L ILOT OUVERT DE CHRISTIAN DE PORTZAMPARC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L ILOT OUVERT DE CHRISTIAN DE PORTZAMPARC"

Transcription

1 GE 12 GEOGRAPHIE ET ECONOMIE DES TERRITOIRES L ILOT OUVERT DE CHRISTIAN DE PORTZAMPARC Juliette Bellégo Marion Cazin Jean-Baptiste Fournier GSU A11

2 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 TABLE DES ILLUSTRATIONS... 3 INTRODUCTION... 4 LA THEORIE DE L ILOT OUVERT... 5 I. PRESENTATION DE CHRISTIAN DE PORTZAMPARC... 6 LE PROJET DE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS SOCIAUX DANS LE QUARTIER DES HAUTES FORMES A PARIS ATLANPOLE, FUTURE TECHNOPOLE NANTAISE... 9 RUE NATIONALE, PARIS... 9 PORTE D ASNIERES, PARIS...10 II. SON CONCEPT DE L ILOT OUVERT LES APPLICATIONS DU CONCEPT DE L ILOT OUVERT I. PARIS RIVE GAUCHE : LE QUARTIER MASSENA ET LA THEORIE DE L ILOT OUVERT A. PRESENTATION DE LA ZAC PARIS RIVE GAUCHE...16 B. LE QUARTIER DE MASSENA-NORD ET L APPLICATION DE LA THEORIE DE L ILOT OUVERT...23 II. LE PROJET «RIVERSIDE CENTER» A NEW-YORK A. LOCALISATION DU SECTEUR ET GENESE DU PROJET...29 B. UN NOUVEL EXEMPLE D ILOT OUVERT...30 C. LES ACTEURS DU PROJET RIVERSIDE CENTER...34 D. LA MATRICE SWOT DU CAS «RIVERSIDE CENTER»...36 CONCLUSION SOURCES GE 12 Géographie et Economie des Territoires Page 2

3 TABLE DES ILLUSTRATIONS Figure 2 - Château d'eau Babélien (Source : projets-architecte-urbanisme.fr)... 6 Figure 1 - C. de Portzamparc (Source : abduzeedo.com)... 6 Figure 3 - Cités de la musique Rio et Paris (Sources : projets-architecte-urbanisme.fr et 7 Figure 4 - Tour LVMH à New York et Tour de la Défense à Paris (Sources : projetsarchitecte-urbanisme.fr et 7 Figure 5 - Quartier de la Roquette (Paris XI)... 8 Figure 6 - Quartier des Hautes Formes (Sources : projets-architecte-urbanisme.fr et 9 Figure 7 - Rue Nationale, Paris (Source : 10 Figure 8 - Porte d'asnières Figure 9 - Les trois types d'îlots selon Christian de Portzamparc Schéma (Source : 11 Figure 10 - Les trois formes Croquis (Source : 12 Figure 11 - Schéma îlot ouvert Figure 13: Le 13 ème arrondissement de Paris Figure 12: La ZAC Paris Rive Gauche dans le 13 ème arrondissement parisien Figure 14: Le SAC de la ZAC Paris Rive Gauche Figure 15: Le plan masse du quartier Masséna-Nord Figure 16: Le SAC du quartier Masséna-Nord Figure 17: illustration de l'autonomie et de la singularité des bâtiments Figure 18: Illustration de l'alignement du bâti sur la voirie Figure 19:Illustration des jardins à l'intérieur des îlots Figure 20: Illustration de la circulation visuelle et lumineuse Figure 21 - Photo aérienne du quartier Riverside South (Source : 29 Figure 22 - Plan de l aménagement de Riverside Center proposé par Christian de Portzamparc (Source : 30 Figure 23 - Présentation du projet Figure 24 - Dessin montrant la taille des 5 tours du projet après sa révision par le City Planning (Source : 31 Figure 25 - Plusieurs vues du projet : miroir d eau et rue commerçante (Source : 32 Figure 26 - La nouvelle école occupera les 4 premiers étages d un des gratte-ciels (Source : 34 Figure 27 Logo de la compagnie EXTELL (Source : 34 Figure 28 Logo du MCB7 (Source : 35 GE 12 Géographie et Economie des Territoires Page 3

4 INTRODUCTION Dans le cadre des projets GE12, nous avons choisi de travailler sur le sujet de l Ilot ouvert de Portzamparc. Nous avons fait ce choix car le thème, en plus d aborder le domaine de l aménagement des territoires qui est central dans cette matière, est très important dans le cadre de la formation GSU que nous suivons, notamment dans la manière dont l urbanisme évolue. Nous avons donc ici cherché à savoir en quoi le concept d Ilot ouvert pouvait influencer l aménagement des villes, le développement de l attractivité économique de ces dernières mais aussi la perception que les habitants en ont. Notre étude se partage entre la présentation de Christian de Portzamparc, la description de sa théorie puis l étude de deux de ses plus grandes réalisations : le quartier Masséna à Paris et le projet Riverside Center. GE 12 Géographie et Economie des Territoires Page 4

5 PARTIE A : LA THEORIE DE L ILOT OUVERT

6 I. PRESENTATION DE CHRISTIAN DE PORTZAMPARC Né le 5 mai 1944 à Casablanca au Maroc, Christian de Portzamparc est un grand architecte et urbaniste français. Après avoir passé sa jeunesse à Rennes, il entre aux Beaux Arts de Paris en 1962, où il restera 7 ans. Il fréquentera les ateliers d Eugène Baudoin et de Georges Candilis, célèbres architectes des années 60. C est le Corbusier et plus particulièrement ses croquis qui inspireront de Portzamparc à s orienter vers une spécialisation en architecture. Cependant, il n adhère pas, à cette époque, aux théories de l architecture moderniste puisqu il estime qu il est impossible, à Paris, de ne pas prendre en compte le passé. Sa philosophie se comprend dans une de ses citations : Il est important de construire pas-à-pas. De créer autant que de transformer. Dès l obtention de son diplôme, il commence à travailler sur les espaces publics avec Antoine Figure 1 - C. de Portzamparc (Source : abduzeedo.com) Grumbach et notamment sur un projet à Marne-la-Vallée. Sa première réalisation architecturale en fera d ailleurs partie : le Château d eau Babélien construit sur un rond point à Noisiel, et formant ainsi un repère pour les alentours. Figure 2 - Château d'eau Babélien (Source : projets-architecte-urbanisme.fr) Il remporte le concours de la Roquette à Paris en Ensuite, il conçoit la rue des Hautes Formes, un quartier du 13 ème arrondissement de Paris, constitué de 210 logements en impasse. Son but était de démontrer que l architecture contemporaine doit tisser une continuité avec la ville existante et non essayer de la détruire. Les critiques sont très positives, et il oriente ses recherches sur l îlot, une sorte d échelle intermédiaire entre le bâtiment et le quartier, dont il a la conviction que l importance est cruciale. C est ainsi que naît son concept d îlot ouvert, que nous développerons plus en détail par la suite. GE 12 Géographie et Economie des Territoires Page 6

7 Son agence d urbanisme est fondée en 1980, et compte aujourd hui une cinquantaine de personnes. Il est l unique français à avoir reçu le Prix Pritzker d Architecture, qu il a obtenu en Il a aussi été le premier titulaire de la chaire de création artistique au Collège de France. Enfin, il a également obtenu le Grand Prix d Architecture en Son travail porte majoritairement sur trois thèmes, extrêmement liés entre eux : le bâtiment, la tour et le quartier, ou îlot. Les bâtiments qu il conçoit sont généralement des bâtiments emblématiques, construits autour d un but unique : rassembler. C est pour cela qu il a réalisé de nombreux équipements culturels, notamment reliés à la musique. On peut citer la Cité de la Musique à Rio au Brésil ou encore celle de Paris. Figure 3 - Cités de la musique Rio et Paris (Sources : projets-architecte-urbanisme.fr et Nombreuses sont ses réalisations qui portent sur la tour, construction qui l intéresse beaucoup, puisqu il se penche sur une vision sculpturale de l objet. On peut notamment citer la tour LVMH à New York, dont les critiques ont été en majorité très bonnes. Il a aussi réalisé le premier bâtiment de grande hauteur certifié Haute Qualité Environnementale (HQE) : la tour Granite de la Défense. Figure 4 - Tour LVMH à New York et Tour de la Défense à Paris (Sources : projets-architecte-urbanisme.fr et GE 12 Géographie et Economie des Territoires Page 7

