdf) Anne Revol-Meo Evoli (tel : +39.063332009 e-mail : anne@meoevoli.it) Institut Saint Dominique Rome 9 avril 2003 Anne Revol-Meo Evoli La dyslexie

Plus en détail