8 Il commence à s intéresser à une échelle plus large : celle du quartier et remporte, en 1975, le concours de la Roquette (Paris XI). Il soumet un manifeste du vide ayant pour but de lutter contre la prédominance de l objet. Le vide est représenté par un large parc central, entouré d immeubles. Figure 5 - Quartier de la Roquette (Paris XI) Mais le concept auquel Christian de Portzamparc a consacré beaucoup de temps est celui de l îlot ouvert. C est dans les années 80, à Razmoute, qu il étudie cette idée, convaincu de l importance de cette échelle intermédiaire entre celle du bâtiment et celle de la ville. Le premier quartier à l origine de son concept d îlot ouvert est celui des Hautes Formes à Paris. LE PROJET DE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS SOCIAUX DANS LE QUARTIER DES HAUTES FORMES A PARIS. Deux tours devaient être construites à cet endroit mais le projet a été abandonné en 1974 suite à l abandon de la construction d immeuble hauts à Paris. Portzamparc dessine alors un nouveau quartier : une rue qui le traverse, une place centrale, des bâtiments de tailles variées, bas au sud ouest pour laisser entrer la lumière du soleil. La nouveauté réside surtout dans l abandon de l unicité des constructions. Ici, les bâtiments sont différents, et il n existe plus un unique modèle d appartement. Le projet est terminé en GE 12 Géographie et Economie des Territoires Page 8

9 Figure 6 - Quartier des Hautes Formes (Sources : projets-architecte-urbanisme.fr et Il esquisse son concept dans ce premier quartier, celui des Hautes Formes. Puis les projets pour Atlanpole et la rue Nationale à Paris donnent corps à son l'îlot ouvert. ATLANPOLE, FUTURE TECHNOPOLE NANTAISE C est en 1988, dans les prairies qui bordent l'erdre, que Portzamparc prouve sa capacité d'agir à grande échelle. Il propose son système d îlot ouvert, mais l améliore en ajoutant, en plus des percées qui permettent lumière et vues dégagées, des architectures aléatoires. Il propose même que des implantations aient lieu au fil du temps. Mais ce projet sera abandonné. RUE NATIONALE, PARIS Il s'agit de requalifier un pan du 13ème arrondissement bouleversé par une rénovation des années soixante : occupé par des barres de logement au milieu d'espaces indifférenciés, sans relation avec les rues alentours. Dans cette "résidentialisation", Portzamparc ajoute et démolit pour rétablir l'alignement sur rue, mais ne le construit pas dans sa continuité, afin de fabriquer un cœur d'îlot intime. GE 12 Géographie et Economie des Territoires Page 9

10 Figure 7 - Rue Nationale, Paris (Source : PORTE D ASNIERES, PARIS Porte d'asnières, en 1994, il reprend l'idée du parc central du concours de La Roquette : un vide dans la ville dense, cerné par une double rangée d'immeubles, légèrement décalés ce qui donne à tous les bâtiments lumière et vue sur le jardin. Figure 8 - Porte d'asnières Suite au succès de ces opérations, formant une sorte d hybride urbain au centre de deux conceptions différentes de la ville, Portzamparc décide de formaliser des méthodes d urbanisation. Il distingue alors trois âges urbains, qui sont caractérisés chacun par un type d îlot : - L âge I est celui de la ville traditionnelle. Les rues sont fermées et des bâtiments mitoyens sont alignés le long de celles-ci. Au milieu du 19 ème siècle, Haussmann révolutionne l architecture en débutant les grandes transformations de Paris. Celles-ci doivent permettre d aérer la ville, de l adapter aux nouvelles circulations qui s amplifient. De larges avenues sont percées, longées par des arbres et des façades similaires tout le long de la rue. Le bloc Haussmannien est caractérisé par une façade continue sur la rue et une cour intérieure fermée. GE 12 Géographie et Economie des Territoires Page 10

11 - On passe de l âge I à l âge II avec le mouvement moderne, à la suite de la seconde guerre mondiale. Il n y a pas de réflexion dans la disposition des bâtiments. De nombreuses tours et barres sont construites, autonomes, sans disposition particulière, sans relation avec le site ou la ville dans lesquels ils se trouvent. Le mouvement hygiéniste, apparaissant alors que les préoccupations liées à l hygiène se systématisent, appartient à cet âge. En effet, ce mouvement se caractérise par une réflexion sur l hygiène collective dans la gestion du milieu urbain, en introduisant par exemple une loi sanitaire (1902) ou en rendant l assainissement plus systématique, ainsi que la circulation de l air et de la lumière. - Enfin, Portzamparc définit la période actuelle comme l âge III de la ville. Il estime qu un refus de l âge II a lieu suite à son échec urbain, mais sans régression vers l âge I. Ainsi on retournerait vers une structure urbaine plus traditionnelle, plus dense, mais en prenant en compte les acquis de l âge II : notamment la lumière, les réseaux de circulation et les espaces. De plus, Il semble qu il y ait une évolution du logement, avec une expression de plus en plus individuelle. Après les immeubles bâtis en séries, tous identiques, Christian de Portzamparc souhaite laisser place à l asymétrie. Face à des fonctions de la ville en mouvement permanent et à l hétérogénéité du tissu urbain, les formes non figées sont recherchées. Dans cet âge, les urbanistes recyclent, transforment et restituent les ensembles anciens dans le processus d urbanisation. Les villes sont flexibles et cohérentes. Pour autant, on ne cherche pas une homogénéisation, il convient justement de cultiver certaines différences entre les quartiers. Dans cette ville de reconversion, un outil est développé par Christian de Portzamparc : l îlot ouvert. Figure 9 - Les trois types d'îlots selon Christian de Portzamparc Schéma (Source : GE 12 Géographie et Economie des Territoires Page 11

12 Figure 10 - Les trois formes Croquis (Source : GE 12 Géographie et Economie des Territoires Page 12

13 II. SON CONCEPT DE L ILOT OUVERT L îlot ouvert est un rassemblement de bâtiments autonomes et non identiques, autour d une rue traditionnelle. Les hauteurs des bâtiments sont limitées, mais non généralisées. Il en est de même pour les façades, alignées, mais sans continuité d une construction à une autre. La mitoyenneté est évitée afin de créer des bâtiments aux expositions multiples et de privilégier la création d échappées visuelles au sein de l îlot. En 1970, il dresse un constat sur l occupation du sol. Selon lui : - 50% de l occupation des sols est formée par l accumulation de la ville ancienne, c est-à-dire la ville de l âge I. Le socle fondamental est la rue. - 50% de l occupation des sols est constituée de la ville moderne qui se développe depuis les années 50 environ. Il ne souhaite pas revenir à la forme de la rue, mais il ne valide pas le mouvement moderne. Son îlot ouvert est un entre deux. Il retient de l Haussmannisme la hiérarchisation entre espaces publics, semi-publics et privés. Il regrette la perte de la rue multifonctionnelle d autrefois, remplacée par l architecture de tours et de barres des années 50. Il retient donc la rue de l âge I, et des immeubles de l âge II. En plus de la diversité des usages, il cherche à favoriser une diversité des constructions. Il n est pas convaincu par l urbain diffus, et souhaite à sauver la ville. Il conçoit l urbanisme comme une œuvre d art, et s intéresse plus à la forme et au style de la ville qu à la ville en elle-même. Il ne supporte pas les îlots fermés et veut ouvrir la ville. On retrouve sur le schéma suivant les principes de son l îlot ouvert : - Un alignement des façades sur les rues - Des hauteurs de bâti aléatoire, mais définies par des lois sur les dimensions - Des retraits permettant des ouvertures directes sur le réseau viaire : les fenêtres urbaines - Des cours intérieurs ouvertes, même si closes par un grillage ou un portail L ilot OUVERT Figure 11 - Schéma îlot ouvert GE 12 Géographie et Economie des Territoires Page 13

14 Ainsi, au-delà de l échelle du bâtiment, il intervient en tant qu urbaniste à l échelle du quartier, et a mis son concept d îlot ouvert en application à plusieurs reprises. Nous allons maintenant nous intéresser plus particulièrement à deux de ses opérations : celle de Paris Rive Gauche et celle de Riverside à New-York. GE 12 Géographie et Economie des Territoires Page 14

15 PARTIE B : LES APPLICATIONS DU CONCEPT DE L ILOT OUVERT

16 I. PARIS RIVE GAUCHE : LE QUARTIER MASSENA ET LA THEORIE DE L ILOT OUVERT Le ZAC Paris Rive Gauche est un projet de renouvellement urbain et de requalification d une friche ferroviaire et industrielle. La ZAC Paris Rive Gauche est composée d une multitude de projet différent mais qui répond à un même but : faire de cette zone, la plus grosse opération urbaine jamais menée à Paris. Après une présentation de la ZAC Paris Rive Gauche, nous nous intéresserons plus particulièrement au quartier Masséna et à la théorie de l ilot ouvert qui constitue le concept d aménagement de ce quartier. A. PRESENTATION DE LA ZAC PARIS RIVE GAUCHE La ZAC Paris Rive Gauche se situe à l est de Paris. Elle couvre une partie du treizième arrondissement de Paris. La zone de la ZAC Paris Rive Gauche est comprise entre la Seine, les voies ferrées de la Gare de Paris-Austerlitz jusqu au Boulevard Périphérique. La superficie de la ZAC couvre 130 hectares sur une longueur de 2,7 km. Figure 13: Le 13 ème arrondissement de Paris Illustration Figure 12: La 1: La ZAC ZAC Paris Paris Rive Rive Gauche dans dans le 13 le 13ème arrondissement parisien PETITE HISTORIQUE DE LA ZAC : Ce projet a été évoqué pour la première fois dans le Schéma Directeur Régional de Les premiers plans remontent à 1973 dans le Schéma du Secteur Seine Paris-Sud. Et ceux à la suite des effets de la crise de désindustrialisation qui a touché Paris et la Région Parisienne. GE 12 Géographie et Economie des Territoires Page 16

17 QUELQUES DATES CLES DU PROJET : 1988 : Démarrage des premières études : Approbation du plan d aménagement de la zone (PAZ) de la ZAC Seine Rive Gauche. Aujourd hui, appelée ZAC Paris Rive Gauche. Désignation de la SEMAPA comme aménageur. Début des travaux de la Bibliothèque Nationale de France 1992 : premiers concours pour les immeubles de logements le long de la Seine dans le Quartier de Tolbiac : Validation du PAZ par le Conseil d Etat. Consultation internationale d urbanisme pour le quartier d Austerlitz : début des chantiers des premiers immeubles de logements de part et d autres de la BNF : Consultation d urbanisme pour le quartier Masséna Inauguration de la BNF : Achèvement du Pont Charles de Gaulle. Ouverture de la BNF au public. Modification par le Conseil de Paris du nom de la ZAC en «Paris Rive Gauche» : Approbation par le Conseil de Paris de la révision du PAZ et obtention de la DUP : Ouverture de la ligne 14 du métro : Ventes des premiers droits à construire de logements dans le quartier Masséna : Protocole entre la Ville, l Etat et la Région pour créer un grand pôle universitaire. Obtention de la certification «Management Environnemental» ISO : Consultation des premiers concours sur le quartier Masséna-Bruneseau : Achèvement des premiers immeubles du quartier Masséna et arrivée des premiers habitants : Approbation par le Conseil de Paris d un nouveau dossier de réalisation pour Paris Rive Gauche et d un nouveau Plan Local d Urbanisme : Livraison de logements dans le quartier Masséna. Ouverture d un nouveau jardin dans le quartier Masséna : Livraison de plusieurs programmes de logements : Livraison de la passerelle piétonne Simone de Beauvoir. Livraison de la piscine sur barge Joséphine Baker, quai de la Gare : Lancement du chantier de l Institut de la Mode et du Design. Livraison de trois immeubles de logements et de deux immeubles de bureaux à Masséna : Ouverture de l Institut de la Mode et du Design. Ouverture de la passerelle des Grands Moulins : Démarrage des travaux de couverture des voies ferrées à Austerlitz Sud : Révision simplifiée du PLU à Masséna-Bruneseau. Renouvellement de la certification ISO de la SEMAPA. GE 12 Géographie et Economie des Territoires Page 17

18 2012 : Début des travaux de la cours Seine de la gare d Austerlitz. Démarrage de la seconde phase de couverture des voies ferrées que quartier Masséna-Bruneseau : Livraison du tramway. PRESENTATION DE LA SEMAPA, L AMENAGEUR DE LA ZAC : La Société d Economie Mixte d Aménagement de Paris, la SEMAPA a été créée en Le conseil d administration est constitué de la Ville de Paris, qui est l actionnaire majoritaire, elle détient 57 % du capital, de la SNCF (20 % du capital), la Régie Immobilière de la Ville Paris, la RIVP (10 % du capital), l Etat (5% du capital), la Région Ile de France (5 % du capital) ainsi que divers partenaires privés (3 % du capital). La SEMAPA acquiert la responsabilité de la réalisation de la plus grande opération d urbanisme parisienne, la ZAC Paris Rive Gauche. Elle a aussi réalisé 4 autres opérations d opération d aménagement urbain. La SEMAPA a le rôle de l aménageur urbain. Son rôle lui confère le pouvoir de concevoir et de planifier les projets urbains. Elle délègue la réalisation d une partie des ouvrages, notamment les espaces et les équipements publics mais coordonne la réalisation d ensemble. La SEMAPA a la charge d acquérir les terrains auprès des propriétaires. Une fois, le terrain en sa possession, elle confie la conception d un bâtiment à un architecte. Cet architecte doit suivre le cahier des charges établis par la SEMAPA et l architecte urbaniste responsable de la coordination du quartier. La SEMAPA nomme un architecte coordonateur. Cet architecte va définir les grandes opérations d aménagement du quartier. La SEMAPA prend en compte l avis des habitantes et des personnes touchées par les projets qu elle projette. C est pour cela que dans chaque quartier elle met en place une concertation. La concertation n a pas la même dimension en fonction de la taille du projet auquel elle est rattachée. Les associations, les conseils de quartiers, la ville de Paris, les élus de l arrondissement participent aux concertations. Il arrive que le débat se fasse lors de réunions publiques. Pour informer les habitants du quartier, une lettre de quartier est distribuée et un site internet est disponible. De plus, la SEMAPA a le rôle de maitre d ouvrage délégué. Dans une opération d aménagement, la SEMAPA a le rôle d aménageur dans la ZAC Paris Rive Gauche. La SEMAPA achète les terrains qui forment la ZAC de Paris Rive Gauche à leur propriétaire. Une convention a été signée avec la SNCF, le principal propriétaire terrien sur la zone. Par exemple, dès qu un promoteur a été choisi pour la réalisation d un projet, la SEMAPA achète le terrain à la SNCF en suivant la convention. Une fois le terrain acheté, le promoteur confie à l architecte qu il a choisi la conception d un bâtiment conforme au cahier des charges signé avec la SEMAPA et l architecte urbaniste coordonnateur du quartier. Dans la ZAC GE 12 Géographie et Economie des Territoires Page 18

19 Paris Rive Gauche, la SEMAPA est la maitrise d ouvrage délégué de deux bâtiments de l université Paris Diderot et du Pôle des langues et civilisations du monde. Pour réussir à mener les différentes misions qui lui sont confiés, la SEMAPA est composée d une soixantaine de professionnels de l aménagement, des financiers, des ingénieurs, des techniciens, des architectes, des urbanistes, des juristes, des commerciaux, etc. Les professionnels ont la responsabilité de gérer les aspects techniques et juridiques de la ZAC. Ils doivent aussi gérer le dialogue permanent avec les associations locales et les habitants. COMPOSITION DE LA ZAC PARIS RIVE GAUCHE : La ZAC Paris Rive Gauche comprend 3 quartiers : le quartier d Austerlitz qui s articule autour de la gare du même nom, le quartier Tolbiac qui s articule autour la Bibliothèque National de France et le quartier Masséna qui s articule autour de l Université Paris 7 Denis Diderot. Chaque quartier est divisé en sous-quartier. Le quartier d Austerlitz est composé des zones Austerlitz Gare, Austerlitz Nord et Austerlitz Sud. Le quartier Tolbiac se décompose en deux zones : Tolbiac Nord et Tolbiac Chevaleret. Et enfin, le quartier Masséna est composé de quatre zones : Masséna Nord, Masséna Chevaleret Masséna Sud et Masséna Bruneseau. La réalisation du projet de chacune de ces zones a été confiée à un architecte et son équipe. La zone d Austerlitz Gare a été confiée à Jean Nouvel. La zone Austerlitz Nord a été réalisée par Christian Devillers. La zone Austerlitz Sud a été conçue par Reichen et Robert. R. Schweitzer a imaginé les aménagements de la zone Tolbiac Nord. La seconde zone du quartier Tolbiac, Tolbiac Chevaleret a été faite par P. Gangnet. Le projet urbain du quartier Masséna Nord a été réalisé par Christian de Portzamparc. La zone Masséna Chevaleret a été conçue par B. Fortier. Les zones Masséna Sud et Masséna Bruneseau ont été imaginé par Yves Lion. PHASAGE DU PROJET DE LA ZAC : Le nombre d acteurs intervenant dans un projet urbain rend complexe les décisions et les accords à prendre. Depuis la décentralisation de 1982, l urbanisme n est pas une compétence exclusive de l Etat. La compétence a été donnée au niveau local. Ce qui a eu pour conséquence de multiplier le nombre d acteurs mobilisés lors d un projet urbain, les élus, les maitres d ouvrages, les maitres d œuvre, les experts, les habitants, etc. Cela a crée aussi de nouveaux métiers. Toute cette multitude d acteurs a rendu le système de décision lourd avec des interactions nombreuses et très complexes. GE 12 Géographie et Economie des Territoires Page 19

20 Les mutations du système d acteur et du dispositif de conduite du projet urbain ont été étudiées par Y. Janvier. Il a mis en évidence une nouvelle organisation interactive de production de l espace ou de programmation. Auparavant, le schéma de production de l espace ou de programmation était linéaire et classique. Pour lui aujourd hui, ce schéma intègre 4 grandes fonctions qui regroupent des acteurs précis et distincts. Selon Y. Janvier, ce nouveau système de production du projet urbain doit rester ouvert, souple, flexible et surtout adaptable à la conjoncture. Les 4 grandes fonctions sont la fonction de définition stratégique, la fonction de portage politique, la fonction de pilotage technique et la fonction de réalisation. La fonction de définition stratégique correspond à la fonction de définition de la politique urbaine et des grandes orientations stratégiques, de programmation et de conception du projet de ville. C est aussi l élaboration du parti spatial d aménagement. La fonction de portage politique correspond à la fonction de prise en charge financière et de responsabilité politique qui sera assumée sur le long terme par les élus, les institutions ou les autres maitres d ouvrages. Ces acteurs porteront le projet urbain dans le temps, ils assureront sa continuité et ils procéderont à son évaluation. La fonction de pilotage technique correspond à la fonction de conduite et de coordination du projet par le comité de pilotage, qui a le rôle de chef d orchestre du projet. Cette fonction est à l intersection de la fonction de portage e de la fonction de réalisation. Son but est de transmettre sur le terrain les principaux choix stratégiques effectués en diverses opérations particulières, de contrôler la cohérence globale du projet et de garantir la faisabilité économique du projet. Les principaux acteurs de cette fonction sont les aménageurs en partenariat mixte public-privé, les Société d Economie Mixte, les Etablissements Publics d Aménagement, etc. La fonction de réalisation est la dernière opération de réalisation et de concrétisation sur le terrain des objectifs préalablement définis. Les acteurs qui intervient lors de cette fonction de réalisation sont les opérateurs, les développeurs, les promoteurs, les architectes d opération, etc. Les 4 fonctions et leurs différents acteurs sont essentiels à tout projet urbain. Ce ne sont pas les phases chronologiques de déroulement d un projet. Le déroulement du projet de Paris Rive Gauche s est fait en trois grandes phases successives et interactives où interviennent plus ou moins les 4 grandes fonctions. Les trois grandes phases sont la phase amont, la phase intermédiaire et la phase aval du projet. GE 12 Géographie et Economie des Territoires Page 20

21 La phase amont du projet C est à ce moment là qu intervient la fonction stratégique. Durant cette phase, la conception du projet est mise en place, elle est aussi révisée en permanence, tout comme la programmation, en fonction des évènements qui peuvent arriver sur le territoire. La forme urbaine est définie aussi. Dans le projet de Paris Rive Gauche, l arrivée de l université dans le périmètre de la ZAC a entrainé la révision du programme, de même, pour l arrivée de la BNF en Mais aussi, la demande de plus en plus grandissante de concertation avec les habitants a eu des impacts sur le projet. La phase intermédiaire du projet Pendant cette phase, les fonctions de portage politique et de pilotage technique sont combinées. Dans cette phase, se déroule l élaboration des dossiers de concours, l organisation des consultations pour choisir les futurs architectes coordinateurs et responsables des différents secteurs de la ZAC. Ici, les deux fonctions sont assurées par la SEMAPA, la Société d Economie Mixte de l Aménagement de Paris, qui a été créée en Elle sera aussi le lien permanent avec les associations de l arrondissement parisien. Pour éviter la monotonie architecturale et la standardisation, chaque secteur du quartier de Paris Rive Gauche est dessiné et créé par un architecte différent. La phase aval du projet C est à ce moment là qu intervient la fonction de réalisation. C est la dernière phase d un projet. Durant cette phase, c est la réalisation des opérations sur les parcelles équipées et qui ont été vendues par l aménageur. Ces opérations sont sous le contrôle d architectes coordinateurs choisis sur concours et de la SEMAPA. GE 12 Géographie et Economie des Territoires Page 21

22 LES ACTEURS INTERVENANTS DANS LE PROJET DE LA ZAC PARIS RIVE GAUCHE : Le territoire de la ZAC s étend sur 130 hectares. Pour mettre en place et coordonner l aménagement de cet espace, de nombreux acteurs participent. Pour présenter les acteurs participant, nous avons réalisé un système d acteurs concret. Figure 14: Le SAC de la ZAC Paris Rive Gauche La ville de Paris est le client de ce projet. Elle a signé avec la SEMAPA une convention publique d aménagement pour régir tout le projet de la ZAC Paris Rive Gauche. La SEMAPA est l aménageur de ce projet. La SEMAPA travaille avec les 8 architectes coordinateurs et le paysage de la ZAC. Il y a un architecte coordinateur par sous-quartier composant la ZAC. Et chacun de ces architectes coordinateurs est à la tête de l équipe d architecte et de paysagiste qui travaille sur le sous-quartier dont il a la charge. La SEMAPA est en lien constant avec la SNCF. La SNCF est le propriétaire du territoire de la ZAC, étant donné qu il s agit d anciennes emprises ferroviaires et d espaces industriels. Quand l aménageur a retenu un projet pour un îlot, il rachète le terrain à la SCNF via les organismes de crédit. La SEMAPA revend ensuite le terrain au promoteur pour que celui-ci construise. Les autres participants au projet sont les associations de quartier ainsi que les habitants. Ils ont accès aux informations sur le développement du projet grâce au site internet de la SEMAPA et aux lettres d information que diffuse la SEMAPA. De plus, ils participent aux réunions d informations et aux débats publiques pour donner leurs points de vue sur l avancé du projet et les orientations que celui-ci prend. GE 12 Géographie et Economie des Territoires Page 22

23 B. LE QUARTIER DE MASSENA-NORD ET L APPLICATION DE LA THEORIE DE L ILOT OUVERT Les orientations souhaitées par la SEMAPA lors des appels à candidature pour le quartier Masséna-Nord de la ZAC Paris Rive Gauche sont : - La proposition d une organisation urbaine avec un tracé de rues et la création de parcelle pour obtenir une organisation équilibrée du programme, les logements, les bureaux, les équipements, les activités, etc. - La production d un cahier des charges d urbanisme et d architecture qui explique le principe de l îlot ouvert et les grandes lignes du secteur pour la composition urbaine et l aménagement paysager. - Une coordination architecturale. La SEMAPA a le souhait d obtenir un projet urbain original. C est pour cela qu ils ont offert à Christian de Portzamparc l aménagement des 12 hectares du quartier Masséna-Nord pour qu il puisse mettre en place son concept de l îlot ouvert. Le programme du quartier était prédéfini par la SEMAPA. PRESENTATION DE LA ZAC Le quartier Masséna-Nord s étend sur 12 hectares. Sur son territoire, il y a des bâtiments qui font l histoire de l espace de la ZAC Paris Rive Gauche. On retrouve donc les anciens frigos de Paris ainsi que les Grands Moulins et les Halles à farine. Il a été fait le choix de conserver ces bâtiments pour conserver une trace de l histoire du quartier. Le programme du quartier prévoit la construction de m² de logements, m² de bureaux, m² de commerces en rez-de-chaussée d immeuble, m² pour l université Paris 7 Denis Diderot, m² d équipements de quartier tels qu une école, des salles pour les associations. De plus, m² d ateliers d artistes ont été aménagés dans les anciens frigos de Paris. Et enfin, un réseau de jardins publics et d esplanades a été projeté pour créer des lieux de circulations et d ouvertures. Le programme du quartier permettre d avoir une mixité fonctionnelle sur le territoire. GE 12 Géographie et Economie des Territoires Page 23

24 Figure 15: Le plan masse du quartier Masséna-Nord LE PROJET DE CHRISTIAN DE PORTZAMPARC Christian de Portzamparc souhaitait un projet dans la continuité de l existant. Les rues du quartier forment une grille perpendiculaire à la Seine qui suit le tissu existant. Grâce à cette trame, cela forme des îlots. Cette trame permet de créer une porosité dans l implantation du bâti. L implantation du bâti peut se faire selon une multitude de combinaisons. Le scénario de ce quartier était clair pour l architecte coordinateur, il souhaitait un jardin central communiquant le plus possible avec le quartier. Portzamparc a aussi décidé de réduire la largeur de la voirie. Il a ensuite confié la réalisation d un ilot à un architecte. Finalement, il arrivera que jusqu à 4 architectes travaillent sur un même ilot. Pour chaque parcelle confiée à un architecte, des limites de hauteur ont été définies et de plus, l architecte sait qu il doit suivre les principes de l ilot ouvert. Les architectes ont le champ libre pour la réalisation du bâti tant qu ils suivent les principes voulus par Christian de Portzamparc. Il y a eu 32 architectes qui sont intervenus sur le projet du quartier Masséna dont C. de Portzamparc était l architecte coordinateur. Afin que le quartier suive les principes de la théorie de l îlot ouvert, les architectes se rencontraient régulièrement lors d «ateliers» de confrontation, de coordination, d ajustement. De cette façon, chaque architecte a connaissance des différents projets qui se réalisent sur le territoire du quartier. Les points clés du projet de Christian de Portzamparc sont la lumière, les volumes, les hauteurs, les couleurs et les matières. GE 12 Géographie et Economie des Territoires Page 24

25 LE SYSTEME D ACTEURS CONCRET DU QUARTIER MASSENA-NORD Pour réaliser ce projet, il y a donc un architecte coordinateur, Christian de Portzamparc, et 32 architectes, mais aussi deux paysagistes et un artiste. On retrouve aussi les acteurs du projet de la ZAC Paris Rive Gauche, la ville de Paris, la SEMAPA, les associations de quartiers, les habitants, la SNCF, les promoteurs, etc. Les architectes sont en lien avec les entreprises et les bureaux d études qui vont réaliser les bâtiments dessinés par les différents architectes. On peut regrouper tous ces acteurs pour former le système d acteurs concret du quartier de Masséna-Nord. Figure 16: Le SAC du quartier Masséna-Nord LES POINTS CLES DE LA THEORIE DE L ILOT OUVERT DANS LE QUARTIER MASSENA-NORD Le quartier Masséna-nord est aujourd hui presque entièrement réalisé. Ce qui nous permet d avoir une idée de l application de la théorie de l îlot ouvert. Dans un premier temps, on retrouve l autonomie et la singularité du bâtiment. Chaque bâtiment est autonome, c'est-à-dire, il a ses quatre faces libres. Sur le quartier Masséna-nord, aucun bâtiment n est mitoyen. De plus, chaque bâtiment a une hauteur différente. Et enfin, une multitude de matériau est utilisé dans la GE 12 Géographie et Economie des Territoires Page 25

Séminaire les 28 et 29 septembre à 2015 à Paris COUVERTURES D INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT EN MILIEU URBAIN. Paris Rive Gauche

Séminaire les 28 et 29 septembre à 2015 à Paris COUVERTURES D INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT EN MILIEU URBAIN. Paris Rive Gauche Séminaire les 28 et 29 septembre à 2015 à Paris COUVERTURES D INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT EN MILIEU URBAIN Paris Rive Gauche Un projet d envergure pour Paris Jean-François GUEULLETTE Directeur général

Plus en détail

CHAPITRE 6 : ANALYSE DES EFFETS CUMULES DU PROJET AVEC D AUTRES PROJETS CONNUS

CHAPITRE 6 : ANALYSE DES EFFETS CUMULES DU PROJET AVEC D AUTRES PROJETS CONNUS CHAPITRE 6 : ANALYSE DES EFFETS CUMULES DU PROJET AVEC D AUTRES PROJETS CONNUS Page 365 Page 366 SOMMAIRE DU CHAPITRE 6 : 1. Introduction... 368 2. Projets connus dans l aire d étude... 368 2.1. Réaménagement

Plus en détail

ZAC Paris Rive Gauche 13 ème

ZAC Paris Rive Gauche 13 ème ZAC Paris Rive Gauche 13 ème Aménageur : SEMAPA Superficie : 136 ha Le site et son contexte Au milieu du XIXe siècle, des infrastructures vouées à l approvisionnement de la ville de Paris vont s établir

Plus en détail

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92)

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92) à Bois-Colombes (92) Opération certifiée phase 1 à 4 du SMO Marie Catherine BARIGAULT : Directrice des Services Techniques, Ville de Bois Colombes Skander MEZGAR : Responsable Technique, Montage & Aménagement

Plus en détail

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Réunion publique du 14 Juin 2011 Équoquartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Les temps du projet de la Remise CONCERTATION pendant toute la phase d élaboration du projet Les temps

Plus en détail

CONCERTATION PREALABLE

CONCERTATION PREALABLE CONCERTATION PREALABLE PROJET D AMENAGEMENT DU SITE MULTILOM À LOMME REUNION PUBLIQUE 29 SEPTEMBRE 2011 Pôle Aménagement et Habitat Direction Espace Naturel et Urbain Service Développement Urbain et Grands

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

Cheminement de l ATU «en marchant du 8/ 07

Cheminement de l ATU «en marchant du 8/ 07 Atelier de travail urbain du 8 juillet Atelier en marchant Visite de terrain sur la commune et en particulier le périmètre de la ZAC 20 participants Commentaires d André Lortie (architecte urbaniste),

Plus en détail

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2.1 CONTEXTE, ENJEUX La recomposition urbaine du secteur délimité par les boulevards Périphérique, Victor Hugo et du Général Leclerc - dit «Triangle» - est un

Plus en détail

Contribuer à l aménagement du territoire départemental

Contribuer à l aménagement du territoire départemental Contribuer à l aménagement du territoire départemental Point presse 16 octobre 2009 Aube Immobilier en quelques chiffres Au service des collectivités Aube Immobilier gère 9400 logements implantés sur quelque

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express Ville de CLAMART DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express RELATIF AU DECLASSEMENT D UNE EMPRISE COMMUNALE située

Plus en détail

Parlons vrai, créons ensemble. www.groupe-sodec.com

Parlons vrai, créons ensemble. www.groupe-sodec.com www.groupe-sodec.com Accompagner les projets des villes et des territoires Nos projets de centres commerciaux sont aussi les vôtres. La confiance et l écoute réciproques sont les meilleurs garants de leur

Plus en détail

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse»

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Compte-rendu de la 2 e du groupe de travail I. Rappel du contexte général Société Publique Locale, la Fabrique Métropolitaine de La Cub («La

Plus en détail

EVOLUTION DU PROJET PREMIUM

EVOLUTION DU PROJET PREMIUM EVOLUTION DU PROJET PREMIUM REUNION D INFORMATION GENERALE ADT 02/04/2010 Exposé de Mr Stéphan SONNEVILLE (*), Administrateur Délégué (*) S.A. SOMMAIRE 1. INTRODUCTION 2. PREMIUM. ETAT DES LIEUX. MARKETING

Plus en détail

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont :

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont : Communiqué de presse 23 avril 2014 Établissement public d aménagement de La Défense Seine Arche 55 Place Nelson Mandela 92024 Nanterre Cedex L Etablissement Public d Aménagement de La Défense Seine Arche

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais Dossier de presse Pose de la Première Pierre de l immeuble de bureaux de la Direction Régionale Picardie de Quille Construction 18 février 2014 Beauvais 1 Communiqué de presse Pose de la Première Pierre

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN CONSTRUCTION RENOVATION EQUIPEMENTS PUBLICS ARCHITECTURE - SECURITE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 14 février 2010 LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE

Plus en détail

RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX

RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX Dossier de presse - juin 2009 RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX Les phases de travaux 2009/2013 Contact : Anthony Abihssira anthony.abihssira@euromediterranee.fr Tél.

Plus en détail

CONSULTATION PROMOTEURS POUR LA REALISATION D UNE OPERATION DE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS ET DE COMMERCES

CONSULTATION PROMOTEURS POUR LA REALISATION D UNE OPERATION DE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS ET DE COMMERCES REGLEMENT DU CONCOURS Maître d'ouvrage : Ville de Bruyères-Le-Châtel 2 rue des Vignes 91 680 Bruyères-Le-Châtel Objet de la consultation : CONSULTATION PROMOTEURS POUR LA REALISATION D UNE OPERATION DE

Plus en détail

La mutualisation du stationnement

La mutualisation du stationnement La mutualisation du stationnement Eric GANTELET, Président SARECO SARECO est un bureau d études spécialisé sur les questions de stationnement qui conseille les collectivités territoriales depuis la définition

Plus en détail

Relocalisation des services de proximité Rive gauche

Relocalisation des services de proximité Rive gauche Relocalisation des services de proximité Rive gauche 1- Présentation du projet - Localisation La ville d Amiens souhaite regrouper différentes activités du Secteur Rive Gauche aujourd hui «éclatées» sur

Plus en détail

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable Ces interrogations ont servi de base à la formulation d un projet de vie communale exprimé au travers du PADD. Elaboré selon un objectif général

Plus en détail

Argenteuil (95) le Bâtiment Ouest. Immobilier d entreprise en ZFU et au cœur du projet de rénovation urbaine

Argenteuil (95) le Bâtiment Ouest. Immobilier d entreprise en ZFU et au cœur du projet de rénovation urbaine Argenteuil (95) le Bâtiment Ouest Immobilier d entreprise en ZFU et au cœur du projet de rénovation urbaine La localisation La ville d Argenteuil, 100 000 habitants, 3ème ville d Ile de France, est située

Plus en détail

Paris bâtit un programme stratégique de ville intelligente et accélère sur l open data

Paris bâtit un programme stratégique de ville intelligente et accélère sur l open data Paris bâtit un programme stratégique de ville intelligente et accélère sur l open data Dossier de presse Mardi 23 juin 2015 1 Sommaire Edito de Jean-Louis Missika 3 Paris bâtit un programme stratégique

Plus en détail

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL 2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL Projet d Aménagement et de Développement Durable Dossier de PLU approuvé 13/26 Face à l augmentation du prix

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

UNE OPÉRATION LOUÉE EN TOTALITÉ AU GROUPE FRANCE TÉLÉCOM ORANGE

UNE OPÉRATION LOUÉE EN TOTALITÉ AU GROUPE FRANCE TÉLÉCOM ORANGE UN CAMPUS DE NOUVELLE GÉNÉRATION Un ensemble immobilier tertiaire de 71 600 m 2, sur 3 hectares, à moins de 3 km de Paris Huit immeubles de bureaux avec services organisés en 3 groupes autour d un parc

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Visite du chantier LE PALATINO - Paris 13e Mardi 21 avril 2015

DOSSIER DE PRESSE Visite du chantier LE PALATINO - Paris 13e Mardi 21 avril 2015 DOSSIER DE PRESSE Visite du chantier LE PALATINO - Paris 13 e Mardi 21 avril 2015 SOMMAIRE Chiffres clés Présentation de l opération - Principales caractéristiques - Le projet architectural - Les phases

Plus en détail

vers un nouveau quartier

vers un nouveau quartier Les Hauts de Joinville vers un nouveau quartier Ensemble, partageons le projet et concevons l espace public de demain réunion publique jeudi 2 juillet 2009 20h salle Pierre & Jacques Prévert Hôtel de Ville

Plus en détail

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013 Communiqué de presse Vincennes, le 3 avril 2013 Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés En décembre dernier, Bouygues Immobilier, le groupe Brémond, Crédit Agricole

Plus en détail

CLERMONT - FERRAND SAINT - JEAN. L entre - deux villes

CLERMONT - FERRAND SAINT - JEAN. L entre - deux villes CLERMONT - FERRAND SAINT - JEAN L entre - deux villes Clermont-Ferrand/Saint-Jean 20 L entre deux villes Site inscrit dans l ÉcoCité Clermont métropole Population : 143 000 hab. (ville) ; 290 000 hab.

Plus en détail

UNIVERSITES DE PARIS Paris 4 : Centre Clignancourt Paris 7 : constructions sur le site de Paris Rive Gauche Paris 6 : campus de Jussieu INALCO IPGP

UNIVERSITES DE PARIS Paris 4 : Centre Clignancourt Paris 7 : constructions sur le site de Paris Rive Gauche Paris 6 : campus de Jussieu INALCO IPGP UNIVERSITES DE PARIS Paris 4 : Centre Clignancourt Paris 7 : constructions sur le site de Paris Rive Gauche Paris 6 : campus de Jussieu INALCO IPGP Etudiants 300000 Enseignants et chercheurs 95000 Personnels

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun Ville de Saint-Étienne Une approche globale du traitement de l habitat ancien dégradé Les enjeux de la rénovation des quartiers anciens dégradés Le constat L attractivité du centre-ville de l agglomération

Plus en détail

Plan de présentation PROJETS EXEMPLAIRES :

Plan de présentation PROJETS EXEMPLAIRES : Plan de présentation PROJETS EXEMPLAIRES : 1. - VENISE 2. - GRENOBLE 3. - BORDEAUX 4. - BERLIN 5. - STRASBOURG 6. - COPENHAGUE 7. - ALMERE 1e ÉTAPE VENISE QUARTIER JUNGHANS ÎLE DE LA GIUDECCA VENISE QUARTIER

Plus en détail

PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS

PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS POURQUOI? LA DALLE LOUVOIS, LE CONSTAT : UNE STRUCTURE VIEILLISSANTE IMPLIQUANT DES COÛTS D ENTRETIEN EN CROISSANCE RÉGULIÈRE : > Inadaptée > Difficile d accès

Plus en détail

Icade et Architecture Studio réaliseront le projet immobilier autour. Établissement recevant du public (ERP) ou assimilé

Icade et Architecture Studio réaliseront le projet immobilier autour. Établissement recevant du public (ERP) ou assimilé 3. > Immobilier 4. > Icade et Architecture Studio réaliseront le projet immobilier autour de la gare Issy RER du Grand Paris Express Immobilier Politique des transports Icade et Architecture Studio réaliseront

Plus en détail

Concours architectural. Habiter avec la mer

Concours architectural. Habiter avec la mer DOSSIER DE PRESSE Concours architectural La commune de Noirmoutier-en-l Ile a proposé aux étudiants et aux professionnels de l architecture un concours d idées Concours imaginez d idées l'habitat noirmoutrin

Plus en détail

CONCEPTEUR DE COMMERCES INNOVANTS

CONCEPTEUR DE COMMERCES INNOVANTS CONCEPTEUR DE COMMERCES INNOVANTS Investisseur, promoteur, gestionnaire, CODEVEST intègre l ensemble des compétences nécessaires à la réalisation d espaces commerciaux et de loisirs novateurs, de la recherche

Plus en détail

NEWPORT / PANTIN ZAC DU PORT APPEL À CANDIDATURE POUR LES LOCAUX COMMERCIAUX ET D ARTISANAT

NEWPORT / PANTIN ZAC DU PORT APPEL À CANDIDATURE POUR LES LOCAUX COMMERCIAUX ET D ARTISANAT NEWPORT / PANTIN ZAC DU PORT APPEL À CANDIDATURE POUR LES LOCAUX COMMERCIAUX ET D ARTISANAT Sur les berges du canal de l Ourcq, entre port de plaisance, bureaux et logements, développez votre activité

Plus en détail

La prise en compte de l accessibilité par les services de la voirie et du stationnement ---

La prise en compte de l accessibilité par les services de la voirie et du stationnement --- La prise en compte de l accessibilité par les services de la voirie et du stationnement --- Le stationnement PMR Etat des lieux et prise en compte des évolutions réglementaires à Lille Métropole M. Courbot

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail

ATELIER URBAIN QUARTIER CHARLES DE GAULLE 28 SEPTEMBRE 2015 COMPTE RENDU

ATELIER URBAIN QUARTIER CHARLES DE GAULLE 28 SEPTEMBRE 2015 COMPTE RENDU ATELIER URBAIN QUARTIER CHARLES DE GAULLE 28 SEPTEMBRE 2015 COMPTE RENDU Présents : Corinne Valls, Maire de Romainville, Asma GASRI, Présidente de Romainville Habitat, Maire adjointe habitat et Hygiène

Plus en détail

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales 82, bd des Batignolles - 75017 Paris - FRANCE Tél. : +33 (0)1 53 42 35 35 / Fax : +33 (0)1 42 94 06 78 Web : www.carrenoir.com N 2 Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

Plus en détail

Résidence étudiante MAGELLAN. Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine

Résidence étudiante MAGELLAN. Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine Résidence étudiante MAGELLAN Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine SITUATION DE LA RÉSIDENCE Au pied du tramway relié directement à la Défense, proche des grands pôles universitaires, à

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS N 93-2014

EXPOSE DES MOTIFS N 93-2014 Commune de Plan -les-ouates EXPOSE DES MOTIFS N 93-2014 Message aux membres du Conseil municipal OBJET: Crédit d engagement pour l aménagement d abris pour le stationnement des deux roues Fr. 784'000.-

Plus en détail

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine Dossier de Presse Vénissy, Un nouveau quartier se dessine GRAND LYON Marie-Laure OUDJERIT Tel. 04 78 63 40 40 Mél. MOUDJERIT@grandlyon.org SERL - Peggy LECUELLE Tel. 04 72 61 50 39 GSM 06 03 98 55 71 Mél.

Plus en détail

Immobilier : le point sur la stratégie de rénovation des bâtiments à Genève

Immobilier : le point sur la stratégie de rénovation des bâtiments à Genève SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/52 Point 23.2 de l ordre du jour provisoire 6 mai 2014 Immobilier : le point sur la stratégie de rénovation des bâtiments à Genève Rapport du Directeur

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7 plu modification n 7 classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative NOTICE EXPLICATIVE Ouverture à l urbanisation d une partie de la zone 2AUe des Commandières (Classement en zone

Plus en détail

EcoQuartier VAUBAN BESANCON (25)

EcoQuartier VAUBAN BESANCON (25) BESANCON (25) AMENAGEMENT FONCIER Préambule La ville de Besançon souhaite, à travers la reconversion de la Caserne Vauban, une réalisation exemplaire sous forme d un écoquartier. Ce nouvel aménagement,

Plus en détail

Nouvelle maîtrise d œuvre

Nouvelle maîtrise d œuvre D O S S I E R D E P R E S S E décembre 2015 lancement de CONSULTATION Nouvelle maîtrise d œuvre île de Nantes www.iledenantes.com La Samoa va choisir un nouvel urbaniste pour l île de Nantes Entamé depuis

Plus en détail

1. Un partenariat innovant

1. Un partenariat innovant 1. Un partenariat innovant Foncière des Régions et AOS Studley ont en commun le succès du projet immobilier d un utilisateur, Suez environnement. Grâce au conseil expert d AOS Studley et aux savoir-faire

Plus en détail

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse»

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Compte-rendu de la réunion publique du 20 mai 2015 I. Rappel du contexte général Société Publique Locale, la Fabrique Métropolitaine de La Cub

Plus en détail

Dossier de presse. Pose de la première pierre des 4 derniers bâtiments du grand campus de la Zac Rive Gauche Université Paris Diderot Paris 7

Dossier de presse. Pose de la première pierre des 4 derniers bâtiments du grand campus de la Zac Rive Gauche Université Paris Diderot Paris 7 Dossier de presse Pose de la première pierre des 4 derniers bâtiments du grand campus de la Zac Rive Gauche Université Paris Diderot Paris 7 I Le chantier de Paris Diderot Paris 7 Le Partenariat Public-Privé

Plus en détail

COMPTE RENDU DE L ATELIER «LE DEVELOPPEMENT DES ENSEIGNES : STRATEGIE ET POLITIQUE D IMPLANTATION»

COMPTE RENDU DE L ATELIER «LE DEVELOPPEMENT DES ENSEIGNES : STRATEGIE ET POLITIQUE D IMPLANTATION» COMPTE RENDU DE L ATELIER «LE DEVELOPPEMENT DES ENSEIGNES : STRATEGIE ET POLITIQUE D IMPLANTATION» Comment faire venir des enseignes nationales en préservant la diversité commerciale et artisanale? Participent

Plus en détail

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE Photo aérienne Ville d Annecy prise de vue : mai 2008 1 LE SECTEUR GALERIES LAFAYETTE LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DU SECTEUR

Plus en détail

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE LA DEFENSE / SEINE ARCHE Le périmètre d intervention de l EPAD créé en 1958, est devenu périmètre d Opération d Intérêt National en 1983. Celui-ci a été scindé en deux le 19 décembre 2000 entre d une part

Plus en détail

Secteur d opération Chapelle International. Dusapin - Leclercq

Secteur d opération Chapelle International. Dusapin - Leclercq Secteur d opération Chapelle International Dusapin - Leclercq Etat existant Chapelle International Secteur Chapelle International Principes d aménagement Chapelle International plateforme de logistique

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service,

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service, Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Le Projet de service, la recherche conjointe de la Qualité et de la Performance Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe

Plus en détail

BAIOPOLIS ILÔT BELFORT

BAIOPOLIS ILÔT BELFORT Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 9 février 2012 DOSSIER DE PRESSE BAIOPOLIS ILÔT BELFORT Pose de la première pierre La Ville de Bayonne pose le

Plus en détail

VISUBAT Votre partenaire BIM

VISUBAT Votre partenaire BIM VISUBAT Votre partenaire BIM MODÉLISATION BIM - AUDIT DE STRUCTURE - BIM MANAGER - BIM COORDINATEUR - AMO BIM - ACCOMPAGNEMENT des entreprises - MISE À NIVEAU de projets - SERVICE D ANALYSE du modele BIM

Plus en détail

URBAN GREY. Devenir propriétaire à Rennes, Quartier La Courrouze. 29 appartements du 2 au 4 pièces Pour la résidence principale

URBAN GREY. Devenir propriétaire à Rennes, Quartier La Courrouze. 29 appartements du 2 au 4 pièces Pour la résidence principale Devenir propriétaire à Rennes, Quartier La Courrouze al 29 appartements du 2 au 4 pièces Pour la résidence principale La Courrouze, vivre en ville, habiter dans un parc, une résidence bien dans la ville

Plus en détail

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE Le guide INFOS PRATIQUES w Mon conseil citoyen Secteur :... w Mon co-animateur élu est :... Ses coordonnées :... w Mon co-animateur habitant est :... Ses coordonnées

Plus en détail

- BEAUCOURT ANALYSE DE LA CONSOMMATION DES ESPACES NATURELS, AGRICOLES ET FORESTIERS

- BEAUCOURT ANALYSE DE LA CONSOMMATION DES ESPACES NATURELS, AGRICOLES ET FORESTIERS - BEAUCOURT ANALYSE DE LA CONSOMMATION DES ESPACES NATURELS, AGRICOLES ET FORESTIERS 1. Évolution de la tache urbaine Cette analyse est basée sur le travail réalisé par la Direction Régionale de l Environnement,

Plus en détail

La démarche de conception et de concertation

La démarche de conception et de concertation Ont contribué à cet atelier : Paris Batignolles Aménagement : Catherine CENTLIVRE, Marie JOUDINAUD, Corinne MARTIN Atelier Grether : François GRETHER DAC communication : Gaëlle BARBE et Gilles VRAIN. Environ

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES (Arrondissement de NICE) REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE DRAP SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 Lecture est donnée du

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE REGROUPEMENT DES SERVICES CENTRAUX DU MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTES AU PARC DU MILLENAIRE - PARIS 19 EME

DOSSIER DE PRESSE REGROUPEMENT DES SERVICES CENTRAUX DU MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTES AU PARC DU MILLENAIRE - PARIS 19 EME DOSSIER DE PRESSE REGROUPEMENT DES SERVICES CENTRAUX DU MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTES AU PARC DU MILLENAIRE - PARIS 19 EME Signature du protocole entre l Etat et la société Icade Jeudi 22 décembre

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

Orgères quartier des Prairies d orgères. Habitez un quartier Haut en couleur

Orgères quartier des Prairies d orgères. Habitez un quartier Haut en couleur Orgères quartier des Prairies d orgères Habitez un quartier Haut en couleur Une ville d histoire tournée vers l avenir entre bois et cours d eau, champs et haies bocagères, vergers et jardins familiaux,

Plus en détail

OPTION CREATION D INTERIEURS

OPTION CREATION D INTERIEURS BACHELIER EN ARTS PLASTIQUES, VISUELS ET DE L ESPACE OPTION CREATION D INTERIEURS Les cours de «bachelor en arts plastiques, visuels et de l espace option création d intérieurs» sont susceptibles de se

Plus en détail

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015!

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015! URBANITES Lausanne, 16 février 2015 Urbanistes dans la ville : enjeux de la formation savoirs, savoir-faire, savoir dire Antonio Da Cunha Professeur ordinaire Institut de géographie et durabilité Faculté

Plus en détail

Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? Un PPU, ça agit sur quoi?

Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? Un PPU, ça agit sur quoi? Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? C est un plan détaillé produit lorsqu un secteur fait face ou prévoit faire face à des changements importants. Le PPU fixe des objectifs pour l

Plus en détail

1. Contexte de la réunion publique. 2. Introduction

1. Contexte de la réunion publique. 2. Introduction Compte-rendu de la réunion publique du 24 novembre 2014 1. Contexte de la réunion publique Une vingtaine de personnes s est réunie à Bordeaux Métropole le 24 novembre 2014 pour prendre connaissance du

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

Opération campus de l Université de Strasbourg : une université en cœur de ville, ouverte et attractive

Opération campus de l Université de Strasbourg : une université en cœur de ville, ouverte et attractive Opération campus de l Université de Strasbourg : une université en cœur de ville, ouverte et attractive page 2/5 L Université de Strasbourg figure parmi les douze universités françaises retenues pour bénéficier

Plus en détail

photographie : Paul Raftery ZAC Seguin-Rives de Seine, Macro-lot B3 coordination architecturale et urbaine Boulogne-Billancourt

photographie : Paul Raftery ZAC Seguin-Rives de Seine, Macro-lot B3 coordination architecturale et urbaine Boulogne-Billancourt photographie : Paul Raftery ZAC Seguin-Rives de Seine, Macro-lot B3 coordination architecturale et urbaine Boulogne-Billancourt Densité / porosité Lauréat du concours international d un des «macro-lots»

Plus en détail

amur La Défense dans le Grand Paris: l enjeu de son Territoire-Réseau mastère spécialisé promotion 2012-2013 Directeur d étude Partenaire

amur La Défense dans le Grand Paris: l enjeu de son Territoire-Réseau mastère spécialisé promotion 2012-2013 Directeur d étude Partenaire amur promotion 2012-2013 La Défense dans le Grand Paris: l enjeu de son Territoire-Réseau mastère spécialisé Partenaire Equipe Projet Laure Bellon-Serre Marie Chevillotte Clément Javouret Pierre Le Moual

Plus en détail

ZAC COTEAUX BEAUCLAIR

ZAC COTEAUX BEAUCLAIR ZAC COTEAUX BEAUCLAIR Bilan de la mise à disposition Décembre 2015 Maître d ouvrage : Ville de ROSNY-SOUS-BOIS - D.G.A. Aménagement Durable Hôtel de ville 20 rue Claude Pernès 93110 ROSNY-SOUS-BOIS Cedex

Plus en détail

LA ZAC de Bonne à Grenoble Collection images. Photographies: Eric Bernath / Cahier n 1

LA ZAC de Bonne à Grenoble Collection images. Photographies: Eric Bernath / Cahier n 1 LA ZAC de Bonne à Grenoble Collection images Photographies: Eric Bernath / Cahier n 1 Collection images - La ZAC de Bonne à Grenoble - Eric Bernath Juin 2011 Ministère de l'ecologie, du Développement Durable,

Plus en détail

la Maison du Patrimoine dossier de presse

la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine sommaire

Plus en détail

Forum Annuel PPP 2011

Forum Annuel PPP 2011 10 ème Anniversaire Forum Annuel PPP 2011 Paris, les 5, 6 et 7 octobre 2011 Projets d urbanisme : benchmark des bonnes pratiques France & Pays-Bas Président Directeur Général MAB Development France 164,

Plus en détail

CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD

CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD Dossier de presse Le 5 avril 2012 CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD Le Conseil général des Hauts-de-Seine et la Ville de Saint-Cloud présentent le projet de valorisation du site Dossier de presse Contacts presse

Plus en détail

Dossier de Presse. Pôle tertiaire Besançon Viotte : projet de regroupement des services de l Etat

Dossier de Presse. Pôle tertiaire Besançon Viotte : projet de regroupement des services de l Etat Dossier de Presse Etude AREP 2014 document non contractuel : projet de regroupement des services de l Etat Contacts : Ville de Besançon Catherine ADAM 03 81 61 50 88/06 74 29 69 45 catherine.adam@besancon.fr

Plus en détail

PROJET GARE DES MINES FILLETTES. Atelier partage et débat sur la programmation JEUDI 5 NOVEMBRE 2015

PROJET GARE DES MINES FILLETTES. Atelier partage et débat sur la programmation JEUDI 5 NOVEMBRE 2015 PROJET GARE DES MINES FILLETTES Atelier partage et débat sur la programmation JEUDI 5 NOVEMBRE 2015 SOMMAIRE RETOUR SUR LA CONCERTATION Discussions LE PROJET GARE DES MINES FILLETTES Contexte du projet

Plus en détail

Licence professionnelle. Assistant à chef de projet en aménagement de l espace

Licence professionnelle. Assistant à chef de projet en aménagement de l espace Licence professionnelle Assistant à chef de projet en aménagement de l espace ATELIER DE SYNTHÈSE 2014-2015 La formation La licence professionnelle «assistant à chef de projet en aménagement de l espace»

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME

LE PLAN LOCAL D URBANISME LE PLAN LOCAL D URBANISME PRESENTATION DU 4 février 2009 Conseil Municipal LE DOCUMENT ACTUEL: LE POS PLAN D OCCUPATION DES SOLS: Issu de la Loi d Orientation Foncière du 30 Décembre 1967, les POS fixe

Plus en détail

Plan d Aménagement. Le projet d aménagement de la Pointe Simon s effectue en deux phases : Phase 1 : «Presqu île»

Plan d Aménagement. Le projet d aménagement de la Pointe Simon s effectue en deux phases : Phase 1 : «Presqu île» Plan d Aménagement Le projet d aménagement de la Pointe Simon s effectue en deux phases : Phase 1 : «Presqu île» 1 er Projet : 2 ème Projet : 3 ème Projet : La Tour de bureaux La résidence «Condominium

Plus en détail

CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC. M. Poehler. Abstract

CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC. M. Poehler. Abstract CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC M. Poehler Abstract Un des mandats de la division ST est la réalisation de travaux de génie civil pour la construction, la rénovation et l adaptation

Plus en détail

Le cadre général du point d étape...

Le cadre général du point d étape... Le cadre général du point d étape Les objectifs du point d étape L objectif général du point d étape, à 2 ans et à 4 ans, est d apprécier l avancement du projet et la tendance générale d évolution du quartier

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

DE LA ROTONDE - LOT N

DE LA ROTONDE - LOT N Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 5 (logement en accession à la propriété, crèche privée et commerces) Eco-quartier des

Plus en détail

Autopromotion/Habitat Participatif

Autopromotion/Habitat Participatif Autopromotion/Habitat Participatif L autopromotion est un regroupement de familles qui mutualisent leurs ressources pour concevoir réaliser et financer ensemble leur logement au sein d un bâtiment collectif,

Plus en détail

RRésidence. ealista. Rennes centre (35)

RRésidence. ealista. Rennes centre (35) RRésidence ealista Rennes centre (35) Rennes : Une ville résolument étudiante Elue régulièrement parmi les villes les plus dynamiques et les plus agréables de France par le magazine l Express, Rennes offre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple DOSSIER DE PRESSE PREMIERE PIERRE Mardi 27 mai à 17h00 Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple Communiqué de presse 27 mai 2014 CONSTRUCTA Promotion et Les Villages d Or posent la première pierre

Plus en détail